Centre Auto Vallonnais - Mairie de Vallon Pont d`Arc

Commentaires

Transcription

Centre Auto Vallonnais - Mairie de Vallon Pont d`Arc
Infos pratiques
Mairie de Vallon Pont d’Arc
1 place de la Résistance - 07150 - VALLON PONT D’ARC
Tél : 04.75.88.02.06 - Fax : 04.75.88.11.76
Mail : [email protected]
Site web : www.mairie-vallon.com
La Mairie vous accueille :
du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h,
sauf le 1er mardi du mois (de 8h à 12h et de 15h à 17h)
Permanences
Claude BENAHMED – Maire
SOMMAIRE
Permanences en Mairie le mardi, mercredi et jeudi matin, sur rendez-vous
Guy MASSOT – 1er adjoint chargé du Développement Economique, du Tourisme, de l’Agriculture et de la communication
Permanences en Mairie le jeudi après-midi sur rendez-vous et le samedi de 9h à 12h
Jean MEYER-ROUX – 2ème adjoint chargé de l’Urbanisme et de l’Environnement
Permanence en Mairie le jeudi de 10h à 12h
Jean COROMINA – 3ème adjoint chargé des Travaux
Permanence en Mairie le vendredi de 10h à 12h
Géraldine AMELIN – 4ème Adjointe chargée des Affaires Sociales
Permanence en Mairie le mardi de 14h à 16h
Josiane LEBON – 5ème Adjointe chargée des Finances
Permanence en Mairie le mercredi de 10h à 12h
Philippe ROGER – Conseiller délégué à la Culture
Permanence le 1er mercredi du mois, de 15h à 18h
Laurent UGHETTO – Conseiller Général
Permanence le dernier jeudi du mois, de 10h à 12h
2
Editorial du Maire
EDITO DU MAIRE
C’est avec beaucoup de plaisir que la Municipalité vous présente le nouveau numéro du bulletin municipal annuel de Vallon Pont d’Arc.
Il s’agit pour nous de faire le point sur les projets portés par la commune en 2010 mais aussi
de vous présenter ceux sur lesquels nous travaillons aujourd’hui, pour l’amélioration de notre
qualité de vie ainsi que pour le développement raisonné de notre commune.
Comme vous le savez, Vallon Pont d’Arc porte cette année de nombreux projets, qui seront
décisifs pour son avenir.
Parmi ceux-ci, il y bien sûr la candidature de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc à l’inscription sur la
liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, pour laquelle la Commune, convaincue de l’importance de sauvegarder et de valoriser ce trésor de l’humanité, souhaite pleinement s’investir.
En effet, nous voulons œuvrer aux côtés du "Syndicat mixte Espace de Restitution de la Grotte
Chauvet-Pont d'Arc" afin de faire adhérer le plus grand nombre au Comité de soutien. Ce soutien que nous pouvons tous apporter peut être décisif : nous devons tous nous mobiliser !
(Vous trouverez d’ailleurs dans cet ouvrage un bulletin de soutien que vous pouvez remplir
et/ou faire remplir à vos proches si vous l’avez déjà fait).
La Commune se prépare également à recevoir en 2014, le futur Espace de Restitution de la
Grotte Chauvet-Pont d’Arc sur le site du Razal. Les travaux d’assainissement et d’adduction
d’eau ont commencé. Le projet se concrétise de plus en plus chaque jour et nous travaillons
déjà à préparer demain. Ces grands projets ne se feront pas sans vous et nous ferons en sorte
de vous informer et de vous impliquer, au cours de futures réunions publiques qui se tiendront dans les mois à venir.
Outre ces grands projets, notre municipalité n’en oublie pas le quotidien des vallonnais. En
effet, le bien de notre commune reste notre priorité. C’est pourquoi nous poursuivons nos
actions dans les domaines du social, de l’emploi et de l’environnement.
Ainsi, nous continuerons à œuvrer pour le futur de nos enfants, comme nous l’avons fait dernièrement en nous mobilisant contre la fermeture d’une classe en primaire. Nous maintiendrons notre implication dans l’action sociale, comme au cours des derniers mois en organisant une braderie sociale ou en créant des jardins familiaux. Nous poursuivrons nos efforts
dans le domaine de l’emploi en continuant par exemple d’insérer des clauses sociales pour la
réinsertion dans nos chantiers, comme nous le faisons aujourd’hui sur les travaux de l’ERGC.
Enfin, nous continuerons à œuvrer dans le domaine de l’environnement en nous
mobilisant notamment contre les prospections de gaz de schistes.
Toutes ces actions, nous voulons les mener avec vous et aux côtés
des associations vallonnaises.
Notre municipalité et moi-même restons à votre écoute
pour œuvrer au bien de notre commune.
Dans l’attente de cet échange, nous vous souhaitons
une bonne lecture de ce bulletin que nous avons
préparé pour vous.
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
Claude BENAHMED
Maire de Vallon Pont d’Arc
| Ju
0
in 2
11
3
Travaux de la commune
Les travaux pour l’amélioration de notre quotidien continuent à un rythme soutenu.
Les travaux effectués en 2010 :
Les travaux effectués en 2010.
Début 2010, les conduites d’assainissement rues Lorion Blachère et
Rosine Boucher ont été refaites et en parallèle une conduite d’eau pluviale a été installée (séparation des réseaux).
Les eaux de pluie perturbent le fonctionnement de la station d’épuration et il est interdit de connecter les descentes de chéneaux au réseau d’assainissement.
En avril 2010 nous avons terminé la réalisation de la station d’épuration (bâtiment et mécanisme du traitement tertiaire des effluents). Comme en dispose le cahier des charges, à partir
du 1er mai, nous pouvions traiter les eaux par rayons ultraviolets, en sortie de station. Ce
traitement n’est pas nécessaire entre le 30 septembre et le 1er mai.
Les rejets dans le milieu naturel sont depuis, conformes aux normes les plus exigeantes.
En 2010 nous avons réalisé le réservoir d’eau de la Loubière. Il a été mis en service fin juillet
2010. En équilibre gravitaire avec le réservoir haut service du Chastelas, il garantit une pression constante dans le réseau de distribution d’eau potable de notre village. Il permet en outre,
d’optimiser l’utilisation de l’eau achetée, en gros, au Syndicat des Eaux du Bassin de l’Ardèche
Fin 2010, début 2011 nous avons, en collaboration avec le Conseil Général, déplacé et redimensionné la conduite ossature de notre réseau entre le rond-point Saint Martin - les Mazes
et le Mas de Jaulet. Le diamètre de la conduite a été porté à 200 mm de manière à permettre
le passage d’une quantité d’eau suffisante pour les besoins estivaux.
Concernant les Bâtiments communaux.
- La salle des fêtes a été repeinte, les menuiseries ont été refaites.
- Au camping municipal la desserte électrique des emplacements a été mise aux normes pour
la saison 2010. Le sanitaire le plus ancien a été refait à neuf pour la saison 2011.
- En régie avec nos services techniques, deux appartements de l’ancien couvent ont été refait
à neuf.
- La couverture de la salle de motricité à la maison des associations est en cours de réfection.
Travaux en cours
Veille route du Pont d’arc, deux passages piéton surélevés ainsi qu’un trottoir, pour sécuriser le
cheminement entre le parking de ratière et le centre ville, sont en cours de réalisation.
La capacité aménagée de ce parking a été doublée.
Devant le portail du collège un passage piéton sur ralentisseur va être fait.
Avec le concours du Conseil Général nous viabilisons l’Espace de Restitution de la Grotte
Chauvet-Pont d’Arc. Ces travaux, dont la commune est maitre d’ouvrage sont effectués sous
maîtrise d’œuvre en régie communale.
Nous continuons les efforts entrepris depuis 3 ans pour rattraper le retard pris dans l’entretien
de la voirie communale (cent quarante mille euros / ans affectés au goudronnage). Les priorités sont dictées par l’état des voies qui sont pour quelques unes à la limite du carrossable.
RD 579 : les travaux de mise en deux fois une voie et d’un cheminement doux réalisés par le
Conseil Général en collaboration avec la commune se sont déroulés sans perturbation majeure. Le milieu de route a été négocié avec des espaces végétalisés moins importants que
ceux de la première section de manière à réduire les frais d’entretien incombant à la commune.
Des toilettes à nettoyage automatique ont été installés Place Neruda et place Jules Ollier De
Marichard. C’est un investissement important mais nécessaire pour l’image de notre village.
Le passage piéton pour rejoindre Vallon Pont d’Arc par le Mas de Boulle a été mis en valeur
avec l’aide d’une entreprise d’insertion.
4
Cadre de vie
Initiative 2010
L’équipe municipale a été amenée en 2008 à prendre des décisions en urgence sur différents
aspects liés en particulier à la circulation, dont le sens a été modifié entre hiver et été.
En 2009, l’opération appelée « Initiative 2010 » a eu pour but de proposer un ensemble de
mesures (pour la signalétique, le stationnement, les marchés…) cohérentes avec ce nouveau
sens de circulation.
Les principaux aménagements ont porté sur la mise en place dans le centre, d’une zone priorité piétons et vélos, d’une limitation à 20 km/h pour les voitures et de la mise en place d’une
zone bleue, ainsi que de l’instauration d’un Vallon piétons en fin d’après midi en haute saison.
