PRIVAS Magazine

Commentaires

Transcription

PRIVAS Magazine
PRIVAS
Magazine
HIVER 2007-2008 - n°7
Dossiers
> Création de la Maison Sociale
> Equipe Festivités et Eclairage
public
> 2007 : une année de fêtes !
PUB
EDITO
Madame, Monsieur,
Chères Pridavoises, chers Privadois,
Permettez-nous tout d’abord, en ce mois de décembre, de vous
souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année.
A cette occasion, voici le dernier numéro du bulletin municipal de
l’année 2007, le millésime ardéchois !
Ce magazine n’est autre que votre journal. Il se veut le reflet de
la vie de notre cité et des actions nombreuses qui y sont
conduites par tous les acteurs de la ville, professionnels, associatifs ou institutionnels.
La densité des actions engagées par ces acteurs nous oblige à
ne revenir que sur quelques uns des sujets que nous aurions souhaité traiter. Ce journal reste néanmoins le reflet de la qualité de
vie à Privas et des initiatives nombreuses qui voient le jour, tant
en matière de développement urbain qu’économique, social, culturel, éducatif ou sportif.
Bonne lecture.
Et d’ores et déjà,
Meilleurs Vœux et Bonne année 2008 à toutes et tous.
Le Comité de Rédaction
SOMMAIRE
Economie locale
p4
Rencontre avec Catherine Chauzal, Présidente de l’association des
commerçants « Privas Boutiques »
Marchés hebdomadaires
Enfance - Jeunesse
p5
Maison des Jeunes et de la Culture
Mercredis-Intergénérations
Action sociale
p6à7
Première départementale : Création de la Maison Sociale
Association de Médiation et d’Aide aux Victimes
Commission d’accessibilité. L’accès à tous
La semaine bleue
Dossier : 2007 : une année de fêtes
Vie locale
p8à9
p 10 à 12
Equipe Festivités et Eclairage
Nouvelles technologies : un site vivant et actualisé
Le Wifi au cœur de la Ville
Médiathèque
Salon d’automne
Sport
Cadre de vie - Environnement
p 13
Travaux
Ramassage des cartons
Agenda des manifestations
p 14
Agenda
Jumelage : 50 ans d’amitié avec la Ville de Weilburg
Festival National d’Archéologie de Privas
Directeur de la publication : Yves CHASTAN
Réalisation et régie publicitaire :
Responsable de la rédaction : Betty BERTHON
AF COMMUNICATION
Dépôt légal : Décembre 2007
43, avenue du Teil - 26200 MONTELIMAR
Crédit photos : Boxe Thaï et SCP Archers, Gilles Fournier,
Tél : 04 75 51 88 40 - Fax : 04 75 53 75 65
Isabelle Bonnier, Association Belles Pierres
e-mail : [email protected]
en Musique et Privas Equitation.
Imprimé sur papier recyclé
3
Economie locale
> Rencontre avec
Catherine Chauzal,
> FISAC
Présidente de l’association des commerçants
« Privas Boutiques ».
Les travaux du centre ville sont aujourd’hui quasiment achevés et
c’est l’occasion de faire le point avec Catherine Chauzal, Présidente
de « Privas Boutiques ». Comment a été perçue cette période de
chantier, comment ont réagi les commerçants les plus « exposés »,
enfin que pensent-ils du résultat ?
« Les travaux n’ont évidemment pas été ressentis de la même façon
par tous ! Les commerçants de la place de l’Hôtel de Ville ont vraiment dû faire preuve de patience ! En même temps c’était un passage obligé pour arriver à ce résultat. » Globalement, tout le monde
a su s’en accommoder et le succès de la braderie de septembre (les
travaux étaient en cours) a été un bel encouragement.
La première phase de l’Opération Urbaine Collective (OUC) dans laquelle la Ville de Privas s’est engagée depuis janvier 2005 arrive à
son terme. Aide aux devantures commerciales, actions de promotion
du commerce de proximité mais aussi étude d’un nouveau plan de
circulation, réalisation d’aires de stationnement, etc.… Les actions
se sont appliquées à des domaines très divers mais toujours dans
le but de redynamiser le centre ville. Le FISAC (Fonds d’Intervention
pour les Services, l’Artisanat et le Commerce), intervient à hauteur
de 20% dans les opérations qui sont conduites sur un budget global
d’un million d’euros. Pour cette première tranche du programme, la
Ville de Privas finance, quant à elle, 50 % des actions.
Une nouvelle demande a été déposée auprès du Ministère du Commerce et de l’Artisanat pour la seconde phase. Cette aide, attendue
pour le début 2008, devrait approcher les 400 000 euros. Etudes, démarche qualité, aménagements, la phase 2 du programme permettra
d’amplifier la phase 1, notamment sur la communication des entreprises et l’aide à l'aménagement intérieur de magasins. Le FISAC,
dont les fonds proviennent d’une partie des taxes prélevées sur les
Grandes Surfaces, est une aide de l’Etat, qui peut couvrir 20% du
budget pour des actions d’investissement et jusqu’à 50% pour des
actions de fonctionnement.
