thann n°71•12/06

Commentaires

Transcription

thann n°71•12/06
Bulletin municipal d’information • n° 71 • Décembre 2006
à la une
La nouvelle
gendarmerie est
opérationnelle
Le marché paysan
de Thann
Le terrain
multisports arrive
Le parc d’activités
du Pays de Thann
Jeunes
Les animations
de 2007
Communauté
de Communes
Pays de Thann
s
OMMAIRE
A LA UNE
Le terrain multisports arrive...........3
DOSSIER
Le Centre hospitalier
Saint-Jacques................................4
La nouvelle gendarmerie
est opérationnelle ..........................5
Editorial
uand les fêtes de fin d’année approchent, nous avons tous le même
réflexe : “déjà un an d’écoulé, que le
temps passe !”.
Q
Pris par nos obligations professionnelles,
familiales ou associatives, nous avons l’impression d’être engagés dans une course
contre la montre.
Pourtant, si nous prenons le
temps de nous arrêter et de
faire le point, nous nous apercevons que bien des projets
ont abouti, que bien des soucis ou des contrariétés ont
été résolus, que bien de
choses ont avancé ou évolué
positivement.
Parallèlement, de nombreux projets municipaux et communautaires sont arrivés à
maturité :
• Les rénovations de plusieurs rues comme
la rue des Pierres, la rue Marsilly, la place des
Alliés ou encore la rue du Riegelsbourg, ont
été menées à bien.
• La collégiale dispose d’un nouveau chauffage performant.
2006
un bon
millésime
Ce qui est vrai pour chacun
d’entre nous, l’est également pour la commune.
Le bilan 2006 sera à l’image des vendanges
du Rangen :
Après un été très chahuté, la récolte s’avère
prometteuse !
Au printemps, l’annonce de la fermeture possible de l’entreprise Albemarle-PPC avait
suscité bien des inquiétudes et pendant la
période estivale, la situation sociale s’annonçait délicate.
Heureusement, nous avons connu un automne bien plus ensoleillé :
La reprise de l’usine s’est faite avec le maintien des effectifs, même si la pérennité de
l’entreprise sera d’abord assurée par la
conquête de nouveaux marchés.
• La gare a été réhabilitée et
modernisée.
• La nouvelle piscine fonctionne à la satisfaction de tous,
tout comme la chaufferie bois
collective.
• Les gendarmes de la brigade et de la compagnie intègrent depuis quelques jours
leur nouvelle caserne construite par la ville.
Si nous sommes tous légitimement préoccupés par ce qui reste à faire, il est important
d’apprécier ce qui a été fait, tout comme
nous le faisons pour l’instant présent.
Je vous souhaite pendant ces quelques
jours de trêve et de fête de profiter pleinement de ces moments de retrouvailles avec
votre famille et avec vos amis.
AU PAYS THUR DOLLER
Les pôles gérontologiques
du Pays Thur Doller et
le CLIC installés à la gare .............7
AU PAYS DE THANN
Valorisation de l’Engelbourg..........8
Les atouts du “Parc d’Activités
du Pays de Thann”
à Aspach-le-Haut...........................9
PARCOURS
André et Jean-Pierre Rohmer .....10
ECONOMIE
Marché paysan............................11
La charte du commerce ..............11
Les nouveaux commerces .....12-13
VIE DES ASSOCIATIONS
Une nouvelle association
anime l’école de musique............14
Les jeunes de
la Société philatélique .................15
EPICEA .......................................16
Les Restos du cœur....................17
Handball ......................................17
Le THON recrute .........................18
ANIMATIONS
19
THANN AU QUOTIDIEN 23
TRAVAUX
29
Directeur de la publication :
Jean-Pierre BAEUMLER
Vous y trouverez les ressources nécessaires
pour faire de 2007 une année féconde et
riche de projets.
Publicité-rédaction-réalisation :
ECA Edition - 68120 PFASTATT
Tél. 03 89 57 11 57
Recevez tous mes meilleurs voeux de paix et
de bonheur.
Mise en page :
Studio Noir & Blanc - Richwiller
Votre Maire
Jean-Pierre BAEUMLER
1
Photos :
Service Communication de la ville
de Thann, Jean-Marie Koenig,
associations de Thann.
Décembre 2006 - ISSN 1266-6432
à
LA UNE
Le terrain
multisports arrive !
vant la fin du mois de
décembre, les Thannois
bénéficieront d’un nouvel
équipement de qualité : le terrain
multisports actuellement en cours
d’installation à l’arrière du centre
sportif Fernand Bourger. Pour son
choix, les élus se sont inspirés de
structures identiques qu’ils ont
visitées à Masevaux ou à
Montbéliard, entre autres. Il s’agira d’une aire de jeux collectifs,
mesurant 24 mètres sur 12
mètres, équipée de buts et de
paniers dédiés au football, au
handball, au volley-ball et au basket-ball. Un enrobé de gazon synthétique recouvrira le sol, jalonné
de bancs assis-debout sur les
côtés. Une structure métallique un grillage jaune et vert, aux couleurs de la ville - suffisamment
haute et résistante, protègera les
environs directs du terrain, notamment le stade et l’école du Blosen.
On pourra y accéder latéralement
ainsi que par les buts. Son emplacement dans la cité pourra bénéficier à tous : à proximité d’une
école et du stade municipal,
donc, mais aussi à mi-chemin de
la cité scolaire et du centre-ville,
tout en restant à distance raison-
A
nable des habitations, causant le
moins de gêne possible.
Grâce aux
subventions
L’usage du terrain multisports
sera, évidemment, avant tout scolaire en journée, mais il reste
ouvert à chacun. Il a été réalisé
dans le sens longitudinal, afin de
permettre la création prochaine, à
ses côtés, d’un terrain synthétique
de football aux normes. Sa
conception est l’œuvre de la
société Husson de Lapoutroie.
Son coût total est de 72 000 €,
mais la Ville de Thann bénéficie
de subventions opportunes limitant ses dépenses : au titre de
Jeunesse et sports, l’Etat participe à hauteur de 20 000 €, tandis
qu’au titre des équipements sportifs le Conseil général apporte une
aide à hauteur de 12 000 €. La
Ville récupérant la TVA, il lui en
coûtera en définitive 28 000 €.
Situé idéalement
dans Thann, le nouveau
terrain multisports
sera opérationnel
avant Noël.
Ouvert à tous, il renforce
le choix des pratiques
sportives dans la ville,
alliant sécurité
et fonctionnalité.
La jeunesse locale dispose
d’un nouvel espace
de loisirs.
3
d
OSSIER
Le Centre hospitalier
Saint-Jacques
Le centre hospitalier Saint-Jacques est un établissement public de santé de 196 lits, qui
emploie plus de 400 personnes. Il est doté de
deux organes de gestion : un Conseil d’administration de 21 membres et un directeur. Il est
autonome juridiquement et financièrement. Le
Maire de Thann en assure de droit la présidence.
’origine de l’hôpital
thannois remonte au
XIIIe siècle avec l’installation d’un monastère franciscain sur le site actuel. Au
fil des temps, les lieux s’adaptent tantôt en hospice pour
indigents, tantôt en hôpital
militaire, et même en manufacture de toiles peintes à
l’ère industrielle.
Les locaux de chirurgiematernité datent de 1934, et
le bâtiment abritant les blocs
opératoires ainsi que les
soins de longue durée est
opérationnel depuis 1992. En
1998, deux nouvelles constructions ont été mises en
service, accueillant notamment la policlinique et les
urgences, ainsi que la maison de retraite qui remplace
l’ancienne de 1959.
Parmi les collaborateurs du
centre hospitalier, on compte un cardiologue, un dermatologue, un pédiatre,
plusieurs gynécologues, un
pédo-psychiatre, un psychiatre, un rhumatologue et
un urologue, ...
tuite du téléphone, repas
améliorés...). Mais le prix
de journée est majoré : se
renseigner auprès de sa
mutuelle pour la prise en
charge du supplément.
• L’hospitalisation en secteur d’activité libérale :
certains médecins ont la
possibilité de proposer une
hospitalisation dans leur
secteur d’activité libérale.
Ce régime est soumis à une
réglementation spécifique.
L
Vie pratique
à l’hôpital
Saint-Jacques
Le courrier adressé aux
patients est distribué chaque
matin. Il est possible d’avoir
recours aux services (payants)
d’un coiffeur, d’interprète
pour les non francophones
et les malentendants. La
consommation de tabac est
interdite dans tout l’établissement. Les ministres du
culte de différentes confessions visitent régulièrement
les malades qui souhaitent
leur présence. Des offices
catholiques sont célébrés à
la chapelle de l’hôpital.
le malade ou l’un de ses
proches.
Les régimes
d’hospitalisation
• Le régime commun : en
chambre à deux ou plusieurs lits. C’est le tarif de
prestations du régime
commun qui s’applique.
• Le régime particulier :
meilleur confort hôtelier
(chambre à un lit, télévision gratuite, forfait de
boissons diverses en minibar, mise à disposition gra-
Les services
URGENCES
POLICLINIQUES
Unité de proximité d’accueil
et de traitement des urgences
◆
Chirurgie A (général et
digestive, chirurgie plastique)
◆
Chirurgie B (orthopédique
et traumatologique, chirurgie
du sport)
◆
Spécialités chirurgicales
(oto-rhino-laryngologie)
◆
Gynécologie-obstétrique
◆
Service médico-chirurgical de
surveillance continue
◆
Médecine A (polyvalente
à orientation gériatrique
et cardio-vasculaire)
◆
Médecine B (polyvalente
à orientation
hépato-gastroentérologique,
diabétologique)
◆
Hospitalisation de jour/semaine
◆
Suite de soins et rééducation
gériatrique
◆
Hébergement des personnes
âgées dépendantes
SERVICES MEDICOTECHNIQUES
Bloc opératoire chirurgical
◆
Radiologie-échographie
(doppler et mammographie)
◆
Explorations fonctionnelles
(digestives, vasculaires)
◆
En cas d’urgence
Pharmacie
◆
Les soins seront dispensés
sans délai dans le service
des urgences, avant l’installation dans une chambre ou,
si nécessaire, avant transfert
dans un autre établissement
hospitalier. Les formalités
administratives seront complétées ultérieurement par
Hygiène hospitalière
◆
Laboratoires
◆
Département d’information
médicale
A signaler également l’attractivité
de la maternité qui accueille
environ 500 naissances par an.
4
La nouvelle gendarmerie
est opérationnelle
La nouvelle gendarmerie de Thann est sortie de terre avant les délais
annoncés (février 2007), et ses occupants l’ont investie progressivement
depuis le 1er décembre. Elle accueille désormais trois unités : la brigade
de Thann (œuvrant sur le territoire de 11 communes), la brigade de
recherche spécialisée dans les enquêtes, et la compagnie d’arrondissement, placée sous les ordres du capitaine Kettler.
ans ces murs flambant neufs, les gendarmes trouveront
enfin des locaux fonctionnels. L’ancien immeuble de
la rue Kléber est devenu
inadapté au fil des ans : les
parties professionnelles et
privatives se côtoyaient, les
logements manquaient, et
les bureaux étaient peu
adaptés aux différentes missions de la gendarmerie.
Dorénavant, le public et les
victimes seront accueillis
dans de bonnes conditions,
avec notamment une plus
grande discrétion pour les
dépôts de plaintes et les
auditions. Sur 4236 m2 utiles,
il y a deux grands espaces
fonctionnels, d’une part les
locaux techniques et de service, ainsi que 4 studios
pour les auxiliaires de gendarmerien, d’autre part, les
quatre bâtiments résidentiels
D
des militaires, composés de
28 logements et de 28 garages. Une telle proximité
permettra une grande réactivité aux hommes sur place,
et l’emplacement de la caser-
la compétence des municipalités, une forme de partenariat public-privé a permis
de démarrer ce projet en
attente depuis de longues
années. Son financement est
ne autorise de rejoindre rapidement les grandes voies
de circulation (RN66).
une opération originale : la
Ville de Thann a racheté le
terrain en 2003 au Ministère
de la Défense, propriétaire
depuis 1991. Elle le met
à disposition de la SCI
Gendarmerie du Pays de
Thann, émanation de la
Soderec filiale du Crédit
Mutuel, qui a assuré les tra-
Financement
savant
Bien que la construction des
gendarmeries ne soit pas de
5
vaux. La Soderec reloue les
bâtiments à la Ville, sur une
durée de vingt ans, tandis
que la Ville sous-loue la
caserne à l’Etat. La différence des loyers versés et
reçus s’élève annuellement
à 63 000 €. Pour financer
cette somme, il sera fait
appel à la solidarité des
communes composant la
brigade. Le coût du foncier
et des travaux s’élève à environ 5,8 millions d’euros. Le
Conseil Général a apporté
une aide de 133 000 € à
cette opération. Au terme du
remboursement, l’ensemble
deviendra propriété de la
Ville de Thann.
a
U PAYS THUR DOLLER
Aide aux personnes âgées
Les pôles gérontologiques du Pays
Thur-Doller et le CLIC installés à la gare
Dans le cadre de la modernisation de la gare de
Thann, une partie des locaux inutilisés par la
SNCF a été mise à disposition de la Ville de
Thann pour y installer des services d’Aide aux
personnes âgées.
es pôles gérontologiques du Pays ThurDoller portés par l’APA
68 (Aide aux Personnes
Agées) et le Centre local
d’information et de coordination gérontologique (CLIC)
dépendant du Conseil Général, ont ainsi été installés
dans l’aile droite du bâtiment
fin novembre. Sur cette surface rénovée de 100 m2, les
structures cohabitent désormais en mutualisant leurs
moyens. Les travaux d’aménagement ont nécessité une
dépense de 104 000 €, cofi-
L
personnes âgées.
