Télécharger

Commentaires

Transcription

Télécharger
REPUBLIQUE DU MAL»
MINISTEREDU PLAN
COMITEINTERETATDE
LUTTE CONTRELA
SECHERESSE DANSLE
SAHEL
ORGANISATION DES NATIONS
UNIES
P l t t C T U M NATIONALE
PE U STATISTIQUE
I T PE VIMFOmtATTQUE
F.N.U.A.P.
INSTITUT DUS-XHEt
DIVISIONDELA POPULATION
U.S.E.D.
DÉMOGRAPHIE
Centre de documentation
Université de Montréal
ANALYSE DU RECENS!
DE 1976
«
CARACTERISTIQUES
DEMOGRAPHIQUES
TOME HI
AVRIL 1985
/
/
S
O
M
_
M
A
._______.
I
R
E
/
,__-^__,
.
s'
/ s
PAGES
y
Sommaire
;
i
ListedesTableaux
JY
ListeduGraphique
.xi
ListeduPersonnel
xiii
Avantpropos
1
Introduction
3
A
-ETAT DE LA POPULATION
Chapitre1: Larépartitiongéographiqueedelapopulation
6.
'
1.1Répartitionrégionale
8
1.1.1.Lesdensitésdepeuplement
8
1.1.2Lapopulationparzonederésidence
1.2
Lescentresurbains
1.3
LenomadismeauMali
13
....16
17
Chapitre2: Lesdonnéescollectives
22
Rappeldesdéfinitionsdeconcepts
2.1Donnéesdel'ensemble etdeszonesd'habitat
22
23
2.2Donnéesrégionales
24
a)- RégiondeKayes
24
b)- RégiondeKoulikoro
25
c)-RégiondeSikasso
26
d)- RégiondeSégou
27
e)- RégiondeMopti
28
f)- RégiondeTombouctou
29
g)-RégiondeGao
30
h)- DistrictdeBamako
Chapitre3: Structureparsexeetâge
31
32
3.1.Larépartitionparsexe
32
3.2.Larépartitionpargrandsgroupesd'âge
33
3.3.Lespyramidesdesâges
3.3.1.Les pyramidesparannéed'âge(ensemble.rural,urbain)
39
39
3.3.2.Lespyramidespargrouped'âge
3.3.2.1.Lespyramidesdel'ensemble etdeszonesd'habitat
a)-Ensemble
42
42
42«-
( ii)
b)- Rural
42
c)-Urbain
43
3.3.2.2.
Lespyramidesdèsrégions
45
a)- Kayes
45
b)- Koulikoro
48
c)- Sikasso
50
d)- Ségou
54
e)-Mopti
54
f).Tombouctou.etGao
54
g)- LeDistrictdeBamako
3.4.
Méthodesd'évaluationdeladéclarationdesâges
58
61
3.4.1. L'IndicedeWhipple
62
3.4.2
62
L'IndicedeMyers
a)-Variationdel'indiceglobal(ensembleetrégions)
62
b)-Mesuredel'attraction etdelarépulsion
63
3.4.3
L'indicecombinédesNationsUnies
3.5
Etudedurapportdemasculinité
3.5.I.
Evolutiondurapportdemasculinitéselonl'âge(Mali,Rural,
Urbain)
3.5.2
64
65
;
65
Evolutiondurapportdemasculinitéselonl'âgedansles
régions
67
Chapitre4: EtatMatrimonial
.70
4.1.
70
4.2.
Situâtionselonlesexe
"
".grouped'âge
70
4.3.
Polygamie-Monogamie
4.4.
Mobilitéconjugale
4.5.
Etatmatrimonialdesnomades
4.5.1.
Proportionsparsexeetâge
4.5.2.
Polygamie-MonogamiedesNomades
4.5.3-
Mobilitéconjugaledes nomades
4.6.
Lanuptialité
4.6.1.
Lesproportionsdecélibataire
90
4.6.2.
Caractéristiquesdetendancecentrale
91
4.6.3.
Tablesabrégéesdenuptialité
92
4.6.4.
Constructiondestablescomplétésdenuptialité
Chapitre5:Répartitiondelapopulation parnationalité
MOUVEMENTDELAPOPULATION
Chapitre1; Natalité-Fécondité
77
80
84
84
85
86
90.
96
104
108
110
( iii
)
1.1. Tauxbrutsdenatalité
110
1.1.1.Calculdirectdutauxbrutdenatalité
110
a)-Tauxparzoned'habitat
110
b)-Tauxparrégion
111
1.1.2Estimationdutauxbrutàpartirdelapy2?âaide desâges
114
1.2. Tauxglobaldeféconditégénérale
116
1.2.1.Tauxglobaldeféconditégénéraleparzoned'habitat
116
1.2.2.Tauxglobauxdeféconditégénéraleparrégion
117
1.3. Tauxdereproduction
118
1.3.1.Tauxdereproductionparzoned'habitat
1.3.2.Tauxdereproductionparrégion
120
•....
121
CHAPITRE2;Lamortalité
2.1.
Lesdonnéescollectées
2.2.
Lamesuredelamortalité
122
122
123
2.2.1.Lesindicesévalués
123
2.2.2.Latendancepasséedelamortalité
128
2.3. Lamortalitésuivantlesexeetl'âge
130
2.3.1.Lamortalitésuivantlesexe
130
2.3.2.Lamortalitésuivantl'âge
131
2.4.Lamortalitéjuvénile
136
2.5.Lamortalitéentre15et45ans
137
2.6.Lamortalitésuivantlazonederésidence
139
2.7.Lamortalitésuivantlarégionadministrative
142
2.8.Appréciationdelaqualitédesdonnées...-.
144
2.8.1.Ajustementdelatabledemortalité..."
146
2.8.2.
a)-LemodèledeBRASS
146
b)- LemodèledeLEDERMANN
148
Lastructureobservéedelamortalitéetlesstructures
théoriques
157
a)-Lamortalitéinfantileetjuvénile
b)-La
157
"audelàde60ans
158
c)-Ladifférencedemortalitéentrelessexes
158
d)-Ajustementdelastructuredesquotients
158
i)-Lamortalitéinfantile
ii)-Lamortalitéentre15et45ansexacts
iii)-Lamortalitéau-dessusde45ans
e)- Résultatsetconclusions
Chapitre3• Lamigration
•
158
159
159
162
171
3.1. Mouvementsdéfinitifs
173
3.1.1.Auniveaunational
173
(iiii )
3.1.2.Auniveaurégional
174
3.2. Mouvementstemporaires
Conclusion
180
<.
188
Annexe A
189
AnnexesB
200
( iv)
LISTE
DES
TABLEAUX
1- Résidentsparsexeetparrégion,densités
.8
2- Répartitiondesunités administrativesparrégion
-»_
«
n
10
"....,....... » . »
4- Répartitiondelapopulationparrégionetzonederésidence
1 2
13
5- Importancedespopulations urbainesetruralesdesrégionsparrapport
à l'ensemble dechaque zone
14
6- Répartitiondescentres urbainspartailleetparrégion
15
7- RépartitiondelaPopulation résidente suivantlarégionetlemode
devie
'
18
8- Répartitiondelapopulation résidenteparsexeetlemodedevie....19
9- Répartitiondesnomadesparrégionàpopulation nomade significative..20
10- Répartitiondelapopulationdechaque région suivant lemode devie..20
11- Structureparsexedesnomadesparrégion àpopulation nomade
significative
=.,
20
12- Tailledes concessionsetdesménagesduMali selonlazoned'habitat23
12a "
"
12b "
n
" régiondeKayes
12c "
« r égiondeKoulikoro
"
12d "
"
12e "
"
"
"
12f "
"
12g "
«
régiondeSégou
"régiondeMopti
"régiondeTombouctou
r . »
12h "
régiondeSikasso
2\
25
26
27
28
29
r égiondeGao
nrégiondeBamakoDistrict
30
30
13- Répartitionparsexeetparzone d'habitat delapopulation résidente.32
14- Proportionsparsexeetrapportdemasculinitédelapopulation
résidente desrégions
33
15- Répartitiondelapopulation résidenteparsecteurderésidenceet
par grands groupes d'âge
34
16- Répartitiondelapopulation résidentedesrégionspargrands
groupes d'âge^(% )
35
17- RépartitiondelapopulationrésidenteduMali suivantlesexeet
l'année d'âge(pour 10000)
18-
"
"rurale
"
19-
"
..£
36
"
(pour10000)
" urbaine
37
"(pour10000)
20- Population résiden.te suivantlesexe etle groupe d'âge
38
41
21- Population résidentedelarégiondeKayes suivantlesexe,l'âge
etlazonederésidence(pour10000)
46
(v )
22-PopulationrésidentedelarégiondeKoulikorosuivantlesexe,
l'âgeetlazonederésidence (pour10000)
]
47
23-
"
"delarégiondeSikasso (pour10000)
.....49
24-
"
"delarégiondeSégou
(pour10000)
52
25-
"
" delarégiondeMopti (pour 10000)
...53
26-
"idem
" delarégiondeTombouctou(pour10000)
27-
" "
"delarégiondeGao
28-
" "
"delarégionBamakoDistrict (pour10000)
(pour10000)
55
56
59
29-Indicesd'évaluationdesâges
61
30-Variationdesécartsdel'indicedeMyersselonlarégion,l'ensemble,
lechiffreterminal de1'âgeetlesexe
63
31-Rapportsdemasculinitéselonl'âgeetlazonederésidence(pays,régions)
66
32-Répartitiondesrésidentsde12ansetplussuivantlasituation
matrimoniale,lesexe,etlazonederésidence
70
33a-Répartitiondesrésultatsdesrésidentsde12ansetplussuivant
l'âgeetlasituationmatrimoniale,ensemble'duMali,sexemasculin(jt).. 71
33b-Répartitiondesrésidentsde12ansetplussuivantl'âgeetla
situationmatrimoniale,ensembleduMali,sexeféminin (%)
71
33c-Répartition
"
rural,sexemasculin
72
33d-
"
"
rural,sexeféminin
33e-
"
"
urbain,sexemasculin
73
33f-
"
"
urbain,sexeféminin
73
72
34a-Proportiondepolygamespour100hommesmariés,lenombremoyen
d'épousesparpolygameainsiquelenombremoyend'épousesparhomme
mariéselonlegrouped'âgeetlemilieuderésidence(EnsembleduMali)77
34b-Proportiondepolygames
"
34c-
"(milieuurbain)
"
"
"(milieurural )
78
79
35a-Répartitiondesfemmesmariéesde12ansetplusselonlenombre
demariagescontractéspour100femmmesdechaqueâgeetlenombre
demariageparfemmemariée(EnsembleduMali)
81
35b-
"
"
"(MaliRural)
82
35c-
"
"
•" (MaliUrbain)
83
36-Répartitiondesnomadesparsexeetparétatmatrimonial {%)
84
( vi )
37- Répartition des nomades suivant legroupe d'âge, la situation matrimo84
niale et le sexe
38- Proportion des polygames pour 100hommesmariés,le nombre moyen
85
d'épouses par polygame et parhommemarié selon l'âgedes nomades
39- Répartition des femmes nomades de 12ans et plus selon lenombre de
mariages contractés pour 100 femmes de chaque âge et lenombremoyen de
86
mariages par femme nomademariée
40-Proportions de célibataires suivant legroupe d'âge,le sexe et le
90
milieu de résidence (pour 1000)
41- Proportions de célibataires estimées graphiquement aux anniversaires
91
suivant le sexe et lemilieu derésidence (pour 1000)
42a-Age au 1ermariage,âge médian et classemodale suivant lemilieu de
91
résidence,le sexe et lemode devie (sexemasculin)
42b-Age moyen au 1ermariage,âge médian et classemodale suivant lemilieu
derésidence, lesexe et lemode de vie (sexe fémin)
92
43a-Table abrégée denuptialité construite àpartir desproportions de
célibataires-Ensemble duMali,sexe masculin
92
43b-
" sexe féminin
93
43c-
"Nomades,sexe masculin
93
43d-
"Nomades,sexe fémind/i.
43e-
" Rural,sexe masculin
43f-
" Rural,sexe féminin
43g-
"Urbain,sexe masculin
43h-
" Urbain,sexe féminin
93
94
94
95
95
44-Proportions de célibataires suivant l'âgeet lemilieu de résidence
(pour 1000)
96
45-Age aumariage suivant le sexe et lemilieu derésidence
97
46a-Tables complètes de nuptialité enRépublique duMali
*5b** "
n u
..,..
milleu
rural
-»6c- "
»
n0 i i i e u urbain
99
100
—.
101
47-Population par nationalité et sexe
1,05
48- Répartition de lapopulation étrangère résidente oarnationalité et,
zone derésidence
106
49-Taux denatalité par zone d'habitat
110
50-Taux denatalité parregion
51Taux
Ill
"zone d'habitat àl'intérieur desrégions
52-
"moyens des années écoulée par zone d'hab'ltat
53-
«
«
n
p a r r égion
113
115
116
( vii
)
54-Taux globaux defécondité générale par zoned'habitat
117
55- "
"
" parrégion
117
56- "
"
"par zone d'habitat àl'intérieur desrégions... 119
57-Taux bruts dereproduction ettaux netsdereproduction par zone
d'habitat
58- "
120
"
"parrégion
121
59-Les principaux indices demortalité auMali (1976 )
60a-Table demortalité 1976-Enserable duMali,sexemasculin
60b- "
n
n,8 e xe féminin
60c- "
n
nen8em t)ie des 2 sexes
124
125
126
127
61-Evolution des indicesdemortalité de I960à 1976
62-Quotients demortalité infantile et juvénile en %
128
129
63-Quelques indicesdemortalité suivant le sexe
130
64-Lemodèle deJeanBourgeois-Pichat pour ladétermination de lamortalité
endogène et exogène-Ensemble duMali 1976
132
65-Calcul de lamortalité endogène et exogène
133
66-Les composantes delamortalité infantile
134
67-Niveaudemortalité par sexe et par âge suivant lemodèleNord des
tablesdePrinceton pour l'ensemble duMali
145
68-Les coefficients desdroites d'ajustement par l'African Standard
148
69-Les indices d'entrée dans lesréseaux deLederman
148
70- Lemodèle deBrass (Quotients )
150
71a-Lemodèle deLederman-SexeMasculin
151
71b-Lemodèle deLederman -SexeFéminin
152
71c-Lemodèle deLederman -Les2 sexes
153
72-Quotients demortalité infantile etjuvenile théoriques et observés
(sexemasculin)
157
73-Espérances de viedes tablesajustées (Brass etLederman)
162
74a-Taux d'accroissement annuelmoyen par sexe
163
74b-Taux d'accroissement annuelmoyen par typed'habitat
I63
75a-Table ajustée demortalité-1976-Sexe masculin(modèle deBrass)
164
75b-Sexe Féminin
165
75c-Les 2 sexes
166
76a-Table ajustée demortalité-1976 -sexemasculin(modèle de Lederman)....167
76b-Sexe féminin
'.'.
168
76c-Les2 sexes
'.
77- Répartition de lapopulationrésidente selon le sexeet lelieude
naissance
78-Répartition de lapopulationrésidente selon l'âge,lesexeetle lieu
denaissance
169
173
173
( viii
)
79-Répartitionparrégiondelapopulationrésidentenéeetnonnéedans
chaquerégion
174
80-Répartitionparsexedesnatifsetdesnonnatifs parrégion
175
81- Répartitiondelapopulationrésidenteparrégionselonlesexeetle
lieudenaissance
176
82-Réépartitiondesrésidentsnéshorsdulieuactuelderésidenceparsexe,
régionetlieudenaissance
;
83-Répartitionparsexeetsituationderésidencedelapopulationrecensée
84-Populationparrégionselonlasituationderésidence
177
180
18'1
85-Structureparâgedesrésidenteabsentsetdesvisiteurs
183
86-Structurepargrandsgroupesd'âgeetparcatégoriederésidence (%Q.)
184
87- Rapportdemasculinitéselonlegroupeetlasituationderésidence
184
(bis
AN N E X E S - A
189
Al-Répartitiondelapopulationrésidenteparnationalitéetzonederésidence190
A2-Populationrésidentesuivantlanationalitéetlarégionderésidence
A3- Populationrésidentedes deuxsexesparnationalitéetcycled'étude
191
192
A4-Populationmasculinerésidenteparnationalitéetcycled'étude
193
A5-
...194
"
féminin
"
"
"
A6-Résidentsmaliensselon larégionetlecycled'étude
A7-RésidentsétrangersauMaliselonlarégionetlecycled'étude
195
195
A8-Structure parsexe etparâgedelapopulationrésidenteduMali
(Répartitionproportionnelledesnondéclarés)
A N N E X E S-
196
B
Bl-Tauxdemortalitéinfantileselonlesexeetlarégion (fo A
B2-MortalitétypeBamako -Tauxcomparatifs(îtoî
B3-PopulationtypeMopti-Tauxcompartifs (%Q.
201
202
202
B4-Populationmoyenne,décèsobservésettauxdemortalitésuivantlesexe,
1'âgeetlazonederésidence
203
B4-1
"
" EnsembleduMali
B4-2
"
"•Mali-Urbain
B4-3
"
" Mali-Rural
203
204
205
B5- Populationmoyenne,décèsobservésettauxdemortalitésuivantlesexeet
1'âgedanslesrégions
206
B5-1
Kaye s
206
B5-2
Koulikoro
207
B5-3
Sikasso
208
B5-4
Ségou
209
B5-5
Mopti
210
B5-6 - Tombouctou
211
B5-7 - G a o
212
B5-8-Bamako-District
213
B6-Populationmoyenne,décèsobservésettauxdemortalitédel'ensemble
des2sexessuivantlazonederésidence
214
B6-1EnsembleduMali
214
B6-2Mali-Urbain
214
B6-3-Mali-Rural
215
B7-. Populationmoyenne,décèsobservésettauxdemortalitédel'ensemble
des2sexesdanslesrégions
216
B7-1-Kayes
216
B7-2-Koulikoro
216
B7-3-SxKaBSO
217
B7-4-Ségou
217
B7-5-Mopti
218
B7-6-Tombouctou
218
B7-7-Gao
219
B7-8-Bamako-District
219
B8••-Tabledemortalité1976parsexe
220
B8-1-Mali-Urbain
220
B8-2- Mali-Rural
221
B9-Tabledemortalitédesrégionsparsexe
B9-1Kayes
222
:
222
B9-2-Koulikoro
223
B9-3-Sikasso
224
B9-4-Ségou
225
B9-5 Mopti
-226
B9-6 Tombouctou
227
B9-7- Gao
228
B9-8-Bamako-District
B10-Tabledemortalitéde1'ensembledes2sexes
229
2
BlO-l-Mali-Urbain
230
BiO-2- Mali- Rural
230
Bll-Tabledemortalitédel'ensembledes2sexesdanslesrégions
231
Bll-1-Kayes
Bll-2-Koulikoro
231
;
231
Bll-3- Sikasso
232
Bll-4-Ségou
232
Bll-5-Mopti
233
Bll-6-Tombouctou
233
Bll-7-Gao
234
Bll-8-Bamako-District
234
B12-Proportiondepersonnesnéesounonaulieuderésidencesuivant
lesexeetl'âge(enquête 196O-6I )
235.
B13-Répartitiondelapopulationparsexe,situationderesidencyetzone
d'habitat (eff.absolus)
B14-Proportionparsexe,situationderésidenceetzoned'habitat
236
236
B15-Répartitiondelapopulationdesrégionssuivantlesexeetla
situationderésidence
B16-Structureparsexeetâgedesrésidentsabsentsetdesvisiteurs
B16-1-EnsembleduMali
B16-2-Mali-Rural
B16-3-Mali-Urbain
237
238
» 238
239
239
B17-Structureparsexeetâgedesrésidentsabsentsetdesvisiteursdans
lesrégions
240
B17-1-Kayes
240
B17-2-Koulikoro
240
B17-3-Sikasso
241
B17-4-Ségou
241
B17-5-Mopti
242-
B17-6-Tombouctou
242
B17-7-G ao
243
B17-8- Bamako-District
243
( xi)
LISTE
DES
GRAPHIQUES
1-Répartitiondesnomadesparrégionàpoipulationnomadesignificative
21
2-Répartitiondelapopulationdechaquerégionsuivantlemodedevie.
21
3-Pyramideparannéed'âgedelapopulationrésidente
40
4-PopulationrésidenteduMali(pour10.000)
44
5-
"delarégiondeKayes(pour10000)
51
6-
"Koulikoro (pour
10000
51
7-
"Sikasso
(pour
10000
51
8-
"Ségou
(pour10000
57
9-
'"Mopti
(pour10000
57
10-
"Tombouctou (pour10000
57
11-
"Gao
60
12-
"BamakoDistrict "
(pour.10.000..
60
13-RapportdemasculinitéauMalietdanslesrégionsselonlegrouped'âgeet
lazonederésidence
68
14-Populationrésidentede12ansetplussuivantlesexe,lasituationmatrimonialeetlemilieuderésidence.....
74
15-Résidentsde12ansetplussuivantl'âgeetlasituationmatrimoniale
(sexemasculin)
75
16-Résidentsde12ansetplussuivantl'âgeetlasituationmatrimoniale
(sexeféminin)
76
17-Tauxdepolygamiepargrouped'âgeetmilieuderésidence
87
18-Populationrésidentede12ansetplussuivantleBexe,lasituation
matrimonialeetlemodedevie (%)
19-Nombremoyendemariagesparfemmemariéeselonl'âgeetlemodedevie
88
89
20-Femmesmariéesde12ansetplussuivantlenombredemariagesOC)
89
21-Proportions decélibatairesselonlegrouped'âge,lemilieuderésidence
etlesexe(sexemasculin)
102
21 Proportionsdecélibatairesselonlegrouped'âgeetlesexe(sexeféminin) 103
22-Distributiondesdécèsinfantilesselonl'âgeaudécès
23-Quotientdemortalitésuivantlesexe,l'âgeetlazonederésidence
24-Quotientsseloalazonederésidenceetl'âgedechaquesexe
135
138
141
25-Représentationgraphiquedeslogitsdequotientsdelatableobservéeen
fonctiondeslogitsdesquotients delatabledeBrass
26-QuotientsobservésetquotientsajustésparleslogitsdeBrass
27-
"
"
" parleréseaun*ldeLedermen
147
160
161
( xii )
28-Répartition de 100résidents néshorsdulieu actuel derésidence
178
29-Pyramide desâgesdelapopulationrésidente,des visiteurs et
desrésidents absents
30- Rapportsdemasculinité selonlasituation derésidence
186
187
- Xiii
LISTE DU PERSONNEL
I-ORGANISATION ETBXBCUTION (1973-74 ;1975-77 )
A-PERSONNELTECHNIQUENATIONAL
PRENOMS
NOMS
MakiKoureiasiAguibou TALL
TITRE ET LIEU
Directeur Général duPlanetde laStatistique
Secrétaire delaCommissionNationale
Président duComitéTechnique,Bamako
Kaba
CAMARA
ChefdeServiceduPlan,Bamako
Dehis
TRAORE
ChefdeService Statistique,Bamako
SOW
ChefduBCR,SecrétaireduComitéTechnique
Hamady
Bory
BAMAKO
Sékou
TRAORB
Responsable desFormulairesde recrutement
etdelaformation,B C R , Bamako
Balla
DIALLO
ResponsabledelaCartographie desCodes
Géographiques etdel'Exploitâtion,BCRBamako
Bibi
DIAWARA
Responsable duPersonnel etduMatériel,BCR
MmeDIALLO M'Bodji
SENE
Responsable delapublicitéetdelacentralisationdesdocuments,BCR Bamako
AdjointTechnique BCRBamako
Sékouba
DIARRA
Mamadou
MAGASSA
Aboumédiane
TOURE
Ibrahima
DIANCOUMBA
PierreClaver
COULIBALY
AgentTechniqueBCRBamako
Oumar
BOCOUM
IngénieurCartographe BCR,Bamako
Hamidou
TRAORB
Géomètre,BCR Bamako
Issiaka
SANOGO
Ibrahim
KATILE
Modibo
KONATE
Zoumana
SISSOKO
Hamadoun
SIDIBE
Statisticien,Jusqu'enAoût 1974
Mamoutou
DIAWARA
ChefBRRKayes
Domossé
KONARB
AdjointTechnique,BBR,Kayes
Baba
KOKAINA
ChefBRRBamako,jusqu'en sept.1976
Boubacar
DEMBELE
ChefBRRBamako,depuisOctobre 1976
SySada
DIANE
StatisticienBRRBamako
Soriba
KBITA
AdjointTechniqueBRR Bamako
Chitafa
SANOGO
AdjointTechnique,BRR Bamako .../...
- Xiv
Ousmane
Oumar
AdjointTechnique,BRR Bamako
CISSE
•TELFI
Ag
ChefBRR,Sikasso
Mamadou
BARRY
AdjointTechnique,BRR,Sikasso
Yaya
COULIBALY
ChefBRR,Ségou
DraraaneOusmane
TRAORE
Statisticien BRR,Ségou
MmeFALLWandé
SOUMARE
AdjointTechnique,BRR Ségou
BouramaMoussa
COULIBALY
AdjointTechnique BRR Ségou
Maro
DIABATE
ChefBRRMopti
Abdoulaye
LELINTA
AdjointTechniqueBRR Mopti
Issa
NIARA
Statisticien,BRRMopti
MmeKONARE
Souleymane
Kadia
ChefBRRGao
DAOU
StatisticienBRR Gao
TRAORE
B-PERSONNELDECOORDINATION:
Opération surleterrain
(Octobre 1976-Février 1977)
PRENOMS
NOMS
TITRE
ET
LIEU
LtdeGendarmerie SarabouSOUMARE
Officier Coordinateur,Kayes
LtdeGendarmerieMamadouGonikoro
OfficierCoordinateur,Bamako
DIARRA
S/Lt ElèveOfficierEMIA
Mamoutou
OfficierCoordinateur,Bamako
KEITA
S/Lt ElèveOfficier EMIA MarnaTRAORE
Officier Coordinateur,Bamako
LtdeGendarmerie Bakary COULIBALY
OfficierCoordinateur,Sikasso
LtdeGendarmerieHamidou SISSOKO
Officier Coordinateur,Mopti
S/Lt GendarmerieMoussaDSMBELE
Officier Coordinateur,Gao
S/Lt GendarmerieAguibou TRAORE
Officier Coordinateur,Gao
C-ASSISTANCETECHNIQUEDESNATIONSUNIES
MauriceA
Philippe
LUBIN
Expert enRecensement jusqu'enAoût 1974
MATTER
Expert Cartographe
SylvôreI.
LOOKY
ConseillerRégional enDémographie
CEA,AttachéauRecensement duMali
William
PURDOM.
Expert Informaticien àlaCNRA,Conseiller
auBCR-
XV
II- EXPLOITATION ETPUBLICATION DESRESULTATSBRUTS
('1978-1980 )
A-EQUT?E NATIONALE
Denis
TRAORE
DirecteurGénéral delaStatistique etde
l'Informatique
HamadyBory
SOW
ChefduBCR
Balla
DIALLO
Chefdel'Exploitation,BCR
MmeSIDIBEFatoumata
DICKO
ChefduContrôleManuel,BCR
Bakary
DIABATE
Chefdel'Informatique,BCR
Baba
TRAORE
Statisticien-Démographe,BCR
MmeDIALLOM'Bodji
SENE
Statisticienne,BCR
Mamadou
MAGASSA
ChefdelaCodification
Dosségué
DIARRA
Programmeur
Seydou
DIALLO
CheickT.
COULIBALY
B-ASSISTANCETECHNIQUEDESNATIONSUNIES
Biswewar
RAY
Expert ehRecensement
William
PURDOM
Expert Informaticien
Philippe
Mambourg
ExpertAssocié
I I I —AHftfcY*» DBS.HBOTWeATS^198l-83 )
A-Bquipe Nationale
a)DivisiondelaPopulation(Coordination et Synthèse)
Balla
ChefdeDivision jusqu'enJuillet 1982
DIALLO
Répartition
Blbi
Géo.Nationalité
ChefdeDivisiondepuisAoût 1982
DIAWABA-
Structure.Fréquentâtion Scolaire,Rapport
Administratif
MmeSIDIBE Fatoumata
DICKO
Activité Economique
Mory Moussa
KEITA
Mortalité,Rapport dedépendance
Mme DIALLO M ' B o d j i
SENE
EtatMatrimonial -Nuptialité
b
b)-Personnes extérieures àlaDivisiondelaPopulation
Naman
KEITA DNSI
Activité Economique
Sékouba
DIARRA "
Migrâtions,Etat Matrimonial,Nuptialité
Bakary
DIABATE "
Exploitation,Données Collectives
Hamadoun
SIDIBEMEN/BPE Natalité-Fécondité,Activité Economique
Diouratié
SANOGOMTTP
Baba
TRAORE
Dramane 0 .
Mortalité,Activité Economique
INPSpuisUSEDMortalité
TRAOREMEN/DNPES Fréquentation Scolaire .../
XVI
Fodé
KOUMARE MEN/DNPES Fréquentation Scolaire
Kadian
DOUMBIA 1ER
Sékou
TRAORE (C.TP-HIMO puis)Activité Economique
Activité Economique
(C.Oncho )
Madiassa
Polygamie-Monogamie
TRAOREMSAC/DNJEP
Population Jeune
B-ASSISTANCE TECHNIQUE;
Hamady Bory
SOW
Patrice
SAWADOGO
Ouaidou G.
Babaly
MULPOC
CEA
NASSOUR
THIAM
Rapport Administratif
Projections
USED
USED
-1AVANT
PROPOS
Lerecensement delaPopulation etdel'Habitat dela République
duMali s'estdéroulé du 1erau 16Décembre 1976.Il constitue letroisième jalon dans lavoie de laconnaissance démographique du pays.
Mais ildemeure leplus important depar son exhaustivité (les
deux premières enquêtes étaient sur deséchantillons n'ayant pasunecouverture nationale).
Lesrésultats définitifs durecensement ont étépubliés en trois
volumesmettant fin àlaphase exploitation.
- Volume I :Série population et socio-démographique
- Volume II :Série économique
- Volume III :Répertoire des villages
Laphase suivante,qui est l'analyse desrésultats,a souffert
d'un retard dans lestravaux qui avaient démarré en1981.
Devant cette situation,laDivision delaPopulation (exBureau Central deRecensement B.C.R.), avoulu combler levide en élaborant
et enpubliant un condensé "principales caractéristiques de la population
Malienne àpartir desrésultats définitifs duRecensement de 1976"paru en
Mars1982.
Ce document constitue leTome I del'analyse duRecensement.
Avec l'Assistance Financière etTechnique duFond desNationsUnies pour
lesActivités enmatière dePopulation (FNUAP),et del'Insitut duSahel
dans sonprogramme derecherche Démographique dans leSahel (PRDS), les
travaux d'analyse détaillée ontpu sepoursuivre normalement.
Une équipemultidisciplinaire,essentiellement constituée de
techniciens nationaux appartenant àdifférents départementsministériels,
a aidé lapetite équipe delaDivision delaPopulation àpréparer et commenter les indices calculés àpartir desdonnées contenues dansles trois
volumes citésplushaut.
Les travaux d'analyse menés sous laconduite duChef dela Division de laPopulation,avec laparticipation du conseiller régional enDémographie delaC.E.A.etdesdémographes de l'Institut duSahel,ontaboutiauxrésultatsquenous avons l'honneur delivrer aux différentsutilisateurs.
POurrendre aisée l'utilisation denos données,nous avons jugé
utile delespublier partome.
Tome I-Principales caractéristiques de laPopulation Malienne àpartir desrésultats définitifs durecensement de
1976.Déjàparu enMars1982.
Tome II-Organisation'duRecensement -RapportAdministratif et
Technique
Tome III -Caractéristiques Démographiques
-2TomeIV-CaractéristiquesSocio-Culturelles
TomeV -ActivitéEconomique
TomeVI-Projectiondepopulationetsous-populations
TomeVII-EtudesSpéciales
Toute remarqueousuggestiondequelquesourcequecesoitseraitlabienvenuepouraméliorerlecontenuetlaformedecespublications.
LEDIRECTEURGENERALDELA
STATISTIQUEETDEL'INFORMATIQUE
NamanKEITA.-
-3-
/ { N
T
R
0
D
O
C
T
I
ETUDES DEMOGRAPHIQUES DISPONIBLES
O
N
- 4/ / N T R O D U C T I O N
Avant leRecensement les étudesStatistiques étaient encore
insuffisantes notammentcellesrelatives auxphénomènes démographiques.Les
donnéesétaient rares etgénéralement incomplètes.
AVANT L'INDEPENDANCE
1-1
1 - 1- 1 :Si l'on considère lesestimations d'avant l'indépendance (i960),onne dispose que dequelques indications sur l'évolution de
lapopulation àpartir de 1921.On alesdonnées suivantes tirées duTableau
Economique etSocial desEtats etTerritoires d'Outre-Mer 1958.
ANNEES
1 9 21
Population
2.475.000
1 9 31
1 9 46
1 9 51
1 9 56
2.856.000 3.797.000 3.347.000 3.708.000
CesdonnéesdePopulation,issuesdesrecensements administratifs
sont àconsidérer avec lemaximum deréserve sil'on seréfère aux nombreux
modifications territoriales dont l'ancien "HautSénégal etNiger" devenu
"Soudan"aété l'objet.
Eneffet,en 1932-33 certaines zonesdelaHauteVolta étaient
rattachées auSoudan;en 1944,les zones deNemaetAïoun ElAtrous ont été
transférées enMAURITANIE tandis qu'en 1947,les zonesdeTOUCAN,Nounaetc,
sevoyaient transférées enHauteVoltaavec reconstitution de ceterritoire.
1 - 1-2 :D'autre part,uneenquête,lapremière dugenre,a
étéeffectuée en 1956-58parlaMission Socio-Economique duSoudan dansle
DeltaCentral duNiger.
Cette enquête était àobjectifsmultiples;elle couvrait lesvolets suivants
- Démographie
- Agriculture
- Pêche
- Budget et Consommation
- Habitat
Lapopulation concernée par l'enquête s'élèverait à235.295 habitantsenviron.
1 - 1-3 :Il faut signaler également lerecensement delaville
deBamako 1958quifournissait un effectif de 62.000personnes.
- 51 -2 :APRES L'INDEPENDANCE
1 - 2 - 1 :Une enquête démographique aétéréalisée en 1960-61
(deMai I960àJuin 1961)parleMinistère delaCoopération (France).
Elle fournissait une estimation delapopulation del'ordrede 3.484.000
pourla zone couverte.Eny ajoutant l'estimation delapopulation exclue
duchamp del'enquête (OfficeduNiger,unepartie delarégion deGao),
onretient habituellement unepopulation globale de 4.1QQ.000habitants.
Cette étude "Enquête démographique auMali 1960-61"fournit
desrenseignements tant surlesdonnées individuellesque surles données
collectives etdemouvement.
Sur labase decette enquête,desperspectives ont été élaborées
de1963à 1973."PerspectivesDémographiques duMali -Novembre 1963".
1 -2-2 :L'enquête MALI-NIGER de1962.
1 -2- 3 :Lerecensement delaville deBamako 1965-66
n'a pasétéentièrement exploité etn'a donnélieuqu'àune publication
provisoire fournissant lapopulation parquartiers,ethnies etActivités.
1 -2 -4 :UneenquêteAgricole permanente instituéeen1965,
d'envergure nationale,sedéroule chaqueannée danslapartie agricole du
pays.
- Ellerenseigne sur:
-Lapopulation agricole
- La superficie cultivée
-Lerendement etlaproduction
- Le cheptel etl'Outillage des exploitations agricoles
I -2- 5 :Lerecensement delaville deBamako de 1974 :District deBamako etD.R.P.S.deBamako.
En dehors de cespublications intéressant lapopulation,laDirectionNationale de laStatistique etde l'Informatique publierégulièrement :
- L'annuaire Statistique
-Les comptes économiques
- LesBulletinsmensuels de Statistiques
-Les éléments de conjoncture
- LesStatistiques ducommerce extérieur
Lapublication dessept tomesdel'analyse marqueralafin des
travaux dupremier recensement duMali.Lesdocuments debase (questionnaireetautresformulaires)devant être soigneusement gardés carilsreprésententune source inépuisable d'informations pourleschercheurs.Ils servent
déjàcommebase àunvasteprogramme demise enplace dedispositifs d'enquêteauprèsdesménages (PADEM).
IIest à espérerque le secondrecensement seraexécuté comme
prévu en 1986etviendra enrichir laconnaissance surlapopulationMalienne.
LA DIVISION DELA POPULATION
- 6 -
A-
//-
T A T
de
l a / /
O P U L A T I O N
C H AP I T R
E
REPARTITION GEOGRAPHIQUEDELA POPULATION
-8-
//
H A P I T R E 1
L A REPARTITIONGEOGRAPHIQUEDELAPOPULATION
Larépartitiongéographiquedelapopulationestunélémentfondamentaldel'étudedel'évolution démographiqueetéconomiquedelapopulation
danslamesureoùellepermetdesefaireuneidéeobjectivedel'occupation
duterritoire.Aussi,est-ilbesoinderépéterquelarépartitiongéographiquepeutserviràjustifierounonl'implantation decertainesinfrastructuressocialesetéconomiques.L'étudedecetterépartitionrevêtuneimportanceparticulièreauMalitantilestvraiqueladifférenceécologiqueaufacteurclimatiqueinfluesurlarépartitiondeshabitantssurleterritoire
national.
1.1.REPARTITIONREGIONALEDELAPOPULATION
LapopulationduMaliestrépartieentre7régionsetunDistrict.
Ledegréd'occupation dechacunedesrégionsesttributairedesdifficultés
d'adaptation aumodedeviequiprédomine.Entoutétatdecause,ondistinguelemodedeviesédentaireetlemodedevienomadeetlaclassification
delapopulationsefaitseloncesdeuxmodes.
1.1.1.LESDENSITESDEPEUPLEMENT
TABLEAU1;RésidentsparSexeetparrégion,densités
POPULATIONRESIDENTE
REGIONS
DENSITE
M
KAYES
413720
TOTAL
459090
872750
13,65
932237
J
14,58
7,2
10
KOULIKORO
454089
478157
SIKASSO
537550
560518
1098068
17,17 ' '15,3
SEGOU
528490
553734
1082224
16,92 18,3
MOPTI
555233
573808
1129041
17,65 ' 14,2
TOMBOUCTOU
241295
249161
490456
7,67
GAO
182342
188561
370903
5,80 - 1,2
BAMAKODISTRICT
211023
208216
419239
6.56
ENSEMBLE
3 123733
3.271 185 6394918
100,00
5,1
1,0
///
9-
Il est évident que ladensité d'occupation seraplus élevée
chez les sédentaires que chez lesnomades.
En effet,lesdensités depeupelement étant intimement liées aux
conditions devie queren:ontrent les populations,ilvasansdire que
l'afluence vers les zon«sarides etdifficiles seramoindre que celle des
zones où lavie est sinon facile dumoins possible.Cette situation trouve
sa justification dansle fait que lapopulationmalienne est agricole à
plus de 80 %et lapopulation estbeaucoup plus concentrée autour des zones
où l'agriculture estpossible.
A l'inverse deszones agricoles,les zonesdélevage sont plus
clairsemées enraison du caractère essentiellement transhumant de l'élevage
dans lesditesRégions.En effet larecherche continuelle des pâturages
par leséleveurs s'accommode difficilement àune occupât!m rationnelle du
territoire dansune zone oùl'eauet laverdure sont desdenrées extrêmement
rares. Certesune politique délibérée derépartition géographique de lapopulation peutmodifier sensiblement le degré d'occupation d'unezone donnée
mais il importe de soulignerque cettepolitique doit être sous-tendue par
des considérations économiques.
Les données durecensement de 1976mettent enévidence desdisparités régionales danslarépartition delapopulation ainsi que dans larépartition desunités administratives qui sontlargement diversifiées.Si
un équilibre relatif estmaintenu auniveau delaventilation des cercles
et arrondissements entrerégions,il enva autrement pour lesvillages dont
l'existence reflète quelque peu lemode devie despopulations.Aussi,les.
régions arides onttendance àavoirunnombrerelativement réduit devillagestandis que laprolifération devillages estplusgrande dans les zones
où l'agriculture est possible.Enraison duchoix limité dans les sites de
villages,en 6è et7èrégion,laplupart desvillages sont concentrés tout
le long dufleuveNiger.Cequiexplique d'ailleurs l'existence d'un grand
nombre degrosvillages dans cesrégions.
Il aétédénombré 10.242villages etfractions éparpillés sur
le territoire national.Il faut cependant remarquer que ladéfinition du
concept devillage n'a pas toujours étérespectée dans sarigueur car cette
définition stipule qu'une localité ne peut être érigée envillage sielle
n'atteint pas 100habitants.Lequadrillage d'administratif mis enrelief
dansles tableaux quisuivent est assezrévélateur dudegré et dumode
d'occupation desterresdanschacune desrégionsduMali.
On constate que ladensité depeuplement varie entre 1habitant
auKm 1 . Ce sont làdesdensités très faibles,mais cesgrandeurs voilent la
réalité tant ilestvrai queladensité d'occupation de lapartieutile du
pays donnerait une indication beaucoup intéressante.C'estle lieu derappeler que plusdes 2/3 du territoire sont occupéspar ledésert oùlàvie
estunevéritable lutte contre lamort.Auregard desdensitésrégionales,
il apparaît que lesrégions lespluspeuplées sont cellesoù l'agriculture
nourrit sonhomme.C'estle casdesrégions deSikasso,Mopti et Ségou où
lapluviométrie des annéesnormales permet une activité agricole rentable.
Lesrégions deKayes etKoulikoro quipeuvent être considérées comme l'antichambre dudésert,ont desdensités plusfaibles liéesauxrigeurs du climat
etdelanature.Quant auxrégions deTombouctou etGao cmvertes essentiellement parledésert,lasituation ne permet pasunegrande concetration
despopulations.
- 10TABLEAU2:REPARTITIONDESUNITESADMINISTRATIVESPARREGION
REGIONS
CERCLES
KAYES
Kayes
Bafoulabé
Diéma
Kéniéba
Kita
Nioro
Yélimané
TOTAL
KOULIKORO
TOTAL
SIKASSO(l)
TOTAL
7
Koulikoro
Banamba
Dioïla
Kangaba
Kati
Kolokani
Nara
7
Sikasso
Bougouni
Kadiolo
Kolondiéba
Koutiala
Yanfolila
Yorosso
7
Nombre
Nombre
Nombre
d'Arrond. COMMUNES VILLAGES
POPULATION
F
H
TOTAL
1
1
1
-
318
236
133
189
292
174
84
98749
47191
38932
46804
91315
56492
34237
108424
53160
44894
52001
96574
62547
41430
207173
100351
83826
98805
187889
119039
7566V-
3
1446
413720
459030
872750
7
6
6
2
7
4
6
1
1
-
236
189
332
55
467
267
275
52596
43203
90288
20795
130255
58412
58531
54191
46757
93805
23119
136487
62902
60896
IO6787
89960
184093
43914
266742
121314
119427
38
2
1821
454080
478157
932237
10
9
4
5
6
8
4
1
-
482
459
119
210
240
165
91
156001
97388
44321
55427
97550
47204
39659
161125
102721
46417
57302
102469
49721
40763
317126
200109
90738
112729
200019
9692S
80422
46
2
1766
537550
560518 1098068
10
8
5
6
8
7
4
48
1
-
i
(1)Bougouniaétéérigéeencommuneen1982(Loin*82-30/AN-RMdu1erAvril1982)
elledevientainsila19ècommuneduMali.
- 11 TABLEAU2 ( s u i t e )
REGIONS
SEGOU
TOTAL
MOPTI
TOTAL
TOMBOUCTOU
TOTAL
G A O
TOTAL
BAMAKO D.
ENSEMBLE
NBRE
NBRE
Nbre
ARROND. COMMUNES VILLAGES
CERCLES
1
8
Ségou
503
234
4
Baraouéli
201
Bla
5
Macina
245
5
4
Niono
205
404
1
San
7
314
6
Tominian
2
2.106
7
39
240
1
Mopti
9
411
8
Bandiagara
270
Bankass
7
166
Djenné
6
258
Douentza
6
304
Koro
7
6
Ténenkou
205
6
Youvarou
169
1
8
2.023
55
1
Tombouctou
5
55
Dire
4
107
138
8
Goundam
120
Gourma-Rharo.is 7
Niafunké
279
7
1
699
5
31
4
1
Gao
85
4
Ansongo
77
82
Bourem
4
Kidal
36
7
4
Menaka
101
1
381
23
5
6
46
280
18
10.242
P O P U L
H
167-621
53.609
55.885
56.143
57.614
82.036
55.582
528.490
96.005
787.794
73.468
57.256
71.637
91-045
46.958
40.070
555.233
34.663
40.429
52.751
47.711
65-741
241.295
.56.135
42.845
43.686
12.903
26.773
182.342
211.023
A T I O N
TOTAL
F
341.288
173.667
109.884
56.275
115-998
60.113
60.011
116.154
115.480
57.866
87.561
169.597
58.241
113.823
553.734 1082.224
100.880
196.885
159.690
80.896
146.783
73.315
H8.580
61.324
72.918
144.555
184.982
93.937
96.161
49.203
81.405
41.335
573.808 1129.041
35.410
70.073
82.706
42.277
108.730
52.979
96.011
48.300
132.936
67-195
249.161
490.456
117-486
61.351
85.622
42.777
90.703
47.017
12.551' •25.454
51.638
24.865
188.561
370.903
208.216
419.239
3123.733 3271.185
6394.918
- 12TABLEAU 3 :REPARTITION DESUNITES ADMINISTRATIVES PAR REGION
SÉGIONS
NBREDE
CERCLES
NBRE
NBRE
D'ARROND. DECOMMUNES
NBRE
DEVILLA
GES
POP.
POPUL. MOYENNE
PARVIL.
POURCEN.
de
VILLAGES
KAYES
7
48
3
1.446
/2750
604
14.
KOULIKORO
7
38
2
1.821
<_.'2237
512
*7,o
SIKASSO(1).
7
46
2
1.766
1098068
622
17,2
SEGOU
7
39
2
2.106
1082224
514
20,6
MOPTI
8
55
1
2.023
1129041
558
19,8
TOMBOUCTOU
5
31
1
699
490456
702 .
6,8
GAO
5
23
1
381
370903
973
3,7
-
"6
-
4H9239
624
100,0
BAMAKO DIST.
TOTAL
(1)Voir no.tepage5.
46
280
18
10.242
6394918?
- 131.1.2. LA POPULATION PAR ZONE DE RESIDENCE
Lapopulation Malienne peut être classée selon la zone de résidence
Urbaine oururale,et selonmode de#vie sédentaire ounomade.La classification
entreurbain etrural revêt un caractère arbitraire dans lamesure où ladistinction est loin d'être évidente entre cesdeux notions.En effet,en dehors des
chefs lieux derégion et de commune qui satisfont aux critères économique,social
dimentionnel et administratif,les autres centes considérés comme urbains ne
réunissent pasglobalement les critères ênumérés ci-dessus:En fait,lesgros
villages considérés comme centres urbains ont beaucoup plusune résonnance rurale sion tient compte du critère économique lié àl'activité agricole predominate dans cescentres.D'ailleurs certains pays ont tenté de surmonter ladifficulté en introduisant lanotion intermédiaire de "zone semiurbaine".
Quant àlarépartition entre nomade et sédentaire,cette classification
est beaucoup plus simple car elle dépend dumode devie adopté par telle ou telle population. Enoutre,lapratique d'un mode devie donné se conçoit dansun
contexte précis.
Ainsi,les nomades serencontrent surtout dans lesrégions désertiques
où l'élevage de transhumance est derègle enraison de ladiscontinuité despâturages.Quant aux sédentaires qui constituent lagrandemajorité de la population
ilsvivent dans les zones où lanature est plus clémente,c'est-à-dire dans les
zones agro-pastorales.
TABLEAU 4 :Répartition de lapopulation par région et zone de résidence
( Effectif et %par région).
REGIONS
T O T
EFFECTIFS
AL
%
RUR
EFFECTIFS
AL
%
U RBA
EFFECTIFS
IN
(l
KAYES
872,.750
100
775..606
88..87
99. 144
11 ,13
KOULIKORO
932 .237
100
859..324
92,,18
72. 913
7 ,82
SIKASSO
1 .098 .068
100 *
984..204
89.,63
113. 864
10 •37
SEGOU
1 .082 .224
100
925 .113
85 ,48
157. 111
14 ,52
MOPTI
1 .129 .041
100
1.009 .153
89 ,38
119. 888
10 ,62
TOMBOUCTOU
490 .456
100
440,.361
89 ,79
50. 095
10 ,21
GAO
370,.903
100
326,.328
87.,98
44. 575
12 ,02
DISTRICT DEBKO
419,.239
100
6-394 .918
100
ENSEMBLE
41Ç».239
5.318,.089
83 ,16
1076;.829
100 ,0
16 ,84
-14TABLEAU5Importancerelativedespopulationsurbainesetrualesdes
régionsparrapportàl'ensembledechaquezone.
KOULIKORO SIKASSO
REGIONS
ZONES
KAYES
Urbain
9,21
6,77
Rural
14,55
16,16
SEGOU
MOPTI TOMBOUC.
TOU
10,57
14,54
11,15
4,65
4,14
18,51
17,40
18,98
8,28
6,14
GAO
DIST
ENSEMBLE
BAMAKO
38,93
100,00
100,00
15
00-33WW?S£-;
M O
C
>
o 3 oT m) M
O o
X !>
C
K
P3
O -
O
00
ît. >
P3
tr 3
S»
?-.
o
C
C
O
M
C
>
C/J M
W
t n paO
O
00
r
tn
>
c
33
o
H
o
c
ON
33
p>
H " O I-* I-» 1-» I-» I-»
P*
0 \ 0 " 0 0 0 - t O - ~ J i - .
O O O O
I O U l VJI
t-.
VO
-t
P» . t
ON
£r
VO
vji
O
>-•
U)
-~1
H
W
-Cr
VJI
» r
P
IO
p»
w
M
VJI
VJI
o o
w
W
> G- >C
z
co
-a
p.
P*
r o O VO VO
p> U J O
-t
o - j v o ~ a i v o
»
O w
O
os io oo
P Jr
Ul O
C ~J
vo O
O
U)
OO
IJ1
ro
VJI
I\J
p
M
Jr
O
VJI
m
"-J
-n
m
o
33
00
>
1
O
VJI
PI
tn
o
o
pi
z
O
O
X
00
P3
33
W
P3
W
P3
tn
z
c
33
00
m
VO VJI
m
VO
TJ
•n
m
o
H
O N VJI
O
vo O
VO
O
P
IO P
p.
UJ
O
io
ON
-J
ro P M
v o O —J
ON ro ov
I A H
O
- t VJI ON
H
w
00
33
pi
pj
•q
•D
PI
P p
M
- J ON v o
t - p. ro
P w
O
O JT 0 0
P*
P*
ro
P»
vo
vo
O
O
ro
O
IU
p.
u>
O
oo
ON
IO
ro
—J ro xr
U) U) J r v O
u j ov œ t
Os
UJ
VJI U ) O J
0 0 vO P * P *
-N)
pP»
O0
-4
-t
0O
VJI
LO
Oa)
IO
IO
p.
Jrp.
i vo
i io
1 UJ
1 vo
1
33
33
P)
O
M
O
Z
m
•n
-a
p]
o
P3
P)
-q
"q
pi
ON
VJI
-C
IO
ON
.cvo
io
O
VO
VO
o
O
vo O
. t
pvo
ro
U)
VO
vo o
VO
O
o
P3
Z
03
33
PI
p.
PI
I
l
"-.
13
W
O
H
p.
o
o
"0 •
M
O
c o
co o
a
et
Z
VJI
P» P»
o o p - v j i v j i r o p - o o - j v o
P3
>
00
33
PI
1
PH
tf
PI
PI
z
50.0
99.9
P - P»
>
T3
z
IO
T3
o
P3
33
P1
P*
tn
>
00
ON
M
Z
P3
10.0
19.9
to
>
3J
z
VO
33
z.
o
1
33
l\)
H
M
P
OJ O
-»l t-'
m
•v
>
X
DO
ro
P-
- t
p. t
Os
u>
P3
P3
M
O
Z
J r O O X r
P^ U > I O -Er
ON
O
03
33
Pl
P3
o
>
P3
m
•n
m
o
p*
•*"
O -C
P- P 1 p»
- J p . j r v j l p . v J I P - - 4 V O
ON VO - t -Cr VO - J U ) I O V O
0 0 I O V J I O 0 0 P - 0 0 V O P P3
r o u j - J v o o o p . O N P '
-t M
**J
V O V O V J I V J 1 0 0 P - J r u J - C
c-
- 161.2. :LES CENTRES URBAINS
DEFINITIONS
Le problème fondamental qui sepose lorsque l'on veut comparer les
taux d'urbanisation de différents pays est ladiversité des définitions.En
tout état de cause,la classification d'une localité parmi les centresurbains n'est pas souvent aisée quand on passe enrevue l'ensemble descritères deréférence. En effet,lorsque lalocalité concernée ne satisfait pasà
tous les critères choisis ladécision revêt un côté arbitraire.
Pour ce qui est duMali,c'est lasuite d'uneréunion regroupant des
agents deplusieurs départements ministériels que ladéfinition suivante aété
adoptée, "sont considérés comme centres urbains tous les chefs lieux de Région,
de commune et de cercle ainsi que toute localité peuplée de 5000habitants ou
plus". Cette définition n'est certes pas satisfaisante mais elle alemérite de
constituer un élément deréférence dans larecherche future d'amélioration. En
effet,certains centres urbains ainsi définis revêtent un aspect plutôt rural
sion seréfère àl'activité qui demeure essentiellement agricole.
Mais encore une fois,une définition incomplète et insuffisante est
de loin préférable àune absence de définition.
Au regard de ladéfinition adoptée,58U«ités sont classées comme
centre urbainset 19de ces centres doivent leur classification au critère administratif de chefs lieux de cercle bien que n'atteignant pas 5000 hbts. Sur
l'ensemble des centres urbains iln'y aque 2qui ont entre 50.000et 999-999
tandis que 1seul centre aplus ae 100.000 hbts.Les régions de Ségou et Mopti
enregistrent le plus grand nombre de centres urbains avec respectivement 11et
12centres.
Par contre,si on seréfère àl'importance relative de la population
vivant dans ces centres urbains,c'est-à-dire le taux d'urbanisation, ilapparaît que larégion de Ségou est plus urbanisée avec 14,5 %• Cette région renferme degros villages d'agriculteurs :la zone,de l'Office duNiger.Les régions
de Gao et Kayes suivent avec respectivement 12 %et 11,4 %. Mais pour ce qui
concerne cesrégions qui ont sérieusement été touchées lors de la sécheresse,
le phénomène est problèment conjoncturel. En effet,ungrand nombre de ruraux
vivant dans cesrégions ont,aucours de lagrande sécheresse,trouvé refuge
chez des parents vivant dans lesgrands centres.
Quant àl'ensemble du pays,le taux d'urbanisation est de 16,8 %ce
qui confirme le caractère
„
rural de lapopulation Malienne.
essentiellement
La population considérée comme nomade représente 6,7 %de lapopulation-totale duMali. Il apparait par ailleurs que 80 %des nomades vivent
dans lesrégions deTombouctou etGao.Auregard de ladéfinition du concept
de nomade,l'existence de foyer nomade aété écartée pour larégion de Sikasso
et leDistrict deBamako alors que des éléments isolés serencontrent dans les
autresrégions.
- 171.3. LENOMADISMEAU MALI
Aurecensement de 1976 ilaété dénombré uneffectif de 426.422nomadesreprésentant ainsi 6,7 %de lapopulation résidente totale duMali. Cesnomades sont pratiquement concentrés dans les deux régions deGao etTombouctou qui
contenaient en tout près de80 %de l'effectif total decesnomades.La région
de Gao enregistre en effet 43,1 %desnomades et celle deTombouctou 36,7 %•
lesquatre autres régions :Mopti,kayes,Koulikoro et Ségou seretrouvent respectivement avec 10,4 %, 5,9 %, 2,5 %et 1,4 %de l'effectif total desnomades.