FISAC
1, rue du couvent 07 000 Privas
Tel : 04.75.66.01.50
[email protected]
Et d’ajouter à titre personnel : « Pour moi c’est une belle réussite, je
trouve la place très belle et la perspective étonnante. Un seul bémol,
repris par beaucoup : nous souhaiterions voir fleurir une terrasse de
café sur cette place ! ». En attendant, la Présidente, comme la majorité des commerçants, est en période des fêtes. « Nous sommes
pratiquement tous ouverts les dimanche 16, samedi 22 et dimanche
23 décembre et dès les premiers jours du même mois, nous avons
métamorphoser le centre ville… ».
La rénovation des places semble avoir insufflé une nouvelle
dynamique au sein de l’association des commerçants : ils ont
proposé du jamais vu en matière d’animation : « Nous avons voulu
vous en mettre plein les yeux ! » conclut la Présidente.
> Marchés hebdomadaires
Les marchés forains hebdomadaires reviennent sur les places du Centre Ville,
le 9 février prochain. Vous y retrouverez producteurs locaux et commerçants
ambulants dans un espace totalement réaménagé. La place du Jeu de Ballon
accueillera, pour un test d'une année, les vendeurs de produits manufacturés
qui seront désormais reliés au marché alimentaire.
Le "nouveau" marché se veut plus confortable pour chacun. Il améliore sensiblement les conditions de travail des forains comme celles des commerçants sédentaires. Il se veut aussi plus fonctionnel et plus aéré, favorisant
ainsi la circulation des visiteurs et des chalants qui retrouveront avec plaisir
leur marché en coeur de ville !
Pour plus d'informations : www.mairie-privas.fr.
4
Enfance - Jeunesse
> MJC
> Mercredis-Intergénérations
La MJC est un lieu cher au cœur des Privadois. De génération en génération,
ils s’y sont investis, divertis, avant que leurs enfants, puis leurs petits-enfants
n’y viennent à leur tour ! « Au-delà des activités de loisirs socioculturelles qui
y sont proposées, je suis très attaché à l’idée que les MJC soient des lieux
d’engagement personnel », explique José Fernandez, directeur depuis 1999. Et
de souligner « Aujourd’hui, même si l’engagement associatif est de moins en
moins prisé, il reste des jeunes qui s’investissent dans la vie de la cité : Florian
Peiro, le vice-président du Conseil d’Administration n’a que 17 ans ! »
La dimension intergénérationnelle est dans l’air du temps et
c’est tout naturellement que les animateurs et animatrices
(Alexandre De Ochandiano, Fanny Chareyron, Céline Chareyron, Amélie Cadinot, Marylin Delaye, Hassana Zedgui …) du
service Enfance Jeunesse se sont interrogées sur les actions
qui pouvaient être conduites dans ce sens. L’idée est de mettre
en rapport les plus jeunes enfants des Mercredis animés (les 3
- 6 ans) et les personnes âgées de la Résidence de Lancelot
ainsi que de la maison de cure du Montoulon (V120). La première rencontre s’est déroulée le mercredi avant les vacances,
le 19 décembre, et devrait être reconduite à raison d’une fois
pour chaque période scolaire (entre deux périodes de
vacances).
Le fil conducteur sera le jeu de société d’hier et d’aujourd’hui :
un moyen d’échanger, de créer un lien social, une relation pour
que ces générations ne vivent pas côte à côte mais ensemble.
Couleur MJC ou MJC Couleur,
c’est le petit plus et la spécificité de cette structure privadoise qui depuis plusieurs
années a fait la part belle aux
arts plastiques. Guy Chambon, artiste local, s’investit
depuis longtemps dans cette
discipline ouverte à tous les
publics, regroupés pour les
plus fervents au sein du mouvement S.M.O.G, en résidence à la MJC. Couleur
tendance aussi pour la MJC
privadoise qui au-delà des
activités classiques et immuables (danse jazz, judo,
gym, etc) se met à la page
avec le Hip-hop et la Capoëira.
Une Maison pour tous, jeunes
et moins jeunes, « mais surtout une maison que nous
voulons faite par tous. Une
MJC reste un espace à
construire et à faire vivre »
rappelle José Fernandez.
Le service jeunesse c’est à la fois les mercredis animés, les
midis animés (pour les trois écoles primaires disposant d’un
restaurant scolaire sur place) et les centres de loisirs (ex
centres aérés) des vacances scolaires.
Les MJC, Maisons des Jeunes et de la Culture, sont nées en 1947 sous l’impulsion de la « République des Jeunes »,
qui deviendra la fédération française des MJC.
Hier comme aujourd’hui, elles ont toujours revendiqué leur statut d’association d’éducation populaire et laïque,
creuset des valeurs républicaines.
5
Action sociale
> Première départemantale :
Création de la Maison Sociale
Une « Maison Sociale » a pour but de mutualiser les moyens et les
actions entre la CAF et la Mairie. Elle est l’illustration concrète de la
« coordination sociale locale » qui se dessine depuis plusieurs mois
au cœur de notre Ville.
Le 28 novembre dernier, date de la signature de la convention entre
la CAF, le CCAS et la Mairie, la « Maison Sociale » de Privas, première en Ardèche, voyait officiellement le jour. C’est le prolongement
logique et attendu du Centre d’Informations Sociales (CIS) créé il y
a presque 30 ans.
