Inf`Oloron - Oloron Sainte

Commentaires

Transcription

Inf`Oloron - Oloron Sainte
Inf’Oloron
Le magazine municipal d’Oloron Sainte-Marie
été 2016 | N°6
Oloron Sainte-Marie
reconnue Territoire à énergie Positive
pour la Croissance Verte
Quartiers d'été
Osez les musées !
pages 14 | 19
Travaux à l'Hôtel
de Ville
pages 20 | 21
Boutique en ligne
e-city
page 25
oloron-ste-marie.fr
pages 8 | 13
Édito
I
Deux bonnes nouvelles
avant l’été
l est des combats qu’il faut des mois ou
des années pour mener, qui nécessitent
volontarisme et ténacité, mais dont l’issue
lorsqu’elle est favorable, marque durablement
le devenir d’un territoire.
Ainsi en est-il d’abord de la déviation GabarnGurmençon.
Le désenclavement d’Oloron Sainte-Marie
inscrit depuis près de quarante ans dans nos
Plans d’Occupation des Sols (POS), Plans
Locaux d’Urbanisme (PLU)… est désormais
définitivement acté. La déviation Gabarn - Pont
Laclau sera enfin ouverte cette fin d’année
et s’accompagnera d’un plan de circulation
destiné à maintenir en ville habitants et
touristes tout en éloignant les véhicules
nuisants (camions…).
Mais cela n’aurait fait que déplacer les
problèmes si ne se réalisait pas parallèlement
la déviation Gabarn - Gurmençon. Après de
longues années de combat, nous pensions la
partie gagnée avec l’inscription exceptionnelle,
au Contrat de Plan état Région 2015 - 2020 de
78 millions d’euros : 50 % à la charge de l’état,
50 % à celle du Département. Hélas, c’était
sans compter les changements politiques
conduisant le nouvel exécutif départemental à
indiquer qu’il n’avait pas les moyens de réaliser
cette importante infrastructure. Après moultes
péripéties, interventions, rencontres à Paris
ou ailleurs… la proposition de la Municipalité
d’Oloron Sainte-Marie de financer l’ensemble
dans le cadre d’un partenariat-public-privé
permit de remettre tout le monde autour de
la table, de renouer les fils du dialogue et de
trouver enfin une solution faisant entrer de
manière indirecte la Région dans le tour de
table financier…
Bref, ne gâchons pas notre joie, même s’il
nous faut maintenant poursuivre d’autres
combats (ligne ferroviaire jusqu’à Canfranc,
modernisation de la RN 134 en vallée d’Aspe,
nouvelle Pau - Oloron…), le désenclavement de
notre ville est maintenant définitivement acté.
Autre bonne nouvelle dans ces deux derniers
mois : la signature avec la ministre de
l’Environnement, Ségolène Royal, de la
convention TEP-CV (Territoire à énergie
Positive pour la Croissance Verte) – quatrecents territoires, pour la plupart de plus grande
importance qu’Oloron Sainte-Marie, ont
ainsi été reconnus pour leur volontarisme en
matière d’énergies renouvelables, d’excellence
environnementale… Outre une aide financière
de 500 000 €, c’est aussi un accompagnement
technique, administratif, l’inscription dans un
réseau qui nous est proposée et que nous avons
signée. Encore un beau gage pour l’avenir.
C’est sur ces bonnes nouvelles que nous
allons entamer l’été que nous avons voulu
festif comme à l’accoutumée, donnant ainsi
raison à Rémy de Gourmont qui écrivait : « le
loisir, voilà la plus grande joie et la plus belle
conquête de l’homme ».
Bon été à tous !
Hervé Lucbéreilh
Maire d’Oloron Sainte-Marie
Sommaire
3 Éditorial
6 ça s’est passé à Oloron Sainte-Marie
8
Dossier Environnement
20
14
25
Hôtel de Ville
e-city
33
Voie ferrée
Retrouvez le magazine en ligne
sur le site Internet :
Inf’Oloron
www.oloron-ste-marie.fr
Le magazine municipal d’Oloron Sainte-Marie
été 2016 | N°6
Suivez Oloron Sainte-Marie sur :
Oloron Sainte-Marie
reconnue Territoire à énergie Positive
pour la Croissance Verte
Quartiers d'été
Osez les musées !
pages 14 | 19
Travaux à l'Hôtel
de Ville
pages 20 | 21
Boutique en ligne
e-city
page 25
oloron-ste-marie.fr
pages 8 | 13
8 Dossier Environnement
14 Quartiers d'été
19 Osez les musées !
20 Hôtel de Ville
22 Nos commerçants et artisans
25 Économie
27 Numérique
28 Social / Santé
30 Patrimoine
32 Culture
33 Infrastructures
34 Travaux
Directeur de la publication : Hervé Lucbéreilh
Rédacteur en chef : Bastien Abadie
Coordination : Sylvia Corno
Crédits photos : Bastien Abadie, Sylvia Corno,
Marc Etchenique, évelyne Garcia et Créloc François Rebillard
Rédaction, conception, réalisation : Bastien Abadie,
Sylvie Casenave, Sylvia Corno
Stagiaires : Morgane Simo, Hugo Urtizverea et Txomin Urruty
Impression : imprimerie COPRINT Oloron Sainte-Marie
Parution juin 2016
Dépôt légal à parution
ISSN 2494-4092
Imprimé sur papier couché brillant PEFC
Photo de couverture prise au
bord du Vert à Saint-Pée
Inf’Oloron | 4
Hôtel de Ville
Place Clemenceau - BP 138
64404 Oloron Sainte-Marie cedex
Ouvert du lundi au vendredi
de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30
Tél : 05 59 39 99 99
[email protected]
www.oloron-ste-marie.fr
La Foire du 1er mai a connu une fois encore un énorme
succès populaire, autant sur le site de Sainte-Croix avec la
foire traditionnelle, qu'autour du Jardin Public où troiscents commerçants et artisans présentaient leurs collections
commerciales.
Félicitons les gagnants du concours départemental de fromages :
Vache : EARL Moundarren (Beost)
Mixte : EARL Madamet (Bedous)
Chèvre tomme : ferme Vandaele (Aydius)
Chèvre lactique : Philippe Pacheu (Arette)
Brebis Béarn : EARL du Paysas Maurin (Asasp)
Brebis AOP : Gaec Ahal Bezala (Tardets)
Brebis estive : Gaec Laborde (Arette)
Greuil : Gaec Elizagaraia Loyatho (Gamarthe)
Coup de coeur du public : ferme Vandaele (Aydius)
ça s’est passé à Oloron Sainte-Marie...
Boulangers en herbe
Les élèves oloronais inscrits aux Temps d'Activités Périscolaires
ont participé à un concours de dessins à l'automne dernier.
La boulangerie Le Fournil de mon père dirigé par Stéphan
Guilleux (rue Carrérot) a transformé ces dessins en fèves lors de
l'épiphanie. Sur près de mille-trois-cents clients votants, l'école
Labarraque est arrivée en tête, ce qui a permis aux enfants de
participer à des ateliers de découverte durant le mois de mai.
Les "OPEX" en cérémonie
Le dimanche 15 mai, cinquante vétérans "OPEX ONU
OTAN" (Opérations Extérieures) issus de tous les
corps de l'Armée française se sont réunis pour une
cérémonie d'hommage au Monument aux Morts à
l'initiative de notre compatriote Arnaud Olharan.
Le siège départemental des "OPEX", créé dans le
piémont oloronais, a reçu un drapeau aux couleurs
départementales et un autre aux couleurs régionales.
succès pour la nuit des musées
La 12ème édition de la nuit européenne des musées s’est
déroulée samedi 21 mai à la Cathédrale Sainte-Marie. Cette
manifestation s'est articulée autour de trois temps forts : mise
en lumières de la nef, visite du Trésor avec les lampes-torches
et conception de vitraux par les enfants.
le square Casimir condado inauguré
La ville a rendu hommage à Casimir Condado, héros de la
Seconde Guerre Mondiale, en inaugurant le 8 mai 2016 - en
présence des autorités civiles et militaires - un square à son
nom, dans le quartier où il a vécu, près du lavoir de SainteMarie.
L'Armée de terre au marché
L’armée de Terre tenait un stand au marché le 27 mai pour présenter les
carrières militaires aux jeunes de 17 ans ½ à 30 ans. L’armée de Terre prévoit
de recruter plus de quinze-mille jeunes en 2016 pour des emplois divers et
variés, dans plus de cent spécialités.
André Cuyeu citoyen d'honneur
Dimanche 8 mai, André Cuyeu a reçu la médaille de la
ville et a été nommé citoyen d'honneur. Initié très tôt aux
valeurs patriotiques et aux symboles républicains, il a
consacré son temps libre à assurer le devoir de mémoire
au sein de nombreuses associations.
exposition du foyer artistique
Du 27 mai au 12 juin s'est tenue la traditionnelle exposition
du Foyer Artistique au sein de l'église Saint-Pierre. Les
élèves de l'association présentaient des céramiques, des
peintures et des porcelaines devant un public nombreux.
journées de l'europe
Dans le cadre des Journées de l'Europe ayant pour thème
cette année l'Espagne et organisées avec l'association FrancePortugal Europe, une plaque en hommage à Enrique Gaspar
y Rimbau a été dévoilée mardi 17 mai, dans son ancienne
résidence au 17 rue Carrérot, en présence de ses descendants,
des familles Gilbert, De Vismes... Ancien consul d'Espagne dans
notre ville, il est l'un des précurseurs de la science-fiction que
l'actuel consul a aussi voulu honorer.
Inf’Oloron | 6
Manifestation en soutien
à la maternité
élus, personnels du centre hospitalier et population
étaient mobilisés le samedi 28 mai dernier pour
défendre la maternité d'Oloron Sainte-Marie (dont le
déménagement de Saint-Pée à Légugnon est prévu fin
juin), et plus largement les services publics de santé. Un
important rassemblement qui fait honneur à notre ville.
Inf’Oloron | 7
Dossier Environnement
Dossier Environnement
La ville reconnue TEP-CV
Les six commandements du label TEP-CV
Signature de la convention à Paris
Ségolène Royal et Hervé Lucbéreilh le 12 mai dernier au ministère
Pour préserver le cadre naturel
exceptionnel dont bénéficie Oloron SainteMarie, les élus mènent une politique
volontariste axée sur le développement
durable.
Différentes mesures ont déjà été prises ou
sont en projet (lire ci-contre).
En décrivant précisément la teneur
de ses actions et projets, la ville avait
participé à l'appel lancé aux collectivités
par la ministre de l'Environnement, de
l'Energie et de la Mer, chargée des relations
internationales sur le climat.
Oloron Sainte-Marie vient d'obtenir la
reconnaissance de l'état.
à l'occasion d'une cérémonie officielle
le 12 mai dernier, Ségolène Royal et
Hervé Lucbéreilh ont signé la convention
"Territoires à énergie Positive pour la
Croissance Verte" (TEP-CV).
Outre la récompense des efforts fournis
et prévus par la municipalité pour lutter
contre le réchauffement climatique, cette
convention ouvre également droit à une
subvention au titre du FFTE (Fonds de
Financement de la Transition énergétique)
pour un montant de 500 000 €.
La plupart des collectivités ayant obtenu
la reconnaissance TEP-CV sont des
communautés de communes compilant les
actions de leurs membres. La ville d'Oloron
Sainte-Marie est donc doublement fière de
l'obtention de ce label.
Le zéro phyto dans sa phase
ultime
Le désherbage thermique
consiste à brûler les
mauvaises herbes
Oloron Sainte-Marie a anticipé la loi en passant
progressivement au zéro phyto.
Sur les sept types d'espaces publics à entretenir, seuls les
cimetières faisaient encore l'objet d'un entretien traditionnel
: avec le test d'engazonnement des allées réalisé ce printemps
à l'ancien cimetière de Sainte-Croix, la ville semble avoir
trouvé une solution efficace et pérenne.
