la rentrée, les nouveautés

Commentaires

Transcription

la rentrée, les nouveautés
�
�
� �������
�� ��� �� �� ��� ��� �� �� �� ��
�� �� ��� �� ��� �� �� �� �� ��
��
octobre • novembre • décembre 2005 • n° 26
édito
les méthodes CAUE
SOS foot
la rentrée, les nouveautés
brèves
2005, le bouquet final !
la parole aux élus
loisirs - jouez et gagnez !
à ne pas manquer
Sochaux pratique
Quand j’aurai complété en vous confirmant la
mon optimisme pour la suite.
pérennité du 16 juillet comme
Grâce au bon travail de l’ensemble des Adjoints
Paix, plus particulièrement dédiée aux enfants et
et des Conseillers qui se reconnaîtront, nous
l’ouverture officielle du site de la mémoire vivante
avons pu initier et impulser
interactive de la Ville de Sochaux, nous pouvons en
souffle
un nouveau
dynamisme, après avoir
toute légitimité être satisfaits du chemin parcouru.
rattrapé le retard pris dans le suivi et l’entretien
Il est bon de faire le point et de s’assurer
de notre Ville de Sochaux.
qu’il n’y a pas trop de dérives. En ce qui nous
Il aura fallu quasiment 4 ans pour être presque à
concerne : le cap est maintenu.
Comment s’y prendre ?
jour. Ce fut le mauvais cadeau de démarrage.
Si Sochaux se dynamise, c’est aussi grâce
Dorénavant nous allons pouvoir nous consacrer
aux bonnes volontés bénévoles issues de nos
rénovation du centre ville et à
l’extension de la halte-garderie, puisque
multiples associations, que je remercie et aussi
Le CAUE met à disposition gratuitement des conseillers
architectes qui assurent des permanences dans
14 villes du département du Doubs. Il suffit de
contacter le service à Besançon :
la restauration scolaire c’est fait, l’école de musique
professionnel dont nous disposons.
c’est fait, la rénovation de La Mals c’est fait, la
Je tiens en conclusion à insister sur le rôle
modification de l’accueil Mairie, c’est fait…
primordial
de
à la
Journée de la
de
l’ensemble
du
personnel
indispensable à la bonne marche de la Ville,
amie des enfants“ par l’UNICEF (seule ville
qu’il reçoive ici compliments et remerciements.
du Doubs), nous sommes en train d’étudier un
double jumelage avec une Ville
d’Algérie et une ville européenne.
Rénovation, construction d’une maison. Comment s’y prendre ? Quoi faire ?
Pour répondre à toutes ces questions, vous pouvez faire appel au CAUE,
le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement.
Des conseillers vous accueillent près de chez vous et gratuitement.
et surtout grâce au personnel dévoué et
Sochaux “Ville
Après avoir été consacrée
Fidèlement,
Aimé Mourgeon,
Maire de Sochaux et Vice-Président de la CAPM
2
Les méthodes CAUE
Il m’est agréable à mi-mandat de vous faire part de
Un accompagnement gratuit
Le CAUE a été créé pour répondre à toutes les
préoccupations en architecture, patrimoine,
urbanisme et paysage. Il s’adresse aux communes mais aussi aux particuliers. Chacun peut donc
bénéficier de conseils architecturaux gratuitement.
“Rénover, construire, aménager, agrandir c’est souvent
un casse-tête pour les non-spécialistes. Notre
service répond à toutes les questions : comment
transformer une vieille ferme, installer une véranda,
une piscine, aménager les combles” explique Gérard
Faivre, l’un des conseillers architectes. “Nous gérons
aussi la partie administrative comme le dossier pour
déposer un permis de construire”.
Les particuliers peuvent également recevoir des
conseils en énergie via l’espace info énergie où
des spécialistes vous guident dans le choix des
matériaux, du chauffage, de l’isolation…
tél. 03 81 82 19 22
14 passage Charles de Bernard
25000 BESANCON
www.caue25.org
Première étape : prendre un rendez-vous (par
téléphone) avec l’un des conseillers architectes.
À proximité de Sochaux, trois permanences sont
à votre disposition :
- en Mairie d’Audincourt le 1er mardi du mois de
14h30 à 16h30.
- à la Maison du Département de Montbéliard
le 1er vendredi du mois de 10h à 12h.
- en Mairie de Pont-de-Roide le 1er vendredi du mois
de 10h à 12h.
Lors de l’entretien, munissez-vous des documents
nécessaires à la compréhension de votre projet (plan,
permis de construire, photos, devis, …). Les conseillers architectes ne se déplaceront pas chez vous
mais vous repartirez avec une ou plusieurs solutions.
3
SOS foot !
Assemblée générale du 25 juillet. Jean-Pierre Prudent est élu Président de
l’US Sochaux football. L’héritage est lourd : des finances catastrophiques,
un club au bord du dépôt de bilan. En grand frère, le FC Sochaux Montbéliard
donne un sérieux coup de pouce mais l’US Sochaux doit maintenant survivre
sur deux terrains, sportif et financier. Jean-Pierre Prudent, retraité de la
Générale des Eaux et habitant de Sochaux, a été appelé pour sauver le
club des eaux.
