Télécharger

Commentaires

Transcription

Télécharger
145 Février 2016
Mensuel non-payant
# Sarl Zap éditions
Place de Jaude - 3, rue Alluard
63000 Clermont-Ferrand
Directeur de la publication
Franck Dumas
Maquette
Mediafix.net
Photographies
FD
Rédacteurs
FD, Bénédicte Parmentier,
Mathilde Jonard, Bruno Juffin
Réalisation publicitaire
Jules Guiboust, Clémentine Pennec
Sommaire
Myzap
04Niouzes
05Morts débiles
06 Keskonfé ?
07Playlist
08Interviews
52 Mode de rue
78Raoul
Style de vie
14Mode
15Data
16 Carnet d’adresses
18Voyages
20Saint-Valentin
22 Petits plaisirs d’hiver
24 100% vert
32Formations
no 145
Culture
13Hommage
54Culture
67Musique
68Livres
69Cinéma
Sortir
72Agenda
76Guide
Direction commerciale
Bénédicte Parmentier
Régie Pub
Céline Nappey : 06 38 81 87 55
Virginia Barbalat : 06 75 15 34 69
Impression
Imprimerie Drouin
Imprimé à 18 000 exemplaires
Dépôt légal : février 2016
ISSN 16383168
Rejoignez-nous sur www.myzap.fr + +
+
Contactez-nous sur [email protected]
Zap #145 | 3
Niouzes
Repérages
• Les montres suédoises Triwa sont arrivées
chez Michel Martel Opticien, 55 avenue
des États-Unis.
• Le CNFPT a déménagé 42-44 rue Auger
(face au 92e régiment).
• Bleu Voyages nouvelle agence
de voyages, au 43 avenue des États-Unis
• La boutique clermontoise Les Dessous des
Arcades est classée dans le TOP 100 des
meilleurs boutiques françaises de lingerie
pour la 2e année consécutive (Prix désigné
par les professionnels de la lingerie)
et a reçu le 3e prix européen du Prix
Vitrine de Noël. Respect !
•Z
appy birthday à Mediafix qui fête ses 18 ans !
Votez pour u
ne belle
initiative auvergnate
La Casden – Banque Popu­
laire organise la 1ère édition
des Prix Initiatives Education
destinés à récompenser des
projets éducatifs exemplaires.
Cinq projets concourent au
niveau national, dont celui
du comité départemental handisport du Puy-deDôme qui réalise des tutoriels vidéo, véritables outils pédagogiques pour permettre aux enseignants
d’animer des séquences de sport avec des enfants
handicapés. Du 1er au 29 février, vous pouvez
voter en ligne pour soutenir ce projet auvergnat :
www.prix-initiatives-education.fr/public/
la tendance qui fait briller
Après les baskets qui s’allument et les barbes à
paillettes, la nouvelle tendance est aux cheveux
phosphorescents. Appelé « Glow-in-the-dark-hair »
par les fanatiques de beauté, cette nouvelle tendance, tout droit venue d’Instagram – avec le hashtag #GlowHair – a pour but de faire de
vos cheveux une œuvre d’art. En effet, grâce aux teintures phosphorescentes de Manic Panic,
il est possible d’illuminer vos cheveux
dans le noir.
4 | Zap #144
Flyin’ Saucers
Gumbo Special
le 19 février
au Poco Loco
Flyin’ Saucers Gum­
bo Special est un
combo atypique.
Leur répertoire est
une tambouille festive et épicée dont
les ingrédients sont
issus des musiques
de Louisiane ; du
Zydeco, du Rock’n’Roll 50’s, du Funk « Big
Easy », du Swing et un soupçon de musique
Cajun, le tout avec le Blues en fil conducteur.
Se joindront à la fête le Dan-O-Sonic Brass
Band.
Carnet
rose
Bienvenue à Romy et bravo pour
ce deuxième essai transformé
à maman Petra et papa Thomas.
Bienvenue à Jeanne et bravo
à maman Laure et papa Richard.
Bienvenue Clément et bravo
à Emmanuelle et à Nicolas.
Electro Deluxe Luke le 19 février à le 12 février
La Puce à L’Oreille à La Coopé
Grand retour du groupe
Luke qui viendra présenter son nouvel album Pornographie à La
Puce à L’Oreille à Riom
le 19 février.
Safadore #
11
Du 5 février au 5 mars se
tiendra la 11e édition du
Salon de l’art fantastique
européen du Mont-Dore.
Rendez-vous indispensable de tous les amoureux de l’Art de l’imaginaire, cette édition a pour thème « Les
Grandes figures animales du zodiaque ».
Lancer de dinde
En matière de groove, on fait difficilement mieux que ce groupe de
pistoleros de la soul et du funk qui,
depuis 10 ans, explore les frontières musicales sans se soucier
des limites ni des étiquettes. Un
concert prometteur de déhanchés
frénétiques et d’impossibilité à garder les pieds au sol.
Sancy Snow Jazz
Du 20 au 27 février s’écrira un
nouveau chapitre de Sancy Snow
Jazz, Festival unique en France
dédié au jazz traditionnel. En plus
des concerts, toute une animation
de rues, défilés, parades pour faire
swinguer le Mont-Dore et le massif
du Sancy. www.sancy-snowjazz.com
Un juge espagnol a autorisé lundi un lancer
de dinde du clocher d’une bourgade du
sud de l’Espagne, estimant que ce rituel du
xixe siècle ne constituait pas une « maltraitance animale ». Étonnant, non ?
un « homme-arbre » o
péré
Un Bangladais surnommé « l’homme-arbre » pour ses verrues impressionnantes
aux allures d’écorce sur les mains et les pieds va être opéré au Medical College
Hospital de Dacca, la capitale du Bangladesh. Ces excroissances, qui
pèsent 5 kilos et se développent depuis 10 ans, ont été diagnostiquées
comme un cas d’épidermodysplasie verruciforme, une maladie de
peau génétique rarissime appelée communément la maladie de
l’homme-arbre. Seulement trois cas sont connus dans le monde.
Niouzes
m rts débiles
Personne n’y échappe
Tout le monde ne peut pas se vanter d’être une lumière… N
otre braconnier
polonais avait trouvé un moyen expéditif de pêcher : à l’aide d’un câble, l’homme
d’une quarantaine d’années, électrocutait les poissons. La pêche fut miraculeuse. Mais il subit le même sort que ses proies quand il tomba dans l’eau.
†
Pour espionner Mao,
Staline a fait analyser...
ses excréments
Quand il s’agissait d’espionner les grandes puissances
mondiales, le leader soviétique Joseph Staline était prêt
à tout. Même à demander à ses services secrets de faire
analyser les excréments de ses homologues. Cette technique d’espionnage surprenante, rapportée par la BBC, a
été mise au jour par un ancien agent des services secrets
soviétiques. Selon lui, l’analyse des excréments pouvait
révéler de nombreux aspects de la personnalité : « Par
exemple, s’ils détectaient un niveau élevé d’acide aminé
tryptophane, ils en concluaient que la personne était
calme et accessible ». En revanche, « le manque de potassium dans les excréments était vu comme un signe de
nervosité voire d’une tendance à l’insomnie », continue-t-il.
En visite à Moscou en 1949, le leader chinois Mao Zedong
se plaint d’être séquestré par Staline, comme le raconte
David Halberstam dans son livre The Coldest Winter.
« Je suis là pour autre chose que pour manger et chier »,
aurait-il crié chez Staline. Mao ignorait sans doute que
ses toilettes avaient été bidouillées pour mener, non pas
à des égouts, mais à des « boîtes secrètes ».L’histoire veut
que Staline ait refusé de signer un partenariat avec Mao
après avoir reçu le résultat de l’analyse.
San Francisco. Un agent de change qui d’après sa femme, souhaitait faire le
vide total dans a tête, partit faire un jogging. Oubliant les soucis de la vie quotidienne, l’homme se sentit léger et, faisant abstraction de tout, il tomba dans un
ravin de 60 mètres. Il se fracassa la tête contre des rochers.
†
Parce qu’il y a toujours une justice.Matt Silver, PDG détesté d’une entreprise
américaine de produits chimiques, s’effondra en pleine réunion. Lors de sa
pause-café, il avait confondu sucre en poudre et mort-aux-rats…
†
Un juriste hollandais menait une double vie depuis de nombreuses années.
N’arrivant plus à jongler entre sa femme et sa maîtresse, l’homme perdit les
pédales… En voulant rentrer chez lui le plus rapidement possible pour ne pas
éveiller les soupçons de son épouse, l’homme écrasa quelques piétons avant de
de s’encastrer dans un platane.
†
On ne retombe pas toujours sur ses pattes… En voulant rattraper son chat
coincé sur son toit, Francesca se prit les pieds dans une tuile et perdit l’équilibre. Elle dégringola mais réussit in extremis à attraper la gouttière. Mais cette
dernière lâcha sous son poids et la précipita tête la première sur le bitume. Le
chat retrouva tranquillement le chemin de sa maison.
†
Temps libre, etc.
Keskonfé en février
Clermont Foot a besoin de supporters
donc tous au Stade Montpied le 19 pour
le match contre Niort • 90 min
Du 5 au 13, c’est le 38e Festival International du Court
Métrage,l’occasion d’hiberner dans les salles obscures pour
Le 6, journée mondiale sans téléphone mobile.
se gaver sans modération d’images et de talents
Cap ? • 20 min
du monde entier. • 180 min
On écoute Blackstar l’album testament
de David Bowie, ou Let’s Dance parce que
Du coup du 5 au 13 c’est aussi le retour
the show must go on. RIP Ziggy. • 40 min
de L’Electric Palace, place Gambetta.
Promesse renouvelée, entre
Le 28 on ne rate pas la journée
2 séances, de chaleur humaine,
mondiale sans Facebook...
de good vibes et de concerts
et pim dans ta gueule
gratuits. • 120 min
Zuckerberg ! • 40 min
Aller au stade Marcel
Michelin le 27 pour
soutenir l’ASM contre
Oyonnax. C’est dans
l’adversité que l’on voit les
vrais supporters. • 80 min
Faire un geste pour la planète
(voir Zap p. 24 si vous n’avez
pas d’idée. • 24 min
Février
Pour faire craquer son
amoureux(se) le 14 lui dire « Je
t’aime » en sioux : wastewalake, en
mongol : chamd khairtai, ou en swahili :
nakupenda • 30 min
Badke à La Comédie de
Clermont le 29, de jeunes
artistes palestiniens formés au
hip-hop, au cirque, au classique,
dansent pour que la fête soit
comme une résistance. • 60 min
Le 21 ne pas rater le premier « All
Star Perche » à la Maison des Sports.
Renaud Lavillenie a réuni autour de lui les
24 plus grands champions de la planète
perche (12 hommes et 12 femmes) pour
une exhibition exceptionnelle. • 150 min
Le 25 c’est La Nuit de l’Alligator à La
Coopérative de Mai,le degré hygrométrique
va dangereusement monter en plongeant dans
les méandres du blues illicite. • 110 min
Visiter au FRAC Auvergne la belle exposition
À quoi tient la beauté des étreintes... e t peut-être
trouver la réponse. • 60 min
Sacré Victor !
Madame, sous vos pieds, dans l’ombre, un homme est là,
qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile, qui souffre,
ver de terre amoureux d’une étoile.
Victor Hugo
Eh les Zappiens, si avec ça vous emballez pas…
6 | Zap #144
Temps libre, etc.
PLAYLIST
© Roland Dumoulin
Tia
Clermontoise, elle est tombée dans le Blues à l’âge de 19 ans.
En 2002, guitare en bandoulière, elle monte son 1er groupe Tia
and the Patient Wolves. Depuis, elle a donné des centaines
de concerts partout en France et fut invitée aux US à partager
la scène de musiciens légendaires comme Leroy Hodges (bassiste
de Al Green) ou James Gadson (batteur de Bill Whiters). En parallèle
elle a formé avec Marc Glomeau (percussions) et Gilles Chabenat
(vielle), Hypnotic Wheels trio à l’univers singulier osant l’excitante
association de la vielle et de la calebasse africaine, illuminée par
la voix et la guitare de Tia. Ils seront à La Bourboule le 18 février.
Quel disque te fait craquer en
ce moment ? Pops Staples Don’t
lose this et Alabama Shakes
Sound & Color.
Meilleur album de tous les
temps ? En ce moment, je dirais :
Dr. John Gris gris Gumbo ya ya.
Premier disque acheté ? Je me
souviens de ma 1ère cassette : Jean
Ferrat. Le 1er disque de Blues : Big
Bill Broonzy.
Le disque qui a changé ta vie ?
Best of Vanguard Junior Wells
(avec Buddy Guy). Live at the
Regal, BB King.
