SHANGRI LA HOTEL, PARIS

Commentaires

Transcription

SHANGRI LA HOTEL, PARIS
Shangri-La COUVBLAD NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
17:06
Page 1
une demeure princière
S HANGRI L A H OTEL , PARIS
a princely estate
Flammarion
Shangri-La COUVBLAD NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
17:06
Page 2
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 1
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 2
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
6/12/10
15:25
Page 3
un palais
princier au cœur de la ville
A princely estate at the heart of the city
Le dernier palais des Napoléon à Paris fut construit entre 1892 et 1896
par l’arrière petit-neveu de l’empereur, Roland Bonaparte, pour abriter
les souvenirs de sa famille et sa bibliothèque de scientifique, car le prince
était l’un des plus grands botanistes de son temps. Sa fille, la princesse
Georges de Grèce née Marie Bonaparte, y a passé son adolescence. C’est
dans ce monument historique au style éclectique bien caractéristique de
la Belle Époque que le groupe Shangri-La a établi son premier palace
européen. L’hôtel, situé exactement face à la tour Eiffel, dans l’élégant
quartier de Chaillot, surplombe la Seine et offre une vue incomparable
sur les ponts de Paris. Il est d’ores et déjà devenu une adresse incontournable à Paris, tant pour la qualité de son hospitalité que pour son
cadre exceptionnel.
Détail du grand escalier
monumental (p.1).
Marie Bonaparte, portant
le diadème de Cartier
réalisé pour ses fiançailles
dans la demeure princière
(ci-contre).
Great monumental
staircase, detail (p.1).
Marie Bonaparte, wearing
the Cartier tiara made for
her betrothal in the
princely estate (facing).
Built between 1892 and 1896 by Emperor Napoleon Bonaparte’s grandnephew, Roland Bonaparte, Paris’s last Napoleonic palais housed the family
heirlooms and scientific library of the prince, who was one of the leading
botanists of his time. His daughter, Marie Bonaparte (who became Princess
George of Greece), spent her teenage years there. It is this historical
monument, whose eclectic style is clearly characteristic of the belle époque
era, that provides the setting for the Shangri-La group’s first European
palace hotel. Located right opposite the Eiffel Tower in the elegant
Chaillot district, it overlooks the River Seine and offers a peerless view of
the bridges of Paris. It is already one of Paris’s “must-see” addresses, both
for the quality of its hospitality and for its exceptional location.
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 4
Le palais de l’avenue d’Iéna fut la demeure du prince Roland Bonaparte jusqu’à sa mort, en 1924. Il y vivait avec sa fille Marie qui s’y fiança au
prince Georges de Grèce (photo ci-dessus). L’escalier d’honneur, les salons, les fresques murales, les boiseries, les dorures et les marbres
ont été magnifiquement restaurés par le groupe Shangri-La. Les meilleurs artisans français : marbriers, bronziers, ferronniers d’art, tapissiers, etc. ont contribué à l’excellence de cette restauration. Pages suivantes : Lucien Bonaparte, frère de l’Empereur, son fils le prince
Pierre (cousin de Napoléon III), le prince Roland et sa fille Marie, princesse de Grèce.
4
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 5
Prince Roland Bonaparte resided at the palace on Avenue d’Iéna until his death in 1924. He lived there with his daughter Marie, who was
betrothed there to Prince George of Greece (photo above). The main staircase, lounges, mural frescos, wood paneling, gilding and marble have
undergone a superb restoration by the Shangri-La group, with leading French artisans – including marble masons, bronze workers, wrought
iron craftsmen and upholsterers – contributing to its elegance. Following pages: Lucien Bonaparte, the emperor’s brother, his son Prince Pierre
(cousin of Napoleon III), Prince Roland, and his daughter Marie, princess of Greece.
5
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
Lucien Bonaparte
3/12/10
16:58
Page 6
Pierre Bonaparte
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
Marie Bonaparte
3/12/10
16:58
Page 7
Roland Bonaparte
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 8
Quatre ans
de travaux pour une restauration
spectaculaire.
찝
Four years
of work for a spectacular
restoration.
