Découvrir cette collection

Commentaires

Transcription

Découvrir cette collection
sommaire
découvrir
Envie de partir ?........................ 7
Que voir ?...................................8
Si vous aimez….........................12
magazine
L’identité catalane.................. 16
La langue catalane........................... 17
Être catalan......................................... 17
Barça, l’amour foot..................21
La singularité catalane...................22
Un public d’amateurs......................22
Une scène internationale..............23
Generalitat
de Catalunya...........................24
L’autonomie catalane,
une nation sans État.......................25
Les Catalans aux urnes...................25
À plein régime !......................28
Le « nord » du Sud...........................29
Une agriculture sur mesure.........29
Élevage et pêche..............................29
Le réseau des PME...........................30
La Costa Brava,
rêve ou cauchemar ?.......................30
L’horizon européen........................... 31
© F. Ontañón/Office espagnol du tourisme
Vivre à la catalane.................. 32
itinéraires
Programme.............................48
La vieille ville.......49
1 | Les Ramblas........................50
S’orienter............................................53
Santa Anna........................................ 54
Museu d’Art Contemporani
de Barcelona (MACBA)................... 54
Hospital de la Santa Creu..............55
Mercat de la Boqueria.....................55
Santa Maria del Pi............................55
Gran Teatre del Liceu.......................57
Plaça Reial...........................................57
Palau Güell..........................................57
Le Barrio Chino................................. 59
2 | Le Barri Gòtic..................... 60
Plaça Nova...........................................61
La cathédrale......................................61
Casa de l’Ardiaca.............................. 63
Museu Diocesà de Barcelona......64
Museu Frederic Marès................... 65
Plaça del Rei.......................................68
Museu d’Història de la Ciutat.....68
Plaça de Sant Jaume........................ 71
Plaça de Sant Just.............................72
3 | La Ribera............................. 74
Palau de la Música Catalana.........75
Sant Pere de les Puelles................. 76
Sur place.................................176
Casa Milà (Pedrera).........................92
Carnet
d’adresses...........134
Torre Agbar........................................96
Restaurants.......................................138
Courrier..............................................179
Les collines........... 97
Spectacles.........................................142
Mançana de la Discòrdia...............89
Fundació Antoni Tàpies..................91
Sagrada Familia................................92
6 | La colline de Montjuïc......98
La plaça d’Espanya..........................99
Pavillon Ludwig
Mies Van der Rohe...........................99
Museu Nacional d’Art
de Catalunya (MNAC)...................100
Poble Espanyol................................100
Museu d’Arqueologia
de Catalunya....................................101
Fundació Joan Miró....................... 103
Castell de Montjuïc.......................106
Galerie olympique......................... 107
Museu Nacional d’Art
de Catalunya (MNAC).......... 108
Les collections romanes..............108
Les collections gothiques..............112
La Renaissance..................................115
La période baroque........................ 116
Du classicisme
à l’avant-garde................................. 116
7 | À l’ombre du Tibidabo..... 120
Le parc Güell.................................... 120
Le monastère de Pedralbes..........121
Les peintures
de Ferrer Bassa................................. 123
Une affaire de goût..........................33
Museu Picasso.................................. 76
Le vignoble......................................... 34
El Born..................................................81
Parc d’attractions
du Tibidabo.......................................124
La sardane...........................................37
4 | Le bord de mer................... 83
Les environs........ 125
Des fêtes toute l’année.....................38
Museu Marítim................................84
Tapas à toute heure.........................33
Santa Maria del Mar....................... 79
Hauts les cœurs !....................36
Parc de la Ciutadella....................... 82
Les castells...........................................37
Plaça del Portal de la Pau.............. 83
Portrait de la ville...................40
Passeig de Colom............................. 85
Le corset
des remparts romains.....................41
Le comté de Barcelone....................41
De la puissance au déclin..............41
L’Eixample, ville nouvelle...............41
Vaincue, puis renaissante............. 43
Barcelone
en trois mouvements....................... 44
Museu d’Història
de Catalunya.....................................86
La Barceloneta..................................86
Le Labyrinthe d’Horta....................124
8 | Sant Cugat del Vallès...... 126
L’église.................................................126
Le cloître............................................127
9 | Montserrat........................128
La basilique.......................................129
Le musée........................................... 130
Hébergement................................... 135
Bars à tapas......................................142
Vie nocturne.....................................142
Gourmandises.................................143
Shopping...........................................143
Plages.................................................143
repères
Les dates
qui ont fait la Catalogne..... 146
Le gothique catalan........................156
Le modernisme......................158
L’héritage...........................................158
La peinture........................................159
Renouveau musical
autour de l’Orfeó Català...............159
Hébergement...................................179
Heure locale....................................180
Horaires.............................................180
Internet.............................................180
Langues.............................................180
Plages................................................180
Restaurants......................................180
Santé................................................... 181
Sécurité.............................................. 181
Sports et loisirs................................ 181
Téléphone.......................................... 181
Voltage............................................... 181
Lexique....................................182
Index...........................................184
Lettres catalanes.................. 162
Ramón Llull, le précurseur...........162
L’apogée du xve siècle.....................163
La Renaixença..................................163
Le modernisme................................163
Glossaire................................ 164
Bibliographie..........................165
pratique
Organiser son voyage.......... 168
S’informer........................................ 168
En ligne............................................. 170
Quand partir ?................................. 170
Voyage individuel.......................... 170
Voyage organisé..............................172
Budget................................................ 173
Plaça de Catalunya..........................89
Museu Maricel.................................132
Précautions sanitaires.................. 175
Museu Romàntic............................. 133
Fêtes et jours fériés........................179
Les traits distinctifs.......................160
Formalités.........................................174
Passeig de Gràcia.............................89
Circuler...............................................178
Antoni Gaudí....................................161
10 | Sitges.................................131
Museu Cau Ferrat...........................132
Arrivée................................................ 177
Le soutien de la bourgeoisie......160
L’Eixample............ 87
5 | Visite du quartier............... 87
Adresses utiles.................................176
Monnaie............................................174
Faire sa valise................................... 175
carte
et plans
Plan d’ensemble I détachable..........