Sur l'ensemble des espaces publics, le chimique est désormais
banni au profit des engrais biologiques organiques.
Le désherbage chimique peut être remplacé par d'autres
méthodes : thermique, mécanique (binette et brosse rotative),
biologique (acide pélargonique par exemple), manuel.
Zéro phyto
Il est indispensable
que tout le monde
participe, quand on sait
que les herbicides sont
responsables à 70% de
la pollution des eaux de
surface.
Inf’Oloron | 8
Réduire la consommation
d'énergie dans le bâtiment et
l'espace public : Oloron SainteMarie a lancé une campagne de
réduction de l'éclairage public :
remplacement du matériel par
des ampoules à Leds et installation de régulateurs
de puissance sur les plus gros postes électriques. Un
investissement de 200 000 € est prévu (100 000 €
pour l'éclairage public et 100 000 € pour les bâtiments
communaux) qui sera aidé à hauteur de 104 000 € par
le FFTE.
Diminuer les émissions de gaz
à effet de serre et les pollutions
liées aux transports : Oloron
Sainte-Marie installera deux
bornes de charge pour véhicules
électriques d'ici 2017. Avec les
subventions de 30% du SDEPA (Syndicat d'énergie des
Pyrénées-Atlantiques) et de 50% de l'ADEME (Agence
De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), la
pose ne coûtera que 4 800 € à la commune. La ville
incite également aux transports collectifs et possède
une flotte de véhicules municipaux propres (GPL, Twizy,
véhicule électrique, vélos à assistance électrique, etc.).
Préserver la biodiversité, protéger
les paysages et promouvoir
l'urbanisme durable : Oloron
Sainte-Marie est déjà entrée dans
une démarche zéro phyto. La ville
a installé des ruches et un hôtel à
insectes, promeut l'entretien différencié et mène de
nombreuses actions pédagogiques dans le même sens.
Produire des énergies renouvelables
locales : Oloron Sainte-Marie mène une
réflexion sur une régie énergie dont la
vocation sera de développer la production
d'énergies renouvelables issues des
ressources locales (hydraulique, solaire,
biogaz, bois-énergie, géothermie). Un
budget de 770 000 € permettra d'installer
des panneaux photovoltaïques sur les toits du Trinquet
(250 000 €), de l'Espace Laulhère (340 000 €) et du
centre technique municipal (180 000 €), travaux
subventionnés à 396 000 € par le FFTE et à 120 000 €
par la Région.
Développer l'économie circulaire et la
gestion durable des déchets : Oloron
Sainte-Marie retraite 100% de ses déchets
liés à l'assainissement et accompagne la
politique du SICTOM de réduction des
ordures ménagères.
Développer
l'éducation
à
l'environnement,
écocitoyenneté et mobilisation
locale : Oloron Sainte-Marie a
lancé un appel, via les comités
de quartier, pour promouvoir
l'écocitoyenneté. Des commissions
"développement durable et transition énergétique" au
sein du CESEL et "mobilité et développement durable"
au conseil municipal des jeunes ont été créées.
Questionnement sur le
"tout parfait"
Lutte contre les
invasives
Les politiques actuelles d'entretien
et le passage au zéro phyto incitent à
la réflexion sur l'aspect des espaces
publics. Par le passé, la perfection
était dans la propreté. Ce courant
de pensée se poursuit même si
de nombreuses voix s'élèvent
aujourd'hui pour promouvoir un
idéal différent. Un lieu engazonné
est-il moins propre ? Les services des
espaces verts et de l'environnement
tentent de montrer que non : au
contraire, il est très agréable de se
promener sur l'herbe.
Des
campagnes
d'arrachage
manuel sont organisées dans
l'espoir d'éradiquer la renouée
du Japon sur les bords du Vert
(secteur Pont noir) et l'élodée du
Canada dans le lit de la Mielle.
La lutte contre le frelon asiatique
montre ses effets puisque la
population stagne. Néanmoins, il
faut rester vigilant et poursuivre
le piégeage.
Par endroits, l'élodée du Canada tapisse
complètement le fond du lit de la Mielle
Inf’Oloron | 9
Zoom sur... le
Parc Pommé
Il est à la fois un lieu de nature avec ses arbres remarquables et un lieu de culture grâce à ses sculptures :
la ville en a fait aussi une vitrine de la biodiversité, illustration parfaite de la nature maîtrisée.
Six panneaux sur la biodiversité ont été
installés au Parc Pommé. à l'origine, un
Oloronais doté d'une forte sensibilité
ornithologique avait sensibilisé les services
municipaux sur les fauchages radicaux qui
faisaient fuir les oiseaux migrateurs. Le
changement de mode d'entretien a payé
et s'est doublé d'une volonté d'informer la
population afin que chacun reproduise ce
type d'entretien dans son jardin, créant ainsi
un corridor écologique à vaste échelle.
Les panneaux, financés par la ville, ont
été réalisés par l'association BIE (Béarn
Initiatives Environnement) et la société de
graphisme Creativ'ID.
Les panneaux ont été installés au Parc Pommé
avant la Fête des jardins
L'entretien différencié
multiplie par deux la
espèces
biodiversité
d'insectes sur les
18
Deux espèces d’orchidées
découvertes au Parc Pommé
zones tondues contre
37
Depuis plusieurs années, sur
certaines zones, la ville applique
l'entretien différencié : il s'agit de donner
une attention poussée aux endroits proches
de l'activité humaine, et de laisser faire la
nature aux endroits éloignés.
Par exemple, au parcours santé, les abords des allées
sont tondus régulièrement, tandis que les herbes
poussent librement quelques mètres plus loin.
Les plantes qui montent en graines attirent les insectes
pollinisateurs, ce qui favorise la dissémination des
plantes sur tout le territoire, alors que les tontes
provoquent la spécialisation de la flore.
Les chaînes écologiques se mettent alors en place : les
insectes attirent les oiseaux.
sur les zones
non tondues !
Je fais pareil dans mon jardin !
La technique s'adresse à ceux qui disposent d'une surface
supérieure à 1 000 m2. L'intérêt est double : écologie et
gain de temps ! Il faut tondre les zones identifiées comme
fonctionnelles. Sur les autres zones, on privilégiera deux
coupes par an, suivies d'un broyage.
L'exemple d'Oloron
Sainte-Marie est suivi :
le Syndicat des Mielles
souhaite installer un
Le parcours santé
en pleine évolution
Orchidée tachetée
Deux étudiantes en gestion du milieu naturel et de la
faune sauvage de Soeix ont travaillé sur l’inventaire de
la flore spontanée du Parc Pommé. Cela a permis de
déceler des espèces florales à fort intérêt patrimonial
jusqu’alors ignorées localement, notamment deux
variétés d’orchidées, l’orchidée oubliée ou ophrys
philippi et l’orchidée tachetée ou dactylorhiza maculata.
Les mesures de gestion différenciée mises en place
ont permis de retrouver une biodiversité floristique
importante venant enrichir encore le patrimoine
naturel oloronais.
Inf’Oloron | 10
Parole d’élu
moutons
cheptel de
à l'écrêteur de crue !
André Labarthe
«
Les vaches des Highland ont fait leur entrée au parcours santé
Le parcours santé a évolué au cours des derniers mois :
agrandissement du parking permettant le stationnement
d'une trentaine de véhicules supplémentaires, installation
des ânes...
Depuis peu, sont disponibles, à l'entrée du parc, un terrain
de volley ainsi qu'un parcours de crocket avec des arceaux
colorés, des maillets (fabriqués par les services techniques)
et des balles en plastique mis à disposition.
Deux vaches des Highland ont également rejoint le parc
début juin. Il s'agit d'une femelle et de sa velle.
Un autre projet est en réflexion pour 2017 : une mare aux
canards d'une surface de 20x15m.
Compteurs d'eau :
la télé-relève à l'étude
Orchidée oubliée
Dossier Environnement
La régie municipale de
l'eau assure la facturation
de
la
consommation
d'eau des ménages. Les
compteurs
individuels
d'eau pourraient être
équipés de la télé-relève,
dans le but d'apporter un
service plus adapté et plus
efficace.
Le schéma directeur de
l'eau potable prévoit
d'étudier un chiffrage de
ce projet.
Les
informations
de
tous
les
compteurs
seraient alors disponibles
à
l'instant
T.
Ceci
permettrait notamment
de donner l'alerte en
cas de fuite. La régie se
portant garante auprès
des administrés, on estime
que le dégrévement des
fuites coûte à la collectivité
entre 30 000 et 40 000 €
par an.
La ville pourrait solliciter
l'aide de l'Agence de
l'eau
Adour-Garonne
qui pourrait participer
à la mise en place de
ce dispositif si l'étude
s'avérait concluante.
Inf’Oloron | 11
Conseiller municipal, président de la
commission développement durable
Agir pour l'environnement
et le développement durable
En obtenant le label Territoire à Énergie Positive pour
la Croissance Verte, la ville d'Oloron Sainte-Marie a
placé la barre très haute.
Concilier la protection de l’environnement et la
maîtrise de l’énergie, le développement économique et
le progrès social, sont les grands défis que nous aurons
à relever pour les prochaines années.
Cette perspective nous impose dès à présent de réduire
de 40% les émissions de gaz à effet de serre, d'améliorer
de 20% l’efficacité énergétique, de porter à 32% la part
des énergies renouvelables dans la consommation
finale d’énergie.
Patrimoine naturel et biodiversité
Notre ville possède un patrimoine naturel exceptionnel,
la diversité des paysages, la géologie, nos gaves, nos
forêts, nos ressources en eau potable, la faune et la
flore, nos sites remarquables, nous imposent une
gestion exemplaire.
Pour mener à bien la gestion et la valorisation de nos
ressources naturelles, nous avons confié diverses
missions aux organismes compétents : plan de gestion
de la forêt à l'ONF, travaux d'entretien des rivières au
syndicat des gaves (SMGOAO), gestion de l'eau potable
et de l'assainissement aux régies municipales.
Risques majeurs
Les phénomènes météorologiques exceptionnels liés au
changement climatique ou les risques technologiques
rendent nécessaire une évolution des comportements
face aux risques majeurs. Cette prise de conscience
citoyenne suppose un effort de sensibilisation auprès
de notre population.
Pour répondre à ces exigences, notre ville va se doter
d'un Plan Communal de Sauvegarde (PCS), d'ores et
déjà en cours d'élaboration. Ce document opérationnel
contribuera à l’information préventive et à la protection
de la population. Il devra déterminer et fixer, en fonction
des risques connus dans la commune, l’organisation
locale pour faire face à une situation de crise et la gérer
efficacement.
«
Dossier Environnement
Dossier Environnement
La vache béarnaise, un symbole à sauvegarder
Le territoire oloronais marqué par une faune remarquable
Grâce essentiellement à la présence des gaves, une
faune rare est présente en ville.
L'euprocte, un triton à petits points endémique des
Pyrénées, vit sur le territoire oloronais, y compris en
ville au lavoir des fontaines.
Il est classé sur la liste rouge des amphibiens en France
métropolitaine, d'où l'importance de sa présence qui
témoigne de la qualité du milieu. Cette espèce vit à une
altitude comprise entre 175 et 3 000 m, il est donc ici
Chez la vache béarnaise,
la distance d'une pointe
de corne à l'autre peut
atteindre 1,50
Dossier Environnement
m!
dans la partie la plus basse de son habitat.
D'autres espèces sont visibles sur le territoire oloronais :
l'écrevisse à pattes blanches, le desman, le saumon (les
gaves sont l'une des dernières zones de reproduction
naturelle de l'espèce), le percnoptère d'Egypte, la loutre
(dans le gave d'Ossau), le grand tétras de façon ératique,
le pic à dos blanc, le hibou grand-duc, mais aussi des
petits mustélidés (fouine, martre, genette, belette).