123 : Dans ce contexte, l’intervention
du FC Sochaux Montbéliard cet été a été
salvatrice ?
- Ce fut, en effet, notre bouée de sauvetage et une
agréable surprise. C’est l’occasion de remercier à
nouveau le Président Jean-Claude Plessis pour son
attention et sa générosité. Cette subvention est
donc un formidable geste de solidarité, le grand frère
a aidé le petit. À la rentrée, nous avons pu repartir
dans les différents championnats et commencer à
rembourser nos dettes. Sans le FCSM et la subvention
de la municipalité, nous aurions déposé le bilan.
123 Sochaux : Jean-Pierre Prudent,
pourquoi avoir accepté de relever le défi ?
- JP Prudent : D’abord, parce que je tiens à ce club et
le voir mourir à petit feu me fendait le cœur. L’un des
dirigeants, membre du bureau, m’a demandé de
prendre les commandes, j’ai accepté par respect et
amitié. J’ai joué 20 ans au FCSM et entraîné l’US Sochaux
dans les années 80. Aujourd’hui, j’y habite, je suis un
vrai sochalien. Mon ambition, c’est remettre le bateau
à flots, par amour du club sans jouer les Zorros !
123 : Votre prédécesseur vous laisse le
club dans une situation catastrophique ?
- C’est vrai, le club est très endetté. Plusieurs factures
n’ont pas été payées, le prêt de la municipalité non
remboursé. Jour après jour, je découvre des choses
hallucinantes. Bref, la gestion a été plus
qu’approximative. Nous sommes rattrapés par le
passé. Aujourd’hui, la folie des grandeurs est révolue,
il faut se retrousser les manches pour survivre avant
des jours meilleurs.
4
123 : C’est donc une saison de transition ?
- Je parlerais d’une année charnière, décisive. Un
contrôleur de gestion a été nommé avec l’aval
d’Aimé Mourgeon, le Maire. Il gère le budget, surveille
les dépenses et les remboursements de la dette.
Ce qui compte, c’est d’exister et d’être présent sur le
plan sportif même si nous manquons de bénévoles.
Sans dirigeant, il n’y a pas d’équipe. Ce dont nous
avons besoin, c’est un investissement régulier, je ne
veux pas de coup de main mais des gens présents
tous les dimanches, impliqués à 100 %. Aujourd’hui,
nous disposons d’une dizaine de dirigeants pour
accompagner les 7 équipes. C’est insuffisant !
123 : La priorité n’est donc pas d’attirer
de nouveaux joueurs ?
- Effectivement, même si les nombreux départs de
l’intersaison sont regrettables. Il y avait l’an dernier
280 licenciés répartis dans 17 équipes. Aujourd’hui,
nous ne comptons plus que 150 joueurs pour 7 équipes.
Beaucoup de seniors ont quitté le club. L’équipe
fanion évolue toujours en promotion d’honneur,
la B en district mais nous avons dû arrêter l’équipe C
en début de saison faute de joueurs. En promotion
d’honneur, c’est Jean-Pierre Cretenet, un bénévole,
qui dirige l’équipe. À défaut d’entraîneur diplômé,
nous payons 85 euros d’amende à la Ligue de FrancheComté chaque week-end. Mais nous devrions vite
trouver une solution, ce problème va se résoudre
prochainement.
US Sochaux Football – Parc des Sports
tél. 03 81 94 04 50 - 06 67 66 16 81
5
La Rentrée, les nouveautés
Avant la prochaine extension de la halte-garderie, Sochaux a déjà innové
à la rentrée. Ça bouge notamment au collège Jouffroy d’Abbans, à La Mals,
à l’école de musique, au pôle multimédia. Les petits ont aussi une nouvelle
aire de jeux. Catalogue des nouveautés de la rentrée, suivez le guide.
Un collège flambant neuf
Les deux premières tranches accomplies
Le collège Jouffroy d’Abbans poursuit sa mue.
La dernière phase des travaux de restructuration est
en cours. Le bâtiment central de trois étages a été
agrandi et réhabilité. En mars prochain, il présentera
un nouveau visage : un rez-de-chaussée avec vie
scolaire, salles de permanences, foyer et salle
polyvalente. Le premier étage abritera le CDI (centre
de documentation et d’information), un espace dédié
aux professeurs et les bureaux de l’administration.
Enfin, les salles de cours occuperont les 2e et 3e niveaux
(les salles de sciences se trouveront au 3e et dernier
étage). Le chantier dont l’enveloppe globale s’élève
à 12 millions d’euros s’achévera en août prochain
après les derniers aménagements. Inauguration du
“nouveau” collège à la rentrée 2006.
Les responsables de l’établissement, la Ville, le Conseil
Général et la CTPM (bus) ont également entamé des
discussions sur le nouvel aménagement des abords du
collège (plan de circulation, arrêt de bus, chaussée, …).
Le balai des pelleteuses et des grues a démarré en
juillet 2003. Au cours des deux premières phases
de travaux, deux bâtiments neufs ont vu le jour.