Ce dispositif a recueilli un avis favorable et peut être considéré comme stable pour les prochaines années.
En 2011 quelques aménagements mineurs demandés, tels que la position des rétrécissements et arrêts minute seront mis en place, mais l’accent portera essentiellement sur une
amélioration de la signalétique et le respect de cette réglementation.
Le groupe Agenda 21
... instauration d’un Vallon piétons en fin
d’après midi en haute saison.
Le groupe agenda 21 Vallon, créé en août 2009 à l’initiative
de la municipalité, a pour objectif d’appuyer la Commune
dans sa volonté de promouvoir une démarche de développement
durable.
Composé de bénévoles et de Conseillers municipaux, Il fonctionne comme interface de la
municipalité en proposant des thèmes de réflexions ou en répondant à des questionnements
de la municipalité.
Depuis 18 mois son activité a consisté essentiellement dans un approfondissement de son
cadre de travail et dans la formulation de réponses à des questions de la municipalité.
Des propositions ont été faites sur initiative 2010 en particulier pour donner plus de priorité
aux piétons, sur le jardin municipal où il a été proposé de mettre des jeux d’enfants pour les
plus petits dans le petit square, des tables de pique-nique dans le grand square et de modifier
le projet de l’architecte pour la phase 3 de l’aménagement. Pour sa participation au projet
cheminement du vieux Vallon féodal le groupe spécifique sentier est allé au delà de la demande initiale.
La nouvelle organisation créée en 2011 devrait permettre de faire participer plus de personnes et donc d’aborder plus de thèmes.
Le Groupe Sentier Agenda 21
En 2010 le projet Chastelas a été accepté dans le cadre du volet territorial de l’ERGC. Celui-ci, outre la réhabilitation et la sécurisation des ruines du vieux château prévoit l’aménagement des chemins entre ce château, le bourg de Vallon, l’espace de restitution
de la grotte Chauvet Pont d’arc et la Combe d’Arc.
Pour définir ces cheminements la municipalité a fait appel au groupe
agenda 21 qui s’est entouré de personnes compétentes pour y répondre.
Ce groupe ne s’est pas limité aux meilleurs parcours à proposer, il a considéré également les liaisons avec les navettes routières par la création de stations, il a abordé
la cohérence de la signalétique avec les autres types
de chemins, il a abordé les difficultés pour les personnes à mobilité réduite et il a également proposé un sentier patrimonial et botanique. Ce travail
de bureau d’étude permettant de tirer partie des
connaissances locales est l’exemple typique d’une
démarche agenda 21.
Elle associe les personnes aux projets municipaux
et ceux-ci vont dans le sens d’une démarche soucieuse de l’environnement en proposant une alternative au « tout automobile » en favorisant un
accès aux promenades piétons.
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
5
Urbanisme
Le vieux Vallon féodal
La Commune de Vallon Pont d’Arc a une notoriété bien établie pour les sports de pleine nature. Avec la découverte de la Grotte Chauvet Pont d’Arc, l’effort de la
Soutenez la candidature UNESCO et relevez collectivité et en particulier de la Commune, doit porter sur l’adjoncd’un volet supplémentaire : culture et patrimoine.
avec nous le défi des « 36 000 signatures tion
Le vieux vallon féodal de par son histoire et sa position à l’entrée des
pour la Grotte Chauvet-Pont d’Arc » gorges de l’Ardèche a rapidement été ciblé comme une priorité de
l’urbanisme par la nouvelle municipalité dès 2008, suivant en cela les
préconisations de l’Association les Amis de l’histoire de la région de
Vallon Pont d’arc.
L’effort municipal porte sur trois actions distinctes :
- La ZPPAUP transformée en AVAP a pour but de fournir le cadre juridique qui sera inséré au
Plan Local d’Urbanisme pour cette zone et qui définira les règles à suivre pour les constructions
- Le projet Chastelas : « Réhabilitation du site féodal du vieux vallon, volet ruines et cheminements » qui porte uniquement sur les parties dont la commune ou la collectivité est propriétaire, en particulier les ruines du château achetées en 2008, ou sur les chemins où elle a signé
une convention d’utilisation.
- L’aménagement du vieux bourg féodal, réseaux parkings…
ZPPAUP transformée en AVAP.
La commune s’était engagée dans l’élaboration d’une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP). La loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement (Grenelle II) modifie ce dispositif qu’elle remplace par des
« Aires de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine » (AVAP), (article 28). Les modalités
d’applications sont maintenant à peu près connues.
Bien qu’assez peu importantes, les modifications introduites nous obligent à recommencer
la procédure entrainant coûts et surtout délais supplémentaires. L’association « Les Amis de
l’Histoire » a contribué de façon importante aux études. Son exposition de juillet 2010 qui a
fait le point sur les connaissances et les travaux en cours à cette date incluait le diagnostic
préalable au règlement d’urbanisme à mettre en place. Pour plus de détail voir la publication
de cette exposition.
Le projet « Chastelas ».
Ce projet vise à sécuriser et mettre en valeur les ruines du château féodal et à proposer
un ou plusieurs cheminements entre le bourg de Vallon, le Chastelas, la Combe d’Arc et l’Espace de Restitution de la Grotte Chauvet Pont d’Arc (ERGC).
Il a été retenu pour subvention à 60 % sur un volume total de travaux de 538 000 € dans le
cadre du volet territorial de l’ERGC, mais représente une charge lourde pour la commune à
porter sur les budgets 2011 et 2012.
Quelques travaux sur les murs des chemins ont pu être entamés sur des reliquats de crédits
2010 ainsi que l’essentiel de la conception du projet. Un maitre d’œuvre a été sélectionné pour
la partie réhabilitation du château et de ses abords. Une entreprise est en cours de sélection
pour la poursuite des travaux sur les chemins. La conception des cheminements a été portée
par un groupe de volontaires agenda 21, voir le détail dans vie locale, agenda 21.
L’aménagement du vieux bourg féodal.
L’aménagement du vieux bourg féodal ne peut se faire qu’en étroite concertation avec les propriétaires. L’étape la plus importante est la mise en place des réseaux qui n’a de sens que si les
propriétaires concernés sont intéressés à la réhabilitation de leurs biens et donc participent
au financement de ces réseaux.
Une réponse positive des propriétaires ayant été reçue la mise en place des réseaux devrait
pouvoir se faire en 2011 et 2012.
Cohérence entre les trois actions.
Les trois actions doivent être menées de concert, la réhabilitation du vieux château féodal va
amener plus de fréquentation qui ne peut se faire sans des cheminements sécurisés à l’intérieur du bourg féodal comme en dehors. Ceci nécessite des règles d’urbanisme claires pour
les différents intervenants.
Illustrations : photo du vieux vallon féodal.
6
Urbanisme
Zone artisales des Estrades
En 2009, la municipalité déposait un permis d’aménager dans la continuité du projet initial.
Le projet ne concernait que les parcelles acquises ou en voie d’acquisition par la mairie dont
la différence achat/vente équilibrait l’aménagement. Les contacts avec les acquéreurs potentiels laissaient présager un accueil timoré à cette zone artisanale.
Elle apparaissait comme enclavée et le prix du m2 pour équilibrer le budget : 35 € semblait
trop élevé par rapport à d’autres. Ceci s’expliquait par l’absence de subvention alors que les
projets présentés par des agglomérations ou communautés de communes étaient eux subventionnés.
Le refus d’aménager motivé par un débit insuffisant aux bornes incendies donnait le coup de
grâce au projet.
La possibilité de relier la ZA au rond point Prasserat lors de l’élargissement de la RD 579 ainsi
qu’un concept différent pour cette zone devrait permettre dès 2011 de redonner vie au projet.
Elle reste essentiellement une zone d’activités mais comprend aussi une composante commerciale du fait de la liaison avec la RD 579.
- Elle est envisagée comme une zone mixte de propriétés communales mais aussi privées
alors que l’aménagement ne concernait avant que les parcelles communales ce qui était plus
simple.
- Elle est maintenant prévue en deux phases, une phase 1 de réalisation rapide proposée
selon l’équilibre financier précédent mais avec des participations pour les parcelles privées,
une deuxième phase incorporant les modifications financières intervenues ou probables liées
au basculement de la taxe professionnelle ou de son substitut sur la Communauté de Communes et peut être dans le futur le basculement de la compétence ZA sur la Communauté de
Communes.
- Les parcelles ou lots ne sont plus définis a priori mais négociés au cas par cas avec les acheteurs potentiels.
Les compromis d’achat signés début 2011 permettent de penser que la phase 1 devrait être
assez rapidement complète et que les travaux pourraient donc commencer dès septembre
2011.
PLU
La Révision du Plan Local d’Urbanisme a été officiellement
annoncée. Son objectif est essentiellement de programmer l’ouverture à l’urbanisation des zones « A Urbaniser » en fonction des
capacités de la Commune à programmer les voies et réseaux correspondants et de modifier le PLU en fonction des projets en cours.
Les contacts avec les acquéreurs potentiels
laissaient présager un accueil timoré à cette
zone artisanale.
