Guide M Anglo-Us 20142015

Commentaires

Transcription

Guide M Anglo-Us 20142015
Master Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention « Langues, Cultures et Interculturalité »
Spécialité « Études Anglo-Américaines »
Parcours Recherche
Année 2014-2015
UNIVERSITE CHARLES DE GAULLE – LILLE 3
UFR Langues, Littératures, Civilisations Étrangères
Pôle Masters :
03.20.41.67.64 – Bureau B0.559, niveau parc
[email protected]
MASTER Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention « LANGUES, CULTURES, INTERCULTURALITE »
Parcours Recherche
SPECIALITE « ÉTUDES ANGLO-AMÉRICAINES »
Le Master LCI, spécialité «Études Anglo-Américaines » offre aux étudiants en première année
(M1) la possibilité de choisir entre les six options suivantes :
Option « Linguistique »
Option « Didactique »
Option « Littérature des Pays Anglophones »
Option « Civilisation des Pays Anglophones »
Option « Etudes Britanniques »
Option « Etudes Américaines »
Le choix de l’option est à déterminer en fonction des intérêts prépondérants de chaque étudiant. Il
doit TOUJOURS s’effectuer en accord avec l’enseignant qui dirige le mémoire de recherche.
Chaque option comprend des séminaires de spécialité mais aussi des séminaires d’ouverture à
choisir de préférence dans un domaine connexe de la spécialité ou éventuellement en dehors de
la spécialité (notamment Etudes Irlandaises). Le choix des séminaires d’ouverture se fait selon des
raisons scientifiquement valables et requiert l’aval du directeur de mémoire et du responsable de la
spécialité.
Attention : Les étudiants doivent aussi s’inscrire à l’UE de méthodologie (semestre
1) en fonction de la spécialité (civilisation, littérature ou linguistique) de leur cursus
et aux séminaires transversaux (Semestre 2).
Les descriptifs des UE de méthodologie et des séminaires transversaux seront
disponibles à la rentrée en septembre.
Marche à suivre : après avoir consulté la liste des séminaires et pris connaissance des descriptifs,
l’étudiant prendra conseil auprès de son directeur de mémoire pour choisir ses séminaires. Il
remplira obligatoirement une fiche d’inscription signée par le directeur de mémoire qui validera
son cursus.
Pour le Master 2, les étudiants voudront bien prendre conseil auprès de leur directeur de mémoire
et s’inscriront dans les mêmes conditions que ci-dessus.
4
MAQUETTE
M1
S1
UE 1 3 crédits
UE 2 9 crédits
UE 3 9 crédits
UE 4 9 crédits
Méthodologie
Séminaire de spécialité
ou
d’ouverture
ou
Traduction
Séminaire de
spécialité
Séminaire de
spécialité
UE 1 3 crédits
UE 2 9 crédits
UE 3 9 crédits
UE 4 9 crédits
Séminaire thématique
transversal
Séminaire de spécialité
ou
d’ouverture
ou
Traduction
Séminaire de
spécialité
Mémoire de M1
Méthodo. Documentaire
(6h)
Méthodo. de spécialité
(12h)
S2
UE 1 3 crédits
M2 S3
S4
Séminaire thématique
transversal
UE 2
9 crédits
Séminaire de spécialité
ou
d’ouverture
ou
Traduction
UE3 9 crédits
UE 4 9 crédits
Séminaire de
spécialité
Rapport d’étape
UE 1 24 crédits
UE 2 6 crédits
Mémoire de Recherche
et soutenance
Séminaire de spécialité
5
LINGUISTIQUE et DIDACTIQUE
SEMESTRE 1
Linguistique 1: Meaning in Context: the Semantics/Pragmatics interface
Ilse Depraetere
Nombre d’heures : 24h
Langue d’enseignement : anglais
Pré-requis :
Les étudiants doivent avoir acquis un niveau de langue qui leur permet de lire et de comprendre des textes
anglais qui traitent de la linguistique.
Compétences visées :
A la fin du séminaire
- les étudiants doivent être en mesure de faire une analyse critique de différentes positions théoriques
concernant l’interface sémantique/pragmatique
- les étudiants doivent être en mesure de décrire les concepts théoriques introduits en cours et d’expliquer
leur pertinence pour la description et l’analyse du sens (en contexte).
- les étudiants doivent être en mesure d’appliquer les concepts théoriques et de les utiliser pour l’analyse de
faits de langues.
Contenu de la formation :
Traditionnellement, une distinction est faite entre la sémantique (le sens encodé) et la pragmatique (les
effets de sens contextuels). Nous nous pencherons sur la question de savoir si la pragmatique et la
sémantique sont, oui ou non, des disciplines complémentaires qui ne se chevauchent pas ; est-ce que les
effets de sens contextuels relèvent tous de la pragmatique ? Nous étudierons les différentes positions qui
ont été avancées concernant l’interface sémantique-pragmatique : la théorie de Paul H. Grice servira comme
point de départ ; des théories dites ‘contextualistes’ plus récentes comme la théorie de la pertinence (Dan
Sperber et Deirdre Wilson, Robyn Carston) et les travaux de François Recanati seront également analysés
et confrontés au point de vue théorique avancé par Kent Bach et celui des ‘minimalistes’ comme Emma
Borg.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
- Lecture de textes
- Exercices d’analyse critique et de rédaction d’exempliers (handout) traitant des sujets concernant la
pragmatique.
Bibliographie succincte :
Bach, K. 1999. The semantics-pragmatics distinction: what it is and why it matters. In Turner, K. (ed.), The
semantics-pragmatics interface from different points of view. Oxford: Elsevier. 65-84.
Bach, K. 2007. Regressions in pragmatics (and semantics). In Burton-Roberts, N. (ed.), Pragmatics.
Basingstoke: Palgrave Macmillan. 24-44.
Borg, E. 2011. Borg, E. 2012. Semantics without pragmatics, In Allen, K. & K. Jaszczolt (eds.) The
Cambridge Handbook of Pragmatics. Cambridge: Cambridge University Press. 513-528.
Carston, R. 2002. Thoughts and utterances. The pragmatics of explicit communication. Oxford: Blackwell.
Chapman, Siobhan. 2011. Pragmatics. Basingstoke: Palgrave Macmillan.
6
Grice, H.P. 1975. Logic and conversation. In Cole, P. and J. Morgan (eds.), 1978. Syntax and Semantics 3:
Speech Acts. New York: Academic Press. Reprinted in Davis, S. (ed.), 1991. Pragmatics. A reader.
Oxford: Oxford University Press. 305-315.
Recanati, F. 2011. Truth-conditional pragmatics. Oxford: Oxford University Press.
nd
Sperber, D. and D. Wilson. 1995 (2 edition). Relevance. Oxford: Blackwell.
Modalités d’évaluation :
- Participation active à la discussion des textes (lectures obligatoires) en cours
- Les étudiants seront invités à participer à un examen à la fin du cours, avec des questions qui testent leurs
connaissances des concepts théoriques étudiés en cours et qui visent à évaluer leurs compétences en
matière d’application et d’analyse critique des théories étudiées en cours. (80% de la note finale)
- Les étudiants seront invités à évaluer des exempliers (handouts conçus pour faire un exposé) et ils devront
en préparer un eux-mêmes qui porte sur un sujet/concept traité en cours. (20% de la note finale)
Linguistique 2 : Aspect and Tense in English
Bert Cappelle et Christopher Pinon
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Les étudiants doivent avoir acquis un niveau de langue qui leur permet de lire et de comprendre des textes
anglais qui traitent de la linguistique. Ils sont invités à lire le chapitre « Aspect and tense » de Depraetere et
Langford (2012) (Advanced English grammar : A linguistic approach) avant le début du cours. Il s’agit d’un
aperçu de l’emploi des temps et de la forme progressive en anglais pour des apprenants de l’anglais. Ces
connaissances sont considérées comme acquises par ceux qui assistent au séminaire.
Compétences visées :
A la fin de cours, l’étudiant(e) aura une meilleure compréhension des différents facteurs (sémantiques et
pragmatiques) qui contribuent à l’interprétation des temps et de l’aspect en anglais. Il (Elle) sera en mesure
de commenter sur les façons dont le temps et les relations temporelles sont établies en anglais, et ce de
différents points de vue théoriques.
Contenu de la formation :
Dans ce cours, on étudiera le temps et l’aspect en anglais. On commencera par résumer les challenges
centraux qui se posent pour ceux qui visent à maîtriser le système du temps et de l’aspect de l’anglais et on
argumentera pour la position qu’une approche linguistique aide à acquérir une meilleure compréhension des
mécanismes impliqués. Reichenbach (1947) et Declerck (1997) serviront d’illustrations plutôt classiques
d’approches du temps, alors que Partee (1973) et Webber (1988) serviront d’illustrations d’approches qui
soulignent l’idée plus récente que le temps est souvent utilisé de manière anaphorique. Enfin, Vendler
(1957) sera l’illustration de l’approche classique de l’aspect.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Lecture de textes
Exercices
Lectures obligatoires :
Declerck, Renaat. 1997. A model of the English tense system. Chap. 4 (64–112) of When-clauses and
temporal structure. Routledge.
7
Partee, Barbara Hall. 1973. Some structural analogies between tenses and pronouns in English. Journal of
Philosophy 70, 601–609.
Reichenbach, Hans. 1947. The tenses of verbs. §51 (287–298) of Elements of symbolic logic. New York:
Macmillan Company.
Vendler, Zeno. 1957. Verbs and times. Philosophical Review 66, 143–160.
Webber, Bonnie Lynn. 1988. Tense as discourse anaphor. Computational Linguistics 14, 61–73.
Modalités d’évaluation :
- participation active à la discussion des lectures obligatoires en cours
- épreuve avec des questions qui portent sur les lectures obligatoires
Linguistique 3 : Linguistics : Construction Grammar (Mutualisé M1/M2)
Pragmatics : exploring and extending relevance theory
Billy Clark
Nombre d’heures : 24
Langue d’enseignement : anglais
Pré-requis
Students are required to have a good command of English allowing them to read articles in linguistics,
participate actively in discussions and do short presentations. A genuine interest in language and its
structure is greatly appreciated. Previous understanding of work in linguistic pragmatics will also be helpful.
Compétences visées
The skills envisaged by this class are the following :
- insight into the aims and methods of pragmatic theory;
- knowledge of approaches to pragmatics, particular relevance theory;
- insights into ways of developing and testing pragmatic theories;
- understanding of current issues in pragmatics and relevance theory, including new ways of addressing the
complexity of human communication
Contenu de la formation
This seminar presents an introduction to curent pragmatic theory focusing in particular on relevance theory.
It will review work carried out so far and consider two key issues in current work : ways of testing the
predictions of the theory and ways of extending its scope. Pragmatic theories have been tested in a number
of ways, including the use of experiments, corpus data, intuitions and conceptual analysis. Specific examples
will be discussed to develop critical understanding of the methods and the evidence they provide. Recent
work has aimed to extend the scope of pragmatics to nonverbal and multimodal discourse, stylistic analysis,
pedagogical practice and language change. The final part of the seminar will explore what has been and
might be achieved in these areas.
Travail de l’étudiant hors présentiel
For this seminar, students will be asked to do some reading (preparation of which is essential) exploring
ideas discussed in the seminar and to present and discuss ideas and issues arising from the reading. This
discussion will contribute to development of the term paper mentioned below. More detailed information on
readings will be given at the beginning of the semester.
Bibliographie succincte :
A detailed reading list will be distributed at the beginning of the course. Books that form the inspiration for
this course are, among others:
8
Clark, B. 2013. Relevance Theory. Cambridge : Cambridge University Press.
Wilson, D. and D. Sperber (eds.) 2012. Meaning and Relevance. Cambridge : Cambridge University Press.
Carston, R. 2002. Thoughts and Utterances. Wiley-Blackwell, Oxford.
Wharton, T. 2009. Pragmatics and Non-Verbal Communication. Cambridge : Cambridge University Press.
Modalités d’évaluation :
Part of the evaluation for this course concerns the preparation of home reading and class attendance and
participation; another part is based on a term paper related to ideas exlored in class. This will combine
demonstration of understanding of key concepts in pragmatic theory and exploration of current issues or new
directions for pragmatics. SDL students can choose to write this either in French or in English.
Didactique : Didactique et approche contextualisée de l’apprentissage des langues
Annick Rivens et Kathleen O‘Connor
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Les étudiants doivent avoir une bonne maîtrise de l’anglais leur permettant de lire des articles en linguistique
et en didactique et de participer activement aux discussions et/ou de faire des présentations courtes. Un
intérêt pour la langue et sa structure sera apprécié ainsi que l’intérêt de se pencher sur des questions liées
aux conditions de l’apprentissage et de l’enseignement des langues.
Compétences visées :
Les compétences visées par ce séminaire sont:
- compréhension des concepts de base du modèle linguistique dit « usage-based » (en opposition avec la
grammaire générative) ;
- acquisition des concepts liés à la recherche sur l’acquisition de langue première et seconde ;
- compréhension comme l’usage des corpus peuvent nourrir l’enseignement des langues ;
- compréhension de l’influence de l’environnement d’apprentissage ou de l’enseignement, plus
particulièrement l’environnement multimédia.
Contenu de la formation :
Annick Rivens Mompean : Dispositifs d’apprentissage médiatisés et pratiques langagières
Ce séminaire traitera de l’influence du multimédia sur l’apprentissage et l’enseignement des langues
vivantes. En effet le multimédia favorise un accès renouvelé à la langue authentique et permet de
développer des compétences langagières spécifiques. Quel est ce rôle et en quoi cela favorise-t-il un accès
différent à la langue d’apprentissage ? Comment les TICE (Technologies de l’Information et la
Communication pour l’Enseignement) favorisent-elles le développement d’une approche par tâche, qui
permet aux apprenants de s’engager dans des activités qui ont du sens? De nouveaux outils permettent le
développement de compétences spécifiques avec l’introduction d’outils d’aide en ligne pour l’expression
écrite (recours à des corpus, vérificateurs d’orthographe et de syntaxe, dictionnaires en ligne…) ou pour la
compréhension orale qui peuvent faciliter l’accès à la langue
et à des supports authentiques:
Communication avec des natifs (usage de forum ou webcam), accès à de l’Information en ligne (documents
authentiques sur la toile) ou pratiques d’écriture publique (blogs, wikis et plateformes d’apprentissage). La
CMO (Communication Médiatisée par Ordinateur) a vu l’émergence d’un nouveau genre, qui affecte
également les pratiques langagières des apprenants, ce à quoi nous nous intéresserons particulièrement.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
9
For this seminar, students will be asked to do some basic reading (preparation of which is essential) that line
up with the methodologies described. In addition, students may be asked to do exercises analysing language
acquisition data (L1 or L2) or regular corpus data. They may also be asked to analyse or design some
learning environments, taking into account the language skills focussed.
Bibliographie succincte :
A detailed reading list will be distributed at the beginning of the course. Books that form the inspiration for
this course are, among others:
Part 1:
nd
Clark, Eve V. 2009. First Language Acquisition (2 edn). Cambridge: Cambridge University Press.
Tomasello, Michael. 2003. Construction a language. Cambridge, MA: MIT Press.
Sinclair, John (ed). 2004. How to use corpora in language teaching. Amsterdam: John Benjamins.
Partie 2:
Bertin, J.C, Gravé, P. § Narcy-Combes J.P. 2010. Second-language distance learning and teaching:
theoretical perspectives and didactic ergonomics, IGI Global, USA
Ellis, R. 1994. The Study of Second Language Acquisition. Oxford: Oxford University Press.
Lamy, M-N. and Hampel, R. 2007. Online Communication in Language teaching and Learning.
Basingstoke: Palgrave McMillan.
Modalités d’évaluation :
Part of the evaluation for this course concerns the preparation of home reading and class attendance and
participation; another part is based on an axam (“devoir sur table” or “devoir maison”) with questions and/or
exercises related to the contents of the course.