Inscrivez-vous
au concours
des maisons fleuries !
Label : la ville concourt au
maintien de la 3ème fleur
Reconnaissables à leur robe couleur froment et leurs grandes cornes en forme de lyre, les vaches béarnaises sont un
symbole pour le territoire. Un troupeau de dix béarnaises est élevé sur les terres oloronaises, au Lycée agricole de
Soeix.
L'effectif actuel de trois-cent-vingt-huit femelles et neuf
taureaux est tenu par l'Institut de l'élevage. En 1978, il
ne restait plus qu'une soixantaine de vaches béarnaises
et trois taureaux...
Un miracle, ou plutôt le résultat d'une action collective.
« Cette vache agile, de petite taille, est parfaitement
adaptée à nos paysages de montagne, explique Vincent
Moulia, employé de l'association de sauvegarde de la race
bovine béarnaise. Après la Seconde Guerre Mondiale,
le ministère de l'Agriculture a décidé de ne conserver
que les races les plus productives. Heureusement, dans
nos vallées de montagne, les fermes possédaient toutes
quelques vaches qui faisaient le travail des champs, des
foins et servaient aussi pour le lait et la viande. »
Dans les années 1980, au contraire, la préservation de la
biodiversité prend le dessus. Grâce à quelques éleveurs
et institutions, la béarnaise revient en force.
La béarnaise a des qualités !
Le Lycée de Soeix possède son troupeau depuis 2008.
Le proviseur Pierre Cheret se félicite de la « volonté
du lycée de participer au sauvetage et au maintien de
la race ». Il précise que son lycée dépend du ministère
de l'Agriculture et à ce titre, développe une mission de
« participation à l'animation du territoire ». Il énumère
les qualités de la vache béarnaise.
D'abord, son caractère local a
La béarnaise pèse
séduit un lycée intégré dans son
en moyenne 500 kg,
environnement.
contre 880 kg
Sa
rusticité
en
fait
pour la blonde
également un animal idéal :
d'Aquitaine.
faible
rendement,
mais
investissement nul. L'exploitation du
lycée doit être autonome financièrement
et dégage ainsi des marges grâce à la vente
de viande de veau, sur place et à la boucherie de
Tony Dourau (rue Barthou).
Sur son comportement, la béarnaise, quoique têtue,
reste docile, sociable et brave. Elle s'adapte parfaitement
à un objectif pédagogique. Et elle voit du monde : les
cent-quatre-vingt-trois élèves participent aux travaux
comme dans n'importe quelle exploitation.
Enfin, dans une région à ovins, elle est complémentaire
avec la brebis. La brebis est très sélective dans son
alimentation ; la vache béarnaise s'accomode des restes.
Par ailleurs, leurs laits sont mélangés pour fabriquer le
fromage mixte.
La préservation de la race doit néanmoins se
poursuivre : une race bovine est déclarée en danger si
sa population est inférieure à cinq-mille individus...
Inf’Oloron | 12
Le jury des villes fleuries est attendu pendant l'été à
Oloron Sainte-Marie. La ville concourt dans l'objectif du
maintien de la 3ème fleur.
Depuis le lancement de la ville dans la démarche de
labellisation en 2001 et l'obtention de la 3ème fleur en
2006, les critères d'évaluation ont évolué.
Aujourd'hui, présenter de beaux parterres fleuris ne suffit
plus : les réalisations doivent être cohérentes, intégrer
une gestion environnementale globale et s'accompagner
d'une démarche volontariste de valorisation.
L'action de la ville en chiffres
Fleurissement et aménagements
paysagers
1 700 m² de massifs fleuris
13 000 plantes annuelles
18 500 bisannuelles
350 vivaces
168 chrysanthèmes 110 bulbes d’été
4 150 bulbes de printemps
800 à 1000 m² de mélanges fleuris
240 jardinières sur les ponts
140 jardinières aux abords des terrasses
86 jardinières aériennes dans les rues
Afin d'inciter les Oloronais à participer à
l'embellissement de la cité, la ville organise le
concours des maisons fleuries. Les inscriptions
sont ouvertes jusqu'au 26 juin 2016.
Le concours comprend quatre catégories :
maison avec jardin, maison de ville, balcon et
fenêtres sur immeuble et jardin communautaire.
Parmi les critères auxquels le jury sera
particulièrement sensible figurent des éléments
de développement durable : équipements,
comportements envers les ressources naturelles,
gestion des déchets, etc.
Les lauréats seront récompensés par une
compensation financière : 150€ pour le premier
prix, 100€ pour le deuxième prix et 75€ pour le
troisième prix. Un lot de consolation sera offert
sous forme de plantes ou de livres à tous les
autres participants.
Règlement en téléchargement sur le site Internet
de la ville ou disponible à l'accueil de l'Hôtel de
Ville.
Jardinage
Parc arboré
Sur 159 sites : tonte, ramassage des
feuilles, entretien des massifs, taille
des arbustes et des arbres, désherbage,
entretien des installations d’arrosage :
24 ha de pelouse entretenue
44 km d'abords routiers fauchés
19 ha de plaine sportive entretenue
3 588 arbres recensés par le
cabinet Airial à Morcenx en zone
urbaine (comprenant le Parc
Pommé et le Jardin Public)
Inf’Oloron | 13
Un été de fêtes, de concerts
et d'animations !
23 festival de jazz
"Des rives & des notes"
ème
David Corbin
Conseiller municipal délégué
à la culture
Véritable festival culturel, les
Quartiers d'été débutent
Quelques
nouveautés
et temps forts
Gastronomie du monde
Le 16 juillet place Saint-Pierre
Féfé
Le 22 juillet au Jardin public
Inna Modja
Le 1er août au Jardin public
Arts de rue avec "Slips
expérience"
Les 15 et 16 août
Dans les coulisses des Quartiers d'été...
Chaque été, c'est le même défi :
organiser un véritable festival, sur
deux mois, avec des manifestations
alliant musique, théâtre, sport,
patrimoine, folklore, etc. Les Quartiers
d'été sont portés par la ville, même
si des associations sont partenaires.
Alors, en coulisses, les personnels
s'activent.
Cela
engage
une
importante
préparation de la part du Pôle Vie de la
cité, tant pour la programmation que
pour trouver les meilleures solutions
techniques. Pendant l'été, les services
techniques sont très sollicités,
notamment pour l'installation des
scènes et divers matériels, mais
aussi pour le nettoyage des sites. Des
jeunes en emploi d'été permettent de
compléter le travail des services et de
tenir l'accueil des sites patrimoniaux.
Les Quartiers d'été représentent un
budget de 140 000 €, ce qui est rare
pour une ville de 12 000 habitants.
L'accueil des artistes, les trajets à
l'aéroport, les réservations d'hôtels,
font partie intégrante du travail de la
mairie, que ce soit pour un chanteur,
une troupe de théâtre ou un ensemble
folklorique. Il faut aussi satisfaire
les petits caprices de stars qui vont
du jus d'orange parfaitement bio
à la fourniture d'un bon cru local !
Qu'importe : si cela permet à l'artiste
de se sentir bien dans la ville, sa
prestation n'en sera que meilleure.
Tout ce travail de l'ombre permet
la tenue d'un festival qui enchante
chaque été un public nombreux.
Tout le programme sur la plaquette et sur www.oloron-ste-marie.fr
Inf’Oloron | 14
«
L'édition 2016 sera l'occasion de tendre plus
finement l'oreille vers la richesse des jazz européens
grâce à des artistes venus de Suède, Luxembourg,
Grande-Bretagne, Italie, Allemagne et France, mais
aussi de plus loin : Chili, Israël et USA.
Le festival 2016 en bref :
- 10 jours de festival centrés sur deux week-ends ;
- Plus d'une trentaine de concerts dans le "in"
(Espace Jéliote) et le "off" (sous chapiteau et en
ville) ;
- 11ème Tremplin des jeunes formations ;
- Actions musicales spécifiques en direction
notamment des scolaires ;
- Actions particulières (animations en ville,
développement durable, cinéma, animations sur le
"off", etc.).
Fêtes du 14 juillet
Pour célébrer la fête nationale, un grand
feu d'artifice, un bal animé par l'orchestre
Arpège et un concert de l'Harmonie se
dérouleront au parc Bourdeu. Les jeunes
pourront aussi profiter de la fête foraine au
Jardin Public.
Gratuit.
Quartiers d’été … Tout un programme !
L’été s’approchant beaucoup guettent la programmation des
Quartiers d’été.
Comme vous le savez sans doute, la volonté des Quartiers d’été
est d’offrir dans sa grande majorité, la gratuité ainsi qu’une
offre plurielle à même de séduire le plus grand nombre. Le but
étant d'offrir une programmation qui se veut à la fois culturelle
et festive (concerts en tout genre, folklores, spectacles de rue,
théâtre, repas producteurs, marchés de nuit, expositions,
événements patrimoniaux, etc.).
Pour cela nous devons et ce, dès le début de l’année, en tracer les
grandes lignes et surtout rester créatifs afin, chaque année, de
vous proposer des concepts nouveaux.
Quand je dis nous, j’entends le Pôle Vie de La Cité et tous ceux
qui l'encadrent.
Particulièrement bien connu du milieu associatif, ce service l’est
peut-être un peu moins de l'ensemble des citoyens. Je vais donc
en dire deux mots : ce service regroupe le sport, la jeunesse,
l’éducation (avec qui nous avons des actions transversales),
puis un guichet unique afin de mieux vous orienter et - en ce
qui nous concerne ici - la vie associative, la régie générale et le
patrimoine. J’en profite pour adresser mes remerciements les
plus chaleureux et amicaux à ce service et ses agents, sans qui
la programmation des Quartiers d’été serait tout simplement
improbable (et bien d’autres choses encore).
Un clin d’œil au service communication dont je mesure la
tâche quant à l’élaboration tant graphique que de contenu de
la plaquette Quartiers d’été, ce qui est loin d’être une mince
affaire !
Mes remerciements ne seraient pas complets si j’omettais
de parler des services techniques. Car c’est eux, véritable
cheville ouvrière des Quartiers d’été, qui les préparent, les
éclairent, les mettent en scène quelle que soit l’ampleur de la
manifestation, quelle qu’en soit la date et l’heure et vous livrent
dès le lendemain, une ville propre et accueillante, telle que vous
pouvez l'apprécier au quotidien.
Quant aux choix de programmation, ils se font dans le
cadre budgétaire alloué, par le Pôle Vie de la Cité, en étroite
collaboration avec les associations, les demandes citoyennes, le
Conseil Municipal des Jeunes ; toujours en gardant à l’esprit de
satisfaire au mieux, les quartiers de notre ville et tous les publics.
J’espère avoir traduit au mieux le fonctionnement des Quartiers
d’été. Mais retenez surtout, que tous les directeurs de pôles, les
directeurs techniques, tous les agents de votre mairie et vos élus
donnent le meilleur d’eux-mêmes, pour vous permettre de vivre
chaque année, dans votre ville, un été de qualité.
«
chaque année symboliquement à la
Fête de la musique et se déroulent
jusqu'à fin août. Cette année encore,
les Quartiers d'été allient qualité,
variété et gratuité : les propositions
artistiques raviront tous les publics,
dans une multiplication des genres
représentés (de la musique pour tous
les goûts, du théâtre, du folklore, du
sport, du patrimoine, des arts de rue,
etc.).