Les projets en cours : ERGC, contournement Est de Vallon, modification du tracé de la RD 579
au hameau des Mazes, nouvel emplacement du Collège, vieux vallon féodal… pour être réalisés, demandent des modifications très rapides difficilement compatibles avec les prises
de décisions des autres projets, ce qui rend une révision globale quasiment impossible. Il y a donc révision partielle en fonction de ces projets lorsqu’ils
sont décidés. Celui en cours porte sur l’ERGC et les études relatives au
Vieux Vallon Féodal sont également bien avancées.
Un nouvel élément est à l’étude, les Schémas de Cohérence
Territoriale ou SCOT, regroupement de Communautés de
Communes qui donneraient des directives applicables
aux Plans Locaux d’Urbanisme.
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
7
Environnement
Décharge du Joncier
L’année 2010 a été déterminante pour l’aménagement futur de la décharge du Joncier.
Suite à l’injonction par la préfecture de mise en conformité de cette
En 2010, après un an et demi de négocia- décharge, la Commune devait recruter un bureau d’études spécialisé.
comité de pilotage pour le suivi de l’étude, sous la responsabilité
tion, un accord sur les objectifs et travaux à Un
du sous-préfet, était mis en place. Il était composé des organismes
réaliser est obtenu. suivant : CG , DDEA , DDASS, SIVA , SICTOBA, FRAPNA et la mairie de
Vallon.
L’étude a porté sur deux aspects distincts, les préconisations pour la
réhabilitation du site et celles relatives à l’impact éventuel de l’Ibie sur la décharge.
La municipalité, assistée du bureau d’études devait présenter un rapport à chaque phase définie et proposer plusieurs scénarios de réhabilitation.
En 2010, après un an et demi de négociation, un accord sur les objectifs et travaux à réaliser
est obtenu. Il comporte quatre volets : remodelage de la décharge, limiter la production de
lixiviats par imperméabilisation, protéger l’érosion des berges, réintégrer le site dans son environnement.
Après sélection d’un maître d’œuvre en 2011 les travaux devraient être réalisés sur deux ou
trois années consécutives à partir de 2012
Non à l’exploration des gaz de schistes
Suite à la mobilisation populaire, particulièrement forte en Ardèche méridionale, un premier
résultat extrêmement positif a été obtenu : un moratoire sur l’exploration et des projets de loi
en préparation pour arrêter l’exploration en France. Il est cependant trop tôt pour savoir si ce
n’est pas une simple manœuvre de diversion ou d’attente.
Dès qu’il a eu connaissance de la décision ministérielle d’autoriser la prospection des gaz de
schistes en Ardèche méridionale, le Conseil Municipal de la Commune, dans sa séance du
mercredi 19 janvier 2011 a demandé à l’unanimité l’abrogation immédiate de cette autorisation.
Il était parmi les premiers Conseils municipaux à prendre position, accompagnant en cela
les actions prises par le Conseil Régional ou le Conseil général sous l’impulsion des élus de
gauche.
Les associations environnementales se sont mobilisées également ainsi que les divers syndicats ou Communautés de Communes. Un collectif 07 regroupant les diverses initiatives, a vu
le jour. Les soirées d’information de Saint Sernin ou de Vallon Pont d’Arc le 8 février ont rassemblé plus de 6 à 700 personnes. La manifestation de Villeneuve de Berg où nombre d’élus
vallonnais participaient. Un collectif 07 vallonnais est en cours de constitution.
Il faut dire que les dommages occasionnés par la technique utilisée : fracturation des roches
en couches profondes, sont considérables d’après les rapports et témoignages qui commencent à affluer des Etats Unis et du Canada où l’exploitation par cette méthode a maintenant
plus de dix ans.
Alors que l’Etat, les collectivités locales et la commune sont engagés dans l’inscription de la
grotte Chauvet Pont d’Arc sur la liste UNESCO du Patrimoine mondial de l’humanité, alors que
pour tout projet il est à juste titre demandé une enquête publique et l’avis des collectivités,
dans un tel cas où les répercussions sont considérables tout se fait en catimini sans aucune
information officielle.
Les profits potentiels à tirer de cette technique étant semble-t-il très importants dans notre
région, considérant la puissance des intérêts en jeu, il est à craindre que la première victoire
enregistrée ne soit qu’un épisode d’une lutte qui sera probablement longue, pour laquelle
population et élus doivent se préparer.
8
Environnement
Taxe d’Enlèvement des Ordures ménagères :
En 2006 la communauté de commune a pris la compétence d’enlèvement des ordures ménagères, à la place des communes, et pour Vallon Pont d’Arc cela c’est traduit par le passage de
la redevance, calculée sur le nombre de personne du foyer ou le type de commerce, à la taxe
qui elle est indexée uniquement sur la surface habitable de l’habitation ou du commerce.
Cela a entrainé une forte augmentation pour les personnes seules (jusqu’à 3 fois plus) et une
diminution conséquente pour certains commerces (4 à 8 fois moins).
Depuis trois ans la municipalité de Vallon Pont d’Arc insiste périodiquement lors des réunions
concernant les ordures ménagères à la communauté de communes des Gorges de l’Ardèche
pour que le coût de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) soit plus juste, plus
équitable.
En 2010 la communauté de commune a instauré une redevance spéciale, en plus de la TEOM,
pour les gros générateurs de déchets que sont les restaurants, snacks et autres métiers de
bouche qui est fonction du type de commerce et de la fréquence de passage du ramassage
des ordures ménagères. Le but étant d’essayer de combler ce déséquilibre cité plus haut entre
commerce et particulier en diminuant la TEOM pour tous, avec les recettes générées par la
redevance spéciale.
En 2010 aussi, sur proposition de la commune de Vallon Pont d’Arc
la taxe (TEOM) a été légèrement baissée par la communauté de
communes, alors qu’elle voulait garder le même taux.
Depuis trois ans la municipalité de Vallon
Pont d’Arc insiste périodiquement lors des
réunions concernant les ordures ménagères...
Dépôts « sauvages » d’encombrants :
Nous constatons que certains concitoyens continuent à déposer toute autre chose que des
ordures ménagères à l’intérieur ou à côté des containers d’ordures, alors que la déchèterie est
là pour déposer ce genre d’objet. Ce comportement est inacceptable et non seulement cela
donne un aspect sale à notre village, mais cela contribue à l’augmentation du coût d’enlèvement des ordures ménagères car il est nécessaire de passer une deuxième fois pour ramasser
ces objets qui ne peuvent pas être mélangé aux ordures ménagères.
Il faut savoir aussi que le contrevenant s’expose dans le cas d’un dépôt non autorisé à une
amende qui peut aller jusqu’à 150€.
Il en est de même (amende) pour les sacs d’ordures ménagères qui ne sont pas déposés dans
les container prévus à cet effet ou déposés sur ou à côté des corbeilles à papier dans les rues
ou en dehors des horaires de ramassage.
Nous vous rappelons que le ramassage des ordures ménagères au centre ville se fait au porte
à porte, c'est-à-dire que le camion ramasse dans les rues principales devant votre habitation
ou votre commerce, les jours de ramassage varient selon les saisons (voir tableau ci-dessous),
et que les bacs à ordure ne doivent pas rester dans les rues après la collecte.
Les ordures ménagères doivent être présentées dans un bac normalisé, préhensible par le
camion, et sorti le matin de la collecte ou la veille au soir. Les bacs ne doivent pas rester
sur la voie publique après le ramassage.
Que ne doit-on pas trouver dans les ordures
ménagères ?
Bouteilles, pots, bocaux en verre qui doivent aller
dans les containers à verre, Bouteilles et flacons
plastique, cartonettes, briques carton, boîtes métalliques qui doivent aller dans les bacs jaunes,
Journaux, magazines, feuilles de papier qui doivent
aller dans les containers à papier, Les cartons qui
doivent aller à la déchetterie (pour les particuliers)
ou sont ramassés devant leur porte pour les commerçants, Bois, débris végétaux, cagettes bois, palettes en bois, batteries, gravats et
ferrailles qui doivent aller à
la déchetterie.
La déchetterie de Vallon Pont d’Arc est ouverte tous les matins
de 8h30 à 12h30, sauf les dimanches et jours fériés.
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
9
Action sociale
L’action sociale est gérée sur la commune par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale)
qui comporte 16 membres : 8 membres élus et 8 non élus (représentant les diverses associations caritatives ou non, ayant un rapport avec le secteur social).
La vie sociale représente ces liens que l’on
tisse au quotidien les uns avec les autres.
La vie sociale représente ces liens que l’on tisse au quotidien les uns
avec les autres. Liens parfois visibles mais souvent beaucoup plus discrets. Bon nombre d’actions, de gestes, d’aides sont menés à bien dans
une totale discrétion et dans cette intimité que requièrent souvent les
situations de difficulté, de souffrance.
L’action sociale, dans une commune, c’est à la fois la politique sociale mise en œuvre,
les personnes qui interviennent (ravailleurs sociaux, élus, bénévoles) mais aussi les citoyens qui en bénéficient ainsi que les prestations auxquelles ils ont droit. Vaste chantier tenu
à bout de bras par des personnes dont l’énergie et les convictions tentent de résister à la fois à
la conjoncture mais aussi à une politique nationale qui ne fait pas la part belle au social dans
son sens le plus noble...