..............Rabat arrière de couverture
Plan II : les Ramblas.......................... 51
Plan III : le Barri Gòtic.................... 60
Plan IV : la Ribera...............................74
Plan V : le bord de mer................... 83
Plan VI : l’Eixample..........................88
Plan VII : la colline
de Montjuïc.......................................98
Plan VIII : les environs....................126
Une installation de la Tate Modern.
Les essentiels
Westminster
Abbey★★★
© Bruno Perousse
© Bruno Perousse
© René Mattes
L’abbaye de Westminster.
Tate Britain★★★
Tate Modern★★★
Bien plus qu’une église,
un formidable condensé d’histoire anglaise,
du couronnement de
Guillaume le Conquérant aux funérailles
de la princesse Diana.
Dickens, Shakespeare,
Churchill et plus de
3 000 personnalités y
sont inhumées.
Le musée possède un
fond pléthorique d’œuvres picturales des
plus grands artistes
britanniques du xvie s.
au début du xxe s. : l’onirique William Blake,
J.M.W. Turner et John
Constable, les précurseurs de l’impressionnisme, sans oublier le
torturé Francis Bacon…
Ancienne centrale électrique reconvertie en
musée, ce sanctuaire de
l’art moderne présente,
dans une scénographie
extraordinaire, ce que
les xxe et xxie s. comptent de plus brillant
et de plus audacieux,
notamment Magritte,
Giacometti ou encore
Mondrian…
> itinéraire 1, p. 53
> itinéraire 2, p. 64
> itinéraire 17, p. 146
|8
Le dôme du British Museum.
Buckingham
Palace★
♥ National
Gallery★★★
British
Museum★★★
Chapeaux de la reine,
secrets d’alcôves, relève de la garde, bonnets
noirs et tuniques rouges. Les Londoniens s’y
pressent pour célébrer,
pour manifester, pour
pleurer. Les touristes
curieux guettent, fascinés, devant l’imposante
résidence royale.
Les trésors qui ont marqué l’histoire de l’art
sont rassemblés dans
ce musée qui présente
une chronologie de la
peinture internationale
toutes
provenances
confondues : Raphaël
y côtoie Van Eyck,
Rubens, le Caravage, et
Gainsborough, Ingres.
Le musée a accumulé les
chefs-d’œuvre des grandes civilisations au gré
des fertiles conquêtes
de l’Empire britannique.
On y voit notamment les
vestiges de deux des
sept merveilles du monde antique : le temple
d’Éphèse et le mausolée
d’Halicarnasse.
> itinéraire 2, p. 62
> itinéraire 4, p. 72
> itinéraire 7, p. 89
9|
programmes
Voici quelques suggestions pour découvrir
New York sans perte
de temps. Procédez
quartier par quartier
en privilégiant l’Upper
Midtown, les grands
musées de l’Uptown,
SoHo, Greenwich Village et le Financial
District. Et surtout, circulez à pied, en bus et
en métro.
Express
Jour 1. Matinée : tour
d’orientation dans un
bus à impériale ou
bien gagnez à pied le
Rockefeller Center et
visitez la cathédrale
Saint Patrick, puis
remontez la 5th Ave.
Après-midi : consacrez
environ 1 h 30 à la visite
du ♥ MoMA puis shopping sur Madison Ave.
Le soir, balade dans
♥ Times Square avant
et après le théâtre sur
Broadway.
●
Jour 2. Matinée :
croisière en ferry pour
© B. Perousse
●
R Guggenheim Museum :
une architecture-sculpture
autour d’un puits de lumière.
programmes | 17
apercevoir la statue de
la Liberté. Déjeuner au
South Street Seaport si
vous êtes accompagnés
d’enfants. Après-midi :
explorez Wall Street et
Ground Zero puis shopping dans le magasin
discount ♥ Century 21.
Balade et soirée jazz
dans Greenwich Village.
● Jour 3. Matinée : zoom
sur les départements
de l’art égyptien et de la
peinture européenne au
Metropolitan Museum
(MET). Déjeuner au
bord d’un étang dans
Central Park. Aprèsmidi : balade, shopping
et dîner dans SoHo.
Montée en nocturne à
l’Empire State Building.
de Chinatown, Little
Italy et shopping dans
NoLIta. Le soir, dîner
dans le Meatpacking
District.
messe animée de gospels. Après-midi : explorez les magasins et galeries d’art de SoHo ou le
quartier de SoHo.
Jour 6. Matinée :
Excursion en bus ou en
métro à Harlem (gospels dim. matin). Aprèsmidi : continuation en
bus jusqu’au musée des
Cloîtres. Dîner en terrasse dans l’Upper West
Side et soirée opéra au
Lincoln Center.