Dupoint devue de larépartiton de lapopulation de chaque région selon
lemode devie (nomade ou sédentaire) ce sont également les deuxrégions deGaoet
Tombouctou qui enregistrent les plus forts "taux "denomadisme avec respectivement 49,5 %et 31,9 %(de leurs effectis totaux respectifs)..Ces taux sontrespectivement de 3,9 %et 2,9 %dans lesrégions deMopti et Kayes.Dans les deux autres
régions (Koulikoro et Ségou)on peut considérer que lenomadisme est pratiquement
négligeable (taux de 1,2 %et0,5 % respectivement).
Quant à^la région de Sikasso et auDistrict deBamako leurs populations sont entièrement sédentaires.
La structure par sexe desnomades laisse apparaître une nette prépondérance du sexemasculin (51,3 %contre 48,7 %pour le sexe féminin). Cette situation seretrouve dans toutes lesréglons àpopulation nomade Significative.
- 18TABLEAU7 :REPARTITION DELAPOPULATIONRESIDENTESUIVANTLAREGION
ETLEMODEDEVIE(NOMADEOUSEDENTAIRE)
R E G I O N
SEDENTAIRE
NOMADE
TOTAL
%DE
NOMADE
KAYES
25.019
5,9
847.731
14,2
872.750
2,9
KOULIKORO
10.731
2,5
921.506
15,4
932.237
1,2
1.098.068
18,4
1098.068
-
1,4
1.076.354
18,1
1082.224
0,5
SIKASSO
SEGOU
5.870
MOPTI
•44.428
10,4
1.084.613
18,2
1129.041
3,9
TOMBOUCTOU
156.519
36,7
333.937
5,6
•490.456
31,9
GAO
183.759
-
43,1
187.144
3,1
370.903
419.239
7,0
419.239
49,5
-
426.326
100
DISTRICTDEBKO
ENSEMBLE
5.968.592
100 6394.918
6,7
- 19TABLEAU8 :REPARTITIONDELA POPULAIJ.ON RESIDENTEPARSEXEETMODEDEVIE
S ED
A D
E S
TOTAL
Féminin
Masculin
207.611 426.422 2.904.922
ENTAI RES
TOTAL
Féminin
3-063.574 5.968.496
EnsembleduMali
N O M
Masculin
21.881
Région deKayes
12.669
12.350
25.019
401.051
446.680
847.731
Cercle deDiéma
2.317
2.229
4.546
36.615
42.665
79-280
n
" Nioro
4.024
4.132
8.156
52.468
58.415
110.883
tl
" Yélimané
2.904
3.070
5.974
31.333
38.360
69.693
5.545
5.186
10.731
448.535
472.971
921.506
674
646
1.320
42.529
46.111
88.640
502
541
1.043
57.910
62.361
120.271
4.369
3.999
8.368
54.162
56.897
111.059
3.032
2.838
5.870
.525.458
746
636
1.482
55.397
" Niono
2.236
2.076
4.312
55.378
Région deMopti
22.655
21.773
44.428
532.578
Cercle deDjénné
1.846
1.759
3.605
55.410
59.565
114.975
11.356
11.186
22.542
60.281
61.732
122.013
Région deKoulikoro
Cercle deBanamba
n
" Kolokani
ti
" Nara
Région deSégou
Cercle deMacina
n
550.896 1.076.3.54
59.27-5
55.790
114.672
111.168
552.035 1.084.613
.n
"Douentza
II
"Koro
4.013
3.826
7.839
87.032
90.111
117.143
i,
"Ténenkou
3.316
3.008
6.324
43.642
46.195
89.837
n
"Youvarou
2.093
1.974
4.067
37.977
39.361
77.338
161.239
Région déTombouctou
80.056
76.463 156.519
Cercle deTombouctou
«
" Dire
19.459
17.936
37.395
15.204
17.474
32.678
6.029
5.933
11.962
34.400
36.344
70.744
"Goundam
14.663
14.214
28.877
38.088
41.765
79.853
"GourmaRharoue
32.773
31.492 64.265
14.938
16.808
31.746
14.020
58.609
60.307
118.916
n
JYiafunké
7.132
6.888
172.698 ,333.937
Région deGao
94.797
88.962 183.759
87.545
99.599
187.114
Cercle deGao
18.193
18.821
37.014
37.942
42.530
80.472
n
Ansongo
21.755
19.959
41.714
21.090
22.818
43.908
n
Bourem
19.674
16.982
36.656
24.012'
30:035
54.047
•i
Kidal
10.912
10.819
21.731
1.991.
1.732
3.723
n
Menaka
24.263
22.381
46.644
2.510
2.484
4.994
-
-
-
537.550
560.518 1.098.068
—
211.023
208.216
Région deSikasso
DistrictdeBamako
—
1
419.239
- 20TABLEAU 9 :REPARTITION DESNOMADES PAR REGION A POPULATION NOMADE SIGNIFICATIVE
REGIONS
EFFECTIF
PROPORTIONS
Effectifs absolus
Proportions %
KAYES
KOULIKORO
25-019
5,9
10.731
2,5
SEGOU
5.870
1,4
MOPTI
TOMBOUCT.
44.428
10_,4
156.519
36,7
ENSEMBLE
'MALI
426.422
183759
100,0
43,1
GAO
TABLEAU 10 :REPARTITION DELA POPULATION DECHAQUE REGION SUIVANT LEMODE DEVIE
TABLEAU DES CHIFFRES ABSOLUS ETDES PROPORTIONS,
CHIFFRES
KOULI- SIKA.SSOJ SEGOU
KORO
MOPTI
5870
44428
Nomades 25.019 10737
Sédent. 847.731 921506 1098068 1076354 1084613
ENSEMBLEMA
LI
426422
156.519 183759
333.937 187114 419239 5968496
TOTAL 872.750 932237 1098068 1082224 1129041
Nomades
3,9
0,5
2,9
1,2
490.456 370903 419239 6394918
6,7
31,9
49,5
REGIONS
KAYES
MODE DEVIE
TOMBOUCTOU
DIST
BKO
GAO
ABSOLUS
PROPORTIONS %
Sédent.
-
TOTAL
97,1
98,8
100,0
99,5
96,1
68,1
50,5
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
93,3
100,0 100,0x
TABLEAU 11 :STRUCTURE PAR SEXE DESNOMADES PAR REGION A POPULATION SIGNIFICATIVE
REGIONS
SEXE
KAYES
KOULIKORO
SEGOU
MOPTI
TOMBOUCT.
GAO
ENSEMBLE
DUMALI
Masculin
50,6
51,7
51,7
51,0
51,1
51,6
51,3
Féminin
49,4
48,3
48,3
49,0
48,9
48,4
48,7
100,0
100; °
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
ENSEMBLE
BAIiAKO
DISTi.ICT
o
15
«>
^"N
«3
O
GAO
B
>
TOMBOUCTOU
•rl
o
I
u
(H
MOPTI
S)
SEGOU
n
o
•rt
+>
ai
o
u
&
a
5
V
o
-S
KOULIKORO
ID
•H
1
+>
a>
-d
CVI
SIKASSO
[
S
KAYES
M
C?
ENSIKBLK
DU MALI
M
E
-t
1-
•H
O
ir.
£
a
«t
ti
(T.
E
O
ca
4)
T*
a)
O
•H
CNJ
ta
«M
u
—o
fi
ÏDF-ÎON
o J «*
a
(D
a
o
•H
-H
•H
+>
l*>
M
••
2
g
o
R
H
M
LTÎ
3
O
«—
c*
-H
+>
ci
lo
/O)
flO *«,«!.
v_*
*£!-
S
e*
o
ad"*
fc S o
«J O t xi 33
o
Pi
CA
WW
f r f
*
D
O
t -
3-*»
VO
g
m
q
•*<
CJ
f*"
m
^t
r-
- 22*-7~HAPITRE 2
: LESDONNEES COLLECTIVES
RAPPEL DES DEFINITIONS DECONCEPTS
LeBureau Central deRecensement adéfini un certainnombre deconcepts dont:
- Le centre urbain :est considéré comme centre urbain toute localité qui est
chef-lieu de cercle,commune,ouqui aune population résidente d'au moins
5.000habitants sielle ne figure pas dans l'unedesdeux premièrescatégories.
- Le village :c'estun ensemble de concessions regroupées surun espace géographique donné etqui abritent desménages dépendant d'unemême autoritélocale ou chefferie.Cette définition est conforme àcelle de l'administration
territoriale qui installe u".chef uniquement dans deslocalités d'au moins
100habitants•(1). Le village peut être sédentaire ounomade.Les groupes
nomades sont organisés enfractions.
- La concession :laconcession estun ensemble de constructions àusages
divers (habitations et dépendances,édifices publicsouprivés,e t c . . ) ou non
utilisées. Elle est engénéral entourée d'une qlôture.Elle peut être tout d'un
bloc ceint parune clôture unique ou être constituée parunensemble deconstructions indépendantes,c'est-à-dire non obligatoirement entouréespairunmur ou
une haieunique.
- Leménage :c'est un groupe social constitué engénéral d'un homme,sonépouse ou sesépouses,ainsi que de sespropres enfants et éventuels dépendants non
mariés. Lemenage est différent de lafamille élargie.
Dans lamême concession lefrère oulefilsmarié constitue unménage différent.
Si chaque épouse d'un homme polygamme vit dansune concession différente;elle,
constitue unménage dont elle est lechef sil'agentrecenseur ne trouve pasle
mari chez elle.Si par contre lemari est là;ilest chefdeménage automatiquement.
(1)Ladéfinition administrative "d'habitant"et du "résident"adoptée par
leB.C.R. sont différentes.Par conséquent iln'est pasétonnant que des
villages demoins de 100résidents existent.
-232.1-.DONNEESDEL'ENSEMBLEETDESZONESD'HABITATDUPAYS
TABLEA 12:TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDUMALISELONLAZONED'HABITAT
CIRCONSCRIPTIONS POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBREDE
CONCESSIONS
NOMBREDE
MENAGES
R A T I O
MENAGES
CONCESS.
POPULAT.
CONCES.
S
I
POPULAT
MENAGES
Rural
5.318.089
559.862
1.054.603
1,88
9,49
5,04
Urbain
1.076.829
100.695
199.199
1,97
10,69
5,40
6.394.918
660.557
1.253.802
1,89
9,68
5,10
ENSEMBLEMALI
Ilapparaîtquedanslemilieuurbain,laconcentrationdesméitges
etdespersonnesestplusfortequ'enmilieurural.Enmoyenne,poursensiblement
lemêmenombreménagesparconcession,environ11personnesviventdanslaconcessionurbainecontre9danslaconcessionrurale.
Certainsfacteurspeuventêtreàl'origine decephénomène.
-L'expansion géographiquedescentresurbainsfaitleplussouventl'objet d'une
réglementation administrative (lotissement)alorsquecen'estpaslecasenmilieu
rural.D'oùuneutilisationoptimaledel'espace enmilieuurbain.
-Lesystèmedelocationdelogementsdanslesgrandscentresurbainsyrendla
concentrationplusfortedanslesménagesetdanslesconcessions.
Lesratiosdumilieururalsontpresquelesmêmesqueceuxdel'ensemble.La
Lataillemoyenneduménageestdel'ordre de5personnes (rural :5,04;urbain5,40.
ensemble :5,10).
24
2.2.DONNEES REGIONALES
a)LaRégion de Kayes
TABLEAU 12a :TAILLE DES COINCESSIONS ET DESMENAGES DES CERCLES ETDES
ZONES DELA REGION DE KAYES
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBRE DE
CONCESSIONS
NOMBRE DE
MENAGES
R A T I O S
!
MENAGES
CONCESS.
POPUL.
CONCES
POPULAT
MENAGES
773.606
63.458
138.601
2,18
12,19
5,58
Kayes urbain
99.144
8.186
16.522
2,01
12,11
6,00
Ensemble Rég.
872.750
71.644
155.123
2,16
12,18
5,62
Cercle Kayes
207.173
16.737
37.105
2,21
12,37
5,58
100.351
8.464
17.894
2,11
11,85
5,60
Kayes rural
"
Bafoulabé
"
Diéma
83.826
6.232
14.916
2,39
13,45
5,62
"
Kéniêba
98.805
10.889
16.949
1,55
9,09
5,82
"
Kita
187.889
13.936
32.949
2,36
13,48
5,70
"
Nioro
119.039
10.472
22.529
2,15
11,36
5,28
"
Yélimanê
75.667
4.914
12.781
2,60
15,39
5,92
Lesratios enregistrés dans larégion de Kayes sont nettement plus
élevé que ceux de l'ensembledu pays. Par contre les différences entre urbain et
rural ne sont pas tellement significatives..
Par rapport aux trois ratios simultanément,les cercles de Bafoulabé
Kéniéba etNioro sont au dessous de lamoyenne ragionale.C'est dans le cercle de
Yélimanê que le système d'habitat par grandes concessions semble être larègle
générale (15,39résidents par-concession enmoyenne). Les cercles de Kita et de
Diéma suivent lecercle de Yélimanê avec respectivement 13,48 et 13,45 résidents
par concession.
-25b)LaRégiondeKoulikoro
TABLEAU 12b :TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDESCERCLESETDES
ZONESDELAREGIONDEKOULIKORO
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBRE
CONCESSIONS
NOMBREDE
MENAGES
R A
MENAGES
CONCESS.
T I
0
S
POPUL.
CONCES.
POPULAT.
MENAGES
Koul.rural
859.324
88.251
157.751
1,79
9,73
5,44
Koul.Urbain
72.913
7.225
12.689
1,75
10,09
5,74
EnsembleRég.
932.237
95-476
170.440
1,78
9,76
5,46
CercleKoulik.
106.787
10.915
19.799
1,81
9,78
5,39
Banamba
89.960
8.535
16.750
1,96
10,54
5',37
Dioïla
184.093
24.297
35.755
1,47
7,57
5,14
"
Kangaba
43.914
2.735
6.872
2,51
16,05
6,39
"
Kati
266.742
25.405
46.311
1,82
10,49
5,75
"
Kolokani
121.314
11.524
20.447
1,77
10,53
5,93
24.506
2,03
9,89
4,87
"
" Nara
119.427
' 12.065
Les concessions de larégion de Koulikoro renferment sensiblement le
même nombre deménages qu'au niveau national.
Au niveau des cercles de larégion,c'est àNara qu'il y ale moins
demonde dans lesménages.Sensiblement lamême population sauf àNara où onenregistre moins de 5résidents parménage. Dans cette région,d'est dans le cercle de
Kangaba qu'il y ale plus de personnes par concession(16,05).1,0» <:onc:.:!;iuii!!ù<:
Dioïla sont lesmoins peuplées de larégion avec 7,57 résidents enmoyenne p;ii* cotv
cession.
26
c)Larégion de Sikasso
TABLEAU 12c.
TAILLEDES CONCESSIONS ETDESMENAGES DES CERCLES ET ZONES
DE SIKASSO
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBRE
CONCESSIONS
NOMBRE
MENAGES
R A
MENAGES
CONCESS.
0 S
T I.
POPUL.
POPULAT.
CONCES.
MENAGES
Sikasso rural
984.204
73.703
170.727
2,31
13,35
5,76
Sikasso urbain
113.864
9.442
19.282
2,04
12,05
5,90
1.098.068
83.145
190.009
2,28
13,20
5,77
317.126
18.404
51.910
2,82
17,23
6,10
200.109
16.803
33.040
1,96
11,90
6,05
90.738
5-449
14.554
2,67
16,65
6,23
"Kol'ondiéba-
112.729
7.536
18.661
2,47
14,95
6,04
" Koutiala
200.019
20.016
38.825
1,93
9,99
5,15
" Yanfolila
.96.925
6.190
15.525
2,51
15,66
5,54
80.422
8.747
17.494
2,00
9,19
4,59
Ensemble Rég.
Cercle Sikasso
"
Bougouni
" Kadiolo
" Yorosso
Les ratios obtenus dans cette région dépassent nettement ceux
rencontrés dans lesautresrégions duMali exception faite duDistrict deBamako.
C'est dans lemilieu ruralque laconcentration dans les concessions est^grandes :
13,35 résidents enmoyenne par concession rurale contre 12,05 par concession urbain
Larégion de Sikasso étant laplus arrosée du pays, lés structures
de lagrande famille traditionnelle liées aumode de production et de répartition
y sont peut être plus stables que partout ailleurs.
Les plus fortes concentrations par concession serencontrent dans
les cercles deSikasso,Kadiolo,Yanfolila et Kolondiéba.
-27_
d)LarégiondeSégou
TABLEAU 12d:TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDESCERCLESETZONES
DESEGOU
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONE
NOMBRE
CONCESSIONS
NOMBRE
MENAGES
R A
T I
MENAGES
CONCES
POPUL.
CONCES
0
S
POPULAT.
MENAGES
SégouRural
925.113
H9.838
189.250
1,57
7,71
4,88
SégouUrbain
157.111
16.672
30.727
1,84
9,41
5,11.
1.082.224
136.510
219.977
1,61
7,92
4,91
341.288
37.400
66.246
1,77
9,12
5,15
109.884
10.373
20.883
2,01
10,59
5,26
" Bla
115.998
15-548
22.602
1,45
7,46
5,13
" Macina
116.154
15.207
24.624
1,61
7,63
4,71
" Niono
115.480
13.501
22.970
1,70
8,55
5,03
" San
169.597
26.407
36.888
1,39
6,42
4,59
18.074
25-764
1,42
6,29
4,41
EnsembleRég.
CercleSégou
"
Baraouéli
" Tominian
'113.823
LesratiosdelarégiondeSégousontlégèrementplusfaibles
queceuxdel'ensembledupays.Lesgrandesconcessionssontrarescarlapopulation
decetterégionsembleavoiradoptédesystèmed'habitatindividuelcalquésurla
famillenucléaire (unhomme,sesépousesetsesenfants).
- 2.8e)LarégiondeMopti
TABLEAU 12e
TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDESCERCLESETZONES
DELAREGIONDEMOPTI
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBRE
CONCESSIONS
NOMBREDE
MENAGES
R A
MENAGES
CONCESS
T I 0
POPUL.'
CONCES.
S
POPULAT.
MENAGES
1.009.153
130.681
233-363
1,78
119.888
13.062
25.830
1,97
1.129.041
143.743
259.193
1,80
7,85
4,35
19b.885
24.417
46.611
1,90
8,06
4,22
".Bandiagara
159.690
27.195
1,41
5,'87
"Bankass
146.783
14:033
30.184 •
2,15
,10,45
. 118.580
18.286
28.502
1,55•
6,48
MoptiRural
MoptiUrbain
EnsembleRég.
CercleMopti
"Djenné
.38.397
7,72
• 9,17
4,32
4,64
• 4,15
4,86
* 4,16
"Douentza
144.555
16.710
34.965
2,09
8,65
4,13
"Koro
184.982.
18.749
35-807
1,90
9,87
5,17
"Tenenkou
96.161
12.849
24.181
7,48^
3,98
"Youvarou
81.405
11.506
20.546
7,08
3,96
' 1,88
1,79
.
Les ratios sont sensiblement plus faibles q .•ceux del'ensemble
duMali,.il n'y aque dans le.-cerele de Koro que lamoyerne depersonnes par
ménage dépasse légèrement 5. Partout ailleurs,on enregistremoins de 5résidents
parménagé.Le cercle deBankass'qui connaît une concentration deplus de 10personnes par concessions enregistre àpein.e5personnes,parménage.
a
-29-
f)LarégiondeTombouctou
TABLEAU 12f:TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDESCERCLESETZONES
DELAREGIONDETOMBOUCTOU
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBREDE
NOMBREDE
CONCESSIONS MENAGES
R A
MENAGES
CONCESS.
T I
0 S
POPUL. POPULAT.
CONCES MENAGES
Tomb,rural
440.362
47.333
97.108
2,05
9,30
4,53
Tomb.Urbain
50.095
8.717
11.284
1,29
5,74
4,43
EnsembleRég.
490.456
56.050
108.392
1,93
8,75
4,52
CercleTomb.
70.073
6.922
14.856
2,14
10,12
4,75
Dire
82.706
10.801
17.736
1,64
7,65
4,66
Goundam
108.790
10.437
23.535
2,25
10,41
4,61
"G.Rharous
96.011
10.214
20.038
1,96
9,39
4,79
132.'936
17.676
32.227
1,82
7,52
4,12
"
"Niafunké
LenomadismeétantdéveloppédanscetterégionetàGao,leconcept
deconcessionestà considéreraveclemaximumderéservecomptetenudesonapplicationsurleterrainauxpointsderegroupement.Eneffet,faceauxparticularitésdutyped'habitat (tentes),etàlapénuriedefournitures(chemises
extensibles)surleterrain,ilaétéprocédéàlaconstitutiondedossierspour
concessionsfictivesparregroupementdechemisessimplesdontchacunecontenait
lesquestionnairesrelatifsauxhabitantsd'unetente.Unetentecorrespondgénéralementàunefamille.Malgrécesdispositionsquimodifientleconcept,les
ratiosrelatifsàlaconcessionetaumenagesontplusfaiblesqueceuxdel'ensembledupays.
30
g)LarégiondeGao
TABLEAU 12g :TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDESCERCLESETZONES
DELAREGIONDEGAO
CIRCONSCRIPTION POPULATION
RESIDENTE
ZONES
NOMBREDE
CONCESSIONS
NOMBREDE
MENAGES
*
R A
MENAGES
CONCESS
T I
POPUL.
CONCES
0
S
POPULAT
ménages
GaoRural
326.328
36.598
67.803
1,85
8,91
4,81
GaoUrbain
44.575
4.986
8.759
1,75
8,94
5,08
EnsembleRég
370.903
41.584
76.562
1,84
8,92
4,84
CercleGao
117.486
12.672
23.714
1,87
9,27
4,95
"
Ansongo
85.622
IO.858
16.792
1,54
7,88
5,09
"
Bourem
90.703
9.127
20.270
2,22
9,y3
4,47
"
Kidal
25.454
3.121
5.192
1,66
8,15
4,90
"
Menaka
51.638
5.806
10.594
1,82
8,89
4,87
LesréservesformuléesàproposdesratiosdeTombouctousont
valableségalementpourceuxdeGao.
h)LeDistrictdeBamako
TABLEAU 12h
TAILLEDESCONCESSIONSETDESMENAGESDESCERCLESETZONES
DUDISTRICTDEBAMAKO
POPULATION
RESIDENTE
COMMUNES
NOMBREDE
CONCESSIONS
NOMBREDE
MENAGES
R
A T I 0 S
MENAGES
POPUL.
POPULAT.
CONCESS
MENAGES
CONCES
TOTALDISTR.
419.239
32.405
74.106
2,28
12,93
5,65
COMMUNEI
51.588
5.885
9.994
1,69
8,76
5,16
COMMUNEII
90.895
4.609
15.934
3,45
19,72
5,70
COMMUNEIII
93.092
4.739
15.901
3,35
19,64
5,85
COMMUNEIV
92.867
7,.043
16.474
2,33
13,18
5,63
COMMUNEV
58.608
6.289
10.029
1,59
9,31
5,84
32.189
3.860
5.774
1,49
8,33
5,57
COMMUNEVI
*
31-
LeDistrictdeBamakoestlaplusgrandeagglomérationdupays.
Ilcontientdesquartierstrèsancienspartiellement planifiésetdesquartiers
récentsquinesontpasplanifiés.Entrecesdeuxgroupes,ilyadesquartiers
entièrementplanifiés.Ledécoupageadministratifde1977arépartilesquartiers
en6communestoutenenglobantdespetitsvillagesdelabanlieue.
Onconstatequelataillemoyenneduménageestsensiblement lamême
danstouteslescommunesetdansl'ensemble duDistrict (environ6personnes).
Parcontre,latailledelaconcessionvariedusimpleàplusdudouble (8à
prèsde20).LesconcessionslespluspeupléessontdanslesCommunesIIetIII
C'estégalementdanscesdeuxcommunesqu'ilyanonseulementdesplusvieux
quartiersdelacapitale,maisaussilapresquetotalitédelapopulationcomptée
àpartdansleDistrict (hôpitaux,internatsdeLycées).LesCommunes1,VetVI
contiennentlesquartierslesplusrécentsdelaville.Danscesquartiersen
construction,onrencontregénéralementplusieursconcessionsoùlesseulshabitantssontlesgardiens.
32
// HAPITRE 3 :STRUCTUREPAR SEXEETAGE
3.1.-LAREPARTITION PARSEXE
LaRépublique duMali comptait,au7Décembre 1976,unepopulation de6.394.918 résidents dont :3-123.733 du sexemasculin (soit
48,85 %) et3.271.185 dusexe féminin (soit 51,15 %),comme l'indique le
tableauci-dessous.
TABLEAU 13 :Répartition par sexe etparzoned'habitat delapopulation
résidente
Z O N E
R U R A L
U R B A I N
EFFECTIF
E N S E M B L E
EFFECTIF
SEXE
EFFECTIF
MASCULIN
2594518
48,79
529.215
49,15 3123733
48,85
FEMININ
2723.571
51,21
547.614
50,85 3271 I85
51,15
100,00
1076.829
TOTAL
5318.089
100,00 6394.918 100,00
Lapopulation urbaine comportait 49,15 %d'hommes contre
50,85 %defemmes tandisquedanslesecteurrural,onaenregistréenviron 48,80 %d'hommes contre51,20 %defemmes.
Ilestàremarquer quelapopulation résidente totaledupays
a lamême image quelapopulation ruraleparrapport àlacomposition
parsexecompte tenudupoidsdecelle-ci (83,2 %) dans l'ensemble
(Cf.chapitre 1&1).
Auniveaudesrégions,lacompositionpar sexeestdonnéeparletableauci-après.
Exceptéslarégion deKayesetleDistrict deBamako,le sexe
fémininreprésente environ 51 %de1population danstouteslesautres
régionsetdans lapopulation totaledupays.Lesrapportsdemasculinité spnt sensiblement del'ordre de96hommespour 100femmes.
- 33TABLEAU 14 :Proportions par sexeetrapport demasculinité dela
population résidentedesrégions
REGIONS
KAYES
KOULIK.
SIKASSO
SEGOU
MOPTI
TOMBOUC
MASCULIN
47,40
48,71
48,95
48,83
49,18
FEMININ
52,60
51,29
51,05
51,17
50,82
GAO
DISTR
MALI
49,20
49,16
50,33
48,85
50,80
50,84
49,67
51,15
RUBRIQUES
101
96
90
97
97
97
95
95
Encequiconcerne larégion deKayes,ellerenferme laplus faible
proportion desrésidents desexemasculin (47,40 %). Bienqu'aucune enquêtenationalen'ait encoremenée surlesmigrations,ilest communément admisquela
régiondeKayesconnaît d'intenses migrationsmasculines.
Parailleurs,lerecensement apermisdedégagerune espérance devie àlanaissancedel'ordre 51anspour lesexemasculin contre 55anspourlesexeféminin
(cf :annexe sur lamortalité). Ilyadonc làl'effet combiné desmigrationset
delasurmortalitémasculine.Lerapport demasculinité (90)illustre parfaitement
cephénomène.
RAPPORT
Quant auDistrict deBamako,ilyaétéenregistré lecontraire
duphénomène constaté danslarégion deKayes.Le sexemasculin représente 50,83 %
desrésidents,celaéquivaut à101hommespour 100femmes.Lacapitale dupays
exercedoncunpouvoir attractif surlesexemasculin (exode,scolarisation etc...)
3.2. LAREPARTITIION DESRESIDENTS PARGRANDSGROUPES D'AGE
Laconnaissance delacomposition parâged'une population esttrès
importante danslamesure oùellepermetdedéterminer letypedepopulationauquel'
elle s'apparente. Une forteproportion dejeunesreprésente àcourt etmoyen termes
unecharge pour l'économie nationale (santé,éducation,habitat...). Parcontreà
long terme,celapeut constituerunfacteurdynamique de promotion,économiqueet
snr;1aie.
96
- 34TABLEAU 15 :Répartition delapopulation résidente parsecteur derésidence
etpargrandsgroupes d'âge
SECTEUR DE
RESIDENCE
GROUPES
D'AGES
0 - 1 4
15 - 59
60etPlus
N.D.
ENSEMBLE
E F F E C T I F S A B
URBAIN
MALI
S O L U S
P0URC
RURAL
MALI
ENTAGES
URBAIN
RURAL
2.816.298
489.072
2927.226
44,04
45,42
43,76
3.178.231
540.828
2637.403
49,70
50,22
49,59
399.618
46.711
352.907
6,25
4,34
6,64
771
218
553
0,01
0,02
0,01
6.394.918
1.076.829
5318.089
100,00
100,00
100,00
Tous sexesconfondus,44,04 %delapopulation résidente duMaliont
moinsde 15ans.Lesvieillespersonnes,c'est-à-dire cellesquiont 60ansou
plus nereprésentent que 6,25 %delapopulationrésidente totale dupays.Ceci
dénoteunetrèsgrande jeunesse delapopulationmaliennedanslaquelle lafécondité etlamortalité sontélevées.
Enmilieuurbain,laproportion desmoinsde15ansestplusélevée
(45,42 %) qu'ellenel'estdanslerural (43,76 %) etdanslapopulation totale.
L'effet combiné del'exode rural,delaconcentration desécolesdans lescentres
urbains,etleniveauélevédelanatalité peut êtreàl'origine decettesituation.Lafaiblesse delaproportion desvieillards enmilieuurbain (4,3.4 %)
parrapport aumilieururalpeut s'expliquer parlarépugnance quelespersonnes
âgéeséprouvent àl'égard desgrands centres,tandisquelesjeunesytrouvent
un lieudeprédilection pour,sefaireunesituation.
Auniveau desrégions,desdisparités seconstatent.Ainsi,larégion
deSikasso est cellequirenferme leplus fortpourcentage derésidents demoins
de 15ans (47,56 %),suivie delarégion deKoulikoro avec 45,30 %. Sidansla
région deMoptiilyalaplusbasse proportion dejeunes (40,13 %),c'estpar
contre larégionquirenfermerelativement leplusdepersonnes âgées (7,39 %)•
LeDistrict deBamakorenferme trèspeudevieillard (3,03 %)malgré l'encadrement sanitaire plusétofféqueceluidesautresrégions.ILyacertainement là
l'effet combiné del'exode rural etde larépulsuion quelesgrandesvilles
exercent surlespersonnesâgées.
- 35_
TABLEAU 16 :Répartitiondelapopulationrésidentedesrégionspargrands
groupesd'âges( % )
REGIONS
GROUPES
D'AGES
0 - 1 4
15 - 59
60etplus
ENSEMBLE
KAYES
KOULIK. SIKASSO
SEGOU
MOPTI
TOMBOUCT
GAO
BKODIST
45,30
47,56
44,26
40,13
40,35
42,87
44,99
.48,51
48,39
46,54
49,20
52,48
52,89
51,50
51,99
6,36
6,31
6,90
6,54
7,39
6,76
5,63
3,02
100,00
100,00
100,00
100,00
100,00
100,00
100,00
100,00
45,13
- 36TABLEAU 17 :Répartition delapopulation résidente duMali suivant lesexe
et l'année d'âge (pour 10.000)
SEXE
MASCULIN
FEMININ
TOTAL
SEXE
MASCULIN
FEMININ
20
86
18
18
17
19
15
102
17
41
1?
13
36
24
12
18
9
84
11
13
11
8
25
13
7
8
5
44
4
5
3
3
11
8
2
4
1
24
1
2
1
1
4
1
1
1
1
6
9
TOTAL
AGE
AGE
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
4
5
6
7
8
9
20
21
2
3
4
5
6
7
8
9
30
31
2
3
4
5
6
7
8
9
40
1
2
3
4
5
6
7
8
182
161
189
205
181
179
167
154
165
105
142
83
123
95
93
136
102
83
.107
56
133
48
66
49
45
107
55
53
61
36
140
31
49
35
35
93
46
40
45
28
108
24
36
26
24
65
33
26
30
181
160
190
207
184
179
167
150
159
101
133
76
113
90
92
124
110
95
130
62
172
53
83
54
54
166
69
65
78
40
203
32
55
30
33
111
48
34
43
24
141
22
30
20
18
64
32
18
25
363
321
379
412
365
358
334
304
324
206
275
159
236
185
185
260
212
178
237
118
305
101
149
103
99
273
124
118
139
76
343
63
104
65
68
204
94
74
88
52
249
46
66
46
42
129
65
44
55-
49
50
1
2
3
4
5
6
7
8
9
60
1
2
3
4
5
6
7
8
9
70
1
2
3
4
5
39
6
7
8
9
80
1
2
3
4
5
6
7
8
9
90
1
2
3
4
95etpli
TOTAL
as
28
18
24
12
65
13
17
14
11
24
14
10
10
5
33
4
6
4
4
10
8
3
5
2
17
1
2
1
1
3
1
1
1
1
5
1
10
4.882
5.118
35
188
35
59
29
32
75
62
30
42
21
149
24
30
25
19
49
27
17
18
10
74
8
11
7
7
21
16
5
9
3
41
2
4
2
2
7
2
2
2
•2
11
1
19
10.000
- 37TABLEAU 18 :Population résidente rurale suivant lesexeetl'âge ( % )
AGE
M
F
TOTAL
AGE
M
0
1,80
1,79
3,60
35
0,97
1,16
2,13
1
1,59
1,58
3,17
36
0,44
0,46
2
1,87
1,87
3,76
37
0,39
3
2,07
2,09
4,16
38
4
1,82
1,86
3,68
5
1,83
1,81
6
1,69
7
F
TOTAL
s
AGE
M
F
TOTAL
70
0,36
0,48
0,84
0,90
71
0,05
0,04
0,09
0,33
0,72
72
0,06
0,05
0,11
0,44
0,42
0,86
73
0,04
0,03
0,07
39
0,26
0,21
0,48
74
0,04
0,03
0,07
3,64
40
1,15
1,52
2,67
75
0,11
0,11
0,22
1,67
3,36
41
0,23
0,20
0,43
76
0,08
0,08
0,16
1,55
1,49
3*04
42
0,35
0,29
0,64
77
0,03
0,02
0,05
8
1,64
1,57
3,21
43
0,25
0,18
0,43
78
0,05
0,04
0,09
9
1,03
0,98
2,01
44
0,23
0,17
0,40
79
0,02
0,01
0,03
10
1,44
1,32
2,76
45
0,68
0,67
1,35
80
0,19
0,26
0,45
11
0,79
0,71
1,50
46
0,32
0,31
0,63
81
0,01
0,01
0,02
12
1,24
1,09
2,37
47
0,26
0,18
0,44
82
0,02
0,02
0,04
13
0,93
0,84
1,77
48
0,30
0,25
0,55
83
0,01
0,01
0,02
14
0,91
0,87
1,78
49
0,19
0,15
0,34
84
0,01
0,01
0,02
15
1,37
1,25
2,62
50
0,93
1,11
2,04
85
0,04
0,04
0,08
16
0,98
1,05
2,03
0,17
0,16
0,33
86
0,01
0,01
0,02
17
0,88
0,93
1,73
52
0,23
0,18
o,4l
87.
0,01
0,01
0,02
18
1,04
1,31
2,35
53
0,17
0,12
0,29
88
0,01
0,01
0,02
19
0,51
0,59
1,10
54
0,18
0,13
0,31
89
0,01
-
0,01
20
1,33
1,80
3,13
55
0,42
0,38
0,80
90
0,06
0,07
0,13
21
0,43
0,49
0,92
56
0,28
0.24
0,52
91
0,01
-
0,01
22
0,61
0,81
1,42
57
0,19
0,12
0,31
92
-
0,01
0,01
2.3
0,45
0,50
0,95
58
0,24
0,18
0,42
93
-
-
-
24
0,42
0,51
0,9.3
59
0,13
0,09
0,22
94
-
-
-
25
1,10
1,75
60
0,71' 0,91
1,62
95+
0,09
0,10
0,19.
26
0,53
0,66
2>°2
1
1Q
3-, - J
61
0,13
0,11
27
0,52
0,65
1,17
62
0,17
0,14
48,79
51,2:
100,00
28
0,59
0,78
1,37
63
0,15
0,11
29
0,34
0,37.
0,71
64
0,12
0,09
0,21
30
1,47
2,16
3,63
65
0,26
0,27
0,53
31
0,29
0,29
0,53
66
0,14
0,13
0,27
32
0,48
0,53
1,01
67
0,11
0,07
0,18
33
0,34' 0,29
0,63
68 -
0,10
0,08
0,18
34
0,33
0,64
69
0,05
0,05
0,10
0,31
1
'51
0,31
1 'OTAL
- 38TABLEAU 19 :Population résidenteurbaine suivant lesexe-et l'âge ( % )
AGE
M
F
TOTAL
AGE
M
F
TOTAL
AGE
M
F
TOTAL
0
1,91 1,88
3,79
35
0,75
0,87
1,62
70
0,16
0,28
0,44
1
1,74 1,71
3,45
36
0,57
0,61
1,18
71
0,04
0,04
0,08
2
1,97 1,94
3,91
37
0,43
0,40
0,83
72
0,05
0,05
0,10
3
1,97 1,94
3,94
38
0,49
0,48
0,97
73
0,03
0,03
0,06
4
1,73 1,47
3,47
39
0,35
0,30
0,65
74
0,04
0,02
0,06
5
6
1,60 1,65
3,25
40
0,78
0,89
1,67
75
0,05
0,08
0,13
1,61 1,61
3,22
41
0,32
0,32
0,64
76
0,07
0,10
0,17
7
8
1,47 1,51
2,98
42
0,40
0,34
0,74
77
0,02
0,02
0,04
1,70 1,73
3,43
43
0,31
0,26
0,57
78
0,04
0,04
0,08
9
1,13 1,17
2,30
44
0,29
0,24
0,53
79
0,01
0,01 • 0,02
10
1,28 1,36
2,64
45
0,49
0,46
0,95
80
0,06
0,12
0,18
11
1,04 1,05
2,09
46
0,38
0,37
0,75
81
0,01
0,01
0,02
12
1,23 1,29
2,52
47
0,26
0,19
0,45
82
0,01
0,01
0,02
13
1,07 1,17
2,24
48
0,29
0,24
0,53
83
0,01
0,01
0,02
14
1,01 1,16
2,17
49
0,24-. 0,12
0,41
84
0,01
0,01
0,02
15
1,28 1,22
2,50
50
0,52
0,60
1,12
85
0,01
0,03
0,04
16
1,22 1,34
2,56
51
0,22
0,19
0,41
86
0,01
0,02
0,83
17
0,95 1,02
1,97
52
0,24
0,18
0,42
87
0,01
0,01
0,02
18
1,21 1,27
2,48
53
0,18
0,12
0,30
88
0,01
0,01
0,02
19
0,79 0,79
1,58
54
0,21
0,14
0,35
89
-
-
-
20
1,35 1,33
2,68
55
0,25.
0,25-
0,5Q
90
0,02
0,04
0,06
21
0,75 0,71
1,46
56
0,27.
0,24
0,51
91
-
-
-
22
0,87 0,94
1,81
57
0,14
0,09
0,23
92
-
-
-
23
0,69 0,73
1,42
58
0,22
0,16
0,38
93
-
-
-
24
0,63 0,71
1,34
59
0,12
0,09
0,21
94
-
-
-
25
0,95 1,22
2,17
60
0,34
0,48
0,82
95 +
0,04
0,06
0,10
26
0,69 0,80
1,49
61
0,11
0,10
0,21
0,01
0,01
0,02
27
0,59 0,66
1,25
62
0,15
0,12
0,27
28
0,69 0,80
1,49
63
0,10
0,09
0,17
29
0,46 0,53
0,98
64
0,10
0,07
0,17 .
30
1,02 1,36
2,38
65
0,14
0,18
0,32
31
0,41 0,47
0,88
66
0,13
0,12
0,25
32
0,58 0,63
1,21
67
0,07
0,06
0,13
33
0,42 0,40
68
0,07
0,07
0,14
34
0,45 0,44
69
0,04
0,04
0,08
>0,82
0,89
N.D.
TOTAL
49,15 50,85 100,0
- 393.3. LESPYRAMIDESDESAGES
3.3.1.Lespyramidesparannée d'âge (Ensemble,rural,urbain)
Qu'il s'agisse delapyramide del'ensemble delapopulation résidente du pays,celledusecteurrural oucelle dusecteururbain,labaseest
large et lesommet éfilé.Ceciest lesigne d'une fécondité élevée et d'une
mortalité encoreforte.Cependant,une certaine sous-estimation desmoins d'un
anest perceptible surlespyramides.Jephénomène estplusmarqué enmilieu
rural. Eneffet,dansceszonesoùl'Etat Civil estpresque inexistant,ladétermination desâgesdesenfantss'estfaite aumoyen decalendriers saisonniers.Malgré cetteprécaution,iln'est pasexclusquedesenfantsnésentre
le 15Décembre 1975etMars 1976aient été déclarésavoir plusd'un an sil'agentrecenseur n'a pasdequestions précises pourdéterminer lemois denaissancede l'enfant.
Toutes lespyramides seprésentent endentsdescieavecunenette
domination deschiffrés0et5pourchaque sexe.Lephénomène est cependant
plusmarqué chezlesexeféminin touteproportiongardée.L'étude des indices
d'évaluation deladéclaration desâgesnouspermettrad'en mesurer l'intensité.
L'allure générale despyramides dénote l'absence dephénomène accidentel pouvantavoir eudesconséquencesmarquantes surdesgroupes degénérations (guerrec par exemple). Parcontre,pourl'ensemble dupaysetlemilieu
ruralunléger déséquilibre del'effectif dusexemasculin àpartir de 15ans
estperceptible etl'on estenclin d'avancer l'idée del'effet desmigrations
enl'absence d'autresphénomènes..
C'est lecontraire que l'on observe dansle secteururbain oùle surplusdu
sexemasculin nepeut s'expliquer quepar l'exoderural.
-
fyrainiile
iijjj -
i7i(,ïirc a
ai:a.'.nn.jjii 3
ix.v .'innée d'tt,'""» tie la.
HfSHUBLE SU UALI
90
population renldonta
60
7
SEXE
Masculin
EZk
~M
Zpr=
70
60
50
40
h
¥
^
SEXE
fend n i n
^Z
^
30
20
10
210
160
150
120 90
60
30 60 90 120 150 180 210
30
Figureb
MALI DHBAIH
90
80
70
SEXE
L
SEXE
pcndnin
60
Masculin
50
40
Si
-"i"L\d_
30
— = 1*
.
t—--i!rj
20
^
10
S
^ "
0
210ISO 150 120 90 60 30
I
I
I
30
60
90
I
I
120 150
^ < " "
180
Figure C
MALI
?
SEXE KAaiCULIH
^
RDHAL
SEXE F a i m i H
IT3
^
B
^
•
1
1
210 ISO I50120 90 60 30
»
30 60 90 120 130 280 210
I
210
- 41TABLEAU 20 :Population résidente suivant lesexe etlegrouped'âge
GROUPE
R
F
A L.
TOTAL
E N
M
915
921
1.836
918
922
1.840
1.518
774
752
1.526
770
756
1.526
603
1.166
531
483
1.014
536
504
1.040
545
564
1.109
470
513
983
484
521
1.005
20 - 24
429
442
871
324
411
735
341
416
757
25 - 29
338
400
738
308
421
729
312
418
730
30 - 34
288
330
618
291
358
649
290
353
643
35 _ 39
259"
266
525
250
258
508
252
260
512
40 - 44
210
205
415
221
236
457
218
231
449
45 - 49
166
143
309
175
156
331
170
154
324
50 - 54
137
123
260
168
170
338
163
162
325
55 - 59
100
83
183
126
101
227
121
99
220
60 - 64
80
66
166
128
136
264
120
127
247
65 - 69
45
47
92
66
60
126
63
58
121
70 - 74
32
43
75
55
63
118
51
59
110
75 - 79
19
25
44
29
26
55
28
26
54
80et+
21
34
55
48
56
104
45
52
97
TOTAL
4915
5085
10.000
4879
5121
10.000
4882
5118
10.000
U R
M
B'A
F
I N
TOTAL
R
M
0 - 4
9'32
924
1.856
5 - 9
751
767
10 - 14
563
15 - 19
D'AGE
U
SE MB LE
P
total
- 423.3-1.LESPYRAMIDES PARGROUPED'AGE
Sidansl'analyse despyramidesparannéed'âgel'étudeparrégion
aétéécartée pouréviter desredites,iln'en estpasdemême danslecas
présent.
Danscequisuit,chaquerégion seraétudiée séparément endistinguant leszonesd'habitat urbain,rural comme dansl'étudedespyramidesde
l'ensemble delapopulationrésidente dûpays.
3.3.2.1.LESPYRAMIDES DEL'ENSEMBLE ETDES ZONES D'HABITAT
D'unemanièregénérale,lesregroupements partranchesquinquennales fontdisparaître les "saillis"constatés aux âgesterminéspar leschiffres0et5au2.2.1.Lesgroupesd'âgedécroissent rapidement etau-delàde
45ans,l'effectif desdeuxsexesn'atteint pas 1.600 individuspour 10.000au
total (ensemble :1.490;rural :1.563;urbain :1.184).
a)LA PYRAMIDEDE L'ENSEMBLE
Lesgroupesd'âgedusexemasculin sontmoinsperturbésque ceuxdu
sexeféminin.Ladétermination del'âgedelapopulationmasculine semblemeilleure àcelle delapopulation féminine au-delàde 10ans.Lafaiblesse,dans
lapopulation féminine del'effectif à10-14ans,45-49anset59-60anspar
rapport àl'effectif desgroupesd'âgeimmédiatement supérieurs estlefait
d'un glissement d'un groupe àunautre.Ilestànoterquepour lapopulation
masculine,ledécrochage entregroupesd'âgesuccessifsdevient demoinsen
moinsnet àpartirde20ans.Ily acertainement uneffet dedéclaration des
âges.Maisiln'est pasexclusnonplusquecesoit l'effectif d'un reculde
lamortalité àcesâges,provoquant ainsil'existence d'un effectif voisin dans
ungroupe d'âge àceluidugroupe immédiatement inférieur.Lapyramide estlégèrement déséquilibrée enfaveur dusexeféminin.
b)LAPYRAMIDEDU SECTEUR RURAL
Lesperturbations constatées surlapyramide del'ensemble sont
plusmarquées surlapyramide dusecteurrural.Lapopulationmalienne étant
àmajorité rurale (83,16 %),ilest aisé d'admettre quelapopulation rurale
imprime sonallure àcelledelapopulation totale.Enplusdesaléasdela
détermination desâgesdelapopulation féminine,ilyalatendance chezles
femmesmariées àdéclarerunpage plusélevéqu'ellesnel'ontréellement.Le
déficit del'effectif•des 10-14ansparrapport àceluide 15-19peut s'expliquerparcette tendance.Ilsepourrait également quecedéficit soit dûà
1'omission decertainesfillesdecetâge.Eneffet,desjeunespaysannesvont,
lesvillespourexercer lemétier deservante pendant cinq ou sixmois.
Ilesttrèsprobable quecertaines aient étéomisesparleurménage
d'origine alorsqu'elles seraient considérées commevisiteuses danslesvilles.
Decefait,ellespourraient nepasfigurer danslapopulationrésidente.
43-
La pyramide est nettement déséquilibrée en faveur du sexeféminin.
Cela est attribuable essentiellement àl'exoderural et aux émigrations des
actifs de 20 à45ans.Lerapport demasculinité de 95 traduit ledéficit masculin enmilieurural.
c)LA PYRAMIDE DU SECTEUR URBAIN
Le secteur urbain regroupe lescommunes,les chefs-lieux de cercle
et lesgrosvillages de5.000habitants ou plus. Dans les centresurbains,le
fonctionnement del'Etat Civil apermisune détermination correcte des âges.
C'est cequi explique larégularité delapyramide tant du côtémasculin que
féminin.Bien qu'il existeun léger déséquilibre entre les sexes (97 hommes
pour 100 femmes), ilestmoins important que celui du secteur rural etde
l'ensemble de lapopulation. Il faut cependant signaler qu'aux âges65-69 et
70-74 ans,ily apresque lemême effectif de femmes (respectivement 47et 43
pour 10.000). D'autre part,ily aautant d'hommes que defemmes à65-69ans.
GR/.PHIs5J2 4
Population
R é s i d e n t e du K a l i ( p o u r 10.000)
- 490
80
DH3I-P0P
70
SEXE MASCULIN
60
r
SEXE FEMININ
50
40
30
£
20
10
" ^ 6 0 84*0" 7 &0 6b0 4^0
figure a
360 240 " î ! » "
—I
0
*b"5ct<r"4lfcrn&5T2o~ 84o $So
P o p u l a t i o n r é s i d e n t e du M-jll ( e f f e c t i f s p o u r 1 0 . 0 0 0 p e r s o n n e s )
90
i
80
i
DBSI-P0F
70
60
SEXE
MASCULIN
StfXR
FEHININ
1
50
1
40
\
30
r
i
i
20
TO
I
9 W # 4 0 720
-figure b .
1
600 4*80 360 240 120
°
o
120 240
360 480 600 720
960
P o p u l a t i o n B é s l d e n t e Urbaine ( e f f e c t i f s pour 1 0 . 0 0 0 p e r s o n n e s )
?0
1WSI-F0P
1
70
60
SEXE
KàSCULBl
50
,ii
1
30
1
20
i
10
o'fio 8<io l i a 6bo «too'j t e &B"~Tfà5~
SEXE
ÏSMININ
1,
40
120
240
360 480
6O0 -720 B40 960
45
3.3.2.2.LESPYRAMIDESDESREGIONS
Lesrégions sontcaractériséesparundéficitmasculingénéral.
Cedéficit suivant l'âgecommence plusoumoinstôt etestplusprononcé
pourparcertainesrégionsquepourd'autres.
Lemilieuurbainnesedistingue pratiquement pasdururaldu
point devuedel'allure générale delapyramide.Partout labase delapyramide estlarge etleseffectifs desgroupesd'âges décroissent trèsrapidement
aufuretàmesure quel'âgeaugmente.
Chaquerégion ayant sesréalités socio-économiques et géographiques
proprespouvant influer surlastructure parâgedesapopulation,l'étude
régionparrégionpermettrad'enmesurer l'ampleur.
a)LAREGION DEKAYES
LarégiondeKayesestlaplusmarquée parledéficitmasculin
(90hommespour 100femmes). Ilest communément admisbienqu'aucunemesure
dufluxetdel'intensité n'ait encore étéfaite.-quec'estunerégion à
forte immigrationmasculine.Lestroispyramides (ensemble,urbain etrural)
présentent lamême image :surplusdegarçonsavant 10ans,déficitmasculin
audessusdecet âge saufdanslemilieuurbain oùcephénomène estperceptible àpartir de20ansseulement.Pour l'ensemble etlemilieurural,ce déficitcommence dèsl'âgede 10ans.A 20ansdéjà,lapopulationmasculinene
représente que 300pouruneffectif total de.10.000 desdeux sexes.Cechiffre
tombe à292pour 10.000danslemilieurural.Malgré cedéséquilibre ducôté
masculin,ladécroissancedeseffectifsestrégulièreentrelesgroupesd'âge.
Iln'en estpasdemêmepourlesexe fémininoùdescreux à 10-14,20-24ans
traduisentune sous-estimation desfemmes àcesâgesdue àunemauvaisedéclarationdesrecensées.Lemilieuurbainne connaît cephénomènequ'à55-59ans.
Siledécrochage prononcé intervient entrelesgroupes5:9 anset 10-14ans
pour l'ensemble etlemilieurural,iln'est perceptible qu'entre 15-19ans
et20-24ansdanslemilieuurbain.
-46TABLEAU 21 :Populationrésidente delarégiondeKayessuivant lesexel'âge
etlazonederésidence (pour 10.000)
GROUPES
ENSEMBLEDEKAYES
KAYES
URBAIN
KAYES
RURAL
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
0 - 4
1.846
928
918
1.739
883
856
1.860
934
926
5 - 9
1.580
813
767
1.584
802
782
1.580
815
765
10 -14
1.087
567
520
1.286
644'
642
1.062
557
505
15 -19
1.015
484
531
1.147
•594
553
998
470
528
20 -24
721
300
421
748
363
385
718
292
426
25 _29
720
275
445
640
289
351
730
273
457
30 -34
600
242
^358
531
217
314
609
245
364
35 -39
496
226
270
468
200
268
49?
229
270
40 -44
434
193
241
415
173
242
196
240
45 -49
336
166
170
339
154
185
337
168
169
50 -54
307
142
165
292
130
162
309
144
165
55 -59
222
115
107
216
107
109
222
116
106
60 -64
234
104
130
205
87
1?8
238
106
132
65 -69
135
68
67
135
63
72
135
69
66
70 -74
116
50
66
114
50
64
116
50
66
75 -79
66
32
34
63
29
34
65
32
33
80et+
39
17
22
78
31
47
86
35
51
4740
5260
10.000
481.6
5184
îo.opo
4731
5269
D'AGE
. 436
*
TOTAL
10.000
-47TABLEAU 22 :PopulationrésidentedelarégiondeKoulikoro suivant lesexe
l'âgeetlazonederésidence(pour 10.000)
GROUPES
D'AGE
ENSEMBLE
TOTAL
KOULIKORO
KOULIKORC) URBAIN
KOULIKORO RURAL
M
F
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
0 - 4
1.900
952
948
1.889
952
937
1.900
951
949
5 - 9
1.565
799
766
1.616
819
797
1.561
797
764
10 - 14
1.065
548
517
1.276
635
641
1.047
541
506
15 _ 19
1.008
489
519
1.071
549
522
1.003
484
519
20 - 24
707
308
399
799
391
402
699
301
398
25 - 29
713
302
411
630
257
373
720
306
414
30 - 34
626
276
350
574
231
343
630
280
350
35 - 39
497
242
255
492
215
277
497
244
253
40 - 44
438
208
230
389
I85
204
443
211
232
45 - 49
320
165
155
314
147
167
321
167
154
50 - 54
315
151
164
267
129
138
320
153
167
55 - 59
215
119
96
201
108
93
216
120
96
60 - 64
238
116
122
177
88
89
243
118
125
65 - 69
124
66
58
106
52
54
126
67
59
70 - 74
112
53
59
87
43
44
113
53
60
75 - 79
57
30
27
24
30
57
31
26
47
53
58
22
36
104
49
55
4871
5129
10.000
4847
5153
10.000
4873
5127
80 et +
TOTAL
10.000
.54
- 48b)LA REGION DEKOULIKORO
Bienqu'ilexisteundécrochage important entrelesgroupes5-9 ans
et 10-14 anssurlestroispyramidesmasculine ledéficitmasculin n'existe
qu'entre 20et 45ans.Iciilyacertainement l'effet desémigrations,mais
cesémigrations semblentmoinsimportantsqu'àKayes.Lechiffirede95hommespour 100femmes illustre leléger déficitmasculin engénéral,l'étude
durapport demasculinité suivant l'âgefourniradeséléments d'appréciation
casparcas.
Ilestàremarquer quelespyramidesmasculines sont perturbées
auxâgesadultes.Lefaitqu'ilyaitplusdevieillardsde80ansetplusdans
lemilieu ruralquedansl'urbain provient desdéclarations erronées.Eneffet,
enmilieu rural,l'âgeesttrèsmal connu etcertainespersonnes paraissentet
sedéclarent plusâgéesqu'ellesnelesontenréalité.
Quant auxpyramides delapopulation féminine,celledumilieuurbainmontreunerelative régularité face auxdeuxautres.Dansl'ensemble des
résidentes delarégion etdanslemilieurural,ilyenaautant âgéesde
10-14ansque 15-19ansetledécrochage esttrèsprononcé entre lesgroupes
5-9 anset 10-14ans.Leglissement decesdeux derniersgroupes d'âge doit
s'êtreeffectué avectrèspeu d'ampleur.