La politique sociale, c’est donc pour partie, la mise en place d’aides concrètes et variées : la
banque alimentaire tout d’abord où sont délivrés des colis alimentaires complets (denrées
provenant du siège de la banque alimentaire de Valence à laquelle nous cotisons et d’excédents alimentaires d’entreprises locales). Le nombre des bénéficiaires ne cesse de s’accroître,
et l’on y trouve bon nombre de familles avec enfants (les prestations sociales ne suffisant pas à
faire face à toutes leurs dépenses), mais aussi des personnes seules (familles monoparentales
pour la plupart), isolées, et des retraités dont le minimum vieillesse ne leur permet pas de
vivre décemment.
Le CCAS qui bénéficie d’un budget propre et revu nettement à la hausse, permet également d’aider les personnes les plus démunies à faire face à des dettes, la majeure
partie d’entre elles concernant l’eau et l’énergie. Les dossiers sont traités en lien avec les services sociaux lorsque ceux-ci ont épuisé leurs propres ressources, et chaque cas est également
soumis aux membres du CCAS lors de ses réunions. L’action sociale communale comporte
également tout se qui se réfère au logement social et prend part à toutes les commissions
d’attribution des logements sociaux sur la commune (logements HLM), afin de suivre au plus
près les situations de ses administrés. Le CCAS s’occupe également depuis peu de la gestion
des impayés de la cantine scolaire, maintenant communale, afin de trouver des solutions correspondant au mieux à la situation de chacun mais aussi, autant que faire se peut, à l’équilibre
du budget municipal.
L’action sociale prend également tout son sens lors d’actions plus ciblées telle que la
braderie sociale inaugurée cette année, qui a permis à des familles en difficulté de se
vêtir pour une somme modique (50 cts la pièce) et dont les bénéfices (281 euros) serviront
à financer un autre projet social. Certains projets, encore à l’état d’ébauche, auront pour but
de mettre en valeur l’importance des liens inter-générationnels par des actions ponctuelles.
Enfin, la remise des clefs des jardins familiaux, projet cher à l’équipe municipale, a eu lieu
d’une façon informelle (l’inauguration effective ayant été fixée au samedi 18 juin) le samedi 9
avril dernier en présence des bénéficiaires. 11 parcelles (d’environ 100 m² chacune, sauf une
de 72 m²) ont été attribuées à des postulants habitant sur la commune et ne possédant pas
de terrain cultivable, une de ces parcelle a été délivrée à la crèche et aux écoles maternelle et
primaire. Ce projet a été subventionné à hauteur de 50% par la région et la gestion de ces lots
ainsi que la bonne application du règlement intérieur sont à la charge du CCAS.
10
Scolarité et formations
Les écoles
L’école est une des priorités de la municipalité, et bénéficie à ce titre de budgets revus
à la hausse, d’une cour primaire agrandie et réaménagée (de nombreux jeux nouveaux et
une commande à l’étude pour des jeux peints au sol pour les deux cours), mais aussi d’une
attention constante face aux besoins et aux projets de la maternelle comme du primaire. Une
participation importante à la classe découverte qui a lieu tous les 2 ans et qui concerne les
élèves de CM1 et CM2 (10 jours à DOUARNENEZ en Bretagne l’an dernier et une reconduction actuellement à l’étude pour cette année), des spectacles offerts en fin d’année aux deux
écoles et à la crèche, et tout récemment, la participation à l’opération « Lire et faire lire » en
maternelle en lien avec la Fédération des Œuvres Laïques, la directrice et les enseignants de
l’école maternelle.
La cantine, dont la gestion est désormais municipale, fait également l’objet de toute notre
attention tant au niveau de la qualité des repas avec plus de produits frais, BIO et locaux (sans
augmentation du prix du repas - toujours à 2,30 euros), qu’au niveau du personnel communal,
avec des modifications de postes et des heures supplémentaires allouées afin de permettre à
la fois un meilleur encadrement des enfants et de bonnes conditions de travail.
Un comité de gestion cantine composé de parents délégués, du
personnel de cantine, du directeur de l’école primaire, de la direcL’école est le lieu où nos enfants se
trice de l’école maternelle et d’élus a été mis en place et se réunit résent et se préparent à devenir les
gulièrement pour faire le point sur la bonne marche du restaurant
d’enfants, sur le choix des denrées et pour réfléchir à des actions
et les femmes de demain...
éventuelles autour des thèmes de la cantine.
L’école est le lieu où nos enfants se construisent et se préparent à devenir les hommes et les
femmes de demain, nous nous devons en tant qu’élus, de leur apporter les meilleures conditions possibles pour y parvenir.
construihommes
Emploi
POLE DE SERVICES MAISON DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION DE L'ARDECHE MERIDIONALE
A Vallon Pont d'Arc, dans l'espace Elisabeth Jalaguier, la Maison de l'Emploi et de la Formation
de l'Ardèche Méridionale développe un de ses pôles de services de proximité pour la population locale.
La MDEF AM est une structure qui est portée par le Pays de l'Ardèche Méridionale, avec une
gouvernance qui fédère différents acteurs dont l'Etat, le Pôle Emploi, le Pays de l'Ardèche Méridionale, ainsi que de nombreux partenaires territoriaux : associations d'emploi-formationinsertion, chambres consulaires, communautés de communes,.....
Dans les quatre bureaux du pôle, qui sont mis à disposition par la municipalité de Vallon Pont
d'Arc, la MDEF rapproche des usagers l'offre de services des structures partenaires emploiformation-insertion :
La Mission Locale Ardèche Méridionale, ainsi que la Maison de la Saisonnalité
Le CDIFF
La MIFE
ARCHER
La Maison de la Saisonnalité, portée par la Mission Locale Ardèche Méridionale, accueille dans ses locaux les personnes
qui sont en recherche d'emplois, durant la saison estivale sur
notre territoire, mais aussi à partir de l'automne , elle permet de faire le lien et de pouvoir rechercher un emploi
en station. L'évènement "phare" est le salon de l'Emploi
qui a eu lieu cette année le 31 mars dernier, à la salle
polyvalente, et qui permet de faire se rencontrer les
demandeurs d'emploi avec les chefs d'entreprise du
territoire, en partenariat fort avec Pôle Emploi.
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
Les autres structures reçoivent le plus souvent
sur rendez-vous un public spécifique à chacune
d'elles.
| Ju
0
in 2
11
Ce territoire a aussi été retenu par la Région Rhône
Alpes pour être un projet expérimental, pour
mettre en place des points d'accueil généraliste
sur les questions emploi-formation –insertion pour
tous publics. Le pôle de Vallon Pont d'Arc a été sélectionné dans ce cadre là, afin de pouvoir délivrer cette
première information.
11
Yann
Candidature UNESCO
Avec la Grotte Chauvet-Pont d’Arc, l’Ardèche possède le plus ancien joyaux paléolithique de l’art pariétal connu à ce jour. Par l’ancienneté et la rareté de ses chefs-d’œuvre,
elle constitue un précieux trésor pour l’ensemble de l’humanité et mérite à ce titre d’être inscrite sur la liste prestigieuse du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, qui
Soutenez la candidature UNESCO et relevez compte aujourd’hui 911 sites classés dans le monde. Un dossier de
visant à démontrer que la Grotte Chauvet-Pont d’Arc est
avec nous le défi des « 36 000 signatures candidature,
un bien culturel remarquable et exceptionnel à l’échelle mondiale, est
pour la Grotte Chauvet-Pont d’Arc » actuellement en cours d’instruction.
Pascal TERRASSE, président du Syndicat mixte de l’Espace de Restitution de la Grotte
Chauvet-Pont d’Arc, Elisabeth CAYREL, chargée de mission Chauvet-UNESCO et Marie
BARDISA, conservatrice régionale des monuments historiques à la DRAC et référente UNESCO
des sites Rhône-Alpes ont été reçus début mars à Paris par le Comité des Biens français du
patrimoine mondial.
Après le dépôt de la description du bien en mai dernier, le dépôt du plan de gestion se fera à
l’automne. Si le Ministère juge le dossier recevable (rappelons que la France ne peut présenter
au Comité du patrimoine Mondial de l’UNESCO qu’un seul site culturel par an et que la Grotte
Chauvet est en concurrence avec plusieurs autres sites), il décidera début 2012 de le transmettre au Centre du Patrimoine Mondial. Durant 18 mois, les experts de l’UNESCO étudieront
cette candidature et le verdict définitif devrait tomber durant l’été 2013, lors du comité du
Patrimoine Mondial. L’inscription de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc sur la liste du Patrimoine
Mondial de l’UNESCO conforterait les garanties de protection et de conservation apportées
par la France et permettrait au territoire d’aller vers une notoriété mondiale.
L’ANNEE 2011 EST DECISIVE et nous devons tous nous mobiliser pour le soutien de
cette candidature ! Pour avoir du poids face aux autres dossiers présentés, elle doit être
portée par tout un territoire, ses habitants et acteurs locaux. Cette candidature constitue donc
un DEFI QUI NECESSITE L’ADHESION DE TOUS !
La commune de Vallon Pont d’Arc apporte son soutien et souhaite attirer l’attention sur ce
projet de grande ampleur historique et patrimoniale. Elle met à votre disposition dans cette
revue municipale un bulletin de soutien détachable qu’il vous suffit de déposer à la Mairie.