Le premier est réservé à la SEGPA (Section
d’Enseignement Général et Professionnel Adapté
58 élèves sur 536). Le second contient la demipension, 8 salles de cours et 5 salles spécialisées.
Aujourd’hui, la circulation et la luminosité à l’intérieur
de l’établissement ont été nettement améliorées.
Les travaux les plus lourds sont donc passés. Pour
les professeurs, agents et élèves gênés par le bruit
et la poussière, ce ne fut pas une période facile
mais tous ont eu un comportement remarquable.
“Pendant un an, chacun a consenti d’admirables
efforts d’adaptation en acceptant les gênes et les
nuisances. Malgré le bruit qui envahissait la salle
des professeurs, personne ne s’est plaint” confie
Bernard Prudot, principal du collège.
De plus, des aménagements extérieurs seront
nécessaires, pour rendre piétonne la zone devant
le collège, et par ailleurs permettre une meilleure
désserte des bus. Les frais qui s’élèvent à 290 000 euros
seront supportés entièrement par la ville.
Une vie dédiée aux livres
Trier, ranger, assurer les commandes. Il faut penser à tout. Yvette Dimey
n’a pas une minute à elle lorsque sonne la rentrée. Au 2e étage de l’Hôtel
de Ville, la responsable de la bibliothèque municipale s’organise. Rencontre.
6 000 ouvrages sur les étales
Des écoles qui boudent
Et de 13, elle ne compte plus mais Yvette Dimey vient
d’effectuer sa 13e rentrée en septembre. Autour d’elle,
près de 6 000 ouvrages soigneusement répertoriés.
“Chaque année, je reçois plusieurs nouveautés, des
albums, des romans pour la jeunesse. Je les dispose
sur les tables comme des nouveaux produits dans
les rayons des supermarchés” dit-elle d’un air amusé.
Il y aussi les nouvelles collections qu’elle achète en
fonction de la demande. Yvette Dimey privilégie les
ouvrages pour la jeunesse. Les adolescents et adultes,
eux, se tournant plutôt vers la BD. La responsable
sait aussi être économe “Pour les best-sellers, je
laisse passer deux ou trois mois, le temps que les
prix baissent !”
C’est le mercredi qu’il faut se retrousser les manches.
Yvette Dimey ne quitte pas son bureau.“C’est presque
du travail à la chaîne, je remplis les fiches, saisis les
titres, les auteurs, je tamponne et puis j’enregistre
les prêts sur ordinateur“. Elle doit aussi aider les
enfants dans leur recherche, c’est plus compliqué
qu’avant.” Il faut tout leur mettre sous le nez, ouvrir
à la bonne page, Madame par ci, Madame par là,
ils sont un peu partisans du moindre effort”. Après
ce déferlement de petits lecteurs, place au rangement.
Nous sommes jeudi, jour de fermeture et les
chariots sont remplis… un autre travail commence.
La bibliothèque a réouvert ses portes après le 15 août.
Les collégiens viennent en nombre pour leurs
devoirs. Si elle peut comprendre les adolescents
davantage attirés par internet,Yvette Dimey regrette
l’absence des écoliers. “Les institutrices du Centre
et des Chênes n’emmènent plus les enfants. Je sais
qu’il y a des livres à l’école mais ici, ils pourraient en
emprunter davantage et plus longtemps. Il y a deux
ans, une maîtresse avait remarqué les progrès d’un
enfant en lecture, il m’empruntait beaucoup de livres,
ce n’est pas un hasard !”
Plus rassurant, l’assiduité des plus petits, la haltegarderie a ses habitudes, les enfants sont là deux
heures par mois et le centre de loisirs du Petit Bois
fréquente aussi la bibliothèque pendant les vacances
scolaires.
La bibliothèque municipale est ouverte le lundi
de 9h à 12h, le mercredi de 13h30 à 17h30
et le vendredi de 14h à 17h. Tél. 03 81 94 78 59
Des dictionnaires en cadeaux
C’est une bonne base de travail pour les nouveaux
arrivants au collège, les 120 élèves de 6e ont chacun
reçu un dictionnaire à la rentrée. Les ouvrages ont
été offerts par le Conseil Général.
6
7
La Rentrée…
Au Square des p’tiots
Pour les enfants, la nouveauté de la rentrée c’est
le Square des P’tiots. Il a été inauguré le 16 juillet
lors de la Journée de la Paix. Cette nouvelle aire de
jeux est située au 25 rue des chênes. Les enfants
sont placés sous la surveillance d’une auxiliaire de
sécurité. L’accès est réservé aux enfants de 0 à 6 ans
accompagnés par un adulte responsable. Le Square
des P’tiots est ouvert le lundi et jeudi de 13h45 à 16h15.
Le portail de l’histoire
La Mals passe à table
Actif depuis la rentrée, www.memoire-sochaux.fr
est un recueil de photos, souvenirs, témoignages
avant et après le bombardement du 16 juillet 1943.