Un pôle gérontologique est
un service d’accueil individualisé pour les 60 ans et
plus. Trois assistantes sociales sont en charge des territoires de Cernay, ThannMasevaux et Saint-Amarin.
Elles fournissent une aide
pour le quotidien des personnes âgées : elle peut être
administrative, financière,
relative au logement, etc. Le
pôle gérontologique a aussi
une mission de veille sociale, en repérant les personnes fragilisées ou maltraitées.
L’action du CLIC est davantage collective. Dépendant
du Pays-Thur-Doller, il n’est
pas un prestataire de services, mais se définit comme
un intermédiaire entre les
nancés par la Ville de Thann,
le Conseil général à hauteur
de 13 190 €, le Conseil régional à hauteur de 30 135 €
et la SNCF, qui offre le loyer
pendant les 10 années à venir, ce qui représente 50 000 €.
Les services administratifs
des pôles gérontologiques
de Saint-Amarin, Thann,
Masevaux et Cernay ont
ainsi pu être regroupés dans
ce site central et facilement
accessible. Leur action
continuera dans les différentes Communautés de
communes au plus près des
Inauguration des locaux des pôles gérontologiques à la gare.
7
acteurs sociaux, médicosociaux ou sanitaires, chargé de créer du lien. Il veut
faciliter le rapprochement
entre les secteurs sanitaires
et sociaux. La proximité du
lieu facilite cette complémentarité. Le CLIC s’appuie
donc sur une démarche pluridisciplinaire de réseau.
Contact :
Le secrétariat des pôles
gérontologiques est ouvert
du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h
et de 13h30 à 17h.
Melle Jaeg, assistante
sociale y assure des
permanences
Tél. 03 89 82 62 63.
E-mail :
[email protected]
Le CLIC : 03 89 38 07 94
a
U PAYS DE THANN
Valorisation
de l’Engelbourg
“l’Œil” à l’étude
Point d’accroche touristique et paysager fort,
les ruines du château de l’Engelbourg ont fait
l’objet d’une étude de mise en valeur menée par
l’Adauhr, à l’initiative de la Communauté de
communes et de la Ville de Thann, et sous l’égide de la DRAC.
ce qui permettra aussi une
démarche citoyenne concernant le respect du site et de
son patrimoine. Le projet
prévoit de rendre le site plus
lisible et plus visible et de
valoriser la flore, mais aussi
la signalisation du bâti historique. Parallèlement, un
chantier-école d’insertion
pour adultes pourrait être
mis en place autour de l’Œil
de la sorcière.
lusieurs domaines
d’intervention ont été
définis. Tout d’abord,
il s’agit de conserver et de
restaurer l’Engelbourg, par
une consolidation d’urgence
en 2007, avant la mise en
place d’une zone de recherches archéologiques.
P
Ensuite, l’objectif est de
pérenniser la fréquentation
du lieu par les habitués et les
touristes. Des espaces de
détente et de jardinage,
ainsi qu’un terrain d’aventure pour les enfants, sont
envisagés. Puis améliorer la
lisibilité du site, notamment
en installant une signalétique pédagogique. Enfin, il
s’agira de créer de l’événementiel avec des animations
annuelles.
Chantier de jeunes volontaires internationaux (été 2006).
Le premier chantier de jeunes volontaires internationaux
du mois d’août a été très
concluant. Treize jeunes issus
d’Allemagne, d’Espagne, de
Colombie, de Corée du Sud,
de Serbie, de Slovaquie, de
République tchèque, de Turquie et de France bien sûr,
ont réhabilité un sentier d’accès au site, le “Waschpfad”,
ainsi que la tour d’artillerie
des ruines, longtemps restée invisible sous les lierres.
Pour le chantier de l’été 2007
il est envisagé d’impliquer
davantage de jeunes locaux,
8
Les atouts du
“Parc d’Activités du Pays de Thann”
à Aspach-le-Haut
Le parc d’activités du Pays de Thann, situé à mi-chemin entre Aspach-le-Haut
et Vieux-Thann, est en phase de travaux depuis le mois de juin.
L’objectif actuel est de permettre la commercialisation d’une première tranche
de 21 hectares au printemps prochain.
départements. Le giratoire sur la RN 66 avec son
barreau routier en prévision pour 2010 ne fera que
renforcer son intérêt, en plaçant le parc d’activités à
quelques minutes de la RN66. La proximité de la
ville et de ses services, alliée au bon rapport qualitéemplacement (on pensera à la vue incomparable
sur le massif vosgien), augmentent encore son
attractivité pour les entreprises. A l’heure actuelle,
plusieurs demandes d’implantation sont à l’étude.
ette zone industrielle communautaire est
empreinte d’une connotation environnementale, toutefois sans aller jusqu’aux
normes strictes de Haute qualité environnementale
(HQE) afin de ne pas ajouter de contrainte supplémentaire aux chefs d’entreprises intéressés. Pour
ces derniers, un architecte-conseil ainsi qu’un paysagiste-conseil sont à disposition pour harmoniser
l’esthétique et l’architecture de la zone. Une concertation étroite entre le chef d’entreprise, la
Communauté de communes du Pays de Thann et la
SERM (Société d’Equipement de la Région
Mulhousienne) facilitera une implantation rapide sur
le site.
Les atouts de ce parc d’activités sont indéniables.
Son emplacement géographique, d’abord, est déterminant puisqu’il se situe au carrefour de différents
C
Contact
La Communauté de Communes du Pays de Thann
à l’embarcadère au 03 89 35 70 70
La Société d’Equipement de la Région
Mulhousienne (SERM) au 03 89 43 87 67
9
p
ARCOURS
André et Jean-Pierre Rohmer
deux frères au service de la communauté
ndré et Jean-Pierre
Rohmer sont tombés
dans le bain associatif avec les Petits chanteurs,
en 1956. L’implication dans
le chant choral est “une
façon de s’immerger dans le
local” pour les jeunes frères.
En 1962, leurs voix muent et
ils quittent les Petits chanteurs pour rejoindre les
Scouts de France. André s’y
investit pendant une dizaine
d’années (Pionniers, Routiers, encadrement...).
Moniteur de colonie de
vacances, il retrouve les
Petits chanteurs à “La Pinède”
en 1966 et chante depuis 68
avec le pupitre des basses.
Au lycée, il participe à la
création de l’équipe de
rugby de l’Association sportive du lycée de Thann
(ASLYT), qui donnera naissance un peu plus tard au
club officiel de rugby de la
cité. En 1968, André Rohmer
passe son Bac et est nommé
professeur à Saint-Amarin.
Tout en exerçant son métier,
il passe sa licence d’histoire
par correspondance. En
1973, c’est le service militaire : après les transmissions à
Epinal, le 44e RT régiment
semi-disciplinaire de Landau
(Palatinat) l’a beaucoup marqué. « Je me souviendrai
toujours de cette phrase,
entendue à notre arrivée :
“Voilà les intellectuels qui
arrivent, il va falloir en faire
des hommes.” » Il obtient de
ses supérieurs, que les
appelés puissent pratiquer
des sports collectifs en lieu
et place des corvées. A
Berlin, toujours dans les
transmissions, André Rohmer
vivra la Guerre froide en
direct. De retour à Thann, il
est nommé au collège Rémi
Faesch, et s’engage parallèlement en maîtrise d’histoire.
A
Confiance
en la jeunesse
Les recherches lui feront
rencontrer Joseph Baumann,
l’illustre historien local, qui
l’incite à rejoindre la société
des Amis de Thann vers
1975.
Entre 1977 et 1983, il est élu
au conseil municipal, où il se
consacre essentiellement
aux questions culturelles.
« Mon grand centre d’intérêt
a été le jumelage ThannGubbio. J’ai aussi eu à traiter
des problèmes de la mu-
Parcours différent pour
Jean-Pierre Rohmer, mais
proche dans la logique du
“service”. En 1964, avec les
“Routiers”, son premier
camp Scout en Palestine lui
a “fait découvrir un autre
monde, ce qui n’était pas
une opportunité courante
pour la jeunesse”. L’expérience lui a “ouvert l’esprit”,
et confirmé son goût pour
les voyages. Aujourd’hui
encore, à travers ses responsabilités dans le domaine de l’énergie électrique,
au sein de l’entreprise
Clemessy, Jean-Pierre Rohmer
ne cesse de parcourir le
globe. En 1965, il participa
au lancement des Rangers,
aujourd’hui les garçons de
11 à 14 ans des Scouts de
France. Durant son service
militaire, dont 10 mois en
Polynésie, il perfectionne sa
formation professionnelle à
la conduite d’une centrale
électrique. A son retour, il
prend la responsabilité des
11-14 ans, tâche dont il s’acquittera jusqu’en 1978. A la
rentrée 1980, il devient Chef
de Groupe des Scouts de
sique municipale, de la
construction du Relais... »
Depuis 1985, il préside la
société d’histoire “Les Amis
de Thann”, tout comme il est
l’un des piliers des Petits
chanteurs. Il donne aussi un
coup de main à la chorale
de la collégiale.
Depuis le décès de Joseph
Baumann, il est responsable
des archives historiques de
la ville, accueille et guide le
public, notamment les étudiants qui préparent des
mémoires ou des thèses.
Dernière activité en date, à
côté de l’informatique : la
généalogie, à laquelle il
consacre de longues heures
au milieu des archives municipales.
10
France de Thann, avant d’être
aussi nommé Responsable
de Secteur des Guides de
France de la ville en 1986.
En évoquant l’unification des
deux mouvements, en 2004
Jean-Pierre Rohmer constate : “D’une certaine manière,
on a fusionné bien avant
l’heure.”
Animateur d’une communauté éducative, il est garant
du scoutisme et guidisme
vécu localement. Sa mission
vise à la promotion du projet
éducatif complet des Scouts
et Guides de France pour
les garçons et les filles. Il
veille aujourd’hui au bon
fonctionnement du groupe
de Thann, à l’encadrement
des 8 unités, à la qualité et à
la réussite des projets des
jeunes.
Parmi ses projets, il y a évidemment le centième anniversaire du scoutisme en
2007, qui marquera la fête
de groupe du mois de
février. Après quarante ans
d’engagement, s’il songe à
passer la main un jour, il ne
peut se faire à l’idée d’abandonner complètement le
scoutisme : « Le jour où je
serai en retraite, je me trouverai une autre activité,
pourvu qu’elle soit dynamique. Dans les actions de
solidarité par exemple. Je ne
me vois pas rester sur mon
canapé, c’est impossible ! »
Mais qu’est-ce qui fait courir
Jean-Pierre Rohmer ? « Ce
qui m’interpelle, c’est d’aider
les jeunes à grandir, à se
prendre en mains et à devenir des hommes qui vivent
debout et responsables. Il
faut leur faire confiance et
positiver leurs actions. La
société peut faire davantage
de choses pour la jeunesse,
et souvent ce n’est pas très
compliqué. »
é
CONOMIE
Marché paysan
tous les premiers mercredis de chaque mois
La qualité paie
La première édition du marché paysan de Thann a eu
lieu le mercredi 6 septembre sur la place Joffre, et a
recueilli un vif succès et une grande affluence.
L’opération a été renouvelée les premiers mercredis
d’octobre et de novembre, de 15 heures à 18 heures.
’objectif, largement atteint,
était de renforcer l’attractivité commerciale de la ville en
proposant une offre qui se
L
démarque de la grande distribution par son origine et par sa qualité. Le marché n’est ouvert qu’aux
producteurs qui commercialisent
des produits fabriqués avec des
matières premières de la ferme.
La plupart d’entre eux font partie
du réseau “Bienvenue à la
Ferme”, marque nationale déposée par la Chambre d’Agriculture.
