le conseil des ministres dit oui

Commentaires

Transcription

le conseil des ministres dit oui
ACTIVITÉS GOUVERNEMENTALES
SELLAL EN VISITE EN ALLEMAGNE
Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, effectuera
aujourd'hui une visite à Berlin au cours de laquelle il
s'entretiendra avec la Chancelière allemande Angela
Merkel, a annoncé le porte-parole du gouvernement
fédéral allemand, M. Georg streiter. Les relations
bilatérales et les questions liées à la politique
internationale seront au centre des discussions entre Mme.
Merkel et M. Sellal, a précisé M. streiter via le site
officiel du gouvernement fédéral allemand.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:26 12:55 15:31
17:50 19:20
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Crise de logement
et politique sociale
LES DEMANDEURS
S'IMPATIENTENT
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2089 - MARDI 12 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
Page 2
EN PRÉSENCE DE L'ISLAMISTE GHANNOUCHI
HUMEUR
NIDAA TOUNES SE RECOMPOSE
LA VÉRITÉ
N'ES T-ELLE
JAMAIS BONNE
À DIRE ?
Commencé le 1er novembre par une rixe à Hammamet, le
soap opera Nidaa Tounes a resserré les rangs ce weekend à Sousse. Ce fut un congrès politiquement stupéfiant.
e président de la
République, Béji Caïd
Essebsi, a quitté son
statut de président de tous les
Tunisiens pour revenir (il est
président d'honneur) dans
l'arène de la machine électorale qui l'a porté au pouvoir. Il a
prononcé un vigoureux discours, faisant peu de cas des
dix-neuf députés qui ont démissionné du bloc parlementaire
de Nidaa à l'ARP. Des propos
tenus sous les yeux de Rached
Ghannouchi. Décontracté,
l'homme - qui était l'ennemi
absolu du parti créé pour BCE
- a reçu un accueil chaleureux.
Il était inimaginable en 2014
que les deux briscards de la
politique tunisienne soient
publiquement réunis dans la
même salle.
Le cheikh d'Ennahda a ensuite
gagné l'estrade et prononcé un
discours. Rayon petites phrases, on accrochera celle-ci,
ciselée à souhait : " La Tunisie
est un oiseau dont les deux
ailes sont Nidaa Tounes et
Ennahda. " Applaudissements
pour l'ornithologue. En omettant de citer les deux autres
partis de la coalition gouvernementale, Afek Tounes et l'UPL,
il a déclenché l'ire calculée de
Slim Riahi. L'homme d'affaires
à la tête de seize députés UPL
à l'ARP a quitté les lieux, refusant de s'adresser à la salle.
Un mouvement d'humeur sans
conséquence : Nidaa et
Ennahda dominent l'assemblée
avec 137 élus. Une confortable
majorité pour un hémicycle qui
compte 217 sièges. D'autant
que les frondeurs de Nidaa,
s'ils ont quitté le bloc parlementaire, continueront de soutenir
L
le gouvernement d'Habib
Essid. Le vote de confiance qui
doit intervenir à l'ARP pour le
nouveau gouvernement sera
une simple formalité. Le soutien indéfectible des islamistes
sera réitéré.
La montée en puissance du fils
du président de la République,
Hafedh Caïd Essebsi, s'est traduite par sa nomination comme
secrétaire national, directeur
exécutif du parti. Un titre qui lui
permet de tenir sa promesse.
L'homme avait affirmé au pire
de la crise ne pas vouloir postuler au poste de secrétaire
général. Il est désormais
entouré de treize secrétaires
nationaux. On y trouve quelques figures clés de l'entourage de BCE : Selma Elloumi,
la ministre du Tourisme, continue d'être la trésorière quand
son frère Faouzi (PDG de
Cofat) hérite des relations avec
l'ARP ; Ridha Belhaj, directeur
de cabinet, ayant rang de
ministre, à Carthage, devient
secrétaire national. Le congrès
a marqué le retour au bercail
de quelques figures qui avaient
annoncé leurs départs. Faouzi
Elloumi avait émis fin décembre, sur son mur Facebook, de
fortes réserves sur ce "
congrès ", une simple " assemblée générale " à ses yeux. Le
voici récompensé. Idem pour
Bochra Belhaj Hmida. Cette
femme qui soutenait Ben Ali le
13 janvier 2011, veille de la
fuite du dictateur, a multiplié les
partis. Élue dans la circonscription de Tunis 2 en octobre
2014, elle avait déclaré quitter
Nidaa. Elle a fait son retour,
moqué sur les réseaux
sociaux, au bercail. Sans obte-
Il n'a procédé à aucune augmentation
des tarifs à la minute
OOREDOO MAINTIENT
SES TARIFS INCHANGÉS
Par Amirouche El Hadi
L
nir un poste de secrétaire
national qu'elle espérait. Entrée
à forte teneur symbolique, celle
de Nabil Karoui. Le patron,
avec son frère Ghazi, de
NessmaTv - qui a retransmis le
congrès en direct - quitte l'ombre pour la lumière. Il fut dès
2012 l'un des artisans, financiers et promoteurs de la candidature Essebsi. C'est dans son
bureau que l'esquisse de Nidaa
Tounes a pris forme. Afin d'éviter le mélange des genres,
Karoui a promis de quitter ses
fonctions à la tête de Nessma.
Désormais, l'un des défis qui
se pose à six mois du congrès
électoral : quelle sera la ligne
politique de cette très efficace
machine électorale ?
La présence de Rached
Ghannouchi au premier rang
du congrès est-elle le prélude
d'un rapprochement entre les
deux frères ennemis de la politique tunisienne ? Les islamistes tiendront leur congrès au
printemps. L'ex-secrétaire
général Mohsen Marzouk a
toujours été hostile à ce rap-
prochement. Surtout après les
deux campagnes électorales,
verbalement musclées, de
2014. L'homme prépare la
création d'un nouveau parti
depuis sa démission de Nidaa
Tounes. Il a réuni des sympathisants au palais des congrès
de Tunis. Il veut élaborer un
projet national de réformes et
du renouveau politique. Sur les
162 membres du bureau exécutif de Nidaa, 42 ont démissionné. Ce nouveau parti, issu
de la scission Nidaa, verra le
jour en mars. Cette recomposition politique prouve que BCE
et Ghannouchi sont les maîtres
absolus du jeu politique. Le
prochain scrutin électoral, qui
fera figure de test, sera celui
des municipales. Au mieux fin
2016. Vraisemblablement en
2017. Lundi matin, le ministre
de l'Éducation nationale, Neji
Jalloul, était interrogé sur la
petite phrase de Ghannouchi.
Il a répondu " ne pas être
compétent en sciences
des oiseaux "…
R.N.
u moins
Vague de chaleur Nord-Ouest",
11 personajouté.
en Afrique du Sud a-t-il
nes ont péri
Sous la chadans une
leur persisvague de chatante, la proleur qui frappe
vince du Nordl'Afrique du Sud, ont annoncé Ouest a été déclarée zone
les autorités sanitaires. "Les
de sécheresse, et une équipe
victimes de la chaleur étaient
d'experts et de responsables
âgées entre 22 et 58 ans", a
gouvernementaux a été étaindiqué le porte-parole du
blie. La sécheresse a été
département provincial de la
provoquée par les cyclones
santé, Tebogo Lekgothoane.
dans l'océan Indien qui ont
"Tous les décès ont été
absorbé l'humidité de l'intésignalés dans la province du
rieur du sous-continent.
A
ONZE MORTS
Mieux vaut en rire
oredoo tient à rassurer
sa clientèle qu'aucun
changement tarifaire n'a été
effectué sur ses offres.
Le seul changement porte
sur la méthode de facturation
de la première minute qui
devient indivisible et sans
aucun changement du tarif
par minute. Par la suite, la
facturation reste inchangée
par palier de 30 secondes
pour le reste de la communication et sans changement
du tarif non plus. Durant la
1ère minute de communica-
O
tion, un tarif unique est donc
appliqué. Au-delà de la
première minute de communication, la tarification
par palier de 30 secondes
reste applicable avec des
tarifs inchangés.
Aussi, le client Ooredoo peut
continuer de profiter des forfaits journaliers (en composant*151#) de 120 minutes
vers Ooredoo pour seulement 100 DA.
Ooredoo confirme que toutes
ses offres et prix sont
dûment validés par l'ARPT.
es désagréables parties de
crêpage de chignon continuent, de plus belle, dans les
hautes sphères de la politique à
l'algérienne. A défaut de faire
l'Histoire pour la livrer objectivement aux jeunes générations,
nos anciens préfèrent les petites histoires. Et parfois, les historiettes cousues de fil blanc.
Qu'ils soient militaires ou politiques, que ce soit à propos de la
guerre de libération nationale
ou de la victoire électorale du
FIS dissout dans les années 90,
il y'a à dire et à redire sur les
bribes de témoignages qui nous
sont livrées régulièrement par la
presse. Quand, par exemple,
certains font état de la proposition par les ex décideurs du
pays du poste de président de
la République à feu Ait Ahmed qui l'aurait refusé-, le général
Khaled Nezzar dément catégoriquement : " j'étais ministre de
la défense et je ne lui ai jamais
proposé ce poste ", dira-t-il
péremptoire. L'ex.homme fort,
lors de la décennie rouge est, à
son tour, tout de suite remis à
sa place par l'autre général,
Betchine en l'occurrence, qui le
traite, je cite, de " menteur ". A
propos de la démission ou du
limogeage de Chadli, Nezzar
clouera au pilori l'autre général,
Mohamed Lamari, pour ne pas
le nommer, qui avait laissé
entendre que c'était à la suite
d'un conclave de 300 officiers
qu'il a été décidé de mettre fin
au " règne de Bendjedid. Et
ainsi vogue la galère au grand
dam de l'histoire d'Algérie,
ancienne ou récente.
Parallèlement à toutes ses lacunes et dans tous les domaines,
le pays fait aussi dans la mystification historique. Aucune
objectivité, et donc, aucune
vérité pour dire nos vécus, chacun se croyant en droit de tirer
les couvertures sur son corps,
quand bien même n'aurait-il pas
froid, puisque " gros et gras ".
Avis, donc, à ceux qui courent
après la vérité historique. Ils
devront attendre encore, au
moins, jusqu'à ce que l'université algérienne se donne pour
devoir de nous former de vrais
historiens. Des académiciens
qui préfèrent le devoir de
mémoire, c'est-à-dire de nous
dire la vérité crue et objective
plutôt que de nous faire prendre
des vessies pour des lanternes.
A revanche pour nous de
nous comporter en adultes
afin de donner à chaque pan
et à chaque personnage
de notre Histoire la place
qu'ils méritent dans notre
recherche de la vérité.
A.E.H.
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2089 - MARDI 12 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LE CONGRÈS US COMPTE EXAMINER DES MESURES DE RÉTORSION
CONTRE L'ARABIE SAOUDITE POUR AVOIR CASSÉ LES PRIX DU PÉTROLE
WASHINGTON VS RYAD
La lune de miel entre le gendarme du monde et le royaume obscurantiste des al-Saoud touche enfin à sa fin. Ce dernier, agissant
comme une parfaite entité impérialiste, et non content de lever une coalition armée contre le Yémen, a également orchestré une
campagne planétaire visant à faire chuter les cours du pétrole. Mal lui en a pris. Car, même si cela a effectivement servi à stopper
net l'essor de l'industrie dite du gaz de schiste, et placé l'Algérie dans une position particulièrement délicate, cela n'en a pas moins
place l'Oncle Sam sur les dents. En franchissant cette ligne rouge, sachant que Washington considère depuis la fin de la seconde
guerre mondiale le pétrole comme un produit hautement stratégique, Ryad vient peut-être de signer son arrêt de mort.
Louisa Hanoune confirme
que le départ de Bitat et la
reconduction de Bensalah
au Sénat sont le fait
de Bouteflika
LE GROUPE 19-4
SE DÉJUGE
Page 3
Hausse du taux
de chômage à 11,2%
en septembre 2015
SUR FOND
DE CRISE
ENDÉMIQUE
Page 5
Tizi Ouzou
LES TRANSPORTEURS FERMENT
LA RN12 PRÈS
DE R'HAHLIA
Page 5
Lire en Page 4
Célébration de Yennayer
ASGASS
AMEGGAZ 2966
Page 5
Enlèvement
d'une Suissesse au Mali
LA PISTE
D'AQMI
SE PRÉCISE
Page 7
Il n'a procédé
à aucune augmentation
des tarifs à la minute
OOREDOO
MAINTIENT
SES TARIFS
INCHANGÉS
Page 24
PROJET DE RÉVISION DE LA CONSTITUTION
LE CONSEIL DES MINISTRES DIT OUI
Par Wassim Benrabah
e président de la
République,
Abdelaziz Bouteflika,
a présidé hier à Alger une réunion du Conseil des ministres.
La réunion du Conseil des
ministres, tel qu'indiqué par
l'APS, a été consacrée notamment à l'examen de l'avantprojet de la révision constitutionnelle. L'avant-projet, rappelle encore la même source,
validé par le chef de l'Etat fin
décembre 2015, a été rendu
public mardi dernier par le
ministre d'Etat, directeur de
cabinet de la présidence de la
République, Ahmed Ouyahia.
S'il a été largement applaudi
L
Le président Bouteflika a présidé hier un conseil des ministres en
vue d'entériner le projet de révision de la constitution, approuvé
par cette instance tel qu'indiqué par un communiqué final venu
sanctionner ce conseil.
par les ténors de la majorité
politique, il n'en a pas moins
soulevé moult controverses,
notamment de la part du parti
majoritaire, le FLN en l'occurrence. Son chef de file, Amar
Saadani, avait lors d'une
conférence de presse émis de
très sérieuses réserves en ce
qui concerne un article interdisant aux Algériens vivant à
l'étranger, ou n'étant pas nés
dans le pays, de prétendre à de
hauts postes de responsabilité.
Les partis de l'opposition,
quant à eux, se sont montrés
en grande parti dubitatifs,
allant du rejet pur et simple,
comme ce fut le cas pour les
animateurs de la coalition
menée par Djaballah du FJD
et Mokri du MSP, jusqu'au "
ni-ni " du PT qui a trouvé
dans le texte autant de points
positifs que de motifs à rejet
et à inquiétude. Le Conseil
des ministres a fini par
approuver le texte, tel qu'indiqué dans le communiqué final
ayant sanctionné cette rencon-
tre. Il est à rappeler que
l'avant-projet de révision
constitutionnelle est supposé "
couronner un long processus
de consultations " avec les
acteurs politiques et les
experts. Il s'est voulu être
aussi consensuel que possible.
Abdelkader Bensalah, reconduit la veille, dimanche, à la
tête du Conseil de la nation,
restant ainsi second homme de
l'Etat, avait été clair dans le
propos en indiquant notamment que cet " avant-projet
renferme les caractéristiques
du changement progressif et
traduit la volonté exprimée
par la majorité de mener
l'Algérie, sous la direction du
président de la République,
M. Abdelaziz Bouteflika, vers
davantage de libertés individuelles et collectives ".
Nous y reviendrons avec plus
de détails dans notre prochaine édition, avec les
recommandation et orientations prises par le président
Bouteflika à la lumière des
premières réactions qui avait
suivi la publication du texte
fondamental de République
algérienne démocratique
et populaire.
W.B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mardi 12 janvier 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Crise de logement et politique sociale
M I E U X V A U T E N R I R E…
Les demandeurs s'impatientent
Par Nabila. A
a reprise des opérations
de relogement dans la
capitale suscite l'ire des
souscripteurs à d'autres programmes de logement à savoir
principalement ceux de l'AADL
et du LPP. Ces derniers crient "
un deux poids deux mesures "
dans l'octroi de logements par
l'Etat. "Ce n'est pas juste. Nous
avons payé et nous attendons
depuis plus de dix ans, nous
aussi nous souffrons. Le comble, c'est qu'à chaque fois que
nous reprenions espoir, le ministère nous surprend. La dernière
c'est qu'on nous a rajouté d'autres tranches à payer" s'indigne
Karim, un souscripteur au programme AADL1 rencontré à
Alger. Faute de communication,
l'interlocuteur s'interroge sur les
critères
pour
bénéficier
aujourd'hui
d'un
logement
décent. " Faut-il perdre sa
dignité ? " s'est-il interrogé en
colère, au vu, souligne-t-il, des
opérations de relogement qui
concernent depuis plus d'une
L
É ditorial
année uniquement les habitants
des bidonvilles. " Moi personnellement je ne peux faire vivre la
misère à ma famille en les
hébergeant dans un taudis. Mais
en même temps je m'entasse
depuis plusieurs années chez
les proches, jusqu'à quand ? "
implore-t-il. Comme Karim, ils
sont des milliers à exprimer leur
désarroi quant aux promesses
du ministre de l'Habitat qui s'est
engagé à remettre les clefs des
appartements aux souscripteurs
de l'AADL1 durant le premier
semestre de l'année en cours. "
Qu'on nous explique qu'on nous
informe. Nous en avons marre
des faux espoirs. Aujourd'hui on
aurait dû habiter dans un bidonville on aurait été au moins
bénéficiaire d'un logement de
qualité mais en plus sans avoir à
payer beaucoup, puisque désormais la priorité est donnée aux
parasites" déplore-t-on. Comme
ceux de l'AADL, les souscripteurs à la nouvelle formule LPP
destinée aux ménages dont le
revenu oscille entre 108.000 DA
et 216.000 DA, n'ont pas caché
leur exaspération. " Je viens de
voir les logements sociaux qui
viennent d'être distribués à
Dergana et à Birtouta je n'ai pu
retenir mes larmes. J'avais visité
personnellement le site de
Dergana, j'avais cru que c'était
destiné au programme LPP tellement il est bien fait. Une dame
avait dit " 12 ans que j'habite
une terrasse d'un immeuble ".
Pour moi j'ai passé toute une vie
à louer chez les particuliers, je
vais encore payer un milliard
juste parce que je n'ai pas
accepté de vivre dans l'humiliation. Quelle hogra ! " s'est exclamée une souscriptrice à la formule LPP. Dans tout ça, même
le programme de logement dit
social subit des disparités. Ils
sont nombreux à faire les va et
vient à leur APC dans l'espoir
d'être eux aussi programmés
pourquoi pas à bénéficier d'un
logement. " J'ai déposé un dossier de demande de logement
social en 1998, comptez le nombre d'années d'attente. Seul mot
d'ordre des responsables est :
patientez, nous sommes actuellement occupés par le relogement des familles vivantes dans
les bidonvilles " dira un quadragénaire qui s'était rendu à l'APC
de Bordj El Kiffan dont il dépend
en vue de s'informer sur quelconque nouveauté par rapport à
sa demande de logement. " Des
fois je me dis que moralité : fallait peut-être que je construise
une baraque pour me voir
aujourd'hui loger. Je suis citoyen
algérien, j'adore mon pays mais
je ne cesse d'avoir ce sentiment
de mépris, d'injustice. Je ne
cherche qu'un toit décent pour
mes enfants et de manière
légale sans plus " conclut-il.
N.A.
Ils concernent le programme de relogement et l'AADL
3691 dossiers rejetés à Alger
e fichier national du logement a fait tomber durant
l'année 2015 de la liste de
bénéficiaires 3691 dossiers au
titre du programme de relogement à Alger ainsi que le programme de l'AADL.
Les chiffres dévoilés ce dimanche relèvent qu'il s'agit de 1167
dossiers relatifs aux opérations
de relogement qu'entreprend la
wilaya d'Alger depuis l'année
2014. Le ministère de l'Habitat
explique que le fichier national a
permis de contrôler les dossiers
de 35 000 familles inscrites au
programme de relogement dans
la capitale. Il s'agit également,
de 2524 dossiers par rapport à
la formule tant convoitée
l'AADL. Le bilan établi par les
services du département de
Tebboune compte 216 cas de
L
fausses déclarations qui font
l'objet
d'actions en justice
intentées par la wilaya d'Alger,
212 cas qui font actuellement
objet d'enquête, 132 cas qui ont
été tranchés par les instances
judiciaires, et qui ont fait l'objet
de sanctions financières ou peines d'emprisonnement.
Pour les 607 cas restants sont
actuellement en cours d'examen, en attendant leur transfert
aux instances judiciaires, a-t-on
encore précisé. Quant au programme location-vente pris en
charge par l'Agence nationale
d'amélioration et de développement du logement (AADL), le
fichier national a révélé 2524
cas positifs sur un total de
104790 dossiers contrôlés en
2015. Ce bilan comprend 1309
dossiers de souscripteurs qui
possèdent
des logements
OPGI, 644 de souscripteurs qui
ont bénéficié d'aides de la
Caisse nationale du logement
(CNL), 42 de souscripteurs au
programme de logement du
Fonds national de péréquation
des œuvres sociales (FNPOS),
408 de souscripteurs aux programmes de l'Entreprise nationale de promotion immobilière
(ENPI), et 121 dossiers de
souscripteurs ayant bénéficié
de permis de construire. Le
département concerné affirme,
en outre, que l'opération se
poursuivra jusqu'à assainissement de toutes les listes des
différents programmes de logement, alors que les services des
conservations foncières poursuivent les opérations de vérification pour détecter les sous-
cripteurs, qui possèdent des
logements, ou autres biens fonciers. En substance, la réglementation en vigueur stipule
que les programmes publics de
logement sont destines aux
postulant ne possédant pas, ou
n'ayant pas possédé, en toute
propriété, ni lui, ni son conjoint,
un lot de terrain à bâtir, un bien
à usage d'habitation, et n'ayant
pas bénéficié ni lui, ni son
conjoint, d'une aide financière
de l'Etat, en vue de la construction, ou de l'acquisition d'un
logement. A cet effet, le ministère de l'Habitat a mis en place
un fichier national qui comprend
les listes des bénéficiaires des
différentes aides, et anciens
programmes de logement, ainsi
que les détenteurs de permis de
construire.
A.Meg
- Je ne sais pas pour vous, mais en ce
qui me concerne, je commence à trouver plus qu'inquiétant ce " débat de
chiffonniers " entre tous ces anciens
hauts responsables.
- Bah, fallait bien crever l'abcès un
jour.
- Le hic, c'est que lorsqu'ils soufflent,
c'est nous qui attrapons un rhum.
- Raison suffisante, donc, pour les
prendre en grippe.
- Et se boucher les oreilles surtout.
- Je ne crois pas que ce soit seulement
la mort d'Aït Ahmed qui soit à l'origine de tout ce remue-ménage.
- Je ne le crois pas non plus.
- Alors quoi ?
- Le manque de pétrole peut donner
des pensées hallucinogènes à ceux qui
s'en gavaient auparavant.
- Y a peut-être un peu de ça. Mais ce
n'est certainement pas la seule raison.
- Quoi d'autre alors ?
- Cette fin de règne donne les chocottes
à tous ceux qui n'ont pas la conscience
tranquille.
- La musaraigne furète partout.
- La muse à règne ?
- En fin de règne, oui.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
" Le Congrès américain s'apprête
à examiner incessamment une
série de dispositions de soutien
aux producteurs de pétrole
américains, prévoyant notamment
des mesures de rétorsion
commerciales contre l'Arabie
saoudite qui a été à l'origine de
la dégringolade de cours de brut
", extrait d'un article publié par le
quotidien " The Hill ".
Importante saisie
d'appareils
à électrochocs
Quelle douce et belle
musique. Et si Washinbgton
faisait chuter le régime honni
des al-Saoud, comme elle
l'avait fait pour Saddam
alors que ce dernier,
d'ailleurs, était loin de le
mériter.
n total de 4.970 appareils à électrochocs a été
saisi au cours d'une opération de vérification
minutieuse effectuée ce dimanche par des brigades
de l'inspection principale de contrôle des opérations
commerciales au port d'Annaba, apprend-on auprès
de la cellule de communication de la direction régionale des douanes. Ces appareils se trouvaient à l'intérieur d'un container déclaré comme contenant des
lustres et des climatiseurs d'importation, a souligné
la même source en précisant qu'en fait il s'agissait
de 2.490 appareils de détection de lumière à électrochocs (dont 1.995 de grande taille), 1.990 appareils
électrochocs et 490 smartphones à électrochocs.
Outre la saisie de ces produits classés sur la liste des
articles interdits à l'importation, un procès-verbal a
été établi à l'encontre de l'importateur installé à
l'Est du pays puis adressé à la justice et une enquête
a été ouverte pour déterminer les éventuels complices impliqués dans ce trafic, est-il indiqué de même
source. L'évaluation du montant des produits saisis
qui sont importés de Chine est en cours de même
que la fixation du montant de l'amende à payer, a
indiqué la cellule de communication des douanes.
U
" Je réaffirme mon engagement à
oeuvrer à la promotion de
l'institution parlementaire en la
hissant à la hauteur des attentes
de ses élus ", Abdelkader
Bensalah, président du Sénat.
Et qu'en est-il des attentes des
électeurs ?
Un cybercriminel interpellé à Jijel
cette dernière avait l'intention d'écrire au président afin de lui demander de ne pas la retenir.
Tiens ! Tiens ! Donc, Cette ancienne vice-présiinalement, tout vient à point à qui sait
dente du Sénat, qui a continué de siéger jusqu'à
attendre. De même qu'il était plus qu'évident que le groupe des 19 moins 4 portait en son sein les propres la dernière seconde, assumant donc ses décisions et ses choix, qu'elle
germes de son implosion, il était également prévisible que ce sont ses jugeait publiquement " contraires aux intérêts nationaux ", n'aurait commis
propres membres, qui plus est les plus en vue d'entre eux, qui allaient pré- cette lettre que si la mansuétude présidentielle avait conduit ce dernier à
cipiter ce processus, somme toute naturel. Ainsi donc, Louisa Hanoune, lui renouveler son mandat. De quelle démocratie et grandeur d'âme peutlors de sa conférence de presse d'hier, admis en filigrane que les motiva- elle se prévaloir après un pareil aveu ? Mais là n'est pas le plus grave du
tions de ce groupe n'avaient, en fin de compte, absolument rien à voir propos. En reconnaissant qu'elle avait " l'intention d'écrire au président
avec ce qui nous avait été affirmé pendant des semaines, voire des mois. afin qu'il ne retienne pas son nom, ou l'efface de sa liste, (sic !) elle ne
nous dit rien moins que le contraire de ce que
Ce groupe, qui faisait montre d'une bonne foi
fleurant bon la… mauvaise foi, affirmait en effet,
" D'ailleurs, c'est Louisa Hanoune en soutien le groupe dont elle fait partie. Le chef
de l'Etat décide souverainement, et en toute
sans vergogne et toute honte bue, que ses
personne qui finit par confirmer la chose lucidité, même s'il est affaibli physiquement par
membres étaient certains que ce ne serait plus
lors de cette même conférence de presse. la maladie. D'ailleurs, c'est Louisa Hanoune en
le président Bouteflika qui déciderait, ordonneElle se félicite en effet que Bouteflika ait personne qui finit par confirmer la chose lors de
rait, signerait les lois et déciderait du destin du
pays. Ces prêcheurs du dimanche en voulaient
décidé de " maintenir Bensalah à la tête cette même conférence de presse. Elle se félicite en effet que Bouteflika ait décidé de " mainpour preuve leur supposée proximité immédiate
du sénat ". Re-sic ".
tenir Bensalah à la tête du sénat ". Re-sic. Voilà
avec le chef de l'Etat. Ce qui leur fait dire que
bien des éléments nouveaux qui nous ramèses dernières décisions ne seraient pas conformes à ses orientations originelles. Bien sur, je ne souhaite pas m'appe- nent au point de départ, et aux supputations déjà développées dans ces
santir sur le fait que le chef de l'Etat a toujours été constant dans ses mêmes colonnes à propos des motivations véritables de ce groupe. Le
démarches, ses positions et ses visions. Ce qui me fonde à croire que les mieux qu'il pourrait faire, désormais, serait qu'il officialise sa dissolution,
motivations de ce groupe sont toutes autres. En revanche, je souris, tout même si ses membres les plus en vue ont définitivement compromis leur
simplement je souris, en me penchant sur les déclarations faites par carrière politique. Pour eux, désormais, la seule question qui se pose désLouisa Hanoune, ténor de ce groupe, lors de sa conférence de presse ormais, c'est est-ce qu'il y a une vie après le groupe des 19 moins on ne
d'hier. En effet, consolant son amie Zohra Drif Bitat pour ne pas avoir été sait trop combien…
reconduite au sein de la Chambre haute du Parlement, elle a affirmé que
A.O.
F
Mardi 12 janvier 2016
Par Ali Oussi
Flagrante contradiction
2
es éléments de la cellule de
lutte contre la cybercriminalité de la Sûreté de la
wilaya de Jijel ont arrêté récemment un individu qui a mis en
ligne sur les réseaux sociaux la
photo et des propos obscènes d'un
citoyen, a-t-on appris de source
policière. Le mis en cause, âgé de
31 ans, a été démasqué après
qu'une plainte eut été déposée par
le plaignant se disant offusqué par
la création, sans son consentement,
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
d'un compte Facebook avec un
contenu outrageant (photo et texte),
dont il n'était pas l'auteur. Les
investigations menées par la cellule
spécialisée dans la lutte contre la
cybercriminalité ont abouti à
l'identification et l'arrestation de
l'usurpateur qui a été déféré devant
la justice et écroué, pour le chef
d'inculpation d'''atteinte à la vie
privée d'autrui'', selon la même
source.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Mardi 12 janvier 2016
Actualité
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Louisa Hanoune confirme que le départ de Bitat et la reconduction de Bensalah au Sénat sont le fait de Bouteflika
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
Le Groupe 19-4 se déjuge
Le groupe 19-4 se contredise. Alors qu'il a mis des doutes sur les capacités de gestion du Président de la
république, aujourd'hui dit le contraire. La Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa
Hanoune a affirmé qu'elle a eu une discussion téléphonique avec Zahra Drif Bitat et que son départ du
Conseil de la nation l'a mis à l'aise et qu'elle est soulagée et se sent qu'elle s'est libérée.
Par Assia Mekhennef
t que si le Président la
maintenue dans la
liste des sénateurs du
Tiers Présidentiel elle aurait
envoyer une lettre pour la
décharger de ses missions
dans cette institution.
Ainsi, Louisa Hanoune a
exprimé, lors d'une conférence de presse animée à l'issue des travaux de la session
ordinaire du Comité Central,
son soulagement quant à la
reconduction de Abdelkader
Bensalah à la tête du Sénat,
argumentant qu'il est " un
homme d'Etat ". Alors que le
Président de la haute chambre du parlement a été désigné par le Chef de l'Etat que
Hanoune en sa qualité de
membre du groupe 19-4 a
toujours mis des doutes sur
ses capacités de gestions et
qu'on lui a dénuder de ses
prérogatives.
" On avait peur qu'un mafieux
soit à la tête du Conseil de la
Nation, il n'est pas un militant
du parti mais c'est un homme
d'État. Mais comme même il y
a des mafieux parmi les élus,
pas tous mais quelques uns
qui ont acheté leurs sièges
avec la Ch'kara ".
Evoquant le sujet de l'avant
projet de révision de la
Constitution, la patronne du
PT a qualifié que l'institution
de " Yennayer " fête nationale
d'une nécessité. "
Notre
E
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
réelle fête est Yennayer. Ce
n'est pas obligé qu'il soit introduit dans la Constitution, c'est
désolant et nous insistons sur
cette nécessité ".
" Enfin nous avons eu la
confirmation que nos origines
sont amazighs ", a-t-elle indiqué, poursuivant : " la langue
Tamazight officielle et nationale est une avancée qui est
dérangée. La séparation
entre l'arabe et Tamazight est
inacceptable ". " Tout le
Maghreb
est
d'origine
Amazigh et unifier par l'Islam
", " la nation arabe est une
utopie ". Revenant à la langue
Amazighe, la conférencière a
estimé que la promotion des
dialectes se contraste avec
celle de la langue, ajoutant
que le dialecte est une partie
de la langue.
La SG du PT qui a longuement critiqué l'avant projet de
révision Constitutionnelle a
estimé que la question de l'article 51 qui s'articule sur la
nationalité du candidat à la
Présidentielle est une question " délicate " et " assez
complexe ". " Quelle garantie
on peut avoir que ce candidat
qui a une double nationalité
ne va pas trahi l'Algérie ", " en
même temps celui qui a une
résidence
secondaire
à
l'étranger et n'a pas le droit à
être candidat c'est pas normal
". " Il faut mettre des gardesfous ". " Je n'est pas la formule idéale ", " ça peut être
une exclusion des compétences ", " on pourrait parler d'un
choix (entre les deux nationalités)".
Interrogé sur les opérations
mafieuses à l'étranger à
l'exemple de Sonatrach 1,
Louisa Hanoune a répondu
qu'elle ne peut pas influer sur
le procès qui est toujours en
cours, " je n'est pas le droit
de donner plus de détails ". "
Chakib Khalil a s'est comporté comme un ennemi du
pays ", " c'est une trahison ".
Interrogée aussi sur les dernières sorties médiatiques du
général Khaled Nezzar, la SG
du PT a répondu qu'elle n'a
pas de commentaire et qu'il y
a d'autres priorités. " Même le
projet
de
révision
de
Constitution ne peut pas nous
détourner de la défense de
notre pays contre la mafia ".
Pour elle cette Constitution
n'a aucun sens si la lutte
contre la corruption et l'argent
sale n'est pas inscrite.
Concernant
l'article
74,
Hanoune a estimé que son
amendement est une " honte
". " Nous sommes avec le
droit du peuple de révoquer
ses représentants ", " le plus
important est la nature des
élections et non le nombre
des mandats ".
A.M.
Article 51, Indépendance de la justice et équilibre entre les pouvoirs
Les partis politiques divisés
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Quotidien national d’information
Ph : Hafida
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Quotidien national d’information
Par Amar CHEKAR
ngagé dans le 5é projet
de révision et amendement de la constitution depuis
l'indépendance nationale, le
projet de la révision de la
constitution de 2016, se
caractérise par l'officialisation
de la langue Amazighe, est
considéré comme la base du
respect de la diversité et
socle de l'unité nationale.
Pendant que les partis majoritaires au pouvoir à savoir le
FLN et le RND qui expriment
une satisfaction plus au moins
totale par rapport au projet de
la
révision
de
la
constitution,les partis politiques de l'opposition chargent
ce nouveau projet politique
qui a été qualifié d'ambigu et"
non consensuel ".
A l'exception de l'ex parti unique FLN qui se trouve contrarié par l'article 51, qui se
réfère aux prétendants politiciens qui résident à l'étranger
qui veulent briguer des postes
politiques et pourquoi pas le
poste de Président, ces deux
partis accordent leurs accordéons à distances, avant un
éventuel déballage politique
qui pourrait survenir à tous
E
moments. Le duel interposé
entre Ahmed Ouyahya du
RND et son rival Amar
Saidani du FLN, est un secret
de
polichinelle.
Hocine
Khaldoune, porte-parole du
FLN, qui s'est exprimé la soirée de dimanche passé sur
les plateaux de la télévision
Algérienne, n'est pas passé
par 14 chemins pour défendre
le projet de la révision de la
constitution, en appelant pèle
mêle à la retenue politique,
afin d'éviter le retour au chao
qu'a vécu le pays durant la
décennie noire qui a laissé
plus de 200.000 victimes en
plus des dégats matériels est
moral qui a caractérisé le
pays durant cette période
noire de l'Algérie post indépendance." Nous savons qu'il
reste des choses à parfaire
dans le projet de la révision
de la constitution. Mais, il faut
aller doucement avant d'asseoir
une
constitution
moderne qui répond aux aspirations du peuple ", dira-t-il,
en face deux partis de l'opposition de moindre calibre, à
savoir le parti FAN de Djamel
Ben Abdeslam et le Parti de
l'Union pour le changement et
le progrès (UCP) de Mme
Zoubida Assoul, qui maitrise
parfaitement le volet juridique
des choses de par sa qualité
d'ancienne magistrat qui s'est
reconvertie par la force des
choses, vers le monde politique, afin de défendre ses
idées et convictions politiques
qui convergent vers l'indépendance de la justice qui constitue la base de tous Etat de
droit qui se respecte dans le
fond et dans la forme.
Concentré dans son ensemble dans un régime présidentielle, ce nouveau projet de
révision de la constitution, a
toute fois, en registré une
avancée historique à travers
l'officialisation de la langue
Amazighe, comme langue
nationale et officielle, pour
rendre
la
Numidie
à
Massinissa et Jugurtha ainsi
que l'Algérie aux Algériens
dans toutes leurs dimensions
historiques, linguistiques, culturelle et sociale pour la première fois dans l'histoire de
l'Algérie post indépendance.
Suivi par la création de l'académie de la langue Amazighe
qui doit accompagner son
évolution scientifique, le projet de la révision de la constitution, a révélé une fois de
3
plus, tous leurs attachements
à l'unité nationale dans le
principe du respect mutuel à
plus
d'un
titre.
"
L'officialisation de la langue
Amazighe est une avancée
considérable. Mais, il faut
aussi assurer son développement au même titre que la
langue Arabe qui réjouit de
toutes les garanties et protection dans la légalité constitutionnelle ", souligne Mme
Assoul, présidente du parti
UCP. Renforcé par quelques
articles qui vont dans le sens
de la défense et la protection
des juges de toutes les pressions et les interventions de
quoique ce soit, le pouvoir
judiciaire constitue un des
point faibles auprès des partis
politiques et les spécialistes
en la matière qui n'ont pas
manqué de souligner que le
problème de la justice sociale,
ne réside pas dans la qualité
des textes, puisque l'Algérie
dispose des lois très apprécié
de par le monde des juridiction, mais, c'est le côté application et culture qui doit évoluer à tous les niveau, afin de
pouvoir amorcer le virage de
la modernité et l'Etat de droit.
A.C.
Mardi 12 janvier 2016
Projet de révision
de la constitution
Les émigrés
rejettent
l'article 51
Par Amirouche El Hadi
La communauté algérienne établie
à l'étranger commence à s'organiser
pour faire face et dénoncer l'article 51
de l'avant-projet de révision de la
Constitution rendu public il y a quelques jours et qui exclut les binationaux
d'accéder à des postes de responsabilité de l'Etat ou aux fonctions politiques. L'association des Algériens des
deux rives et leurs amis(ADRA) dont le
siège est à Paris est la première à
dénoncer l'article en question. Cette
association, qui englobe principalement des binationaux, pense qu'avec
l'introduction de l'article 51, le législateur fait dans la discrimination pure et
simple. " La Constitution d'un pays est
censée être une feuille de route aux
institutions de la république. Elle doit
être élaborée de manière droite, juste
et incontestable. L'exhaustivité dans
sa rédaction doit être proscrite ", explique l'association ADRA dans un communiqué. Ce dernier, dont nous détenons une copie, ajoute que le projet
publié cette semaine par le gouvernement, supposé apporter une grande
transparence dans une noble finalité
démocratique, fait par cette exhaustivité entrevoir certaines positions
contestables. En effet, selon toujours
cette association très active en France
et ici en Algérie, la volonté d'une "
exclusion intellectuelle et identitaire "
émerge de certains articles de manière
ostentatoire. " Ce projet de
Constitution engendre une rupture du
concept d'égalité entre citoyens algériens, principe hérité des valeurs du
1er Novembre et du congrès de la
Soummam ", tient à dénoncer ADRA
qui note que les dispositions de l'article
51 seraient lourdes de conséquences
pour les enfants d'Algérie binationaux.
Les hautes fonctions publiques et politiques de l'Etat seraient désormais
réservées aux seuls détenteurs de la
nationalité algérienne " exclusive ", ce
qui, toujours de l'avis de l'association,
va exclure rien qu'en France plus de 6
millions d'Algériens qui seraient privés
de pouvoir participer au développement de leur pays. " L'Algérie se voit
donc amputée d'une grande partie de
ses enfants à contre-courant de ce qui
se passe dans d'autres pays, notamment face aux défis auxquels notre
patrie est confrontée. Outre la perte en
potentiel, cet article viole le principe
constitutionnel de la non-discrimination énoncé à l'article 29 ", écrit ADRA
dans son communiqué qui rappelle,
par ailleurs, que la diaspora algérienne
a toujours contribué à l'effervescence
politique du pays, notamment lors de
la révolution nationale. " Aujourd'hui
encore, les ressortissants algériens
sont des acteurs incontournables de la
vie politique et économique du pays, et
constituent une source de richesse
matérielle et intellectuelle dont l'Algérie
ne peut se passer ", ajoute encore
ADRA qui souligne que par ces "
regrettables décisions ", les autorités
algériennes œuvrent ainsi pour la division de l'Algérie en créant une catégorie de sous-citoyens, et en reniant une
partie de ses enfants. " Le principe de
diviser pour mieux régner est ici flagrant ", nous a affirmé hier
Yougourthen Ayad, le président de
l'ADRA. Mercredi dernier, le SG du
FLN, Amar Saadani, à l'occasion d'une
conférence de presse, a clairement
signifié que l'article en question empêcherait le retour de milliers de cadres
et de compétences algériennes qui
souhaitent participer au développement du pays d'où la nécessité de son
amendement.