Ce jour dramatique où une escadrille britannique
larguait plus de 700 tonnes de bombes sur ce qu’elle
croyait être les usines Peugeot alors occupées par
l’armée allemande. 125 civils furent tués et 500 autres
blessés.
Il arrivait juste avant les spectacles et repartait juste
après. Désormais, le public de La Mals profitera
davantage de son théâtre avec l’aménagement d’un
café petite restauration dans les salons de l’Hôtel de
Ville. C’est la nouveauté de la saison 2005/2006.
Le public pourra donc se restaurer avant et après
chaque pièce, concert, ballet… Entre la sortie du
travail et le début de chaque spectacle, c’est-à-dire
20h30, tout le monde n’a pas la possibilité de se
mettre à table. L’idée de cet espace convivial a donc
germé dans l’esprit d’Hubert Ripamonti, Président
du Conseil d’Administration et d’Alain Delorière,
Directeur de La Mals.
Interactivité
Chaque habitant peut alimenter ce site en prêtant
ses archives personnelles. Les documents sont
scannés et aussitôt rendus à leur propriétaire. Il est
également possible de donner son avis et des
compléments d’informations sur les différentes
rubriques (histoire de la ville, géographie, cité
industrielle…).
Responsable du site de la mémoire vivante
Yann Mourgeon - Hôtel de Ville (rez-de-chaussée)
Tél. 03 81 94 78 75 du lundi au vendredi de 8h30 à 12h
et 13h30 à 17h.
Le plog en pôle
Le pôle multimédia joue la carte de la continuité.Avec
la poursuite depuis la rentrée des ateliers d’initiation
(ordinateur, internet, traitement de texte, tableur,
retouches photos, …). Les créneaux gratuits ont été
reconduits : chaque lundi de 9h à 11h et de 17h à 19h
ainsi que le vendredi de 17h à 19h. À noter qu’un
atelier photos numériques verra le jour en janvier.
8
Au rayon nouveauté de la rentrée, vous trouverez
le “plog”. Il s’agit d’un mini-site internet instantané
pour les jeunes de la MJC. Ils peuvent le mettre en
ligne et à jour comme un journal intime. On leur
apprend comment le construire et l’actualiser. Les
séances ont lieu le mercredi de 14h à 16h. Plus de
renseignements au : 03.81.94.53.42
Le pôle multimédia se situe dans les locaux de la
MJC (derrière l’Hôtel de Ville).
Sous les parasols blancs
Les bénévoles de l’association des machinistes de
La Mals assurent le service. 6 personnes, serveurs et
cuisiniers, sont mobilisées pour satisfaire le public. À
chaque soirée, une dizaine de tables nappées sont
ainsi disposées sous d’imposants parasols blancs.
Au menu, des repas chauds ou froids servis sur
assiette avec boissons. Les “invités” peuvent se mettre
à table dès 19h soit 1h30 avant le début des spectacles.
Ouvert également après chaque représentation,
le restaurant est un formidable lieu d’échanges.
Un dernier café pour terminer la soirée…
Les instruments ont changé d’adresse
Depuis la rentrée, l’école de musique a élu domicile
avenue Leclerc dans les murs de l’école primaire du
Centre. Elle a enregistré une quinzaine de musiciens
supplémentaires par rapport à l’an dernier ce qui porte
le nombre d’élèves à 120. L’école a définitivement
quitté ses locaux de la rue de Pontarlier qui ne
resteront pas vides longtemps (voir plus bas) mais
les réjouissances sont toujours aussi nombreuses :
éveil musical dès 5 ans, formation instrumentale et
musicale, orchestre junior et atelier de chants.
École de musique - 26 avenue Leclerc
Tél. 03 81 94 34 39.
Les permanences sont assurées les lundis et
vendredis de 16h à 18h et le mercredi de 15h à 18h.
INTERVIEW
Après le déménagement de l’école de musique à
l’école primaire du Centre, une question se pose,
que vont devenir les anciens locaux de la rue de
Pontarlier ? Hubert Ripamonti a de nombreux
projets en tête. Le 1er adjoint au Maire délégué à
la culture et à la communication fait le point.
123 Sochaux : Les locaux de l’ancienne école de
musique sont vides depuis cet été, quelle sera
leur prochaine utilité ?
- Pour exploiter 400 m2 de surface, il ne faut pas se
précipiter. Ce lieu devra de toute façon être occupé,
c’est nécessaire pour les quartiers des Evoironnes et
des Graviers qui représentent 550 foyers c’est-à-dire
2 300 habitants. Nous y réfléchissons et nous avons
déjà quelques idées en tête comme un espace
dédié aux loisirs et l’aménagement d’une dizaine
de petites salles sur un même niveau.
123 : À quoi pourraient servir ces salles ?
- L’objectif est de créer du lien, un véritable relais
entre la ville et les habitants de ces quartiers. Nous
devons aller vers eux. “Les contes de vies ordinaires”
réalisés par la compagnie Gakokoé nous l’ont confirmé.