Parole d’élu
Inf’Oloron | 15
« "Motel Bamako"
est une sorte de
voyage africain dont
on revient rempli de
sensations pures. »
Les Masters de pétanque
Il s'agit de la compétition de pétanque la plus relevée au monde,
avec les meilleurs joueurs présents. Ce championnat itinérant fait
une nouvelle fois étape à Oloron Sainte-Marie. En 2015, plus de cinqmille spectateurs s'étaient succédé, sur deux jours, dans les gradins
du fronton municipal Henri Laborde. Les amateurs pourront aussi se
mesurer entre eux lors de l'Open, le tournoi qualificatif.
à noter que cette importante épreuve est télévisée et participe donc
à la notoriété de la ville.
à la découverte
d'Inna Modja...
Samedi 23 et dimanche 24 juillet, boulodrome : Open.
Mercredi 27 juillet, fronton : Masters des entreprises et Masters jeunes.
Jeudi 28 juillet, fronton : Masters.
Entrée gratuite.
Sport Vacances été :
deux fois plus d'activités
ponible
Plaquette dis
publics
dans les lieux
et sur
te-marie.fr
www.oloron-s
Activités
artistiques et
culturelles
Activités nature
Jeux géants en bois
Atelier artistique
Jeux de société et de plein
air
Patrimoine
Le dispositif Sport Vacances été, maintenant
bien connu des familles du piémont, amorce
une saison nouvelle avec quarante-quatre
activités proposées, dont dix-neuf nouvelles
et une ouverture aux petits à partir de
quatre ans.
Inscriptions
- 22 et 23 juin
Salle Louis Barthou
9h-12h et 13h-18h
- Du 24 juin à la fin du
dispositif : au service
des sports (8h30-12h
et 13h30-17h30)
Sport Vacances été est l'illustration de la politique
de la municipalité en terme d'accès au sport et aux
activités de loisirs : l'idée centrale est de permettre
à
l'ensemble des familles, quels que soient leur niveau social ou leur capacité
financière, de faire profiter leurs enfants d'un maximum de disciplines
dans les conditions les plus avantageuses.
L'objectif a été atteint l'été dernier, avec plus de cinq-cents enfants présents
pour plus de mille-trois-cents inscriptions.
Cette année, pour combler encore plus d'enfants, les inscriptions seront
ouvertes dès quatre ans (contre six ans l'an dernier) et le programme
présente un éventail plus large, avec des activités culturelles ou
patrimoniales.
Programme
4 - 5 ans
Activités nature
Bienvenue au musée
Bricolo dingo
Découverte de la danse
Gym éveil et parcours
de motricité
Inf’Oloron | 16
Inna Modja, véritable tourbillon d’énergie
sur scène, sera au Jardin Public à Oloron
Sainte-Marie le lundi 1er août, à 21h.
Inna Modja présentera son troisième
album "Motel Bamako", un voyage entre
les racines de son enfance, le Rail Band
de Bamako et les vibrations de l’électrounderground, enivrantes, entrainantes,
irrésistibles…
Nous lui avons posé quelques questions.
Nouvelles activités du
programme 6 - 16 ans
Acrogym et gym aux agrés
Acrosport et aérodance
Boxe
Canyoning
Course d'orientation
Expression corporelle et zumba
Multisports
Parcours sportif et chasse au trésor
Surf
Inf'Oloron : Depuis quand chantez-vous ?
Inna Modja : « J'ai commencé a chanter dans une chorale
à 6 ans , j'ai commencé a écrire et composer à 14 ans. »
IO : Quelles sont vos influences musicales ?
IM : « Je suis une autodidacte, j'ai appris la musique en
en écoutant beaucoup. Je suis influencée par le Blues du
Mali, le Hiphop et la Soul. J'aime beaucoup l'Electro. »
IO : Votre album dénonce la guerre, la condition des
femmes ou encore la situation des migrants... Vous
considérez-vous comme une chanteuse engagée ?
IM : « Je suis une femme engagée sur le terrain depuis plus
de dix ans, à travers des ONG et associations. Ce qui fait
de moi une chanteuse engagée, oui. »
IO : Comment choisissez-vous les instruments qui
accompagnent votre voix ?
IM : « J'écris et compose avec beaucoup de liberté. Je
choisis en fonction du rythme que je souhaite donner à
une chanson. »
IO : Pourquoi avoir choisi le nom de "Modja" ?
Parlez-nous un peu de votre enfance...
IM : « Modja est un surnom que ma mère m'a donnée
quand j'étais enfant. C'est affectueux, parce que j'étais
hyperactive et très énergique. Je suis sixième d'une famille
de sept enfants, j'ai grandi entre Bamako (Mali) et Accra
(Ghana). »
IO : Où vivez-vous principalement ? Retournez-vous
souvent au Mali ? Que représentent vos racines
pour vous ?
IM : « Je vis entre Paris et Bamako. Je suis Malienne, ce ne
sont pas simplement des racines. C'est ma culture et une
partie de mon identité. »
IO : Quelle a été votre motivation à venir chanter à
Oloron Sainte-Marie ? Connaissez-vous le Béarn ?
IM : « Je suis en tournée en ce moment, et je suis ravie de
venir à la rencontre de mon public aux quatre coins de la
France.
« Je suis également heureuse de découvrir une nouvelle
region que je ne connais pas encore très bien. »
Inf’Oloron | 17
été au
Jardin Public
Un
Il est vaste, ombragé, en coeur de
ville : le Jardin Public bénéficie de
multiples atouts pour en faire le
centre de la fête ! Ce sera l'endroit
incontournable pour profiter de
l'été. Voici un rapide tour d'horizon
des animations que vous y trouverez.
Organisé par la ville d’Oloron Sainte-Marie en partenariat avec Aventure Parc
Aramits.
Renseignements Service des Sports :
05 59 39 99 99
[email protected]
KARTINGS A PÉDALES
Gratuit le lundi 4 Juillet (offert par la ville d’Oloron Sainte-Marie et Oloron loisirs)
pour fêter le début des vacances !
Trésor de la Cathédrale
Silhouette
bien
connue
des
Oloronais, la Tour de Grède est
une demeure atypique du quartier
médiéval, dotée d’un belvédère
offrant une vue à 360° sur la
ville et les sommets pyrénéens.
Une vue à couper le souffle pour
laquelle il faudra gravir une
centaine de marches, et braver la
faune pyrénéenne actuellement en
exposition.
Demeure bourgeoise du XVIIIe siècle,
la Maison du Patrimoine est un
véritable petit musée archéologique,
historique et ethnographique, doté
d’un jardin médiéval fort agréable.
Elle vous plonge dans le passé de
notre cité.
Le Trésor, dans son écrin classé
Patrimoine Mondial de l’Humanité,
vous livre les secrets de la Cathédrale
Sainte-Marie : pièces d’orfèvrerie,
vêtements des évêques et crèche
du XVIIIe siècle vous font voyager
dans l’univers de cette ancienne cité
épiscopale.
Expo temporaire : « Sous les pieds
des Oloronais... les Ilurones » par
l'association Trait d'Union.
Construite pour pallier le dénivelé de la côte
du Marcadet, la crypte se situe sous l’église
Notre-Dame et offre l’occasion de s’intéresser
au patrimoine du XIXe siècle. L’art sacré y est
à l’honneur, témoin d’un savoir-faire et d’une
esthétique bien particulière.
Tous les samedis du 2 juillet au 20 août dans le
bassin de 14h à 17h
Organisé par la Ville d’Oloron Sainte-Marie en partenariat avec la Ferme Piscicole
de Pédéhourat
Renseignements : 06 08 25 04 46
Des bateaux comme dans les jeux d'eau des parcs
publics d'antan. Une animation ludique et conviviale
pour les petits à partir de 5 ans, mais aussi pour les
plus grands.
Location de trois à cinq bateaux radiocommandés de type bateau à moteur,
modèles réduits de 50 cm de long.
Ouvert tous les jours, en juillet et août, de 10h45
à 20h.
Venez passer votre diplôme d'honneur de "jeune
conducteur"
Maison du Patrimoine
Des pièces de 60 cm de haut pour un échiquier de
2,8 m de côté... de quoi jouer aux échecs autrement
en plein cœur du jardin...
BATEAUX ÉLECTRIQUES
Gratuit les 9, 10 et 14 juillet,
de 15h à 20h
Tour de Grède
Crypte de Notre-Dame
PÊCHE A LA TRUITE
Du 9 juillet au 14 août, les jeudis, vendredis,
samedis et dimanches, de 15h à 20h, parcours
d’accrobranche avec différents jeux : filet à grimper,
pont de singe, cordes suspendues, tyrolienne,
tyrolienne double et poutres suspendues.
Osez les musées à Oloron Sainte-Marie ! En toute liberté, découvrez quatre sites atypiques. Pour la troisième année
consécutive, l’entrée est gratuite. La Tour de Grède et la Maison du Patrimoine vous accueillent dans l’ancien Oloron
vicomtal, au cœur du quartier Sainte-Croix. Le Trésor de la Cathédrale vous ouvre les portes de son passé épiscopal,
en lien avec l’ancienne cité Sainte-Marie. La crypte Notre-Dame dévoile d’anciens savoir-faire en matière d’art sacré,
blottie dans le quartier des foires et des marchés. Osez les musées, c’est donc le bon plan culturel de l’été !
ÉCHIQUIER GÉANT
Location des pièces sur place.
PARCOURS D’ACCROBRANCHE
Osez les musées !
Nouveau : La crypte est ouverte chaque vendredi
matin pour permettre aux clients du marché de
la visiter.
Expo temporaire : « Marcher vers Compostelle
pour découvrir un autre monde » par PierreLouis Giannerini.
Les expositions à la galerie Révol
Du 8 au 20 juillet
Adélaïde de Balincourt
« Empreinte »
Peintures à l’huile
Du 22 juillet au 3 août
Pedro Tramullas
« L’esprit et la matière »
Sculptures
Du 5 au 17 août
Hélène Broutschert
« Ecritures Ephémères »
Images Photographiques
AIRE DE JEUX
L'aire de jeux offre aux enfants de tout âge de multiples possibilités :
grande structure multi-activités haute de plus de 4m et balançoires
pour les 4-12 ans, modules, maisonnette et structures multi-activités
pour les 2-6 ans et balançoires avec arceaux pour les tout-petits.
Retrouvez l’intégralité de l’agenda sur le site Internet de la ville
Inf’Oloron | 18
www.oloron-ste-marie.fr
Inf’Oloron | 19
Du 19 au 31 août
Franck Oscamou
« Instants »
Peintures
Travaux de modernisation à l'Hôtel
Hôtel de Ville
de Ville
Afin d'offrir une meilleure lisibilité des services et un meilleur accueil du citoyen dans la "maison commune", l'entrée
principale de l'Hôtel de Ville sera en travaux pendant plus de trois mois.
Après les travaux, en fin d'année, l'accueil disposera
d'un nouveau comptoir, repérable depuis le sas vitré.
L'état-civil conservera son volume actuel. La salle
d'attente actuelle sera transformée en un espace ouvert
accueillant. Le bureau des permanences sera transféré
à côté de la salle Barthou. Les plans du nouveau hall ont
été conçus en interne, par le Pôle Ingénierie.
Parole d’élu
Concernant l'esthétique de l'entrée de l'Hôtel de
Ville, l'enveloppe consacrée à ces travaux prévoit
aussi un embellissement de la passerelle métallique
(rambardes et sol remplacés, isolation phonique,
plafond acoustique), un renforcement de l'éclairage au
rez-de-chaussée et une décoration moderne, claire et
accueillante.
Un budget de 143
« Maylis Del Pianta
Adjointe aux affaires sociales
358 € HT
L'accessibilité est un droit
essentiel à tout être humain
Les travaux de rénovation de l'Hôtel de
Ville bénéficient d'aides :
- 35% de DETR (Dotation d'équipement
aux Territoires Ruraux) soit 50 175 € ;
- 20% inscrits au contrat de territoire
du Conseil Départemental des PyrénéesAtlantiques ;
- 9000 € de fonds de concours de la
CCPO (Communauté des Communes du
Piémont Oloronais).