Une seule Maison Sociale dans les textes mais deux pôles géographiques ! « Pour un meilleur déroulement des actions, les locaux
sont implantés sur deux sites. D’un côté ceux appartenant à la Ville
de Privas et mis à disposition du CCAS (situés au 8, avenue de l’Europe Unie) dédiés en priorité à l’accueil individualisé du public ; et de
l’autre, ceux mis à disposition de la CAF (sis 27, boulevard de Lancelot) réservés aux actions collectives », explique Frédéric Dolorian,
Directeur du CCAS.
La Maison Sociale est avant tout un lieu d’accueil du public. C’est
aussi un outil partenarial permettant un travail entre structures agissant sur des problématiques communes. Comme au CIS, les travailleurs sociaux restent au centre du dispositif.
Le premier objectif de la Maison sociale est d’apporter une réponse
de proximité aux besoins des habitants en
matière d’accès aux droits. Elle est là aussi
pour renforcer et favoriser l’insertion sociale
et la lutte contre toutes les formes d’exclusion.
Les missions de la Maison Sociale se partagent entre les actions
collectives (informations, actions en direction de la famille, réseau
d’échanges et de savoirs, alphabétisation, informatique seniors, actions intergénérationnelles) et les actions individuelles (permanences du facilitateur administratif, des conseillères en économie
sociale et familiale...).
Dans ce cadre, les premières actions ont débuté dès le mois de septembre avec les vacations au CCAS du facilitateur administratif (écrivain public).
Le financement se fera de manière paritaire entre la CAF d’Aubenas
et la Commune de Privas. La Convention est conclue pour une durée
de trois ans à compter de la date de sa signature. La Maison Sociale
se positionne comme structure intermédiaire et transitoire entre l’ancien CIS et un futur Centre Social.
Ouverte à tous, elle est à la fois un foyer d’initiatives mais également le creuset d’applications pratiques. Il s’agit dans un premier
temps de partir des actions existantes afin de
les améliorer en augmentant la coordination
et le partenariat entre le CCAS et la CAF. Puis,
à terme, les différents partenaires Privadois
concernés seront associés.
> Association de Médiation et
d’Aide aux Victimes
L’AMAV : une nouvelle association à votre service.
Cette association basée à Avignon a repris en début d’année l’activité
de l’Aide aux Victimes d’infraction pénale jusque là assurée par l’ADAJ.
6
Sa permanence a lieu dans le local situé au 21 cours du Palais. Elle a
pour mission l’aide à l’accès aux droits en développant une démarche
de proximité par l’écoute et le conseil des victimes d’un acte de délinquance afin de les informer sur leurs droits et de les accompagner
dans leurs démarches.
Tél. 04 75 29 30 00
Action sociale
> Commission d’accessibilité
L’accès à tous
Le principe d’accessibilité généralisé pour toutes* les personnes
handicapées, selon la loi du 11 février 2005, donne désormais obligation aux gestionnaires d’espaces publics et à ceux d’établissements
recevant du public de répondre à des normes permettant « l’accès
à tout pour tous ».
Le 29 octobre dernier, le Conseil Municipal de Privas fixait la composition de la Commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées. L’équipe municipale répond ainsi à l’une des
obligations faites en la matière aux communes de 5000 habitants et
plus. Cette commission a pour objet de dresser l’état des lieux de
l’accessibilité du cadre bâti existant, de la voierie, des espaces publics et des transports.
Sa composition intègre à la fois un souci de transversalité, que ce
soit dans la prise en compte des diverses délégations des élus ou
dans la participation des services municipaux et du Centre Communal d’Action Sociale, une volonté d’associer une représentation de
l’opposition dans les travaux, ainsi que la richesse et la diversité du
tissu associatif local.
> La semaine bleue
Reprenant à l’échelle locale une manifestation nationale, Privas, depuis 4 ans, organise « sa » Semaine Bleue. Ainsi chaque mois d’octobre (du 15 au 21 en 2007), les personnes âgées sont à l’honneur.
Cette année, les animations avaient pour fil conducteur l’intergénérationnel en invitant sur un même lieu, jeunes et anciens. Une notion
solidaire qui s’est concrétisée à travers deux après-midi récréatives,
toujours ponctuées d’un goûter.
Le mardi 16 octobre, les élèves de 6ème et 5ème des classes CHAM
du Collège Ventadour (classes à horaires aménagés pour la musique) offraient un concert à l’Espace Ouvèze, accompagnés par
leurs professeurs du conservatoire municipal.
Le vendredi 19 octobre, s’est déroulé un concours de belote entre
les personnes du troisième âge et les jeunes de Cap Formation en situation de projet et de recherche professionnelle.
A cette occasion, de nombreux prix ont été remis à l’ensemble des
participants au tournoi.
Le CCAS tient d’ailleurs à remercier les commerçants de Privas qui
avaient très généreusement doté ce concours.
En effet, outre six associations représentant les personnes handicapées, le souhait de la municipalité est notamment de faire participer une association représentant les personnes âgées, une
association de parents d’élèves, une association de parents gérant
la crèche parentale ainsi que l’association des commerçants.
Enfin, il a paru indispensable de faire appel aux compétences de certains organismes, dont la DDE qui a un correspondant accessibilité
au sein de ses services, le CAL 07 qui dispose d’un chargé de mission
spécialisé sur les questions relatives au handicap et un agent de la
Maison Départementale des Personnes Handicapées.
*(quel que soit le handicap physique, sensoriel, mental, psychique,
cognitif, polyhandicap).