À part toi, quel musicien auraistu aimé être ? Pourquoi ? Sister
Rosetta Tharpe, une chanteuse
guitariste de gospel, de blues et
pionnière du rock’n’roll. Une musicienne inimitable, une guitariste
incroyable et bien-sûr une très
grande chanteuse de gospel.
Que chantes-tu sous la douche ?
Al Green, O.V. Wright, Sam
Cooke, BB King, Candy Staton,
Ruth Brown, Little Esther…
Ton morceau favori du samedi
soir ? Ride your Pony d’Allen
Toussaint par Betty Harris ou Lee
Dorsey.
Ton morceau favori du dimanche matin ? La compil Good
God! a gospel funk Hymnal »
Interviews
Émilie Brisavoine
Réalisatrice, actrice, directrice de la photo, Pauline s’arrache, le premier film qu’elle a
écrit et réalisé, est sorti dans les salles en décembre salué par des critiques unanimement
élogieuses. Émilie Brisavoine est membre du jury pour la compétition nationale
du Festival du Court Métrage.
Comment vas-tu ? Bien, merci ! Et toi?
Ton actualité ? J’accompagne toujours
mon film Pauline s’arrache sorti en salle
le 23 décembre. Je suis membre du jury
national au Festival du Court Métrage de
Clermont-Ferrand. Décris-toi en 5 mots ? Ici, ailleurs, éphémère, multifonctionnelle, créature.
Ton disque préféré ? Ton film préféré ?
Ton livre préféré ? Ton œuvre préférée ?
Préférés, je ne sais pas, mais j’aime bien,
par exemple : Chansons décadentes et
fantasmagoriques, de Brigitte Fontaine.
De l’influence des rayons gama sur la croissance des marguerites, de Paul Newman.
Contes de la folie ordinaire, de Charles
Bukowski. Les Taureaux androcéphales
ailés gardiens du palais antique assyrien
de Sargon II au Louvre. Confie-nous un secret que tu n’as jamais
dit à personne ? Mon cul, c’est du poulet.
Quel est le meilleur conseil que tu aies jamais
reçu ? « Éclate toi où d’autres s’emmerdent. »
C’est la tournée de Zap, qu’est-ce que tu
prends ? Un jus de gingembre.
Quelle est ta friandise favorite ? J’ai
découvert récemment « Le diamant » à la
boulangerie du coin, c’est un sablé très
beurré avec des pépites de chocolat. C’est
ma dernière obsession.
Ton expression favorite ? Haut les cœurs !
Si tu n’étais pas Émilie Brisavoine, qui
serais-tu ? Un lémurien malgache à fond
dans la jungle.
Qu’est-ce qui te tient éveillée la nuit ? Un
bon amant !
À quoi es-tu allergique ? Aux mecs qui font
trop de bruits avec leurs grosses motos.
Quelle est ton idée de l’enfer ? Les corvées administratives, l’herpès, les pots
d’échappement.
Du paradis ? Les surprises, les coïncidences, les belles lumières.
As-tu une sale manie ? Extraire les comédons, ça me fascine. Et râler aussi.
Ton plus grand rêve ? Faire ce que j’ai à
faire.
Philippe Faucon
Né au Maroc, il a écrit, réalisé et produit plus d’une douzaine de films, dont Samia sélectionné au Festival de Venise en 2000. Fatima
son dernier film sorti à l’automne a reçu le Prix Louis Leduc 2015 et est multi-nominé au Césars 2016. Philippe Faucon est membre
du jury pour la compétition nationale du Festival du Court Métrage.
8 | Zap #144
de ceux qui n’ont rien fait d’autre qu’en
donner.
C’est la tournée de Zap, qu’est-ce que tu
prends ? Juste une petite grappa.
Quelle est ta friandise favorite ? Le halva
aux amandes. Sinon, les sucettes à l’anis
d’Annie de Gainsbourg par France Gall
(mais je désapprouve qu’on abuse ainsi
de la naïveté d’une jeune fille qui veut
chanter).
Ton expression favorite ? Y’Allah ! (gardée
d’Humbert Balsan).
Si tu n’étais pas Philippe Faucon, qui serais-tu ? Miles Davis (je rêve).
Qu’est-ce qui te tient éveillé la nuit ? Yasmina Nini-Faucon (avec qui je suis marié).
À quoi es-tu allergique ? Á la connerie.
Quelle est ton idée de l’enfer ? Le IIIe
Reich (ou un embryon contemporain en
gestation : Daesh).
Du paradis ? Anna Karina dans Vivre sa vie.
As-tu une sale manie ? Joker…
Ton plus grand rêve ?
- Revoir Jean Renoir, le patron, les 3 parties, réalisé par Jacques Rivette…
- Dépasser le nombre d’entrées des
« Ch’tis » avec l’un de mes prochains films…
- Réunir de nouveau Gena Rowlands et
Seymour Cassels dans un autre de mes
films…
© Guy Boulle
Comment vas-tu ? Pas mal !
Ton actualité ? Je suis jury de la compétition du Festival de Clermont-Ferrand.
Décris-toi en 5 mots ? Difficile à cerner si
succinctement.
Ton disque préféré ? Ton film préféré ?
Ton livre préféré ? Ton œuvre préférée ?
Le disque : difficile à dire, un titre de Otis
Redding ? De Nina Simone ? D’autres ?
Le film : difficile à dire, Ivan le Terrible de
S. M. Eisenstein ? Casque d’Or de Jacques
Becker ?
Le livre : Notes sur le Cinématographe
de Robert Bresson ? Lettres de Raymond
Chandler ?
L’œuvre : celle de Charlie Chaplin.
Confie-nous un secret que tu n’as jamais dit
à personne ? Je me suis endormi pendant
une projection d’Adieu au langage de JLG.
Quel est le meilleur conseil que tu aies
jamais reçu ? N’écoute pas les conseils
Interviews
Christophe
Lacassagne
© Nelly Blaya
Dis-nous tout en
costume d’artiste lyrique
Baryton né à Tarbes en 1964, il a interprété sur les grandes scènes nationales et internationales plus de 50 rôles lyriques ou de théâtre, parmi lesquels le Comte des Noces de
Figaro, Don Giovanni, Escamillo dans Carmen, Falstaff, Mackie dans l’Opéra de Quat’Sous
et Macbeth. Il sera Falstaff dans l’Opéra de Verdi le 4 et 5 mars à l’Opéra-Théâtre.
Premier costume d’artiste lyrique ? Un
costume de cowboy (oui, les westerns
existent à l’opéra).
La formation et le parcours qui vous ont
conduit à porter un costume d’artiste lyrique ? Comédien, puis conservatoire de
Paris et enfin troupe de l’opéra de Lyon.
Mais surtout : le théâtre, le hasard, un peu
d’insouciance et beaucoup de travail.
Meilleur moment de votre vie en costume d’artiste lyrique ? Été 2002, après
les dernières notes d’une représentation
« magique » : un très long silence avant que
les applaudissements explosent.
Pire moment de votre vie en costume
d’artiste lyrique ? Ils sont nombreux : les
jours où l’on est malade, où la pression est
trop forte, où l’on ne « comprend » pas son
personnage… bref, les jours où l’on regrette
de ne pas faire un métier « normal ».
Plus grand risque pris alors que vous portiez un costume d’artiste lyrique ? Chaque
fois que je rentre sur scène… le risque est
l’essence même du métier de chanteur
lyrique.
Meilleur ami(e) portant un costume d’artiste lyrique ? Oulà… je ne veux pas faire
de jaloux ! J’ai quelques amis, mais ils
sont rares. C’est un métier terriblement
individualiste où la sincérité et les vraies
relations n’ont pas trop leur place. Tout
le monde « s’aime » de façon très superficielle.
Album préféré ? Livre préféré ? Œuvre
préférée ? Film préféré ? Muse et Linkin
Park, un livre d’histoire, un tableau de
l’école Flamande et Le Schpountz.
Propos les plus drôles entendus lors d’une
réunion d’artistes lyriques ? L’humour des
artistes lyriques est souvent « politiquement incorrect ».
Dernière soirée très arrosée en costume
d’artiste lyrique ? Malheureusement jamais… c’est incompatible avec ce métier.
Être habillé en costume d’artiste lyrique,
pour la drague, ça aide ? Aux siècles précédents, peut-être… quand les artistes
lyriques étaient de vraies stars.
L’homme en costume d’artiste lyrique que
vous admirez le plus ? José Van Dam pour
son legato, Léo Nucci pour son mordant,
Robert Massard pour sa diction, Gabriel
Bacquier pour son sens de la scène, Ettore
Bastianini pour toutes ces raisons…
Votre plus grand rêve ? Mourir très vieux,
en bonne santé, entouré de mes arrières
petits enfants… et ne rien regretter.
Zap #144 | 9
Interviews
Dis-nous tout en tailleur
Martine Lebeau
Elle a pris les rennes d’une belle aventure pour écrire un nouveau chapitre des Volcans, l’emblématique librairie
clermontoise reprise par une coopérative créée par plusieurs de ses salariés en 2014. Elle se prête au jeu
de l’interview en tailleur.
Premier tailleur ? En 1978, date de mon entrée dans la vie active. La petite annonce précisait « tenue correcte exigée ». Je
crois avoir assuré sur ce critère.
La formation et le parcours qui vous ont conduit à porter
chaque jour des tailleurs ? Un simple CAP de commis en librairie + 35 ans sur le terrain à la librairie Les Volcans, ayant conduit
mes 11 collègues partant dans l’aventure scop à me demander
de porter le projet et à m’élire gérante.
Meilleur moment de votre vie en tailleur ? Sans doute la remise
des insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Moi
qui hier était une simple salariée, se voir distinguée ainsi est à
la fois une grande fierté mais aussi une motivation supplémentaire. Il y a tellement d’autres personnes qui font chaque jour
des choses bien plus importantes pour les autres.
10 | Zap #145
t c’est bien sûr pour le collectif des 12 « scopeurs » que je les ai
E
reçues. Sans eux, c’est clair, je ne l’aurais pas fait.
Pire moment de votre vie en tailleur ? Pas encore vécu, pour le
moment je savoure chaque instant.
Plus grand risque pris alors que vous portiez un tailleur ? Peutêtre proposer de reprendre la Librairie Les Volcans et en assurer la gérance. Mais je ne le vois pas comme un risque, plutôt
comme un pari un peu fou…
Meilleure amie portant un tailleur ? Mes vraies amies ne
portent pas de tailleur et quand j’arrive à les voir, ce jour-là,
moi non plus.
Album préféré ? J’aime beaucoup la musique classique et j’ai
été emballée par l’album de Camille Berthollet enregistré avec
l’Orchestre d’Auvergne. Mais j’écoute aussi en ce moment l’album Chaleur Humaine de Christine and the Queens.
Livre préféré ? Les 20 volumes des Rougon Macquart de
Zola, une œuvre intemporelle. Avec une prédilection pour « La
terre ».
Œuvre d’art préférée ? L’allée des Alyscamps de Van Gogh.
Film préféré ? Je ne suis pas télé ni cinéma mais j’aime beaucoup Les aristochats de Disney. Et là je suis dans la Reine des
neiges, ma petite fille m’obligeant à actualiser mes références
filmographiques…
Tailleur préféré ? Aucun, un tailleur au gré de mon humeur, …
Propos les plus drôles tenus par une femme en tailleur ?
« Mesdames, à force de finir tard, je vous propose de venir en
pyjama ». Cela correspond bien à ce que j’ai vécu à un moment
avec les Volcans.
Propos les plus tristes ? Ah, désolée, mais là ça vient d’un costard !
Dernière soirée très arrosée en tailleur ? J’aime le bon vin,
le whisky et le rhum. Mais comme tout ce qui est bon, je le
consomme avec modération. Je connais mes limites et n’ai
pas besoin de boire pour m’amuser. C’est le côté convivial, le
partage autour d’un verre que j’aime trouver dans une bonne
bouteille.
Être habillée en tailleur avec les hommes ça aide ? Si on pense
séduction je ne pense pas que cela m’aide. Je suis mariée depuis près de 35 ans et ne dit-on pas que l’amour est aveugle ?
Si on parle travail alors là, assez souvent « l’habit fait le moine »
et le tailleur aide à crédibiliser mon « rôle » de gérante.
« Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si
elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque. »
Coco Chanel
Mais c’est avant tout pour moi que je mets un tailleur pas pour
les autres.
La femme en tailleur que vous admirez le plus ? Coco Chanel
justement qui a su libérer la femme de ses carcans et trouver
un style… Son style.
Votre QG à Clermont ? La librairie Les Volcans bien sûr…
Interviews
Zap #145 | 11
J’ai 10 ans !