Les agents de l'accueil et de l'état-civil posent devant l'entrée des locaux
provisoires de l'état-civil pendant le chantier
Le calendrier
des travaux
Le concours du FIPHFP (Fonds pour
l'Insertion des Personnes Handicapées
dans la Fonction Publique) sera sollicité
à l'issue des travaux. Pour mémoire,
62 794 € avaient été obtenus du FIPHFP
après la première tranche de rénovation
de l'Hôtel de Ville.
Fin juin : déménagement de l'accueil et l'état-civil à l'ancien CCAS ;
Du 20 juin au 22 juillet : préparation du chantier ;
De fin juillet à fin octobre : chantier ;
Novembre : réintégration de l'accueil et de l'état-civil.
Travaux aux archives
Les travaux
Gros œuvre,
menuiseries, plâtrerie,
plafonds, cloisons,
isolation, électricité,
éclairage, informatique,
peintures, sols
plastiques.
Local vidéo-protection
Les archives municipales sont actuellement conservées
dans une salle dédiée, au fond de l'ancienne bibliothèque,
actuellement Pôle Vie de la Cité.
Cet espace fera également l'objet de travaux : les étagères
seront limitées en hauteur et en longueur pour respecter
les normes de poids ; des stockages annexes seront utilisés
pour réduire le volume des documents entreposés.
Inf’Oloron | 20
Dans le cadre du projet de mise en place d'un système
de vidéo-protection, la ville va aménager un local
sécurisé à accès limité, destiné à héberger le matériel
d'enregistrement, comme l'impose la législation.
Cette infographie montre le chemin à parcourir pour entrer à la mairie
pendant les travaux, car l'entrée principale (côté fontaine) sera condamnée
Comment venir à la mairie
pendant les travaux ?
De fin juin à l'automne 2016, le temps de redonner une nouvelle
physionomie à l'entrée principale de l'Hôtel de Ville :
- le service état-civil de la mairie déménagera à l'ancien CCAS (Centre
Communal d'Action Sociale) ;
- l'accueil général de la mairie transféré sera accessible par le sas d'accès
à la salle Louis Barthou.
Le service public sera évidemment maintenu intégralement pendant
les travaux.
Futurs travaux prévus
Le réaménagement de l'Hôtel de Ville se poursuivra dans les mois
et années à venir. Sont notamment prévus :
- peinture, décoration et éclairage de l'escalier d'honneur ;
- rénovation de la salle du Conseil municipal comprenant :
sol, isolation, plafond, peinture, décoration, mobilier, sonorisation ;
- rénovation de la salle Louis Barthou avec changement du mobilier et
ajout d'un système fixe de projection ;
- état des lieux, réfection des toitures et des façades.
Inf’Oloron | 21
La loi de 2005 pour l'égalité des
droits et des chances, la participation
et la citoyenneté des personnes
handicapées, impose aux collectivités
territoriales de rendre les lieux publics
accessibles et c'est vrai que le coût de
l'accessibilité fait peur... Mais "quand
on veut, on peut". Mettons notre
intelligence dans les dossiers et faisons
appel aux personnes concernées.
L'accessibilité est un droit essentiel
à tout être humain. Force est de
constater que ce droit pour de
nombreuses personnes en situation
de handicap, ce simple droit à la liberté
de déplacement est un parcours du
combattant. C'est pourquoi il faut
que ce combat pour l'accessibilité
soit un combat pour la liberté, liberté
de vivre, de se déplacer, d'accéder
aux transports, d'aller voir des amis,
d'aimer, de se distraire, de se cultiver,
d'apprendre, de travailler... et surtout
d'être libre et heureux comme les
autres afin de pouvoir donner à tous
les moyens de se construire un avenir
digne et autonome.
"Les grandes œuvres se distinguent
par leur accessibilité, car elles
n'appartiennent pas au patrimoine de
quelques élus, mais à celui de tous les
hommes doués de bon sens." Manuel
Gonzales Prada (homme de lettres)
«
Hôtel de Ville
Nos commerçants et artisans
Photographe et informaticien
Christophe Marande s'est
installé
comme
autoentrepreneur photographe
et
réparateur
en
informatique à domicile.
Côté photo, il réalise vos
reportages de mariage,
baptême,
portrait,
communion, etc. équipé
d'une borne, il peut tirer très
rapidement des photos au
format 15x21 cm maximum.
Il réalise également des DVD où les photos défilent sur
une musique choisie.
Côté informatique, il répare et monte les ordinateurs
PC ou mac, de bureau ou portables, dans des délais
très courts. Il travaille à votre domicile si la panne ne
nécessite pas de démonter la machine.
05 59 39 42 97 - 06 87 50 13 15
[email protected]
Proman intérim
Réalisé en collaboration avec l’Office du Commerce
et de l’Artisanat du Piémont Oloronais
Conseil en logistique
Reprise du bar du Pont
Depuis le 30 avril dernier, Benoit Bonpas a repris le
bar tenu par René Duplaa. Il propose un menu du jour
(en semaine), un menu du terroir et une carte. Côté
boissons, une bière spéciale tous les deux mois et
quelques nouveautés comme le cidre rosé agrémentent
la carte classique. Il débute comme gérant de bar. Mais il
possède une solide expérience en cuisine et en service,
notamment à l'étranger. à noter, le bar sera ouvert tous
les jours en juillet et en août.
Laulhère Army Beret
à compter de juillet prochain,
Bertrand Senacq lance à l'Espace
Partagé d'Initiatives (EPI) d'Oloron
Sainte-Marie son entreprise de
conseil en organisation et logistique
au profit des TPE (Très Petites
Entreprises) du département.
Diplômé d'une business school et titulaire d'un master
à l'école Supérieure des Technologies Industrielles
Avancées (ESTIA) de Bayonne, il souhaite apporter
son savoir-faire aux dirigeants qui veulent vendre plus
et mieux et/ou diminuer leurs charges, autrement dit
gagner en efficacité.
Par ailleurs formateur en mathématiques, économie et
anglais, il a été accompagné par la pépinière EuroLacq
dans la mise en place de son activité.
06 84 65 02 24
[email protected]
Cap Vital Santé
Les jardinières "EasyBrique"
Stéphane Plaza Immobilier
10 rue Despourrins
Lundi au vendredi : 8h-12h et 14h-18h30
05 59 10 90 00
[email protected]
www.proman-emploi.fr
La première agence Stéphane Plaza Immobilier des
Pyrénées-Atlantiques a ouvert à Oloron Sainte-Marie
fin avril. Dirigée par William Crot avec l’appui de sa
femme Céline, elle compte à ce jour sept collaborateurs
et ambitionne de renforcer son équipe en recrutant d’ici
la fin de l'année.
L’agence propose la recherche de biens personnalisés,
les estimations et la transaction vente, en privilégiant
des services sur-mesure, sans oublier le home staging,
avec un outil qui permet de visualiser un bien en 3D.
Cerise sur le gâteau, il n'est pas impossible que Stéphane
Plaza vienne à l'occasion à Oloron Sainte-Marie !
12 rue Justice
05 59 39 93 32
Inf’Oloron | 22
Bonne
nouvelle,
Laulhère continuera
de fabriquer les
bérets de l'ensemble
des corps de l'Armée
française.
La
fabrique oloronaise
a obtenu la meilleure
note devant ses
concurrents
étrangers
sur
les
critères
de
qualité,
prix
et
développement
durable.
Ce nouveau contrat
représente
entre
soixante-mille
et
cent-cinquante-mille bérets bientôt confectionnés dans
l'atelier d'Oloron Sainte-Marie. Après les rugbymen
du Quinze de France, c'est un nouveau succès
commercial pour Laulhère qui lui permettra d'assurer
la conservation de nombreux emplois en CDI dans
le Béarn. Ce nouveau marché a justifié un reportage
diffusé sur TF1 qui contribue à la notoriété de la ville.
http://laulhere-france.com/
Revendeur : magasin Souviron Palas 2 rue Justice
Pont d'Aspe (place de Jaca)
Lundi au samedi : 10h-15h et 18h-2h
Mardi, jeudi et vendredi : 7h30-15h et 18h-2h
Dimanche et jours fériés : ouvert en continu
L’agence Proman, a ouvert en novembre dernier. Elle
vient s’ajouter aux deux-cent-soixante-dix agences que
compte déjà le Groupe Proman. L’agence d’Oloron SainteMarie est ouverte aux personnes en recherche d’emploi
et aux entreprises qui ont des besoins en personnel dans
tous les secteurs : industrie, tertiaire, logistique, BTP, etc.
En tant que recruteur officiel de l’Euro 2016, Proman
est partenaire avec FACE de l’opération "Le Maillot de
l’Emploi". C’est le premier label qui vient reconnaître
un état d’esprit, des aptitudes et des qualités humaines,
développés dans le cadre de pratiques sportives comme
en entreprise, pour favoriser l’insertion dans le monde
du travail et le développement de l’emploi.
Nos commerçants et artisans
Assistée d'un technicien-livreur, Jérôme Foligné,
Claudine Marquez a ouvert sa boutique de vente,
location et livraison de matériel médical début avril.
Elle y propose des produits d'orthopédie, de contention,
de confort et mieux-vivre à domicile, des articles pour
femmes enceintes (ceintures, coussins, tire-lait, etc.)
mais aussi des outils de téléassistance.
Si son public reste principalement la personne âgée,
Claudine Marquez, qui était préparatrice en pharmacie,
sait qu'il faut travailler en amont, pour anticiper les
besoins importants (lits médicalisés, etc.).
Elle reconnaît un fort attrait pour son métier, grâce
au contact enrichissant avec la clientèle et au plaisir
d'apporter une aide personnalisée à chacun.
Rue Pablo Picasso
Lundi : 14h-19h
Mardi au vendredi : 9h-12h30 et 14h-19h
Samedi : 9h-12h30 et 14h-17h
05 59 34 18 56
[email protected]
capvitalsante.com/oloron
Sébastien Laban a inventé un concept de brique de
pierre reconstituée qui s'assemblent à la façon des Lego
pour former des jardinières ou des bordures. Il a offert
une jardinière à la ville, visible place de la Résistance
devant l'OCAPO.
Outre l'aspect naturel de pierre blanche, l'EasyBrique
présente plusieurs avantages : infinies possibilités de
montage et facilité de transport.
Titulaire d'un bac technique et d'un BTS électronique,
Sébastien Laban a construit lui-même ses machinesoutils et tient secrets ses procédés de fabrication. Il a
déposé le modèle de la brique à l'INPI. Pour commander,
il suffit de le contacter.
06 71 26 37 92
[email protected]
www.easybrique.com
Inf’Oloron | 23
Réalisé en collaboration avec l’Office du Commerce
et de l’Artisanat du Piémont Oloronais
Nos commerçants et artisans
économie
e-city
Boutique éphémère
Mes boutiques oloronaises en ligne :
Pour 1€ par jour, tout créateur ou commerçant peut profiter totalement ou en partie d'un espace de 90m2 pouvant
servir de boutique, galerie, showroom ou lieu pour un événementiel.
Acheter local sans bouger de chez soi, c'est désormais possible ! Le site e-city.fr répertoriera prochainement
les produits de vos commerçants et artisans du Piémont.
Une boutique éphémère, créée à l'initiative de la municipalité dans
le cadre de sa politique de soutien aux créateurs et aux porteurs de
projets, sera inaugurée prochainement en bas de la rue des gaves,
près de la Médiathèque.
Dans le cadre exceptionnel de la confluence et dans un lieu insolite
(ancien site industriel), elle est destinée à ceux qui ne possèdent pas
de vitrine, ou qui souhaitent utiliser un autre lieu pour un événement
particulier, que ce soit lancement ou écoulement de collection, videdressing, vente exceptionnelle de produits saisonniers, etc.