On y compte les yaourts, fromages frais et autres crèmes de
Joël Pfauwadel, Fabrice Guillot ou
Vincent Meyer. Les charcuteries
et viandes diverses de Jean-Paul
Schmitt et Marlyse Hell. Le miel de
Louis Sig côtoie les sirops, tisanes
et confitures de Guillaume
Sourdril, ainsi que les vins alsaciens de Martine Huttard.
Les commerces de Thann livrant à domicile
Fleurs Vetter
Jardin d’O
19, rue du Général de Gaulle
03 89 37 08 87
Fleurs Jardin d’O
36, place de Lattre de Tassigny
03 89 37 10 21
Pizza Azzura Express 35, place de Lattre de Tassigny
03 89 37 04 50
Optique Willig
43, rue de la 1ère Armée
03 89 37 09 41 (livraison à domicile)
Maurer Frères traiteur 9, place de Lattre de Tassigny - 03 89 37 51 65
(livraison à partir de 20 personnes)
Planètes Computers
126, rue de la 1ère Armée - 03 89 37 27 67
(dépannage à domicile)
Thur Ménager
Services
23, rue St-Jacques - 03 89 35 70 40
(dépannage urgent à domicile)
Cordonnerie
Serrurerie du Centre
1, rue Gerthoffer - 03 89 37 02 22
(dépannage serrurerie)
Supermarché Match
38, rue du Gal de Gaulle - 03 89 37 80 50
(gratuit à partir de 30 € d’achats)
11
La charte du
commerce
La Charte du Commerce et de l’Artisanat signée
le 23 septembre 2004 se révèle être un outil de
développement et un facteur de regain pour le
commerce. Elaborée en partenariat, elle est
financée sur une période de 3 ans pour un tiers
(soit 15 000 €) par la Chambre de Commerce et
d’Industrie, un tiers par l’Association des commerçants du Pays de Thann, et le dernier tiers
étant à la charge de la Communauté de
Communes et de la Ville de Thann (7 500 € chacune).
Trois axes ont été retenus pour parvenir à l’objectif ciblé : développer l’image et l’attractivité
du Pays de Thann, promouvoir et valoriser son
offre commerciale, améliorer son cadre urbain
et son accueil. Des actions concrètes ont été
définies pour chacun d’entre eux telles par
exemple la diffusion de chèques cadeau ou la
mise en place d’une carte de fidélité.
La première opération phare, le chèquecadeau, s’est concrétisée en octobre 2004. La
seconde action est la mise en place d’une carte
de fidélité gratuite aux commerçants du Pays
(la carte Pass’Thann). Chaque commerçant
détermine librement l’avantage qu’il attribue à
ses clients sur présentation de la carte. Il est
également procédé régulièrement à un tirage
au sort parmi les porteurs de la carte et à l’attribution à cette occasion de chèques-cadeaux.
Cette seconde opération a été lancée officiellement le 19 mars 2005.
Une troisième opération vise les seniors et les
personnes à mobilité réduite. Afin de leur permettre de circuler à l’intérieur des 13 communes du Pays de Thann, la Charte prend en
charge 75 % du prix de la course de taxi. La
société Ambulances Thannoises assure cette
prestation à la seule condition qu’une réservation ait été faite la veille pour le lendemain et
avant 11h pour l’après-midi.
Dans le cadre de ses compétences dans le
domaine économique, la Communauté de
Communes a initié, il y a quelques mois, une
réflexion sur l’avenir du commerce dans le Pays
de Thann.
é
Les nouveaux
CONOMIE
DOUCE INSOLENCE
29, rue de la 1ère Armée
Sandra Michelutti a ouvert son premier commerce le 12 septembre avec la lingerie
féminine et masculine “Douce insolence”, au 29 rue de la 1ère Armée. Elle y propose
autant de produits de mode que de grandes tailles, avec des marques d’appel :
Simone Perele, HOM, Passionata, Steffi... Mme Michelutti a élargi sa gamme avec un
coin “coquin” pour les sous-vêtements franchement sexy, à proximité des cabines
d’essayages à l’arrière du magasin. Une précaution qui évitera de choquer la clientèle
non intéressée. “Douce insolence” fait partie de l’Association des commerçants
thannois, ce qui signifie que les chèques Pass’Thann sont valables dans sa boutique
pour les idées cadeaux. Ouverture : du mardi au vendredi, de 9h à 12h et
de 14h à 19h. Le samedi, de 9h30 à 17h. Contact : [email protected]
ONLY GIRLS JUNIOR
31, rue de la 1ère Armée
Ibrahim Yildiz, lui, n’en est pas à son premier magasin, puisqu’il ouvre sa quatrième
échoppe à Thann. Après avoir repris et relancé un dönner kebab, une friterie
et la boutique “Lolita”, il décline cette dernière en “Only Girls Junior” avec
du prêt-à-porter pour les 0 à 14 ans. Il a rénové les locaux du 31 rue de la 1ère Armée
de A à Z pour ouvrir ses portes à la rentrée. Au final, il propose deux cabines
d’essayage et une salle de jeux pour les enfants. Il revendique des tarifs abordables,
et renouvelle ses stocks tous les deux mois. Quant à ce qui reste en rayon,
il en divise le prix de moitié dans les deux mois qui suivent.
“Only Girls Junior” est ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h30.
BIJOUTERIE GRUNENWALD
14, rue du Général de Gaulle
Depuis le 10 octobre, la bijouterie Grunenwald accueille sa clientèle dans les locaux
restaurés et modernisés de l’ancienne boutique Ey. Il s’agit de la troisième échoppe de
la famille Grunenwald, bien connue des amateurs de belles montres à Cernay et
Masevaux. Le magasin a été l’objet de travaux durant les mois d’août et de
septembre. Il en ressort lumineux et marqué par davantage de visuels : le but était que
chacun puisse entrer juste pour le plaisir de regarder, sans se sentir obligé d’acheter.
La gérante se félicite d’ailleurs d’attirer de plus en plus de jeunes gens, car elle affiche
des produits accessibles à tous les budgets. La bijouterie assure la réparation de
toutes les marques confondues, grâce au savoir-faire de Jean-Luc et Philippe,
diplômés de l’école d’horlogerie du musée du Locle et de la Chaux de Fond (Suisse).
Dans les vitrines, on trouve les grands classiques de chez Festina, Tissot, Adidas ou
Casio, mais aussi les bjoux Morgan, Guy Laroche ou Cacharel. Ouverture : du mardi
au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h, le samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
STAR VIDEO
27, rue Gerthoffer
Le vidéoclub “Star Vidéo” a rouvert ses portes le 28 février suite
à son déménagement au 27 rue Gerthoffer. L’offre n’a pas changé : si les VHS
ont disparu des rayons, le choix en films, spectacles, dessins animés
sur DVD est toujours aussi grand, et renouvelé au fil de l’actualité.
Alexandra Romann a repris la gérance dont son époux Fabrice était auparavant
responsable. “Star Vidéo” fait également office de relais-colis.
TATOO ECLIPSE
4, place Joffre
“Tatoo Eclipse” propose, depuis le 24 juillet, son savoir-faire en matière de
tatoo-piercings, pose de strass dentaires, bijoux fantaisies et vêtements stylisés, au
4 place Joffre. Quatre espaces sont dédiés à l’accueil, au piercing, au tatoo et à la
désinfection. Pour les mineurs, la présence d’un parent est nécessaire, sachant
que 15 ans est l’âge minimum exigé. Derrière le comptoir vous accueillent
Stéphane Rauseo, spécialisé dans les genres tribal et ethnique, ainsi que Nathalie
Monti, pour la couleur et les dessins. La boutique dispose de modèles préconçus,
mais le client peut également en faire créer de manière personnalisée directement sur
place. Ouverture : le lundi de 13h30 à 19h. Le mardi, mercredi et vendredi
de 11h à 19h. Le samedi de 9h à 17h. Fermé le jeudi.
12
commerces
ESPACE SFR
41, rue de la 1ère Armée
Imane Tabeut gère depuis le 28 septembre le nouvel espace
de téléphone SFR au cœur de rue de la 1ère Armée. Une large gamme de mobiles
et d’abonnements, mais également des accessoires (housses, kits blue-tooth,
câbles pour ordinateurs...) et autres mini-forfaits Internet ou téléphones
sans engagement sont proposés derrière sa vitrine. Les assurances mobiles et
le service après-vente tout SFR sont également assurés,
avec une garantie de 24 mois. Le magasin gère aussi la facturation, et prend
en charge les commandes pour toutes marques de portables.
Ouverture : le lundi de 14h à 19h. Du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h.
Le samedi de 14h à 18h.
BOULANGERIE “LA RONDE DES PAINS”
16, rue du Général de Gaulle
Les frères Frédéric et Raymond Kieffer ont ouvert le 4 décembre,
au 16 rue du Général de Gaulle, la boulangerie “La Ronde des pains”.
Dans cet établissement, les pâtisseries traditionnelles trouvent également leur place :
tartes, charlottes, mokas, éclairs ou mille-feuilles seront à l’étalage,
au côté de toutes sortes de pains, dont la baguette “Grand siècle” de Campaillotte.
A partir de janvier, les horaires d’ouvertures seront : du lundi au vendredi
de 5h à 19h non stop. Le samedi de 5h à 17h non-stop.
TABAC “LE CLEMENT”
76, rue Clemenceau
C’est ainsi que Denis Sievert a baptisé l’ancienne échoppe “Esther”
qu’il a reprise, en référence à... la rue Clemenceau où il se trouve, tout simplement.
Cet ancien commercial mulhousien assure l’accueil à la clientèle
depuis le 1er avril, dans ce loto-tabac-presse qui fait également office de dépôt
pressing. 1200 titres de quotidiens sont notamment disponibles dans ses rayons.
Une vidéosurveillance a été ajoutée à l’intérieur du magasin,
de même qu’une nouvelle alarme. La caisse se verra bientôt informatisée.
Ouverture : du lundi au samedi, de 7h30 à 12h15 et de 13h15 à 19h.
Le samedi, de 13h15 à 17h30.
ESPACE “CYBER-PHONE”
4, rue St Jacques
Depuis début octobre, l’Espace Cyber-phone met à disposition
de sa clientèle la téléphonie nationale et internationale à tarifs réduits, ainsi que le fax,
dans quatre cabines individualisées. Parallèlement, cinq postes informatiques
permettent une activité interactive complète : surf, traitement de textes, recherches
en ligne aussi bien que jeux en réseau. Possibilité de réserver la salle informatique,
pour 2,5 € de l’heure. La gérante Sabira Amaskour-Gamri met son aide
au service des débutants, sur ordinateurs aussi bien qu’au téléphone pour
les langues étrangères.
Ouverture : du lundi au dimanche de 9h à 22h30.
CONFIANCE ASSURANCES
19, rue Gerthoffer
Une agence “Confiance assurances” a ouvert ses portes
dans la rue Gerthoffer au milieu du mois de juin. “Confiance assurances”
est déjà présent à Mulhouse, et le sera bientôt à Colmar. Les services proposés
concernent les assurances à risques aggravés, mais aussi tous les types
d’assurances aux dommages et aux personnes.
Ouverture : tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 18h30.
Fermé les lundi et samedi matins.
13
v
IE DES ASSOCIATIONS
Une nouvelle association
anime l’école de musique
Depuis le 1er janvier 2006, l’école de musique
municipale de Thann s’est constituée en association pour la gestion et la rémunération des
professeurs. L’association s’intitule “Ecole de
musique de la ville de Thann”. Le fonctionnement, l’achat du matériel et les locaux restent
sous la responsabilité de la Ville.
a nouvelle équipe
épaule le secrétariat et
la direction dans l’organisation et la gestion des
220 élèves que compte
l’école de musique. La composition du comité de direction est la suivante :
• Présidente :
Mme Yvonne STROZIK
• Secrétaire : Mme Nadine
ARCHAMBAULT
• Trésorier :
M. Edmond WISS
• Vice-Présidente :
Mme Martine STOCKEL
• Secrétaire-adjoint :
Mme Monique BARREAUD
• Trésorier-adjoint :
Mme Martine JENN
• Assesseurs :
M. Tino CALLIGARO
Mme Maria ESPIN
M. Joseph GARNIER
M. Olivier MALBOS
M. André REICHERT
L
violoncelle, contrebasse,
guitare, harpe, flûte à bec,
flûte traversière, hautbois,
clarinette,
saxophone,
trombone, trompette, percussions, batterie, chant,
cor d’harmonie, tuba.
Les ensembles et
orchestres actifs à
l’Ecole de Musique sont :
• L’Ensemble Instrumental
de Thann,
• L’Orchestre à cordes
interécole,
• L’Ensemble Baroque,
• L’Orchestre Junior,
• L’Ensemble de clarinettes,
• L’Ensemble de
flûtes à bec,
• L’Ensemble de guitares,
• L’Ensemble de
saxophones
• L’Atelier musique assistée
par ordinateur.