7
Dossier
> 2007 : une année de fêtes !
Durant la période estivale, la Ville s’est
égayée de multiples animations au goût de
vacances…
Avec trois marchés nocturnes, la fête du 07
juillet 2007, le Beach soccer, « Métiers d’art
et Culture dans la rue » et de nombreuses
autres manifestations…
La Ville vous a donné un goût de soleil !
Sans oublier les rendez-vous annuels
comme Châtaigne et Saveurs d’Automne ou
bien encore le Marché de Noël qui animent
notre Ville.
Tous ces évènements ont été une réussite, nous
tenons à remercier les associations, commerçants et autres pour leur contribution.
La Ville a proposé une exposition de ses archives
à tous les passants rue Elie Reynier, pour offrir
une partie de son histoire.
Le 07 juillet 2007 était le jour de l’Ardèche en Fête :
la journée avec le plus de « 7 » de l’année s’est
articulée autour de la thématique des sept
péchés capitaux avec un moment festif et
convivial.
En intégrant de nombreuses associations
comme l’association des Paralysés de France,
le Club Philatélique, Privas Equitation, l’Église
Catholique de la Paroisse de St Jean Pays de
Privas, l’Église Réformée de Privas - Flaviac et
bien d’autres, la journée fut un réel succès.
Sans oublier le jumelage éphémère avec la Ville
de CharleVille Mézières. Un grand moment
d’échange autour d’une passation de relais pour
le 08/08/08, en accueillant une délégation de la
ville Préfecture des Ardennes. Ce projet audacieux a pour objectif de faire perdurer jusqu’au
12.12.2012 la passation d’un relais. Cette
"Chouette trophé" va donc voyager des Ardennes
à l'Aveyron en passant par l'Aube et l'Aude.
« Privas Plage » !
Durant le week-end, une partie de Privas a pris
un ton estival et s’est transformé en plage avec
de nombreuses animations autour du Brésil et du
soleil !
Démonstration de Capoiera et de Batucada
dans les rues de la Ville.
8
Trois marchés nocturnes estivaux en amont d’au- Cette année, ils ont eu un grand succès. Une anitres évènements tels que les Karaokés et le mation musicale pour rendre plus attractive la
grand prix de la chanson française.
balade entre les différents stands.
Dossier
Le 12 août dernier, une quarantaine d’artistes et
artisans d'art ont été invités à participeé à la journée
« Métiers d’Art et de Culture dans la rue » pour la
qualité et l'originalité de leur travail.
Tout au long de la journée, ils présentaient des démonstrations et sculptures faites avec toutes matières et toutes formes de l'artisanat d'art français.
Avec des démonstrateurs regroupés (vannerie, balais au sorgho, sculpture sur bois, dentelle au fuseau) pour ne rien rater !
Deux jours aux rythme des saveurs d’automne !
Les 20 - 21 octobre derniers, Privas fêtait la châtaigne. « Châtaigne et
Saveurs d’Automne » : fut un grand moment de convivialité.
L’évènement a réuni tous les ingrédients pour une belle réussite.
De plus de nombreux exposants vous ont donné rendez-vous pour vous
faire découvrir les produits alimentaires (confitures, sirops de
plantes…) et artisanat local (huiles essentielles…). Une nouveauté, un
marché des Producteurs de Pays qui accueillait producteurs, fermiers
et artisans.
Pipo et Pépette de la
Compagnie du P’tit Grain
ont improvisé un atelier
musical.
Le froid n’a pas
empêché certains
enfants de venir
s’amuser avec les
jeux surdimensionnés.
L’exposition des œuvres réalisées par
les enfants des midis animés n’a pu
avoir lieu toujours à cause des conditions météo. Celle-ci fut reportée dans
le hall de la Mairie pour en faire profiter tous les visiteurs.
L’exposition de chouettes
d’André CLAIR, créateur du
trophé de la grande journée du 07 07 2007, enthousiasme les nombreux
visiteurs.
Dans les rues de la Ville, on pouvait trouver un panier de
produits du terroir ardéchois et des produits d’automne
Deux concerts du Festival Belles
pierres en musique dans la Chapelle
des Récollets.
La manifestation s’est
terminée par un spectacle pyrotechnique.
L’ensemble ENERGEIA avec un
« concert spirituel à l’époque baroque »
dans une salle comble.
Ce fut un réel moment de bonheur pour
les Privadois et le public venant parfois
de très loin pour entendre cet ensemble
remarquable dans cette chapelle tout à
fait appropriée.
De plus, deux cents enfants des écoles
de Privas ont pu assister dans les
après-midi à des représentations scolaires.
Le 9 décembre : Marché de Noël
En cette période de fête, la Ville s’est emplie de lumière et de couleurs, pour célébrer Noël.
La Bourse aux jouets, rue Elie Reynier
Ou les enfants ont pu vendre leurs jouets. Un atelier
pour les enfants a été créé pour confectionner des
cartes de vœux et ont pu écrire leur lettre au Père
Noël pour la déposer dans la boîte aux lettres
géante !
Le Père et la Mère Noël en parade pour égayer les
rues et allant à la rencontre des enfants pour leur
distribuer des friandises.