A.E.H.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
Coopération algéro-palestinienne
Lamamara s'entretient
avec Saeb Ourikat
Le ministre d'Etat, ministre des Affaires
étrangères et de la coopération internationale,
Ramtane Lamamra, a tenu hier de larges
concertations avec une délégation palestinienne, conduite par le secrétaire général du
Comité exécutif et chef du département des
négociations de l'Organisation de libération
de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, sur l'escalade israélienne dans les territoires occupés et les démarches politiques et diplomatiques en faveur de la cause palestinienne.
Dans une déclaration à la presse au terme de
la rencontre de concertation entre les membres des délégations algérienne et palestinienne, M. Lamamra a précisé que la visite
du négociateur en chef palestinien revêtait
une "dimension stratégique" et s'inscrivait
dans le cadre du mécanisme de concertations
politiques entre les directions algérienne et
palestinienne, adopté dans le sillage de la
dernière visite du président palestinien,
Mahmoud Abbas, en Algérie en décembre
2014.
Le chef de la diplomatie algérienne a rappelé
les décisions prises lors de la visite du président Abbas pour la coordination et la concertation entre les deux parties afin que "la diplomatie algérienne soutienne plus que jamais la
cause palestinienne".C'est à ce titre qu'il a été
décidé de mettre en place un mécanisme de
concertation politique, dont la première session s'est tenue en décembre lors de la visite
du ministre palestinien des Affaires étrangères, Ryad El-Maliki, a précisé M. Lamamra.
De son coté, M. Erekat ,a indiqué que la rencontre avait permis de passer en revue la
situation dans les territoires palestiniens qui
est marquée, a-t-il dit, par une guerre criminelle contre le peuple palestinien sans
défense "en proie aux détentions, aux assassinats, au blocus et à l'expropriation de ses
terres". Après avoir souligné que l'Algérie "a
de tout temps soutenu la cause palestinienne,
il a évoqué les documents à l'appui du
recours de l'Autorité palestinienne au Conseil
de sécurité et à la Cour pénale internationale
(CPI).
Dans le cadre de sa visite en Algérie, le
négociateur en chef palestinien a animé une
conférence sur les "compétences en matière
de négociation" devant les cadres supérieurs
du ministère des Affaires étrangères. A noter
que M. Erekat a entamé depuis dimanche,
une visite de travail de quatre jours en Algérie
à l'invitation de M. Lamamra qui l'a reçu à son
arrivée à l'aéroport international HouariBoumediene.
Le secrétaire général du Comité exécutif et
chef du département des négociations de
l'OLP animera également, à l'Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI),
une conférence-débat sur les perspectives du
processus de paix au Moyen-Orient.
La lune de miel entre le gendarme du monde et le royaume obscurantiste des al-Saoud touche enfin à sa fin. Ce
dernier, agissant comme une parfaite entité impérialiste, et non content de lever une coalition armée contre le
Yémen, a également orchestré une campagne planétaire visant à faire chuter les cours du pétrole. Mal lui en a pris.
Car, même si cela a effectivement servi à stopper net l'essor de l'industrie dite du gaz de schiste, et placé l'Algérie
dans une position particulièrement délicate, cela n'en a pas moins place l'Oncle Sam sur les dents. En franchissant
cette ligne rouge, sachant que Washington considère depuis la fin de la seconde guerre mondiale le pétrole comme
un produit hautement stratégique, Ryad vient peut-être de signer son arrêt de mort.
Par Wassim Benrabah
onne nouvelle pour la planète
entière, en guerre contre le
terrorisme, alors que son principal soutien est laissé en paix au vue
et au su de tous. En effet, le Congrès
américain s'apprête à examiner incessamment une série de dispositions de
soutien aux producteurs de pétrole
américains, prévoyant notamment
des mesures de rétorsion commerciales contre l'Arabie saoudite qui a été à
l'origine de la dégringolade de cours
de brut, a rapporté dimanche le quotidien The Hill. Une réunion est prévue
la semaine prochaine au Congrès
pour discuter de ces nouvelles mesures de sauvetage en faveur des producteurs de schiste américains, affectés par la surabondance de l'offre
saoudienne sur les marchés internationaux, rapporte ce quotidien parlementaire. La présidente du comité de
l'énergie et des ressources naturelles
au sénat, Mme Lisa Murkowski et le
président du comité énergie et commerce à la chambre des représentants, Fred Upton, vont discuter la
semaine prochaine la mise en oeuvre
de ces propositions avant de les soumettre cette année au vote des deux
chambres du parlement américain.
Citant des sources proches du dossier
au Congrès, le quotidien a indiqué que
les législateurs américains sont
enclins dans ce sens à prendre des
mesures de rétorsion contre l'Arabie
Saoudite qui a inondé le marché par
une offre importante, provoquant un
fléchissement des prix qui s'est inscrit
dans la durée. "Je suis très réticent à
aller dans cette voie en ce moment
mais il est clair que ce serait une
option possible contre les saoudiens
qui manquent de fair-play. Autant que
je préconise l'ouverture des marchés,
autant je plaide également pour
l'équité", dans la commercialisation, a
indiqué le républicain Kevin Cramer.
Actuellement "ils (les Saoudiens) ont
accès à notre marché et je suppose
que dans une certaine mesure qu'il y a
B
là un rôle à jouer", a-t-il dit. Profitant
des faibles coûts d'extraction, l'Arabie
Saoudite a refusé de réduire sa production dans le but de gagner de nouveaux parts de marché. Pâtissant de
cette baisse, le secteur énergétique
américain a enregistré une vague de
faillite des compagnies pétrolières qui
se sont précipitées à vendre leurs
actifs dépréciés sur les marchés. Les
Craintes s'accentuent davantage sur
l'avenir de quelques groupes pétroliers avec la persistance de la tendance baissière des cours. Au total
250.000 postes d'emplois ont été supprimés dans le secteur énergétique
américain depuis la baisse des cours
de brut, amorcée en juin 2014, et ce
chiffre est appelé à augmenter si cette
dégringolade persistait, selon
la
même source. Goldman Sachs a
averti que les prix pourraient descendre à moins de 20 dollars le baril,
alors que le conflit irano-saoudien n'a
pas aidé à faire remonter les prix, tel
que prévus par plusieurs analystes
pétroliers. Des élus du congrès ont
appelé à ce titre à une action rapide
du gouvernement américain pour soutenir les prix. Outre cette mesure, le
Congrès va examiner des propositions pour accélérer l'exportation du
GNL et moderniser rapidement les
infrastructures de transport gazier.
"En ce moment nous sommes enfermés dans une bataille mondiale entre
l'Opep et la Russie (à) voilà pourquoi il
est important que le gouvernement
américain crée un environnement où
nous pouvons rivaliser", a indiqué de
son côté le sénateur John Hoeven.
Par ailleurs, le ministre iranien des
Affaires étrangères Mohammad
Javad Zarif a accusé l'Arabie Saoudite
de "créer des tensions afin d'influer
négativement sur les négociations"
visant à régler la crise syrienne. "Nous
ne permettrons pas aux actions saoudiennes d'avoir un impact négatif sur
la résolution de la crise syrienne", a
déclaré M. Zarif dans un communiqué,
en faisant référence aux négociations
de paix sur la Syrie à Vienne.
"L'approche de l'Arabie Saoudite est
de créer des tensions afin d'influer
négativement sur la crise syrienne", a
ajouté le ministre. Il s'exprimait ainsi
avant de s'entretenir à Téhéran avec
l'émissaire de l'ONU pour la Syrie,
Staffan de Mistura, une semaine
après que Ryadh ait rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran à la
suite de l'exécution d'un dignitaire religieux chiite et de 46 autres personnes
condamnées pour "terrorisme", le 2
janvier en Arabie Saoudite.
La crise diplomatique pourrait affecter
les discussions internationales sur la
Syrie auxquelles ont participé Ryadh
et Téhéran.
Ces pourparlers portent sur un plan
de 18 mois soutenu par le Conseil de
sécurité des Nations Unies pour mettre fin à près de cinq ans de conflit en
Syrie.
W.B.
Le Polisario satisfait
e Secrétariat national du
Front Polisario a salué la
prochaine visite du Secrétaire
général de l'ONU dans la
région, espérant que cette visite
permettra une implication forte
du Conseil de sécurité devant
permettre à la MINURSO de
mener à bien sa mission principale qui consiste en l'organisation d'un référendum au Sahara
occidental, a indiqué l'agence
de presse sahraouie (SPS).
Dans un communiqué sanctionnant sa première session tenue
samedi sous la direction du
président Mohamed Abdelaziz,
le Secrétariat national a renouvelé la "volonté sincère du
Front Polisario de coopérer
avec les efforts des Nations
Unies pour la décolonisation du
L
Sahara occidental, imputant à
l'Etat d'occupation marocaine
la responsabilité de l'obstruction et l'inertie". Le Secrétariat
national a confirmé que "les
efforts du Forum de Crans
Montana pour organiser sa prochaine session dans les territoires occupés de la République
arabe sahraouie démocratique
(RASD), après l'échec de sa
dernière session, représente
une violation flagrante du droit
international et un mépris de la
Charte des Nations Unies". Il a
appelé "tous les pays, les gouvernements, les personnalités
et les organisations bancaires
et financières internationales à
ne pas participer à une telle
opération de propagande visant
à impliquer les pays, les sociétés et les organismes internationaux dans le pillage illégal
des richesses du peuple sahraoui". Le communiqué a
appelé l'ONU à adopter "une
position claire et une intervention stricte pour arrêter cette
session qui sera tenue sur un
territoire se trouvant sous la
responsabilité directe de l'ONU,
en tant qu'un territoire non autonome en attente de sa décolonisation à travers un référendum d'autodétermination sous
les auspices de l'ONU". "La
paix, la sécurité et la stabilité
dans la région, nécessite l'exercice de sanctions et de pression nécessaire sur l'Etat d'occupation marocaine afin d'arrêter ses politiques d'expansion,
d'agression et d'inondation de
la région par la drogue qui
constitue le premier financier
des groupes terroristes", ajoute
le communiqué. Le secrétariat
4
national du Front Polisario, a,
dans le communiqué, exprimé
sa satisfaction de la décision de
la Cour de l'Union européenne
d'annuler l'accord agricole et de
pêche entre l'UE et le Maroc qui
inclut les territoires occupés du
Sahara occidental", insistant
sur la nécessité de l'application
"urgente" de cette décision.
Le SN a aussi rappelé la responsabilité "historique" et "judiciaire" de l'Espagne envers la
décolonisation du Sahara occidental,
demandant
au
Parlement espagnol d'ouvrir
une "enquête approfondie" sur
les accords de Madrid en 1975
et de "déterminer les responsabilités".
Il a salué l'Union africaine (UA),
l'organisation continentale qui
reste attachée à la décolonisation du Sahara occidental, der-
nière colonie en Afrique. Le
Secrétariat national du Front
Polisario a en outre salué "la
position ferme de l'Algérie,
sous la présidence du président
Abdelaziz Bouteflika, de soutien
à la lutte du peuple sahraoui
pour la liberté et l'indépendance, conformément à la
Charte et aux résolutions de
l'Organisation des Nations
Unies". Inscrit depuis 1966 sur
la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l'application de la résolution 1514 de
l'Assemblée générale de l'ONU
portant déclaration sur l'octroi
de l'indépendance aux pays et
peuples coloniaux, le Sahara
occidental et la dernière colonie
en Afrique, occupée depuis
1975 par le Maroc, soutenu par
la France.
R.B.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Washington VS Ryad
Tournée dans la région du Secrétaire général de l'ONU
Par Rafik Bakhtini
Petit écran
Le Congrès US compte examiner des mesures de rétorsion
contre l'Arabie Saoudite pour avoir cassé les prix du pétrole
D.A et APS
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Person of
Interest
21:45 : Person of
Interest
22:40 : Chicago Police
Department
23:30 : Chicago Police
Department
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Le dindon
23:20 : Adieu paysans
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de
Babel
Mardi 12 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Maison à vendre
22:40 :Maison à vendre
21
Person of Interest
Reese a bien du mal à s'adapter aux règles en vigueur
dans la police. Il s'attire les foudres de sa hiérarchie en
tirant sur un suspect en pleine rue. Parallèlement, le
nouveau numéro de la Machine est Andre Cooper, un
homme qui aide des célibataires à trouver des rendezvous. Pour le bien de l'enquête, Fusco accepte de se faire
coacher. Finch, de son côté, accepte d'épauler Mlle
Groves sur une affaire.
Sur France 2 - 22h35
Le dindon
Vatelin et sa femme Lucienne s'aiment d'amour tendre.
Rédillon, un ami du couple, courtise Lucienne depuis
des années. Pontagnac, coureur de jupons notoire et
ami du mari, ne la courtise quant à lui que depuis
quelques heures. Et Vatelin s'amuse de cette situation
insolite. Tout se gâte quand revient Maggy, une très
ancienne maîtresse anglaise de Vatelin, qui menace de
se suicider s'il lui refuse un rendez-vous. Lucienne a
toujours juré qu'elle prendrait un amant sitôt prouvée
l'infidélité de son mari.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Michel, 54 ans, poissonnier sur le marché d'Argenteuil, et
Christine, puéricultrice de 47 ans, ont acheté il y a huit
ans un appartement à Elancourt, dans les Yvelines. En
instance de divorce, ils souhaitent vendre leur bien, mais
celui-ci n'a pas trouvé preneur depuis un an. Emmanuelle
Rivassoux revoit la décoration afin de séduire le plus
grand nombre. Marc, jeune retraité de 61 ans et divorcé,
rêve de vendre sa maison du Mée-sur-Seine, en Seine-etMarne, pour aller s'installer près de ses enfants dans la
région bordelaise. Mais depuis un an et demi, les
acheteurs ne se bousculent pas. Il est possible que le prix
soit surestimé et que le goût de Marc pour les meubles
rustiques ne séduise pas le plus grand nombre.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
Actualité
Sudoku N ° 392
Mots fléchés N° 392
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 392
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Hausse du taux de chômage à 11,2% en septembre 2015
Les travaux de refonte
débuteront ce mois-ci
Sur fond de crise endémique
Lancement de la révision
des statuts de la Caci
e taux de chômage en Algérie a
atteint 11,2% en septembre 2015
contre 10,6% une année auparavant, alors que celui des jeunes de 16 à
24 ans est de près de 30%, a appris hier
l'APS auprès de l'Office national des statistiques (ONS). Sur une population active
de 11,932 millions de personnes, la population occupée est de 10,595 millions de
personnes, soit une population en chômage de 1,337 million d'individus. Le taux
de chômage des jeunes âgés entre 16 et
24 ans a augmenté à 29,9% en septembre 2015 contre 25,2% au même mois de
l'année 2014 (31,1% en 2005). Il est
constaté que le taux de chômage chez les
femmes est plus important que celui des
hommes: 9,9% chez les hommes contre
16,6% chez les femmes. Par milieu de
résidence, le taux de chômage est estimé
à 11,9% en milieu urbain (10,7% chez les
hommes contre 15,9% chez les femmes)
et de 9,7% en milieu rural (8,3% chez les
hommes contre 18,8% pour les femmes).
Pour ce qui concerne les jeunes âgés
L
entre 16 et 24 ans, le taux de chômage est
de 26,7% chez les hommes et de 45,3%
chez les femmes. Quant aux personnes
de 25 ans et plus, le taux de chômage est
de 8% avec un taux de 7% chez les hommes et de 12,3% chez les femmes. Par
niveau de qualification, il est constaté que
le taux de chômage des diplômés de l'enseignement supérieur à baissé à 14,1% en
septembre dernier (contre 16,4% en septembre 2014) avec un taux de chômage
de 20,5% pour les femmes et de 8,5%
pour les hommes.
Par ailleurs, l'étude de l'ONS indique que
les chômeurs de longue durée (cherchant
un emploi depuis une année ou plus)
constituent 71,2% de la population en
chômage. L'enquête note aussi que la part
des chômeurs qui acceptent des emplois
inférieurs à leurs aptitudes professionnelles est de 78,7%, des emplois pénibles
pour 28% ou des emplois mal rémunérés
pour 81%.
La population occupée, qui est de 10,594
millions de personnes, se compose de
8,66 millions d'hommes et de 1,934 million
de femmes. Le salariat continue à constituer la forme dominante de la population
occupée avec un taux de 69,8%.
La catégorie des employeurs et indépendants représente 28,7% de l'ensemble de
la population occupée. Quant à la structure de l'emploi selon le secteur d'activité,
elle fait ressortir que les services marchands et non marchands absorbent
61,6% de la main d'oeuvre totale, suivi par
le BTP (16,8%), l'industrie (13%) et l'agriculture (8,7%). En fonction du secteur juridique, l'enquête indique que le secteur
privé emploie 58% de l'ensemble des
employés, mais avec une disparité hommes-femmes puisque l'emploi féminin se
concentre en particulier dans le secteur
public avec 64,1% de l'emploi féminin global. Pour ce qui concerne l'affiliation à la
sécurité sociale de la population occupée,
elle est de 61,5% (contre 51% en 2005)
avec 6,515 millions de personnes affiliées
et 4,08 millions qui ne le sont pas.
R.N.
Célébration de Yennayer
Asgass Ameggaz 2966
Par Amar CHEKAR
atrimoine immatériels par excellence qui
fait la joie de tout le peuple, la célébration annuelle de Yennayer est passé du
caractère familial dans le passé au stade de
fête nationale qui attend aussi, sa promulgation comme journée chômé est payé au
même titre que les autres jours fériés de l'année. Riche d'enseignements et de valeurs à
tous les Algériens attachés à leurs histoire et
civilisation ancienne et contemporaine, la
célébration de Yennayer 2966 qui coïncide
avec l'officialisation de la langue Tamazight
au mois de janvier 2016, a marqué a jamais
le peuple Algériens des quatre coins du pays
età l'étranger. " Nous n'avons jamais cessé
de célébrer yennayer depuis la révolution
Algérienne. Même après l'indépendance
nationale, ce sont des millions d'Algériens
qui célèbrent cette tradition amazighe dans
la discrétion à moment donné à la maison.
Mais, ces dernières années, la célébration
de yennayer est devenue un symbole qui se
fêtent de manière officiel à l'échelle nationale ", selon les témoignages de plusieurs
familles à Algérienne. Passant de la dimension régionale qui se limite aux régions, dont
P
Horizontalement
1 - Chauve-souris commune
2 - Tendance à la domination
3 - Tour de bobine - Bienfaiteur égyptien - Elu sur l'agenda
4 - Il porte le numéro 77 - Immensité
5 - Habits de ballet - Met en conserve
6 - Mauvais sujet - Difforme - Eventualité
7 - Exécutera de nouveau - A faire trois fois
8 - Enchâssera - Renfort de oui
9 - Remarque abrégée - Mettrai au courant
10- Bonne raclée - Instinct de chasseur
Verticalement
A - Faisaient le tour du propriétaire
B - A contracter pour être plus à l'aise - Devoir de louveteau
C - Voile dans le vent - Ils mettent les balles à la hauteur
D - Etat d'Amérique - Filtre naturel
E - Temps de règne - Hirondelle de mer
F - Pouffé - Herbacée irritante
G - Réprimanderait
H - Insulaires - Massif marocain
I - Arbuste à fleurs parfumées - Monnaie d'Asie
J - Bourguignonne trés cruciverbiste - Une des perles de la
côte -Chauffeur déifié
K - Oraganisation qui nous veut du bien - Piquai plusieurs
fois
L - Impeccables - Composant d'atmosphère
SOLUTIONS
Mots croisés N° 391
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 391
SOLUTIONS
Sudoku N ° 391
la Kabylie, les Chaouis dans les Aures,
Chenaoua dans la région de Cherchell et
Tipaza, Mozabites à Ghardaïa, Beni Senous
à Tlemcen, Touarègue à Tamenrasset et le
grand Sud en général, Adrar, Timimoune et
plus autres Amazigh des 48 wilayas leurs villes villages, les 1541 communes de tout le
pays parlent tous la langue Arabes au même
temps, la célébration de Yennayer
Amazighe, n'a jamais posé problème au sein
du peuple, si ce n'est quelques politicards
qui ont stigmatisés la culture et la langue
Amazighe, au lieu de s'ouvrir à la diversité
qui constitue une richesse à tous les peuples. Au-delà des festivités officielles qui
donnent un tonus plus au moins important
pour faire valoir la tradition, le HCA qui a
signé une convention avec le secteur de
l'éducation nationale, n'a pas manqué de
signer une première leçonsur Yennayer,
pour faire connaitre la valeur intrinsèque
del'histoire commune aux Amazighe aux 8
millions d'enfants scolarisés, afin de réhabiliter l'histoire de l'Algérie ancienne avec les
algériens d'aujourd'hui est de l'avenir. La victoire du roi Berber Chachnak, contre
Ramsès II roi des Pharaons, il y de cela,950
ans avant Jésus Christ, Chachnak, a inscrit
cette date historique, dans le calendrier des
luttes des Amazighes, nommés hommes
libres depuis. L'histoire nous apprends que
les Berbères, sous le règne de Massinissa et
Jugurtha, ont étés les premier à créer l'agriculture, afin de s'assurer l'approvisionnement en blé, orge et plus, afin de satisfaire
les besoins du peuple Berbères à l'époque
ancienne. S'imposant par la force des choses, la célébration de Yennayer Chaque
année, qui est prise en charge par le peuple
depuis des milliaires, continue de génération
en génération.Forte de son oralité qui a survécu à l'ensemble des colons qui ont succédés en Afrique du Nord, les artistes toutes
disciplines confondues ont diffués et développés les messages sur différents supports,
afin de faire connaitre ce patrimoine nationale qui mérite aussi, son enregistrement
dans le registre de l'Unesco qui a déjà
reconnue plusieurs traditions du peuple
Amazighe, à commencer par les traditions
Ahelil, Gourara, l'Imzade et plus, qui vont
tous dans le sens de la sauvegarde des traditions du peuple Amazighe en Afrique du
nord qui s'étale de la Mauritanie jusqu'aux
pyramides du Soudan et l'Egypte. Asgass
Ameggaz 2966.Bonne année 2996.
Tizi Ouzou
Les transporteurs ferment la RN12 près de L'Rhahlia
Par Roza Drik
nviron une trentaine bus de transport
privé desservant la ligne Gare routière
de Boukhalfa- station d'Oued Aïssi sont à
l'arrêt. Un mouvement de protestation s'est
déclaré chez les opérateurs privés de transport dans la matinée d'hier, pour contester la
décision de délocalisation de l'arrêt : clinique
dentaire, centre ville de Tizi-Ouzou, n'a pas
plu à ces transporteurs qui refusent le nouvel arrêt, à quelques dizaines de mètres plus
bas, face à la direction de l'environnement,
au niveau de l'ancienne station des fourgons, à côté du stade 1erNovembre. Sur
place, nous avons constaté cinq abris-bus
E
déjà placés, en attendant d'autres commodités. Contacté le Directeur des transports,
s'est désolé " du refus des opérateurs de
bus desservant Boukhalfa- Oued Aïssi. Ils
voulaient garder l'ancien arrêt : clinique dentaire et face à la clinique Khati ". Certains
même ont procédé à la fermeture de la
RN12 de près de L'Rhahlia à 7 kms à l'Est
du chef-lieu de la wilaya. Une paralysée
totale de cet important axe routier, les automobilistes étaient contrains de faire demitour tandis que les voyageurs venus des différentes localités Est de la wilaya et ceux
venu de la wilaya de Béjaia , ils étaient obligés de poursuivre le parcours à pied pour
rejoindre leur destination. . Quant à cet
arrêt, il a toujours existait ce n'est pas nouveau mais en aucune façon va nuire les
transporteurs de bus mais les citoyens
seuls qui vont être pénaliser de marcher
quelques mètres de plus pour se rendre à
cet arrêt. Ce dernier, faut-il le reconnaitre
qu'il est plus spacieux plus adéquats pour
les voyageurs , permettra ainsi de désengorger la ville de Tizi Ouzou de cette mare
d'humaine sur tout les heures de pointes.
Par ailleurs, les protestateurs ne sont pas à
leur première action puisque il y a lieu de
signaler qu'un sit-in a été observé la
semaine dernière devant le siège de la
wilaya. Faut-il que l'Etat s'incline devant le
diktat de ces opérateurs ?
Contribution / Politique
Les sept messages de Hocine AIT AHMED
Par Dr Abderrahmane MEBTOUL,
Professeur des Universités, Expert
International
yant eu l'honneur de confronter lors de
plusieurs rencontres, mes idées avec
Lui, homme tolérant et de grande culture, je
me sus rendu au deuxième jour pour présenter mes condoléances à sa famille et à
mes amis au siège du FFS à Alger. En ces
moments de recueillement à la mémoire
d'un grand homme, l'Algérie s'est réconciliée
avec elle même. Mais ces centaines de milliers d'algériennes et
d'Algériens ont
adressé au pouvoir politique des messages
forts que le défunt a défendu durant toute sa
vie1.-Le premier message qui a réuni toutes
les populations de l'Est à l'Ouest du Centre
au Sud est la défense de l'unité nationale
A
20
Mardi 12 janvier 2016
: un seul mot d'ordre l'Algérie éternelle
tenant compte de nos différentes sensibilités politiques, économiques et culturelles.
2.- Le deuxième message est que l'Algérie
doit s'orienter vers une réelle démocratie,
l'Etat de Droit tenant compte de son anthropologie culturelle.3.-Le troisième message
lié aux précédents est le développement des
libertés, sans lesquelles aucun développement réel ne peut se réaliser, la promotion
de la femme dans la gestion de la Cité,
signe de la vitalité de toute société. 4.-Le
quatrième message est de concilier l'efficacité économique avec une très profonde
justice sociale, cette dernière n'étant pas
antinomique, la cohésion sociale renforçant
l'efficacité économique. 5.-Le cinquième
message est de réaliser, en ce monde impitoyable, où les grands espaces dominent
comme facteur d'adaptation aux nouvelles
mutations mondiales, l'intégration du grand
Maghreb, dont il état un ardent défenseur.
6.-le sixième message, du fait qu'il a été un
militant actif au niveau des relations internationales, est de lutter pour un monde plus
juste conte les inégalités, la pauvreté, par la
symbiose des apports de l'Orient et de
l'Occident , en développant une culture de
justice et de tolérance planétaire. 7.-Enfin
dernier message, traduisant la droiture et la
moralité de ce grand homme : je veux être
enterré auprès de ma mère, dans mon village, sans protocoles mais accompagné
par le peuple algérien. Espérons que ces
messages, qui sous tendent une très profonde philosophie, seront traduit en actes
politiques au profit exclusif de l'Algérie.
A.M.
5
PAR : AMEL.SENOUSSI
Les travaux de refonte des statuts régissant la Chambre algérienne du commerce et
d'industrie (Caci) débuteront en janvier en
cours, une réforme longtemps revendiquée
par les présidents des chambres de wilayas
aspirant à plus de prérogatives dans la gestion et la prise de décision, a indiqué le président actuel de la Caci, Mohamed Laïd
Benamor. " Nous commencerons les travaux
(de la révision des statuts) dès cette
semaine, ils vont durer un trimestre et en avril
nous aurons quelque chose de consistant à
vous présenter ", a déclaré à la presse M.
Benamor en marge de l'Assemblée générale
de la Caci.
Ces travaux seront menés en concertation
avec l'ensemble des Chambres du commerce et d'industrie de wilayas (CCI), a-t-il
ajouté. " Nous allons recenser les différentes
propositions des CCI pour les débattre au
niveau régional avant de les présenter sous
forme d'un projet à soumettre au ministère du
Commerce pour validation ", a-t-il expliqué.
D'après M. Benamor, la révision des statuts
de la Caci " va donner plus de liberté aux présidents élus dans la gestion des chambres ".
Il a évoqué dans ce sens " la mise en place
d'un conseil de gestion selon un plan d'action
et selon les urgences qui peuvent surgir dans
la sphère économique du pays ".
Les présidents des CCI étaient unanimes à
appeler, lors de cette assemblée ordinaire, à
une " refonte profonde et rapide " des statuts
et du règlement intérieur régissant ces chambres.
Selon les présidents des CCI qui
tiennent leur première assemblée depuis
leurs élections en 2014, " il est temps de
changer ces statuts datant de 1973, modifiés
légèrement en 1996 ".
" Actuellement les
présidents sont confinés dans des rôles protocolaires. Nous réclamons une refonte
rapide et profonde pour que ces derniers,
représentant légitimes d'opérateurs économiques, soient une partie prenante dans la gestion des chambres et pourront ainsi accomplir
pleinement leur rôle ", a plaidé le président
de la CCI d'Alger Mustapha Korichi.
Le président de la CCI de Bejaia Fawzi Bekati
a lui aussi appelé à une refonte urgente des
statuts de la Caci. "Après plus d'une année de
notre élection rien n'a changé. Nous demandons à ce qu'il y ait un partage de responsabilités et de prérogatives entre les présidents
des CCI et les directeurs", a-t-il
revendiqué."C'est
inconcevable
qu'aujourd'hui un président d'une CCI n'ait pas le
droit de recruter sans l'aval du ministère.
C'est inconcevable qu'un président ne dispose même pas de structures adéquates où
recevoir des étrangers", a-t-il déploré.
De son côté, le président de la CCI de Sétif
Seklouli Ammar a présenté une liste d'une
vingtaine de propositions de réforme portant,
entre autres, sur le mode de gestion et de
financement des CCI. "Nous sommes des
opérateurs économiques et créateurs d'emplois et de richesse mais les prérogatives
actuelles nous bloquent", a-t-il regretté.
Présent à cette réunion, le ministre du
Commerce Bakhti Belaïb a, pour sa part,
apporté son appui au projet de refonte des
statuts de la Caci et des CCI tout en exprimant sa pleine disposition à accompagner ce
processus. "Je suis de ceux qui souhaiteraient que les statuts changent", a-t-il soutenu."Même si le financement des Chambres
reste majoritairement public, il y a une nécessité absolue d'introduire des changements
dans les statuts actuels régissant les CCI", a
encore dit M. Belaïb.
Par ailleurs, M. Belaïb a fait savoir qu'une
nouvelle liste de 6 produits agricoles et industriels, soumis au régime des licences, sera
publiée durant cette semaine. " Ces produits
ne pourront être importés que par le truchement d'une licence ", a-t-il noté. Il a rappelé
que pour le moment " il y a un consensus sur
trois produits qui sont: le ciment, le rond à
béton et les véhicules ", pour un coût financier
dépassant les 7 milliards de dollars.
ENFIN, Le ministre a considéré, dans ce
contexte, que la liste des produits soumis aux
licences n'était pas importante par rapport à la
facture globale des importations estimée à 60
milliards de dollars (en 2014). Cela s'explique,
selon lui, par le fait que les secteurs concernés ne disposent pas encore d'indicateurs
précis leur permettant de déterminer les
quantités à importer par rapport à l'offre de la
production nationale.
A.S
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Partenariat algéro-britannique
Un forum économique
en mai prochain à Alger
Un forum économique algéro-britannique se tiendra
au mois de mai prochain à Alger, et verra la
participation de plusieurs opérateurs économiques
et investisseurs des deux pays, Selon le ministre
l'Industrie et des mines, M. Abdesselam
Bouchouareb, " Ce sera une grande rencontre entre
les opérateurs économiques des deux pays, et qui
viendra consolider, renforcer, et poursuivre ce que
nous avons déjà discuté lors du précédent forum".
l s'agit d'un partenariat
qui représente "un signal
fort pour des projets qui
sont encore en cours de
maturation", a-t-il encore
affirmé. M. Abdesselam
Bouchouareb a également
rappelé que
"Le dernier
forum économique algérobritannique a été organisé à
Londres
(en décembre
2014), et le prochain est
prévu pour le mois de mai ",
et d'ajouter : "Ce sera une
grande rencontre entre les
opérateurs économiques des
deux pays, et qui viendra
consolider, renforcer, et
poursuivre ce que nous
avons déjà discuté lors du
précédent forum", a -t-il
déclaré
à l'issue d'une
audience qu'il a accordée à
l'envoyé spécial du Premier
ministre britannique pour le
partenariat économique avec
l'Algérie, Lord Richard Risby.
Le ministre de l'Industrie et
I
des mines, et l'envoyé du
Premier ministre britannique
ont évoqué lors de leur
rencontre plusieurs questions
économiques, ainsi que les
projets en cours de
maturation dont un projet en
phase de réalisation dans
l'industrie agroalimentaire
(filière lait), et impliquant des
partenaires publics, et privés
des deux pays.
De son côté, Lord Risby, qui
effectue en Algérie son
neuvième déplacement,
s'est félicité de la qualité des
relations entre les deux pays.
Il a également souligné
l'importance accordée par la
Grande-Bretagne à la
promotion de ses relations
avec l'Algérie, "un pays
stable dans une région
difficile", selon lui.
"Nos
relations
se
développent dans différents
domaines
et
nous
partageons les mêmes vues
sur
de
nombreuses
questions internationales", a
ajouté Lord Risby, qui a
assuré que la rencontre
d'affaires prévue au mois de
mai prochain sera "une
opportunité pour réaffirmer
les liens qui nous réunissent
pour la construction d'un
remarquable partenariat".
Il convient de rappeler que
de nombreuses entreprises
britanniques ont déjà franchi
le pas de l'investissement en
Algérie. Il s'agit, entre autres,
de HSBC dans la finance,
GSK, et Astrazeneca dans
l'industrie pharmaceutique,
Unilever dans la production
des détergents, et Eire
Mazraa dans l'élevage pour
la production de lait.
A titre de rappel, le Conseil
d'affaires algéro-britannique
(ABBC), crée en 2005,a
célébré, en décembre
dernier,
le
10ème
anniversaire de sa création,
et avait
encadré de
nombreuses
missions
économiques dans notre
pays.
Investissement à Djelfa
Une quarantaine de projets agrées
n total de 43 nouveaux
projets d'investissement
ont été agrées récemment à
Djelfa dans le cadre de la
mise en application des nouvelles procédures décidées
par le Gouvernement, ce qui
donnera un nouveau souffle
au développement économique de la wilaya. Ces nouveaux projets, relevant tous
de promoteurs privés et destinés à être implantés sur une
assiette foncière de 54 ha,
devront générer plus de
2.500 emplois, selon le wali,
Abdelkader Djelaoui.
Ils sont répartis sur divers
domaines d'activité, dont
l'agroalimentaire, la production d'équipements électriques et de matériaux de
U
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
construction, et l'industrie
automobile, a signalé le wali.
Certains de ces projets sont
inscrits dans le cadre d'un partenariat étranger, à l'instar
d'un projet de production
d'équipements électriques,
qui se fera avec un operateur
chinois, au moment où un
autre projet dans la construction automobile est prévu
avec un opérateur de
Bélarussie. Parmi les projets
prévus à la concrétisation
dans le court terme, figure
une usine de production de
logements préfabriqués dans
la commune de Bouiret
Lehdeb, à 80 km au nord de
Djelfa, d'une capacité de réalisation de cinq (5) logements
préfabriqués/jour.
Des demandes jugées importantes ont été également
exprimées pour la réalisation
de stations de services, et
d'espaces de loisirs et de
détente, outre l'ouverture de
cliniques médicales spécialisées, comme c'est le cas à
Ain Ouessara,
à Hassi
Bahbah et au chef-lieu de
wilaya, a-t-on ajouté.
A propos des projets prévus
dans le secteur de la santé,
M.Djelaoui a insisté sur le fait
que les services concernés ne
font aucune distinction entre
le privé et le public. Il a estimé
que l'important est de renforcer le secteur médical en différentes spécialités, quelque
soit la qualité de l'investisseur.
Il a signalé, dans ce sens, la
mise en service dans "les prochains jours" d'un centre
d'hémodialyse (relevant du
secteur public) à Hassi
Bahbah, à 50 km au Nord de
Djelfa, sachant que la même
daïra (Hassi Bahbah) sera
renforcée par un autre projet
similaire, dont la réalisation
est prévue par un promoteur
privé. Quelques 348 projets
d'investissement ont déjà été
agréés, dans la wilaya, par le
Comité d'assistance à la localisation et à la promotion des
investissements et de la régulation du foncier (CALPIREF),
dont une soixantaine est en
cours
de réalisation, au
moment où 11 projets sont
déjà opérationnels, est-il
signalé.
Selon un responsable
chinois
L’algérie a un
rôle "clé" dans
la coopération
sino-africaine
"L
'Algérie est un pays "ami" de
la Chine et un membre
"important" de l'Union africaine ", a
affirmé dimanche à Alger le représentant personnel du ministre chinois des Affaires étrangères, Wu
Sike, estimant que la coopération
entre les deux pays pourrait constituer un élément "clé" dans la
coopération sino-africaine.
Au terme de l'audience que lui a
accordée le ministre des Affaires
maghrébines, de l'Union africaine
et de la Ligue des Etats arabes
Abdelkader Messahel au siège du
ministère des Affaires étrangères, le
responsable chinois a déclaré que
les entretiens ont porté notamment
sur "les moyens de renforcer la
coopération entre l'Algérie et la
Chine et la mise en œuvre des
décisions du forum de coopération
sino-africaine tenu en décembre
dernier à Johannesburg (Afrique du
Sud)".
Tout en soulignant la volonté de
son pays de développer et d'approfondir la coopération avec l'Algérie,
M. Wu Sike a indiqué avoir abordé
avec M. Messahel "les questions
régionales, et internationales d'intérêt commun".
M. Messahel a, de son côté, affirmé
que la visite du responsable chinois
en Algérie s'inscrit dans le cadre de
"la concertation soutenue" entre les
deux pays sur les questions d'intérêt commun".
Relevant l'intérêt accordé par les
deux parties au développement du
continent africain, M.
Messahel a rappelé dans ce cadre
le programme trisannuel adopté
lors du sommet du forum sino-africain. "Les relations de coopération
privilégiées unissant l'Algérie, et la
Chine dans divers domaines, politique, économique et sécuritaire"
ont été également passées en
revue par les deux parties, ainsi que
d'autres questions dont la réforme
de l'ONU, et du Conseil de sécurité,
a ajouté le ministre précisant que la
Chine a réaffirmé son soutien à la
position africaine à ce sujet", a-t-il
indiqué. Outre la situation au Sahel
notamment en Libye, et la question
sahraouie, "la lutte contre le terrorisme, l'expérience algérienne dans
la lutte contre l'extrémisme violent,
et la coordination au sein de l'ONU
pour la défense de nos positions
bilatérales, ou africaines" ont été
également au menu des entretiens,
a ajouté M.Messahel.
Relance de l'investissement dans divers domaines à Djelfa
e secteur des investissements a connu un essor
considérable, en 2015 à
Djelfa, grâce à l'adoption par
les autorités locales d'une
panoplie de mesures incitatrices en vue du développement de ce secteur économique d'importance.
La rencontre, organisée en
octobre dernier entre les autorités locales, et les investisseurs, fait partie de ces actions
phares initiées dans le domai-
L
ne, ayant permis à ces derniers d'exposer leurs préoccupations et doléances, ainsi
que toutes les contraintes
entravant la concrétisation de
leur projets, et les solutions
préconisées pour leur règlement. Des visites d'inspection
régulières ont été également
effectuées par le wali et le responsable du secteur industriel
de la wilaya dans de nombreuses unités de production
privées, en vue de marquer
l'encouragement des autorités
publiques pour ces entités économiques et affirmer leur
contribution certaine au développement local, ainsi que
dans la création de la richesse
et de l'emploi. Le problème du
manque foncier industriel est
"inexistant à Djelfa", a rassuré
le wali, signalant que Djelfa
dispose d'un atout considérable en la matière pour attirer
l'investissement dans tous les
domaines (industrie, agricultu-
18
re, tourisme) au vue des
importantes ressources qu'elle
recèle. A cet effet, il a mis en
avant les nombreux atouts touristiques de la wilaya, représentés, entre autres, par sa
riche biodiversité.
Parallèlement, d'importantes
assiettes foncières son destinées à l'investissement privé
dans le domaine, dans un
objectif de transformer cette
région, encore à l'état vierge,
en un pôle touristique d'excel-
lence. Selon M. Djelaoui, cet
objectif est soutenu par l'importante infrastructure de base de
la wilaya, qui est actuellement
le théâtre de la réalisation d'un
important dédoublement de la
RN1, traversant le Sahara
algérien, en plus de nombreux
projets ferroviaires, qui constitueront, à leur concrétisation,
un trait d'union entre Djelfa et
les quatre (4) coins du pays,
du Nord au Sud et de l'Est à
l'Ouest.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Enlèvement d'une Suissesse au Mali
La piste de d'AQMI se précise
a piste djihadiste se précisait
hier dans l'enquête sur l'enlèvement d'une Suissesse à
Tombouctou, dans le nord-ouest du
Mali, où les autorités reconnaissaient
n'avoir aucune information sur son
sort.