Vous pouvez également apporter votre soutien via :
• Le site Internet : www.grotte-chauvet.org en remplissant le bulletin électronique
Ou
• via Facebook : en adhérant au « Comité de soutien officiel à la candidature UNESCO de la
Grotte Chauvet ».
Mobilisons nous pour soutenir cette candidature et relevons tous ensemble le défi des 36
000 signatures pour la Grotte Chauvet-Pont d’Arc !
14
Espace de Restitution Grotte Chauvet
Pour d’évidentes raisons de protection et de préservation, l’Etat a décidé de fermer
la grotte Chauvet-Pont d’Arc au public. Cependant, afin de permettre au plus grand
nombre de découvrir les merveilleux trésors laissés par nos ancêtres, le Conseil Général de
l’Ardèche et la région Rhône-Alpes ont décidé, avec le soutien de l’Etat et de l’Europe, de créer
un Espace de restitution de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc.
Ainsi, dès 2014, le public pourra découvrir, à deux kilomètres du site originel, sur les hauteurs
de Vallon Pont d’Arc, une reproduction grandeur nature des œuvres laissées par les plus anciens artistes de l’humanité. Ce projet très ambitieux est porté par le Syndicat mixte Espace de
restitution de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc.
Installés sur le site du Razal, les cinq bâtiments de l’Espace de restitution seront posés
comme une empreinte dans le paysage. Sur 8 hectares végétalisés, l’Espace de restitution comprendra la grotte reconstituée de 3 500 m², un centre de découverte, un pôle pédagogique, un espace événementiel, un restaurant et une boutique.
Ainsi, dès 2014, le public pourra découvrir,
à deux kilomètres du site originel, sur les
hauteurs de Vallon Pont d’Arc...
Piloté par le Syndicat mixte Espace de restitution de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc, ce projet culturel est particulièrement ambitieux.
Quarante-trois millions d’euros seront investis. Le futur espace de
restitution sera géré par un délégataire spécialisé dans la gestion du site culturel et touristique et aura pour objectif d’accueillir annuellement entre 300 000 et 400 000 visiteurs.
Calendrier des travaux
• Fin 2010 : Préparation du terrain et défrichage
• 2011 : Fouilles archéologiques préventives, travaux d’adduction d’eau et d’assainissement, aménagement des accès au futur site avec notamment
la réalisation d’un rond-point
Le Fac-similé : révéler l’invisible.
L’équipe d’architectes Fabre/Speller (Clermont-Ferrand) et l’Atelier 3A (Le Teil) associés
au scénographe parisien Scène se sont lancé le formidable défi de restituer les émotions suscitées par la grotte originelle. La fraîcheur, l’humidité, le silence, l’obscurité
mais aussi les sensations olfactives contribueront à immerger le public dans la grotte
reconstituée. Le relief des parois sera restitué au millimètre et toutes les peintures seront traitées à partir des originaux numérisés selon les techniques utilisées par les «
copistes ».
• Fin 2011 : Pose de la 1ère pierre
• 2012-2013 : poursuite des travaux
• Début 2014 : ouverture de l’espace de restitution
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
15
Culture
La politique culturelle de la commune prend peu à peu du volume et se pimente de
quelques projets alléchants : théâtre, musique, spectacles de rue, festival, films, contes,
cirques, etc…. Même si certaines manifestations ont du mal à rencontrer leur public en période hivernale, les beaux jours vont voir fleurir
bon nombre d’évènements qui, nous l’espérons, nous ravirons tous.
La médiathèque de Vallon Pont d’Arc
prend ses marques et nous propose
une fois par trimestre une grande exposition thématique...
Les évements
La Comédie itinérante nous a, une fois de plus, révélé de grands talents
avec « La bête à deux dos » à Salavas et « Regarde maman, je danse » à
Vallon Pont d’Arc. Deux pièces, deux succès qui ont su attirer un public
nombreux, varié et enthousiaste. Ils reviendront au courant de l’hiver
prochain.
La médiathèque de Vallon Pont d’Arc prend ses marques et nous propose une fois par trimestre une grande exposition thématique : BD, musique, slam, rencontre d’auteurs. Les bénévoles animent, une fois par mois, des « rencontres autour des livres » où chacun peut exprimer ou simplement écouter les perceptions et sentiments recueillis à la lecture d’un ouvrage.
D’intéressants débats en perspective. Du côté des plus jeunes, KIKILI devient une institution
et connaît au fil du temps un succès grandissant.
Dans les semaines à venir, la fête de la musique remplira nos ruelles et calades de sons variés
et riches en couleurs. La fête de la musique célébrant l’arrivé de l’été, elle se déroulera le mardi
21 Juin.
Un festival philharmonique est né. Il y a plusieurs années que début Juillet nous vous
proposons un week-end musical avec concert et parades dans les rues. L’harmonie de
Limonest prendra ses quartiers d’été à Vallon Pont d’Arc avec soirée Jazz et spectacle en hommage aux Beatles.
Nous le souhaitons de plus en plus spectaculaire et original, le spectacle du 14 Juillet fera la
part belle au ballet nautique, aux créations originales de professeurs de l’école de musique, à
la chorale, aux élèves du VPA, aux bateliers…
Nous envisageons de recevoir à Vallon Pont d’Arc, mi-juin un groupe de choristes d’enfants
de Pondichéry en Inde. Accueilli et chapeauté par l’école de musique de Vallon, c’est tous
ensemble qu’ils nous feront vibrer aux musiques de Dvorak et Mozart.
L’agenda culturel
Né de la volonté de diffuser le plus largement possible les informations concernant les
activités culturelles de la commune et du bassin de Vallon Pont d’Arc, l’agenda culturel à vu
le jour en Février 2011. Il est diffusé auprès des commerçants, à la bibliothèque et en Mairie.
Nous souhaitons que son format, son contenu en fasse un document incontournable et indispensable. Cet agenda est conçu pour tous : si vous aussi, vous voulez faire connaître un événement culturel, n’hésitez pas à contacter la Mairie. Bimestriel, il deviendra sûrement mensuel
pour les mois de Juillet et Août.
Les associations Vallonaises
De nombreuses associations culturelles Vallonnaises accomplissent tout au long de l’année un remarquable travail de terrain. Les expositions dans les salles du château désormais
affectées témoignent de cette énergie autant des amis de l’histoire, de l’UAPV, du CERP, du
Carrefour des arts, de l’ACEC, etc…..
D’autres associations font un travail moins visible mais n’en sont pas moins d’un grand intérêt
éducatif comme Livre en scène et ses interventions auprès de nos enfants.
Inédit film devient aussi un acteur majeur de notre mémoire. Cette association en collaboration avec la municipalité se propose de constituer une vidéothèque aux thèmes variés, parfois
insolites, souvent passionnants, baptisée « patrimoine immatériel ».
Les Gourmands d’Art, jeune association prometteuse enchaînent créations théâtrales et spectacles musicaux. A ne pas manquer « Bukowski duo ou jouer du piano ivre » le 27 Mai, ainsi
que « Gengis parmi les pigmés » fin Juillet dans la cour de l’ancien couvent.
Le CERP n’est plus à présenter. Cette association pionnière dans le développement de la
culture et surtout auprès des enfants nous propose une grande exposition à ne pas manquer
du 1er Juin au 31 Juillet : « Idée reçue en préhistoire ».
La création d’un festival adressé au jeune public mené conjointement par l’office de tourisme
et la commune devrait voir le jour en Juillet 2012. Entre spectacles, ateliers et créations originales, il contribue, thème qui nous est cher, à l’initiation de la culture auprès des plus jeunes.
Le développement culturel et l’Ergc
Le futur espace de restitution de la grotte Chauvet – pont d’arc (ERGC) sera perçu comme
un pôle culturel majeur de la région. Son implantation dans la commune aura forcément des
conséquences sur l’impact touristique et les attentes de ces visiteurs. Plusieurs projets d’envergure sont à l’étude qui ont pour vocation d’accompagner le visiteur au travers d’offres
culturelles, ludiques, sportives au sein même du village.
16
Centre Européen de Recherches Préhistoriques
Comme chaque année depuis la découverte de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc, joyaux de
l’Art préhistorique actuellement candidat à l’UNESCO, le CERP vous propose en 2011 les
17èmes Journées de la Préhistoire, qui auront pour thème « Mondes préhistoriques. De la Préhistoire imaginaire aux connaissances scientifiques ». Parmi les nouveautés une manche du
Championnat européen de tir aux armes préhistoriques organisée les 16 et 17 juillet dans
les Gorges de l’Ardèche et une exposition temporaire « Idées reçues en Préhistoire » qui sera
visible du 1er juin au 31 juillet au Château-Mairie.
Animations
Dimanche 15 mai* et Mercredi 19 et Jeudi 20 août 2011
Taille du silex, Evolution de l’Homme, Art Préhistorique, Allumer du feu sans allumettes et
Fabrication de poteries néolithiques
Lieu : jardin public de Vallon Pont d’Arc, * de 10 h à 12 h et 14 h à 18 h ou de 10 h à 13 h et 15 h à 19 h en août. Entrée libre.