9
Vie locale
> Equipe Festivités et Eclairage
A quelques heures des illuminations des fêtes de fin d’année, il était
légitime de rendre hommage et de souligner le travail effectué par
l’équipe « Festivités et éclairage » des services techniques de la ville.
Les cinq hommes qui la composent, dont Marc Doat, le responsable,
s’occupent également de tout l’éclairage public ainsi que du transport,
de l’installation et de la dépose du matériel utilisé lors de chacune des
manifestations qui animent la ville, de janvier à décembre !
Sous sa responsabilité aussi, le plan déneigement !
« Même si une grande partie de leur activité s’attache à la lumière, ils
restent paradoxalement des travailleurs de l’ombre et de l’éphémère ! »
souligne Eric Salles, directeur des services techniques. En effet, de
l’installation des estrades de la Fête de la musique à l’aménagement
des terrains de jeu pour la désormais célèbre rencontre de Beach
Soccer, de la mise en place du marché de Noël à celle de la grande foire
annuelle, du transport de grilles pour les expositions et de l’installation
de centaines de tables et de chaises, de barrières, de podiums… pour
toutes les manifestations sportives, culturelles et autres organisées par
Privas et les nombreuses associations qu’elle compte…
Une fois la fête passée, il ne reste nulle trace de ces longues heures de
mise en place ! Pourtant sans ce travail de préparation, essentiellement
de la manutention, pas de fêtes dignes de ce nom ! Le plus gros du travail
est réalisé en amont de la manifestation et si possible durant les jours de
semaine. « Mais il n’est pas rare que nous soyons obligés d’aller récupérer du matériel le samedi soir pour qu’il puisse être réutilisé le dimanche, selon le calendrier des animations ! » remarque Marc Doat.
> Nouvelles technologies
Un site vivant et actualisé
Depuis plusieurs mois, 4 exactement, Olivier
Chauvet, sous la houlette de Mark Carrington, a pris en main le site internet de la Ville.
Résultat, à tout moment et d’un simple « clic
», toutes les infos pratiques sont désormais
à portée de souris ! Un site animé, toujours
à la pointe de l’actualité locale et des évènements à venir. Et les services sont en nombre : prendre contact avec un élu, découvrir
les structures d’accueil pour jeunes enfants,
s’informer sur les animations à venir,
consulter les heures d’ouverture des piscines municipales ou le programme du théâtre. Sous les rubriques « Mairie », « Vivre », « Entreprendre », «
Sortir », « Apprendre » et « Découvrir », vous n’avez qu’à dérouler les menus
et vos recherches ne seront plus vaines !
Nouveau venu dans notre Ville ou Privadois depuis toujours, prenez le
temps d’une escale sur son site : www.mairie-privas.fr
10
Par exemple, plusieurs semaines sont nécessaires
pour installer guirlandes et
motifs lumineux de Noël aux
quatre coins de Privas :
presque un mois de travail,
pour que tout s’illumine à
l’heure dite, le week-end du
8 décembre.
La vérification des quelques
20 000 ampoules utilisées se
fait tout au long de l’année,
les jours où les intempéries
bloquent les hommes à l’atelier. Les rues commerçantes
sont équipées de préférence
un lundi, les autres, tout au
long de la semaine. Pour
l’avenue de Chomérac et la
R104 (en direction d’Aubenas), « nous travaillons en
nocturne, quand la circulation est moins importante ». Et avec la même
discrétion, les lumières de la fête seront retirées à l’issue du 15 janvier.
Ce n’est pas pour autant que les hommes de Marc DOAT en ont terminé
avec les questions d’éclairage ! Tout au long de l’année, ils gèrent les
2600 points lumineux de la Ville et les 60 coffrets qui les alimentent. « Le
changement d’heure du mois d’octobre marque toujours pour nous une période de grande activité : la nuit tombant plus tôt, nous devons être plus vigilant. ».
Au fil des années, le parc est peu à peu remplacé par du matériel plus
économique en énergie. « En 2007, nous avons ainsi remplacé 80 points
lumineux. 100 watts au lieu de 150 pour un même éclairage et autant de
« pollution lumineuse » en moins ! se félicite Eric Salles. « Nous
travaillons en partenariat avec le Syndicat Départemental d’Energie pour
une amélioration du temps d’éclairage. Pour le moment un essai est
mené sur deux points importants, nouvellement équipés de « cellules
astronomiques » qui se déclenchent non plus en fonction de la luminosité
ambiante mais grâce à un signal Hertzien (par onde satellite). « Quelques
minutes gagnées ici et là, à la fin du compte c’est une vraie économie ».
Le projet qui aujourd’hui tient à cœur aux hommes du service « Festivités
et Eclairage » est d’illuminer les chiffres de l’horloge du Beffroi de la
Mairie. Diodes blanches ou diodes bleues, la question est à l’étude !
Dans le but de dynamiser son site
Internet, la Ville vient de signer
une convention avec l’association
TV Ardèche pour la réalisation et
la mise à disposition de 5 films
vidéo au format très court et qui
permettront au télénaute de découvrir la Ville sous un autre jour.