De la structure en métal de la verrière surplombant le restaurant
La Bauhinia, redécouverte à l’occasion des travaux et dont la structure élégante rappelle celle de la tour Eiffel, située juste en face
de l’hôtel, aux lustres et aux appliques en bronze des salons, tout a
été fait pour redonner à l’hôtel particulier de Roland Bonaparte
sa splendeur originelle. Outre les parties historiques, l’immeuble
comporte en tout douze étages dont la décoration et la distribution ont nécessité une complète restructuration dirigée par
l’architecte Richard Martinet. Résultat de cette restauration
exemplaire, l’hôtel a été inscrit en 2009 à l’Inventaire général des
monuments par le ministère de la Culture, faisant entrer le
Shangri-La dans le patrimoine historique de Paris.
From the metallic structure uncovered during the restoration
work of the glass cupola that overhangs La Bauhinia restaurant, its
elegant form evocative of the Eiffel Tower located directly opposite
the hotel, to the bronze lighting fixtures and chandeliers in the
lounges—everything is designed to restore Roland Bonaparte’s
hôtel particulier to its former glory. In addition to its historical
sections, the building comprises 12 floors that have undergone
complete rearrangement and refurbishment, orchestrated by
architect Richard Martinet. As a result of this exemplary restoration,
the Ministry of Culture declared the hotel a listed building in
2009, making the Shangri-La part of Paris’s historical heritage.
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 9
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 10
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 11
Redonner sa splendeur
au palais de Roland Bonaparte,
telle était la mission confiée
aux architectes.
찝
The architects’ brief:
to restore Roland Bonaparte’s
palace to its former glory.
Les boiseries de la salle à manger avaient été recouvertes d’une
peinture grise par les anciens propriétaires. Leur restauration a
mis en valeur les décors à la gloire de Napoléon Ier. Les portes en
acajou couronnées d’aigles prêts à prendre leur envol et les cheminées de marbre ont retrouvé leur splendeur d’origine. Dans le
même temps, mille panneaux de parquet Versailles ont été déposés,
décapés et reposés tandis que la restauration des éléments de
décor a nécessité pas moins de quatre-vingt mille feuilles d’or. Le
palais de Roland Bonaparte, tel celui de la Belle au bois dormant,
peut se targuer aujourd’hui de resplendir comme au lointain
jour de son inauguration, en 1896.
The previous owners had covered the wood panelling in the dining
room with grey paint. Once restored, it enhanced the decor to
the glory of Napoleon I. The mahogany doors surmounted with
eagles poised to take flight and the marble fireplaces have regained
their original splendour. At the same time, a thousand panels of
the Versailles parquet floor were taken up, cleaned, and put back
down again; the restoration of the decorative elements required no
less than 8 000 pieces of gold leaf. Roland Bonaparte’s palace—
like Sleeping Beauty’s—can pride itself today on gleaming as
brightly as it did in the distant days of its 1896 inauguration.
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 12
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 13
shangri-la,
entre orient et occident
Shangri-La, a blend of East and West
Dans le roman Lost Horizon (et dans le film éponyme qu’en a tiré Frank
Capra), l’écrivain James Hilton décrit une lamaserie utopique aux
confins du Tibet où le temps semble s’être arrêté et où les moines vivent
dans un havre de paix traduit par Shangri-La. Le groupe hôtelier qui a
choisi d’arborer ce nom incarne parfaitement, par ses valeurs, le symbole
de l’hospitalité asiatique, alliée ici à l’art de vivre à la française.
In the novel Lost Horizon (and the Frank Capra movie of the same name
based upon it), writer James Hilton describes a utopian lamasery at the
outermost bounds of Tibet, where time seems to stand still and the monks
live in a haven of peace – “Shangri-La.” In its values, the hotel group
that has chosen to adopt this name perfectly embodies the symbol of Asian
hospitality, combined here with French art de vivre.
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 14
Marbres et vitraux restaurés ornent la rotonde qui accueille le visiteur et mène vers le bar et le restaurant gastronomique L’Abeille,
décorés, comme tout l’hôtel, par l’architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon. À droite : les salons historiques du premier étage.