- 49TABLEAU 23 :Populationrésidente delarégion deSikasso suivant lesexe,
l'âgeetlazonederésidence (pour 10.000)
GROUPES
ENSEMBLE.SIKASSO
TOTAL
M
0 - 4
1.987
980
5 - 9
1.667
10 -14
SIKASSO
SIKASSO
RURAL
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
1007
1.973
980
993
1.989
981
1.008
829
838
1.638
805
883
1.670
832
838
1.102
577
525
1.206
594
612
1.090
575
515
15 -19
981
478
503
1.031
524
507
976
473
503
20 -24
701
328
373
758
368
390
694
323
371
25 -29
666
292
374
697
304
393
662
291
371
30 -34
590
262
328
591
275
316
590
260
'330
35 -39
481
231
250
528
269
259
475
227
248
40 -44
420
192
228
413
208
205
420
190
230
45 -49
306
161
145
300
161
139
307
161
146
50 -54
300
148
152
257
136
121
304
149
155
55 -59
209
116
93
193
100
93
210
117
93
60 -64
225
110
115
160
78
82
232
113
119
65 -69
111
60
51
94
48
46
114
62
52
70 -74
98
48
50
69
29
40
103
51
52
75 -79
55
30
25
46
18
28
57
32
25
80 et+
101
53
48
46
18
28
107
56
51
10.000
4895
5105
10.000
4915
5085
10.000
4893
5.107
D'AGE
TOTAL
F
URBAIN
-50c)LAREGIONDESIKASSO
Labasedespyramidesestdémesurément largedanscetterégion.C'est
lesigned'uneféconditétrèsélevée.Parcontre,l'effectif des10-14ans.
estnettement inférieuràceluides5 - 9 anssurtoutdansl'ensemble etdanslé
milieurural.Lamortalitéétantàsonminimumàcetâge,l'explication restesurtoutdanslesdéclarationserronéesoualorsàl'omission desadolescentsde
10-14ans.
Ledeuxièmeseuilsurcespyramidesseprésenteà65-69ans.Cela
proviendrait surtoutdelasurestimationdel'âgedeceuxquiauraientenréalité.55à59ansetquisedéclaraitavoir60à64ans.L'effectif decedernier
grouped'âgeestainsigonfléparrapportauxgroupesencadrants.
Endehorsdecesdeuxseuils,lefaitleplusfraippantestl'irrégularitédelapyramidemasculinedumilieuurbainentre25et40ans..Legonflementdelapyramidemasculineàcesâgesnepeuts'expliquer queparl'exoderural.Eneffet,sidanscettetranched'âge ilyaun.déficil;masculindansle
milieurural,ausurplusmasculinyestconstatableenmilieuurbain.
i8
ON
o
o
CNJ
r-
.s
£3
O
o
o
3
en
+»
jzdll
ir.o m o m o m o m o trsa irs o
*qm
t—t— V O V O i f N ( i 7 S ' ; t ' * ' , O r O C M C N J
o
r~ r- KTS O
.3
•CM
ca
œ
o
CVJ
o
•S
OO
-a*
w
en
&
O
00
a
s
o
•H
tn
l-l
CVJ
Os
^rûJ
i r . o i•VO
r . Q i T k o t n Q m o m o tr»o
" I f ,
•
«
i n ^ - ^
f O r O (M CM — —
m
-S
* - IT, O
-S
^
o
T.
S
•H
m
4»
«8
o
CVJ
9
B
o
§
-S
crn
•s
£
+»
4
o
CM
t—
8
J0\
ta
•s
S
8
3
CM •H
ca
-S
e
ir\
!cc
8
o
CM
a» #£H
8 ftft 9 Q- W 9&g £ 3 too
s
co
.*•
m
i
M
I
O
e
- 52TABLEAU 24 :Populationrésidente delarégion deSégou suivant le sexe,l'âge
etlazonederésidence (pour 10.000)
GROUPES
D'AGE
ENSEMBLE SEGOU
SEGOU
URBAIN
SEGOU
RURAL
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
0
- 4
1.803
891
912
1.867
930
937*.
1.793
885
908
5
- 9
1.554
769
785
1.515
753
762
1.561
772
789
10
-14
1.069
538
531
1.169
575
594.
1.053
533
520
15
-19
985
478
507
1.057
524
533
972
470
502
20
-24
749
344
405
794
374
420
741
339
402
25
-29
730
329
401
732
343
389
729
327
402
30
-34
629
294
335
623
294
329
630
294
336
35
-39
494
246
248
528
266
262
489
243
246
40
-•44
431
207
224
419
211
208
434
207
227
45
-49
327
171
156
336
179
157
326
170
156
50
-54
332
166
166
274
146
128
342
170
172
55
-59
243
133
110
195
108
87
251
137
114
60
-64
268
128
140
198
96
102
279
133
1*6
65
-69
126
66
60
110
57
53
128
67
61
70
-74
108
50
58
76
35
41
113
52
61
75
-79
53
27
?6
49
23
26
54
27
27
99
46
53
58
23
35
105
50
55
10.000
4883
5117
10.000
4937
5063
10.000
4876
5124
80 et+
TOTAL
-53TABLEAU 25 :Populationrésidente delarégion deMopti suivant lesexe,lâge
etlazonederésidence (pour 10.000)
GROUPES
ENSEMBLE MOPTI
MOPTI
MOPTI
URBAIN
RURAL
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
TOTAL
M
P
0 - 4
1.668
834
834
1.789
892
897
1.653
827
826
5 - 9
1.383
698
685
1.491
742
749
1.371
693
678
10 -14
962
497
465
1.110
543
567
945
492
453
466
501
1.023
492
531
960
463
497
D'AGE
15 -19
• 967
20 -24
744
325
419
732
323
409
747
326
421
25 -29
792
331
461
720
298
422
801
335
466
•30 -34
701
323
378
662
285
377
706
328
378
35 -39
567
289
278
570
271
299
566
291
275
40 -44
470
240
230
448
231
217
472
241
231
45 -49
367
203
164
343
194
149
367
202
165
50 -54
377
196
181
313
167
146
384
199
185
55 -59
263
149
114
220
124
96
268
152
116
60 -64
310
155
155
238
115
123
319
160
159
65 -69
145
76
69
117
59
58
147
77
70
70 -74
123
57
66
103
45
58
126
59
67
75 -79
50
26
24
44
21
23
52
27
25
58
77
31
46
116
55
61
5082
10.000
4833
5167
10.000
4927
5073
80et+
TOTAL
Ul
10.000
. 53
4918
-54
d)LAREGIONDESEGOU
L'allure générale despyramidesmontreque danscetterégion ilya
moinsd'enfants de0-4ansqu'àKoulikoroetSikasso.C'estsansconteste
l'effetdemortalité infantile juvénile quiyest plusélevée (cf :chapitre
surlamortalité).
Mise àpart lesperturbations classiques surlespyramidesdu
sexeféminin,lesâges serévèlent êtremieux saisis.Danscetordred'idée,
larégularité delapyramide dumilieuurbainestparticulièrement frappante.
e)LAREGION DEMOPTI
Lespyramides présentent lesmêmes déformations auxmêmesâges
quelque soitlemilieu derésidence.Iciégalement lafaiblesserelative des
enfantsdemoinsde5ansdanslapopulation (ensemble etrural)provientdu
niveauélevédelamortalité avant 5ans.Larégion connaîtuntauxdemortalité infantile de205,5 %(garçons :223,8 %; filles 187,4 %).Larégionconnaît certainement unelégère immigrationmasculineentre 20et35ans.C'est
cequiexplique d,eseffectifstrèsvoisins àcesâgessanspourautant queles
hommes soient en„surnombreparrapport auxfemmes.
fLESREGIONSDETOMBOUCTOU ETDEGAO
Lesperturbations importantes surlespyramidesdénotent une très
mauvaise détermination desâges.Cesdeuxrégions connaissent lenomadismepur.
Lerecensement desnomades ayant étéfaitparlaméthode degroupement aux
points d'eau,ilsepourrait quedesomissions importantes sesoient produites
enplusdel'imprécision desdéclarations d'âge.Untroisième élément àprendre encompteestl'effetdelasécheressequasipermanente dont laconséquence
surlapopulation n'est pasànégliger.Enmilieuurbain,lapyramide estplus
déséquilibrée qu'enmilieurural.Lapopulation résidente féminine semble préférerlesgrandscentres aux zonesrurales.
-55TABLEAU 26 :Populationrésidente delarégion deTombouctou suivant lesexe,
l'âgeetlazonederésidence (pour 10.000)
GROUPES
ENSEMBLETOMBOUCTOU
TOMBOUCTOUURBAIN
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
TOTAL
M
F
0 - 4
1.817
906
911
1.761
856
905
1.824
912
912
5 - 9
1.370
720
650
1.423
703
720
1.364
722
642
10 -14
848
464
384
1.096
553
543
820
454
366
15 -19
978
451-
527
1.074
515
559
967
443
524
20 -24
791
352
439
716
324
392
799
355
444
25 -29
749
314
435
601
239
362
766
323
443
30 -34
720
324
396
546
210-
336
740
337
403
35 -39
568
283
284-
564
230
334
569
290
279
40 -44
534
272
262
465
199
266
541
280
261
45 -49
357
196
161
406
192
214
351
196
155
200
181
369
174
195
382
203
179
D'AGE
50 -54
.381
TOMBOUCTOU RURAL
55 -59
211
119
92
256
124
132
206
119
87
60 -64
273
133
140
258
105
153
275
136
139
65 -69
421
61
60
162
74
88
116
60
56
70 -74
127
56
71
130
52
•78
127
57
70
75 -79
54
24
30
92
38
54
50
23
27
80et+
101
44
57
81
28
53
103
45
58
10.000
4920
5080
10.000
4616
5384
10.000
4955
5045
TOTAL
- 56
TABLEAU 27 ; Populationrésidentede laRégiondeGao suivant lesexe,
l'âge stla
— - — - . - — - =—Œ—Œ—S—=5
GROUPES
D'AGE
zonede
-.=tf
—— C
!
-*3— —Œ—S3-
=_=-=_-,.
ENSEMBLE
TOTAL
résidence (pour 10000
GAO
M
GAO
F
TOTAL
URBAIN
l (.__«
-a-30-O-a
GAO
F
TOTAL
0-4
1857I
935,
922
1825
913
912
1861
5-9
1458.
750
708
1353
668
685
1472
530'
442
1180
569
611
10-14
15-19
972
1052'
488!
564
1187
538
649
944
1034
——---—
=-=-=
RURAL
M
!
938 !
' 761
!
923
711
419
525
482
F
!
552
20-24
838!
361|
477
790
296
494
844
370 !
474
25-29
683
289
394
731
291
440
677
388
391
642
260
382
733
289 !
340
30-34
!
721'
330
!
393
588
274
314
474
241
267
462
208
254
552
284 !
268
168
140
330
162
168
304
168
136
355.
185
170
309
142
167
362
55-59
163
91
?2
198
100
981
159
90 !
69
60-64
234'
117
! 117
170
73
97
242
123 !
119
65-69
82!
42
40
81
39
42
83
40
52
65
74
25
49,
122
43 !
55
35-39
488.
245
40-44
542
275
45-49
308!
50-54
70-74
75-79
80et+
117
f
39
91'
!243
!
!
191
171
67
!
21
54
18
' 21
39
15
24
39
18
40
1
41
14
27
98
44 !
51
233
f
I
!
ci
1
TOTAL
1000014916
!
5084
_J
10000
1
J
45871 '5413,
10000
4963
!5 037
!
ON
18
c
-d
u
o
•8
I
SB
PS
•S
*dH
-•** O
M\Q
i
o
•p
-T> Q IT» Q
^m
VOVO I T » 5 * * ^
-s
•a
s a £8 IP 2 ^ o
o
•s
•H
il t
wj
os
£
8
OS
W
8
en
.8
co
•I
•Ift rn-nfT
1A0 m g m o n * \ o I A Q iTvpiTiO
t - l>-VO VÛ ITi lîS-J- <at rO?l Ol ?Q«- *- IA
^m
II
s
m
a
• t e
s
•8
g
3 4
+»
o
g
-d
-rl
(0
-a
I
g
1
s a
co
co
•S
- i»
p.R.©« ift&çS s S & 8 £ g 1 * °
s
g
-n
o
^-n-rr
5
M
00
o
CM
M
t—
*-8
en
o
•H
U
«CD
M
g
•H
ê
*g
-
58
g)LeDistrict deBamako:
BAMAKO estlaplusgrande agglomération dupays.Laville etsabanlieue
ontétéérigéesenDistrict en1977avecrang derégion.Le découpageadministratifduDistrict enCommunesetQuartiersnepermet pasdedistinguer leruralde
l'urbain dansleDistrict;aussi,toutleDistrict aétéconsidéré comme centre
urbain.
Commetoutes lesautrespyramides,lapyramideduDistrict deBAMAKO
aunebaselarge etunsommet éfilé.Lapopulation delamétropolenediffèrepas
dureste dupays encequiconcernelaféconditéetlamoralité.
Larégularité delapyramide n'est perturbéequ'entre 15et25ans
pourchacundes sexes.Celaestattribuable non seulement àl'exoderural,mais
aussiàlaconcentration desécolessecondaires etsupérieures àBAMAKO.Eneffet,
sur6établissements d'enseignement supérieurquecompteleMali,5 sont àBAMAKO
enplusdelavingtaine d'établissements d'enseignement secondaire etprofessionnel.
59
TABLEAU28: PopulationrésidenteduDistrictdeBAMAKOsuivantlesexeet
legrouped'âge (pour10.000)
SEXE
M
TOTAL
F
AGE •
!
j
L
0-4
5-9
1876
952
924
1490
727
763
!
10-14
1133
525
608
|
15-19
1168
565
603
20-24
1038
546
492
!
25-29
817
399
418
!
30-34
641
326
!
35-39
516
275
315
241
|
I
40-44
45-49
394
216
178
271
158
113
•
50-54
212
122
90
,
55-59
142
82
60
!
60-64
59
56
|
65-69
115
62
32
30
50
20
30
31
44
13
18
16
28
70-74
1
75-79
80et+.N.D.
j
L
t
TOTAL
10000
5033
!
i
4967
,8
o
o
u
-mr-niT
S
t
i D l ï ^ S R R i9%K9g» °<P o,no
O
•d
=-cqj
•H
CO
o
• CM
3
u
a
o
•H
a
£
CM
en
O
CM
aT-
13
8 S
O
CM
8
«
o
«a>
3
CM
•ofh
4)
PP-£$fc.?.$S££}&&*p2-*©
CM
O
-d
4)
-d
•H
^^n
m
©
o
H»
O
CM
tn
W
8
«-J-
B
co
•H
•s
I
«2
O
M
CM
g
â
o
—4S
09
Os
o
- 61
3-4.METHODES D'EVALUATION DELADECLAMATION DBSAGBS:
L'étude despyramides arévélédesirrégularités dans larépartition de la
population par âge(annéesd'âgesurtout ),et ceenl'absence dephénomènes accidentels
degrandeportée.
ILconvient derappeler comment lesâgesont été saisis lorsdes opérations
surleterrain.Les différentsmanuelsraisàladisposition des agentsrecenseurs récommandaient d'enregistrer l'âgedéclaré parlerecensé.Au casoù ily aurait desdifficultésdelapartdecedernierouqu'ily aurait des incompatibilités avec l'âgedecertainespersonnes del'entourage,l'agentdevait l'aiderenseréférant àdes calendriers
historiques ou saisonniers.Ce procédé,enl'absence d'un Etat Civil développé,apermis
dedonner unâge àchaque personnerecensée.
ILest évident que desâgesainsidéterminés soient entachés d'erreurs
commises soitparl'agentrecenseur,soitparlerecensé lui-mêmeoulerépondant.
Pour évaluer ladéclaration desâges,attraction ourépulsion de certains
chiffres,différents indices sont utilisés afind'enmesurer laportée.
TABLEAU 29 :Indices d'évaluation des âges.
i
WHIPPLE
INDICES
DIVISIONAI )MINISTRATIVE
M
COMB .DES
MEYERS
F
F
'
35
44
'
72,9
!
45,4
REPUBLIQUE DU MALI
' 2,05
2,40
URBAIN
! 1,51
1,74
22
26
'
U
M
N.
RURAL
2,15
2,51
39
54
KAYES
1,77
2,20
27
42
'
68,9
KOULIKORO
' 2,03
2,39
36
46
!
'4,9
SIKASSO
! 1,92
2,34
33
44
,
75,4
SEGOU
, 1,96
2,32
32
46
MOPTI
.*-2,44
3,06
45
59
'
75,0
TOMBOUCTOU
' 2,50
2,73
55
63
!
95,1
GAO
! 2,57
2,76
55
66
!
18
20
BAMAKO DISTRICT
! 1,39
1,74
!
j
!
!
80,2
70,4
116,7
59,0
!
62
3.4.1.L'INDICE DEWHIPPLE:
L'indice deWhipplemesure 1:attraction des chiffres se terminant par0
ou5.Sa valeur estégaleà5sitouslesâgesseterminent par0ou 5,età1en
l'absence de toutepréférence pour ceschiffres.Donc plusl'indice est élevé,plus
l'attraction des chiffres0et5estgrande.
'
Pour l'ensemble duMali,cet indice aune valeurde2,05 pour lesexe
masculin et2,40 pourlesexe féminin.Cela signifiequ'au seinde lapopulationtotale,lapréférence est élevéepourlesâgesronds.Cette préférence est toutefois
plusmarquée auseindelapopulationfémine.
Lapopulationrurale sembleplusattirée parles chiffresrondsquela
population urbaine (2,15contre 1,51 pourleaexemasculin;2,51 contre 1,74 pour
lesexe féminin).
Encequiconcerne lesrégions,mis àpart leDistrict deBAMAKO oùlés
valeursdel'indice sont lesplusfaibles tantpourlesexemasculin que pourle
sexe féminin,cesontrespectivement l«sRégionsdeKayes,Sikasso,etSégouoù
ily alemoinsdepréférence pour leschiffres0 et5.C'estlapopulation fémine
deMoptiquimarqueune préférence nettepourceschiffres (3,06).
D'unemanièregénérale,lesâgesdeshommes sontmieux connusqueceux
des femmesquelque soit lemilieaderésidence.
3.4.2.L'INDICB DEMYBRS:
L'indice deMyersriseàmesurer ledegréd'attraction ouderépulsion
detousleschiffres (0à9).Sarâleurglobale variede0 à180.Plus ilestélevé,
plusleserreurs d'observation desâges sont importantes.Pour chaquechiffre,
l'écartpositifounégatif parrapport aupourcentage théoriquede 10 %traduit
respectivement l'attraction oularépulsion àl'égarddecechiffre.
a)-Varlation del'indice global dane lapopulation totale etdanslesréglons:
Lesvaleursde.cet indicemontrent qu'engénéral,les âges sontpeuprécis.
Leminimum se situedansledistrict deBAMAKO pourle sexemasculin (18).Larégion
deKayes suit leDistrictdeBAMAKOenprécision pour lesdeux sexes.Cesdeux
réglonsl'emportent même sur1'ensemble etlemilieururalduMali.
Commepour leprésent indice,lesrégions deTOMBOUCTOU,GAO e* MOPTI
sontlesrégions oùl'âgeestlemoinsbienévalué.
- 63
Que ce soit dans l'ensemble delapopulation, lemilieu rural et urbain
ainsi quedans lesrégions, lapopulation féminine laplus nombreuse etla moins
alphabétisée àl'âge leplus maldéterminé.Les habitudes sociales pour les unes,la
rigueur duclimat etlesactivités épuisantes pour d'autres font que,en l'absence
d'un état civil efficient, lesâges déclarés sont difficiles à corriger pour un
agent étranger dans sonaire de dénombrement.
b ) - Mesure de l'attraction etdelarépulsion desâges se terminant par0,12..9
selon larégion et l'ensemble dupays :
L'indice global deMyers,quiestla somme desvaleurs absoluesdes
écarts àlanorme de10ï,a permis de tester delaqualité desdéclarations d'âge.
L'étude desécarts déterminera le degré d'attraction ouderépulsion de chaque
chiffre (tableau ci-dessous).
TABLEAU 30: Variation desécarts de l'indice deMyers selon larégion, l'ensemble
le chiffre terminal del'âge etle sexe.
Z O N E
Mali
Mali-Rural
Mali-Urbain
Kayes
Koulikoro
Sikasso
Ségou
Mopti
Tombouctou
0
01
2
3
4
5
6
7
+12
+16
-4
-1
0
0
-1
-1
-1
-1
-2
-2
-2
0
-3
-3
-3
-3
0
-1
-2
-2
-1
-2
-2
+1
-3
-3
-3
-5
-5
-3
-3
-3
-4
-5
-4
+6
+4
+3
+4
+6
+5
+6
+8
+8
+6
0
0
0
0
-2
-2
-2
-2
-2
-2
-2
-1
-2
-3
-3
+1
+1
0
0
0
-1
-1
-2
-1
+2
+1
-2
+1
-1
-2
-2
+1
-4
-2
0
+6
+8
+12
-3
-2
Gao
+19
+21
-4
-4
-4
-4
-5
-5
-6
Bamako District
+5
-2
+11
+11
+14
FEMININ
Gao
+17
+16
+13
+19
+22
+24
-4
-4
-3
-5
-4
-4
-5
-7
-6
-6
BAMAKO district
+6
-2
Mali
Mali-Rural
Mali Urbain
Kayes
Koulikoro
Sikasso
Ségou
Mopti
Tombouctou
AGE SE TERMINANT PAR/
MASCULIN
+15
+20
+8
+15
-2
-3
8
0
-1
+1'
9
_
-
4
5
3
4
4
4
4
5
5
5
2
AGE SETERMINANT PAR
-2
-1
-1
-2
-2
-2
-2
-2
-3
-2
0
-4
-4
-3
-4
-5
-4
-4
-5
-6
-6
-4
-4
-2
-2
-2
-4
-4
-4
+6
-5
-6
-5
+7
+7
+3
+6
+6
+6
+3
+1
+8
+6
0
0
0
-2
-2
-2
-2
+2
+1
+10
0
-2
-3
-3
-3
-3
-4
-4
-2
+1
0
-1
-4
-1
-1
+1
+1
-4
-6
-3
-5
-5
-4
-4
-5
-5
-6
-2
- 64
ILressortdel'examendesélémentsdutableauquepourchaquezone
étudiée,leschiffres0et5sontattractifspourlapopulationrésidentemalienne
quelquesoitlesexe,avecunenettepréférencepourlesâgesterminésparO.La
populationféminineunepréférencepluspousséequecellequelapopulationmasculinemarquepourleschiffres0et5.
Parailleurs,leschiffreslesmoinsaiméssontle1etle9engénéral
pourchacundesdeuxsexes.Lesexemasculinsembleobserveruneindifférencevisvisdeschiffres2,6 et8,tandisqueleschiffres3et4luiexercentlamêmerépulsion.
Quantausexeféminin,c'estpourle6etle8qu'ilyaindifférence.
3.4.3-L'INDICECOMBINEDESNATIONSUNIES:
Comptetenudelafaiblessedesindicesanalysésdanscequiprécède,
lesNationsUniesontconstruitunindiceencombinantl'indicedurapportdemasculinitéetceuxdurapportdesâgespourlesdeuxsexes:
1
NU
= 31
RM
+
J
RAM
+
I
RAF
I T=IndiceCombinédesNationsUnies
NU
I •=IndiceduRapportdeMasculinité
RM
RAM=IndiceduRapportdesAgessexemasculin
I
=IndiceduRapportdesAgessexe féminin
RAF
Lesdonnéesdutableaun*29(page61 )montrentquelemilieuurbaina
unindiceplusbasqueceluiduDistrictdeBAMAKO
(45,4contre59,0).Celaveutdiretoutsimplementquedanscertainscentresurbains,
l'enregistrement desâgesaétémeilleurquedansla capitaledupays.
AKayesetàSégou,lesâgesontétémieux saisis quedanslesautresrégions
parmi.lesquelles,GaoetTombouctouseclassentendernière position(respectivement
116,7et95,1).
L'étudedecesquelquesindicesd'évaluationdeladéclarationdesâges
révèlequ'auMali,lesâgessontmalconnus.Audelàde50ans,lesdéclarationssont
presquetouteserronées.
65
Cependant,pourunpremierrecensementetcomptetenudufaitquel'enregistrementdesfaitsd'état civilnesefaitqu'àunepetiteéchelledansquelques
centresseulement,lesrésultatsnepouvaientenêtreautrement.L'immensemajorité
delapopulationmaliennen'apasencoresaisil'importance del'EtatCiviletcela
malgréleseffortsinlassablesdéployésdanscesensparlesautoritéscompétentes.
3.5.-BTUDBDURAPPORTDEMASCULINITE:
Lerapportdemasculinitéestlenombred'hommespour100femmes.Encalculant cenombrepourchaquegrouped'âgeetenle positionnantdansunsystème
d'axesorthogonauxon obtientiacourbedesrapportademasculinité.
3.5.I.Evolutiondurapportdemasculinitéeelonl'âge(Mali,urbain,rural).
DanslapopulationrésidentetotaleduMalifig.n*13 lerapportdemasculinitéévolue d'uneIrregulièresuivantl'âge.Entre0et4ans,ilyaautantde
garçonsquedefilles.Aprèsunelégèredominationnumériquedusexemasculinentre
5et14ans,ilpasseensous-nombreentre15et44ansavecunminimum à25-29ans
(75hommes100femmes).Lesprincipalesexplicationsdecetétatdechoseseraient
lesmigrationsetlatendancededonnerunâgeplusélevéquel'âgeréelauxfemmes
surtoutenzonesrurales.
Entre45et94ans,lerapportdemasculinitéévolueendentsde scieavec
unmaximumà55-59ans(123hommespour100femmes).Ceciestcaractéristiquede
l'imprécision deladéclarationdesâgesaudesstïsde50ans.
Encequiconcerneleszonesd'habitat(urbain etrural),lafiguren*13a
permetdefairelacomparaison.Sidanslerural,lerapportdemasculinitéest
inférieurà100,à0-4 ans(99garçonspour100filles) ilestsupérieurà100dans
l'urbaindOl garçonspour100filles).Entre5-9et10-14ans,lerapportde masculinitépassede103à110dansleruralpourensuiteillustrerundéficitmasculin
de15à44ans.Parcontredanslerural,ledéficitmasculincommenceà5-9anset
demeurejusqu'à35-39ans.
Toutefois,ilestplusélevédanslesecteururbainquedansleruralentre15et44
ans,lavaleurlaplusfaiblesesituantà25-29anspourlesdeuxsecteurs(respectivement84et73).Audelàde55ans,les2courbessontirrégulièresmaislestendancessonttotalementdifférentes.Tandisquelacourbereprésentativedesrapports
demasculinitédanslesecteurruralmaintienuncertainéquilibreautourdela
ligned'ordonnée 100,cellerelativeausecteururbainobserveunetendancegénérale
àlabaissejusqu'auminimumde50hommespour100feamea^à90-94ans.
T
1
1
-1
•P
4)
oo Ov o
in in i -
t— VO
h - vo vo
ON r H OV
0 0 V D CO
l~oo
O Ov o
a - i n t—
Ov CO Ov
rH O
OV
r H CO. - H
ON
o
as
ov
tl
in
hT
afl
O
c~-
a-l
VO
CO
(—
O a- O
rH
r^
co vo ov
Os O
Ov VO O
a - co
a - co o
O co O
co r H C O
O Ov O
aH V O
k-t
o
CVJ
V O CVJ
S V O
H
rH
ON
—^——
t - r o oo
r^- m t ~
O O CVJ r H
O O m
co t— oo
vo oo vo
0O vo t—!
f - i n co
1
1
CVI
f -
1
1
-H
i n vo
l - 00
i
CVI
VO
* 0 CO vo
f - t— b -
O
00
0O
ov Ov co
r o co
OV r--. ov
VO
vo m m
co co co
m vo O
co r - co
r— n
c— vo eo
OS
O
-H
(VJI
œ i n coi
k-t
!
t VO
i
i
os
vo
1
in
vo
__
i
O -H
O -H
rH co i n
O oo o
a
a - cvj a O V Ov Ov
O a- o
CO t~- 00
i n as a Ov Ov ON
OV
o-
rH
ioa-
OV
rH
CO a - os
CVJ o
o
O
rH O
00
rH
O
vo i n vo
r H CO
rH
OV
Ov O OV
o
o
rH
O
rH
O co
O
a - Na
o œ o
m oo co
O ON O
co
OO r H
m ov o o
ON O
O
ON VO
O m ro
O N O
m
O
(NI
•a-
VD
1
O
VD
ON ON
rH
rH
ON
rH
k-t
rH
rH
•i ï
~
o
c
o
•H
M
«U
U
.
m
4)
o
c
eu
•H
ID
«tu
h
4>
"O
4)
C
o
eg
It!
H
4)
vo
vo
'
4)
M
«J
r-i -t4
C
o
iH
4)
eo
ON
in
i
in
in
CVI
(NI
i-l
Ov a r H CVI
k-t r H
N
ov
O oo O
rH
OV
rH
JJ-
vo i n
CV r H CVJ
rH rH rH
i n co vo
CVI O cvj
tH
rH
rH
rH a - O
(VI CVI CN1
rH rH rH
k-t O N CO
O O CVI
O
rH rH rH
OV
CV
rH
a 1 laOv - n
rH
VO CVI O
cvj O co
t'en
rH
k-t
rH
ON i n
O 00
rH
CVI
VO
OO
rH
rH
—
a-
in
I
O
m
ov
al
in
aaa1
O
aas
oo
1
in
ro
aro
i
rH
O
rH
rH
rH
rH
Ovo
rH
k-t
rH
rH
O
O
k-l
vo O r—
OO 00 00
m
oo o as
Ov CO Ov
rH
rH
a - CVJ O O
ON O ON
O oo CVJ
CO 00 CO
CVI 0 0 CVI
Ov ov ov
vo co oo
O co o
rH
rH
O
-H rH
ON OV OV
[ - - CVI v o
ON r H ON
rH
i n vo O
O rH rH
CV! [— r H
CO CO CO
oo ov t-VO VO vo
i n oo vo
ON t - ON
Ov t-- O
t - VO CO
k-l
rH
a - co
rH
rH
O
rH
o
rH
ov m
00
rH
-H
rH
rH
rH
O vo
O vo a CVI O N CVI
rH
rH
0J rH rH
OV O
ON
rH
a - vo
O o
a
o
a
i n t~r~ O
0O
rH
rH
rH
rH
0 0 CVJ
O
OV
k-t
o v CVI O N
aO
r H VO
OV
O
rH
rH
O t - ov
CO co t~-
0 0 ON CO
0 0 0 0 CO
a - rH r o
C O O eo
CVI
Ov
rH
rH
rH
rH
O
rH
ON O
OV
rH
o
m
ON
CVI
i
in
O
O N CVJ
rH
k-t
O a - ON
CO
cvj
k-t
rH
a- i n i n
00 h - 00
k-l
a- O a
( N I co o
r t
k-t
t— oo t—
ON O V O N
O a - ON
O CVJ ON
rH
rH
.-t
rH
i n vo r 00 t - co
co
i n a - oo
N O
s
oo OJ o
vo 00 vo
0O Ov a r - VO t -
co 1 - - C O
t-- N t--
CVI C O r H
0 0 CO OO
CVJ r H CVJ
t— t~- P~
«NI t - ov
CO OV f -
rH a - ov
t -
OV V O
t - ON VD
1-- OV t—
co a - h CO Ov CO
i n ov a GO CO co
00 OV t r - t ~ t—
r o t— cvi
ON O V O V
rH
C— O V
a - oo a ON Ov ON
ro ro ro
ov ON ON
t - (n
o ov o
O
0J
rH
o
o
o
CVJ
co
.-t
aOv O
VO
-H
oo a VO
00
VD
O cvj O
rH 00
rH
rH
t— OO
O co O
rH
rH
a - co t—
00 VO 00
O
a-
rH
rH
CVI
rH
a
rH
rH
OO
O
rH
vo oo
oo vo a -
in
ov
00
o
oo O
oo oo
vo o co
[a- vo r—
rH
rH
k-t
VO
00
evi i n
Os co
la- on s
00 00 co
VD OV
ON O
rH
CVI
evi a O evi
CVI O O CVI
VO
CO
as CVJ
ov O
rH
rH
rH
(NI
0 0 <H
ON rH
vo co t—
O ov O
m
ov
rH
oo
O
CVJ
svo
s
N V O
1-
CVI
aCVI
1
O
CVJ
OV
rH
**?
j J
1
in
a - i n cn
ov O ov
m co a Ov O Ov
rH
rH
rH
Ov O CO
aON
a-l
C
•H
l-l
a-
3
o
1
O
vo oo o
O OV r H
OV o o
O O rH
VO ON t—
O ON O
O
w
ON
CVJ CO oo
O ON O
io
m s
O O O
a- r o aO O O
Ov t~- ON
OV OV ON
00 OV 00
ON OV OV
CV
rH
O CVI O
O O O
t - ovr—
ON O V O N
00 Ov t OV ON OV
O OV O
O ov o
to
rH
rt6
4)
«a
j j
t.
o
a
a
rt
OS
1
in
al
O
w
C3
<
rH
k-l
a-C r H
rH
CO. r H
O
rH
o
rH
O ON
rH
rH
rH
H
s ce
EH
3 tX
OS
O O O
rH
rH
rH
rH
rH
rH
f - CV)
OV - H
H
rH
E> a t -
EH
s ce
EH
3
tX
C—
O
rH
rH
l^ s
rH
rH
ce
~
OV i n o
ov ov O
k-l
EH
3 ce
rH
on
3
<
M
J
CQ
<
EH
3
O
O
OT
M
M
z
o
bal
-—
J
JE;
OT
>•
03
s
o
at
M
J
3
o
\e\
O
m
rH
k-t
O
CVI
O O O
rH
rH
rH
EH
3 ce
rH
q
CO
t-,
o
'n
Vi
<
ta
M
en
t-t
•=l
o
o
w
w
c-.
eu
o
S
O
3
O
m
E
O
c^
o
H
?
^ 1
OT
S
1
Q
!
- 67
3.5.2.EVOLUTION DU RAPPORTDEMASCULINITB SELONL'AGEDANSLES RBGIONS ;
Auniveau desrégions,lesdisparités sont très importantes.Suite àla
tendancegénérale decourbes,on peut classer les7régions et leDistrict deBamako
en4groupes.
Legroupe I: "MaliOccidental ".regroupe lesrégions deKayes etdeKoullkoro(figure n*13b.l).Là ledéficitmasculin est assez important car le"creu"
entre 15et 44 ans est trèsaccentué.A Kayes oùlesmigrationsmasculines sont
importantes aux âgesd'activité,lerapport demasculinité descend Jusqu'à62 à
25-29 ans.IL ne dépasse 100qu'à55-59 ans.Partout ailleurs,le rapport estinférieur ouégal à 100au-dessus de20ans.Quant aurapport demasculinité dans la
région deKoulikoro,ilest supérieur àceluienregistré dans larégion deKayes
saufavant 20ans.
Legroupe 2:"Centre etSud ",regroupe généralement les 2régions les
moins touchées par lesmigrations(Sikasso etSégou).Deux pointes significatives
sontnotées surla courberelative àlarégion deSikasso(figure n*13b-2).Elles
sesituent à 15-19 ans et à85-89ans.La seule'-pointede lacourberelative àla
région deSégou se situe à55-59 ansbien quelavaleurdurapport demasculinité
pour cegroupe d'âgesoit inférieure àcelle enregistrée àSikasso(121 pontre
124).Pour chacune decesrégions,lerapport demasculinité àunevaleur inférieure»
à 100avant l'âgede 10ans.
Legroupe 3est composé desrégions duDeltaetde laBoucle duNiger.
Dans cesrégions(Mopti,Tombouctou etGao),on noteunexcédentmasculin de0 à14
ans.Ce déficit féminin pourrait s'expliquer par lefaitque dans cette zoneun
certain glissement s'estopérévers lesâgesélevésdanslapopulation féminine.
Par conséquent,ledéficitmasculin entre 15et 34ans s'accentue par
l'apport d'éléments féminins normalement plus Jeunes.Lemême phénomène seproduit
certainement pour lesâges 35-64ans et 65 ansetplus.Lesrapports demasculinitédeTombouctou etdeGao se confondent presque pour tousles âges.
Legroupe 4est composé du seul casparticulier duDistrict deBamako.
L'afflux demigrants saisonniers etdéfinitifs (exoderural)àlarecherche de
travail vient perturber la structure de lapopulation de la capitale.L'excédent
masculin que l'on constate jusqu'à 69 ans n'est perturbé que par les légers
déficits à5-19 anset à25-29 ans.Après 70ans,lerapport demasculinité baisseencascade jusqu'à 48hommes pour 100femmes à90-94ans.
D'unemanière générale,l'étudedurapport demasculinité relèveunecertainemobilité de la«populationmasculine endirection desgrands centres etvers
l'étranger.Les mouvementspourraient avoir des conséquences sur lamise envaleur
desressources localespourlesrégions significativement affectées parlephôno.
mène.
M
CQ
-J
VI)
•3 fc
t 5
•3 ë
o
w
Ml)
ta
c4
rH
O
•rl
•P
4)
a
•H
câ
rtft
aflj
m
l
9)
n*i
i
2 1%
3I
i
0©
+»
•a
B
O
0)
CQ
8
O
m
-p
a
(H
rt
«CD
fH
ca
©
m
est
P4
£ -S
s »
*.
s*«&.
S
4)
CO
t
a»
o
+>
rt
1.
a •ta
p. o
â
•O
+»
rO
•a
CT]
O
13
O
4»
C
4)
•H
g3
U
3
CO
d -a)
a tn
H
8
•o
S
o
ITN
.O
*aj"
o
rO
•*-»o
-cr
o
o
o
o
i-O
CM
O
ON
s
g
J VfcJ
•o
"8
'S
o
w
>H
s
o
Ô
y
Ego
V)
rA
•o
«4-
o
OO
!l
g»
o
CVI
o
o • o
CM
T-
O
O
o
ON
8
-•o
- 70
CHAPITRE 4:
4.1. SITUATION
ETAT -MATRII» IONIAL
SELON LE SEXE
TABLEAU 32 : Répartition des
niale,le sexe
et la
résidents de
plus suivant lasituationmatrimo-
zonede: résidence.
SEXE
ETAT
12anset
MASCULIN
FEMININ
MILIEU
MATRIMONIAL
RURAL
URBAIN
ENSEM.
RURAL
URBAIN
Célibataires
41,6
51,3
43,3
17,5
27,2
19,1
Mariés
54,2
43,5
52,3
67,0
58;1
65,6
Veufa
1,9
0,9
1,7
11,9
8,6
11,3
Divorcés
0,7
0,7
0,7
1,5
2,3
1,6
Non déclarés
1,6
3,6
2,0
2,1
3,8
2,4
100,0
100,0
100,0
ENSEMBLE
100,0
100,0
100,0
ILressortde cetableau-qu'en 1976,52,3*deshommes étaientmariés,43,3%
n'avaient pas encore contracté demariage.Les proportions deveufs etde divorcés
étaient relativement faibles.Ces chiffresglobaux cachent cependant certainesvariations selonqu'on setrouve enmilieurural ouenmilieuurbain.En effet,lamajoritédeshommes enmilieurural étaientmariés(54,2%) tandisqu'enmilieuurbain,
c'est plutôt laproportion de célibataires quiest laplus élevée(51,3*),Pour le
sexe féminin,ily avait en 1976 unenette prépondérance des mariés(65,6X).Ce
pourcentage est de67 %et58,1$respectivement pour lesmilieux rural eturbain.La
proportion deveuves est plus élevée enmilieururalqu'enmilieuurbain tandis
quele phénomène contraire est observé pour les célibataires etlesdivorcés.
4.2.SITUATION SELONLB-OROUPBD'AGE:
Dans l'ensemble,on peutretenir qued'unemanièregénérale,leshommes ne
semarient pasauMali avant 15ans.Par contre onobserveun certain pourcentage
(3,1 %) de femmesmariées entre 12et 14ans.
D'un milieu àun autre,onrelèveunecertaineprécocitédesmariages
enmilieurural parrapport aumilieuurbain.Quelques facteurs explicatifs de ces
différences sont exposés danslapartierelative àl'analyse delanuptialité.
Par ailleurs,on constate qu'àtousâges,ily aplusdeveuvesquede
veufs,situation pouvant être expliquée parlapolygamie etleremariage.Quant au
phénomène dudivorce,il estrelativement plusaccentué enmilieurural.ceci trouve
son'explication dans lecontexte socio-économique.
- 71
TABLEAU 33a: Répartitiondesrésidentsde12ansetplus suivant l'âgeetla
situation matrimoniale.
Ensemble duMali, sexemasculin ( % )
GROUPES D'AGES
12-14 15-19 20-24 25-29 30-34 35-39 40-44 45-49 50-54
TOUSAGES
SITUATION
MATRIMONIALE
Célibataires
100
95,1 81,6 47,0 19,6 8,9
Mariés
1,7
Veufs
0,1
Divorcés
Nondéclaré
Ensemble
TABLEAU 33b
3,1
100 100
4,9
3,1
2,6
43,3
16,1 50,7 77,3 87,5 90,8 92,6 92,0
53,3
0,2
0,5
1,0
1,4
2,0
2,2
3,2
1,7
0,2
0,6
1,0
1,2
1,4
1,3
1,3
0,7
1,9
1,2
1,1
1,0
0,9
0,8
0,9
2,0
100 100
100
100. 100 100 100
100
Répartition desrésidentsde12ansetplus suivant l'âgeetlasituation
matrimoniale.Ensemble duMali, sexe féminin ( %)
12-14 15-1920-24 25-29 30-34 35-39 40-44 45-49
TOUS AGES
Célibataires
91,4 47,6 11,7 4,0 2,5 1,9 1,9 1,7
19,1
Mariés
3,1
49,0 84,0 91,2 90,4 88,6 82,8 77,2
65,6
Veuves
0,1
0,3 0,9
11,3
Divorcées
0,1
0,5
Non déclarés
5,3
2,6 2,0 1,6
ENSEMBLE
100
100
1,6 3,5 5,8 11,216,7
1,4 1,6 1,9 1,9
1,7
100 100 100
2,5 2,7
1,8 1,6 1,7
100 100 100
1,6
2,4
100
- 72
TABLEAU 33c
REPARTITION DESRESIDENTSDE 12ANSETPLUSSUIVANTL'AGEETLA
SITUATION MATRIMONIALE-MILIEU RURALSEXEMASCULIN.
Célibataires
12-14
15-19 20-24
100
95,5
25-29
30-34
35-39
40-44
45-49 50et+
79,7
44,1
18,3
8,1
4,5
2,7
2,3
41,6
18,3
53,7
78,6
88,4
91,3
93,0
92,3
54,2
1,1
1,5
2,1
2,4
3,4
1,9
1,3
0,7
1,6
TOUSAGES
Mariés
-
2,0
Veufs
-
-
0,2
6,6
Divorcés
-
-
0,3
0,6
1,1
1.2
1,3
1,2
2,5-
1,5
1,0
0,9
0,8
0,8
0,7
0,7
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
Non déclarés
ENSEMBLE
100,0
100,0 100,0
REPARTITION DESRESIDENTS DE12ANSETPLUSSUIVANTL'AGEETLA
TABLBAU 33d:
SITUATION MATRIMONIALE .MILIEU RURAL
12-14 15-19
Célibataires
Mariés
Veuves
Divorcés
Nondéclarés
ENSEMBLE
100,0
20-24
SEXEFEMININ.
40-41
45-49
1,7
1,8
1,5
17,5
77,5
67,0
17,1
11,9
25-29
30-34
35-39
2,2
72,7
44,1
9,3
3,4
2,7
52,8
86,7
92,2
90,9
89,1
83,0
0,1
0,4
1,0
1,6
3,6
6,0
11,5
-
0,5
1,3
1,4
1,8
1,7
2,2
3,5
2,2
1,7
1,4
1,5
1,5
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0 100,0
tousages
2,4
1,5
1,5
1,5
2,1
100,0
100,0
100,0
1
73
TABLEAU 33e: REPARTITIONDESRESIDENTSDB12ANSETPLUSSUIVANTL'AGE
ETLASITUATION MATRIMONIALE-MILIEU URBAIN SEXEMASCULIN.
12-14
Céllbatai-
100
15-19
20r24
25-29
30-34
35-39
40=-44
93,3
89,1
59,8
25,7
12,7
7,1
5,1
4,2
51,3
90,4
43,5
45-49 50 e t +
TOUS AGES
taires
iMariés
-
0,8
7,5
37,6
70,8
83,1
88,5
90,5
jVeufs
-
0,1
0,1
0,2
0,5
0,7'
1,1
1,3
2,1
0,9
jDivorcés
-
-
0,1
0,4
0,8
1,3
1,5
1,5
1,5
0,7
5,8
3,2
2,0
2,2
2,2
1,6,
1,8
3,6
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
Mon déclarée
1,8
100,0
ENSEMBLE
1Û0$C 1 0 0 , 0
TABLBAU33ft
REPARTITIONDESRESIDENTSDE12ANSETPLUSSUIVANTL'AGEETLA
100,0
SITUATIONMATRIMONIALE.MILIEU URBAINSEXEFEMININ.
1
Célibataires
Mariés
Veuves
Divorcés
Non d é c l a r é s
'; BNSBMBLE
!
12-14
15-19
20-24
25-29
90,1
63,4
23,2
6,8
3,6
1,7
31,2
71,2
86,2
30-34
35-39 ! 40-44
50 e t +
TOUS AGES
2,9
•2,4 .
2,4
27,2
87,6
86,5
; 81,7
76,0
58,1
0,1
0,3
0,5
1,4
2,9
4,7
9,1
14,7
8,6
-
0,5
1,7
2,6
3,2
3,2
4,2
4,1
2,3
8,1
4,6
3,4
2,6
2,7
2,7
2,6
2,8
3,8
100,0
100,0
100 ; 0
100,0
100,0
100,0
100,0 100,0
100,0
o
8
o
•a
+ + + + - * + + -^+ 4.--V-+ -V+ 4-V -V -» -V"»•%••»•»•*>»•»
o
t
J
«
o
•a
•a
++ + + + ++ t t t t t + f - f
-V*y+ + i . - V - K ^ - v
o
a
•rl
fi
O
CO
I
SHH1I
•H
O
g
(3
»»•-;•»•»"£**** 5*"»*r"
5• .» »^ ^a ^» ^- ;5 ^^ ^" -^ i- 7. -»- ^» aa
o
a *
S
c—
9s
a
o
%
• • H - - H - - H - - V - V 4 -t ++ ++++ ++ 4 + +1+
"»^ **•"**^ "t"* t;ï *»"*"*—- **• —^ """*i —*>C "* S-"* -»
ÇO
fl
3
*»k •» ** ^ ^ ~
x -%—— •* -» - -
W
CO
m
+• + + * * +++* + + f - f + ++^j. +++
>NV > V N > W N > a \
>
V
^ . ' V ^ . ^ . ' X \ ^ **-%"*..>-•<
B
Be g i
§
!-t
i
VO
1
a
cs
+»
-—
cc
co
•H
m
vp
m
IS
I
vo
- 77 4-3 POLYGAMIE-MOMOOAMIB
TABLEAU34a:ProportiondePolygamespour100hoaaesaar*és,lenombremoyen
d'épousesparpolygameainsi quelenombremoyend'épousesparhoaaesmariésselon
legrouped'âgeetlemilieuderésidence.
EnsembleduMali
•—*—»-»-****"TP-»—*--=*-*—-»-*-»=*+•«-'—*-'
«-.-o-oa-s-..-.--*..» . _ » - » = , — = - D _ = — » » - o - .
%depolygames
Nombremoyen
pour100hommes
d'épousespar
mariés
polygame
mariés
0
15-19
0
0
0
0
-
20-24
5»7
2,05
1,06
25-29
9,5
2,42
1,13
30-34
16,3
2,10
1,18
35-39
24,5
2,12
1,27
40-44
30,9
2,17
1,36
45-49
36,7
2,23
1.45
50-54
37,9
2,27
1,48
55-59
41,2
2,32
1,54
60-64
38,3
2,33
1,51
65-69
40,3
2,37
1,55
70-74
35,7
2,37
1,49
75-79
39,4
2,40
1,55
80-84
32,9
2,35
1,44
85-89
35,5
2,39
1,48
90-94
31,3
2,34
1,41
95et+
31,1
2,36
1,42
27,8
2,24
1,34
Groupesd'âge
12-14ans
TOTAL
Nombremoyen
d'épousesparhou ^
78
TASbEAU 34b : Proportiondepolygamiespar100hommeumariés,selonlegroupe
d'àgeotlemilieuderésidence.
MALI - RURAL
Groupesd'Age
%depolygames
Nombremoyen
Nombremoyen
pour100hommes
d'épousespar
d'épousesparhomme
mariés
polygame
mariés
12-14
0
0
0
15-19
0
0
-
'20-24'
5,6
2,03
1,06
25-29
9,8
1,11
1,11
30-34
16,5
2,09
1,18
35 39
24,3
2,12
1,27
40-44
30,2
2,16
1,35
45-49
35,9
2,22
1,44
30-54
36,6
2,26
1,46
55-59
40,3
2,30
1,52
60-64
37,3
2,31
1,49
bô~ 69
39,4
2,35
1,53
70-74
35,0
2,35
1,47
75-79
3^,0
2.?'
G54
80-84
32,5
'<>., V '
1,43
-35-39
35,6
?,'
1,4y
90-94
31,4
2.J4
1,41
95 et +
31,1
l,80
1,56
TOTAL
27,4
2,23
1,33
79
TABLEAU 34C:
MilieuUrbain:
=_=_==-=-=-=-=-.. = - = - = = - = - = - = - = = - = - = - = j . :-=-=-=-==-==_==_=-=_=
*.=-=-=-==_=,-==.-=
Groupes d'Age
%depolygames
Nombremoyen
Nombre moyen
pour 100hommes
d'épouses par
d'épouses parhommes
polygames
mariés
mariés
12-14
0
0
0
15-19
0
0
0
20-24
6,0
2,11
1,06
25-29
7,7
2,19
1,09
30-34
15,2
2,13
1,17
35-39
25,3
2,14
1,29
40-44
34,4
2,22
1,42
45-49
40,7
2,30
1,53
50-54
45,8
2,36
1,62
55-59
47,1
2,44
1,68
60-64
46-2
2,45
1,67
65-69
6,7
2,46
1,68
70-74
2,1
2,48
1,62
75-79
43,4
2,47
1,64
80-84
38,4
2,38
1,52
85-89
34,9
2,61
1,56
90-94
29,5
2,39
1,40
95 et+
33,0
2,43
1,47
30,5
2,30
1,70
TOTAL
AuMali lespolygamesreprésentent prèsdutiersdes hommesmariés
c'est-à-dire qu'unhommemarié sur trois est polygame cequiest relativement
considérable.
Leschiffressontunpeuplusélevésenmilieuurbainqu'enmilieu
rural contrairement àlalogique courante.On pourrait peut-être chercher
l'explication decephénomènedansl'exode verslescentresurbains àla
recherche d'une meilleure conditiondevie.
Maisd'une manièregénérale lestableaux révèlent quelaproportion
de polygamescroitrégulièrement jusqu'à60anspuisdécroît.
Lesnombresmoyensd'épouse parpolygame et parhommemarié
croissent égalementmais jusqu'à80ansavant dedécroître.Ceci pourrait être
lereflet delapratique sociale courantequiveutque toute femme soit àun
moment donnédansunmariage pourrespecter lapratique socialecourante.
-
80
-
4 34-Mobilité Conjugale-»
Parmobilité conJugale.il faut entendre l'étude desmariages successifs
desfemmes.
Le tableau ci-après donne larépartition des femmesmariées de 12ans
et plus selon le nombre demariages contractés pour 100femmes dechaque âge et le
nombremoyen demariages par femmemariée.
Ce tableau nous permet deconstater qu'auMali,20,2% des femmes mariées
ont contracté plusd'une union et quele nombremoyen demariages par femme mariée
est de 1,24.D'une manièregénérale,le nombremoyen demariages augmente avec l'âge
et ceJusqu'à 75 ans;puis décroît ensuite.IL intervient uneffet d'âge,les femmes
lesplus Jeunes n'ayant pasencore euletempsd'avoir contracté plusieursmariages.
IL peuty avoir euégalement un effet degénérations pour les femmes les plusâgées.
La décroissance dunombre demariages àpartir de75 ans est vraisemblablement due
à l'effet de la stabilité plusgrande desmariages célèbres danslepassé.
L'analyse parmilieu nous permet derelever que lenombremoyen de
mariages par femme est légèrement plus élevé enmilieuurbain qu'enmilieurural.
Enmilieuurbain,20,9 %des femmesmariéesont contracté plusd'unmariage tandis
qu'enmilieurural,cechiffre est de20,1 %.
Par groupe d'âge,lenombre demariages contractés par femme varie
d'unmilieu àun autre.Ladémarcation entreles chiffres commence à30 ans.L'on
relève alors des nombresmoyens plus élevés enmilieuurbain qu'enmilieurural.
D'une manière générale,on peut conclure àunerelative stabilité desunions enmi-:
lieurural parrapport aumilieuurbain.
Lenombremoyen d'épouses parhommemarié et lenombremoyen demariages par femmesmariées nous permettent deconstruire l'indice de "polygamierelative ".Cet indice donne une idée globale delanuptialité.IL est égal icià 1,66
pour l'ensemble duMali et à1,65 et 2,13 respectivement pour lemilieurural et
lemilieuurbain.Plus cet indice est élevémoinslafécondité estforte.
TABLEAU 35 a / R é p a r t i t i o n des femrae3 na.-lées .!•» 12 ans e t p l u s sel.->n l e nombre de
.iionbrp
m a r i a g e s c o n t r a c t é s pour 100 femmes âa. chaqu..- âge e t l e raoyon do mariages par femme
ENSB
Grouped'âgedes
femmesmariées
12-14ans
DU
M A L I
NOMBREDEMARIAGESCONTRACTES
1
100,0
2
3
-
-
Nombremoyen
4 et+
demariages
-
1,00
-
1,04
0,5
0,2
1,10
-
15-19
95,9
4,1
20-24
90,4
8,9 •
25-29
84,6
14,0
1,0
0,4
1,17
30-34
78,1
19,4
1,9
0,6
1,25
35-39
73,3
23,3
2,7
0,7
1,31
40-44
68,9
26,4
3,6
1,1
1,38
45-49
66,8
27,8
4,1
1,3
1,41.
28,8
4,5
1,5
1,43
50-54
:65,2
55-59
63,2
30,4
4,9
1,5
1,46
60-64
6*2,1
30,7
5,4
1,8
1,48
65-69
62,2
30,7
5,2
1,9
1,48
70-74
63,1
29,2
5,5
2,2
1,49
75-79
63,6
29,6
5,1
1,7
1,46
80-84
65,3
27,0
5,4
2,3
1,47
85-89
64,6
27,7
6,0
1,7
1,46
90-94
69,8
•24,4
3,9
1,9
1,40
95et+
71,6
22,5
1,8
1,38
79,8
17,6
0,6
1,24
TOUS»AGES
• • -
B L E
,
.
1
14,1
2,0
.
—
—
—
• - . . • . . . .
