Traffic QRP

Commentaires

Transcription

Traffic QRP
« Trafic QRP & QRPp »
Définition.Le trafic QRP est un mode de communication radioamateur qui consiste à utiliser de
faibles puissances d'émission tout en cherchant à augmenter la distance des liaisons. Le
terme QRP provient du code « Q » international utilisé dans les radiocommunications et
dans lequel « QRP » et « QRP ? » sont utilisés respectivement pour demander à un
correspondant de réduire sa puissance ou pour lui demander : « dois-je réduire ma
puissance ? ». Le contraire de QRP est QRO ou trafic à grande puissance.
Et le QRPp ?
Le trafic « QRPp » fait partie des « vrais mordus ou des maniaques « qui cherchent
toujours à s’amuser encore plus et qui veulent prouver au monde et/ou à eux-mêmes que
c’est vraiment possible. Ils utilisent toutes sortes d’astuces, dont la construction de petits
émetteurs à très basses puissances et/ou d’atténuateurs.
La puissance requise est d’un (1) watt et moins. En anglais on appelle ça le
« MILLIWATTING » et plusieurs amateurs pousse l’audace jusqu’à descendre dans les
Microwatts!!!
Historique.En 1961 les membres du QRP Amateur Radio Club International (QRP ARCI), et du
GQRP Club d’Angleterre,
http://www.qrparci.org/
http://www.gqrp.com/
http://qrpfr.free.fr/
Sous l'égide de son fondateur, un radioamateur de Californie, Harry Blomquist, K6JSS,
définit le QRP comme étant le fait d'utiliser une puissance d'émission inférieure à 100 W
HF.
En 1979, les membres du QRP Amateur Radio Club International, prennent conscience
du fait qu'il était possible d'établir des liaisons sur HF avec des puissances bien
inférieures à 100 W et ils modifient leur règlement en limitant la puissance à 5 W de
sortie (output) en télégraphie et à 10 W de sortie (output) en Bande latérale unique
(BLU). (SSB = SINGLE SIDEBAND).
En Grande-Bretagne, le G-QRP club, sous l’égide de son fondateur, le Révérend George
Dobbs, G3RJV, défend l'idée de faire de l'émission avec moins de 3 W input. En 1980 les
membres du G-QRP se rallient à la décision du QRP Amateur Radio Club International et
adoptent les mêmes limites de puissance.
Par ailleurs Le G-QRP Club développe l'idée d'une radio d'amateur à la portée de tous,
basée sur le concept « petite puissance, appareillage simple, de préférence construit par
l'utilisateur, et antenne modeste.
Le mouvement QRP était né et, depuis 1995, ces deux clubs ont une audience
internationale. Par la suite de nombreux clubs radioamateurs ont emboités le pas dans la
même direction. Vous aurez plus bas une liste de ces clubs ou associations à travers le
monde.
Philosophie.En général les radioamateurs utilisent des puissances comprises entre 50 et 100
watts, et dans bien des cas beaucoup plus, c'est-à-dire allant même à des kilowatts!!
Selon la règlementation des différents pays.
Les adeptes du trafic QRP considèrent qu'il n'est pas toujours nécessaire d'utiliser
autant de puissance, que c'est du gaspillage et qu'on augmente ainsi les risques de
gêner le voisinage en provoquant des interférences électromagnétiques avec les
téléviseurs, les récepteurs de radio , certains modèles anciens de téléphones sans-fil
et même les ordinateurs, et les nouveaux appareils de cinéma maison etc.…
La philosophie qu’on retrouve très souvent est : FAIRE PLUS AVEC MOINS…
Développer une habilité d’opérateur. Être autonome à 100%. Avoir la fierté ou une
fierté plus grande encore que si on avait fait la même chose à plus haute puissance.
Activités variées.Ces mêmes adeptes, agrémentent leurs sorties en plein air et font toutes sortes
d’activités conjointes avec les opérations QRP, tel que :
Activation de sommets de montagnes (voir SOTA : http://www.sota.org.uk/
Nous avons depuis le 1er septembre 2009 une branche Canadienne au Québec de cet
organisme, voir le site pour plus de détails.
Donc, activité physique = marche à pied, ou escalade en montagne.
Exploration touristique = découverte de nouveaux endroits merveilleux.
Améliorer ses connaissances en = Géographie, l’utilisation du GPS, lecture de
cartes, usage d’une boussole, etc.…
Ces connaissances seront peut-être utiles pour une éventuelle recherche en forêt, qui
sait ?