Option « DIDACTIQUE »
Les étudiants souhaitant faire un M1 « Option Didactique » devront suivre les séminaires suivants dans le
Master « Sciences du Langage » Parcours « Didactique des langues » à l’UFR de Lettres Modernes:
er
1 semestre :
- L’intervention didactique pratiques enseignantes (Marion Pescheux)
- Le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (Pascale Maier)
ème
2
semestre :
Un EC à prendre dans l’UE1 « Questionnements en didactique »
- Grammaire et didactique des langues (Sandra Benazzo)
ou
- Pratiques enseignantes : l’observation didactique en DLC (Marion Pescheux)
Ils devront également suivre les enseignements de didactique de la spécialité « Métiers de l’enseignement
en Anglais ».
Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser à :
Annick Rivens : [email protected]
LINGUISTIQUE et DIDACTIQUE
SEMESTRE 2
Linguistique 4 : Empirical Approaches to Language Teaching
Maarten Lemmens / Peter Petré
Nom de l’Enseignant responsable : Maarten Lemmens
Nombre d’heures : 24h
Langue d’enseignement : anglais
10
Pré-requis
Students are required to have a good command of English allowing them to read articles in linguistics,
participate actively in discussions and do short presentations. A genuine interest in language and its
structure is greatly appreciated.
Compétences visées
The skills envisaged by this class are the following :
- insight into the basic concepts and ground rules of empirical research;
- knowledge of its strengths and limitations;
- be able to carry out a small scale empirical study (corpus analysis) independently;
- be able to present the results of this study to other students
Contenu de la formation
This seminar presents an introduction to two major basic empirical methods in linguistics: (i) corpus analysis
and (ii) experimental methods. Both of these methods are relevant not only to linguistic research as such, but
also to language pedagogy. For the part on corpus analysis, students will learn about the (electronic) corpora
currently available for English, how to search them, and how one should analyse the data, either for research
of for pedagogical purposes. For the experimental studies, students will learn about the different types of
experiments and in what context they should be used. For both methods, basic analytical tools will be
presented. The seminar will also consider some of the more theoretical implications that these methods
entail for linguistic research and methods in language pedagogy.
Time permitting, part of the seminar will also be devoted to academic writing and doing presentations.
Travail de l’étudiant hors présentiel
For this seminar, students will be asked to do some basic reading (preparation of which is essential) that line
up with the methodologies described. In addition, students will have to do one or more small-scale exercises
or studies applying the techniques explained in class; one of these will be the topic of a more extensive term
paper (cf. also below). More detailed information on these will be given at the beginning of the semester.
Bibliographie succincte :
A detailed reading list will be distributed at the beginning of the course. Books that form the inspiration for
this course are, among ohers:
Kristiansen, G. Achard, M., Dirven, A. & Ruiz de Mendoza Ibáñez. 2006. Cognitive Linguistics: Current
Applications and Future Perspectives. Berlin: Mouton de Gruyter.
Gonzalez-Marquez, Monica, Irene Mittelberg, Seana Coulson and Michael J. Spivey (eds.). 2007. Methods
in Cognitive Linguistics. Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins.
Gries, S.Th. & Stefanowitsch, A. 2006. Corpora in Cognitive Linguistics. Corpus-Based Approaches to
Syntax and Lexis. Berlin: Mouton de Gruyter.
Modalités d’évaluation :
Part of the evaluation for this course concerns the preparation of home reading and class attendance and
participation; another part is based on the short term paper that students have to write about their case study
(or studies) as well as the oral presentation that they will be asked to give in class. Finally, there will be a
short exam (« devoir sur table ») with questions related to the contents of the course. Students in SDL who
follow this class can do the paper and the exam either in French or in English.
11
Linguistique 5 : Topics in Linguistics, Usage-based model of language and
language acquisition
Maarten Lemmens
Nombre d’heures : 24h
Langue d’enseignement : anglais
Pré-requis :
Students are required to have a good command of English allowing them to read articles in linguistics and
didactics and participate actively in discussions and do short presentations. A genuine interest in language
and its structure is greatly appreciated. Questioning the conditions for efficient language teaching and
learning is also essential.
Compétences visées :
The skills envisaged by this class are the following :
- understanding the basic concepts of a usage-based approach to language (as opposed to generative
models);
- basic insights into first and second language acquisition research (issues, method, problems);
- hands-on analysis of data (L1 or L2);
Contenu de la formation :
This seminar will familiarize students with a usage-based approach to language acquisition and language
teaching. A usage-based approach adopts the view that grammar is emergent and shaped (and reshaped)
by usage. While starting from studies on first language acquisition, the seminar will make an explicit link with
second language acquisition and show how a usage-based approach, by radically opposing the top-down,
rule-driven approach that characterizes most generative work, also has important repercussions on language
pedagogy. We will also deal with some other basic insights from cognitive grammar, such as prototype
theory, basic level theory, and the role of metaphor and metonymy in language and cognition.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
For this seminar, students will be asked to do some basic reading (preparation of which is essential) that line
up with the methodologies described. In addition, students may be asked to do exercises analyzing language
acquisition data (L1 or L2) or regular corpus data.
Bibliographie succincte :
A detailed reading list will be distributed at the beginning of the course. Books that form the inspiration for
this course are, among others:
Part 1 :
Clark, Eve V. 2009. First Language Acquisition (2nd edn). Cambridge: Cambridge University Press.
Tomasello, Michael. 2003. Construction a language. Cambridge, MA : MIT Press.
Taylor, John. 2005. Linguistic Categorization. Oxford: Oxford University Press.
Modalités d’évaluation :
Part of the evaluation for this course concerns the preparation of home reading and class attendance and
participation; another part is based on an exam (« devoir sur table » or « devoir maison ») with questions
and/or exercises related to the contents of the course.
12
LINGUISTIQUE et DIDACTIQUE
SEMESTRE 3
Linguistique 3 : Linguistics : Construction Grammar (Mutualisé M1/M2)
Pragmatics : exploring and extending relevance theory
Billy Clark
Nombre d’heures : 24h
Voir descriptif page 7.
Linguistique 6: Language and Space
Maarten Lemmens
Nombre d’heures : 24h
Langue d’enseignement : anglais
Pré-requis :
Students are required to have a good command of English allowing them to read articles in linguistics,
participate actively in discussions and do short presentations. Some insights into linguistic structure and
eagerness to learn about how different languages do things differently is greatly encouraged. The seminar is
open to SDL students who will be encouraged to interact in English as much as possible, but can write the
exam (or term paper) in French or in English, as they choose.
Compétences visées :
The skills envisaged by this class are the following :
- insight into the basic semantic concepts at issue in the language of space;
- knowledge of some typological differences between how languages encode these concepts;
- some insights into diachronic changes operating on these coding systems
- understanding of the major issues concerning the relationship between language and cognition
Contenu de la formation :
In this seminar, we will explore some of the ways in which language talks about space, drawing on different
types of studies, from classical corpus studies to psycholinguistic studies. The topics that will be covered can
be summarized under the following headings: space and functionality, Motion events and the notion of
Path/Trajectory, Goal-Source asymmetry, aspectualisation of spatial expressions, spatial relations in coverbal gesture, space in metaphorical language. The overall focus will be on English, but a large part will be
typological as well (comparing different languages). As its overall theoretical framework, this seminar will
adopt a cognitive-functional perspective. One of the more general theoretical questions that will be
addressed as well is the relationship between language and cognition that has been greatly discussed in the
recent literature.
Students will be expected to read and prepare a number of articles, which will be discussed extensively in
class. Thorough preparation of these articles is an absolute prerequisite for attending classes; students will
take turns presenting these articles in class. Students will also be asked to do some small-scale case
studies.
NOTE : The contents of this class will to some extent be the same as the course on language and space
taught in 2012-2013. SDL students who wish to attend this class a second time, can do so provided they set
up an arrangement with M. Lemmens.
13
Travail de l’étudiant hors présentiel :
For this seminar, students will be asked to read and present the assigned reading.
Bibliographie succincte :
A detailed reading list will be distributed at the beginning of the course.
Modalités d’évaluation :
Part of the evaluation for this course concerns the preparation of home reading and class attendance and
participation; another part is based on an exam (« devoir sur table » or « devoir maison ») with questions or
exercises related to the contents of the course. SDL students can choose to write these in English or in
French.
LINGUISTIQUE et DIDACTIQUE
14
SEMESTRE 4
Linguistique 7: Mood and modality in English
Ilse Depraetere
Nombre d’heures : 24h
Langue d’enseignement : anglais
Pré-requis :
Les étudiants doivent avoir acquis un niveau de langue qui leur permet de lire et de comprendre des textes
anglais qui traitent de la linguistique.
Compétences visées :
Le cours vise à faire développer par les étudiants des compétences de description, d’analyse critique et
d’argumentation.
A la fin du cours,
- l’étudiant doit comprendre et être en mesure d’expliquer les différentes approches du sens des modaux
étudiées en cours.
- l’étudiant doit comprendre les concepts théoriques utilisés pour l’analyse du sens
- l’étudiant doit être en mesure d’utiliser ces concepts et de les appliquer à l’étude des sens modaux de
façon autonome et originale.
Contenu de la formation :
Le cours traitera du sens des modaux en anglais, plus particulièrement de la modalité non-épistémique.
Nous étudierons, de façon générale, les concept-clés qui ont fait l’objet de discussion dans l’étude de la
modalité en anglais. Nous nous intéresserons en particulier à la définition même de la modalité et aux
taxonomies de sens modaux, c-à-d. au nombre de catégories à différencier, et aux critères qui permettent de
le faire. Cet exercice nous amènera à étudier plus en avant les approches polysémiques et monosémiques
des sens modaux, approches qui sous-entendent une perspective particulière sur la constitution du sens. En
d’autres termes, il nous faudra analyser les différentes théories de sens, et la place qu’elles accordent aux
effets contextuels, afin de faire une analyse critique de l’approche monosémique/polysémique. Nous
examinerons également des aspects qui relèvent du développement diachronique des sens modaux
(grammaticalisation) et la façon dont l’information temporelle est communiquée dans des énoncés à verbe
modal.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Lecture de textes
Analyse de données tirées de corpus
Bibliographie succincte :
Coates, J. 1983. The semantics of modal auxiliaries. Croom Helm.
Declerck, R. 2011. The definition of modality, In Patard, A. and F. Brisard (eds.) Cognitive approaches to
tense, aspect and epistemic modality. Amsterdam and Philadelphia: John Benjamins. 21-44.
Depraetere, I. and S. Reed. 2006. Mood and modality in English, In Aarts, B. and A. McMahon (eds.) An
introduction to English linguistics. Malden MA: Blackwell Publishers. 269-290.
Depraetere, I. and S. Reed. 2011. Towards a more explicit taxonomy of root possibility in English, English
Language and Linguistics 15: 1-29.
Depraetere, I. and C. Langford. 2012. Advanced English grammar: a linguistic approach. London:
Continuum.
Krug, M. 2002. Emerging English modals. A corpus-based study of grammaticalization. Berlin: Mouton de
Gruyter.
Leech, G. and G. Coates. 1979. Semantic indeterminacy and the modals. In Greenbaum, S., G. Leech and
J. Svartvik (eds.) Studies in English Linguistics. London: Longman. 79-90.
15
Leech, G. 2003. Modality on the move: the English modal auxiliaries 1961-1992, In Facchinetti, R., M. Krug
and F. R. Palmer (eds.) Modality in contemporary English. Berlin: Mouton de Gruyter. 223-240.
Palmer F. R. 1990. Modality and the English modals. London: Longman.
Papafragou, A. 2000. Modality and the semantics-pragmatics interface. Oxford: Elsevier Science.
Salkie, Raphael. 2009. Degrees of modality, In Busuttil, P., R. Salkie and J. van der Auwera (eds.) Modality
in English: papers from ModE2. Berlin: Mouton de Gruyter. 79-104.
Von Fintel, Kai. 2006. Modality and language, In Borchert, Donald M. (ed) Encyclopaedia of philosophy.
MacMillan Reference USA.
Modalités d’évaluation :
- Participation active à la discussion des textes (lectures obligatoires) en cours.
- Les étudiants seront invités à rédiger un essai de 3000 mots sur un sujet lié aux questions traitées en
cours.
16
LITTERATURE BRITANNIQUE ET AMERICAINE
SEMESTRE 1
Littérature : Stages of Artistic Creation, from Romantic Poetry to Contemporary
Rock Musics
Thomas Dutoit / Sophie Musitelli
Nombre d'heures : 24h
Langue d'enseignement: anglais
Pré-requis :
The prerequisites for this seminar are Licence in English, or an accepted equivalent at a national or
international level (this seminar is open to ISEP and Erasmus students, and to students from other Mentions,
as decided by internal and external learning agreements and exchange coordinators).
Compétences visées :
The skills obtained from successful completion of this seminar will include argued critical thinking on cultural
and artistic creations; creative and critical analysis of lyrical and poetic language; oral hypothetical and thetic
demonstration based the above; and capacity for historical, cultural and literary contextualization between
two important historical moments (early 19th c., recent and contemporary period).
Contenu de la formation :
Nicholas Lezard wrote, in The Guardian (29 May 1999), that "As for [Wordsworth and Coleridge's]
Lyrical Ballads, they must have come on like punk rock to a public groaning under the weight of over-cooked
Augustanisms." What, then, is the link of rock and Romantic poetry, relative to stodgy conformism?
This course will study the ways in which rock and folk (broadly defined) music inherits the major
Romantic myths of the artist and of artistic creation. "Romanticism" is in particular the emergence of the idea
of the artist as an original voice having a heroic dimension in his (or her) challenge to a hostile and
materialistic world, simultaneous to the doubt and destruction such self-affirmation (logically, paradoxically?)
occasion. What is the legacy of this Romanticism (specific to 1790-1824 England), of its self-expression and
self-staging, its destructive tropism towards the absolute, death, political commitment and social rebellion, in
English language "rock" music (with folk, pop, punk, rap, ...)? How does lyrical expression in contemporary
music work with the musicality of poetic language found in and by Romantic poets? How do the themes,
tropes, figures, and commonplaces of the Romantic poets return in contemporary lyrics set to music by
contemporary songwriter-performers?
This course explores the institution of culture, between canonic academic culture and popular
culture. Popular song, like Romantic poetry, originates in the wordless rhythms of work, the cadence of
walking, travelling, erring. Their inspiration comes from the search for lost origins and dignity. We will study
the ethics of protest song and poetry that denounce violence while participating in it by their brute energy
and attraction to provocation. Examining the aesthetic form of rock songs will draw out the narrative models
of Irish ballads, talking blues, but also those employed already by the Romantics. The relation of expression
without trace and the artistic recording of such expression will force us to reflect upon anonymity, but also
celebrity. Collage, forging, and foraging of voices, in signature-pieces, are the stages in the becoming-artist,
but also in the transformation of the seller of his wares into a consumer product and object of conformist
identification.
The specific study in this course should lead to general questions: What is the relation of music and
language, orality and writing, interpretation (performance) and interpretation (explanation)?
17
The students' work outside class will consist of reading and listening to the primary texts (poetry and
lyrics), as well as studying the secondary literature for the course. Students must have read all of the
following primary Romantic works. Students will assessed on their course participation, on their written work
(students will choose between a longer paper or shorter papers, all calibrated to the Master or degree to
which they belong), and on their oral participation.
Bibliographie succincte :
W. Wordsworth and S.T. Coleridge, Lyrical Ballads (Routledge Classics 2005);
H. Bloom and L. Trilling, Romantic Poetry and Prose (Oxford UP), esp. Blake, The Marriage of Heaven and
Hell, "The Crystal Cabinet," "Auguries of Innocence"; Wordsworth, Ode: Intimations of Immortality from
early childhood"; Coleridge, "Kubla Khan"; P.B. Shelley, the "Jane Poems," "To Constantia, Singing,"
"Ode to the West Wind"; Keats, Hyperion Book III, "Ode on Melancholy"; Thomas De Quincey, "The
Pleasures of Opium," "The Pains of Opium," in Confessions of an English Opium-Eater (OUP World's
Classics).