82
TABLEAU 35 b
M
A
L
Grouped'âgesdes
femmesmariées
I
RU R
Nombre demariagescontractés
A L
Nombremoyen
1-
2
3
4 et+
12-14
100,0
-
-
-
1,00
15-19
95,9
4,1
-
1,0.4
20-24
90,2
9,0
0,5
0,3
1,11
25-30
84,5
14,1
1,0
0,4
1,17
30-34
78,3
19,3
1,9
0,5
1,25
35-39
73,6
23,1
2,6
0,7
1,31
40-44
69,2
26,3
3,5
1,0
1,37
45-49
67,2
27,8
3,8
1,2
1,40
50-54
65-6
28,7
4,3
1,4
1,43
55-59
63,0
30,6
4,8
1,6
1,46
60-64
62,4
50,7
4,4
2,5
1,48
65-69
62,5
30,6
5,0
1,48
70-74
63,7
28,9
5,2
1,9
2,2
75-79
63,6
29,8
4,8
1,8
1,46
80-84
65,6
27,0
5,1
2,3
1,46
85-89
64,6
28,2
5,3
1,46
90-94
69,8
24,2
3,8
1,9
2,2
95ett
72,8
20,9
4,2
2,1
1,38
79,9
17,6
1,9
0,6
1,24
TOUSAGES
de
mariages
1,48
1,40
/
//
83
TABLEAU 35 c
U
M A L I
Grouped'âgesdes
NOMBRE
R
B A
1
Nombremoy^n
DE MARIAGES CONTRACTES
demariages
femmesmariées
12-14ans %
I N
1
2
3
4et+
100,0
-
-
-
1,00
15-19
96,3
3,7
-
-
1,04
20-24.
91,4
7,9
0,4
0,3
1,10
25-29
85,1
13,6
1,0
0,3
1,17
30-34
77,4
19,9
2,2
0,5
1,26
35-39
71,6
24,2
3,3
0,9
1,34
40-44
67,0
27,0
4,7
1,3
1,36
45-49
65,0
27,8
5,6
1,6
1,45
50-54
63,2
29,6
5,8
1,4
1,46
55-59
64,0
28,8
5,6
1,6
1,46
60-64
60,3
30,6
6,8
2,3
1,53
65-69
60,4
30,8
6,5
2,3
1,53
70-74
57,9
30,9
8,3
2,9
1,59
75-79
63,2
28,5
6,7
1,6
1,48
80-84
62,1
27,1
8,6
2,2
1,53
85-89
63,9
24,4
10,5
1,2
1,50
90-94
70,0
25,7
4,3
-
-
95et+
91,3
8,7
79,1
17,7
TOUSAGES
—
1,41
0,7
1,25
™
2,5
- 84
-.
4 5-EtatMatrimonial des Nomades
4 51.Proportion par sexe,et âge:Letableau ci-après donne larépartitionde*
nomadespar sexe et étatmatrimonial.
TABLEAU 36.- Répartition desnomades par sexe etpar état matrimonial(?)
MASCULIN
SEXE
ETAT MATRIMONIAL
Célibataires
FEMININ
20,0
39,3
1
59,6
-Mariés(es)
55,8
Veufs (ves)
2,2
12,6
Divorcés (es)
1,7
6,2
Nondéclarés.
1,0
1,6
Ensembles
100,0
100,0
Comparativement auxchiffresrelatifs aux sédentaires,on remarque
chez leshommes nomadesmoins decélibatairesmaisplusdemariés,veufset
divorcés(en proportion).Par contre chezlesfemmes onremarque relativement plus
decélibataires,veuves etdivorcéesmaismoins demariées.L'écart entreles proportions est surtout significatif chezlesdivorcées(6,2%contre 1,6)6respectivement pour lesnomades etlessédentaires.
TABLEAU 37.-Répartition des nomades suivant groupe d'âge,lasituationmatrimoniale et lesexeM A S C U L I N
S E X E
Grouped'âge
Etatmatrimon.
Célibataires
Mariés
Veufs
Divorcés
Non déclarés
Ensembles
12-14
15-19
20-29
30-39
hn-l
40-49
50-59 60-69 70-74 75et+ ENSEMB
96,7
94,7
3,2
0,1
0,1
1,9
100,0
59,5
37,8
0,6
1,2
0,9
100,0
15,8
79,6
1,8
2,3
0,5
100,0
5,0
89,2
3,2
2,3
0,3
100,0
2,4
90,1
4,4
2,6
0,5
100,0
3,3
100_,0
3EXE
2,1
2,1 3,9
88,; 83, 77,1
10, 12,8
6,4
2,7
2,8
4,3
1,5
0,5
1,9
100,( 100,0|100,(
39,3
55,8
2,2
1,7
1,0
100,0
P BM IN IN
Grouped'âge
EtatMatrimon.
12-14
15-19
20-29
Célibataires
Mariées
Veuvea
Divorcées
Nondéclarées
Ensembles
85,7
10,8
48,4
47,2
0,2
0,4
2,9
0,6
2,2
1,6
2,2
5,5
1,1
6,3
6,9
100,0
100,0
100,0
50-59
60-69
5,0
4,5
4,3
67,1
17,9
47,3
36,3
10,4
25,8
55,5
11,7
1,5
2,7
100,0
100,0
30-39
40-49
15,3
6,2
75,9
79,5
1,1 •
100,0
Ce tableau suggère lescommentaires suivants
8,8
1,2
100,0
70-74 75et+ ENSEM
4,4
4,8
17,5
64,3
11,3
69,8
20,0
59,6
12,6
8,9
5,2
6,2
1,6
9,9
3,9
100,0 100,0 100,0
-
85
Pourlesexemasculin,l'onpeutconstatercommepourlessédentaires
qu'iln'yaaucunmariagedecélibataireavant15ans.Laproportiondecélibataires
diminuetrèsrapidementpoursestabiliseràpartirde50^ans.Cellesdesmariéscroît
consêquemmentjusqu'à50anspourdiminuerensuite.Quantàlaproportiondesveufs,
contrairementaucasdessédentaires,onassisteàuneaugmentationprogressived'un
grouped'âgeàunautre.Parcontre,laproportiondedivorcéspargrouped'âgeest
relativementstable.ILestprobablequelamortalitéfémininesoitrelativementélevéechezlesnomades.
Pourlesexeféminin,onrelèveunecertaineprécocitédesmariagessi
l'onseréfèreparticulièrement àlaproportiondemariéesavant15ans(10,8JCcontre
3,1% pourlessédentaires).Iciaussilaproportiondecélibatairesdiminuetrèsrapidementpoursestabiliseràpartirde40ans.Celledesmariéesaugmenterégulièrement
Jusqu'à40anspourdiminuerensuiteprogressivement.Laproportiondeveuvesaugmente
defaçontellementrapi'dequ'elledépassemêmecelledesmariéesàpartirde60ans.
Celiedesdivorcéescroîtégalementjusqu'auxenvironsde60ans.
Làégalementl'onpourraitenvisagerl'éventualité d'unesurmortalité
masculinecombinéeprobablementavecuneffetdegénérationetvraisemblementd'une
faiblemobilitéconjugaledesfemmes.
ILressortd'unemanièregénéraledecetteanalysepargrouped'âge,qu'il
existedeprofondesdifférencesentreétatmatrimonialdesnomadesetceluidessédentaires.Cesdifférencessemblentprovenirentoutelogiqued'une surmortalité
généraledesnomadesetd'unefaible,mobilitéconjugaledesfemmesnomades.
4.5.2-Polygamie-MonogamiedesNomades
TABLEAU38; Proportiondepolygamespour100hommesmariés
Nombremoyend'épousesparpolygameainsiquelenombremoyenpar
hommemariéselonl'âgedesnomades.
GROUPESD'AGE
RUBRIQUBS
Polygamespour
100hommesmariés
Epousespar
polygame
Epouses par
hommes marié
12-14p-19 20-2930-3940-4950-5960-6970-7475et+
-t-
-t-
TOTAL
•+-1-
3,1 ,5,3
7,6 ,9,7 ,9;1,7,5!7;3
6,5
2,12 12,11
2,13 12,19 2,172,16 '2,26
2,15
1,04 ' l , 0 6
I
1,09 ' l . l l ! l . l l 1,09 . 1,09
1,08
—-.1
+
L
86
ILressortdutableauci-dessusquelaproportiondespolygamespargroupe
d'figeestassezfaiblepuisqu'ellen'atteintmêmepaslOJf.Parcontrechezles
sédentaires,cetteproportiondépasse40 %danscertainsgroupesd'âge.Partantdu
nombremoyend'épousesparhommemarié;ilestaisédeconstaterquelapolygamie
n'estpasunepratiquecourantchezlesnomades.Cetétatdechosespourraitexpliquerl'existencedenombreuxveufs.
4.5.3.Mobilitéconjugaledesnomades;
TABLBAU39.- REPARTITIONDBSPBMMBSNOMADESMARIEESDB12ANSETPLUSSELONLE
NOMBREDEMARIAGESCONTRACTSPOUR100PBMMBSNOMADESNARIBBS.
NOMBRE
GROUPESD'AGESDBS
PBMMBSNARIBBS
DB KÂRIA'SS
CONTRACTES
NOMBRBMOYEN
DBMARIAGES
1
2
100,0
—
—
-•
1,00
96,2
3,8
-
-
1,04
87,7
11,0
0,2
1,14
30-39
79,6
16,7
0,8
1,25
40-49
74,5
20,1
1,1
2,9
4,1
1,3
1,32
50-59
73,7
19,5
4,5
1,35
60-69
74,5
19>1
70*74
74,4
16,7
4,1
6,0
2.3
2,3
2,9
1,37
75et+
80,4
14,3
M
0,5
1,26
TOTAL
83,7
13,5
2,1
0,7
1,20
12-14ans
15-19
1 20-29
3
4et+
1,34
ILressortdecetableauque16,3%desfemmesnomadesontcontractéplusd'uneunion.Laprésomptionavancéeplushautseconfirme c'est-â-dire
quecomparativementauxsédentaires,lamodalitédesfemmesnomadesestrelativementfaible.Cecivérifieparunecomparaisondirectedunombredemariages
contractésparfemmemariée.Cenombrecroitrégulièrementjusqu'à60ans,puis
décroîtensuitecommepourlessédentaires.Onpeutévoqueruneffetd'âgeet
uneffetdegénération.
L'indicedepolygamierelativeestégalA1,08X1,20-»1,30contre1,66pour
lessédentaires.
-
87
-
F.17 s SaOZ d> fejvlga&i?. pae gt-ampe» d*8£b de l a population resideiiie
deles l a zone de residence, e t pour l a population nomade,
r
-RNBEgBLEi
^fft T fI-^ t T " T -
•IMM^»
Mâlil-OBBAIH
IfUJouTsa
tH»P<
50,
40 •»
30 --
20
10 „ .
20 25
.30
35
40 45
50
55 60
«5
10
75 8o
85 90
95
AŒ
Vî.
t
v
M
•a
o
•à
O
,
+
+
+
*
+
f
t
'
i
+
+
-»*tt"
"
+
*
+t
*t-t-V-f-f-i"l-4--r->--V-V-Vi--r-t--»--V
S
(D
C
S
•H
t,
+»
a
5
o
C
o
2
•rl
+>
•Vf
3
eu
,_„->.
2
ryj
fO
O
c—
s
Ss
3
o
O
CM
g
M
a
+3
10
c
n.1
0)
(D
•P
S
«)
-CJ•H
CH
><D
PH
o
CO
C
O
•H
-P
aJ
-^
a
£
s.
4.4.^.^^.4.j.*tr^4--».-»-->--V*^--»-*V*4--»'^-*t-v-t
?i=ïs*'
04
;?....... » . » • . . ; ,
ce
:
O
ft.
89
<M
•S
n
c
» -du
©+>
2 «g
s*i
a f, a
s §P
:.*:r--;5:• « - - « * - - - - * • —* . -
: - r : - : ; : ; : : : 2 : - ; s 2 : ; x I - j ; 5 . - 2 : r : . : c v : : - ; : ft
s a a a - j ^ a -
— •>...-.-.... —--..-•...».•.--».r-»-...,;*:».-.«i
a S
S «
*++-*+•*"*•
+++*++*•»
S *
s +*
m •
«3.
*°
S
•3
i•
rH
«.-S
*
o
e
ta
<H
•S
d
e
•i
o
s
R
o
90
4.6.LANUPTIALITE:
Deuxtypesdetablesdenuptialitépeuventêtreconstruites:
lestablesabrégéesetlestablescomplètes.
4.6.1-LESPROPORTIONSDECBLIBATAIRES:
Lesproportionsbrutesdecélibataireslaissentapparaîtredenettes
disparitésentrelesmileluxderésidence(urbain,rural)etentrelessexes.Pour
unmêmesexe,1'intensitédesmariagesestplusfaible.
TABLEAU40: Proportionsdecélibatairessuivantlegrouped'âge,lesexeetle
milieuderésidence (pour1000).
•
Groupe d'Age
M A S C U L I N
ENSEMBLE
12
-14
1 000
P EM INI
N
RURAL
URBAIN
ENSEMBLE
RURAL
'URBAIN
1 000
1 000
914
727
901
15-19
951
955
933
476
441
634
20-21»
816
797
891
117
93
232
25-29
470
441
598
40
34
68
30-34
196
183
257
25
22
36
35-39
89
81
127
19
17.
29
40-44
49
45
71
19
18
24
45-49
31
27
51
-
-
enmilieuurbainqu'enmilieurural.Parrapportausexe,lesfemmessemarient
plustôtettrèspeud'entreellesrestentcélibatairesaudelàde30ansquelque
soitlemilieuderésidence.
Lareprésentationgraphiquedesproportionsdecélibatairespar
grouped'âgepermetd'estimer cesmêmesproportionsauxâgesexacts
(tableauci-deasous).
91
TABLEAU 41; Proportionsdecélibataires estiméesgraphiquement auxanniversaires
suivants,le sexeetlemilieuderésidence (pour1000)
ANNIVERSAIRES
12
M A SC
U L I
N
P E
ENSEMBLE
RURAL
URBAIN
1000
1000
1000
SNSEMBLE
M I N
I
RURAL
1000
1000
N
URBAIN
1000
15
988
982
990
755
482
20
903
837
933
247
157
412
25
700
684
804
68
60
126
30
305
280
441
25
23
45
35
182
113
192
14
12
27
40
66
56
96
12
8
20
45
39
31
43
-
-
--
16
19
-
-
50
13
810
•
ILressortdecetableauquelesmariages sont plusprécocesenmilieu
ruralqu'enmilieuurbain.Par ailleurs l'intensité dumariage estplus élevéeen
milieururalqu'enmilieuurbain.En effetlaproportiondecélibataire définitif.
estde16 %enmilieururalet19 %enmilieuurbain pourlesexemasculin.Elleest
de ô%enmilieururalet20 %enmilieuurbainpourlesexe féminin.
On aboutit ainsiàuneintensitéde984£enmilieururalet 981 Jtoenmilieuurbainpourlesexemasculin,de992Hoenmilieururalet980 %oenmilieu
urbain pourlesexeféminin.
4.6.2.CARACTERISTIQUBSDBTENDANCECBNTRALB CALCULEESAPARTIR DESPROPORTIONS
DECELIBATAIREPARGROUPBD'AGESSBXEMASCULIN:
TABLEAU 42a: Agemoyenau1ermariage,âgemédianetclassemodale suivant
lemilieuderésidsnce,lesexeetmodedevie(sexe masculin).
RUBRIQUES
MILIEU
RURAL
URBAIN
ENSEMBLE
NOMADES
( Sédentaires)
Agemoyen1er
27,1
29,5
28,1
26,2
Agemédian
27,2
28,7
27,4
24,4
Classemodale
25-29
25-29
25-29
20-24
mariage
-
92
TABLEAU42b ; Agemoyenau1ermariage,âgemédianetjrlassemodalesuivant
lemilieuderésidenceetlesexe etmodedevie(sexeféminin)
1
!
• RUBRIQUES
MILIEU
RURAL
URBAIN
NOMADES
rSNSEMBLE
(sédentaires)
16,5
19,5
18,4
18,1
Agemédian
14,9
18,8
17,5
16,6
Classemodale
15-19
15-19
15-19
15-19
Agemoyenau1er
mariage
Cescaractéristiquesdetendancecentraletraduisentlaprécocitédes
mariagesenmilieururalparrapportaumilieuurbain.L'écartentreleschiffres
desdeuxmilieuxestsurtoutremarquablechezlesexeféminin.Cephénomènepeut
trouversonexplicationdansladifférencedescolarisationetdansl'environnement
socio-économique.
4-6-3-TABLESABREGEESDENUPTIALITE:
Ellesontétéconstruitesàpartirdesproportionsdecélibataires
estiméesprécédemmentparlaméthodegraphique.Unetabledenuptialitéestun
tableaudequatrecolonnescontenantrespectivement lesanniversaires,lasérie
descélibataires,lasériedesmariagesoucalendrierdesmariages,etlasérie
desquotientsdenuptialitéentreanniversaire.
TABLEAU43a: Tableabrégéedenuptialitéconstruiteàpartirdesproportionsde
célibataires.Sexemasculin(ensembleduMali).
ANNIVERSAIRESx
12
CELIBATAIRESCx
1000
MARIAGES mU,x +a)
QUOTIENTSANx (%o )
12
12
15-
988
85
86
20
903
203
225
*5
700
395
564
30
305
123
403
35
182
116
637
40
66
27
409
45
39
21
538
50
18
"
- 93
TABLEAU43b :Tableabrégéedenuptialitéconstruiteàpartirdesproportions
decélibataires,sexeféminin (ensembleduMali)
MARIAGES
CELIBATAIRES
ANNIVERSAIRES
• m(x,x+a)
Cx
x
1000
12
QUOTIENTS
aNx (%o )
245
245
15
755
508
673
20
247
179
725
25
68
43
632
30.
25
11
640
35
14
2
143
40
12
-
-
TABLEAU43c: Tableabrégéedenuptialitéconstruiteàpartirdesproportions
decélibataires,sexemasculin (nomades).
T
"\
ANNIVERSAIRES
x
QUOTIENTS
MARIAGES
CELIBATAIRES
m(x,x+a)
Cx
aNx (*o)
12
1000
0
0
15
1000
177
177
20
823
348
423
25
475
205
432
30
270
102
378
35
168
62
369
40
1Ô6
51
481
45
55
18
327
50
-
. 37
"
TABLEAU43d :Tableabrégéedenuptialitéàpartirdesproportionsdecélibats
res,sexeféminin (nomades)
ANNIVERSAIRESX
CELIBATAIRESCx
MARIAGESm(x,x+a)
12
15
20
25
1000
655
270
163
34S
385
107
47
30
35
116
82
34
22
40
60
QUOTIENTS aNx %o
1
345
588
396
288
293
268
94
TABLEAU43è
--
Tableabrégée denuptialitéconstruiteàpartirdesproportio
decélibataires,sexemasculin(rural)
ANNIVERSAIRESx
12
CELIBATAIRESCx
MARIAGESm(x,x+a)
1000
QUOTIENTSaNx
18
18
15
982
145
148
20
837
153
183
25
684
404
591
30
280
167
596
35
113
57
504
40
56
25
446
45
31
50
16
%o
TABLEAU43f; Tableabrégéedenuptialitéconstruiteàpartirdespropoi
tionsdecélibataires,sexeféminin(rural)
CELIBATAIRESCx
ANNIVERSAIRESX
12
15
looo
;
482
MARIAGESM5X7X+a)
QUOTIENTSaNx %o
518
518
325
674
20
157
97
618
25
60
37
617
30
23
11
478
35
12
4
333
40
8
-
-
95
TABLEAU43g Tableabrégéeennuptialitéconstruiteàpartirdesproportions
decélibatairesaexemasculin(urbain)
ANNIVERSAIRESX
CELIBATAIRESCx
MARIAGESm(x,x+a) QUOTIENTSaNx %o
12
1.000
10
15
20
990
57
933.
129
138
25
30
804
489
35
40
192
393
219
96
533
500
45
50
43
19
53
24
552
558
411
96
10
58
,
._
TABLEAU43h : Tableabrégéedenuptialitéconstruiteàpartirdesproportionsdecélibataires,sexe-féminin(urbain)
ANNIVERSAIRESX
12
CELIBATAIRESCx
1000
MARIAGESM5X7X+a)
QUOTIENTSaNx %o
190
190
15
20
810
412
398
286
491
£94
25
30
126
81
18
643
400
35
40
27
20
7
259
45
96
464-CONSTRUCTIONDESTABLESCOMPLETESDBNUPTIALITE
TABLEAU44:Proportionsdecélibatairessuivantl'âgeetlemilieuderésidence
(enpour,mille)
RURAL
ENSEMBLE
AGE
MASCULIN
FEMININ
MASCULIN
URBAIN
FEMININ
MASCULIN
FEMININ
l
Obs
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
Ajust
1000
1000
1000
1000
1000
1000
1000
1000
959
953
955
945
934
880
846
806
747
688
590
511
424
364
297
242
191
167
134
117
109
90
80
71
61
60
41
41
37
31
37
973
960
945
925
907
880
846
800
750
680
600
500
450
350
275
242
180
150
134
112
105
90
80
71
61
c-
45
41
?7
31
30
Obs
Ajust Obs.
1000 1000
921
921
900
727
970
937
900
727
530
425
321
244
190
151
115
89
69
50
42
35
30
25
24
23
19
-
•569
402
321
244
139
151
102
89
69
46
42
35
33
31
25
23
23
22
21
19
-
F
-
1000
1000
1000
1000
965
959
958
948
931
869
823
780
713
1000
1000
1000
1000
965
945
920
900
842
835
800
755
705
-649 649
564
564
471
471
390
380
325
333
269'
269
227
215
171
171
145
151
121
125
108
108
92
99
82
82
71
71
64
64
56
54
55
45
36
36
35
35
3333
27
27
25
32
Ajust
Obs.
Ajust. Obs.
1000
1000
927
927
850
790
650
528
358
263
188
125
88
75
63
51
1000
1000
1000
1000
975.
1000
1000
Ajust. Obs.
as©
750
707
528
358
288
188
116
124
75
63
51
40 t4 0
35
\. 35
30
30
30
25
26
24
24
24
21
21
20
20
19
19
19
19
17
17
-
1
924
940
935
943
931
909
985
886
816
739
659
571
497
401
347
261
232
184
150
171
131
119
104
81
99
56
60
53
45
71
tooo
1000
9*55
970
960
953
940
931
909
887
856
816
739
1000
1000
995
902
955
969
850
785
710
610
505
402
350
290
215
170
120
88
73
61
53
44
37
35
32
32
30
30
1000
828
730
599
490
788
291
300
885
176
134
88
73
61
53
50
39
34
32
32
30
30
; 659
571
497
401
315
261
232
184
160
140
120
110
95
81
72
56
54
47
45
45
Ajust
•
,
•
i
i
l
- 97
A partir des proportions de célibataires,xescaractéristiques de tendance
centralerésumées dans le tableau ci-dessous ont été calculées par laméthode de
HAJNAL
TABLEAU :45 Age aumariage,suivant le sexe et lemilieu de résidence
•
ENSEMBLE
CARACTERISTIQUES
MASCULIN FEMININ
URBAIN
RURAL
MASCULIN FEMININ
MASCULIN
FEMININ
26,9
17,8
26,7
17,2
27,2
19,6
Age médian
26>,8
16,1
25,4
16,2
27,4
17,0
Agemodal•
25
15
25
16
28
17
Agemoyen au 1er
mariage
A partir des tables complètes de nuptialité et descaractéristiques de tendance centrale calculées,on peut affirmer quelesmariages sont plus
précoces enmilieu rural qu'enmilieuurbain aussibien chez leshommes que chez
lesfemmes.
Eneffet l'âgemoyen au premiermariage deshommes est de 25,9
anset27,5 ansrespectivement enmilieurural etenmilieuurbain.L'âgemoyen au
premiermariage des filles est de 15,8 ans et 18,0ansrespectivement enmilieu
rural et enmilieuurbain.
L'âgemédian etmodal ne font que confirmer l'affirmation ci-dessusénoncée.L'on relève également que l'intensité de lanuptialité est plus élevée
enmilieu rural qu'enmilieu urbain.En effet:
r
- Pour le sexemasculin,elle est de 975 %oet 955*o respectivement pour lemilieurural et lemilieuurbain(les taux decélibat définitif étant
de25 itoet 45 %oavec un âge limite de 45 ansretenu pour la table).
- Pour le sexe féminin,elle est de983 %oet 972 %orespectivement enmilieurural et enmilieuurbain(l'âge limiteretenu pour latable étant
icide 35ans et letaux decélibat définitif àcet âge étant de 17 %oet28$0rei
pectivement pour lemilieurural et lemilieu urbain).
Onpourrait retenir comme facteurs explicatifs de cesdifférences constatées entremilieurural etmilieuurbain.
- 98
L'instruction (scolarisation),l'activité etl'environnement socioculturel.Sil'on considère commeanalphabètesceuxquin'ont jamaisfréquenté
l'écoleformelle,alorsle tauxd'analphabétisme pourlesexemasculinestde
54,7$enmilieuurbain et88,2%enmilieurural-pour lesexeféminin ilestde
71,5 %etde95,1 %respectivement enmilieuurbainetenmilieurural.Pour
l'ensemble desdeux sexes letaux d'analphabétisme estde63,3 %enmilieuurbain
contre91,8 %enmilieurural.
Quant auxtauxd'activité ilestde37,39 %enmilieururalet 25,94?
enmilieuurbain,laprédominance s'observe nettement pourlesexemasculin;63,17?
(contre 12,82 %pour lesexe féminin)enmilieu rural,et 46,07^(contre6,49 %pour
lesexeféminin)enmilieuurbain.
Parailleurs 91,69 %d'actifs enmilieururaltravaillent dansle
secteurprimaire tandisquecepourcentage n'est quede 33,68 %enmilieuurbain.
L'activité peut agirdefaçonplusoumoinsdirecte surlanuptialité.Eneffet surtout enmilieurural,lespopulationsruralespeuventêtrepoussées
à semarierleplustôt possiblepourfairelemaximum d'enfants etdisposer
trÔBtôtdebrasvalides.
D'autres facteurspeuventexpliquerladifférenceentrelanuptialitédesdeuxmilieux.On pourrait citerentreautre lephénomènedeladotqui
sembleplusélevé envillequ'enmilieurural.
- 99
Tablescomplètesdenuptialitéen
TABLEAU46
RépubliqueduMali
b)-FEMMES
a)-HOMMES
AGE
Cx(*o)
m(x,x+l)
AGE
aNx(*o)
Cx(*o) m(x,x+l)
aNx ( % o )
14
1000
12
19
11
1000
30
30
15
973
13
12
12
970
33
45
16
960
15
15
13
937
37
57
17
945
20
21
14
900
173
192
18
925
18
19
15
727
197
271
19
907
27
30
16
530
105
198
20
880
34
38
17
425
104
245
21
846
46
54
18
321
77
240
22
800
50
62
19
244
54
212
23
750
70
93
20
190
39
205
24
680
80
117
21
151
36
238
25
600
100
165
22
115
26
262
i26
501
50
100
23
89
20
225
27
450
99
222
24
69
19
275
28
350
75
214
25
50
8
160
29
275
33
120
26
42
7
166
30
242
62
256
27
35
5
143
31
180
30
167
28
30
5
167
32
150
24
160
29
25
1
40
33
134
22
164
30
24
1
41
34
112
7
62
31
23
0
0
35
105
15
143
32
23
1
43
36
90
10
111
33
22
1
45
37
80
9
112
34
21
2
95
38
71
10
35
19
-
-
39
61
6
98
40
55
10
181
41
45
4
89
;
42
41
4
97
'
43
37
6
162
i
44
31
1
32
45
30
-
-
; 141
i
i
S
a)-HOMMES
100
rABLBAU : Tables complètes denuptialité' milieu rural
b)PBMMBS
'AGE Cx (*o)
m(x,x+l )
aNx (%o)
AGE
Cx(Xo) m(X,x+l)
aNx (%o)
ï
14
975
10
20
11
1000
73
73
15
965
20
20
12-
927
77
112
16
945
25
26
13
850
100
43
17
920
20
22
14
750
100
.133
18
900
58
64
15
650
122
188
19
842
7
8
16
528
170
322 |
20
835
35
42
17
358
95
265 |
21
800
45
56
18
263
75
285
22
755
50
66
19
188
63
335
î
23 .
705
56
79
20
125
37
296
1
24
649
75
115
21
88
13
147 ;
25
564
93
165
22
75
12
160
26
471
91
193
23
63
12
190
27
381
55
145
51
11
216
28
325
56
172.
25
40
5
125
29
269
54
200
26
35
5
143
30
215
44
204
27
30
5
166
31
171
26
152
28
25
1
40
32
145
20
138
29
24
1
41
33
125
17
136
30
23
2
87
34
108
16
148
31
21
1
47
35
92
10
109
32
20
1
50'
36
82
9
109
33
19
0
0
37
71
7
98
34
19
2
105
38
64
10
156
35
17'
-
-
39
54
9
166
40
45
9
200
41
36
1
27
35
2
57
33
6
18
2
74
-
-
.
i
4è
43
44
45
3
I27
!
2 5
i24
i
I
- 101
TABLEAU46c: Tablescomplètesdenuptialitémilieuurbain
b) PBMMBS
a) HOMMES
aNx (%o)
Cx(*o) am(x,x+l)
AGE
982
14
IGE
Cx (*o)
m(X,x+l)
ANX(£0)
7
15
11
1000
45
45
1
15
275
5
5
12
955
46
65
16
970
10
10
13
909
41
90
17
960
7
7
14
850
65
76
18
953
13
13
75
95
100
140
15 ; 785
1
19
940
9
9
16
20
931
22
23
17
610
105
172
21
909
22
24
18
505
85
168
22
887
31
19
420
70
166
23
40
47
20
350
60
171
24
856
816
77
94
21
290
75
258
25
739
80
108
22
215
45
209
133
23
170
50
294
' 35
:
710
26
659
88
27
571
74
129
24
120
32
266
28
497
96
193
25
88
15
170
29
401
86
214
26
73
12
164
30
315
54
171
27
61
.8
131
31
261
29
111
28
53
9
170
32
232
48
207
29
44
7
159
33
184
24
130
30
37
2
54
34
160
20
125
31
35
3
85
35
140
20
143
32
32
1
31
36
120
10
33
31
1
32
37
110
15
136
34
30
2
38
95
14
147
35
28
67
-
39
81
9
111
40
72.
16
222
41
56
2
35
7
129
47
45
2
42
0
0
45
-
-
42
83.
•
54
43
44
•
i
«
!
i
r
!
!
f
0
[
ORAPHICPE 21 a t
- 102 P r o p o r t i o n s de c é l i b a t a i r e s s e l o n l e s a x e , l e groupe d'âge e t
l e m i l i e u de résidence*
PROP,
SEXE KASCULIH
1000 -•
ENSEMBLE DU MALI
MALI-HDRAL
_ ,
MALI - URBAIN
750 . .
500 - -
250 . .
12
15
20
"2T
30
35
.40
"45
5Ô
ÂST*
GRAiBigJE 21b t
- 103 Prepér-tioms de c é l i b a t a i r e s s e l o n l e s e x e , l e groupe d r âgeB e t l e
a l l i e n résidence»
PBDP,
SEXE FBIINIH
1000HïSaŒLE UJ MALI
MALIBUBAL
MALIURBAIN
750
500.-
250 ••
12
15
—t-
20
;r
?
40
%
f
AGE
.. -
104
CHAPITRE-5
REPARTITION DELAPOPULATION PARNATIONALITE:
L'examen desdifférents tableaux relatifs àlarépartition dela
populationrésidente parnationalité,indique que trèspeud'étrangers résident au
Mali.En effet,iln'a étédénombréque 1,2 %d'étrangers.
Cerésultat semble conforme auschémademigration généralement
admisauMali,car toutelalittérature enlamatière s'accorde àreconnaître quele
Maliestparessenceunpaysd'émigration.La population étrangèrerésidant auMali
estenmajorité composée deressortissants des payslimitrophes notamment.LaHauteVolta,laGuinée etlaMauritanie.
Ainsi,surunepopulation résidente étrangèrede76,914habitants,
52,117 sontdenationalité GuinéenneVoltaïque ouMauritanienne,soitautotalprès
de66 %del'ensemble desétrangers.
A l'intérieur decesous-ensemble,les voltaïques etles
Guinéensreprésentent respectivement 29,6 %et24,7 %delapopulation étrangère
résidant auMali.Larépartition delapopulation étrangère par sexedonne 40.677
hommeset 37860femmes,quiaboutit àun tauxderaasculinléde51,8 %pour lapopulationétrangère,alorsqueletauxdemasculinité estde48,8 %pour l'ensemble du
Mali,cette prédominance d'hommes parrapport aux femmesest conforme auschémamigratoire observé danslaplupartdespays.
Concernant larépartition de lapopulation étrangère parzone
derésidence,lastructure estdifférentes selonles nationalitésconsidérées.
Eneffet70 %desguinéens et71 %deseénégalaisrésidant au
Mali,vivent enzoneurbaine.
Cette situation seretrouve également chezlespays fournissant
une assistance technique auMali (Prance,URSS,Chine).Par contre,ce courant est
complètement renversé pour lesautrespayslimitrophes,la préférence pourlazone
rurale est assez netteet lasituation seprésente delafaçon suivante:
COTE D'IVOIRE
70 %
NIGER
83 %
ALGERIE
87 %
MAURITANIE
90 %
HAUTEVOLTA
67 %
- 105
TABLEAU 47 ;POPULATIONPARNATIONALITEBTSEXE
MASCULIN
SEXB
NATIONALITE
Mali
3083056
FEMININ
3 233335
1
TOTAL
6 316381
%
98,77
Côted'Ivoire
1905
2012
3917
0,06
Sénégal
1 861
1754
.3.-615
0,06
10021
2373
Guinée
19394
0,30
Mauritanie
4614
4 850 '
9 464
0,15
Niger
2 152
1664
3816
0,06
23 259
0,36
11500
Haute-Volta-
11755.
Ghana
166
156
322
0,01
Algérie
183
138
322
0,01
AutresAfricains
4 709
3548
8257
0,13 ;
Prance
1 594
1042
2636
0,04 j
URSS
521
220
315
198
836
AutresEuropéens
418
0,01 '
USA
102
126
228
0,00
Chine
142
19
161
0,00
AutresAsiatiques
83
57
140
0,00
Autres
67
63
130
0,00
837
786
ND
1623
0,01 !
0,03
:
TOTAL
3 123 733
3 271185
6 394918
100,00
;
106
TABLEAU48:
REPARTITIONDELAPOPULATIONETRANGERERESIDENTE
PARNATIONALITEETZONEDERESIDENCE
URBAIN
%
RURAL
-
%
TOTAL
%
1162
3,51
2755
6,06
3917
4,99
Sénégal
2579
7,81
1036
2,28
3615
4,60
Guinée
13595
4,13
5799
12,75
19394
24,70
Côted'Ivoire
Mauritanie
960
2,90
8504
18,71
9464
12,05
Niger
650
1,96
3166
6,96
3916
4,86
22,94
15677
34,48
23259
29,62
222
0,67
100100
0,21
322
0,41
40
0,12
0,62
321
0,41
Haute-Volta
Ghana
Algérie
7582
AutresAfricains
2356
7,12
France
1761
5,33
281
5901
12,98
8257
10,51
875
1,92
2636
3,36
URSS
550
1,66
286
0,63
836
1,06
AutresEuropéens
313
0,95
105
0,23
418
0,53
USA
186
0,56
42
0,09
228
0,2S
Chine
129
0,39
32
0,07
161
0,20
AutresAsiatiques
103
0,31
37
0,08
140
0,18
Autres
117
0,35
13
0,03
ND
758
2,29
865
1,90
100
45474
TOTAL
•
33063
100
.
130
0,16
1623
2,07
78537
100
- .107
Le choix delazonederésidence parcettepopulation étrangèreest
probablement lié àl'activité exercée.
Quant auchoixdelarégionderésidence,lesdonnéesmontrentqu'il
est surtoutdicté parlaproximité ettoutpermet d'affirmer quelesétrangers
provenant despayslimitrophes,traversent directement lafrontière et s'installent
donc danslarégionfrontalière.
C'estainsiquelesIvoiriens serencontrent plusàSikasso,les
SénégalaisetMauritaniens àKayes,lesNigériensàGao,lesVoltaïques àSégouet
lesGuinéensdanslaRégiondeKoulikoro.
Concernant leDistrict deBamako,ilest significatif de noterque
lapopulation étrangèreestde22776habitants soit 5%delapopulationrésidente,
etque cettepopulation étrangèrecompte 12037Guinéenssoit52,8 %de l'ensemble
desétrangers;résident àBamako.Après lesGuinéens,lesVoltaïques viennentavec
3 437soit15 %etlesSénégalais sontennombrede1950soit8,5 %.
108
B-
I -MOUVEMENTS
/)/)0UVBMENTS DE
NATURELS
_ Natalité,Pécondité
- Mortalité
II-MOUVBMENTS MIGRATOIRES
LA
POPULATION
109
I - /)/)0UVEMBNTS
/)/ATURELS
110
NATALITE-FECONDITE
CHAPITRE 1
Enmatièredefécondité,le recensement généraldelapopulation du
MalideDécembre 1976fournituniquement lesrenseignements relatifs auxnaissancesdes 12derniersmoisayant précédé leditrecensement.
Cesnaissances sontréparties suivant lesexeparrégion,cercle,
communes etpourl'ensemble dupays.Elles sontégalement réparties parzone
d'habitat (urbainetrural) .
Lesnaissances des 12 derniersmoisn'ayant pasétéréparties selon
l'âgedes femmes,iln'est paspossible d'obtenir leniveauetlavariationpar
groupesd'âges delafécondité.En outre,lesdonnéesdisponibles sont insuffisantespour seprêter àl'utilisation des techniques etdesméthodes indirectes
d'analyse permettant d'estimer leniveauetlastructuredelaféconditéparâge.
L'examen desdonnéesdeféconditéparrégionetparzone d'habitat
serale seul aspect étudié delafécondité différentielle.
Lesdonnéesdisponibles permettent decalculer trois indices defécondité :le tauxbrutdenatalité,le tauxglobaldefécondité générale etletaux
dereproduction delapopulation.
1.1-TAUXBRUTDENATALITE:
ILmesure lerapport entrelenombredenaissances annuelleset
l'effectif delapopulationmoyenne.On peutl'évaluer directement ouàpartir
delapyramidedesâges.
1.1.1.-Calculdirectdutauxbrutdenatalité:
a)Taux par zoned'habitat :
Le tableaun*l fournit lestauxdenatalité parzoned'habitat.
TABLEAU 4,9- Taux denatalité par zone d'habitat
DESIGNATION
URBAIN
RURAL
!
46571
226 194
Effectif Populationmoyenne! 1059502
5 256298
Naissances
Taux denatalité %
i
,
43,96
!
43,03
!
,
272765
6 315801
'
43,19
- Ill
Letauxdenatalitéobservéaucoursdurecensementde1976estde^4^,19%
pour1'ensemble duMalicontreuntauxde62 %enI960.Cettebaissedelanatalité
auMalientreI960et1976n'estguèreétonnantesil'onsaitquelesnaissances
d'unepopulationsontliéesaunombredemariages,àl'âgedemariage,àl'emploi
descontraceptifset de1'avortement,àlaconditiondesfemmessurleplande
l'éducationetdel'emploi,enfin àlastructureparsexeetâgedelapopulation.Au
coursdelapériode,ilaétéconstatéuneaméliorationgénéraleduniveaudeviede
lapopulation :leproduitintérieurbrutpartêteestpasséde90dollarseni960
à110dollarsen1976(1).Pendantcetemps,letauxdescolarisationpassede 7%
eni960à20 %environen1976(2).Cesévolutionsquel'onpeutqualifierd'une
amorcededéveloppementéconomiqueetsocialsetraduisentnaturellementparun
changementdecomportementdelapopulationentermedevariationdesindicesde
nuptialitéetde modificationducalendrierdelafécondité.Parailleurs,onsait
quedanslescentresurbainsàBamakonotamment,unedemandepopulairegénérales'est
manifestéeenfaveurd'informationsetdeservicesdeplanificationfamilialeau
coursdelapériode.
Leniveaudelanatalitéestplusélevéenmilieuurbainqu'enmilieurural.
ILestrespectivementde43,96 %et43,03 %.Toutefois,onconstatequel'écartest
assezfaible.Lastructureparâgedelapopulation,mieuxconnuedanslescentres
urbainsdufaitquel'âgeexactaunefaiblesignificationculturelleenmilieu
rural,peutexpliquercetécart.L'abandonparlespopulationsurbainesdecertaines
pratiquesanciennesenmatièredeprocréâtion(interditslevés,allaitementartificiel
envoledégénéralisation)peutégalementjustifierunniveauplusélevédela
natalitédansceszones.
b)Tauxparrégion:
L'examendutableau50montrequeletauxdenatalitévaried'unerégion
àl'autre.
TABLEAU50••: Tauxdenatalitéparrégion
OBSIGNATION
Naissances
KAYES IKoulikoro SIKASSO
32473
40809
SEGOU MOPTII\T
\T0MBOUCTOU
47986 47830
I
EffectifPop.M
Tauxnatalité%
863009
37,63
919906
44,36
1081911
44,35
47535
22145
GAO NDIST;BKO
16017
17970
365620
411983
43,81
43,62
1
1068835 1.119207 485331
44,7!
h
42,47
45,63
-
112
Le taux denatalité atteint leniveauleplus élevédanslarégion de
Tombouctou avec 45,63 %.ILatteint sonniveau le plusbasdans larégion de Kayes
avec un tauxde 37,63 % .Danà lesautresrégions,le taux denatalité oscille
autour de 44 % . La différence constatée entrerégion peut être due àdes facteurs
sociaux etaussiàdes facteursbiologiques etdémographiques notamment les coutumes
relatives àl'âgeaumariage,l'homogénéité oul'hétérogénéité des populations à
l'intérieur desrégions (castes,ethnies lapropension des différentes populations
à accepter des enfantshors mariage).
A l'intérieur dèsrégions,on constateunedifférence assez appréciable
entre leniveaude lanatalité dansles zonesurbaines et les zonesrurales.-
_
»
g
o
1-3
4E
SC
O
Ov
OV
0
0
pç
as•
m*
en
m
<r
^
os
*•*
m
ON
00
CM
t—•
<
PQ
-—i
-*
O v•
-a-ï
i-l
M
O
CA
W
O
H
eu
O
S
2
ë
z
M
<
8
:=>
•
PaJ
O
&
5
PS
o
zH
<!
CO
«
où
!=>
—• —
[d
O
tn
O
CM
5g
tn
<
^
I
P-*
M
en
w
en
—
—
H
M
'1
w
a
x
H
—
O
P*
[_J
«
CJ5
^PS
—
s
M
-a!
PQ
I
—
•
r-.
CM
CN
in
00
cn
vD
•
OS
-cl-
0
•
m
Z
^ M
Q <
NS
S
-3
tn
sa
m
m
in
0
.-^
•
—
-*
.
cn
~
OV
-*
•m
—.
vo
O
00
VD
0
0
*
<t
vD
—
en
-*
m
oo
r-
-tf
.
CM
«—•
en«.
0
<t
.
—
r-..
~
—
m
m•
—
_
r-».
en
Ov
_.
r-m
P-.
.
~
OV
0
—
.
r o.
'
.
m
-*
-*
<t
•v
•—.
.
en
vO
—
cn•
00
o
CN
0
m
r^
en
m\
en
•
H
<C
Z
0
eu
0
C
n)
co
M
Crt
CO
•i-l
w
Q
(0
Z
CM
en.
"*»
•
•—
CN
en
VD
vO
r~.
cn
CN
en.
sr
00
en
oo.
cn
mm* • » - * • - •
-»-•
t—•
ro
M
CN
.
00
B
' e
0.
0
PM
en
«U
•4-1
H
r-l
CO
.M
Cfl
C
0
OJ O î
X)
tu
VH
W
—. ...
00
M
CO
w
o
CO
CD
U
C
coco
co
•l-l
CO
eu
C
Ci
eu
>.
0
a
«a
-at
H
\<U
JJ
•H
1-4
K -
4-1
CO
.
C
p-1
-a
cx
0
Z
W
0
>.
O
—•
4-1
.
C
C
co
•t
cn
-Cf
•—
—
U-t
<t
—
.
r^
Ov
CO
Z
O
•<f
*..
<. t.
-*
O
6-S
00
~-.
A
-*
vO
in
ovO
en
0
—
OV
CN
.
-—
•*
—
00
«t
a » .
00
CN
vO
-at
~—
~->
.
CM
cn
1^
cn
oo
OV
0
OV
<t
CD
M
"
—
_
Q
-*
vo
ov
z
0
«S
OV
VO
00
g
r-^*
—• —• —— —
en
zM
<
pa
0
r-~
ov
m\
.
•n
«"»•
m
m
0
SH
m\
•—.
••3*
Cd
^
r^.
HJ
p2
5
PS
«t!
m\
00
-
r-
—•
m
M
«.
«-.
•&
« a .
8
•**
0
q
vD
^ a
<r
•<1
5
pd
en
ve
r».
00
t-^
vO
i-J
p2
M
-cr
Ov
i-3
«-rE
O
—• —*•-••..*..
z
M
z
o
-tr
• • •
g
tn
•—<
M
*••"
H
o
H
vD
eu
WCO
H
114
Dans larégion deMopti,Sikasso etGao,leniveau de lanatalité est
plusélevé dans les zones urbaines que dans les zonesrurales.
Par contre dans lesautresrégions,leniveau de lanatalité est plus
élevé dans les zonesrurales.
IL convient de noter cependant que le taux brut denatalité,est un
mauvais indice de comparaison puisqu'il est fonction de la structure par âge et
sexede lapopulation,de lafécondité des femmes àchaque âge,de l'importance
relative dans lapopulation des femmes exposées aurisque d'avoir unenfant.
1.1.2.ESTIMATION DUTAUX DENATALITEA PARTIR DELA PYRAMIDES DESAGES:
H,est possible d'estimer le niveau de lafécondité,àpartir de
l'effectif des enfants si leurmortalité est connue.Ces deux éléments permettent en
effet dedéterminer lenombre de naissances dont sont issus cesenfants.Nous avons
alors lapossibilité de calculer un taux denatalité moyen pourlesdix dernières
années àpartir de ladate durecensement,par exemple àpartir del'effectif des
enfants âgésdemoins de 10ans.
Letaux de natalitémoyen est obtenu par laformule:
Taux de natalitémoyen =naissances de lapériode rapportées àlapopulation moyenne
de lapériode.
soientNQ Nl-4,N5-9lesnombres denaissancesqui ont donnérespectivement les
effectifs aurecensement Eo,El-4,E5-9 despersonnes âgeées demoins de 1an,de 1
à 4ans et5à9ans.
La table desurvie donne les survivants si àl'âge ides personnes
d'unegénération dont l'effectif initial estSo.Enadmettant quelamortalité infantileréduite (mortalité des enfants nés etdécèdes au cours desdouze derniers
mods) soit les2/3 de lamortalité infantile totale,etque pour chacundesdeux
autresgroupesd'âge larépartition desdécos soit homogène,on aboutit aux relations
suivantesen l'absence demigration.
No m
3 So
Eo
So+2 SI
•1-4-
?..!?
SI +S5
El-4
N5-9-
2.So
E5-9
S5+ S10
- 115
SiPoestlapopulationàladatedurecensement,rletauxd'accroissementannuelmoyendelapopulation,lespopulationsmoyennesaucoursdes0-4,
5-9 annéesprécédentessontobtenuescommesuit:
Po-4=Po (1+r-)-2,5
Po-9=Po(1+r)-7,5
Po-9=Po(1+r)=5
Onen déduitlesvaleursdestauxdenatalitémoyens:
No+NI-4
No+Nl-4+N5-9
No-4
No-9=
5Po-4
10Pc-9
N5-9
N5-9=
5P5-9
Lescalculsdonnentlesrésultatssuivantsparzoned'habitat:
TABLEAU52: Tauxdenatalitémoyensdesannéesécouléesparzoned'habitat
( pour1000)
1
DESIGNATION
URBAIN
RURAL
ENSEMBLEMALI
NO-4
45,70
48,12
47,69
N5-9.
47,99
51,5
50,87
No-9
46,91
49,80
49,28
Lestauxdenatalitémoyensàpartirdesenquêtesafricaines
réaliséesaucoursdesannéessoixante(1)montrentqueN5-9esttoujourssupérieur
àNO-4-Cequise.-aitdûàuneerreursystématiqueetgénéraliséesurl'âgequisetraduitparunsous-dénombrement dugrouped'âge0-4 ansauprofitdugrouped'âge
5-9 ans.Ainsi,Ho-9estraisonnablement.liteaueoraaeestimationautauxdenatalitémoyenaucoursdesannéesécoulées.
Letauxbrutdenatalitépassantde62 %oenI960(2)'à43,19*o
en1976avecuntauxmoyende49,28 %oaucoursdesdixdernièresannéesmontre
unefoisdeplusunebaissecertainedelanatalitéaucoursdelapériode.
L'examendestauxpar'zoned'habitatmontrequeletauxdenatalitémoyenaétéplusélevéenmilieururalqu'enmilieuurbainaucoursdesdix
dernièresannées.
Letableau53fournitlestauxdenatalitémoyensparrégion.
—
_
_
_ _ _ _ . . . • _ _ .._ _ _ — — — —.— — ._ _ _ _ _ _ _ . * . . _ _ _ « _ — _ _ _ _ _ _ — _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ > - . — _ _ -m_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ . *_ _ _ _ _ _ _ _ _
(1)R.NADOT:Fécondité:niveau inAfriqueNoire,Madascar,Comores,Démographie
Comparée(tomel)1967,INSEE-INE-DGRST-PARIS
2)EbquêteDémographiqueparSondage1960-61duMali.
-
116
TABLEAU53.TAUX158NATALITEMOYENSDBSANNEESBCOULBSPARREGION
DESTINATION [KAYBS [KOULIKORO!SIKASSO
1SBGOU
MOPTI
TOMBOUCTOU TO
DIST.BKO
Ho-4go
44,?8
49.45
50.61
48.22
4$Y86
48,26
45,49
45,16
N5-9 %o
48,00
51.71
53,32
54,35
52,86
49,04
44,98
45,62
No-9ïo
46,48
50,62
52,01
51,19
49,78
48,70
45,37
45,55
Lecalculdestauxdenatalitémoyensparrégionaboutitâlaconclu
alonquelarégiondeSIKASSOpossèdeleniveaudenatalitéleplusélevéalors
queleniveauleplusbasestenregistrédanslarégiondeGAOetleDistrictde
BAMAKO.Le phénomèneobservédansleDistrictdeBAMAKOpeuts'expliquerd'une
partparl'améliorationdelaconditiondesfemmessurleplandel'éducationet
del'emploi,et d'autrepartparunedemandepopulairequis'estmanifestéeen
faveurdesservicesdeplanificationfamiliale.PourlarégiondeGAO,leniveaude
natalité
plusbasquedanstouteautrerégionpourraits'expliquerparl'émi-
grationmasculineenversles payslimitrophesnotammentleNigeretleOhana
observéeaucoursdelapériode.
Lerapprochementdestauxdenatalitémoyensdeetauxdenatalité
calculésdirectementàpartirdesnaissancesdes12derniersmoismontrequ'ils .
sontplueélevésqueceuxobtenusparlecalculdirectdanstouteslesrégions.
Chaqueméthodeayantsadéfaillance,ilestdifficiledechoisirlestauxqui
aéraientlesplusprochesdelaréalité.
1.8.TAUXGLOBALDBPBCCNDITBQBNBRALB;
Letauxglobaldeféconditégénéraleestlenombredenaissances
vivantespar1000femmes
figées
de15à49ans.ILreliedeprèslesnaissances
auxfemmesexposéesaurisqued'avoirunenfantetdecefaitéliminelesfluctuationsdutauxbrutdenatalitéduesâl'importancerelativedesfemmesde13
m49ansmaisrestentsensiblesauxfluctuationsconjuguéesdelavariation&
chaque
fige
delarépartitiondesfemmesstdeleurfécondité.
1.2.1.-TAUXOLOBALDEPBCONDITBGENERALPARZONED'HABITAT i
Lascalculsdonnentlesrésultatssuivantsdestauxglobauxde
féconditéparsonsd'habitat.
- 117
-
TABLEAU 54; Tauxglobaux de fécondité générale par zone d'habitat
URBAIN
DESIGNATION
Naissances
226 194
46,571
252,856
Effectif desfemmes
ENSEMBLEMALI
RURAL
272765
1 251 693
i 504549
180,7
181,3
de 15à49ans
184,2
Tauxglobal de fécondité
générale %o.
Lesrésultats confirment lefaitque lanatalité soitplus
élevée enmilieuurbain.ILsmontrent également que l'écartduniveau•. de natalité
entrelesdeux zonesestfaible.
1.2.2 -Tauxglobaux deféconditégénérale parrégion:
Le tableau 55fournit le tauxglobaux de fécondité générale
parrégion.
TABLEAU 55:
Taux globaux de fécondité générale par région
DESIGNATION
KAYES
KOULIKORO SIKASSO
SEGOU
MOPTI
Naissances
32473
40809
47 98&
47830
47533
Effectif des
212556 216152
241357
246350 274330
TOMBOUCTOU G A O
DIST.BAMAKO
22145
16017
17970
122825
91 813
98 968
180,3
174,5
181,6
femmesde
15à49
ans
Taux glo-
152,8
188,8
198,7
194,2
173,3
balde
fécondité
généraleïo
Le tableau confirme que larégion deKayespossède leniveaude
natalité leplusbas etqueSikasso estparmilesrégions ayant leniveaude natalité
leplusélevé.
En calculant lestauxglobaux de féconditégénérale à1'intérieur
desrégionsonobtient le tableau 56.
L'examen dutableau 56confirme une foisdeplusle phénomène
observé autableau513,àsavoirquedanslesrégionsdeMopti,Sikasso etGao,le
niveaude lanatalité est plus élevé dansles zonesurbaines quedans les zones
rurales.
118
1.3.-TAUX DEREPRODUCTION :
Bienquele taux globalde féconditégénérale fournissent plus
d'information que letaux brut de natalité,il ne suffit pas àfaire apparaître
le taux auquel lapopulation sereproduit.Pour connaître cedernier taux,on doit
avoir uneestimation dutaux auquel lapopulation remplace sacapacité dereproduction c'est-à-dire uneestimation delamesure danslaquelle lesfillesqui
naissent pourront remplacer lesmères dumoment.Cettemesure est le tauxbrut de
reproduction (TBR ).En tenant compte dufaitqu'uncertainnombre de femmes
décèdent avant lafinde lapériode de fécondité etqu'un certainnombre de filles
neparviennentmême pasaudébut decettepériode,onmet aupointunemesure
quicombine les taux de fécondité et demortalité appelée taux net dereproduc-v
tlon (TNR) .
Les données démographiques relatives àlafécondité fournies par
lerecensement de lapopulation duMalideDécembre 1976 sont très sommaires
etnepermettent pasd'obtenir une idéedel'ordredegrandeur des taux dereproduction.On peut cependant avoir une idéedeleur niveau par le "rapport enfants
femmes" (REF )obtenu endivisant l'effectif totaldes individus demoins de5
anspar le nombre de femmes enâgedeprocréer.
e
Commedanslesrecensements onconstate souvent une sous-estimation,parfois notable,dunombre d'enfants demoins de5ansrRELE afaitdes
ajustements,et aabouti àunREF dont les facteurs sont décalésde5ans:
Enfants de5à9ans
REP -,
Femmes de 20à54 ans
_
J
vu
pn
O
00
oo
2
œ
5
PS
OV
Ov
.
—
o
..
o
Z
<r
-d-d
Ov
vO
soH
—
.
CN.
en
rt
00
00
O
p
o
H
-d-
•
—
—
a
p
l-l
-33
00
«.
r~
•
CM
!
,J
-»-£
M
H
P-3
§
Pu
O
zl - l
•
<t
CN
r^
m
CM
CN
•J
ov
r^
PS
st
zH
<
m
vo
00
O
VD
vD
00
%
o
o
u
PM
W
rl
tn
t\
O
M
O
PS
P
U
H
PS
n
x w
oo
m
—
CN
»—>
en
•—•
m\
<t
00
p
PS
ov
O
•J
OT as
OT
<!