Sachant très bien que nous avons seulement 5 watts maximum de sortie, voilà
l’opportunité rêvée de pouvoir fonctionner à batterie, n’importe où, n’importe
quand, quand bon nous semble, ou selon notre horaire pour ceux qui travaillent.
Ça peut être dans un parc, en montagne, en bord de mer, activé un phare,
http://arlhs.com/
Ou une île, http://www.rsgbiota.org/
Les chasse à l’émetteur caché communément appelé aussi chasse au renard ou fox
hunting en anglais.
Les opérations d’urgence où les appareils à petite puissance sont de rigueurs parce
qu’avant tout ils doivent fonctionner à batterie.
Les possibilités sont illimitées, que ce soit en fixe ou portable, même mobile, pour
quelques heures, une journée, une fin de semaine ou en vacances, et même dxpéditions.
Que dire des urgences, une bonne occasion si dans votre coin de pays il y a un club
ou une organisation qui y participe de façon régulière. Je pense ici au fameux petit
Yaesu FT-817 ou FT-817ND qui est le jouet idéal parmi d’autres pour ce genre
d’activités.
« Les Concours (Contests) »
Les Concours, même si tout le monde ne les aiment pas, il ya des expérimentations à
faire durant les concours, d’autant plus qu’il y a tous les mois ou presque,
régulièrement des activités contests. Ça permet au QR’ piste d’ajouter des pays ou
tout ce qui lui manque dans ses records.
Pour au moins être au courant vous pouvez vérifier tous les mois la liste préparée
par N2CQ directement sur le site de :
http://www.qrparci.org/content/view/6134/130/
L’expérimentation.Voilà une bonne façon, qu’on le veuille ou non d’expérimenter.
Dans ce monde de technologie, on sait tous que les expérimentations en électronique
sont vraiment de plus en plus ardues, dû principalement à la petitesse et la
compacité, lire » bijouterie », des équipements que nous utilisons dans tous les
domaines. Il en est de même avec nos équipements radio qui sont de plus en plus
petit, compact et performant.
Mais il reste encore de la place à l’expérimentation. S’il y a un domaine ou nous
pouvons parfaire nos connaissances de façon relativement facile c’est bien du côté
des antennes, des batteries et même des panneaux solaire.
Qu’on le veuille ou non, nos antennes doivent être les plus performantes possible,
simples d’utilisation, facilement transportables si on veut que nos petits signaux
soient entendus et surtout qu’ils se rendent le plus loin possible.
Il en va de même de notre système d’alimentation batterie avec ou sans panneau
solaire.
Donc voilà une belle occasion d’étudier à notre rythme le fonctionnement des
batteries, panneaux solaire et chargeurs de batteries et les antennes évidemment.
Sur le WEB il y a plein de bons articles et l’ARRL, le G-QRP Club, Le QRP ARCI,
le REF Union, QRP France, et plusieurs clubs ou associations ont plusieurs
excellentes publications sur le sujet.
« Pratique du « QRP »
Si, à la lecture de ce texte, la pratique du QRP vous semble attrayante, considérez bien
ceci avant d’investir monétairement,
Une note ici très importante sur la pratique du QRP, et il ne faut pas la négliger. Vous
seul pourrez répondre à ces quelques questions avant de vous embarquer à fond dans ce
volet du radio amateurisme. Donc, pour éviter toutes frustrations futures, il est très
important de méditer sur ceci :
1-Êtes-vous patient ? Cette pratique demande « BEAUCOUP » de
patience.
2- Êtes-vous persistent ? Ou si vous vous laissez abattre rapidement ? Il faut être assez
persistent, ça va avec la patience.
3- Êtes-vous prêt à passer beaucoup d’heures d’écoute ?
4 Êtes-vous passionné par ce volet en particulier ?
5-Êtes-vous prêt à investir si vous avez un minimum d’expériences en
radio amateur ?¸
6- Surtout ne vous attendez pas à des reports de signaux mirobolants, ça arrivera, oui,
mais seulement à l’occasion, mais par contre, plus souvent sur les bandes hautes tel que
les bandes des 20/ 17/15/12/10/6 mètres, ainsi qu’en en période de propagation
troposphérique (inversions de température) sur la bande des 2 mètres/70 centimètres
CW/SSB.
7- Êtes-vous prêt à étudier, ou du moins à vous informer sur les antennes, batteries,
panneaux solaires, chargeurs etc.… ?
Il y a matière à réflexion, et lire sur le sujet est une très bonne idée. Le web regorge
d’informations tant en pratique qu’en théorie. Parallèlement au WEB, essayez de
rencontrer d’autres utilisateurs de ce mode de vie, ainsi vous aurez plusieurs avis sur le
sujet.