"L'enlèvement de la ressortissante
suisse a été minutieusement préparé",
a indiqué une source de sécurité à
Tombouctou au sujet du rapt de
Béatrice Stockly, une femme d'une
quarantaine d'années qui revendique
sa foi chrétienne et qui est très impliquée dans les actions sociales. Il s'agit
du
premier
enlèvement
d'un
Occidental au Mali depuis celui de
deux journalistes de la radio RFI,
assassinés par leurs ravisseurs le 2
novembre 2013 à Kidal (nord-est).
"Nous savons maintenant que, dans
un premier temps, ce sont des soustraitants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui ont mené l'opération", a affirmé cette source, jugeant
"fort probable que l'otage soit restée la
nuit un moment à Tombouctou, avant
d'être
sortie
habilement
de
Tombouctou le matin". "On n'a pas de
nouvelles depuis l'enlèvement", a
L
répondu de son côté le procureur
Samaké, interrogé sur son sort, faisant
état de l'ouverture d'une enquête pour
enlèvement en attendant de pouvoir
"confirmer qu'il s'agit d'un enlèvement
de personne ou d'une prise d'otage en
relation avec une entreprise terroriste". La Suissesse vivait depuis plusieurs années à Tombouctou, où elle
était retournée s'installer après avoir
déjà été victime d'un rapt par des djihadistes en avril 2012. Ce nouvel
enlèvement n'a pas été revendiqué
mais la piste djihadiste est privilégiée,
avait affirmé vendredi à l'AFP une
source militaire malienne, selon
laquelle "pour les auteurs, il n'y pas de
doute, ce sont les terroristes djihadistes".
En 2012, Béatrice Stockly avait été
libérée au bout d'une dizaine de jours
à la suite d'une médiation du Burkina
Faso. Elle avait été relâchée par le
groupe islamiste Ansar Dine du
Touareg malien Iyad Ag Ghaly, qui
contrôlait alors la cité historique de
Tombouctou, qu'elle avait refusé de
quitter. Selon un porte-parole du groupe djihadiste à Tombouctou à
l'époque, "la seule condition que nous
avons posée est qu'elle ne revienne
plus chez nous". "Elle profite de la
pauvreté et de l'ignorance de nos
enfants", avait-il affirmé. Des nombreux étrangers enlevés ces dernières
années au Mali par des groupes djihadistes, seuls deux restaient officiellement en captivité jusqu'alors : un SudAfricain et un Suédois, retenus par
Aqmi depuis leur rapt à Tombouctou le
25 novembre 2011. Dans une vidéo
mise en ligne samedi et présentée
comme ayant été tournée le 17
décembre, Aqmi presse les gouvernements suédois et sud-africain d'accéder à ses revendications pour obtenir
leur libération et s'inquiète de la possible "interférence d'une tierce partie",
les dissuadant d'"utiliser le gouvernement français comme médiateur".
"Les revendications des moujahidine
sont valides et justes. Il s'agit des
mêmes revendications que le gouvernement français a acceptées pour
sauver ses fils", assure un combattant
encagoulé drapé dans le drapeau
d'Aqmi, avec les deux otages, d'après
les sites internet spécialisés Al-Akbar
et SITE.
R.N.
Le salafisme et djihadisme dans le viseur
Vers un observatoire national
our se mettre à l'abri du danger djihadiste, une nouvelle instance
nationale sera créée avec l'apport de
plusieurs départements ministériels.
Des experts et personnalités seront
invités pour étudier le phénomène de
plus prés. Le référent malékite est souligné avec force contre les tenants de
l'obscurantisme. L'annonce faite récemment par le ministre des affaires religieuses Mohamed Aissa à Constantine
a fait part de la création prochaine de
l'observatoire national de lutte contre
l'extrémisme religieux sous toutes ses
formes. Ce nouveau cadre sera installé
au courant du mois de mars et verra la
coordination de plusieurs départements
ministériels pour assoire une stratégie
de consultations sur ce fléau qui menace l'intégrité du pays. Le ministre souligne que cette " instance est en mesure d'analyser et de proposer une
démarche à suivre pour préserver la
société contre toute forme d'extrémisme ". Il y va ainsi de l'immunisation de
la société entière contre la tentacule djihadiste qui se répand comme une traînée de poudre partout dans le monde
musulman. Pour Mohammed Aissa, le
référent religieux national, inspiré du
P
Saint Coran et de la Sunna est " le rassembleur des Algériens ". Ce référent
religieux national sera renforcé par des
directives d'autant que le rite malékite
constitue le socle sur lequel repose l'islam modéré. C'est dans ce contexte en
ébullition que l'Algérie devra faire face à
l'adversité des groupes de pseudoimams salafistes qui tentent toujours
d'agrandir leur influence et densifier
leurs réseaux. Le chantier de la mise en
place d'une autre instance présidée par
le mufti de la République a été, à
maintes reprises, retardée. Mais cette
fois, le ministre des affaires religieuses
semble bien décidé à la créer dans les
prochains mois. Selon lui "le Mufti de la
République est une académie, une instance, regroupant dans sa composante
des imams, des membres du Haut
conseil islamique (HCI), et des conseils
scientifiques des wilayas, des exégètes
et des spécialistes de différents
domaines ".
La tendance devra donc s'inverser au
profit d'une exégèse plus fouillée et
s'adaptant au contexte actuel.
Les fatwas de l'avis des spécialistes et
théologiens modernes doit correspondre aux attentes actuelles de la
Par Ammar Zitouni
ans la dérision la plus totale l'opinion assiste médusée au déclenchement à des tirs croisés les
plus originales entre la veille garde des
années 90. Le déballage des uns et des
autres sur cette période triste et qui a
apporté au peuple algérien malheur, feu
et sang, décortique bien des sujets sur
feu le président Chadli Bendjedid, l'exFIS pour qu'on termine par Hocine Aït
Ahmed juste après sa mort et sur bien
d'autres questions que se partagent individuellement et collectivement les véritables décideurs de cette époque. Pour
l'opinion, c'est une entreprise menant à
une autre débâcle telle, qu'elle risque de
renforcer pour longtemps l'actualité et sa
domination par l'establishment le plus
apparatchik de l'Algérie indépendante.
C'est scénario qui est malheureusement
incarné par des généraux à la retraite et
des politiques. A tort ou à raison ces
acteurs alimentent la scène par des récits
vrais ou faux, balancés en détail ou brut
au peuple : l'astuce tactique des uns et
des autres, la parole et le verbe élastique
sur des événements que la génération qui
ne les a pas vécue, mais qu'elle vient de
découvrir avec autant de stupéfaction et
de curiosité. Ce grand déballage y est
D
société. Il faut ainsi contrer selon eux
les extrémistes qui s'emparent des
mosquées et conditionnent la foule des
fidèles à une somme de pratiques du
moyen âge.
Il faut rappeler que le ministre lui-même
avait indiqué que le salafisme s'est
emparé de plusieurs mosquées en
Algérie dont 55 à la capitale. Ces derniers qui arrivent à diffuser le poison de
l'extrémisme de manière ouverte
seront-ils stoppés ?
Le département des affaires religieuses
veut mener actuellement le front de
cette lutte en diligentant des enquêtes
sur ces mosquées suspectes.
De l'autre côté, il y a lieu de faire activer
le haut conseil islamique qui s'est vu
depuis ces dernières années dans une
hibernation alors que les idées inspirées du wahabisme font fureur.
Le chantier en tout cas reste ouvert et
ne peut être comblé que si toutes les
forces vives d'intellectuels, de chouyoukhs de zaouia et des personnalités de
grand savoir dans le domaine de la
théologie ne travailleraient en commun
pour contrer les dangers de l'extrémisme et son corollaire le djihadisme.
Farid Larbaoui
Procès Sonatrach1
Les entreprises étrangères
nient les accusations
Par : Imen.Hamadache
L'audition du quatrième groupe a débuté hier
matin, seizième jour du procès de l'affaire
Sonatrach1. Le quatrième groupe englobe les
compagnies et groupes étrangers impliqués dans
cette affaire.IL s'agit du groupe Contel Funkwerk,
Contel Algérie à responsabilité limitée, la société
allemande Funkwerk Plettac, Saipem contracting
Algeria (Italie).
Le juge a commencé l'audience avec Toliau Orssi
le représentant de la société Saipem sur le marché
qui porte sur la réalisation d'un gazoduc devant
relier l'Algérie à l'Italie (Sardaigne). " Le groupe italien Saipem Contracting Algeria, a obtenu ce marché en bénéficiant d'une offre financière moins élevée, contrairement à ce qui est stipulé par la loi
algérienne sur les marchés ". Le juge : " est ce que
le fils de Mohamed Meziane l'ex PDG d Sonatrach
Mohamed Réda Meziane vous a faciliter l'obtention
du projet de GK3. " J'ai n'était pas présent au
niveau de l'entreprise. Il exilique que la préparation
à l'offre d'appel lancé para Sonatrach était claire,
et il avait même une commission du coté de
Sonatrach " .Le juge l'interroge sur l'augmentation
des prix concernant le marché. " Je refuse ses
accusassions " en disant que SIPEM a bien étudier
le projet du coté technique, on a même prit en
considération la situation sécuritaire ". Il a même
ajouté que les négociations avec Sonatrach pour
réduite l'offre jusqu'à 15% malgré qu'en était perdant dans l'affaire car tous nous compte ont été
gelé, mais on s'est pas arrêter " la finalisation le
projet a connus un échec ".L'intervention de la
défense civile a été basé sur le crédit de 4 millions
de Dinars qui se trouver dans le compte de
Mouhamed Reda Mezaine . Toliau Orssi a bien
précisé que le crédit été concéderai comme un prix
et n'on à titre privé. " D'ailleurs elle n'existe pas
dans le compte de l'entreprise " a-t-il signalé.
L'avocat de Sonatrach réclame le nombre des
contrats qui on était signés lors ce que Mohamed
Reda Mezaine occupée le poste de consulteur à
Sipem. " Sept contrat seulement su 20 " a dit le
prévenu. Le juge Reggaed : " la situation sécuritaire avait joué un rôle ".L'accusé affirme que la situation sécuritaire avait un grand rôle, car ont ne pouvaient pas travailler durant la nuit, on est obliger de
faire appel à d'autre employer italiens pour renforcer le travaille durant la journée. Les règles de
sécurités sont fondamentale et Sonatrach c'es elle
qui fiancer la sécurité des Italiens. L'enquête a
révélé que le marché a été conclu de gré à gré
entre le directeur du département production de
Sonatrach et le groupe Contel Funkwerk sans respecter les dispositions législatives et réglementaires en vigueur tel que l'appel d'offre international.L'accusé a nié tout les accusassions porter
contre le groupe Contel Frunk work. " Le groupe
Contel traite les machés en Dinars hors les autre
entreprise avec la monnaie étrangére. Et duranat
notre contrat le Dinart avait connas une baise jusqu'à 90% " la perte était à n'autre niveau ". Ajoute
t-il que le groupement n'avait ni capitale ni un
bénéfice. Concernant l'arrêt du projet de l a base
du 24 février à Hassi Messaoud le repr2sentanat
de du groupement Contel.
I.H
Eclairage
Marat-Sade
pour quelque chose. On s'agite comme
dirait l'autre à l'image de la mouche du
coche, pour tenter de capter l'attention,
tandis que d'aucuns semblaient absorber
par leurs irresponsabilités durant les
épreuves qui ont blessé la Nation et dont
certains en portent une lourde responsabilité qui ne mérite aucune indulgence.
Mais cette irresponsabilité n'aurait jamais
été payante sans les graves insuffisances
des dirigeants réunis de cette époque et
qui n'avaient aucune stratégie à moyen et
long terme pour maitriser la situation. Ils
n'ont pas su transposer à la dimension
d'un Eta fort l'image de la sincérité et du
sérieux républicain immunisant l'unité
nationale et rassemblant les rangs. Ils ont
continu opté pour les querelles entre eux,
empoisonner le climat général du pays, le
professionnalisme politique, et comme ils
le font aujourd'hui, il s'agit de vouloir plaire à tout le monde par des révélations et
des déclarations contradictoires pleines
de mensonges, ambiguës, revenant sur
leurs précédents parcours sinueux pour
finir dangereusement dans l'expectative
et les rancœurs entre eux. Rien n'est plus
dangereux que la rancune entre " camarade ". La façon maladroite dont certains
racontent au peuple leurs " exploits "
durant les années 90, ne peut-être qu'une
incitation à laisser se poursuivre le développement de la crise puisqu'on n'hésite
plus à déterrer le ridicule, l'animosité et
toutes les négations que les citoyens ne
veulent plus entendre. Mais il ne faut
point sous-estimer cette campagne aux
relents de règlement de compte que s'occasionne la veille garde. Une campagne
qui fait montre d'hypocrisie et d'opportunisme faisant que l'image de ses acteurs
souffre de façon ridicule. Elle a pâti également la confiance et la crédibilité qui
étaient placées en eux par la nouvelle
génération et portant un coup fatal à leur
réputation et à leur sincérité.
A présent, la question cruciale n'est plus
celle de la guerre des mots que se livrent
ses revanchards et qui étaient bien placés au cœur de la décision. C'est en
7
Mardi 12 janvier 2016
termes d'opposition, de rivalités, d'animosité entre eux qu'il faut raisonner. Chacun
d'eux se trouve devant son propre dilemme constitué par sa propre tactique et la
poursuite d'une querelle ancienne et qui
vient ces jours-ci de dépasser toute
mesure, une querelle sans fin, sans
issue, sans raison. Le génie de ces
hommes consiste, lorsque tout va bien, à
s'en attribuer tout le mérite et, lorsque
tout marche mal, à en tenir l'autre pour
responsable. Ne dit-on pas qu' 'Hitler est
passé par la brèche et des milliers de
gens sont morts ". Il faut que cette querelle pérenne reste dans leur seul périmètre
et ne s'étende pas à la société. Celle-ci
dans le cas inverse, va se diviser encore
comme dans les années 90. Et ça, c'est
négatif pour la cohésion nationale.
Politiques, personnalités nationales,
généraux à la retraite sont traversés par
un mouvement de crise, car la " sagesse
" n'est plus au rendez-vous. Tout un chacun agit comme bon lui semble, puis,
seulement après, chacun fait
part de
ses récits " à l'opinion. Cela dilue la
conscience populaire, fatiguée et désillusionnée par tant d'hypocrisie et d'opportunisme. C'est du " Marat-Sade ". Un vrai
jeu de malade, dans un périmètre de politiques fous.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Désensablement des routes à Alger
Vers l’introduction
de nouvelles techniques
d’entretien
Un guide de techniques
de lutte contre
l’ensablement et de
fixation des dunes
mobiles dans le Sud du
pays va être élaboré
pour assurer l’entretien
du réseau routier de
cette région sud de
la capitale, a-t-on appris
auprès de la directrice
du développement
routier auprès du
ministère des Travaux
publics, Hasnia Faci.
cet effet, un appel
d’offres national pour
la réalisation d’une
étude visant le développement des techniques de lutte
contre ce phénomène a été
récemment lancé par ce
ministère. Cette étude permettra d’identifier toutes les
techniques existantes
en
matière de lutte contre l’ensablement, puis choisir la
méthode la plus efficace et la
moins coûteuse pour la mettre
en pratique dans les opérations d’entretien du réseau
routier dans le sud, qui fait
face, parfois, à des dunes
dépassant les 30 mètres.
Aves ses effets socio-économiques négatifs, l’ensablement des routes peut provoquer des interruptions de la
circulation routière qui peuvent conduire à isoler toute
une région et sa population,
avec son lot de risques d’accidents routiers, en dépit des
précautions prises dans la
conception, et la réalisation
des routes qui n’éliminent,
malheureusement pas, ce risque. D’ailleurs, ce phénomène constitue le problème
majeur auquel les services
d’entretiens de la région sont
A
confrontés, souligne Mme
Faci, expliquant que les solutions à envisager nécessitent
la mise en place de méthodes, qui consistent à éradiquer la source du problème et
à favoriser les actions en
amont. Jusqu’à maintenant,
les services d’entretien recourent souvent aux engins chargeurs ou aux fraiseuses pour
le désensablement des routes
alors que l’objectif souhaité
est de “stabiliser” les dunes
mises en mouvement pendant
les périodes des vents de
sable, qui varient entre 2 et 7
jours par mois.
Outre les
engins, les méthodes utilisées
portent sur l’implantation d’arbres qui supportent la sécheresse et l’aridité sur les bordures des routes, ainsi que sur
le boisement et la mise en
place de brise-vent appelés
“lafrag”, composés notamment de branches de palmiers. Mais, toutes ces opérations d’endiguement de l’ensablement relèvent de l’entretien, sans compter leurs coûts
onéreux et la nécessité d’interventions
permanentes,
alors que l’intervention sou-
haitée est qu’elle se fasse
d’une manière périodique.
C’est pourquoi la lutte contre
ce phénomène, à travers cette
étude, va s’inscrire dans le
cadre d’un plan de protection
globale “qui comprendra l’investigation dans les causes
de l’ensablement, le développement de techniques économiques et écologiques efficientes ainsi que le traitement
de la dynamique éolienne et
les nappes sableuses pour
limiter leurs mouvements”,
précise la même responsable. Ce prochain guide sera
mis à la disposition des gestionnaires des infrastructures
routières dans le sud pour les
aider à assurer le suivi et la
surveillance des flux des
dunes et à former des agents
chargés de l’entretien. Le
compactage à sec pour faire
face à la rareté de l’eau.
Parallèlement à cette étude
anti-ensablement, une autre
étude a été lancée pour faire
face à la rareté de l’eau dans
la réalisation des infrastructures routières dans le sud.
Intitulée “compactage des routes à faible teneur en eau”,
cette étude permettra de
développer la technique de
compacter le remblai sans y
rajouter de l’eau, appelée
également “le compactage à
sec”. “Le compactage du remblai, lors de la réalisation des
routes, nécessite des quantités importantes d’eau qui est
très rare dans le sud. Ce qui
rend la tâche difficile pour les
entreprises et augmente également les coûts de réalisation
des projets”, relève la même
responsable. Selon elle, dans
certains chantiers, “nous ne
trouvons pas d’eau après des
opérations de forage, ce qui
nous oblige de la ramener
d’endroits situés à plus 500
kms”.Mais, avec de telles longues distances, le volume
d’eau transporté se réduit de
50% en raison de la forte évaporation en cours de route,
engendrée par les grandes
chaleurs. Pour résoudre ce
problème, notamment dans
les zones très éloignées, et
diminuer les coûts de réalisation des projets, les services
du même ministère optent
pour la technique du compactage à sec laquelle a déjà fait
ses preuves ailleurs. Il s’agira
de compacter le sol avec la
teneur en eau propre aux
matériaux utilisés sur place.
Cette étude entre dans le
cadre de la stratégie du secteur dans cette région du
pays, qui vise non seulement
à y développer le réseau routier, mais aussi à encourager
les entrepreneurs à réaliser ce
genre de projets, car la rareté
de l’eau désintéresse les
entreprises de réalisation à
aller travailler dans le sud.
Quant au délai de finalisation
de l’étude de lutte contre l’ensablement et de fixation des
dunes mobiles et celle de
compactage à sec, il a été fixé
à 24 mois.
Alphabétisation
Premier concours de amazight lancé
à Tizi Ouzou
Par Roza Drik
n concours en tamazight, le premier
du genre au niveau national, a été
lancée hier Dimanche à Tizi Ouzou à l’occasion de la célébration de Yenayer
2966. Les participants sont constitués
de femmes ayant déjà suivi de cours
d’analphabétisme en tamazight, lors de
la première section lancée il y a quelques mois au collège Mouloud Feraoun
par l’association Iqraa.
Les concourantes doivent répondre à
cinq questions notamment le lexique
(Awal), la grammaire (Tagerrumt), la dictée (Tazbut), la culture générale et en fin
l’animation culturelle où les concourantes sont sommées de raconter un conte
U
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
(tamacahut), où produire un poème
(Asefru). L’objectif de ce concours selon
les organisateurs de faire la première
évaluation de cette première expérience
qui œuvre pour la promotion et le développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage.
R.D.
Une formation de secourisme lancée
à Abi Youcef
Une formation de secourisme vient d’être lancée par le Croissant Rouge
Algérien (CRA) d’Abi Youcef, localité située au Sud de la wilaya de Tizi Ouzou. Au
moins seize de personnes bénéficieront de cette formation, qui est à sa sixième édition, sur une durée de trois semaines. Ils seront encadrés par des formateurs déjà
formés auparavant lors des dernières sessions. A leur tour d’inculquer. Les techniques et conduites à tenir envers l’individu victime d’un accident de la circulation en
attendant que les secours arrivent et prennent le relais.
R.D.
8
Commerce
à Khenchela
Réception de trois
nouveaux marchés
couverts
Trois (3) nouveaux marchés
couverts destinés à lutter contre
le commerce informel viennent
d’être réceptionnés dans la ville
de Khenchela, a indiqué le
directeur du commerce, El
Ayachi Amroune. Totalisant 120
locaux, un montant de 120 millions de dinars a été mobilisé
pour la réalisation de ces espaces commerciaux implantés au
nouveau pôle urbain, à la cité
Moussa Redah et sur la route de
Zoui, a précisé le responsable.
L’opération d’évacuation des
commerçants informels vers le
marché du nouveau pôle urbain
a été déjà entamée, a ajouté le
même responsable soulignant
que 18 vendeurs de fruits et
légumes, qui activaient d’une
manière illicite, à proximité de la
direction de la jeunesse et des
sports (DJS), ont été transférés
dans le nouvel espace commercial. Plus de 700 commerçants
informels ont été recensés dans
la wilaya de Khenchela dont 350
ont bénéficié de locaux, selon
les dernières statistiques établies par les responsables de ce
secteur. Treize (13) autres marchés couverts, inscrits dans le
cadre du programme de lutte
contre le commerce illicite, sont
en cours de réalisation dans la
wilaya, a-t-on signalé de même
source.
Sports
Joseph Blatter va faire appel
de sa suspension
L
e président démissionnaire de la
Fifa Joseph Blatter va faire appel
de sa suspension de huit ans, a
annoncé son avocat dans un courrier
électronique.
"Nous allons faire appel, bien sûr", a indiqué Richard Cullen, l'avocat américain de
M. Blatter.
La chambre de jugement de la Fifa a notifié à Joseph Blatter et Michel Platini les
motivations de leur suspension de huit
ans, avait annoncé samedi la Fifa.
Cette instance avait retenu les charges
d'"abus de confiance", de "conflit d'intérêt"
et de "gestion déloyale", tout en écartant
celle de corruption, mais sans préciser les
éléments matériels à la base de cette
sanction.
Les juges de la Fifa avait pris cette décision en raison d'un paiement controversé
de 1,8 million d'euros effectué en 2011 par
la Fifa à Michel Platini.
Selon le Suisse et le Français, ce versement constituait le solde de la rémunération d'un travail de conseiller réalisé par
Platini auprès du président de la Fifa entre
1999 et 2002, sur la base d'un contrat
oral. L'avocat de M. Platini avait annoncé
dès samedi que l'ancien capitaine de
l'équipe de France, qui a renoncé à sa
candidature à la présidence de la Fifa,
allait interjeté appel.
Selon le chargé de la cellule
de communication près de la
direction de la protection civile
de la wilaya de Relizane ,deux
individus ont trouvé la mort et
huit (08) autres ont été blessées
dans un grave accident de la
route survenu hier après-midi, au
niveau de la route nationale 7,
plus précisément au lieudit « Sid
El Hadj », située à l’Ouest du
chef-lieu de Relizane. L’accident
a eu lieu entre deux voitures qui
roulaient à vivre allure, un taxi
collectif et une Kongo qui se sont
télescopés. Alertés par les usagers de la route.
Les éléments de la protection
civile se sont intervenus pour
évacuer les deux dépouilles mortelles, tandis que les huit autres
blessés ont été acheminés vers
les urgences médicales de l’établissement hospitalier public
Mohamed Boudiaf du chef-lieu
de Relizane. Par ailleurs, l’on
nous signale qu’une enquête a
été aussitôt ouverte pour déterminer les causes et circonstances exactes de ce drame. Il est à
signaler que malgré les journées
de sensibilisation organisées par
la radio locale de Relizane en
étroite collaboration avec la
police, la gendarmerie nationale,
l’hécatombe de la route continue
de faire des victimes.
A.L.
La Russie valide son
ticket pour les Jeux
de Rio
La Russie s'est qualifiée pour les
jeux Olympiques de Rio en remportant la finale du tournoi qualificatif de
volleyball à Berlin, dimanche contre
la France 3 sets à 1 (14-25, 25-16,
25-23, 25-21).
L'équipe de France devra passer par
un autre tournoi de qualification à
Tokyo en mai, tout comme la
Pologne qui a décroché la 3e place
de ce TQO face à l'Allemagne 3 sets
à 2.
Trois spécialistes sudcoréens en Algérie
pour développer
la discipline
Oran abrite la compétition
du 29 au 31 janvier
a 13ème édition du championnat
méditerranéen d'escrime minimes, cadets et juniors filles et garçons
aura lieu du 29 au 31 janvier au
Centre des conventions d'Oran
(CCO), a-t-on appris auprès de la
Fédération algérienne d'escrime
(FAE).
Cette compétition de trois jours, organisée par la FAE d'escrime sous
l'égide du ministère de la Jeunesse et
des Sports, en collaboration avec la
Confédération méditerranéenne d'es-
TOURNOI QUALIFICATIF À
BERLIN DE VOLLEY:
TAEKWONDO :
nes) :
Championnat méditerranéen d'escrime (jeu
L
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
Fifa:
Relizane
Deux morts et huit
autres blessés
à Sid El Hadj
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
crime, verra la participation de représentants de 14 pays, à savoir l'Italie,
l'Espagne, la Tunisie, l'Egypte, le
Mali, la Libye, la Jordanie, l'Arabie
saoudite, le Yémen, l'Irak, le Liban, la
Syrie, le Mexique et l'Algérie.
Pas moins de 200 escrimeurs et
escrimeuses prendront part à ce
championnat dans les trois armes
(fleuret, sabre et épée), dont 50
Algériens et Algériennes, a indiqué le
chargé de communication à la
Fédération algérienne d'escrime,
Islam Bilel Hadi. Ce dernier a souligné
que les cadets Algériens ont un
niveau "international" et sont en
mesure de décrocher des médailles.
La Fédération algérienne d'escrime
s'est fixée plusieurs objectifs au cours
de ce championnat dont notamment
l'amélioration du classement des
minimes et cadets.
L'Algérie a participé à huit des 12 éditions passées du championnat méditerranéen d'escrime (7 organisées en
Europe, 4 en Afrique et 1 en Asie).
Trois spécialistes sud-coréens en
taekwondo composent la commission
Peace-Corps, chargée de développer
cette discipline sportive en Algérie, à
travers la direction de stages de formation entre le 9 janvier et le 25
février 2016, a-t-on appris dimanche
auprès de la Fédération algérienne
de taekwondo (FTA).
"Il s'agit de Kim Mi Hey et Yu Siwoo,
spécialisés en kyorugui (combat) et
Lee Dongho, spécialisé en poomsea
(kata)", a détaillé à l'APS le président
de la Fédération, Abdelhak Tiabi.
Outre leur statut d'étudiants universitaires à Séoul, ces trois spécialistes
sont des "athlètes de haut niveau"
venus en Algérie à l'initiative de la
Fondation internationale chargée du
développement du taekwondo à travers le monde.
"Quinze (15) Ligues de wilaya ont
demandé à bénéficier des services
de la commission Peace-Corps",
selon la même source, ajoutant que
Kim Mi Hey, Yu Siwoo et Lee Dongho
y feront la tournée, dans un ordre qui
reste à déterminer, pour animer des
stages de formation.
"Les spécialistes sud-coréens passeront 2 à 3 jours dans chaque wilaya
et les stages de formation qu'ils dirigeront seront destinés aussi bien aux
athlètes qu'aux techniciens de chaque région", a conclu Tiabi.
Championnat militaire inter-écoles de hand:
16 équipes en lice pour le titre
eize (16) équipes sont
entrées en compétition
pour le titre de champion
d'Algérie militaire inter-écoles
de handball pour l'exercice
2016, dimanche à l'école
nationale de la santé militaire
d'Aïn Naâdja (Alger).
Lors de la première journée
de ce championnat, régi par
un système de compétition à
élimination directe, l'équipe
de l'académie militaire de
Cherchell a battu son homologue de l'Ecole technique
d'Intendance de Blida sur le
score de (31-16), en match
comptant pour les huitièmes
de finales.
Dans le cadre des huitièmes
de finale, l'équipe de l'Ecole
des Sous-officiers d'inten-
S
dance de Guelma a pris le
meilleur sur l'Ecole supérieure navale de Tamenfoust
(27-24). L'Ecole d'application
de la Défense contre-aérien
de Laghouat s'est imposée
face à l'Ecole supérieure de
l'administration d'Oran (2117).
Quant à la dernière rencontre de la séance matinale, la
victoire est revenue à l'Ecole
nationale préparatoire aux
études d'ingéniorat de
Rouiba face à l'Ecole des forces spéciales de Biskra (3231).
Quatre rencontres sont programmées pour cet après
midi de dimanche dans le
cadre des huitièmes de finale
opposant l'Ecole militaire
polytechnique de Bordj ElBahri à l'Ecole nationale de
la santé militaire d'Aïn
Naâdja.
L'Ecole supérieure de la
défense aérienne de
Reghaia affrontera l'Ecole
d'Artérie de Bousaada, alors
que l'Ecole supérieure de la
Gendarmerie nationale des
Issers (Boumerdès) sera
opposée à l'Ecole d'application du génie militaire de
Bejaia.
Le dernier match de cette
première journée mettra aux
prises l'Ecole supérieure des
techniques aéronautiques de
Dar El-Beïda (Alger) à l'Ecole
supérieure des transmissions
de Koléa (Tipasa).
La journée de lundi (matin)
17
sera consacrée aux quarts
de finale, alors que les demifinales sont programmées
pour l'après midi. Le match
de classement et la finale
auront lieu mardi (matin).
"Toutes les conditions sont
réunies pour la réussite de
cette compétition sportive qui
fait partie du programme,
déjà très riche, de l'administration militaire", a indiqué le
Commandant de l'école
nationale de la santé militaire
d'Aïn Naâdja (Alger), le
Général Snouci Briksi
Ibrahim Al-Khalil.
"Le but de ce tournoi annuel
est de concrétiser les instructions du haut commandement de l'Armée nationale
populaire en vue de générali-
ser la pratique du sport au
sein de toutes les unités et
commandements des forces
et Régions militaires", a-t-il
ajouté.
Etaient présents à l'ouverture
de cette compétition le général-major, Abdelkader Ben
Jelloul, Directeur central des
services de santé militaire
ainsi que le général-major,
Megueded Benziane, directeur des fonctionnaires au
Ministère de la défense
nationale (MDN).
Pour rappel, la précédente
édition des championnat
d'Algérie militaire inter-écoles
a été remportée par l'Ecole
nationale préparatoire aux
études d'ingéniorat de
Rouiba.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
LIGUE 1 MOBILIS
(16E JOURNÉE) :
CRB-MCA avancé
à 15h00
Le match CR Belouizdad-MC Alger comptant pour la 16e journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis, se jouera samedi 16 janvier à
15h00 au stade 20-août 1955 d'Alger, a indiqué un communiqué de la Ligue de football
professionnel (LFP).
Initialement programmée à 16h00, la rencontre
entre le CR Belouizdad et le MC Alger se
jouera finalement à 15h00, alors que le match
des U-21 aura lieu à 11h00.
Prévu une première fois au stade 20-août, ce
derby algérois a été délocalisé au stade 5-juillet pour des raisons "organisationnelles" avant
d'être reprogrammé dans l'enceinte d'ElAnnasser.
A l'issue de la 15e et dernière journée de la
phase aller du championnat d'Algérie de Ligue
1 Mobilis, le CR Belouizdad occupe la
deuxième place avec 26 points, devançant de
deux unités le MC Alger, 3e.
L'autre derby de la capitale entre l'USM Alger,
championne d'hiver, et le NA Hussein-Dey
comptant pour la même journée, se jouera
quant à lui le jeudi 14 janvier au stade 5-juillet
(18h00).
Mardi 12 janvier 2016
Belkebla intéresserait
l'Olympique de Marseille
Le milieu de terrain franco-algérien Haris
Belkebla, sociétaire du FC Tours en Ligue 2
française de football, intéresserait l'Olympique
de Marseille dans la perspective d'un recrutement en ce mercato hivernal, selon des
médias locaux.
"Auteur d'un bon début de saison avec le FC
Tours, Belkebla a donné satisfaction à l'OM,
ayant décidé d'engager des pourparlers avec
son actuel employeur pour l'engager" a rapporté dimanche le site spécialisé, Les
Transferts.com.
"Des discussions seraient déjà en cours entre
le FC Tours et l'OM pour faire signer un
contrat de cinq ans à Belkebla, et qui pourrait
s'étendre à 6 ans si le joueur arrive à totaliser
10 matchs jusqu'en juin 2016" a encore
détaillé le média français.
Outre l'OM, Belkebla (22 ans) intéresserait
également la formation allemande de Shalke
04 (Bundesliga) dans la perspective d'un
recrutement.
En 16 titularisations avec le FC Tours cette
saison, le jeune franco-algérien a inscrit un but
et totalise 1439 minutes de temps de jeu effectif, en championnat de Ligue 2 française.
Quotidien national d’information
Activant entre Tlemcen et Aïn Témouchant
Sans souci pour
Chelsea, Tottenham et
Leicester, inséparables
ans le cadre de la lutte
contre la contrebande
et la criminalité organisée, des éléments de la gendarmerie nationale de Tlemcen et d’Ain
Témouchent (2ème région militaire)
ont appréhendé, le 09 janvier 2016,
“D
T
accrocheur après celles de
2006 et 2015.
Ils avaient pourtant ouvert
le score par Eriksen dès la
8e minute, mais l'égalisation contre le cours du jeu
de Wasilewski sur un corner de Gray (19) , arrivé
cette semaine, a déréglé
leur domination.
Jusqu'à ce final qui va faire
jaser,
Tottenham
n'a
ensuite cessé de buter sur
la défense des "Foxes" et,
tout juste entré en jeu,
Okazaki a continué de
sanctionner les approximations londoniennes sur un
nouveau
corner
mal
dégagé (1-2, 48).
Chelsea se rassure
un peu
Si tout n'est toujours pas
parfait
à Chelsea, les
"Blues" continuent eux de
présenter après le cinquième match de Guus
Hiddink un visage plus avenant
que celui qu'ils
avaient avant l'éviction de
José Mourinho.
Après leur 3-0 à Crystal
Palace, les voilà donc nantis de deux victoires en
2016.
Partis sérieusement avec
une équipe solide face à un
adversaire
logiquement
timoré, ils ont pris l'avantage dès la 13e minute par
Costa, qui a inscrit avec
son style si peu esthétique
son quatrième but en trois
matches. Autant que lors
des cinq premiers mois de
compétition...
Ils ont toutefois levé un peu
le
pied
ensuite
et
16
Scunthorpe en a profité
pour sortir de sa réserve et
même trouver le poteau de
Begovic (87).
Après un penalty refusé au
dangereux Van Veen (55)
et alors que le match se
durcissait un peu, les
Londoniens ont senti qu'il
valait mieux faire le break.
Le remplaçant LoftusCheek s'en est chargé (68),
inscrivant à 19 ans le premier but de sa jeune carrière à Stamford Bridge.
Scunthorpe n'a pourtant
pas démérité, mais les
Blues enchaînent finalement un troisième match
sans encaisser de but, ce
qui ne peut pas faire de mal
au 14e de l'élite. Et Hiddink
reste en course pour décrocher sa deuxièMe FA Cup
après celle lors de son premier intérim en 2009.
En apéritif, après quelques
coups de chaud sur la
Premier League vendredi à
Liverpool et samedi à
Manchester United ou
WBA, la première surprise
du tour est donc enfin arrivée au lendemain des qualifications
tranquilles
d'Arsenal et Manchester
City.
Elle est venue d'Oxford, où
le club universitaire a proprement éliminé
Swansea.
Là-encore, les Gallois de
l'intérimaire Alan Curtis ont
pourtant ouvert le score,
mais un doublé de Roofe
en seconde période les a
renvoyés à leur sombre
sort en championnat (17e).
un narcotrafiquant et saisi (102)
kilogrammes de kif traité, ainsi que
(20810) litres de carburant et cinq
(05) véhicules”, a précisé la même
source. Par ailleurs, “des éléments
des Gardes-frontières relevant, respectivement, des secteurs opérationnels d’El Oued (4ème Région
militaire) et d’In Guezzam (6ème
Région militaire) ont arrêté, lors de
différentes opérations, un contrebandier et ont saisi un véhicule utilitaire, deux motos et (900) litres de
carburant destinés à la contrebande”, ajoute le communiqué du
MDN.
Principaux résultats :
Vendredi:
Exeter City (D4) - Liverpool (ENG)
2-2
Samedi:
Wycombe Wanderers (D4) - Aston Villa
Watford - Newcastle
West Bromwich - Bristol City (D2)
West Ham - Wolverhampton (D2)
Arsenal - Sunderland
Birmingham City (D2) - Bournemouth
Everton - Dagenham & Redbridge (D4)
Southampton - Crystal Palace
Doncaster (D3) - Stoke City
Norwich City - Manchester City
Manchester United - Sheffield U. (D3)
1-1
1-0
2-2
1-0
3-1
1-2
2-0
1-2
1-2
0-3
1-0
Dimanche:
Oxford United (D4) - Swansea City
Chelsea - Scunthorpe United (D3)
Tottenham - Leicester City
3-2
2-0
2-2
Un mort et 16 blessés près
de Sidi Hadjres
ne personne est morte, et 16
autres ont été blessées dans
un accident de la circulation survenu dimanche sur la RN 40 au
lieu-dit Dhayat El besbas dans la
commune de Sidi Hadjres (M’sila),
a-t-on appris auprès de la protec-
U
tion civile. Il s’agit d’une collision
entre un autobus de transport de
voyageurs, et un camion.
Les éléments de la Protection
civile, dépêchés sur les lieux, ont
évacué les blessés vers la clinique
d’Ain El Hadjel, qu’ils ont quittée
après avoir reçu les soins nécessaires, a-t-on assuré de source
hospitalière.
Une enquête a été ouverte par la
Gendarmerie Nationale pour déterminer les causes exactes de cet
accident.
Médéa
Des aides aux familles
nécessiteuses à Challalet Laâdhaoura
our la deuxième édition, une
campagne de solidarité avec les
familles nécessiteuses, « pou un
hiver chaud », a été lancée par l’association locale « la réforme culturelle et sociale » à travers différentes
régions enclavées des trois communes de la
daïra de Challalet
Ladaoura, Tafraout, Cheniguel et
chef lieu de la daïra, en prévision de
la période hivernale, a-t-on appris,
P
hier, auprès de M. Oussama Sid,
vice président chargé de la communication.
Consistant en la distribution de
plus de 600 couettes et couvertures,
1100 pièces de vêtements, 60 paires de chaussures et plus de 30
appareils de chauffage, cette campagne, menée à travers des sorties
de terrain, constitue le fruit de contributions, et de dons de bienfaiteurs
pour prendre en charge plus de 200
familles défavorisées et les aider à
faire face à la rigueur de l’hiver, a
indiqué notre interlocuteur.
Les participants à cette opération
s’attellent à intensifier leurs efforts
pour la collecte davantage de contributions et d’aides en vue de venir en
aide à des familles défavorisées
dans d’autres régions de la daïra.
M.Z.
Relizane
Arrestation d’un individu et saisie
de psychotropes
elon un communiqué rendu
public par la cellule de communication près du commandement de
groupement de gendarmerie de
wilaya de Relizane, les éléments de
la gendarmerie nationale de la brigade de Bendaoud, suite à des
informations qui leur sont parve-
S
Une vingtaine d’officines
contrôlées
Plus de 50 officines qui relèvent de la wilaya
de Relizane ont été inspectées par les services
concernés suite à l’application de la nouvelle
réglementation, qui porte sur la commercialisation
des médicaments surtout ceux qui traitent les
maladies chroniques, et psychiatriques. apprendon de source proche du syndicat des pharmaciens. Ces opérations de contrôle des pharmacies
ont débuté et se poursuivent au niveau de la
wilaya de Relizane en collaboration avec le syndicat des pharmaciens et la direction de la Santé et
de la population de la wilaya de Relizane. Cette
initiative entre aussi dans le cadre de la campagne
de sensibilisation et d’information qui vise surtout
à diminuer la consommation des psychotropes, et
des anti dépresseurs par un grand nombre de personnes, surtout les jeunes qui adoptent ce genre
de comportement en avalant des psychotropes
sans avis médical, pour fuir les problèmes qu’ils
rencontrent durant leur quotidien. Ce geste peut
entrainer une dépendance et engendrer des
conséquences rudes et irréversibles sur la santé
de ces jeunes en grande partie en mal de vie.Ils
adoptent un comportement nocif et auto destructif,
qui se répercute sur leur santé mentale en premier
lieu.