Cette même convention prévoit
également de procéder à l’enregistrement vidéo des visites commentées de Régine Ribeyre,
historienne locale bien connue
des Privadois. Ces archives vidéo
permettront de sauvegarder un
savoir important sur l’histoire de
Privas. Elles seront réservées à la
communication de la Ville et pourraient être mises à disposition des
étudiants, chercheurs…
Vie locale
> Le wifi au cœur de la Ville
Dans le cadre d’une opération conduite en partenariat avec l’association
TV Ardèche, les places nouvellement aménagées du centre ville
bénéficient désormais d’un point de connexion internet wifi. Rien de très
nouveau à priori puisque les « hotspots » ont envahi depuis longtemps
les hôtels, les gares et autres lieux très fréquentés. A Privas, la
nouveauté est ailleurs. En effet, ce service est public et surtout gratuit.
C’est une première dans la Région.
Une fois de plus, c’est l’Association TV ARDECHE qui rend possible cette
innovation. Basée à Lablachère, TV ARDECHE vient d’être retenue dans le
cadre d’un appel à projet national pour développer un outil de
communication audiovisuelle de proximité, autrement dit une télé locale.
L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques a donné son
accord pour que l’association puisse émettre sur un réseau expérimental
de communications électroniques ouvert au public. Pour mener à bien ce
projet, l’association TV Ardèche teste un moyen de diffusion utilisant une
technologie Wifi mise au point par la société Hertech, installée à Vinezac
et qui permet aux internautes qui déambulent dans la périphérie du
Beffroi de l’Hôtel de Ville de se connecter le plus simplement du monde !
@
> Médiathèque
> Salon d’Automne
La Médiathèque de Privas a souhaité améliorer la qualité du service proposé à travers une
meilleure prise en compte de demandes du public. La grille tarifaire a été complètement revue.
Désormais, l’adhésion tient
compte de l’âge de la personne
et des revenus. Lorsque les parents sont inscrits, ls enfants bénéficient d’une inscription
gratuite.
La Société Vivaroise des Beaux-Arts proposait la 65ème édition du Salon
d’Automne, du 18 novembre au 2 décembre dernier au Théâtre municipal
de Privas. Longtemps après sa création, ce salon automnal est toujours le
rendez-vous incontournable des artistes locaux.
Cette année, près d’une
cinquantaine de peintres,
aquarellistes, sculpteurs
ont accroché une centaine d’œuvres, d’une
grande diversité sur les
cimaises du Théâtre.
Merci à Madame Redt et
toute son équipe pour
cette belle manifestation.
> Sport
■ Journée
Handisport : Privas, Ville d’accueil
A l’initiative du Comité Handisport de l’Ardèche, la troisième journée
« Découverte Handisport » aura lieu le 12 avril 2008 au Stade du Lac à
Privas. La première édition se déroulait en avril 2004 à Guilherand-Granges,
ville siège du Comité Départemental, la seconde en 2006 à Annonay et
c’est la Ville de Privas qui a été retenue pour la rencontre 2008.
Comité Handisport de l’Ardèche
Tél. /fax : 04 75 81 63 51
Espace Rémy Roure
07500 Guilherand-Granges
Courriel : [email protected]
www.ardeche-handisport.org
Dans un esprit de découverte, le comité souhaite développer cette journée
tous les deux ans en changeant de territoire pour chaque nouvelle édition.
L’objectif est de faire découvrir à un large public (qu’il soit en situation de
handicap ou non) les nombreuses activités handisports qu’il est possible de
pratiquer, notamment sur le département de l’Ardèche.
Ces journées favorisent les échanges et les rencontres entre pratiquants,
bénévoles et professionnels du monde sportif traditionnel et handisport.
C’est aussi l’occasion de sensibiliser le grand public.
Une quinzaine d’activités sportives en démonstration et/ou essais devraient
être proposées tout au long de cette journée : badminton, tennis de table,
basket, cyclisme/tandem, équitation, escalade, foot fauteuil, golf, handbike… pour n’en citer que quelques-unes !
Rendez-vous le 12 avril prochain pour cette grande journée Handisport.
11
Vie locale
> Sport
(suite)
■ Escrime
Les champions du monde une nouvelle fois à Privas au printemps
prochain
Pour la troisième année consécutive, la Ville de Privas recevra au
printemps 2008, l’équipe de France Épée Hommes médaillée d’or aux
Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 et championne du monde en
2005, 2006 et 2007. C’est donc le fleuron de l’épée qui cinq jours durant peaufinera son entraînement à la salle omnisports de Privas.
« Cette équipe représentera la France aux jeux de Pékin » souligne
Erik Santoni, président de l’association « La Main Gantée » depuis 4
ans, « et c’est évidemment un grand honneur pour nous de les accueillir et partager avec eux de grands moments sportifs et conviviaux. »
Cette résidence sportive dans la Ville Préfecture est le résultat d’une
convention signée en 2005 et pour trois ans, entre la Fédération Française d’Escrime et la Ville de Privas. Un partenariat un peu exceptionnel car ce sont généralement les villes thermales ou des stations
d’altitude qui sont retenues pour ce type d’entraînement. Dans tous
les cas, l’objectif est de permettre aux athlètes de partager leur
temps entre entraînements d’escrime et activités de plein air. Il est
vrai que l’Ardèche offre de nombreuses possibilités de sports de
pleine nature.
■ A Privas, nous avons
aussi nos champions
2007 !
Les Archers
Rachel Terrasse a été médaille de
bronze au championnat du monde de
Tir à l’Arc.
SCP GYM
Trois équipes qualifiées pour le
championnat de France UFOLEP,
deux sur la plus haute marche et une
qui finit troisième.