Certains se sentent mal aimés, d’autres n’ont pas de
boulot. Il y a un vrai besoin de reconnaissance. Nous
allons discuter, échanger, recenser les problèmes
avant d’agir. Je pense que les adjoints et les services
de la mairie pourraient assurer des permanences
(logement, état civil, …), la bibliothèque, la MJC et
le pôle multimédia monter des annexes. On peut
aussi envisager des accueils pour les associations,
des lieux de rencontre,… Les Francas pourraient,
pourquoi pas, assurer une présence régulière…
123 : Un calendrier est-il déjà établi ?
- Avant tout, il faut sécuriser les lieux. Ce sera fait
rapidement dans le but d’utiliser ces locaux en l’état.
Les permanences et les annexes pourront donc voir
le jour au 1er trimestre 2006.
123 : Faudra-t-il plus de personnel pour accompagner ces projets ?
- Non, c’est à moindre coût, il n’y aura pas de personnel
supplémentaire. Il se déplacera dans le quartier.
9
• Le réflexe avantages jeunes
• La halle de tous les sports
• Recensement
• Halloween en magie
Jeunes de moins de 26 ans ou étudiants de moins de
30 ans, la carte avantages jeunes vous donne accès, pour
6 euros, à plus de 1 800 réductions et 22 prestations
gratuites dans le pays de Montbéliard. À Sochaux,
elle vous permet de recevoir une place gratuite à un
spectacle de catégorie A offert par La Mals et à la place
de spectacle de la même catégorie à 8,50 euros au
lieu de 17,90 euros. Vous paierez 1 euro au lieu de 2 euros
pour entrer au mini-golf (l’abonnement annuel passe
de 30 à 15 euros). De même, Photo Valentin G. Robert
vous offre 10 % de réduction notamment sur les
travaux photos. La carte avantages jeunes est
disponible toute l’année à Sochaux au relais presse
Le Longchamp (avenue Leclerc) sur présentation
d’une pièce d’identité et d’une photo.
Renseignements complémentaires au BIJ de
Montbéliard - Centre des Alliés - Tél. 03 81 99 24 15
Grande journée de handball le 9 octobre à la halle des
sports. Avec deux matchs du Beex-VA pour le prix d’un.
L’équipe féminine affrontera Epernay à 14h avant
l’équipe masculine face à Longvic à 16h. En Nationale 3
toujours, le 16 octobre, place aux volleyeurs de l’entente
Beaucourt Sochaux. Les féminines contre St Dié à 14h
et la formation masculine contre Laon à 16h. La halle
des sports accueillera encore le trophée de FrancheComté de badminton les 26 et 27 novembre.
Si vous avez 16 ans ou allez bientôt les fêter, vous
avez trois mois à compter de votre date anniversaire
pour vous faire recenser en mairie. Dans le cadre
de la journée d’appel de préparation à la défense,
vous devez vous munir de votre carte d’identité,
d’un justificatif de domicile et du livret de famille.
Une démarche gratuite et nécessaire à l’inscription
aux examens scolaires et au permis de conduire.
Les filles sont également concernées.
Les enfants vont refaire des yeux aux citrouilles.
Venez donc déguisé pour fêter Halloween, le comité
des fêtes offre un spectacle. Rendez-vous le 30 ou
31 octobre sur le parvis de l’Hôtel de Ville vers 14h.
La date sera prochainement affichée dans les écoles.
• Bois et pastel à l’honneur
36 artistes ont exposé leur talent les 10 et 11
septembre dans les salons de l’Hôtel de Ville.
Le sculpteur jurassien Guillaume Martin a reçu le
prix du jury. Les travaux sur bois de cet ébéniste,
fils de forestier, ont été très appréciés. L’exposition
des artistes locaux a aussi honoré la sochalienne
Monique Croissant-Ginsburger, prix du public pour
ses magnifiques pastels. Les deux lauréats exposeront
pendant une semaine à la Maison du Prince. Parmi
les visiteurs, Maryline Boiteux d’Héricourt a gagné
deux places pour le spectacle d’Ilène Barnes
le 11 avril à La Mals.
• Les prédictions de la MJC
Essayer, c’est peut-être l’adopter. La MJC propose
depuis la rentrée un atelier astrologie. Des échanges
de connaissances ont lieu un lundi par mois de 14h
à 18h et des cours sont dispensés un samedi par
mois de 9h à 12h. Si l’effectif est suffisant, des séances
pour débutants seront organisées.
Contactez la MJC au 03 81 32 10 19
10
• Tri sélectif, rappel des règles
• Le quartier en scène
La compagnie montbéliardaise Gakokoé s’est produite
dans le quartier des Evoironnes les 7 et 8 octobre.
La troupe de théâtre avait convié le public dans
des endroits inédits, caves, halls des 4 principaux
immeubles du quartier. Les comédiens ont joué
“les contes de vies ordinaires”, une pièce écrite à
partir des témoignages sur la vie des habitants du
quartier.