U.
M
P
PS
z
M
-4,
OT
vO
o
«
O
i*.
t —
»—•
r*.
Ov
.—<
m
cn
m
m\
vO
Ov
CM
2
œ
5
PS
z
H
<!
g
•J
m
CN
2
p
O
O
a
-4.
«t
OV
oo
.
^-J
6
•—•
oo
OV
O
r-.
OT
U
S-1
-«J
i
PS
—
—
Z
oo'
H
vD
-«J
~-*
—•
o
e\
ON
en
CM
CN
!
z
o
H
CO
CU
H
u
im
CH s t
CO /CO
CU
3
cCO
CO
•a m
— w
-H
H
co
•i-l
O
OT
W
O
•H
Zrt
44
O
CU
«
w
CM
Cd
C
co rt
eu
-d
m
eu
S
^^
-d-
cn
r^
r^
-d-
en
ov
r-»
.*
ov
cn
oo
^^
vO
o
CN
(M
S
p
\cu
. «w eu
rH
eu rt
•a r l
\<u
i-i
ci
ja
o
e
\CU
00o
i - i MU B-î
6 0 4->
•H
T3
a
c
en o
o
cH
z
o
H
H
m,m
^^
*—*
O
Ov
—
. •
~->
P
~
oo
l
00
Ov
Z
o
H
OT
W
-clin
-*
en
M
-at
ov
oo
CN
oo•
M
-4.
3
r-.
ov
r »*
m\
r-.
«a
m
r»
*—*
\cu
i
oo
CM
en
vO
e\
6
a>
CM m
«
,
o
00
vO
Ov
vO
vD
m
PS
r»
ov
O
cn
vO
cn
m
M
OT
<
M
rt
O
«.
OV
Ov
cn
z
*—
cn
r-.
<t
r*.
H
m
—
o
r-»
rt
.
Ov
CM
(J
O
PS
CM
-vsOt
!
O
~—
v O.
-#
CM.
-tf
iJ
vO
OV
vO
CN
en
rt
O
g
o
CM
O
co
Z
w
o
w w
Q
W
en•*
oo.
OV
P
Pu
CM
oo
CM
o
W
z
w
e>
w
H
O
ov«.
vO
r*
m.
<r
rt
PS
p
oo
m
.
m•
«4.
S
r^
VD
CO
CU
«M CU
' i—1
eu rt
-d-
"O
H
eu
a
S -d
/rt
.-i
\<u
C
rt
co
m co
— C
. ci
eu
ta
ja
C0
CM
co • H
• H 4J
CJ
CU
CM
CM
rt
Z
^..
W
C0
eu
B
ci soi
0O9
o
i - l \<U M >
0 0 *H
•rt
s^
rt o
H O
- 120
ILatrouvéquepourunniveaudemortalitédonné,ilexisteunerelatio
linéaireentreletauxdereproductionetlerapportenfantsfemmes.
Laméthodepermetd'obtenir uneestimationsuffisammentprécisedes
tauxdereproductionenconnaissantl'espérancedevieàdixansprès.
LaméthodeappliquéeauxdonnéesfourniesparlerecensementduMali
deDécembre1976donnelesrésultatsci-après:
1.3.1:Tauxdereproduction parzoned'habitat:
Lestauxbrutsdereproductionetlestauxnetsdereproductionpar
zoned'habitat sontfournisci-dessus.
TABLEAU57.- Tauxbrutsdereproductionettauxnetsdereproductionparzone
d'habitat.
• - -
DESIGNATION
URBAIN
eo=58,8ans
Enfantsde
5à9ans
163481
Femmesde20
205329
RURAL
eo=46,4ans
.811642
1069319
—
—
—
-
.
—
—
1
ENSEMBLEMALI
eo=48,2ans
975123
1274648
à54ans
REF %o
796
759
765
TBR
2,92
2,99
3,01
i
x.'N
2,48
2,18
2,20
!
1
i
!
ILressortdelalecturedecetableauqu'àl'Issuede
leurvieféconde, 100femmesseraientremplacéesen1976par248femmesen
milieuurbain,218femmesenmilieurural220femmespourl'ensemble duMali.
Onpeutdoncdirequ'auMali lepouvoirderemplacementdesgénérationsest
plusélevéenmilieuurbainqu'enmilieu.ruralàcausesansnuldouteduprogrès
sanitaireetparticulièrementdel'hygièneplus.importantenville,qu'encampagne.
121
1.3.2.TAUXDEREPRODUCTION PARREGION;
Lecalculdestauxdereproductionparrégiondonnelesrésultats
dutableauci-dessous.
TABLEAU 58 ; Taux dereproduction et-iaux netsdereproduction par
région.
DESIGNATION
Enfantsde
5 à9ans
Femmesde
20à§4ans
REP %o
T BR
TNR
f
jRAYBS
) eo=53,2
;
MOPTI TOMBOUC-
KOURIKORO SIKASSO
SEGOU
eo=48,7-. £0=53,9
ans
eo=46,5 eo=38, TOU
99
eo°39,
9ans
G,A0
DIST.BKO
eo=51, eo=63,4ans
3
135,975
145931
183045
188193
156225
67204
54046
62504
161705
183012
202924
209453
238165
105830 77212
77438
902
803
656
700
807
853
797
3,36
3,14
3,55
3,16
2,77
2,46
2,29
2,60
2,31
1,69
635
2,68
1,6c
ILapparaît quelepouvoirderemplacement desgénérations
féminines estplusbas danslesrégionsdeTombouctou,MoptietGao.Ce
qui témoigned'unemortalité plusélevéedanscesrégions.-
2,75
2,97
1,04
2,52
-
LA MORTALITE :
122
C H A P I T R E
- 2 /
Depuisl'enquête démographiquede1960-1961etlesperspectivesfondées
surcetteenquête,aucuneestimationnationalen'avaitétéfaitepourdéterminer
unindicequelconquedemesuredelamortalitéauMali.
Leniveaudemortalitédéterminéparl'enquêtedémographiquedeI960
étaitseulementunindicateurd'ordredegrandeur.Aneconsidérerqueletauxde
mortalitéinfantile(environ 121 %o) l'ontrouvaitquelamortalitéétaitàl'époque
largement aous-estiméesiontenaitcomptedelavaleurdecetindicedansles
paysvoisins.
IL fautremarquerquepourobtenirdebonsrésultatsdanslesprojections,lesdonnéesdebasedoiventêtrecorrectesetleshypothèsesdetravail
assezplausibles.Pour lecasparticulierduMalil'onnepouvaittirerquedes
indicesgrossiersdemesuredelamortalitécarlasituationdebaseétaitmal
connue.
Néanmoinsdesperspectivesontétéfondéessurcesdonnéespourestimerannuellementlestauxdemortalitépargroupesd'âgesjusqu'en1973.Dèslors
aucuneestimation,niaucuneopérationdecolecten'aétéenvisagéejusqu'endécembre:
1976datedupremierrecensementdémographiquedupays.
2.1.LESDONNEESCOLLECTEES:
Enmatièredemortalité,cesontlesnaissancesetlesdécèsenregistrésaucoursdesdouzederniersmoisayantprécédélerecensementquiontservi
ànotreévaluation.Endécembre76,1apériodedurecensementacoïncidéavecla
fêtedetabaski,unedateinoubliablepourlesmusulmansdupaysquiconstituent
lamajeurepartiedelapopulation.Laquestionposéepourreleverlesdécèsayant
été:"yat-ileudesdécèsdansceménagedepuislafêtedetabaskipassée7"Si
laréponseétaitoui,lesdécèsdéclarésétaientclassésparsexe,ensuitel'âge
audécèsdesintéressésétaitdemandé.Lesrelevésdedécèsétaientfaitsaprès
ceuxdesnaissancestoutenpréparantpsychologiquementleChefdeménagesurle
faitquelamortestunévénementmalheureuxquinedépendquedeDieutoutcomme
lanaissancequiestunévénementheureux.
123
IL fautremarquer qu'entre deux fêtes de tabaski ily aàpeu près
une annéecivilemoins douze jours.Si l'effet de télescopage selimite uniquement
à cepetit racourcissement.de lapériode deréférence,les données collectées
seraient quasiment parfaites.Malgré toutes lesprécautions prises,d'autres lacunes liées àlaméthodologie peuvent persister aupoint de nuire àlabonnequalitédesdonnées observées.Le recensement démographique dedécembre 1976 étant la
première opération dugenre réalisée dans le pays,il est tout indiqué d'en tirer
lemaximum d'enseignement envuedemieux préparer une prochaine opération scientifique.
A l'annexe duprésent document on trouvera parrégion administrative
etpar type d'habitat.
- larépartition par sexe etpar âge des décès survenus aucoursde l'année
- larépartition par sexe etpar âgede lapopulationmoyenne.
2.2.Lamesure de lamortalité :
2.2.1.Les indices évalués;
Les principaux indices calculésàl'aide desdonnées observées(sans
aucun ajustement)quenous présentons sont lessuivants :
- letauxbrut demortalité noté (TBM )est lerapport desdécès enregistrés
au coursde l'année àl'effectif moyen delapopulation tousâges confondus.Cet
indiceest facilement calculablemais estbeaucoup influencé parla structure
par âge delapopulation.C'est unmauvais indicede comparaison.
- Letauxdemortalité infantile est l'effectif desdécèsdemoinsd'un anenregistrés aucoursd'une année civiledivisé parl'effectif desnaissances vivantes
enregistrées au coursde lamême période.IL est noté (TM I) .
- Lequotient demortalité infantile noté (l.Q.O.)estlaprobabilité de déceler
avant d'atteindre le 1er anniversaire de lanaissance.Quand lamortalité ne varie
pasbeaucoup d'une génération âlasuivante,lequotient demortalité infantile
est trèsvoisins du taux demortalité infantile.
Dans leprésent document l.Q.O aété déterminé àl'aide dutaux de
mortalité àzéro anpar la formule liant (a.m.x.)à ( a.q.x.).
- 124
-Lequotientdemortalitéjuvénileoulaprobabilitédedécéderentrele1er
anniversaireetle5èmeestnoté4.q.l.
-Letauxàzéroannotél.M.o.
-L'espérancedevieàlanaissanceestapproximativement laduréedeviemoyenne
desindividusd'unepopulation.Cet indicerésumeleniveaudelamortalitégénérale
c'estunefonctiondelatabledemortalité;ilestnotée(0).
TABLEAU59: LesprincipauxindicesdemortalitéauMali(année1976)
INDICES
SEXE
(M)
SEXE
(F)
TOTAL
TEMen %o
19,46
16,87
18,13
tmien %o
131,29
111,41
121,62
l.q.o en %o
144,76
119,47
132,31
!.m.oen %o
160,31
129,53
144,97
4.q.l %o
156,41
147,16
151,78
46,91
49,66
48,20
e(o)enannée
Enplusdecesindices,lestablesdemortalitéontétéconstruites
pourl'ensemble dupays,le
raileu
rural,lemilieuurbainetpourchaquerégion
administrative.
Pourmieuxcomprendretouscesindicateurs,ilfautfaii-euneanalyse
oarâge,parsexe,partyped'habitatetc..
-
125
TABLEAU60a: Tabledemortalité1976-EnsembleduMaliSEXEMASCULIN
aq
AGE(x)
amx
x
aLx
160 308 100000 90301
144 760
0
BX
5.Rx,X+4
Tx
0 790956+
4690
906
46909
l
ex
1
156 407
43 832 85524
305177
0 895477+
4600
605
53793
5
36 569
7 450 72147
354142
0 972369
4295
428
59537
10
18 355
3 705 69509
344356
0 981859
3941
286
56702
15
17 923
3 617 68233
338109
0 981231
3596
930
52715
20
19 630
3 965 67010
331763
0979981
3258
821
48632
25
20 414
4 125 65095
325122
0 977032
2927
058
44555
30
25 574
5 181 64354
317655
0973273
2601
936
40432
35
27 910
5 661 62708
309165
0966108
2284
282
36427
40
40 047
8 173 60958
298686
0 958699
1975
117
32401
45
42 608
8 707 58517
286350
0 948058
1676
431
28649
50
61 692
12 731 56023
271477
0933468
1390
080
24812
55
71 690
14 871 52567
253415
0909670
1118
604
21279
60
110 409
23 372 48799
230524
0882643
865 189
17730
65
125 168
26 705 43411
203470
0839335
634 665
14620
70
201 241
44 751 37977
170780
0 794085
431 194
11354
75
211 767
47 369 30335
135614
0779240++4
260 415
8585
78 124 23911
124801
0000000
124 801
5219
80
1000000
i
+5Pnaiss,
!
++5P0-4,
+++T(80)/ T(75)
126
TABLEAU 60b SEXE FEMININ
AGE(x)
aq x
amx
SX
a£x
5 P X ,x+4
Tx
ex
0
119 469
129 528
100 000
92 234
0 817 366+
4965911
49659
1
147 160
40 948
88 053
316 448
0 903 475++
4873677
55349
5
33 243
6 761
75 095
369 235 0 975 266
4557228
60686
10
15 932
3 212
72 599
360 102 0 981 488
4187993
57687
15
21 134
4 272
71 442
353 436
0 977 644
3827891
53580
20
23 603
4 777
69 932
345 534 0 975 005
3474^56
49683
25
26 421
5 355
68 282
336 898
0 969 953
3128921
45824
30
33 770
870
66 478
326 775
0 966 979
2792023
42000
35
32 247
6 555
64 233
315 985
0 964 385
2.46?248
38380
40
39 096
7 975
62 161
304 731
0 961 991
21*9264
34576
45
36 877
7 514
59 731
293 148 0 957 255
1844533
30881
50
48 838
10 012
57 528
280 618
0 948 094
1551384
26967
55
55 132
11 339
54 719
266 052
0 929 564
1270767
23224
60
86 633
18 111
51 702
247 312
0 907 475
1004715
19433
65
98 977
20 826
47 223
224 430 0 879 061
757-»Q2
16039
70
145 315
31 340
42 549
197 287
0 843 972
532972
12526
75
170 178
37 201
36 366
166 358
0 504 422+++
335685
9231
80
1000000
61 813
30 177
169 327
0 000 000
169327
5611
+ 5Pnaiss,
-6
++.5 P 0-4
+++T (80)7t#$^#* V ''
127
TABLEAU 60c:ENSEMBLEDES2SEXES
AGE(x
aqx
amx
sx
aLx
144 967 100 000
5Px.x+4
Tx
ex
91 268 0 803991+
4819
965
48200
86 769
310 728 0 899439++
4728
697
54497
7 109
73 599
361 571
0 973790
4417
969
60027
17181
3 466
71 029
352 094
0 981619
4056
399
57109
15
19601
3 959
69 809
345 622 0 979303
3704
305
53064
20
21814
4 411
68 440
338 469 0 977176
3358
683
49075
25
23857
4 829
66 947
330 743
0 973074
3020
214
45113
30
30071
6 106
65 350
321 838 0 969907
2689
471
41155
35
30115
6 115
63 385
312 153 0 965246
2367
634
37353
40
39538
8 067
61 476
301 304 0 960277
2055
481
33435
45
39917
8 146
59 046
289 335 0 952542
1754
177
29709
50
55312
11 377
56 689
275 604 0 940320
1464
842
25840
55
64304
13 288
53 553
259 156 0 919285
1189
238
22207
60
98254
20 666
50 109
238 238 0 894850
930 082
18561
65
112798
23 908
45 186
213 187 0 859678
691 843
15311
70
171345
37 480
40 089
183 273
0 819599
478 656
11940
75
191330
42 314
33 220
150 210 0 491474+++
295 383
8892
69 333
60 864
145 173 0 000000
145 173
5404
0
132308
1
151781
42 384
5
34924
10
80
1000000
———
+5Pnaiss.
++5P0-4,
+++T(80)/
(75)
128
2.2.2-LATENDANCE PASSEEDELAMORTALITE:
TABLEAU 61-.Evolution desindicesdemortalitédéI960 à1976
! - ' •
ANNEE
INDICEDEMORTALITE PARSEXE
•
v.S REFERENCE
1976
I960
SM
TBMEN %0
SF
TOTAL
SM
T M I E N %O
SF
TOTAL
SM
e(O)enannées
SF
TOTAL
•
i
30
19,46
27
16,87
29
18,13
125
122
131,29.
123
121,62
34
46,91
36
49,66
35
48,20
111,41
• - -
' •
—
—
De I960à1976,1atendance àlabaissedelamortalité est assez
nette aux âges supérieurs à5ans :le tauxdemortalité infantile estsensiblementrestélemême qu'enI960 (123 %o contre 122 %o ) ; letauxbrutdemortalitéabaissé de 33 %ol'espérance devie àlanaissance a.augmenté,d'environ
38 %.La différence constatée entre les niveaux demortalité ne serait certainement pasaussiimportante si lesdeux opérations decollecte' étaient..de_m~eme
nature.IL faut signaler quelesdonnéesdei960sont issuesd'uneenquêtepar
sondagependant quecellesde1976sontdesdonnéesderecensement.On peuttout
demême affirmer quelamortalité asubiuncertainrecul.Cerecul pouvant être
enpartie expliqué parlesnombreuses actionsmenéesenmatière desantédans
lepaysdepuis l'indépendance.
i
129
De l'indépendance (i960) à nos jours, le service national de santé a
connu un grand essor tant au niveau de la formation des cadres,qu'au niveau de
l'amélioration de l'infrastructure sanitaire •IL opère dans deux domaines bien
distincts :
- un domaine d'action fixe: la médecine curative
- un domaine d'action mobile: la médecine de lutte contre les grandes
endêmiet:ot do privantl>i dojaaladloa quarantenaires (fièvre jaune,méningite,
rougeole etc
).
En plus .du service national de santé, il existe un secteur sanitaire
para-étatique appartenant à :
- l'Institut National de Prévoyance Sociale (INPS )qui a réalisé à travers le
pays 12 centres médicaux inter-entreprises (CMIE ).IL s'agit d'unités bien
équipées et fonctionnant avec un personnel médical mis en position de détachement
par l'Etat auprès de l'INPS et une partie recrutée par l'Institut.
- La pharmacie Populaire du Mali :l'unique Cabinet Médical de la Pharmacie
Populaire est implanté à BAMAKO.IL est lui aussi bien équipé et dispense une
médecine de qualité à ceux qui ont le moyen de se la payer.
TABLEAU 6 2 . - Quotients de mortalité infantile etjuvénile en %o
REGIONS
»
SEXE MASCULIN
l.q;0. 4.q.l.
SEXE
1.q.o.
FEMININ
4.q.l.
ENSEMBLE
1.q.0.
4.q.l.
98,53
133,64
84,16
127,48
91,56
130,46
KOULIKORO
156,54
130,43
125,31
124,40
141,11
127,42
SIKASSO
138,04
99,10
114,03
93,65
126,20
96,34
SEGOU
172,74
174,92
136,51
161,23
154,82
168,02
MOPTI
194,63
254,55
167,02
241,68
^180,94
248,16
TOMBOIK:TOIT
152,80
220,81
123,84
208,50
138,35
214,70
GAO
102,68.
97,19
85,42
89,95
94,28
93,59
BAMAKO
73,94
80,41
55,81
76,58
65,18
78,60
URBAIN
91,04
107,64
73,42
106,45
82,82
106,61
RURAL
155,74
165,90
128,84
155,02
142,49
160,45
ENSEMBLE
144,76
156,41
119,47
147,16
132,31
151,78
KAYES
_ _ _ —
• •'
—
130
2 3.LAMORTALITESUIVANTLESEXEETL'AGE /
2 3^-LAMORTALITESUIVANTLESEXE:
TABLBAU 63- Quelques indicesdemortalité suivant lesexe
NIVEAUGEO-
e(0)enannées
TEMen %o
GRAPHIQUE
SM
SP
SM
SP
BAMAKO
61,47
66,36
9,25
7,52
73,94
55,81
URBAIN
57,46
60,90
12,12
10,41
91,04
73,42
RURAL
45,07
47,77
20,95
18,16
155,74
128,84
ENSEMBLE
46,91
49,66
19,46
16,87
144,76
119,47
l.q.o .en %o
SM
SP
.Lasurmortalitémasculine tousâgesconfondus.
Letrait dominantdelamortalité suivant lesexeestlasurmortalité masculine
tousâgesconfondus.Cephénomèneestgénéral àtouslfcs niveaux:c'estlemême
constat àl'échelle nationale,urbaineoururale.Les Indicesdutableau63confirment queducôtémasculinqueducôté féminin.Ce faitn'est seulement pasparticulierauMail,on leconstated'ailleurs defaçonplusmarquée danslaplupartdes
populationshumainesoùlamortalitéaétésérieusementétudiée.Lesralsonpde
cettesurmortalitémasculine ne sontpaspartout lesmêmes.
Danslecasparticulier duMail,en dehorsdesraisons biologiques
quel'on peutévoquerpour expliquer léphénomène.,ilyaaussidescausesliées:
- àl'activité économique:lesactivités exercéesparleshommesdansleurvie
activesont àquelquesexceptionsprèspluspéniblesquecellesexercéesparles
femmes; ilssontdecefaitplussoumisaurisquedemortalité.
-Auxhabitudes deconsommation: l'alcool,letabac,le théetd'autres stupéfiants
sont considérés commedesfléaux sociaux parl'effetsansdoutenéfaste qu'ils
peuvent avoir surlasantédelapopulation.Or enRépubliqueduMali,l'on peut
affirmer sanssetromper,quelaconsommation decesproduitsestbeaucoup plus
courantedansleshabitudesdeshommesquedesfemmes.
-131
LESACCIDENTS:
Toutesproportionsgardées,lesaccidentsinterviennentpourenviron
3,5 %danslescausesdedécès(l).Maisl'intensitédecephénomènevarie
suivantlesexe;ilestrelativementplusélevéauniveaudelapopulation
masculine :lesaccidentsprovoquent4,2?desdécèsdusexemasculincontre
seulement 2,8%desdécèsféminins.
Cesaccidentssontdenaturetrèsvariée:accidentsdevéhicules,blessures
desourcesdiverses,suicides,morsuresdeserpentsetc..
2.3-2.LAMORTALITESUIVANTL'AGE:
Lesdécèsd'enfantsdemoinsd'unanpeuventseclasserendeuxcatégoriesdedécèsselonlescauses:
i-lesdécèsendogènesliésàdescausesantérieuresàlanaissance,généralement
dusàdestareshéréditaires,àdesmalformationscongénitalesouconsécutifs
auxtraumatismescausésparl'accouchement;
ii-etlesdécèsexogènesliésàdescausesimputablesaumilieuoùvitl'enfant.
L'intérêt d'unetelledistinctionestqu'ellepermetd'isolerapproximativementdelamortalitéinfantile,lapartdelamortalitéinfantileexogène
quel'onpeutthéoriquement supprimer :ilsuffitdepréserverl'enfantdes
causesexogènes.
Unebonneappréciationdecetteestimationestdonnéeparlaméthode
miseaupointparJeanBourgeoisPichatquinécessiteaumoinslaconnaissance
desdécèsinfantilesclassésparmoisd'âge.
L'application decetteméthodeauxdécèsinfantilesdurecensementde
décembre1976duMaliapermisdedéterminergraphiquementlesdeuxcomposantes
delamortalité.LesrésultatsfigurentdanslestableauN*66.
(1)ExpériencemalienneenmatièredesoinsdeSantéPrimaires-DNSP-AS(1980)
(2)-EtyatNutrUlonnel etPolitiquedeSatisfactiondesbesoins
DjibrilSemega-Seminairesurlespol.dePop.22-26Mars1983-BKO
(3)-AnnuaireStatistique1976-DNSI
- 132
TABLEAU 64:
LemodèledeJeanBourgeois-Pichatpourladéterminationdela
MotalitéEndogèneetExogène(EnsembleduMali-1976 )
n+
Ageenmois
n+
enjours
x=3
log(n+l)
y=DécèsCumulésparâgen(+)
S(m)
S(f)
ENSEMBLE
01
32
3,41
8678
6298
14976
02
62
5,76
10472
7.654
18126
03
92
7,57
11620
8733
20353
04
122
9,08
12948
9803
22751
05
152
10,39
13741
10566
24307
06
182
11,54
14412
11240
25652
07
212
12,59
15529
12224
27753
08
242
13,55
16228
12822
29050
09
272
14,43
17045
13577
30622
10
303
15,28
17586
14076
31662
11
334
16,07
18018
14466
32484
12
366
16,85
18397
14776
33173
»• Cesdonnéestiennentcomptedesnondéclarés.-
133
Leséquationsdesdroitesdesmoindrescarréssont:
-Pourlesexemasculin
Y=740,12483x+6136
avecuncoefficientdecorrelationlinéairer=0,99894
-Pourlesexeféminin
Y=656,62728x+3883
avecuncoefficientdecorrelationlinéairer=0,99868
-Pourlesdeuxsexesréunis:
Y=1396,75211x+10019
avecuncoefficientdecorrelationlinéairer=0,99890
Ainsiàpartirduvolume desnaissancesetdesdécèsdemoinsd'unan
oncalculelestauxdemortalitésendogèneetexogène.Cesdonnéessontportées
dansletableausuivant:
TABLEAU65-CALCULDELAMORTALITEENDOGENEETEXOGENE
DESIGNATION
Décèsendogènes
Décèsexogènes
Décèsinfantiles
S (M)
ENSEMBLE
S(F
NOMBRE
TAUX %o
NOMBRE
6136
43,789
3883
29,275
10019
36,731
12471
88,997
11064
83,416
23535
86,284
l 607
132,786
149*»7
112,691
33545
122,981
18397
131,287
14776
111,402
33173
121,618
p
NOMBRE
TAUX %o
TAUX %o
ajustés
Décèsinfantiles
observés(+)
Naissancesdes
140128
132637
272765
12derniersmois
+Cesdonnéestiennentcomptedelarépartitiondesnondéclarésenâge.-
- 134
TABLEAU66.Lescomposantesdelamortalité infantileMali76
TMI EN %o
S E X ES
MASCULIN
—. ...._
FEMININ
TOTAL
Endogène
43,8
29,3
36,7
Exogène
89,0
83,4
86,3
Ajusté
132,8
112,7
123,0
Observé
131,3
114,4
121,6
Cettedécompositionrévèlequelagrandedifférenceentrela
mortalitéinfantiledesgarçonsetcelledesfillesrésideprincipalementdansles
causesendogènes.Cettedifférenceestexpliquéeà72 %parlescausesendogènes.Le
faitquelamortalitéendogènesoitplusélevéechezlegarçonpeuts'expliquer par•
l'existence d'unecertaine "résistance"ouimmuniténaturellebeaucoupplusélevée
chezlafille.
ILaétésoutenuquecettemeilleurerésistancenaturelledesfilles
seraitliéeàdescausesbiologiques.
Quantàlamortalitéexogène,c'estellequiexpliqueleniveau
élevédelamortalitéinfantile;sapartrelativeestde67 %chezlesgarçons
contre74 %chezlesfilles.Cefaitestpropreauxpaysàmortalitéélevée.ILsuffiraitdanscecasd'unediminutionimportantedelamortalitéinfantileexogène
pourréduiredeplusdelamoitiélamortalitéinfantiletotale.
Remarquonsquedanslespaysàfaiblemortalité,lamortalité
infantileexogènen'estpasloind'êtrenulle.Cerésultatnepeutêtreobtenuau
Maliqu'auprixd1cationssanitairesdegrandesenverguresetdel'éducation dela
population.
(+)Voirledétailenannexe
(++)LamortalitéselonlescausesdedécèsàN'DJAMENA :essaid'analysepar
NassourG.OuaidouMai 1978.
135
ORARIKgJE 22. t Distribution des deoôa infantiles, selon l ' â g e * décès
Bchelle Bourgeois-Piohat»
Docés
Ooouléa
(1000)
34
30
.»
20
10
08
06 i
04
02
00-
1
f
—i
8
»
i
9 10 11 12
Dorée i. en mois
X. l o g ^ n +î)
aveo n en jeun»
-
136
-
4.2.4.MORTALITE JUVENILE:
Suivant les indices (quotients demortalité)qui ont été calculés
des données brutes durecensement,il ressort que lamortalité juvénile(mortalitê
entre 1-4 ansrévolus)est plus élevéeque lamortalité infantile(mortalité avant
1 an exact).Les 2ème et 3èmerégions administratives du pays pour lesquelles le
phe-.-Mjeneinverse est constaté seraient peut-être des exceptions ouque le fait ait
été seulement observé en 1976 de façon conjoncturelle dans cesdeux régions sur
sept.
Pour l'ensemble desdeux sexes àl'échelle nationale,lequotient de
mortalité juvénile est de l'ordrede 152 %ocontre 132 %opour lequotient demortalitéjuvénile.
Cette observation répond àl'uneoul'autredes deux alternatives
suivantes :le phénomène observé est soit apparent,soit réel.
Sile phénomène observé estunphénomène fictif,alors la surmortalité
juvénile serait le fait desmauvaises déclarations d'âges et desomissionséventuellesdedécès précoces.L'erreeur ainsi commise serait dans ce casprécis,significative pour lesdécès avt-ourde0 et 1anrévolud'unepart et ceux autour de 4et5
ans révolus d'autre p:.rt.
Sipar contre le phénomène enquestion est bienun phénomène réel,
lasurmortalité juvénile trouverait plusieurs explications parmi lesquelles:
- larougeole :endémique en zone urbaine et épideraique en zonerurale,elle est
considérée comme lapremière cause de décès avec environ 16,1 %del'ensemble des
décès.Le fait leplusremarquable est qu'elle participe de façon très significative
à lamortalité des jeunes enfants où elle cause 37,2 %desdécès qui surviennent
entre 1et 4ans.
- Lepaludisme :traîneprécédemment indiqué,cettemaladie touche l'ensemble du
terriroire et fr-ap-.elapresque totalité de lapopulation.Environ 500000 cas sont
traités tous "es ans.Avec environ 3500décès par anreprésentant 13,1 %desdécès,
lepaludisme est considéré comme ladeuxième cause demortalité dans les formations
hospitalières (1).Cette endémie coûterait également àchaque personne active 15
à 45 jours d'inactivité paran.
- 137
-Lesinfectionsbroncho-pumonaires :ellesviennententroisièmepositiondescauses
demortalitéavec11,9 %desdécès.
-Letétanos:ilaffectesurtoutlesenfantsde0à4anaetestconsidérécommela
huitièmecausededécès.
-Lesevragequiintervientgénéralementaucoursdela2èmeannéedelaviede
l'enfant etquientraineleplussouventdesmaladies infectueusesounutritionnellesgraves.
-Lamalnutritionl'unedesprincipalescausesdemortalitédesenfantsdemoins
de5ans:engénérallaplupartdesdécèsdecegrouped'âgedusàlamalnutrition
surviennentaprèslapremièreannéedeviedel'enfant audelàdelaquellelelait
maternel
devient insuffisantpourunealimentationéquilibrée.Aussi,lerégime
alimentairedel'enfant aprèslesevrageesttrèssouventincompletetmalcontrôlé.
AuMali,lamalnutritionaffecteprèsde30 %desenfantsdemoinsde
15ans.Enoutrelesrésultatsdesenquêtescliniquesontrévélédescasdemalnutritionprotéino-énergétique parmilesenfantsdemoinsde5ansquandbienmêmel'on
setrouvaitenpérioded'abondance des.denréesalimentaires.Lesstatistiquesdisponiblesattestent-qu'elleestlacausede5,5 %desdécèsdecegrouped'âgeoùla
populationjuvénile(celleâgéede1-4ans)seraitlaplusvulnérablecarlamalnutritionatteintsonmaximumd'intensité aumomentdusevrage:selonlesspécialistes
enlamatière,lamalnutritionprotéino-énergétique estsouventconsécutiveau
sevrageprécoceetbutaid'unepart,àlarougeoleetauxdiarrhéesd'autrepart.
ILestmêmeadmisselonlesmêmessourcesqueprèsde40 %desenfants
de1-4ansprésententdessignesdecarenceglobaleetprotidiquequivontdela
simplepertedepoidsavectroublesdigestifsauxsignespatentsdekwashiorkor•
modéréougrave.
2.5.LAMORTALITEENTRE15à45ANS:
Lesindicesdemortalitéprésentésautableau63montrentunschema
trèsgrossierdeladifférencedemortalitéentresexes(surmortalitémasculine).Les
conclusionsnesontpluslesmêmessil'onanalyseleproblèmeplusendétail.La
surmortalitémasculineseconfirmeauxgroupesd'âge0-4 ans;5-9ans;10-14ans
et45ansetplus.De15à45ans,lasurmortalité féminineestnettementmarquée.
Cen'estpasunfaitduhasard sicettesurmortalitéfémininecorrespondàlapériode
fécondedesfemmes.Cephénomènesansdouteréelestenpartiedûauxmaternités
nombreusesetrapprochéesquiaffaiblissentl'organisme delafemme.
- 138 - '
GRÂEBÏgjE 23 t Quotients de Mortalité selon l e sexe, l'Age et l à zone de résidenoe.
a«x
G-.)
250
KALIHJRAL
150
J 1
100
J/ t ' '
50
40
ft
^0kJ t
>**x/
a
* y
20
15
10
OA.
0
0
10 20
30
40
50
60 70
10 20 30
80
AGE
40
50
60 70
80
AGEE
- 139
Une autre explication decephénomène de surmortalité féminine entre
15 et 45.ans est l'existence demauvaises conditions d'accouchement: ona trouvé
selon lesstatistiques de lasanté (l)que lamortalité périnatale etmaternelle
représentent environ 5,1 %de l'ensemble des décès etque seulement 15à20 %
des accouchements sont contrôlés chaque année par les services de santé,pendant
que les80à85 %s'effectuent entre lesmains des vieilles accoucheuses traditionnelles.
La politique sanitaire devrait pouvoir tenir compte decephénomène
pour améliorer les conditions d'accouchement de lafemme sur toute l'étendue du
territoire.Le renforcement du personnel médical par des équipes dematronesrurales estune action qui s'inscrit dans ce sens.
2.6.LAMORTALITE SUIVANT LA ZONEDE RESIDENCE:
Quelque soit le sexe onobserve une surmortalité presque àtous âges
de lapopulation rurale parrapport àlapopulationurbaine.
Cephénomène est nettement mis en évidence enobservant la position
de lacourbe représentative desquotients demortalité de la population urbaine
(eu)parrapport àcellerelative àlapopulation rurale (cr).La courbe eu est
totalement située endessou de lacourbe(cr)avec des écarts très variables
suivant le sexe et l'âge.
- Concernant lapopulation féminine,cesécarts sont plus significatifs à
certains âges :lamortalité infantile et lamortalité juvénile sontrespectivement 1,7 et 1,4 fois plus élevées enmilieurural qu'enmilieuurbain: entre
10et 50ans cet écart semble se creuser davantage car lesquotients de mortalité
sont 2 fois plus élevés en milieu rural avec des points saillants entre 20-25
et 30-34.ansoù cerapport passe à2,5 et2,7.Audelàde 50ans l'on observe une
certaine constance del'écart qui est relativement plus faible que lesdifférences constatées aux autres âges (lesquotients demortalité dumilieu rural
dépassent de 30 %ceux dumilieu urbain).Entre 10et 15ans lamortalité atteint
sonpoint leplusbasquel que soit lazonederésidence pour lapopulation.
140
féminine ,quantàlapopulationmasculine,lacomparaisonprésentecertaines
particularités.Lamortalitéinfantileruraledépassede71 %celledumilieu
urbainetlamortalitéjuvénileenmilieururalestsupérieurede50 %celle
du jiilieuurbain.De5à9anslamortalitéestsensiblementaumêmeniveau;
au de\àde50ans,l'écart existantentrelamortalitédesdeuxzonesest
sensible-sentlemêmequ'onobservepourlesenfantsdemoinsde5ans.Contrairementàlapopulationféminine,lamortalitéatteintsonminimumentre10
et20ansenmilieururaletentre20-25ansenzoneurbaine.
Auxâgesadultes,particulièrement au-delàde25ans,lamortalitéest2foisplusélevéeen.zoneruralequ'enzoneurbaine ;entre
20-25anslamortalitédansleszonesestdansunrapporttriple.
Aprèscettedescription,l'onpeutaffirmerqueletype
d'habitat influenceénormémentl amortalité.Cecisecomprendaisémentcarle
monderural.manifestement leplusimportant,adesproblèmesquiluisont
propressurleplandelasanté.Ladifférencedemortalitésuivantlazone
derésidenceparaitrésulterdelaforteconcentrationdesinfrastructures
sanitairesetdupersonnelmédicaldansleszonesurbainesaudétrimentdes
--
141
Ill
GFRARHQJE 24 I OjH>txenta e e l o * l a Z04» de residence e t l ' S g e , de ohaque
—
MALIURBAIN
-> fcâLI SURAL
a«*
(*»)
SEXEFEMININ
250
A
/ ^
150
A
\
100
n
40
1
/
1
-*•
20
\\ ^
J/
\y
15
10
08
60 70
05
04
80
1
1
© 10
20
1
(*)
EHSH3BLE
DK 2 SEXES
150
100
50
40
20
15
10
08
04
10
20 30
40
50 60
1
H
80
AGE
AGE
250
1
70
80
AGE
142
2.7. LAMORTALITESUIVANTLAREGIONADMINISTRATIVE:
Lamortalitépourl'ensemble duMaliserésumeàuntauxbrutde
18/t,untauxdemortalitéinfantiledel'ordrede122 %;etuneespérancedevie
àlanaissancede48ans.Laréalité estpluscomplexequececicarcesmoyennes
nationalesvoilentlesdisparitésquiexistentàl'échellerégionale.
LaRépubliqueduMaliestdepuis1?77diviséeenseptrégionsadministrativesplusleDistrictdeBamako.Etchacunedecesrégionssuivantsalocalisationgéographiqueetsonhéritageprésentesesparticularitéssurleplan
économique,socialetculturel.
Ainsilesindicesdemortalitécalculéspourchacunedecesrégions
fontapparaîtredesdifférencesparfoisappréciablesentrelesniveauxdemortalitéetdesécartsparrapportàlamoyennenationalesouventtrèsimportants.
D'unefaçongénérale,lamortalitéestplusbassedansleDistrict
deBamako.Cettesituationpourraits'expliquer parl'encadrement spécialdont
jouîtcettevilleparrapportauxautresrégions.Bienquel'effectif decette
villenereprésenteque6,6 %delapopulationtotale,elleconcentreenviron61%
del'effectifdesmédecinset58 %del'effectif dessages-femmes.
MoptiensuiteTombouctousontlesdeuxrégionsoùlamortalitéest
plusélevée.LesrégionsdeSégouetdeKoulikorobienquen'ayantpasunemortalitédeniveaurelativementplusélevéquelesautresrégions.Cesquatrerégions,
etcen'estpeut-êtrepasunfaitduhasard,présententuntraitcommun :elles
sonttoutessituéessurlelongdufleuveNigerdansdeszonescorrespondantaux
principauxaxesdetransmissiondel'épidémie decholéra.
Cependantcesraisonsnesuffisentpasàellesseulespourexpliquer
lesdifférentsniveauxdemortalité.Lastructureparâgedelapopulationpeut
avoiruneinfluencesurleniveaudemortalité.
Pourneutraliserouéliminerceteffet,onaappliquélaméthode
delamortalitétype(Bamako )etcelledelapopulationtype(Mopti)pourcalculer lestauxcomparatifsdemortalité.Rappelonsquelechoixdecesdeuxstructurestypes(mortalitéetpopulation)estliér.ufaitquelesdeuxrégionsprésententrespectivement lamortalitélaplusbasseetlaplusélevéedenotreensemble
étudié.
143
Enappliquantlastructuredelamortalité(tauxparâge)duDistrict
de'Bamakoàlastructureparâgedelapopulationdechaquerégion,l'on
aboutitàdestauxcomparatifstoustournantautourde 9%avecdesécarts
parrapportàlamoyennetrèspeusignificatifs(voisin8dezéro).Cequi
signified'unepartqu'iln'yapasd'effetdestructureparâgedespopulationsetquesid'autrepartl'onarriveàdoterchaquerégiond'infrastructuressanitairesidentiquesàcellesduDistrict,letauxbrutdemortalité
seradel'ordrede9 %odanschacunedesrégions.ILs'agitparticulièrement
làd'unproblèmededéveloppement.
ParcontrelastructureparâgedelapopulationdeMoptiprise
commestructure-typefaitapparîtredestauxcompartifsdemortalitéqui
nesontpastrèsdifférentsdestauxbrutsobservés.Lesdifférencesconstatéesentrecestauxcomparatifssontsimplementduesàlavariationde
l'ampleurdelamortd'une régionàuneautre.Ainsinousconfirmonsquela
régiondeMoptienregistrelamortalitélaplusélevéedesseptautres
régionsdupays.-
144
2.8.APPRECIATION DELAQUALITEDESDONNEES:
Onl'a déjàfaitremarquer dansl'introduction delaprésenteétude :les
événementsdesdouzederniersmois,collectés- lorsdurecensement surlesnaissances
etlesdécès sontparticulièrement venusàbonmoment combler unecertainelacune d'informations statistiquesqui secaractérisait parunmanquegénéralisédedonnéesen
matièredemortalité etdefécondité.
Lemanquededonnéesdanscesdomainesdevenaiteneffetdesplusenplus
préoccupant dans lamesureoùl'Btat-Civll ne fonctionne toujourspasbienauMali
(saportéene selimite encorequ'aux centres urbains).
Lesseulesdonnéesdisponibles surlesquellesreposent toutes lesestimationsdepuisune vingtained'années sont cellesde l'enquête démographique de 1960-1961
quisemblent neplusrépondre auxbesoinsdesutilisateurs car,étantmaintenant assez
vieilles,voiremêmedépassées.
Lesdonnées issuesdurecensement dedécembre 1976ontfournienplusdes
indicesdémographiques nécessairespourleaestimationsdestablesdemortalitéqui
traduiront lasituationdelamortalitédumoment avantqu'une autreopérationscientifique (enquêteou recensement)nesoitentreprise surlapopulation.
L'utilisation decesdonnéesobservées,àl'étatbrut,sansaucunajustement,nécessitenéanmoins assezdeprudencecar,lesstructures parâgeobservéesen
Afriqueont toujours étéobjetsdebeaucoupdedéformations.Celles-ci liées,soit à
l'histoire desgénérations quiconstituent lapyramide,soit àl'imperfection desopérationsd'enquêtes oaderecensements(sous-enregistrement,double comptes,mauvaises
déclarationsdesâgesetc....)quisont encorepeunombreusesdanslaplupart despays,
ontpour effetdesprovoquer surlesstructures,desconcentrations oudesdéficits
d'effectifs àr^^ains âges.Les indices (taux,quotients,proportionsetc....)serapportant àce;âgespeuvent decefaitêtre sous-évalués,suivant lanaturedesdéformationssur L---.Hstructures enprésence.
Tarmilenquatre famillesdestablesdePrinceton,lemodèleNord semble
convenir lemieux auschémademortalitéau Mali.
L'exi'érance devieàlanaissance estd'environ 47anspourleshommes
et50anspourlesfeonmes.
Cecicorrespond pourchacundesdeux sexes,àpeuprès auniveau13du
moilèledemortalité "NORD "des tablesdePrinceton.Cependant,sil'on seréfèreaux
quotientsde>aortalit4parâge,ce niveau demortalitévarie suivant l'âge.
145
Lesquotientsdemortalitéobservésauxâgestrèsjeunescorrespondentauxniveauxd'unemortalitéélevéesurlestablestypes,pendantqueles
quotientsauxâgesélevéscorrespondentàdesniveauxd'unemortalitéplusbasse
Letableaun*67donneuneestimationdecesniveaux.
TABLEAU67 : Niveaudemortalitéparsexeetparâgesuivant
LemodèleNorddestablesdePrincetonpourl'ensembleduMali.
GROUPE
D'AGE
SEXE
0
FEMININ
MASCULIN
1-4
5-9
10-14
15-19
20-24
25-29
10,4 13,7
v
14,8
13,5
14,1
14,4
11,5 * 8,7 13,4
14,0
16,1
18,6
18,6
11,8
Cephénomènequi,àpriori,paraitanormalpeuttrouverune
explicationdansladifférenceprobabledestructureentrelemodèlechoisi
etlatableobservée( surmortalitélnfanto-juvénileparrapportaumodèle
etsousmortalitéauxâgesadultes).
L'ampleurdecesfluctuationsnepermetpasl'adoption dumodèle
norddansl'ensembledesajustementsqu'onestimeacceptables.Aprèsplusieurs
testsltîstablesdeBrassetdeLedermanontétéretenuesàceteffet.
- 146
-
2.8.1.AJUSTEMENT DELATABLE DEMORTALITE/
- LESMODELESUTILISES/
a)LEMODELE DEBRASS
Le système de tables typesdeBrass est fondé surle principe d'unerelation linéaire entre les logitsdes quotients demortalité(de lanaissance à
l'âgex)dedeux tables.Lemodèle part d'une table deréférence àpartir de
laquelle des tables typespeuvent être construites comme suit:
Y (X)théorique =a+by(x)BRASS où
Y (X)théorique correspond aulogit duquotient àl'âge
x de latable àdéterminer.
Y (X)Brass correspond au logit duquotient àl'âgex de lat^ble
référence deBrass:
a etb sont desparamètres deniveau et de structure delamortalité;
logit (Qx)=1_Log Q(x)/(1-Q(x)
Log est le logarithme népérien.
Latable deréférence deBrass,dite encore "table africaine"
ou "afro-a3iatique "aété construite àpartir despopulations àmortalité élevée
etplus précisément àpartir des expériences queBrass amenéesenAfrique.
L'espérence de vie àla naissance déduite de latable standard est 43,55ans.
Pour construira la table type partant de cemodèle,il suffit d'avoir sur
lapopulation étudiée une Information fragmentaire permettant d'estimer les deux
indicateurs de niveau etde structure.L'application duprincipe aux données
durecensement aconsisté àl'utilisation desquotients de lanaissance àl'âge
x de la table observée.
Sur un système d'axes orthogonaux,ont été portés enabscisse,les logits
desquotients de latable africaine et en .-"-donnée,leslogits des quotients
de la table observée.Une droite aété ensuite ajustée par laméthode des moindres
carrés aunuage depoints.
Les résultats des ajustements figurent au tableau N*68.
147
GRAIHIÇPE25tRepresentationgraphique deslogitsdesquotientsdelatable
observéeenfonctiondeslogitsdesquotientsdelatabledeBrass»
logit q(x)
observé
+1 ••
+1 logit q(x)
Brass
148
TABLEAU68:LESCOEFFICIENTSDESDROITESD*AJUSTEMENTPARL'AFRICANSTANDARD.
B
A
SEXE
Correlation
Masculin
-0,0987
0,5881
0,993
Féminin
-0,1630
0,5565
0,9993
Ensemble
-0,1289
0,5737
*— .
0,9998
1
LesvaleursextrêmesfixéesparBrasspourlesdeuxparamètres
sont(-0,8+0,8)pourl'indicateur deniveau et(0,7",1,4)pourl'indicateurde
structure.Letableau68nousindiquequ'ilyaunecertainedéviationdelastructuredelamortalitéparrapportaumodèlependantqueleniveaudemortalitéest
satisfaisant.Lestablesdéduitesdecemodèlefigurentenannexe,
b)LemodèledeLedermann.
Lesindicesd'entréedanslestroisréseauxdeLedermannont
étédéterminésàl'aidedesdonnéesdestablesobservées.
TABLEAU69'• Lesindicesd'entréedanslesréseauxdeLedermann
NATUREDESRESEAUX
RéseauN*l
ENTREESEN
%
5q0(mf )=264,01
20q 45(mf)=234,73
Réseaun*2
15q0(mf) =301,91
20q30(f)=134,63
RéseauN*3
15q0(mf)=301,91
T = 38,70
T=tauxannuelmoyendemortalitépour1000(MP)danslapopulation
stationnairede
latableobservée-
149
Pourchaqueréseau lesquotients ajustésont étédéduits
desestimateurs logarithmiques.Ensuite pourchaqueréseau,1'intervalle de
confiance dedegré 95 % a étéévalué pour chaquequotient demortalité entre
l'âgexetx +a,cequiapermisdesavoir sil'on peutaccepter ounonle
quotientobservé.
Nousavonsfinalement retenulesestimations duréseau
n*l carnouspensonsque sesIndicesd'entrée sontdemeilleure qualitéque
ceuxdesautresréseaux.
150
TABLEAU 70
QUOTIENTSAJUSTESDEMORTALITE
1976
MODELE DB BRASS
aQ (X) %o
AGE
(x)
!
HOMMES
FEMMES
LES 2
SEXES
0
202,560
192,200
197,500
1
92,295
82,731
87,751
5
33,889
30,055
32,073
10
13,041
11,590
12,348
15
21,458
19,018
20,304
20
27,9-10
24,682
26,355
25
27,738
30
28,137
24,752
26,460
35
30,644
27,081
29,012
40
35,056
30,951
33,150
45
42,878
37,845
40,430
50
5-U900
48,472
51,887
55
71,026
62,821
67,177
60
98,646
87,490
65
134,016
119,387
127,212
7 0
194,062
174,451
185,006
75
282,422
257,198
270,890
24,542
so
aQ(x)-QuotientdemortalitéentrelesAgesxetx+a
26,259
.
93,395
151
TABLEAU71a; QUOTIENTSAJUSTESDEMORTALITE-1976
MODELEDE LEDERMAN
AGE
HOMMES
aQ(x) %o
(x)
SUPERIEUR
MEDIAN
INFERIEUR
172,125
138,253
214,296
113,165
70,376
181,969
1
26,899
13,844
52,265
1
10
15,192
9,000
25,644
15
20
21,743
12,305
38,420
30,401
16,318
56,637
25
30
28,045
16,035
49,051
28,661
17,791
46,173
;
35
40
29,404
10,181
42,842
;
35,192
25,934
47,756
45
50
42,618
34,369
52,846
54,184
46,630
62,962
70,805
61,731
81,213
105,163
92,167
119,991
167,512
141,360
198,502
250,613
215,118
291,964
373,926
309,285
452,077
545,191
441,808
672.76$
0
1
*5"
55
60
65
70
75
80
aQ(x) ° Quotientdemortalitéentrelesâgesxetx+a
|
!
152
MORTALITE-1976
QUOTIENTSAJUSTESDE
TABLEAU71b
MODELE DELEDERMAN
FEMMES
aQ(x)
AGE
(x)
•?o
—-
INFBRIEUR
MEDIAN
i
SUPERIEUR
0
153,298
125,860
1
108,951
64,890
182,929
;
5
26,093
15,724
13,961
48,768
j
8,064
30,662
10
186717
1
15
20,475
10,581
39,619
20
25,152
13,315
47,512
25
26,297
15,192
45,520
30
28,235
17,636
45,204
35
31,337
21,493
45,689
40
32,490
23,820
44,316
45
35,311
28,204
44,209
50
44,522
37,351
53,070
55
61,171
51,796
72,243
60
94,852
80,863
111,261
65
146,303
121,716
175,856
70
242,019
201,012
291,391
75
363,442
296,445
445,580
. 80
_.5_18,83!
;
;
. ___ 418.JÎ75
641,86.9
153
TABLEAU 71C
QUOTIENTSAJUSTESDEMORTALITE-1976
MODELEDELEDERMAN
LES2 SEXES
AGE
(x)
:
aQ( x) %o
MEDIAN
INFERIEUR
j
SUPERIEUR
0
163,082
132,479
200,754
1
111,056
67,966
181,466
5
26,605
15,065
46,984
10
15,604
8,896
27,369
15
21,064
11,612
38,210
20
27,872
15,297
50,783
25
27,390
16,226
46,234
30
28,718
18,504
44,570
35
30,413
21,600
42,822
40
33,981
26,159
44,141
45
39,207
33,654
45,676
50
49,365
45,964
53,018
55
66,063
63,218
69,036
60
100,269
93,622
107,388
65
158,284
140,323
178,544
70
246,582
213,122
285,295
369,903
306,719
446,103
532,590
432,648
655,618
75
80
154
STRUCTURE DE LA
MORTALITE
155
STRUCTURE
OBSERVEE
156
STRUCTURES
THEORIQUES
- 157 2.8.2-LASTRUCTUREOBSERVEEDELAMORTALITEETLESSTRUCTURES:
THEORIQUES:
Unpréalableauchoixdetoutmodèletyped'ajustement estlacomparaisonentreunschémaobservéetunschémathéorique,maisilfauttoutdemêmesignalerqu'unestructureobservéecorrespondrarementàtouslesâgesàunestructure
detablestypesquireprésente,selonlecas,unesituationmoyenneoumédianede
l'ensemble dessituationspossibles.Cettecomparaisonpermettrademettreenévidencelesdifférncesréellesoufictivesentrestructuresobservéeetthéorique.
Lacomparaisonentrelastructureobservéeetlestablesajustéespar
lesmodèlesdeBrassetdeLedeermanpermetdeporterl'attention àtroisniveaux:
- auniveaudelamortalitéinfantileetjuvénile;
-auniveaudelamortalitéaudelàde60ans;
- auniveaudeladifférencedemortalitéentresexes,
a)-LaMortalitéInfantile etJuvénile:
Lastructureobservéedesquotientsfaitressortirunesurmortalité
juvénileparrapportàlamortalité infantile.Cephénomèneaétéexpliquécomme
uneconséquencedelamalnutritionetdesépidémiesderougeolequifrappentplus
lesenfantsde1-4ans.Aceteffets'ajouteceluiprobablementdel'imprécisiondes
déclarationsd'âgeaudécès(certainsdécèsdemoinsd'unandéclaréscommedes
décèsde1-4ans).
LesmodèlesdeBrassetdeLedermanfontplutôtressortiruneSUrmortalitéinfantilequelquesoitlesexeavecunepointetrèsmarquéedansle
modèledeBrass.
Atitred'illustration letableau72donnepourlesexemasculin,les
quotientsdemortalitéinfantileetjuvénile.
TABLEAU72 : Quotientsdemortalitéinfantileetjuvénilethéoriquesetobservés
(sexemasculin).
QUOTIENTS ££.)___ _____
__§BASS__
-^515^
2?§55裏
l.q.o
202,560
172,125
144,760
4.q.l
92,295
113,165
156,407
5.q.o
276
273
279
Pourlesexeféminin,lavaleurduquotientdemortalitéinfantile
observéestencorebeaucoupinférieurauxquotientsdéduitsdesmodèlesdeBrass
etdeLederman,lequotientdemortalitéjuvénileestparcontresupérieuraux
quotientsdemortalité.
- 158
infantiledéduitsdesmodèles.Cependant lequotientdemortalitédezéroà5ans
exactsquiestobservéestIdentiqueauxvaleursdumêmequotientdestablestypes
quelquesoitlesexe.
Aucundesdeuxmodèlesutilisés'nes'adaptealorsàlastructuredela
mortalitéavantcinqans.
b)- LaMortalité_au-delàde60ans.
Lesquotientsdemortalitéau-delàde60anssontinférieursàceuxdes
deuxmodèlesavecunedifférenceplusprononcéedanslemodèledeLedermann.Lessurestimationsdel'âgedespersonnesrecenséesetBurtoutdesdécèdess'accentuant
aufuretàmesurequel'âges'élève,peuventenpartieexpliquercettesous-estimationdelamortalitéauxâgesélevés.
c)-LaDifférencedeMortalitéentreSexes:
L'observation nefaitpasressortircommegénéralementadmis,unesurmortalitémasculineàtouslesâges.Dansl'intervalle 15-45ansc'estplutôtunesurmortalitéfémininequ'onobserve.Lesraisonsdecettesurmortalitéféminineontété
mentionnéesdanslechapitre"analysedifférentielle "(conditionsmédiocresdes
accouchementsquisedéroulentencoreentrèsgrandepartieendehorsdesformations
sanitaires,maternitésnombreusesetrapprochéesdesfemmes).