________________________________________________________________________
Tout le monde n'est pas d'accord sur la définition de la puissance QRP. La plupart des
adeptes du trafic QRP considèrent que pour l'émission en code morse (CW), en
modulation d’amplitude (AM), en modulation de fréquence (FM), et pour la transmission
de données (data, ou modes numériques) la puissance de sortie de l'émetteur doit être de
5 W ou moins, le maximum raisonnable pour la bande latérale unique (BLU) n'est pour
l'instant pas tranché.
D'autres pensent que la puissance PEP (Peak Envelope Power) doit être de 10 W ou
moins. En règle générale, le trafic QRP se fait même avec moins de 5 W, parfois avec
seulement 100 mW ou en-dessous.
Finalement après bien des années de débats, cette philosophie ou comme les anglophones
le disent si bien ce (state of mind) est reconnu dans le monde entier comme étant :
Sur HF de 1.8 MHz à 30 MHz la puissance est de 5 watts de sortie en CW,
10 watts PEP en BLU (SSB) et en VHF elle ne doit pas dépasser 10 watts de sortie.
Le trafic en QRP est extrêmement délicat car les difficultés inhérentes à la propagation
des ondes sont les mêmes que pour les radioamateurs qui opèrent de fortes puissances,
mais avec en plus le handicap d'être reçu avec des signaux très faibles, toutes choses étant
égales par ailleurs.
Les amateurs de QRP compensent cette faiblesse par leur grande habileté d'opérateur et
par la mise en place de systèmes d'antennes très efficaces mais simples et l’étude de la
propagation des ondes.
Si vous savez ou découvrez que vous n’avez pas l’habilité d’un bon opérateur, ce qui est
normal pour les débutants et ceux qui n’ont vraiment pas l’habitude, ne paniquez pas, et
persistez plutôt.
Ces deux éléments sont une très grande priorité.
Le trafic QRP est particulièrement apprécié des opérateurs en télégraphie (CW), et de
ceux qui utilisent les nouvelles techniques de transmission numérique.
Même en téléphonie, que ce soit en BLU (SSB) ou en modulation de fréquence (MF ou
FM en anglais) il y a continuellement des surprises agréables.
Le tableau suivant donne exactement l’heure juste au sujet des basses puissances versus
le mode d’opération.
La largeur d’un signal CW est d’environ 100 cycles (HZ)
Un signal SSB (BLU) d’environ 2.0 KHz ou 2000 cycles.
Donc selon le graphique ici-bas, 5 watts en télégraphie serait l’équivalent de 100 watts
BLU. (SSB). Ce qui est pas mal vrai selon mes expériences passées.
Fréquences recommandées.• Liste des fréquences recommandées pour le « QRP » :
Notez bien que même si c’est indiqué dans la majorité des cas
« EUROPE » ces mêmes fréquences sont utilisées partout dans le
ou moins QRM.-
monde, à plus
Band CW/ SSB 160 mètres, 1.810MHz CW 1.843 et 1.910 MHz SSB
Europe 80mètres 3.560 CW 3.985 BLU (SSB) 3.690 BLU (SSB)
Europe 40mètres 7.030 MHz CW accepté et utilisé en Amérique ainsi que 7.040 MHz +
OU – QRM. 7.285 BLU (SSB) 7.090 BLU (SSB)
Europe 30mètres, 10.106 & 10.116 MHz
20mètres, 14.060MHz CW, 14.285 SSB
17mètres, 18.096MHz CW 18.130 MHz SSB
15mètres, 21.060MHz CW 21.285 MHz SSB 21.385 MHz SSB
Europe 12mètres, 24.906 MHz CW, 24.950 MHz SSB
10m 28.060 MHz CW 28.885 MHz SSB28.360 MHz SSB
Europe 6mètres
50.080-50.100 CW 50.110 MHz SSB international, 50.125 MHz SSB Amérique du Nord
50.285 MHz SSB Europe
2mètres, 144.060 MHz CW 144.285 MHz SSB, 144.585 MHz FM.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
• Fréquences « QRP » recommandées pour le trafic
radioamateurs en mobile pédestre (pedestrian mobile) et en
bicyclette mobile (bicycle mobile),
Ainsi qu’en opérations en montagnes, (hiking & backpacking)
•
•
14,253.0 MHz : Bicycle Mobile Hams of América en Radiotéléphonie BLU (SSB) et
en Radiotélégraphie (CW)