The Beatles, White Album (1968); Abbey Road (1969); Revolver (1966) © EMI
Bob Dylan, The Freewheelin' Bob Dylan (1962, all Dylan is © Columbia Records); The Times They Are AChangin' (1964); Bringing It All Back Home (1965); Highway 61 Revisited (1965); Blonde on Blonde
(1966); The Basement Tapes (1975); Blood on the Tracks (1975); Desire (1976); Infidels (1983); Oh
Mercy (1989); "Roll On, John" and "Tempest" (Tempest 2012); "Not Dark Yet" (Time Out of Mind 1997);
"Every Grain of Sand" (Shot of Love 1981); "Forever Young" (Planet Waves 1974); "Knockin' On
Heaven's Door" (Pat Garrett & Billy the Kid 1973), "I Dreamed I Saw St. Augustine," "All Along the
Watchtower," "Ballad of Frankie Lee and Judas Priest" (John Wesley Harding 1968)
The Rolling Stones, Exile on Main Street (1972) © Rolling Stones; "Gimme Shelter" (Let It Bleed 1969);
"Sympathy for the Devil," "Street-Fighting Man" (Beggar's Banquet 1968)
Led Zeppelin, Physical Graffiti (1975) © Swan Song
David Bowie, Hunky Dory (1971) © RCA; David Bowie, The Rise and Fall of Ziggy Stardust (1972) © RCA;
David Bowie, Alladin Sane (1973) © RCA
Pink Floyd, The Dark Side of the Moon (1973), EMI ©
Patti Smith, Horses (1975) © Arista Records
Radiohead, Amnesiac (2001) © EMI
Radiohead, In Rainbows (2007) © XL Records
Archive, Londinium (1997) © Island; Archive, Controlling Crowds (2009) © Warner
Foxygen, We Are the 21st Century Ambassadors of Peace & Magic, Jagjaguwar, 2013.
Talking Heads, More Songs About Buildings and Food (1978) © Sire; Fear of Music (1979) © Sire; Remain
in Light (1980) © Sire
Eminem, The Slim Shady LP (1999) © Aftermath
P. J. Harvey, Stories from the City, Stories from the Sea (2002) © Island
Neil Young and Crazy Horse, Rust Never Sleeps (1979) © Reprise
Leonard Cohen, The Essential Leonard Cohen (2002) © Columbia Records
Bruce Springsteen, Born to Run (1975) © Columbia Records; Darkness on the Edge of Town (1978) ©
Columbia Records; Nebraska (1982) © Columbia Records
Bennett, Tony, Simon Frith, Lawrence Grossberg eds. Rock and Popular Music: Politics, Policies,
Institutions. London, New York: Routledge, 1993.
DeCurtis, Anthony. Present Tense: Rock & Roll and Culture. Durham, London: Duke UP, 1992.
Frith, Simon. Popular Music: Critical Concepts in Media and Cultural Studies. London: Routledge, 2004.
Frith, Simon and Andrew Goodwin, eds. On Record: Rock, Pop, and the Written Word. London: Routledge,
2004.
Frith, Simon, Will Straw and John Street eds. The Cambridge Companion to Pop and Rock. Cambridge:
Cambridge UP, 2001.
Holmes, Thomas B., Electronic and Experimental Music: Technology, Music, and Culture. 3rd ed. London:
Routledge, 2008.
Kureishi, Hanif and Jon Savage eds. The Faber Book of Pop. London: Faber and Faber, 1995.
Meisel, Perry. The Cowboy and the Dandy: Crossing over from Romanticism to Rock and Roll. Oxford:
Oxford University Press, 1999.
Ricks, Christopher, Bob Dylan's Vision of Sin. New York: Harper Collins, 2003.
Winn, James Anderson. The Unsuspected Eloquence: A History of the Relations between Poetry and Music.
New Haven: Yale University Press, 1981.
Zak, Albin. The Poetics of Rock: Cutting Tracks, Making Records. Berkeley: University of California Press,
2001.
18
Littérature GB 2 : Modes de l’imaginaire victorien
Christine Huguet et Stéphanie Richet
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Les étudiants doivent nécessairement avoir lu les trois œuvres au programme avant le début des séances.
Contenu de la formation :
Œuvres au programme : (Ordre dans lequel elles seront étudiées)
Carroll, Lewis. Alice’s Adventures in Wonderland (1865) et Through the Looking-Glass (1871).
Oxford World’s Classics, Oxford, OUP, 209.
Eliot, George. The Mill on the Floss (1860). Oxford World’s Classics, Oxford, OUP, 1996.
Problématique :
La problématique choisie dans le cadre de ce séminaire place au Coeur de la réflexion la question complexe
de la représentation de l’enfance, tout à la fois fiction de soi (récitautobiographique ou non ?) et fiction de
l’autre.
Les deux textes de Lewis carroll permettront d’élargir cette question, puisque leur nature même soulève de
nombreuses interrogations sur les intentions de l’artiste prenant l’enfant comme sujet, et sur les frontières
entre les genres. Dans quelle mesure notre lecture de l’histoire d’Alice est-elle affectée par le fait que
Wonderland fut d’abord inventé, sur le mode de l’improvisation orale, pour le plus grand bonheur d’une petite
fille ? D’un autre côté, la charge symbolique et la complexité de l’allégorie mise au service de la satire
sociale suffisent-elles à expliquer pourquoi ces textes transcendent largement leur statut d’histoire pour
enfants ?
Par ailleurs, The Mill on the Floss sera abordé comme un roman particulier dans le corpus éliotien : celui où
la romancière se tourne avec nostalgie vers son passé, se laissant porter par son imagination créatrice vers
l’Angleterre rurale de son enfance et de sa jeunesse, pour évoquer les relations conflictuelles entre un frère
et une sœur, Maggie et Tom Tulliver.
Au delà de cette thématique, c’est la question de l’imagination et de son éventuelle répression qui est posée
dans des œuvres qui mettent en scène des figures potentiellement subversives, à coup sûr hors normes.
S’ensuivra une réflexion sur la tension entre rhétorique de l’écart, du débordement et écriture de la maîtrise,
de la répression, à l’époque victorienne.
Bibliographie succincte :
Une bibliographie sélective sera indiquée en début de séminaire.
Evaluation :
Un oral en fin de cycle, sous la forme d’un commentaire ou d’une notion à analyser, portant sur l’une ou
l’autre des œuvres (tirage au sort).
Littérature US 1 : Dire et fabriquer le visible
Isabelle Boof et Anne Ullmo
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Pas de pré-requis en dehors d’une connaissance suffisante des grandes lignes de l’histoire des Etats-Unis.
Des rappels utiles seront faits en cours de séminaire.
Compétences visées :
19
Donner à l’étudiant voulant s’orienter vers la recherche ou se destinant aux concours (notamment à
l’agrégation) la capacité d’interpréter et de mettre en rapport une grande variété d’objets textuels et
iconographiques en tenant compte des problématiques esthétiques, historiques, idéologiques et sociales qui
les ont constitués au cours des deux siècles concernés.
Méthodologie :
Le but du cours n’est pas l’exhaustivité encyclopédique, mais des « études de cas » réalisées à partir d’un
certain nombre de dossiers dont les limites chronologiques peuvent être variables et qui comportent aussi
bien des textes de tous ordres que des images en tous genres. Les étudiants peuvent ainsi s’initier à
l’élaboration de problématiques et faire face à des tâches complexes entrant dans leur conception, et dans
celle d’un argumentaire au service d’une « thèse » ou d’une « interprétation » qu’il leur appartient de
proposer. Les étudiants devront apprendre à utiliser efficacement et à bon escient les ressources
documentaires qui leur seront indiquées ou celles qu’ils seront amenés à découvrir par eux-mêmes.
Contenu de la formation :
Les dossiers proposés porteront sur des questions qui mettent en relation, dans le cadre historique et
géographique défini, des documents imprimés, graphiques ou iconographiques et les conditions de leur
émergence, tant particulières que générales. Les sujets abordés pourront avoir trait aussi bien à la peinture
qu’à l’architecture, à la littérature et à la photographie. On pourra ainsi étudier le rapport (variable au cours
du temps) entre architecture et texte, entre espace (ou cyberespace) et fiction, ou s’intéresser aux relations
troubles entre la photographie, l’industrie et la machine, entre la science et la littérature, ou encore entre
guerre, photographie et littérature au cours de deux siècles concernés.
De multiples aspects tant régionaux que politiques et historiques seront convoqués, permettant ainsi de
faire émerger des problématiques spécifiques à certaines époques comme la masculinité politico-écologique
ème
ème
siècle ou le post-humain du cyberpunk à la fin du 20 . Ainsi mis en perspective, certains
de la fin du 19
phénomènes a priori éloignés pourront ainsi se trouver en rapport conceptuel.
Un syllabus détaillé sera fourni à la rentrée.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
L’étudiant devra être en mesure d’intervenir de façon appropriée et pertinente lors de la séance et donc
s’être documenté au préalable en lisant non seulement les documents indiqués dans le syllabus mais
d’autres qui peuvent être laissés à son initiative.
Bibliographie succincte :
ème
siècle: Calo, Mary Ann,ed., Critical Issues in American Art. Boulder, CO: WestView
19
Press/HarperCollins, 1998. Groseclose, Barbara S., Nineteenth-Century American Art [Oxford History of Art].
New York & Oxford: Oxford University Press, 2000. Miller, Angela, ed., and others, American Encounters.
Art, History and Cultural Identity. Englewood Cliffs, N.J. : Prentice Hall, 2007. Miller, David C., American
Iconology: New Approaches to Nineteenth Century Art and Literature.New Haven: Yale University Press,
1995. Sandweiss, Martha, ed., Photography in Nineteenth Century America. Fort Worth: Amon Carter
Museum; New York : Harry N. Abrams, 1991.
Sandweiss, Martha, Print the Legend: Photography and the American West. New Haven: Yale University
Press, 2002.
20ème siècle: Baudrillard, Jean. Amérique. Paris: Le Livre de poche, 1988 [1986]. Hayles, N. Katherine,
How We Became Posthuman: Virtual Bodies in Cybernetics, Literature, and Informatics. Chicago: The
University of Chicago Press, 1999. Kellner, Douglas. Media Culture: Cultural Studies, Identity and Politics
Between the Modern and the Postmodern. London & New York: Routledge, 1995.
Thompson, Graham. American Culture in the 1980s. Edinburgh: Edinburgh University Press, 2007. Venturi,
Robert. Learning from Las Vegas: The Forgotten Symbolism of Architectural Form. Cambridge, MA: MIT
Press, 1991[1977]. Wright, Bradford. Comic Book Nation: The Transformation of Youth Culture in America.
Baltimore: The Johns Hopkins University Press, 2001.Zukin, Sharon. Landscapes of Power: From Detroit to
Disney World. Berkeley: University of California Press, 1991.
Modalités d’évaluation :
Session 1 :
Exposé oral structuré repris dans une version écrite ou imprimée qui développe et précise l’ensemble des
points et arguments présentés, le tout appuyé sur une documentation précise et bien orchestrée. L’exposé
20
pourra être réalisé en cours de semestre ou à la fin du séminaire si le nombre de séances n’est pas en
rapport avec le nombre d’exposés à présenter.
Session 2 :
Reprise de la version écrite de l’exposé si la première ne s’avérait pas pleinement satisfaisante. Cette
deuxième version est définitive, et la note finale attribuée sur cette base.
21
LITTÉRATURE BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 2
Littérature GB 3 : L’Écriture au féminin, de la Renaissance à Jane Austen
Guyonne Leduc
Nombre d’heures : 24h
Langue d'enseignement : anglais
Méthodologie :
Approche pluridisciplinaire (anthropologie, sociologie, histoire des idées, littérature) alliant les dimensions
diachronique et synchronique.
Contenu du séminaire :
La notion d'écriture féminine étant associée au mouvement féministe des années 1970 et présentant le
1
2
danger de "l'essentialisation des femmes," on parlera ici d'écriture au féminin afin d'éviter toute perspective
partisane. Les étiquettes littéraires (romantisme, etc…) ont eu tendance à exclure ou à réduire l'importance
des femmes écrivains ou encore à les situer sur les marges des mouvements représentatifs reconnus. On
commencera par envisager les raisons de la marginalisation des auteurs femmes en Grande-Bretagne, au
début de la période moderne (1500-1700). Depuis une trentaine d'années, des textes méconnus, ou
presque, de femmes écrivains ont été rendus accessibles, notamment grâce à des banques de données
(vide infra), ce qui a invité à une révision du canon littéraire qui déborde, désormais, largement les genres
traditionnels (poésie, théâtre, roman).
Seront exposés les principaux éléments du contexte historique et social pour rappeler comment l'idée de
"femme" s'est construite au XVIe et au XVIIe siècles, afin de montrer la complexité de la construction sociale
de la féminité, ainsi que le rôle des femmes dans la culture littéraire et leur accès à celle-là. Si les
changements sociaux induits par l'idéologie de la Réforme eurent peu d'effets pour augmenter la
participation des femmes à la politique, en revanche l'alphabétisation féminine progressa et un lien s'établit
entre, d'une part, la nouvelle culture fondée sur une lecture directe des Écritures conférant aux femmes la
possibilité de disserter avec une certaine autorité sur les affaires spirituelles et, d'autre part, la prise de
conscience d'exister comme des sujets autonomes possédant des aptitudes à l'écriture. Certaines ont ainsi
créé les conditions favorables aux actions que poursuivront un plus grand nombre de leurs consœurs au
XVIIe siècle et au-delà.
La mise en place de ces éléments permettra de s'interroger non plus sur le concept de "femme" mais sur
celui d'écrivain-femme et de prendre en compte les pressions sociales, idéologiques et matérielles qui
rendaient l'écriture dissuasive pour les femmes de la Renaissance (1453-1640), écrire étant considéré
comme contraire à la féminité. Les femmes écrivains étaient, par conséquent, amenées à limiter leurs
aspirations littéraires aux genres féminins acceptés: écrits religieux, conseils adressés aux enfants,
traduction d'œuvres rédigées par des hommes.
Seront examinés les chemins de traverse empruntés par ces femmes en vue de produire des œuvres,
ainsi que les subterfuges mis en œuvre pour contourner interdits et contraintes et pour se forger une place
dans une tradition littéraire dominée par les hommes. Subterfuges telles les techniques d'auto-effacement
(imitation de la stratégie des traductrices) et d'auto-mise en valeur (virtuosité et opportunisme). L'écriture des
femmes sait se faire subversive en s'appropriant les moyens masculins pour faire entendre la voix de leurs
auteurs: qu'il s'agisse de la nature des écrits (épîtres, prologues [parfois véritables manifestes permettant
aux femmes de se présenter comme auteur], sonnets…) ou des stratégies d'écriture (recours fréquent à des
analogies scripturaires).
1
Françoise Thébaud, Écrire l'histoire des femmes (Fontenay-aux-Roses: ÉNS Éditions Fontenay/Saint-Cloud, 1998) 97.
Expression qu'utilise Claire Joubert dans Lire le féminin: Dorothy Richardson, Katherine Mansfield, Jean Rhys (Paris: Éd.
Messene, 1997).
2
22
Entre 1630 et 1689, alors que les femmes étaient censées être "chastes, silencieuses et obéissantes,"
plus de 250 publièrent sur des sujets très variés. Durant la guerre civile le nombre des écrits féminins a
littéralement explosé. Depuis vingt-cinq ans environ, les théoriciens de la littérature reconnaissent le rôle
spécifique joué, non seulement par les lectrices, mais par la fiction féminine dans la construction du genre
romanesque. Entre 1685 et 1740, les écrits de fiction en prose s'éloignent des "French romances" et des
"novellas" et se transforment en longs récits ("Lives and Adventures," "Histories," "Secret Histories" ou
"Novels") centrés sur un personnage. Aphra Behn, Mary Delarivière Manley, Eliza Haywood, Penelope
Aubin et Jane Barker sont, avec Defoe, les écrivains de fiction les plus populaires entre 1680 et 1740. À la
fin des années 1780, les héritières d'Aphra Behn ont su établir une tradition d'écriture au féminin, d'Anne
Finch à Sarah Fielding, de Susanna Centlivre à Eliza Haywood ou de Mary Leapor à Frances Burney.
Tandis que s'épanouissent les grands poètes romantiques masculins, les romanciers les plus prolixes sont
des romancières (Ann Radcliffe, Jane Austen, Frances Burney, Amelie Opie), Elizabeth Inchald s'illustre
dans le théâtre, Charlotte Smith dans la poésie. Avant le XIXe siècle, qui vit l'avènement d'écrivains femmes
professionnelles, les femmes n'étaient pas isolées et rejetées aux marges du discours social mais surent
créer un espace rhétorique et jouer de multiples rôles non négligeables.