A.L.
Relizane
Accident de route à M’sila
ottenham
et
Leicester, inséparables (2-2), devront
rejouer
en
Coupe
d'Angleterre alors que
Chelsea a assuré sa qualification dimanche contre
Scunthorpe (2-0), après
l'élimination surprise dès
les 32e de finale de
Swansea à Oxford (3-2),
chez une D4.
Les "Foxes", précédents
leaders de Premier League,
ont montré à White Hart
Lane qu'ils n'étaient pas en
train de couler, malgré un
troisième matche nul d'affilée.
Contrairement
aux
"Swans", vaincu par un
modeste représentant de
League Two, les "Blues"
n'ont pas fait mentir la hiérarchie en repoussant aisément les
assauts de
Scunthorpe,
valeureuse
équipe de D3.
Pour Leicester, ce score de
parité, obtenus sans ses
meilleurs buteurs Vardy et
Mahrez, sera difficile à
digérer.
Les Londoniens ont obtenu
le droit de rejouer grâce à
un penalty sévère transformé par un Kane en toute
fin de match (89).
Le 2e et le 4e de Premier
League, qui se retrouveront
dès mercredi en championnat à White Hart Lane, ne
vont donc pas se quitter en
janvier et ce match supplémentaire ne fait sûrement
pas leurs affaires.
Les "Spurs", sans Lloris ni
Lamela, évitent de peu une
troisième élimination d'affilée contre cet adversaire
Mardi 12 janvier 2016
Relizane
Arrestation d’un
narcotrafiquant et saisie
de 102 Kg de kif traité
Un narcotrafiquant a été
appréhendé et 102
kilogrammes de kif traité
ont été saisis samedi par
les éléments de la
Gendarmerie nationale
de Tlemcen, et d’Aïn
Témouchent, a indiqué
dimanche le ministère de
la Défense nationale
(MDN) dans un
communiqué.
Mouaouia Meklouche
deuxième recrue
hivernale
FC TOURS:
Régions
Coupe d'Angleterre :
DRB TADJENANET :
L'ancien milieu de terrain offensif de l'USM
Blida Mouaouia Meklouche s'est engagé pour
un contrat de 18 mois avec le DRB Tadjenanet
(Ligue 1 Mobilis de football), a appris l'APS
auprès de la direction du club de l'Est.
Meklouche (25 ans) n'a plus joué depuis la
saison dernière quand il avait porté les couleurs de l'USMB avant d'être libéré durant
l'été. Il avait joué également au sein des deux
clubs algérois, l'USM Alger et le MC Alger.
Le DRBT avait recruté auparavant l'attaquant
du MC Oran, Hamza Demane (26 ans) signataire également d'un bail de 18 mois.
La troisième et dernière licence lors de l'actuel
mercato d'hiver, qui prend fin le 15 janvier,
devrait revenir au milieu de terrain du RC
Arbaâ, Billel Moumen.
D'autre part, le DRBT s'est passé des services
des milieux de terrain Zakaria Benhocine et
Walid Chermat.
La formation de Tadjenanet a bouclé la phase
aller du championnat à la 6e place au classement avec 22 points.
L'équipe reste sur une qualification en 8es de
finale de la Coupe d'Algérie décrochée samedi
en déplacement face à l'EC Oued Smar (1-1,
aux t.a.b 2-1).
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
nues, ont interpellé à la cité
“Château” de la localité, une personne en possession de cinq comprimés de psychotropes, apprendon de sources concordantes.
L’enquête a permis ensuite d’arrêter
son acolyte et de saisir dans le
local commercial de ce dernier cin-
quante-huit (58) comprimés de
psychotropes et soixante (60) flacons contenant une substance psychotrope liquide de marque
Clonazepam, ajoute le dit
communiqué.
A.L.
9
Les SDF livrés au froid
Ces pauvres gens et laissés pour-compte
trouvent refuge dans les cafés mais sont parfois
chassés, ne trouvant gîte que dans les halls des
mosquées durant le jour. A voir cette frange errer
à longueur de journée, l’on se demande vraiment
à quoi sert l’ancien auspice de l’abattoir. Des
associations caritatives font leur possible pour
s’occuper de cette frange de la société, mais en
vain. Le problème concerne l’hébergement, car
selon un agent communal, vu le nombre de ces
malheureux, l’APC devrait faire de l’ancienne abattoir un centre pour les personnes âgées. La balle
est aussi lancée à l’Agence de développement
social (ADS) pour transformer cet édifice (abattoir), implanté près de la gare routière de
Bendaoud, en établissement, ou en foyer de solidarité pour les personnes sans ressources et
âgées, mieux que de voir les dizaines de SDF
livrés à la rue, et à la misère dès le crépuscule, en
cette période glaciale de l’année, est des plus désolantes. L’ancien auspice où vivaient les pensionnaires est dans un état déplorable. L’abattoir, est
actuellement vide et offre toutes les commodités
pour la création d’un centre d’hébergement, et restauration pour les SDF et personnes âgées. Les
voisins de l’auspice, qui s’occupèrent parfois de
ces laissés-pour-compte, n’en peuvent plus, tellement le nombre de ces malheureux ne cesse de
croître avec les années.
A.L.
Relizane
Les “taxieurs” clandestins
imposent leur diktat
La localité d’Ammi Moussa, distante de 64
kilomètres, au Sud du chef-lieu de Relizane.
Les taxieurs clandestins qui transgressent ouvertement la loi régissant sur l’exploitation du transport imposent le prix de la course de 200 dinars
sur une distance de 30 kilomètres reliant Ammi
Moussa à Oued R’Hiou, alors que la place du
transport rural ne dépasse pas 15 dinars, soit 185
dinars de différence. Cet état de fait qui est vivement déploré par les habitants de ces localités
rurales se répercute négativement sur leur situation financière car la très grande majorité de ces
familles sont de conditions sociales très modestes,
et trouvent de grandes difficultés pour subvenir
aux besoins de leurs enfants en matière sanitaire,
scolaire, vestimentaire et nutritive. Plusieurs personnes se sont présentées auprès du journal pour
se plaindre de cette situation, et ont déclaré que
les taxieurs clandestins leur imposent leur diktat,
au vu et au su des services compétents chargés
du contrôle du transport, et plus particulièrement
durant les jours où il est constaté le manque de
moyens de transport rural. A cet effet, il est impératif que les services concernés interviennent pour
trouver une solution à cette situation par, notamment la création des stations de taxis au niveau de
ces localités Rurales, longuement attendues.
A. L.
Régions
Le secteur de la santé
se renforce à Relizane
Une école paramédicale
et un centre mère-enfant
Les travaux de réalisation d’une école
paramédicale et d’un centre mère-enfant ont
été lancés à Relizane au cours de l’année
2013, a indiqué le directeur local de la santé.
Le responsable du secteur a souligné que
l’école paramédicale sera implantée à proximité du centre universitaire de la nouvelle ville
Adda Benaouda. Elle sera réalisée dans un
délai de 18 mois et aura une capacité d’accueil de 400 places. Cet établissement permettra de former le personnel paramédical faisant défaut dans la wilaya. Le centre mèreenfant, qui sera réalisé dans la banlieue sud,
aura une capacité d’accueil de 80 lits pouvant
éventuelle- ment être élargie. Un nouvel hôpital d’une capacité de 60 lits dans la localité de
Mendès, ainsi qu’un service d’urgences médicales au chef-lieu de la wilaya viendront également renforcer le réseau des infrastructures
relevant du secteur de la santé en 2013.
Plusieurs structures sanitaires ont été réceptionnées dernièrement, dont sept polycliniques disposant de toutes les commodités,
ainsi qu’un centre intermédiaire de désintoxication regroupant des ateliers l’informatique,
de peinture, de théâtre et de psychologie.
Une cellule pour le suivi des malades cancéreux, ainsi que des services d’autopsie et de
chirurgies orthopédique et ophtalmologique
ont également été créés. La wilaya de
Relizane dispose actuellement de trois hôpitaux au chef- lieu de la wilaya, à Oued R’Hiou,
et Mazouna, totalisant une capacité de 822
lits, 34 polycliniques, 135 salles de soins.
A. L.
Les espaces verts
dégradés à Relizane
Nous savons fort bien que l’Etat a
consenti des fonds importants pour la création
des espaces verts, dont plusieurs ont été réalisés dans le chef-lieu
de Relizane. Sauf
qu’un problème se pose toujours et persiste :
une fois l’espace vert accompli, nous constatons qu’il n’est pas suivi d’un travail de protection et d’entretien, conditions essentielles pour
sa floraison et son développement. Il suffit de
faire un tour aux espaces verts conçus au
niveau des cités par exemple, des 262 logements sociaux jouxtant la cité DNC, le quartier Duplex des 58 logements de Bermadia ou
encore la cité des 1026 logements sociaux,
longeant la nouvelle ville Adda Benada, pour
constater la malheureuse dégradation qui les
guette. Car ces espaces verts ont besoin d’un
arrosage quotidien, d’un binage pour éliminer
les mauvaises herbes, d’une protection, d’un
nettoyage régulier. De telle sorte que ces lieux
de verdure créés à coûts financiers important
deviendront de véritables oasis et havre de
fraîcheur et bien-être. Parce qu’il serait vraiment dommage de les laisser ainsi se dégrader et menacés par la sécheresse et toutes
autres sortes de négligence.
A. L.
Une menace permanente
pour les citoyens
Des meutes de chiens errants envahissent la cité Bermadia, depuis un certain
temps, la cité Bermadia après une accalmie,
est de nouveau envahie par des meutes de
chiens errants qui se déplacent invariablement à travers les artères de cette cité. Cela
se produit, bien sûr, la nuit et les mouvements
de ces meutes de chiens errants sont perceptibles périodiquement à toute heure nocturne
et jusqu’à l’aube, parfois au-delà. A l’évidence,
ces pérégrinations des chiens errants donnent
à réfléchir aux citoyens qui doivent sortir la
nuit pour des raisons personnelles. Elles
représentent également une menace pour les
fidèles qui rejoignent les mosquées pour la
prière du Fadjr. L’apparition de ce phénomène
a été constatée depuis la disparition des bas à
ordures et la dispersion tous azimuts des
ordures ménagères. Ce qui constitue une
aubaine pour les animaux à la recherche
d’une nourriture quelconque. En attendant
que les organismes concernés prennent des
dispositions pour venir à bout des meutes de
chiens errants, les citoyens redoutent que l’irréparable ne se produise avant que les
mesures adéquates ne soient prises.
A. L.
Culture
Mardi 12 janvier 2016
Relizane
Yennayer à Sidi Bel Abbés
L’informel quitte
la ville pour
ses périphéries
Une association culturelle fête avec
les orphelins du centre de Sidi Brahim
Ces derniers jours,
les services de
l’APC de Beni
Zantis se sont
donnés la peine de
dégager les
commerçants de
l’informel qui
entouraient le
marché des
légumes, et fruits
nouvellement
ouvert, les vendeurs
de maïs, et
épinards qui
bloquaient les
ruelles
environnantes du
marché furent
chassés, pendant
que la rue fut lavée
à grand eau.
L’association culturelle «
Plume de la création
algérienne » vient une fois
de plus marquer sa
présence et son intérêt, visà-vis d’une frange de la
société, celle des jeunes
enfants en besoin
d’affection et d’attention du
centre de la Protection des
Orphelins de Sidi Brahim de
la wilaya de Sidi bel Abbés,
à l’occasion de la fête
traditionnelle de
« Yannayer ».
Par K.Benkhelouf
e fut avec joie, que le
personnel de ce centre a
reçu l’ensemble des
membres de l’association au
nombre de 26, ayant tenu tous
à participer à la réalisation de
cette rencontre festive, organisé pour ces petits enfants, qui
heureux de se retrouver dans
une ambiance convivial, ont
participés avec grande joie aux
nombreuses activités et attrac-
C
Par A. Lotfi
e maïs et épinards
ont trouvé place à la
sortie vers la localité
de Beni Zantis pour s’installer sur les ruelles jouxtant le
L
boulevard des martyrs causant les mêmes désagréments, en bloquant les rues,
les citoyens sont exposés
au risque des chauffards qui
roulent à tombeaux ouverts.
Ces marchands devaient en
es journées de sensibilisation et
de prévention sur les méfaits de
la drogue, la déperdition scolaire et
l’exploitation des enfants sont organisées depuis mardi dernier à Oued
R’Hiou. Au programme de cette manifestation de cinq jours, qu’abrite le
centre culturel de ladite ville susmentionnée, une exposition de photos et
affiches sur les drogues, la toxicomanie et les modes de prévention.
Un film documentaire sur les révélations de toxicomanes concernant les
dangers de ce fléau sur la santé, sur la
société et sur l’économie nationale
ainsi que sur le noyau de la société, à
savoir la famille, est également projeté
D
à cette occasion. Des statistiques sur
la déperdition scolaire dans les trois
paliers de l’enseignement, dans la
wilaya, dénombrant 151 cas dont 47
filles, ont été présentées, en plus de la
mise en relief de certaines solutions
pour remédier à ce fléau, à leur tête le
rôle de l’établissement scolaire.
La cellule de communication de la
sûreté de wilaya de Relizane a présenté, de son côté, des statistiques
sur les différentes affaires relatives à
la drogue, enregistrées cette année,
ainsi qu’une exposition photos sur les
différents types de drogues.
Cette campagne de sensibilisation
vise à faire connaître aux jeunes les
Rénovation des immeubles
es travaux de réhabilitation des parties communes ont été lancés dernièrement par l’Office de
Promotion et de Gestion
Immobilière (OPGI), au
niveau de la nouvelle ville
Adda Benada ex- Bermadia,
apprend-on de sources
proches de l’office.
Nos sources indiquent que
ces travaux seront exécutés
grâce aux fonds collectés
dans le cadre de la taxe sur
l’habitation de 70 DA, prélevée par le biais de la facture
d’électricité et du gaz. Nos
interlocuteurs précisent que
dans une première phase
l’opération
ciblera
les
immeubles à
Bermadia
avant de généraliser l’opération à l’ensemble des
immeubles, propriété de
l’OPGI, dans les autres communes de la wilaya. Pour les
immeubles ciblés au cheflieu de Relizane, nos
sources indiquent qu’ils se
situent au niveau de la
Remonte et les restants se
trouvent au niveau de la cité
10
DNC, et Tob. Pour le lancement des travaux dans les
plus brefs délais, des fiches
techniques ont été élaborées
et un avis d’appel d’offres
pour le choix des entreprises
chargées des travaux sera
lancé
incessamment.
D’autre part, l’OPGI de
Relizane avait adressé, il y a
quelques jours, des mises en
demeure à des commerçants «mauvais payeurs»
pour récupérer des arriérés
de location. Un délai de 08
jours leur a été accordé pour
s’acquitter de leurs dettes. Il
est, par ailleurs, signalé que
d’importantes dispositions
ont été prises par l’OPGI
pour la perception des arriérés de loyers des locataires,
arriérés.
Pour la bonne
marche des opérations, l’office a mis en place une dizaine de bureaux chargés du
suivi. Les mêmes interlocuteurs ont tenu à signaler que
les dispositions prises l’année dernière ont donné des
résultats importants.
A.L.
accordée aux rites et aux
superstitions de l’époque dont
certaines subsistent encore de
nos jours. La période en question attire particulièrement l’attention car la saison correspond
à l’approche de la rupture des
provisions gardées pour l’hiver.
La fête garde de sa saveur pendant les jours qui suivent l’événement prévu chaque 12
Janvier. C’est alors que les
nouveaux ustensiles rangés, La
maîtresse de maison prépare
veut. Nous noterons la présence avec l’association de Mme
Fateh Samira, présidente de la
commission culturelle, qui de
par sa présence, traduit, une
fois de plus son grand intérêt.
Pour le développement des
activités associatives ; Elle dira
à ce sujet, « Lorsque des
Associations savent se prendre
en charge, quel que soient les
difficultés, elles font partie du
monde associatif qui est à
encourager et à accompagner,
dans les actions humanitaires
de soutient et de réconfort et
l’Association Plume de la
Création Algérienne, fait partie.
» En effet, ce mouvement
associatif, tient à remplir ses
missions pleinement, grâce à
ses membres, qui bénévolement expriment leur disponibilité permanente, sous la présidence du dynamique Ezzine
Kacem Brahim, très soutenu
lorsqu’il le faut par le directeur
de la maison de culture Kateb
Yacine, qui, à son tour ,ne résine jamais sur les moyens à
mettre à disposition, pour les
Associations actives qui le sollicitent.
K.B.
Premier tour de manivelle du film “papillon”
de Mesri El Houari
A. L.
méfaits de la drogue, un phénomène
en augmentation ces dernières
années, en orientant les toxicomanes
vers les établissements de jeunesse,
où existe une prise en charge psychologique, et vers les centres de désintoxication, a indiqué la psychologue,
Aicha F. Des conférences sont également organisées à l’occasion avec différents intervenants et partenaires,
dont la Sûreté nationale, la
Gendarmerie nationale, et d’autres
institutions, afin de sensibiliser sur les
méfaits de ce fléau qui «menace la
stabilité des sociétés», a souligné
notre interlocutrice.
A.L.
tion organisées en leur faveur.
Le président de l’Association
Culturelle
Kacem
Ezzine,
essayera de donner un petit
aperçue
sur la fête de
Yannayer, et il dira à ce sujet à
l’ensemble des enfants, qui
écoutaient avec grand intérêt: «
Yennayer est
considérée
comme une porte qui s’ouvre
sur le nouvel an et appelée «
tawwurt n useggas » (la porte
de l’année). Sa célébration
s’explique par l’importance
des beignets, crêpes, et autres
plats rappelant des saveurs
plus ou moins rare. Seront également offert dans des sachet
en toile, les fruits secs amassés ou achetés le reste de l’année, tel que les figues sèches,
amandes, noisettes, dattes, etc.
et les fruits de saisons frais ».
Puis ce fut le tour du magicien
de l’Association a émerveillé
l’assistance avec ses nombreux tours d’illusionniste très
ovationnés par nos petits
enfants. D’autre part un atelier
de dessin a été réalisé, permettant aux jeunes de s’exprimer à
travers les couleurs, et pour
accorder à leur travaux une
importance, et de le valoriser,
cela fut sanctionné par une
récompense, pour la meilleure
des œuvre enfantine, qui aura
l’honneur d’être édité dans la
revue
de
l’Association
Culturelle« Plume de la création
Algérienne ». Par la suite une
distribution de livres de divers
titres, pour enfants a donné lieu
à de la joie qui se lisait dans les
yeux des petits chérubins, avec
un sachet rempli de bonbon, de
fruits sec et fruits frais, tel que
la coutume « d’Yannayer » le
Mila
principe se regrouper dans
un endroit, où ils devront
payer le droit d’emplacement, et vendre leur marchandise dans les règles.
Drogue et déperdition scolaire,
ces maux qui rongent la jeunesse
D
Mardi 12 janvier 2016
e premier tour de manivelle
du film “Papillon” a été
donné en début de cette semaine à Mila, a indiqué dimanche
son réalisateur,
Mesri El
Houari.
D’une durée de 75
minutes, cette £uvre cinématographique relate la “double
souffrance d’un jeune homme
L
atteint du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) / Sida et
marginalisé par la société”, a
précisé le réalisateur. Il a, à ce
propos ajouté que “Papillon”
ouvre des voies de réflexion
sur la maladie et sensibilise
contre les comportements de
rejet ou de jugement. Adapté
d’un roman de Linda Berbadj, le
film relate l’histoire d’un jeune
algérien, parti vivre au Canada.
Les événements s’enchainent
et le jeune homme découvre
qu’il était atteint du VIH.
La nouvelle le plonge dans
une véritable
tourmente.
Produit par une entreprise pri-
vée de production cinématographique, le tournage du film
devra durer 15 jours, a affirmé
M. El Houari, saluant la contribution et le soutien des autorités locales de la wilaya de Mila,
pour la réalisation de cette
£œuvre cinématographique. Le
réalisateur Mesri El Houari
compte à son actif plusieurs
£œuvres dont le feuilleton télévisé ‘‘Waka’i’’ (des faits) en
2012, et les films ‘‘Wajhan li
wajh’’ (Face à face), ‘‘ Oualadi’’
(Mon fils), ‘‘Bab al amn’’ (La
porte de sécurité), et ‘‘Al adjab
fi al madina’’ (Un mystère dans
la ville).
Festival du cinéma
“Rêveries de l’acteur solitaire” en compétition à Louxor
e long métrage “Rêveries
de l’acteur solitaire” du réalisateur
algérien
Hamid
Benamra prendre part à la compétition officielle du 5e Festival
du film africain de Louxor qui se
tiendra du 17 au 23 mars prochain, a-t-on appris auprès des
organisateurs.
En lice pour
le “Grand prix du Nil” cette nouvelle œuvre du réalisateur produite par “Nunfilm” se focalise
L
Cinéma
américain
sur les préoccupations d’un
acteur, ses rêves, ses ambitions et sa philosophie en suivant l’acteur Mohamed Adar,
personnage principal du film,
lors du montage d’une pièce de
théâtre.
Exploitant
beaucoup
d’images d’archives, ce film se
veut également un hommage
aux artistes, cinéastes, et
hommes de culture algériens et
cipé à une multitude de grands
événements
cinématographiques internationaux dont les
Journées cinématographiques
de Carthage en Tunisie (Jcc) et
le Festival panafricain du cinéma d’Ouagadougou (Fespaco).
Fondé par l’auteur égyptien
Sayed Fouad en 2012, le
Festival africain du film de
Louxor vise à décentraliser la
manifestation culturelle en
Egypte à soutenir le cinéma
africain, en encourageant la
coopération, et la coproduction.
Notons enfin que la compétition de la 5e édition se décline
en plusieurs catégories, dont
des sections spéciales dédiées
à la “Liberté”, et aux œuvres
reflétant le quotidien des pays
africains, en plus des sections
long et court métrages de fiction, et film documentaire.
Le film “The Revenant” et Leonardo Di Caprio
au sommet aux Golden-Globes
e western “The Revenant” dans
lequel Leonardo DiCaprio interprète
un trappeur de légende a été couronné
des prix les plus prestigieux dimanche
lors de la cérémonie des Golden Globes
à Los Angeles: meilleur film dramatique,
meilleur acteur et meilleur réalisateur.
La particularité des Golden Globes est
de diviser les récompenses en deux
catégories: film dramatique et comédie.
“The Revenant” a raflé la mise dans la
L
dans les
pays arabes.
Réalisateur, acteur et photographe, Hamid Benamra, avait
sorti sa première œuvre, “Pour
une vie meilleur” en 1981, avant
de se consacrer aux courts
métrages, puis au documentaire à partir de 2007.
Plus récemment le réalisateur avait présenté le documentaire “Bouts de vies, buts de
rêves”, en 2012, qui avait parti-
première, mais “Seul sur Mars” a remporté deux statuettes dans la seconde,
laissant présager un duel entre les deux
films pour les Oscars qui seront remis le
28 février.
Leonardo DiCaprio a emporté la statuette du meilleur acteur dans un film
dramatique face aux acteurs Eddie
Redmayne, Will Smith, Michael
Fassbender et Bryan Cranston, tandis
que le film “The Revenant” a battu dans
sa catégorie la saga journalistique
“Spotlight”, qui faisait figure de favori.
Alejandro Inarritu a lui reçu le Golden
Globe du meilleur réalisateur pour cette
fresque sauvage qui raconte la soif de
vengeance d’un trappeur de légende,
Hugh Glass. “The Revenant”, qui a été
tourné dans les majestueux paysages
de l’ouest américain, explore la résilience du personnage de Leonardo DiCaprio
qui, blessé par un ours, est laissé pour
15
mort par ses co-équipiers. Cette trahison et la mort de son fils entraînent alors
le trappeur dans une lutte pour sa survie. Le film sera en salles en France à
partir du 24 février. Les Golden Globes,
récompenses du cinéma, et de la télévision décernées par l’Association de la
presse étrangère d’Hollywood (HFPA),
offrent un outil de prédiction incertain
pour les Oscars, prix les plus convoités
du cinéma mondial.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Mardi 12 janvier 2016
WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE SEBDOU
COMMUNE D'EL GOR
MONSIEUR
LE PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE POPULAIRE
COMMUNALE DE BOUKADIR
A
MONSIEUR
ENTREPRISE DES TRAVAUX DU CONSTRUCTION
DAHO ADDA -TADJZIAT EL BADR N°02
BOUKADIR -CHLEF
OBJET : A/S Avis d'infructueux
N° identification fiscale : 0984.1310.51070.45
Conformément aux dispositions des articles
44 et 125 du décret présidentiel N ° 10/236 du
07/10/2010 modifier et complétée portant
réglementation des marchés publics
OBJET Mise en demeure N °01
Référence : Marche N ° 10/2014 du 12/05/2014
Le président de l'assemblée populaire
communale de la commune d'EL GOR déclare
que le marché suivant :
PROJET : REALISATION D'UN GROUPEMENT SCOLAIRE B1
A BOCCA DE
BOUACHERIA NORD (ketaris) commune de boukadir
* Aménagement et revêtement coté CFPA
EL GOR
Suite aux références si dessus et à notre sortie sur site, on a remarqué
l'absence totale des moyens humains et matériels ; les travaux sont a
l'arrêt sans aucun prétexte
Suite à la 1 ere parution de l'avis d'appel d'offre
dans les quotidiens nationaux " WAKT EL
DJAZAIR " en date du 15/12/2015
Donc, nous vous demandons d'entamer les travaux immédiatement
pour ne pas dépasser le délai de réalisation
A cet effet, j'ai le regret de vous informer que vous êtes mis en
demeure dans un délai de 08 jours pour reprendre les travaux
Sera infructueux à cause de ne pas avoir aucun
offre
LE P APC
Faut de quoi des mesures seront prises à votre encontre
Le président D'A.P.C
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
ANEP 000 404/31
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
ANEP 000 411/31
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT
NIF : 14010130344
WILAYA D'EL-BAYADH
DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU
NIF : 098432019001238
NUMERO D'OPERATION : NK. 5.323.4.262.132.11.01
Intitulé de l'opération : Réalisation d'adduction pour l'alimentation en eau
potable à travers la wilaya .
Objet du projet : Lot N°09 Réalisation d'adduction pour l'alimentation en
eau potable avec construction d'un abris de forage et abris de groupe électrogène à commune de Mehara
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL
OUVERT N° 01/2016
La direction de l'environnement de la wilaya de Tiaret, lance un avis d'appel d'offre national relatif à la :
" Réalisation d'un parc citadin à Tiaret "
Lot 04 : Acquisition des mobiliers urbains
Lot 06 : Fourniture et pose de cabinet des toilettes mobiles
CONDITION D'ELIGIBILITE :
Les entreprises admises à participer au présent avis d'appel d'offres, sont celles remplissent les conditions
suivantes selon les lots séparés :
Lot 04 : Acquisition des mobiliers urbains
Lot 06 : Fourniture et pose de cabinet des toilettes mobiles
Les entreprises disposant d'un registre de commerce ayant la qualification de la prestation demandé
Les offres les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du
bureau des marchés de la ;
DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT DE LA WILAYA DE TIARET - ROUTE D'ALGER - TIARET
Les offres devront être déposées auprès de la direction de l'environnement sous double enveloppes à
l'adresse mentionnée ci-dessus et être accompagnées obligatoirement des pièces exigées par la
réglementation à savoir :
MISE EN DEMEURE N°01
DEFAUT DE NON LANCEMENT DES TRAVAUX
La direction des ressources en eau de la wilaya d'El
Bayadh sis route Rogassa -El Bayadh, mis en demeure
l'entreprise des grands travaux publics et hydraulique
représenté par Monsieur Mennad Bendehiba demeurant à
Mostaganem titulaire du marché N° 170/SG/2015 du
30/09/2015 relatif aux travaux :
OFFRE TECHNIQUE :
- Cahier des charges signé et paraphé selon le modèle présenté
- Déclaration à souscrire signé et daté selon le modèle présenté
- Déclaration de probité signé et daté selon le modèle présenté
- Registre de commerce ayant une prestation demandé
- Attestations de mise à jour ( CNASAT, CASNOS, CACOBATH)
- Extrait de rôle apuré ou avec échéancier
- Extrait du casier judiciaire du soumissionnaire datant de moins de trois mois
- Attestation de référence professionnelles de l'entreprise justifiées.
- Bilans financiers des trois dernières années ( 2012, 2013, 2014) dument certifiés par le commissaire au
compte et visé par les services des impôts compétents.
- Liste des moyens humains et matériels justifiés
- Numéro d'identification fiscale NIF
- Planning et délai de réalisation des travaux ( signé et daté)
- Justification du dépôt des comptes sociaux pour les personnes morales ( pièce éliminatoire )
- Statut de l'entreprise pour les personnes morales
Réalisation d'adduction pour l'alimentation en eau
potable avec construction d'un abris de forage et abris de
groupe électrogène KHODRE (commune de Mehara)
Vu le retard considérable enregistré dans l'exécution
des travaux et afin de renforcer le chantier en moyens
humains et matériels.
L'entreprise est mis en demeure sous huitaine de jours à
compter de la date de parution du présent avis.
OFFRE FINANCIERE
- lettre de soumission selon le modèle présenté signé et daté
- Bordereau des prix unitaires, selon le modèle présenté signé et daté
- Devis quantitatif et estimatif, selon le modèle présenté signé et daté
L'enveloppe extérieure devra être anonyme, sans en-tête, ni cachet et comporter la mention : " soumission à
ne pas ouvrir "
A Monsieur le directeur de l'environnement
" Avis de consultation "
N°03/2016
" Réalisation d'un parc citadin à Tiaret "
Lot 04 : Acquisition des mobiliers urbains
Lot 06 : Fourniture et pose de cabinet des toilettes mobiles
La date de dépôt des offres est fixée à 21 jours à compter de la première date de parution du présent avis
aux quotidiens nationaux ou BOMOP, et au plus tard à 12h00.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée égale à cent onze (111) jours, à
compter de la première date de parution du présent avis aux quotidiens nationaux.
L'ouverture des plis s'effectuera en séance publique au siège de la direction de l'environnement le dernier
jour de clôture des offres à 14h00.
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
Régions
Faute de satisfaire à ses obligations contractuelles, une
deuxième mise en demeure à l'entreprise, dans le cas
échéant une résiliation tort exclusive serait notifié à
l'encontre de l'entreprise.
LE DIRECTEUR
ANEP 000 410/31
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
14
ANEP 000 397/31
Quotidien national d’information
Mardi 12 janvier 2016
Médéa
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Wilaya de Chlef
Daïra de Boukadir
Commune de Boukadir
N°44/2016/S.E
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Pénurie d’eau potable
à Beni Slimane
Des minutes s’égrènent
et des heures passent
pour s’en sortir des
embouteillages qui
étouffent cette coquette
ville. Beni Slimane, une
ville côtière située à une
soixante-dix km à l’est
du chef lieu de wilaya de
Médéa est confrontée
ces dernières années au
phénomène
d’embouteillage qui ne
cesse de prendre de
l’ampleur, surtout les
week-ends.
Par Z Mohamed
l faut prendre vraiment son
mal en patience pour trouver
un passage en ville. On
constate de longues files de
véhicules au centre, et aux
entrées de la ville. Sans parler
des ruelles et artères de la ville
devenues impraticables. «Le
week-end dernier, j’ai passé plus
d’une heure et demi pour me
sortir de l’encombrement à
cause de non respect du code
de la route», raconte un père de
famille. Pas seulement, l’étroitesse de la voie, et des trottoirs
complique la circulation. Sans
parler de la prolifération de
constructions commerciales illicites qui poussent comme des
champignons. A ce propos, il est
utile de souligner la défaillance
manifeste de la SUCH de la ville
I
qui n’exerce plus aucun contrôle
sur les nouvelles constructions
ni sur le schéma urbanistique de
la ville. Cela dénote la négligence voire le laxisme des autorités locales et les services y
afférents. Nous ne parlerons pas
des pillages des vestiges millénaires et des pierres relevant
des vestiges historiques de la
ville qui sont utilisées par les
particuliers pour embellir leur
résidence. L’autre constat est la
montée en flèche des prix de
l’immobilier malgré tous les désagréments que connaît Beni
Slimane. En conséquence, la
ville est chaque année phagocytée par toutes sortes de
constructions qui sortent de la
terre sans respect des normes.
Le responsables locaux et les
services y territorialement compétents devraient vite agir et
revoir leur stratégie en vue de
sauver cette station balnéaire de
la catastrophe qui la menace.
Car, vu la situation elle risque
rapidement de perdre son éclat
et d’être boudée par les estivants si rien n’est fait. Beni
Slimane est devenue un exemple type de ville incapable de
gérer la fluidité de la circulation
routière. Le comble pour une
ville qui se veut une destination
touristique. L’incompétence des
autorités locales est manifeste
en la matière. Sinon où sont
donc passés les services l’urbanisme et les responsables
locaux de cette localité ? Que
font-ils ? Vivent-ils à Beni
Slimane ? Cependant, Beni
Slimane vit comme tous les étés
le calvaire de manque d’eau
potable, cela devient une tradition. Pourtant, les services de
l’ADE, et les services de l’assemblée populaire communale
(APC) ont promis aux citoyens et
riverains de cette localité qu’il n’y
aurait pas de soif cette année.
Ça n’a pas été comme ils l’on
prévu. Ce n’est que du compte à
rebours. On promet puis on
oublie. Jusqu’à la prochaine
promesse, au mépris des
citoyens qui pourtant n’ont pas la
mémoire courte. Cela réaffirme
encore une fois l’incompétence
et la défaillance de ces responsables qui s’autoproclament responsables et meneurs d’homme.
En vrai, ces personnes censées
gérer la ville ne sont que des
menteurs et de simples fabulateurs. Sinon, comment expliquer
qu’ils sont incapables d’assurer
le minimum de service public au
profit des citoyens ?
Z M.
L’informel clochardise la ville de Berrouaghia
a commune de Berrouaghia
a mis les grands moyens
matériels, et financiers pour la
mise à niveau structurelle, et
infrastructurelle, et ce, dans
l’objectif de changer qualitativement le visage de la cité des
asphodèles, en la plaçant a
même “ étage “ que le chef-lieu
de wilaya. Evoquant les opérations qui ont été lancées, un élu
a souligné “ la réhabilitation des
espaces verts, la reprise entière
des réseaux de l’éclairage
L
public et des routes, le ravalement des façades “.
Une
seconde phase du programme
d’amélioration du cadre de vie
des habitants, va permettre de
continuer sur cette lancée, pour
entamer des actions sur le plan
du développement d’une ville,
qui prétend légitimement au statut de pôle économique et commercial. Par ailleurs, un nouveau plan directeur d’occupation du sol (P.O.S) a été validé
en vue de dégager des assiet-
tes foncières destinées à des
projets multisectoriels, sachant
que Berrouaghia fera face, à
une demande sociale de 90.406
habitants, et plus de 107.750
âmes à l’horizon 2024. On évoque, à ce propos, une trame
foncière de 219,2 km longeant
la RNI et le CW menant à Ouled
Deïd, soit 1.169 logements à
réaliser à terme (2014) et 6.246
autres d’ici 2024. S’y greffent
également 31 groupes scolaires, 282 classes pour le palier
primaire, 2 collèges, 3 lycées,
un hôpital de 240 lits, une polyclinique, 5 centres de santé, 7
salles de soins, un siège de
mairie et 4 annexes, 5 agences
postales, une unité pour la
Protection civile. Seul point noir
: l’ampleur prise par le commerce informel, et particulièrement ces derniers mois, et
d’une manière spectaculaire
aux alentours de la mosquée “
El Atik “. En effet, rues et autres
venelles ont été carrément fer-
mées par des Mazda bâchées
faisant office de points de vente
“ flottants “ de fruits et légumes.
Des montagnes d’ordures et
autres détritus s’entassent,
contraignant les citoyens à des
bouffées pestilentielles, et
nécessitant chaque jour la
mobilisation des éboueurs de la
commune. Cela, sans évoquer
les dommages financiers causés aux commerçants légaux
qui opèrent à l’intérieur de l’ancien marché.
Ain Témouchent
Activités intenses de la douane
es douaniers ont saisi,
durant l’année 2015, une
quantité de 4464paires de souliers, 4.185 tricots, 3.445 pantalons, 1.187 bedias, 775 survêtements, 500 ceintures, 930
djellabas, 381 claquettes, 297
djabadours, 40 mansourias et
679 Kg de friperies pour une
valeur de 12.628.550 dinars,
dans 76 affaires commises par
58 individus.
Une quantité de 38 moteurs,
19 crémaillères, 17 culasses, 11
L
boites à vitesse, 03 pompes à
eau, et 370 autres pièces de
rechange, dans 12 affaires par
06 contrebandiers. Le bilan
annuel mentionne en plus la
saisie de 3,8 grammes de mercure, des produits cosmétiques,
des électroménagers, 13.146
jerricans, 48 futs, et 300
oiseaux pour une valeur de
2.024.627 dinars, dans 13
affaires avec 17 prévenus.
Il a été saisi, dans ce même
cadre, une quantité de 13.000
euros dans 02 affaires avec O2
présumés auteurs.
Les quantités de produits alimentaires se répartissent en
2100 kg de dattes, 1242 kg de
fromage, 432 unités de biscuits,
130 litres de lait, 9,5 kg de
Nescafé, 400 kg d’oranges, poivre rouge, et pour une valeur
de 819.746 dinars, Commis
dans 07 affaires par 07 personnes. IL a été également saisi,
une quantité de 4020 unités de
spiritueux dans 06 affaires trai-
tées et commises par 06 individus. Les douaniers ont saisi
une quantité de 120 téléphones
portables, 12 batteries et 08 talkies Walkies pour une somme
de 481.200 dinars dans 05
affaires de contrebande de ces
moyens de communication.
Dans le cadre de la prévention
et la lutte contre la contrebande
du Cheptel, il a été saisi une
quantité de 40 têtes dans une
(01) affaire commise par 02 prévenus. Ce qui totalise 581 affai-
res de contrebandes commises
par 225 auteurs présumés qui
ont été présentés par devant
l’Autorité Judiciaire territorialement compétente, à travers les
différentes juridictions pénales
de la wilaya de Tlemcen.
La valeur globale des marchandises saisis est estimée à
un montant de 1.054.959.848
dinars tandis que l’amende
douanière est d’un montant de :
10.203.651.331 dinars.
B.A.
Relizane
Les habitants de Falitasse demandent
ce qui leur manque
ouar Falitasse est une
agglomération pittoresque
s’étend sur une vaste plaine
propice à la vie agricole, cernée par un boisement magnifique au nord et à l’Est.
Le douar compte une population moyenne à majorité de
jeunes privés de tous les commodités de la vie sauf d’une
école assurant l’enseignement
D
du cycle primaire, le transport
fait défaut, la plupart des gens
du douar se déplacent à pied
parcourant moyennement 6
km quotidiennement, mais ce
n’est pas le cas pour les infortunés malades, et les vieux
qui recourent à l’auto-stop
comme moyen de transport,
qui se fait rare sur ce tronçon
reliant Falitasse à Ain Rahma,
il est garanti par les automobilistes clandestins, qui profitent
de ces occasions.
Les jeunes, eux, n’ont pas
bénéficié du stade de proximité comme les jeunes des
autres douars de la commune,
malgré la nécessité de ces
aires de jeux dans le milieu
rural, ce n’est pas le foncier
qui manque, selon les rési-
11
dants, mais la cause demeure
énigmatique.