Les avantages commerciaux d'une boutique éphémère sont d'éveiller
la curiosité et de créer l'effet de surprise.
Elle sera disponible pour un délai compris entre un jour et un mois. Le
lancement se fera avec les vêtements type années 1950 de Cassandre
Djebara, des Ptites Flingueuses.
Les commerçants de la rue Louis Barthou réunis
Une réunion a eu lieu, à l'initiative de la ville,
afin d'informer les commerçants de la rue
Louis Barthou des projets d'aménagement de
la rue ainsi que des animations.
Tous les professionnels de cette principale
artère commerçante oloronaise étaient conviés
et ils étaient nombreux à assister à la réunion.
Cela a permis aux élus et aux services
municipaux de discerner le ressenti des
commerçants sur les sujets évoqués, mais aussi
de dégager des problématiques essentielles à
leurs yeux comme le stationnement.
Une prochaine réunion sera spécialement
consacrée à ce sujet.
Pour mieux répondre à la demande des consommateurs, il faut se
tourner vers les nouvelles formes de commerce liées à l’économie
numérique. Avec le choix d'e-city, la ville a trouvé le moyen de
satisfaire à la fois ses administrés - qui achètent de plus en plus
sur l'Internet tout en appréciant de consommer local - et ses
commerçants qui trouveront là une vitrine supplémentaire pour
leurs produits et approcheront de nouveaux clients.
La plateforme a été créée pour ceux qui souhaitent privilégier
les "petits commerçants" locaux tout en bénéficiant de services
modernes.
Le système e-city est gratuit pour les professionnels du territoire,
le coût étant pris en charge par la ville. C’est un plus pour les
commerçants qui peuvent ainsi s’épargner les frais d’une
création de site Internet.
Le démarchage des commerçants et artisans
du territoire a débuté et à ce jour, tous
Une plateforme
les professionnels contactés sont
béarnaise !
très motivés pour entrer dans le
e-city a été conçue et
dispositif.
développée par cinq
jeunes entrepreneurs
béarnais.
Comment utiliser e-city ?
Prévention avec l'opération "Vigicommerce"
1. Je vais sur le site e-city.fr et je choisis
Oloron Sainte-Marie : les boutiques y
sont ouvertes 24h/24 et 7j/7
2. Je sélectionne le type de produits
souhaités (restaurants, mode, etc.)
3. Je fais mes emplettes selon le mode de
réception des produits souhaités (retrait
en magasin ou livraison)
4. Je règle mes achats
5. Je récupère mes produits (livraison
à domicile en trois heures ou retrait en
magasin en une heure)
La Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) et la Gendarmerie lancent un appel à la vigilance par l'intermédiaire de
l'opération "Vigicommerce". Les professionnels oloronais ont été sensibilisés lors d'une réunion.
Vigicommerce est un dispositif destiné à prévenir les
commerçants en cas de faits de délinquance touchant
les commerces du secteur géographique. Ces faits
peuvent être des vols à main armée ou avec violence,
de vols à l'étalage commis en bandes organisées et des
escroqueries (par faux moyens de paiement, à la fausse
qualité, etc.).
Sur la zone d'Oloron Sainte-Marie, les faux billets
sont les actes les plus courants. Mais comme la presse
le rapporte parfois, les cambriolages de commerces
touchent également notre ville.
Dès qu'un phénomène de délinquance touche un
commerçant, tous les adhérents au dispositif d'alerte
sont informés par un SMS émis par les forces de l'ordre.
Les commerçants sont invités à se rapprocher de la CCI
pour en savoir plus sur ce service gratuit.
Inf’Oloron | 24
Appel aux commerçants
Les commerçants seront prochainement sollicités
dans leurs boutiques. Sachez qu'e-city est une
mesure municipale, gratuite, qui peut vous permettre
d'approcher de nouveaux clients. Inscrivez-vous !
Inf’Oloron | 25
économie
Numérique
Des changements à l'agence Pôle Emploi
La ville sur Internet, application mobile, newsletters
Le Pôle Emploi d'Oloron Sainte-Marie a initié récemment une nouvelle organisation d'accueil : ouverture
à tous de 8h30 à 12h30 et accueil sur rendez-vous ou ateliers l'après-midi.
La mise en place des nouveaux outils numériques depuis le 1er mai dernier est déjà un véritable succès : à l'approche
de l'été et des animations gratuites, restez connectés via le site Internet, l'application pour smartphones et tablettes
et la newsletter, pour tout savoir sur les bons plans à Oloron Sainte-Marie !
Pôle Emploi vient d’initier deux phases
importantes de rajeunissement.
Une première révolution digitale est
intervenue en 2015. Désormais, chaque
demandeur d’emploi dispose de son espace
personnel, où il dépose son CV, contacte
son conseiller, lit les informations sur
ses prestations ou ses convocations. Les
recruteurs peuvent accéder à l’ensemble
des CV mis en ligne.
Depuis début 2016, une nouvelle
organisation de l’accueil a été mise en place.
Les bureaux sont ouverts pour tous du
lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30. Il est
possible de se renseigner sur les droits, les
prestations, les allocations, se connecter sur
les ordinateurs en libre accès, lire la presse,
effectuer des recherches d’emploi, etc.
L’après-midi est réservé aux rendezvous et aux ateliers, ce qui renforce la
Les locaux de Pôle Emploi sont situés 7 rue du gouverneur G Bordes
personnalisation du suivi.
Par ailleurs, chaque demandeur d’emploi
En plus des ateliers, job-dating
dispose des coordonnées directes de son
En moyenne les
conseiller, lequel a l’obligation de lui répondre dans réguliers, tests d’habileté destinés
chiffres du chômage
un délai de 72 heures, par courriel, appel ou prise de à vérifier l’adéquation d’une
sur le territoire sont
personne non qualifiée sur un
rendez-vous.
de deux points en
Le Pôle Emploi d’Oloron Sainte-Marie est composé d’une poste... le Pôle Emploi propose
deçà de la moyenne
équipe de trente agents dont vingt-deux conseillers. de nombreux outils numériques :
nationale.
C’est nécessaire quand on sait que l’agence gère un découvrez le portail www.emploi-store.
territoire compris entre les cantons de Sauveterre-de- fr qui propose des applications, serious
Béarn, Lasseube, Laruns et Arudy. Cette équipe gère games et autres nouveautés, accessibles sur
un fichier d'environ cinq-mille demandeurs d’emplois smartphone et tablette.
(chiffres début d'année 2016).
Téléchargez l'appli !
Les démarches en ligne
C'est gratuit sur l’AppStore
(pour Iphone) et sur le PlayStore
(pour Android).
L’application pour smartphones
et tablettes permet, grâce aux
différentes rubriques, de rester
informé à tout moment de
l’actualité de la ville.
- Entreprises et commerces
Les entreprises et les commerces souhaitant avoir une
visibilité sur l’application mobile et sur le site Internet,
doivent passer par la rubrique "Mes démarches en
ligne" pour s’inscrire ou pour modifier leurs données
personnelles (coordonnées, horaires, etc.).
- Associations
Du côté des associations, celles déjà référencées en
mairie ont d’ores et déjà une visibilité sur l’application
mobile et sur le site Internet. Les nouvelles associations
sont priées de d’abord se référencer à la mairie.
- Particuliers
En se connectant sur l'onglet "Mes démarches en
ligne", chaque citoyen a un accès rapide et facile à
l'administration pour une demande d'acte d'état-civil
ou d'aide sociale par exemple. Pour plus de facilité,
créez-vous gratuitement et rapidement un compte
personnel !
A retrouver sur l'appli :
- L’agenda : très pratique toute
l'année et encore plus en période
estivale, pour suivre pas à pas
le riche programme des Quartiers d'été ;
- Les actualités ;
- Le guide pratique ;
- Eop Alertez-nous : le service "écoute Oloron
Proximité" permet de signaler un dysfonctionnement
sur la voie publique et d'adjoindre sa géolocalisation et
une photographie ;
- Les numéros utiles ;
- Un espace découverte de la ville.
Les démarches d'état-civil sont gratuites. Pour
plus de sécurité il vous est recommandé de les
effectuer sur : www.oloron-ste-marie.fr
Web TV Ville d'Oloron Sainte-Marie
Web TV Ville
d'Oloron Sainte-Marie
La Web TV Ville d'Oloron Sainte-Marie poursuit
son ascension : la quatre-centième vidéo a été
mise en ligne fin mai !
à retrouver sur le site Internet et sur YouTube.
Réseaux sociaux
Pour rester informé sur la ville et disposer des
informations en direct, aimez la page FaceBook de la
ville ou suivez-la sur son compte Twitter !
/VilleOloron
@VilleOloron
Newsletters
L’agence d’Oloron Sainte-Marie a une nouvelle directrice depuis
décembre 2015 : Magali Arslanian
Karine Pierre et Monique Basty secondent Magali Arslanian
auprès des demandeurs d'emplois
Inf’Oloron | 26
La mairie édite deux newsletters : la première, qui
concentre l'actualité municipale, paraît à une cadence
hebdomadaire ; la seconde est réservée aux marchés
publics.
Cet outil a mis un peu plus de temps à se remettre en
place suite aux mutations technologiques du nouveau
site Internet et change de forme pour les mêmes
raisons. Il est aujourd'hui de nouveau opérationnel.
Pour recevoir la ou les newsletter(s), il suffit de
s'inscrire en bas de la page d'accueil du site Internet
de la ville.
Lors du Salon des Maires à Paris, la ville d'Oloron Sainte-Marie a signé la
convention avec Localeo, filiale du Groupe La Poste
Retrouvez l’actualité de la ville sur son site Internet : www.oloron-ste-marie.fr
Inf’Oloron | 27
Social / Santé
Social / Santé
« Agissez concrètement
Comment
poursoutenir
les publics fragiles
l'action ou
duenCCAS
difficulté?, au plus
Le plan canicule renforcé avec la vigilance des facteurs
près de vous :
Chaque année, du 1er juin au 31 juillet, le plan canicule permet aux personnes de plus de 65 ans, fragiles
ou dépendantes, résidant à leur domicile, de bénéficier de la vigilance de tiers en cas de fortes chaleurs.
don
Le
au
centre communal
d’action sociale
la solidarité locale
en action…

faites un
Le Centre Communal d'Action Sociale
agit quotidiennement
don àfragiles
votre CC
pour les publics
ouASdéfavorisés :
aide et
!»
accompagnement des personnes âgées, aide aux personnes
handicapées, aux enfants, aux familles en difficulté, lutte
contre les exclusions, etc.
Un CCAS peut bénéficier de don. Pour agir concrètement en
Envoyefragiles
z votre don
faveur des personnes
et défavorisées,
au plus près de
au CCAS
chez vous : vous pouvez faire un don à votre CCAS.
En vertu de l'article 200 du Code Général des Impôts, qui
CCAS d’O
n Sainte-M
prévoit le dispositif
de loro
déduction
fiscale,
arie le CCAS est assimilé
e George
s Clémeayant
nceau un caractère social, en
à un organisme Plac
d'intérêt
général
BP 138par un particulier ouvre droit à
vertu de quoi le don effectué
64400 Oloron Sainte-Marie Ced
ex
une réduction d'impôt de 66% de son montant
dans une limite
de 20% du revenu imposable.
La FEPEM offre l'adhésion aux
particuliers-employeurs
Dans les Pyrénées-Atlantiques, quarante-six-mille
particuliers emploient vingt-mille salariés. La
Fédération des Particuliers employeurs de France aide
les employeurs et les salariés à embaucher ou mettre fin
au contrat de travail, déclarer les salaires, connaître les
exonérations de charges ou les déductions fiscales, etc.
Grâce à une convention signée avec le CCAS, la FEPEM
assure une permanence chaque premier vendredi du
mois au CCAS.