Comptetenudesdifférencesquenousvenonsdementionnerentrelastructureobservéeetlesstructuresthéoriques (africanstandaretleréseau1de
Ledermann),onnepeutintégralementajusterlestablesobservéesparl'unquelconque
desdeuxmodèles.Unajustementparrecoupementdesdonnéesthéoriquesetobservées
s'avèreindispensable.Car nouspensonsquelasurmortalitéjuvénileetlasurmortalitéféminineà15-45anssontdescaractéristiquesréellesdelapopulationtelles,
quelesprogrèsaccomplisdansledomainedelasantén'ontpasencoreeuuneffet
notoirepourleschanger.
d)- AjustementdelaStructuredesQuotients:
i)LaMortalitéInfantile••
LesrésultatstirésdesmodèlesdeBrassetdeLedermannnesontpassatisfaisantpourajusterlamortalitéinfantileetJuvénille.Pourcefairenousavons
recouruàd'autresméthodes.LemodèledeJeanBourgeoisPichataainsiétéutilisé.
Cetteméthodeviseàcorrigerleserreursquiseseraientproduitesdefaçonnon
uniforme(lesomissionsenparticulier)surl'enregistrement desdécèsdemoinsd'un
an.
- 159
Les;quotients ajustésàpartirdecemodèle donnentrigoureusement les
-1 " A
mêmesvaleursiquelesquotients del'ordrede0,5 %surlesquotientsobservés.
i ;
y' '
• *
Cequilaisse àpenserquel'effetdeserreurs n'a pas étéaussi important surles
- E
<*•-
quotientsouquemême s'il yaeudeserreurs,elles ont étécommises de façon
uniforme suivantl'âgedesdécédésdemoinsd'un an.
Ainsipourlesexemasculin,lesquotients demortalité infantile et
juvénile observésont étéretenus sans correction.Pour le sexe féminin,le
quotient observé demortalité infantilequiestdemême valeurquele quotient
évaluéparlaméthode deBourgeoisPichat sesituent touslesdeuxlégèrement en
dessous de laborne inférieure de l'intervalle de confiance dedegré 95 %du
quotient évaluépar leréseaun*l deLedermann (119,482 %contre 125,869 %).Ce
quotient deborne inférieure adonc étéretenupour ajuster lesquotients de
mortalité infantile du sexe féminin et cecipour compenser une éventuelle sousestimationde lamortalité avantunan.
ii)LaMortalité entre5et 45ansexacts.
Lesquotidients entre 5et 45ansn'ont pasétéajusté pour deuxraisons:
- d'unepartdansle soucideconserver lasurmortalité féminine qui
paraitréelleentre 15et45ansetquin'apparaît suraucundesmodèlesutilisés.
- d'autre part,l'observation et l'ajustement sont dumême ordre de
grandeur entre5 et 15ans;de plustouslesquotients entre5et45 ans sont
acceptésparles intervalle duréseau n*l
ill)LaMortalité audessusde45ans:
Danslebut decompenser lesvariations conjoncturelles et decorrigerd'éventuelles erreurs dedéclaration d'âge,deux ajustements ont étéeffectués,lepremier enutilisant l'african standar deBrass,le deuxième enutilisant
leréseaun*l deLedermann.Sur cesegment de lavie,l'adéquation graphique est
presque parfaite entrequotients observés etquotients ajustés,saufpour les
âgessupérieurs à60ansoùl'observation fait apparaîtreunemortaliténettement inférieure auxdeuxmodèles.
160 -
GRAIHIQUE26tQuotientobservésetquotientsajustésparles"logitSMdeBrass-
Quotientsobservés
Quotientsobservés
QuotientsdeBrass
5 16 15
~WJ5
QuotientsdeBrass
"75" A Q E
15 10152025
4550 60
75 AGE
-161 GRAFHIîJJE27 t Quotientsobservésetquotientsajustésparleréseau!
deLederman
Quotientsobservés
~~•*"•*"
Quotientsajustés
••••-»
Quotientsobservés
Quotientsajustés
a<ïx
alx
500
500
400
400
SEXEMASCULIN
/
300
*
•
SEXE FEKI1IN
300
/
if
200
100
80
60
f
i
i
»
100
80
60
/
/
P
%
30
20
J5~W
e
t
l5
: /
r
a
«
W
m
W
30
20
T3~2U
*
200
!
/
"55
75 AGE
t
$
\ f
y
V
5 1 0 1 5 20 25
50
65
75 AG2
162
e)-RESULTATSBTCONCLUSIONS:
Lesdifférentsajustementseffectuésconduisentàlaproposition
d'unetableajustée,composéed'élémentstirésdelatableobservée (0-44ans)
etdelatableajustéeparlaméthodede1'African Standar (45anset+).(lères
tablesajustées)etdesélémentsdelatableajustéeparleréseaun*ldeLedermann(45ansetplus)(2èmesTablesajustées).
TABLEAU73Bspérancesdevieàlanaissance.
Tablesajustées
e (o)
Tablesobservées
Différencesen %
lèse
1ère
2ème
Masculin
46,885
46,187
46,909
+ 0,5
Féminin
48,945
48,125
49,659
+ 2,0
Ensemble
47,842
47,128
48,200
+ 1,4
Auvude1'espérance deviedéduitedestablesajustées,onne
sauraitaffirmerqueleniveaudelamortalitéaitétémalévaluédefaçonsignificativeaurecensement.Lestablesajustéeslaissentapparaîtreunelégèresurestimationde1'espérance devieàlanaissancedel'ordrede0,6 %pourlesexe
masculinetde 2%pourlesexeféminin.
TAUXD'ACCROISSEMENTANNUELMOYBN:
Disposantdeseffectifsparsexedelapopulationdedécembre1976,desnaissances
survenuesaucoursdel'annéeetdesdécès,ilaétésupposéquelesoldemigratoireestsensiblementnulpourtirerlestauxd'accroissement annuelmoyen(r)
suivants:
163
TABLEAU74a .Tauxd'accroissement annuelmoyenniveaunational
Masculin
(r)en %
Total
Féminin
2,63
2,54
2,45
Tauxd'accroissement partyped'habitat:
ParcomparaisondelapopulationurbaineduMalideI960àcellede1976,nous
avonscalculélestauxd'accroissement urbain.Al'aidedeseffectifsrétrojetés
endécembre1975delapopulationtotaleetdecelledescentresurbains,onen
déduitlapopulationruraleetsontauxd'accroissement.
TABLEAU74b: Tauxd'Accroissement annuelsmoyensparzoned'habitat.
Masculin
Féminin
Total
urbain
6,27
6,01
6,13
rural
1,92
1,76
1,84
r enK
- 164
TABLE AJUSTEEDEMORTALITE1976
MODELEDEBRASS
Sexe masculin
TABLEAU 75a:
AGEX
a (x)%o
amx %o
0
144,760
160,308
100000
90301
1
156,407.
43,832
85524
5
36,569
7,450
10
18,355
15
L.x
aLx
5Px,x+4
Tx
ex
0,790952*
4688498
46,885
305175
0,895478**
4598197
53,765
72147
354140
0,972370
4293Ô22
59,504
3,705
69509
344355
0,981859
3938882
56,667
17,923
3,617
68233
338108
0,981234
3594527
52,680
20
19,630
3,965
67010
331763
0,979986
3256419
48,596
25
20,414
4,125
65695
325123
0,977030
2924656
44,519
30
25^,574
5,189
64354
317655
0,973273
2599533
40,394
35
27,910
5,661
62708
309165
0,966112
2281878
36,389
40
40,047
8,173
60958
298688
0,958569
1972713
32,362
45
42,878
8,763
58517
286313
0,951242
1674025
28,607
50
54,900
11,290
56008
272353
0,937258
1387712
24,777
55
71,026
14,728
52933
255265
0,915668
1115359
21,071
60
98,646
20,753
49173
233738
0,884580
860094
17,491
65
134,016
28,728
44322
206760
0,838121
626356
14,132
70
194,062
42,983.
38382
173290
OJ66519
419596
10,932
75
282,422
65,772
30934
132830
0,460711**
246306
7,962
80
1000,000
102,377
22198
113476
0,000000
113476
5,112
* 5Pnaiss,
**5.P.0-4
«**T (80)/T(75)
165
TABLEAU75b
Sexe
Féminin
|.
AGE
aq(x)%
amxS
tx
aLx
5PX,x+4
Tx
• •
-
ex
(X)
0
119,469
129,528
100000
92234
0,817364»
4894495
48,9^3
1
147,160
40,948
88053
316448
0,903478*«
4802261
54,538
5
10
33,243
6,761.
75095
369235
0,975268
4485813
59,735
15,932
3,212
72599
360103
0,981483
4116578
56,703
4,272
71442
353435
0,977642
3756475
•'52,581
345533
0,975001
3403040
48,662
15
20
21,134
23,603
4,777
69932
25
30
26,421
5,355
68281
336895
0,969955
3057507
44,778
33,770
6,870
66477
326773
0,966980
2720612
40,926I
35
32,247
6,555
64232
315983
0,964387
2393839
37,269 j
40
39,096
7,975
62161
304730
0,961517
2077856
33,427
45
50
37,845
7,715
59731
293003
0,956936
1773126
29,685
48,472
9,935
57470
280385
0,944533
1480123
25,755
62,821
12,972
54684
264833
0,925243
1199738
21,939
87,490
18,298
51249
**5035
0,897292
934905
18,242
14,752
55
60
65
70
119,387
25,393
46765
219868
0,854831
689870
174,45i
38,224
41182
187950
0,788135
470002
11,413
75
80
257,198
59,031
33998
148Ï30.
0,474813*»
282052
8,296
1000
93,263
25254
133922
0,000000
133922
5,303
- 166
TABLEAU 75 c :
LES 2 SBXBS
AGE
aq(x)%o
^amx %
aLx
Lx
5.P.x,+4
Tx
ex
(X)
0
132,308
144,967
100000
1
151,781
42,384
86769
5
10
34,924
7,109
17,181
15
20
91268
0,803990*
4784224
47,842
310727
0,899439**
4692956
54,086
73599
361570
0,973795
4382229
59,542
3,466
71029
352095
0,981624
4020659
56,606
19,601
3,95?
69809
345625
0,979307
3668564
52,551
21,814
4,411
68441
338473
0,977177
3322939
48,552
25
23,857
4,829
66948
330748
0,973076
2984466
44,579
30
30,071
6,106
65351
321843
0,969908
2653718
40,607
35
30,115
6,115
63386
312158
0,965242
2331875
36,788
40
39,538
8,067
61477
301308
0,960024
2019717
32,853
45
50
40,430
8,253
59046
289263
0,953959
1718409
29,103
51,887
10,654
56659
275945
0,940669
1429146
25,224
55
60
67,177
13,902
53719
259573
0,920165
1153201
21,467
93,395
19,594
50110
238850
0,890530
893628
17,833
65
70
127,212
27,171
45430
212703
0,845851
654778
14,413
185,006
40,773
39651
179915
0,776422
442075
11,149
75
270,890
62,666
32315
139690
0,467157*** 262160
8,113
1000
98,229
23561
122470
0,000000
122470
5,198[
i 80
1
• 5 P naiss,
•* 5 P 0-4
* • * T(80)/T(75)
167
TABLEAJUSTEEDBNORTALITB1976
TABLEAU 76a:
AOB
a q(x)*5o
amxjto
KODELBDBLBDERNAN
Lz
aLx
5Px,x+4
100000
Tx
ex
(x)
0
144,760
160,308
90301
0,790952*
4618722
46,187
305175
0,895478**
4528421
52,949
1
156,407
43,832
85524
5
10
36,569
7,450
72147
354140
0,972370
4223246
58,537
18,355
3,705
69509
344355
0,981859
3869106
55,663
338108
0,981234
3524751
51,658
331763
0,979986
3186643
47,555
325123
0,977030
2854880
43,457
15
20
17,923
3,617
68233
19,630
3,965
67010
25
20,414
4,125
65695
30
25,574
5,181
64354
317655
0,973273
2529757
39,310
35
27,910
5,661
62708
309165
0,966112
2212102
35,276
40
40,047
8,173
60958
298688
0,958693
1902937
31,217
45
42,618
8,709
58517
286350
0,951720
1604249
27,415
50
54,184
11,139
56023
272525
0,937730
1317899
23,524
55
70,805.
14,681
52987
255555
0,912641
1045374
19,729
60
105,163
22,200
49235
233230
0,865390
789819
16,042
65
70
167,512
36,565
44057
201835
0,794733
556589
12,633
250,613
57,303
36677
160405
0,696568
354754
9,672
373,926
91,983
27485
111733
0,425091***
194349
7,071
1000
149,900
17208
82616
0,000000
82616
4,801
75
80
• 5Pnal88,
••5P0-4
•«• T(80)/T(75)
168
TABLEAU 76 b
SEXE
FEMININ
aq(x)!to
amx %o
0
125,860
137,074
100000
91819
0,81495*
4819533
48,195
1
140,927
39,027
87414
315656
0,906154**
4727714
54,084
5
33,243
6,761
75095
369235
0,975268
4412058
58,753
10
15,932
3,2*12
72599
360103
0,981483
4042823
55,687
:15
21,134
4,272
71442
353435
0,977642
3682720
51,548
23,603
4,777
69932
345533
0,975001
3329285
47,607
26,421
5,355
68281
336895
0,969955
2983752
43,698
33,770
6,870
66477
326773
0,966980
2646857
39,816
6,555
64232
315983
0,964387
2320084
36,120!
7,975
62161
304730
0,962764
2004101
32,240 i
AGE
aLx
L-X
5Px.x+4
Tic
ex
(x)
1
i
i»
:25
!
30
35
40
32,247
39,096
7,189
59731
293383
0,960172
1699371
28,450
44,522
9,107
57622
281698
0,947344
1405988
24,400 i
55
60
61,171
12,620
55077
266865
0,922519
1124290
20,420
94,852
19,915
51689
246188
«0,880701.
857425
16,588!
65
146,303
31,570
46786
216818
0,809619
611237
13,065
,70
242,019
55,067
39941
175540
0,705640
394419
9,875
75
363,442
88,831
30275
123868
0,434080**«
218879
7,230
140,114
19272
95011
95011
4,930
45
50
35,311
''SL^ |1000
* 5 P naiss,
** 5 P 0-4
• * * T ( 8 0 ) / T (75)
J
0,000000
TABLEAU 76C
LBS
169
2 SEXES
0,803924*
4712755
47,128
0,899513»*
4621499
53,273
0,973795
4310793
58,571
0,981624
3949223
55,600
0,979307
3597128
51,528
0,977177
3251503
47,508
0,973076
2913030
43,512 j
0,96<?*08
2582282
39,514
0,965242
2260439
35,661
0,960622
1948281
31,691
0,955812
1646973
27,893
0,942491
1357530
23,929
0,917417
1080877
20,042
0,872259
820134
580924
16,283
372271
205066
9,760
87951
4,857
0,801354
0,700428
0,428891***
0,000000
• 5Pnalss,
5 P 0-4
eeee T (80)/T (75)
12,819
7,136
1
J
170
II
/)/)0UVEMENTS
/)/)IGRAT0IRES
171
CHAPITRE
III
LA MIGRATION
Lamigrationestsanscontestelephénomènedémographiqueleplus
difficileàappréhenderetmêmeàanalyser :C'estunphénomènerenouvelableet
desurcroîtilexisteuneinteractionentreelleetlesfracteurséconomiques,
démocraphiques,sociauxetculturelsquisontaussicomplexesquevariés.Dansla
conjonctureéconomiqueactuelle,lecasparticulierdesmigrations internationales
constitueunedespréoccupationsmajeuresdebonnombredeGouvernements.
Parmilesprincipalescausesdemigrationonpeutretenir:
-lescauseséconomiques:recherched'emploirémunéré(souciconstant
d'amélioration delaconditiondevie).
-lescausesécologiques :catastrophesnaturelles,épidémies,
sécheresse,dégradationdesterresarablesetc....
-lescausessociales :éducation,santé,mariage,etc.
-lescausespolitiques:régimepolitique,guerresciviles,etc.
-lescausesdémographiques :lorsqueleniveaudelaféconditéest
endessousdutauxderemplacement,onassisteàplusoumoinslongtermeàune
diminutionrelativedelapopulationactive.Cetétatdefaitnécessiteleplus
souventunrecoursauxmigrâtions.LeMalipoursapartalongtempsétéetdemeure
toujoursunpaysàgrandscourantsmigratoirestantinternesqu'externes.ILaen
effetétéuntraitd'union entrel'Afrique duNordetl'Afrique dusudcôtière,
~etservidelieudepassagedel'extrême ouest-africainversd'autrespays
côtiersdusudàéconomierelativementattrayante.Deplus,sonhistoiremarquée
deplusieursroyaumesetempires,aétéàl'origine devastesmouvementsde
populationset d'uhbrassagedemultiplesethnies.D'autrepart,lesdifficultés
économiquesqueconnaîtlepayscontraignentunemaind'oeuvre importanteàse
rabattreverslesvilles(exoderurale)ouencoreverslespaysvoisinsetmême
lointains.
AuMalil'importance desmigrationsetressentiedanstoutesa
dimension,malheureusement l'insuffisance dedonnéesnepermetpasuneévaluation
préciseduphénomène.Lesraresenquêtesdéjàmenéesetlerecensementgénéral
delapopulationde1976n'abordent lesquestionsdemobilitédelapopulation
maliennequedefaçontrèsliminaire.Enparticulierlesseulesdonnéescollectées
surlesujetparlerecensementde1976portentsurlelieudenaissanceetla
situationderésidence,questionspermettantdefaireunedistinctionentre
mouvementsdéfinitifs (duréedevie )etmouvementstemporaires(résidentsabsents
etvisiteurs).Onremarqueraqu'aucunedistinctionn'aétéfaiteentremigrations
172
internes etmigrationsexternes;celapourlesraisonsfondamentalessuivantes:
-lemanquededonnéesdétaillées
-lesmalienspartispourplusdesixmoisn'ontpasétéconsidérés
commerésidentsetdoncnonsaisislorsdurecensementde1976,etlesdonnées
desdifférentspayssontassezfragmentaires.
-deplus,lesmaliensabsentsàl'extérieur dupayspourmoins
desixmoissontclassésdanslacatégoriedesabsentssansquela
; destinationsoitsaisie;ils sontdoncanalysésaveccettecatégorie.Les^visiteurs
égalementn'ontpasétésaisisselonlelieuderésidencehabituelle.-
/
173
3.1.MOUVEMENTSDEFINITIFS (Migrationduréedevie)
ILs'agiticidelamobilitédelapopulationrésidente,obtenueparle
rapprochement deslieuxdenaissance etderésidence aumoment durecensement.Bien
que nonsatisfaisante,cetteapproche peutcontribuer àune certaine appréciation
duphénomènemobilitédelapopulation.
3.1.1.AUNIVEAUNATIONAL:
Onretient lestableaux ci-après:
TABLEAUN*77 : Répartitiondelapopulationrésidente suivant lesexeetlelieude
naissance.
— — — — — ~ —
Lieudenaissance
•
"'"
Néuet
recensés
Nésmême
Région
Autres1 Afriquede
régions l'Ouest
Autres 1
Pays
Ensemble
aulieu
denaissance
Sexemasculin
75,9
15,7
6,0
2,2
0,2
100,0
SexeFémi-
62,5
29,6
5,7
2,1
0,2
100,0
69,1
22,8
5,8
2,1
0,2
100,0
nin
Ensemble
TABLEAU N*78 :Répartitiondelapopulationrésidente selonl'âge,lesexe,etle
lieudenaissance.
c
Nésaulieu
ENSEMBLE
FEMININ
MASCULIN
Nés ailleurs
derésidence
Nésau
Nésailleurs
lieu
derésidence
Nésau
Nésailleurs
lieude
résidence
0-5ans
87,0
13,0
86,0
14,0
86,5
13,5
6-12
13-19
20-29
30-39
40-49
60et+
Ensemble
82,9
76,6
68-1
66,8
66,7
69,0
75,9
17,1
23,4
31,9
33,2
33,3
31,0
24,1
80,7
64,8
45,7
43,4
43,9
46,8
62,6
19,3
35,2
54,3
56,6
56,1
53,2
37,4
81,8
70,5
55,5
54,4
55,4
57,6
69,1
18,2
29,5
44,5
45,6
44,6
42,4
30,9
174
ILressortdecesdeux tableaux qu'aurecensement de 1976,69,1?dela
population sontnéesetrecensées àleurlieuderésidence.Cette proportion était
de78 %lorsdel'enquête démographique de 1960-6l.Bienque lesdeux sourcesne
soient pasrigoureusement comparables,onpeutpenser àune plusgrandemobilitéen
1976qu'en1960-61.
Lesnésailleursqu'aulieuderésidence,mais àl'intérieur dupays
(mêmerégionetautresrégionsréunies)soit 28,6"!delapopulationrésidente,
constituent lamigration intérieure,tandisqueles2,3?» nésàl'extérieur du
continent constituent l'immigration.IL apparaît doncqueleMalin'est pasun
paysd'immigration.Les immigrants engrandemajorité (92,5?)proviennent del'Afriquedel'Ouest,particulièrement delaHaute-Volta,delaGuinéeetdelaMauritanie.
L'analyse par sexe faitressortir pourl'ensemble delapopulationune
mobilitéplusmarquée dusexe féminin.En effet,37,5%desfemmes sont néeshorsde
leurlieuderésidence contre 24,1?pourlesexemasculin.Cettemigrationd'une
duréedevieplusélevée chezlesfemmesdécoule pourlaplupart danslemonde
rural,enparticulier descoutumesettraditionsmaliennes quifontque l'exogamie
esttrèspratiquée(mariages trèsfréquentsentrevillages voisins).
Ladifférencedemobilité entrelesdeux sexesestbeaucoup plusapparente lorsqu'on seréfère àlastructure parâge.
Apartirde 13ans,lesnésetrecensésaumême lieusont nettement
inférieurs chezlesfemmes.A partirde20ans,plusdelamoitiédesfemmesrésidentes sontnéeshorsdeleur lieuderésidence alorsqu'àaucunâge cetteproportionn'atteint 35 %chez leshommes.
3.1.2.AUNIVEAU REGIONAL:
TABLEAU N*79 : Répartitionparrégiondelapopulationrésidente néeetnon-née
danschaquerégion.
REGION
STATUT
Néedansla
région
Non-néedansla
région
Ensemble
Kayes
95,0
5,0
100,0
Koulikoro
93,6
6,4
100,0
Sikasso
90,9
9,1
100,0
Ségou
Mopti
Tombouctou
91,7
8,3
4,7
3,7
2,4
District deBamako
95,3
96,3
97,6
64,9
35,1
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
EnsembleduMali
97,7
2,3
100,0
Gao
175
Cetableaulaisseapparaîtredesvariationsremarquablesd'unerégionà
uneautre.LedistrictdeBamako,avec 35,1^,seprésenteaveclaplusforteproportiondepersonnesnon-néesdanscettelocalité.Lesrégionséloignéesd'accès
difficile,(Gao,Tombouctou,Mopti,Kayes) enregistrentlesproportionslesplusfaibles
tandisquecellesdeSikassoetKoulikoroprésententdessituationsassezsemblables.
LeDistrictdeBamakoconstitueuncentred'attraction parcequeentant
quecapitalepolitiqueetéconomiquedupays,ilconcentrelaplupartdesunités
industriellescréatricesd'emploi,lesgrandesinfrastructuressanitaires,la
presquetotalitédesétablissementsd'enseignement supérieur,etainsiqu'unsecteurinformel.
QuantauxrégionsdeSikasso,SégcuetKoulikoro;ellesjouissentdeconditionsnaturellesetéconomiquesfavorables,etbénéficientdelaproximitédela
capitale.Ellesconstituentaussidespôlesd'attraction aprèsledistrictde
Bamako.
TABLEAUN°80 : Répartitionparsexedesnatifsetnonnatifsparrégion
REGIONS
NATIFS
MascJ
ENSEMBLE
NON-NATIPS
Pém. Ens.
Masc.
Fém.
Ens
Mas.
Pém.
Ensemb.
KAYES
47,1
52,9
100
52,8
47,2
100
47,4
52,6
100
KOULIKORO
48,7
51,3
100
48,7
51,3
100
48,7
51,3
100
SIKASSO
48,9
51,1
100
49,8
50,2
100
48,9
50,1
100
SEGOU
48,9
51,1
100
48,2
51,8
100
48,8
51,2
100
49,1
50,9
100
50,2
49,8
100
49,2
50,8
100
TOMBOUCTOU
49,1
50,9
100
50,7
49,3
100
49,2
50,8
100
GAO
49,0
51,0
100
55,6
44,4
100
49,2
50,8
100
DISTRICTBKO
49,5
50,5
100
52,0
48,0
100
50,3
49,7
100
Ensemble
48,7
51,3
100
50,4
49,6
100
48,9
51,1
100
MOPTI
Lastructureparsexedesnon-natifslaisseapparaîtreuncertainéquilibredesdeuxsexesaveccependantunlégeravantageausexemasculin.Maisune
netteprépondérancedeshommesestconstatéedansledistrictdeBamakoavec52%
etdanslesdeuxrégionsextrêmesdupays(Kayes52,8%etGao :55,6".).
176
L'influence desvillesdeBamako,KayesetGaopourrait expliquerle,
pourcentages ci-dessus danslamesureoùcestroisvilles jouent desrôles
particulièrement actifsdansl'émigration masculine.Ces villes servent leplus
souventdelieudetransit pour l'émigration verslespays limitrophes(Sénégal€
Mauritanie,ducôtédeRayes ;Algérie etNigerducôtédeGao)ouvers d'autres
horizons plusoumoinséloignés(France,Afrique Centrale etc..).Bamako joue
unrôle particulier parcequ'elle abritelesservices chargésderéglementer
l'émigration etl'immigration auMali.
On observe égalementunléger excédentdeshommes surlesfemmes
pourlesnon-natifsdesrégionsdeMoptietTombouctou.Par contreàSikasso,
SégouetKoulikoro,ilyauneprédominance desnon-natifsdusexe féminin surle
sexemasculin.
TABLEAU81; REPARTITION DELAPOPULATION RESIDENTEPARREGION SUIVANTLESEXE
EPLELIEUD.ÎNAISSANCE:
REGION
Même
Lieude
Même
naissanr villa- Région
ce
Autres.
Régions
Afriquede
l'Ouest
Autres
Pays
TOTAL
Sexe
KAYES
Masculin
Féminin
Ensemble
77,9
66,7
72,0
16,6
28,9
23,0
2,9
2,2
2,5
2,4
2,1
2,2
6,2
0,2
0,2
100,0
100,0
100,0
KOULIKORO
Masculin
Féminin
Bnsemble
77,7
57,6
67,3
15,9
36,0
26,2
4,8
5,0
4,9
1,5
1,3
1,4
0,1
0,1
0,1
100,0
100,0
100,0
SIKASSO
Masculin
Féminin
Ensemble
81,2
60,0
70,4
9,6
31,1
20,5
5,3
5,1
5,2
3,7
3,7
3,7
0,2
0,2
0,2
100,0
100,0
100,0
SEGOU
Masculin
Péminin
Ensemble
77,2
61,1
69,0
14,6
30,6
22,8
6,8
7,0
6,0
1,3
1,3
1,3
0,1
0,1
0,1
100,0
100,0
100,0
MOPTI
Masculin
Féminin
Ensemble
79,7
66,5
73,0
15,5
28,9
22,3
3,5
3,3
3,4
1,3
1,2
1,3
0,1
0,1
0,1
100,0
100,0
100,0
TOMBOUCTOU
Masculin
Féminin
Ensemble
63,8
65,7
67,7
26,4
30,7
28,6
3,1
3,0
3,1
0,6
0,5
0,5
0,1
0,1
0,1
100,0
100,0
100,0
GAO
Masculin
Féminin
Bnsemble
73,6
74,1
73,9
23,7'
23,8
23,7
1,2
0,8
1,0
1,5
1,3
1,4
0,1
0,1
0,1
100,0
100,0
100,0
DistrictBKO
Masculin
Péminin
Ensemble
50,0
50,8
50,4
13,9
15,3
14,6
28,8
26,7
27,8
6,3
6,2
6,2
1,0
1,0
1,0
100,0
100,0
100,0
Ensembledu
Mali
Masculin
Féminin
Ensemble
75,9
62,5
69,1
15,7
29,6
22,8
6,0
5,7
5,8
2,2
2,1
2,1
0,2
0,2
0,2
100,0
100,0
100,0
1
-177
Ilressortdecetableauqu'auMalilapopulationmasculineest
beaucoupplusstableaulieuderecensementquelapopulationféminine.Eneffet
sur100hommesprisauMali75.9 %ontétérecensésàleurlieudenaissancealors
quecepourcentagen'sstquede62,5 %chezlesfemmes.Le mêmephénomène s'observe
danstouteslesrégions.
Commeci-dessusannoncécetteplusgrandemobilitédesfemmessur
leshommespourraitêtrelaconséquencedumariagecarauMalic'estàlafemme
qu'ilestfaitobligationderéjoindreledomiciledeson..mariaprèslaconclusion
dumariage.Letableauci-aprèspermetdefaireuneanalyseplusdétailléedes
migrantsc'est-à-dire desrésidentsnéshorsdulieuactuelderésidence.
TABLEAUN*82 : REPARTITIONDESRESIDENTSNESHORSDULIEUACTUELDERESIDENCE
PARSEXEPARREGIONETLIEUDENAISSANCE:
1
• - .. .
•
-
-
—
•
'
AUTRES
REGIONS
AFRIQUE
DEL'OUEST
AUTRES
PAYS
82,3
9,0
8,0
0,7
100,0
KOULIKORO
80,3
15,1
4,3
0,3
100,0
'SIKASSO
69,4
17,6
12,5
0,5
100,0
-SEGOU
73,3
22,3
4,1
0,3
100,0
MOPTI
82,5
12,6
4,6
0,3
100,0
TOMBOUCTOU
88,6
9,6
1,6
0,2
100,0
iGAO
90,7
3,7
5,2
0,4
100,0
DISTRICTBKO
29,4
56,0
12,6
2,0
100,0
ENSEMBLESexeMas
65,2
25,0
9,0
0,8
100,0
DOMALISexePém.
79,0
15,1
5,5
0,4
100,0
ENSEMBLE
73,7
18,9
6,8
0,6
100,0
MEME
REGION
KAYES
ENSEMBLE
1
;
ILapparaîtquelesdéplacementsinternesauxrégionsoccupent
unepartemportantedansl'ensemble desdéplacements.Eneffetdansl'ensembledu
Mali,sur100résidentsnéshorsdulieuactuelderésidence,74sontnésdansla
mêmerégionqueleurlieuactuelderésidence,19sontnésdansd'autresrégions,
et7sontnésà1'étranger.D'un sexeàl'autrelesdifférencessontremarquables:
65,2 %deshommesnéshorsdulieuactuelderésidencesontnésdanslamêmerégion
quecelieutandisquecechiffreestde79 %chezlesfemmes.Ceciconfirmela
grandemobilitédesfemmesparrapportauxhommestellequ'elleaétémentionné
plushautettrouvesajustificationdansl'exogaraledevillageoutoutau.moins
dansune certaineaffinitérégionale.
B/a-iAKO
DISTRICT
M
GAO
».
9
t» «
» *•«
TOKBOUCTO
•• «t
«» *
• • •«
HOPTI
• « -.• •
» • »*
»«s » »
* * » » *
•
« •» m *
a
1
«
•
SEGOU
«
l->
s
SIKASSO
» j
u
iH
O
«.
»
*
i a " ** « * i
^
a» « - ' •
KOULIKORO
.
= •• « •
..
. .-_
oa
• « J»
KAYES
»• •
a
u
Â
m
F!
•i
n
I
1
•
t
r-—i
»
1-
-r»
C
Ô
0)
OS
S
°
VB
S - t ^ - n - ,
<M
•H
(O
O
8
a>
o
•H
•H
+>
*« » « <
1
S
, « •f" f
. • ' • . » •
&
00
cn
CM
W
&
M
CS
• «.
D
t
I
i
CJ
179
L'examendeschiffresrévèleégalementdeprofondesdisparités entrerégions.HormislecasduDistrictdeBAMAKOetceuxdes
régionsdeSikassoetdeSégou,plusde80 %odesdéplacementsdechacune
descinqautresrégionsproviennentdecesrégionselles-mêmes.ILconvient
de signalerquetoutescesrégionssontaffectéesparlenomadisme.
QuantaucasduDistrictdeBamako,plusdelamoitié
desindividusnéshorsdeleurlieuderésidenceproviennentdesautres
régions.
Bienquel'origine desmigrants-duréedevienesoit
pasconnue,onconstateàtraversleschiffresquelesmouvementsdéfinitifsentrerégionsnesontpastrèsintenses.Onpeutcependantaffirmer
quecesmouvementssedirigentsurtoutdesrégionsversleDistrictde
BamakodansledistrictdeBamakosur100personnesnéeshorsdulien
actuelderésidence,56proviennentdesautresrégions.Pourlesautres
régionscechiffren'atteintmêmepas20?exceptionfaitedelarégionde
Ségouquienregistreàcetteeffet22,3Ï.LesrégionsdeGao,Tombouctou
etKayessontlesplusferméesàl'imigration régionale.Cesrégions
habitentunaspectimportantdelamobilité :lenomadisme.
180
3 - 2 -MOUVBMENTS TEMPORAIRES
TABLEAU N*83 -REPARTITION PAR SEXEETSITUATION DERESIDENCE DELA POPULATION
RECENSEB:
Sit.de Résidence
Résidents
Résidents
Visiteurs
Absents
présents
2 873 236
: 48,2
250497 :58,6
62762
: 48,4
Féminin
3 093961
: 51,8
177224 :41,4
66 970
: 51,6
Ensemble
5 967 197
:100,0
427721 :100,0
.Masculin
129,732
: 100,0
Lapopulation enmouvement estreprésentée par:
- lesrésidents absents quiconstituent 6,7 %de lapopulation résidente à savoir 8%chezleshommes et 5,4 %chezlesfemmes,ces dernièresreprésentent 51,8 %delapopulation résidente présente
- lesvisiteurs del'ordrede2 %de lapopulationrésidente et 51,6$
sont du sexe féminin.
L'examen de lastructure par sexedesrésidents absents révèleune
large prépondérance du sexemasculin :58,6 %de l'ensemble.Par contre chezles
visiteursonobserve plutôtun excédent des femmes sur leshommes.Si l'on fait
intervenir lemilieuderésidence,on trouveque 59,2 %de l'effectif desrésidentsabsents sontde sexemasculin tandisqu'enmilieuurbain cette proportion
n'est quede50,8%.De plus,dans le seeteurrural,on aenregistré relativement
plus,derésidents absents (6,9 %desrésidents)quedans le secteur urbain
(5,8 % ) , cequilaisse supposer quelamobilité est plusunphénomène rural
qu'urbain auMalienDécembre.
Chezlesvisiteurs,ily aun excédent des femmes sur leshommes en
milieurural,tandisqu'enmilieuurbain lephénomène contraire estobservé.
- 181
TABLEAUN*84 :POPULATIONPARREGIONSELONLASITUATIONDERESIDENCE
REGIONS
RESIDENTS
PRESENTS
RESIDENTS
VISITEURS
ABSENTS
ABSENTS
ABSENTS
RESIDENTS
%
VISITEURS
%
KAYBS
830546
42204
16689
4,8
9,9
12,9
KOULIKORO
871254
60983
17852
6,5
14,3
13,8
SIKASSO
987513
110555
14384
10,0
25,8
11,1
SBGOU
1028497
53727
18962
4,6
12,5^
14,6
MOPTI
1056063
72978
29105
6,5
17,1
22,4
TOMBOUCTOU
452581
37875
14565
7,7
8,8
111,2
GAO
351148
19755
7901
5,3
4,6
6,1
DISTBKO
389595
22664
10274
7,0
6,9
7,9
5967197
427721
129732
6,7
100,0
100,0
Bnsemble
M ' •»
LarégiondeSikassooùunepersonnesurdixestabsente,fournitlequart
del'ensemble desabsents(25,8/t),soitleplusfortcontingentcontrairement àce
quel'onpeutpenseràprioricomptetenudesonéconomieplusstablequecelledes
autresrégions,carmoinsmarquéeparlesaléasclimatiques.Cecipeutenpremier
lieus'expliquer parlefaitquelasaisondespluiescommencenttrèstôtdans
cetterégion(avril-mai),lesrécoltessontpresqueterminéesendécembreentrainant
ainsiuneplusgrandemobilitédesapopulationàmajoritérurale.Ensecondlieu
laplusgrandepartiedesmouvementsdelarégiondeSikassosefontprobablement
avecl'extérieur dupayasil'onenjugeparl'écartconsidérableentreabsents
etvisiteursdecetterégionetsil'onpenseauvoisinagedelaCôted'Ivoire
àéconomieplusdynamique,àemploisplusrémunérateurs,etcequiestvalable
pourtouteslesautresrégions,untauxdechangedelamonnaiefavorablepour
tous ceuxquiexportentde3produitmaliens(unfrancCFAéquivautàdeuxfrancs
maliens).
Ensuite,sedistinguentlesrégionsdeTOMBOUCTOUavec7,7 %desapopulationrésidenteet8,8 %del'ensemble desabsents,ledistrictdeBamakoavec
1%desapopulationet6,9 %dutotaldesabsents,larégiondeMopti :6,5 %de
sapopulationet17,1 %del'ensemble desabsents.
LaproportiondesabsentsdanslarégiondeKayesquin'estquede4,8?
182
est laplus faible enregistrée que partout ailleurs.Or c'est larégion
traditionnellement reconnue comme zone àfortemigrâtion.Dans cette région
àgrande partie dans lazone sahêlienne,le climat est peu favorable avec
une.pluviométrie incertaine etparcimonieuse de surcroît durant plusieurs année
années,ellea étémarquée parune sécheresse persistante.Aussi,lapopulation setourne t-elle vers l'extérieur à larecherche demeilleurshorizons.
Cesmigrations internationales et lointaines de surcroît sont généralement
delongue durée,dépassant de loinle cadredes sixmois d'absence retenus
etau-delà desquels tout absent n'est plus considéré commerésident lors du
recensement et estenconséquence nonrecensé.Cette restriction conduit tout
naturellement à ignorer cette proportion considérable demaliens absents
à l'étranger.Ceci expliquerait engrande partie ie faible taux d'absence
danslarégion deKayes.
- 183
TABLEAU N'85
STRUCTUREPARAGEDESRESIDENTSABSENTSETDES\3ITEURS/
VISITEURS
SITUATION DERESIDENCE
RESIDENTS
ABSENTS ._
SEXEGROUPED'AGES
Masculin
Péminin
Ensemble
Masculin
Péminin
31,0
44,2
36,5
33,0
37,9
!
35,5
15-19
16,2
15,3
15,8
12,1
16,5
i
14,4
20-24
15,4
10,2
13,2
12,4
12,1
12,2
25-29
11,6
8,8
10,5
11,8
9,8
10,8
30-34
8,3
6,3
7,5
8,7
6,9
7,7
6,1
4,2
5,1
4,0
Moinsde 15ans
35-39
5,5
4,1
4,9
Ensemble
40-44
3,9
3,3
3,7
4,7
3,4
45-49
2,5
2,0
2.3
3,0
2,1
2,6
50-54
2,1
2,0
2,0
2,7
2,3
2,5
55-59
1,1
1,1
1,1
1,7
1,3
1,5
60ansetplus
2,4
2,7
2,5
3,8
3,5
3,7
100,0
100,0
Tousâges
100,0
100,0
100,0
Onconstate toutd'abord aussibienchezlesrésidentsabsents
quechezlesvisiteursdesproporions assezimportantesde jeunesdemoinsde15
ans.Cecipeutêtrelarésultante deplusieurs facteurs:
-delamigration induitequereprésente lesjeunesquiaccompagnent leursparentsdansleursdéplacements.
. -delafréquentation desJeunesélèves d'établissements
scolairesendehorsdeleurvillage derésidence compte tenude l'insuffisance
de lacouverture dupaysenécolesfondamentalesdupremiercycle.
- del'existence desécolescoraniquesdont lesmaîtres,àqui
ononconfie l'éducation desenfants effectuent despêrigrinations danslesvillages
oùl'on voit cespetits "Garibout "(1)malencadréB etqui,desurcroît devant
ramener aumaîtredel'argent,selaissant alleràladélinquance.
- delatranshumance enmilieuéleveur semi-nomade oùles
enfants trèsJeunes ontlagardedesanimaux ouaccompagnent lesadulteslors
delatranshumance.
- delapêche chezlesBozosetlesSomonosquisedéplacent
dansleurspirogues avec desfoistoutelafamilleversleszonesdepêche.
Ensuite ilressort dutableauquelespourcentages lesplusélevéssontenregistrésdanslesdeuxgroupesd'âges 15-19anset20-24ansaussibienchezles
résidentsabsentsquechezlesvisiteurs.IL enestdemêmepourchaquerégion
etpour chaquemllieu(urbain etruraDpris isolément.
Leadeuxtableaux ci-aprèspermettentdemieux étayer l'analyse.
(1)élèvesfréquentant généralement l'écolecoranique.mendiant pourleur
nourriture etpourleurmaître.
100,0
184
TABLEAU86
*
STRUCTUREPARGRANDS GROUPESD'A"BETPARCATEGORIEDERESIPENCE(ENjEo)
;
POPULATIONRESIDENTE
RESIDENTSABSENTS
VISITEURS
CATEGORIESEXE
Masculin Féminin Ensemble Masculin Féminin Ensemb .Mas.
GROUPED'AGES
0-l4an8
15-53
60et+
ENSEMBLE
45,5
48,3
6,2
100,0
.42,6
51,1
6,3
100,0
44,1
.49,7
6,2
100,0
31,0
66,6
2,4
100,0
44,2
53,1
2,5
100,0
36,5
61,0
2,5
100,0
Fémin Ens.
33,0 37,9 35,5
63,2 58,6 60,8
3,8
3,5
3,7
100,0 100,0 100,C
On constatequec'estparmilaclassed'àgeadulte15-59 ans,
potentiellement activequelamoyennedesabsencesetdesvisitesestplus élevée
que dans l'ensemble delapopulation résidente.Cette catégorie depopulationreprésente pourlemême groupe d'âgerespectivement 49,7,61,0,et"60,9pourlapopulation résidente,lesrésidents absentsetlesvisiteurs,à l'exception delapopulationrésidente,laproportion dusexeraasculin(15-59ans)esttoujours plus élevée
que celledusexe fémininenraison sans doute d^-ia:n;atnae.de4.cea.fflouveHren'fea-.verB
- 184bis TABLEAU N*87 :RAPPORTDEMASCULINITESELON LEGROUPE:P'AGEETLA SITUATION
DE RESIDENCE
GROUPE
D'AGE
0 - 4
ans.
POPULATION
RESIDENTE
TOTALE
POPULATION% ;> POPULATION
R E S I D E N T ^ ' .'RESIDENTE
ABSENTE
PRESENTE-
99,6
V I : JS
91.2
94,7
99,9
H E U R S
t
9
102,0
102 , 6
91,6
76,7
- 14
106,5
105,8
116,1
73,C
1 5 - 1 9
92,5
«T.5
149,5
68,9
213,9
•96,4
5
10
-
:
20
-'24
•2 .a
72,6
25
- 29
74,9
68 ,C
187,1
112,7
30
- 3-»
82,2
76,8
184,8
120,7
35
- 39
9Î,3
93,0
191,1
137,3
4 0 - 4 4
**,3
91,3
168,1
127,0
110,8
173,3
130,6
99,3
150,6
111,2
122,4
152,0
122,7
45
- 49
113,1
50
- 5 *
101,0
55
- 59
123,3
60 — 64
94,1
93,2
124,6
9,6,2
6 5 - 6 9
109,4
109,0
1 2 4 ,-t
108,6
- 74
89,5
83,9
111,8
96,9
7 5 - 7 9
102,5
102,1
126,3
120,7
82,0
70
r
1
, 80
-81
73,0
78,7
95,2
85
- 89
102.7
ioa,3
123.2
-90 e t P l u s
90,6
ENSEMBLE
95,5^
• .
132,0
.
". •
».
.
.
.
90,5
.96,7
78,2
92,7
14.1,3
9 ? 3,7
Onremarque sur ce tableauque'lerapport demasculinité est de
9£,5hommes pour 100-femmespour l'ensemble de lapopulation résidente,contre 141,3chez lesabsents et 93,7 chez lesvisiteurs.Les visites déplacent
dans 1'ensemble plus de femmesque d'homines (tradition encorevivace-desfemmesrendant visite àleur famille compte tenude l'exogamie.)
Pour les tranches d'âge de pleine activité,lerapport demasculinitédemeure assez faible ches lesrésidents,présents,mais parcontre très
élevé parmi les absents etmême lesvisiteurs.Il est parexemple à35 --39
ansde97,3pour lapopulation totale,de.191',!pour les.absents et 137,3.
chez lesvisiteurs.Ils'agitnotamment de l'«-**fet de lamigration demaind'oeuvre.
- 185
Quant àlavisite,elledéplacedansl'ensemble plusdefemmesque
d'hommes(93,7 hommespour 100femmes);maisonnotecependant qu'entre 25et59
ansunsurnombre enhommesrésultant probablement d'unmouvement demain d'oeuvre
temporaire dedurée inférieure àsixmois.Pour,lecasspécifique desrégionson
remarque chez lesvisiteursuneprépondérancedu sexemasculin particulièrement
dans ledistrict deBamako etdanslesdeuxrégions extrêmesdupays(Kayeset
Gao)avecrespectivement commepourcentage 53,35 %et50,90Jf.Ceciconfirme la
présomption avancéedans l'analyse desmouvements définitifs concernant lerôle
que jouent lestrois villesdeBamako,KayesetGaodansl'organisation desmigrationsetparticulièrement del'émigration masculine.Dans lesautresrégionsles
effectifsmasculin sont nettement minoritaires chezlesvisiteurs.
ILapparaît donc endéfinitive quelaplupartdesmouvementstemporairesdesrégionsdeKayes etGao sont intra-régionaux et sont orientés généralement
del'intérieur verslechef-lieuderégion ouversleschefs-lieux de cercles
(enparticulier leschefs-lieux decercles frontaliers).Lesmouvements temporaires
desautresrégions sont orientéspour laplupart versledistrict deBamako.Ces
mouvements temporairesqu'onpeut assimiler àdesmouvements saisonniers(car le
recensement s'estdéroulé àlafindes travaux agricoles)concernant les jeunes
gensdesdeux sexesquisedéplacent pendant lapériodeditemorte,delacampagne
vers laville àlarecherche d'emploi rémunéré pourpréparer leurmariage oupour
accumuler le maximum d'argent leurpermettant (parlebiaisdeleursparents)
defairefaceaux dépenses delasaison despluies.Ces jeunes gens,généralement
de faibleniveaud'instruction occupent leplussouvent desemploissubalternes:
bonnes,gardiennesd'enfants,petits commerçants,manoeuvres e t c . .
Commeobservations concernant cette analysedesmouvements temporaires
onpeutrelever lespoints suivantsrésultant dûrapprochement de l'effectif
résidents,absents etdeceluidesvisiteurs:
-ilaétédénombréen 1976,427721résidents absentset 129732
visiteurs.Dans lesconditions optimalesdedéroulement du recensement,l'effectif
desvisiteursnedevrait pasêtresignificativement différent deceluides
résidents absents.Mais l'on constatequedanslecasdurecensement de1976
l'écartentrelesdeux chiffres estplusqu'appréciable.Plusieurs éventualités
pourraient être avancéespourexpliquer cetécart:
- ilestpossiblequeladéfinitiondurésident absent aitétémal
comprise etmal appliquéeparlesagentsrecenseurs.En particulier lenombredes
résidents absentspeutavoirétégonflé desindividusdontladurée d'absence
estsupérieure àsixmoisetdes individusnonvusparlesenquêteurs et assimilésdecefait àdesrésidents absentsbienquen'étant pasabsents delalocalitérecensée.
13
tU
CQ
ta
.S
IH
tn
m
O
•d
rl
ta
tu
ta
tu
d
+»
tu
m
u
H
tu
+>
-H
m
•H
a(U
i
vO
U
ta
tu
re)
o
=
ao
-^MA\\_
<D
tu
tJ
•H
[Q
IU
«
o
•H
•s
8%
ai a
&
a
o
a
e
D
•s
&
ta
01
tu
-a
U
ON
CM.
ta
s
•rl
LO
Ml)
«
01
•H
-H
(3
H
a
188
- 11est possiblequ'ily aitune sous-estimation dunombredevisiteurs,
lesChefs deménage ayant inconsciemment tendance ànepasdéclarer lenom des
individus nevivant pashabituellement dansleurménage.
- Bienque ladestination desrésidents absents ne soit pas connue enpeut
envisager l'hypothèse d'une émigrationmassive.
C O N C L U S I O N
Lamobilité delapopulation perçue sous l'angle de l'exode rural,des
migrations internationales etmême desmouvements traditionnels demeure encore
mal connue.Cette analyse qui est essentiellement basée sur certainescaractéristiques démographiques,renseigne insuffisamment sur l'ampleur de lamobilité
et,demême,des conséquences de cettemobilité surlacomposition et lescaractéristiques démographiques de lapopulation.En tout état de cause onpeut dire
quemouvements définitifs etmouvements temporaires ont lesmêmesorientations.
189
A
N
N
E
ETAT
X
DE
E
S
LA
POPULATION
190
TABLEAU Al :
REPARTITION DELA POPULATION RESIDENTE
PARNATIONALITE ET ZONEDE RESIDENCE
NATIONALITE
Mali
CI
Sénégal
Guinée
RURAL
URBAIN
1043766
TOTAL
6 316381
5272615
1162
2755
3917
2579
1036
3615
13595
5799
19384
Mauritanie
960
8504
9464
Niger
650
3166
3816
15677
23259
Haute-Volta
Ghana
Algérie
7582
222
100
322
40
281
321
AutresAfricains
2356
France
1761
5901
875
8257
2636
URSS
550
286
836
AutresEuropéens
313
105
418
USA
186
42
228
Chine
129
32
161
AutresAsiatiques
103
37
140
Autres
117
13
130
ND
758
865
TOTAL
1076829
5318089
1623
6 394918
00
k-l
J
rt t—
0 0 rt
P-l Ov
<<
EH
W
o
EH
O
z
ta
vo
m
«H
Q
p-t
rt
i n
a-
rt
Ov
JT
VO
en
OV
vo
cn
a-
VO
r-t
CO
Ov
i n
CVI
Ov
OO
CO
CM
kH
CM
CM
PO
Ov
k-<
CM
PO
Ci n
CM
VO
co
CM
oo
vo
VO
PO
CO
oo
a-
00
CM
CM
k-i
rt
VO
^H
o
art
O
ro
PO
k-t
CM
VO
aOv
PO
VO
rt
vo
OT
Ca3
ce
M
Q
EO
z
o
M
M
o ac
«
EH
< W
£
H
<
D
00
C5
W
«
<:
j
Ov
CO
vo
aa - 00
i n
vo
Ov
en
O
t'-
ov
en
O
k-i
CM
i n
m
ro
CO
CO
00
C-
ro
CM
r l
k-l
•=r
kH
a.H
oo
rm
r i
oo
CM
a-
rH
rt
o
o
a-
i n
ro
PO
a-
CM
^1
CM
O
Ov
rt
in
CO
k-t
i n
rt
ro
CM
OV
.-t
a-
PO
O
c
Û
K
E-<
M
J
<
z
o
o
<
o
§
^a- cn
vo
vo
cn
cn
Cj
J3-
<.
Z
Ô
to
a- ov
o
0Q
S
O
EH
Ov
CM
00
o
CM
cn
cn
'a-
CO
CVI
Ov
t k-i
OV
eo
no
«3
00
a-
CM
O
VO
o
art
a-
.H
O
PO
i n
EH
<:
J
OV
i n
.-t
vo
k-t
Ov
CM
o
C-
a-
CM
ov
T H
rt
1
rt
a- .n,
o
t -
.
ro
us
•=T
^
tH
vo
i n
i n
.-t
i n
Ov
PO
VO
k-l
t^rH
vo
1
CV!
a-
1
a^-
TH
rH
Ov
Ov
t -
•rt
>
H
3
tn
M
CH
K
ïÏ -- :
a-
o
Ov
O CO
CVJ 0 0
• - t CM
i n
Ov
CM
CM
CM
rt
t—
oo
CO
k-k
OL.
o
rt
OT
W
«
•z>
aaOv .-t
o
o
vo i n
Z
OT
r-t
z
w
«=•
Q
tH
o
o
os
a1
a-
CL4
Z
OS
oo
•ST
ro
a—t
CM
.-i
k-t
trv
PO
O
CM
Ov
>JS
00
VO
k-l
a-
a-
Ov
o
Ov
00
a-
i n
CM
OV
PO
a-
a-
rt
O
k-t
o
a-
vo
3v
i n
.-t
o
C\
OS
cn
OV
t-~
vo
a-
vo
*in
—
i n
ov
N-
a-
IS
VO
CM
1
m.
^H
r-t
rt
k-t
00
CM
cn
CM
ITS
ON
Ov
CO
rt
CV!
rH
aCM
CM
CM
CO
O
k-t
M
H
«J,
.4
O
E3
Du
OT
OT
O
CU
M
OT
cn cn
t— cn
a- vo
os .-t
i n
CM
.-t
ON
aOv
t~-
a-
CM
VO
vo
o
o
kH
k-t
kH
PO .
t--
oo
CM
00
VO
k-i
a-
o
Ov
rt
O
O
kH
•
CM
00
a-
k-l
o
CM
CVJ
vo
k-t
OV
t—
CM
o
00
OV
o
rt
rH
O
CC
O
!*:
M
J
CVJ
•3
o
t*
O
a-
CM
kH
o in
00
O
CM
Cal
CM
CM
cn
CVI
Ov
<
w
j
oa
<;
EH
OT
W
>*
S
Ov
00
VO
C*PO
CM
cn
K-
OV
CO
CM
i n
00
Ov
1
Ov
PO
VO
CM
CM
in
PO
VO
i n
.-t
vo
CM
Ov
PO
T H
iH
rt
CM
i n aIs- O
00
0O
t—
o-i
evi cn
O
in
O
m
a-
t n
CM
r-l
CM
a-
m
ov
a-
i n
PO
OO
VO
PO
VO
o
i n
k-i
vo
m
r i
ov
i n
oo
PO
CM
k-t
r-i
tu
rt
CO
<
Q)
U
a
4->
•H
o
>
.•3
OT
Z
C3
W
OC
CO
•H
M
l-l
-j
<U
S3 <0
'
O
k-t
cd
09
atU
C
«u
tn
0)
VI)
c
•H
3
C3
c
rt
J J
rt«H
u
tU
tu
J->
3
00
3
rt
S
ea
rH
O
rt
Z
>1
rt
se
<U
rt
c
a
a
o
rt
ti
•JU
60
rt
•-*
>>
rt c
a
-H
rt
tu
ri
•p
S
u
-H
in
«M
<
<
rr.
w
tn
ce
n
k-t
E
>> >>
CO
tu
<
u
rl
Q. «r;
<
r-
o
>»
a
3
CM
<0
03
•P
a
ct
i n
t^
CM
•a
c
CO
a.
tu
u
C
rt
U
a-
CM
PO
OV
00
CO
(H
OV
CM
CM
OO
vo
^
CM
O
m OT
3
Cd
p
tu
c
rt
si
o
tn
rt
a
a
a.