Dis-nous tout en costard
de boss de Kütu qui fête ses 10 ans
Alexandre Rochon
© Pascal Mondaz
Il fait bouger les lignes de la culture
Made in Clermont et d’ailleurs depuis 10 ans,
arc-bouté sur quelques idéaux qui forcent
le respect. Ne lâchant rien, bataillant ferme,
créant toujours, cet homme essentiel,
boss de Kütu Records et leader
du Delano Orchestra, se raconte
pour l’anniversaire de son label.
Premier costard de Kütu ? En février
2006, sur une pochette de disque rouge.
La formation et le parcours qui t’ont
conduit à porter un costard de Kütu ?
Cinq années de droit public et quelques
années de passion pour la musique.
Meilleur moment de ta vie en costard de
Kütu ? Les Transmusicales de Rennes 2011
(la veille).
Pire moment de ta vie en costard de
Kütu ? Les Transmusicales de Rennes 2011
(le lendemain).
Plus grand risque pris alors que tu portais
un costard de Kütu ? Avoir tendu la main à
quelques traitres.
Meilleur ami portant un costard ? Un
artiste sincère.
12 | Zap #145
Album préféré ? Livre préféré ? Œuvre
préférée ? Costard préféré ? J’adore
manger dans une auberge et goûter à la
nourriture qu’on me propose. Je déteste
choisir parmi d’excellents plats. Pour cela,
le St Eutrope est l’adresse parfaite.
Propos les plus drôles entendus lors
d’une réunion d’hommes en costard ?
« Clermont-Ferrand, capitale européenne
de la culture ». Ceci dit, j’aime ma ville et
j’en rêverais.
Dernière soirée très arrosée en costard
de Kütu ? Tous les mercredis à 17 h, à l’occasion de la Pause Musicale de
Ne Rien Faire.
Être habillé en costard de
Kütu, avec les filles, ça aide ?
Les filles n’aiment plus la couture, ça pique trop.
La dernière fois que tu as taillé un costard ? Pas de temps à
perdre avec ça.
L’homme en costard que tu
admires le plus ? Mes grandsparents et leur veste de fermier.
Ton plus grand rêve ? Vivre de
Ne Rien Faire.
© Émilie Fernandez
Interviews
Hommage
DAVID BOWIE
en 10 chansons
Le 10 janvier David Bowie s'en est allé et c'est un petit bout de nous tous qui est parti aussi, tant le Thin
White Duke a bercé nos vies durant quatre décennies. Bruno Juffin, distingué collaborateur zappien
et indéfectible fan nous livre les dix chansons à écouter toute affaire cessante de l'iconique dandy .
1) The London Boys
(1966)
Dès ses années Mod, David Bowie
sait capter l’air du temps : avec The
London Boys, il offre aux fans des
sixties une cousine désenchantée
du Dedicated Follower Of Fashion
des Kinks.
2) The Man Who Sold
The World
(1970)
Sur la chanson titre d’un album de
transition, Bowie dévoile sa capacité à simultanément envoûter et
inquiéter. Nirvana saura tirer parti
de la leçon.
3) Queen Bitch
(1971)
Alors qu’au début des années 70
tout le monde a enterré le Velvet
Underground, Bowie le ressuscite
par le biais de cet épatant pastiche. Le reste de l’album – Hunky
Dory – n’est pas mal non plus.
4) Hang On To Yourself
(1972)
Sur un riff emprunté à Eddie
Cochran, la chanson la plus sexy
de The Rise And Fall Of Ziggy
Stardust And The Spiders From
Mars. Le punk anglais naît ici.
6) Rebel Rebel
(1974)
En pillant l’armoire à riffs de Keith
Richards, Bowie signe le hit glam
par excellence.
7) Heroes
(1977)
L’hymne grâce auquel tout le
monde s’est un jour – ou une nuit
– senti berlinois.
8) China Girl
(1983)
Pour ce fruit d’une collaboration
avec Iggy Pop, il sera beaucoup
pardonné à l’album Let’s Dance.
9) Where Are We Now?
(2013)
On avait connu David Bowie
visionnaire, caméléon, prince du
style et arbitre des élégances.
Avec Where Are We Now?, il prend
tout le monde par surprise et devient simplement émouvant.
10) I Can’t Give
Everything Away
(2016)
La – superbe – dernière chanson
de l’ultime album de David Bowie.
Celle-là, on aurait aimé qu’elle ne
s’arrête jamais.
5) Lady Grinning Soul
(1973)
Enregistré à la va-vite durant une
tournée américaine, Aladdin Sane
voit Bowie accuser une baisse de
régime. La ballade sur laquelle l’album se clôt est néanmoins somptueuse.
Zap #145 | 13
Mode
8
sneakers iconiques
à avoir dans son shoesing
Blogueuse mode/lifestyle depuis 2013 et étudiante
à Clermont Fashion City, Julie (via son blog Julinfinity).
est suivie par plus de 70 000 personnes sur les réseaux
sociaux. Serial accro aux sneakers, elle nous livre
son choix de 8 modèles mythiques que vos pieds
rêvent sûrement de rencontrer.
La Stan Smith
A scratchs, à lacets, patch
vert, or, rose ou zébré, la
mythique basket blanche
Adidas a créé un raz
de marée fashion après
sa réédition. Cette tennis qui
a récemment fêté ses 50 ans
se joue de toutes les tenues,
flirtant avec la plus sporty,
twistant la plus chic.
La Superstar
Lancée plus discrètement
et pourtant grande concurrente de la Stan aujourd’hui,
elle affirme un côté beaucoup plus hip-hop. Armée
d’un renfort à l’avant-pied,
elle s’imprègne d’une allure
plus compacte mais terriblement féminine. Elle se fait
encore plus Superstar avec
ses éditions limitées (matière
suédine ou réfléchissante,
total colorblock, ou encore
bi-matière et coque en or).
La Converse
All Star
Nées en 1917 en tant que
chaussures de basket (portée
par Chuck Taylor lui-même),
les Converse ont depuis
un siècle chouchouté les
pieds de toutes les générations. Racheté en 2003
par Nike (vous ne le saviez
pas, avouez-le !), la fameuse
tennis en toile est aujourd’hui
principalement portée en
modèle « basses » arrivant
sous la cheville.
14 | Zap #145
La Air Max
Star des années 90, la Air
Max de Nike est connue
pour sa fameuse bulle d’air
au niveau de la semelle. Air
Max 1 ou 90, sobre ou pétant,
le confort et l’allure de ce
modèle lui confèrent une
MAXi réputation mondiale.
Il existe même un « Air Max
Day » ! Edition limitée 2015 :
le « Sweets » City Pack
s’inspirant des spécialités
gourmandes de villes du
monde, comme le macaron
parisien ou le cheesecake
newyorkais !
La Cortez
Attention paire très très
vintage à l’horizon ! Lancée
en 1972 pour les JO, elle
révolutionne le confort des
coureurs de fond avec sa semelle crantée et sa construction en nylon. Elle débarque
ensuite dans les campus et
son avènement se concrétise
en 1994 grâce au film Forrest
Gump dans laquelle elle run,
Forrest, run. By Nike.
La New Balance
Plutôt féminine et facile
à porter, la New Balance
fait balancer les pieds du
monde entier depuis plus
de 100 ans. Née au départ
d’une volonté de créer des
semelles orthopédiques
qui dépotent ! En 1961 naît
alors le premier modèle
de chaussure de course au
monde ! Les modèles les plus
tendance du moment sont
la 576, la 530, la 991, (merci
Steve Jobs) et la 996.
La Puma Suede
Un grand classique né en
1968, encore un modèle créé
pour le sport et dont la rue
La Air Force 1
Son nom fait évidemment ré- s’est emparé. Epurée, dotée
férence à l’avion du président d’une matière suède et d’une
semelle blanche épaisse, la
américain. Représentante
Puma Suede est pleine de
de la culture hip-hop depuis
les années 1980 (d’abord sur charme et revient en force
cette année ! Collab’ de la
les terrains de la NBA), on
rentrée : 3 modèles créés
ne peut passer à côté de la
avec Rihanna !
puissance de la Air Force 1
de Nike, c’est la paire la plus
www.julinfinity.com
vendue au monde !
Data
25
140 000
pissotières publiques
habitants
50
fontaines
Clermont
en quelques chiffres
44,14%
1
de la population
a moins de 30 ans
kiosque à journaux…
au début de la rue
du 11 novembre.
1997
étudiants
L’année où David Bowie est passé à Clermont.
C’était à la Maison des Sports.
7 000
chercheurs
15
2009
L’année où Clermont-Ferrand
a été élue Ville la plus
rock de France
La webcam de la place de Jaude
filme des séquences de 15 secondes
toutes les 15 minutes
1731
45 000
La date de la fusion entre Clermont et Montferrand pour
donner naissance à l’appellation Clermont-Ferrand
65 000
voyageurs par jours
sur la ligne de tram
650
tonnes de crottes
de chiens par an
1
seul entraîneur femme
dans le foot pro…
et elle est à Clermont.
2010
L’année ou l’ASM est
championne de France de rugby
Zap #145 | 15
Carnet d’adresses
UNE NOUVELLE ADRESSE POUR…
L’ADRESSE
Nouveau QG rue des Salles, nouvelle boss (Ingrid de la boutique Ba&sh), les créateurs qu’on aime
et de nouvelles marques, L’Adresse new look fera craquer plus que jamais les fashionistas clermontoises.
F
ermez les yeux, poussez la porte ! Vous n’êtes plus
à Clermont mais dans un loft quelque part entre
New York et les Hamptons ! Un espace impressionnant, une déco raffinée et lumineuse qui se joue de
murs blancs, d’une immense banquette en bois design, d’un tapis cocooning, d’une balancelle tressée, le
tout mâtiné de touches glossy mordorées. Un shot de
soleil au cœur du quartier shopping chic !
On retrouve avec plaisir nos marques créateurs
chouchous, mode, chaussures, accessoires en exclusivité : Isabel Marrant, Forte Forte, Golden Goose,
APC, Vanessa Bruno, Masscob, Pomandere, Jérôme
Dreyfuss, les jeans Current Eliott et Hudson, les
étoles Farliero Sarti, les spartiates K.Jacques…
16 | Zap #145
En nouveauté pour le printemps, L’Adresse nous offre
de nouvelles pépites fashion, deux marques newyorkaises débarquées récemment en France : Sea et Nili
Notan. Sans oublier les espadrilles espagnoles Ball
Pagès juste parfaites pour l’été, des pièces artisanales
confectionnées main.
Odile et Céline vous accueillent le lundi de 14h à 19h
et du mardi au samedi de 10h à 19h. RDV d’urgence au
17 rue des Salles, vous êtes à la bonne Adresse !
L’Adresse
17 rue des Salles – Clermont-Ferrand
Tél. : 04 73 93 19 36
L’Adresse / ladresse63
Carnet d’adresses
BINGO !
Qui dit casino dit jeu ! Mais pas que ! Vous pouvez aussi miser sur Le Casino de
Royat pour déjeuner, dîner, boire un verre, voir un spectacle ou organiser une
réception. Un lieu de vie auquel on ne pense pas forcément, à (re)découvrir
d’urgence, même avec les enfants !
B
ien sûr vous pouvez vous éclater en
tentant votre chance sur 108 machines
à sous ou aux tables de jeux, roulette
anglaise, Black Jack, Texas Holdem Poker,
Ultimate Poker. Et en nouveauté 2016, la
nouvelle folie des casinos : le Bingo, prochaines dates le 20 mars et le 22 mai.
Mais vous pouvez aussi profiter du
Casino sans jouer à la Brasserie Le Caz.
Un restaurant convivial entièrement relooké, accessible à tous, aux non joueurs
bien sûr et aussi aux enfants. C’est jackpot pour eux de pouvoir déjeuner ou
dîner au Casino ! Au menu, une nouvelle carte et une formule « Poulet Rôti/
Garniture à volonté » le dimanche midi
(avec une formule pour 2 personnes à
29€90 à et pour 4 à 39€90). Sans oublier
la formule express le midi en semaine
(service jusqu’à 14h) à 12€90 : plat du
jour / boisson / café gourmand express.
Le plus : un service tardif jusqu’à 23 h
en semaine et minuit le week-end (très
appréciable après le spectacle) et un
espace bar lounge rénové pour boire un
cocktail autour de snacks et tapas.
Le Casino de Royat c’est aussi un espace
de réception privée (mariage, cocktail, cérémonie…) ou professionnelle (incentive,
lancement produit…) jusqu’à 500 personnes et une salle de spectacles (ne pas
zappez Jean-Luc Lemoine le 19 mars !).
Sans bluffer, à Royat au Casino, c’est toujours bingo !