Jusqu'au 30 septembre 2016, la FEPEM offre l'adhésion
gratuite aux particuliers employeurs, ce qui leur permet
d'accéder à un grand nombre d'informations, fiches
pratiques, modèles de documents, etc.
Les personnes connectées pourront y accéder via un
espace personnel sécurisé sur le site :
http://relais-particulier-emploi.fepem.org/
Les personnes non connectées peuvent remplir un
bulletin d'adhésion disponible au CCAS.
Prochaine permanence au CCAS le vendredi 1er juillet, de 9h à
12h et de 13h30 à 16h30.
[email protected] ou 0 825 07 64 64 (0,15€/min)
Don de sang : les agents municipaux généreux
L'association des donneurs de sang bénévoles d'Oloron
Sainte-Marie se classe parmi les meilleures d'Aquitaine
avec huit-cent-soixante-treize donneurs qui ont réalisé
près de mille-neuf-cents dons en 2015, soit une hausse
de cent-soixante-dix dons par rapport à 2014, pourtant
déjà une excellente année...
Cette générosité typique haut-béarnaise se retrouve
parmi les employés municipaux. Ils étaient une dizaine
récemment à être remerciés pour leurs dons nombreux
et réguliers.
Ici, parmi les employés en activité, félicitons Valérie
Campagne, Philippe Rasal, Nadine Beauregard et Aline
Lalanne-Besingrand.
Inf’Oloron | 28
Des statistiques (Eurostat / INSEE) révèlent qu'une
visite régulière par une personne de confiance et
stable dans la durée contribue à repousser de six à
douze mois la perte d'autonomie.
Préoccupé par le maintien du lien social sur la ville, le
Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) souhaitait
un dispositif complémentaire pour le plan canicule.
Les facteurs présentent un intérêt social évident : sur
la commune, ils sont quarante personnes à passer
chaque jour au domicile de tous. C'est cette force que
le Groupe La Poste a souhaité mettre à la disposition
des collectivités en créant le dispositif "Proxi Vigie
Cohesio" auquel le CCAS a adhéré.
La municipalité d'Oloron Sainte-Marie a noué avec La
Poste un partenariat privilégié pour de nombreuses
opérations : la Gestion relation citoyenne (Localeo), la
distribution de documents (MediaPost), la gestion des
fichiers des nouveaux habitants (La Poste - Solutions
business), la livraison des achats (e-city, voir page 27).
La signature du dispositif s'est faite entre représentants de la
ville, du CCAS et de La Poste
Un beau séjour pour les Seniors en vacances
Mi-mai 2016, quarantesept retraités oloronais ont
profité du voyage à PortBarcarès organisé par le
CCAS (Centre Communal
d'Action
Sociale)
en
coopération avec l'ANCV
(Association Nationale des
Chèques Vacances).
Sur le groupe, quarante
personnes ont bénéficié
de l'aide de l'ANCV, ce qui
signifie que le CCAS touche
le
public
"prioritaire"
pour les financeurs que
sont l'ANCV et les caisses
de retraite, la CARSAT et
Malakoff-Mederick, c'est- Les retraités étaient si heureux de ce voyage qu'ils se disent prêts à repartir
à-dire les retraités non
excursions proposées.
imposables.
Les participants ont rempli un questionnaire de Ravis également de l'ambiance conviviale et chaleureuse
satisfaction à l'issue du séjour : la note globale de entre eux, tous se disent prêts à repartir l'an prochain !
9,5/10 récompense l'organisation générale du CCAS, les Une réunion de bilan aura lieu le lundi 20 juin de 10h à
accompagnatrices Cécile Sagouspe et Maylis Del Pianta 12h à la salle Barthou, avec projection d'un diaporama
adjointe au maire en charge des affaires sociales et vice- photos, résultat des questionnaires, suggestions puis
présidente du CCAS, le lieu choisi et les animations et partage d'un pot de l'amitié avec tous les participants...
Histoire de continuer le voyage.
Inf’Oloron | 29
Patrimoine
La salle Jean Mendiondou inaugurée
Idées de balades dans les secteurs
La salle de réception de la mairie a pris récemment le nom de Jean Mendiondou, ancien maire d'Oloron
Sainte-Marie, qui s'opposa en 1940 aux pleins pouvoirs du maréchal Pétain.
Dans le vaste projet de rénovation de l'Hôtel de Ville,
le maire Hervé Lucbéreilh avait souhaité qu'une salle
prenne le nom Jean Mendiondou.
C'est désormais chose faite avec l'ancienne salle
des boiseries, qui a profité ces derniers mois d'un
spectaculaire rajeunissement et d'un embellissement
digne de cet espace destiné à célébrer les mariages et
à recevoir les officiels dans notre "maison commune".
Jean Mendiondou fut maire d’Oloron Sainte-Marie,
à deux reprises. Il fut aussi et surtout l’un des “80”
parlementaires qui refusèrent d’accorder les pleins
pouvoirs au maréchal Pétain le 10 juillet 1940.
Son tombeau au cimetière de Sainte-Croix porte
d'ailleurs cette sobre épitaphe : "Un des 80".
Des bustes de personnalités
La salle Jean Mendiondou comporte une collection de bustes
de personnes célèbres, parmi lesquelles :
- Jacques Camou ;
- Henri IV ;
- Le maréchal Bosquet ;
- Charles Moureu ;
- Le comte de Tréville ;
- Louis Barthou...
Inf’Oloron | 30
Oloron et Sainte-Marie, à l’origine deux cités distinctes, ont vu naître et croître sur leurs territoires ruraux
des secteurs : Le Faget et Soeix à Oloron, Saint-Pée à Sainte-Marie.
Le Faget, à six kilomètres au nord-
Une émouvante cérémonie a eu lieu
en présence du sous-préfet
et des enfants de Jean Mendiondou.
Un peu d'histoire...
En 1840, les halles de la ville situées à
Sainte-Croix devenant trop exigües, le
maire d’Oloron décide d’en construire
de nouvelles au quartier du Marcadet.
En 1854, ces halles sont devenues
un point d’attraction incontestable
de la ville et la décision est prise d’y
installer, à l’étage, la mairie.
La salle Jean Mendiondou fait partie
de cet ensemble architectural dès
l’origine. On a perdu la trace de son
utilité première, mais auparavant,
on y stockait les archives de la
bibliothèque et elle comprenait les
tables de consultation pour les livres.
Anciennement
nommée
“salle
des boiseries”, il s’agit depuis le
déménagement de la bibliothèque, de
la salle d’apparat et de réception de la
mairie. Elle accueille les cérémonies
officielles, mariages et signatures de
conventions.
Patrimoine
est de la ville, est d'abord une hêtraie
dont les villages voisins se disputent
les droits d'usage en 1257.
Mais dès 1324, c'est un lieu en cours
de peuplement que convoitent
Oloron, Goès et Monein ; tant et
si bien que l'on distinguera par la
suite trois Faget : celui d'Oloron au
centre, entourés par ceux de Goès et
Ledeuix.
Ils resteront tous des hameaux,
aucun n'étant dénombré en 1385,
et ils n'ont été dotés d'une chapelle
qu'en 1654.
Soeix, à trois kilomètres au sud,
est encore plus ancien. La localité,
aux antécédents protohistoriques
et romains, est attestée dès 1154.
Longtemps peu peuplée - trois feux
seulement avec Bidos en 1385 - elle
ressortit au bailliage d'Oloron et à
sa juridiction.
Sa chapelle, dédiée à Sainte-Lucie,
située près de la fontaine, est citée
dès 1429.
Au milieu du XVIe siècle, ses
seigneurs - les Engassaguilhem,
sont dits d'Arros de Soeix. Le
château était doté d'une tourescalier polygonale. Elle en reste
aujourd'hui le seul vestige, englobé
dans l'actuel Lycée agricole.
Saint-Pée, à trois kilomètres à
l'ouest, est d'abord un domaine
appelé Catroo/Catron lorsqu'il est
concédé à l'évêque d'Oloron en
1214, et doté d'une abbaye laïque
en 1243.
Son nom provient de la chapelle
érigée plus tard, et consacrée à
Saint-Pierre. Un premier
"caperaa" est mentionné
en 1375.
Source : Atlas
Simple hameau de Historique des Villes de
Sainte-Marie,
France Oloron Sainteil n'est pas
Marie - Pyrénéesdénombré
Atlantiques, Jacques
en 1385 et se
Dumonteil, Bordeaux,
divisera en deux
2003.
parties : Saint-Pée de
Haut et Saint-Pée de Bas.
Ua convencion signada entar'Aubèrja deths jaqués deth Bastet
Une convention signée pour le Relais de pèlerins du Bastet
La ville a signé pour quatre années supplémentaires
une convention pour l'occupation et la gestion du Relais
du Bastet, propriété communale, avec l'association
ARLOLOJAC.
Per abriu de 2016, era vila
que signè ua convencion
d'aucup
deth
maine
public, valedera tà quate
ans, dab ARLOLOJAC,
entà gavidar era gestion
der'Aubèrja deth Bastet,
ben dera comuna.
Mantun camin, capvath de
França, que mian tà Sent
Jacme de Compostèla :
sola era via d'Arle que
trauca eths Pirenèus
ath Sompòrt, quan eras
autes vias e's juntan a
Ostabat i mian eths jaqués tà Sent Jan deth Pè deth Pòrt
i Roncesvaus.
Auloron-Senta Maria qu'ei un pausader important sus
era via d'Arle. Er'activitat màger der'associacion deths
Amics deth camin de Sent Jacme de Compostèla – via
d'ARLes OLOron JACa (ARLOLOJAC), creada en 2007,
qu'ei de valorizar, de defénder i de har conéisher eras
vias transfronterèras : entad aquerò, qu'apita, tot an, un
programa d'arcuelh deths pelegrins ath Bastet, d'abriu
dinc a octobre.
Er'Aubèrja deth Bastet qu'ei d'un interès màger
tad arcuélher eths jaqués : qu'i tròban 19 lheits, ua
cosineta, sanitaris, un casau i que pòt recéber personas
handicapadas. Dab aqueras capacitats, que pòt har cap
a un pos de pelegrins.
Er an passat, qu'èran 1484 – pera màger part, 70%
deths seniors de mei de 50 ans – a passar peth capdulh
haut biarnés ; qu'arrecotivan de 43 país ; en cap, per ordi
d'importància : França, Alemanha, Italia, País Baishs,
Espanha, Canadà, Belgica, Polonha, Estats Units i Soïssa.
Inf’Oloron | 31
Culture
Infrastructures
Coopération internationale
pour les chemins
de Saint-Jacques de
Compostelle
Le maire d’Oloron Sainte-Marie, le maire d’Estella en
Navarre et le maire de Jaca se sont rencontrés le 3 mai
dernier (photo) pour mettre en commun les moyens
des trois communes dans le cadre du Programme de
coopération territoriale Espagne - France - Andorre
(POCTEFA). De nouvelles actions de développement
des chemins de Saint-Jacques de Compostelle pourront
être menées : centre de documentation numérique,
expositions, colloques, mise en valeur patrimoniale, etc.
Ce projet est évalué à 1 500 000€ sur trois ans. Selon
Hervé Lucbéreilh, « la part de subventions européennes
espérée est extrêmement importante ». Dans quelques
semaines, ces mêmes édiles se retrouveront à Oloron
Sainte-Marie pour conclure ce dossier et ainsi pouvoir
le transmettre à la Commission Européenne.
Le Programme de coopération territoriale Espagne
- France - Andorre (POCTEFA), est un programme
Réouverture de la ligne ferroviaire Oloron-Bedous
La ligne de chemin de fer entre les gares d'Oloron et de Bedous rouvre dans quelques jours, après des
années d'incertitudes, des mois de travaux et un investissement de 102 M€.