Un dispensaire, et un abri
de bus sont parmi les commodités sollicitées par la population. Quant aux logements
ruraux restent fort demandés
car les caractéristiques dudit
douar sont propices pour favoriser la vie dans cet agréable
endroit. Enfin, il est recom-
mandé que les autorités
concernées prennent les sollicitations de la population en
considération, afin d’un côté,
pour encourager l’existence
dans le milieu rural, et d’autre
côté, pour faire stopper, ou
minimiser l’exode vers les villes, qui est devenu un phénomène inquiétant.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Mardi 12 janvier 2016
Mardi 12 janvier 2016
LA GRANDE-MOSQUÉE DE PARIS OUVRE
SES PORTES AUX FRANÇAIS
APRÈS L'ESSAI PRÉSUMÉ D'UNE BOMBE H PAR LA CORÉE DU NORD
HARO SUR LES CLICHÉS ÉCULÉS
DÉMONSTRATION DE FORCE DE WASHINGTON
L'armée américaine a déployé un
bombardier lourd au dessus de la Corée
du Sud dimanche, démonstration de
force après l'essai de bombe H
revendiqué par la Corée du Nord et que
son dirigeant Kim Jong-Un a justifié
comme un acte d'autodéfense.
a Grande-Mosquée de
Paris a ouvert dimanche
ses portes aux Français, à
l'instar des mosquées de
France, pour montrer aux visiteurs, autour d' un "thé de la
fraternité", le "vrai visage" de
l'islam. Le président François
Hollande a tenu à se rendre,
dans une visite surprise, à la
mosquée, après avoir assisté
dans la matinée à la cérémonie en hommage aux victimes des attentats de janvier
et novembre 2015. Accueilli
par le recteur de la mosquée,
Dalil Boubakeur, et le président du Conseil français du
culte musulman (CFCM),
Anouar Kbibech, le président
français, qui a salué les visiteurs de la Grande-Mosquée
de Paris, s'est entretenu pendant une demi-heure avec
les représentants du culte
musulman en France.
François Hollande était
accompagné du ministre de
L
l'Intérieur, Bernard
Cazeneuve, qui est également chargé des Cultes. A
l'appel du Conseil français du
culte musulman (CFCM), les
mosquées de France ont
organisé samedi et dimanche
des portes ouvertes, à l'occasion de la commémoration
des attentats terroristes de
janvier 2015 qui ont ciblé le
journal Charlie Hebdo et
l'Hyper Cacher à Paris. A travers cette initiative, l'instance
représentative du culte musulman en France a voulu marquer cet anniversaire pour
montrer "le vrai visage de l'islam de France, celui de la
paix et de la tolérance". Des
dizaines de Français, jeunes
et moins jeunes, se sont
déplacés dimanche matin à
la mosquée pour découvrir ce
lieu de culte musulman
emblématique auquel
l'Assemblée française avait
donné en 1922 l'autorisation
Anouar Kbibech:
"Notre religion
n'est plus celle
de l'étranger"
Le président du Conseil
français du culte musulman
(CFCM), Anouar Kbibech, a
affirmé dimanche à la
Grande-Mosquée de Paris
que l'islam en France "n'est
plus la religion de l'étranger"
et qu'il faudra désormais
composer avec. "L'islam en
France n'est plus la religion
de l'étranger, c'est la
deuxième religion de France
dont il faut composer avec et
l'intégrer", a-t-il tenu à souligner devant la presse, présente en force à la journée
"Portes ouvertes sur les
mosquées", initiative organisée durant le week-end dans
la majorité des mosquées et
salles de prière de France. Le
président du CFCM, qui animait cette journée, en compagnie du recteur de la mosquée, Dalil Boubakeur, a
insisté sur le fait que les
membres des différentes
communautés en France doivent être "côte à côte" et non
pas "face à face", pour que
tout le monde puisse vivre
ses convictions "en toute
sérénité". Il a indiqué que les
Musulmans, en général, sont
"très affectés" par les événements "douloureux" liés aux
attentats terroristes qu'a
connus la France et les
Français de confession
musulmane qui en sont "doublement touchés". "Les
musulmans sont très affectés
par ce qu'il se passe et les
Français de confession
musulmane sont doublement
touchés par ces attentats et
actes tragiques, parce que
ces actes sont commis au
nom de leur religion et les
valeurs de l'islam sont à des
années lumières de ce qui se
passe", a expliqué Anouar
Kbibech, rappelant que ces
portes ouvertes ont été organisées pour "montrer que l'islam n'a rien à voir avec ces
actes terroristes et cette violence aveugle".
pour sa construction. Les visiteurs ont été accueillis par les
responsables de la mosquée
qui répondaient à leurs questions multiples sur l'islam, le
rôle de la mosquée, le Coran
et l'amalgame entretenu entre
l'islam et le terrorisme. Ils ont,
par ailleurs, assisté à partir du
grand hall à la prière d du
dohr. Le recteur de la mosquée a rappelé au cours d'un
point de presse, en compagnie du président du CFCM,
le rôle de la mosquée de
Paris durant le régime de
Vichy pour sauver les Juifs
des armées nazies en fournissant des faux papiers et des
abris clandestins.
"L'institution emblématique de
l'islam de France entend
manifester (à travers cette
journée) la solidarité, la peine,
le chagrin en ces heures
sombres que nous traversons
tous en commun, musulmans,
juifs, chrétiens, protestants et
toutes les religions", avait
indiqué un communiqué de la
Grande-Mosquée de Paris.
annonce du quatrième essai
nucléaire nordcoréen a suscité
une cascade de condamnations
internationales, bien que la plupart des experts doutent que
l'engin testé ait effectivement été
une bombe à hydrogène,
comme l'affirme Pyongyang. Les
tensions avec le voisin sudcoréen sont remontées d'un
cran, avec la reprise par Séoul
de sa guerre de propagande à la
frontière intercoréenne. Le bombardier B52 Stratofortress, qui
peut transporter des armes
nucléaires, a brièvement survolé
la base aérienne militaire
d'Osan, à environ 70 kilomètres
au sud de la frontière intercoréenne, ont expliqué l'armée
américaine et un témoin. Puis le
bombardier à long rayon d'action, qui était accompagné d'un
avion sud-coréen et d'un autre
appareil américain, est retourné
vers la base aérienne Andersen
sur l'île de Guam, dans l'océan
Pacifique, après cette mission
destinée "à répondre à une
L'
récente provocation de la Corée
du Nord", selon l'armée américaine. Ce type d'appareil est fréquemment utilisé lors des exercices militaires annuels conjoints
des Etats-Unis et de la Corée du
Sud décriés par Pyongyang,
mais leurs sorties sont rarement
rendues publiques.
Le dernier cas remonte à 2013,
après le troisième essai
nucléaire nord-coréen.
L'armée américaine avait alors
déployé un B52 ainsi qu'un bombardier furtif B2 pour démontrer
sa puissance face à la Corée du
Nord. Le test de mercredi est le
quatrième essai nucléaire de la
Corée du Nord, à qui les
résolutions existantes de l'ONU
font interdiction de développer
tout programme nucléaire ou
balistique.
La Corée du Nord a également
publié samedi une vidéo non
datée censée représenter un
nouvel essai de missile balistique tiré à partir d'un sous-marin
(SLBM). Des médias sudcoréens ont laissé entendre qu'il
s'agissait en fait d'un montage
combinant des séquences de
précédents tests. Les Etats-Unis
ont comme toujours une "volonté
de fer" quand il s'agit de défendre l'allié sud-coréen, a souligné
le général Terrence J.
O'Shaughnessy, commandant
de la 7th Air Force et commandant adjoint des forces américaines en Corée du Sud.
" Mesure d'autodéfense ",
dit Kim Jong-Un
Il s'agit en particulier d'offrir à
Séoul "la dissuasion élargie
apportée par nos forces conventionnelles et notre parapluie
nucléaire", a-t-il déclaré dans un
communiqué. "Les forces
aériennes américaines et sudcoréennes travaillent ensemble
Encore une " bavure " de la coalition arabe
e dimanche, un missile a
touché un centre médical
utilisé par Médecins sans frontières (MSF) au Yémen, faisant
4 morts et 10 blessés dans le
nord de ce pays ravagé par la
guerre, a indiqué l'organisation.
Dans un communiqué, MSF a
affirmé que le centre se trouvait
à Razeh dans la province de
Saada, une zone contrôlée par
les rebelles chiites Houthis en
guerre contre les forces gouvernementales soutenues par une
coalition arabe menée par
l'Arabie saoudite. Médecins
sans frontières a revu à la
hausse le bilan de cette frappe
en indiquant que quatre personnes avaient été tuées et dix
blessés dans le centre médical
utilisé par l'organisation depuis
novembre 2015. Deux membres
du personnel MSF figurent
parmi les blessés et sont dans
un "état critique", a-t-elle ajouté,
laissant entendre que le bilan
pourrait s'alourdir avec la possibilité de personnes prises dans
les décombres de plusieurs
bâtiments qui se sont effondrés.
Raquel Ayora, qui dirige les
12
opérations de MSF au Yémen,
a indiqué dans le communiqué
que son organisation fournissait
régulièrement aux belligérants
les positions GPS de ses installations. "Il n'y a aucune possibilité pour ceux qui ont des capacités de lancer des raids aériens
ou de tirer des missiles d'ignorer" ce fait, a-t-elle souligné.
Après avoir condamné l'attaque,
elle a appelé à nouveau les protagonistes à la "nécessité de
respecter les patients et les installations médicales". Il s'agit de
la troisième attaque contre des
installations de MSF, selon le
communiqué.
Le 27 octobre, l'hôpital Hayadin
avait été détruit par un raid
aérien de la coalition arabe,
dans la même province de
Saada, sans faire de victime,
selon elle. En décembre, MSF
avait accusé l'aviation de la
coalition arabe d'avoir frappé
l'une de ses cliniques mobiles à
Taëz (sud-ouest), faisant neuf
blessés, dont deux employés de
l'organisation.
La coalition arabe avait alors
promis d'enquêter.
raison selon lui "du refus des
houthis de la date du 14 janvier". Le prochain round des
négociations doit avoir lieu à
Genève, a-t-il précisé. La guerre
a directement affecté 80 % de la
population de ce pays pauvre
de la péninsule arabique et fait
près de 6 000 morts depuis
mars dernier. Elle a également
favorisé la montée en puissance
de groupes djihadistes, dont
l'organisation État islamique
(EI), qui agissent presque à
visage découvert dans le sud où
ils multiplient les attentats.
L'émissaire de l'ONU à Sanaa
Ailleurs dans le pays, un colonel
des services de renseignements
Ali Saleh al-Nakhibi a été abattu
par balle par des inconnus qui
ont réussi à prendre la fuite à
Aden, la grande ville du sud
reprise par les forces gouvernementales, a indiqué un responsable de sécurité. Sur le plan
politique, l'émissaire de l'ONU
au Yémen Ismaïl Ould Cheikh
Ahmed est arrivé à Sanaa pour
tenter de convaincre les rebelles et leurs alliés, les partisans
de l'ex-président Ali Abdallah
Quotidien national d’information
Likoud
Netanyahu,
l'indéboulonnable
e Premier
ministre
Benjamin
Netanyahu reste
à la tête du
Likoud, le grand
parti de la droite
en Israël, ce qui
lui permettra
d'être candidat à
sa succession
au poste de chef
de gouvernement aux législatives de 2019, a annoncé dimanche la radio
publique. Le dépôt des candidatures pour la
désignation du chef du Likoud s'est achevé
dimanche à 12 heures locales (10 heures
GMT) sans qu'un adversaire ne se présente
face à Benjamin Netanyahu pour les primaires du 23 février. Faute d'adversaire, M.
Netanyahu est donc élu d'office. Et en tant
que chef de parti, c'est son nom qui sera
proposé pour former un gouvernement, s'il
parvient à former une coalition parlementaire majoritaire autour du Likoud aux prochaines législatives. Benjamin Netanyahu
depuis les élections de l'an dernier exerce
son quatrième mandat, dont trois consécutifs, de Premier ministre et de dirigeant du
Likoud. Selon tous les sondages, il devance
très nettement tous ses rivaux potentiels de
l'opposition ainsi qu'au sein du Likoud.
Outre ses fonctions de Premier ministre, il
cumule les portefeuilles des Affaires étrangères, de l'Économie, des Communications
et de la Coopération régionale.
L
Attentats revendiqués par l'EI au Liban
Quatre morts après un tir de missile sur un centre médical de MSF
C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Saleh, de reprendre les négociations de paix avec le gouvernement, selon un correspondant
de l'Agence France-Presse sur
place. L'émissaire onusien doit
rencontrer à cet effet les dirigeants des rebelles et des responsables de l'entourage de Ali
Abdallah Saleh. Le ministre
yéménite des Affaires étrangères Abdel Malak al-Mekhlafi a
indiqué samedi à l'Agence
France-Presse que le prochain
round de ces négociations,
prévu le 14 janvier, avait été
reporté au 20 ou 23 janvier en
ENTRE
LES
de manière rapprochée chaque
jour et nous sommes totalement
prêts à faire face à toute
menace contre notre alliance".
Environ 28.000 soldats américains sont stationnés en Corée
du Sud. Techniquement, les
deux Corées sont en conflit, car
la guerre de Corée (1950-1953)
a pris fin avec un simple cessezle-feu, qui n'a jamais été formalisé par un traité de paix en
bonne et due forme. La presse
nord-coréenne a d'ailleurs
appelé dimanche à un accord de
paix pour stabiliser la situation et
qualifié l'arsenal nucléaire nordcoréen d'"épée chérie".
"L'époque ou les Etats-Unis pouvaient menacer (la Corée du
Nord) avec des armes nucléaires est à jamais révolue", a dit le
journal du parti unique, Rodong
Sinmun. Kim Jong-Un a soutenu
que le dernier essai nucléaire
mené par son pays était destiné
à éviter une guerre nucléaire
avec les Etats-Unis. Il s'agissait
des premières déclarations du
dirigeant nord-coréen depuis le
test. C'était "une mesure d'autodéfense pour défendre la paix
de manière efficace dans la
péninsule coréenne et la sécurité régionale face aux risques
de guerre nucléaire provoqués
par les impérialistes emmenés
par les Etats-Unis", a-t-il déclaré.
"Il s'agit du droit légitime d'un
Etat souverain, d'une action
juste que personne ne peut critiquer", a-t-il ajouté, selon
l'agence officielle KCNA.
Pyongyang accuse régulièrement les Etats-Unis et la Corée
du Sud de bellicisme. Ces déclarations font écho à un commentaire officiel publié vendredi par
KCNA, qui expliquait que le sort
de Saddam Hussein en Irak et
de Mouammar Kadhafi en Libye
montrait ce qui arrive quand un
pays renonce à ses ambitions
nucléaires. Après l'essai
nucléaire, de nombreuses
consultations diplomatiques ont
été lancées, dans la foulée d'une
réunion d'urgence du Conseil de
sécurité de l'ONU, qui a promis
d'alourdir la panoplie de sanctions pesant déjà sur la Corée du
Nord à la suite de ses précédents essais (2006, 2009 et
2013). L'allié le plus important de
la Corée du Nord, la Chine, a
également fait part de sa colère.
LIGNES
SUSPECT
- En 2017, j'irai voter avec
ma carte d'identité et celle
d'électeur
- comme t'es binational... il
serait plus prudent de...
- de quoi?
- d'y aller aussi avec ton
certificat de nationalité
- pourquoi?
- pour prouver que t'es bien
Français
- ...!?
13
Le coordinateur arrêté
L
e coordinateur d'un attentat meurtrier perpetré en novembre dans une banlieue de
Beyrouth et revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) a été arrêté dimanche, a indiqué à
l'AFP une source des services de sécurité. Ce
double attentat suicide avait fait 44 morts et
240 blessés le 12 novembre dans une rue
commerçante bondée du quartier de Bourj
Barajné, dans la banlieue sud de Beyrouth, fief
du Hezbollah chiite. "Les Forces de sécurité
intérieure (FSI) ont arrêté dimanche à Tripoli
(nord) Abou Talha, coordonnateur d'une cellule
responsable des deux attentats de Bourj
Barajné", a affirmé cette source. Selon elle, le
suspect était en contact avec l'EI à Raqa, capitale autoproclamée du groupe jihadiste en
Syrie. Il a pu être arrêté "à la suite d'une opération de surveillance complexe d'autant qu'Abou
Tahla avait plongé dans la clandestinité après
l'arrestation le mois dernier du cerveau de
l'opération Bilal Baqar". Dans une communiqué,
les FSI ont confirmé l'arrestation à l'aube à
Tripoli "d'un élément essentiel du groupe terroriste qui a exécuté les attentats de Bourj
Barajne". Une source des services de sécurité
dans le nord du Liban a identifié le suspect
comme étant Khaled Zeinedinne, 29 ans, originaire de la région du Akkar (nord). L'attaque de
Bourj Barajné était la plus meurtrière commise
par l'EI au Liban et l'une des plus sanglantes
depuis la fin de la guerre civile (1975-1990).
Régions
Le secteur de la santé
se renforce à Relizane
Une école paramédicale
et un centre mère-enfant
Les travaux de réalisation d’une école
paramédicale et d’un centre mère-enfant ont
été lancés à Relizane au cours de l’année
2013, a indiqué le directeur local de la santé.
Le responsable du secteur a souligné que
l’école paramédicale sera implantée à proximité du centre universitaire de la nouvelle ville
Adda Benaouda. Elle sera réalisée dans un
délai de 18 mois et aura une capacité d’accueil de 400 places. Cet établissement permettra de former le personnel paramédical faisant défaut dans la wilaya. Le centre mèreenfant, qui sera réalisé dans la banlieue sud,
aura une capacité d’accueil de 80 lits pouvant
éventuelle- ment être élargie. Un nouvel hôpital d’une capacité de 60 lits dans la localité de
Mendès, ainsi qu’un service d’urgences médicales au chef-lieu de la wilaya viendront également renforcer le réseau des infrastructures
relevant du secteur de la santé en 2013.
Plusieurs structures sanitaires ont été réceptionnées dernièrement, dont sept polycliniques disposant de toutes les commodités,
ainsi qu’un centre intermédiaire de désintoxication regroupant des ateliers l’informatique,
de peinture, de théâtre et de psychologie.
Une cellule pour le suivi des malades cancéreux, ainsi que des services d’autopsie et de
chirurgies orthopédique et ophtalmologique
ont également été créés. La wilaya de
Relizane dispose actuellement de trois hôpitaux au chef- lieu de la wilaya, à Oued R’Hiou,
et Mazouna, totalisant une capacité de 822
lits, 34 polycliniques, 135 salles de soins.
A. L.
Les espaces verts
dégradés à Relizane
Nous savons fort bien que l’Etat a
consenti des fonds importants pour la création
des espaces verts, dont plusieurs ont été réalisés dans le chef-lieu
de Relizane. Sauf
qu’un problème se pose toujours et persiste :
une fois l’espace vert accompli, nous constatons qu’il n’est pas suivi d’un travail de protection et d’entretien, conditions essentielles pour
sa floraison et son développement. Il suffit de
faire un tour aux espaces verts conçus au
niveau des cités par exemple, des 262 logements sociaux jouxtant la cité DNC, le quartier Duplex des 58 logements de Bermadia ou
encore la cité des 1026 logements sociaux,
longeant la nouvelle ville Adda Benada, pour
constater la malheureuse dégradation qui les
guette. Car ces espaces verts ont besoin d’un
arrosage quotidien, d’un binage pour éliminer
les mauvaises herbes, d’une protection, d’un
nettoyage régulier. De telle sorte que ces lieux
de verdure créés à coûts financiers important
deviendront de véritables oasis et havre de
fraîcheur et bien-être. Parce qu’il serait vraiment dommage de les laisser ainsi se dégrader et menacés par la sécheresse et toutes
autres sortes de négligence.
A. L.
Une menace permanente
pour les citoyens
Des meutes de chiens errants envahissent la cité Bermadia, depuis un certain
temps, la cité Bermadia après une accalmie,
est de nouveau envahie par des meutes de
chiens errants qui se déplacent invariablement à travers les artères de cette cité. Cela
se produit, bien sûr, la nuit et les mouvements
de ces meutes de chiens errants sont perceptibles périodiquement à toute heure nocturne
et jusqu’à l’aube, parfois au-delà. A l’évidence,
ces pérégrinations des chiens errants donnent
à réfléchir aux citoyens qui doivent sortir la
nuit pour des raisons personnelles. Elles
représentent également une menace pour les
fidèles qui rejoignent les mosquées pour la
prière du Fadjr. L’apparition de ce phénomène
a été constatée depuis la disparition des bas à
ordures et la dispersion tous azimuts des
ordures ménagères. Ce qui constitue une
aubaine pour les animaux à la recherche
d’une nourriture quelconque. En attendant
que les organismes concernés prennent des
dispositions pour venir à bout des meutes de
chiens errants, les citoyens redoutent que l’irréparable ne se produise avant que les
mesures adéquates ne soient prises.
A. L.
Culture
Mardi 12 janvier 2016
Relizane
Yennayer à Sidi Bel Abbés
L’informel quitte
la ville pour
ses périphéries
Une association culturelle fête avec
les orphelins du centre de Sidi Brahim
Ces derniers jours,
les services de
l’APC de Beni
Zantis se sont
donnés la peine de
dégager les
commerçants de
l’informel qui
entouraient le
marché des
légumes, et fruits
nouvellement
ouvert, les vendeurs
de maïs, et
épinards qui
bloquaient les
ruelles
environnantes du
marché furent
chassés, pendant
que la rue fut lavée
à grand eau.
L’association culturelle «
Plume de la création
algérienne » vient une fois
de plus marquer sa
présence et son intérêt, visà-vis d’une frange de la
société, celle des jeunes
enfants en besoin
d’affection et d’attention du
centre de la Protection des
Orphelins de Sidi Brahim de
la wilaya de Sidi bel Abbés,
à l’occasion de la fête
traditionnelle de
« Yannayer ».
Par K.Benkhelouf
e fut avec joie, que le
personnel de ce centre a
reçu l’ensemble des
membres de l’association au
nombre de 26, ayant tenu tous
à participer à la réalisation de
cette rencontre festive, organisé pour ces petits enfants, qui
heureux de se retrouver dans
une ambiance convivial, ont
participés avec grande joie aux
nombreuses activités et attrac-
C
Par A. Lotfi
e maïs et épinards
ont trouvé place à la
sortie vers la localité
de Beni Zantis pour s’installer sur les ruelles jouxtant le
L
boulevard des martyrs causant les mêmes désagréments, en bloquant les rues,
les citoyens sont exposés
au risque des chauffards qui
roulent à tombeaux ouverts.
Ces marchands devaient en
es journées de sensibilisation et
de prévention sur les méfaits de
la drogue, la déperdition scolaire et
l’exploitation des enfants sont organisées depuis mardi dernier à Oued
R’Hiou. Au programme de cette manifestation de cinq jours, qu’abrite le
centre culturel de ladite ville susmentionnée, une exposition de photos et
affiches sur les drogues, la toxicomanie et les modes de prévention.
Un film documentaire sur les révélations de toxicomanes concernant les
dangers de ce fléau sur la santé, sur la
société et sur l’économie nationale
ainsi que sur le noyau de la société, à
savoir la famille, est également projeté
D
à cette occasion. Des statistiques sur
la déperdition scolaire dans les trois
paliers de l’enseignement, dans la
wilaya, dénombrant 151 cas dont 47
filles, ont été présentées, en plus de la
mise en relief de certaines solutions
pour remédier à ce fléau, à leur tête le
rôle de l’établissement scolaire.
La cellule de communication de la
sûreté de wilaya de Relizane a présenté, de son côté, des statistiques
sur les différentes affaires relatives à
la drogue, enregistrées cette année,
ainsi qu’une exposition photos sur les
différents types de drogues.
Cette campagne de sensibilisation
vise à faire connaître aux jeunes les
Rénovation des immeubles
es travaux de réhabilitation des parties communes ont été lancés dernièrement par l’Office de
Promotion et de Gestion
Immobilière (OPGI), au
niveau de la nouvelle ville
Adda Benada ex- Bermadia,
apprend-on de sources
proches de l’office.
Nos sources indiquent que
ces travaux seront exécutés
grâce aux fonds collectés
dans le cadre de la taxe sur
l’habitation de 70 DA, prélevée par le biais de la facture
d’électricité et du gaz. Nos
interlocuteurs précisent que
dans une première phase
l’opération
ciblera
les
immeubles à
Bermadia
avant de généraliser l’opération à l’ensemble des
immeubles, propriété de
l’OPGI, dans les autres communes de la wilaya. Pour les
immeubles ciblés au cheflieu de Relizane, nos
sources indiquent qu’ils se
situent au niveau de la
Remonte et les restants se
trouvent au niveau de la cité
10
DNC, et Tob. Pour le lancement des travaux dans les
plus brefs délais, des fiches
techniques ont été élaborées
et un avis d’appel d’offres
pour le choix des entreprises
chargées des travaux sera
lancé
incessamment.
D’autre part, l’OPGI de
Relizane avait adressé, il y a
quelques jours, des mises en
demeure à des commerçants «mauvais payeurs»
pour récupérer des arriérés
de location. Un délai de 08
jours leur a été accordé pour
s’acquitter de leurs dettes. Il
est, par ailleurs, signalé que
d’importantes dispositions
ont été prises par l’OPGI
pour la perception des arriérés de loyers des locataires,
arriérés.
Pour la bonne
marche des opérations, l’office a mis en place une dizaine de bureaux chargés du
suivi. Les mêmes interlocuteurs ont tenu à signaler que
les dispositions prises l’année dernière ont donné des
résultats importants.
A.L.
accordée aux rites et aux
superstitions de l’époque dont
certaines subsistent encore de
nos jours. La période en question attire particulièrement l’attention car la saison correspond
à l’approche de la rupture des
provisions gardées pour l’hiver.
La fête garde de sa saveur pendant les jours qui suivent l’événement prévu chaque 12
Janvier. C’est alors que les
nouveaux ustensiles rangés, La
maîtresse de maison prépare
veut. Nous noterons la présence avec l’association de Mme
Fateh Samira, présidente de la
commission culturelle, qui de
par sa présence, traduit, une
fois de plus son grand intérêt.
Pour le développement des
activités associatives ; Elle dira
à ce sujet, « Lorsque des
Associations savent se prendre
en charge, quel que soient les
difficultés, elles font partie du
monde associatif qui est à
encourager et à accompagner,
dans les actions humanitaires
de soutient et de réconfort et
l’Association Plume de la
Création Algérienne, fait partie.
» En effet, ce mouvement
associatif, tient à remplir ses
missions pleinement, grâce à
ses membres, qui bénévolement expriment leur disponibilité permanente, sous la présidence du dynamique Ezzine
Kacem Brahim, très soutenu
lorsqu’il le faut par le directeur
de la maison de culture Kateb
Yacine, qui, à son tour ,ne résine jamais sur les moyens à
mettre à disposition, pour les
Associations actives qui le sollicitent.
K.B.
Premier tour de manivelle du film “papillon”
de Mesri El Houari
A. L.
méfaits de la drogue, un phénomène
en augmentation ces dernières
années, en orientant les toxicomanes
vers les établissements de jeunesse,
où existe une prise en charge psychologique, et vers les centres de désintoxication, a indiqué la psychologue,
Aicha F. Des conférences sont également organisées à l’occasion avec différents intervenants et partenaires,
dont la Sûreté nationale, la
Gendarmerie nationale, et d’autres
institutions, afin de sensibiliser sur les
méfaits de ce fléau qui «menace la
stabilité des sociétés», a souligné
notre interlocutrice.
A.L.
tion organisées en leur faveur.
Le président de l’Association
Culturelle
Kacem
Ezzine,
essayera de donner un petit
aperçue
sur la fête de
Yannayer, et il dira à ce sujet à
l’ensemble des enfants, qui
écoutaient avec grand intérêt: «
Yennayer est
considérée
comme une porte qui s’ouvre
sur le nouvel an et appelée «
tawwurt n useggas » (la porte
de l’année). Sa célébration
s’explique par l’importance
des beignets, crêpes, et autres
plats rappelant des saveurs
plus ou moins rare. Seront également offert dans des sachet
en toile, les fruits secs amassés ou achetés le reste de l’année, tel que les figues sèches,
amandes, noisettes, dattes, etc.
et les fruits de saisons frais ».
Puis ce fut le tour du magicien
de l’Association a émerveillé
l’assistance avec ses nombreux tours d’illusionniste très
ovationnés par nos petits
enfants. D’autre part un atelier
de dessin a été réalisé, permettant aux jeunes de s’exprimer à
travers les couleurs, et pour
accorder à leur travaux une
importance, et de le valoriser,
cela fut sanctionné par une
récompense, pour la meilleure
des œuvre enfantine, qui aura
l’honneur d’être édité dans la
revue
de
l’Association
Culturelle« Plume de la création
Algérienne ». Par la suite une
distribution de livres de divers
titres, pour enfants a donné lieu
à de la joie qui se lisait dans les
yeux des petits chérubins, avec
un sachet rempli de bonbon, de
fruits sec et fruits frais, tel que
la coutume « d’Yannayer » le
Mila
principe se regrouper dans
un endroit, où ils devront
payer le droit d’emplacement, et vendre leur marchandise dans les règles.
Drogue et déperdition scolaire,
ces maux qui rongent la jeunesse
D
Mardi 12 janvier 2016
e premier tour de manivelle
du film “Papillon” a été
donné en début de cette semaine à Mila, a indiqué dimanche
son réalisateur,
Mesri El
Houari.
D’une durée de 75
minutes, cette £uvre cinématographique relate la “double
souffrance d’un jeune homme
L
atteint du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) / Sida et
marginalisé par la société”, a
précisé le réalisateur. Il a, à ce
propos ajouté que “Papillon”
ouvre des voies de réflexion
sur la maladie et sensibilise
contre les comportements de
rejet ou de jugement. Adapté
d’un roman de Linda Berbadj, le
film relate l’histoire d’un jeune
algérien, parti vivre au Canada.
Les événements s’enchainent
et le jeune homme découvre
qu’il était atteint du VIH.
La nouvelle le plonge dans
une véritable
tourmente.
Produit par une entreprise pri-
vée de production cinématographique, le tournage du film
devra durer 15 jours, a affirmé
M. El Houari, saluant la contribution et le soutien des autorités locales de la wilaya de Mila,
pour la réalisation de cette
£œuvre cinématographique. Le
réalisateur Mesri El Houari
compte à son actif plusieurs
£œuvres dont le feuilleton télévisé ‘‘Waka’i’’ (des faits) en
2012, et les films ‘‘Wajhan li
wajh’’ (Face à face), ‘‘ Oualadi’’
(Mon fils), ‘‘Bab al amn’’ (La
porte de sécurité), et ‘‘Al adjab
fi al madina’’ (Un mystère dans
la ville).
Festival du cinéma
“Rêveries de l’acteur solitaire” en compétition à Louxor
e long métrage “Rêveries
de l’acteur solitaire” du réalisateur
algérien
Hamid
Benamra prendre part à la compétition officielle du 5e Festival
du film africain de Louxor qui se
tiendra du 17 au 23 mars prochain, a-t-on appris auprès des
organisateurs.
En lice pour
le “Grand prix du Nil” cette nouvelle œuvre du réalisateur produite par “Nunfilm” se focalise
L
Cinéma
américain
sur les préoccupations d’un
acteur, ses rêves, ses ambitions et sa philosophie en suivant l’acteur Mohamed Adar,
personnage principal du film,
lors du montage d’une pièce de
théâtre.
Exploitant
beaucoup
d’images d’archives, ce film se
veut également un hommage
aux artistes, cinéastes, et
hommes de culture algériens et
cipé à une multitude de grands
événements
cinématographiques internationaux dont les
Journées cinématographiques
de Carthage en Tunisie (Jcc) et
le Festival panafricain du cinéma d’Ouagadougou (Fespaco).
Fondé par l’auteur égyptien
Sayed Fouad en 2012, le
Festival africain du film de
Louxor vise à décentraliser la
manifestation culturelle en
Egypte à soutenir le cinéma
africain, en encourageant la
coopération, et la coproduction.
Notons enfin que la compétition de la 5e édition se décline
en plusieurs catégories, dont
des sections spéciales dédiées
à la “Liberté”, et aux œuvres
reflétant le quotidien des pays
africains, en plus des sections
long et court métrages de fiction, et film documentaire.
Le film “The Revenant” et Leonardo Di Caprio
au sommet aux Golden-Globes
e western “The Revenant” dans
lequel Leonardo DiCaprio interprète
un trappeur de légende a été couronné
des prix les plus prestigieux dimanche
lors de la cérémonie des Golden Globes
à Los Angeles: meilleur film dramatique,
meilleur acteur et meilleur réalisateur.
La particularité des Golden Globes est
de diviser les récompenses en deux
catégories: film dramatique et comédie.
“The Revenant” a raflé la mise dans la
L
dans les
pays arabes.
Réalisateur, acteur et photographe, Hamid Benamra, avait
sorti sa première œuvre, “Pour
une vie meilleur” en 1981, avant
de se consacrer aux courts
métrages, puis au documentaire à partir de 2007.
Plus récemment le réalisateur avait présenté le documentaire “Bouts de vies, buts de
rêves”, en 2012, qui avait parti-
première, mais “Seul sur Mars” a remporté deux statuettes dans la seconde,
laissant présager un duel entre les deux
films pour les Oscars qui seront remis le
28 février.
Leonardo DiCaprio a emporté la statuette du meilleur acteur dans un film
dramatique face aux acteurs Eddie
Redmayne, Will Smith, Michael
Fassbender et Bryan Cranston, tandis
que le film “The Revenant” a battu dans
sa catégorie la saga journalistique
“Spotlight”, qui faisait figure de favori.
Alejandro Inarritu a lui reçu le Golden
Globe du meilleur réalisateur pour cette
fresque sauvage qui raconte la soif de
vengeance d’un trappeur de légende,
Hugh Glass. “The Revenant”, qui a été
tourné dans les majestueux paysages
de l’ouest américain, explore la résilience du personnage de Leonardo DiCaprio
qui, blessé par un ours, est laissé pour
15
mort par ses co-équipiers. Cette trahison et la mort de son fils entraînent alors
le trappeur dans une lutte pour sa survie. Le film sera en salles en France à
partir du 24 février. Les Golden Globes,
récompenses du cinéma, et de la télévision décernées par l’Association de la
presse étrangère d’Hollywood (HFPA),
offrent un outil de prédiction incertain
pour les Oscars, prix les plus convoités
du cinéma mondial.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
LIGUE 1 MOBILIS
(16E JOURNÉE) :
CRB-MCA avancé
à 15h00
Le match CR Belouizdad-MC Alger comptant pour la 16e journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis, se jouera samedi 16 janvier à
15h00 au stade 20-août 1955 d'Alger, a indiqué un communiqué de la Ligue de football
professionnel (LFP).
Initialement programmée à 16h00, la rencontre
entre le CR Belouizdad et le MC Alger se
jouera finalement à 15h00, alors que le match
des U-21 aura lieu à 11h00.
Prévu une première fois au stade 20-août, ce
derby algérois a été délocalisé au stade 5-juillet pour des raisons "organisationnelles" avant
d'être reprogrammé dans l'enceinte d'ElAnnasser.
A l'issue de la 15e et dernière journée de la
phase aller du championnat d'Algérie de Ligue
1 Mobilis, le CR Belouizdad occupe la
deuxième place avec 26 points, devançant de
deux unités le MC Alger, 3e.
L'autre derby de la capitale entre l'USM Alger,
championne d'hiver, et le NA Hussein-Dey
comptant pour la même journée, se jouera
quant à lui le jeudi 14 janvier au stade 5-juillet
(18h00).
Mardi 12 janvier 2016
Belkebla intéresserait
l'Olympique de Marseille
Le milieu de terrain franco-algérien Haris
Belkebla, sociétaire du FC Tours en Ligue 2
française de football, intéresserait l'Olympique
de Marseille dans la perspective d'un recrutement en ce mercato hivernal, selon des
médias locaux.
"Auteur d'un bon début de saison avec le FC
Tours, Belkebla a donné satisfaction à l'OM,
ayant décidé d'engager des pourparlers avec
son actuel employeur pour l'engager" a rapporté dimanche le site spécialisé, Les
Transferts.com.
"Des discussions seraient déjà en cours entre
le FC Tours et l'OM pour faire signer un
contrat de cinq ans à Belkebla, et qui pourrait
s'étendre à 6 ans si le joueur arrive à totaliser
10 matchs jusqu'en juin 2016" a encore
détaillé le média français.
Outre l'OM, Belkebla (22 ans) intéresserait
également la formation allemande de Shalke
04 (Bundesliga) dans la perspective d'un
recrutement.
En 16 titularisations avec le FC Tours cette
saison, le jeune franco-algérien a inscrit un but
et totalise 1439 minutes de temps de jeu effectif, en championnat de Ligue 2 française.
Quotidien national d’information
Activant entre Tlemcen et Aïn Témouchant
Sans souci pour
Chelsea, Tottenham et
Leicester, inséparables
ans le cadre de la lutte
contre la contrebande
et la criminalité organisée, des éléments de la gendarmerie nationale de Tlemcen et d’Ain
Témouchent (2ème région militaire)
ont appréhendé, le 09 janvier 2016,
“D
T
accrocheur après celles de
2006 et 2015.
Ils avaient pourtant ouvert
le score par Eriksen dès la
8e minute, mais l'égalisation contre le cours du jeu
de Wasilewski sur un corner de Gray (19) , arrivé
cette semaine, a déréglé
leur domination.
Jusqu'à ce final qui va faire
jaser,
Tottenham
n'a
ensuite cessé de buter sur
la défense des "Foxes" et,
tout juste entré en jeu,
Okazaki a continué de
sanctionner les approximations londoniennes sur un
nouveau
corner
mal
dégagé (1-2, 48).
Chelsea se rassure
un peu
Si tout n'est toujours pas
parfait
à Chelsea, les
"Blues" continuent eux de
présenter après le cinquième match de Guus
Hiddink un visage plus avenant
que celui qu'ils
avaient avant l'éviction de
José Mourinho.
Après leur 3-0 à Crystal
Palace, les voilà donc nantis de deux victoires en
2016.
Partis sérieusement avec
une équipe solide face à un
adversaire
logiquement
timoré, ils ont pris l'avantage dès la 13e minute par
Costa, qui a inscrit avec
son style si peu esthétique
son quatrième but en trois
matches. Autant que lors
des cinq premiers mois de
compétition...
Ils ont toutefois levé un peu
le
pied
ensuite
et
16
Scunthorpe en a profité
pour sortir de sa réserve et
même trouver le poteau de
Begovic (87).
Après un penalty refusé au
dangereux Van Veen (55)
et alors que le match se
durcissait un peu, les
Londoniens ont senti qu'il
valait mieux faire le break.
Le remplaçant LoftusCheek s'en est chargé (68),
inscrivant à 19 ans le premier but de sa jeune carrière à Stamford Bridge.
Scunthorpe n'a pourtant
pas démérité, mais les
Blues enchaînent finalement un troisième match
sans encaisser de but, ce
qui ne peut pas faire de mal
au 14e de l'élite. Et Hiddink
reste en course pour décrocher sa deuxièMe FA Cup
après celle lors de son premier intérim en 2009.
En apéritif, après quelques
coups de chaud sur la
Premier League vendredi à
Liverpool et samedi à
Manchester United ou
WBA, la première surprise
du tour est donc enfin arrivée au lendemain des qualifications
tranquilles
d'Arsenal et Manchester
City.
Elle est venue d'Oxford, où
le club universitaire a proprement éliminé
Swansea.
Là-encore, les Gallois de
l'intérimaire Alan Curtis ont
pourtant ouvert le score,
mais un doublé de Roofe
en seconde période les a
renvoyés à leur sombre
sort en championnat (17e).
un narcotrafiquant et saisi (102)
kilogrammes de kif traité, ainsi que
(20810) litres de carburant et cinq
(05) véhicules”, a précisé la même
source. Par ailleurs, “des éléments
des Gardes-frontières relevant, respectivement, des secteurs opérationnels d’El Oued (4ème Région
militaire) et d’In Guezzam (6ème
Région militaire) ont arrêté, lors de
différentes opérations, un contrebandier et ont saisi un véhicule utilitaire, deux motos et (900) litres de
carburant destinés à la contrebande”, ajoute le communiqué du
MDN.
Principaux résultats :
Vendredi:
Exeter City (D4) - Liverpool (ENG)
2-2
Samedi:
Wycombe Wanderers (D4) - Aston Villa
Watford - Newcastle
West Bromwich - Bristol City (D2)
West Ham - Wolverhampton (D2)
Arsenal - Sunderland
Birmingham City (D2) - Bournemouth
Everton - Dagenham & Redbridge (D4)
Southampton - Crystal Palace
Doncaster (D3) - Stoke City
Norwich City - Manchester City
Manchester United - Sheffield U. (D3)
1-1
1-0
2-2
1-0
3-1
1-2
2-0
1-2
1-2
0-3
1-0
Dimanche:
Oxford United (D4) - Swansea City
Chelsea - Scunthorpe United (D3)
Tottenham - Leicester City
3-2
2-0
2-2
Un mort et 16 blessés près
de Sidi Hadjres
ne personne est morte, et 16
autres ont été blessées dans
un accident de la circulation survenu dimanche sur la RN 40 au
lieu-dit Dhayat El besbas dans la
commune de Sidi Hadjres (M’sila),
a-t-on appris auprès de la protec-
U
tion civile. Il s’agit d’une collision
entre un autobus de transport de
voyageurs, et un camion.
Les éléments de la Protection
civile, dépêchés sur les lieux, ont
évacué les blessés vers la clinique
d’Ain El Hadjel, qu’ils ont quittée
après avoir reçu les soins nécessaires, a-t-on assuré de source
hospitalière.