Pour le plastique, seuls les bouteilles et les flacons
se recyclent. Ne jetez pas les sacs de supermarchés
et les pots de yaourt dans les points recyclages mais
dans votre poubelle d’ordures ménagères. Chaque
erreur coûte de l’argent à la collectivité et à…
votre porte-monnaie. Pour tout autre renseignement,
www.agglo-montbeliard.fr ou tél. 03 81 36 27 00
• Une fête du sport arrosée
• Téléthon 2005
Unissez vos efforts, mobilisez vos muscles. Le téléthon
aura lieu cette année le samedi 3 décembre au
Parc des Sports. De nombreux challenges sportifs
sont déjà programmés : home-trainer à la halle des
sports et endurance autour de la piste d’athlétisme
avant le traditionnel lâcher de ballons.
• L’œuvre de la paix
La ville a mandaté l’artiste Michel Granger pour la
réalisation d’une “sculpture monumentale” sur le
thème de la jeunesse et de la paix. Prochainement
installée Carrefour de l’Europe, cette œuvre participera
à l’embellissement de l’entrée de ville.
• Une première pour Numérica
Malgré la pluie matinale et un ciel couvert l’après-midi,
de nombreuses personnes ont participé à la fête du
sport le 11 septembre. Une vingtaine d’activités ont
animé le Parc des Sports.
• Plans de ville
Du 15 au 19 novembre, le pôle multimédia de FrancheComté organise la 1re édition de la biennale de Numérica.
Une manifestation sur le thème de la “culture de
l’image et du numérique”. Ateliers, projections,
démonstrations. Informations supplémentaires sur
le site www.evenement.numerica-pm.net
• Deux vrais lions dans la course
• Enquêtes à domicile
À pied ou en rollers, près de 4 000 coureurs ont pris
le départ le 25 septembre du semi-marathon du Lion.
Dans la traversée de la ville, les Sochaliens ont encouragé
leurs deux représentants : Nourdine Sedrati, le
courageux policier municipal qui a terminé son 1er
Lion en moins de 2h15 et Hervé Morelli, éducateur
territorial, 550e en moins d’1h et 39 minutes.
Jusqu’au 22 octobre, l’INSEE réalise une enquête sur
le logement et les loyers. Quelques foyers seront
sollicités. Une lettre indiquant l’objet et le nom de
l’enquêtrice sera envoyée aux domiciles concernés.
Merci du bon accueil que vous lui réserverez.
Pays de Montbéliard
• Nouveau cycle de conférences
L’Université Ouverte du pays de Montbéliard a repris
ses conférences. Histoire, sociologie, littérature, musique,
sciences (…) alimenteront les débats jusqu’en juin
2006. Rendez-vous dans le grand amphithéâtre du
pôle universitaire des Portes du Jura de 18h à 20h
(programme disponible sur www.agglo.montbéliard.fr).
Exception, les conférences sportives se déroulent de
20h à 22h.
Des plans de ville sont à votre disposition. Offerts
par la municipalité, vous pouvez les retirer en Mairie.
Vous y trouverez notamment l’index des rues, les
sites et les bonnes adresses de Sochaux.
Des enquêteurs de l’INED, l’Institut National des
Études Démographiques, se rendront également dans
quelques foyers de Sochaux jusqu’au 5 novembre.
Il s’agit d’un sondage sur les relations familiales et
intergénérationnelles.
11
2005, le bouquet final !
Pour petits et grands, les fêtes de fin d’année s’annoncent riches
en événements à Sochaux. Il est déjà temps de s’organiser pour
ne rien manquer.
Les écoles au théâtre le 15 décembre
Les élèves de maternelles et primaires des écoles
du Centre et des Chênes sont invités à La Mals le
jeudi 15 décembre à 14h. Un spectacle de théâtre,
offert par le comité des fêtes, les attend pour marquer
la fin de l’année. “Pas si bête la fête”, une heure de
comédie musicale dans un décor de basse-cour.
La vie des animaux de la ferme… en chantant ! Sur
scène, quatre artistes enfileront des déguisements
de vaches, poules et moutons. Noël avant l’heure
et fous rires assurés. Les enfants vivront une belle
semaine puisque les vacances arriveront deux jours
plus tard, le samedi 17 décembre.
Nouvel An dans les salons
Il faudra ensuite tourner la dernière page du
calendrier 2005. Le 31 décembre, les salons de
l’Hôtel de Ville vous ouvriront leurs portes pour une
nouvelle et traditionnelle nuit du Réveillon.
La soirée débutera vers 20h. Elle sera rythmée par
un orchestre de variétés, Tri Danse d’Ambérieu
(Ain) avec 6 musiciens sur scène (clavier, guitare,
accordéon, …). C’est à nouveau la société Mennouvrier,
la seule qui réponde favorablement et efficacement,
qui a été choisie pour composer le menu de la soirée
(dévoilé ultérieurement). Les réservations débuteront
le lundi 28 novembre au rez-de-chaussée de l’Hôtel
de Ville. Environ 65 euros par personne.
Tapis rouge pour le Père Noël
Avant de déposer les cadeaux sous les sapins, le Père
Noël aura droit comme chaque année à une arrivée
triomphale à Sochaux. Rendez-vous cette année
le vendredi 23 décembre. Vous êtes tous conviés,
parents, enfants vers 20h place du Marché pour fêter
l’événement. Viendra-t-il en calèche, tiré par des cerfs,
arrivera-t-il par le ciel ? C’est le plus grand secret.