CASINO DE ROYAT
LE CAZ BRASSERIE
Allée du Pariou –Royat
Tél. : 04 73 29 52 52
www.casinoroyat.com
Zap #145 | 17
Voyages
Nouveau :
Selectour Afat
à Clermont !
Bonne nouvelle : le premier réseau d’agences de voyages en France
SELECTOUR AFAT a choisi notre ville pour ouvrir une agence aux couleurs
de l’hippocampe. Depuis début janvier 2016, l’agence BLEU VOYAGES
vous accueille au 43 avenue des Etats-Unis, elle inclut aussi un département
dédié aux déplacements professionnels. Préparez vos valises !
D
ans une déco qui donne d’emblée envie de
s’évader, cette nouvelle agence de voyages
au design harmonieux et convivial saura satisfaire vos envies d’ailleurs et de découverte.
Retrouvez une équipe d’experts passionnée de
voyages, et planifiez ainsi vos prochaines vacances : court séjour, circuit organisé, voyage sur
mesure, séjour club, croisière… L’offre est infinie
et l’ambition de l’agence n’est autre que de vous
faire aimer le Monde !
Coup de cœur pour votre futur voyage : l’Ouest
américain ! Un voyage aventure à vivre en famille, entre amis, en couple, et selon vos envies
(accompagné, en individuel…). Au programme :
les décors incroyables de western dans les parcs
nationaux, la Vallée de la mort, Las Vegas et ses
casinos et enfin la mythique Californie : Los
Angeles, San Francisco...
RDV chez Bleu Voyages, l’équipe pourra vous révéler tous les secrets de ce very good trip. Let’s
go ! L’Amérique et le monde vous attendent… au
départ de Clermont !
Selectour Afat Bleu Voyages
43 avenue des Etats-Unis – Clermont-Ferrand
04 73 28 50 55
[email protected]
Lundi au vendredi : 9h30-18h30
Samedi : 10h-13h / 14h-18h.
Le plateau d'affaires du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.
www.bleu-voyages.fr
© R. Soberka - www.photoway.com
VACANCES DANS LES îLES
OU VOYAGE BUSINESS ?
Eh oui, démonstration mathématique en 4 chiffres !
8 vols quotidiens vers Paris
(4 à Charles de Gaulle + 4 à Orly)
+
4 vols hebdomadaires vers Amsterdam
+
2 vols quotidiens vers Lyon
=
1000 destinations possibles au départ de Clermont
avec le réseau Air France KLM via ces 3 hubs.
18 | Zap #145
Petite blague zappienne de février !
Trouvez le point commun entre :
a/ vacances / îles / plage / cocotiers
b/ voyage / business / export / dossier
Les deux peuvent se vivre au départ de l'aéroport
de Clermont ! Et bim !
Alors, si devant votre ordi vous fantasmez :
a/ Îles de rêve (celles-là même que vous avez vues
lors de l’expo au Salon des Voyages) Direction Cuba,
la Réunion, La Guadeloupe, la Martinique, la Nouvelle
Calédonie, Saint Martin.
To do list ? 1/Doigts. 2/ De. 3/ Pieds. 4/En. 5/ Eventail.
b/ Stratégie/ objectifs/ prospection
Le clients du monde entier vous attendent, affûtez vos
stylos pour signer les contrats !
Bref, paréo/tongs ou costard/tailleur, RDV à l’aéroport
de Clermont !
www.clermont-aeroport.com
Saint-Valentin
ZAPPY
SAINT-VALENTIN
En cette période de fête des amoureux,
il est bon de se rappeler en quelques records
le grand pouvoir qu’à l’Amour, avec un grand A,
comme « A »h punaise ces gens sont fous !!!
Ou amoureux…
Le plus long baiser
58 heures, 35 minutes et 58 secondes, c’est le temps qu’a
duré un baiser entre deux époux : Ekkachai et Laksana
Tiranarat, lors d’un « Kissathon ». Ce couple de Thaïlandais
a donc durant ces longues heures eut les lèvres collées, nonstop, ce qui veut dire : pipi commun (ou autre), ravitaillement
commun, salive commune, enfin bref vous avez compris.
Le plus long baiser filmé
dans un show TV
3 minutes et 47 secondes. Bon c’est un tout petit peu moins
que le couple Thaïlandais, mais c’était retransmis à la télé américaine (ce couple américain était peut-être un peu timide).
Mariés 67 fois
Pour certains l’engagement fait peur et est une réelle
source d’angoisse, mais ça c’est pour certains seulement.
Parce qu’eux, Alex Pelling et Lisa Grant, un couple d’Anglais, se sont dit « yes » dans chaque pays qu’ils ont traversé depuis 2011. Et ce n’est peut-être pas fini…
Les plus vieux mariés
George et Doreen, un couple de british de 194 ans (à eux
deux) ont officialisé leur union cet été après 27 ans de vie
commune. Bien sûr George ne s’est pas mis à genoux pour
faire sa demande, et bien sûr Doreen ne s’est pas jetée
fougueusement à son cou.
Le plus grand nombre de couples
s’embrassant simultanément
Le 17 mai 2014, c’est plus de 13 577 couples qui se sont embrassés simultanément lors du festival Carnacaful de São
Paulo. Y a de l’amour dans l’air !
Mariés malgré 60 ans de différence
Lui : Hugh Hefner, fondateur et propriétaire du magazine
Playboy, né en 1926. Elle : Crystal Hefner, chanteuse et
mannequin, née en 1986. Ils ont donc 60 ans d’écart pile
poil. Ce couple est un véritable mystère… non ? Ça ne
vous étonne pas tant que ça ? (Il y a eu un contrat de mariage pourtant).
Le mariage sous l’eau
le plus profond
Le 30 septembre 2013, Hiroyuki Yoshida et Sandra Smith,
deux plongeurs professionnels se sont dit oui à 130 mètres
de profondeur où toute la cérémonie s’est déroulée (soit
pendant 90 minutes). Il ne valait mieux pas avoir le souffle
coupé par l’émotion…
Plus grand nombre de bouquets
de mariée interceptés au vol
Une américaine de 37 ans, a assisté depuis 1996 à plus de
80 mariages pendant lesquels elle a intercepté pas moins
de 46 bouquets ! Et elle n’est toujours pas mariée...
Une Saint Valentin
gourmande
Chez Pomme d’Ambre, on chouchoute son
amoureux(se) avec des saveurs suaves et gourmandes, pour une St Valentin qui affole les papilles ! Craquerez-vous pour le thé noir Pomme
d’A mour, la Confiture de bisous (clémentinepêche), le Plaisir du vert Galant (confitures aux
myrtilles, framboises, épices), la confiture de
Cœur d’A mour distillée au Champagne, la réglisse
Love Framboise ou Love Cassis… autant de péchés mignons aux noms poétiques pour une fête
romantique !
20 | Zap #145
POMME D’AMBRE
Centre Jaude 1 – 1er étage – Clermont-Fd
Tél. : 04 73 28 64 44
www.pommedambre.com
Saint-Valentin
Chiche de lui offrir
une Saint-Valentin
carrement decalee ?
Marre des Saint-Valentin
un brin monotones ? Cette
année le Studio 120 et l’agence
Organicom ont décidé de créer
l’événement !
S
alle de séminaires le plus souvent, le Studio 120 retrouvera
son identité « salle de spectacles ».
Le samedi soir 13 février à 20 h et
le dimanche 14 février à midi, retrouvez autour d’un super
menu et d’une ambiance cabaret, des artistes hallucinants tout droit sortis d’une machine à explorer le temps
et qui vous feront passer un moment de joie et bonne
humeur. Du rire, de la chanson en « live », de la danse et
du plaisir autour d’un repas concocté par le chef Nicolas
Brugerolles !
Claude Arena, incontournable sosie de Mike Brant chantera tous les tubes de son idole pendant le repas, et Nayah,
qui représenta la France à l’Eurovision, interprétera les
plus grands succès de Céline Dion pour une Saint-Valentin
en amoureux… ou entre copains !
Pour toutes les générations. A évidemment ne rater sous
aucun prétexte.
Réservations obligatoires
jusqu’au 10 février, sur
le site www.lestudio120.fr
et au 04 73 266 200
Petits plaisirs d’hiver
Nos
Petits
plaisirs
d’hiver
2
Rue de l’Ange
Palais
de Justice
Rue
Vie
il
Rue de la Mic
hodière
1
lar
ds
Avenue
C’est le creux de l’hiver, la saison qui tricote des plaisirs douillets
tellement bons qu’ils réchauffent. On a spotté pour vous les petits
bonheurs pas givrés de Clermont à s’engloutir illico dès que
le soleil se planque sous un épais manteau de fourrure.
des
sdes Etat
t
Rue S
ique
Domin
Unis
1
UNE
REVIGORANTE
TRUFFADE
ne
marti
7
a
Rue L
6
ch
al Fo
aréch
Rue M
baud
onna
B
Rue
Halte-là les frimas, vous
ne nous aurez pas ! On
a trouvé au Puy de la
Lune le truc infaillible
pour se réchauffer
les papilles, une bonne
truffade (même le
dimanche !), le corps avec une cinquantaine de rhums vieux
en provenance du monde entier et les oreilles en écoutant
du bon jazz mais aussi de la musique soul, pop, rock, chanson…
Sans oublier les hot vibes de l’afterwork du jeudi, de l’apéro jazz le
dimanche et des happy hours du mardi au samedi de 18h à 20h.
Centre
Jaude 2
LE PUY DE LA LUNE
3 rue de la Michodière - Clermont-Fd
Tél. : 04 73 37 15 51
www.lepuydelalune.com
2
3
Un blouson
douillet
Brrrr … le froid vous
crispe ? On a dégoté la
boutique qui réchauffe
le dressing ! Dans
ce multi marques
à la sélection bien
peaufinée (Redskins,
Oakwood, Giorgio,
Arturo, Levinsky, Christ...), l’odeur du cuir embaume les narines.
Et si vous profitiez des dernières soldes en craquant pour ce
blouson textile et cuir, taillé dans les matières les plus raffinées,
agneau plongé, chèvre velours, cerf ... à compléter par
de beaux gants et un bonnet tout doux laine et renard.
C’est LA boutique où se pelotonner tout l’hiver !
ALASKA
8 rue de la Michodière – Clermont-Fd
Tél. : 04 73 37 26 15
www.alaska-cuirs.fr
22 | Zap #145
UNE TERRASSE
CHAUFFEE
La bonne nouvelle, c’est
de pouvoir trinquer
le soir à l’extérieur sur
la terrasse chauffée
lovée sous les arcades
! En amoureux, entre
potes, en bande de
copines, pour croiser
du monde, on a toujours plaisir à se donner RDV Chez mon
Oncle, devenu le QG des sorties clermontoises, en mode
before, pendant et after ! Une généreuse carte de vins d’ici
et d’ailleurs, de belles assiettes charcut/ fromages/foie gras
et huîtres, et on lève nos verres avec bonheur à l’amour,
l’amitié, la vie !
CHEZ MON ONCLE
8 bd Desaix – Clermont-Fd
Tél. : 04 73 16 02 98
Petits plaisirs d’hiver
7
Une soupe
asiatique
vard
Boule
osier
Montl
N.D.
du Port
ain
e
Rue du Port
rd
Tru
d
Mairie
1
Bo
ule
va
Place
St Pierre
Rue des Gras
Rue du Terrai
Gla Gla Gla. On se
gèle ! Vite, un bon bol
de soupe fumante !
Goûtez chez Rives
d’Asie celles qui font
voyager vers des
contrées ensoleillées :
la réconfortante soupe
Won Ton : porc laqué, raviolis aux crevettes, nouilles...parsemée d’herbes et épices et la soupe traditionnelle vietnamienne
Pho Bo. Sans oublier la gamme de produits exotiques Blue
Elephant (pâte à curry, préparation à curry, épices thaï,...) pour
une cuisine hot qui réchauffe les papilles !
RIVES D’ASIE
l
3 rue Lufbéry - Chamalières
Tél. : 04 73 36 64 62
rivesdasie.fr
Place
de la
Victoire
6
Cours Sablon
Rue Massillon
3
Bou
4
lev
a
rd
Place
de
Jaude
De
sai
x
Rue St Esprit
5
Rue Ballainvilliers
at
n
’Allag
Rue d
Centre
Jaude 1
UN COUP
DE BOOST DANS
LES CHEVEUX
Cheveux ternes et
raplapla, agressés par
les frimas ? Confiez-les
au coup de baguette
magique des Fées
Coiffure avec leur solution miracle, le nouveau
produit Replex. Une révolution qui offre santé et protection
pour les cheveux, en réparant les éventuels dommages et en
apportant nutrition et hydratation. A la clé, des cheveux sains,
forts et pleins de vie! Eh oui, nos cheveux aussi ont droit à leur
coup de fouet salvateur pour survivre à l’hiver !