Le NYC des ados
●
● Jour 7. Matinée : visite
● Jours 1 à 4. Même pro-
de la ♥ Frick Collection
et du musée Guggenheim. Après-midi : prenez le NY Water Taxi
jusqu’à Williamsburg
puis gagnez la Brooklyn
Heights
Promenade
pour admirer la vue sur
la pointe sud de Manhattan.
gramme que ci-dessus
mais en prenant tout
votre temps.
Un dimanche
en ville
Jour 5. Matinée :
balade jusqu’à la gare
de Grand Central et
♥ Chrysler Building puis
visite de l’ONU. Aux
beaux jours, déjeuner
en terrasse dans Bryant
Park. Après-midi : visite
La plupart des musées,
boutiques et grands
magasins restent ouverts le dimanche.
Commencez la journée
par un bon « brunch »,
puis cap sur Harlem
pour assister à une
Une semaine
●
Petit déjeuner dans
un « diner » puis passez une heure ou deux
dans un musée : le
♥ MoMA, le département égyptien du MET
ou le musée d’Histoire
Naturelle ou bien visite
de l’ONU. Déjeunez au
South Street Seaport
puis balade sur le pont
de Brooklyn ou croisière vers la statue de
la Liberté. Shopping
spécial « ado ». Le soir
dîner d’un hamburger
au Hard Rock Cafe.
Spectacle sur Broadway ou bien assistez à
un match de hockey ou
de basket au Madison
Square Garden.
Jour de pluie
Le ciel est volontiers
capricieux à New York.
Faites des sauts de puce
en bus, métro ou taxi.
Consacrez une demijournée à la visite d’un
grand musée : MET ou
MoMA et déjeunez sur
place. L’après midi visitez l’ONU et Grand Central Terminal. Shopping
dans un grand magasin :
Macy’s ou Bloomingdale’s. Le soir, offrez-vous
une comédie musicale
sur Broadway ou une
place de cinéma.
À prix doux
Pour découvrir New
York sans se ruiner :
Metrocard :
trajets
illimités en bus et en
métro. 1j., 3j., 7j., 24j.
City Pass : forfait d’entrée dans certains
musées et attractions.
TKTS : billets de théâtre
à demi-tarif.
Century 21 et Loehman’s : les meilleurs
magasins de marques
dégriffées.
Entrée gratuite dans
les musées certains
jours de la semaine ou
du mois mais l’attente
peut être longue.
Croisière gratuite vers la
statue de la Liberté sur
le ferry de Staten Island.
●●● Retrouvez toutes les
informations pratiques p.197
pieux, puisque les revenus de cet établissement, souvent donné
à la collectivité par un généreux bienfaiteur, pouvaient assurer le
fonctionnement d’une fondation religieuse. D’une manière certaine, le hammam peut être considéré comme « l’antichambre de
la mosquée » puisque les fidèles le fréquentent régulièrement.
Pour goûter aux délices du bain maure avant
votre départ : Hammam de la
Grande Mosquée de Paris,
39, rue Geoffroy-Saint-Hilaire
75005 Paris % 01.43.31.18.14.
Jours des femmes : lun., mer.,
jeu., sam., 10 h-21 h, ven. 14 h21 h. Jours des hommes : mar.
14 h-21 h, dim. 10 h-21 h. l
lll
hammam
Ombres,
calme et volupté
Les hammams, dits aussi « bains maures »,
ont pour ancêtres les bains romains. Il s’agit d’un art de vivre
millénaire et raffiné. Alors, offrez-vous au moins une fois une
« parenthèse peau neuve » au hammam et suivez le rituel, de bout
en bout, avec savon noir, ghassoul et huile d’argan. Un rituel qui
s’achève dans la salle de repos, par un thé à la menthe.
L’antichambre de la mosquée
P Certains hôtels ont leur
spa oriental, où l’on pratique
gommage et massage.
« La propreté fait partie de la foi », assure un hadith (propos)
attribué au Prophète. Construire un hammam, terme qui signifie
« eau chaude » en arabe, était même considéré comme un geste
Mais c’est aussi un lieu d’une grande convivialité, le dernier salon
où l’on cause. Pour les femmes, le hammam est l’équivalent du
café, si cher à leurs époux et fils : elles s’y rendent au moins une
fois par semaine. Il joue aussi un rôle de premier plan en ce qui
concerne le mariage, l’événement de toute une vie. C’est là que
les negafa, des marieuses professionnelles (p. 38), repèrent les
jeunes filles nubiles et jouent ensuite les entremetteuses. C’est
au hammam, que se déroule, la veille des noces, la cérémonie
du henné : au milieu des chants et des youyous, les mains et les
pieds de la future épousée sont couverts d’une dentelle de motifs
porte-bonheur réalisée au henné.
« Saboun », henné et « kassa »
Hommes et femmes fréquentent le hammam, mais les horaires
voire les jours attribués à chaque sexe sont différents. C’est un
univers sensuel où la nudité, à peine voilée, n’exclut pas la pudeur.