Une enquête a été ouverte par la
Gendarmerie Nationale pour déterminer les causes exactes de cet
accident.
Médéa
Des aides aux familles
nécessiteuses à Challalet Laâdhaoura
our la deuxième édition, une
campagne de solidarité avec les
familles nécessiteuses, « pou un
hiver chaud », a été lancée par l’association locale « la réforme culturelle et sociale » à travers différentes
régions enclavées des trois communes de la
daïra de Challalet
Ladaoura, Tafraout, Cheniguel et
chef lieu de la daïra, en prévision de
la période hivernale, a-t-on appris,
P
hier, auprès de M. Oussama Sid,
vice président chargé de la communication.
Consistant en la distribution de
plus de 600 couettes et couvertures,
1100 pièces de vêtements, 60 paires de chaussures et plus de 30
appareils de chauffage, cette campagne, menée à travers des sorties
de terrain, constitue le fruit de contributions, et de dons de bienfaiteurs
pour prendre en charge plus de 200
familles défavorisées et les aider à
faire face à la rigueur de l’hiver, a
indiqué notre interlocuteur.
Les participants à cette opération
s’attellent à intensifier leurs efforts
pour la collecte davantage de contributions et d’aides en vue de venir en
aide à des familles défavorisées
dans d’autres régions de la daïra.
M.Z.
Relizane
Arrestation d’un individu et saisie
de psychotropes
elon un communiqué rendu
public par la cellule de communication près du commandement de
groupement de gendarmerie de
wilaya de Relizane, les éléments de
la gendarmerie nationale de la brigade de Bendaoud, suite à des
informations qui leur sont parve-
S
Une vingtaine d’officines
contrôlées
Plus de 50 officines qui relèvent de la wilaya
de Relizane ont été inspectées par les services
concernés suite à l’application de la nouvelle
réglementation, qui porte sur la commercialisation
des médicaments surtout ceux qui traitent les
maladies chroniques, et psychiatriques. apprendon de source proche du syndicat des pharmaciens. Ces opérations de contrôle des pharmacies
ont débuté et se poursuivent au niveau de la
wilaya de Relizane en collaboration avec le syndicat des pharmaciens et la direction de la Santé et
de la population de la wilaya de Relizane. Cette
initiative entre aussi dans le cadre de la campagne
de sensibilisation et d’information qui vise surtout
à diminuer la consommation des psychotropes, et
des anti dépresseurs par un grand nombre de personnes, surtout les jeunes qui adoptent ce genre
de comportement en avalant des psychotropes
sans avis médical, pour fuir les problèmes qu’ils
rencontrent durant leur quotidien. Ce geste peut
entrainer une dépendance et engendrer des
conséquences rudes et irréversibles sur la santé
de ces jeunes en grande partie en mal de vie.Ils
adoptent un comportement nocif et auto destructif,
qui se répercute sur leur santé mentale en premier
lieu.
A.L.
Relizane
Accident de route à M’sila
ottenham
et
Leicester, inséparables (2-2), devront
rejouer
en
Coupe
d'Angleterre alors que
Chelsea a assuré sa qualification dimanche contre
Scunthorpe (2-0), après
l'élimination surprise dès
les 32e de finale de
Swansea à Oxford (3-2),
chez une D4.
Les "Foxes", précédents
leaders de Premier League,
ont montré à White Hart
Lane qu'ils n'étaient pas en
train de couler, malgré un
troisième matche nul d'affilée.
Contrairement
aux
"Swans", vaincu par un
modeste représentant de
League Two, les "Blues"
n'ont pas fait mentir la hiérarchie en repoussant aisément les
assauts de
Scunthorpe,
valeureuse
équipe de D3.
Pour Leicester, ce score de
parité, obtenus sans ses
meilleurs buteurs Vardy et
Mahrez, sera difficile à
digérer.
Les Londoniens ont obtenu
le droit de rejouer grâce à
un penalty sévère transformé par un Kane en toute
fin de match (89).
Le 2e et le 4e de Premier
League, qui se retrouveront
dès mercredi en championnat à White Hart Lane, ne
vont donc pas se quitter en
janvier et ce match supplémentaire ne fait sûrement
pas leurs affaires.
Les "Spurs", sans Lloris ni
Lamela, évitent de peu une
troisième élimination d'affilée contre cet adversaire
Mardi 12 janvier 2016
Relizane
Arrestation d’un
narcotrafiquant et saisie
de 102 Kg de kif traité
Un narcotrafiquant a été
appréhendé et 102
kilogrammes de kif traité
ont été saisis samedi par
les éléments de la
Gendarmerie nationale
de Tlemcen, et d’Aïn
Témouchent, a indiqué
dimanche le ministère de
la Défense nationale
(MDN) dans un
communiqué.
Mouaouia Meklouche
deuxième recrue
hivernale
FC TOURS:
Régions
Coupe d'Angleterre :
DRB TADJENANET :
L'ancien milieu de terrain offensif de l'USM
Blida Mouaouia Meklouche s'est engagé pour
un contrat de 18 mois avec le DRB Tadjenanet
(Ligue 1 Mobilis de football), a appris l'APS
auprès de la direction du club de l'Est.
Meklouche (25 ans) n'a plus joué depuis la
saison dernière quand il avait porté les couleurs de l'USMB avant d'être libéré durant
l'été. Il avait joué également au sein des deux
clubs algérois, l'USM Alger et le MC Alger.
Le DRBT avait recruté auparavant l'attaquant
du MC Oran, Hamza Demane (26 ans) signataire également d'un bail de 18 mois.
La troisième et dernière licence lors de l'actuel
mercato d'hiver, qui prend fin le 15 janvier,
devrait revenir au milieu de terrain du RC
Arbaâ, Billel Moumen.
D'autre part, le DRBT s'est passé des services
des milieux de terrain Zakaria Benhocine et
Walid Chermat.
La formation de Tadjenanet a bouclé la phase
aller du championnat à la 6e place au classement avec 22 points.
L'équipe reste sur une qualification en 8es de
finale de la Coupe d'Algérie décrochée samedi
en déplacement face à l'EC Oued Smar (1-1,
aux t.a.b 2-1).
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
nues, ont interpellé à la cité
“Château” de la localité, une personne en possession de cinq comprimés de psychotropes, apprendon de sources concordantes.
L’enquête a permis ensuite d’arrêter
son acolyte et de saisir dans le
local commercial de ce dernier cin-
quante-huit (58) comprimés de
psychotropes et soixante (60) flacons contenant une substance psychotrope liquide de marque
Clonazepam, ajoute le dit
communiqué.
A.L.
9
Les SDF livrés au froid
Ces pauvres gens et laissés pour-compte
trouvent refuge dans les cafés mais sont parfois
chassés, ne trouvant gîte que dans les halls des
mosquées durant le jour. A voir cette frange errer
à longueur de journée, l’on se demande vraiment
à quoi sert l’ancien auspice de l’abattoir. Des
associations caritatives font leur possible pour
s’occuper de cette frange de la société, mais en
vain. Le problème concerne l’hébergement, car
selon un agent communal, vu le nombre de ces
malheureux, l’APC devrait faire de l’ancienne abattoir un centre pour les personnes âgées. La balle
est aussi lancée à l’Agence de développement
social (ADS) pour transformer cet édifice (abattoir), implanté près de la gare routière de
Bendaoud, en établissement, ou en foyer de solidarité pour les personnes sans ressources et
âgées, mieux que de voir les dizaines de SDF
livrés à la rue, et à la misère dès le crépuscule, en
cette période glaciale de l’année, est des plus désolantes. L’ancien auspice où vivaient les pensionnaires est dans un état déplorable. L’abattoir, est
actuellement vide et offre toutes les commodités
pour la création d’un centre d’hébergement, et restauration pour les SDF et personnes âgées. Les
voisins de l’auspice, qui s’occupèrent parfois de
ces laissés-pour-compte, n’en peuvent plus, tellement le nombre de ces malheureux ne cesse de
croître avec les années.
A.L.
Relizane
Les “taxieurs” clandestins
imposent leur diktat
La localité d’Ammi Moussa, distante de 64
kilomètres, au Sud du chef-lieu de Relizane.
Les taxieurs clandestins qui transgressent ouvertement la loi régissant sur l’exploitation du transport imposent le prix de la course de 200 dinars
sur une distance de 30 kilomètres reliant Ammi
Moussa à Oued R’Hiou, alors que la place du
transport rural ne dépasse pas 15 dinars, soit 185
dinars de différence. Cet état de fait qui est vivement déploré par les habitants de ces localités
rurales se répercute négativement sur leur situation financière car la très grande majorité de ces
familles sont de conditions sociales très modestes,
et trouvent de grandes difficultés pour subvenir
aux besoins de leurs enfants en matière sanitaire,
scolaire, vestimentaire et nutritive. Plusieurs personnes se sont présentées auprès du journal pour
se plaindre de cette situation, et ont déclaré que
les taxieurs clandestins leur imposent leur diktat,
au vu et au su des services compétents chargés
du contrôle du transport, et plus particulièrement
durant les jours où il est constaté le manque de
moyens de transport rural. A cet effet, il est impératif que les services concernés interviennent pour
trouver une solution à cette situation par, notamment la création des stations de taxis au niveau de
ces localités Rurales, longuement attendues.
A. L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Désensablement des routes à Alger
Vers l’introduction
de nouvelles techniques
d’entretien
Un guide de techniques
de lutte contre
l’ensablement et de
fixation des dunes
mobiles dans le Sud du
pays va être élaboré
pour assurer l’entretien
du réseau routier de
cette région sud de
la capitale, a-t-on appris
auprès de la directrice
du développement
routier auprès du
ministère des Travaux
publics, Hasnia Faci.
cet effet, un appel
d’offres national pour
la réalisation d’une
étude visant le développement des techniques de lutte
contre ce phénomène a été
récemment lancé par ce
ministère. Cette étude permettra d’identifier toutes les
techniques existantes
en
matière de lutte contre l’ensablement, puis choisir la
méthode la plus efficace et la
moins coûteuse pour la mettre
en pratique dans les opérations d’entretien du réseau
routier dans le sud, qui fait
face, parfois, à des dunes
dépassant les 30 mètres.
Aves ses effets socio-économiques négatifs, l’ensablement des routes peut provoquer des interruptions de la
circulation routière qui peuvent conduire à isoler toute
une région et sa population,
avec son lot de risques d’accidents routiers, en dépit des
précautions prises dans la
conception, et la réalisation
des routes qui n’éliminent,
malheureusement pas, ce risque. D’ailleurs, ce phénomène constitue le problème
majeur auquel les services
d’entretiens de la région sont
A
confrontés, souligne Mme
Faci, expliquant que les solutions à envisager nécessitent
la mise en place de méthodes, qui consistent à éradiquer la source du problème et
à favoriser les actions en
amont. Jusqu’à maintenant,
les services d’entretien recourent souvent aux engins chargeurs ou aux fraiseuses pour
le désensablement des routes
alors que l’objectif souhaité
est de “stabiliser” les dunes
mises en mouvement pendant
les périodes des vents de
sable, qui varient entre 2 et 7
jours par mois.
Outre les
engins, les méthodes utilisées
portent sur l’implantation d’arbres qui supportent la sécheresse et l’aridité sur les bordures des routes, ainsi que sur
le boisement et la mise en
place de brise-vent appelés
“lafrag”, composés notamment de branches de palmiers. Mais, toutes ces opérations d’endiguement de l’ensablement relèvent de l’entretien, sans compter leurs coûts
onéreux et la nécessité d’interventions
permanentes,
alors que l’intervention sou-
haitée est qu’elle se fasse
d’une manière périodique.
C’est pourquoi la lutte contre
ce phénomène, à travers cette
étude, va s’inscrire dans le
cadre d’un plan de protection
globale “qui comprendra l’investigation dans les causes
de l’ensablement, le développement de techniques économiques et écologiques efficientes ainsi que le traitement
de la dynamique éolienne et
les nappes sableuses pour
limiter leurs mouvements”,
précise la même responsable. Ce prochain guide sera
mis à la disposition des gestionnaires des infrastructures
routières dans le sud pour les
aider à assurer le suivi et la
surveillance des flux des
dunes et à former des agents
chargés de l’entretien. Le
compactage à sec pour faire
face à la rareté de l’eau.
Parallèlement à cette étude
anti-ensablement, une autre
étude a été lancée pour faire
face à la rareté de l’eau dans
la réalisation des infrastructures routières dans le sud.
Intitulée “compactage des routes à faible teneur en eau”,
cette étude permettra de
développer la technique de
compacter le remblai sans y
rajouter de l’eau, appelée
également “le compactage à
sec”. “Le compactage du remblai, lors de la réalisation des
routes, nécessite des quantités importantes d’eau qui est
très rare dans le sud. Ce qui
rend la tâche difficile pour les
entreprises et augmente également les coûts de réalisation
des projets”, relève la même
responsable. Selon elle, dans
certains chantiers, “nous ne
trouvons pas d’eau après des
opérations de forage, ce qui
nous oblige de la ramener
d’endroits situés à plus 500
kms”.Mais, avec de telles longues distances, le volume
d’eau transporté se réduit de
50% en raison de la forte évaporation en cours de route,
engendrée par les grandes
chaleurs. Pour résoudre ce
problème, notamment dans
les zones très éloignées, et
diminuer les coûts de réalisation des projets, les services
du même ministère optent
pour la technique du compactage à sec laquelle a déjà fait
ses preuves ailleurs. Il s’agira
de compacter le sol avec la
teneur en eau propre aux
matériaux utilisés sur place.
Cette étude entre dans le
cadre de la stratégie du secteur dans cette région du
pays, qui vise non seulement
à y développer le réseau routier, mais aussi à encourager
les entrepreneurs à réaliser ce
genre de projets, car la rareté
de l’eau désintéresse les
entreprises de réalisation à
aller travailler dans le sud.
Quant au délai de finalisation
de l’étude de lutte contre l’ensablement et de fixation des
dunes mobiles et celle de
compactage à sec, il a été fixé
à 24 mois.
Alphabétisation
Premier concours de amazight lancé
à Tizi Ouzou
Par Roza Drik
n concours en tamazight, le premier
du genre au niveau national, a été
lancée hier Dimanche à Tizi Ouzou à l’occasion de la célébration de Yenayer
2966. Les participants sont constitués
de femmes ayant déjà suivi de cours
d’analphabétisme en tamazight, lors de
la première section lancée il y a quelques mois au collège Mouloud Feraoun
par l’association Iqraa.
Les concourantes doivent répondre à
cinq questions notamment le lexique
(Awal), la grammaire (Tagerrumt), la dictée (Tazbut), la culture générale et en fin
l’animation culturelle où les concourantes sont sommées de raconter un conte
U
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
(tamacahut), où produire un poème
(Asefru). L’objectif de ce concours selon
les organisateurs de faire la première
évaluation de cette première expérience
qui œuvre pour la promotion et le développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage.
R.D.
Une formation de secourisme lancée
à Abi Youcef
Une formation de secourisme vient d’être lancée par le Croissant Rouge
Algérien (CRA) d’Abi Youcef, localité située au Sud de la wilaya de Tizi Ouzou. Au
moins seize de personnes bénéficieront de cette formation, qui est à sa sixième édition, sur une durée de trois semaines. Ils seront encadrés par des formateurs déjà
formés auparavant lors des dernières sessions. A leur tour d’inculquer. Les techniques et conduites à tenir envers l’individu victime d’un accident de la circulation en
attendant que les secours arrivent et prennent le relais.
R.D.
8
Commerce
à Khenchela
Réception de trois
nouveaux marchés
couverts
Trois (3) nouveaux marchés
couverts destinés à lutter contre
le commerce informel viennent
d’être réceptionnés dans la ville
de Khenchela, a indiqué le
directeur du commerce, El
Ayachi Amroune. Totalisant 120
locaux, un montant de 120 millions de dinars a été mobilisé
pour la réalisation de ces espaces commerciaux implantés au
nouveau pôle urbain, à la cité
Moussa Redah et sur la route de
Zoui, a précisé le responsable.
L’opération d’évacuation des
commerçants informels vers le
marché du nouveau pôle urbain
a été déjà entamée, a ajouté le
même responsable soulignant
que 18 vendeurs de fruits et
légumes, qui activaient d’une
manière illicite, à proximité de la
direction de la jeunesse et des
sports (DJS), ont été transférés
dans le nouvel espace commercial. Plus de 700 commerçants
informels ont été recensés dans
la wilaya de Khenchela dont 350
ont bénéficié de locaux, selon
les dernières statistiques établies par les responsables de ce
secteur. Treize (13) autres marchés couverts, inscrits dans le
cadre du programme de lutte
contre le commerce illicite, sont
en cours de réalisation dans la
wilaya, a-t-on signalé de même
source.
Sports
Joseph Blatter va faire appel
de sa suspension
L
e président démissionnaire de la
Fifa Joseph Blatter va faire appel
de sa suspension de huit ans, a
annoncé son avocat dans un courrier
électronique.
"Nous allons faire appel, bien sûr", a indiqué Richard Cullen, l'avocat américain de
M. Blatter.
La chambre de jugement de la Fifa a notifié à Joseph Blatter et Michel Platini les
motivations de leur suspension de huit
ans, avait annoncé samedi la Fifa.
Cette instance avait retenu les charges
d'"abus de confiance", de "conflit d'intérêt"
et de "gestion déloyale", tout en écartant
celle de corruption, mais sans préciser les
éléments matériels à la base de cette
sanction.
Les juges de la Fifa avait pris cette décision en raison d'un paiement controversé
de 1,8 million d'euros effectué en 2011 par
la Fifa à Michel Platini.
Selon le Suisse et le Français, ce versement constituait le solde de la rémunération d'un travail de conseiller réalisé par
Platini auprès du président de la Fifa entre
1999 et 2002, sur la base d'un contrat
oral. L'avocat de M. Platini avait annoncé
dès samedi que l'ancien capitaine de
l'équipe de France, qui a renoncé à sa
candidature à la présidence de la Fifa,
allait interjeté appel.
Selon le chargé de la cellule
de communication près de la
direction de la protection civile
de la wilaya de Relizane ,deux
individus ont trouvé la mort et
huit (08) autres ont été blessées
dans un grave accident de la
route survenu hier après-midi, au
niveau de la route nationale 7,
plus précisément au lieudit « Sid
El Hadj », située à l’Ouest du
chef-lieu de Relizane. L’accident
a eu lieu entre deux voitures qui
roulaient à vivre allure, un taxi
collectif et une Kongo qui se sont
télescopés. Alertés par les usagers de la route.
Les éléments de la protection
civile se sont intervenus pour
évacuer les deux dépouilles mortelles, tandis que les huit autres
blessés ont été acheminés vers
les urgences médicales de l’établissement hospitalier public
Mohamed Boudiaf du chef-lieu
de Relizane. Par ailleurs, l’on
nous signale qu’une enquête a
été aussitôt ouverte pour déterminer les causes et circonstances exactes de ce drame. Il est à
signaler que malgré les journées
de sensibilisation organisées par
la radio locale de Relizane en
étroite collaboration avec la
police, la gendarmerie nationale,
l’hécatombe de la route continue
de faire des victimes.
A.L.
La Russie valide son
ticket pour les Jeux
de Rio
La Russie s'est qualifiée pour les
jeux Olympiques de Rio en remportant la finale du tournoi qualificatif de
volleyball à Berlin, dimanche contre
la France 3 sets à 1 (14-25, 25-16,
25-23, 25-21).
L'équipe de France devra passer par
un autre tournoi de qualification à
Tokyo en mai, tout comme la
Pologne qui a décroché la 3e place
de ce TQO face à l'Allemagne 3 sets
à 2.
Trois spécialistes sudcoréens en Algérie
pour développer
la discipline
Oran abrite la compétition
du 29 au 31 janvier
a 13ème édition du championnat
méditerranéen d'escrime minimes, cadets et juniors filles et garçons
aura lieu du 29 au 31 janvier au
Centre des conventions d'Oran
(CCO), a-t-on appris auprès de la
Fédération algérienne d'escrime
(FAE).
Cette compétition de trois jours, organisée par la FAE d'escrime sous
l'égide du ministère de la Jeunesse et
des Sports, en collaboration avec la
Confédération méditerranéenne d'es-
TOURNOI QUALIFICATIF À
BERLIN DE VOLLEY:
TAEKWONDO :
nes) :
Championnat méditerranéen d'escrime (jeu
L
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
Fifa:
Relizane
Deux morts et huit
autres blessés
à Sid El Hadj
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
crime, verra la participation de représentants de 14 pays, à savoir l'Italie,
l'Espagne, la Tunisie, l'Egypte, le
Mali, la Libye, la Jordanie, l'Arabie
saoudite, le Yémen, l'Irak, le Liban, la
Syrie, le Mexique et l'Algérie.
Pas moins de 200 escrimeurs et
escrimeuses prendront part à ce
championnat dans les trois armes
(fleuret, sabre et épée), dont 50
Algériens et Algériennes, a indiqué le
chargé de communication à la
Fédération algérienne d'escrime,
Islam Bilel Hadi. Ce dernier a souligné
que les cadets Algériens ont un
niveau "international" et sont en
mesure de décrocher des médailles.
La Fédération algérienne d'escrime
s'est fixée plusieurs objectifs au cours
de ce championnat dont notamment
l'amélioration du classement des
minimes et cadets.
L'Algérie a participé à huit des 12 éditions passées du championnat méditerranéen d'escrime (7 organisées en
Europe, 4 en Afrique et 1 en Asie).
Trois spécialistes sud-coréens en
taekwondo composent la commission
Peace-Corps, chargée de développer
cette discipline sportive en Algérie, à
travers la direction de stages de formation entre le 9 janvier et le 25
février 2016, a-t-on appris dimanche
auprès de la Fédération algérienne
de taekwondo (FTA).
"Il s'agit de Kim Mi Hey et Yu Siwoo,
spécialisés en kyorugui (combat) et
Lee Dongho, spécialisé en poomsea
(kata)", a détaillé à l'APS le président
de la Fédération, Abdelhak Tiabi.
Outre leur statut d'étudiants universitaires à Séoul, ces trois spécialistes
sont des "athlètes de haut niveau"
venus en Algérie à l'initiative de la
Fondation internationale chargée du
développement du taekwondo à travers le monde.
"Quinze (15) Ligues de wilaya ont
demandé à bénéficier des services
de la commission Peace-Corps",
selon la même source, ajoutant que
Kim Mi Hey, Yu Siwoo et Lee Dongho
y feront la tournée, dans un ordre qui
reste à déterminer, pour animer des
stages de formation.
"Les spécialistes sud-coréens passeront 2 à 3 jours dans chaque wilaya
et les stages de formation qu'ils dirigeront seront destinés aussi bien aux
athlètes qu'aux techniciens de chaque région", a conclu Tiabi.
Championnat militaire inter-écoles de hand:
16 équipes en lice pour le titre
eize (16) équipes sont
entrées en compétition
pour le titre de champion
d'Algérie militaire inter-écoles
de handball pour l'exercice
2016, dimanche à l'école
nationale de la santé militaire
d'Aïn Naâdja (Alger).
Lors de la première journée
de ce championnat, régi par
un système de compétition à
élimination directe, l'équipe
de l'académie militaire de
Cherchell a battu son homologue de l'Ecole technique
d'Intendance de Blida sur le
score de (31-16), en match
comptant pour les huitièmes
de finales.
Dans le cadre des huitièmes
de finale, l'équipe de l'Ecole
des Sous-officiers d'inten-
S
dance de Guelma a pris le
meilleur sur l'Ecole supérieure navale de Tamenfoust
(27-24). L'Ecole d'application
de la Défense contre-aérien
de Laghouat s'est imposée
face à l'Ecole supérieure de
l'administration d'Oran (2117).
Quant à la dernière rencontre de la séance matinale, la
victoire est revenue à l'Ecole
nationale préparatoire aux
études d'ingéniorat de
Rouiba face à l'Ecole des forces spéciales de Biskra (3231).
Quatre rencontres sont programmées pour cet après
midi de dimanche dans le
cadre des huitièmes de finale
opposant l'Ecole militaire
polytechnique de Bordj ElBahri à l'Ecole nationale de
la santé militaire d'Aïn
Naâdja.
L'Ecole supérieure de la
défense aérienne de
Reghaia affrontera l'Ecole
d'Artérie de Bousaada, alors
que l'Ecole supérieure de la
Gendarmerie nationale des
Issers (Boumerdès) sera
opposée à l'Ecole d'application du génie militaire de
Bejaia.
Le dernier match de cette
première journée mettra aux
prises l'Ecole supérieure des
techniques aéronautiques de
Dar El-Beïda (Alger) à l'Ecole
supérieure des transmissions
de Koléa (Tipasa).
La journée de lundi (matin)
17
sera consacrée aux quarts
de finale, alors que les demifinales sont programmées
pour l'après midi. Le match
de classement et la finale
auront lieu mardi (matin).
"Toutes les conditions sont
réunies pour la réussite de
cette compétition sportive qui
fait partie du programme,
déjà très riche, de l'administration militaire", a indiqué le
Commandant de l'école
nationale de la santé militaire
d'Aïn Naâdja (Alger), le
Général Snouci Briksi
Ibrahim Al-Khalil.
"Le but de ce tournoi annuel
est de concrétiser les instructions du haut commandement de l'Armée nationale
populaire en vue de générali-
ser la pratique du sport au
sein de toutes les unités et
commandements des forces
et Régions militaires", a-t-il
ajouté.
Etaient présents à l'ouverture
de cette compétition le général-major, Abdelkader Ben
Jelloul, Directeur central des
services de santé militaire
ainsi que le général-major,
Megueded Benziane, directeur des fonctionnaires au
Ministère de la défense
nationale (MDN).
Pour rappel, la précédente
édition des championnat
d'Algérie militaire inter-écoles
a été remportée par l'Ecole
nationale préparatoire aux
études d'ingéniorat de
Rouiba.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Partenariat algéro-britannique
Un forum économique
en mai prochain à Alger
Un forum économique algéro-britannique se tiendra
au mois de mai prochain à Alger, et verra la
participation de plusieurs opérateurs économiques
et investisseurs des deux pays, Selon le ministre
l'Industrie et des mines, M. Abdesselam
Bouchouareb, " Ce sera une grande rencontre entre
les opérateurs économiques des deux pays, et qui
viendra consolider, renforcer, et poursuivre ce que
nous avons déjà discuté lors du précédent forum".
l s'agit d'un partenariat
qui représente "un signal
fort pour des projets qui
sont encore en cours de
maturation", a-t-il encore
affirmé. M. Abdesselam
Bouchouareb a également
rappelé que
"Le dernier
forum économique algérobritannique a été organisé à
Londres
(en décembre
2014), et le prochain est
prévu pour le mois de mai ",
et d'ajouter : "Ce sera une
grande rencontre entre les
opérateurs économiques des
deux pays, et qui viendra
consolider, renforcer, et
poursuivre ce que nous
avons déjà discuté lors du
précédent forum", a -t-il
déclaré
à l'issue d'une
audience qu'il a accordée à
l'envoyé spécial du Premier
ministre britannique pour le
partenariat économique avec
l'Algérie, Lord Richard Risby.
Le ministre de l'Industrie et
I
des mines, et l'envoyé du
Premier ministre britannique
ont évoqué lors de leur
rencontre plusieurs questions
économiques, ainsi que les
projets en cours de
maturation dont un projet en
phase de réalisation dans
l'industrie agroalimentaire
(filière lait), et impliquant des
partenaires publics, et privés
des deux pays.
De son côté, Lord Risby, qui
effectue en Algérie son
neuvième déplacement,
s'est félicité de la qualité des
relations entre les deux pays.
Il a également souligné
l'importance accordée par la
Grande-Bretagne à la
promotion de ses relations
avec l'Algérie, "un pays
stable dans une région
difficile", selon lui.
"Nos
relations
se
développent dans différents
domaines
et
nous
partageons les mêmes vues
sur
de
nombreuses
questions internationales", a
ajouté Lord Risby, qui a
assuré que la rencontre
d'affaires prévue au mois de
mai prochain sera "une
opportunité pour réaffirmer
les liens qui nous réunissent
pour la construction d'un
remarquable partenariat".
Il convient de rappeler que
de nombreuses entreprises
britanniques ont déjà franchi
le pas de l'investissement en
Algérie. Il s'agit, entre autres,
de HSBC dans la finance,
GSK, et Astrazeneca dans
l'industrie pharmaceutique,
Unilever dans la production
des détergents, et Eire
Mazraa dans l'élevage pour
la production de lait.
A titre de rappel, le Conseil
d'affaires algéro-britannique
(ABBC), crée en 2005,a
célébré, en décembre
dernier,
le
10ème
anniversaire de sa création,
et avait
encadré de
nombreuses
missions
économiques dans notre
pays.
Investissement à Djelfa
Une quarantaine de projets agrées
n total de 43 nouveaux
projets d'investissement
ont été agrées récemment à
Djelfa dans le cadre de la
mise en application des nouvelles procédures décidées
par le Gouvernement, ce qui
donnera un nouveau souffle
au développement économique de la wilaya. Ces nouveaux projets, relevant tous
de promoteurs privés et destinés à être implantés sur une
assiette foncière de 54 ha,
devront générer plus de
2.500 emplois, selon le wali,
Abdelkader Djelaoui.
Ils sont répartis sur divers
domaines d'activité, dont
l'agroalimentaire, la production d'équipements électriques et de matériaux de
U
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
construction, et l'industrie
automobile, a signalé le wali.
Certains de ces projets sont
inscrits dans le cadre d'un partenariat étranger, à l'instar
d'un projet de production
d'équipements électriques,
qui se fera avec un operateur
chinois, au moment où un
autre projet dans la construction automobile est prévu
avec un opérateur de
Bélarussie. Parmi les projets
prévus à la concrétisation
dans le court terme, figure
une usine de production de
logements préfabriqués dans
la commune de Bouiret
Lehdeb, à 80 km au nord de
Djelfa, d'une capacité de réalisation de cinq (5) logements
préfabriqués/jour.
Des demandes jugées importantes ont été également
exprimées pour la réalisation
de stations de services, et
d'espaces de loisirs et de
détente, outre l'ouverture de
cliniques médicales spécialisées, comme c'est le cas à
Ain Ouessara,
à Hassi
Bahbah et au chef-lieu de
wilaya, a-t-on ajouté.
A propos des projets prévus
dans le secteur de la santé,
M.Djelaoui a insisté sur le fait
que les services concernés ne
font aucune distinction entre
le privé et le public. Il a estimé
que l'important est de renforcer le secteur médical en différentes spécialités, quelque
soit la qualité de l'investisseur.
Il a signalé, dans ce sens, la
mise en service dans "les prochains jours" d'un centre
d'hémodialyse (relevant du
secteur public) à Hassi
Bahbah, à 50 km au Nord de
Djelfa, sachant que la même
daïra (Hassi Bahbah) sera
renforcée par un autre projet
similaire, dont la réalisation
est prévue par un promoteur
privé. Quelques 348 projets
d'investissement ont déjà été
agréés, dans la wilaya, par le
Comité d'assistance à la localisation et à la promotion des
investissements et de la régulation du foncier (CALPIREF),
dont une soixantaine est en
cours
de réalisation, au
moment où 11 projets sont
déjà opérationnels, est-il
signalé.
Selon un responsable
chinois
L’algérie a un
rôle "clé" dans
la coopération
sino-africaine
"L
'Algérie est un pays "ami" de
la Chine et un membre
"important" de l'Union africaine ", a
affirmé dimanche à Alger le représentant personnel du ministre chinois des Affaires étrangères, Wu
Sike, estimant que la coopération
entre les deux pays pourrait constituer un élément "clé" dans la
coopération sino-africaine.
Au terme de l'audience que lui a
accordée le ministre des Affaires
maghrébines, de l'Union africaine
et de la Ligue des Etats arabes
Abdelkader Messahel au siège du
ministère des Affaires étrangères, le
responsable chinois a déclaré que
les entretiens ont porté notamment
sur "les moyens de renforcer la
coopération entre l'Algérie et la
Chine et la mise en œuvre des
décisions du forum de coopération
sino-africaine tenu en décembre
dernier à Johannesburg (Afrique du
Sud)".
Tout en soulignant la volonté de
son pays de développer et d'approfondir la coopération avec l'Algérie,
M. Wu Sike a indiqué avoir abordé
avec M. Messahel "les questions
régionales, et internationales d'intérêt commun".
M. Messahel a, de son côté, affirmé
que la visite du responsable chinois
en Algérie s'inscrit dans le cadre de
"la concertation soutenue" entre les
deux pays sur les questions d'intérêt commun".
Relevant l'intérêt accordé par les
deux parties au développement du
continent africain, M.
Messahel a rappelé dans ce cadre
le programme trisannuel adopté
lors du sommet du forum sino-africain. "Les relations de coopération
privilégiées unissant l'Algérie, et la
Chine dans divers domaines, politique, économique et sécuritaire"
ont été également passées en
revue par les deux parties, ainsi que
d'autres questions dont la réforme
de l'ONU, et du Conseil de sécurité,
a ajouté le ministre précisant que la
Chine a réaffirmé son soutien à la
position africaine à ce sujet", a-t-il
indiqué. Outre la situation au Sahel
notamment en Libye, et la question
sahraouie, "la lutte contre le terrorisme, l'expérience algérienne dans
la lutte contre l'extrémisme violent,
et la coordination au sein de l'ONU
pour la défense de nos positions
bilatérales, ou africaines" ont été
également au menu des entretiens,
a ajouté M.Messahel.
Relance de l'investissement dans divers domaines à Djelfa
e secteur des investissements a connu un essor
considérable, en 2015 à
Djelfa, grâce à l'adoption par
les autorités locales d'une
panoplie de mesures incitatrices en vue du développement de ce secteur économique d'importance.
La rencontre, organisée en
octobre dernier entre les autorités locales, et les investisseurs, fait partie de ces actions
phares initiées dans le domai-
L
ne, ayant permis à ces derniers d'exposer leurs préoccupations et doléances, ainsi
que toutes les contraintes
entravant la concrétisation de
leur projets, et les solutions
préconisées pour leur règlement. Des visites d'inspection
régulières ont été également
effectuées par le wali et le responsable du secteur industriel
de la wilaya dans de nombreuses unités de production
privées, en vue de marquer
l'encouragement des autorités
publiques pour ces entités économiques et affirmer leur
contribution certaine au développement local, ainsi que
dans la création de la richesse
et de l'emploi. Le problème du
manque foncier industriel est
"inexistant à Djelfa", a rassuré
le wali, signalant que Djelfa
dispose d'un atout considérable en la matière pour attirer
l'investissement dans tous les
domaines (industrie, agricultu-
18
re, tourisme) au vue des
importantes ressources qu'elle
recèle. A cet effet, il a mis en
avant les nombreux atouts touristiques de la wilaya, représentés, entre autres, par sa
riche biodiversité.
Parallèlement, d'importantes
assiettes foncières son destinées à l'investissement privé
dans le domaine, dans un
objectif de transformer cette
région, encore à l'état vierge,
en un pôle touristique d'excel-
lence. Selon M. Djelaoui, cet
objectif est soutenu par l'importante infrastructure de base de
la wilaya, qui est actuellement
le théâtre de la réalisation d'un
important dédoublement de la
RN1, traversant le Sahara
algérien, en plus de nombreux
projets ferroviaires, qui constitueront, à leur concrétisation,
un trait d'union entre Djelfa et
les quatre (4) coins du pays,
du Nord au Sud et de l'Est à
l'Ouest.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Enlèvement d'une Suissesse au Mali
La piste de d'AQMI se précise
a piste djihadiste se précisait
hier dans l'enquête sur l'enlèvement d'une Suissesse à
Tombouctou, dans le nord-ouest du
Mali, où les autorités reconnaissaient
n'avoir aucune information sur son
sort.
"L'enlèvement de la ressortissante
suisse a été minutieusement préparé",
a indiqué une source de sécurité à
Tombouctou au sujet du rapt de
Béatrice Stockly, une femme d'une
quarantaine d'années qui revendique
sa foi chrétienne et qui est très impliquée dans les actions sociales. Il s'agit
du
premier
enlèvement
d'un
Occidental au Mali depuis celui de
deux journalistes de la radio RFI,
assassinés par leurs ravisseurs le 2
novembre 2013 à Kidal (nord-est).
"Nous savons maintenant que, dans
un premier temps, ce sont des soustraitants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui ont mené l'opération", a affirmé cette source, jugeant
"fort probable que l'otage soit restée la
nuit un moment à Tombouctou, avant
d'être
sortie
habilement
de
Tombouctou le matin". "On n'a pas de
nouvelles depuis l'enlèvement", a
L
répondu de son côté le procureur
Samaké, interrogé sur son sort, faisant
état de l'ouverture d'une enquête pour
enlèvement en attendant de pouvoir
"confirmer qu'il s'agit d'un enlèvement
de personne ou d'une prise d'otage en
relation avec une entreprise terroriste". La Suissesse vivait depuis plusieurs années à Tombouctou, où elle
était retournée s'installer après avoir
déjà été victime d'un rapt par des djihadistes en avril 2012. Ce nouvel
enlèvement n'a pas été revendiqué
mais la piste djihadiste est privilégiée,
avait affirmé vendredi à l'AFP une
source militaire malienne, selon
laquelle "pour les auteurs, il n'y pas de
doute, ce sont les terroristes djihadistes".
En 2012, Béatrice Stockly avait été
libérée au bout d'une dizaine de jours
à la suite d'une médiation du Burkina
Faso. Elle avait été relâchée par le
groupe islamiste Ansar Dine du
Touareg malien Iyad Ag Ghaly, qui
contrôlait alors la cité historique de
Tombouctou, qu'elle avait refusé de
quitter. Selon un porte-parole du groupe djihadiste à Tombouctou à
l'époque, "la seule condition que nous
avons posée est qu'elle ne revienne
plus chez nous". "Elle profite de la
pauvreté et de l'ignorance de nos
enfants", avait-il affirmé. Des nombreux étrangers enlevés ces dernières
années au Mali par des groupes djihadistes, seuls deux restaient officiellement en captivité jusqu'alors : un SudAfricain et un Suédois, retenus par
Aqmi depuis leur rapt à Tombouctou le
25 novembre 2011. Dans une vidéo
mise en ligne samedi et présentée
comme ayant été tournée le 17
décembre, Aqmi presse les gouvernements suédois et sud-africain d'accéder à ses revendications pour obtenir
leur libération et s'inquiète de la possible "interférence d'une tierce partie",
les dissuadant d'"utiliser le gouvernement français comme médiateur".
"Les revendications des moujahidine
sont valides et justes. Il s'agit des
mêmes revendications que le gouvernement français a acceptées pour
sauver ses fils", assure un combattant
encagoulé drapé dans le drapeau
d'Aqmi, avec les deux otages, d'après
les sites internet spécialisés Al-Akbar
et SITE.
R.N.
Le salafisme et djihadisme dans le viseur
Vers un observatoire national
our se mettre à l'abri du danger djihadiste, une nouvelle instance
nationale sera créée avec l'apport de
plusieurs départements ministériels.
Des experts et personnalités seront
invités pour étudier le phénomène de
plus prés. Le référent malékite est souligné avec force contre les tenants de
l'obscurantisme. L'annonce faite récemment par le ministre des affaires religieuses Mohamed Aissa à Constantine
a fait part de la création prochaine de
l'observatoire national de lutte contre
l'extrémisme religieux sous toutes ses
formes. Ce nouveau cadre sera installé
au courant du mois de mars et verra la
coordination de plusieurs départements
ministériels pour assoire une stratégie
de consultations sur ce fléau qui menace l'intégrité du pays. Le ministre souligne que cette " instance est en mesure d'analyser et de proposer une
démarche à suivre pour préserver la
société contre toute forme d'extrémisme ". Il y va ainsi de l'immunisation de
la société entière contre la tentacule djihadiste qui se répand comme une traînée de poudre partout dans le monde
musulman. Pour Mohammed Aissa, le
référent religieux national, inspiré du
P
Saint Coran et de la Sunna est " le rassembleur des Algériens ". Ce référent
religieux national sera renforcé par des
directives d'autant que le rite malékite
constitue le socle sur lequel repose l'islam modéré. C'est dans ce contexte en
ébullition que l'Algérie devra faire face à
l'adversité des groupes de pseudoimams salafistes qui tentent toujours
d'agrandir leur influence et densifier
leurs réseaux. Le chantier de la mise en
place d'une autre instance présidée par
le mufti de la République a été, à
maintes reprises, retardée. Mais cette
fois, le ministre des affaires religieuses
semble bien décidé à la créer dans les
prochains mois. Selon lui "le Mufti de la
République est une académie, une instance, regroupant dans sa composante
des imams, des membres du Haut
conseil islamique (HCI), et des conseils
scientifiques des wilayas, des exégètes
et des spécialistes de différents
domaines ".