Par ailleurs, un Conseil
d’école et un Conseil pédagogique seront mis en
place. Ils proposeront les
grandes lignes pédagogiques de l’école de
musique. Les cours sont
assurés par 17 professeurs,
y compris le directeur de
l’établissement, M. Guy Egler.
L’école de musique de la
ville de Thann enseigne les
disciplines suivantes :
• Dès l’âge de 3 ans :
initiation à la musique.
• A partir de 6-7 ans, et quel
que soit l’âge :
piano, piano-jazz, clavecin,
orgue à tuyaux, violon, alto,
Le comité de l’association de l’école de musique de Thann
14
Au cours de l’année 2007, le
département “musiques actuelles” sera renforcé (Jazz Rock). L’Ecole de Musique
de la Ville de Thann prend
donc ainsi un nouveau
départ...
Pour tout renseignement,
vous pouvez contacter
le secrétariat
de l’Ecole de Musique :
les lundi, mardi et vendredi
après-midi de 14h à 18h
ou les mercredi et jeudi
matin de 8h à 12h
Tél. 03 89 37 35 50
Timbres et culture
la bonne recette
de la société philatélique
Les jeunes de la société philatélique thannoise
vous invitent à voyager avec eux le temps d’une
courte escapade au pays des timbres. Cette
année, pour la première fois, un travail collectif
a vu le jour. De la plus jeune au plus ancien de
ces pré-ados, tous se sont donnés à fond dans
la réalisation du projet commun présenté en
novembre au Relais culturel.
e travail de recherche
dans les catalogues,
les revues, voire les
dictionnaires, la présentation et le choix des textes
sont les fruits du travail de
ces futurs “grands” philatélistes.
Il y a maintenant un peu plus
de dix ans que la Société
philatélique de Thann a vu le
jour. Si les débuts ne furent
pas encourageants, bien
vite l’équipe s’étoffa. Au plus
fort de son activité, 14 jeunes de 7 à 15 ans ont fait
vivre la section. Si les plus
âgés ont quitté l’association
pour continuer, qui des
études, qui pour entrer dans
le monde du travail, gageons
qu’ils retrouveront bien vite
leurs timbres et par là même
l’envie de reprendre.
L
nécessaire pour débuter,
que se soit la pince, le premier album, voire la loupe.
Les seules obligations sont
l’assiduité aux réunions
(chaque deuxième samedi
du mois de 14 h à 16 h), la
bonne humeur et surtout de
s’engager moralement pour
au moins 2 années.
Les futurs collectionneurs
apprennent le goût de la
présentation, mais aussi les
règles à respecter pour pouvoir exposer en compétition.
réservées, à savoir l’expo du
Pays Thur-Doller réunissant
les jeunes des sociétés de
Cernay, Masevaux et de
Thann et environs.
La SPT fournit le matériel
Que font
les jeunes dans
cette section ?
D’abord ils apprennent à
rassembler des timbres, à
les décoller, les ranger et les
trier par pays ou par thèmes.
Ils découvrent des pays
(géographie et même géopolitique), l’histoire à travers
moult personnages ou inventions, mais aussi ils mettent
en valeur leurs goûts personnels. Ils participent à deux
expositions qui leur sont
15
Président :
Michel Jolly
26, rue Mertzdorf
68800 Vieux-Thann
Moniteur :
Dominique Perry
2bis, rue Gallieni
68760 Willer-sur-Thur
v
IE DES ASSOCIATIONS
EPICEA
un savoir-faire et un savoir-vivre
“En 2002, le chantier d’insertion par l’environnement porté par EPICEA a démarré ses
activités avec pour principal objectif d’aider et
d’accompagner des personnes en grande difficulté. Il s’agissait d’accueillir un public très
éloigné de l’emploi pour l’amener vers une
reconnaissance sociale et professionnelle. Il
s’agissait également de contribuer à l’amélioration du cadre de vie, à travers des travaux d’entretien et d’aménagement de l’environnement.”
’est avec ces quelques mots, sur le site
web www.epiceaalsace.fr, que le président
d’Epicéa Marcel Claerr résume efficacement l’activité
de l’association. Epicea
s’adresse à toute personne
en situation d’insertion difficile. Sur une durée maxima-
C
assure aussi l’accompagnement social (aides au budget, logement, santé...) et
professionnel (aide à retrouver un emploi). Et par la
même occasion, les salariés
se forment à l’obtention du
brevet de secouriste.
L’association travaille avec de
nombreux clients et collectivités du Pays Thur Doller : la
Ville de Thann lui confie
entre autres des espaces
verts, la SNCF le
déneigement de
la gare en hiver ou
la Communauté
de communes le
portage de documents dans les
boîtes aux lettres et
autres travaux d’environnement.
le de 24 mois, elle propose
plus qu’un emploi : elle
transmet aussi un savoirvivre, et redonne confiance
en eux à ses salariés. Sous
sa tutelle, ces derniers effectuent des travaux d’espaces
verts, avec un entretien
d’accompagnant tous les
quinze jours. Mais Epicéa
16
EPICEA
L’Embarcadère
5 rue Gutemberg
68800 Vieux-Thann
Tél. 03 89 35 70 54
Fax 03 89 35 70 53
E-mail :
[email protected]
Les “Restos” se diversifient
et accueillent toute l’année
Depuis le 4 décembre, les 25 bénévoles du
relais thannois des Restaurants du cœur s’impliquent dans la 22e campagne hivernale de
l’association. Et des bénévoles, en cette saison
particulièrement dure pour les plus démunis,
les Restos en ont bien besoin.
omme le rappelle
Lucienne Luchetta,
responsable locale :
“Le centre ne peut tourner
qu’avec l’aide de tout le
monde. Pas uniquement celle de quelques membres.”
C’est d’ailleurs avec une
nouvelle équipe, en mai dernier, que Mme Luchetta est
arrivée à la présidence des
Restos du cœur thannois et
dispose du soutien actif de
Josiane Steiger, co-responsable. Qui sont ces béné-
C
uniquement de la nourriture.
Meubles d’occasion, vaisselle, vêtements complètent
la gamme du service rendu.
Depuis peu, un coiffeur en
retraite vient également offrir
son savoir-faire sur place,
une fois par mois. A l’approche de Noël, Mme Luchetta
envisage aussi de préparer
des cadeaux pour les bambins des bénéficiaires.
voles ? 75 % de femmes,
pour la majorité jeunes
retraitées ou salariées à mitemps.
Dans les locaux mis à disposition par EDF/GDF, Mme
Weibel a mis en place, pour
l’ouverture de la campagne
d’hiver, une petite bibliothèque à disposition des
bénéficiaires. Un système
simplifié d’emprunt, qui vise
aussi à les responsabiliser.
Car les Restos du cœur ne se
cantonnent plus à distribuer
La distribution de denrées
alimentaires reste pourtant
l’activité première des Restos.
Grâce aux invendus que leur
fournissent plusieurs commerces locaux, notamment
le Super U de Bitschwillerles-Thann et certaines boulangeries thannoises, l’ “intercampagne” est possible : le
centre est ouvert toute l’année, même en été.
Handball La vitalité du club Thann-Steinbach
Le Handball-club Thann-Steinbach est fort de
plus de 200 licenciés, dont un tiers est âgé de
moins de douze ans (équipes féminines comprises). Sa création remonte à 1971, et le club a
fêté dignement ses 35 ans d’existence en novembre dernier. A cette occasion, la Médaille
d’honneur de la Ligue d’Alsace a été remise à la
Ville de Thann pour mettre en valeur son soutien depuis les origines.
n division masculine, le
Thann-Steinbach
compte quatre équipes
de seniors, et une équipe
qui s’est qualifiée en prénationale, où elle compte
bien se maintenir en place.
En division féminine, une
équipe s’est qualifiée en
excellence départementale.
Du côté des jeunes (moins
de 12, 14 et 16 ans), trois
E
re des milliers de visiteurs au
Relais culturel depuis 21 ans
en octobre. De même que la
marche gastronomique du
Rangen, en juin, illustre l’entente des handballeurs avec
leurs confrères du Rugby
club thannois.
joueuses sont montées en
entente Thur avec Cernay,
et trois garçons en championnat. Le club ThannSteinbach compte également sur l’apport de son
école de handball pour les
tournois.
Parmi les manifestationsphares qu’il organise localement, il faut cibler la Bourse
aux modèles réduits, qui atti-
17
Le président de l’association
depuis six saisons, Patrick
Omeyer, s’apprête à passer
la main à Emmanuel Rabis,
lors de l’Assemblée générale de juin 2007. Tout a déjà
été planifié pour une transition en douceur !
v
IE DES ASSOCIATIONS SPORT
Le THON recrute!
Après la rénovation de la piscine thannoise, les membres du Thann Olympique Natation (THON) estiment que leur outil principal leur donne désormais pleinement satisfaction. D’autant plus que le club a obtenu les créneaux qu’il escomptait, et a fait le plein d’inscrits (130 à l’heure actuelle).
ais, parce qu’il a été mis en veille durant
les travaux, le THON souffre aujourd’hui
d’un manque d’adhérents au sein du
comité. Il est à la recherche de nouveaux
membres pour s’investir, et soutenir les fondateurs
dont certains sont présents depuis plus de vingt
ans. Il fait donc appel aux parents ou aux jeunes
gens susceptibles de s’intéresser à la gestion de
l’association, et, à terme, de prendre des missions
en charge. Cela traduit bel et bien un besoin
d’échange, en ne se contentant pas de faire perdurer l’existant.
M
En pratique, les activités du THON ont changé :
sur les 6 heures hebdomadaires d’occupation de
la piscine, il se consacre au perfectionnement
(enfants et adultes) et à la compétition. Auparavant, il s’occupait plutôt de l’apprentissage ainsi
que de l’aquagym. Pour les inscrits, cela représente une heure dans l’eau chaque semaine, sur
environ 10 mois.
Contact :
le président
André Tschann au 03 89 37 70 61
18
a
NIMATIONS
Le Relais culturel
fait le plein
d’animations
Les Expressions contemporaines
reviennent en 2007
Fidèle à sa politique culturelle,
la Ville de Thann prépare pour
2007 sa septième manifestation d’art contemporain,
“Expressions contemporaines”.
Les dernières éditions se sont
articulées autour de la notion
de duo : en 2003, “Parrainartiste”, et en 2005, “Passéprésent”.
En 2007, le thème reliera plasticiens et associations locales,
en différents points de la cité :
au Relais culturel régional, à la
Médiathèque du Pays de
Thann, au Musée des Amis de
Thann...
L’originalité de la démarche
La grille des spectacles à
venir au Relais culturel en
2007 est déjà bien remplie.
Elle comptera notamment
trois comédies de boulevard. Le 28 janvier, “Espèces
menacées” verra le retour à
Thann d’Henry Guybet au
côté de Michel Jeffrault. Le
25 mars, Danièle Evenou se
mettra en scène avec “Si, si”.
Puis, le 28 avril, Christian Marin
et Jean-Claude Massoulier
présenteront “Un amour de
vache”, dans un registre
contemporain.
Côté théâtre, citons encore
les Scènes Thur-Doller, avec
“Le système Ribadier” de
Feydeau le 21 janvier, suivi le
10 février par l’humour chanté
des “Rossignols” de la compagnie Mélodie Théâtre.
Le jeune public n’est pas mis
à l’écart, puisque quatre animations lui sont réservées. Le
21 février, Stéphane Herrada
de la Compagnie des 100 grillons mènera son public entre
tradition et magie, avec “La
pagode de Li”. Le 21 mars,
place aux courses de voitures
dans l’Italie des années 1950,
avec “Une Topolino aux mille
miles”, par le Teatro Gioco
Vita. Le 28 avril, les chansons
de notre enfance seront revisitées par Virginie Schelcher et
Dominique Zinderstein de la
compagnie Le Vent en Poupe,
dans “Gentil coquelicot”. Et le
23 mai, “Calligraffitti” proposera une approche ludique de
l’écriture et des mots grâce au
théâtre d’ombres, par la compagnie La Loupiote.
En janvier, à travers 30 films, la
troisième édition du festival
Augenblick mettra en avant
le jeune cinéma allemand
entre Thann et Cernay, en
collaboration avec l’Espace
Grün. Les films du patrimoine
seront aussi évoqués à cette
occasion, avec pour thème
l’expressionnisme allemand.
Du 23 janvier au 9 février.
L’inauguration se fera à Thann
sous la forme d’un cinéconcert.
thannoise réside dans le fait
d’impliquer les artistes et leurs
œuvres dans le terroir local.