Bibliographie : sommaire, complétée au début du séminaire
Sources primaires
Les banques de données textuelles seront utilisées:
Renaissance Women Online: http://www.wwp.brown.edu/project/index.html
Early English Books Online: http://wwwlib.umi.com/eebo/image/
Women Writers Project 1350-1850: http://www.wwp.brown.edu/rwo
Perdita Project.: http://www.ntu.ac.uk/acc/specialist_centres/English/perdita/
The Orlando Project: http://www.ualberta.ca/ORLANDO/main_page.htm
Emory Women Writers Resource Project: http:///chaucer.library.emory.edu/wwrp/index.html
Austen, Jane. Northanger Abbey. 1817. Northanger Abbey. Lady Susan, The Watsons, and Sanditon. Ed. J.
Davie and T. Castle. Oxford: Oxford UP, World's Classics, 1990.
Backscheider, Paula R., and John J. Richetti, eds. Popular Fiction by Women 1660-1730: An Anthology.
Oxford: Clarendon, 1996. [lire
Fitzmaurice, James, et al., eds. Major Women Writers of Seventeenth-Century England. 1997. Ann Arbor:
The U of Michigan P, 2000.
Figurera au programme un polycopié distribué à la rentrée.
Sources secondaires
Didier, Béatrice. L'Écriture-femme. 1981. Paris: PUF, "Écriture," 1999.
Jones, Vivien, ed. Women and Literature in Britain 1700-1800. Cambridge: Cambridge UP, 2000.
Spencer, Jane. The Rise of the Woman Novelist: From Aphra Behn to Jane Austen. Oxford: Blackwell, 1986.
Todd, Janet. The Sign of Angellica: Women, Writing, and Fiction, 1660-1800. New York: Columbia UP, 1989.
Wilcox, Helen, ed. Women and Literature in Britain 1500-1700. Cambridge: Cambridge UP, 1996.
Yaguello, Marina. Les Mots et les femmes. 1978. Paris: Éditions Payot, "Petite Bibliothèque Payot," 1982.
Modalités d'évaluation :
(se référer aux modalités adoptées au CA) : Exposé
Littérature GB 1: Reading British Fiction 1910-1950
Thomas Dutoit
Nombre d’heures : 24
Langue de l’enseignement : Anglais
23
Pré-requis :
The prerequisites for this seminar are Licence in English, or an accepted equivalent at a national or
international level (this seminar is open to ISEP and Erasmus students, and to students from other Mentions,
as decided by internal and external learning agreements and exchange coordinators).
Compétences visées :
The skills obtained from successful completion of this seminar will include argued critical thinking; creative
and critical analysis of complex language; oral hypothetical and thetic demonstration; and capacity for
historical, cultural and literary contextualization.
Contenu de la formation :
This course will study the works of Elizabeth Bowen (1899-1973), whose fiction spanned the years 19271969. Displacement may be the central theme by which Bowen apprehended the experience of the middle
years of the twentieth century in Britain and Ireland: things seemed to be fundamentally deranged by the
advent of technology; the succession of wars; the rise of materialist consumerism; the dislocation of any
"natural" order and of any family structure. As her writing attests, a general 'hauntology" permeates all life.
This she records with great humour and wit, as well. Considered to be "the equivalent of Jane Austen on
drugs" (Bennett and Royle), in the wake of James Joyce, Virginia Woolf and E.M. Forster, Bowen made
unique modifications to the form of narration in prose fiction, as shall be examined in this course through
readings of some of her (primary later) novels.
The student's work outside class will consist of careful reading of the novels, as well as the critical and
theoretical texts devoted either to Bowen or to contemporary experience. Students will prepare brief oral
presentations, and will write critical prose on her literary works.
Bibliographie succincte :
The primary texts to be studied in the seminar are as follows: Elizabeth Bowen's novels, The Last September
[1927]; A World of Love [1955]; The Little Girls [1964]; Eva Trout [1969] (the Anchor or Vintage or ebook
edition, for all of Bowen's work).
The secondary texts include: Andrew Bennett and Nicholas Royle, Elizabeth Bowen and the Dissolution of
the Novel: Still Lives (Macmillan 1995); Lis Christensen, Elizabeth Bowen. The Later Fiction (Museum
Tusculanum Press 2001); Neil Corcoran, Elizabeth Bowen: The Enforced Return (Oxford 2004); Maud
Ellmann, Elizabeth Bowen: The Shadow across the Page (Edinburgh UP 2003). For longer bibliography,
see course information at instructor's department webpage:
http://angellier.formation.univ-lille3.fr/
Modalités d'évaluation et travail de l’étudiant hors présentiel :
Students will assessed on their course participation, on their written work (students will choose between a
longer paper or shorter papers, all calibrated to the Master or degree to which they belong).
Littérature US 2 : Virtualité et incarnation
R. Jenn / Anne Ullmo
Nombre d'heures : 24h
Contenu de la formation :
A. Ullmo : Il y a plus de cent ans, Henry Adams s’émerveillait déjà de la complexité du
« multiverse » révélée par les nouvelles catégories de l’espace-temps ; à l’époque de la globalisation et du
24
capitalisme tardif, le sublime technologique prend la forme de la réalité virtuelle et génère le même
sentiment de désorientation, qu’explorent la fiction spéculative et le roman postmoderniste (The Girl that
Was Plugged In de James Tiptree Jr. , 1973; Empire of the Senseless de Kathy Acker, 1988 ; Mao II de Don
DeLillo, 1991 ; Pattern Recognition de William Gibson, 2003). Dépouillé des repères de ce qu’on ose à
peine encore appeler “réalité”, le sujet en est réduit à projeter une existence fragmentée, intermittante et
désincarnée dans un univers désormais envahi par la simulation, l’hyperespace, que métaphorise
l’« hallucination consensuelle » du cyberespace selon les termes de William Gibson. Le moment
postmoderne est ainsi celui de l’impossible cartographie cognitive, si l’on en croit le diagnostic de Fredric
Jameson (" [T]here has been a mutation in the object unaccompanied as yet by an equivalent mutation in the
subject. We do not yet possess the perceptual equipment to match this new hyperspace"). Mais est-ce bien
le cas?
A l’ère de la dématérialisation des données numériques et de l’hyper-littérature, on est en droit de
s’interroger sur la place accordée au corps dans la littérature américaine contemporaine. Comment ne pas
poser la question de la possibilité d’une incarnation lors même que le statut du sujet est mis à mal, depuis
ses débuts, par l’esthétique postmoderne ? Si un certain nombre d’auteurs américains, émules de Marcel
Duchamp et de son rejet de « l’art rétinien », par trop corporel, se sont employé à « désincarner » leur fiction
au point d’en faire un objet expérimental, d’autres courants contemporains réinvestissent le corps au point
de le surexposer (visions anatomiques de Brian Evenson, corps suppliciés de Percival Everett ou de Blake
Butler, corps jouisseurs de RikkiDucornet). Qu’il soit souffrant ou jubilatoire, spectral ou mutilé, le corps
s’incarne d’abord dans l’écriture et nous verrons dans quelle mesure la langue parvient, paradoxalement, à
s’incarner à mesure que les corps disparaissent.
R. Jenn : En parcourant les deux volumes de la bibliographie établie par Durand Echeverria et Everett
C. Wilkie où sont recensés les ouvrages ayant pour objet l’Amérique du Nord parus en France entre 1658 et
3
1815 , l’on constate une véritable boulimie pour les carnets de voyages, lettres et journaux venus
d’Amérique, qu’ils soient rédigés en français, traduits de l’anglais ou de toute autre langue. L’écriture intime
ou semi-publique au service de la description du Nouveau Monde est alors le seul genre qui ait
véritablement droit de Cité concernant l’Amérique, laquelle ne semble à même de fournir que du matériau
brut appelant exploitation.
Or, dès les années 1820, l’enthousiasme soulevé par les écrits d’auteurs aujourd’hui canoniques tels
que Washington Iriving et James Cooper remet en cause cette idée reçue d’un intérêt pour l’Amérique en
tant que source d’exotisme et de paysages inouïs seulement. Par exemple, on s’en remet largement aux
historiens américains pour (d)écrire la conquête du Nouveau-Monde et l’histoire des civilisations qui
précédèrent la Découverte. C’est-à-dire qu’il y a une écriture de l’histoire du Nouveau-Monde par lui-même
et l’idée d’une Amérique sans histoire s’étiole au regard de l’accueil de ce qu’il convient d’appeler « L’école
américaine ».
L’utilisation nationale qui est faite de ce filon américain obéit aux changements de régimes très
e
nombreux qui affectent la France tout au long du 19 siècle et nourrit les velléités expansionnistes d’un pays
qui se (re)construit, tout au long du siècle, un second empire colonial après justement la perte de l’Amérique
au siècle précédent.
La réception d’auteurs américains sert littéralement de catalyseur pour l’identité française et
e
européenne au 19 , ce qui nous rappelle que le rôle joué par les États-Unis en Europe ne commence pas en
1945, souvent considérée comme une sorte d’année zéro.
Basée des ouvrages et articles critiques allant de la fin du XVIIIe siècle au début du XXe, ainsi que sur
des traductions jusqu’ici été négligés en raison soit de leur qualité jugée médiocre au regard de l’original,
soit du fait de leur caractère insolite ou incongru, cette formation se propose de mettre en lumière des
phénomènes de réception et de construction mutuelle.
Bibliographie succincte :
•
R. Jenn
Donnée en cours
3
Echeverria, Durand et Wilkie, Everett, C., The French image of America: a chronological and subject bibliography of
French books printed before 1816 relating to the British North American colonies and the United States, Metuchen
(NJ.) Londres : Scarecrow press, 1994. (Vol. I, 1658-1790 ; Vol. II, 1791-1815)
25
•
A. Ullmo
Sources primaires étudiées en cours :
Evenson, Brian. Altman’s Tongue.1994. University of Nebraska Press, 2002.
Everett, Percival. The Water Cure. Saint Paul, Min.: Craywolf Press, 2007.
Sources secondaires :
Bauer, Sylvie ed. Poétiques du corps, RFEA n° 132 .Paris : Belin, 2012.
Brooks, Peter. Body Work : Objects of Desire in Modern Narrative. Harvard University Press, 1993.
Derrida, Jacques. Spectres de Marx. Paris : Galilée, 1993.
Manchev, Boyan. L’Altération du monde : pour une esthétique radicale. Nouvelles éditions Lignes, 2009.
Nancy, Jean-Luc. Corpus. Paris : Éditions Métailié, 2006.
Rancière, Jacques. La chair des mots : politiques de l’écriture. Paris : Galilée, 1998.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Recherches documentaires, lecture en amont des textes, préparation d’un exposé
Modalités d’évaluation :
Présentiel + exposé
26
LITTÉRATURE BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 3
Littérature GB 4 : Reading Film, Visual Theory
Thomas Dutoit
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
The prerequisites for this seminar are M1 in English, or an accepted equivalent at a national or international
level (this seminar is open to ISEP and Erasmus students, and to students from other Mentions, that have
been approved by internal and external learning agreements and exchange coordinators).
Compétences visées :
The skills acquired from this seminar will include argued critical analysis of cultural and artistic creations;
creative and critical thinking about visual media; capacity for historical, cultural and literary contextualization
of contemporary society; alertness to deconstruction of the ideology of referentiality.
Contenu de la formation :
The seminar will have two targets: 1) reading film with reference to visual studies and the globalization of
media; 2) thinking institutions, with particular the prison, from full-employment integration society to chronic
unemployment re-segregation society. Starting with film auteur Joseph Losey, we will study point of view,
narration and mindscreen, as well as multiple temporality in filmic and psychic arrangement, in order to put
film analysis in place, supported by secondary readings shared among seminar participants. Focus will then
shift to a film genre spanning across decades and national boundaries, demarcating the border between
inside society (that not being in prison is) and outside (that being inside prison is). Certain films (*) will
receive close analysis, others constitute general background. Although our focus is on fictional cinema (and
secondary criticism on the genre will orient us), our study will be informed by contemporary "prison studies,"
the growth of the incarceration State in the age of chronic unemployment and disparity.
Modalités d'évaluation et travail de l’étudiant hors présentiel :
The students' work outside class will consist of viewing the primary texts (films), as well as reading the
criticism and theory for the course. Students will assessed on their course participation, on their written work
(students will choose between a longer paper or shorter papers, all calibrated to the Master or degree to
which they belong), and on their oral participation.
Bibliographie succincte :
The filmography studied in this course
Don Siegel, Riot in Cell Block 11 (1954)
John Cromwell, Caged (1950)
Walter Doniger, House of women (1962)
* Sidney Lumet, The Hill (1965)
Richard Brooks, In Cold Blood (1967)
* Stuart Rosenberg, Cool Hand Luke (1967)
Woody Allen, Take the Money and Run (1969)
* Joseph Losey, Accident 1967, The Go-Between 1970
* Don Siegel, Escape from Alcatraz (1979)
Sidney Poitier, Stir Crazy (1980)
27
Some consideration will be
given to television and to films
in other languages besides
English:
Tom Fontana, Oz (1997-2003)
Jacques Becker, Le trou (1960)
Daniel Monzon, Cell 211 (2008)
Annette K. Olesen, In Your
Hands (2008)
Jacques Audiard, Un prophète
(2009)
* Stuart Rosenberg, Brubaker (1980)
Jim Sheridan, In the Name of the Father (1994)
* Jim Jarmusch, Down By Law (1986)
Frank Darabont, The Shawshank Redemption (1994)
Tony Kaye, American History X (1998)
Lars Van Trier, Dancer in the Dark (2000)
Steve Buscemi, Animal Factory (2000)
Barry Levinson, Sleepers (2002)
* Steve McQueen, Hunger (2008)
* Rupert Wyatt, The Escapist (2008)
Paolo e Vittoriio Taviani, Cesare
Deve Morire (2012)
On film and visual media
Anderson, Joseph and Barbara Fisher Anderson, Moving Image Theory. Ecological Considerations.
Southern Illinois UP, 2005.
Beckman, Karen Redrobe, and Jean Ma. Still Moving: Between Cinema and Photography. Duke UP 2008.
Bordwell, David. Narration in the Fiction Film. University of Wisconsin Press, 1985.
Burch, Noël. Theory of Film Practice. Princeton University Press, 1981.
Comolli, Jean-Louis. "Technique and Ideology: Camera, Perspective, Depth of Field (Part One)." Movies and
Methods, Vol. II. Ed. Bill Nichols. University of California Press, 1985. 40-57.
Ellis, John, ed. Screen Reader 1: Cinema/Ideology/Politics. London: The Society for Education in Film and
Television, 1977. 2-11.
Mitchell, W.J.T., "There Are No Visual Media." Journal of Visual Culture 4.2 (2005): 257-266.
Panofsky, Erwin. "Style and Medium in the Motion Pictures." Film Theory and Criticism: Introductory
Readings. 3rd Edition. Eds. Gerald Mast and Marshall Cohen. Oxford University Press, 1985. 215-233.
Rosen, Philip, ed. Film and Theory: An Anthology. Eds. Robert Stam and Toby Miller.: Blackwell, 2000. In
this volume: Espinosa, Julio García. "For an Imperfect Cinema," 287-297; Gaines, Jane. “White Privilege
and Looking Relations: Race and Gender in Feminist Film Theory.”
Rosen, Philip, ed. Narrative, Apparatus, Ideology. Columbia University Press, 1986. In this volume: Baudry,
J.-L., 281-318; Bordwell, D., 17-34; Comolli, J.-L., 421-443; Heath, S., 379-420;
On prison genre film (available through library electronic data base for journals)
Alber, Jan, "Bodies Behind Bars: The Disciplining of the Prisoner's Body in British and American Prison
Movies." In: In the grip of the law : trials, prisons, and the space between / edited by Monika Fludernik
and Greta Olson. pp: 249-61. Frankfurt am main ; New York : P. Lang, 2004.
Alber, Jan, "Cinematic Carcerality: Prison Metaphors in Film." Journal of Popular Culture, Apr 2011, Vol. 44
Issue 2, 217-232.