•
14,342.5 MHz : radiotéléphonie BLU (SSB) et radiotélégraphie (CW) (+ 700 Hz),
•
•
18,152.5 MHz : dégagement radiotéléphonie BLU (SSB) et radiotélégraphie CW (+
700 Hz),
•
•
18,157.5 MHz : fréquence d'appel radiotéléphonie BLU (SSB) et radiotélégraphie
CW (+ 700 Hz),
•
•
18,162.5 MHz : dégagement radiotéléphonie BLU (SSB) et radiotélégraphie CW (+
700 Hz).
« Qui peut faire du QRP ou du QRPp ? »
Tour le monde peut en faire. Beaucoup sont appelés mais peu d’élus, ce qui veut dire que
tout le monde l’essaie un jour, d’autres persistes et d’autres pas, pour toutes sortes de
raisons. Par contre si on fait de l’écoute sur une base régulière ou journalière sur et autour
des fréquences mentionnées ci-haut, on se rends vite compte qu’il y a pas mal d’activités.
Bien entendue, il n’est pas nécessaire d’avoir un appareil dédié spécialement à ce genre
d’activités mais c’est préférable, pour plusieurs raisons, que nous verrons plus loin.
Si vous utilisez votre émetteur-récepteur (transceiver) principale pour ce faire, il est facile
de baisser la puissance au minimum, autour de quelques watts, tous les appareils ont cette
possibilité.
Mais il est très facile, de remonter la puissance. La frustration est parfois très forte.
Donc, voilà une bonne raison d’avoir un appareil dédié spécialement à l’usage du QRP,
mais seulement si vos finances le permette, si vous avez la patience, la persévérance et
surtout que ça vous plait, donc que vous avez vraiment le goût. Fini les mauvaises
tentations d’augmenter la puissance!! Plus possible il n’a que 5 watts de sortie ou moins,
(output) maximum.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------On dit que le plaisir croit avec l’usage, et c’est bien vrai. Imaginez un instant que vous
pouvez apporter partout votre station complète et être opérationnel en moins d’une demiheure ou même 15 minutes.
L’appareil ci-haut est entièrement complet par lui-même et peu être en compétition avec
des appareils beaucoup plus dispendieux, pour ses qualités de réception. Il a ses
batteries internes type « AA », la clef, il n’y manque que l’antenne filaire.
On peut trouver tous les détails du KX1 au site d’Elecraft http://www.elecraft.com/
Avec revues d’équipements en PDF de QST, CQ Magazine, etc. même le manuel
complet est disponible. On peut y ajouter une source (batterie) externe, une bonne
antenne avec coaxiale ou ligne ouverte ou une antenne long fil. Son petit syntonisateur
d’antenne optionnel, une fois installé, se trouve à l’intérieur de l’appareil.
Le poids 9 oz. (0.25 Kg), il dépense 35 mA typ., 40 mA max en réception et environ
300-700 MA en émission en fonction de la puissance de sortie et du voltage.
Un autre appareil extrêmement populaire, le Yaesu FT-817 Ière version et le FT-817ND
nouvelle version avec peu de différences si ce n’est que la batterie interne/chargeur et la
bande des 60 mètres font partie de l’appareil.
C’est inimaginable tout ce que cet appareil peut faire. Il serait trop long ici de tout
énumérer, mais vous pouvez retrouver le tout sur le site de Yaesu :
http://www.yaesu.com/indexVS.cfm?cmd=DisplayProducts&ProdCatID=102&encProdI
D=06014CD0AFA0702B25B12AB4DC9C0D27&DivisionID=65&isArchived=0
Toutes les folies sont permises avec celui-ci, toutes les bandes du 160 au 70 centimètres,
et surtout tous les modes : CW/USB/LSB/AM/FM/PKT/DIG et 4 puissances sont
disponibles au toucher d’un bouton dans le menu, soit 5 watts, 2.5 watts, 1 watt et 500
milliwatt. Il y a même un transpondeur « ARTS » qui sont compatible non seulement
avec d’autres utilisateurs du même appareil, mais aussi avec d’autres modèles de Yaesu
VHF/UHF.
Une batterie externe quelques antennes et Bingo! Vous voilà partie sur la galère en
montagne, bord de mer, activer un phare, une île (IOTA) etc. Tout ça dans un petit sac à
dos ou autres.
Pour avoir de bonnes réponses à toutes vos questions, on peut aller chercher sur le site de
Yaesu le manuel d’instruction complet en français ou en anglais et même en espagnol,
qui sont extrêmement bien fait. Vous ne le regretterez pas.
http://www.yaesu.com/indexVS.cfm?cmd=DisplayProducts&ProdCatID=102&encProdI
D=06014CD0AFA0702B25B12AB4DC9C0D27&DivisionID=65&isArchived=0
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
On entends souvent dire que la radio amateur est sur un déclin, que ce n’est plus comme
avant, beaucoup de choses ne sont plus pareil, et bien détrompez-vous. C’est peut-être
vrai en général. Tout dépend de la façon dont on voit les choses.