Conférences
7 juillet
LE SEXE AU TEMPS DE CRO-MAGNONS par Gilles Delluc, Médecin des Hôpitaux et docteur en
Anthropologie et Préhistoire avec la collaboration de Brigitte Delluc (Préhistorienne MNHN)
Lieu : Château-Mairie de Vallon Pont d’Arc à 21 h. Entrée libre
Championnat européen de tir aux armes préhistoriques
Samedi 16 et dimanche 17 juillet
Un championnat sportif
Samedi 16/07 14h-17h : Compétition de tir à l’Arc
Dimanche 17/07 10h-13h : Compétition de tir au propulseur de sagaies (sur inscription)
+ une animation avec des ateliers de Préhistoire (CERP), la présentation du grand projet Chauvet (SMERG) et des jeux et balades sur les faunes et flores actuelles (SGGA)
Lieu : Gorges de l’Ardèche (navettes mise en place) Entrée libre
Circuits « Sur les chemins de Cro-Magnon »
Tous les mercredis du 6 juillet au 31 août (sauf le 17 août) de 9 h à 17 h.
Randonnée au cirque d’Estre + visite de l’Expo. Chauvet + activité pratique « Le feu avant les
allumettes ! » réservation obligatoire : adulte 20€ enfant 8€ (7 ans minimum)
Publication Actes de la rencontre « Technique de production du feu »
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
17
Nouvelle bibliothèque
La nouvelle
La nouvelle bibliothèque municipale a ouvert le 1er juillet 2010. Sur une surface de
plus de 250m_, elle offre au public un espace accueillant et des collections adaptées à tous les publics. La bibliothèque propose plusieurs
types de documents : des livres, des journaux et magazines, des dobibliothèque municipale a ou- cuments sonores (CD), ainsi qu'un accès multimédia. Une partie du
vert le 1er juillet 2010. fonds de la bibliothèque est prêté par la Bibliothèque Départementale
de Prêt de l'Ardèche. Ce fonds est renouvelé deux fois par an par le
passage du bibliobus et trois fois par an pour les documents sonores,
par le passage du musibus. Une navette passe tous les mois amener
les documents réservés par les lecteurs. L'autre partie appartient en
propre à la bibliothèque et est régulièrement enrichie par les acquisitions effectuées tout au
long de l'année. L'accès à la bibliothèque est totalement libre et gratuite, l’abonnement n'est
nécessaire que si vous souhaitez emprunter des documents.
Les collections
La bibliothèque Municipale vous propose un grand nombre de documents. Du coté
des adultes on peut trouver plus de 4000 livres et près de 900 CD audio. Parmi les livres, il y a
des romans (policier, science-fiction, terroir, amour...), des documentaires et des biographies
couvrant un maximum des champs du savoir (sciences humaines et sociales, sciences et techniques, littérature, histoire, géographie, pratique...) et des bandes dessinées. Parmi tous ces
ouvrages on trouve également des romans en grands caractères. Les CD audio proposent
tous les styles de musique depuis la musique classique jusqu'à la musique contemporaine,
en passant par le jazz, le rock, la chanson française, la musique du monde… Mais vous pouvez également trouver des documents non musicaux (enregistrement de spectacle, discours,
textes lus...).
Du coté jeunesse, ce sont plus de 3500 livres et plus de 150 CD audio qui vous attendent. Avec
des albums pour tous les âges, des romans, des documentaires, des bandes dessinées, de la
chanson pour enfants, des contes et comptines...
Animations
La bibliothèque propose régulièrement des animations ouvertes au public.
Dans le cadre de l'action « les BB aiment les livres », des bénévoles de la bibliothèque proposent des lectures d'albums jeunesses aux enfants sous le titre de « KIKILI ». A partir d'un
thème différent tous les mois, les bénévoles font une sélection d'albums et viennent les lire
aux enfants présents. Depuis septembre 2010 elles ont ainsi abordé : les loups, les ours, les
animaux de la ferme, Noël, les saisons, la vie quotidienne... Prochainement les thèmes seront
les albums de Claude Ponti, les voyages, les sorcières, le cirque...
Rendez-vous pour KIKILI le troisième samedi de chaque mois à 10h30 à la bibliothèque.
Une fois par mois les bénévoles invitent également les lecteurs de la bibliothèque à venir
parler des livres. Ouvertes à tous, ces « Rencontres autour des livres » permettent aux lecteurs
d'échanger leurs avis et impressions sur les livres qu'ils ont lus. Chaque mois un auteur différent est proposé à la lecture et chacun peut venir donner son avis sur les livres de cet auteur.
Une discussion conviviale permet à chacun de défendre son opinion et de partager avec tous,
ses plaisirs de lecture. Au programme de ces derniers mois, Sofi Oksanen, Maylis de Kerangual,
Andrea Camilleri, David Lodge...
Rendez-vous pour les Rencontres autour des livres le premier jeudi de chaque mois à 17h30
à la bibliothèque.
En dehors de ces animations mensuelles, la bibliothèque vous propose aussi ponctuellement
de venir rencontrer des auteurs et partager avec eux leurs expériences d'écriture et la passion
qu'ils mettent dans les livres. Venez vous renseigner à la bibliothèque pour connaître le programme des animations à venir.
18
Communication Municipale
CMJ
Le Conseil Municipal Jeune (CMJ) a été créé en mars 2009 par la municipalité aidé par un
comité de pilotage composé d’élus, de représentants de l’Amicale Laïque, de parents d’élèves,
du directeur de l’école primaire, du Principal du Collège Henri Ageron.
Le but de ce CMJ est de promouvoir la citoyenneté et la démocratie, favoriser le dialogue
entre les jeunes, les élus locaux et les adultes en général, de reconnaitre aux jeunes leurs
capacités de proposition, d’analyse et d’action, d’être une pédagogie pour la prise de responsabilité dans le monde associatif et politique, c’est en fait un lien social et intergénérationnel.
Le premier CMJ a été élu de mars 2009 à mai 2011, pour deux ans comme prévu dans son
règlement, un nouveau CMJ est élu depuis juin 2011 jusqu’en juin 2013.
Une nouveauté pour la mandature 2011-2013, une élection partielle sera réalisée chaque année après la rentrée scolaire de septembre, pour les CM1 uniquement afin qu’il y ai toujours
des représentants de l’école primaire (CM1, CM2) dans le CMJ. En effet au bout de deux ans
les représentants de l’école primaire sont au collège. Ce dispositif
permettra en plus de motiver chaque année des plus jeunes pour
Le premier CMJ a été élu de mars 2009 à mai
intégrer le CMJ.
2011, pour deux ans comme prévu...
Le CMJ est ouvert aux jeunes résidents sur la commune dans une
tranche d’âge de 9 à 14 ans ou fréquentant des classes de CM1,
CM2, 6e et 5e.
Kézako ?
Vous avez surement vu ce panneau aux entrées de Vallon Pont d’Arc ?
Que veut dire ce panneau ?
Ces panneaux qui ont été installés depuis un an déjà à Vallon Pont d’Arc veulent dire que
les piétons sont prioritaires sur tout les autres véhicules (motorisés ou non), que les vélos
peuvent circuler à contre sens, et que les véhicules motorisés doivent circuler à 20 km/h au
maximum.
Ces panneaux délimitent ce qui est appelé « une zone de rencontre ».
L’article du code de la route stipule :
«Zone de rencontre : section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant
une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules.
La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km/h. Toutes les chaussées sont à double sens pour
les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police.
Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de
la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable.»
Cette « zone de rencontre » s’étend sur le boulevard Peschaire Alizon du
carrefour avec la vieille route du Pont d’Arc jusqu’au niveau du collège, sur le boulevard Jean Jaurès de la chicane située à côté de la
place Allende-Neruda jusqu’à la rue des Maquisards et toute la
rue des Maquisards.
Partager la voie publique, respecter les autres, vivre ensemble, favoriser les modes de déplacement doux, tel
est le but de cette zone de rencontre.
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
19
Sports à Vallon Pont d'Arc
Le Marathon des Gorges de l'Ardèche dans la cour des grands
Marathon au
La nouvelle est tombée fin décembre 2010 : le bureau exécutif de la Fédération Internationale du Canoë kayak à validé l’inscription du Marathon au calencalendrier 2011 comme drier 2011 comme finale mondiale.
10 épreuves ont été retenues dans le monde pour composer ce noufinale mondiale. veau circuit dont l’apothéose sera chez nous, sur notre belle rivière.
C’est une reconnaissance planétaire pour notre épreuve, pour les organisateurs et les bénévoles qui se mobilisent depuis 1985.
C’est aussi une belle récompense pour nos fidèles partenaires, institutionnels et privés, les
services de sécurité et de secours, les communes de départ et d’arrivée, notamment VALLON
PONT D’ARC et SAINT MARTIN D’ARDECHE, la Réserve naturelle des Gorges de l’Ardèche....
La réussite totale de l’édition 2010 nous permet d’appréhender ce nouveau défi sereinement mais en sachant que nous aurons de nouvelles charges à prendre en compte concernant le protocole international comme l’accueil des délégations étrangères, les drapeaux, les
hymnes… sous le contrôle des délégués de la Fédération Internationale présents.
Rendez-vous les 11 et 12 novembre prochains pour continuer ensemble cette belle aventure.