Le résultat : des rencontres
passionnantes entre les créateurs et un public de tous
âges. Par exemple, plus de
600 élèves de la maternelle
aux collèges ont visité l’exposition en 2005 ! Le challenge
est de donner la possibilité de
découvrir des œuvres d’artistes contemporains.
A noter, l’exposition de 2005,
décentralisée cet automne à
Sigmaringen commune amie
d’Allemagne, qui a été un
grand succès.
19
Le Relais culturel participe
également à l’éducation à
l’image de la jeunesse locale,
par le biais des opérations
confrontant école - collège lycée et cinéma. Pour les têtes
blondes des primaires et
maternelles de Thann, VieuxThann, Roderen, Goldbach et
Mitzach, des séances sont
prévues autour des films Mon
voisin Totoro, Jour de fête, Les
contes de la mère poule et
Edward aux mains d’argent.
Pour les collégiens de Thann
et Saint-Amarin, les séances,
financées par le Conseil
général, se dérouleront entre
Cernay (classes de 6e et 5e) et
Thann (4e et 3e) autour de La
planète des singes, O’Brother,
ou encore Le tombeau des
lucioles. Une action pour
laquelle tous les enseignants
du Haut-Rhin ont été formés
au Relais culturel. Enfin, les
potaches des lycées ScheurerKestner et Charles-Pointet
découvriront Fury, Dead man
et Sous la peau de la ville, tout
comme leurs congénères de
Guebwiller et Wittelsheim
dans les cinémas de leurs
villes.
L’exposition internationale
“L’œuf en habit de fête” prendra ses quartiers au Relais
culturel le week-end des 17 et
18 mars. Cette grande rencontre réunira une cinquantaine de collectionneurs d’œufs
décorés, sur le thème annuel
de “l’œuf en folie”. L’objet de
cet art fragile sera présenté
sous toutes ses formes : naturel (œufs d’autruches, de
cane), en bois, en porcelaine
ou en verre gravé. Il peut être
peint, brodé, ou même travaillé sous forme de boîte à
bijoux. Il sera aussi possible
de participer à des ateliers.
Et puis, en renfort aux Jeudis
du Relais, qui animent l’établissement une à deux fois
par mois, une nouveauté vient
a
NIMATIONS
Suite article “Le Relais culturel fait le plein d’animations”
se greffer sur le programme
mensuel : le Forum du jazz.
Un mardi par mois, la part
belle sera faite aux amateurs
du genre. Première le
6 février lors du “Jazz au
cinéma”, avec Tino Calligaro
et Guy Mergenthaler, anciens
animateurs d’une émission
dédiée au jazz sur les ondes
de Radio Cigogne.
N’oublions pas la pièce
“Cendrillon” des ateliers de
l’établissement Saint-Joseph
le 7 janvier, le concert de
Nouvel an par l’orchestre de
Saint-Louis le 14 janvier, la
représentation des Tempo
Kids le 3 février, la fête
annuelle des Scouts de
France le 17 février et la
venue de Claude Vanony le
2 mars. Enfin, avis aux amateurs de belles images : le
15 mars, le club photo de
Soultz “La Focale 1909” viendra projeter au Relais culturel
ses diaporamas commentés
par les poètes du Florival “les
Verts grisants”.
Jeunes : les animations de 2007
Vosgien assurera une fois de
plus buvette et petite restauration.
● Un site web dédié aux animations destinées à la jeunesse est en train de voir le jour :
www.68800-jeunes.fr. Il sera
alimenté par les jeunes euxmêmes, et constituera une
branche indépendante du site
de la Ville.
● En partenariat avec l’atelier
vidéo du Relais culturel, le
Service jeunesse propose la
création d’une vidéo sur un
thème à définir ensemble.
● Lors de la retraite aux flambeaux du 14 juillet 2007, à
nouveau une distribution gratuite de lampions aura lieu, en
même temps que le défilé
investira la ville.
Pour toutes ces activités,
contacter Elisabeth Clevy au
Service jeunesse de la Ville :
[email protected]
Côté sports
● Pour la saison hivernale, du
26 février au 2 mars, et du 5 au
3 mars, une activité ski alpin
est proposée sur deux fois
cinq jours au Markstein. Coût
du stage : 145 €. De 6 à
14 ans, pour skieurs débutants et confirmés.
● Les mercredis de neige, au
Markstein et au Grand Ballon,
reprendront effet dès l’ouverture des stations. Inscriptions :
32 €, puis 15 € par sortie.
● Du 23 au 27 avril, de 8h30 à
17h30, le Centre de loisirs et
sans hébergement (CLSH)
propose une série d’activités
variées, par exemple au parc
aventures d’Arbres en arbres
à Kruth, en passant par
Europa Park et autres balades
nature sur les hauteurs locales. Pour le 6-14 ans. Coût :
110 €.
● Du 4 au 20 juillet, stages
d’animations estivales. Un
programme riche comprenant
quelque 80 activités, allant du
canoë-kayak à la peinture,
sera à nouveau disponible.
● Enfin, du 30 juillet au 24 août,
le Centre de loisirs accueillera
à nouveau la jeunesse environnante, avec un programme comparable à l’année
écoulée. Pour les 6-16 ans.
Pour toutes ces activités,
contacter Jean-Paul Pfertzel
au Service des sports de la
Ville.
Concert du chœur de Vuadens et
des chanteurs de Candy en Gruyère
Dans le cadre des journées
du patrimoine 2006, le 16 septembre dernier, les visiteurs
ont pu assister à la Collégiale
de Thann à un concert du
chœur mixte de Vuadens et
des chanteurs de Candy en
Cinéma en plein air au centre-ville.
● Durant les vacances d’avril,
un chantier de jeunes destiné
aux 14-18 ans est prévu
autour du Chêne Wotan, en
collaboration avec l’Office
National des Forêts. Il s’agira
notamment de re-lasurer l’abri
du site.
● Après la participation de
sept jeunes Thannois sur un
chantier d’espaces verts à
Gubbio, au cours de l’été dernier, en 2007 ce sont sept jeunes Italiens qui seront reçus
dans la cité de Saint-Thiébaut.
Ils seront vraisemblablement
associés aux travaux de ré-
Gruyère (Suisse) organisé par
la chorale Aubade de Wittelsheim. Les choristes qui se sont
présentés en costumes traditionnels ont interprété d’anciennes chansons qui font
partie du patrimoine français.
habilitation des ruines de
l’Engelbourg. La Ville espère
leur offrir une qualité d’accueil
et d’organisation aussi élevée
que celle dont Gubbio a fait
bénéficier à ses hôtes. L’objectif de ces échanges chaleureux est de favoriser une
bonne communication entre
les jeunesses des deux communes.
● Le Conseil des jeunes organisera en 2007 la septième
édition de sa soirée cinéma
en plein air, comportant une
animation musicale en première partie. Le Ski-club
Concert à la Collégiale de Thann.
20
Ambiance de Noël
au Pays de Thann 2006
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
★
21
Conseil Municipal
t
28 juin 2006
HANN AU QUOTIDIEN
QUOI DE NEUF SUR LE SITE WEB DE LA VILLE ?
De nombreux services sont
disponibles sur le site web de
la Ville de Thann, qui simplifient les démarches aux
citoyens, ou évitent, tout simplement, les déplacements en
mairie. C’est l’un des intérêts
majeurs de l’interactivité procurée par le site. On y trouve
notamment :
• les demandes d’actes d’étatcivil
• les pré-inscriptions à l’école
de musique
• le formulaire de demande du
magazine municipal
• la fiche de renseignement
pour les associations
• la fiche de renseignement
pour les permanences
• le formulaire “Rencontrer un
élu”
• l’inscription aux communications par e-mail des marchés
publics
• les demandes de réservation
de bois de chauffage
• les demandes de carte de
ramassage de bois mort.
Il est également possible de
consulter le Plan d’occupation
des sols (POS) en ligne, de
télécharger les formulaires liés
à l’urbanisme, à l’état-civil,
ainsi que les menus des
écoles primaires et maternelles. De même, un agenda
journalier est disponible.
Se connecter à :
www.ville-thann.fr
BILAN DE L’OPÉRATION BRIQUETTES
6700 €
de dons recueillis
Les rigueurs de l’hiver ont pour
conséquence d’augmenter les
dépenses des ménages pour
leur chauffage et cet accroissement est souvent difficile à
supporter par les familles en
situation précaire. Depuis plus
de 40 ans, l’ “Opération
Briquettes”, créée à l’origine
par les Scouts de France, permet de réunir des fonds destinés à améliorer la situation de
nos concitoyens les plus
démunis. Le Centre communal
d’action sociale (CCAS), avec
le concours des Scouts et
Guides de France, d’associations caritatives, culturelles et
sportives et de nombreux
bénévoles organisent la collecte.
En 2005, grâce à la générosité
des Thannois, le CCAS a pu
prendre en charge et régler
directement auprès des fournisseurs, tout ou partie des
factures de fourniture d’énergie de 45 familles thannoises.
L’opération Briquettes 2006 a
eu lieu le 6 novembre dernier.
La somme globale des dons
recueillis s’élève aujourd’hui à
6700 €.
On peut relever une fois de
plus la grande générosité des
Thannois. Un grand merci aux
donateurs, aux quêteurs bénévoles, jeunes et adultes et aux
associations qui ont participé à
ce traditionnel appel à la solidarité.
a approuvé :
• le procès-verbal de la séance du
conseil municipal du 16 mars 2006
• la modification des statuts de la
Communauté de Communes du Pays
de Thann - définition de l’intérêt communautaire
• la décision budgétaire modificative n° 2
budget 2006
• l’échange de terrains dans le secteur
du Kattenbachy entre la ville de Thann
et M. André FRITSCH
• la conclusion d’une convention pour
l’occupation de locaux à la gare (délibération complémentaire)
• l’acquisition d’une parcelle de terrain à
Leimbach
• la conclusion d’un avenant n°1 au marché d’entretien des espaces verts avec
l’entreprise EPICEA
• la conclusion d’un avenant pour l’aménagement de la rue du Moulin
• la conclusion d’un avenant n°2 au
contrat de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de la rue du Riegelsbourg
• la modification du mode de gestion de
la restauration scolaire et la fixation de
tarifs pour l’année scolaire 2006/2007
• la convention pour l’étude prospective
concernant le relais culturel régional de
Thann
• la délégation de maîtrise d’ouvrage à la
Communauté de Communes du Pays
de Thann pour l’organisation d’un
chantier de jeunes volontaires sur le
site de l’Engelbourg et la construction
d’un abri touristique à la Vue Zuber
• la nomination des gardes-chasses des
lots n° 1 et 2 de la chasse communale
• l’application du régime forestier aux
parcelles de forêts acquises par la ville
en 2002 et 2005
• la fixation des tarifs, la rémunération du
personnel d’encadrement et la conclusion de conventions pour le centre de
loisirs sans hébergement
• la modification et la transformation du
tableau des effectifs
• l’affectation d’une contribution au fond
sur l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique
a accordé :
• la garantie communale de la ville pour
deux emprunts de 790 010 € et de
204 415 € à contracter par l’OPHLM
pour le financement d’amélioration de
12 logements, rue Curiale, résidence
Ackermann
• la garantie communale de la ville pour
deux emprunts de 393 145 € et
176 378 € à contracter par l’OPHLM
pour le financement d’amélioration
de 5 logements 26, 28 et 30, place de
Lattre de Tassigny
• la garantie communale de la ville pour
un emprunt de 20 000 € à contracter
par l’Union Touristique Les Amis de la
Nature pour la rénovation du refuge du
Molkenrain
a décidé :
• l’attribution d’une subvention exceptionnelle pour le financement d’une
action entrant dans le projet d’école de
l’école primaire du Steinby
23
(suite en page 25)
t
HANN AU QUOTIDIEN
anciens dans le jardin public.
Encore un grand merci à
Monsieur Moga, maire de
Tonneins, à toute son équipe
CHAMPIONS DU MONDE
de pêche à la mouche
Le Thannois Virgile Arnold,
17 ans, en première STG au
lycée Scheurer-Kestner, a
décroché fin juillet le titre de
champion du monde de
pêche à la mouche junior, par
équipes, tout en se plaçant
quatrième en individuel. Avec
son collègue Nicolas Siry,
18 ans, de Roderen, ils se
sont distingués lors de la finale à Monçao, au nord du
Portugal. La compétition s’est
tenue en cinq manches de
2 h 30 sur trois cours d’eau, le
Rio Guada, le Rio Coura et le
Rio Mouro. Première équipe
sur les lieux, ils ont bénéficié
de suffisamment de temps,
durant une première semaine
d’entraînement, pour observer le poisson et déterminer
quel type de mouches employer.
« Au début j’ai eu du mal,
raconte Virgile Arnold. Mais je
m’en suis finalement bien
sorti. Les rivières étaient
petites et très boisées, ce à
quoi je n’étais pas habitué.