LES FéES COIFFURE
52 bis avenue de Royat - Carrefour-Europe- Chamalières
Tél . : 04 73 37 73 89
4
5
Un spot
cocooning
Boissons chaudes
mousseuses, pâtisseries
et cakes gourmands,
soupes canon (accompagnées de sandwiches
toastés ou frittata) et
une ambiance vraiment
cool (on co-déjeune sur
une table partagée, on se tutoie, on s’apostrophe en anglais !)…
voilà la recette du succès de ce coffee house au charme
vintage anglo-saxon! On adore s’y lover dès 10 heures le matin
pour déguster un cappuccino fumant ou un chocolat chaud aux
épices, un cheese cake crème de marrons copeaux de chocolat
blanc… et plus si affinités.
AUSTRALIAN COFFEE HOUSE
35 rue Saint Esprit – Clermont-Fd
Tél. : 04 63 22 63 49
Une boutique
coquine…
… pour faire monter la
température de nos
nuits câlines ! Sébastien
vous réserve un accueil
sympa et vous conseille
sur n’importe quel
produit sans préjugé,
autour d‘un café de
bienvenue. Tout au long de l’année, Eroshop propose des
offres attractives sur les sex toys dernière génération, les
produits SM, la littérature érotique, les revues... Un bel espace
lingerie, prêt-à-porter sexy et chaussures pour les femmes
et les hommes pour pimenter nos galipettes sous la couette !
EROSHOP
23 rue Ballainvilliers – Clermont-Fd
Tél. :04 73 92 47 06
www.eroshop63.com
Zap #145 | 23
%
0
0
1
t
r
e
v
…
UAND
Q
OLO C
é
S
UI
S
E J
# nète !
s pour sauver la pla
20 gestes quotidien
Je fais des escaliers mes alliés, c’est bon pour les
gambettes et pour la planète.
J’éteins mon chauffage la nuit, me réveiller dans un
igloo ravira ma peau.
Je prends le train au lieu de la voiture, la Terre ne
peut plus attendre, nous par contre…
Je marche ou je pédale, à défaut d’avoir des ailes.
Même si le Glouglou de l’eau accompagne bien le
Scritch Scritch du brossage de dent, il consomme
jusqu’à 24 litres d’eau par jour… Je ferme mon robinet !
Même si ça ne se fait pas, je snobe mon bain… désolé !
J’achète un cendrier portatif, pour cloper pénard
à la plage et j’arrête d’enterrer honteusement mon
mégot dans le sable.
Je me lève le dimanche matin pour acheter mes
carottes au marché du coin, la grasse mat’ ou la planète, il faut choisir.
Je me sociabilise et me mets au covoiturage.
J’achète un joli sac cabas qui m’accompagnera pour
toutes mes courses (plus beau que les sacs plastiques en plus).
Je recycle ce que je consomme, ça fera plaisir à
Dame Nature.
24 | Zap #145
Quand je prends ma voiture « exceptionnellement »,
je conduis cooooool, 40% de carburant économisé
tout de même !
Je débranche mon téléphone rechargé, au lieu de le
laisser sur la prise toute la nuit !
Au lieu de brûler mes poumons, je dis bye bye aux
parasites de mon jardin grâce à mon tabac que je
fais macérer dans de l’eau pendant 24h avant de le
pulvériser sur les bébêtes.
J’arrête de prendre les grilles d’égouts pour des
poubelles… promis.
J’arrête de frire au bord de la plage avec de l’huile
et je privilégie le lait solaire, qui se dissout mieux
dans l’eau.
Je ressuscite les astuces de grands-mères en créant
mes propres produits d’entretiens à base de vinaigre blanc et de citron.
Même s’ils prennent un siècle à redémarrer, je zappe
le mode veille et j’éteins mes appareils électriques.
J’arrête d’acheter des packs d’eaux et je m’épargne
un lumbago !
J’essaye de ne pas passer plus de 5 minutes sous
la douche (après tout ça laisse plus de temps pour
dormir).
…
100%
vert
« Je n’achète plus que des légumes
de saison et de ma région. »
« Je suis un grand fan
du tri sélectif, je trie tout. »
Claire Gastaud,
galeriste Olivier Bianchi,
maire de Clermont-Ferrand :
« Je ferme toujours mon robinet
quand je me lave les dents. »
Raphaël,
boss de L’Eau Vive
« J'éteins toujours la lumière quand
je quitte une pièce et j'allume rarement
2 sources lumineuses en même temps.
Et je réduis ma consommation
de viande et de poisson. »
Jean-Marc Grangier,
directeur de La Comédie Scène Nationale
« J’ai acheté 5 poules pondeuses ! »
Geneviève Colonna d’Istria,
journaliste fondatrice du site News Auvergne :
« Je suis une trieuse assidue. »
« Dernièrement j'ai remplacé
ma baignoire par une douche
pour économiser l'eau »
Martine Lebeau,
directrice de la librairie Les Volcans
« Tous les 25 cl je fais un geste
pour la planète en faisant le tri
sélectif pour les canettes…
et c’est du boulot ! »
Et toi
c’est quoi
ton geste
quotidien ?
Fred Le Falher,
illustrateur, graphiste, enseignant
Des Clermontois répondent
à cette intéressante
question....
« Je ramasse tous les jours les mégots autour
de mon kiosque… et je n'ai pas allumé la lumière
pendant huit mois ! »
Julie,
boutique Mademoiselle Ju
« Je viens travailler à pied.
Je ne prends jamais de bain. »
Karim,
créateur de La Clermontoise
et gourou de Running Conseil « J'éteins les multiprises
tous les soirs et je trie
mes déchets. »
Régis Salinier,
responsable communication
Dugat Automobiles
Alain,
kiosque à journaux rue Place de Jaude
Et vous
lecteurs zappiens
quel petit geste
quotidien faites-vous
pour sauver
la planète ?
« Je travaille chez moi et du coup
n’utilise plus ma voiture
qu’exceptionnellement. »
Antony Squizzato,
artiste peintre
« Je fais pipi sous la douche. » (B)
« J'ai arrêté de fumer il y a un mois. » (C)
Benjamin et Clovis,
la dream team de La Javanaise
« J’ai un compost
au fond de mon jardin. »
Jérôme,
boutique Ego
« Pour sauver la planète il faudrait
d’abord sauver les gens, et donc
mon petit geste quotidien c’est
un sourire ou un mot gentil. »
Françoise Azam,
coiffeuse altruiste
Zap #145 | 25
100%t
ver
Chocs’fleurs –
Chocolat bio
Guilleminot
L’Eau Vive
17 rue Fontgiève
Blouson Knowledge
Cotton Apparel
Coton bio
Radio Dynamo Safe
Bambou naturel et
bioplastique à base
d’amidon de maïs
Inside
Fnac
15 rue Massillon
Centre Jaude
Vins Nature
Bu End de JeanMarie Rimbert
et Brutal de Rémi
Poujol (Brutal
Wine Corporation)
Casque Helios
1er casque Bluetooth
à rechargement
solaire
Le Temps
d’un Verre
4 rue Saint Esprit
SHOPPING
éTHIQUE
Fnac
Centre Jaude
Crayons Rouge
à Lèvre bio Avril
Le Comptoir
Pour Elle
12 rue Maréchal
de Lattre
Théière et mug
The Whistler
Herbula
4 rue Terrasse
26 | Zap #145
Monture Lunettes Rolf
100% Bois
Martel
55 avenue
des Etats-Unis
100%
vert
JE RÊVAIS
D’UN AUTRE MONDE…
La Terre ne tourne plus rond ?
Certes, mais chez nous la révolution verte est en marche !
Zap vous fait rencontrer quelques acteurs éco-responsables de Clermont
et environs, pour faire de nous des citoyens et consom’acteurs engagés.
Un dossier sans parabens, sans CO2, 100% nature, 100% bio !
L’EAU VIVE
QUI FAIT DU BIEN
A la création du magasin bio L’EAU VIVE il y a 7 ans, ils
ont tout entendu : « Un OVNI vert, une mode éphémère !»
Depuis, les urbains clermontois ont bien compris qu’ici point
de mode, mais un mode de vie ! Un QG incontournable
de leur santé et leur sérénité.
E
t ce n’est pas sans raison ! Depuis 7 ans,
Raphaël et son équipe nous chouchoutent
avec des produits bios, naturels, du local, du terroir, du gourmand exclusivement ! Ils sont tous
passionnés, engagés pour la planète et votre bienêtre ! Ils ont à cœur de partager avec vous leur
philosophie de vie, celle où chacun peut apporter sa petite pierre pour respecter
l’équilibre de soi, des autres et du monde !
Au-delà de la boutique, L’Eau Vive est un vrai lieu de vie autour du bien-être ! Depuis
un an, le magasin propose dans l’espace indépendant Vitalvie des séances, ateliers,
conférences animés par des thérapeutes: massage, développement personnel, réflexologie, shiatsu, aromathérapie… Un concentré de nature qui nous veut du bon et
du bien !
En 2016, L’Eau Vive sera plus bouillonnante que jamais avec des changements pour
rendre le magasin encore plus gourmand et plus fonctionnel pour les clients…surprise, on ne vous en dit pas plus !
L’EAU VIVE
17 rue Fontgiève – Clermont-Fd
Tél. : 04 73 36 41 15
Facebook : Magasin Bio Clermont
Du lundi au samedi : 8h30-19h15
Parking client
Zap #145 | 27
100%t
ver
INTERMARCHé CEYRAT
UNE GRANDE SURFACE éCO-RESPONSABLE
Pas facile de concilier les exigences de la grande distrib et les enjeux du développement durable! L’Intermarché de Ceyrat,
a clairement choisi son camp, donnant priorité à une démarche éco-responsable sincère. Voici les 5 engagements clés
de l’enseigne pour que clients, producteurs, forêts et marmottes vivent dans un monde meilleur!
verte pour chaque catégorie de
produit) et une offre fruits et légumes bio qui s’étoffe de plus en
plus. Et le respect des saisons, pas
de fraises du bout du monde au
creux de l’hiver !
3/ Une démarche de transformation sur place : machine pour le jus
d’orange pressé, pour la découpe
d’ananas frais, pour la découpe de
la viande… des initiatives pour éviter les étapes d’industrialisation et
les conservateurs !
1/ Le choix des fournisseurs : au
maximum des acteurs de proximité, vive le locavore! On fait travailler les Auvergnats, on évite le CO2
du transport. Et si possible sans
intermédiaire, les rémunérations
des producteurs sont préservés,
les prix pour les clients sont plus
étudiés.
4/ Un effort constant sur la gestion
des déchets avec une vigilance
accrue sur les commandes pour
éviter tout gaspillage. Objectif :
tendre vers le zéro déchet (et si
déchets, politique rigoureuse de
recyclage: banques alimentaires,
méthanisation (chauffage), alimentation animalière.)
2/ Une orientation bio ou agriculture raisonnée, avec un très beau
rayon épicerie bio (une référence
5/ Sur le magasin lui-même, des
portes vitrées pour tous les rayons
frais. On évite de chauffer le maga-
28 | Zap #145
sin tout en faisant tourner
à bloc des bacs réfrigérants! Merci les économies
d’énergies !
Consomm’acteurs et citoyens,
on se réjouit chaque jour de
l’éthique de cet Intermarché
qui concilie nos besoins
quotidiens, le respect de
notre santé, la perennité
des fournisseurs et de notre
bonne vieille Terre !
INTERMARCHé
LA ROTONDE
10 Avenue de Royat – Boisvallon
63122 Ceyrat
Tél. : 04 73 73 26 60
www.intermarche-larotonde.fr
Ouvert tous les jours de 8h30 à 20h
Le dimanche 9h-12h45
100%
vert
DU FROMAGE
DE NOS CONTRéES
Fondants, crémeux et écolos, ce sont les fromages bio de la
Société Laitière de Laqueuille, spécialiste des pâtes persillées
d’Auvergne, fabriqués au lait entier issu de l’agriculture biologique. Des fromages verts alors ? Euh…non, plutôt des bleus !
Bleu d’Auvergne AOP, Petit Bleu, Bûche bleue, Fourme d’Ambert AOP … sans oublier la Tome qui n’est pas bleue, mais non
moins excellente ! Comme la coopérative de Laqueuille, soyez
fiers sur votre plateau de fromages de contribuer au développement durable de notre région !
UN SALON DE THééPICERIE FINE DETOX
Le credo de Côté Douceurs ? Nous offrir des gourmandises
healthy ! Du bio, du frais, du local, avec ou sans gluten, ce charmant
spot raffiné nous offre un grand shot de detox et de chlorophylle.
