L`ETOILE BASQUE

Commentaires

Transcription

L`ETOILE BASQUE
L'OBS
Date : 25 FEV/02 MARS 16
Page de l'article : p.110
Journaliste : Hélène Riffaudeau
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire Paris
OJD : 460780
Page 1/1
Dormir
La Pension Amaïur fc/rato/
a la decoration bucolique
située dans le plus vieil
immeuble de la ville A partir
dè 50 Ê la chambre double
«/wpensionamaiurcom
A L L E R SIMPLE* S A I N T - S E B A S T I E N
Installe sur les hauteurs du
mont Igueldo I hotel Mercure
offre une vue panoramique
imprenable A partir de 75 Ê
la chambre double
wwwmonteigueldocom
L'ETOILE BASQUE
Cette cité balnéaire du nord de l'Espagne ti 'a rien d'un petit port tranquille. Cette année,
elle est, en prime, capitale européenne de la culture
^^^^^^^^m
Arapporter
— pur HÉLÈNE R1FFAUDEAU
L
es Basques l'appellent Donostia et
les intimes, « San Se ». Avec sa baie
en forme de coquillage, son architecture Belle Epoque, ses festivals
de musique et de cinéma, SaintSébastien, capitale européenne de
la culture 2016, surfe sur ses paradoxes : à la fois branchée et épicurienne, elle n'en
garde pas moins un esprit fidèle à ses racines. Et une
appétence certaine pour la bonne chère. Elle compte
pas moins de sei/.e étoiles au Guide Michelin ! La
cuisine y est si profondément ancrée dans les mœurs
que la plupart des habitants de la ville appartiennent
à un club gastronomique. Des farandoles de tapas
aux menus d'avant-garde, des bars sans chichis aux
restaurants trois étoiles, il y en a pour toutes les
faims et toutes les bourses. Plaisirs gourmands à
mixer avec les différentes activités culturelles proposées tout au long de l'année.
SE RÉGALER SUR LE POUCE
Bien avant de devenir branchée sur toute la planète,
lafingerfood a toujours été une institution à « San Se »,
car c'est avec les doigts que l'on savoure \espintxos, ces
tapas basques disposées sur le comptoir des bars. Dans
Parte Vieja, le vieux quartier, on n'a que l'embarras du
choix. Mais si vous voulez sortir du classique pintxo
aux anchois, on nesauraittrop vous conseiller les créations sophistiquées de Zeruko (Calle Pescaderia, 10),
récompensées à plusieurs reprises, et qui réjouissent
Tous droits réservés à l'éditeur
autant les yeux que les papilles. Dans le quartier Gros,
certains bars organisent aussi une fois par semaine le
pintxo-pote, combinaison d'un verre et d'un pintxo
pour une somme modique, à l'heure de l'apéro.
S'ASSEOIR À UNE GRANDE TABLE
Si vous n'avez pas la chance de déjeuner ou de dîner
au sein de l'un des trois établissements triplement
étoiles par le Guide Michelin (Akelafe de Pedro
Subijana, Arzak de Juan Mari Arzak, et le restaurant
du même nom de Martin Berasategui), il est quand
même possible de se régaler un peu partout. De
nombreux chefs travaillent les produits locaux et de
saison achetés sur le marché de La Bretxa et proposent de jolis menus. C'est le cas du jeune chef
Inigo Pena au sein de son restaurant Narru (Hotel
Niza, Zubieta Kalea, 56) qui dispose, en plus, d'une
jolie vue sur la Concha.
SE CULTIVER EN MANGEANT
Entant que capitale européenne de la culture 2016, la
ville, berceau de la première université de la gastronomie au monde Ge Basque Culinary Center), accueillera tout au long de l'année des ateliers et des happenings autour de la cuisine, comme une dégustation de
potages pour relater l'histoire de nos habitudes alimentaires, depuis le bouillon de l'âge des cavernes au
velouté d'aujourd'hui (« Time Machine Soup »). Ou
bien une représentation du « Songe d'une nuit d'été »
de Shakespeare avec repas pour... 250 spectateurs.
De la confiture de pommes
dErrezil aux meilleurs
fromages de brebis
en passant par le plus
fondant desiambons
on trouve tout ce pu il faut
chez Aitor [asa Gaztategi
Calle Aldamar 12
wwwaiîorlasacom
Y aller
i/ol Paris Biarritz a partir
de 79 fi I AIR avec Easyjet
et 98 E avec HDP i
Vol Paris Bilbao a partir
de!39EIA/Pi avecAir France
Infos
wwwsansebastianturismocom
etwwwdssZDlBeu
ESPAGNE 8488707400507

Documents pareils