Bennett, Jamie, "The Good, the Bad and the Ugly: The Media in Prison Films." The Howard Journal of
Criminal Justice Volume 45 Issue 2 May 2006.
Caster, Peter, Prisons, race, and masculinity in twentieth-century U.S. literature and film, Columbus : Ohio
State University Press, 2008.
Cecil, Dawn K., "Looking Beyond Caged Heat." Feminist Criminology, Vol. 2, No. 4, 304-326 (2007).
Ciasullo, Ann. "Containing "Deviant" Desire: Lesbianism, Heterosexuality, and the Women-in-Prison
Narrative." Journal of Popular Culture. Apr 2008. Vol. 41, Iss. 2.
Clowers, M., "Dykes, gangs, and danger: Debunking popular myths about maximum-security life." Journal of
Criminal Justice and Popular Culture, vol. 9, no. 1.
Combs, Richard, "Less is more: Don Siegel from the block to the rock." Sight & Sound Vol XLIX nr 2 (Spring
1980); p 117-121.
Crowther, Bruce. Captured on film: the prison movie, London: B.T. Batsford, 1989.
Eigenberg, Helen; Baro, Agnes, "If You Drop the Soap in the Shower You Are on Your Own: Images of Male
Rape in Selected Prison Movies." Sexuality & Culture, 2003, 7, 4, fall, 56-89.
Gutterman, Melvin, "Abuse, Racism, Torture, Savagery: Hollywood Pictures the Dark Side of American
Prisons." Humanist; Sep/Oct 2005, Vol. 65 Issue 5, p24-30.
Mason, Paul. "Prison decayed: Cinematic Penal Discourse and Populism 1995-2005." Social Semiotics
Volume 16, Number 4/December 2006.
Mason, Paul, "The Screen Machine: Cinematic Representation of Prisons." In: Criminal visions: media
representations of crime and justice, Cullompton, Devon ; Portland, Ore. : Willan, 2003.
Mayne, Judith, "Caged and framed: the women-in-prison film." In: Framed: lesbians, feminists, and media
culture, Minneapolis: University of Minnesota Press, 2000.
Morey, Anne, ""'The Judge Called Me an Accessory': Women's Prison Films, 1950-1962." Journal of Popular
Film & Television. 23(2):80-87. 1995 Summer.
O'Sullivan, Sean, "Representations of Prison in Nineties Hollywood Cinema: From Con Air to The
Shawshank Redemption." Howard Journal of Criminal Justice, 2001, 40, 4, Nov, 317-334.
28
Rafter, Nicole Hahn, "Prison and Execution Films." In: Shots in the mirror: crime films and society Oxford ;
New York: Oxford University Press, 2000.
Schauer, Terrie, "Masculinity Incarcerated: Insurrectionary Speech and Masculinities in Prison Fiction."
Journal for Crime, Conflict and the Media 1 (3) 28-42.
Walters, Suzanna Danuta. "Caged Heat: The (R)Evolution of Women-in-Prison." In: Reel knockouts: violent
women in the movies / edited by Martha McCaughey and Neal King. 1st ed. pp: 106-23. Austin: University
of Texas Press, 2001.
Williams, Melanie. "Women in Prison and Women in Dressing Gowns: Rediscovering the 1950s Films of J.
Lee Thompson." Journal of Gender Studies. 11(1):5-15. 2002 Mar
Wilson, David; O'Sullivan, Sean. "Re-theorizing the penal reform functions of the prison film." Theoretical
Criminology, Nov2005, Vol. 9 Issue 4, p471-491.
Reading on prisons, race and class
Michel Foucault, Surveiller et punir (Gallimard, 1975).
Asatar P. Bair, Prison Labor in the United States (New York: Routledge, 2008).
Ruth Wilson Gilmore, Golden Gulag: Prisons, Surplus, Crisis and Opposition in Globalizing California
(Berkeley: Univ. of California Press, 2007).
Tara Herivel and Paul Wright, eds., Prison Nation: The Warehousing of America’s Poor (New York:
Routledge, 2003), 112–37.
Loïc Wacquant, Punishing the Poor. The Neoliberal Government of Social Insecurity (Durham: Duke Univ.
Press, 2009) and Prisons of Poverty (Minneapolis: Univ. of Minnesota Press, 2009).
Thomas Dutoit, "Just Mimesis: Jack Hitt's Act V," RFEA, 135 (2013): 93-115.
Michelle Alexander, The New Jim Crow: Mass Incarceration in the Age of Colorblindness (New York: New
Press, 2010).
Angela Davis, Abolition Democracy: Beyond Empire, Prisons, and Torture (New York: Seven Stories, 2005)
and Are Prisons Obsolete? (New York: Seven Stories, 2003).
LITTÉRATURE BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 4
Littérature : Virtualité et incarnation
R. Jenn et Anne Ullmo
29
Voir descriptif semestre 2
30
CIVILISATION BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 1
Civilisation GB 1 : La GB et l’Europe
Richard Davis
Nombre d’heures : 24h
Contenu du séminaire :
La question de l’Europe est depuis plus d’un demi-siècle celle qui a soulevé le plus de polémique dans les
débats politiques en Grande-Bretagne ; elle a joué un rôle central dans la chute de Margaret Thatcher en
1989, elle a empoissonnée la vie de son successeur au 10 Downing Street, John Major. Aujourd’hui cette
même question promet de poser autant de difficultés pour le nouveau gouvernement formé de
conservateurs, majoritairement Eurosceptiques, et de Libéraux-Démocrates, majoritairement Europhiles. Les
débats plus qu’animés du passé le seront sans doute autant à l’avenir.
En même temps tous les aspects de la vie en Grande-Bretagne sont affectés de près par l’Europe, par les
relations que la Grande-Bretagne entretien avec elle et par les décisions, de plus en plus nombreuses et
couvrant de plus en plus de domaines, qui sont prises plus à Bruxelles qu’à Westminster.
Les cours retraceront l’histoire des relations entre la Grande-Bretagne et l’Europe, brièvement en ce qui
concerne les premières années de la construction européenne dans les années 1950 et en plus de détails
pour les années de négociation entre les gouvernement britanniques et les « Six » à partir de 1961 et pour la
période après l’adhésion de la Grande-Bretagne à la C.E.E.. en 1973. Les dernières semaines de cours
seront consacrées aux relations tendues pendant les années Thatcher et à la situation actuelle. Cette
période a vu, en Grande-Bretagne, de nombreuses crises au sujet de l’Europe, avec des débats intenses
entre Europhiles et Eurosceptiques, entre les Eurosceptiques modérés, pour qui il faut limiter le transfert de
nouveau pouvoirs à Bruxelles et refuser l’entrée de la Grande-Bretagne dans l’Euro-zone, et les plus durs
qui font campagne pour voir le pays se retirer de l’Union Européenne. Paradoxalement, pendant ces mêmes
années d’opposition à l’Europe de certains dirigeants du pays tel que Margaret Thatcher, et en dépit d’un
refus de tous les gouvernements successifs de participer à l’Euro ou de faire partie de l’espace Schengen, le
pays est devenu d’une certaine façon de plus en plus européen.
Les cours seront renforcés par un certain nombre de documents (textes, documents iconographiques et de
films) qui seront exploités en classes et disponible sur le site ‘moodle’ associé à ce cours et dans un ‘poly’
qui sera distribué en début de semestre. Il sera aussi nécessaire de suivre les développements de toutes
ces questions d’actualité dans les medias.
Bibliographie succincte :
ALEXANDRE-COLLIER, Agnès, La Grande-Bretagne eurosceptique? L'Europe dans le débat politique
britannique (1945-2001), Editions du Temps 2002
ALEXANDRE-COLLIER, Agnès, D'HELLENCOURT, Bernard, SCHNAPPER, Pauline (dirs), Le RoyaumeUni et l'UE depuis 1997. Dijon, 2007
BARTLETT, C.J. British Foreign Policy in the 20th century (1989)
BAYLIS, John (ed.) Anglo-American Relations Since 1939: The Enduring Alliance (1997)
BROAD, Roger and PRESTON, V (eds), Moored to the Continent? Britain and European Integration
(London, Institute of Historical Research, 2001)
CHARLOT, Monica and SERGEANT, Jean-Claude, Britain and Europe Since 1945 (Paris, Armand Colin,
Longman, 1986)
DAVIS, Richard, ‘Trojan Horse Against Fortress Europe: Anglo-American Relations and the European
Question (1945-1973)’ dans La « Relation Spéciale ». Royaume-Uni – Etats-Unis. Entre mythe et réalité
(1945-1990), sous la direction de Jean-Claude Sergeant. Revue française de civilisation britannique, Volume
XII, No.1 (2002), pp.41-54.
DAVIS, Richard. ‘Britain in Europe : Some Origins of Britain’s Post-War Ambivalence’ dans La GrandeBretagne et l’Europe. Ambivalence et pragmatisme, sous la direction de Claire Sanderson, Cahiers Charles
V, Décembre 2006, No.41, pp.15-38.
31
GARTON ASH, Timothy, 'Why Britain is in Europe. The Ben Pimlott Memorial Lecture, 2006' (available on
JSTOR)
GARTON ASH, Timothy, 'Is Britain European?', International Affairs, Vol.77, No.1 (Jan 2001)
GEORGE. Stephen, An Awkward Partner. Britain in the European Community (London, Oxford University
Press, 1994)
GEORGE, Stephen Britain and European Integration Since 1945 (1991)
GRIFFITHS, Richard T., 'The European Integration Experience', introduction to Keith Middlemass
Orchestrating Europe (London, Fontana, 1995)
GRIFFITHS, Richard T. and WARD, S (eds), Courting the Common Market. The First Attempt to Enlarge the
European Community 1961-1963 (London, Lothian Foundation Press, 1996)
HARRIS, Trevor, La Grande-Bretagne et l'Europe depuis 1945 (Ellipses, 1999)
H.M. Government, ‘Britain in the World’. Paper based on documents prepared by the Cabinet Office. January
2007. http://archive.cabinetoffice.gov.uk/policy_review/documents/britain_world.pdf.
H.M. Government, ‘Building on Progress: Britain in the World’. HMG Policy Review, April 2007. The Prime
Minister's Strategy Unit,
http://archive.cabinetoffice.gov.uk/policy_review/documents/bop_britainintheworld.pdf
MAY, Alex (ed.), Britain, the Commonwealth and Europe: the Commonwealth and Britain's Application to join
the European Communities (2001)
MARX, Roland. La Grande-Bretagne et le monde au XXe siècle (1986)
OVENDALE, Ritchie. Anglo-American Relations in the Twentieth Century (1998)
PORTER, Bernard. Britain, Europe and the World, 1850-1982: Delusions of Grandeur (1983)
SANDERSON, Claire (dir.). La Grande-Bretagne et l'Europe. Ambivalence et Pragmatisme (Cahiers Charles
V, 2006)
SCHNAPPER, Pauline, La Grande-Bretagne et l'Europe. Le grand malentendu (Presses de Sciences Po,
2000)
YOUNG, John W. Britain and European Unity, 1945-1999 (2000)
Histoire des Idées : Fashioning Masculinity and Femininity : Education and Travels
(XVIth-XVIIIth c.)
Guyonne Leduc
Nombre d’heures : 24h
Langue d'enseignement: anglais
Méthodologie :
Approche pluridisciplinaire (anthropologie, sociologie, Histoire, histoire des idées et des mentalités,
littérature) alliant les dimensions diachronique et synchronique.
Contenu du séminaire :
e
Au XVIII siècle, un jeune homme voyageait pour compléter son éducation, une jeune fille, pour la
commencer. En effet, la construction de la masculinité et celle de la féminité selon les critères du début de
l'époque moderne ne suivaient pas du tout des voies identiques. Le statut des femmes issues des couches
supérieures ne leur permettait guère de sortir de la sphère privée et les lieux de sociabilités masculine et
féminine étaient dissociés. Les voyageuses (Lady Mary Wortley Montagu, Mary Berry, Frances Crewe,
Helen Maria Williams, Mary Wollstonecraft, Maria Edgewortth... ) étaient donc rares et leurs témoignages
n'en sont que plus précieux.
Véritable phénomène de l'histoire de la civilisation occidentale, le voyage sur le Continent, appelé "Grand
e
Tour," était accompli par les aristocrates britanniques bien avant le milieu du XVI siècle; il était jugé
indispensable pour parfaire la formation politique, diplomatique et économique des futurs serviteurs de l'État.
Aux destinations habituelles (France et Italie) s'ajoutèrent peu à peu les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Espagne, la
Suisse et les Balkans. Les guerres révolutionnaires puis le blocus napoléonien et leur insécurité corollaire
réorientèrent les destinations des Britanniques qui se mirent à découvrir leur propre pays en relation avec
l'émergence de l'esthétique pittoresque et préromantique.
Les sources primaires seront principalement issues de manuels de conduite, de périodiques, de journaux
de voyage et de lettres (forme traditionnelle des relations de voyage, qui réunit des thématiques d'ordre
32
général [géographique, historique, social, politique, religieux, culturel…] et privé, et qui constitue un témoignage de nature essentiellement documentaire et ethnographique).
Bibliographie : indicative sommaire, complétée au début du séminaire
Sources primaires
Chesterfield, Philip Dormer Stanhope, 4th earl of. Lord's Chesterfield's Advice to His Son, on Men and
Manners. London, 1853.
Defoe, Daniel. A Tour through the Whole Island of Great Britain. 1974. London: Folio Society, 2006.
Defoe, Daniel. The Complete English Gentleman. 1729. Éd. Karl D. Bülbring. London, 1890.
Edgeworth, Maria, and Richard Lovell Edgeworth. Practical Education. 1798. 3 vols. en 1. Poole: Woodstock
Books, 1996.
Essex, John. The Young Ladies' Conduct; or, Rules for Education under Several Heads, with Instructions
upon Dress, both before and after Marriage and Advice to Young Wives. London, 1722.
Fordyce, James. Sermons to Young Women. 1766. 2 vols. London, 1793.
Gregory, John. A Father's Legacy to His Daughters, etc.: A Book for Young Women. 1762. Edinburgh, 1868.
Gilpin, Wiliam. Observations on the Mountains and Lakes of Cumberland and Westmoreland. 1786.
Richmond: Richmond Publishing Co, 1973.
Johnson, Samuel. Johnson's Journey to the Western Island of Scotland and Boswell's Journal of a Tour to
the Hebrides with Samuel Johnson.. Ed. R. W. Chapman. London: Oxford UP, 1970.
Lassels, Richard. Description of Italy 1654. The Grand Tour and the Great Rebellion: Richard Lassels
and 'The Voyage of Italy' in the Seventeenth Century. Edward Chaney. Genève: Slatkine, 1985.
Montagu, Lady Mary Wortley. Selected Letters. Ed. Robert Halsband. 3 vols. Oxford: Clarendon, 19651967.
Nugent, Thomas. The Grand Tour. 1749. London: Ganesha Pub, 2004.
Smollett, Tobias. Travels through France and Italy. 1766. Ed. Frank Felsenstein. 1979. Oxford: Oxford UP,
1999.
Spence, Joseph. Letters from the Grand Tour 1730-1741. Ed. Slava Klima. Montreal: McGill and
Queen's UP, 1975.
Swift, Jonathan. Of the Education of Ladies. 1765. A Proposal for Correcting the English Tongue, Polite
Conversation, Etc. The Prose Writings of Jonathan Swift. Éd. Herbert Davis. 14 vols. Oxford: Blackwell,
1964. 4: 223-28.
Wollstonecraft, Mary. Thoughts on the Education of Daughters: With Reflections on Female Conduct, in the
More Important Duties of Life. 1787. The Works of Mary Wollstonecraft. Éd. Janet Todd et Marilyn Butler.
7 vols. London: Pickering, 1989. 4: 6-49.
Wollstonecraft, Mary. Letters Written during a Short Residence in Sweden, Norway, and Denmark. 1796. Ed.
Toni Brekke and Jon Mee. New York: Oxford UP, 2009.
Wordsworth, Dorothy. Recollections of a Tour Made in Scotland. 1803. New Haven: Yale UP, 1997.
Un polycopié d'extraits en sera distribué à la rentrée.