L’eau était claire, il fallait être
très discret. » En 15 heures
de pêche réparties sur les
cinq jours, Virgile a attrapé
une trentaine de truites.
« Honnêtement, je pensais
me classer encore mieux,
avoue le jeune homme. J’ai
quelques regrets, car le classement favorise la pêche en
équipe plutôt qu’en individuel. »
Et d’éclaircir son propos :
« J’étais face aux meilleurs
Portugais, Tchèques et Espagnols, autant dire que ça
a été dur de gagner des
points ! Le pêcheur Tchèque
a sorti 13 poissons et moi 29,
pourtant je suis classé derrière lui malgré tout... »
Après s’être hissé sur la première place du podium national en juin, Virgile Arnold a
ainsi vécu son premier championnat du monde. Et il compte bien renouveler l’expérience en 2007.
municipale et à toutes les
familles qui nous ont ouvert
leurs portes et leurs cœurs.
Inauguration de la place de Thann à Tonneins.
LA BANDA DE GUBBIO
invitée de la Ville de Thann
Dans le cadre du jumelage
qui unit les villes de Gubbio et
Thann, la ville de Thann a
accueilli la Banda de Gubbio,
un groupe musical d’une cinquantaine de personnes, à
l’occasion des festivités de la
Crémation des 3 sapins 2006.
Durant son séjour dans notre
ville, la Banda a donné un remarquable concert au Relais
Culturel avec la participation
des Chœurs des Rives de la
Thur et l’Ensemble Vocal du
Pays de Thann.
Le groupe a également défilé
dans les rues du centre ville le
30 juin.
UNE PLACE DE THANN À TONNEINS
Du 4 au 8 août 2006, une
délégation thannoise a rejoint
Tonneins pour y retrouver non
seulement nos amis tonneinquais mais également des
représentants de Zoppola,
autre ville italienne jumelée à
la cité du Lot et Garonne.
C’est une ville métamorphosée, au décor végétal d’une
grande qualité qui a accueilli
nos élus. Au marché fermier,
l’amer bière des Thannois a
fait un tabac, de même que
les charcuteries !
Une exposition de photographies de Norbert Hecht a
permis de découvrir Thann à
Tonneins. Que dire de l’exposition de coiffes en dentelle
de Josette Ménara, coiffes
dont la présentation serait du
plus bel effet également au
Musée des amis de Thann...
Entre agapes plus délicieuses les unes que les
autres, le football, le canoëkayak (qui a vu quelques
Thannois aller dans l’eau), les
visites pédestres ou à vélo, il
n’y avait pas de quoi souffler.
Le clou de ce séjour a sans
nul doute été le concours
d’élégance de véhicules
Concert de la Banda au Relais.
La Banda de Gubbio à Thann.
24
Conseil Municipal
LES GYMNASTES THANNOISES
championnes de France
Le Gym Alsatia Thann (GAT) a
engagé cette année deux
équipes en compétition nationale, où elles se sont brillamment illustrées au mois de mai.
L’une, composée de cinq gymnastes, est montée en division
1. Ce fut la première fois pour
l’Alsace qu’une équipe non
professionnelle, tous sports
confondus, décrocha le titre au
régional d’entraînement et de
formation (CREF), étaient
encore huitièmes. Pour 2006,
elles s’étaient fixé comme
objectif de se classer parmi les
cinq premières... Bravo à
Audrey Tam, Mario et Marine
Ehret, Emmanuelle Mareaud,
ainsi qu’aux deux gymnastes
suissesses : Ariella Kaestling
et Margaux Voillat.
Chloé Beha, Héloïse Kientz,
Joanne Muller, Agathe et
Chloé de Saint-Martin ont
dominé la catégorie durant
toute la saison : elles avaient
plus de 10 points d’avance sur
les seconds ! Le 17 juin, la
municipalité de Thann a honoré comme il se doit ses
sportives de haut-niveau et
leurs entraîneurs, François et
Wanda de Saint-Martin, et
Pascal Romano, au cours
d’une réception en mairie.
LES
MANIFESTATIONS
PATRIOTIQUES
DE 2007
championnat de France. Mais
il faut dire que cela faisait six
ans que le GAT travaillait en
D1, avec une progression
constante. En 2005, les jeunes
filles, intégrées au Centre
La seconde équipe a œuvré en
division Criterium, catégories
benjamines-minimes. Sur un
parcours complet (département,
Haut-Rhin, Alsace, zone Est et
enfin France à Dunkerque),
LES RENCONTRES
de la solidarité reconduites
Les deuxièmes Rencontres de
la solidarité se dérouleront au
Relais culturel le 22 novembre
2007 dans l’après-midi, et le 23
novembre 2007 sur toute la
journée. Le thème de cette édition sera “La famille, premier
acteur de la solidarité”, et sera
illustré par une projection de
film. Le philosophe-consultant
sociologue Saül Karsz interviendra lors de conférences,
tandis que les associations
caritatives locales présenteront
leurs activités. D’autres structures concernées par “la famille” seront également impliquées, telles que les écoles ou
la Médiathèque du Pays de
Thann.
Les Rencontres de la solidarité
constituent un temps de
réflexion et d’échanges entre
professionnels et bénévoles
du secteur social. La manifestation permet en outre de
mettre en valeur les actions
des associations locales.
25
Lundi 19 mars :
45e anniversaire
du cessez-le-feu officiel en
Algérie, au monument aux
morts, place de la République
●
Samedi 28 avril :
journée de la Déportation au
monument du Petit Bungert
●
Mardi 8 mai :
commémoration de la fête
de la Victoire du 8 mai 1945,
au monument aux morts,
place de la République
●
Lundi 18 juin :
Appel du 18 juin au Staufen
●
Dimanche 11 novembre :
commémoration de
l’Armistice 1918 au cimetière
militaire et au monument
aux morts,
place de la République
●
Dimanche 2 décembre :
journée nationale
d’hommage aux “Morts pour
la France” pendant la guerre
d’Algérie, et aux combats
du Maroc et de la Tunisie
●
Dimanche 9 décembre :
63e anniversaire de la
Libération de Thann,
place de la République
a décidé :
• le mandatement de subventions pour
classes de découvertes et sorties scolaires
• l’attribution de subventions aux associations culturelles
• l’attribution d’une subvention à l’association du relais culturel régional de
Thann pour sa participation à l’organisation de la fête de la musique 2006
• la répartition des subventions aux
associations sportives et de loisirs et
attribution de subventions aux associations sportives.
21 septembre 2006
a pris acte :
• de l’information sur la reprise de la
société ALBEMARLE/PPC
a approuvé :
• la création d’un marché paysan sur la
place Joffre
• la demande de subvention à la Région
pour l’aménagement de la zone du
Kerlenbach
• la conclusion d’avenants au marché de
travaux pour la création de bureaux à la
gare
• la régularisation de limite de propriété,
rue Bellevue
• la conclusion d’un avenant n° 1 à la
convention entre la ville de Thann et la
DRAC concernant les études préalables au projet de programme pluriannuel d’intervention à la collégiale St
Thiébaut
• la conclusion d’une convention de gestion 2006 à conclure entre la ville de
Thann et l’association de gestion du
centre socio-culturel
• la conclusion d’une convention avec
l’association du cercle St Thiébaut de
Thann concernant le nouveau mode
de fonctionnement de la restauration
scolaire
• la décision budgétaire modificative n° 3
budget 2006
• la modification du tableau des effectifs
a décidé :
• l’attribution d’une subvention au relais
culturel régional
• l’attribution d’une subvention au rugby
club et au handball club pour l’organisation de la marche gastronomique du
11 juin 2006
• l’attribution d’une subvention à l’association du centre socio-culturel pour
actions diverses
• l’attribution d’une subvention à la ville
de Bafia
• l’attribution d’une subvention à l’association Mix’Thur
• la répartition des subventions aux
associations ayant participé aux animations d’été et aux animations CEL
2005/2006
• l’attribution d’une subvention à l’Amicale Cycliste de Thann pour l’organisation de la “Vosgienne” et de la “Mini
Vosgienne” du 3 septembre 2006
• l’attribution d’une subvention exceptionnelle au Club Mouche de la Vallée
de la Thur pour la participation d’un
jeune Thannois aux championnats du
monde de pêche à la mouche
(suite en page 27)
t
HANN AU QUOTIDIEN
UN ESPACE D’ÉCHANGE
pour les malades du cancer
Lors des états généraux des
malades atteints du cancer,
organisés par la Ligue contre
le cancer, des patients ont
lancé l’idée d’un espace de
convivialité et d’échange,
destiné à informer les patients
et leurs proches sur la maladie cancéreuse, les traitements et leurs effets secondaires.
Ce vœu se réalise aujourd’hui
dans plusieurs hôpitaux français, dont le centre hospitalier
de Mulhouse. Les informations concernent également
UN SOUTIEN A DOMICILE
pour les handicapés
les questions d’ordre psychologique, social, juridique et
les aides existantes. Un animateur est à votre écoute et
vous aide à trouver les
réponses à vos questions. On
peut le trouver dans le secteur des consultations externes à l’hôpital Emile Muller.
L‘APA (Aide aux Personnes Agées) et Fami Emploi 68 permettent aux personnes en situation de handicap, quel que soit leur
âge, de compenser leur perte d’autonomie et leur dépendance
à travers l’accès à des services à domicile de qualité sur l’ensemble du Haut-Rhin. Ces associations de droit local à but non
lucratif et reconnues de mission d’utilité publique, bénéficient
de l’agrément qualité pour les services aux personnes.
Hôpital Emile Muller : ouvert
les lundis après-midi, mardi
toute la journée et jeudi matin.
Hôpital du Hasenrain en
maternité : ouvert le mercredi matin. Tel : 03 89 64 70 71.
E-mail : [email protected]
Pour faciliter leur quotidien, l’APA et Fami Emploi 68 proposent
une gamme complète de prestations à domicile. Les savoirfaire des auxiliaires de vie leur permettent d’accompagner une
personne dans les actes de la vie quotidienne ne relevant pas
d’une compétence médicale : aide au lever, au coucher, à la toilette, à la préparation et à la prise de repas, aux déplacements
intérieurs et extérieurs, garde de jour et de nuit, entretien du lieu
de vie, entretien du linge...
Une gamme complète de services à domicile
Un personnel qualifié
ASSOCIATION “LE CAP”
halte aux addictions
Le Cap a pour vocation d’intervenir d’une manière générale dans les domaines de la
prévention de la lutte contre
les comportements à risques
et des soins aux addictions.
L’Association Le Cap gère
quatre centres de soins
basés respectivement à
Altkirch, Mulhouse et SaintLouis.
Des équipes pluridisciplinaires composées de
médecins, psychologues,
infirmières, pharmaciens, travailleurs sociaux et secrétaires prennent en charge les
personnes confrontées à des
problèmes de dépendances
(toxicomanie, cannabis, alcool, tabac, médicaments...).
Le rôle de ces professionnels
est de proposer un accompagnement individualisé médical, psychologique et social à
Centre de soins
spécialisés
aux toxicomanes
4, rue Schlumberger
68 200 Mulhouse
Tél. 03 89 33 17 99
Les deux associations mènent une politique de formation ambitieuse qui permet à leurs équipes de répondre efficacement à
l’évolution des besoins des bénéficiaires, en leur assurant une
qualité de service optimale. Ainsi, de nombreux salariés sont
déjà titulaires du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale
(DEAVS), diplôme attestant de la maîtrise des compétences
pour effectuer un accompagnement social et un soutien auprès
des publics fragilisés dans leur vie quotidienne. Par ailleurs, la
plupart des salariés sont entrés dans une démarche de professionnalisation par le biais de la formation. L’exercice du métier
implique indéniablement des qualités relationnelles et
humaines indispensables dans leur travail quotidien.
toute personne confrontée à
un problème de dépendance, ainsi qu’un soutien aux
membres de l’entourage
(famille, amis...).
Les consultations sont confidentielles et gratuites.
Le Cap gère également un
service de prévention dont la
vocation est de mener des
actions autour des addictions. Elle informe et forme les
adultes (parents et enseignants) soucieux d’en savoir
plus sur le phénomène actuel
que sont les dépendances.
Le Cap intervient auprès des
écoles maternelles et primaires, des collèges et
lycées, des associations
(sportif, socioculturel...) des
entreprises et des parents,
des membres de l’entourage
par le biais des soirées grand
public.
Des interventions adaptées
A toute heure du jour ou de la nuit, un professionnel est disponible pour vous soutenir en fonction de vos besoins, pour une
aide ponctuelle ou programmée, quotidienne ou occasionnelle. De plus, l’APA et Fami Emploi 68 assurent la continuité du
service (en cas de congés ou maladie du personnel) ainsi
qu’une prise en charge globale de toutes les démarches.