La pénombre et la chaleur favorisent l’abandon, le fameux « lâcher
prise » enseigné dans les spas occidentaux. Le hammam comporte
toujours deux ou trois salles chauffées à des températures différentes s’échelonnant entre 38 et 45 °C. Une fois la peau « attendrie » par la sudation et enduite de savon noir (saboun) composé
d’une pâte végétale à base de pulpe d’olives, le gommage s’effectue au kassa, un gant rêche qui vous étrille le corps et en détache
des copeaux grisâtres – les peaux mortes. En complément, on peut
offrir à ses cheveux, pour qu’ils deviennent soyeux et brillants, un
cataplasme de ghassoul (prononcez rassoul), cette argile saponifère du Moyen Atlas riche en sels minéraux. Autre petit plaisir : un
massage à l’huile d’argan, extraite des fruits de l’arganier (encadré
p. 158), rend la peau douce et satinée.
Aujourd’hui, le spa oriental
Le hammam le plus proche n’est pas toujours facile à trouver. Parfois, aucun panneau ne signale son existence ou si, par chance,
l’établissement est indiqué, le panneau est rédigé en arabe, ce
qui ne fait pas votre affaire. Vous devez penser à apporter tout
votre matériel (savon, serviette, gant, socques). Certains hôtels
offrent également un spa oriental. Une autre manière, tout en
raffinements, d’aborder la civilisation du hammam. l
© Cécile Tréal/Jean-Michel Ruiz
© Jacques Bravo/Hôtel Es-Saadi
Le dernier salon où l’on cause
P Dans le commerce,
le henné se présente sous
forme de poudre d’un joli vert.
Un peu d’eau, un jus de citron,
des aromates : la préparation
est prête à l’emploi.
1 | Reichstag et Bellevue★★★
itinéraire 1 | Reichstag et Bellevue | 47
Le symbole se devait d’être fort : en enjambant la Spree à
2 reprises, le ruban de la fédération (Band des Bundes),
complexe architectural rassemblant les institutions gouvernementales, accomplit une jonction définitive entre
l’Est et l’Ouest. Au centre du quartier, se dresse le vénérable Reichstag, successivement incendié par les nazis
(28 février 1933), conquis par l’Armée rouge (1945)
et… emballé par Christo (1995).
itinéraire
1
| ♥ Le Parlement allemand★★★ (Reichstag)
© Forget-Gautier/sagaphoto.com
C2 Deutscher Bundestag. Platz der Republik. Visite de la coupole
t.l.j. 8 h-0 h, dernière entrée 22 h. Visites guidées ☎ 22.73.00.27.
P Reichstag.
C’est au Tiergarten, ancienne réserve de chasse
des princes électeurs jadis tronquée par le mur, que les
nouvelles institutions de la république ont élu domicile
au tournant du xxie s. Du « ruban de la fédération », mirage
futuriste éclos dans le coude de la Spree, aux reliquats du
IIIe Reich « cramponnés » à la lisière du parc, 70 ans d’histoire se déroulent sous les frondaisons.
Les députés de la Chambre basse (Bundestag) ont tout
de même attendu 10 ans après la chute du mur pour
investir les lieux, magistralement réaménagés en 1999
par le Britannique Norman Foster, lauréat du Pritzker en 1994 (le « prix Nobel » de l’architecture). Son
dôme★★★ étincelant est doté d’un cône central tapissé
de 360 miroirs plongeant vers l’hémicycle des députés,
auquel il renvoie la lumière. La coupole, gigantesque
bulbe de verre de 3 000 m2, offre une vue inoubliable
sur le Tiergarten et efface à tout jamais la célèbre image
du drapeau soviétique fiché dans les ruines carbonisées
du Reichstag (1945). À dessein, certains graffitis en
cyrillique ont été conservés sur un fragment de voûte :
« Nous étions là le jour de la victoire sur l’Allemagne
d’Hitler. » Illuminée dès le coucher du soleil, la coupole
est la star incontestée des nuits berlinoises.
Rappelons que ce puissant symbole de l’histoire allemande a été édifié en 1894 avec les deniers de la France,
suite à la défaite de 1871.
> Contournez l’édifice du Parlement par la Paul-Löbe-Allee.
| ♥ Paul-Löbe-Haus
et Marie-Elisabeth-Lüders-Hause★★
C2 Paul-Löbe-Allee et Schiffbauerdamm.
Ce binôme architectural relié par un double pont piétonnier a été conçu de 2000 à 2003 par le Munichois
Stefan Braunfels à l’endroit où s’élevait le mur meurtrier.
Départ : du Reichstag C2.
S-Bahn S1, S2 : Unter den
Linden. U-Bahn U55 : Friedrichstraße. Bus 100 : arrêt
Platz der Republik.
Durée : 4 h 30 sans la visite
des monuments ou musées
ouverts au public.
Itinéraire à faire à pied.
Astuces : pour raccourcir
l’itinéraire, prenez le bus 100
qui fait halte devant la quasitotalité des monuments.
Autre idée pour découvrir
certains des bâtiments traités dans ce chapitre : au N-O
du parc, minicroisière depuis
le pont Hansabrücke C2.
idée
Pause
gourmande
Pour éviter la queue devant
la coupole du Reichstag (de
1 à 2 h d’attente !), réservez
une table au restaurant Käfer
Berlin situé sur la terrasse
du Parlement. La cuisine
internationale que l’on y sert
n’est pas donnée, mais sa
situation est incomparable.
♦ 22. Käfer Berlin, Platz der
Republik 1 C2 ☎ 226.29.90.
Ouv. t.l.j. 9 h-0 h. ●
1
itinéraire
|| Le quartier du gouvernement
archit e c t u re
itinéraire
2
Un décor
de cinéma
Vous connaissez déjà la
citerne de Yerebatan si vous
avez vu Bons baisers de Russie : elle a servi de cadre à ce
James Bond de la meilleure
époque ! La visite s’effectue
sur un fond musical avec des
éclairages censés accentuer
le côté mystérieux du lieu.