La tendance devra donc s'inverser au
profit d'une exégèse plus fouillée et
s'adaptant au contexte actuel.
Les fatwas de l'avis des spécialistes et
théologiens modernes doit correspondre aux attentes actuelles de la
Par Ammar Zitouni
ans la dérision la plus totale l'opinion assiste médusée au déclenchement à des tirs croisés les
plus originales entre la veille garde des
années 90. Le déballage des uns et des
autres sur cette période triste et qui a
apporté au peuple algérien malheur, feu
et sang, décortique bien des sujets sur
feu le président Chadli Bendjedid, l'exFIS pour qu'on termine par Hocine Aït
Ahmed juste après sa mort et sur bien
d'autres questions que se partagent individuellement et collectivement les véritables décideurs de cette époque. Pour
l'opinion, c'est une entreprise menant à
une autre débâcle telle, qu'elle risque de
renforcer pour longtemps l'actualité et sa
domination par l'establishment le plus
apparatchik de l'Algérie indépendante.
C'est scénario qui est malheureusement
incarné par des généraux à la retraite et
des politiques. A tort ou à raison ces
acteurs alimentent la scène par des récits
vrais ou faux, balancés en détail ou brut
au peuple : l'astuce tactique des uns et
des autres, la parole et le verbe élastique
sur des événements que la génération qui
ne les a pas vécue, mais qu'elle vient de
découvrir avec autant de stupéfaction et
de curiosité. Ce grand déballage y est
D
société. Il faut ainsi contrer selon eux
les extrémistes qui s'emparent des
mosquées et conditionnent la foule des
fidèles à une somme de pratiques du
moyen âge.
Il faut rappeler que le ministre lui-même
avait indiqué que le salafisme s'est
emparé de plusieurs mosquées en
Algérie dont 55 à la capitale. Ces derniers qui arrivent à diffuser le poison de
l'extrémisme de manière ouverte
seront-ils stoppés ?
Le département des affaires religieuses
veut mener actuellement le front de
cette lutte en diligentant des enquêtes
sur ces mosquées suspectes.
De l'autre côté, il y a lieu de faire activer
le haut conseil islamique qui s'est vu
depuis ces dernières années dans une
hibernation alors que les idées inspirées du wahabisme font fureur.
Le chantier en tout cas reste ouvert et
ne peut être comblé que si toutes les
forces vives d'intellectuels, de chouyoukhs de zaouia et des personnalités de
grand savoir dans le domaine de la
théologie ne travailleraient en commun
pour contrer les dangers de l'extrémisme et son corollaire le djihadisme.
Farid Larbaoui
Procès Sonatrach1
Les entreprises étrangères
nient les accusations
Par : Imen.Hamadache
L'audition du quatrième groupe a débuté hier
matin, seizième jour du procès de l'affaire
Sonatrach1. Le quatrième groupe englobe les
compagnies et groupes étrangers impliqués dans
cette affaire.IL s'agit du groupe Contel Funkwerk,
Contel Algérie à responsabilité limitée, la société
allemande Funkwerk Plettac, Saipem contracting
Algeria (Italie).
Le juge a commencé l'audience avec Toliau Orssi
le représentant de la société Saipem sur le marché
qui porte sur la réalisation d'un gazoduc devant
relier l'Algérie à l'Italie (Sardaigne). " Le groupe italien Saipem Contracting Algeria, a obtenu ce marché en bénéficiant d'une offre financière moins élevée, contrairement à ce qui est stipulé par la loi
algérienne sur les marchés ". Le juge : " est ce que
le fils de Mohamed Meziane l'ex PDG d Sonatrach
Mohamed Réda Meziane vous a faciliter l'obtention
du projet de GK3. " J'ai n'était pas présent au
niveau de l'entreprise. Il exilique que la préparation
à l'offre d'appel lancé para Sonatrach était claire,
et il avait même une commission du coté de
Sonatrach " .Le juge l'interroge sur l'augmentation
des prix concernant le marché. " Je refuse ses
accusassions " en disant que SIPEM a bien étudier
le projet du coté technique, on a même prit en
considération la situation sécuritaire ". Il a même
ajouté que les négociations avec Sonatrach pour
réduite l'offre jusqu'à 15% malgré qu'en était perdant dans l'affaire car tous nous compte ont été
gelé, mais on s'est pas arrêter " la finalisation le
projet a connus un échec ".L'intervention de la
défense civile a été basé sur le crédit de 4 millions
de Dinars qui se trouver dans le compte de
Mouhamed Reda Mezaine . Toliau Orssi a bien
précisé que le crédit été concéderai comme un prix
et n'on à titre privé. " D'ailleurs elle n'existe pas
dans le compte de l'entreprise " a-t-il signalé.
L'avocat de Sonatrach réclame le nombre des
contrats qui on était signés lors ce que Mohamed
Reda Mezaine occupée le poste de consulteur à
Sipem. " Sept contrat seulement su 20 " a dit le
prévenu. Le juge Reggaed : " la situation sécuritaire avait joué un rôle ".L'accusé affirme que la situation sécuritaire avait un grand rôle, car ont ne pouvaient pas travailler durant la nuit, on est obliger de
faire appel à d'autre employer italiens pour renforcer le travaille durant la journée. Les règles de
sécurités sont fondamentale et Sonatrach c'es elle
qui fiancer la sécurité des Italiens. L'enquête a
révélé que le marché a été conclu de gré à gré
entre le directeur du département production de
Sonatrach et le groupe Contel Funkwerk sans respecter les dispositions législatives et réglementaires en vigueur tel que l'appel d'offre international.L'accusé a nié tout les accusassions porter
contre le groupe Contel Frunk work. " Le groupe
Contel traite les machés en Dinars hors les autre
entreprise avec la monnaie étrangére. Et duranat
notre contrat le Dinart avait connas une baise jusqu'à 90% " la perte était à n'autre niveau ". Ajoute
t-il que le groupement n'avait ni capitale ni un
bénéfice. Concernant l'arrêt du projet de l a base
du 24 février à Hassi Messaoud le repr2sentanat
de du groupement Contel.
I.H
Eclairage
Marat-Sade
pour quelque chose. On s'agite comme
dirait l'autre à l'image de la mouche du
coche, pour tenter de capter l'attention,
tandis que d'aucuns semblaient absorber
par leurs irresponsabilités durant les
épreuves qui ont blessé la Nation et dont
certains en portent une lourde responsabilité qui ne mérite aucune indulgence.
Mais cette irresponsabilité n'aurait jamais
été payante sans les graves insuffisances
des dirigeants réunis de cette époque et
qui n'avaient aucune stratégie à moyen et
long terme pour maitriser la situation. Ils
n'ont pas su transposer à la dimension
d'un Eta fort l'image de la sincérité et du
sérieux républicain immunisant l'unité
nationale et rassemblant les rangs. Ils ont
continu opté pour les querelles entre eux,
empoisonner le climat général du pays, le
professionnalisme politique, et comme ils
le font aujourd'hui, il s'agit de vouloir plaire à tout le monde par des révélations et
des déclarations contradictoires pleines
de mensonges, ambiguës, revenant sur
leurs précédents parcours sinueux pour
finir dangereusement dans l'expectative
et les rancœurs entre eux. Rien n'est plus
dangereux que la rancune entre " camarade ". La façon maladroite dont certains
racontent au peuple leurs " exploits "
durant les années 90, ne peut-être qu'une
incitation à laisser se poursuivre le développement de la crise puisqu'on n'hésite
plus à déterrer le ridicule, l'animosité et
toutes les négations que les citoyens ne
veulent plus entendre. Mais il ne faut
point sous-estimer cette campagne aux
relents de règlement de compte que s'occasionne la veille garde. Une campagne
qui fait montre d'hypocrisie et d'opportunisme faisant que l'image de ses acteurs
souffre de façon ridicule. Elle a pâti également la confiance et la crédibilité qui
étaient placées en eux par la nouvelle
génération et portant un coup fatal à leur
réputation et à leur sincérité.
A présent, la question cruciale n'est plus
celle de la guerre des mots que se livrent
ses revanchards et qui étaient bien placés au cœur de la décision. C'est en
7
Mardi 12 janvier 2016
termes d'opposition, de rivalités, d'animosité entre eux qu'il faut raisonner. Chacun
d'eux se trouve devant son propre dilemme constitué par sa propre tactique et la
poursuite d'une querelle ancienne et qui
vient ces jours-ci de dépasser toute
mesure, une querelle sans fin, sans
issue, sans raison. Le génie de ces
hommes consiste, lorsque tout va bien, à
s'en attribuer tout le mérite et, lorsque
tout marche mal, à en tenir l'autre pour
responsable. Ne dit-on pas qu' 'Hitler est
passé par la brèche et des milliers de
gens sont morts ". Il faut que cette querelle pérenne reste dans leur seul périmètre
et ne s'étende pas à la société. Celle-ci
dans le cas inverse, va se diviser encore
comme dans les années 90. Et ça, c'est
négatif pour la cohésion nationale.
Politiques, personnalités nationales,
généraux à la retraite sont traversés par
un mouvement de crise, car la " sagesse
" n'est plus au rendez-vous. Tout un chacun agit comme bon lui semble, puis,
seulement après, chacun fait
part de
ses récits " à l'opinion. Cela dilue la
conscience populaire, fatiguée et désillusionnée par tant d'hypocrisie et d'opportunisme. C'est du " Marat-Sade ". Un vrai
jeu de malade, dans un périmètre de politiques fous.
A.Z.
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT, DE L'URBANISME
ET DE LA VILLE
Office de promotion et de gestion immobilière de RELIZANE
NIF : 0976.16010.020057
Conformément aux dispositions de l'article N°49 texte n°02 du 07/10/2010,
portant réglementation des marchés publics modifié et complété , le Président
de l'Assemblée Populaire Communale de Mazouna ,informe l'ensemble des
soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offres national ouvert dans les
quotidiens nationaux ( ....... en date du 26/11/2015 et tribune des lecteurs en date
du 27/11/2015) concernant le projet :
PROGRAMME
SITE
NBRE LOGTS
CQC
2000 LPL 2013
BENDAOUED
400
VI et plus
" Eclairage Public De L'entrée Principale à Partir ouled Meziane Vers
La Ville De Mazouna "
Après l'analyse et jugement du 30/12/2015 par la commission de jugement conformément aux normes du cahier des charges qui a donné les résultats suivant :
Seules les entreprises possédant un certificat de qualification et de classification
professionnelle comme activité bâtiment principale peuvent retirerez le cahier des
charges auprès de l'office de promotion et de gestion immobilière de RELIZANE
adresse impasse ZAGHLOUL cité BERREZGA wilaya de RELIZANE contre paiement des frais de reproduction fixés à 5000.00DA non remboursables
Les offres accompagnées des pièces et documents et en cours de validité tels
qu'exigé par le cahier des charges doivent être présentées dans deux (02) enveloppes
distinctes
N° Désignation L'entreprise Montant en T.T.C Montant en T.T.C
du Projet
avant rabais
après rabais
01
-Une enveloppes contenant " l'offre technique " elle doit comprendre
-Déclaration à souscrire
-Déclaration de probité
-Copie de statut de partenaire cocontractant
-Copie de certificat de qualification et de classification du soumissionnaire en cours
de validité doit correspondre au projet considéré ou équivalent ainsi que celui ou
ceux des membres du groupement catégorie 4 et plus
-Un exemplaire du protocole d'accord liant les membres du groupement conjoint ou
solidaire
-Instruction aux soumissionnaires paraphées et signée par les candidats soumissionnaire portant le mention et accepté
-Copie l'extrait du registre du commerce du soumissionnaire et des membres du
groupement éventuellement
-Extrait de rôle de moins de 03 mois en cours de validité apuré ou avec échéancier
-Numéro d'identification fiscale (NIF)
-Attestation de solvabilité bancaire
-Attestation de mise à jour ou copie légalisée (CNAS CASNOS CACOBATPH)
-Cahier des prescriptions spéciales
-Cahier des prescriptions techniques
-Casier judiciaire du signataire du marché dont la date d'établissement ne doit pas
dépasser 03 mois
-Pouvoirs de du signataire de la soumission (dans le cas de société ou de groupement)
-Bilan des trois (03) dernières années (2012-2013-2014) certifiés par un commissaire aux comptes
-Liste nominatives du personnel pour l'encadrement accompagnée de diplômes et
des références professionnelles
-Référence professionnelle du partenaire contractant dans des bonnes exécutions
délivrées par les maîtres d'ouvrage
-Liste matériel à engager (annexe 1) justifiée par les quartes grises et assurance pour
le matériel roulant et par des factures d'acquisition pour le reste
-Dans le cas d'une location de matériel la justification devra se fera par contrat
notarié
-Une caution de soumission supérieure à un pour cent (1%) du montant de l'offre
(copie originale) pour les marches des travaux dont le relève de la compétence des
commission sectorielles des marchés émise par une banque de droit algerien ou la
caisse da garantie des marchés publiques
-Copie de l'attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour l'année 2014 pour
les sociétés commerciales datées de al personnalité morale
Eclairage
public de
l'entrée
Principale à
partir ouled
Meziane
Vers La Ville
De Mazouna
SARI
10.166.024.70 DA
9.808.180.63DA
Identification
Fiscale
0007272789008338
Note
Délai
Technique D'exécution OBSERVATION
Le top 5 des aliments
anti-acné
68.88
72 JOUR
Le moins
disant
Remarques : Conformément au disposition de l'article 125 du décret présidentiel du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés ;
Un délai de 03 trois jours, au plus tard à compter du premier jour de la publication du présent d'avis d'attribution provisoire du marché est accordé aux soumissionnaires pour se rapprocher au service contractant pour prendre connaissance
des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières.
Tout soumissionnaires contestant ce choix, peut introduire un recours auprès
de la commission des marchés compétentes et ce dans un délai de 10 jours à
compter de la première parution du présent avis conformément à l'article 114 du
décret présidentiel N°10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant les
réglementations des marchés publics.
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
ans son livre
"Mon
cahier
beautyfood", la
dermatologue
Nadine
Pomarède nous révèle
comment une bonne alimentation peut nous aider
à combattre l'acné.
Le top 5 des aliments à
privilégier.
D
Les fruits de mer
Ils sont riches en zinc, un
nutriment anti-inflammatoire.
Les fruits de mer, en particulier les huîtres, contribuent donc à limiter l'acné,
qui est une inflammation.
Le bœuf et le foie de veau
Comme pour les fruits de
mer, mais dans une moindre mesure, le zinc est
présent dans le foie de
veau.
Un bon allié pour notre
peau. Le bœuf contient
également du sélénium,
indispensable pour stimuler les défenses immunitaires de l'organisme.
Les poissons
Les poissons gras, sont
riches en oméga 3 et acides
gras
essentiels.
Attention aux plats préparés et aux aliments transformés : ils sont pleins
d'acides gras trans, à fuir
si l'on veut avoir une belle
peau.
Les légumes
Au sein des populations
d'Indiens du Paraguay et
de Nouvelle-Guinée, les
adolescents ne souffrent
4 astuces pour bien laver
son linge
Une enveloppe contenant " l'offre financière " contenant
-La lettre de soumission dument remplis et signée
-BPU dument remplis et signé
-Le devis quantitatif et estimatif dument remplis et signé
Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à l'adresse suivante
Biologie
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
aver son linge, c'est
tout un art. Linge
blanc qui grisaille, nappe
tachée, tee-shirt qui perd
de son éclat… Toutes les
astuces à connaître pour
un linge toujours au top.
Prendre soin de son linge
n'est pas toujours chose
évidente. Laver son linge
selon les bonnes températures de lavage ne suffit
parfois pas à faire partir
une tache résistante, ni à
L
La date de dépôt des offres est fixée au 21 ème jour avant 13.00 heures a compter
de la première parution de l'avis d'appel d'offre dans les quotidiens nationaux ou le
BOMOP
L'ouverture des plis est prévue le même jour de dépot des offres à 14.00heurs les
soumissionnaires sont invités à y assister
Si la date de dépôt et d'ouverture des offres coïncide avec un jour férié ou un jour
de week-end celle-ci est reportée au jour ouvrable suivant aux même horaires
Les soumissionnaires resteront engager par leurs offres pendant un délai de 03 mois
augmenté à la durée de préparation des offres
LE DIRECTEUR GENERAL
Tribune des Lecteurs - Mardi 12 janvier 2016
ANEP 000 433/31
6
ANEP 000 426/31
pas d'acné. Au delà du
patrimoine génétique, les
scientifiques ont remarqué
que
ces
populations
consommaient très peu de
sucres. Leur alimentation,
riche en légumes, explique en partie l'absence
d'acné.
Les fruits
Les fruits ont un indice glycémique bas, en particulier les fruits rouges.
L'indice glycémique des
aliments (qui conditionne
le taux de sucre dans le
sang) est un bon indicateur à connaitre avant de
manger quoi que ce soit
puisque le sucre est un
des responsables de l'inflammation de la peau, et
donc de l'acné.
A noter :
Si l'on veut se débarrasser
de son acné, changer
d'alimentation peut être un
premier pas, mais il faudra
sans doute, si l'acné est
sévère, suivre un traitement
dermatologique
adapté.
OMELETTE
DE POULET
Ingrédients
1 escalope de poulet
4 œufs
15g de gruyère râpé
2 cuillères à soupe de lait
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe d'huile
Sel, poivre, piment doux, cumin
Préparation :
Couper l'escalope de poulet en lanières. Faire
chauffer le beurre et l'huile dans une poêle et y
faire revenir les lanières de poulet jusqu'à ce
qu'ils soient bien cuits, assaisonner de sel,
poivre, cumin et piment doux. Dans un saladier,
battre les œufs en omelette avec le lait, saler et
poivrer. Faire chauffer un peu d'huile dans une
poêle antiadhésive et y disperser les lanières de
poulets cuits, verser au dessus les œufs battus
et laisser cuire à feu moyen en inclinant de
temps à autre la poêle, retourner l'omelette pour
cuire de l'autre côtés. Avant la fin de la cuisson,
saupoudrer au dessus d'omelette le gruyère
râpé et laisser fondre.
Conseils pratiques
ANEP 000 421/31
A MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL
DE L'OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE
DE RELIZANE
" Soumission à ne pas ouvrir "
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 03/2016
Mardi 12 janvier 2016
CUISINE
Problèmes cutanés
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
L'office de promotion et de gestion immobilière de RELIZANE dont le siége social
est à l'impasse ZAGHLOUL cité BERREZGA wilaya de RELIZANE lance un avis
d'appel d'offre national restreint pour la réalisation et la viabilisation et locaux commerciaux des projets suivants :
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
Wilaya de Relizane
Daïra de Mazouna
Commune de Mazouna
IDENTIFICATION FISCALE : 098448225141616
AVIS D'APPEL D'OFFRE
NATIONAL RESTREINT N ° 03/2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Mardi 12 janvier 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
éviter la perte d'éclat des
couleurs. Pourtant, à chaque problème sa solution.
Voici 4 astuces à suivre.
Pour les draps blancs
qui grisaillent
C'est presque inévitable… avec le temps, les
draps blancs (et autres
textiles blancs) ont tendance à virer gris. Mais
ce n'est pas une fatalité.
Pour que notre linge reste
blanc de blanc on peut
utiliser un ou deux
sachets de levure chimique ou un demi verre de
bicarbonate de soude.
Pour une nappe pleine
de taches
Les taches de gras sont
les plus dures à faire partir. Pourtant, là-encore, il
y a bien des solutions. Si
notre nappe est blanche,
à l'aide d'une brosse à
dents, on brosse les
taches avec un mélange
19
de bicarbonate de soude
et de jus de citron. On
glisse ensuite la nappe
dans la machine à laver.
Pour que les habits
gardent leur couleur
Les couleurs pétantes
sont souvent les plus fragiles au lavage, surtout
quand les textiles ne sont
pas de très bonne qualité.
Il arrive parfois que le
rouge, le bleu ou les couleurs foncées perdent de
leur éclat au lavage. Pour
fixer les couleurs de nos
habits, on plonge le linge
10 à 15 minutes dans une
bassine d'eau tiède avec
une poignée de gros sel
ou 25 ml de vinaigre
blanc. On rince, on laisse
sécher et on le passe
ensuite à la machine, de
préférence avec une lingette anti-décoloration
pour se prémunir de tout
accident.
Pour récupérer un
cachemire feutré
On le fait tremper pendant 1 heure dans une
bassine en recouvrant " à
fleur " d'eau et en ajoutant
un verre de réparateur
laine. Et pour faire sécher
son cachemire, on l'étire
d é l i c a t e m e n t .
Evidemment, surtout pas
de sèche-linge !.
CAKE AU YAOURT
Ingrédients
1 pot de yaourt
1 verre et demi à thé de sucre en poudre
1 verre à thé d'huile
1 sachet de sucre vanille
3 sachets de levure pâtissière
5 œufs
1 pincée de sel
La farine selon le mélange
1 boîte de fruits confits
50g d'amandes hachés
Préparation :
Travailler dans un mélangeur électrique les
œufs et le sucre en poudre jusqu'à ce que le
mélange blanchisse et devienne mousseux,
ajouter l'huile en continuant à travailler, ajouter
le yaourt et le sucre vanillé, bien mélanger,
incorporer la farine tamisée peu à peu au
mélange, ajouter la levure et le sel, travailler
l'ensemble jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Beurrer légèrement un moule à
cake, le chemiser de papier cuisson, le laisser
dépasser les bords du moule, Y verser la pâte,
répartir les fruits confits aux bords de la pâte et
placer les amandes hachés au milieu. Faire
cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant
45 minutes. Vérifier la cuisson de cake avec une
lame de couteau, avant de le sortir du four,
laisser refroidir avant de démouler.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
Actualité
Sudoku N ° 392
Mots fléchés N° 392
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 392
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Hausse du taux de chômage à 11,2% en septembre 2015
Les travaux de refonte
débuteront ce mois-ci
Sur fond de crise endémique
Lancement de la révision
des statuts de la Caci
e taux de chômage en Algérie a
atteint 11,2% en septembre 2015
contre 10,6% une année auparavant, alors que celui des jeunes de 16 à
24 ans est de près de 30%, a appris hier
l'APS auprès de l'Office national des statistiques (ONS). Sur une population active
de 11,932 millions de personnes, la population occupée est de 10,595 millions de
personnes, soit une population en chômage de 1,337 million d'individus. Le taux
de chômage des jeunes âgés entre 16 et
24 ans a augmenté à 29,9% en septembre 2015 contre 25,2% au même mois de
l'année 2014 (31,1% en 2005). Il est
constaté que le taux de chômage chez les
femmes est plus important que celui des
hommes: 9,9% chez les hommes contre
16,6% chez les femmes. Par milieu de
résidence, le taux de chômage est estimé
à 11,9% en milieu urbain (10,7% chez les
hommes contre 15,9% chez les femmes)
et de 9,7% en milieu rural (8,3% chez les
hommes contre 18,8% pour les femmes).
Pour ce qui concerne les jeunes âgés
L
entre 16 et 24 ans, le taux de chômage est
de 26,7% chez les hommes et de 45,3%
chez les femmes. Quant aux personnes
de 25 ans et plus, le taux de chômage est
de 8% avec un taux de 7% chez les hommes et de 12,3% chez les femmes. Par
niveau de qualification, il est constaté que
le taux de chômage des diplômés de l'enseignement supérieur à baissé à 14,1% en
septembre dernier (contre 16,4% en septembre 2014) avec un taux de chômage
de 20,5% pour les femmes et de 8,5%
pour les hommes.
Par ailleurs, l'étude de l'ONS indique que
les chômeurs de longue durée (cherchant
un emploi depuis une année ou plus)
constituent 71,2% de la population en
chômage. L'enquête note aussi que la part
des chômeurs qui acceptent des emplois
inférieurs à leurs aptitudes professionnelles est de 78,7%, des emplois pénibles
pour 28% ou des emplois mal rémunérés
pour 81%.
La population occupée, qui est de 10,594
millions de personnes, se compose de
8,66 millions d'hommes et de 1,934 million
de femmes. Le salariat continue à constituer la forme dominante de la population
occupée avec un taux de 69,8%.
La catégorie des employeurs et indépendants représente 28,7% de l'ensemble de
la population occupée. Quant à la structure de l'emploi selon le secteur d'activité,
elle fait ressortir que les services marchands et non marchands absorbent
61,6% de la main d'oeuvre totale, suivi par
le BTP (16,8%), l'industrie (13%) et l'agriculture (8,7%). En fonction du secteur juridique, l'enquête indique que le secteur
privé emploie 58% de l'ensemble des
employés, mais avec une disparité hommes-femmes puisque l'emploi féminin se
concentre en particulier dans le secteur
public avec 64,1% de l'emploi féminin global. Pour ce qui concerne l'affiliation à la
sécurité sociale de la population occupée,
elle est de 61,5% (contre 51% en 2005)
avec 6,515 millions de personnes affiliées
et 4,08 millions qui ne le sont pas.
R.N.
Célébration de Yennayer
Asgass Ameggaz 2966
Par Amar CHEKAR
atrimoine immatériels par excellence qui
fait la joie de tout le peuple, la célébration annuelle de Yennayer est passé du
caractère familial dans le passé au stade de
fête nationale qui attend aussi, sa promulgation comme journée chômé est payé au
même titre que les autres jours fériés de l'année. Riche d'enseignements et de valeurs à
tous les Algériens attachés à leurs histoire et
civilisation ancienne et contemporaine, la
célébration de Yennayer 2966 qui coïncide
avec l'officialisation de la langue Tamazight
au mois de janvier 2016, a marqué a jamais
le peuple Algériens des quatre coins du pays
età l'étranger. " Nous n'avons jamais cessé
de célébrer yennayer depuis la révolution
Algérienne. Même après l'indépendance
nationale, ce sont des millions d'Algériens
qui célèbrent cette tradition amazighe dans
la discrétion à moment donné à la maison.
Mais, ces dernières années, la célébration
de yennayer est devenue un symbole qui se
fêtent de manière officiel à l'échelle nationale ", selon les témoignages de plusieurs
familles à Algérienne. Passant de la dimension régionale qui se limite aux régions, dont
P
Horizontalement
1 - Chauve-souris commune
2 - Tendance à la domination
3 - Tour de bobine - Bienfaiteur égyptien - Elu sur l'agenda
4 - Il porte le numéro 77 - Immensité
5 - Habits de ballet - Met en conserve
6 - Mauvais sujet - Difforme - Eventualité
7 - Exécutera de nouveau - A faire trois fois
8 - Enchâssera - Renfort de oui
9 - Remarque abrégée - Mettrai au courant
10- Bonne raclée - Instinct de chasseur
Verticalement
A - Faisaient le tour du propriétaire
B - A contracter pour être plus à l'aise - Devoir de louveteau
C - Voile dans le vent - Ils mettent les balles à la hauteur
D - Etat d'Amérique - Filtre naturel
E - Temps de règne - Hirondelle de mer
F - Pouffé - Herbacée irritante
G - Réprimanderait
H - Insulaires - Massif marocain
I - Arbuste à fleurs parfumées - Monnaie d'Asie
J - Bourguignonne trés cruciverbiste - Une des perles de la
côte -Chauffeur déifié
K - Oraganisation qui nous veut du bien - Piquai plusieurs
fois
L - Impeccables - Composant d'atmosphère
SOLUTIONS
Mots croisés N° 391
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 391
SOLUTIONS
Sudoku N ° 391
la Kabylie, les Chaouis dans les Aures,
Chenaoua dans la région de Cherchell et
Tipaza, Mozabites à Ghardaïa, Beni Senous
à Tlemcen, Touarègue à Tamenrasset et le
grand Sud en général, Adrar, Timimoune et
plus autres Amazigh des 48 wilayas leurs villes villages, les 1541 communes de tout le
pays parlent tous la langue Arabes au même
temps, la célébration de Yennayer
Amazighe, n'a jamais posé problème au sein
du peuple, si ce n'est quelques politicards
qui ont stigmatisés la culture et la langue
Amazighe, au lieu de s'ouvrir à la diversité
qui constitue une richesse à tous les peuples. Au-delà des festivités officielles qui
donnent un tonus plus au moins important
pour faire valoir la tradition, le HCA qui a
signé une convention avec le secteur de
l'éducation nationale, n'a pas manqué de
signer une première leçonsur Yennayer,
pour faire connaitre la valeur intrinsèque
del'histoire commune aux Amazighe aux 8
millions d'enfants scolarisés, afin de réhabiliter l'histoire de l'Algérie ancienne avec les
algériens d'aujourd'hui est de l'avenir. La victoire du roi Berber Chachnak, contre
Ramsès II roi des Pharaons, il y de cela,950
ans avant Jésus Christ, Chachnak, a inscrit
cette date historique, dans le calendrier des
luttes des Amazighes, nommés hommes
libres depuis. L'histoire nous apprends que
les Berbères, sous le règne de Massinissa et
Jugurtha, ont étés les premier à créer l'agriculture, afin de s'assurer l'approvisionnement en blé, orge et plus, afin de satisfaire
les besoins du peuple Berbères à l'époque
ancienne. S'imposant par la force des choses, la célébration de Yennayer Chaque
année, qui est prise en charge par le peuple
depuis des milliaires, continue de génération
en génération.Forte de son oralité qui a survécu à l'ensemble des colons qui ont succédés en Afrique du Nord, les artistes toutes
disciplines confondues ont diffués et développés les messages sur différents supports,
afin de faire connaitre ce patrimoine nationale qui mérite aussi, son enregistrement
dans le registre de l'Unesco qui a déjà
reconnue plusieurs traditions du peuple
Amazighe, à commencer par les traditions
Ahelil, Gourara, l'Imzade et plus, qui vont
tous dans le sens de la sauvegarde des traditions du peuple Amazighe en Afrique du
nord qui s'étale de la Mauritanie jusqu'aux
pyramides du Soudan et l'Egypte. Asgass
Ameggaz 2966.Bonne année 2996.
Tizi Ouzou
Les transporteurs ferment la RN12 près de L'Rhahlia
Par Roza Drik
nviron une trentaine bus de transport
privé desservant la ligne Gare routière
de Boukhalfa- station d'Oued Aïssi sont à
l'arrêt. Un mouvement de protestation s'est
déclaré chez les opérateurs privés de transport dans la matinée d'hier, pour contester la
décision de délocalisation de l'arrêt : clinique
dentaire, centre ville de Tizi-Ouzou, n'a pas
plu à ces transporteurs qui refusent le nouvel arrêt, à quelques dizaines de mètres plus
bas, face à la direction de l'environnement,
au niveau de l'ancienne station des fourgons, à côté du stade 1erNovembre. Sur
place, nous avons constaté cinq abris-bus
E
déjà placés, en attendant d'autres commodités. Contacté le Directeur des transports,
s'est désolé " du refus des opérateurs de
bus desservant Boukhalfa- Oued Aïssi. Ils
voulaient garder l'ancien arrêt : clinique dentaire et face à la clinique Khati ". Certains
même ont procédé à la fermeture de la
RN12 de près de L'Rhahlia à 7 kms à l'Est
du chef-lieu de la wilaya. Une paralysée
totale de cet important axe routier, les automobilistes étaient contrains de faire demitour tandis que les voyageurs venus des différentes localités Est de la wilaya et ceux
venu de la wilaya de Béjaia , ils étaient obligés de poursuivre le parcours à pied pour
rejoindre leur destination. . Quant à cet
arrêt, il a toujours existait ce n'est pas nouveau mais en aucune façon va nuire les
transporteurs de bus mais les citoyens
seuls qui vont être pénaliser de marcher
quelques mètres de plus pour se rendre à
cet arrêt. Ce dernier, faut-il le reconnaitre
qu'il est plus spacieux plus adéquats pour
les voyageurs , permettra ainsi de désengorger la ville de Tizi Ouzou de cette mare
d'humaine sur tout les heures de pointes.
Par ailleurs, les protestateurs ne sont pas à
leur première action puisque il y a lieu de
signaler qu'un sit-in a été observé la
semaine dernière devant le siège de la
wilaya. Faut-il que l'Etat s'incline devant le
diktat de ces opérateurs ?
Contribution / Politique
Les sept messages de Hocine AIT AHMED
Par Dr Abderrahmane MEBTOUL,
Professeur des Universités, Expert
International
yant eu l'honneur de confronter lors de
plusieurs rencontres, mes idées avec
Lui, homme tolérant et de grande culture, je
me sus rendu au deuxième jour pour présenter mes condoléances à sa famille et à
mes amis au siège du FFS à Alger. En ces
moments de recueillement à la mémoire
d'un grand homme, l'Algérie s'est réconciliée
avec elle même. Mais ces centaines de milliers d'algériennes et
d'Algériens ont
adressé au pouvoir politique des messages
forts que le défunt a défendu durant toute sa
vie1.-Le premier message qui a réuni toutes
les populations de l'Est à l'Ouest du Centre
au Sud est la défense de l'unité nationale
A
20
Mardi 12 janvier 2016
: un seul mot d'ordre l'Algérie éternelle
tenant compte de nos différentes sensibilités politiques, économiques et culturelles.
2.- Le deuxième message est que l'Algérie
doit s'orienter vers une réelle démocratie,
l'Etat de Droit tenant compte de son anthropologie culturelle.3.-Le troisième message
lié aux précédents est le développement des
libertés, sans lesquelles aucun développement réel ne peut se réaliser, la promotion
de la femme dans la gestion de la Cité,
signe de la vitalité de toute société. 4.-Le
quatrième message est de concilier l'efficacité économique avec une très profonde
justice sociale, cette dernière n'étant pas
antinomique, la cohésion sociale renforçant
l'efficacité économique. 5.-Le cinquième
message est de réaliser, en ce monde impitoyable, où les grands espaces dominent
comme facteur d'adaptation aux nouvelles
mutations mondiales, l'intégration du grand
Maghreb, dont il état un ardent défenseur.
6.-le sixième message, du fait qu'il a été un
militant actif au niveau des relations internationales, est de lutter pour un monde plus
juste conte les inégalités, la pauvreté, par la
symbiose des apports de l'Orient et de
l'Occident , en développant une culture de
justice et de tolérance planétaire. 7.-Enfin
dernier message, traduisant la droiture et la
moralité de ce grand homme : je veux être
enterré auprès de ma mère, dans mon village, sans protocoles mais accompagné
par le peuple algérien. Espérons que ces
messages, qui sous tendent une très profonde philosophie, seront traduit en actes
politiques au profit exclusif de l'Algérie.
A.M.
5
PAR : AMEL.SENOUSSI
Les travaux de refonte des statuts régissant la Chambre algérienne du commerce et
d'industrie (Caci) débuteront en janvier en
cours, une réforme longtemps revendiquée
par les présidents des chambres de wilayas
aspirant à plus de prérogatives dans la gestion et la prise de décision, a indiqué le président actuel de la Caci, Mohamed Laïd
Benamor. " Nous commencerons les travaux
(de la révision des statuts) dès cette
semaine, ils vont durer un trimestre et en avril
nous aurons quelque chose de consistant à
vous présenter ", a déclaré à la presse M.
Benamor en marge de l'Assemblée générale
de la Caci.
Ces travaux seront menés en concertation
avec l'ensemble des Chambres du commerce et d'industrie de wilayas (CCI), a-t-il
ajouté. " Nous allons recenser les différentes
propositions des CCI pour les débattre au
niveau régional avant de les présenter sous
forme d'un projet à soumettre au ministère du
Commerce pour validation ", a-t-il expliqué.
D'après M. Benamor, la révision des statuts
de la Caci " va donner plus de liberté aux présidents élus dans la gestion des chambres ".
Il a évoqué dans ce sens " la mise en place
d'un conseil de gestion selon un plan d'action
et selon les urgences qui peuvent surgir dans
la sphère économique du pays ".
Les présidents des CCI étaient unanimes à
appeler, lors de cette assemblée ordinaire, à
une " refonte profonde et rapide " des statuts
et du règlement intérieur régissant ces chambres.
Selon les présidents des CCI qui
tiennent leur première assemblée depuis
leurs élections en 2014, " il est temps de
changer ces statuts datant de 1973, modifiés
légèrement en 1996 ".
" Actuellement les
présidents sont confinés dans des rôles protocolaires. Nous réclamons une refonte
rapide et profonde pour que ces derniers,
représentant légitimes d'opérateurs économiques, soient une partie prenante dans la gestion des chambres et pourront ainsi accomplir
pleinement leur rôle ", a plaidé le président
de la CCI d'Alger Mustapha Korichi.
Le président de la CCI de Bejaia Fawzi Bekati
a lui aussi appelé à une refonte urgente des
statuts de la Caci. "Après plus d'une année de
notre élection rien n'a changé. Nous demandons à ce qu'il y ait un partage de responsabilités et de prérogatives entre les présidents
des CCI et les directeurs", a-t-il
revendiqué."C'est
inconcevable
qu'aujourd'hui un président d'une CCI n'ait pas le
droit de recruter sans l'aval du ministère.
C'est inconcevable qu'un président ne dispose même pas de structures adéquates où
recevoir des étrangers", a-t-il déploré.
De son côté, le président de la CCI de Sétif
Seklouli Ammar a présenté une liste d'une
vingtaine de propositions de réforme portant,
entre autres, sur le mode de gestion et de
financement des CCI. "Nous sommes des
opérateurs économiques et créateurs d'emplois et de richesse mais les prérogatives
actuelles nous bloquent", a-t-il regretté.
Présent à cette réunion, le ministre du
Commerce Bakhti Belaïb a, pour sa part,
apporté son appui au projet de refonte des
statuts de la Caci et des CCI tout en exprimant sa pleine disposition à accompagner ce
processus. "Je suis de ceux qui souhaiteraient que les statuts changent", a-t-il soutenu."Même si le financement des Chambres
reste majoritairement public, il y a une nécessité absolue d'introduire des changements
dans les statuts actuels régissant les CCI", a
encore dit M. Belaïb.
Par ailleurs, M. Belaïb a fait savoir qu'une
nouvelle liste de 6 produits agricoles et industriels, soumis au régime des licences, sera
publiée durant cette semaine. " Ces produits
ne pourront être importés que par le truchement d'une licence ", a-t-il noté. Il a rappelé
que pour le moment " il y a un consensus sur
trois produits qui sont: le ciment, le rond à
béton et les véhicules ", pour un coût financier
dépassant les 7 milliards de dollars.
ENFIN, Le ministre a considéré, dans ce
contexte, que la liste des produits soumis aux
licences n'était pas importante par rapport à la
facture globale des importations estimée à 60
milliards de dollars (en 2014). Cela s'explique,
selon lui, par le fait que les secteurs concernés ne disposent pas encore d'indicateurs
précis leur permettant de déterminer les
quantités à importer par rapport à l'offre de la
production nationale.
A.S
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mardi 12 janvier 2016
Quotidien national d’information
Coopération algéro-palestinienne
Lamamara s'entretient
avec Saeb Ourikat
Le ministre d'Etat, ministre des Affaires
étrangères et de la coopération internationale,
Ramtane Lamamra, a tenu hier de larges
concertations avec une délégation palestinienne, conduite par le secrétaire général du
Comité exécutif et chef du département des
négociations de l'Organisation de libération
de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, sur l'escalade israélienne dans les territoires occupés et les démarches politiques et diplomatiques en faveur de la cause palestinienne.
Dans une déclaration à la presse au terme de
la rencontre de concertation entre les membres des délégations algérienne et palestinienne, M. Lamamra a précisé que la visite
du négociateur en chef palestinien revêtait
une "dimension stratégique" et s'inscrivait
dans le cadre du mécanisme de concertations
politiques entre les directions algérienne et
palestinienne, adopté dans le sillage de la
dernière visite du président palestinien,
Mahmoud Abbas, en Algérie en décembre
2014.
Le chef de la diplomatie algérienne a rappelé
les décisions prises lors de la visite du président Abbas pour la coordination et la concertation entre les deux parties afin que "la diplomatie algérienne soutienne plus que jamais la
cause palestinienne".C'est à ce titre qu'il a été
décidé de mettre en place un mécanisme de
concertation politique, dont la première session s'est tenue en décembre lors de la visite
du ministre palestinien des Affaires étrangères, Ryad El-Maliki, a précisé M. Lamamra.
De son coté, M. Erekat ,a indiqué que la rencontre avait permis de passer en revue la
situation dans les territoires palestiniens qui
est marquée, a-t-il dit, par une guerre criminelle contre le peuple palestinien sans
défense "en proie aux détentions, aux assassinats, au blocus et à l'expropriation de ses
terres". Après avoir souligné que l'Algérie "a
de tout temps soutenu la cause palestinienne,
il a évoqué les documents à l'appui du
recours de l'Autorité palestinienne au Conseil
de sécurité et à la Cour pénale internationale
(CPI).