Boxe Thaï
L’équipe porte les couleurs de Privas pour toutes les compétitions
de championnat du monde et d’Europe.
Imène Bentallah est
médaille
d’argent,
vice championne de
France, Réda Bentallah est médaille de
bronze, Tamas Mamoudoky est médaille
de bronze en boxe
éducative et Aziz
Bensedik est médaille
d’argent en boxe éducative, vice champion
de France en catégorie de combats.
Cette année comme les années précédentes, une douzaine de tireurs seront du voyage : les 4 du groupe « élites », 4 du groupe « seniors » et 3 ou 4 jeunes espoirs. Et comme en 2007 et 2006, la Ville, la
Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports de l’Ardèche
(pour l’organisation, la gestion technique du stage et l’animation pédagogique), le Comité Départemental d’escrime et « La Main Gantée »
s’impliquent totalement dans l’accueil de ces grands sportifs. En
2008, un travail sera conduit avec le jeune public sur le thème des valeurs de l’olympisme. La désormais traditionnelle et très attendue
soirée de gala de fin de stage ponctuera le séjour des, nous l’espérons, futurs médaillés de Pékin.
A Privas, l’escrime se pratique depuis bientôt 30 ans (1979).
Aujourd’hui « La Main Gantée » compte 70 licenciés âgés de
7 à 65 ans et le taux de fidélisation le plus élevé de la ligue
Dauphiné Savoie. Tous les enfants des classes de CM2 de Privas bénéficient de quelques heures de découverte de l’escrime, financée par la Ville. Une initiative qui chaque année
suscite des vocations ! La pratique du fleuret (arme d’école) et
de l’épée s’adresse à un large public. Dans le cadre « d’escrime loisir » un créneau adulte est désormais proposé le
mardi entre 12h et 13h30 à la salle Omnisports du Lac.
Renseignements : http://lamaingantee.free.fr
12
Equitation
Privas Equitation
Xavier Gounon est sélectionné dans l’équipe de
France au concours de saut
international et qualifié au
championnat du monde
« children » qui se sont
déroulés au Mexique du 3
au 8 décembre.
Moto Club
Antoine Basset :
champion de France enduro catégorie
250.
Cadre de Vie - Environnement
> Travaux
Sécurisation des voies de circulation
Durant l’année 2007, plusieurs chantiers d’aménagement et de sécurisation des voies de circulation
ont fleuri à travers la ville. Petit tour d’horizon des
travaux réalisés dans le but de mieux partager
l’usage de la route et des accès urbains.
La friche Luquet
Le permis est aujourd’hui déposé et les travaux débuteront au premier trimestre 2008. Après réfection, ce
bâtiment abritera le CAUE (Conseil d’Architecture,
d’Urbanisme et de l’Environnement) et les services
de la paierie départementale. Le toit-terrasse deviendra un jardin/esplanade public. Dotée d’un ascenseur urbain, cette construction de belle qualité
environnementale reliera le bas de Privas (et ses
parkings) et le centre ville. Dans un souci environnemental, des panneaux photovoltaïques seront inclus.
Argevillière
La mise en place de
trottoirs, de chicanes
de ralentissement et la
limitation de la vitesse
à 30 km/h ont rendu vie
et sécurité au quartier
d’Argevillière après de
longues années de démarches de la part des
riverains qui avaient de
plus en plus de difficultés à sortir de chez eux
! Aujourd’hui, les collégiens et les lycéens habitant le quartier
peuvent rejoindre en toute sécurité les arrêts de bus
situés aux deux extrémités de cette voie.
Rond-point Côte du Baron
Dès 2006, la décision était prise d’agir sur un point
stratégique, devenu particulièrement dangereux au
fil du temps : le carrefour situé en bas de la Côte du
Baron. La création d’un rond-point a largement sécurisé la circulation des véhicules qui peuvent désormais accéder à toutes les voies perpendiculaires
sans avoir à « couper » l’axe principal. L’aménagement paysager se fera dans un second temps mais
c’est sans délai que ce sens giratoire a été doté de
catadioptres, afin de le matérialiser la nuit, grâce aux
phares des véhicules.
Aménagement des places piétonnes
du centre ville
La fin d’un gros chantier
Six mois tout juste après la réunion publique du 5 juin
2007, les travaux des places du centre ville sont quasiment terminés ! Les délais souhaités ont été tenus,
même si certaines périodes du chantier ont été délicates et inconfortable à gérer pour les usagers et les
commerçants. A chacun de juger du résultat final, à
chacun de s’approprier ce nouvel espace piéton qui
doit permettre de vivre la Ville avec plus de confort et
de plaisir. Ceux qui ont suivi le projet de près ont
constaté un petit changement sur les deux terrasses
situées à l’aval de l’Hôtel de Ville : initialement prévues en béton désactivé, c’est finalement le choix du
stabilisé (sable compact, identique à celui posé place
du Pouzin) qui a été retenu pour adoucir cet espace.
Dans le même secteur, une plaque d’égouts, offerte
par la Ville de Weilburg, a été installée en haut de la
rue Chambouleyron et sera très prochainement mise
en lumière par les services techniques de Privas.