CO
tu
r)
•P
tu
ÎH
3
<t
a>
J
+3
3
O
<
z
<
EH
O
EH
192
TABLEAU A3 : POPULATION RESIDENTEPARNATIONALITEET L'INSTRUCTION
t
TOTAL
C Y C L E
PI
NEANT
Mali
4241824
SEC
P2
494240
89836
31302
SUP
ND
7 732
59196
4 924130
Côted'Ivoire
2 209
561
204
30
Sénégal
2079
606
220
97
19
44
691
25
?45
16
55
6
25
56
33
189
221
50
395
18
86
6
15
1
20
3
5
-
7
6
3 153
325
442
187
119
132
3260
167
142
371
584
.325
109
276
56
733
77
81
181
26
385
327"
15
9
35
522
609
836
{Guinée
Mauritanie
Niger
Haute-Volta
Ghana
Algérie
A.PaysAfricaine
Prance
12806
2 156
7 529
2719
17258
115
100
1817
330
URSS
21
A.Paysd'Europe
30
129
48
Autres
38
82
23
46
53
14
ND
TOTAL
223
4290629
500744 91996
y
32615
.9414
*
89
3 112
77
336
3 1231
16289
149
7 840
25
228
2958
64337
19799
271
255
7 176
2 219
4989735
193
TABLEAU A4
POPULATIONMASCULINERBSIDENTBDELANATIONALITEETL'INSTRUCTION
CYC
NEANT
Mali
LE
TOTAL
PI
313366
1951823
62050
SEC
ND
SUP
6 512
25317
2 388093
29025
169
22
15
53
1 510
139
64
27
36
1 622
1 350
495
191
51
152
8 451
• 80
15
13
5
86
3 742
14
55
33
12
1701
260
63
15
107
9 777
902
349
Sénégal
1040
316
Guinée
6 212
Mauritanie
3543
Niger
1522
Haute-Volta
8 145
Côted'Ivoire
P2
65
1 187
77
35
16
6
1
4
139<
120
19
2
4
-
2
147<
198
135
86
112
2 192
266
251
71
144
404
205
9
54
119
57
179
42
460
A.Paysd'Europe
25
27
6
23
114
7
202
Autres
22
39
18
35
222
28
364
ND
91
33
10
8
6
328
476
Ghana
Algérie
A.PaysAfricains
Prance
URSS
TOTAL
1409
1975206
317369
63519
26088
7 696
32279
4 132
1 341
2 42213f
-
194
TABLEAUA 5 : POPULATION PEMININERESIDENTESELONLA NATIONALITE
ETL'INSTRUCTION
T0TAL
C Y C L E
PI
NEANT
Mail
P2
"SEC .
2290001 180874 27786
sup ND
>985 1
220
30 171
2536037
4
36
1 602
41
184
1 501
7 838
63
4098
13
121
1 257
8
Côted'Ivoire
1 307
212
Sénégal
1039
290
35
81
Guinée
6 594
806
196
Mauritanie
3986
35
10
3
Niger
1 197
11
1
-
Haute-Volta
9 113
135
2
23
-
-
-
1
Ghana
Algérie
112
101
35
630
15
1
33 1 17
54 1 4
î
1
10022
132
-
-
3
4
1068
108
127
52
33
20
Prance
64
191
96
227
180
120
878
URSS
12
75
21
23
52
97
14
273
17
67
19
183
43
20
28
5
1"
I46
105
7
245
7
3
194
366
231542: ) 18337
5 284-
APaysAfricains
A.Paysd'Europe
1744
5
Autres
16
ND
132
TOTAL
4
1
I l 652?
1
1711 î
32058
3044
2567578
1
.—.—- -
BLBAU A 6 .
195
RESIDENTS MALIBNS SBLON LA REGION ET LE CYCLE D'BTUDE
1
P2
PI
NEANT
SEC
SUP
ND
TOTAL
583 659
65 231
10 492
2 527
195
8 762
670 866
KOULIKORO
615 045
73 361
9 720
3 020
634
10 724
712 504
SIKASSO
724 678
76 764
11 400
3 256
393
12 706
829 197
SBGOU
736 908
75 956
13 136
2 924
374
8 654
837 952
MOPTI
817 529
62 886
8 841
1 942
188
5 575
896 961
TOMBOUCTOU
346 799
28 885
3 551
1 179
86
1 974
382 474
GAO
255 311
23 627
4 288
1 000
78
1 650
285 954
BAMAKO
161 895
87 530
28 408
15 454
5 784
9 151
308 222
4241 824
494 240
89 836
31 302
7 732
59196
4924 130
KAYES
BNSEMBLE
TABLBAU A 7
RESIDENTS ETRANGERS SELON LA REGION BT L'INSTRUCTION
NEANT
: KAYES
PI
P2
SEC
SUP
ND
TOTAL
7 199
355
116
46
66
763
8 545
KOULIKORO
5 705
551
163
73
110
1 084
7.686
SIKASSO
5 828
428
121
37
44
756
7 170
SEGOU
8 596
1 082
247
85
166
651
10 827
MOPTI
6 025
402
115
61
74
544
7 221
TOMBOUCTOU
1 344
64
27
18
14
!
218
1 685
GAO
3 013
126
43
15
23
1
185
3 405
BAMAKO
BNSEMBLE
t
11 095
3 496
1 328
'48 805
6 504
2 160
978
1 185
984
19 066
1 313
1 682
; 5 141
65 605
- 196
TABLEAUA8.- STRUCTUREPARSEXEETPARAGEDELAPOPULATIONRESIDENTEDUMALI
( Répartition proportionnelledesnondéclarés)
AGE
3EXEMASCULIN
SEXEFEMININ
ENSEMBLE
0
116251
115454
231705
1
103193
102356
205549
2
120883
121619
242502
3
131176
132170
263346
4
115587
117862
233,449
0-4
587090
589461
5
114576
114226
228802
6
106995
106268
213263
7
98278
95721
193999
8
105505
102012
207517
9
66981
64679
131660
5-9
492335
482906
975241
10
.90570
85093
175663
1 176551
11
53403
48862
102265
12
78831
71961
150792
13
60686
57414
118100
14 G
59362
58665
118021
10-14
342852
321995
664847
15
36723
79573
116296
16
65315
70503
17
52813
60444
113257
18
68203
83161
151364
!9
35593
39866
75459
308647
333547
642194
85364
109948
195312
30974
33645
64619
122
41979
52991
94970
23
31143
34575
65718
24
28959
34714
63673
20-24
218419
265873
484292
15-19
20
21
135818
'
197
TABLEAU ( S u i t e )
AGE
SEXEMASCULIN
SEXEFEMININ
ENSEMBLE
68503
106096
174 599
26
35488
44013
79 501
27
33992
41 464
75 456
28
39162
50067
89 229
29
22976
25 409
48 385
200 121
267049
467 170
30
89 439
"129 558
218 997
31
19753
20656
40409
32
31630
35044
66 674
33
22555
19 490
42045
34
22 376
21227
43603
185 753
225 975
411 728
35
59 624
70959
130583
36
29721
30833
60554
37
25593
21 837
47 430
38
28711
27271
55982
39.
17755
15069
32824
161404
165969
327 373
40
69286
90315
159601
41
15532
14281
29813
42
22896
19276
42 172
43
16549
12614
29 163
44
15 .ol
11 359
26 540
139,1'l4
147 845
287 289
45
'n 545
40829
82 374
46
21244
20284
41 528
47
16802
11737
28539
48
18941
15932
34873
49
12813
9 682
22 495
111 345
98 464
209 809
25
25-29
30-34
35-39
40-44
45-49
198
TABLEAU
AGE
(Suite
)
SEXEMASCULIN
SEXEFEMININ
ENSEMBLE
50
55141
65535
120676
51
11527
10699
22226
52
14988
11568
26556
53
10954
7402
18356
54
12022
8415
20437
104632
103619
208251
55
25170
22952
48122
56
17837
15444
33281
57
11372
7399
18771
58
15225
11355
26580
59
7983
5775
13758
55-59
77587
62925
140512
60
41462
53592
95054
61
8038
7048
15086
62
10806
8515
19321
63
9079
6945
16024
64
7244
5376
12620
60-64
76629
81476
158105
65
15461
16186
31647
66
9087
8176
17263
67
6541
4421
10962
68
6118
5120
11238
69
3077
2934
6011
40284
36837
77121
70
2877
2657
5534
71
2877
2657
5534
72
3530
3250
6780
73
2426
1874
4300
74
2248
1607
3855
31893
37750
69643
50-51
65-69
70-74
199
TABLEAU
(Suite
)
SEXEMASCULIN
AGE
SEXEFEMININ
ENSEMBLE
75
76
6326
6743
13069
4855
6355
10210
77
1700
1212
2912
78
3274
2510
5784
996
79
75-79
80
81
82
*
912
1908
17151
16732
33883
10565
14887
25452
834
1229
779
1092
1613
2321
83
820
606
1426
84
644
469
1113
80-84
85
14092
17833
31925
2028
2268
4296
86
831
841
1672
87
694
458
1152
88
515
435
9950
89
425
374
799
85-89
4493
4376
8869
90et+
10062
10053
20115
TOTAL
3124233
3270685
6 394918
- 200
A N N
MOUVEMENTS
DE
LA
POPULATION
201
ANALYSE DU RECENSEMENT-MALI-1976
TABLEAUBl
REGION
MORTALITE
TAUXDEMORTALITEINFANTILE EN %
SEXE(m)
SEXE(f)
TOTAL
Kayes
109,147
106,120
107,763
Koulikoro
128,003
106,422
117,512
Sikasso
122,979
101,673
112,473
Ségou
157,430
126,558
142,284
Mopti
169,521
148,942
159,412
Tombouctou
134,945
110,696
122,855
90,083
66,786
75,084
82,782
50,143
58,694
131,289
111,405
121,620
Urbain
82,722
67,113
75,500
Rural
141,195
120,618
131,207
Gao
Bamako
Ensemble
202
TABLEAUB2
MORTALITETYPEBAMAKO-TAUXCOMPARATIFEN %
REGION
SEXE(m)
Kayes
10,980
8,062
9,434
Koulikoro
10,541
7,987
9,183
Rxkasso
10,808
8,209
9,409
Ségou
10,491
8,028
9,196
Mopti
10,301
7,775
8,964
Tombouctou
10,440
8,202
9,276
Gao
10,267
7,946
9,045
9,254
7,522
8,396
10,484
7,990
9,167
Urbain
9,767
7,716
8,731
Rural
10,630
8,045
9,256
Bamako
Ensemble
SEXE (f)
TOTAL
TABLEAU B-3
POPULATIONTYPE
REGION.
MOPT.C-TAUX COMPARATIFEN %
3EXE (m)
SEXE(f)
TOTAL
Kayes
15,934
12,976
14,342
Koulikoro
18,325
16,121
17,206
Sikasso
14,714
13,186
13,938
Ségou
20,380
17,477
18,880
Mopti
26,409
23,439
24,899
Tombouctou
24,950
22,171
23,525
Gao
"5,759
13,724
14,717
Bamako
10,301 -
7,775
8,964
Ensemble
18,766
16,332
17,524
Urbain
12,585
10,367
11,393
Rural
20,039
17,509
18,752
203
BU S O I
STRUCTURES PAB AGE 1976 t
POPULATION KCTBINE-3ECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
SEXE MASCULIN
MOTHOŒ
*
DECES OBSERVES
EFFECTIF
%
<->
TAUX M 5&o
a.nui „
4
QB0UPB
D»AGE
POPULATION
EFFECTIF
1
00 an
114 760
3,722
18 397
30,654
160,308
01-04 ans
464 801
15f073
20 373
33,946
43,832
03-09 ans
486 021
15,761
3 621
6,034
7,450
10-1^ ans
338 454
10,976
1 254
2,090
15--19 ana
304 688
9,881
1 102
1,837
3,617
20-24 ans
215 618
6,992-
855
1,425
3,965
23-29 ans
197 554
6,406
815
1,358
30-34 ans
183 371.
5,946
950
1,582
4,125
5,181
35-39 ans
159 334
5,167
902
1,503
5,661
40-44 ans
137 656
4,464
1 125
1,874
8,173
45-49 ans
109 916
3,564
957
1,594
8,707
50-54 ans
5>Ç9 ans
103 291
76 593
3,350
2,484
75 647
39 768
31 485
16 931
27 789
3083 677
2,453
1,290
1,021
0,549
0,901
100,000
2,191
1,897
2,946
1,770
2,348
1,336
3,617
100,000
12,731
14,871
60-64 am»
65-69 a»»
70-74 ans
75-79 a a s
80-e-k +
315
139
768
062
409
802
2 171
60 016
TOTAL
1
1
1
1
1
a
3
»
7 0 5
23,372
26,705
44,751
47,3«9
78,124
19,462
SEXE FBCLNIN
GROUPE
D»AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
23-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 a n s
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t •
«OTAL
POHJLATIOH
Effectif
114 076
468 347
477 140
318 151
329 563J.
262 698
263 860
223 277
163 986
146 080
97 288
102 382
62 173
80 502
36 396
37 301
16 532
32 372
3232 124
loraojE
%
3,529
14,490
14,762.
9,843
10,196
8,128
8,164
6,908
5,07*
4,520
3,010
3,168
1,924
2,491
1,126
1,154
0.511
1,002
100,000
DECES ftWBffiK-f
Effectif
%
14 776
19 178
3 226
1 022
1^408
1 255
1 413
1 534
1 075
1 165
731
1 025
705
1 458
758
1 169
615
2 001
54 514
27, 106
35*180
5*917
1,875
2,583
2,303
2,592
2,814
1,972
2,137
1,341
1,880
1,293
2,675
1,391
2,144
1,127
3,670
1ÔQO0O
TAUX Hï 5È0
a«m*z
129, 528
40,948
$761
3,212
4,272
4,777
5.355
^870
6,555
7,975
7,5H
10,012
11,339
18,111
20,826
31,340
37, 201
61,813
16» 866
20V
TABLES! B4-»*
pflî.TUHBAIH
STRUCTURES PAR AGE 1976 X POPULATION MOTEMNB^DBCK OBSERVES-TAUXDE MORTALITE
SEXEMASCULIN
GROUPE
D'AGE
00an
01-04ans
05-09ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30-34ans
35-39ans
40-44ans
45-49ans
50-54ans
55-59ans
6O-64ans
65—69ans
70-74ans
75-79ans
80et+
TOTAL
POPULATION MOYENNE
Effectif
*
3t890
20247
15-089
78539
79504
15,275
59662
11,463
57710
11,087
45488
8,739
6,878
35799
30393
5,839
5,278
.27473
22114
4,249
3,376
17574
14453
2,777
10486
2,015
8490
1,631
4961
0,953
3404
0,654
2050
0,394
2152
0,414
520501
100,000
DECES 0BSEBNB&
Effeo-tif
1963
2283
377
138
113
71
84
74
75
105
99
128
107
143
136
123
84
203
6306
%
31-134
36,203
5,986
2,188
1,786
1,126
1,335
1,175
1,191
1,657
1,577
2,027
1,689
2,269
2,156
1,947
1,335
.3,218
100,000
TAUXEN fa
a*m.x
96,953
29,068
4,742
2,313
1,958
1,561
2,346
2,435
2,730
4,748
5,633
8,856
10,204
16,843
27,414
36,134
40,976
94,331
12,115
i
SEXEFEMININ
GROUPE
D»AGE
00an
OI-O4ans
O5-O9ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30—34ans
35-39ans
40-44ans
45—49ans
50-54ans
55-59ans
6O-64ans
65-69ans
70-74ans
75-79ans
80-et+
TOTAL
POPULATION MOYENNE
Effectif
%
19884
78022
81379
64062
59819
46748
42472
34952
28061
21665
15205
13032
8789
9192
4954
4538
2609
3620
3,689
14,475
15,098
11,885
11,098
8,673
7,88o
539001
100,000
6,485
5,206
4,019
2,821
2,418
1,631
1,705
0,919
0,842
0,484
0,672
DECESOBSERVES
Effectif
%
1533
2241
328
112
131
89
114
104
80
91
78
76
76
101
72
118
72
194
5611
27,315
39,935
5,849
2,004
2,329
1,589
2,040
1,860
1,426
1,625
1,390
1,354
1,354
1,805
1,282
2,094
1,282
3,466
100,000
TAUXEN %
a.m.i
77,097
28,723
4,031
1,748
2,190
1,904
2,684
2,976
2,851
4,200
5,130
5,832
8,647
10,988
14,534
26,003
27,597
53,591
10,410
205
rABLEAU B4-3
l â L Ï - RURAL
STRUCTURES PAR AGE.1976 : POPULATION HOYEWNE-DECES OBSERVES-TAUX DEMORTALITE
SEXE MASCULIN
GROUPE'
D»AGE
POPULATION
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans,
94 509
386 262
406 528
10—14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30—34 ajis
35-39 ans
40-44 ans
278 781
246 952
170 090
161 744
152 980
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O—64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 a*s
80 e-t +
TOTAL
131 859
115 546
92 347
88 850
66 118
67 176
34 814
28090
14 885
25 647
2563 176
3,687
15,070
15,860
10,876
16 434
18 091
3 244
1 116
• 9,635
6,636
6,310
5,968
990
784
731
875
827
1 020
5,144
4,508
-.3,603
POPULATION
Effectif
00an
01-04ans
O5-O9ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30-34ans
35-39ans
40-44ans
45-49ans
5O-54ans
55-59ans
6O-64ans
65—69ans
94188
390326
395753
254038
269722
215936
221395
188336
7O-74ans
75-79ans
80et+
TOTAL
32770
13924
28760
2693.123
135921
124428
82088
89368
53391
71330
31448
f
857
1 187
1 032
1,625
926
1 286
3,466
2,580
2,621
1,358
1,096
0,581
1,001
100,000
-
GROUPE
D«AGE
DECES OBSERVES
Effectif
%
MOYENNE
Effectif
717
1967
53 710
-30,598
33,683
6,039
2,079
1,843
1,459
1,360
1,630
TAUX Hî 560
a*aux
1,899
1,596
173,888
46,836
7,980
4,003
4,009
4,609
4,519
5,720
6,272
8,828
9,280
2,210
1,921
3,025
1,725
2,395
1,336
13,360
15,608
24,190
26,598
45,781
48,169
3,663
100,000
76,695
20,954
1,540
SEXE FEKININ
MOYENNE
"# .
3,497
14,493 *
14,695
9,433
10,015
8,018
8,221
6,993
5,047
4,620
3,048
3,318
1,982
DECESOBSERVES
Effectif
TAUX EN %
a.m.x
13244
16939
2897
910
1277
1166
1298
1429
27,082
34,638
5,925
1,860
2,612
\2,384
"'• 2,655
2,922
140,612
43,397
7,320
3,582
4,735
5,400
5,863
7,588
995
1073
2,035
2,195
1,336
1,940
1,286
7,320
2,649
1,168
653
949
629
1357
686
1,217
0,517
1,068
100,000
1051
543
1806
48.903
2,774
1,404
2,150
1,110
3,693
100,000
8,623
7,955
10,619
11,781
19,024
21,814
32,072
30,997
62,796
18,158
206
TABLEAU B5-1
H3GI01I DE KAÏES
STRUCTURES PAR AGE 1976 : POHJLATION MOYENNE--DECES0BSERV1S-TAUXDEMORTALITE
SEXEHASCULIN
GROUPE
D'AGE
00an
01-04ans
05-09ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30-34ans
35-39ans
4O-44ans
45-49ans
5O—54ans
55-59ans
6O-64ans
65-69ans
70-74ans
75-79ans
80et+
TOTAL
POPULATION' MOYEMNE
Effectif
*
18362
61489
69935
48896
41768
25871
23697
20868
19466
16632
14349
12242
9915
8985
5850
4286
2733
4,497
15,060
17,129
11,976
10,230
6,336
5,804
2947
408290
0,722
100,000
5,111
4,768
4,073
3,514
2,998
a,428
2,201
1,433
1,050
0,669
DECES OBSERVES
Effectif
#
1937
2263
414
154
142
109
124
140
127
157
129
170
149
184
143
165
129
252
6886
28,130
32,867
6,005
2,230
3,055
1,589
1,807
2,026
1,851
2,274
1,880
2,463
2,157
2,667
2,070
2,390
1,880
3,658
100,000
TAUXEȣ0
a»m»x
105,490
36,803
5,920
3,150
3,400
4,213
5,233
6,709
6,524
9,440
8,990
13,887
15,028
20,479
24,444
38,497
47,201
85,511
16,865
SEXEFEHININ
GROUPE
D'AGE
00an
OI-O4ans
05-09ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30-34ans
35-39ans
40-44ans
45-49ans
5O-54ans
55-59ans
6O—64ans
65—69ans
70-74ans
75-79ans
80et+
TOTAL
POPULATION
Effectif
17555
61"786
66357
44986
45906
36427
38438
30951
23315
20801
14,740
14261
9206
11242
5783
5744
2891
4330
454720
MOYENNE
t
3,861
13,588
14,593
9,893
10,095
8,011
8,453
6,807
5,127
4,574
3,242
3,136
2,025
2,472
1,272
1,263
0,636
0,952
100,000
DE6ES OBSERVES
Effectif
*
1563
2159
321
116
148
122
190
176
129
139
93
130
80
152
101
161
88
239
6105
25,597
35,368
5,254
1,899
2,422
1,997
3,110
2,881
2,111
2,275
1,522
2,128
1,309
2,488
1,653
2,635
1,440
3,912
100,000
TAUXEN %o
a»DUT
89,034
34,943
4,837
2,579
3,224
3,349
4,943
5,636
5,533
6,682
6,309
9,116
8,690
13,521
17,465
20,029
30,439
55,196
13,426
207
TABLEAU B 5 - 2
HEGION DE KOULIKORO
STRUCTURE PAR AGE 1 9 7 6 : POPULATION MOYEMNE-BECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
SEXE HASCULIN
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
05-09 ans
10—14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30—34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
5O-54 ans
55-59 ans
60-64 ana
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
POPULATION
MOYENNE
Effectif
15 342
72 144
73 470
50 389
44 932
28 354
27 792
25 394
22 233
19 170
3,426
16,110
16,407
11,252
10,034
6 332
6,206
5,671
4,P65
4,281
8S3
1J1O6
10 914
10 617
6 069
4 827
2 771
4 269
447 805
DECES
OBSERVES
Effectif
2,437
2,371
1,355
1,078
0,619
0,953
100 ,000
2 683
2 585
440
182
167
132
112
125
140
187
133
193
164
260
181
229
144
8 409
31,904
30,743
5,234
2,168
1,988
1,569
1,329
1,485
1,665
2,228
1,581
2,299
1,952
3,090
2,156
2,719
1,713
4,180
100,000
TAUX EN %
a»m»-c
174,879
35,831
5,989
3,-612
3,717
4,655
4,030
4,922
6,297
9,755
8,745
13,875
15,027
24,489
29,824
47,441
51,967
82,221
18,778
SEXEFEMININ
GROUPE
D'AGE
00an
01-04ans
05-09ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30-34ans
35-39ans
40-44ans
45-49ans
5O-54ans
55-59ans
6O-64ans
65-69ans
70-74ans
75-79ans
80et+
TOTAL
POPULATION MOYENNE
Effectif
15481
71781
70542
47562
47830
36692
37829
32184
23441
21175
14282
15107
8826
1124O
5361
5417
2454
4899
472101
%
3,279
15,205
14,942
10,075
10,131
7,772
8,013
6,817
4,965
4,485
3,025
3,200
1,869
2,381
1,135
1,147
0,520
1,038
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
2112
2442
388
141
218
186
212
227
162
218
100
176
118
229
122
172
135
379
7738
%
27,300
31,561
5,017
1,824
2,815
2,398
2,737
2,932
2,098
2,815
1,290
2,280
1,525
2,958
1,577
2,228
1,746
4,900
100,000
TAUX EN #0
Bum«i
136,425
34,020
5,500
2,965
4,558
5,069
5,604
7,053
6,911
10,295
7,002
11,650
13,370
20,374
22,757
31,752
55,012
77,363
16,391
208
TABLEAU B5-3
HEGIOE DE 5HUS30
STRUCTURES PAR AGE 1976 » POPULATION MOYENNE-DECES OBSERVES-JTAUX DE MORTALITE
SEXE MASCULIN
CHUUPE
D'AGE
00 a n
01-04 ans
05-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 anB
50-54 ans
55-59 ans
6O—64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
jPÔWUTÏÔtt
Effectif
19 651
86 412
89 721
62 402
51 747
35 454
31 627
28 327
24 975
20 719
17 456
15 966
12 465
11 864
6 533
5 227
3 286
5 643
529*476
MOYENNE
3,711
16,320
16,945
11,786
9,773
6,696
5,973
5,350
4,717
3,913
3,297
3,015
2,354
2,241
1,234
0,987
0,621
1,066
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
2 989
2 298
373
137
163
112
102
122
123
145
146
177
172
250
158
205
125
358
8.154
36,652
28,178
4,571
1,680
2,001
1,371
1,248
1,495
1,507
1,779
1,791
2,174
2,112
3,064
1,939
2,520
1,532
4,385
100,000
TAUX E3I%0
a.m.i
152,104
26,594
4,157
2,195
3,150
3,159
3,225
4,307
4,925
6,998
8,364
11,086
13,799
21,072
24,185
39,219
38,040
63,441
15,500
SEXE FEMININ
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
4 0 ^ 4 ans
45-49 ans
50-34 ans
55-59 a n s '
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
•TOTAL
POPULATION
Effectif
MOriMNE
7-.
DECES
Effectif
OB.SERVES
ï°
19 552
89 410
90 656
56 852
54 484
40 330
40 424
35 522
27 008
24 661
15 674
16 405
10 092
12 409
5 559
5 466
2 691
3,539
16,185
16,410
10,291
9,863
7,300
7,317
6,430
4,889
4,464
2,837
2,970
1,827
2,246
1,006
0,989
0,487
2 4O8
2 238
342
123
171
127
175
210
166
186
113
159
119
250
109
182
80
32,030
29,773
4,555
1,639
2,271
1,693
2,324
2,795
2,203
2,472
1,505
2,109
1,585
3,332
1,451
2,418
1,061
5 240
552.435
0,949
100,000
360
7.518
4,783
100,000
TAUX EN%0
a.m.x
123,159
25,031
3,773
2,164
3,139
3,149
4,329
5,912
6,146
7,542
7,209
9,692
11,792
20,147
19,608
33,297
29,729
68,702
13,609
209
TABLEAU B 5 " 4 REGION DESEGOU
STRUCTURES PAR AGE 1976: POPULATION MOYEMNE-DECES OBSERVES-TAUX DEMORTALITE
SEXE MASCULIN
POPULATION
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04
05-09
10-14
15-19
20-24
25-29
30-34
35-39
40-44
45-49
50-54
55-59
60-64
65-69
70-74
75-79
80 e t
Effectif
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
+
TOTAL
19 642
75 647
82 217
57 547
51 057
36 748
35 186
31 404
26 296
22 138
18 257
17 778
14 220
13 641
7 024
5 304
2 842
4 898
521.846
MOYENNE
%
•
3,764
14,496
15,755
11,028
9,784
7,042
6,743
6,018
5,039
4,242
3,498
3,407
2,725
2,614
1,346
1,016
0,545
0,939
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
%
3 837
3 762
615
218
182
34,616
33,945
5,547
1,970
1,643
130
125
1,171
1,126
1,289
1,325
1,453
1,389
1,952
1,734
2,633
1,752
1,961
1,144
3,350
100,000
143
147
161
154
216
192
292
194
217
127
371
11.084
TAUX EN %0
a.m.x
195,347
49,731
7,480
3,788
3,565
3,538
3,553
4,554
5,590
7,273
8,435
12,150
13,502
21,406
27,620
40,913
44,687
75,745
21,240
SEXE FEMININ
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 a-13
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50—54 ans
i/5-59 ans
'/O—64 ans
..>-69 ans
7 -74 i n s
75-79 ans
CO e t +
TOTAL
POPULATION MOYENNE
Effectif
%
19 819
77 678
83 924
56 770
54 186
43 275
42 824
35 856
26 554
23 993
16 706
17 732
11 749
K 934
6 404
6 209
2 824
5 553
546.909
DECES
Effectif
OBSERVES
%
TAUX KN %
a.m.i
3,623
14,201
15,343
2 969
3 523
616
29,786
35,344
6,183
149,806
45,354
7,340
10,379
9,906
7,912
7,829
6,555
4,855
4,386
3,054
3,242
2,148
2,730
1,171
1,135
0,516
1,015
100,000
176
289
210
211
252
158
155
113
155
124
243
131
187
105
352
9.967
1,765
2,895
2,108
2,118
2,532
1,584
1,553
1,130
1,553
1,241
2,441
1,311
1,876
3,100
5,333
4,853
4,927
7,028
5,950
6,460
6,764
8,741
10,554
16,272
20,456
30,118
37,181
63,389
18,222
1,049
3,530
100,000
210
TABLEAU B 5 - 5 KBGIOH BE MOPEf
STRUCTURES PAR AGE 1976 : POPULATION M0Y2NHE-DEC2S OBSERVES-TAUX ÙE HOAvALITEJ
SEXE MASCULIN
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
05-09 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
4 5 ^ 9 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 et +
TOTAL
POPULATION
Effectif
18 328
74 977
78 179
55 681
52 190
36 422
37 040
36 167
32 347
26 899
22 557
21 929
16 618
17 403
8 450
6 397
2 940
5 875
550.402
M0YE2JWE
£
3,330
13,622
14,204
10,116
9,482 ^
6,617
6,730
6,571
5,877
4,887
4,098
3,984
3,019
3,162
1,535
1,162
0,534
1,067
100,000
DECES
0BSERV3S
Effectif
A
THUX 3'. >o
a.m.x
28,222
39,824
6,399
1,728
1,424
1,064
1,168
1,348
1,272
1,361
1,292
1,776
1,776
2,889
1,555
2,356
1,071
3,476
100,000
223,611
77,197
11,896
4,508
3,966
4,256
4,590
5,419
5,719
7,361
8,334
11,765
15,525
24,134
26,746
53,619
53,061
85,957
26,408
4 102
5 788
930
251
207
155
170
196
185
198
188
258
258
420
226
343
156
505
14.535
C
SEXEFEMININ
GROUPE
D'AGE
POPULATION
Effectif
00 an
18552
74731
76698
52037
56068
46953
51622
42263
31062
25688
18307
20215
12771
01-04
O5-O9
10-10
15-19
20-24
25-29
30-34
35-39
4O-44
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
17365
7710
7419
2739
6606
568806
MOYENNE
7-
3,261
13,138
13,484
9,149
9,857
8,255
9,075
7,430
5,461
4,516
3,218
3,554
2,245
3,053
1,355
1,304
0,482
1,161
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
3476
5419
834
193
285
276
310
319
235
205
170
200
160
337
164
241
101
408
13332
56
26,072
40,645
6,257
1,451
2,136
2,068
2,324
2,391
1,760
TAUX EN %
a.m.i
187,365
72,513
10,874
3,709
5,083
5,878
6,005
7,548
7,566
1-Hi
im
9,-180
1,496
1,203
2,527
1,233
1,605
0,760
3,061
100,000
12,528
19,407
21,271
32,484
36,875
61,762
23,439
9,894
211
TABLEAU B 5 - 6 EB3IQH DE5OKB0UCŒ0O
TRUCTURES PAR AGE 1976 : PÛFULATION MOYENNE>J)ECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
SEXEMASCULIN
GROUPE
D'Age
POPULATION MOYENNE
Effectif
%
OOan
01-04ans
05-09ans
10-14ans
15-19ans
20-24ans
25-29ans
30—34ans
35-39ans
40-44ans
45-49ans
8800
35209
34947
22513
21877
17O85
15238
15730
13786
13188
50-54ans
55-59ans
6O-64ans
65-69ans
70-74ans
75-79ans
80et+
TOTAL
9687
5793
6458
2979
2735
1187
2113
238.829
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 gins
O5-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50—54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
9505
POPULATION
Effectif
9073
35132
31560
18653
25587
21292
21102
19214
13795
12707
826
772
4 444
6 795
2 896
3 441
1 443
2 769
246.502
l
3,685
14,742
14,633
9,426
9,160
7,153
6,380
6,587
5,773
5,522
3,980
4,056
2,425
2,704
1,248
1,145
0,497
0,885
100,000
SEXEFEMININ
MOYENNE
DECES OBSERVES
Effectif
%
1498
2293
478
125
111
92
94
111
114
158
116
165
107
216
101
140
71
176
6*170
. . $
0,585
1,123
100,000
1,884
170,227
65,125
13,678
5,552
5,074
5,385
6,169
7,057
8,269
11,981
12,204
2,680
1,738
3,508
1,640
2,274
1,153
2,859
100,000
17,033
18,471
33,447
33,904
51,188
59,815
83,294
25,834
1,8522,566
DECES OBSERVES
Effectif
3,681
14,252
12,803
7,567
10,380
8,638
8,561
7,795
5,596
5,155
3,175
3,559
1,803
2,757
24,281
37,161
7,747
2,030
1,803
1,494
1,527
1,803
1 222
2 139
436
135
155
168
183
176
137
148
82
103
S
l
158
82
119
58
150
5.725
TAUXEN %
a.m.x
%
TAUX EN # 0
a.m.x
21,352
37,362
7,620
2,365
2,715
2,943
3,188
3,085
2,400
2,592
1,436.
1,804
1,209
2,768
134,685
60,885
13,815
7,237
6,058
7,890
8,672
9,160
9,931
11,647
10,478
11,742
15,527
1,016
2,627
34,583
40,194
54,171
23,225
m
100,000
km
212
XAHLKâP B5P-7 BKHQH DE 04ft
STRUCTURES PAR AGE 1976 t POPULATION MOYENNE-DECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
SEXE MASCULIN
GROUPE
D'AGE
OO a n
01-O4 a n s
05-09 ans
10—14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
60—64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
POPULATION MÛYHINE
Effectif
6 711
27 454
27 394
19 384
17 847
13 190
10 557
12 074
8 955
10 055
6 121
6 780
3 319
4 270
1 549
1 884
647
1 474
179.664
56
3,735
15,281
15,247
10,789 •
9,934
7,341
5,876
6,720
4,984
5,597
3,407
1,847
?:&
6
1,049
0,360
0,821
100,000
DECES
Effectif
740
715
255
121
84
90
61
78
46
90
67
100
56
103
27
83
30
109
2.859
OBSERVES
%
25,884
25,009
8,932
4,238
3,012
3,152
2,137
2,732.
1,611
3,152
2,347
3,503
1,961
3,608
OÎ946
2,907
1,051
3,818
100,000
TAUX EN%0
a.m.i
110,267
26,044
9,309
6,242
4,819
6,823
5,778
6,460
5,137
8,951
10,946
m
24,122
17Î431
44,055
46,368
73,948
15,913
SEXE FEMININ
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans
16—14 ans
15-19 ans
20--24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
60-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80-et +
TOTAL
POPULATION MOYENNE
Effectif
6 479
27 §38
25 884
16 183
20 624
aia
14 319
8 882
743
122
224
648
266
466
378
777
865
185956
%
3,484
14,647
11,091
m
7,700
4,776
5,239
2,755
3,347
1,424
2,2'
0,7
1,279
0,418
1,003
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
586
653
201
99
103
m
143
68
88
41
82
23
62
36
76
28
64
5591
%
22,609
25,203
7,743
3,833
3,988
5»H2
3Î949
5,536
2,633
3,407
1,587
3,375
o!890
2,400
1,394
2,942
1,684
2078
100,000
TAUX EN%6
a.ro-x
90,446
23,974
76
ï»
§
6,118
4,994
m
9,987
7,656
9,032
8,005
14,534
24,557
31,960
36,036
34*316
13,933
213
* S M » S 3 " G HBH8M» BB BAMûKO
STRUCTURES PAS AGE 1 9 7 6 t FOHJLATION MOYENNE--DECES OBSEHVES-JTAUX DE MORTALITE
SEXE MASCULIN
GROUPE
D'AGE
OO a n
01-04 ana
05-09 a n a
10-14 ans.
15-19 ans
20--24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
60—64 ans
65-^9 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
DECES
FDHFLATIOH ' M0ÏBB9E
Effectif
-TK
29 978
21 652
23 283
22 481
16 443
13 446
11 317
8 892
6 499
5 043
3 381
2 452
1 331
837
528
58O
207366
Effectif
617
666
115
66
44
35
27
35
20
28
23
34
40
3,82A
15,091
14,456
10,441
11,228
10,841
7,930
6,484
ttS
3,134
2,432
1,631
1,182
0Î642
0,404
0,255
0,280
100 ,000
il27
20
47
1 919
OBSERVES
M.
TAUX m %
a.œ.x
32,133
34,713
6,018
3,439
2,311
1,827
1,397
1,827
1,021
1,451
1,182
1,773
2,096
2,§57
i;666
1,397
1,021
2,472
100,000
3,836
3,048
1,890
1,557
1,642
2,603
1,767
3,149
3,539
6,742
11,831
17,537
24,042
32,258
37,879
81,034
9,254
wt
SEXE FEHININ
GROUPE
D'AGE
00 a n
01-04 ans
O5-O9 ans
10—14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 a n s
35-39 ans
4O-44 a n s
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
60-64 ans
65-69 ans
70-74 a n s
75-79 a n s
80 e t +
TOTAL
POPULATION MQYEMNE
Effeotif
%
7 564
30 525
31 460
25 058
24 853
20 282
17 233
12 990
9 944
7 325
4 649
3 691
2 454
2 281
1 233
1 239
718
1 119
204617
3,697
14,918
15,375
12,246
12,146
9,912
8,422
6,348
4,860
3,580
2,272
1,804
1,199
1,115
0,602
0,606
0,351
0,547
100,000
•
DECES OBSERVES '
Effectif
*
438.
28,485
617
40,147
5,496
85
2,413
37
2,547
39
32
2,078
30
1,944
1,877
29
20
1,273
1,676
26
1,206
19
20
1,273
11
0,737
1,676
26
0,804
12
30
1,944
20
1,273
48
3,150
100,000
1.538
TAUX EW %t>
a.m.z
57,906
20,213
2,702
1,477
1,569
1,578
1,741
2,232
2,011
3,549
4,087
5,419
4,482
11,399
9,732
24,213
27,855
42,895
7,516
214
TJŒLMB B6-I
maung.i HJ IALI
•.. .
L=Jl
STRUCTURES PAR AGE 1976 t PêPULATION MOYEMNB-JJBCES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
ENSEMBLEDES2SEXES
GROUPE
D'AGE
POHJLATION
00 a n
228 838
933 156
963 175
656 621
634 247
478 300
461 390
406 635
323 321
283 735
207 213
205 675
138 774
156 149
76 166
68 784
33 464
60 159
6315.801
01-04 ans
05-09 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 a n s
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
"TSBLEAU B6-2
GROUPE
D'AGE
00 a n
01-04 ans
05-09 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
Effectif
DECES
MOYHDîE
i
3,623
14,775
15,250
10,396
10,042
7,573
7,305
6,438
5,119
4,492
3,281
3,257
2,197
2,472
1,206
1,089
0,530
0,953
100,000
Effectif
33 174
39 551
6 847
2 276
2 511
2 110
2 228
2 483
1 977
2 289
1 688
2 340
1 844
3 227
1 821
2 578
1 416
4 171
114.530
OBSERVES
%
28,965
34,533
5,978
1,987
2,192
1,843
1,945
2,168
1,727
1,999
1,474
2,043
1,610
2,817
1,590
2,251
1,237
3,642
100,000
TAUX EN%0
aom.x
144,967
42,384
7,109
3,466
3,959
4,411
4,829
6,106
6,115
8,067
8,146
11,377
13,288
20,666
23,908
37,480
42,314
69,333
18,134
MALI - URBAIN
ENSEMBLE DES 2 SEXES
POPULATION
Effectif
40 131
156 562
160 883
123 724
117 529
92 237
78 269
65 344
55 534
43 779 •
32 780
27 486
19 276
17 681
9 915
7 942
4 659
5 772
1059.502
MOYENNE
%
3,788
14,777
15,185
11,67811,093
8,706
3
I»
?!
6,167
5,242
4,132
3,094
2,594
1,819
1,669
0,936
0,750
0,440
0,545
100,000
DECES i OBSERVES
Effectif
*
3 516
4 504
706
250
243
160
199
178
155
196
177
204
182
244
208
24O
156
397
11.917
29,505
37,791
"5,921
2,101
2,042
1,344
1,668
1,497
1,302
1,642
1,489
1,710
1,531
2,050
1,744
2,016
1,310
3,335
100,000
TAUX EN # 0
a.m.i
87,613
28,768
4,388
2,021
2,068
1,735
2,543
2,724
2,791
4,477
5,400
7,422
9,442
13,800
20,978
30,219
33,484
68,780
11,248
215
-efflLSIU B 6 - 3 MALI HDRAL
STRUCTURES PAR AGE 1976 : POHJLATION MOYEME-DECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
ENSEMBLE DES 2 SEXES
POHJLATION
GROUPE
D'AGE
Effectif
OO a n
01-04
05-O9
10-14
15-19
20-24
25-29
30-34
35-39
40-44
45-49
50-54
55-59
60-64
65-69
70-74
75-79
80 e t
TOTAL
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
+
188 700
776 594
802 295
532 836
516 669
386 010
383 117
341 304
267 781
239 973
174 442
178 220
119 516
138 505
66 264
. 60 858
28 809
54 406
5256.299
MOYENNE
%
3,590
14,775
15,263
10,137
9,830
7,344
7,289
6,493
5,094
4,565
3,319
3,391
2,274
2,635
1,261
1,158
0,548
1,035
100,000
DECES
Effectif
29 678
35 030
6 141
2 026
2 267
1 950
2 029
2 304
1 822
2 093
1 510
2.135
1 661
2 982
1 613
2 337
1 260
3 773
102.613
OBSERVES
128,922
34,138
5,985
1,974
2,209
1,900
1,977
2,246
1,776
2,040
1,472
2,081
1,619
2,906
1,572
2,278
1,228
3,677
100,000
TAUX M %
a.nux
157,276
45,107
7,654
3,802
4,388
5,052
5,296
6,751
6,804
8,722
8,656
11,980
13,898
21,530
24,342
38,401
43,736
69,349
19,522
216
TiBLBâU TFp-i. HBGIOH DE KAYES
STRUCTURES PAR AGE 1976 : POPULATION MOYENNE-DECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
ENSEHBLE DES 2 SEXES
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04
O5-O9
10-14
15-19
20-24
25-29
30-34
35-39
40-44
45-49
50-54
55-59
6O-64
65-69
70-74
75-79
80 e t
ans
ans
awn
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
ans
+
TOTAL
POPULATION MOYENNE
Effectif
35 906
123 409
136 446
93 854
87 636
62 260
62 091
51 786
42 760
37 413
29 078
26 490
19 116
20 216
11 629
10 025
5 622
7 273
863.009
%
DECES
Effectif
4,161
14,300
15,810
10,875
10,155
7,214
7,195
6,001
4,955
4,335
3,369
3,070
2,215
2,343
1,347
1,162
0,651
0,843
100,000
3 499
4 423
734
269
289
231
314
315
256
295
222
299
228
336
243
326
21?
491
2.991
OBSERVES
26,937
34,045
5,651
2,074
2,228
1,781
2,421
2,428
1,974
2,274
1,712
2,305
1,758
2,583
1,873
2,506
1,673
3,778
100,000
TAUX EN%0
a.m.x
97,449
35,840
5,379
2,866
3,298
3,710
m
5,987
7,885
7,635
11,287
11,927
16,620
20,896
32,519
38,598
67,510
15,053
TABLEAU tfr.^
REGION DE KOULBORD
STRUCTURES PAR AGE 1976 : POPULATION MOYENNE-DECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
ENSEMBLE DES 2 SEXES
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
4O-44 ans
45-49 ans
5O-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
POHJLATION
Effectif
30 823
143 927
144 016
97 954
92 762
65 042
65 617
57 574
45 675
40 345
29 492
29 016
19 742
21 856
11 430
10 244
5 225
9 167
919 .906
MOYEMNE
*
3,351
15,646
15,656
10,648
10,084
7,071
7,133
6,259
4,965
4,386
3,206
3,154
2,146
2,376
1,243
.1,114
0,568
0,997
100,000
DECES
Effectif
4 796
5 027
828
323
385
317
323
352
302
405
233
370
282
489
303
401
279
731
16.147
OBSERVES
*
26,699
31,135
5,130
2,003
2,384
1,966
2,003
2,178
1,872
2,509
1,442
2,290
1,747
3,027
1,878
2,484
1,729
4,524
100,000
TAUX EN %
a.m.x
155,598
34,927
5,749
3,297
4,150
4,874
4,923
6,114
6,612
10,038
7,900
12,752
14,284
22,374
26,509
39,145
53,397
79,743
17,553
217
«BEBffiBt-â HBOIOHSB 83X4980
STRUCTURES ] PAR AGE 1 9 7 6 t PO PULATION MOYQINE-DBCES OBSEHVES-TAUX DE MORTALITE
ENSEMBLE DES 2 SEXES
GROUPE
D'AGE
00 a n
01-04 ans
05-09 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL
astsaj
'
POHJLATION
MOYENNE
Effectif
39 203
175 822
180 378
119 257
106 231
75 783
72 049
63 847
51 983
45 379
33 130
32 371
22 557
24 273
12 093
10 693
5 978
10 883
1081.911
B7-4
2
3,624
16,251
16,672
11,023
9,819
7,005
6,659
5,901
4,805
4,194
3,062
2,992
2,085
2,244
1,118
0,988
0,553
1,006
100,000
DECES
Effectif
5 397 .
4 536
715
260
334
239
276
332
288
331
259
336
291
500
267
387
205
717
15.672
OBSERVES
$
TAUX EN%o
a.m.i
34,438
28,942
4,563
1,660
2,130
1,525
1,763
2,117
1,841
2,111
1,654
2,143
1,860
3,192
1,705
-~ 2,471
" 1,306
4,576
100,000
137,668
25,799
3,964
2,180.
3,144
3,154
3,831
5,200
5,540
7,294
7,818
10,380
12,901
20,599
22,079
36,192
34,292
65,883
14,485
REGION DESEGOU
ENSEMBLE DES 2 SEXES
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
5O-54 ans
55-59 ans
60-64 ans
"65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
TOTAL'
POHJLATION
EFFECTIF
39 462
153 325
166 141
114 318
105 242
80 023
78 009
67 259
52 850
46 130
34 963
35 509
25 970
28 574
13 428
11 513
5 666
10 451
1068.835
MOYENNE
%
3,692
14,345
15,544
10,696
9,846
7,487
7,298
6,293
4,945
4,316
3,271
3,322
2,430
2,673
1,256
1,077
0,530
0,978
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
6 805
7285
1 231
394
471
340
336
395
305
316
267
371
316
535
325
404
231
723
21.051
%
32,328
1.ISJ
1,873
2,236
1,615
1,596
1,878
1,448
1,500
1,266
1,763
1,500
2,542
1,543
1,921
1,099
3,435
100,000
TAUX EN %
a.m.i
172,444
47,513
7,409
3,447
4,475
4,249
4,307
5,873
5,771
6,850
7,637
10,448
12,168
18,723
24,203
35,091
40,770
69,180
19,695
218
TiBLBàO B 7 - 5 REGION DB MOPTI
STRUCTURES PAR AGE 1976: POHJLATION MOYENNE-DECES OBSERVES-TAUX DE MORTALITE
ENSEMBLE DES 2 SEXES
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
05-09 ans
IO—I4 ans
15—19 a n s
20-24 a n s
25^*29 ans
30-34 a n s
35-39 ana
40-44 ans
45**9 ana
5O-54 ans
55-59 a n s
6O-64 ans
65*-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t •
TOTAL
TABLEAU B7-6
POHJLATION
MOYENNE
i
EFFECTIF
36
149
154
107
108
880
708
877
718
258
83 375
88 661
78 430
63409
52 587
40 863
42 144
29 389
34768
16 160
13 817
5 680
12 480
1 119"207
3,295
13,376
13,838
9,625
9,673
7,450
7,922
7,008
5,666
4,699
3,651
3,766
2,626
3,107
1,444
1,235
0,507
1,115
100,000
DECES
Effectif
7 578
11 207
1 764
445
492
431
480
515
419
402
358
458
418
757
390
583
257
913
27 867
OBSERVES
%
27,192
40,218
6,331
1,595
1,765
1,545
1,721
1,84T
1,**>5
1,444.
1,286
1,'642
1,'502
2,715
i«va
2,092
0,922
3,atî7
100,000
TAUX EN#0
a.m.x
205,477
74,859
11,390
4,131
4,545
5*169
5-414
6,566
6,308,
7,644
8,761
10,868
14,'223
21,773
24-434.
42,194
45,246
73,157
24,899
REGION JETOMBOUCTOU
ENSEMBLE DES 2 SEXES
GROUPE
D'AGE
POPULATION MOYENNE
Effectif
*
00 an
OI-O4 ans
05-09 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35^-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 ans
6O-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
75-79 ans
80 e t +
17 872
70 340
66 506
41 165
47 465
38 377
36 341
34 945
27 582
25 894
17 331
18 458
10 237
13 253
5 875
6 176
2 629
4 883
485.331
TOTAL
3,683
14,493
8,482
9,780
7,907
7,488
7,200
5,683
5,335
3,571
3,803
2,109
2,731
1,211
1,273
0,542
1,006
100,000
DECES
Effectif
2 721
4 432
914
261
267
261
277
288
252
307
198
269
176
375
183
260
129
327
11.895
OBSERVES
%
22,872
37,258
7,686
2,191
2,242
2,191
2,326
2,419
2,115
2,579
1,669
2,259
1,483
3,152
1,542
2,183
1,087
2,747
100,000
TAUX EN %o
a.m.x
152,249
63,008
13,743
6,340
5,625
6,801
7,622
8,242
9,136
11,856
11,425
14,574
17,193
28,295
31,149
42,098
49,068
66,967
24,509
219
B f - 7 .BSDBBOB 0 4 0
STRUCTURES PARAGE 1976 t POPULATION MOYHINE-DBCES QBSEHVES-TA0X DE MORTALITE
ENSEMBLE SES 2 SEXES
GROUPE . D'AGE
POHJLATION
aEffeo-tdLf
OO an
01-04 ans
05-09 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24 ans
25-29 ans
30-34 ans
35-39 ans
40-44 ans
45-49 ans
50-54 ans
55-59 an»
60-64 ans
65-69 ans
70-74 ans
, 7 5 - 7 9 ai»
80 et;•'•..
13 189
54 692
53 279
35 568
38 470
30 625
24 9 7 *
26 392.
17 837
19 798
11 244
13 004
5 967
8 536
3,015
4,262
1 425
• 3 339
365.620
TOTAL
TABLE&D'
GROUPE
D'AGE
00 an
01-04 ans
O5-O9 ans
10-14 ans
15-19 ans
20-24'ans
25-29 ans
30-34 ans
;35-39 anç
40-44 ans
45-49 an3
50-54 ans
55-59 ans
60-54 ans
65-69 ans
70-74 an3
.' 75-79 ans
80 e t +
TOTAL
B7-8
M0YH3NE
*
3,607
14,959
14,572
•-80S'
8,376
6j831
7,219
4,879
5-415
3.PT5
3,557
1,632
2,335
0,825
1,166
0,390
0,913
100,000
DECES OBSERVES
Effectif
*
1 326.
1 368456
220
189
223
163
221
114
178
108
182
79
165, .
63
159
58
173
5.450
24,329
25,101
8,367
4,046
3Î476
4,101
2,997
4,064
2,096
3,273
1,986
3,347
1,453
3,034'
1,159
2,924
1,067
3,181
100,000
TAUX W %
a .DUX
100,538
25,013
8,559
6,185
4Ï913
7,282
6,526
8,374
6Î391
8,991
9,605
13,996
13,239
19,330
20,896
37,306
40,702
51,812
14,906
3IST2ICT DEBAMAKO
HïSBŒLE DES 2 SEXES
POPULATION
MOYHDJE
Effectif
*
3,760
15,001
14,909
11
»^5
11,681
10,377
8,172
6,415
5,159
3,935
2,705
2,143
1,416
1.149
0,622
0,504
0,302
0,412
100,000
15 491
61 803
61/423
46 699
48 124
42
V>,\
33 668
26 430
21 256
16 213
11 146
8 830
5 834
4 732
2 563
2 076'
1 245
•i- 698
411.983
DECES OBSiaVES
Effectif
1 055
1 284
200
103
84
67
57.
64 '
39
54
41
54
52
. 69
44
57
39
96
3.457
530,510
37,131
5,786
2,982
2,416
1,939
1,640
1,849
1,133
1,551
1,193
1,551
1,491
1,958
1,282
1,640
1,133
2,774
100,000
TAUX EN &,
a.m.x
68,104
20,776
3,256
2,206
1,745
1,567
1,693
2,421
1,835
3,J31
3,676
6,116
8,913
14,582
17,167
27,457
31,325
56,537
8,391
220
^T£SL!SSDB8--1
TABLEDE MORTALITE 1 976 - MALI - URBAIN
SEXE MASCULIN
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
Î5
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
a»m.x
S.x
euL^x
5.P.X.X+4
91,039
107,637
23,432
11,499
9,742
7,775
11,662
12,101
13,557
23,462
27,774
43,321
49,751
80,812
120,278
165,701
185,842
1000,000
96,953
29,068
4Î742
2,313
1,958
1,561
2,346
2,435
2,730
4,748
5,633
8,856
10,204
16,843
27,414
36,134
40,976
94,331
100000
90896
81112
79212
78301
77538
76935
76038
75118
74099
72361
70351
67304
63955
58787
51246
42754
34809
93900
336581
4OO8IO
393781
389597
386183
382433
377890
373043
366151
356780
344137
328147
306855
275081
235000
193907
205390
0,860963*
5.P.. n a i s s ,
** ' 5 . P . 0 - 4
***
0
o ;»**
'
0,989374
0,991237
0,990289
0,988120
0,987175
0,981524
0,974408
0,964562
0,953535
0,935115
0,896454
0,854293
0,825138
0,514379***
0,000000
T.x
5745667
mn
4914376
4520594
4130997
3744814
3362381
2984491
2611448
2245297
1888516
1544379
1216233
909378
634297
399297
205390
e.x
§7,457
62,178
65;529
62,041
57,734
53,277
48,675
44,220
39,731
35,242
31,029
26,844
22,946
19,017
15,469
12,378
9,339
5,901
T(8O)/T(75)
SEXE FEMININ
AGS
0
1
5
10
a.q.x
45
73,418
106,453
19,954
8,702
10,090
9,475
13,331
14,770
14,154
20,782
25,325
50
55
50
55
70
75
80
28,741
42,320
53,471
70,122
122,079
129,080
1000,000
i5
20
25
30
35
40
5*P.naiss,
a.m.x
77,097
28,723
•4,031
1,748
2,190
1,904
2,684
2,976
2,851
4,200
5,130
51,832
8,647
10,988
14,534
26,003
27,597
53,591
** 5 . P . 0 - 4 ,
s.x
a*L.x
5.P.x,Xt-4
T.x
100000
92658
82794
81142
80436
79560
78807
77756
76607
95228
0,877274*
6089741
5994513
565IIO4
5241262
4837315
4437324
40414O7
365OOOO
3264092
75523
73954
72081
70009
67046
63461
59011
51807
45120
8$s?r
4O9842
403947
399992
395917
391406
385909
380327
373692
365086
0,990209
0,989813
0,988607
0,985954
0,985536
0,982556
0,976970
0,972909
355225
342639
326269
306181
277046
242318
295310
0,964569
0,952225
0,938432
0,904843
0,874648
0,549283***
0,000000
*** T(( 3 0 ) / T ( 7 5 )
2883765
2510073
2144987
1789762
1447123
II20854
814673
537627
295309
e.x
60,897
%m
8;$
55,775
51,283
46,942
42,608
38,184
33,941
29,758
25,565
21,584
17,662
13,805
10,377
6,545
221
TABLEAU B8-2
TABLE DE MORTALITE 1976 - MALI — ajRAL
SEXE MASCULIN
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
ii
45
5o
55
60
65
70
U
a*q.x
155,743
165,899
39,120
19,817
19,846
22,782
22,343
28,197
30,876
43,187
45,348
64,641
75,109
114,053
124,698
205*397
214Î959
woo,000
5.P. naiss,
a.m.x
173,888
46,836
7,980
4,003
4,009
4,609
4,519
5,720
6,272
8,828
9,280
13,360
15,608
24.190
26,598
45,781.
