La Bête - Margot Châron, comédienne

Commentaires

Transcription

La Bête - Margot Châron, comédienne
Création 2009
Production : Le Théâtre du Zouave
Texte et mise en scène : Laurent Péan
Accueilli en résidence au Théâtre de Chaoué à Allonnes (72)
Avec :
La Belle
Margot Châron / Delphine Aranega
La Bête
Tomas Reyes / François Leroux
Grampion
Laurent Péan
Contact :
06-76-84-70-57
[email protected]
SYNOPSIS
La Bête vit sous sa carapace de monstre depuis déjà trop longtemps. Elle a
entrepris, avec l’aide de son valet, un petit bossu joueur de ukulélé, de passer une
annonce dans un quotidien qui lui permettra de trouver la Belle qui le délivrera de
son sort. Isabelle Loret répond à l’annonce, croyant se présenter pour un poste de
femme de ménage…
Cette adaptation de « La Belle et la Bête » nous entraîne dans une version plus
moderne, où la Bête « tchate » le soir sur des sites de rencontres, où le bossu
parodie un célèbre jeu télévisé, où la Belle porte un jean et manie la hache comme
un bûcheron…
Ce spectacle a été joué plus d’une cinquantaine de fois et s’adresse aussi bien à
des enfants qu’à des adultes de par sa double écriture. Nous jouons cette pièce
pour des écoles, des théâtres, des comités des fêtes, des foyers logements.
LA SCENOGRAPHIE
Le décor représente la salle à manger du Château où vit la Bête. L’élément
important du décor est une porte sur roulettes qui selon son emplacement sur scène
devient tour à tour l’entrée du château, l’entrée des cuisines ou l’entrée des
chambres. Elle est déplacée par Grampion, le valet de la Bête, mais parfois elle se
déplace seule.
LA MISE EN SCENE
L’aspect féerique et magique a été mis en avant : la porte se déplace seule, l’eau
coule de la manche de Grampion lorsqu’il veut servir un verre d’eau à la Belle, la
Bête se transforme en Prince sur le plateau.
La mise en scène se veut rythmée. Pas de temps mort, les scènes s’enchaînent
rapidement.
Dès son entrée dans la salle de spectacle, le public est déjà dans l’univers de la
pièce puisqu’il est accueilli par Grampion qui le place.
LES COMEDIENS
Margot Châron : Après une formation au conservatoire du Mans avec
Philippe Vallepin et de nombreux stages, elle joue pour le théâtre avec
Christian Dupont "Mouvement par la Fin", avec Jeanne Clinchamp "La Chair
et le Ciel, c'est pareil", et avec Virginie Fouchault "Marcia Hesse". Elle
encadre des ateliers de théâtre pour enfants, ados et adultes et intervient
régulièrement en milieu hospitalier en tant que lectrice
Delphine Aranéga : Delphine suit une formation au conservatoire du Mans
avec P. Vallepin de 2007 à 2009. Elle se forme au théâtre d’objet au clown
et à l’improvisation. En 2010, elle joue avec le théâtre de L’Ephémère. Elle
crée en 2011 son solo de clown « J’veux pas rester dans le noir ». Depuis 5
ans, elle mène des ateliers au Centre Culturel Joël Le Theule.
Tomas Reyes : Tomas suit une formation en audiovisuel en Argentine où il
se spécialise dans la direction d’acteurs. Il suit des cours de comédie et
d’expression à Cordoba. Il poursuit sa formation en France dans différents
cours et joue avec plusieurs compagnies avant de rejoindre la compagnie du
Théâtre du Zouave au sein de laquelle il interprète Iphicrate dans L’île des
esclaves, Luigi dans Marcus & Luigi et enfin la Bête dans La Belle et la Bête.
François Leroux : François se forme à l’école de comédie Eva à Paris. Il
est aussi à l’aise dans les rôles classiques qu’il s’est vu confiés tels que
Scapin (Les fourberies de Scapin), Valère (L’avare), Octave (Les caprices
de Marianne), que dans les rôles contemporains (Aquarium, Ladies Night,
La vie secrète de Piotr Ilitch Tchaïkovski). Il obtient le 1er rôle masculin
dans un docu-fiction pour France 3, Affaires classées.
Laurent Péan : Laurent se forme au sein de plusieurs cours au Mans et à
Nantes. Il intègre en 2002 une compagnie professionnelle avant de créer en
2005 sa propre compagnie. Il monte La veillée un monologue qu’il a écrit sur
la 1ère guerre mondiale, puis adapte Cyrano de Bergerac, L’île des esclaves,
créé un spectacle de rue, Marcus & Luigi, et en 2008 décide de réécrire le
célèbre conte de Mme Leprince de Beaumont La Belle et la Bête. Il signe
aussi en 2011 une promenade théâtrale, Maman Quiou, pour la compagnie