Concernant le stationnement sur la place Adelbert,
de gros clous métalliques délimitent les places d’arrêt minute et d’autres, beaucoup plus petits, ont été
placés pour matérialiser les marches. Ainsi sécurisées et dès lors que le sol sera stabilisé, les places
du centre ville pourront à nouveau accueillir les deux
marchés forains hebdomadaires dès le 9 février prochain.
> Ramassage
des cartons
À faire
Depuis la mi-septembre une collecte
spécifique des cartons est proposée
aux commerçants de Privas. Elle a lieu
chaque jeudi, entre 7h30 et 10h, avec
un ramassage sur sept points de regroupement ainsi qu’en porte à porte
dans certaines rues.
Cette prestation assurée par VÉOLIA
PROPRETÉ est totalement prise en
charge par la Communauté de Communes Privas Rhône et Vallées
(CCPRV). Les cartons doivent être pliés
et exempts de tout autre déchet : film
plastique, polystyrène, cartons souillés.
Les cartons seront déposés quelques
heures avant le ramassage et au plus
tôt la veille au soir. La liste des points
de regroupement pouvant évoluer en
fonctions des demandes, le Service
Déchets de la CCPRV reste à votre disposition au : 04 75 20 27 22
Le Boulevard de la Glacière
Le Boulevard de la Glacière sera dans les prochaines
semaines, requalifié « zone 30 » et aménagé de chicanes et de bandes sonores.
Le Boulevard du Vivarais
La sécurisation pour les piétons de la partie du Boulevard du Vivarais qui dessert le stade du Lac est à
l’étude et devrait être mise en place dans le courant
du premier trimestre 2008.
Travaux et réhabilitation
La réfection du toit de la Maison des Associations
est aujourd’hui terminée. Elle aura nécessité 3 mois
de travail pour un budget de 135 000 euros.
À ne pas faire
13
Agenda des manifestations
Calendrier des
manifestations
JANVIER
SAMEDI
19 JANVIER
16e rassemblement hivernal de motocyclettes anciennes et de side
cars (organisé par l’AMADA), de 17 h à 19 h, place du Jeu de Ballon.
SAMEDI 26
ET DIMANCHE 27 JANVIER
Salon des Antiquaires, Boulodrome.
DU SAMEDI 26
VENDREDI 1ER FÉVRIER
Exposition « La Guerre d’Indochine » proposée par l’ONAC.
MARS
DIMANCHE
9 MARS
20 bornes de Privas.
AVRIL
> Jumelage
50 ans d’amitié avec la Ville de Weilburg (Allemagne).
Les 1er, 2, 3 et 4 mai 2008 la Ville de Weilburg (Allemagne) et la Ville de
Privas fêteront 50 années de jumelage. Né après-guerre dans une
volonté de réconciliation avec le peuple allemand, le jumelage avec la
Ville de Weilburg a été le premier signé en 1958, avant Tortona (Italie) en
1964, Zevenaar (Pays Bas) en 1966 et plus récemment Wetherby (Grande
Bretagne) en 1992.
L’anniversaire de ce demi-siècle d’échange et d’amitié sera dignement
fêté au printemps 2008 avec la venue d’une délégation de chacune des
villes jumelées. Comme toujours, cette manifestation se prépare en partenariat étroit entre le Comité de Jumelage (sous la présidence de François Briffotaux) et la Mairie. La priorité est donnée aux jumelages
scolaires. En 2008, pour la première fois des élèves de primaire (CE2
René Cassin) partiront en classe découverte à Weilburg.
Le programme du « cinquantenaire » vous sera communiqué prochainement.
VENDREDI
4 AVRIL
Concert à la Chapelle des Récollets.
DU DIMANCHE 6
AU DIMANCHE 13 AVRIL
Festival National d’Archéologie de Privas.
SAMEDI
12 AVRIL
Journée Handisport.
DU LUNDI 14
AU VENDREDI 18 AVRIL
Accueil de l’Equipe de France d’Escrime.
MAI
DU JEUDI 1ER
AU DIMANCHE 4 MAI
50ème anniversaire du Jumelage.
DU VENDREDI 16
AU LUNDI 19 MAI
«Vogue de printemps».
JUIN
JEUDI 19
ET VENDREDI 20 JUIN
L’Ardéchoise
SAMEDI
21 JUIN
Fête de la musique
A noter :
le calendrier des manifestations s'étoffe de jour en jour, rendezvous sur le site Internet de la Ville pour toutes les découvrir.
Renseignements :
Service Communication Animation de la Ville
www.mairie-privas.fr
14
Festival National
d'Archéologie de Privas
Deuxième Edition
Le FNARP 2008 organisé par l'Association
CARTA en Partenariat avec la Ville de Privas
et l'Inrap (Institut National d'Archéologie
Préventive), se déroulera du dimanche 6 au dimanche 13 avril. Le thème retenu pour
l'ensemble de la manifestation est le FEU. Sur
le même principe qu'en 2007 une série
d'animations investira la Ville tout au long de la
semaine : expositions, théâtre, café
archéologique, cinéma, soirée musicale,
sortie sur le terrain, actions pédagogiques,
ateliers d'expérimentations.
Et pour finir : trois jours au théâtre de Privas le
11,12 et 13 avril, seront consacrés aux
communications archéologiques, de la
préhistoire à la période contemporaine sur le
thème du Feu dont une conférence grand
public le vendredi soir.
PUB
PUB