Vous y trouverez également
un café… ●
construite sous Constantin (306-337) et agrandie sous
Justinien (527-565). Elle était raccordée à l’aqueduc de
Valens et alimentait le palais de l’empereur situé non
loin de là, près de l’hippodrome. La citerne, avec ses
12 rangées de 28 colonnes supportant des voûtes en
briques, pouvait contenir 80 000 m3 d’eau. Elle faisait
partie d’un vaste système de réservoirs (plus de 60),
installés à l’intérieur de l’enceinte par les Byzantins.
L’endroit, avec ses colonnes se reflétant dans l’eau, est
étonnant. Certains chapiteaux corinthiens sont de toute
beauté. La restauration a permis de découvrir d’étonnantes bases sculptées★ dont l’une représente une tête
de Méduse.
3 | Les bazars★★★
3
itinéraire
80 | La ville historique
La sortie s’effectue sur Alemdar Cad., à côté de Sainte-Sophie.
Revenu sur Divan Yolu, poussez jusqu’à l’Imran Öktem Cad., où
se trouve l’entrée d’une autre citerne byzantine.
|| Binbirdirek★
Horaire susceptible de modifications en raison des spectacles donnés dans la citerne : rens. à l’entrée, sur www.binbirdirek.com ou
à l’office du tourisme. Entrée payante (le billet donne droit à une
consommation).
La « citerne des Mille et Une Colonnes » est la plus
grande d’Istanbul, après celle de Yerebatan. Construite
par le sénateur Philoxenos sous le règne de Constantin (306-337), sans doute transformée au vie s., elle
compte « seulement » 224 colonnes et pouvait contenir
50 000 m3 d’eau. Elle était utilisée comme marché par
les tisserands à l’époque ottomane. La citerne abrite
maintenant une sorte de complexe destiné aux groupes
de touristes ou à l’organisation de mariages (boutiques,
café, restaurant, spectacles). Remarquez la grande simplicité architecturale, les chapiteaux trapézoïdaux et les
colonnes simplement constituées de fûts réunis par un
tambour cylindrique. ●
P Le quartier des bazars
Dans le triangle compris entre le Grand Bazar, la mosquée de Soliman et le pont de Galata, aussi appelé pont
de Karaköy, Istanbul ne donne pas dans la demi-mesure.
La ville ne sacrifie plus qu’à un seul dieu : le commerce.
Ce gigantesque bric-à-brac ménage tout de même des
refuges : les mosquées. La Rüstem Paşa Camii est l’une
des plus attachantes de la ville avec ses merveilleuses
faïences d’Iznik, sans oublier la célèbre Süleymaniye,
aboutissement du travail à Istanbul du plus grand architecte ottoman, Sinan.
Départ : station de tramway
çemberlitaş.
Durée : 1 journée.
Partez assez tôt le matin. Vous
atteindrez le Bazar égyptien
pour le déjeuner. L’après-midi,
grimpez jusqu’à la Süleymaniye,
puis redescendez vers le Grand
Bazar. Avant d’y arriver, faites
un stop à l’une des terrasses de
cafés de la Beyazıt Medanı.
9 | Le BelvédèreHHH
itinéraire 9 | Le Belvédère | 111
© Österreich Werbung / Trumler
itinéraire
9
P Entre les deux palais du
Belvédère, Dominique Girard,
disciple de Le Nôtre, aménagea un superbe jardin à
la française. Il est ouvert au
public depuis 1779.
En 1693, Eugène de Savoie-Carignan fit l’acquisition
d’un terrain situé à moins d’une heure de carrosse de la
cathédrale et chargea Lukas von Hildebrandt d’y édifier
un palais : le Belvédère. Dès 1714, le prince y installa ses
quartiers d’été. Deux ans plus tard, il pria Hildebrandt de
bâtir un second palais, sur les hauteurs, pour y donner
quelques fêtes. Entre les deux, un élève de Le Nôtre,
Dominique Girard, aménagea un jardin à la française.
L’ensemble illustre à merveille la fièvre baroque qui
s’empara de Vienne au début du xviiie s.
Le rez-de-chaussée droit du Belvédère supérieur
accueille désormais une sélection des chefs-d’œuvre
des trois grands foyers de l’art gothique. De la fin du
xive au début du xvie s., les ateliers de Vienne, de BasseAutriche et de Styrie sont marqués par l’art de la cour
des Luxembourg et des Valois, tandis que la principauté
de Salzbourg suit une ligne indépendante et que le
Tyrol s’inspire des modèles italiens. Parmi les trésors
exposés, citons :
● le grand retableHH de Vienne, en tilleul sculpté et
peint vers 1440, que l’on appelle Wiener Schnitzaltar
ou Znaimer Altar (le retable de Znojmo),
● les panneaux (dont l’admirable AssomptionH) réalisés par Rueland Frueauf le Vieux vers 1490 pour le
maître-autel d’une église de Salzbourg,
● la CrucifixionH, panneau central d’un retable provenant de Salzbourg, peint par Conrad Laib (1449),
● les voletsH de l’ancien maître-autel de l’église paroissiale de Salzbourg, chef-d’œuvre du Tyrolien Michael
Pacher (vers 1495 ?) qui fut le premier à coordonner
le travail du peintre et celui du sculpteur.
|| Le musée d’Art baroqueH
Barockmuseum, Belvédère supérieur (Oberes Belvedere), PrinzEugen-Strasse 27 % 795.57 ; www.belvedere.at Tram : 3. Bus : 13A.