Sources secondaires
Barker, Ann. The Grand Tour. London: Robert Hale, 2000.
Black, Jeremy. The British Abroad: The Grand Tour in the Eighteenth Century. 1992. Stroud: Sutton
Publishing Ltd, 1997.
Cohen, Michèle. Fashioning Masculinity: National Identity and Language in the Eighteenth Century. London:
Routledge, 1996
e
Leduc, Guyonne. L'Éducation des Anglaises au XVIII siècle: La Conception de Henry Fielding. Paris:
L'Harmattan, 1999.
Perry, Gillian, and Michael Rossington, eds. Femininity and Masculinity in Eighteenth-Century Art and
Culture. Manchester: Manchester UP, 1994.
Viviès, Jean. Le Récit de voyage en Angleterre au XVIIIe siècle. De l'inventaire à l'invention. Préface Alain
33
Bony. Toulouse: PU du Mirail, 1999.
Modalités d'évaluation : (se référer aux modalités adoptées au CA): Exposé
Civilisation US 1 : La tyrannie de la majorité (1) Dissidence et répression des
libertés civiles
Catherine Pouzoulet
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Intérêt pour l’histoire américaine et la connaissance des Etats Unis. Lecture, avant la rentrée, de quelques
sources secondaires indiquées en bibliographie, et commerce avec Tocqueville.
Compétences visées :
Travail approfondi en histoire politique puis histoire sociale et culturelle sur un thème fédérateur autour
duquel les étudiants pourront articuler leurs propres recherches. Construction d’un objet de recherche.
Contenu de la formation :
Méthodologie pluridisciplinaire ; histoire, sciences politiques, sociologie
Problématique du séminaire :
Derrière cet intitulé très tocquevillien, ce séminaire se propose de montrer, à travers le jeu des institutions et
la construction des représentations, comment l'activisme de la Cour Suprême a reflété une tension entre
d'une part, une volonté affirmée d'inclusion et d'autre part, des pratiques d'exclusion d'individus, de groupes,
ou d'intérêts qui étaient contraires à la compréhension, à une époque donnée, de l'intérêt de la majorité, ou
du moins de l'interprétation qui en était faite par la Cour Suprême, malgré une vocation à protéger les droits
des minorités. Ce sont bien sûr les questions raciales et ethniques qui viennent les premières à l'esprit, mais
ce séminaire ne se veut pas exclusivement une réflexion sur l'Amérique des marges. Bien au contraire,
l'accent sera mis sur le fonctionnement structurel d'une société qui a vécu d'emblée dans une contradiction
ouverte entre idéologie et réalité sociale. Le séminaire s'articulera autour de deux grands axes:
- un premier axe de réflexion s'attachera, en mêlant une approche historienne et une perspective politiste, à
faire comprendre le mécanisme même de ce principe majoritaire et de la judiciarisation des questions
sociales et politiques. Il sera en particulier question de la jurisprudence de la Cour Suprême en matière de
libertés civiles et droits civiques ; de la répression des libertés civiles dans le contexte d’un enjeu de sécurité
nationale, de la fondation de la Nation américaine à George W. Bush ; de la question de l’esclavage et de la
marginalisation du Sud.
- un second axe du séminaire s'organise autour de l'histoire sociale et culturelle pour montrer comment la
construction d’une norme majoritaire s’est accompagnée de manifestations de xénophobie et d’intolérance à
l’égard des immigrants. On verra ainsi dès les années 1850 la naissance des guerres culturelles qui allaient
conduire au début du vingtième siècle à la répression, voire à la criminalisation de certaines pratiques
culturelles.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Travail de recherche pour le mémoire, rédaction d’une fiche de lecture, préparation d’un exposé en
séminaire
Bibliographie succincte :
A. de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835, Folio histoire (12 & 13).
E. Zoller, Grands arrêts de la Cour Suprême des Etats Unis, PUF, 2000.
R. Smith, Civic Ideals: Conflicting Visions of Citizenship in U.S History, Yale University Press, 1997.
D.O'Brien, Storm in the Center, The Supreme Court in American Politics, Norton, 1986.
34
L.Guinier, The Tyranny of the Majority: Fundamental Fairness in Representative Democracy, The Free
Press, 1994.
Synthèses historiques
Christopher FINAN, From the Palmer Raids to the Patriot Act: A History of the Fight for Free Speech in
America, Boston: Beacon Press, 2007.
Eric FONER, The Story of American Freedom, Norton, 1998.
James MORONE, The Democratic Wish: Popular Participation and the Limits of American Government, New
Haven: Yale UP, 1998 (Ist Edition 1990).
Modalités d’évaluation :
Session 1 : Fiche de lecture et présentation orale en séminaire
Session 2 : Fiche corrigée
CIVILISATION BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 2
Civi. GB 2 : Cultural Transfers end Orientalism
Nombre d’heures : 24h
Transferts culturels et orientalisme: la Chine et la Grande-Bretagne au XVIIIe siècle
Vanessa Alayrac-Fielding
35
Contenu de la formation :
La place prépondérante de l’Asie, en particulier de la Chine et de l’Inde, dans les échanges économiques et
dans les débats actuels sur l’économie mondiale a suscité ces dix dernières années un regain d’intérêt de la
recherche en histoire contemporaine, mais également en histoire moderne, pour l’étude de la mondialisation
des échanges. L’analyse des transferts culturels en particulier fait l’objet d’une attention accrue dans la
recherche en histoire des idées, ainsi qu’en histoire de l’art et de la culture matérielle. Au XVIIIe siècle, la
fascination en Grande-Bretagne pour l’Orient et l’Extrême-Orient fut alimentée, outre par les récits de
voyage, par une intense circulation de biens de consommation et d’objets d’art. Les nombreux échanges
commerciaux, artistiques et culturels entre l’Europe et l’Asie concoururent à diffuser une image réciproque
des ces deux aires géographiques faite de vérités et de mythes. L’image de la Chine était reflétée par les
écrits des missionnaires, des voyageurs et des hommes de lettres, mais aussi par les objets importés en
Europe, et fut orientalisée par les Européens, parmi eux les Britanniques. De façon analogue, l’image de
l’Europe se construisit à partir des contacts entre les voyageurs et les Chinois et de l’arrivée de nouveaux
artefacts sur le sol chinois, à la cour impériale. Cette internationalisation des échanges aux XVIIe et XVIII
siècles a constitué un phénomène majeur dans le questionnement et l’élaboration des identités culturelles
nationales tout autant qu’individuelles, car le contact avec l’autre induit par la circulation des hommes et des
marchandises conduisit à des mouvements de rejet et d’appropriation de la culture de l’autre.
Le séminaire propose de s’interroger sur les liens entre britannicité et orientalisme au XVIIIe siècle à partir
de la rencontre et de la confrontation avec l’altérité extrême-orientale. Partant de l’étude des relations entre
la Chine et la Grande-Bretagne, on montrera que la britannicité, loin d’être un concept monolithique et figé,
n’a cessé d’évoluer en fonction du contexte politique national et international et des différents contacts et
emprunts artistiques avec cette nation. Le cours abordera les théories de l’Orientalisme ainsi que les
problématiques post-coloniales et s’appuiera sur des supports textuels et visuels (peintures, caricatures,
gravures, objets). Un polycopié sera fourni en plus des documents iconographiques disponibles sur Moodle.
Bibliographie (une bibliographie plus complète sera fournie en début de séminaire):
Anderson, Benedict. Imagined Communities: Reflections on the Origins and Spread of Nationalism. Revised
Edition ed. London & New York, Verso, 1991.
Bhabha, Homi K. Nation and Narration. London and New York, Routledge,1990.
Colley, Linda. Britons, Forging the Nation, 1707-1837, New Haven and London, Yale University Press, 1992.
---. “Britishness and Otherness: an Argument.” Journal of British Studies 31 (October 1992): 309-329.
Etiemble, René. L'Europe chinoise. 2 vols. Paris : Gallimard, 1988-89. Bibliothèque des Idées.
Marx, Jacques. « De la Chine a la chinoiserie. Echanges culturels entre la Chine, l’Europe et les PaysBas méridionaux (XVIIe-XVIIIe siècles)», Revue belge de philologie et d’histoire, 85, 2007,
pp.735-779.
Said, Edward. Orientalism: Western Conceptions of the Orient, London: Routledge and Kegan, 1978; 2003.
Wilson, Kathleen. "Old Imperialisms and new imperial histories: rethinking the history of the present,' Radical
History Review, 95 (Spring 2006), pp, 211-34.
L’orientalisme et des transferts de connaissances entre l’Inde et la Grande-Bretagne.
Florence D’Souza
Contenu de la formation :
En partant d’institutions orientalistes britanniques, comme la Société Asiatique du Bengale créée par William
Jones en 1784, le Collège du Fort St.William fondé au Bengale par le gouverneur-général Wellesley en
1801, le Haileybury College dans le Hertfordshire inauguré en 1805, ou la Royal Asiatic Society ouverte à
Londres en 1823, puis, en se tournant vers des établissements éducatifs en Inde, comme le Benares
Sanskrit College commencé par Jonathan Duncan en 1785, le Collège du Fort St.George à Madras, le Delhi
College, et les différents collèges anglo-orientaux financés par le gouvernement britannique en Inde, pour
étudier les débats autour de leurs programmes d’enseignement (en langues traditionnellement orientalistes,
ou en anglais, ou encore en langues vernaculaires indiennes), et enfin en se penchant sur des
représentations littéraires et picturales de l’Inde en Grande Bretagne pendant la période étudiée, ce
séminaire examinera quelques trajectoires de connaissances et de manières de voir entre ces deux aires
culturelles.
36
Quelques ouvrages recommandés :
COHN, Bernard S., Colonialism and its forms of knowledge, Princeton NJ : Princeton University Press, 1996.
KEIRN Tim & SCHURER Norbert (eds.), British Encounters with India, 1750-1830, London: Palgrave
Macmillan, 2011.
RUDD, Andrew, Sympathy and India in British Literature, 1770-1830, London: Palgrave Macmillan, 2011.
SENGUPTA Indra & ALI Daud (eds.), Knowledge Production, Pedagogy and Institutions in Colonial India,
London : Palgrave Macmillan, 2011.
TRAUTMANN, Thomas R., (ed.), The Aryan Debate, New Delhi: Oxford University Press, (2005) 2008.
TRAUTMANN, Thomas R., (ed.), The Madras School of Orientalism: Producing Knowledge in colonial South
India, New Delhi: Oxford University Press, (2009) 2011.
ZASTOUPIL Lynn & MOIR Martin (eds.), The Great Indian Education Debate: documents relating to the
Orientalist-Anglicist Controversy, 1781-1843, Richmond Surrey : Curzon Press, 1999.
Civilisation US 2 : La tyrannie de la majorité 2 : L’Amérique en noir et blanc
Catherine Pouzoulet
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Intérêt pour l’histoire américaine et une connaissance des Etats Unis.Il est préférable d’avoir suivi le
séminaire du premier semestre, mais les deux séminaires sont indépendants.
Compétences visées :
Travail approfondi en histoire politique, sociale et culturelle sur un thème fédérateur autour duquel les
étudiants pourront articuler leurs propres recherches. Construction d’un objet de recherche.
Contenu de la formation :
Méthodologie pluridisciplinaire ; histoire, sciences politiques, sociologie
Problématique du séminaire :
La tyrannie de la majorité (2) : L’Amérique en noir et blanc
Ce second volet du séminaire s'organise autour de l'histoire sociale et culturelle pour montrer comment la
construction d’une norme majoritaire a pu engendrer intolérance et xénophobie mais aussi comment les
mécanismes d'exclusion raciale et de domination socio-politique des "minorités" se sont accompagnés d'un
grand métissage culturel qui, de façon fascinante, a constitué les bases de la culture de masse dont les
Américains devaient ultérieurement faire leur meilleure force de projection idéologique. En effet, une
spécificité de la société états-unienne, par rapport notamment à l’Amérique latine, est d’avoir été d’emblée
une société non seulement raciste – qui posait la supériorité de l’homme blanc en particulier dans une
confrontation à l’Indien, aux « Peaux Rouges », mais surtout raciale, c’est-à-dire qui a pris la distinction de
race – Blancs et Non-Blancs- comme principe constitutif de différenciation sociale, au détriment de
l’appartenance ou de la conscience de classe. Ainsi Tocqueville constatait-il à la fois l’égalitarisme de la
37
société américaine en laquelle il voyait le trait marquant d’un nouveau type de société démocratique, mais
aussi paradoxalement la survivance et même l’exacerbation d’un préjugé racial qui faisait que, même dans
la mort, nulle égalité entre Blancs, Noirs et Indiens ne pouvait être envisagée.
Le séminaire se propose donc de reprendre la piste ouverte par Michael Rogin dans Black Faces, White
Noise : Jews in the Hollywood Melting Pot et depuis reprise par d’autres travaux, comme par exemple
Playing the Race Card : Melodramas of Black and White from Uncle Tom to O.J. Simpson (Linda Williams,
Princeton UP 2001)…..pour croiser les perspectives de sciences politiques et d’histoire culturelle sur ce
curieux modèle américain qui a d’emblée réduit le Non-Blanc, et au premier chef le Noir, au statut de
minorité, et l’a donc relégué dans le registre de l’opprimé, de l’interdit, mais aussi du refoulé, du convoité,
comme le montreront ultérieurement l’obsession sudiste de la sexualité de l’homme noir à l’époque des
lynchages spectacles, ou le culte de la négritude dans les années 1920. La construction de la « blancheur »,
ème
progressive au 19
siècle, et effective seulement dans les années 1900 avec la mise en place d’un
véritable apartheid dans le Sud des Etats-Unis, a permis un fonctionnement en chiasme de la relation entre
race et ethnicité, la subjugation des groupes considérés comme non-Blancs étant aussi irréversible dans
l’ordre politique et économique - par un refus implacable de métissage qui rejetait tout individu ayant une
« goutte » de sang noir dans la catégorie honnie des gens de « couleur », même s’il était blanc de peau –
qu’elle était poreuse dans le domaine culturel. Or pour reprendre la thèse de Rogin, ce refus inflexible de
prendre en considération le degré de métissage des non-Blancs, comme cela a pu être fait dans les
Caraïbles ou au Brésil où un processus de « whitening out » a été pratiqué de façon parfaitement délibérée
par les Noirs en quête d’ascension sociale, a coexisté avec de curieux emprunts par la société dominante –
que Rogin n’hésite pas à qualifier du mot tabou de « miscegenation » - à l’expression culturelle des
minorités raciales qui fait que l’on peut affirmer, de façon provocatrice mais non dénuée de pertinence, que
les formes authentiquement américaines de ce qui allait devenir une culture de masse, aujourd’hui exportée
dans le monde entier, et relais du pouvoir « soft » des Etats-Unis, sont en fait d’origine principalement noire
et accessoirement indienne, même si ces expressions ont été appropriées par la société blanche. C’est bien
sûr l’exemple des blackface minstrels qui vient en premier lieu à l’esprit – voir par exemple Bamboozled, le
film dérangeant de Spike Lee sur le sujet - mais on pourrait constituer une longue liste de ces emprunts, du
western aux claquettes, en passant par le jazz, le blues, le rock’n’roll, jusqu’à plus récemment le rap ou le
hip-hop.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Travail de recherche pour le mémoire, rédaction d’une fiche de lecture, préparation d’un exposé en
séminaire
Bibliographie succincte :
Paul Boyer, Urban Masses and Moral Order in America, 1820-1920, Harvard: Harvard UP, 1978.
Jane Dailey, Glenda Elizabeth Gilmore, Bryant Simon eds., Jumpin’Jim Crow: Southern Politics From Civil
War to Civil Rights, Princeton: Princeton UP, 2000.
Thomas A. Guglielmo, White on Arrival: Italians, Race, Color and Power in Chicago, 1890-1945, Oxford:
Oxford UP, 2003.
Noel Ignatiev, How the Irish Became White, New York: Routledge, 1995.
Grace Elizabeth Hale, Making Whiteness: The Culture of Segregation in the South, 1890-1940, New York:
Pantheon Books, 1998.
Matthew Frye Jacobson, Whiteness of a Different Color : European Immigrants and the Alchemy of Race,
Harvard : Harvard University Press, 1998.