Un spectacle pyrotechnique, des cracheurs de feu, de
la musique sont annoncés mais le secrétariat du Père
Noël indique qu’il y aura d’autres grandes surprises.
Une mise en scène entièrement renouvelée. Mais là
aussi, c’est le plus grand mystère…
Cette manifestation a été avancée au 23 décembre
pour ne pas changer les habitudes des familles qui
fêtent Noël dès le 24 et pour attirer un maximum de
monde. Venez nombreux, ce premier cadeau vous est
offert par le Comité des Fêtes.
Deux spectacles “Daudey Organisation”
12
13
Les mots fléchés d’Aimé - n° 13
La parole aux élus
Sochaux au mois d’août
Sochaux a toujours eu la réputation de tomber en léthargie lorsque la grande maison voisine ferme ses portes
pour la trêve estivale. Mais non, Sochaux n’est pas une ville morte pendant cette période. La vie a continué
cet été et cela malgré une météo maussade cette année. Il est certain que le mauvais temps a perturbé
la fréquentation de la piscine mais les enfants ont pu trouver pendant les vacances scolaires grâce aux
animations proposées par le petit bois, Vandoncourt et Charquemont de quoi se distraire : canoë,voile,
accro branche, roller, bowling, tir à l’arc, poney… tout cela à des tarifs bien inférieurs à ceux pratiqués par les
villes environnantes, ce qui a permis au plus grand nombre de profiter de ses activités. Les plus grands ont
pu bénéficier d’un séjour en bord de mer à Siouville dans le cadre d’un échange avec de jeunes normands
(qui découvriront Charquemont cet hiver). Coup de chapeau aux jardiniers de la ville pour leur créativité et
les soins prodigués aux plantations .Merci également au sens civique des sochaliens qui ont su respecter
ces points verts . Les études au niveau du point multi-accueil ont avancé, les modifications apportées pour
améliorer et agrandir la structure ont été validées et le permis de construire déposé. les travaux vont donc
suivre prochainement. En ce qui concerne les tous petits le square des p’tiots a été ouvert.Il permet aux
jeunes enfants accompagnés d’un adulte de pouvoir s’ébattre en toute sécurité : faire leurs premiers pas,
leurs premiers tours de vélo… Des animations ponctuelles seront organisées pour faire vivre ce lieu.
Bonne rentrée à tous
Continuons à avancer ensemble pour construire le Sochaux de demain
VIVRE À SOCHAUX
Un homme, une équipe, pour redynamiser notre ville
On ne peut que se réjouir de voir Sochaux recevoir le label “Ville amie des enfants” décerné par l’UNICEF. A
partir de là on se demande où est la cohérence politique, d’une municipalité, qui œuvre pour avoir ce label
et en même temps ferme définitivement le bassin d’initiation nautique. Rappelons que ce bassin a permis
durant 30 ans, à tous les enfants sochaliens d’apprendre à nager. Cela ne sera plus le cas. La municipalité a
justifié cette fermeture par le coût élevé de la remise en état du bassin.
En réalité, c’est une question de choix et de priorité. Il faut aussi que les Sochaliens sachent, que ce type de
décisions, comme ce fut le cas pour la fermeture du gymnase des chênes, se prend toujours en dehors du
conseil municipal.
Albert MATOCQ-GRABOT
Sochaux avant tout
solution de la grille n° 12
Les promesses s’envolent
M. le Maire prend vraiment les sochaliens pour des niais. La moindre de ses actions est plus qu’enjolivée,
mais ces belles paroles sont bien loin de la réalité. Les sochaliens attendent toujours une baisse des impôts,
une circulation fluide, une meilleure sécurité, une ville propre et accueillante, des constructions nouvelles,
un développement du commerce et des actions en faveur de l’emploi. M. le Maire fait tout le contraire de
ce qu’il a promis en 2001. Il semble avoir oublié ses promesses électorales.