Les Randonnées des Gorges de l’Ardèche 2010
se sont déroulées du côté rive droite. Les organisateurs se sont imposé depuis la première édition, d’alterner de part et d’autre de l’Ardèche chaque année afin de limiter l’impact
sur l’environnement et les gènes occasionnées auprès des chasseurs locaux.
Cette 7ème édition fut un véritable succès malgré une météo très incertaine. Plus de 650 inscrits sur les routes, chemins et sentiers, que ce soit à pied, à vélo de route, à VTT ou en poneys.
L’épreuve phare que sont les parcours VTT longues distances ont donné entière satisfaction
aux participants toujours plus demandeurs d’itinéraires techniques et sportifs.
Même si l’intérêt principal des Randonnées des Gorges reste l’accessibilité des activités tous
publics, le côté sportif que représentent les grandes distances nécessite une excellente condition physique qui attire de très grands sportifs locaux et plus largement tel que Jacques DEVIS, premier champion de France VTT de l’histoire du mountain bike ou encore Julien SAUSSAC, champion régional de cross country.
Le vélo n’attire pas seulement les champions de la discipline, nos kayakistes ardéchois tel que
Nicolas PESCHIER se sont découvert une nouvelle passion sur un territoire qu’ils ont eu le loisir
de redécouvrir.
Une première cette année avec le soutien massif et très important de la « Roue Libre
Vallonnaise », club local de cyclotourisme qui s’est chargé avec sérieux de la partie route.
Cette implication au sein de l’organisation fut un réel plaisir pour les membres du Vélo Club du
Pays Vallonnais qui voient en cette opération, un véritable rapprochement des 2 clubs et une
volonté d’aller de l’avant tout en pouvant compter les uns sur les autres.
L’édition 2011 est en cours de préparation avec des parcours VTT du côté rive gauche, essentiellement tracés sur les communes de Lagorce, St Remèze et St Maurice d’Ibie.
Le rendez-vous sera donné le dimanche 2 octobre 2011.
Plus d’infos sur le site du club : www.vc-paysvallonnais.com
20
Sports à Vallon Pont d'Arc
Raid Nature du Pont d'Arc 2011
Le dimanche 24 avril, par une belle journée de cet été si tôt venu, ils étaient plus de neuf
cents concurrents (912 très exactement) à s'élancer en deux vagues successives à l'assaut du
XIII éme Raid Nature du Pont d'Arc.
Cette année le parcours se déroulait sur la rive gauche de l'Ardèche et les parcs à vélos avaient
été installés sur la commune de Saint Remèze. Les plus vaillants (125 équipes) avaient choisi le
parcours aventure et étaient partis à 8 heures 30 pour un périple de 68 km : 6.500 km de prologue pédestre, 6 km de canoé, 13.500 km de randonnée en terrain très varié et 42 km de VTT.
Ils allaient connaitre la grande spécialité du Raid Nature, le marmitoning, un passage dans des
gorges très étroites, cette année Pissevieille, avec de l'eau très très vivifiante.
Mais rien n'arrête les plus courageux et à 14 heures précises, l'équipe formée de Rovéra René
et Camus Sylvain franchissait en vainqueur la ligne d'arrivée, située comme chaque année
en plein cœur de Vallon sur le boulevard Peschaire Alizon. Quant au gros de la troupe (328
équipes), ils prenaient le départ à 10 heures 30 pour effectuer un parcours découverte d'une
cinquantaine de kilomètres, même prologue, même descente canoë, une randonnée de 10
km et 27 km de VTT et c'est l'équipe Tavernier Daniel et Dugand
Ce Raid, c'est dix mois de travail, c'est près
Frédéric qui se présentait à leur tour en vainqueur de ce Raid Découverte en 4 heures 12. Notre village avait fait son plein de specde deux cents bénévoles, une quarantaine
tateurs. La grande majorité des concurrents disaient tout la plaisir
qu'ils avaient pris à participer à cette épreuve et faisaient souvent
de pompiers et une dizaine de gendarmes...
part de leur étonnement d'avoir rencontré tant de bénévoles sur le
parcours qui les encourageaient et n'hésitaient pas quand ils le pouvaient à leur donner des
coups de mains. Ils se retrouvaient tous ensuite dans la salle polyvalente pour se restaurer
et assister à la remise des prix. La journée se terminait par un apéritif offert par la mairie de
Vallon et un repas pris en commun. Ce Raid, c'est dix mois de travail, c'est près de deux cents
bénévoles, une quarantaine de pompiers et une dizaine de gendarmes sur le parcours et c'est
surtout une déjà longue histoire d'amitié. S'il peut poursuivre sa route c'est aussi grâce à l'aide
des collectivités locales, de la communauté de communes, du Conseil Général, de la Région
Rhône Alpes, de nos sponsors (Melvitacosm, le domaine de la Valdaine, Mizuno), des associations partenaires, de la Réserve Naturelle des Gorges, des Amis de l’Histoire de la Région de
Vallon, des jeunes sapeurs Pompiers, des loueurs de bateaux qui mettent 500 embarcations à
notre disposition, des propriétaires terriens.
Et maintenant que vive la quatorzième Raid Nature du Pont d'Arc.
KId Raid 07
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
Le 6e Kid Raid 07 a eu lieu cette année sur la commune de Lagorce. En effet dans sa
politique de développement et de promotion, l’Office de Tourisme, co-organisateur du Raid
Nature du Pont d’Arc s’est engagé à faire « tourner » l’épreuve enfant sur les communes finançant l’association. L’aide administrative et humaine s’est avérée être à la hauteur de l’accueil
réservé sur Vallon et Salavas. L’ensemble des propriétaires terriens a répondu favorablement à
nos sollicitations, et nous les en remercions chaleureusement. Les kids raideurs ont eu, cette
année la chance de découvrir un parcours digne d’un vrai Raid multisports en pleine nature. Pour éviter les attentes aux ateliers, les concurrents ont été partagés en 2
groupes (Bleu et Rouge) tout en effectuant toutes les activités. Deux Sites
ont reçu les ateliers. Le Site du Bouchet comportant les ateliers suivants
: le stand d’accueil pour la répartition des activités, Rando sportive
en milieu varié, Tyrolienne (nouveauté à sensation garantie), Environnement 1, Préhistoire et Fresque Préhistorique * Soutien
à la candidature de la Grotte Chauvet au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site de la Grange de Berg comportant
le stand d’accueil pour la répartition des activités, Maniabilité VTT, Tir à l’arc, Environnement 2, Tir au propulseur préhistorique (nouveauté). Le Kid Raid a débuté,
après les consignes et le coup d’envoi de la première
adjointe de Lagorce par l’épreuve d’Orientation
dans le village de Lagorce. Nous rappelons que le
Kid Raid 07 n’est pas une course mais une épreuve
que les concurrents doivent terminer en totalité en
essayant d’être performants. Il n’y a pas de classement général ni particulier. Un travail de 10 mois a
été nécessaire au binôme de Serge et Betty pour
arriver au concept 2011. 94 équipes ont pris le départ, soit 188 concurrents (94 enfants + 94 adultes).
