brochure mécénat 1504

Commentaires

Transcription

brochure mécénat 1504
MUSÉE
H O R TA
Proposition de
partenariat
SAINT - GILLES
En fait, dans ce milieu, j’étais accueilli parce
que l’audace de me choisir, signe d’énergie
et d’indépendance, contenait, sous une autre
forme, l’énergie qu’il avait fallu aux frères
Solvay pour inventer leur soude.
Victor Horta, Mémoires.
Contacts
Françoise Aubry, conservatrice
Tel. 02/5430490
Mail : [email protected]
Mécénat et sponsoring :
Benjamin Zurstrassen
Tel. 0494/320656
Mail : [email protected]
LE MUSÉE HORTA
25 RUE AMÉRICAINE À SAINT-GILLES (1898-1901)
Victor Horta (1861-1947),
de l’Art Nouveau à l’Art Déco
Très jeune et encore étudiant à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, Victor
Horta était déjà possédé du désir de créer une œuvre personnelle ; ambition
légitime à une époque où l’imitation des styles du passé prédomine. Lorsqu’en
1893 il réalise l’hôtel Tassel, l’architecte donne le jour à des formes et à un
langage inédits : l’Art Nouveau est né.
Son travail ne connaîtra alors plus de répit. Les nombreuses commandes, en
Belgique comme à l’étranger, sont traitées avec une rigueur et un
perfectionnisme légendaires. Chaque chantier, témoignage nouveau de son talent
et de son audace, lui donne l’occasion d’infléchir et d’adapter son art à son
époque. Ses créations Art Déco témoignent, elles aussi, de ce souci esthétique et
fonctionnel.
3
La Maison-Atelier de Victor Horta (1898-1901),
une œuvre d’art totale
La Maison de Victor Horta incarne un moment d’excellence de l’histoire de
l’architecture en Belgique. Aujourd’hui encore, les nombreux visiteurs sont
sensibles à ces formes douces, enveloppantes, propices à la contemplation et
au plaisir esthétique. Lignes et ornements invitent la nature jusqu’au cœur des
villes pour y créer une atmosphère intime.
Ses formes ont leur raison d’être. Le fer est laissé apparent tant en façade
qu’à l’intérieur ; les procédés de construction ne sont pas dissimulés, tels ces
rivets qui ponctuent selon un rythme étudié les arabesques métalliques.
L’architecture, de son côté, semble se dématérialiser : les pièces de réception
se dilatent, les chambres s’ordonnent pour ouvrir l’espace et laisser pénétrer
la lumière.
À l’architecte se joignent de nombreux artisans qui donnent à cette Maison
tout son raffinement, qu’ils soient maçons, mosaïstes, ébénistes, charpentiers,
zingueurs, ferronniers, tisseurs, céramistes, entrepreneurs, verriers…
Quelques amis peintres et sculpteurs, également présents, lui confèrent en
plus la dimension d’une œuvre d’art totale.
La Commune de Saint-Gilles a acheté la Maison en 1961 et l’Atelier dix
années plus tard. En 1963, ces deux bâtiments étaient classés : c’était une
première reconnaissance de l’importance de l’Art Nouveau à Bruxelles.
Depuis, la richesse du patrimoine Art Nouveau dans les différentes
communes de la Région est devenu un argument majeur dans la promotion
touristique. Le musée Horta est actuellement le seul lieu ouvert régulièrement
au public qui permette de découvrir la beauté des décors intérieurs créés par
Horta.
4
Une restauration exemplaire
La maison Horta a pu retrouver son lustre d’antan et s’adapter à sa nouvelle
fonction de musée grâce à une restauration exemplaire. Conduite par
l’architecte Barbara Van der Wee et par la conservatrice Françoise Aubry,
celle-ci vit le retour dans la maison des mêmes corps de métier qui,
longtemps auparavant, avaient collaboré à son édification.
Enfin, le musée parvint à rester ouvert durant toutes les phases d'une
restauration couronnée par le prix Europa Nostra en 2014. Elle a permis à des
artisans hautement qualifiés de faire vivre l'héritage d'un savoir et de le
transmettre aux jeunes apprentis en formation dans leurs ateliers. Elle sert