Dans le cadre de sa visite en Algérie, le
négociateur en chef palestinien a animé une
conférence sur les "compétences en matière
de négociation" devant les cadres supérieurs
du ministère des Affaires étrangères. A noter
que M. Erekat a entamé depuis dimanche,
une visite de travail de quatre jours en Algérie
à l'invitation de M. Lamamra qui l'a reçu à son
arrivée à l'aéroport international HouariBoumediene.
Le secrétaire général du Comité exécutif et
chef du département des négociations de
l'OLP animera également, à l'Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI),
une conférence-débat sur les perspectives du
processus de paix au Moyen-Orient.
La lune de miel entre le gendarme du monde et le royaume obscurantiste des al-Saoud touche enfin à sa fin. Ce
dernier, agissant comme une parfaite entité impérialiste, et non content de lever une coalition armée contre le
Yémen, a également orchestré une campagne planétaire visant à faire chuter les cours du pétrole. Mal lui en a pris.
Car, même si cela a effectivement servi à stopper net l'essor de l'industrie dite du gaz de schiste, et placé l'Algérie
dans une position particulièrement délicate, cela n'en a pas moins place l'Oncle Sam sur les dents. En franchissant
cette ligne rouge, sachant que Washington considère depuis la fin de la seconde guerre mondiale le pétrole comme
un produit hautement stratégique, Ryad vient peut-être de signer son arrêt de mort.
Par Wassim Benrabah
onne nouvelle pour la planète
entière, en guerre contre le
terrorisme, alors que son principal soutien est laissé en paix au vue
et au su de tous. En effet, le Congrès
américain s'apprête à examiner incessamment une série de dispositions de
soutien aux producteurs de pétrole
américains, prévoyant notamment
des mesures de rétorsion commerciales contre l'Arabie saoudite qui a été à
l'origine de la dégringolade de cours
de brut, a rapporté dimanche le quotidien The Hill. Une réunion est prévue
la semaine prochaine au Congrès
pour discuter de ces nouvelles mesures de sauvetage en faveur des producteurs de schiste américains, affectés par la surabondance de l'offre
saoudienne sur les marchés internationaux, rapporte ce quotidien parlementaire. La présidente du comité de
l'énergie et des ressources naturelles
au sénat, Mme Lisa Murkowski et le
président du comité énergie et commerce à la chambre des représentants, Fred Upton, vont discuter la
semaine prochaine la mise en oeuvre
de ces propositions avant de les soumettre cette année au vote des deux
chambres du parlement américain.
Citant des sources proches du dossier
au Congrès, le quotidien a indiqué que
les législateurs américains sont
enclins dans ce sens à prendre des
mesures de rétorsion contre l'Arabie
Saoudite qui a inondé le marché par
une offre importante, provoquant un
fléchissement des prix qui s'est inscrit
dans la durée. "Je suis très réticent à
aller dans cette voie en ce moment
mais il est clair que ce serait une
option possible contre les saoudiens
qui manquent de fair-play. Autant que
je préconise l'ouverture des marchés,
autant je plaide également pour
l'équité", dans la commercialisation, a
indiqué le républicain Kevin Cramer.
Actuellement "ils (les Saoudiens) ont
accès à notre marché et je suppose
que dans une certaine mesure qu'il y a
B
là un rôle à jouer", a-t-il dit. Profitant
des faibles coûts d'extraction, l'Arabie
Saoudite a refusé de réduire sa production dans le but de gagner de nouveaux parts de marché. Pâtissant de
cette baisse, le secteur énergétique
américain a enregistré une vague de
faillite des compagnies pétrolières qui
se sont précipitées à vendre leurs
actifs dépréciés sur les marchés. Les
Craintes s'accentuent davantage sur
l'avenir de quelques groupes pétroliers avec la persistance de la tendance baissière des cours. Au total
250.000 postes d'emplois ont été supprimés dans le secteur énergétique
américain depuis la baisse des cours
de brut, amorcée en juin 2014, et ce
chiffre est appelé à augmenter si cette
dégringolade persistait, selon
la
même source. Goldman Sachs a
averti que les prix pourraient descendre à moins de 20 dollars le baril,
alors que le conflit irano-saoudien n'a
pas aidé à faire remonter les prix, tel
que prévus par plusieurs analystes
pétroliers. Des élus du congrès ont
appelé à ce titre à une action rapide
du gouvernement américain pour soutenir les prix. Outre cette mesure, le
Congrès va examiner des propositions pour accélérer l'exportation du
GNL et moderniser rapidement les
infrastructures de transport gazier.
"En ce moment nous sommes enfermés dans une bataille mondiale entre
l'Opep et la Russie (à) voilà pourquoi il
est important que le gouvernement
américain crée un environnement où
nous pouvons rivaliser", a indiqué de
son côté le sénateur John Hoeven.
Par ailleurs, le ministre iranien des
Affaires étrangères Mohammad
Javad Zarif a accusé l'Arabie Saoudite
de "créer des tensions afin d'influer
négativement sur les négociations"
visant à régler la crise syrienne. "Nous
ne permettrons pas aux actions saoudiennes d'avoir un impact négatif sur
la résolution de la crise syrienne", a
déclaré M. Zarif dans un communiqué,
en faisant référence aux négociations
de paix sur la Syrie à Vienne.
"L'approche de l'Arabie Saoudite est
de créer des tensions afin d'influer
négativement sur la crise syrienne", a
ajouté le ministre. Il s'exprimait ainsi
avant de s'entretenir à Téhéran avec
l'émissaire de l'ONU pour la Syrie,
Staffan de Mistura, une semaine
après que Ryadh ait rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran à la
suite de l'exécution d'un dignitaire religieux chiite et de 46 autres personnes
condamnées pour "terrorisme", le 2
janvier en Arabie Saoudite.
La crise diplomatique pourrait affecter
les discussions internationales sur la
Syrie auxquelles ont participé Ryadh
et Téhéran.
Ces pourparlers portent sur un plan
de 18 mois soutenu par le Conseil de
sécurité des Nations Unies pour mettre fin à près de cinq ans de conflit en
Syrie.
W.B.
Le Polisario satisfait
e Secrétariat national du
Front Polisario a salué la
prochaine visite du Secrétaire
général de l'ONU dans la
région, espérant que cette visite
permettra une implication forte
du Conseil de sécurité devant
permettre à la MINURSO de
mener à bien sa mission principale qui consiste en l'organisation d'un référendum au Sahara
occidental, a indiqué l'agence
de presse sahraouie (SPS).
Dans un communiqué sanctionnant sa première session tenue
samedi sous la direction du
président Mohamed Abdelaziz,
le Secrétariat national a renouvelé la "volonté sincère du
Front Polisario de coopérer
avec les efforts des Nations
Unies pour la décolonisation du
L
Sahara occidental, imputant à
l'Etat d'occupation marocaine
la responsabilité de l'obstruction et l'inertie". Le Secrétariat
national a confirmé que "les
efforts du Forum de Crans
Montana pour organiser sa prochaine session dans les territoires occupés de la République
arabe sahraouie démocratique
(RASD), après l'échec de sa
dernière session, représente
une violation flagrante du droit
international et un mépris de la
Charte des Nations Unies". Il a
appelé "tous les pays, les gouvernements, les personnalités
et les organisations bancaires
et financières internationales à
ne pas participer à une telle
opération de propagande visant
à impliquer les pays, les sociétés et les organismes internationaux dans le pillage illégal
des richesses du peuple sahraoui". Le communiqué a
appelé l'ONU à adopter "une
position claire et une intervention stricte pour arrêter cette
session qui sera tenue sur un
territoire se trouvant sous la
responsabilité directe de l'ONU,
en tant qu'un territoire non autonome en attente de sa décolonisation à travers un référendum d'autodétermination sous
les auspices de l'ONU". "La
paix, la sécurité et la stabilité
dans la région, nécessite l'exercice de sanctions et de pression nécessaire sur l'Etat d'occupation marocaine afin d'arrêter ses politiques d'expansion,
d'agression et d'inondation de
la région par la drogue qui
constitue le premier financier
des groupes terroristes", ajoute
le communiqué. Le secrétariat
4
national du Front Polisario, a,
dans le communiqué, exprimé
sa satisfaction de la décision de
la Cour de l'Union européenne
d'annuler l'accord agricole et de
pêche entre l'UE et le Maroc qui
inclut les territoires occupés du
Sahara occidental", insistant
sur la nécessité de l'application
"urgente" de cette décision.
Le SN a aussi rappelé la responsabilité "historique" et "judiciaire" de l'Espagne envers la
décolonisation du Sahara occidental,
demandant
au
Parlement espagnol d'ouvrir
une "enquête approfondie" sur
les accords de Madrid en 1975
et de "déterminer les responsabilités".
Il a salué l'Union africaine (UA),
l'organisation continentale qui
reste attachée à la décolonisation du Sahara occidental, der-
nière colonie en Afrique. Le
Secrétariat national du Front
Polisario a en outre salué "la
position ferme de l'Algérie,
sous la présidence du président
Abdelaziz Bouteflika, de soutien
à la lutte du peuple sahraoui
pour la liberté et l'indépendance, conformément à la
Charte et aux résolutions de
l'Organisation des Nations
Unies". Inscrit depuis 1966 sur
la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l'application de la résolution 1514 de
l'Assemblée générale de l'ONU
portant déclaration sur l'octroi
de l'indépendance aux pays et
peuples coloniaux, le Sahara
occidental et la dernière colonie
en Afrique, occupée depuis
1975 par le Maroc, soutenu par
la France.
R.B.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Washington VS Ryad
Tournée dans la région du Secrétaire général de l'ONU
Par Rafik Bakhtini
Petit écran
Le Congrès US compte examiner des mesures de rétorsion
contre l'Arabie Saoudite pour avoir cassé les prix du pétrole
D.A et APS
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Person of
Interest
21:45 : Person of
Interest
22:40 : Chicago Police
Department
23:30 : Chicago Police
Department
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Le dindon
23:20 : Adieu paysans
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de
Babel
Mardi 12 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Maison à vendre
22:40 :Maison à vendre
21
Person of Interest
Reese a bien du mal à s'adapter aux règles en vigueur
dans la police. Il s'attire les foudres de sa hiérarchie en
tirant sur un suspect en pleine rue. Parallèlement, le
nouveau numéro de la Machine est Andre Cooper, un
homme qui aide des célibataires à trouver des rendezvous. Pour le bien de l'enquête, Fusco accepte de se faire
coacher. Finch, de son côté, accepte d'épauler Mlle
Groves sur une affaire.
Sur France 2 - 22h35
Le dindon
Vatelin et sa femme Lucienne s'aiment d'amour tendre.
Rédillon, un ami du couple, courtise Lucienne depuis
des années. Pontagnac, coureur de jupons notoire et
ami du mari, ne la courtise quant à lui que depuis
quelques heures. Et Vatelin s'amuse de cette situation
insolite. Tout se gâte quand revient Maggy, une très
ancienne maîtresse anglaise de Vatelin, qui menace de
se suicider s'il lui refuse un rendez-vous. Lucienne a
toujours juré qu'elle prendrait un amant sitôt prouvée
l'infidélité de son mari.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Michel, 54 ans, poissonnier sur le marché d'Argenteuil, et
Christine, puéricultrice de 47 ans, ont acheté il y a huit
ans un appartement à Elancourt, dans les Yvelines. En
instance de divorce, ils souhaitent vendre leur bien, mais
celui-ci n'a pas trouvé preneur depuis un an. Emmanuelle
Rivassoux revoit la décoration afin de séduire le plus
grand nombre. Marc, jeune retraité de 61 ans et divorcé,
rêve de vendre sa maison du Mée-sur-Seine, en Seine-etMarne, pour aller s'installer près de ses enfants dans la
région bordelaise. Mais depuis un an et demi, les
acheteurs ne se bousculent pas. Il est possible que le prix
soit surestimé et que le goût de Marc pour les meubles
rustiques ne séduise pas le plus grand nombre.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mardi 12 janvier 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Crise de logement et politique sociale
M I E U X V A U T E N R I R E…
Les demandeurs s'impatientent
Par Nabila. A
a reprise des opérations
de relogement dans la
capitale suscite l'ire des
souscripteurs à d'autres programmes de logement à savoir
principalement ceux de l'AADL
et du LPP. Ces derniers crient "
un deux poids deux mesures "
dans l'octroi de logements par
l'Etat. "Ce n'est pas juste. Nous
avons payé et nous attendons
depuis plus de dix ans, nous
aussi nous souffrons. Le comble, c'est qu'à chaque fois que
nous reprenions espoir, le ministère nous surprend. La dernière
c'est qu'on nous a rajouté d'autres tranches à payer" s'indigne
Karim, un souscripteur au programme AADL1 rencontré à
Alger. Faute de communication,
l'interlocuteur s'interroge sur les
critères
pour
bénéficier
aujourd'hui
d'un
logement
décent. " Faut-il perdre sa
dignité ? " s'est-il interrogé en
colère, au vu, souligne-t-il, des
opérations de relogement qui
concernent depuis plus d'une
L
É ditorial
année uniquement les habitants
des bidonvilles. " Moi personnellement je ne peux faire vivre la
misère à ma famille en les
hébergeant dans un taudis. Mais
en même temps je m'entasse
depuis plusieurs années chez
les proches, jusqu'à quand ? "
implore-t-il. Comme Karim, ils
sont des milliers à exprimer leur
désarroi quant aux promesses
du ministre de l'Habitat qui s'est
engagé à remettre les clefs des
appartements aux souscripteurs
de l'AADL1 durant le premier
semestre de l'année en cours. "
Qu'on nous explique qu'on nous
informe. Nous en avons marre
des faux espoirs. Aujourd'hui on
aurait dû habiter dans un bidonville on aurait été au moins
bénéficiaire d'un logement de
qualité mais en plus sans avoir à
payer beaucoup, puisque désormais la priorité est donnée aux
parasites" déplore-t-on. Comme
ceux de l'AADL, les souscripteurs à la nouvelle formule LPP
destinée aux ménages dont le
revenu oscille entre 108.000 DA
et 216.000 DA, n'ont pas caché
leur exaspération. " Je viens de
voir les logements sociaux qui
viennent d'être distribués à
Dergana et à Birtouta je n'ai pu
retenir mes larmes. J'avais visité
personnellement le site de
Dergana, j'avais cru que c'était
destiné au programme LPP tellement il est bien fait. Une dame
avait dit " 12 ans que j'habite
une terrasse d'un immeuble ".
Pour moi j'ai passé toute une vie
à louer chez les particuliers, je
vais encore payer un milliard
juste parce que je n'ai pas
accepté de vivre dans l'humiliation. Quelle hogra ! " s'est exclamée une souscriptrice à la formule LPP. Dans tout ça, même
le programme de logement dit
social subit des disparités. Ils
sont nombreux à faire les va et
vient à leur APC dans l'espoir
d'être eux aussi programmés
pourquoi pas à bénéficier d'un
logement. " J'ai déposé un dossier de demande de logement
social en 1998, comptez le nombre d'années d'attente. Seul mot
d'ordre des responsables est :
patientez, nous sommes actuellement occupés par le relogement des familles vivantes dans
les bidonvilles " dira un quadragénaire qui s'était rendu à l'APC
de Bordj El Kiffan dont il dépend
en vue de s'informer sur quelconque nouveauté par rapport à
sa demande de logement. " Des
fois je me dis que moralité : fallait peut-être que je construise
une baraque pour me voir
aujourd'hui loger. Je suis citoyen
algérien, j'adore mon pays mais
je ne cesse d'avoir ce sentiment
de mépris, d'injustice. Je ne
cherche qu'un toit décent pour
mes enfants et de manière
légale sans plus " conclut-il.
N.A.
Ils concernent le programme de relogement et l'AADL
3691 dossiers rejetés à Alger
e fichier national du logement a fait tomber durant
l'année 2015 de la liste de
bénéficiaires 3691 dossiers au
titre du programme de relogement à Alger ainsi que le programme de l'AADL.
Les chiffres dévoilés ce dimanche relèvent qu'il s'agit de 1167
dossiers relatifs aux opérations
de relogement qu'entreprend la
wilaya d'Alger depuis l'année
2014. Le ministère de l'Habitat
explique que le fichier national a
permis de contrôler les dossiers
de 35 000 familles inscrites au
programme de relogement dans
la capitale. Il s'agit également,
de 2524 dossiers par rapport à
la formule tant convoitée
l'AADL. Le bilan établi par les
services du département de
Tebboune compte 216 cas de
L
fausses déclarations qui font
l'objet
d'actions en justice
intentées par la wilaya d'Alger,
212 cas qui font actuellement
objet d'enquête, 132 cas qui ont
été tranchés par les instances
judiciaires, et qui ont fait l'objet
de sanctions financières ou peines d'emprisonnement.
Pour les 607 cas restants sont
actuellement en cours d'examen, en attendant leur transfert
aux instances judiciaires, a-t-on
encore précisé. Quant au programme location-vente pris en
charge par l'Agence nationale
d'amélioration et de développement du logement (AADL), le
fichier national a révélé 2524
cas positifs sur un total de
104790 dossiers contrôlés en
2015. Ce bilan comprend 1309
dossiers de souscripteurs qui
possèdent
des logements
OPGI, 644 de souscripteurs qui
ont bénéficié d'aides de la
Caisse nationale du logement
(CNL), 42 de souscripteurs au
programme de logement du
Fonds national de péréquation
des œuvres sociales (FNPOS),
408 de souscripteurs aux programmes de l'Entreprise nationale de promotion immobilière
(ENPI), et 121 dossiers de
souscripteurs ayant bénéficié
de permis de construire. Le
département concerné affirme,
en outre, que l'opération se
poursuivra jusqu'à assainissement de toutes les listes des
différents programmes de logement, alors que les services des
conservations foncières poursuivent les opérations de vérification pour détecter les sous-
cripteurs, qui possèdent des
logements, ou autres biens fonciers. En substance, la réglementation en vigueur stipule
que les programmes publics de
logement sont destines aux
postulant ne possédant pas, ou
n'ayant pas possédé, en toute
propriété, ni lui, ni son conjoint,
un lot de terrain à bâtir, un bien
à usage d'habitation, et n'ayant
pas bénéficié ni lui, ni son
conjoint, d'une aide financière
de l'Etat, en vue de la construction, ou de l'acquisition d'un
logement. A cet effet, le ministère de l'Habitat a mis en place
un fichier national qui comprend
les listes des bénéficiaires des
différentes aides, et anciens
programmes de logement, ainsi
que les détenteurs de permis de
construire.
A.Meg
- Je ne sais pas pour vous, mais en ce
qui me concerne, je commence à trouver plus qu'inquiétant ce " débat de
chiffonniers " entre tous ces anciens
hauts responsables.
- Bah, fallait bien crever l'abcès un
jour.
- Le hic, c'est que lorsqu'ils soufflent,
c'est nous qui attrapons un rhum.
- Raison suffisante, donc, pour les
prendre en grippe.
- Et se boucher les oreilles surtout.
- Je ne crois pas que ce soit seulement
la mort d'Aït Ahmed qui soit à l'origine de tout ce remue-ménage.
- Je ne le crois pas non plus.
- Alors quoi ?
- Le manque de pétrole peut donner
des pensées hallucinogènes à ceux qui
s'en gavaient auparavant.
- Y a peut-être un peu de ça. Mais ce
n'est certainement pas la seule raison.
- Quoi d'autre alors ?
- Cette fin de règne donne les chocottes
à tous ceux qui n'ont pas la conscience
tranquille.
- La musaraigne furète partout.
- La muse à règne ?
- En fin de règne, oui.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
" Le Congrès américain s'apprête
à examiner incessamment une
série de dispositions de soutien
aux producteurs de pétrole
américains, prévoyant notamment
des mesures de rétorsion
commerciales contre l'Arabie
saoudite qui a été à l'origine de
la dégringolade de cours de brut
", extrait d'un article publié par le
quotidien " The Hill ".
Importante saisie
d'appareils
à électrochocs
Quelle douce et belle
musique. Et si Washinbgton
faisait chuter le régime honni
des al-Saoud, comme elle
l'avait fait pour Saddam
alors que ce dernier,
d'ailleurs, était loin de le
mériter.
n total de 4.970 appareils à électrochocs a été
saisi au cours d'une opération de vérification
minutieuse effectuée ce dimanche par des brigades
de l'inspection principale de contrôle des opérations
commerciales au port d'Annaba, apprend-on auprès
de la cellule de communication de la direction régionale des douanes. Ces appareils se trouvaient à l'intérieur d'un container déclaré comme contenant des
lustres et des climatiseurs d'importation, a souligné
la même source en précisant qu'en fait il s'agissait
de 2.490 appareils de détection de lumière à électrochocs (dont 1.995 de grande taille), 1.990 appareils
électrochocs et 490 smartphones à électrochocs.
Outre la saisie de ces produits classés sur la liste des
articles interdits à l'importation, un procès-verbal a
été établi à l'encontre de l'importateur installé à
l'Est du pays puis adressé à la justice et une enquête
a été ouverte pour déterminer les éventuels complices impliqués dans ce trafic, est-il indiqué de même
source. L'évaluation du montant des produits saisis
qui sont importés de Chine est en cours de même
que la fixation du montant de l'amende à payer, a
indiqué la cellule de communication des douanes.
U
" Je réaffirme mon engagement à
oeuvrer à la promotion de
l'institution parlementaire en la
hissant à la hauteur des attentes
de ses élus ", Abdelkader
Bensalah, président du Sénat.
Et qu'en est-il des attentes des
électeurs ?
Un cybercriminel interpellé à Jijel
cette dernière avait l'intention d'écrire au président afin de lui demander de ne pas la retenir.
Tiens ! Tiens ! Donc, Cette ancienne vice-présiinalement, tout vient à point à qui sait
dente du Sénat, qui a continué de siéger jusqu'à
attendre. De même qu'il était plus qu'évident que le groupe des 19 moins 4 portait en son sein les propres la dernière seconde, assumant donc ses décisions et ses choix, qu'elle
germes de son implosion, il était également prévisible que ce sont ses jugeait publiquement " contraires aux intérêts nationaux ", n'aurait commis
propres membres, qui plus est les plus en vue d'entre eux, qui allaient pré- cette lettre que si la mansuétude présidentielle avait conduit ce dernier à
cipiter ce processus, somme toute naturel. Ainsi donc, Louisa Hanoune, lui renouveler son mandat. De quelle démocratie et grandeur d'âme peutlors de sa conférence de presse d'hier, admis en filigrane que les motiva- elle se prévaloir après un pareil aveu ? Mais là n'est pas le plus grave du
tions de ce groupe n'avaient, en fin de compte, absolument rien à voir propos. En reconnaissant qu'elle avait " l'intention d'écrire au président
avec ce qui nous avait été affirmé pendant des semaines, voire des mois. afin qu'il ne retienne pas son nom, ou l'efface de sa liste, (sic !) elle ne
nous dit rien moins que le contraire de ce que
Ce groupe, qui faisait montre d'une bonne foi
fleurant bon la… mauvaise foi, affirmait en effet,
" D'ailleurs, c'est Louisa Hanoune en soutien le groupe dont elle fait partie. Le chef
de l'Etat décide souverainement, et en toute
sans vergogne et toute honte bue, que ses
personne qui finit par confirmer la chose lucidité, même s'il est affaibli physiquement par
membres étaient certains que ce ne serait plus
lors de cette même conférence de presse. la maladie. D'ailleurs, c'est Louisa Hanoune en
le président Bouteflika qui déciderait, ordonneElle se félicite en effet que Bouteflika ait personne qui finit par confirmer la chose lors de
rait, signerait les lois et déciderait du destin du
pays. Ces prêcheurs du dimanche en voulaient
décidé de " maintenir Bensalah à la tête cette même conférence de presse. Elle se félicite en effet que Bouteflika ait décidé de " mainpour preuve leur supposée proximité immédiate
du sénat ". Re-sic ".
tenir Bensalah à la tête du sénat ". Re-sic. Voilà
avec le chef de l'Etat. Ce qui leur fait dire que
bien des éléments nouveaux qui nous ramèses dernières décisions ne seraient pas conformes à ses orientations originelles. Bien sur, je ne souhaite pas m'appe- nent au point de départ, et aux supputations déjà développées dans ces
santir sur le fait que le chef de l'Etat a toujours été constant dans ses mêmes colonnes à propos des motivations véritables de ce groupe. Le
démarches, ses positions et ses visions. Ce qui me fonde à croire que les mieux qu'il pourrait faire, désormais, serait qu'il officialise sa dissolution,
motivations de ce groupe sont toutes autres. En revanche, je souris, tout même si ses membres les plus en vue ont définitivement compromis leur
simplement je souris, en me penchant sur les déclarations faites par carrière politique. Pour eux, désormais, la seule question qui se pose désLouisa Hanoune, ténor de ce groupe, lors de sa conférence de presse ormais, c'est est-ce qu'il y a une vie après le groupe des 19 moins on ne
d'hier. En effet, consolant son amie Zohra Drif Bitat pour ne pas avoir été sait trop combien…
reconduite au sein de la Chambre haute du Parlement, elle a affirmé que
A.O.
F
Mardi 12 janvier 2016
Par Ali Oussi
Flagrante contradiction
2
es éléments de la cellule de
lutte contre la cybercriminalité de la Sûreté de la
wilaya de Jijel ont arrêté récemment un individu qui a mis en
ligne sur les réseaux sociaux la
photo et des propos obscènes d'un
citoyen, a-t-on appris de source
policière. Le mis en cause, âgé de
31 ans, a été démasqué après
qu'une plainte eut été déposée par
le plaignant se disant offusqué par
la création, sans son consentement,
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
d'un compte Facebook avec un
contenu outrageant (photo et texte),
dont il n'était pas l'auteur. Les
investigations menées par la cellule
spécialisée dans la lutte contre la
cybercriminalité ont abouti à
l'identification et l'arrestation de
l'usurpateur qui a été déféré devant
la justice et écroué, pour le chef
d'inculpation d'''atteinte à la vie
privée d'autrui'', selon la même
source.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
ACTIVITÉS GOUVERNEMENTALES
SELLAL EN VISITE EN ALLEMAGNE
Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, effectuera
aujourd'hui une visite à Berlin au cours de laquelle il
s'entretiendra avec la Chancelière allemande Angela
Merkel, a annoncé le porte-parole du gouvernement
fédéral allemand, M. Georg streiter. Les relations
bilatérales et les questions liées à la politique
internationale seront au centre des discussions entre Mme.
Merkel et M. Sellal, a précisé M. streiter via le site
officiel du gouvernement fédéral allemand.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:26 12:55 15:31
17:50 19:20
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Crise de logement
et politique sociale
LES DEMANDEURS
S'IMPATIENTENT
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2089 - MARDI 12 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
Page 2
EN PRÉSENCE DE L'ISLAMISTE GHANNOUCHI
HUMEUR
NIDAA TOUNES SE RECOMPOSE
LA VÉRITÉ
N'ES T-ELLE
JAMAIS BONNE
À DIRE ?
Commencé le 1er novembre par une rixe à Hammamet, le
soap opera Nidaa Tounes a resserré les rangs ce weekend à Sousse. Ce fut un congrès politiquement stupéfiant.
e président de la
République, Béji Caïd
Essebsi, a quitté son
statut de président de tous les
Tunisiens pour revenir (il est
président d'honneur) dans
l'arène de la machine électorale qui l'a porté au pouvoir. Il a
prononcé un vigoureux discours, faisant peu de cas des
dix-neuf députés qui ont démissionné du bloc parlementaire
de Nidaa à l'ARP. Des propos
tenus sous les yeux de Rached
Ghannouchi. Décontracté,
l'homme - qui était l'ennemi
absolu du parti créé pour BCE
- a reçu un accueil chaleureux.
Il était inimaginable en 2014
que les deux briscards de la
politique tunisienne soient
publiquement réunis dans la
même salle.
Le cheikh d'Ennahda a ensuite
gagné l'estrade et prononcé un
discours. Rayon petites phrases, on accrochera celle-ci,
ciselée à souhait : " La Tunisie
est un oiseau dont les deux
ailes sont Nidaa Tounes et
Ennahda. " Applaudissements
pour l'ornithologue. En omettant de citer les deux autres
partis de la coalition gouvernementale, Afek Tounes et l'UPL,
il a déclenché l'ire calculée de
Slim Riahi. L'homme d'affaires
à la tête de seize députés UPL
à l'ARP a quitté les lieux, refusant de s'adresser à la salle.
Un mouvement d'humeur sans
conséquence : Nidaa et
Ennahda dominent l'assemblée
avec 137 élus. Une confortable
majorité pour un hémicycle qui
compte 217 sièges. D'autant
que les frondeurs de Nidaa,
s'ils ont quitté le bloc parlementaire, continueront de soutenir
L
le gouvernement d'Habib
Essid. Le vote de confiance qui
doit intervenir à l'ARP pour le
nouveau gouvernement sera
une simple formalité. Le soutien indéfectible des islamistes
sera réitéré.
La montée en puissance du fils
du président de la République,
Hafedh Caïd Essebsi, s'est traduite par sa nomination comme
secrétaire national, directeur
exécutif du parti. Un titre qui lui
permet de tenir sa promesse.
L'homme avait affirmé au pire
de la crise ne pas vouloir postuler au poste de secrétaire
général. Il est désormais
entouré de treize secrétaires
nationaux. On y trouve quelques figures clés de l'entourage de BCE : Selma Elloumi,
la ministre du Tourisme, continue d'être la trésorière quand
son frère Faouzi (PDG de
Cofat) hérite des relations avec
l'ARP ; Ridha Belhaj, directeur
de cabinet, ayant rang de
ministre, à Carthage, devient
secrétaire national. Le congrès
a marqué le retour au bercail
de quelques figures qui avaient
annoncé leurs départs. Faouzi
Elloumi avait émis fin décembre, sur son mur Facebook, de
fortes réserves sur ce "
congrès ", une simple " assemblée générale " à ses yeux. Le
voici récompensé. Idem pour
Bochra Belhaj Hmida. Cette
femme qui soutenait Ben Ali le
13 janvier 2011, veille de la
fuite du dictateur, a multiplié les
partis. Élue dans la circonscription de Tunis 2 en octobre
2014, elle avait déclaré quitter
Nidaa. Elle a fait son retour,
moqué sur les réseaux
sociaux, au bercail. Sans obte-
Il n'a procédé à aucune augmentation
des tarifs à la minute
OOREDOO MAINTIENT
SES TARIFS INCHANGÉS
Par Amirouche El Hadi
L
nir un poste de secrétaire
national qu'elle espérait. Entrée
à forte teneur symbolique, celle
de Nabil Karoui. Le patron,
avec son frère Ghazi, de
NessmaTv - qui a retransmis le
congrès en direct - quitte l'ombre pour la lumière. Il fut dès
2012 l'un des artisans, financiers et promoteurs de la candidature Essebsi. C'est dans son
bureau que l'esquisse de Nidaa
Tounes a pris forme. Afin d'éviter le mélange des genres,
Karoui a promis de quitter ses
fonctions à la tête de Nessma.
Désormais, l'un des défis qui
se pose à six mois du congrès
électoral : quelle sera la ligne
politique de cette très efficace
machine électorale ?
La présence de Rached
Ghannouchi au premier rang
du congrès est-elle le prélude
d'un rapprochement entre les
deux frères ennemis de la politique tunisienne ? Les islamistes tiendront leur congrès au
printemps. L'ex-secrétaire
général Mohsen Marzouk a
toujours été hostile à ce rap-
prochement. Surtout après les
deux campagnes électorales,
verbalement musclées, de
2014. L'homme prépare la
création d'un nouveau parti
depuis sa démission de Nidaa
Tounes. Il a réuni des sympathisants au palais des congrès
de Tunis. Il veut élaborer un
projet national de réformes et
du renouveau politique. Sur les
162 membres du bureau exécutif de Nidaa, 42 ont démissionné. Ce nouveau parti, issu
de la scission Nidaa, verra le
jour en mars. Cette recomposition politique prouve que BCE
et Ghannouchi sont les maîtres
absolus du jeu politique. Le
prochain scrutin électoral, qui
fera figure de test, sera celui
des municipales. Au mieux fin
2016. Vraisemblablement en
2017. Lundi matin, le ministre
de l'Éducation nationale, Neji
Jalloul, était interrogé sur la
petite phrase de Ghannouchi.
Il a répondu " ne pas être
compétent en sciences
des oiseaux "…
R.N.
u moins
Vague de chaleur Nord-Ouest",
11 personajouté.
en Afrique du Sud a-t-il
nes ont péri
Sous la chadans une
leur persisvague de chatante, la proleur qui frappe
vince du Nordl'Afrique du Sud, ont annoncé Ouest a été déclarée zone
les autorités sanitaires. "Les
de sécheresse, et une équipe
victimes de la chaleur étaient
d'experts et de responsables
âgées entre 22 et 58 ans", a
gouvernementaux a été étaindiqué le porte-parole du
blie. La sécheresse a été
département provincial de la
provoquée par les cyclones
santé, Tebogo Lekgothoane.
dans l'océan Indien qui ont
"Tous les décès ont été
absorbé l'humidité de l'intésignalés dans la province du
rieur du sous-continent.
A
ONZE MORTS
Mieux vaut en rire
oredoo tient à rassurer
sa clientèle qu'aucun
changement tarifaire n'a été
effectué sur ses offres.
Le seul changement porte
sur la méthode de facturation
de la première minute qui
devient indivisible et sans
aucun changement du tarif
par minute. Par la suite, la
facturation reste inchangée
par palier de 30 secondes
pour le reste de la communication et sans changement
du tarif non plus. Durant la
1ère minute de communica-
O
tion, un tarif unique est donc
appliqué. Au-delà de la
première minute de communication, la tarification
par palier de 30 secondes
reste applicable avec des
tarifs inchangés.
Aussi, le client Ooredoo peut
continuer de profiter des forfaits journaliers (en composant*151#) de 120 minutes
vers Ooredoo pour seulement 100 DA.
Ooredoo confirme que toutes
ses offres et prix sont
dûment validés par l'ARPT.
es désagréables parties de
crêpage de chignon continuent, de plus belle, dans les
hautes sphères de la politique à
l'algérienne. A défaut de faire
l'Histoire pour la livrer objectivement aux jeunes générations,
nos anciens préfèrent les petites histoires. Et parfois, les historiettes cousues de fil blanc.
Qu'ils soient militaires ou politiques, que ce soit à propos de la
guerre de libération nationale
ou de la victoire électorale du
FIS dissout dans les années 90,
il y'a à dire et à redire sur les
bribes de témoignages qui nous
sont livrées régulièrement par la
presse. Quand, par exemple,
certains font état de la proposition par les ex décideurs du
pays du poste de président de
la République à feu Ait Ahmed qui l'aurait refusé-, le général
Khaled Nezzar dément catégoriquement : " j'étais ministre de
la défense et je ne lui ai jamais
proposé ce poste ", dira-t-il
péremptoire. L'ex.homme fort,
lors de la décennie rouge est, à
son tour, tout de suite remis à
sa place par l'autre général,
Betchine en l'occurrence, qui le
traite, je cite, de " menteur ". A
propos de la démission ou du
limogeage de Chadli, Nezzar
clouera au pilori l'autre général,
Mohamed Lamari, pour ne pas
le nommer, qui avait laissé
entendre que c'était à la suite
d'un conclave de 300 officiers
qu'il a été décidé de mettre fin
au " règne de Bendjedid. Et
ainsi vogue la galère au grand
dam de l'histoire d'Algérie,
ancienne ou récente.
Parallèlement à toutes ses lacunes et dans tous les domaines,
le pays fait aussi dans la mystification historique. Aucune
objectivité, et donc, aucune
vérité pour dire nos vécus, chacun se croyant en droit de tirer
les couvertures sur son corps,
quand bien même n'aurait-il pas
froid, puisque " gros et gras ".
Avis, donc, à ceux qui courent
après la vérité historique. Ils
devront attendre encore, au
moins, jusqu'à ce que l'université algérienne se donne pour
devoir de nous former de vrais
historiens. Des académiciens
qui préfèrent le devoir de
mémoire, c'est-à-dire de nous
dire la vérité crue et objective
plutôt que de nous faire prendre
des vessies pour des lanternes.
A revanche pour nous de
nous comporter en adultes
afin de donner à chaque pan
et à chaque personnage
de notre Histoire la place
qu'ils méritent dans notre
recherche de la vérité.
A.E.H.
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2089 - MARDI 12 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LE CONGRÈS US COMPTE EXAMINER DES MESURES DE RÉTORSION
CONTRE L'ARABIE SAOUDITE POUR AVOIR CASSÉ LES PRIX DU PÉTROLE
WASHINGTON VS RYAD
La lune de miel entre le gendarme du monde et le royaume obscurantiste des al-Saoud touche enfin à sa fin. Ce dernier, agissant
comme une parfaite entité impérialiste, et non content de lever une coalition armée contre le Yémen, a également orchestré une
campagne planétaire visant à faire chuter les cours du pétrole. Mal lui en a pris. Car, même si cela a effectivement servi à stopper
net l'essor de l'industrie dite du gaz de schiste, et placé l'Algérie dans une position particulièrement délicate, cela n'en a pas moins
place l'Oncle Sam sur les dents. En franchissant cette ligne rouge, sachant que Washington considère depuis la fin de la seconde
guerre mondiale le pétrole comme un produit hautement stratégique, Ryad vient peut-être de signer son arrêt de mort.
Louisa Hanoune confirme
que le départ de Bitat et la
reconduction de Bensalah
au Sénat sont le fait
de Bouteflika
LE GROUPE 19-4
SE DÉJUGE
Page 3
Hausse du taux
de chômage à 11,2%
en septembre 2015
SUR FOND
DE CRISE
ENDÉMIQUE
Page 5
Tizi Ouzou
LES TRANSPORTEURS FERMENT
LA RN12 PRÈS
DE R'HAHLIA
Page 5
Lire en Page 4
Célébration de Yennayer
ASGASS
AMEGGAZ 2966
Page 5
Enlèvement
d'une Suissesse au Mali
LA PISTE
D'AQMI
SE PRÉCISE
Page 7
Il n'a procédé
à aucune augmentation
des tarifs à la minute
OOREDOO
MAINTIENT
SES TARIFS
INCHANGÉS
Page 24
PROJET DE RÉVISION DE LA CONSTITUTION
LE CONSEIL DES MINISTRES DIT OUI
Par Wassim Benrabah
e président de la
République,
Abdelaziz Bouteflika,
a présidé hier à Alger une réunion du Conseil des ministres.
La réunion du Conseil des
ministres, tel qu'indiqué par
l'APS, a été consacrée notamment à l'examen de l'avantprojet de la révision constitutionnelle. L'avant-projet, rappelle encore la même source,
validé par le chef de l'Etat fin
décembre 2015, a été rendu
public mardi dernier par le
ministre d'Etat, directeur de
cabinet de la présidence de la
République, Ahmed Ouyahia.
S'il a été largement applaudi
L
Le président Bouteflika a présidé hier un conseil des ministres en
vue d'entériner le projet de révision de la constitution, approuvé
par cette instance tel qu'indiqué par un communiqué final venu
sanctionner ce conseil.
par les ténors de la majorité
politique, il n'en a pas moins
soulevé moult controverses,
notamment de la part du parti
majoritaire, le FLN en l'occurrence. Son chef de file, Amar
Saadani, avait lors d'une
conférence de presse émis de
très sérieuses réserves en ce
qui concerne un article interdisant aux Algériens vivant à
l'étranger, ou n'étant pas nés
dans le pays, de prétendre à de
hauts postes de responsabilité.
Les partis de l'opposition,
quant à eux, se sont montrés
en grande parti dubitatifs,
allant du rejet pur et simple,
comme ce fut le cas pour les
animateurs de la coalition
menée par Djaballah du FJD
et Mokri du MSP, jusqu'au "
ni-ni " du PT qui a trouvé
dans le texte autant de points
positifs que de motifs à rejet
et à inquiétude. Le Conseil
des ministres a fini par
approuver le texte, tel qu'indiqué dans le communiqué final
ayant sanctionné cette rencon-
tre. Il est à rappeler que
l'avant-projet de révision
constitutionnelle est supposé "
couronner un long processus
de consultations " avec les
acteurs politiques et les
experts. Il s'est voulu être
aussi consensuel que possible.
Abdelkader Bensalah, reconduit la veille, dimanche, à la
tête du Conseil de la nation,
restant ainsi second homme de
l'Etat, avait été clair dans le
propos en indiquant notamment que cet " avant-projet
renferme les caractéristiques
du changement progressif et
traduit la volonté exprimée
par la majorité de mener
l'Algérie, sous la direction du
président de la République,
M. Abdelaziz Bouteflika, vers
davantage de libertés individuelles et collectives ".
Nous y reviendrons avec plus
de détails dans notre prochaine édition, avec les
recommandation et orientations prises par le président
Bouteflika à la lumière des
premières réactions qui avait
suivi la publication du texte
fondamental de République
algérienne démocratique
et populaire.
W.B.

Documents pareils