La bonne humeur de tous a été le ciment de cette
demi journée, et même si de temps en temps le ciel
nous envoyait quelques gouttes de pluie, rien n’a gâché la belle fête de la famille, des enfants, du sport, de
la connaissance, et du bénévolat. La remise des prix a
eu lieu à la salle polyvalente de Vallon Pont d’Arc, pour
permettre aux adultes inscrits sur le 13e Raid de pouvoir
confirmer leurs participations du lendemain. Les associations
21
Budget Primitif de la Commune 2011
REPARTITION DES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT
Budget primitif 2011 : 3 600 141,02 €
REPARTITION DES RECETTES DE FONCTIONNEMENT
Budget primitif 2011 : 3 600 141,02 €
* Les dotations d’Etat sont en diminution de 4,6% par rapport à 2010
TAXES
OPERATIONS D’INVESTISSEMENT 2011
- Achat de terrain pour projet de collège
- Complément de frais d’étude AVAP
(ex ZPPAUP)
- Aménagement du Parking Ratière
- Réhabilitation du site du Vieux Vallon
- Signalétique
- Acquisition de 2 toilettes publiques
- Aménagement de l’entrée de Salavas
- Aménagement de l’aire de camping cars
- Aménagement de trois plateaux
traversants
- Passes à canoë
- Maître d’œuvre Espace couvert sportif
- Mise aux normes espace cinéraire
- Végétalisation du rond-point des Gorges
MASSE FINANCIERE D’INVESTISSEMENT
22
Budgets Annexes – Eau et Assainissement
BUDGET ASSAINISSEMENT
Depenses de fonctionnement : 431 528 €
RECETTES DE FONCTIONNEMENT : 431 528 €
DEPENSES ET RECETTES D’INVESTISSEMENT
BUDGET EAU
DEPENSES DE FONCTIONNEMENT : 206 048,78 €
RECETTES DE FONCTIONNEMENT : 206 048,78 €
DEPENSES ET RECETTES D’INVESTISSEMENT
* Autres budgets annexes de la Commune :
Camping Municipal
Exposition Grotte Chauvet
ZA des Estrades
23
Infos utiles
Exposition permanente Grotte Chauvet-Pont d’Arc
Rue du Miarou
Tél : 04 75 37 17 68 - Fax : 04 75 88 19 52
www.prehistoireardeche.com
mail : [email protected]
Bibliothèque municipale de Vallon Pont d’Arc
Place Allende Neruda
Tél : 04 75 87 28 11
www.mairie-vallon.com
mail : [email protected]
Horaires d’ouverture :
Mardi : 16h-18h30
Mercredi : 10h-13h et 14h-18h30
Jeudi : 9h-12h et 16h30-18h30
Vendredi : 16h-18h30
Samedi : 10h-13h
Office de Tourisme
Place de l’Ancienne Gare
Tél : 04 75 88 04 01 - Fax : 04 75 88 41 09
www.vallon-pont-darc.com
mail : [email protected]
Renseignements, activités, festivités, horaires de bus et navettes, réservations barques et divers,
bureau SNCF…
Les établissements scolaires et garderie
Crèche Les Galopins 04 75 37 19 39
Ecole maternelle : 04 75 37 13 63
Ecole primaire : 04 75 88 05 75
Collège Henri Ageron : 04 75 88 03 66
Trésor Public
Bd Peschaire Alizon
Tél : 04 75 88 03 57 - Fax : 04 75 37 17 84
Communauté de communes des Gorges de l’Ardèche
Quartier Ratière BP 46
Tél : 04 75 37 61 13 - Fax : 04 75 38 46 81
www.cc-gorgesardeche.fr
mail : [email protected]
• Les jours de Marché
Marché hebdomadaire : les jeudis matin
Place Allende Neruda (de mi-juin à fin août)
Bd Peschaire Alizon et Armand Puaux (le
reste de l’année)
• Marché nocturne
Les mardis soir, dans les rues du village (uniquement l’été)
• Brocante
1er dimanche du mois, place Armand Puaux
Déchetterie gérée par le SICTOBA
Chemin Prépaillères
Tél : 04 75 39 06 99
Véolia (Compagnie des eaux)
Agence de Vallon Pont d’Arc
Tél : 04 75 37 14 68
E.D.F
Tél : 0891 671 326
E.D.F Dépannage
Tél : 0810 333 321
24
Etat civil
DECES 2010
AVIS de MENTION de NAISSANCE
ENFANTS
POINTEAU—PESCHIER Nina
CHANTE Yohan
LICHIERE Loane
EL HARRAS Aya
GAILLAND-THEVENIN Hugo
CATALAN Elisa EL HARRAS Shaymâe MOMMEE Els
ARSAC Océane
ELDIN Margot
GERVASONI Louane PAGANELLI Enzo
CHANTE Horatio
EL OUARDI Yousra DAOUAYRY Yousra
DAOUAYRY Wissal
DUPUIS Ewan
MAIRET Léo
ROUDIL Mathis
LAUDAT PICCININI Maya CHABANEL Lilou
FERRIER Taho
SCHREITER EGON Otto JOURNE Pauline
LAVIGNE Léö
CALAMEL Etienne
AUDIGIER Anaïs
BOURGUIN Sarah
MEURISSE Nolan
DESTOUCHES Jules DESTOUCHES Charline PARENTS
DATE de NAISSANCE
POINTEAU Benoît et PESCHIER Adeline
CHANTE Alain et LAGARDE Nathalie
LICHIERE Eric et BARBE Peggy
EL HARRAS Aziz et TELAGHRACHE Fatiha
GAILLAND Michel et THEVENIN Florence
CATALAN Hugo et SANZ Véronique
EL HARRAS Abderrahman et ZIARE Akima
MOMME Aymeric et ROUIT Olivia
ARSAC Ludovic et CUNIOT Laetitia
ELDIN Michaël et DEWIDEHEM Jessica
14.01.2010
22.01.2010
23.01.2010
02.02.2010
04.02.2010
07.02.2010
14.02.2010
19.02.2010
06.03.2010
23.03.2010
GERVASONI Bernard et VAN HORENBEECK Maureen 08.04.2010
PAGANELLI Nicolas et OZIL Julie
14.05.2010
CHANTE Olivier et LAROCHE Sandrine
14.05.2010
EL OUARDI Mohamed et HIJJI Bahija
07.06.2010
DAOUAYRY Abdesamad et IDRISSI Ouarda
11.06.2010
DAOURYRY Abdesamad et IDRISSI Ouarda
11.06.2010
DUPUIS Loïc et DERUYFFELAERE Sabrina
18.06.2010
MAIRET Matthias et ERICHSEN Laerke
14.08.2010
ROUDIL Wilfrid et VIVES Claudine
18.08.2010
LAUDAT Yann et PICCININI Violette
29.08.2010
CHABANEL Gérald et VANWESEMAEL Elodie 30.08.2010
FERRIER Christophe et JONDEAU Caroline
03.09.2010
SCHREITER Sebastian et EGON Violette
12.10.2010
JOURNE Romain et GAUTIER Hélène
19.10.2010
LAVIGNE Stive et NAUD Cécile
26.10.2010
CALAMEL Mathieu et CARRE Sandie
06.11.2010
AUDIGIER Gaëlle
05.11.2010
BOURGUIN François-Henri et LAFONT Ludivine21.11.2010
MEURISSE Martial et MENUGE Audrey
22.12.2010
DESTOUCHES Alexandre et DEFOSSE Emmanuelle 22.12.2010
DESTOUCHES Alexandre et DEFOSSE Emmanuelle 22.12.2010
MARIAGES 2010
LABRO Alain et MUNASIKAH
GERVASONI Bernard et VAN HORENBEECK Maureen
BERNET-SERRANO Damien et LARUE Héloïse
GELY Olivier et ALVAREZ Stéphanie
CHABANEL Gérald et VANWESEMAEL Elodie
BENAHMED Karim et TOSIN Isabelle
RASCLE Jérôme et POUGET Caroline
MARTINENQ Guy et LAPORTE Betty
LE BIHAN Loïc et MANIVEL Catherine
GUYON Jean GUIGON Isabelle
VERRIER Cyril et BAGGI Laétitia GAY Marie
16.01.2010
AMADO Emilio
27.01.2010
SALE Magdeleine Vve RAYDON
28.01.2010
BARBATI Violette Vve ROUMéJON
28.01.2010
RöENELLE Jeannine Vve ELBAILLE
23.01.2010
LE MARDELË Micheline Vve GAUNARD 14.02.2010
BRUN Françoise Vve WALBAUM
12.02.2010
VINCENT Albert
22.02.2010
BLOIS Jeanine Vve MARATREY
05.02.2010
CHAZOT Jeannette épse LACROZE
09.03.2010
CHAMBON Armand
14.03.2010
BOHNY Berthe Vve SAPIA
18.03.2010
BARBIER Thérèse épse DUCROCQ
17.03.2010
NALLET Guy
25.03.2010
BESANCENOT Raymond
31.03.2010
PHILUPPE Madeleine Vve RIFFLART
02.04.2010
DUNY Armande Vve BONNAUD
03.04.2010
ROCHETTE Béatrice
11.04.2010
LEBON André
30.04.2010
CAUVIN Yvette
01.05.2010
BEAUMEL Hélène
15.05.2010
AUDIGIER René
23.05.2010
PONS Madeleine Vve CHAZE
05.06.2010
TEYSSIER Georgette épse ROUDIL
02.06.2010
OZIL Georges
28.06.2010
CHASSAGNE Prosper
01.07.2010
CHANTE Georges
07.07.2010
GOUY-PAILLER Léon
30.07.2010
OLLIER Yvette Vve MAZELLIER
13.08.2010
SOULIER Marie-Rose Vve BRAHIC
26.08.2010
MANSARD Robert
12.09.2010
THOILLIEZ Micheline Vve CUNIOT
23.09.2010
CROUZET Thierry
24.09.2010
ROUDIER Jean
02.10.2010
RANQUET Jeanne 07.10.2010
BEGO-GHINA Renée Vve MEYER
03.11.2010
CHEVALIER Marguerite Vve ROUX
14.11.2010
PESCHIER Yves
23.11.2010
KALKIAS Athina Vve D’AQUILA
26.11.2010
PESCHIER Georges
17.12.2010
CLARON Paulette Vve DOMALAIN
21.12.2010
ROULEAU GEORGES
29.12.2010
21.01.2010
20.02.2010
29.05.2010
29.05.2010
05.06.2010
05.06.2010
03.07.2010
17.07.2010
02.09.2010
04.09.2010
25.09.2010
Bul
let
in
M
u
cip
ni
al
| Ju
0
in 2
11
25
OUVERT TOUTE L'ANNéE
LOCATION
M o
V é
Q u
A u
Rue du Miarou - 07150 - Vallon Pont d'Arc
Tél. 04 75 88 02 57 - [email protected]
t
l
a
t
Vidange fosses - Débouchage - Fuel.
Location matériel BTP - Terrassement
Installation fosse, filtre à sable....
Inspection vidéo de canalisation.
07150 - Vallon Pont d'Arc
08 77
Tél. 04 75 37 14 08 - Fax : 04 75 88 ail.fr
email : jassinassainissem[email protected]
o
o
d
o
Centre Auto Vallonnais
Pneus • Freins • Climatisation
Amortisseurs • Vidange
Quartier «Les Mazes» • 07150 • Vallon Pont d’Arc
Tél. 04 75 88 05 05
Fax : 04 75 88 04 52
email : [email protected]