encore aujourd’hui d’inspiration pour d’autres maisons dont la rénovation est
nécessaire.
5
UN MUSÉE, DES DÉFIS…
Le musée aujourd’hui
- En 2014, le musée a reçu 67.400 visiteurs venus du monde entier. Un nombre
en constante augmentation depuis l’ouverture de la Maison en 1969.
- Le bâtiment a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 2000.
- Il a obtenu le prix des musées en 2012 et le Caïus du premier mécénat en
2013.
- Le musée est financièrement autonome à hauteur de près de 80 %. Grâce
aux entrées et à une gestion efficace, il parvient à couvrir une grande part de
ses besoins et même à enrichir ses collections.
- En dépit d’un espace exigu et classé, de nombreux évènements y sont
organisés : expositions, concerts, films, réceptions, ateliers pour enfants…
- Entre 2014 et 2015, près de 70 articles et une dizaine de reportages TV ont été
consacrés auMusée Horta.
6
L’extension du musée : une vie nouvelle
Depuis de nombreuses années déjà, le musée souffre de son succès. Sa bonne
conservation est mise à mal par le passage incessant de ces nombreux
visiteurs. La bibliothèque et le fonds d’archives ne peuvent plus se
développer dans un espace devenu trop exigu.
C’est pourquoi le musée s’agrandit cette année grâce à l’ouverture de la
maison voisine (œuvre de l’architecte J. Brunfaut, 1900). L’achat du bâtiment
et sa transformation ont été possibles grâce aux fonds apportés par Beliris.
Les travaux ont été confiés au bureau d’architecture Ozon et son ouverture est
prévue pour octobre 2016.
L’espace offrira un meilleur accueil aux visiteurs, une protection renforcée du
bâtiment historique et un parcours de visite renouvelé. Il accueillera
également la bibliothèque, le centre de recherches et les bureaux. Et surtout,
le bel étage de l’extension permettra d’organiser des expositions temporaires :
une manière d’enrichir encore les nombreuses activités de la Maison-Atelier.
7
Une institution multiple
• L’espace d’exposition
Cet espace inscrit le musée dans la culture vivante de la Région de
Bruxelles-Capitale.
-
Des expositions temporaires : chaque année auront lieu deux
expositions. L’une sur un contemporain de Horta et l’autre sur un
artiste ou artisan contemporain dont le travail entre en résonance avec
l’œuvre de l’architecte.
-
Une exposition semi-permanente : en 2018, le musée proposera aux
visiteurs une exposition visant à faire comprendre l’œuvre de Horta
grâce à une scénographie soignée et l’apport des dernières
technologies.
• Le bâtiment historique
Suite à l’ouverture de l’extension, de nouveaux espaces seront ouverts
aux visiteurs. Ainsi, certaines pièces pourraient être entièrement
aménagées. Il est également important, à plus long terme, que le
musée puisse acquérir des œuvres de Horta apparaissant sur le marché
ou en restaurer d’autres.
• Le centre de recherches : archives et bibliothèque
Composée de plus de 5000 volumes consacrés à l’Art Nouveau, cette
bibliothèque est unique en Europe. Elle permet aux chercheurs,
étudiants ou particuliers de mener à bien leurs recherches.
L’acquisition de livres rares ou d'ouvrages de référence, et la visibilité
de ce service font partie des priorités du musée.
• Le service des publics
Le musée a pour vocation de diffuser l’œuvre de Victor Horta à tous
les publics. Il propose déjà des visites scolaires, des ateliers en famille
pendant les vacances ainsi que des visites thématiques. Le musée
souhaite s’ouvrir davantage à des public fragilisés ou peu coutumiers
de la fréquentation d’institutions culturelles. Notre objectif est de
travailler avec les milieux associatifs afin d’élaborer des partenariats
sur le long terme.
8
FINANCEMENT
Le musée bénéficie déjà d’une subvention exceptionnelle de la commune de