James Morone, Hellfire Nation: The Politics of Sin in American History, New Haven: Yale UP, 2003.
Jonathan Munby, Public Enemies, Public Heroes: Screening the Gangster from Little Ceasar to Touch of
Evil, Chicago: University of Chicago Press, 1999.
David Roediger, The Wages of Whiteness: Race and the Making of the American Working Class, New York:
Verso, 1991.
David Ruth,Inventing the Public Enemy : the Gangster in American Culture, 1918-1934, Chicago, University
of Chicago Press, 1996.
Robert Shklar, Movie-Made America: A Cultural History of the American Movies, New York, Random House,
1975.
David Roediger, Working Toward Whiteness: How America’s Immigrants Became White, Basic Books, 2005.
Michael Rogin, Blackface, White Noise: Jewish Immigrants in the Hollywood Melting Pot, Berkeley:
University of California Press, 1996.
Alexander Saxton, Rise and Fall of the White Republic: Class, Politics and Mass Culture in XIXth Century
America, New York: Verso, 1990.
Modalités d’évaluation :
38
Oral terminal
Civilisation : Mobilizing Race in US and GB
Olivier Estèves/ A. Celestine
Nombre d’heures : 24h
Challenging racial, ethnic and religious stereotyping : Britain and its minorities since 1900 :
Contenu de la formation :
The aim of this course is to study the way ethnic, racial or religious minorities have struggled against (white)
majority stigmatisation against them, whether this may originate from the mainstream media, politicians or
their nextdoor neighbours.
Three specific periods and minorities will be looked into :
1/ Jews against anti-Semitism, 1900-1939 ;
2/ Caribbean people against racism, 1958 (Notting Hill riots)-1981 (Brixton riots) ;
3/ Muslims against Islamophobia, since 1989 (Satanic Verses scandal).
The aim here will be to analyse, from the inside out, the way these three minorities have apprehended,
challenged and mobilised against different types of labelling targeting them. Various parallels and contrasts
will be drawn between the three experiences, which partly depend on the historical period considered : these
will hopefully shed light on the complexity of racialisation discourses, on the way stigmatisation feeds a
certain view of (exclusive) Englishness / Britishness, etc.
Bibliography :
John Benyon (ed.), Scarman and After, Essays reflecting on Lord Scarman’s Report, The Riots and Their
Aftermath, Oxford, Pergamon Press, 1984.
Todd M. Endelman, The Jews of Britain (1656 to 2000), University of California Press, 2002.
Olivier Esteves, De l’invisibilité à l’islamophobie, les musulmans britanniques, Paris, Presses de SciencesPo, 2011.
Peter Fryer, The Staying Power : the History of Black People in Britain, London, Pluto Press, 1984.
Paul Gilroy, There Ain’t No Black in the Union Jack, London, Routledge classics, 2002.
Ruth Glass, Newcomers, The West Indians in London, London, Allen & Unwin, 1961.
Tony Kushner, Nadia Valman, Remembering Cable Street, Fascism and Anti-Fascism in British Society,
London, Valentine Mitchell, 1999.
Robert Winder, Bloody Foreigners, the story of immigration to Britain, London, Abacus, 2004.
th
Racial and Ethnic labels in the U.S. in the 20 century
Contenu de la formation :
This graduate seminar will examine the historical and social construction, acceptance (or rejection) of ethnic
th
and racial labels in the US during the 20 century. We’ll study how ethnic and racial identities have formed
and evolved. More specifically, we’ll look at the vehicles “ethnic groups” use to mobilize, e.g., lobbying,
forming an association, participating in local elections. We’ll also examine the roles of the media, social
movements and intellectual elites in shaping discourses on race, ethnicity and identity.
Bibliography :
DE GENOVA, Nicholas Working the boundaries : Race, Space and ‘Ilegality’ in Mexican Chicago. Duke
University Press, 2005
39
OBOLER, Suzanne. Ethnic Labels, Latino Lives: Identity and the Politics of (Re)Presentation in the United
States. Minneapolis : University of Minnesota Press, 1995, 226p.
PATTERSON, Orlando. « Four Modes of Ethno-Somatic Stratification : The Experience of Blacks in Europe
and the Americas » In LOURY, Glenn C., MODOOD, Tariq, TELES, Steven Michael. Ethnicity, Social
Mobility and Public Policy : Comparing the USA and UK. Cambridge : Cambridge University Press, 2005,
643p.
WIMMER, Andreas. «The Making and Unmaking of Ethnic Boundaries: A Multilevel Process Theory» in
American Journal of Sociology. Vol.113, n°4, 2008, p.970-1022
40
CIVILISATION BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 3
Civilisation GB 4 : Protestantisme, patriarcalisme et construction des genres en
Grande-Bretagne (XVIe-début du XXe siècle)
Guyonne Leduc
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Curiosité intellectuelle et goût de la découverte.
Méthodologie :
Approche pluridisciplinaire (anthropologie, sociologie, Histoire, histoire des idées, littérature) alliant les
dimensions diachronique et synchronique.
Contenu du séminaire :
Les questions soulevées lors des révolutions anglaises (1649, 1688) engendrèrent un climat intellectuel et
politique favorable à de multiples remises en cause, dont celle de l'autorité dans le macrocosme social
(relations roi-sujet), comme dans le microcosme domestique (époux-épouse, parents-enfant, maîtredomestique), c'est-à-dire la contestation du patriarcat défini ainsi: "the institutionalised male dominance over
4
women and children in the family and the subordination of women in society in general."
La religion demeure le ciment de la société et la liberté religieuse y est centrale ("Un Anglais, comme
5
homme libre, va au Ciel par le chemin qui lui plaît"). Si les changements sociaux induits par les théories
humanistes et par l'idéologie de la Réforme furent peu suivis d'effets quant au progrès de la participation des
femmes en politique et au pouvoir, en revanche, ils les amenèrent à une meilleure conscience de leur nature
et de leur statut. En effet, le facteur religieux joua un rôle capital dans la construction des genres ("the
6
centrality of religious discourses to enlightened debates about gender") car, en pays protestant, l'insistance
sur la liberté de conscience de tous, y compris des femmes, alla de pair avec un accent plus important placé
sur l'égalité spirituelle et intellectuelle entre les sexes. Au débat sur l'exclusion des femmes d'une éducation
équivalente à celle reçue par les hommes se substitue peu à peu celui sur les droits politiques et civils des
femmes fondés sur l'égalité naturelle avec les hommes – égalité ne signifiant pas identité.
Travail de l’étudiant hors présentiel : Lectures, recherches et exposé
Bibliographie succincte :
Bridenthal, Renate, and Claudia Koonz, eds. Becoming Visible: Women in European History. Boston:
Houghton Mifflin, 1977.
Foster, Michael. Significant Sisters: The Grassroots of Active Feminism, 1839-1939. Oxford: Oxford UP,
1984.
Fraisse, Geneviève. La Différence des sexes. Paris: PUF, 1996.
Knott, Sarah, and Barbara Taylor, eds., "Section 7. Feminism and Enlightened Religious Discourses,"
Women, Gender and Enlightenment (Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2007) 410-518.
Scott, Joan W. "Women's History." New Perspectives on Historical Writing. Ed. Peter Burke. 2001.
4
Anthony Fletcher, Gender, Sex, and Subordination in England 1500-1800 (New Haven: Yale UP, 1995) XV.
François Marie Arouet, dit Voltaire, "Cinquième Lettre: Sur la religion anglicane," Lettres philosophiques ou Lettres
anglaises, 1733 [anglais], 1734 [français], éd. Raymond Naves (Paris: Garnier, 1964) 23.
6
Voir Sarah Knott, and Barbara Taylor, eds., Women, Gender and Enlightenment (Basingstoke: Palgrave Macmillan,
2007) XVIII.
5
41
Cambridge: Polity, 2006. 43-70.
Sommerville, Margaret R. Sex and Subjection: Attitudes to Women in Early Modern Society. London: Arnold,
1995.
Thébaud, Françoise. Écrire l'histoire des femmes. Préf. Alain Corbin. 1998. Fontenay-Saint-Cloud: ENS
Éditions, "Sociétés, espaces, temps," 2007.
Wiesner, Merry E. Women and Gender in Early Modern Europe. Cambridge: Cambridge UP, 1993.
Modalités d’évaluation :
Session 1 : exposé oral et remise de sa version écrite
Session 2 : remise de la refonte écrite de l'exposé
Civilisation US 3 : Ville et Société
Catherine Pouzoulet
Nombre d’heures : 24h
Pré-requis :
Intérêt pour la société américaine et pour le fait urbain.
Compétences visées :
Initiation à la recherche en sciences sociales sur les Etats Unis avec une attention plus particulière à la
question urbaine ; construction d’un objet de recherche
Contenu de la formation :
Méthodologie pluridisciplinaire ; histoire, sciences politiques, sociologie
Problématique du séminaire : Les Etats Unis : Ville et société
Contenu du séminaire :
Ce séminaire se propose d'exposer les enjeux méthodologiques et sociologiques de la nouvelle question
urbaine. Il est conçu pour trouver une résonance chez les étudiants non civilisationnistes, comme pour ceux
qui désirent s'engager dans une recherche en civilisation américaine.
Après avoir débusqué cet objet scientifique non identifié qu'est la "civilisation" américaine, le séminaire
s'attachera à expliquer les éléments de la nouvelle question urbaine dans un contexte où, à travers le
monde, l'urbanisation est un élément dominant du développement économique local. Avec la constitution
des "études urbaines" (urban studies), les Américains ont été à l'avant-garde de ce renouveau d'intérêt des
chercheurs pour la ville. Au croisement de l'histoire urbaine, des sciences politiques et de la sociologie, les
études urbaines n'ont pas été épargnées par le contrecoup du processus de décentrage qui s'est emparé
des sciences sociales américaines depuis les années soixante, et vu l'émergence, dans le sillage de la
nouvelle histoire, de problématiques novatrices qui ont eu d'autant plus d'écho qu'elles avaient une
implication politique évidente.
Une première partie du séminaire sera donc nourrie des apports de l'histoire urbaine, l'histoire politique et
l'histoire sociale pour se proposer de restituer le fait urbain dans ses multiples dimensions – sociale,
politique, culturelle. Une seconde partie s’attachera aux travaux de l’Ecole de Chicago. Enfin une dernière
partie dessinera de nouvelles convergences entre ville américaine et ville européenne dans le cadre de la
globalisation de l'économie où les villes sont condamnées à se faire villes-mondes ou à péricliter.
Au moment où l’actualité française a été en partie dominée par les débats sur le « Grand Paris », cette
analyse de la ville américaine, et en particulier de New York, modèle urbain dominant des nouvelles
métropoles du capitalisme financier international, trouve une nouvelle pertinence : enjeux de mobilité,
transports, développement durable, requalification des zones industrielles, ségrégation…gagnent en effet à
être envisagés dans une perspective comparative.
Travail de l’étudiant hors présentiel :
42
Travail de recherche pour le mémoire, préparation d’un exposé en séminaire
Bibliographie succincte :
Chapoulie, Jean-Michel, La Tradition sociologique de Chicago, 1892-1961, Paris : Le Seuil, 2001.
Heffer, Jean et François Weil. Chantiers d'histoire américaine. Paris: Belin, 1994.
Mohl, Raymond. The New City : Urban America in the Industrial Age, 1960-1920. Arlington Heights, IL:
Harlan Davidson, 1985.
Pouzoulet, Catherine. New York: Construction historique d'une métropole. Paris: Ellipses, 1999.
---. New York, New York: Espace, pouvoir, citoyenneté dans une ville-monde. Paris: Belin, 2000.
Roncayolo, Marcel. La Ville et ses territoires. Paris: Gallimard, "Folio-essais n°139," 1990.
Soja, Edward, Postmetropolis : Critical Studies of Cities and Regions, Blackwell, 2000.
CIVILISATION BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
SEMESTRE 4
43
Civilisation GB 5 : La fin de l’Empire britannique, le Commonwealth et le déclin de la
Grande-Bretagne dans le monde
Richard Davis
Nombre d’heures : 24h
Contenu de la formation :
Le thème du déclin de la Grande-Bretagne au vingtième siècle est au centre des débats historiographiques
de l’autre côté de la Manche. Comment elle a cherché à trouver les réponses aux nouveaux défis face
auxquels elle a été confronté, comment elle a su (ou pas) s’adapter aux changements profonds dans le
monde d’après-1945 et dans sa place dans ce nouveau monde (selon les mots de Dean Acheson, ancien
Secrétaire d’Etat des Etats-Unis en 1962, « Britain has lost an Empire and has not yet found a role ») seront
au cœur de ces cours. En même temps l’émergence des Etats-Unis comme unique superpuissance, le seul
pays qui joue un rôle mondial actuellement, a soulevé des questions fondamentales à la fois pour les EtatsUnis et pour leur allié principal, la Grande-Bretagne. Ce cours étudiera comment, dans le nouvel ordre
mondial (ordre économique et idéologique aussi bien que politique et militaire) qui est apparût à la fin de
seconde guerre mondiale, la Grande-Bretagne a tenté de garder un rôle mondial, a dû renoncer à ce rôle et,
enfin, comment elle a cherché une nouvelle approche post-impériale tout en essayant de garder des liens
privilégiés avec ses anciennes colonies. Comment la Grande-Bretagne a été confrontée, dans l’espace de
quelques années seulement, à un changement radical de son rôle dans le monde et comment elle a cherché
à s’adapter à cette transformation sera au cœur de ce programme.
e
Au cours du 20 siècle la place occupée par la Grande-Bretagne dans le monde a été fondamentalement
changée; d'abord première puissance mondiale avec une empire qui couvrait le cinquième de la planète,
une économie encore performante, un pays connu comme le « workshop of the world » grâce à ses
avancées technologiques et une place au centre du commerce mondial, la Grande-Bretagne est passée au
fil du siècle a un rang relativement mineur. Les conséquences de ces changements peuvent être ressenties
dans tous les domaines aujourd’hui : social, économique et politique. Ce cours retracera l'évolution de ce
déclin et portera une attention particulière sur les efforts de la Grande-Bretagne à maintenir son rôle dans
l’empire-Commonwealth et l’impact que cela a eu sur ses relations avec les Etats-Unis et avec les autres
pays de l’Europe.
Les cours tenteront d’expliquer les causes et les conséquences du déclin de la Grande-Bretagne, comment
elle a perdu son statut de « grande puissance », passant d’un rôle mondial à une puissance de rang moyen
au début de notre siècle avec des horizons et des ambitions nettement plus restreints. Les cours aborderont
à la fois les aspects internationaux de toutes ces questions et aussi leurs conséquences pour la GrandeBretagne même, pour sa société, son économie et son identité.
Les cours seront accompagnés d’un ‘poly’ de différents documents. Les étudiants devront également
consulter les nombreux documents (textes, documents iconographiques, documents audio et films) qui
seront accessibles en ligne sur le site ‘moodle’ associé à ce cours.
Bibliographie :
ALEXANDER, Philip, 'The Labour Government, Commonwealth Policy, and the Second Application to Join
the EEC, 1964-67' in Alex May (ed.) Britain, the Commonwealth and Europe. The Commonwealth and
Britain's Application to join the European Communities (Palgrave, 2001)
BARTLETT, C.J. British foreign policy in the 20th century (1989)
BRENDON, Piers, The Decline and Fall of the British Empire, 1781-1997 (London, Vintage, 2008)
BROWN, J and LOUIS, W.R. (eds), Oxford History of the British Empire. Vol.4 The 20th century (1999)
DAVIS, Richard. ‘The geometry of Churchill’s ‘Three Majestic Circles’ : Keystone of British Foreign Policy or
Trompe l’œil ?’, dans Visions britanniques du monde au Xxème siècle. Nouvelles recherches sur la
politique étrangère, sous la direction de Claire Sanderson,, Cahiers Charles V, 2010.
DARWIN, John, The Empire Project. The Rise and Fall of the British World-System, 1830-1970. Cambridge
University Press, 2009.