48,169
76,695
** 5.P.O-4
a.LfX
s.x
100000
89565
299046
84426
345211
70420
334972
67665
328329
66324
321336
65008
314085
63527
306158
62107
297121
60356
286147
58492
273487
55966
258508
53428
240490
49975217927
46221
191982
40950
160811
35843
1271OO
28481
114532
22359
***. T(80)/T(75)
5.P.X.X+4'
0,777222*
0,888320**
0,970339
0,980169
0,978700
0,977435
0,974763
0,970483
0,963065
0,955757
0,945229
0,930300
0,906179
0,880947
0,837tt5
0,790369
0,473993***
0,000000
T.x
4506804
4417239
4118193
3772982
3438010
3109682
2788346
2474262
2168104
1870982
1584835
1311348
1052841
812351
594424
402442
241631
114532
e.x
45,068
52,321
58,481
55,760
51,837
47,836
43,893
39,839
35,922
31,987
28,318
24,544
21,067
17,575
14,516
11,228
8,484
5,122
SEXEFEMININ
AGE(x)
20
25
30
35
40
45
50
55
60
5
a.q.x
a.m.x
a.L«if
s.x
5.P.X.X+4
T.x
e.x
128,837
155,020
35,942
17,751
23,398
26,640
28,892
37,234
35,942
140,612
43,397
7,320
3,582
'4,735
5,400
5,863
7,588
7,320
100000
87116
73612
70966
69706
68075
66262
64347
61951
916°.6
311192
361443
351680
344453
335841
326522
315746
204190
0,805635*
0,897287**
0,972987
0,979451
0,975000
0,972249
0,966999
0,963400
0,960984
4777404
4685779
4374587
4013143
3661464
3317011
2981170
2654648
2338902
47,7
53,7^
59,428
56,550
52,527
48,726
44,991
41',255
37,754
42,205
38,999
51,722
57,220
90,801
103,429
8,623
7,955
10,619
11,781
19,024
21,814
32,072
38,997
62,796
59725
57204
54973
52130
49147
44684
292321
280442
267757
253191
234578
211867
2034713
1742391
1461949
1194193
941002
706424
34,068
30,459
26,594
22,908
19,147
15,809
40063
34115
28054
185444
155422
153690
0,959363
0,954766
0,945602
0,926484
0,903185
0,875285
0,838111
0,497199***
0,000000
494557
309113
153691
12,345
9,061
5,478
148,457
177,564
1000,000
5.P. n ? a s s ,
** 5.P.O-4,
T(80)/T(75)
222
TABLEAU
B9-1
TiBLE DE MORTiLITE 1976 - REGION DE KAÏES
SEXE HASCULIN
AGE(x) '
a.q.x
a*m.x
B.X
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75 •
80
98,526
133,638
29,168
15,627
16,857
20,845
25,827
32,992
32,097
46,112
43,962
67,105
72,419
97,408
115,181
175,586
211,095
1000,000
105,490
36,803
5,920
3,150
3,400
4,213
5,233
6,709
6,524
9,440
8,990
13,887
15,028
20,479
24,444
38,497
47,201
85,511
100000
90147
78100
75822
74637
73379
71850
69994
67685
65512
62491
59744
55735
51699
46663
41288
34039
26853
* 5»P , n a i s s ,
•* 5.P.0-4,
a«L.x
93399
327340
3848O6
376149
370041
363072
354609
344197
332992
320009
305589
288698
268584
245904
219877
188317
152229
145096
5.P.x,*-4
0,841476*
0,914598**
0,977502
0,983763
0,981166
0,976690
0,970637
0,967449
0,961010
0,954938
0,944726
0,930330
0,915556
0,894160
0,856462
0,808368
0,488002***
0,000000
T.x
5O8O9O7
4987508
466OI69
4275362
3899213
3529172
3166100
2811491
2467294
2134302
1814293
1508704'
1220006
951422
705518
485641
297324
145095
e.x
50,809
55,326
59,669
56,387
52,242
48,095
44,066
40,168
36,453
32,579
29,033
25,253
21,889
18,403
15,119
11,762
8,735
5,403
*** T(80)/T(75)
SEXE FEMININ
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
euq.x
84,163
127,478
23,896
12,812
15,991
16,606
24,413
28,032
27,288
32,861
31,055
44,564
42,526
65,395
83,672
130,968
141,432
1000,000
* 5.P.1 î a i s s ,
a.DUX
89,034
34,943
4,837
2,579
3,224
3,349
4,943
5,686
5,533
6,682
6,309
9,116
8,690
13,521
-17,465
28,029
30,439
55,196
** 5.P.O-4,
s.x
100000
91584
79909
77999.
77000
757.69
74510
72691
70654
68726
66467
64403
61533
58916
55064
50456
43848
37647
. a*L.x
5.P.X.X+4
T.x
94529
334112
394770
387498
381921
375698
368004
0,857283*
0,920980**
0,981579
0,985608
0,983704
0,979523
0,973800
5541528
5446998
5112886
4718116
4330618
3948697
3572999
358363
348449
337983
327176
314841
301124
284950
2638OO
235761
203737
228813
0,972335
0,969964
0,968027
0,962297
0,956432
0,946288
0,925776
0,893713
0,864167
0,528986***
0,00000
3204995
2846632
2498183
2160200
1833024
1518183
1217060
932110
668311
432550
228813
*** T(80)/T(75)
e»x
55,415
59,476
63,984
60,489
56,242
52,115
47,953
44,090
40,290
36,350
32,500
28,462
24,673
20,657
16,928
13,245
9,865 6,078
223
TABLEAU 3 9 - 2
TiBLE DE MORTALITE 1976 - REGION DE KOULIKORO
SEXEMASCULIN
AGE(z)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*5.r
a.q-,3.
156,538
130,426
29,503
17,898
18,414
23,007
19,949
24,311
30,997
47,614
42,790
67,049
72,415
115,381
138,773
212,055
229,959
1000,000
'.naiss,
a.m.x
174,879
35,831
5,989
3,612
3,717
4,655
4,030
4,922
6,297
9,755
8,745
13,875
15,027
24,489
29,824
47,441
51,967
82,221
S.x
a.L.x
100000
84346
73345
71181
69907
68620
67041
65704
64107
62119
59162
56630
52833
49007
43353
37337
29419
22654
89512
307022
361317
352722
346319
339154
331863
324526
315565
303203
289480
273659
254601
230900
201724
166890
130183
116461
5»P.x,x+4
T.x
e.x
0,793069*
4735101
0,911186»*
0,976212
0,981846
0,979311
4645589
4338566
3977249
3624528
0,978504
0,977892
0,972387
0,960825
0,954740
0,945346
0,930361
0,906909
0,873639
0,827318
0,780055
0,472184***
0,000000
3278209
2939056
2607193
2282666
1967101
1663898
1374418
47,773
43,839
39,681
35,607
31,666
28,125
1100759
846158
615258
413534
246644
116461
20,835
17,266
14,192
11,076
8,384
5,141
5.P.X.X+4
T.x
e.x
0,823396*
0,917528**
4986898
49,869
4895043
55,963
47,351
55,078
59,153
55,875
51,848
24,270
***T(80)/T(75)
** 5.P-0-4,
SEXEFiiMININ
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
* 5.?.
a.m.x
s.x
100000
124,399
136,425
34,020
87469
91855
319843
27,127
5,500
76588
377744
0,978993
4575200
59,738
14,716
22,533
25,028
27,633
34,654
33,9'58
50,183
34,408
56,601
64,688
2,965
4,558
5,069
5,604
7,053
6,911
10,295
7,002
11,650
13,370
74510
73414
71759
69963
68030
65673
63442
6O258
58185
56,334
52,138
48,282
44,458
40,650
37,020
33,233
29,857
25,832
22,232
20,374
22,757
147,084
241,805
1000,000
31,752
55,012
54891
51341
46364
41372
35287
0,981405
0,976234
0,973686
0,968906
0,965683
0,958064
0,957501
0,954690
0,939473
0,919729
0,897977
0,873749
4197456
3827647
3464714
3110408
2765424
2431168
2108382
96,933
107,660
77,363
26755
369809
362932
354307
344984
334257
322786
309250
296107
282690
26558O
244261
21.9341
191649
155105
144399
a«q.x
125,313
naiss,
** 5.P.0^,
XWK
a.L;x
T(80)/T(75)
0,809315
0,482128***
0,000000
1799132
1503025
1220335
954755
710494
491153
299504
144399
18,597
15,324
11,871
8,488
5,397
22-»
TABLEAU B9-3
TABLE DE MOBILITE 1976 - REGION DE SDCiSSO
SEXEMASCULIN
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
a. nux
S-X
a*L.x
5.P.X.X+4
T.x
e.x
s.
138,037
99,102
20,571
10,915
15,627
15,671
15,996
21,306
24,325
34,388
40,963
53,935
66,694
100,0.87
114,030
178,585
173,683
1000,000
* 5.P- n a i s s ,
152,104
26,594
4,157
2,195
3,150
3,159
3,225
4,307
4,925
6,998
8,364
11,086
13,799
21,072
24,185
39,219
38,040
63,441
100000
86196
77654
76057
75226
74051
72890
71725
70196
68489
66134
63425
6OOO4
56002
50397
44650
36676
30306
** 5.P.O-4|
90752
321209
384277
378208
373194
367353
361537
354802
346713
336556
323895
308571
290014
265996
237617
203315
167456
170294
0,823921*
0,932801**
0,984207
0,986742
0,984351
0,984168
0,981371
0,977201
0,970705
0,962382
0,952686
0,939862
0,917185
0,893308
0,855644
0,823626
0,504202***
0,000000
5281758
5191007
4869798
4485521
4107313
3734120
3366766
3005229
2650427
2303714
1967158
1643262
1334692
1044678
778682
54IO65
337750
170294
52,818
60,223
62,711
58,976
54,599
50,426
46,189
41,900
37,757
33,636
29,745
25,909
22,243
18,654
15,451
12,118
9,209
5,619
T(80)/T(75)
SEXE FEMININ
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
114,030
93,654
18,689
10,762
15,573
15,622
21,413
29,129
30,i.J5
37,012
35,407
47,314
57,272
95,905
93,459
153,691
138,362
1000,000
* 5»P- n a i s s ,
éum.x
123,159
25,031
3,773
2,164
3,139
3,149
4,329
5,912
6,146
7,542
7,209
9,692
11,792
20,147
19,608
33,297
29,729
68,702
** 5-P.0-4,
s.x
a.L.x
100000
88597
80300
78799
77951
76737
75538
73921
71767
69595
67019
64646
61588
58061
52492
47586
40273
34701
92588
331487
397746
391874
386719
38O687
373647
364220
353406
341537
329165
315586
299121.
276382
250197
219648
187434
204518
* * * [ T(80)/T(75)
5.P.X.1+4
0,848150*
0,937914**
0,985237
0,986846
0,984403
0,981505
0,974770
0,970311
0,966413
0,963775
0,958747
0,947828
0,923981.
0,905257
0,877901
0,853335
0,521794***
0,000000
T.x
5495961
5403373
5071886
4674140
4282266
3895546
3514859
3141212
2776992
2423586
2082049
1752885
1437299
1138178
861796
611599
391951
204518
e.x
54,960
60,988
63,162
59,317
54,935
50,765
46,531
42,494
38,694
34,824
31,066
27,115
23,337
19,603
16,418
12,852
9,732
5,894
225
TABLEAU B9-4
TABLE DEMORTALITE 1976 -- REGION DESEGOU
SEXE MASCULIN
AGE(x)
a*q.x
0
1
172,739
174,916
36,713
18,762
17,668
17,535
17,609
22,514
27,565
35,716
41,304
58,959
65,306
101,593
129,180
185,583
200,982
1000,000
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*5«P. naiss,
**
a»m.x
s.x
195,347
49,731
7,480
3,788
3,565
3,538
3,553
4,554
5,590
7,273
8,435
12,150
13,502
21,406
27,620
40,913
44,687
75,745
100000
82726
68256
5.P.0-4,
65750
64517
63377
62265
61169
59792
58144
56O67
53751
50582
47279
42476
36989
30124
24070
a.L.x
88427
290967
335015
325667
319733
314105
308586
302402
294839
285527
274546
260833
244652
224386
198661
167782
135485
125869
5«P.x.3*4
T.x
4497481
0,758787*
0,883029**
4409054
4118087
0,972094
3783072
0,981780
0,982398
3457405
3137672
0,982429
0,979961
2823567
2514981
0,974990
0,968417
2212579
1917741
0,961541
1632214
0,950055
1357668
0,937964
0,917163
IO96835
852182
0,885352
0,844566
627796
429136
0,807505
0,481604***
261354
0,000000
125869
e.x
44,975
53,297
60,333
57,537
53,589
49,508
45,347
41,115
37,005
32,983
29,112
25,258
21,684
18,025
14,780
11,602
8,676
5,229
***T(80)/T(75)
SEXEFESONIH
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*5.P.
a«q.X
a.m.x
136,513
161,233
36,039
15,381
26,314
23,974
24,335
34,533
29,314
31,787
33,258
42,770
51,413
78,180
97,304
140,045
170,094
1000,000
149,806
45,354
7,340
3,100
5,333
4,853
4,927
7,028
5,950
6,460
6,764
8,741
10,554
16,272
20,456
30,118
37,181
63,389
naiss,
** 5.P.O-4,
s.x
100000
86349
72426
69816
68742
66934
65329
63739
61538
59734
57835
55912
53520
50769
468OO
42246
36330
30150
a.L.x
5.P.X.X44
91127
306969
355607
346397
339190
330656
322670
313192
303180
293923
284368
273581
260723
243921
222614
196439
166199
169123
0,796192*
0,893269**
0,974101
T(80)/T(75)
0,979195
0,974840
0,975847
0,970629
0,968031
0,969468
0,967490
0,962066
0,953002
0,935557
0,912647
0,882418
0,846062
0,504360***
0,000000
T.x
4819877
4728750
442178I
4066175
3719778
3380588
3049932
2727263
2414070
2IHO89O
1816967
1532599
1259019
998296
754375
531761
335322
169123
e.x
48,199
54,763
61,052
58,241
54,112
50,507
46,686
42,788
39,229
35,338
31,416
27,411
23,524
19,664
16,119
12,587
9,230
5,609
226
TABLEAU B9-5
TjELE DE MORTALITE 1976 - REGION DE MOPTI
SEXE MASCULIN
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
194,626
254,552
57,762
22,289
19,635
21,056
22,690
26,733
28,192
36,140
40,820
57,144
74,725
113,804
125,349
236,405
234,233
1000,000
* 5.P.: naiss,
a.m.x
s.x
223,811
77,197
11,896
4,508
3,966
4,256
4,590
5,419
5,719
7,361
8,334
11,765
15,525
24,134
26,746
53,619
53,061
85,957
100000
**5.P.O-4,
a.L.x
86960
265567
291513
279691
273824
268255
262389
255911
248886
240895
231635
220329
205859
186610
164361
135242
103397
86919
80537
60036
56569
55308
54222
53080
51876
50489
49066
47292
45362
42770
39574
35070
30674
23423
17936
• * * *
i
5.P.X.X+4
0,705054*
0,826923**
0,959447
0,979023
0,979661
0,978136
0,975312
0,972548
0,967891
. 0,961563
0,951188
0,934324
0,906494
0,880772
0,822836
0,764535
0,456709***
0,000000
T.x
38O824I
3721281
3455714
3164201
2884511
2610687
2342432
2O8OO43
1824131
1575245
1334351
1102715
882387
676528
489918
325558
190316
86919
e.x
38,082
46,206
57,560
55,936
52,154
48,148
44,130
40,097
36,129
32,105
28,215
24,309
20,631
17,095
13,970
10,613
8,125
4,846
T(80)/T(75)
SEXEFEMININ
Age(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
167,024
241,683
52,931
18,375
25,096
28,964
29,581
37,041
37,128
39,120
45,377
48,276
60,738
92,545
100,985
150,221
168,813
1000,000
5.P.naiss,
a.m.x
187,365
72,513
10,874
3,709
5,083
5,878
6,005
7,548
7,566
7,980
9,286
9,894
12,528
19,407
21,271
32,484
36,875
61,762
**5.P.O-4,
S.x
a.L.x
100000
83298
63166
59823
58723
57250
55591
53947
51949
50020
48O63
45882
43667
41015
37219
33461
28434
23634
89143
277627
307472
296365
289933
282103
273846
264739
254922
245208
234864
223874
211706
195586
176700
154737
130171
122948
*#*• T(80)/T(75)
5.P.X.X+4
0,733542*
0,838321**
T.x
4031944
39428OO
3665173
0,963877
0,978296
3357702
3061337
0,972994
0,970732
2771404
2489301
0,966745
0,962916
2215455
1950716
0,961895
0,957814
1695794
1450586
0,953207
1215722
0,945647
991848
0,923857
0,903440
780142
0,875706
584556
0,841238
407856
0,485732***
253119
0,000000
122948
e.x
40,319
47,334
50,024
56,128
52,131
48,409
44,778
41,067
37,551
33,902
30,181
26,497
22,714
19,021
15,706
12,189
8,902
5,202
22?
TAJ3LEAUB9-6
TJBLEDEMORTALITE1976•
- REGIONDE
TOMBOUCTOU
SEXEMASCULIN
Age(z)
a»q.x
a.m.1
S.X
a.L.x
5.P.x.x+4
0
1
152,800
220,810
66,129
27,380
25,052
26,567
30,377
34,673
40,508
58,163
59,213
81,687
88,279
154,330
156,274
226,903
260,170
1000,000
170,227
65,125
13r678
5,552
5,074
5,385
6,169
7,057
8,269
11,981
12,204
17,033
18,471
33,447
33,904
51,188
59,815
83,294
100000
84720
66013
6I648
59960
58458
56905
55176
53263
51105
48133
45283
41584
37913
32062
27051
20913
15472
89762
287249
319151
304018
296043
288405
280201
271097
260920
248095
233539
217166
198741
174936
147782
119911
90964
72596
0,754022*
0,846531**
0,952583
0,973768
0,974200
0,971554
0,967508
0,962461
0,950847
0,941328
0,929893
0,915158
0,880221
0,844779 >
0,811405
0,758592
0,443849***
0,000000
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*5.P. naiss,
**5.P.O-4,
T.x
3900579
3810816
3523568
3204416
2900398
2604355
2315949
2035748
1764651
1503731
1255636
1022097
.804931
606190
431253
283471
16356O
72596
e.x
39,006
44,981
53,377
51,980
48Î372
44,551
40,699
36,896
33,131
29,424
26,087
22,571
19,357
15,989
13,451
10,479
7,821
4,692
***T(80)/T(75)
SEXEFEMININ
Age(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
123,843
208,503
66,769
35,542
29,838
38,687
42,440
44,775
48,452
56,587
51,053
57,036
74,734
109,873
132,216
159,155
182,619
1000,000
*5.P. naiss,
a.m.x
134,685
60,885
13,815
7,237
6,058
7,890
8,672
9,160
9,931
11,647
10,478
11,742
15,527
23,252
28,315
34,583
40,194
54,171
** 5.P.0-4,
s.x
a«L.x
5.P.X.X+4
T.x
e.x
100000
87616
69348
64717
62417
60555
58212
55742
53246
50666
47799
45359
42772
39575
35227
30569
25704
21010
91950
300043
335162
317836.
307430
296917
284884
272468
259779
246162
232893
220325
205866
187005
164490
140683
116785
0,783986*
0,855021**
4O8653O
3994579
3694537
3359374
3041538
2734108
2437191
2152307
"1879839
1620060
1373898
1141005
920680
714814
527809
363319
222636
40,865
45,592
53,276
51,908
48,729
45,151
41,867
38,612
35,305
31,975
28,743
25,155
21,526
18,062
14,983
11,885
8,662
105851
5,038
105851
***T(8o)/T(75)
0,948305
0,967258
0,965804
0,959474
0,956418
0,953429
0,947581
0,946099
0,946034
0,934375
0,908379
0,879605
0,855268
0,830127
0,475445***
0,000000
Z2&
TABLEAU B9-7
TiBLE DE MORTALITE 1976 - REGION DE GiO
SEXEMASCULIN
Age(x)
a.q.x
a.m»x
s.x
a.L.i
0
1
102,681
97,190
45,486
30,730
23,808
33,543
28,479
31,787
25,359
43,775
53,272
71,123
80,950
113,750
83,516
198,421
207,757
1000,000
110,267
26,044
9,309
6,242
4,819
6,823
5,778
6,460
5,137
8,951
10,946
14,749
16,873
24,122
17,431
44,055
46,368
73,948
100000
89732
81011
77326
74950
73165
70711
68697
66514
64827
61989
58687
54513
50100
44401
40693
32619
25842
93120
334858
395842
380689
370288
359691
348521
338028
328352
317040
301690
282999
261532
236253
212735
183279
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*5«P. naiss,
**5.P.0--4,
146151
137999
5.P.X.X+4
T.x
0,855956*
5029067
0,924912** 4935946
0,961720
46OIO89
0,972677
42O5247
0,971383
3824557
0,968946
3454270
0,969891
3094579
2746058
0,971375
2408030
0,965551
0,951582
2079678
1762638
0,938047
1460948
0,924145
0,903342
1177949
916417
0,900455
680164
0,861535
467428
0,797425
0,485654*** 284149
0,000000
137998
e.x
50,291
55,008
56,796
54,383
51,028
47,212
43,764
39,973
36,204
32,080
28,435
24,894
21,609
18,292
15,319
11,487
8,711
5,340
***T(80)/T(75)
SEXE FEMININ
AGE(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*5.P«
a.q.x
a.m.x
85,424
8 9
38,086
30,129
24,662
37,421
34,751
48,719
37,561
44,163
39,240
90,446
23,974
7,765
6,118
4,994
7,627
7,073
9,987
7,656
9,032
8,005
63,774
42,507
70,122
115,683
147,977
165,289
1000,000
13,175
8,686
14,534
24,557
31,960
36,036
34,316
2» â5
naiss,
**5.P.O-4,
s.x
a.L.i
5.P.x.2*4
100000
91458
83231
80062
77649
75734
72900
70367
66939
64424
61579
59163
55390
53035
49316
43611
37158
31016
94447
343126
408233
0,875148*
0,932946**
0,965815
0,972563
0,969038
0,963889
0,958389
0,956721
0,959201
0,958243
0,948739
394277
383459
371587
358168
343264
328408
315010
301856
286382
271063
25588O
232320
201923
170435
17566O
***T(80)/T(75)
0,946509
0,943985
0,907925
0,869161
0,844059
0,507548***
0,000000
T.x
5235499
5141051
4797925
4389692
3995415
3611956
3240369
2882201
2538937
2210528
1895519
1593663
1307281
1036218
780338
548018
346095
17566O
e.x
52,355
56,212
5f?646
54,829
51,455
47,692
44,449
40,960
37,929
34,312
30,782
26,937
23,601
19,538
15,823
12,566
9,314
5,664
229
TA3LEAU B9-8
T.ÊBLE DE MORTiiLITE 1976 - DISTRICT DE BM&.0
SEXEMASCULIN
Age(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
a.m.x
s.x
a.L.x
5.P.X.X+4
T.x
73,942
80,409
18,998
77,796
21,283
3,836
100000
92606
8516O
95046
349871
421753
0,889835*
0,947935**
0,982920
6146739
6051693
5701822
15,125
9,406
3,048
1,890
7,755
8,176
12,931
8,796
15,622
17,540
33,151
57,456
84,002
113,394
149,253
173,011
1000,000
1,557
1,642
2,603
1,767
3,149
3,539
6,742
11,831
17,537
24,042
32,258
83542
82278
81504
80872
80211
79174
78477
77251
75896
73380
69164
63354
56170
47787
39519
414549
409456
405941
402708
398462
394128
389322
382869
373192
356361
331296
298811
259892
218264
244818
0,987713
0,991416
0,992035
0,989456
0,989123
0,987806
0,983427
0,974723
0,954901
0,929664
0,901946
0,869754
0,839826
0,528670***
0,000000
528OO69
4865519
4456O63
4050122
*5«P. naiss,
37,879
81,034
**5-P.O-4,
3647414
3248953
2854825
2465503
2082634
1709442
1353081
1021785
722973
463081
244817
e.x
61,467
65,349
66,955
63,203
59,135
54,673
50,081
45,473
41,036
36,378
31,915
27,440
23,296
19,563
16,128
12,871
9,691
6,195
***T(80)/T(75)
SEXE FEMININ
Age(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
a.m.x
s.x
55,806
76,580
13,419
7,358
7,814
7,859
8,667
11,098
10,005
57,906
20,213
2,702
1,477
1,569
1,578
1,741
2,232
2,011
100000
17,589
20,228
26,733
22,162
55,416
47,504
114,155
130,208
1000,000
3,549
4,087
5,419
4,482
11,399
9,732
24,213
81575
76420
27,855
42,895
59558
51803
*5.P. naiss,
**5.P.O-4,
94419
87189
86019
85386
84719
84053
83324
82400
80140
78519
74727
70586
67232
a.L.x
96373
357721
433019
428512
42526*
421929
418443
414310
409937
404289
396649
387349
377867
363280
344545
316975
278401
36O685
T(80)/T(75)
5.P.X.X+4
T.x
e.x
0,908188*
0,953589**
0,989591
0,992415
0,992164
0,991738
0,990123
0,989445
0,986222
0,981103
0,976553
0,975522
6635544
6539171
6181450
5748431
53199.19
4894658
4472729
4054286
3639976
3230039
2825750
2429101
48,657
44,175
39,596
35,260
30,936
0,961397
0,948427
0,919981
0,878305
2041753
1663885
1300605
956060
26,717
22,266
18,426
14,220
0,564376
639085
360684
10,731
6,963
0,000000
66,355
69,257
70,897
66,828
62,304
57,775
53,213
230
TABLEAU B10-1
TABLEDEM
ONTALITE 1976-MALIUHB
ALU
ENSEMBLEDES2SEXES
a.q.x
Age(x)
0
1
82,824
106,607
21,702
5
10
10,054
10,287
8,638
12,635
13,528
13,858
22,137
26,640
36,434
46,121
66,699
99,663
140,482
154,488
1000,000
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
* 5.P. naiss,
TABLEAU B10-2
a«m.x
s.x
87,613
28,768
4,388
2,021
2,068
1,735
2,543
2,724
2,791
4,477
5,400
7,422
9,442
13,800
20-978
30,219
100000
91718
81940
80162
79356
78539
77864
33,484
68,780
47253
39953
**5»P.0^t
76877
75837
74786
73131
71182
68589
65426
61062
54976
a.L.x
94534
339884
405254
398793
394737
391001
386845
381786
''376559
369792
360783
349428
335036
316218
290095
255573
218015.
248590
5.P.X.X+4
0,868835*
0,932867**
0,984058
0,989830
0,990534
0,989373
0,986922
0,986308
0,982031
0,975636
0,968529
0,958812
0,943833
0,917388
0,880998
0,853044
0,532763***
0,000000
T.x
5912921
5818388
5478504
5073250
4674457
4279720
3888719
3501874
3120088
2743529
2373737
2012954
1663526
1328490
1012272
722177
466604
248589
e.x
59,129
63,438
66,860
63,288
58,905-.
54,491
49,944
45,55241,142
36,685
32,459
28,279
24,254
20,305
16,578
13,136
9,875
6,222
***T (80)/T(75)
M A IEDBiîi
ENSEMBLEDSS2SEXES
Age(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75-
80
a.q.x
a.m.x
142,486
160,452
37,551
18,831
21,702
157,276
45,107
7,654
3,802
4,388
24,945
26,134
33,195
33,451
42,679
42,363
58,158
67,157
102,152
114,728
5,052
5,296
6,751
6,804
8,722
8,656
14,980
13,898
175,187
197,126
1000,000
*5.P. •naiss,
a.L.x
s.x
100000
85751
71992
69289
67984
66509
64850
90596
305031
353203
343183
336233
T.x
e.x
0,791254*
0,892769**
0,971630
4633393
4542797
4237766
0,979747
0,976694
0,974468
0,970382
0,966679
0,962013
3884563
3541380
46,334
52,976
58,864
56,063
52,091
5.P.X.X44
63155
61059
59016
56497
54104
50957
328396
320012
310534
300187
288783
276503
262653
246231
21,530
24,342
47535
42679
225536
201156
0,957475
0,949910
0,937477
0,915954
0,891899
0,856882
38,401
43,736
37783
31164
35021
172367
140461
0,814897
0,485092***
445155
272789
18,341
15,143
11,782
0,753
132329
0,000000
132328
5,289
69,349
**5-P.0-4,
***T(80)/T(75)
3205147
2876751
2556739
2246205
1946018
1657235
1380732
III8079
48,191
44,360
40,484
36,708
871848
646311
32,974
29,333
25,520
21,941
- 231
TABLEAUB11-1 TABLEDEMORTALITE1976 -REGIONDEKAYES
ENSEMBLEDES2SEXES
Age(x) aqx
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
91560
130456
26538
14228
16355
18380
24969
29959
29494
38663
37460
54886
57908
79785
99293
150370
176006
1000000
amx
TABLEAUB11-2
—
5P0-4
aqx
141107
127424
28338
16350
20537
24077
24316
30110
32522
48961
38735
61790
68958
105944
124307
178278
235542
1000000
*5Pnaiss,
Tx
0849248*
0917809**
0979534
0984716
0982641
0978356
0972567
0970270
0965990
0961927
0953993
0943645
0931480
0910866
0876503
0837854
0 508808***
0000000
93957
330687
389724
381748
375913
369387
361392
351478
341029
329431
316888
302309
285273
265726
242041
212149
177750
184125
5310987
5217030
4886363
4496.639
4114892
3738979
3369591
3008199
2656720
2315691
1986260
1669372
1367063
1081790
816065
574024
361875
184125
ex
53 H O
57423
61858
58476
542b4
50145
46038
42152
38377
34467
30753
26853
23267
19543
16021
12512
9284
5732
#»» T(80)/T(75)
REGIONDEKOULIKORO
ENSEMBLE DBS 2 SEXES
1
Ages(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
!
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
5Px,x+4
aLx
1000000
97449
90844
35840
5379
78993
2866
76897
3298
75802
3710
74563
73192
5057
6083
71365
69227
5987
67185
7885
64587
7635
62168
11287
58756
11927
16620
55353
20896
50937
45879
32519
38598 38980
67510 32120
*5Pnaiss,
—
sx
amx
1555ft8
34927
5749
3297
4150
4874
4923
6114
6612
10038
7900
12752
14284
22374
26509
39145
53397
79743
1
SX
1000000
85889
74945
72821
71630
70159
68470
66805
64794
62687
59617
57308
53767
50059
447 56
39192
32205
24620
•• 5PO-4
1aLx
! 90687
313351
369415
361129
354475
346574
338189
328998
318701
305760
292314
277688.
259566
237038
209871
178494
142062
129591
5Px,x+4
0808075*
0914309**
0977570
0981574
0977712
0975805
0972823
0968702
0959394
0956023
0949965
0934740
0913210
0885388
0850496
0795892
0 477045***
0000000
••*T(80)/T(75 )
Tx
4853900
4763213
4449863
4080448
3719319
3364844
3018270
2680081
2351083
2032382
1726623
1434309
1156621
897055
660017
450147
271653
129590
Bx
48539
55458
59375
56034
51924
47960
44082
40118
36286
32421
28962
25028
21512
17920
14747
11486
8435
5264
232
TABLEAU B11-0
U0X0B SB8XKA80
-gjSaiBLE BBS2 SEXES
Age(x)
a.q.x
126,201
96,336
19,626
10,841
15,597
15,647
18-473
25,666
27,322
35,817
38,341
50,587
62,490
97,951
104,620
165,945
157,921
1000,000
0
1
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
S.BUX
••X
137,666
25,799
3,964
2,180
3,144
3,154
3,831
5,200
5,540
7,294
7,818
10,380
12,901
20,599
22,079
36,192
34,292
65,883
100000
87380
78962
77412
76573
75379
74199
72792
70923
68986
66515
63964
6O729
56934
51357
45984
38353
32296
* 5-P- naiss,
** 5.P.O--4,
TABLEAU B11-4
BEOION DESBOOU
a*L.x
91671
326286
390936
384964
379880
373945
367477
359267
349T72
338750
326198
311733
294156
270727
243353
210843
176624
185495
5->P*-<*-*4
*.X
0,835914*
0,935350***
0,984723
0,986794
0,984378
0,982703
0,977712
0,973517
0,968490
0,962944
0,955656
0,943616
0,920352
0,898886
0,866410
0,837704
0,512250***
0,000000
5382096
5290427
4964141
4573205
4168241
3806362
3434416
3066939
270T652
2357880
2019130
1692932
1381199
1087043
816316
572963
362120
185496
e.x
53,821
60,545
62,867
59,076
54,696
50,523
46,286
42,133
36,177
34,179
30,356
26,467
22,744
19,093
15,895
12,460
9,442
5,744
« • * T(80)/T(75)
QTS3KBLE DBS 2 SEXES
•
Age(x)
0
1
5
10
15
20
a<
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
*
r
a.q.x
154,823
168,019
36,371
17,088
22,127
21,022
21,306
28,940
28,445
33,673
37,470
50,910
59,044
89,425
114,110
161,304
184,994
1000,000
P. 1 n a i s s .
a.eux
m*w*
47,513
7-409
3,447
4,475
4,249
4,301
5,87.1
5,771
«,850
7,637
10,446
12,168
18,723
24,203
35,091
40,770
«9,180
• • 5#P.CM,
8.X
100000
84518
70317
67760
66602
65128
63759
62400
60595
58871
56889
54Ï5T
51969
46901
44526
39447
33084
26963
a«Li-X
89782
298877
345192
335903
329324
322217
315399
307488
298664
269399
2791M
266616
252176
233571
209936
181326
150118
U5678
• • • T(80)/T(75)
5.P.X.3M4
oj888l62*»
0,973092
0,980414
0,978419
0,978838
0,974918
0,971304
0,968979
0,964461
0,955936
0,945129
0,926226
0,898608
0,863721
0,827890
0-49-t636-MM
0,000000
T«x
4651181
4561399
4262522
3917330
3581427
3252102
2929885
2614466
2306999
2008334
1716935
14i9821
1173005
920829
667256
477322
29599*
145876
e.X
46,512
53,970
60,619
57,812
53,774
49,934
45,953
41,898
38,073
34,114
30,216
26,295
22,571
18,831
15,434
12,100
8,947
5,410
233
TABLEAU B11-5
HEUJON DE MOPTI
ENSEMBLE DES 2 SEXES
a.q.x
O
1
180,939
248,163
55,373
20,444
22,470
25,515
26,709
32,300
32,503
37,503
42,866
52,903
68,673
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
5
5
60
65
70
75
80
205,477
74,859
11,390
4,131
4,545
5,169
5,414
6,566
6,608
7,644.
8,761
10,868
14,223
21',773
103,245
113,804
24,134
42,194
45,. 246
7 3 , 157
190,839
203,240
3000,000
TABLEAU B11-6
0
1
5
10
15
20
25
3C
35
40
45
50
55
60
^65
70
75
80
100000
81906
6158O
58170
56981
55701
54279
52830
51123
49462
47607
45566
43155
40192
36O42
31940
2584520592'
88058
271525
299376
287878
281704
274950
267773
259882
251462
242671
232931
221803
208368
190585
169956
144463
116093
1.03208
REOION DE TOMBOUCTOU
a*q.x
138,347
214,696
66,433
31,205
27,735
33,436
37,397
40,378
44,660
57,574
55,539
70,308
82,422
132,129
144,493
190,446
218,533
1000,000
*5,P.naiss,
a.L.x
** 5.P.O-4
* 5P N r i s s .
Age(x)
s.x
a.n.x
Age(x)
&.m.x
152,249
63,008
13,743
6,340
5,625
6,801
7,622
8,242
9,136
11,856
11,425
14,574
17,193
28,295
31,149
42,098
49,068
66,967
**5-P.O-4,
***
5.P.X.X+4
0,719165*
0,832564**
0,961594
0,978554
0,976025
0,973896
0,970534
0,967600
0,965038
0,959867
0,952225
.0,939426
0,914656
0,691763
0,850003
0,803614
0,470624***
0,000000
T.x
e.x
3912686
3824628
3553103
3253728
296585O
2684146
2409196
2141424
1881541
1630079
1387408
1154477
932674
724306
533721
363765
219301
10320t
39,127
46,695
57,699
55,935
52,050
48,189
44,385
40,534
36,804
32,956
29,143
25,336
21,612
18,021
14,808
M,389
5,'385
5,012
T(80VT(75)
ENSEMBLE DB 2 SEXES
s.x
100000
86165
61666
63171
61199
59502
57513
55362
53126
50754
47832
45175
41999
38537
33445
28613
23164
18102
a.L.x
90869
293603
327092
310925
301754
292537
282186
271220
259700
246463
232517
217935
201341
179957
155145
129441
103163
87908
T(80)/T(75)
5.P.X.X+4
T.x
0,768944*
0,850755**
0,950576
0,970502
0,969454
0,964617
3983755
3892886
3599283
3272192
2961266
2659512
2366976
2084790
1813570
1553870
1307407
1074890
856955
655614
475657
320512
191071
87908
0,961141
0,957525
0,94903.1
0,943414
0,937287
0,923855
0,893793
0,862127
0,834320
0,796988.
0,460081***
0,000000
e.x
39,838
45,179
53,192
51,799
48,387
44,696
41,156
37,658
34,137
30,616
27,334
23,794
.20,404
17,012
14,222
11,202
8,249
4,856
234
TABLEAU B11-7
REGION DE GiO
ENS3IBLE DES 2 SEXES
Age(x)
0
1
5
10
15
20
25
30
35
. 40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
94,282
93,591
41,898
30,454
24,267
35,759
32,106
41,011
31,452
43,967
46,899
«7,614
64,074
92,195
99,293
170,617
184,714
1000,000
* 5.P. n a i s s ,
TiBUiSJ B l l - 8
a*m.x
100,538
25,013
8,559
6,185
4,913
7,282
6,526
8,374
6,391
8,991
9,605
13,996
13,239
19,330
20,896
37,306
40,702
51,812 ,
** 5.P.O-4,
s.x
100000
90572
82095
78655
76260
74409
71749
69445
66597
64502
61666
58774
'54800
51289
4656O
41937
34782
28357
cuL.x
5.P.X.X+4
93777
338892
401876
387289
376674
365395
352984
340105
327749
315422
301102
283937
265224
244624
221245
191799
157849
155890
0,865338*
0,928831**
0,963701
0,972592
0,970058
0,966034
0,963514
0,963668
0,962390
0,954600
0,942992
0,934094
0,922331
0,904428
0,866908
0,822992
0,496877**
0,000000
0
1
18
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
a.q.x
65,175
78,597
16,149
10,97O
8,687
7,804
8,429
12,032
9,133
16,517
18,222
30,119
43,594
70,346
82,303
128,467
145,250
1000,000
* 5.P. n a i s s ,
5121831
5028054
4689162
4287286
3899997
3523323
3157928
2804944
2464838
2137090
1821668
1520566
1236629
971405
126782
505537
313738
155889
e.x
51,218
55,515
57,119
54,507
51,141
47,350
44,014
40,391
37,011
33,132
29,541
25,871
22,566
18,940
1^609
12^055
9,020
5,497
*** T(80)/T(75)
DISTRICT DB B M £ 0
ENSEMBLE DES 2 SEXES
Age
T.x
a»n.x
68,104
20,776
3,256
2,206
1,745
1,567
1,693
2,421.
1,835
3,331
3,678
6,116
8Î915
14,5§2
17,167
27,457
31,325
" 56,537
** 5.P.O-4,
s.x
100000
93483
86135
84744
83815
83086
82438
81743
80760
80022
78700
77266
74939
71672
66630
61146
53291
45551
-
a«L.x
5.P.x.x+4
T.x
e«x
95698
353651
427198
421397
417252
413811
410453
406257
401954
396805
389916
380512
366527
345755
319441
286094
247104
299354
0,898699*
0,950703**
0,986420
0,990165
0,991752
0,991884
0,989777
0,989409
0,987192
0,982637
0,975884
0,963246
0,943328
6379180
6283481
5929830
5502632
5081236
4663983^
4250172
3839719
3433463
3031509
2634704
2244788
1864276
1497749
1151993
832552
546458
299354
63,792
T(80)/T(75)
0Î8956O6
0,863718
0,547808***
0,000000
8-Of
64i932
60,625
56,134
51,556
46,973
42,515
37,883
33,478
29,053
24,877
20,897
17,289
13,616
10,254
6,572
235
Ti8L2£J B12
~™
1GROUPE
,D-AGES
PROPORTION BE PERSONNES NEES OU BON AD LIEU DE
RESIDarCE SUIVANT LE SEXE ET L»AGE (HKJJETE 196O-6I)
HASCULIN
1
Nées
Néesan '
ailleurs .
lienderé^
sidence
1
FEMININ
!
Néesan. lieu- Nées j
ailleurs
derésidencet
ENSEMBLE
Néesaoo
'• Nées
lieude rési| ailleurs
dence
1
!
!
I
. 0-4ans
97
!
3
! 5-9
94
!
6
!
93
10-14
7
93
, 15-19
7
88
• 20-24
I
|
!
96
I
4
93
!
7
91
!
55
!
48
12
97
3
94
6
9
92
8
45
74
26
52
64
36
53
63
37
56
63
37
* 55
!
! 55
63
1
!
1
t
•1
!
25-29
30-34
84
1fi
47
85
15
44
I
1
1
83
»35-39
40-44
!
83
45
17
!
45
17
65
!
!
37
35
j
j
•45-49
!
81
! 19
48
[ 50-54
!
81
!
19
48
"
82
!
81
, 65-69
!
! 70ans
1 etplus
, Ehisemble
!
! 55-59
!
60-64
!
t
!
1
52
65
35
!
52
66
34
!
t
!
18
46
!
54
65
35
!
1
49
! 51
67
! 33
!
80
!
20
!
48
1 52
66
7?
!
23
!
46
!
!
54
63
î
!
!
!
!
67
!
33
!
!
•
!
I
^
9
11
1
1
!
!
78
1
1
34
37
22
J
236
TABLEAUB-13
REPARTITIONDELAPOPULATIONPARSEXEETSITUATIONDERESIDENCE
ENSEMBLEDUMALI-ZONESURBAINEETRURALE
SITUATIONDERESIDEN-
V
RA
RP
total
RP+RA
CE
ENSEMBLEDUMALI
ZONE RURALE
ZONE URBAINE
M
2873236
250497
62762
3123733
P
3093961
177224
66970
3271185
T
5967197
427721
129732
6 394918
M
2378112
216406
46408
P
257-* 603,
148968
52226
2723571
T
4952715
365374
98634
5318089
2594*5l8
M
495124
34091
16354
529215
P
519358
28256
14744
547614
62347
31098
T
1014482
!
1076829
TABLEAUB-14 POPULATIONPAR8EXEETSITUATIONDERESIDENCE(PROPORTIONS)
SITUATIONDE
RP
RA
V
RESIDENCE
ENSEMBLEDUMALI
ZONERURALE
ZONEURBAINE
TOTAL
RP+RA
M
48,2
58,6
48,4
48,8
P
51,8
41,4
51,6
51,2
T
100,0
100,0
100,0
100,0
M
48,0
59,2
47,1
48,8
P
52,0
40,8
52,9
51,2
T
100,0
100,0
100,0
100,0
M
48,8
54,7
52,6
49,1
P
51,2
45,3
47,4
50,9
T
100,0
100,0
100,0
100,0
- 237
TABLEAU B-15REPARTITIONDELAPOPULATIONPARSEXEETSITUATIONDERESIDENCE
( REGIONS )
REGIONS /SITUATIONDE
RESIDENT
M
KAYES
KOULIKORO.
SIKASSO
SEGOU
MOPTI
TOMBOUCTOU
!GAO
'DISTRICTDEBAMAKO
RESIDENTS
RESIDENTS
PRESENTS
ABSENTS
RP
RA
VISITEURS
TOTAL
RP+RA
V
23689
8974
413720
18515
7715
459030
16689
872750
390031
c
P
4405(15
T
830546
42204
M
420481
33599
76621
454080
P
450773
27384
10231
478157
T
871254
60983
17852
932237
M
473156
64394
6094
537550
P
514357
46161
8290
560518
T
987513
110555
14384
1098068
M
496966
31524
9289
528490
P
531531
22203
9673
T
1028497
53727
18962
1082224
M
510231
45001
14326
' 555233
P
545831
27977
14779
573808
T
1056063
72978
29105
1129041
M
218303
22992
6955
241295
P
234271
14883
7610
249161
T
452581
37875
14565
490456
M
169401
12941
4022
182342
P
181747
6814
3879
188561
T
351148
19755
7901
370903
M
194666
16357
5481
211023
194929
13287
4793
208216
389595
29644
=10274
P
T
553734
f419239
238
TiBLElDBl*-i
STRUCTUREPARAGEDESRESIDENTSABSENTSETDESVISITEURS
ENSEMBLESUMALI
GROUPES
D»AGES
Moins d e
RESIDENTS ABSENTS
Sexe masouljÉ,
Sexe fémin.
VISITEURS
Ensemble
Sexe mascul.
Sexe femin.
Ensemble
15 ans
31,0
44,2
36,5
33,0
37,9
35,5
15-19
16,2
15,3
15,8
12,1
16,5
14,4
20-24
15,4
10,2
13,2
12,4
12,1
12,2
25-29
11,6
8,8
10,5
11,8
9,8
10,8
30-34
8,3
6,3
7,5
8,7
6,9
7,7
35-39
5,5
4,1
4,9
6,1
4,2
5,1
4O--44
3,9
3,3
3,7
4,7
3,4
4,0
45-49
2,5
2,0
2,3
3,0
2,1
2,6
50-54
2,1
2,0
2,0
2,7
2,3
2,5
55-59
1,1
1,1
1,1
1,7
1,3
1,5
60 ans et+
2,4
2,7
2,5
3,8
3,5
3,7
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
TOTAL
239
:/
TABLEAU B16-2
MAI-EDRiL
RESIDENTS
GROUPES
D'AGES
Masculin
Féminin
V ]: S I T EUR s
ABSENTS
Ensemble
Masculin
Féminin
Ensemble
Moins de 15ans
30,4
44,2
36,0
35,8
39,4
37,7
15-19
16,7
15,9
16,4
11,5
16,8
14,3
20-24
15,8
10,0
13,5
11,0
11,6
11,3
25-29
12,0
8,8
10,7
11,1
9,6
10,3
30-34
8,4
6,3
7,6
8,5
6,6
7,5
35-39
5,3
3
4,7
5,9
3,9
4,9
40-44
3,8
3,3
3,6
4,7
3,3
4,0 .
45-49
2,3
1,9
2,2
3,0
2,0
2,5
50-54
1,9
1,9
1,9
2,8
2,2
2,5
55-59
1,0
1,0
1,0
1,7
1,1
1
60 ans et+
2,4
2,8
2,4
4,0
3,5
3,6
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
TOTAL
TiSLBAJ,Bl6-3
»9.
»4
MiLI URBAIN
Moins de 15ani
35,0
52,5
43,8
24,8
32,3
28,4
15-19
13,0
10,7
11,9
13,8
15,5
14,6-
20-24
12,5
9,2
10,9
16,4
13,8
15,2
25-29
9,1
7,3
8,2
13,8
10,7
12,3
30-34
7,3
5,5
6,4
9,3
7,8
8,6
35-39
6,4
4,4
5,4
6,7
5,1
5,9
4CM4
5,1
3,4
4,1
4,7
3,8
4,3
45-49
3,7
2,2
3,0
2,9
2,7
2,8
3,0
1,8
2,4
2,5
2,6
2,5
55-59
1,7
1,1
1,4
1,7
1,7
1,7
60 ans e t *
2,9
2,2
2,5
3,4
4,0
3,7
100,0
100,0
100,0
50-54
TOTAL
l
.100,00
*
100,0
100,0
2*0
TABLEAU B17-1,
REGION DE KATES
STRUCTURE PAR AGE DES RESIDENTS ABSENTS ET DE VISITEURS
GROUPES
D'AGES
RESIDENTS ABSHJTS
i?iW>it-t>
Masculin
43,6
30-34
35-39
33,8
16,6
15,1
10,7
6,6
5,0
40-14
45-49
Mains de 15aas
15-19
20-24
25-29
50-54
5S--59
60 e* p l u
TOTA
TABLEAU B17-2
Ensemble
13,4
9,3
8,5
38,1,
15,2
12,6
9,7
6*3
4,6
3,4
VI S I T EU
Masculin
Féminin
RS
Ensemble
39,7
14,2
11,9
10,0
34,4
13,4
12,7
12,2
6.5
4,8
29,9
12,T
13,3
14,1
8,6
6,2
6,3
4,3
7,5
5,3
4,2
3,7
4,6
4,0
2,5
2,0
2.5
2,4
2,5
2,2
2,8
2,4
2,2
4,4
2,6
1*3
3*0
lOOjO
1,5
3„7
100,0
M-
1,7
3V3
100,0
-V
2*3
3,7
100,0
1,2
3,8
100,0
3,7
100 ,0
1,5
REGION DE KOULIEOflO
Moins de 15ans
33,4
44,7
38,5
42,1
41,2
41,6
15-19
17,9
16,4
17,5
11,5
20,3
16,6
20-24
15,0
9,0
12,3
10,6
12,0
11,4
25-29
11,3
7,8
9,7
9,8
8,6
9,1
30-34
7,3
5,5
6,5
7,4
5,2
6,1
35-39
4,8
4,0
4,8
3,3
2,6
3,9
4,0
3,2
40-44
3,2
3,5
4,4
3,3
45-49
2,0
2,2
2,1
2,4
1,7
2,0
50-54
1,8
2,3
.2,0
2,5
1»7
2,0
55-59
1,0
1,2
1,1
1,6
0,8
1,1
60et pins
2,3
3,4
2,8
3,3
2,6
3,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
TOTAL
241
TABLEAU B17-3
REGIONDESIKASSO
RESIDENTSABSENTS
GROUPESD'AGE
Masculin
Péminin
VISITEURS
Ensemble
Masculin
Péminin
Ensemble
Moinsde15ans
31,6
48,2
38,6
38,0
46,5
42,9
15-19
16,7
16,2
16,5
11,5
16,9
14,6
20-214
16,3
10,7
14,0
lGt,£
9,7
9,8
25-29
12,0
9,3
10,8
10,7
7,7
9,0
30-34
8,4
5,8
7,3
8,5
5,4
6,7
35-39
5,4
3,2
4,5
5,7
3,4
4,4
40-44
3,8
2,4
3,2
4,3
2,9
3,5
45-49
2,1
1,3
1,8
2,9
1,8
2,2
50-54
1,5
1,1
1,3
2,5
1,9
2,1
55-59
0,8
0,5
0,7
1,9
1,1
1,5
60ans e t plus
1,4
1,3
1,3
4,0
2,7
3,3
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
TOTAL
TABLEAU B 17-4
REGION DE SEGOU
Moinsde15ans
25,4
44,2
33,2
29,7
38,3
34,1
15-19
19,1
18,2
18,8
13,3
15,6
14,5
20-24
19,3
9,6
15,3
14,0
12,3
13,1
25-29
14,1
7,7
U,5
13,3
10,4
11,8
30-34
8,8
5,6
7,5
9,6
6,8
8,1
35-39
4,7
3,6
4,2
5,9
4,2
5,0
40-44
2,9
3,1
3,0
4,2
3,0
3,6
45-49
1,7
2,2
1,9
2,5
2,0
2,3
50-54
1,4
1,9
1,6
2,3
2,3
2,3
55-59
0,8
1,2
1,0
1,6
1,4 '
1,5•
60ansetplus
1,8
2,7
2,0
3,6
3,7
3,7
100,0
100,0
100, 0
100,0
100,0
100,0
TOTAL
2<t2
TABLEAU B17-5
!
GROUPS
D'AGES
REGION DE MOPTI
RESIDENTS ABSHJTS
Masculin
FAninin.
Ensemble
VI S I T E U
Masculin Féminin
RS
Ensemble
Moins de
I 15 ans
27,0
39,2
31,7
32,9
35,4
34,2
t 15-19
14,5
14,8
U,m
12,1
16,7
14,5
i 20-24
14,7
10^8
13,2
11.9
11,6
11.7
' 25-29
12,3
10,1
11,4
11,2
10,1
10,7
30-34
9,4
7,7
8,8
8,7
7,8
8,3
! 35-39
6.5
4,7
5.8
6,7
4,7
5,7
1 «Jtt-44
4,6
3,7
4,2
4,7
3,6
4,1
, 45-49
3,3
2*3
2*9
3,2
2.3
2,8
î 50-54
2,8
2,5
2,7
2,8
2,6
2,7
1
1,6
1.4
2,8
100,0
1,5
3,2
100,0
1.8
4,0
100,0
1.5
3,7
100,0
1,6
1
55-59
60 ans et plus
TOTAL
TABLEAU B17-6
• Moins de
, 15 ans
3,3
100,0
REGION DE TOMBOUCTOU
34,3
39,6
36,4
35,3
33,4
l 15-19
! 20-24
14,0
13,1
10,1
9,8
10,0
14,3
• 25-29
10,5
8,2
13,7
11,8
10,0
10,5
13,0
9,3
7.9
8,4
5,8
7,5
4,7
5,4
45-49
4,5
2,8
4,5
2.6
4,5
2,7
6,9
5,6
. 50-54
M
2,8
• 55-59
1,4
• 30^4
1
35-39
!
40-44
!
60 ans et plus
, TOTAL
3,7
100,0
34,3
12,2
12,9
11,4
8,8
11,5
11,0
4,9
5,9
5,0
8,6
3,9
4,5
2,3
3,1
2,7
3,8
2,7
3,2
1,2
1.3
1,9
1,4
1,6
2,9
4,6
3,6
3,9
3,4
3,6
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
2*»3
isnioH DE am
TABLEAU B17-7
GROUPES
D'AGES
HK3DH3TS ABSHJTS
Périln l n
Masoulia
•
' Base-able
Masculin
V I S I T E U R S
Ensemble
' Féminin
Moins de
15 ans
30,7
4 *
34.,9
34,9
32,2
33,6
15-19
16,0
13,0
15,0
10,2
W
13,0
20-24
' 13,7
11,0
12,8
10,0
15,7
12,8
25-29
9,2
8,2
10,4
8,9
5,7
7.5
4.4
9,7
9,2
11,0
30-34
8,9
8,4
5,2
M
4,2
40-44
5
»5
3.9
5,0
6,1
3,4
««49
5«-54
55-59
3,1
2,7
1,3
3,2
.100,0
2^1
2*2
2.7
2*5
it©
1.2
4,5
100,0
3,7/
3,7
3,5
1,9
4,6
2,4
2,5
0,7
3,6
»3
4,0
100,0
100,0
100,0
100,0
35-39
60 emm e t p l u s
TQtdL
I
&
8,8
5,2
4,8
3,1
3,0
1
DISTRICT DEBAMAKO
TABLEAU B17-8
Moins de
15 ans
37,7
46,9
41,8
2:,o
31,0
25,7
15-19
12,2
12,8
12,5
15,1
16,5
15,8
20-24
12,1
10,8
11,5
19,4
13,4
16,6 ' "
25-29
9,2
8,4
8,9
14,2
10,6
12,5
30-34
7,5
6,2
6,9
8,9
7,1
8,1 .
35-39
6,2
4,8
5,6
6,3
4,9
5,6
4(M4
5,2
3.1
4,3
4,5
4,0
4,3
45-49
3,6
2,2
3,0
2,8
2,8
2,8
50-54
2,9
1.6
2,3
2,6
2,8
2,7
55-59
1,3
1,0
1,1
1,6
1,8
1,7
60 e t p l u s
2,1
2,2
2,1
3,6
5,1
4,2
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
TOTAL

Documents pareils