Le maire était en Navarre, à Estella, avec son homologue de
Jaca. La prochaine réunion se fera à Oloron Sainte-Marie
de coopération transfrontalière européenne visant
à promouvoir le développement durable de la zone
frontalière entre les trois pays. Le POCTEFA 20142020 est la cinquième génération d’un soutien
financier communautaire pour renforcer l’intégration
économique et sociale de cette région. Les projets
POCTEFA sont conçus et gérés par des acteurs des deux
côtés des Pyrénées.
La ville s'enrichit de cinquante œuvres de Pedro Tramullas
Dans le cadre des Journées de l’Europe, le mardi 17 mai dernier,
le maire ainsi que des agents des services techniques ont ramené
d'Espagne cinquante œuvres du célèbre sculpteur et dessinateur
Pedro Tramullas.
Cette série nouvellement acquise par la ville, qui se compose de
sculptures sur pierre, sur bois, sur marbre ainsi que des dessins et
des assiettes, retrace ainsi toutes les périodes artistiques de Pedro
Tramullas.
L'artiste de la Porte d'Aspe à Gurmençon
Pedro Tramullas
Pedro Tramullas est né à Oloron Sainte-Marie en 1937. En 1963, il
est admis à l’école Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il
effectue des sculptures qui sont exposées dans toute l’Europe.
De l’Espagne à la France, cette artiste de renom a réalisé plusieurs
œuvres autour des Pyrénées.
L’idée de symposium de sculptures sur le chemin de Saint-Jacques
dont il est à l’origine en vallée de Hecho s’exporte à Oloron SainteMarie et c’est naturellement qu’il en prend la direction artistique.
Il réalise la maquette de la Porte d’Aspe, annonçant le début du
camino aragonais en vallée d’Aspe, puis la fondation qui supporte
l’œuvre, qui dépasse les cent tonnes. Il achève la taille des blocs de
l’œuvre en décembre 1992.
Septembre en Béarn : nouvelle formule pour le concours photo
Le concours photo de Septembre en Béarn se met au
goût du jour. L’association prévoit, en partenariat avec le
comité départemental, de s’appuyer pour le futur sur les
réseaux sociaux, notamment Facebook. Ce renouveau
permettra à toutes personnes voulant avoir un aperçu
du travail des participants du concours de pouvoir le
faire instantanément grâce au partage en ligne.
Inf’Oloron | 32
La circulation des trains d'essai a repris sur les 24,7 km
de voies entre les gares d'Oloron et de Bedous en vallée
d'Aspe. Les travaux, qui ont commencé en septembre
2014, s'achèvent ces jours-ci avec les sécurisations et
les embellissements de part et d'autre de la voie ferrée.
La réouverture de la ligne pour les voyageurs
interviendra le dimanche 26 juin : ce jour-là, le
trajet sera gratuit dans le sens Oloron-Bedous où
des animations et des stands de producteurs locaux
attendront les voyageurs.
Même si, pour l'heure, la SNCF ne communique pas sur
les horaires des trains, quatre allers-retours quotidiens
sont prévus en hiver et six en période estivale, auxquels
il faut ajouter un aller-retour supplémentaire entre
les gares d'Oloron et de Bidos pour desservir l'usine
Safran Landing Systems (Messier). Chaque train entre
Oloron Sainte-Marie
et Bedous s'arrêtera
à
Bidos,
Lurbe
Saint-Christau
et
Sarrance. Le trajet
durera 27 minutes :
le train circule à une
vitesse maximale de
80 km/h.
Le train empruntera
trente-et-un ponts
et sept tunnels. Six
passages à niveau
ont été supprimés
et dix-sept autres
sont équipés de
barrières.
Du côté de la SNCF,
la réouverture de la
ligne Oloron-Bedous ne mobilisera pas de personnel
supplémentaire. En revanche, elle sera la seule ligne
équipée d'afficheurs légers, c'est-à-dire
d'écrans d'informations en temps réel.
La halte de Bedous est dotée d'un
distributeur de billets régionaux, à
carte ou monnaie. Les agents de
de voies entre
l'office de tourisme de Bedous
Oloron Saintesont également formés et habilités
Marie et Bedous
à vendre des billets.
Cette réouverture de ligne est un
premier pas franchi dans l'objectif de
poursuivre la circulation ferroviaire jusqu'à
Canfranc (Espagne). L'intérêt transfrontalier évident et
la mise en place de ferroutage sont les seuls arguments
pour justifier un tel investissement financier public.
D'autant plus que les estimations de fréquentation
quotidienne, sur la base des actuels clients du bus, ne sont
pas florissantes, de l'ordre de moins de dix voyageurs
24,7 km
Lors de
seulement. Il n'y a guère qu'en été que le
l'inauguration
trajet Oloron-Bedous tire son épingle
officielle prévue
du jeu : la fréquentation y monte
le 1er juillet, la
à quarante voyageurs, grâce
rame sera baptisée
aux touristes et aux pèlerins. à
"Béarn", en gare
titre de comparaison, comme le
de Bedous, à son
rappelle Véronique Champion, manager
arrivée à 10h40.
de ligne, la Pau-Oloron représente
quatre-cent-vingt voyageurs par jour, avec
un pic à quatre-cent-cinquante le vendredi, en
temps normal. Depuis plusieurs mois, en raison de
soucis techniques (affaissements, travaux, etc.), la
fréquentation quotidienne de cette ligne est descendue
à trois-cents voyageurs.
La municipalité a toujours fait part de son intérêt
pour une ligne allant jusqu'à Canfranc et s'ouvrant
donc sur l'Espagne.
Ainsi réalisée, elle
favorisera
des
déplacements plus
doux mais pourra
aussi permettre le
développement du
ferroutage dans les
Pyrénées. Peu utilisé
dans notre région,
il
est
pourtant
grandement
utile,
d'une part pour
le maintien et la
croissance
des
industries et du
commerce et d'autre
part pour mettre
en
cohérence
les nécessités de circulation et la préservation de
l'environnement.
L'ensemble de ces évolutions vont engendrer une
réorganisation du quartier de la gare : transformé en
véritable pôle intermodal, il deviendra un lieu où l'on
peut laisser sa voiture pour emprunter les transports
en commun (train, navette urbaine, bus) et le vélo (parc
de vélo de location en projet).
L'ouverture de la déviation Gabarn - Pont Laclau fera
très prochainement de l'avenue du IV septembre une
nouvelle entrée de ville.
Ces nouvelles voies de communication participeront
à l'installation de commerces et d'entreprises dans ce
secteur proche du cœur de ville que devient le Jardin
Public.
Au-delà d'un intérêt transfrontalier et même européen,
la Pau-Canfranc et son aménagement adapté aux
attentes du XXIème siècle est une chance pour Oloron
Sainte-Marie.
Inf’Oloron | 33
Travaux
Travaux en cours
Rue Xavier Navarrot : travaux sur les réseaux de gaz et d'eau
En parallèle des travaux sur les réseaux de
gaz, la régie municipale de l'eau entreprend
un chantier de réhabilitation du réseau
d'eau potable rue Xavier Navarrot.
Ce chantier poursuit deux objectifs :
la réhabilitation du réseau vétuste
(élimination des fuites) et la mise en
conformité (suppression des branchements
en plomb et renforcement du réseau
structurant permettant d’assurer la
défense incendie de l’intégralité de la rue).
Le coût estimatif en ce qui concerne l'eau
potable s'élève à 180 000 € HT. Pour le gaz,
il se chiffre à 189 170 € HT.
La rue Xavier Navarrot est une voie
départementale. Elle devra faire l’objet
d’un traitement routier au terme des
travaux de réseaux.
Des parkings pour desservir le bas de la rue Labarraque
Travaux
Sur ce plan, sont
représentés les futurs
parkings et le chemin
piétonnier au sein
du triangle de la rue
Labarraque à gauche,
la rue de l'Union en
haut et la rue Ampère
en bas
Les travaux de gaz s'effectuent en trois phases, jusqu'à fin juillet, et ceux
concernant l'eau reprendront de septembre à novembre jusqu'à la rue des
fontaines
Travaux à venir
Salle Robert Scohy : le revêtement sera refait pendant l'été
Le revêtement de la salle Robert Scohy date de plus
de vingt ans, date de construction de la salle. Le sol,
boursoufflé et déchiré par endroits, présente de gros
défauts pouvant nuire à la sécurité des usagers, publics
scolaires et sportifs.
Une consultation doit être lancée en début d'été pour que
le chantier de réhabilitation soit réalisé en août, période
la moins contraignante pour l'occupation de la salle.
Pour ces travaux, la ville a obtenu des subventions : 20%
de la Région, 25% du Département et 35% de l'état, via la
DETR (Dotation d'équipement aux Territoires Ruraux).
La ville, par l'intermédiaire de l'EPFL
(Etablissement Public Foncier Local), a acheté un
terrain de 7000 m2 entre la rue Labarraque, la rue
Ampère et la rue de l'Union.
Cet achat foncier va permettre de créer une
cinquantaine de places de stationnement : une
trentaine au nord et une quinzaine au sud.
Le giratoire de la rue des Trams sera aménagé et nommé
Le sol de la salle Robert Scohy devrait être réhabilité pendant l'été
La commune permet l'agrandissement du Collège des Cordeliers
La ville possède l'ancienne école Marie-Elisabeth, place des
Cordeliers à Sainte-Croix, récemment mise en vente, à l'instar de
nombreux autres biens communaux.
Or, le Conseil Départemental, gestionnaire du Collège des Cordeliers,
était intéressé par une partie de cette propriété dans le cadre du
regroupement de ses locaux. En effet, ces derniers sont dispersés :
les élèves ont cours notamment dans l'ancienne maison du sénéchal
située rue Dalmais.
La commune a donc, par délibération du Conseil municipal, donné les
trois quarts de la parcelle de l'école Marie-Elisabeth au Département
pour qu'il puisse développer son projet d'extension du collège.
Ainsi, à terme, la commune retrouvera la jouissance des locaux de
l'ancienne maison du sénéchal.
Inf’Oloron | 34
De plus, un cheminement piétonnier sera aménagé
tout au long de ce terrain.
Ce chemin et le stationnement seront utiles pour
l'accès à l'établissement scolaire Saint-Joseph et
aux commerces de la rue Louis Barthou.
Le giratoire de la rue des Trams et la rue du 8 mai porte le
nom de la bataille de Bir Hakeim
Ce giratoire, le dernier en date sur la commune, ne porte ni
nom ni atout esthétique. Cet anonymat sera bientôt corrigé :
il s'appellera "giratoire Bir Hakeim" et sera aménagé avec une
couverture de source, dans le cadre du plan d'enrichissement
patrimonial.
La rue des Trams marque l’entrée du quartier de la
Cathédrale Sainte-Marie, vitrine historique et patrimoniale
de la ville. De fait, le giratoire est emprunté notamment par
de nombreux touristes. Il était donc logique de lui trouver
une dénomination historique.
Au cours de la bataille de Bir Hakeim durant la Seconde
Guerre Mondiale, entre mai et juin 1942, la brigade française
libre du général Koenig freina l'avancée du général Rommel,
permettant aux troupes britanniques de se replier et de
vaincre quelques semaines plus tard à El-Alamein.
"Bir-hakeim" signifie littéralement "puit de sage" et désigne
un ancien point d'eau au milieu du désert de Libye : la
couverture de source y trouvera donc toute sa place.
Tribunes
Faute de dépôt avant le mardi 23 mai 2016, aucun texte émanant de la majorité ou de
l’opposition ne peut être publié.
Inf’Oloron | 35

Documents pareils

Le quartier Notre-Dame

Le quartier Notre-Dame les enfants de pouvoir pratiquer dans les meilleures conditions possibles, quelle que soit leur classe sociale, les disciplines sportives les plus larges : sept disciplines supplémentaires se sont ...

Plus en détail