Jean-Jacques BONNET
14
15
Sochaux pratique
0 800 08 09 04 (24h/24)
afin de joindre une personne de la mairie 24h/24
Hervé Clerc, hommage à son œuvre
du 15 octobre au 30 octobre à La Maison du Prince
Danse de salon avec l’association Terpsikhora
les 15 et 16 octobre à la MJC
Activité sportive, Taï Chi Chuan // lundi 17 octobre de 18h30 à 20h à la MJC
Musique classique, Thierry Caens et la Camerata de Bourgogne
mardi 18 octobre à La Mals
Activité sportive, Stretching // jeudi 20 octobre de 17h à 18h à la MJC
Conférence animée par le Docteur Edouard Van Den Bogaert sur l’homéopathie
le 28 octobre à la MJC
Halloween // le 30 ou le 31 octobre à 14h devant l’Hôtel de Ville
Danse Country, avec le Country Club de Montbéliard
les 5 et 6 novembre à la MJC
Exposition des collectionneurs // du 7 novembre au 18 novembre à la MJC
Théâtre, Brooklin Boy // mardi 8 novembre à La Mals
Sophie Ceccarelli (Pastels)
du 12 novembre au 27 novembre à la Maison du Prince
École maternelle des Chênes ☎ 03 81 94 11 05
rue de l’Églantine
École maternelle du Centre ☎ 03 81 94 26 70
rue du 14 juillet
École primaire des Chênes ☎ 03 81 94 10 80
rue des Chênes
École primaire du Centre ☎ 03 81 94 13 19
26 avenue du Général Leclerc
Collège Jouffroy d’Abbans ☎ 03 81 94 24 78
1 rue du Collège - fax 03 81 94 60 99
Centre de Loisirs
Centre aéré du Petit Bois ☎ 03 81 94 23 63
1 rue de Pontarlier
Centre de loisirs de la Ville de Sochaux
☎ 03 81 44 01 76 ou 03 81 34 39 00
rue du stade - 25230 Vandoncourt
Centre de loisirs et d’accueil de la Ville de Sochaux
☎ 03 81 44 01 76
Combe St Pierre - 25140 Charquemont
Sport
Halle des sports
rue de Pontarlier ☎ 03 81 94 11 99
Piscine ☎ 03 81 94 14 62
rue de Pontarlier
OMS (office municipal des sports) ☎ 03 81 34 61 31
06 73 79 13 48
25 rue Lazare Bickart - 25400 Audincourt
Culture / Divertissements
Humour, La Framboise Frivole // mardi 29 novembre à La Mals
La Mals
☎ 03 81 94 16 62
BP 51031 - 25601 Sochaux cedex - fax 03 81 94 78 72
www.la-mals.fr
Salles d’exposition de La Mals ☎ 03 81 94 78 33
(2e étage de l’Hôtel de Ville)
Maison du Prince
☎ 03 81 95 56 39
8 rue de Pontarlier
Pôle multimédia ☎ 03 81 94 53 42
Bibliothèque ☎ 03 81 94 78 59
École de Musique ☎ 03 81 94 34 39
26 avenue Général Leclerc - 25600 Sochaux
FC Sochaux-Montbéliard - www.fcsochaux.fr
Musée Peugeot ☎ 03 81 99 42 03
Théâtre, Avis de Tempête // jeudi 1er et vendredi 2 décembre à La Mals
N° utiles
Voix, The King’s Singers // mardi 15 novembre à La Mals
Culture de l’image et du numérique
du 15 au 19 novembre au pôle multimédia de Franche-Comté à Montbéliard
Exposition Vito Fiore // du 20 novembre au 17 décembre (peinture) à La Mals
Pascal Rioult sur la musique de Maurice Ravel
mardi 22 novembre à La Mals
Théâtre, L’Evangile selon Pilate // vendredi 25 novembre à La Mals
Téléthon // samedi 3 décembre au Parc des Sports
Exposition Viviane de Barba (peinture) et Christiane Eichert (sculpture)
du 03 décembre au 18 décembre à La Maison du Prince
Humour, Popeck // mardi 6 décembre à La Mals
Théâtre, Le roi se meurt // vendredi 9 décembre à La Mals
Centre technique municipal ☎ 03 81 94 27 48
rue d’Épinal
Restauration scolaire ☎ 03 81 95 42 02
Centre du Petit Bois - 1 rue de Pontarlier
Halte-garderie ☎ 03 81 94 25 37
1 rue des Chênes
La Poste ☎ 03 81 94 14 99
Trésor public ☎ 03 81 94 15 53
Comité des fêtes 06 70 76 63 58
Danse moder’n jazz // les 10 et 11 décembre avec Magali Perriot à la MJC
MJC ☎ 03 81 32 10 19
Office de tourisme ☎ 03 81 94 45 60
Jazz, Manu di Bango // mardi 13 décembre à La Mals
N° d’urgence
Arrivée du Père Noël // vendredi 23 décembre à 20h sur la place du marché
St Sylvestre // samedi 31 décembre dans les salons de l’Hôtel de Ville
16
Enseignement
Pompiers ☎ 18
SAMU ☎ 15
Police ☎ 17
CHU de Montbéliard ☎ 03 81 91 61 61
Police municipale ☎ 03 81 94 78 60
1005
Chanson française, Paris Combo // mardi 11 octobre à La Mals
Mairie ☎ 03 81 94 16 34
Cité administrative Maurice Thiévent - BP 73089
25603 Sochaux cedex - fax 03 81 94 11 93
www.sochaux.fr
Bulletin municipal - Sochaux - ISSN 1635-8805 - Directeur de la publication : Hubert Ripamonti - Rédactrice en chef : Christine Rossel - Journaliste : Nicolas Wilhem - Conception graphique : www.creaphic.com
Exposition Rosanna Forino (peintures) // du 2 octobre au 29 octobre à La Mals

Documents pareils

la halte-garderie - Ville de Sochaux

la halte-garderie - Ville de Sochaux obtenu une fleur lors du concours régional des villes et villages fleuris dans la catégorie 3 000 à 5 000 habitants. Cette distinction avait été proposée par le comité départemental et validée par ...

Plus en détail