On craque pour les déjeuners light, les pâtisseries maison, les jus
frais et smoothies vraiment top. Spéciale dédicace au « pomme/
carotte/betterave » ou « légumes verts/ananas » ! On attend avec
impatience les pâtisseries crues à découvrir cet été. Côté épicerie fine, du sucré, du salé, toujours excellent pour ma santé !
SOCIéTé LAITIèRE
DE LAQUEUILLE
Laqueuille Gare
63820 Saint julien Puy Lavèze
Tél. : 04 73 22 18 00
www.fromages-laqueuille.fr
Vente directe au magasin
et disponible en magasins bio
CÔTé DOUCEURS
2 avenue des Etats-Unis – Châtel Guyon / Tél. : 04 73 38 10 80
www.cote-douceurs.com
Des paniers bio livrés
Vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas ce qu’il y a dans
votre assiette ! Max et Lucie, deux jeunes estampillés made in
Auvergne, ont à cœur de mettre dans votre panier des produits
locaux bio ou d’agriculture paysanne raisonnée. Des fruits et légumes bien sûr, mais aussi de l’épicerie sucrée/salée et des produits artisanaux. Des paniers sur mesure ou déjà préparés, sans
abonnement, à commander sur le net le lundi avant 23 h et à récupérer mercredi ou jeudi dans les points relais sur toute l’agglo, en
entreprises ou livrés à la maison !
Des produits
de maternage bio
et français
Il était une fois… Brin de
Louves. L’histoire de 2 jeunes
mamans d’ici qui ont dit stop
à la dictature des produits
innombrables et jetables
pour le maternage. Elles ont
lancé leur marque de produits bio et made in France,
respectueuse du confort,
des hommes, de l’environnement. Le hit de l’offre
qui fait aujourd’hui plein de
petits ? La Galie, le produit
malin tout en un, à la fois
lange, protège-bébé, foulard,
châle d’allaitement, chèche…
une jolie façon d’inventer un
monde plus doux pour nos
petits loulous !
LES MARCHES DE MAX ET LUCIE
Brin de Louves
www.lesmarchesdemaxetlucie.fr
www.brindelouves.com
Zap #145 | 29
100%t
ver
Un institut
de bio-té
Marre de gaver votre peau de
parabens et autres conservateurs synthéti­
ques ? On
vous comprend ! L’institut
Nymphea vous bichonne
depuis 10 ans dans la plus
ancienne maison de Riom
avec des produits exclusivement bio et d’origine
naturelle, pour dorloter
toutes les peaux même les
plus sensibles. Epilations,
soins corps et visages,
modelages esthétiques, la
beauté se prodigue avec
les excellents produits LC
Bio, Oxalia, Ahava, Panier
des Sens et ZAO. De vrais
soins detox pour ma peau
et pour ma planète, cadeau !
DES PLANTES ET DES
ePICES NATURELLES
NYMPHEA
Qui connaît le Tulsi ? Le basilic sacré d’Inde, « la Reine des
herbes » pour ses bienfaits apaisant sur le corps et l’esprit et qui
se boit en tisane. Voici le type de trésor que l’on déniche chez
Herbula, une petite boutique, qui regorge de pépites bio : épices
et plantes d’ici ou d’ailleurs, thés (celui des Tempêtes décoiffe !),
tisanes, cafés, chocolats, ou encore huiles essentielles et huiles
de massage d’Auvergne, cosmétiques Himalaya pour petits et
grands… des produits 100% bien-être, 100% bionheur !
33 rue de l’Hôtel de ville - Riom
Tél. : 04 73 38 87 29
Facebook : Nymphea Institut de
Beauté Bio
4 rue Terrasse – Clermont-Ferrand / Tél. : 04 73 92 54 40
www.herbula-bio.com
Le bien-être au naturel
HERBULA
LES SECRETS DES
HUILES ESSENTIELLES
Genêt, mousse de chêne, buchu ovale, tagéte… quésako ?
Des huiles essentielles! Pour que leurs noms et leurs bienfaits
n’aient plus de secrets pour vous, l’équipe d’experts passionnés
de Myrtea vous propose de vous former aux multiples facettes
de l’aromathérapie : relaxation, massage, soins spécifiques…
Professionnels de santé ou particuliers, ces stages vous sont ouverts et pourront même aboutir à un certificat de réflexologue
ou d’aromathérapeute. Pour aller à l’essentiel, Myrtéa est là !
Myrtea
www.myrtea-formations.com / Tél.: 04 73 87 03 23
Formations dispensées au Corum St-Jean - Clermont-Fd
35€ la demi-journée
Ça vous dirait d’en finir avec les problèmes hivernaux et le stress
qui vous mettent à plat ? Allez faire un tour à l’Arbre de Vie ! Depuis
33 ans, le bien-être et la santé par les plantes, ça les connaît !
Formés à la naturopathie et la médecine traditionnelle chinoise,
on prendra le temps de bien vous conseiller. Objectif : retrouver
le top de sa forme ! Micronutrition, compléments alimentaires,
huiles essentielles, magnétothérapie, Bol d’Air Jacquier, cosmétiques Bio. L’ambiance est conviviale, ça va vous plaire !
L’Arbre de Vie
4, rue Amélie Murat - Chamalières - Tél. : 04 73 37 89 47
Derrière l’église, au bout de la rue piétonne.
30 | Zap #145
100%
vert
Un architecte
bioclimatique
Vous rêvez d’une maison écologique et recherchez un interlocuteur expérimenté ? La solution : les services de l’architecte
Fernand Ribeiro, spécialisé dans la conception bioclimatique
et les matériaux bio-sourcés. Depuis de nombreuses
années, il conçoit des bâtiments écologiques très basse
consommation et passifs. Pour
un projet de réhabilitation
ou en auto-construction, cet
expert vous guidera dans les
méandres environnementaux
suivant vos besoins et votre
budget. A la clé, une maison
saine, de qualité qui préserve
mes pépettes et la planète !
Fernand Ribeiro
Architecte dplg
Architecture Bioclimatique Auvergne
9, rue des Vieillards Clermont-Ferrand
Tél : 04 73 36 78 93 / 06 76 05 32 29
architecture-bioclimatique-auvergne.com
Une maison verte
Une maison 100% écolo, c’est possible ? Oui ! Chez Kenzaï, vous
trouverez tout, tout, tout pour la construction durable avec une
gamme très large d’éco-matériaux du gros œuvre jusqu’à la finition/décoration en passant par l’isolation. Priorité ici aux produits
écologiques naturels et biosourcés, fabriqués à partir de matières
premières renouvelables et aux produits made in France distribués en cycle court (par exemple bois exclusifs en provenance
de la région). En 2016, on signe pour une maison verte !
KENZAÏ
1 rue Jacques Monod - 63360 Gerzat
Tél. : 04 73 26 42 27
www.kenzai.fr
52 route de Parentignat - 63500 Issoire
Tél. : 04 73 96 37 35
Mais qu’est-ce que j’vais faire ?
Cahier
Formation
Le guide Zap pour votre orientation
Formations
34 | Zap #145
Formation
FORMATION
MADE IN CLERMONT
Lycéens, étudiants, parents… voici venir le temps des choix d’orientation.
Zap vous livre ici quelques infos indispensables pour vous engager sur la bonne voie
et les reponses des responsables des principales structures clermontoises
aux questions clés que vous vous posez.
Mais commençons par un zeste de culture...
« Le plus beau métier d’homme est le métier d’unir les hommes. »
Antoine de Saint-Exupéry ~
« La vocation, c'est avoir pour métier sa passion. »
Stendhal ~
« Le métier de croque-mort n'a aucun avenir. Les clients ne sont pas fidèles. »
Léon-Paul Fargue ~
« Il faut être enthousiaste de son métier pour y exceller. »
Diderot
~
« A pratiquer plusieurs métiers, on ne réussit dans aucun. »
Platon
~
« Quels drôles de métiers que les métiers d'argent. »
Françoise Giroud ~
« Tout métier qui ne fait pas oublier le travail est un esclavage. »
Henri Jeanson
~
« S'il est librement choisi, tout métier devient source de joies particulières,
en tant qu'il permet de tirer profit de penchants affectifs et d'énergies instinctives. »
Sigmund Freud
~
« Il n'y a pas de sots métiers, il n'y a que des sottes gens. »
Léon-Paul Fargue
~
« Le management est le plus vieux des métiers et la plus récente des professions. »
Laurence Lowell
~
« Métier d’auteur, métier d’oseur. »
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais ~
« Je travaille à être heureux : c’est le plus beau des métiers. »
Robert Lassus
Zap #145 | 35
Formation
Brigitte
BONHOMME
Vice-présidente
Formations
et vie étudiante
à l’Université
d’Auvergne
Présentez votre établissement en une
phrase. L’Université d’Auvergne, un établissement soucieux non seulement de
la qualité de ses formations mais aussi
de l’avenir de ses étudiants.
Les 3 points forts de l’Université d’Auvergne : D
’excellentes conditions d’accueil et de travail en raison de locaux
totalement rénovés (ou en cours de rénovation) grâce à l’entière propriété de
notre patrimoine immobilier et aux financements importants qui l’accompagnent.
Des formations pensées avant tout pour
insérer professionnellement les étudiants qui les choisissent.
Une offre variée accompagnée d’un très
bon taux de réussite (dans le top 10
français) à la fois pour le niveau licence
et pour le niveau master, ceci dans nos
deux domaines de formation Droit-Economie-Gestion et Sciences-Technologies-Santé.
La réussite dont vous êtes la plus fière
pour votre établissement ? Une première place au niveau national pour
l’insertion professionnelle des étudiants
issus de nos masters dans le domaine
Droit-Economie-Gestion en 2014.
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? Une
université engagée vis-à-vis de ses étudiants pour les accompagner vers leur
future carrière professionnelle.
36 | Zap #145
Nicolas
MAINETTI Directeur de l’IUT
de Clermont-Fd
Présentez votre établissement en
une phrase.L’IUT, composante technologique de l’Université d’Auvergne,
transition idéale entre le lycée et la
fac, propose des formations professionnalisantes à bac+2 et +3 dans de
nombreux secteurs.
Les 3 points forts de l’IUT de Clermont-Ferrand ? D
es équipes pédagogiques performantes en recherche et
dévouées à la réussite des étudiants.
Des plateaux technologiques de pointe
permettant de former les étu­diants aux
technologies d’avenir.
Une présence sur plusieurs sites, au plus
près des bassins d’emplois et de vie.
La réussite dont vous êtes le plus fier
pour votre établissement ? Il y en
a plusieurs… Une des premières est
certainement le développement d’un
campus en Chine qui permet à nos enseignants et nos étudiants de découvrir un environnement culturel et de
travail très différent, et d’accueillir des
étudiants chinois en Auvergne. Une
vraie révolution culturelle pour tous.
Une phrase pour que les étudiants
s’inscrivent dans votre établissement ?L’acquisition de compétences
professionnelles dès l’après-bac est
aujourd’hui la clé d’un parcours réussi
en poursuite d’étude ou dans les entreprises ; nos formations vous accompagnent sur ce chemin.
Françoise
Roudier
Directeur
du Groupe ESC
Clermont
Présentez votre établissement en une
phrase. Fondé en 1919 et accrédité
AACSB depuis 2005, le Groupe ESC
Clermont est une Grande Ecole de
management membre de la Conférence
des Grandes Ecoles (CGE), s’appuyant
sur un corps professoral permanent,
près de 12 000 diplômés dans le monde,
et un incubateur intramuros depuis 2014.
Les 3 points forts de votre établissement : La co-construction de tous nos
programmes avec les entreprises assure
une parfaite adéquation entre les besoins des recruteurs et nos formations.
Les doubles-diplômes nationaux et
internationaux augmentent significativement l’employabilité de nos étudiants, la
réussite de nos diplômés l’atteste, dans
tous les métiers !
L’apprentissage possible pour tous
permet de financer tout ou partie des
études dans une Grande Ecole connue
et reconnue.
La réussite dont vous êtes la plus fière
pour votre établissement ? Le renouvellement de tous nos labels nationaux
et internationaux en 2015 : visas pour
nos programmes Bachelor et Master
Grande Ecole, Grade de Master, Conférence des Grandes Ecoles, retour dans
le concours ouvert aux classes préparatoires (BCE) et audit pour notre accréditation AACSB.
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? En
choisissant une formation d’excellence
et un diplôme reconnu dans une Grande
Ecole de management, vous optez pour
l’insertion et l’évolution professionnelle
au meilleur niveau.
Formation
Anne PIASTRA
Sylvie CHABERT
Dir. adjointe en charge des formations
Resp. du Lycée Technologique et du BTS SP3S
Présentez votre établissement en une phrase. Une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles de commerce et 3 BTS, Management des Unités Commerciales, Assistant de Gestion PMEPMI, Assistant de Manager. 4 formations de très grande qualité
grâce aux équipes pédagogiques particulièrement engagées
auprès des étudiants et pour les BTS, grâce aux partenariats
avec les entreprises.
