to the PDF file.

Commentaires

Transcription

to the PDF file.
Chronique
Il faut plus que
de la diplomatie...
Il y a un compte à rebours, et nul ne
peut l’arrêter. Alors il faut faire très vite.
Ne pas céder au chantage des terroristes? Si, il faut céder et payer la rançon.
◗ P.2
Tunis - mercredi 17 Août 2016 - 14 dhou el kaada 1437 - N°: 13.882 / 42ème année - Prix 800 millimes
e-mail : [email protected]
La diabolisation tue l’économie
161929
Coupe de Tunisie
Arrêtons le massacre,
réhabilitons l’esprit
d’entreprise !
“SG - EST” et “ASM - CA”, en demi-finales
La corruption est elle inséparable du pouvoir et vice-versa, le pouvoir peut-il
s’exercer en dehors d’une certaine corruption ! Jean Jacques Rousseau la suggère
mais Montesquieu l’établit.
Le « pouvoir corrompt » dit-il mais le pouvoir absolu corrompt absolument. Mais
alors comment se fait-il que dans les pays les plus ancrés dans la Démocratie on
n’arrive pas à circonscrire, voire éradiquer le phénomène?! Certains doctrinaires
sont allés jusqu’à dire que la fortune est liée structurellement au pouvoir. C’est
pour cela d’ailleurs que les changements de régime n’affectent presque jamais les
grandes fortunes qui par instinct immunitaire et de conservation arrivent toujours
à se recycler pour être les premiers à crier avant les gens de la Cour: « Le Roi est
mort vive le Roi » !
photo wajdi
Par Khaled Guezmir
Gouvernement d'union nationale
Hassine Abassi: «Le changement
de certains ministres est nécessaire»
"Se contenter de deux ou trois partis pour former
le nouveau gouvernement ne permettra pas de
réaliser le saut dont la Tunisie a besoin en cette
étape", a déclaré le secrétaire général de l'Union
générale tunisienne du travail Hassine Abassi.
Il a été reçu hier par le chef du gouvernement
désigné Youssef Chahed.
◗ P.3
photo ben brahim
◗ P.3
CSS
Chiheb Ellili sur un siège
éjectable !
Prix à la consommation
CAB
Un conditionnement
qui coûte les yeux de la tête !
Des contradictions flagrantes en
matière des prix à la consommation
ont commencé à attirer l’attention
des citoyens et des consommateurs
à grande échelle. Il s’agit de l’écart
énorme entre les prix de vente des
denrées alimentaires et des produits
naturels , conditionnés et emballés
de différentes manières , et leurs prix
de vente au poids, en vrac, à l’état
naturel.
Des citoyens nous ont dit que le
phénomène a dépassé les limites et
a revêtu, parfois, des dimensions surréalistes à l’instar des prix de vente de certains produits naturels et plantes spontanées
employés à divers usages, dans les grandes surfaces commerciales, comme les feuilles
séchées de la verveine, du menthe, romarin, thym, et les épices de toutes sortes, emballés en
très petites quantités dans de petits sacs en plastique.
Ben Gharbia rend le tablier
■ Plus de 5 millions de dinars de déficit
Oussama
Mellouli,
encore l’échec !
A 100 ans,
Havelange
n’est plus !
■ Des milliards partis en fumée
◗ PP.14-15-16
◗ P.2
Distinction tunisienne
L'universitaire
Oum Kalthoum
Ben Hassine remporte
le Prix Rammal 2015 faits de société
culture
Avec la performance "Le Oud et ses amis"
La protection de l’enfant : Les parents pénalement
Khaled Ben Yahia renoue
avec le métissage musical
responsables
De retour en Tunisie, le luthiste Khaled Ben Yahia mûrit une nouvelle performance et des rencontres artistiques à la confluence des expressions contemporaines. Après un passage réussi à la Biennale de Dakar et un dialogue
oud-sitar avec le musicien indien Ashok Pathak, quelles nouvelles surprises
prépare celui qui fut le disciple de Salah El Mahdi et Mohamed Saada...
Luthiste tunisien de renommée internationale, Khaled Ben Yahia se produit régulièrement au pays et continue ses recherches musicales au Conservatoire national de Nice où il est professeur.
◗ P.5
L'universitaire Oum Kalthoum Ben Hassine, professeur en biologie et chercheuse tunisienne en
biologie et écologie marines et littorales a remporté la médaille d'or du prix Rammal 2015.
Le prix Rammal est un prix décerné à un scientifique distingué pour son action dans un pays
méditerranéen.
◗ P.2
■ Nabeul : Un agent sécuritaire suspendu pour avoir
accusé un chef de district de corruption
■ Médenine : L’assassin de son épouse arrêté
■ Tunis : Un homme âgé s’immole
devant le ministère de la Justice
◗ P.6
Expériences réelles, histoires vraies
«Mémoire d’elles», en hommage à la femme tunisienne
A l’occasion de la Fête nationale de la femme tunisienne, célébrée le 13 août et coïncidant avec le 60ème
anniversaire du Code du Statut Personnel, l’association
Beity a donné une représentation de sa pièce théâtrale
« Mémoire d’elles » à l’espace Mad’Art (Carthage).
Il s’agit d’une œuvre plurielle et participative, jouée
par des comédiens amateurs, sous la houlette de Lassaad Ben Abdallah. Fruit du travail de groupes de parole
et d’écriture, cette pièce est née d’expériences réelles et
d’histoires vraies. Elle relate le vécu de femmes, confrontées chacune à sa manière aux torts et aux travers
de la société tunisienne.
◗ P.2
161929

Documents pareils