Restored marble and stained glass adorn the rotunda, where visitors are greeted and which leads to the bar and L’Abeille gourmet restaurant,
both the work of interior designer Pierre-Yves Rochon – as is the rest of the hotel. Right: the historical second-floor reception rooms.
14
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 15
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 16
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 17
Des salons Empire
au restaurant La Bauhinia,
la transition vers l’Asie s’effectue
en douceur…
찝
From the Empire
lounges to La Bauhinia
restaurant, a seamless shift
towards Asia.
La Bauhinia, restaurant lounge au cœur de l’hôtel. Fauteuils aux
dossiers incarnats évoquant les fastes de la cour impériale de
Chine, papier peint aux teintes pastel orné d’oiseaux dans un
esprit asiatique, lustres de Murano, sommes-nous à Hong-Kong,
à Venise ou à Paris ? C’est tout le charme du Shangri-La d’avoir
su recréer au bord de la Seine un univers où les civilisations se
confondent, une utopie en action.
La Bauhinia restaurant lounge lies at the heart of the hotel.
Crimson-backed armchairs conjuring up the splendors of the
imperial court of China, pastel-coloured wallpaper with Asianstyle bird motifs, Murano glass chandeliers – are we in Hong Kong,
Venice, or Paris? The whole charm of the Shangri-La lies in its
ability to recreate on the banks of the Seine a world where civilizations merge, a utopia in action.
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 18
La suite impériale qui ouvre ses fenêtres sur l’avenue d’Iéna est située dans les anciens appartements privés du prince Roland Bonaparte.
Cent soixante mètres de velours de soie bleue ont été utilisés pour les rideaux, les sous-rideaux précieux sont en soie brodée de fleurs.
The Imperial Suite, the windows of which open on to the Avenue d’Iéna, is located in what were Prince Roland Bonaparte’s private apartments.
One hundred and sixty metres (175 yards) of blue silk velvet were used for the curtains, with precious silk under-drapes embroidered with flowers.
18
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 19
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 20
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 21
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 22
Depuis la suite panoramique du dernier étage qui dispose d’une large terrasse en teck, la vue sur Paris et la Seine est à couper le souffle,
et probablement unique en son genre, car c’est toute l’enfilade des ponts jusqu’au Louvre que découvre le regard. Les larges baies vitrées
s’ouvrent sur ce paysage urbain exceptionnel. Seul palace parisien à offrir une vue si spectaculaire sur la Seine, l’hôtel compte deux cents
fenêtres ouvrant sur le fleuve et la tour Eiffel (p.24). Les autres chambres donnent sur l’élégante avenue d’Iéna (ci-contre en bas).
22
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 23
From the Panoramic Suite, on the top floor with its wide teak terrace, the view over Paris and the Seine is breathtaking and probably the
only one of its kind, as it takes in the whole series of bridges as far as the Louvre. Large picture windows open on to this exceptional cityscape.
The only palatial hotel in Paris to offer such a spectacular view on the Seine, the establishment has 200 windows overlooking the river and
the Eiffel Tower (p.24). The other rooms look out onto the elegant Avenue d’Iéna (opposite, bottom).
23
Shangri-La BLAD_NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
16:58
Page 24
Shangri-La COUVBLAD NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
17:06
Page 3
Shangri-La COUVBLAD NATIFS_NEW:Mise en page 1
3/12/10
17:06
Page 4
Pour sa première ouverture en Europe, le groupe Shangri-La, plus grande chaîne hôtelière de luxe d’Asie, a choisi le
luxueux quartier de Chaillot à Paris pour y transformer l’hôtel princier de Roland Bonaparte en un fastueux palace de rêve
où se mêlent Orient et Occident. Pendant quatre ans, les plus grands noms de l’architecture, de la décoration et du paysagisme ont œuvré à ce subtil mariage d’histoire et de modernité, au service d’une hospitalité tout asiatique.
textes de pierre rival
photographies de christian sarramon
format : 220x300mm, 160 pages, 65 €
publication prévue : septembre 2011

Documents pareils