S-Bahn : Südbahnhof. Ouv. t.l.j. 10 h-18 h. Entrée payante.
Sont réunies, au rez-de-chaussée gauche du Belvédère
supérieur, quelques œuvres des meilleurs artistes du
xviiie s. autrichien : Paul Troger, Johann Michael Rottmayr et Daniel Gran, représenté ici par une huile de
1732, intitulée Diane accueillie au sein de l’Olympe, charmante étude préparatoire à la fresque d’un pavillon de
chasse de Basse-Autriche.
Belvédère. Entre le Landstrasser Gürtel (desservi par
le tram 3 et le bus 13A) et la
Schwarzenbergplatz (tram 4).
Itinéraire 9 tracé sur le plan II
(p. 88-89).
Parking : Parkhaus Südbahnhof, Wiedner Gürtel  1a (gare du
Sud), ouv. t.l.j. 24 h/24.
mode d’emploi
Le Belvédère
● Trois musées : le Belvédère
supérieur regroupe la galerie
d’art des xixe et xxe s. ainsi
que le musée d’Art baroque
et le musée d’Art médiéval.
Le Belvédère inférieur est
désormais affecté aux expositions temporaires.
Droits d’entrée : il existe 3
types de billets (collections
permanentes, expos du Belvédère inférieur ou « ticket
combiné »).
●
● Combien de temps : 3 h.
Conseil : commencez la
visite par le haut du domaine,
côté Landstrasser Gürtel, en
flânant dans le jardin alpinH
(Alpengarten ; ouv. mi-mars
à mi-août, t.l.j. 10 h-18 h). Par
beau temps, en effet, ce côtélà du parc est un véri­table
enchantement. ●
●
9
itinéraire
|| Le musée d’Art médiévalHH
Museum mittelalterlicher Kunst, Belvédère supérieur (Oberes
Belvedere), Prinz-Eugen-Strasse 27 % 795.57, www.belvedere.at
Tram : 3. Bus : 13A. S-Bahn : Südbahnhof. Ouv. t.l.j. 10 h-18 h. Entrée
payante.
166 | Carnet d’adresses
rest au rat i o n
Les meilleurs « delis »
Ces restaurants de spécialités juives,
typiquement new-yorkais, proposent
une cuisine riche et familiale. La plupart ne ferment que vers 2 h du matin
(voir aussi p. 49). Voici les delis les
plus connus.
Carnegie Deli, 854 7th Ave. et
W 55th St., non loin de Carnegie Hall,
Upper Midtown. M° 57th St./7th Ave.
☎ 757.2245. N’accepte pas les cartes
bancaires. Le plus ancien et le plus
connu ; Woody Allen y tourna Broad­
way Danny Rose. Blintzes et cheese­
cakes. Grandes tables conviviales
dans la salle principale.
Katz’s Delicatessen, 205 E Houston
St. et Ludlow St., Lower East Side.
M° 2nd Ave. ☎ 254.2246. Existe
depuis 1888. Bon mais sans charme.
Stage Deli, 834 7th Ave., entre
53rd et 54th Sts, Upper Midtown.
M° 53rd St./7th Ave.
☎ 245.7850.
Pour accompagner le sandwich au
pastrami, essayez le CelRay soda (une
boisson à base de céleri). ●
Restaurants | 167
☎ 302.2000. Cuisine américaine traditionnelle. Bonne cuisine basique vite
servie avant ou après le théâtre. Terrasse.
Réserver quand même. Bien connu pour
ses cheesecakes à emporter.
♦
51. Luxia, 315 W 48th St., entre 8th et
9th Aves, dans le quartier des théâtres.
A2 M° 50th St./8th Ave. ☎ 957.0800. Cuisine italienne. Lumière tamisée, jardinet.
Idéal avant ou après le spectacle.
♦
52. Broadway Lounge (8e ét.) Hôtel
Marriott Marquis, 1535 Broadway entre
45th et 46th Sts A2 ☎ 704.8900. Cuisine américaine, pizzas, sushis. Plusieurs
restaurants où il y a toujours de la place
avant le théâtre. Installez-vous près de la
grande verrière pour une vue plongeante
sur Times Square.
53. Pongsri, 244 W 48th St., entre
Broadway et 8th Ave. A2 M° 50th St./
8th Ave., 50th St./Broad­way ☎ 582.
3392. Un thaï agréable pour dîner après
le théâtre. Délicieux, rapide, pas trop
cher.
♦
> De 30 à 60 e
54. Blue Fin, 1567 Broadway et 47th
St., Theater District A2 M° 50th St.
☎ 918.1400. Restaurant de poissons et
bar à sushis. Déco seventies specta­culaire.
Jazz live à l’étage. Archicomble avant le
théâtre.
♦
Une brasserie française avec grande terrasse l’été. Cuisine correcte. Pratique
quand on arrive de l’aéroport sans savoir
où dîner.
♦
49. Hard Rock Cafe, 1501 Broadway
et 43rd St. A2 M° 42nd St. ☎ 343.3355.
Burgers, frites, coca, musique à fond. Les
ados adorent.
50. Junior’s on Broadway, 1515
Broadway et 45th St. A2 M° 47th St.