Une réponse personnalisée
et des possibilités de prise en charge
Tous les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un projet individualisé, tenant compte de votre situation et de vos besoins, est
construit au cours d’une évaluation à domicile. Par ailleurs, les
bénéficiaires des services à domicile peuvent solliciter des
prises en charge dans le cadre de l’Allocation Personnalisée
d’Autonomie ou de la Prestation de Compensation du
Handicap. Enfin, le coût des interventions est déductible à
hauteur de 50 % du montant plafond fixé par les impôts. Les
interventions de nuit se déroulent uniquement sur Colmar,
Mulhouse, Saint-Louis et leurs agglomérations.
Centre de cure
ambulatoire
en alcoologie
4, rue de l’Ours
68 200 Mulhouse
Tél. 03 89 59 12 12
(Consultations
décentralisées au centre
hospitalier de Thann)
Coordonnées
APA (Aide aux Personnes Agées)
Soutien à domicile
1 rue des Remparts 68800 Thann Tél. 03 8932 47 78
Du lundi au vendredi de 7h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h
26
Conseil Municipal
CENTRE-VILLE
la zone à 30 km/h étendue
Depuis peu, une grande partie
du centre-ville thannois est
inclus dans la zone de circulation automobile à 30 km/h,
entre les rues Anatole Jacquot
et des Tirailleurs Marocains.
Cette zone était auparavant
insuffisamment étendue et
matérialisée, et donc mal
repérée. De même, lors des
réunions de quartiers, les élus
ont recueilli de nombreuses
remarques portant sur la vitesse de conduite dans le centre
de Thann. En septembre, des
panneaux d’entrée et de sortie
dans cette zone ont été mis en
place. La zone à 30km/h, intro-
duite en 1990 dans le Code de
la Route, vise à la réduction de
la vitesse et des risques pour
tous les usagers, qu’ils soient
piétons ou cyclistes. Elle réduit
aussi le transit des véhicules
au cœur de la cité, tout en
réduisant la pollution de l’air.
Aussi, pour la bonne application de la limitation, cette partie
de la ville fait désormais l’objet
de contrôles radars réguliers.
Les avantages
de la zone à 30 km/h
• une meilleure sécurité
routière
• meilleure protection des usagers les plus vulnérables
(cyclistes, piétons, enfants)
• moins de contraintes pour
les déplacements à pied ou
à deux-roues
• elle concilie vie locale et circulation dans un cadre de
vie plus sûr et plus agréable
• réduction du trafic routier.
MODIFICATIONS DES CARREFOURS ET GIRATOIRES
• Les carrefours de la rue
Malraux, de la rue de la Paix,
Saint-Georges et Jeanned’Arc ont été modifiés récemment. Aux débouchés des
rues Malraux et Saint-Georges,
deux stops ont été mis en
place. Le but étant de sécuriser la place tout en rédui-
sant la vitesse. En attendant
l’implantation de giratoires
dans les prochaines années.
• Sur la place du Bungert, un
sens interdit de sortie a été
matérialisé du côté de la
Caisse primaire d’assurance
maladie. Dorénavant on ne
fera plus qu’entrer par cette
voie, et la sortie se fera automatiquement au giratoire
côtoyant la médiathèque.
• La rue de la 1ère Armée a fait
l’objet d’un réaménagement
des stationnements. Une aire
de livraison a été créée, ainsi
qu’un parking moto et cinq
emplacements d’arrêt-minute.
LES RISQUES MAJEURS DE THANN
répertoriés et consultables
Le Dossier Départemental des
Risques Majeurs 2006 est un
document librement consultable en mairie, dans lequel
chaque citoyen trouvera des
renseignements sur les risques naturels (sismique, inondation, mouvement de terrain)
et technologiques (nucléaire,
industriel, transport de matières dangereuses par route,
fer, voie navigable, barrages)
recensés sur le département
avec, pour chacun d’eux, la
liste des communes concernées.
La description des risques,
avec consignes et indication
des services susceptibles de
renseigner, est agrémentée de
cartes faisant apparaître les
bans des communes concernées.
Afin de vous aider à mieux
vous repérer, une carte du
département du Haut-Rhin
grand format a été insérée
dans la couverture arrière.
En fin de brochure se trouve
également la liste des 377
communes du Haut-Rhin avec,
pour chacune d’elles, indica-
27
tion des risques recensés.
Depuis le 1er juin, l’état des
risques naturels et technologiques doit être joint à chaque
acte de vente d’immeuble.
Le DDRM est aussi consultable sur le site web de la préfecture, à l’adresse
www.haut-rhin.pref.gouv.fr.
Ce document en ligne sera mis
à jour en fonction de l’évolution
des risques ou des zones géographiques.
a pris acte :
• du rapport sur le fonctionnement de la
Communauté de Communes du Pays
de Thann pour l’année 2005
• des rapports annuels sur le prix et la
qualité des services d’eau et d’assainissement pour l’exercice 2005
(CCPT)
• du rapport annuel sur le prix et la qualité de service collective sélective pour
l’exercice 2005 (SIVU Thann-Cernay)
• du rapport annuel sur le prix et la
qualité du service de collecte des
déchets ménagers pour l’exercice
2005 (CCPT).
7 novembre 2006
a approuvé :
• les procès-verbaux des séances des
conseils municipaux des 28 juin et
21 septembre 2006
• la conclusion d’une convention fixant
la participation des communes relevant
de la brigade de gendarmerie de
Thann au financement de la construction de la caserne de gendarmerie du
Pays de Thann
• la nouvelle lecture concernant les
garanties communales d’emprunts
accordés à l’OPHLM de la ville de
Thann lors de la séance publique du
28 juin 2006
• la conclusion d’un avenant au marché
de travaux de la rue du Riegelsbourg
• la désignation d’un maître d’œuvre
pour l’aménagement de la rue de la
Halle
• la demande de subvention à l’Etat pour
la restructuration et l’extension de
l’école maternelle Helstein au titre de la
ligne de crédits, chapitre 67-51, article
10 : subvention pour travaux divers
d’intérêt local
• les opérations de requalification urbaine initiée par l’OPHLM de la ville de
Thann et la société Domial (rue
Curiale / place de Lattre de
Tassigny / avenue Pasteur / rue
Schuman) dans le cadre du contrat ville
moyenne
• le choix du maître d’œuvre pour la
construction d’un tennis couvert au
Floridor
• la demande de participation, au titre
de l’année scolaire 2005/2006, des
communes extérieures pour les frais
de scolarité des élèves fréquentant la
classe d’intégration scolaire (CLIS) de
l’école primaire du Blosen
• le programme de remplacement des
agrès de la salle de gymnastique
(contrat ville moyenne)
a décidé :
• l’attribution d’une subvention de partenariat au relais culturel pour sa participation aux animations de la ville
a autorisé :
• le mandatement d’une subvention pour
sorties, classes de découvertes
a pris acte :
• du bilan d’activités du Centre Communal d’Action Sociale 2005
• du bilan d’activités 2005 du Pays Thur
Doller.
t
HANN AU QUOTIDIEN
Les brèves
■ Le monoxyde de carbone
domestique est un gaz incolore, inodore, asphyxiant, responsable chaque année de
6000 intoxications et 300
décès dont 150 d’origine
domestique. Une campagne
nationale d’information et de
sensibilisation sur les risques
est menée.
■ Comment éviter les incendies et les intoxications ?
Voici en exemple, quelques
unes des précautions à prendre :
• Faites vérifier chaque année
vos installations par un professionnel : (chaudière,
chauffe-eau, cheminées
inserts et poêles, conduits
d’aération).
• Aérez votre logement même
en hiver et ne bouchez
Décès du
professeur
Ourisson
Le professeur Guy Ourisson, illustre et respecté chercheur
scientifique, crémateur en 2002 des sapins thannois lors de la
fête du 30 juin, est décédé le 4 novembre dernier. Né en 1926
d’un père chimiste industriel d’origine juive polonaise installé à
Thann et d’une mère professeur de piano. Agrégé de physique
en 1950, docteur ès Sciences, M. Ourisson était notamment le
président fondateur de l’université Louis Pasteur de Strasbourg
(1971-1975) et directeur de recherche au CNRS. Son œuvre a
été consacrée à la chimie organique appliquée à des problèmes
biologiques. Au début des années 80, sur décision du ministre
de l’Education nationale, il est passé directeur général des
Enseignements supérieurs et de la recherche. Président de
l’Académie des Sciences (1999-2000), le professeur Ourisson
était membre de plusieurs académies étrangères : Danemark,
Suède, Inde ou Serbie pour ne citer qu’elles. Il était également
commandeur de la Légion d’honneur, de l’Ordre national du
Mérite et des Palmes académiques.
“Allô Seniors 68” est un service gratuit qui a pour mission
depuis 3 ans d’informer et
d’orienter la population sur
les sujets concernant les préoccupations des seniors.
Loisirs, transports, questions
juridiques et administratives,
santé, hébergement - logement, soutien à domicile,
prestations sociales…
Objectivité et exhaustivité sont
les maîtres mots qui régissent
son fonctionnement. L’équipe,
compilés avec d’autres photos dans l’ouvrage “Clin d’œil
sur le XXe siècle”. Celui-ci
devrait être disponible en
librairies à l’automne 2007, au
prix de 37 €. Il est néanmoins
possible de l’obtenir au tarif
préférentiel de 30 € en souscrivant avant le 31 mars prochain. Le tirage sera limité, et
la valeur de cette idée cadeau
n’en sera que plus grande !
Les bulletins de souscriptions
sont disponibles en mairie,
ainsi que sur le site web de la
ville. N’hésitez pas à en parler
autour de vous.
Numéros d’urgence gratuits
SAPEURS-POMPIERS : 18
Numéro unique
d’urgence européen : 112
SAMU : 15
■ Des dépliants de prévention
sont disponibles à la mairie.
spécialement formée en
gérontologie, informe sur
l’ensemble des services existants dans le département.
Elle présente toutes les possibilités qui s’offrent aux personnes et les aide à trouver le
bon interlocuteur en fonction
de leur situation.
Par téléphone au 03 89 32 78 78
du lundi au vendredi de 8h30
à 12h et de 13h30 à 17h.
Site web : www.alloseniors.fr
E-mail : [email protected]
CHIENS-GUIDES D’AVEUGLES
gare aux faux démarchages
Des quêteurs démarchent
régulièrement les communes
d’Alsace au profit des chiensguides d’aveugles. Peut-être
avez-vous été sollicité par
téléphone pour l’envoi d’un
don. L’Ecole Alsacienne de
chiens-guides d’aveugles
n’opère ni quête à domicile, ni
démarchage par téléphone.
Elle désapprouve ces pratiques qui abusent de la
générosité des personnes à
qui l’on fait croire que les
dons collectés permettront à
un aveugle d’Alsace de recevoir un chien-guide.
L’Ecole Alsacienne de chiens-
PERMANENCES
pour les travailleurs frontaliers
Les permanences du Comité de protection des travailleurs frontaliers européens (Allemagne/Suisse) ont lieu à la Maison des
Associations de Thann le samedi de 9h à 12h.
LA POSTE
Horaires d’ouverture élargis
Pour répondre aux besoins
de ses clients, et leur offrir
une meilleure accessibilité à
ses services, la Poste élargit
les horaires d’ouverture des
bureaux de Thann et Vieux-
jamais les entrées d’air.
• Faites vérifier vos installations d’électricité, de gaz
(un incendie sur quatre est
dû à une installation électrique défectueuse)
• Faites effectuer un ramonage mécanique de vos
conduits et cheminées au
moins une fois par an.
• Installez, à chaque étage,
près des chambres, un détecteur de fumée conforme
à la norme NF-EN 14 604,
c’est important.
“ALLÔ SENIORS 68” À L’ÉCOUTE
LA SOUSCRIPTION EST OUVERTE
Thann “Clin d’œil sur le XXe siècle”
Le 17 septembre dernier, à
l’occasion des Journées du
Patrimoine, vous avez été nombreux à contempler l’exposition
de photographies anciennes
de notre cité réunies à l’hôtel
de ville. Il ne s’agissait que
d’une partie de ce que des
membres du Conseil des
aînés de la ville de Thann ont
collecté auprès de la population : plusieurs centaines d’images qui retracent le passé
thannois. Si nous réunissons
suffisamment de souscriptions,
ces clichés chargés d’histoire,
annotés, commentés, seront
RISQUES D’INCENDIE ET D’INTOXICATION
au monoxyde de carbone domestique
Thann. Depuis le 6 novembre,
les clients sont accueillis aux
horaires suivants :
Du lundi au vendredi, de
8h30 à 12h et de 14h à 18h.
Le samedi de 8h30 à 12h.