Les 3 points forts de votre établissement : ACCOMPAGNEMENT
RIGOUREUX ET BIENVEILLANT.
La réussite dont vous êtes la plus fière pour votre établissement :
La réussite professionnelle des anciens étudiants qui reviennent à
Saint-Alyre pour accompagner les étudiants dans leur apprentissage et participent à leur tour à la qualité de l’ enseignement.
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? Les étudiants bénéficient à Saint-Alyre de l’accompagnement d’une équipe pédagogique très attentive tout au long des
deux années. L’implantation dans un parc de 7 ha à proximité du
centre-ville rend le cadre de travail scolaire très agréable.
Présentez votre établissement en une phrase :L’ensemble scolaire Sainte-Thècle propose le BTS SP3S destiné aux étudiants
titulaires du Bac ST2S ou Bac Pro ASSP, SPVL ou Bacs Généraux, désireux de travailler dans des services sociaux, sanitaires,
médico-sociaux ou socio-éducatifs. Ce BTS permet aux étudiants d’exercer une fonction d’appui dans le champ administratif de ces établissements ou une fonction de gestion des RH
et de démarche qualité. Ils peuvent par la suite poursuivre leurs
études en licence pro ou dans certaines licences généralistes.
Les 3 points forts de votre établissement : O
uverture à tous /
Accompagnement / Disponibilité des enseignants et de l’équipe
d’encadrement.
La réussite dont vous êtes la plus fière pour votre établissement :
Permettre à chaque élève de s’engager lucidement dans son projet de vie en l’emmenant à son plus haut niveau de compétences.
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? Un établissement où l’entraide, l’attention, la solidarité et le
vivre ensemble sont des termes directeurs, alors venez nous rejoindre !
• Saint-Alyre •
• Sainte-Thècle •
Jean-Michel VIALLET
François BRUGIèRE
Responsable de la CPGE Lettres
Directeur de l’Enseignement Supérieur
• Fénelon •
Présentez votre établissement en une phrase. Depuis plus de 25
ans, la classe d’hypokhâgne du lycée Fénelon prépare ses étudiants
aux concours d’accès aux Instituts d’Etudes Politiques de province.
En 2012, une classe de khâgne LSH (Lettres et Sciences humaines)
a été ouverte pour préparer le concours de l’ENS de Lyon.
Les 3 points forts de votre établissement : E
XIGENCE + BIENVEILLANCE = PERFORMANCE
La réussite dont vous êtes le plus fier pour votre établissement : L
a reconnaissance de nos anciens étudiants, perceptible
dans les nombreux « amis » de notre page facebook. Ces anciens
qui par leurs professions actuelles (Ministère de l’Intérieur, BFM
TV, LVMH, management culturel, directeur administratif et financier…) sont des modèles de réussite pour tous nos étudiants.
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? La Classe Prépa aux Grandes Ecoles littéraires
Fénelon c’est un mini-campus idéalement situé ; une équipe
pédagogique à l’écoute de ses étudiants et une ambiance de
travail favorable à la réussite de tous.
38 | Zap #145
• JB de la Salle •
Présentez votre établissement en une phrase. 12 formations de
bac +2 à Bac +5 - 400 étudiants. A quelques minutes des transports,
un campus moderne, des équipes pédagogiques disponibles, attachées à la réussite de chacun.
Les points forts de votre établissement : La diversité des formations : Classes prépa scientifiques (MPSI/MP), Diplôme de
Compta Gestion, BTS tertiaires (NRC - CG - SIO), BTS industriels
(CPI - Electrotechnique), Licences Pro. A la rentrée prochaine, un
diplôme Anglo Saxon équivalent à Bac +2 : le BTEC Arts et Design
et une mise à niveau en Arts Appliqués (MANAA).
La réussite dont vous êtes le plus fier pour votre établissement :
L’accompagnement de chaque étudiant dans son projet au travers
des enseignements, mais aussi sur les valeurs humaines, le travail en
équipe, la coopération, le respect, la créativité…
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? Former, accompagner et responsabiliser dans le
but de permettre l’épanouissement de l’étudiant et la construction de son projet…
Formation
Iris
AUDouard
Représentante
du groupe
PRO-SYSTEMES (ESC
Auvergne et GFS)
Présentez votre établissement en une
phrase. Le groupe auvergnat PROSYSTEMES, créé en 1991, est présent à
travers 3 enseignes en Rhône-Alpes Auvergne : GFS Clermont-Fd, GFS Lyon et
l’ESC Auvergne. Toutes nos écoles ont la
même vocation : la réussite nos élèves.
Les 3 points forts du groupe ProSystèmes : • P
roposer des formations professionnalisantes, en adéquation avec les
besoins des entreprises. En 25 ans, le
groupe s’est constitué un réseau de
plus de 4500 entreprises partenaires.
• D
es formations préparant toutes à des
diplômes ou titres reconnus par l’Etat
Français. La nouveauté pour 2016 : le
HND (Higher National Diploma), diplôme britannique reconnu dans plus
de 90 pays.
• L
’accompagnement par nos équipes
(ateliers, entretien, suivis…)
La réussite dont vous êtes la plus fière
pour votre établissement ? Tout simplement l’épanouissement de nos élèves !
Et bien sûr, la dernière-née de nos
écoles : l’ESC Auvergne qui connait un
véritable succès depuis sa création il y a
2 ans… nous proposons des formations
de BAC à BAC +5, avec pour objectif de
former des manageurs performants et
des entrepreneurs innovants en France
et à l’international, dans les secteurs du
commerce, du marketing et des achats.
Une phrase pour que les étudiants
s’inscrivent dans votre établissement ?
Envie d’appartenir au monde qui bouge,
d’une insertion professionnelle facilitée,
de développer vos talents ? Rejoignez
des écoles qui vous accompagnent dans
la réalisation de vos projets !
40 | Zap #145
Florence
MICUCCI Dirigeante
de l’ADREC
Présentez votre établissement en une
phrase. S
pécialiste du marché professionnel depuis 10 ans, nous dispensons
des formations diplômantes et certifiantes sur l’ensemble du territoire du
Puy de Dôme.
Nos formations sont individualisées et
répondent à la demande de chacun
tant en terme de montée en compétences que de changement d’orientation professionnelle. Nous proposons
aussi des accompagnements : bilan de
compétences et parcours VAE.
Les 3 points forts de votre établissement : P
roximité, Individualisation,
Flexibilité.
La réussite dont vous êtes la plus fière
pour votre établissement ? Notre
capacité à accompagner tout type de
public dans leur projet professionnel.
Permettre de reprendre confiance, de
se remotiver pour aller vers la réussite
dans leurs examens, leurs concours ou
tout simplement dans leur évolution
professionnelle.
Une phrase pour que les étudiants
s’inscrivent dans votre établissement ? Nous vous accueillons au sein
d’une équipe conviviale qui adopte
une pédagogie adaptée à vos besoins.
Nos formations s’adressent aux étudiants, salariés, personnes en reconversion professionnelle, créateurs ou
dirigeants d’entreprises souhaitant
évoluer ou faire évoluer leur équipe.
Jean-Daniel
GAILLE Directeur
Général
de l’Institut
des Métiers
Présentez votre établissement en une
phrase. U
n Centre de Formation accueillant 1800 jeunes par le biais de l’apprentissage, voie royale conduisant à la réussite et à l’intégration professionnelle.
Les 3 points forts de votre établissement :
• Une offre de formation, du CAP au BTS
concernant 4 filières (Alimentation-Hôtellerie, Soins et Services à la Personne,
Vente Commerce et Maintenance Automobile)
• Des équipes pédagogiques et du matériel performant.
• Un taux de réussite et une intégration
professionnelle dépassant les 80 %.
La réussite dont vous êtes le plus fier
pour votre établissement : Une adaptation constante et évolutive aux nouvelles techniques et à l’offre du marché
de l’emploi.
Une phrase pour que les étudiants s’inscrivent dans votre établissement ? Un
enseignement adapté au monde du travail dans un climat de concertation avec
les entreprises et un esprit de tolérance
et de solidarité.
Formation
UNIVERSITé D’AUVERGNE :
SUIVEZ LE GUIDE !
Encore un peu paumé sur l’avenir ? Normal ! Pas de panique, voici les repères clés dans l’offre
de la grande maison UdA et les innovations des 2 filières. Pour un avenir waouhhh, par ici les amphis !
LA FILIèRE DROIT-éCO-GESTION
LA FILIèRE SANTé
et ses 2 innovations :
qui se construit en 2 étapes :
Étape 1 : Une Licence unique Droit - AES
(Administration Economique et Sociale) –
Economie - Gestion, reconnue aujourd’hui
bien au-delà du territoire auvergnat.
•U
ne spécialisation progressive en fonction des affinités des étudiants.
• Un parcours personnalisé pour se construi­re
une licence à la carte.
internationales (FMI, Banque Mondiale,
UE, ONU…)
1/ De nouvelles formations avec l’ouverture d’une école d’orthophonie.
2/ L’École de Droit
En plus de ses masters classiques, un DU
de droit américain pour préparer l’école
du barreau US (mêmes cours de droit que
les futurs avocats newyorkais, all in English
of course !)
2/ Un nouvel accès aux études de santé avec une Licence « Sciences pour
la Santé » qui permet de contourner
les concours et d’accéder, sous conditions, à la 2ème année des études de
santé après avoir validé 2 ou 3 années
dans le cursus de la licence.
Étape 2 : 3 écoles au choix pour prolonger
en master
3/ L’IAE Auvergne
(École Universitaire de Management)
• De multiples Masters dont certains les
plus reconnus en France (Gestion du
Patrimoine, Marché Financier…)
• Une école implantée dans de nouveaux locaux high tech (pédagogie interactive, salle
de marché intégrée, espaces confort…)
1/ L’École d’Economie
•S
pécialisée sur les pays en voie de développement
•A
dossée à un des plus gros centres de
recherche en économie en France, en
partenariat avec la Banque Mondiale,
l’Agence Française de Développement…
•B
oostée par un réseau d’anciens très
représenté dans les grandes institutions
Bilan de cette filière Droit-EconomieGestion ?
Parmi les universités françaises, l’Université d’Auvergne a été classée… (roulement
de tambours !) :
• 1ère sur l’Insertion professionnelle des
masters en 2014
• 1ère pour la réussite en Licence en 2014
• 2e pour la réussite en Master en 2015
•L
a possibilité de double diplôme (2 licen­
ces à la clé).
•U
ne option licence bilingue (cours de langues renforcés + cours en langues étrangères).
42 | Zap #145
Construire
votre avenir
à l’université
du xxie siècle,
c’est par ici :
–> www.u-clermont1.fr
Culture
Zap #145 | 43
Formation
LE CENTRE NATIONAL
DE LA FONCTION
PUBLIQUE TERRITORIALE
LE CNFPT
DÉMÉNAGE !
Au programme : accessibilité, qualité et service !
Début février 2016 les formations reprennent !
Et c’est au 42-44 rue Auger à Clermont-Ferrand
qu’on retrouvera le CNFPT tout beau, tout neuf.
A
u planning, des formations sur tous les domaines des agents territoriaux, accessibles
en continu, en prépa-concours ou en intégration,
s’étendant jusque dans les coins les plus reculés
de la campagne auvergnate (25000 stagiaires sur
tout le département).
Souhaitant accueillir les 12000 stagiaires de
Clermont dans un environnement de qualité, le
nouveau bâtiment se veut ultra high tech, pour
proposer une interactivité pédagogique au top.
Quinze salles de formation, amphi de 120 places,
espaces de travail sur une surface de près de 3 000
m2, cet édifice, doté d’une charte environnementale exigeante (référent en terme de performance
énergétique), incarne l’engagement stratégique
du CNFPT à l’égard du développement durable.
Modernité et échange sont également des motsclés de l’établissement, avec les nouvelles expos
d’art organisées au sein des locaux.
Désormais accessible à pied, en vélo, en bus ou
en tram le CNFPT nous invite à venir étudier écolo en oubliant son auto ! Et on dit bravo !
Délégation
Régionale
du Centre National
de la Fonction
Publique
Territoriale
42, 44 rue Auger
Clermont-Ferrand
Tél. : 04 73 74 52 20
www.cnfpt.fr
FORMATIONS SOCIALES ET MÉDICO-SOCIALES
L’ITSRA : UNE RéPONSE AU BOOM DU
SECTEUR SOCIAL ET MeDICO-SOCIAL
L’avenir sera social ! Eh oui, car le secteur est porteur avec l’explosion par exemple des
emplois liés à la dépendance et des services d’aide à la personne. Pour tous ces débouchés,
une réponse : l’ITSRA, l’un des plus importants centres de formation en travail social dans
la désormais Région Auvergne-Rhône-Alpes.