♦
55. ♥ Trattoria del Arte, 900 7th Ave.
et 57th St. A2 M° 57th St. ☎ 245.9800.
Cuisine italienne traditionnelle et pizzas
énormes. Joyeux, bruyant, convivial et
très pratique avant et après le théâtre.
♦
56. Gallagher’s Steak House, 228
W 52nd St. et Broadway, au pied du
♦
Novotel A2 M° 50th St. ☎ 245.5336.
Cet ancien speakeasy (bar clandestin au
temps de la Prohibition) datant de 1927
est une institution.
> Plus de 60 e
54. Atelier de Joël Robuchon, Hôtel
Four Seasons, 57 E 57th St. entre
Madison et Park Aves B2 M° 57th St.
☎ 350.6658. Cuisine française gastronomique. Reprise de la formule parisienne :
décor sobre laque rouge, bois et noir,
tabourets hauts, long comptoir. Cuisine
vraiment à la hauteur. Prix élevés et réservation indispensable.
♦
58. ♥ The Modern, 9 W 53rd St.
et 5th Ave. B2 M° 5th Ave./53rd St.
☎ 408.6613. Cuisine française. L’excellente table du MoMA avec vue sur le jardin de sculptures.
♦
59. ♥ Vong, 200 E 54th St., entre
Lexington et 3rd Aves B2 M° Lexington
Ave. ☎ 486.9592. Cuisine franco-thaïe
dans un décor enchanteur. L’un des restaurants du chef alsacien Jean-Georges
Vongerichten.
♦
| Uptown
Upper East Side
Plutôt cher et un peu guindé dans l’ensemble. Essayez aussi les restaurants des
musées.
> Moins de 15 e
60. Viand Coffee Shop, 673 Madison Ave. et E 61st St. B2 M° 59th St.
☎ 751.6622. Cuisine américaine traditionnelle. Bon et pas cher, du petit déjeuner au dîner. Service efficace.
♦
> De 30 à 60 e
♦ 61. ♥ The Boathouse in Central Park,
72 Central Park W, E 72nd St. et Park
Drive North B1 M° 68th St. ☎ 517.2233.
Cuisine américaine contemporaine.
Cadre romantique. Excellent brunch.
Cafétéria Boat House (moins de 15 e).
> Plus de 60 e
♦ 62. Cafe Boulud, 20 E 76th St., entre
5th et Madison Aves, dans l’hôtel Surrey
B1 M° 77th St. ☎ 772.2600. La « cantine »
du chef français Daniel Boulud permet
d’aborder la gastronomie en (relative)
douceur.
Upper West Side
Beaucoup de petits restaurants avec terrasses à l’européenne pour les beaux
jours.
> De 15 à 30 e
63. Cafe Ronda, 249 Columbus Ave.,
entre 71st et 72nd Sts A1 M° 72nd St.
☎ 579.9929. Cuisine latino. Tapas argentines et mojitos bien tassés, à savourer
sur un air de salsa. Service cool et bonne
ambiance.
♦
> De 30 à 60 e
64. Bar Boulud, 1900 Broadway
W 63rd St. A2 M° 66th St. ☎ 595.0303.
Cuisine française et spécialités de charcuterie. Boudin et tête de veau pour ceux qui
ont le mal du pays. Décor de cave à vin,
open cuisine et terrasse.
♦
65. Cafe Fiorello, 1900 Broadway,
entre 63rd et 64th Sts A2 M° 66th St.
☎ 595.5330. Cuisine italienne traditionnelle. Délicieux buffet d’antipasti, à par♦
196 | Pratique
Organiser son voyage | 197
p rati q ue
Location de villas et d’appartements. Images d’Italie ☎ 01.44.24.87.88, www.ima
ges-du-monde.com. Bellavista, 24, rue Ravignan, 75018 Paris ☎ 01.42.55.41.92, www.
bellavista-villas.com. Bravo Voyages, 5, rue de Hanovre, 75002 Paris ☎ 01.45.35.43.00,
www.bravovoyages.fr. Interhome, 15, av. Jean-Aicard, 75011 Paris ☎ 01.53.36.60.00, www.
interhome.fr.
Rome ne mérite plus sa réputation de ville bon marché.
Le coût de la vie y est au moins égal à celui de Paris, les
hôtels plus onéreux et les restaurants comparables.
Votre budget
●
● Hôtels. Luxe et grand luxe : 400 e la chambre et plus.
Excellent confort : de 150 à 300 e. Bon confort : de 100
à 150 e.
Échanges d’appartements ou de villas. Homelink Intl., c/o American Center, 19, cours
des Arts-et-Métiers, 13100 Aix-en-Provence ☎ 04.42.27.14.14, www.homelink.fr. Intervac,
230, bd Voltaire, 75011 Paris ☎ 0820.588.342, www.intervac.com.
●
Repas. Haut de gamme : 70 e et plus ; assez chic : de
45 à 65 e ; bon-rapport qualité-prix : de 30 à 45 e ; simple : moins de 30 e.
●
Chez l’habitant. Tourisme chez l’habitant ☎ 0.892.680.336, www.tch-voyage.fr. Chambres dans le centre de Rome, petit déjeuner inclus.
●
● Musées. Comptez entre 5 et 8 e
Vous pouvez également contacter directement les hôtels : notre auteur vous conseille
ses meilleures adresses dans le carnet d’adresses p. 148. Reportez-vous également à la
rubrique « Hébergement » p. 199. ●
www.clio.fr. 2 courts séjours
culturels de 6 jours : « Noël à
Rome » et « Trésors de Rome »
et 2 circuits de 10 j. accompagnés par des conférenciers
qui présentent uniquement
Rome ou combinent Rome,
Naples et Pompéi.