28
guides d’aveugles, reconnue
de Mission d’utilité publique,
vient de fêter son 15e anniversaire et la remise de
Vérone, son 90e chien, à une
jeune femme aveugle de
Ballersdorf, près d’Altkirch.
Si vous souhaitez l’aider à
poursuivre son œuvre en
faveur des aveugles de la la
région, contactez :
L’Ecole Alsacienne de
chiens-guides d’aveugles
20 faubourg de Colmar,
BP 40161, 68702 Cernay
cedex Tél. 03 89 39 81 32
E-mail : [email protected]
wanadoo.fr
t
RAVAUX
INAUGURATION DE LA GARE
Un autorail baptisé “Thann”
près de 900 000 €, dont
287 000 € ont été financés
au titre du Contrat de plan
Etat-Région 1994-1999, dans
le cadre de l’opération de
modernisation de la ligne
réalisée en 2000. La Région
a contribué au financement
de ces opérations à hauteur
de 305 000 €, la SNCF pour
un montant de 158 000 €, le
département du Haut-Rhin
et l’Etat pour 130 000 € au
Samedi 18 novembre 2006, Adrien Zeller, président du Conseil régional d’Alsace, Jean-Pierre
Baeumler, président de la Communauté de
communes du Pays de Thann, maire de Thann,
et les maires de Vieux-Thann, Bitschwiller-lèsThann, Willer-sur-Thur, en compagnie de MariePierre Meynard, directrice régionale de la SNCF,
se sont retrouvés à bord d’un train spécial,
baptisé aux armes de la ville de Thann, pour
inaugurer les nouvelles installations des gares
rénovées du Pays de Thann.
e réaménagement des
gares de Vieux-Thann,
Thann, Bitschwiller-lèsThann et Willer-sur-Thur témoigne, après la modernisation de la ligne en 2000 et
avant la mise en service du
tram-train, de la volonté
conjointe de la Région, de la
SNCF, des communes et de
la Communauté de communes, de favoriser le développement du TER dans la
vallée. A Thann, les équipements ont été complétés par
un traitement de la façade
du bâtiment voyageurs, la
réfection de la place de la
gare ainsi que de la réfection
de l’abri-voyageurs de la
gare de Thann-nord.
Ce programme a également
bénéficié d’une opération de
revitalisation qui s’est traduite par l’aménagement de
locaux dans le bâtiment
voyageurs de la gare pour
l’installation du Centre local
d’information et de coordination gérontologique et de
l’association d’aide aux per-
L
Inauguration des locaux rénovés de la gare le 25 novembre 2006.
sonnes âgées et ses trois
pôles gérontologiques.
Au total, les travaux ont coûté
titre du CPER, le département du Haut-Rhin pour
11 000 € au titre de l’instal-
29
lation des services gérontologiques dans les locaux
de la gare. Le solde, soit
296 000 €, a été apporté par
les communes et la Communauté de communes du
Pays de Thann.
Dès 2010, la desserte sera à
nouveau augmentée de façon significative, passant de
17 à 27 allers-retours quotidiens dans la haute vallée,
de 23 à 48 allers-retours
quotidiens entre ThannSaint-Jacques et Mulhouse.
Grâce au tram-train, c’est
une nouvelle façon d’envisager ses déplacements qui
verra le jour.
L’inauguration de la gare de
Thann a également permis
le dévoilement à l’intérieur
de la gare, d’une plaque en
mémoire du chef de gare
de Thann, Albert Jordan et
du chef de district Robert
Blankenhorn, qui furent tués
pendant les combats à Thann
en décembre 1944 dans
l’exercice de leurs fonctions.
t
RAVAUX
LES JARDINS DU BLOSEN PRENNENT FORME
n pôle médical, comprenant une dizaine
de praticiens (kinésithérapeute, infirmiers, médecins, dentiste...) a fait
connaître son intérêt pour
une implantation dans la
zone d’activités des Jardins
du Blosen. Celle-ci se situera au Nord-Est de l’avenue
de Tonneins, contiguë à la
route de Roderen.
U
Dans son prolongement, un
lotissement privé de six lots
est en train de se préciser.
Quant au “secteur éventail”,
il compte une quarantaine
de maisons (individuelles)
actuellement en train de sortir de terre.
La voirie a par endroits un
tapis de finition. La signalisation routière et l’implantation des plaques de rues
sont achevées. La mise en
sécurité a été réalisée grâce
à des plateaux surélevés,
tandis que les pistes cyclables et piétonnes qui desservent l’ensemble ont trouvé leurs revêtement définitif.
Leur éclairage sera totalement assuré avant les fêtes
de Noël.
LES
GIRATOIRES
SE PROFILENT
Les deux giratoires
avec le nouveau
barreau routier au droit
de la zone industrielle
de Vieux-Thann
pourraient faire l’objet
de premiers travaux
en 2007.
sée fin mai 2007. Les Terrasses côtoient “Les Quatre saisons”, dont les deux premiers immeubles sont terminés. Les cinquante-quatre
logements sont livrés. La 2e
tranche constituée de deux
collectifs, et huit maisons de
ville va débuter au courant
du 1er semestre 2007.
Du côté du parc, l’installation
de jeux est en cours.
Quatre des sept bâtiments
des “Terrasses du Blosen”
seront habités d’ici la fin du
mois de décembre. L’ouverture définitive de l’allée des
Glycines qui doit desservir
ces logements vers l’avenue
de Tonneins sera concréti-
Les acquisitions
foncières sont en train
de se réaliser.
Il s’agit de points de
circulation importants
pour Thann,
puisqu’ils assureront
notamment la liaison
avec la route de
Roderen à la sortie Sud
de la ville, et ses
nouveaux quartiers
en construction.
Ils distribueront
également sur le Parc
d’Activités du Pays de
Thann, ainsi que sur
toutes les communes
voisines.
30
LA COLLÉGIALE CHAUFFÉE, L’ORGUE PROTÉGÉ
L
d’éviter tout aménagement
spécifique. La chaudière à
gaz à haut-rendement se
pilote par ordinateur.
Le nouveau chauffage, fonctionnel depuis plus de deux
mois, se compose de tubes
ailettes présents sous chaque banc de la nef, ainsi que
d’une installation d’air pulsé
dans le chœur qui maintient
l’équilibre d’air chaud dans
la collégiale. L’espace vide
sous les bancs a permis
La température de fond à
l’intérieur de la collégiale
Saint-Thiébaut est de 15 ° C,
et s’élèvera à 17 ° C lors des
offices et différents concerts.
La température augmente
d’un degré par heure, afin de
ménager l’orgue qui demande une évolution progressive. Ainsi, lorsqu’il fait 15 ° C
au sol, il fait 10 ° C seulement
au niveau de l’orgue.
Afin de protéger l’orgue
Rinckenbach-Aubertin, un
plafond a été placé audessus des tuyaux et du
mécanisme fragile de l’instrument, pour éviter les
poussières et toute dégradation. Le plafond permet
également de renvoyer le
son vers le chœur de l’église.
’ancienne installation à
air pulsé était obsolète,
inconfortable et bruyante. La chaufferie au fioul, installée au premier étage de la
tour sud de la Collégiale, présentait un risque non négligeable pour la conservation
de l’édifice lui-même. Les
très fortes variations de température qu’elle provoquait
étaient de nature à nuire à la
conservation des œuvres
d’art, en particulier l’orgue
Rinckenbach-Aubertin
récemment restauré.
Cette installation a coûté
474 000 €, dont 75 000 €
financés par le Conseil de
fabrique, 296 300 € par la
Ville de Thann, 115 000 € par
la Région Alsace, 78 000 €
par le Conseil Général du
Haut-Rhin.
Travaux de voirie et inauguration de rues
TRACKGASSEL : RUE DE L’ÉTANG
La ruelle parallèle à la rue de l’Etang
est située dans le centre ancien de
Thann. Son réaménagement s’inscrit
dans la politique d’amélioration et
d’embellissement du centre-ville engagé depuis quelques années.
Cette rue ayant fait l’objet de travaux
d’assainissement effectués par la
Communauté de Communes du Pays
de Thann (CCPT), la Ville a profité de
cette occasion pour effectuer une
réfection.
L’ancien état de la chaussée (dégradation importante, trous, ...) nécessitait
une reprise complète des pavés. Le
réseau des pluviales a été entièrement
repris avec la mise en place d’un caniveau en pavés granit.
Les travaux comprenaient également
la réfection du réseau d’éclairage
public. Enfin, il avait été prévu la reprise des eaux de toiture d’un bâtiment
communal.
31
RUE DU MOULIN
Suite à des travaux d’assainissement
effectués par la Communauté de
Communes du Pays de Thann, la rue
du Moulin a été entièrement refaite :
mise en place d’enrobés, reprise de
l’évacuation des eaux de ruissellement
et de l’éclairage public.
t
RAVAUX
parking. Précédemment, le
stationnement s’effectuait en
effet de manière anarchique
et non optimale.
Le programme d’aménagement comprenait :
• la reprise des enrobés et la
pose de pavés porphyre
RUE MARSILLY ET PLACE DES ALLIÉS
La rue Marsilly et la Place
des Alliés sont au cœur du
centre historique de Thann.
Elle relient les quatre principaux lieux touristiques de la
ville : la collégiale SaintThiébaut, le musée, la traversée de la Thur et le châ-
teau de l’Engelbourg. De
plus, le quartier du Kattenbach
dont elles constituent l’épine
dorsale possède un attrait
touristique du fait d’un fort
cachet pittoresque.
Cependant, l’état de la
chaussée n’était pas digne
du centre-ville de Thann dont
les rues et places connaissaient depuis quelques années déjà un véritable effort
d’amélioration et d’embellissement. Les travaux d’amé-
nagement de la rue Marsilly
et de la Place des Alliés s’intègrent dans le programme
pluriannuel de mise en valeur
du centre-ville, en continuité
avec les travaux d’aménagement de la rue des
Généraux Ihler et la place
• la reprise des eaux pluviales
• la mise en place d’un
éclairage public plus efficace et plus discret
• la matérialisation de places
de parking
• la mise en place de 6 arbres
RUE DU RIEGELSBOURG
des Vignerons effectués en
2003 et l’aménagement de
la rue des Pierres également
engagé au cours de cette
année. Cet aménagement a
pris en compte l’aspect
sécurité, en particulier pour
les piétons, du fait de l’étroitesse de la Rue Marsilly.
Enfin, l’aménagement a permis de rationaliser le stationnement afin de maximiser
les places disponibles par la
matérialisation de places de
Des travaux importants d’assainissement ont été entrepris par la communauté de
communes à l’automne 2005
dans la rue du Riegelsbourg. Ces travaux ont été
l’occasion pour la ville de
Thann d’entreprendre un
réaménagement global de
la réalisation de murets de
soutènement entre le croisement avec la rue de la Forêt
et celui de la rue des
Ecureuils. Ces murets seront
réalisés sur l’emprise du
domaine public.
• Afin d’améliorer la sécurité
des piétons, le carrefour de
la voirie qui a compris les
éléments suivants :
• Il a été procédé au décroûtage du revêtement existant
et une réfection de l’enrobé
sur toute la longueur de la
rue du Riegelsbourg, depuis
le carrefour avec l’avenue
du Floridor, jusqu’à la forêt.
Le linéaire concerné est de
700 mètres.
• Parallèlement à cette réfection, les trottoirs ont été
repris. Il y a alternativement
un trottoir de 1,5 m de largeur, ou un trottoir de même
largeur ainsi qu’un trottoir
opposé de 1 mètre de large,
selon la largeur totale d’emprise de la voirie.
• La voie a été agrandie par
la rue du Riegelsbourg et de
l’avenue du Floridor sera
“surélevé”.
• De même, afin de sécuriser et agrémenter la circulation des piétons le long des
trottoirs de la rue du Riegelsbourg, l’éclairage public a
été repris avec la pose de
nouveaux candélabres.
• Enfin, dans le but de réduire la présence de fils électriques et téléphoniques
“aériens”, la Commune a profité des travaux de voirie pour
enfouir les réseaux basse
tension et téléphonique.
L’ensemble des travaux
pour l’aménagement de la
rue du Riegelsbourg ont été
clôturés durant mi-novembre.
C O U T S E T F I N A N C E M E N T S D E S T R AVAU X D E VO I R I E
Rue
Coût TTC
Etang (Trackgassel)
Moulin
Marsilly-place des Alliés
83 918,37 €
78 294 62 €
248 734,45 €
Subventions
Région
Récupération TVA
Département (contrat ville
moyenne)
12 918,37 €
12 121,57 €
38 843,64 €
16 460,00 €
10 480,00 €
49 414,00 €
32
96 300,00 €
Etat
3 980,60 €
Ville
54 540,00 €
55 693,05 €
60 196,21 €

Documents pareils