Ce volet du radio amateurisme est bien vivant et est à la hausse dû principalement à la
portabilité, les urgences, principalement aux États-Unis (ouragans tornades etc.) et
ailleurs dans le monde. La recherche et sauvetage. Tout est possible pour garder le
contact sur des périodes relativement longues.
Sans oublier bien entendue la disponibilité de tels appareils.
Tous ceux qui sont des fervents du QRP vous le dirons sans hésitations, le contact
humain, le « VRAI » comme autrefois, l’esprit OM, Hé bien on le retrouve en QRP. On
fait comme autrefois, des QSO « CC » complets et cordiales. L’échange de cartes QSL
est en remontée également.
L’expérimentation technique est aussi à la hausse, que ce soit avec les KITS ou les
différents circuits qui nous sont offerts sur le web. Il en va de même bien sûr pour les
antennes où il est vraiment agréable de prendre le temps de tout mettre en œuvre pour
avoir les succès escomptés.
Hé puis, c’est tellement rendue loin le QRP, qu’il y a des rencontres annuelles de clubs
QRP, il me suffit de penser au « FDIM = Four Days In May » entre autre au plus gros
Hamfest Nord Américain de Dayton Ohio.
Durant ce HAMFEST il y a 4 jours complets exclusivement dédié à tous les volets du
QRP. Ce qui veut dire qu’un OM qui serait à cette rencontre durant 4 jours n’aurait rien
vue du Hamfest lui-même.
Que diraient nos ancêtres, qui utilisaient des radios valises, durant la 2ième guerre
mondiale, s’ils voyaient les possibilités d’aujourd’hui ?
N’oublions pas, parallèlement à ça, l’avènement d’associations pour la préservation du
CW, tel que le FISTS, l’UFT, etc.
« Les Liens Utiles «
Voici plusieurs liens très utiles que je veux partager avec vous, et qui sont une mine
d’informations indispensable pour ceux qui voudraient parfaire leurs connaissances.
« Quelques clubs ou associations »
http://qrpfr.free.fr/
http://www.qrparci.org/
http://www.gqrp.com/
http://webspace.webring.com/people/rt/thaiqrp/
http://www.arm-tek.net/~yoel/
(NAQCC)
http://www.qrp-canada.com/wp/
« Le Matériel et les antennes »
http://www.yaesu.com/?cmd=DivisionHome&DivisionID=65
http://www.elecraft.com/
Tout, mais vraiment tout sur tous les modèles d’ELECRAFT
http://www.qsl.net/ve3mcf/elecraft_reflect/
http://www.qrpkits.com/
Le challenge de JQ2UOZ, à lire absolument, c’est bien amusant.
http://www.k4.dion.ne.jp/~jq2uoz/
http://www.buddipole.com/
http://www.superantennas.com/
Leurs antennes, mais aussi leurs mâts télescopiques!
http://www.spiderbeam.com/home/index.php
Les mâts télescopiques de tous genres,
http://www.tmastco.com/
Hé oui il existe un diplôme pour le QRPP moins d’un watt…
http://www.rogerwendell.com/qrpaward.html
Le fameux PIXIE,
http://www.kenneke.com/Ham_Radio_Kits.html
http://www.coffeepower.net/ham/pixieII/pixieII.htm
http://www.al7fs.us/AL7FS2.html
Plein de liens sur les antennes portables :
http://www.dxzone.com/catalog/Antennas/Portable/
Un lien plein de liens sur le QRP portable :
http://qrpp.org/
http://www.norcalqrp.org/
http://www.newenglandqrp.org/
http://hfpack.com/
Finalement une recherche simple permet de trouver plein de groupes de discussions avec
fichiers, photos, etc., sur les groupes Yahoo.
http://groups.yahoo.com/
Les liens ci-haut ne sont que partiels, il y en a bien d’autres.
Voilà, conservez bien ce numéro d’HAM-MAG avec toutes ses références qui vous
seront utiles un jour si vous décidez d’accéder au monde merveilleux du QRP.
J’espère que ça vous a plu, et on se retrouvera dans une autre chronique ou bien sur l’air.
Si vous entendez un petit signal en cw, portez attention, mettez votre casque, et la
filtration de votre appareil, ce sera peut-être moi, Michel VE2TH/QRP, ou un dx plus
rare…
Amitiés à tous et bons 72/73 du Canada,
Michel Boissonnault VE2TH/QRP
QRP ARCI #5885, QRP France,

Documents pareils