Musique et comédie située dans le Loir et Cher.
LA PRESSE
ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE
Le Théâtre de l’Enfumeraie à Allonnes (72)
L’école primaire Clairefontaine au Mans (72)
L’école mixte de Parigné le Polin (72)
L’école primaire Michel Ange au Mans (72)
Le lycée Funay au Mans (72)
La mairie de Joué l’Abbé (72)
Le collège François Grudé à Connerré (72)
L’école primaire Jean Rostand à Connerré (72)
L’école primaire Pierre Philippeaux à Connerré (72)
L’école Pergaud Lapierre au Mans (72)
Le centre culturel du Courmesnil à Loué (72)
L’association d’animations de Fresnay sur Sarthe (72)
Les écuries à Ruaudin (72)
La mairie de Savigné l’Evêque (72)
L’association culturelle Vègre et Champagne au fil du temps à Chevillé (72)
La mairie de Landes le Gaulois (41)
L’association d’animation des Ardriers au Mans (72)
La résidence Richmond Hill àTours (37)
L’école primaire de Parigné l’Evêque (72)
La mairie de Pont Saint Martin (44)
Le collège du Vieux Colombier au Mans (72)
L’école primaire d’Ardenay sur Mérize (72)
Le collège Les Sources au Mans (72)
L’école privée Saint Joseph Lorraine à Pruillé Le Chétif (72)
Le collège du Ronceray au Mans (72)
L’école Louis Blériot au Mans (72)
Le Théâtre du Passeur au Mans (72)
Le collège Marcel Pagnol à Noyen sur Sarthe (72)
La mairie de Chambon sur Cisse (41)
Le collège Alfred de Musset à Ecommoy (72)
Le collège Suzanne Bouteloup à Mayet (72)
Le collège Bollée à Mulsanne (72)
Le collège Jean Rostand à Sainte Jamme sur Sarthe (72)
L’association Il était une fois Courtanvaux à Bessé sur Braye (72)
Le collège Saint Charles à Angers (49)
La maison des projets à Ballon (72)
Le centre socioculturel du Rabelais à Changé (72)
FICHE TECHNIQUE ET
FINANCIERE
Nombre d’interprètes : 3
Nombre de technicien : 0 (régie assurée par les comédiens)
Durée : 1h20
Noir dans la salle
Régie sur scène
Lumière : autonome
Son : autonome
Espace scénique requis : 6m × 5m
Montage : 2h
Démontage : 1h
Public : Tous publics, scolaire
Conditions financières : 700€ en scolaire, 1200€ en soirée + 0,40 euros/km depuis Le Mans (72).
Défraiements : repas
LA COMPAGNIE
Le Théâtre du Zouave est une compagnie professionnelle créée en 2005. Elle propose ces pièces aux théâtres,
comités des fêtes, CE ainsi qu’aux établissements scolaires.
A ce jour elle compte trois autres créations :
La veillée, écrit et mis en scène par Laurent Péan (création 2005)
Au cœur d’une tranchée, deux soldats, deux visions de la guerre. L’un
s’accommode très bien de sa vie dans les labyrinthes boueux, l’autre craque, n’en
peut plus, n’en peut plus du froid, de la boue et de ce macchabée qui pourrit à
quelques mètres d’eux, accroché aux barbelés. Un terrible secret les unit, un
terrible secret qui pourra tout faire basculer…
Cette pièce a été labellisée par le conseil général du Nord dans le cadre du 90ème
anniversaire de l'armistice de la 1ère guerre mondiale.
Cette pièce est disponible aux éditions Durand-Peyroles.
Marcus & Luigi, spectacle de rue écrit par Laurent Péan (création 2007)
Marcus & Luigi met en scène deux chevaliers de pacotilles prêts à sauter sur
toutes les bonnes occasions pour se battre en duel, quitte à les provoquer... Certes
ces deux chevaliers manquent un peu de panache mais ils ne manquent pas
d’humour…
Ce spectacle allie sketchs, parodies, chants et escrime artistique.
Heureux comme Fernand, d’après les sketchs de F. Raynaud (création 2010)
Au lendemain du tragique accident qui coûta la vie à Fernand Raynaud, Paul
Beuchon, homme de ménage à l’Olympia se confie et nous parle de « monsieur
Fernand ». Il ponctue cette biographie par les sketchs inoubliables du comique : «
Le Douanier », « Les croissants », « Allo Tonton », « Bourreau d'enfants »…
LE THEATRE DU ZOUAVE
Siège social : 11 impasse de la Poudrière 72000 Le Mans
Contact : Péan Laurent au 06-76-84-70-57 / [email protected]
N° Siret : 48845617900032
N° APE : 9001Z
N° de licence : 2-1000231

Documents pareils

Catalogue 2016 - Office de Tourisme Le Mans

Catalogue 2016 - Office de Tourisme Le Mans du pastel, et il fait quelques essais ; cette technique lui paraît très intéressante et bien adaptée à sa façon de travailler l’hyper-réalisme  . Il se rend compte de l’étonnante diversité que perm...

Plus en détail