Saint-Gilles et d’aides de la Région de Bruxelles-Capitale pour faire face aux
frais de déménagement et d’installation dans l’extension du musée.
Néanmoins, le musée souhaite s’associer à de nouveaux partenaires,
particuliers ou entreprises mécènes, pour mener à bien les projets liés à
l’ouverture de l’extension.
Mécénats recherchés
-
Organisation d’expositions temporaires : 80.000 euros
-
Création d’une exposition semi-permanente : 130.000 euros
-
Acquisitions et aménagement de la Maison-Atelier : 50.000 euros
-
Centre de recherches : archives et bibliothèque : 30.000 euros
-
Service des publics : 30.000 euros
Contreparties
-
Privatisation des espaces du musée pour dîners ou cocktails.
-
Privatisation du bel étage de l’extension pour séminaires ou
conférences.
-
Accès gratuit aux ateliers pour enfants.
-
Organisation d’évènements et de visites privilégiées.
-
Communication : site web, musée, presse, publications…
-
Possibilité de déduction fiscale.
9
La maison Horta et ses soutiens
La restauration du musée n'aurait pas été possible sans l’aide de la Région de
Bruxelles-Capitale (Direction des Monuments et Sites) et de mécènes
privés : Société Générale de Belgique, C.B.R., Union minière, Gauthier-
Wincqz, le Fonds de restauration du patrimoine mobilier I.N.G. en Belgique
géré par la Fondation Roi Baudouin.
Des œuvres d’art et des créations de design contemporain ont également pu
enrichir le musée grâce à Roberto Polo, Pierre Bergé & associé, la
galerie l’Ecuyer et l’A.S.B.L. « Les amis du musée Horta » . Enfin, une
maquette du musée représentant 800 heures de travail a aussi été réalisée
grâce au mécénat de compétences de Art&Build.
10
S’engager aux côtés du musée Horta, c’est :
- Associer l’image de votre entreprise / groupe à un musée prestigieux inscrit
au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000.
- Être partenaire d’une institution dont l’excellence a déjà été maintes fois
saluée par des prix, tel celui d’Europa Nostra en 2014 pour la restauration
effectuée ces 25 dernières années.
- Soutenir une exposition emblématique de Bruxelles et de la Belgique.
- Être visible dans un musée visité annuellement par près de 70.000 visiteurs
en provenance du monde entier.
- Profiter de nombreux retours en terme d’évènements, de happenings et de
visibilité.
La maison Horta : statuts
Le musée Horta appartient au patrimoine de la commune de Saint-Gilles. Le
conseil d’administration de l’a.s.b.l. est présidé par le bourgmestre, Monsieur
Charles Picqué. Madame Françoise Aubry en est la conservatrice et a publié
de nombreux ouvrages sur Horta et son œuvre. Elle a aussi été commissaire
(avec J. Vandenbreeden) de l’exposition Europalia Horta en 1997. Le musée
Horta bénéficie aussi d’un exceptionnel dépôt de mobilier et d’archives de
Horta grâce à la Fondation Jean et Renée Delhaye constituée en 1991. La
Fondation Roi Baudouin prête également des pièces importantes qui ont
appartenu au décor original de la maison.
11
Contacts
Mécénat et sponsoring :
Françoise Aubry, conservatrice
Tel. 02/5430490
Mail : [email protected]
Benjamin Zurstrassen
Tel. 0494/320656
Mail : [email protected]
12

Documents pareils

Une publication de prestige sur le Musée Horta et une maquette de

Une publication de prestige sur le Musée Horta et une maquette de 2011 et 2013. Dans le respect des normes européennes, l’accueil, les vestiaires, une cafétéria, des espaces d’exposition et d’archives ainsi que des bureaux y seront installés. La volonté du Musée...

Plus en détail

Victor Horta - Isabelle Weykmans

Victor Horta - Isabelle Weykmans Palais des Beaux-Arts ou de la Gare Centrale de Bruxelles. Le roi Albert Ier fera de Horta un baron de l'architecture en 1932 mais l'homme s'éteindra quinze ans plus tard, brisé par les critiques s...

Plus en détail