Cultures et Traditions du
Monde
☎ 03.23.06.00.00,
Organise des voyages en
groupe de 15 personnes. Programme à la carte ou séjour
de 4 j. (du jeu. au dim.) avec
guide-conférencier. Héber­
gement en hôtel de charme.
La Fugue, 32, rue Washington, 75008 Paris ☎ 01.43.
59.10.14, www.lafugue.com.
Spécialiste du voyage musical. W.-e. lyriques hauts de
gamme à Rome. Organisation de séjours en fonction
des événements musicaux
du moment.
Intermèdes, 60, rue La Boétie, 75008 Paris ☎ 01.45.61.
90.90, www.intermedes.com.
Voyages avec conférencier.
Circuits culturels thématiques d’une semaine. De mai
à fin oct. uniquement.
Pèlerinages
Terre entière, 10, rue de Mézières, 75006 Paris ☎ 01.44.
39.03.03, www.terreentiere.
com. Pèlerinages surtout durant les fêtes religieuses.
|| Argent
Cartes de paiement. Magasins, hôtels et restaurants
acceptent les cartes Visa,
American Express, Diners
●
Club, Eurocard MasterCard.
Des banques prennent des
commissions sur les retraits.
En cas de cartes perdues
ou volées, demandez à votre
agence le numéro pour faire
opposition. De France, pour
faire opposition ☎ 0.892.705.
705 (service groupé d’opposition). Cartes bleues Visa
(n° vert international) ☎ 0.800.
901.179,
www.carte-bleue.
com. Cartes American Express
☎ 01.47.77.72.00, www.ame
ricanexpress.fr. Cartes MasterCard (n° vert international) ☎ 0.800.901.387, www.
mastercard.fr. Diners Club
☎ 0.820.820.536 de France,
☎ 01.49.06.17.76 de l’étranger, www.dinersclub.fr.
●
● Chèques de voyages. Ils se
changent dans les banques,
par visite.
Transports. Dans les taxis, le prix du km est de
3,50 e. Un billet de bus coûte 1 e.
●
●●● Voir le carnet d’adresses p. 148 et 151. ●
dans les hôtels et agences de
voyages. Possibilité de commission sur chaque chèque.
|| Formalités
Papiers. Carte d’identité
nationale ou passeport en
cours de validité (pas de visa
pour les ressortissants européens). Consulats. À Paris,
5, bd Émile-Augier, 75116
☎ 01.44.30.47.00,
www.
consparigi.esteri.it. Ouv. lun.ven. 9 h-12 h, mer. 14 h 3016 h 30. À Bruxelles, 38, rue
de Livourne, 1000 ☎ (02)
543.15.50, fax (02)543.15.56.
Ouv. lun.-ven. 9 h-12 h 30 et
14 h 30-16 h 30. À Genève, 14,
rue Charles-Galland, 1206
●
☎ (022) 839.67.44, fax (022)
839.67.45, www.consginevra.esteri.it. Ouv. mer., ven.,
sam. 9 h-12 h 30 et mar., jeu.
14 h 30-17 h 30. À Montréal,
3489, rue Drummond, QC
H3G 1X6 ☎ (514) 849.83.51,
fax (514) 499.94.71, www.
consmontreal.esteri.it. Ouv.
lun.-ven. 9 h-12 h 30.
Douanes. Les prescriptions sont celles des pays
de l’Union européenne. Vous
pouvez donc importer librement en territoire italien :
800 cigarettes, 400 cigarillos,
200 cigares, 1 kg de tabac,
10 l de spiritueux, 20 l de vin
fortifié, 90 l de vin et 110 l de
bière. L’exportation d’œuvres
●
Animaux. Passeport européen sur lequel figurent tous
les vaccins à jour (avec vaccin
antirabique datant de moins
de 3 mois). Pour les chiens,
muselière obligatoire en ville
et dans les transports publics.
Les musées et les jardins sont
interdits aux animaux. Tatouage ou puce électronique
obligatoire.
●
● Voiture. Permis de conduire
national à 3 volets ou permis
international, carte verte
d’assurance internationale
fournie par votre compagnie
et triangle de détresse.
|| Santé
Avant de partir, procurez-vous
la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), afin
de bénéficier de la prise en
charge des soins médicaux
pendant votre séjour (gratuité
des soins dans les hôpitaux
en cas de nécessité). Elle
s’obtient sur simple demande
auprès de votre CPAM au
moins 15 j. avant le départ.
Si vous ne voulez pas perdre
de temps avec la bureaucratie italienne, il est préférable
d’attendre votre retour en
France et d’envoyer vos demandes de remboursement à
votre caisse d’assurance maladie. Rens. www.ameli.fr. ●
pratique
hébe rge me nt
Séjourner autrement
pratique
d’art d’Italie est réglementée.
Rens. ☎ 0.820.024.444, www.
douane.gouv.fr.

Documents pareils

Cliquez pour feuilleter

Cliquez pour feuilleter Vous venez de débarquer dans la ville la plus cool du monde ? Ce circuit est fait pour vous ! Partie de la splendide Grand Central Station, cette promenade vous entraîne via la 42nd Street à la dé...

Plus en détail