44
FERGUSON, Niall, Empire. How Britain Made the Modern World (Penguin, 2003)
LLOYD, T.O., The British Empire 1558-1995. Reprinted 2003
MARX, Roland La Grande-Bretagne et le monde au XXe siècle (1986)
MARX, Roland, De l'Empire au Commonwealth : 1850-1994 (1995)
MARX, Roland, 'Le problème du Commonwealth dans les choix européens de la Grande-Bretagne de 1948
à 1975', Relations Internationales, No.55 (1988), pp.361-76.
MAY, Alex (ed.), Britain, the Commonwealth and Europe: the Commonwealth and Britain's Application to join
the European Communities (2001)
PORTER, Bernard Britain, Europe and the World, 1850-1982: Delusions of Grandeur (1983)
PORTER, Bernard, Empire and Super empire. Britain, America and the World (Yale University Press, 2006)
PORTER, Bernard, The Absent-Minded Imperialists. What the British Really Thought About the Empire
(OUP, 2004)
THOMPSON, Andrew, The Empire Strkes Back? The Impact of Imperialism on Britain From the MidNineteenth Century (Pearson, 2005)
WARD, Stuart (ed.), British Culture and the End of Empire (2001)
WILKES, George, 'The Commonwealth in British European Policy: Politics and Sentiment, 1956-63' in Alex
May (ed.) Britain, the Commonwealth and Europe. The Commonwealth and Britain's Application to join the
European Communities (Palgrave, 2001)
WILKES, George (ed.), Britain's Failure to Enter the European Community 1961-1963. The Enlargement
Negotiations and Crises in European, Atlantic and Commonwealth Relations (Frank Cass, 1997)
45
SEMINAIRES DE RECHERCHE
Spécialité « Etudes Anglo-américaines »
Année 2014-2015
LINGUISTIQUE ET DIDACTIQUE
Semestre 1 :
Ling. 1 : Meaning in Context : The Semantics / Pragmatics interface ( I. Depraetere)……………….. p. 5
Ling. 2 : Aspect and Tense in English (B. Cappelle/C. Pinon) ............................................................. p. 6
Ling. 3 : Linguistics : Construction Grammar (B. Clarcks) Mutualisé M1/M2 ........................................ p. 7
Didact. : Didactique et appr. contextualisée de l’apprent. des langues (A. Rivens et K. O’Connor) ..... p. 8
Semestre 2 :
Ling. 4 : Empirical Approaches to Language Teaching (M. Lemmens/P. Petre) .................................. p. 10
Ling. 5 : Topics in Linguistics (M. Lemmens) ........................................................................................ p. 11
Semestre 3 :
Ling. 3 : Linguistics : Construction Grammar (B. Clarks) Mutualisé M1/M2 .......................................... p. 7
Ling. 6 : Language and Space (M. Lemmens) ...................................................................................... p. 13
Semestre 4 :
Ling. 7 : Mood and modality and English (I. Depraetere) ..................................................................... p. 15
LITTÉRATURE BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
Semestre 1 :
Litt. GB 1 : Stages of Creation (T. Dutoit/ S. Musitelli) .......................................................................... p. 17
Litt. GB 2 : Modes de l’imaginaire victorien (C. Huguet/ S. Richet) ....................................................... p. 19
Litt. US 1 : Dire et fabriquer le visible (I. Boof/ A. Ullmo)....................................................................... p. 20
Semestre 2 :
Litt. GB 3 : L’écriture au féminin (G. Leduc) .......................................................................................... p. 22
Litt. GB 4 : Reading British Fiction 1910-1950 (T. Dutoit) ..................................................................... p. 24
Litt. US 2 : Virtualité et incarnation (R. Jenn/A. Ullmo) Mutualisé M1/M2………………………………...p. 25
Semestre 3 :
Litt. GB 4 : Reading Film, Visual Theory (T. Dutoit) .............................................................................. p. 27
Litt. US 3 : La réception des auteurs américains du XIXe siècle en France (R. Jenn)………………suspendu
Semestre 4 :
Litt. US 2 : Virtualité et incarnation (R. Jenn/A. Ullmo) Mutualisé M1/M2………………………………...p. 25
46
CIVILISATION BRITANNIQUE ET AMÉRICAINE
Semestre 1 :
Civ. GB 1 : La GB et l’Europe (R. Davis) ............................................................................................... p. 33
Hist. Des Idées : Fashioning Masculinity and Femininity (G. Leduc) .................................................... p. 34
Civ. US 1 : La tyrannie de la majorité (1) (C. Pouzoulet) ...................................................................... p. 36
Semestre 2 :
Civ. GB 2 : Cultural Transfers and Orientalism (V. Alayrac/ F. D’Souza)………………………………..p. 38
Civ. US 2 : La tyrannie de la majorité (2) (C. Pouzoulet) ………………………………………………….p. 40
Civ. : Mobilizing Race in US and GB (O. Estèves/A. Célestine) .................................... ……………….p. 41
Semestre 3 :
Civ. GB 4 : Protestantisme, patriarcalisme et construction des genres (G. Leduc) .............................. p. 43
Civ. US 3 : Ville et société (C. Pouzoulet) ............................................................................................. p. 44
Semestre 4 :
Civ. GB 5 : La fin de l’Empire britannique (R. Davis) ............................................................................ p. 46
SEMINAIRES D’OUVERTURE PROPOSÉS
dans la spécialité « Etudes Anglo-Irlandaises »
Pour les descriptifs de ces séminaires :
Se reporter au guide des études de la spécialité
ÉTUDES IRLANDAISES
Semestre 1 :
e
e
Civ. Irl . 1 : Les constructions identitaires de l’Irlande 19 -20 (C. Maignant)
Litt. Irl. 1 : L’identité irlandaise à l’épreuve de la scène (A. Poulain)
Semestre 2 :
Civ. Irl. 2 : L’Irlande et ses représentations visuelles (C. Dubois/ C. Maignant)
e
e
Litt. Irl. 2 : Figures de la violence sociale dans la litt. irl. 20 -21 (M. Harper/ F. McCann)
Semestre 3 :
Litt. Irl. 3 : Ecritures du corps dans la fiction irlandaise (A. Poulain)
Civ. Irl. 4 : La place du corps dans la religion (C. Maignant)
TRADUCTION
Cours commun avec la spécialité
« Métiers de l’enseignement et de la formation en Anglais »
Semestre 1 :
Version
Semestre 2 :
Thème
47
Master Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention LANGUES, CULTURE et INTERCULTURALITE
1ère ANNÉE
Année 2014-2015
Spécialité : Etudes Anglo-américaines
Fiche de confirmation d’inscription dans les séminaires
N° Carte étudiant :...............................................
NOM : ................................................................... Prénom : ..................................................................
Adresse : ................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................
Téléphone :.......................................................... Portable : .................................................................
E-mail : ....................................................................................................................................................
En présentiel □
A distance □ (précisez le motif ex. : erasmus, assistanat, etc.) .................................
Année de la première inscription en M1 Études Anglo-US : …………………..
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 1 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 – Méthodologie :
Méthodologie documentaire
Méthodologie de spécialité suivie :  Linguistique  Littérature  Civilisation
UE2 – Séminaire de spécialité, d’ouverture ou Traduction.
Choix à effectuer en accord avec directeur de mémoire parmi les séminaires offerts dans les
spécialités « Etudes Anglo-Américaines » et « Etudes Anglo-Irlandaises »
Vœu 1………………………………………………………………………………
Vœu 2 ………………………………………………………………………………
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Vœu 1............................................................................................................
Vœu 2 ............................................................................................................
UE 4 – Séminaire de spécialité :
Vœu 1............................................................................................................
Vœu 2.............................................................................................................
48
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 2 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 - Séminaire thématique transversal : 1 au choix
□
□
□
□
□
□
Création et politique au XXème siècle
Le fait religieux
Les Amériques
Séminaire transversal en linguistique
Expressions théâtrales dans les cultures méditerranéennes
La parole littéraire face à la dictature
UE2 – Séminaire de spécialité, d’ouverture ou Traduction.
Choix à effectuer en accord avec directeur de mémoire parmi les séminaires offerts dans les
spécialités « Etudes Anglo-Américaine » et « Etudes Anglo-Irlandaises »
Vœu 1 ..................................................................................................................
Vœu 2 ..................................................................................................................
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Vœu 1 ..................................................................................................................
Vœu 2 ..................................................................................................................
UE 4 – Mémoire :
Sujet du mémoire : .....................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
Nom et signature du Directeur de recherche : ............................................................................
Fiche à retourner à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères
Pôle Masters
SIGNÉE par le directeur de recherche
Sans le retour de cette fiche dûment complétée
AUCUNE NOTE ne pourra être prise en compte dans le système informatique.
49
Master Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention LANGUES, CULTURE et INTERCULTURALITE
1ère ANNÉE
Année 2014-2015
Spécialité : Etudes Anglo-américaines - Parcours : Recherche - Didactique
Fiche de confirmation d’inscription dans les séminaires
N° Carte étudiant :...............................................
NOM : ................................................................... Prénom : ..................................................................
Adresse : ................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................
Téléphone :.......................................................... Portable : .................................................................
E-mail : ....................................................................................................................................................
En présentiel □
A distance □ (précisez le motif ex. : erasmus, assistanat, etc.) .................................
Année de la première inscription en M1 Études Anglo-US Rech-Didactique :…………………..
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 1 : Toutes les UE sont obligatoires
UE 1 – Méthodologie :
Méthodologie documentaire
Méthodologie de spécialité suivie :  Linguistique
UE2 – Séminaire de spécialité :
Acquisition d’une langue étrangère (SDL) (S. Benazzo)
UE 3 – Séminaire de spécialité : 1 au choix
Le CECR (SDL) (M. Eisenbeis)
ou
Pratiques enseignantes : L’intervention (SDL) (M. Pecheux)
UE 4 – Séminaire de spécialité :
Didactique et approche contextualisée de l’apprentissage des langues (A. Rivens)
50
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 2 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 - Séminaire thématique transversal : 1 au choix
□ Création et politique au XXème siècle
□ Le fait religieux
□ Les Amériques
Séminaire transversal en linguistique
□ Expressions théâtrales dans les cultures méditerranéennes
□ La parole littéraire face à la dictature
UE2 – Séminaire de spécialité :
Grammaire et didactique des langues (S. Benazzo)
ou
Pratiques enseignantes : L’observation (M. Pecheux)
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Empirical Approaches to Language Teaching (M. Lemmens)
UE 4 – Mémoire :
Sujet du mémoire : .....................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
Nom et signature du Directeur de recherche : ............................................................................
Fiche à retourner à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères
Pôle Masters
SIGNÉE par le directeur de recherche
Sans le retour de cette fiche dûment complétée
AUCUNE NOTE ne pourra être prise en compte dans le système informatique.
51
Master Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention LANGUES, CULTURE et INTERCULTURALITE
1ère ANNÉE
Année 2014-2015
Spécialité : Etudes Anglo-américaines - Parcours : Recherche - Linguistique
Fiche de confirmation d’inscription dans les séminaires
N° Carte étudiant :...............................................
NOM : ................................................................... Prénom : ..................................................................
Adresse : ................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................
Téléphone :.......................................................... Portable : .................................................................
E-mail : ....................................................................................................................................................
En présentiel □
A distance □ (précisez le motif ex. : erasmus, assistanat, etc.) .................................
Année de la première inscription en M1 Études Anglo-US Rech-Linguistique : ………………...
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 1 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 – Méthodologie :
Méthodologie documentaire
Méthodologie de spécialité suivie :  Linguistique
UE2 – Séminaire de spécialité :
Linguistics : Construction Grammar
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Theoretical Approaches to Meaning: The Semantics / Pragmatics Interface
UE 4 – Séminaire de spécialité :
Aspect and Tense in English
52
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 2 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 - Séminaire thématique transversal : 1 au choix
Séminaire transversal en linguistique
□ Création et politique au XXème siècle
□ Le fait religieux
□ Les Amériques
□ Expressions théâtrales dans les cultures méditerranéennes
□ La parole littéraire face à la dictature
UE2 – Séminaire de spécialité :
Topics in Linguistics
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Empirical Approaches to Language and Language Teaching
UE 4 – Mémoire :
Sujet du mémoire : .....................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
Nom et signature du Directeur de recherche : ............................................................................
Fiche à retourner à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères
Pôle Masters
SIGNÉE par le directeur de recherche
Sans le retour de cette fiche dûment complétée
AUCUNE NOTE ne pourra être prise en compte dans le système informatique.
53
Master Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention LANGUES, CULTURE et INTERCULTURALITE
2ème ANNÉE
Année 2014-2015
Spécialité : Études Anglo-américaines
Fiche de confirmation d’inscription dans les séminaires
N° Carte étudiant : .......................................................
NOM : ............................................................................ Prénom : .............................................................................
Adresse : .....................................................................................................................................................................
......................................................................................................................................................................................
Téléphone : ................................................................... Portable : ............................................................................
E-mail : .........................................................................................................................................................................
En présentiel □
A distance □ (précisez le motif ex. : erasmus, assistanat, etc.) ...................................................
Année de la première inscription en M2 Études Anglo-US : ………………
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 1 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 – Séminaire thématique transversal : 1 au choix
ème
Attention ces séminaires se dérouleront au 2
semestre
□ Création et politique au XXème siècle
□ Le fait religieux
□ Les Amériques
□ Séminaire transversal en linguistique
□ Expressions théâtrales dans les cultures méditerranéennes
□ La parole littéraire face à la dictature
□ Penser la littérature, littérature de la pensée
□ Histoire(s) du mensonge
UE2 – Séminaire de spécialité ou d’ouverture :
Vœu 1 ...........................................................................................................................................................
Vœu 2 ..........................................................................................................................................................
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Vœu 1 ...........................................................................................................................................................
Vœu 2 ...........................................................................................................................................................
UE 4 – Rapport d’étape
54
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 2 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 – Mémoire de recherche
Sujet du mémoire : .....................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
Nom et signature du Directeur de recherche : ............................................................................
UE2 – Séminaire de spécialité
Vœu 1 ........................................................................................................................................
Vœu 2 .......................................................................................................................................
Fiche à retourner à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères
Pôle Masters
SIGNÉE par le directeur de recherche
Sans le retour de cette fiche dûment complétée
AUCUNE NOTE ne pourra être prise en compte dans le système informatique.
55
Master Arts, Lettres, Langues et Communication
Mention LANGUES, CULTURE et INTERCULTURALITE
2ème ANNÉE
Année 2014-2015
Spécialité : Etudes Anglo-américaines - Parcours : Recherche - Linguistique
Fiche de confirmation d’inscription dans les séminaires
N° Carte étudiant :...............................................
NOM : ................................................................... Prénom : ..................................................................
Adresse : ................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................
Téléphone :.......................................................... Portable : .................................................................
E-mail : ....................................................................................................................................................
En présentiel □
A distance □ (précisez le motif ex. : erasmus, assistanat, etc.) .................................
Année de la première inscription en M2 Études Anglo-US Rech-Linguistique : ………………
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 1 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 – Séminaire thématique transversal : 1 au choix
Attention ces séminaires se dérouleront au 2ème semestre
Séminaire transversal en linguistique
□ Création et politique au XXème siècle
□ Le fait religieux
□ Les Amériques
□ Expressions théâtrales dans les cultures méditerranéennes
□ La parole littéraire face à la dictature
□ Penser la littérature, littérature de la pensée
□ Histoire(s) du mensonge
UE2 – Séminaire de spécialité :
Linguistics : Construction Grammar
UE 3 – Séminaire de spécialité :
Language and Space
UE 4 – Rapport d’étape
56
Cocher cette case si UE
déjà validée :
SEMESTRE 2 : TOUTES LES UE SONT OBLIGATOIRES
UE 1 – Mémoire de recherche
Sujet du mémoire : .....................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
Nom et signature du Directeur de recherche : ............................................................................
UE2 – Séminaire de spécialité
Mood and Modality in English
Fiche à retourner à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères
Pôle Masters
SIGNÉE par le directeur de recherche
Sans le retour de cette fiche dûment complétée
AUCUNE NOTE ne pourra être prise en compte dans le système informatique.
57

Documents pareils

Guide des études 2015/16

Guide des études 2015/16 (students will choose between a longer paper or shorter papers, all calibrated to the Master or degree to

Plus en détail