A
ITSRA
www.itsra.net
Tél. : 04 73 17 01 00
[email protected]
62, avenue Marx Dormoy
Clermont-Fd
44 | Zap #145
u programme : 20 formations du niveau V
(équiv. CAP) au niveau I (équiv. master 2)
pour 1 000 étudiants ou stagiaires, dans le
domaine de l’éducation spécialisée, de l’action
sociale, de l’aide à la personne, de la petite enfance et de la gérontologie.
Chaque année, plus de 400 personnes y acquièrent un diplôme d’État ou une qualification
sous statut d’apprentissage, de formation initiale
ou continue et près de 3 000 professionnels
suivent des actions de formation continue sur
leur lieu d’exercice ou dans l’établissement.
Inscrit depuis 2008 dans le Schéma régional des
formations sanitaires et sociales, l’ITSRA est aussi
labellisé pôle régional VAE en travail social et développe des actions de conseil, d’expertise et de
recherche pour les établissements ou collectivités
territoriales. Enfin l’ITSRA organise le festival du
film documentaire Traces de Vies, en collaboration avec l’association des Amis de Traces de Vies.
Le samedi 19 mars de 10h à 16h :
journée portes ouvertes
Pour rencontrer, dialoguer avec les étudiants, les
équipes pédagogiques. Et surtout découvrir :
› les 20 formations avec les conditions de sélection, les programmes pédagogiques, les possibilités de stages, les débouchés professionnels…
› les diplômes accessibles en VAE
› les activités pédagogiques du centre de bilan
de compétences en travail social
› les actions de formation continue, de conseil,
d’expertise et de recherche en travail social
› les outils et les démarches pour financer sa formation
› la mobilité et les échanges internationaux pendant la formation
› les ressources documentaires et culturelles .
Formation
LES 10 commandements
pour reussir son
orientation
1. – Bien tu te connaîtras.
Pour ne pas se planter, la première étape est de s’interroger sur ses goûts, ses passions, sa personnalité, ses
valeurs afin de savoir où on se sent à l’aise et ce qui suscite notre intérêt.
2. – Tu t’auto-évalueras.
Pour se dessiner un avenir il est indispensable de
prendre conscience de ses compétences et de ne pas
oublier que les savoir-faire sont aussi importants que le
niveau scolaire.
3. – Moult recherches tu feras.
Règle primordiale : s’informer ! Et donc faire des recherches. Internet, revues spécialisées, conseiller
d’orientation, journées portes ouvertes, fédérations…
ton avenir vaut quelques (longues) sessions d’investigation !
4. – Plein de questions tu poseras.
Dans ton entourage proche ou moins proche il y a
forcément des gens dont le métier ne te laisse pas
indifférent… Pose-leur des questions, discute, sois
curieux !
5. – Une « Black list » tu identifieras.
En listant tous les secteurs et métiers que tu n’aimes
pas, tu verras plus clair dans tous les choix d’orientation
qui s’offrent à toi, réduisant de plus le risque de se tromper de voie.
46 | Zap #145
6. – L’APB (Admission Post-Bac)
tu maîtriseras.
Entre les dates très précises à respecter, les filières
sélectives, le classement des vœux, l’APB peut rapidement devenir casse-tête. Mais mieux vaut apprendre à
l’apprivoiser et l’anticiper !
7. – Les idées reçues tu enterreras.
Le droit est réservé aux indécis, l’apprentissage c’est
bas de gamme, pas d’emplois sans BAC+5, etc. Il suffit de
s’informer pour voir que ces idées reçues ne sont pas
fondées. Alors oublie-les !
8. – Les copains (copines) tu oublieras.
Ne suis pas le choix du copain (copine) sous prétexte
que tu es un peu indécis, en te disant « au moins je reste
avec mon pote ». Mille nouveaux potes t’attendent dans
ta nouvelle vie, et les anciens le resteront aussi !
9. – Ton propre choix tu feras.
L’orientation est un choix perso, c‘est TA vie qui est en
jeu ! A toi de réfléchir puis de décider, personne ne doit
prendre cette décision à ta place, même si tu subis une
forte pression de tes parents (non ma fille, tu ne feras
pas tatoueur!).
10. – Si tu ne sais pas quoi faire,
une autre expérience tu feras.
Tu es un peu paumé ? Il vaut parfois mieux prendre une
année de césure pour réfléchir plutôt que se lancer
dans une mauvaise voie. Faire une mission humanitaire,
voyager, faire un taf saisonnier sont autant d’options
reconnues et enrichissantes….qui te rendront plus fort
pour t’orienter l’année prochaine !
Formation
KI FAIT KOI ?
DIS MOI CE QUE TU FAIS,
JE TE DIRAI QUI TU ES !
Relie les portraits avec les formations correspondantes.
1. T
u es celui qu’on appelle à chaque achat de matériel high-tech dans la famille. Ta famille est très fière
de toi, mais elle imagine que tu étudies les caractéristiques techniques des télés 3D et des montres
connectées.
2. T
u as appelé ton chat Schrödinger, et il n’y a que ta
classe que ça fait marrer.
3. Il y a au moins 5 meufs dans ta classe qui veulent
bosser dans le luxe, de préférence chez LVMH et
quatre mecs dans une boîte d’événementiel sportif.
4. Tu es le seul au monde à recevoir pour ton anniversaire un DVD d’un documentaire sur le trafic
clandestin d’organes de chihuahuas à poils ras en
Mongolie Intérieure au xive siècle. Le tout soustitré en mandarin, mais tu comprends le chinois,
maintenant, non ? Non.
A.STAPS
B.Ecole d’ingé
C.Fac
de lettres
D.Fac
de chirurgie
dentaire
E.Ecole
de commerce
5. T
u es le seul en soirée qui s’arrête de danser sur
Happy de Pharrell Williams. Tu sais que les avocats
du chanteur poursuivent les gens ayant utilisé sa
chanson pour des clips sans payer, et tu as désormais bien trop peur des représailles pour prendre
un quelconque risque.
F.
Fac
de sciences
6. On te surprend à dire dans une soirée chez des
potes : « Fichtre où se trouvent les lieux d’aisance ? »
au lieu de « Mais merde, elles sont où les chiottes ? »
G.Fac
de langues
orientales
7. Tu te morfonds en pensant qu’il n’y a que trois
postes d’archéologues précolombiens dans le
monde. Et qu’ils sont pris.
H.Fac
d’histoire
8. T
u analyses les engueulades de ta mère sur le bordel de ta chambre... selon Bourdieu.
9. T
u maîtrises toutes les subtilités du curling, du
wushu et du skeleton.
10. Si ton pote a une haleine de poney en lendemain de
soirée, tu es le seul qui a en permanence sur lui le
matos complet pour y remédier.
Réponses : 1-B • 2-F • 3-E • 4-G • 5-I • 6-C • 7-H • 8-J • 9-A • 10-D
48 | Zap #145
I.
Fac
de droit
J.Fac
de socio
Formation
10 films
incontournables
à voir avant de commencer ses études
Kaboom
L’auberge Espagnole
La saga american pie
Detachment
Le cercle des poètes disparus
Spring breakers
The social network
Le lauréat
La crème de la crème
Damsels in Distress
Du sexe, du sang, des stupéfiants et un mystère qui
change le sort de l’humanité. Kaboom, c’est ce mélange
explosif en mode universitaire !
Les 8 films de la saga American Pie sont une référence
pour tous les ados désireux de se dévergonder ou tout
simplement de bien rigoler.
Un super prof qui vous apprend à vous rebeller contre
l’ordre établi afin de VIVRE votre vie, quoi de mieux ?
On dit merci Mr Keating (Robin Williams).
Mark Zuckerberg vient de se faire larguer, il boit (beaucoup)… Puis Facebook nait. En fait c’est pas compliqué,
tout le monde peut le faire hein !
Quand on apprend tellement bien ses cours d’économie, qu’on les applique dans la vie réelle, les dérives
sont nombreuses… Attention aux têtes d’ampoules qui
éclatent !
50 | Zap #145
Si vous aussi vous voulez comme Xavier découvrir 7
personnes de 7 cultures différentes dans un même lieu,
faites une colloc’ à Barcelone !
Pour gagner le calme et l’attention des élèves c’est
simple, il faut être détaché. Alors oui, figurez-vous Mme
Bidule que ça ne sert à rien d’hurler comme un putois.
Si toi aussi tu t’ennuies à la fac avec tes copines, prends
ton destin en main et fait le Spring Break ! Attention
quand même ça peut grave mal finir…
Amateurs de MILF ce film est fait pour vous. Mais une fois
votre diplôme en poche il faut trouver mieux à faire que
de coucher avec les copines de maman quand même…
Comédie où trois jeunes filles très girly veulent améliorer la vie de leur fac à coup d’idées extravagantes. Des
gossip girl très attachantes.
Mode de rue
52 | Zap #145
Mode de rue
Nos amis de la Fnac sont fans de Zap ! #2
Et pendant ce temps-là,
Jessica et son Zap #140 font le tour du Monde
Zap #145 | 53
Culture
Dis-nous tout
Suzanne Osborne
Comment vas-tu ? Très bien, merci !
Ton actualité ? Je me remets du décalage horaire après
nos voyages à New-York et Londres pour la promotion du
court métrage The Waiting Room ! Sinon je prépare mon
exposition clermontoise au Conseil Général, je travaille
sur de nouveaux portraits grand format avec comme règle
de les peindre en face du modèle en 2 jours minimum ou 3
maximum, c’est un défi un peu effrayant, mais stimulant. En
plus de tout cela, je commence une série de travaux basée
sur l’ombre et la lumière. Exceptionnellement pour moi, la
palette est très limitée, principalement du noir, du blanc,
du gris avec occasionnellement une touche de couleur. Je
construis ce projet depuis des mois et suis donc très excitée à l’idée de le réaliser.
Décris-toi en 5 mots ? Demandez à mes chats et à mes
amis.
Ton disque préféré ? Cela change souvent selon mon
humeur et ce que je fais. En ce moment Spaces de Nils
Frahm. Je l’ai découvert grâce à mon mari à Noël et je suis
rapidement devenu accro.
Ton film préféré ? Don’t Look Now de Nic Roeg - Julie
Christie & Donald Sutherland and Venise.
Ton livre préféré ? Nights at the Circus’ d’Angela Carter.
Confie-nous un secret que tu n’as jamais dit à personne ?
J’ai l’album Raspberry Beret de Prince… et une fois j’ai
54 | Zap #145
cuisiné pour un ami une boîte de nourriture pour chien
dans une sauce bolognaise.
Quel est le meilleur conseil que tu aies jamais reçu ? Mon
tuteur Paul Rego m’a dit « Ne te censure pas ».
C’est la tournée de Zap, qu’est-ce que tu prends ? Un
Rhubarb Mule, merci !
Quelle est ta friandise favorite ? De la mousse au chocolat faite maison avec des tranches de mangue fraîche.
Ton expression favorite ? « If whishes were horses, beggars would ride » (l’équivalent anglais de notre « Il ne faut
pas prendre ses rêves pour la réalité » ndlr).
Qu’est-ce qui te tient éveillée la nuit ? Le brouhaha du
bar d’à côté.
À quoi es-tu allergique ? À l’abstinence et aux poils de
mon chat siamois.
Quelle est ton idée de l’enfer ? Faire du camping sous la
pluie… et le mois où j’ai arrêté les cigarettes et le vin !
Du paradis ? Être dans un endroit que j’aime avec ma
boîte de peinture, ma famille et mes amis, de la bonne
nourriture et du bon vin.
As-tu une sale manie ? Je ne peux pas m’empêcher de
mentir... je plaisante !
Donne nous tes trois souhaits pour 2016 ? Plus de neige,
moins de brouillard, et partout de la convivialité.
© Neil Fraser
Artiste peintre née en 1963 dans le Lincolnshire anglais, Suzanne Osborne est aussi la femme de Stuart A.Staples,
chanteur et leader du groupe Tindersticks. Ensemble ils ont créé Singing Skies, projet qui marie la série de peintures
petit format A year in small paintings – Skies, September 2010 – September 2011 de Suzanne avec des textes de Stuart.
Leur travail sera exposé à l’Hôtel du Département du 6 au 26 février. Suzanne a eu la gentillesse de répondre à Zap.
Culture
© Joshua Makela
Korey Dane
Le 25 février à La Coopérative de Mai
La Nuit de l’Alligator
Korey Dane + Gun Outfit + They Call Me Rico
C’est donc reparti pour un tour et une onzième édition de La Nuit de L'Alligator
qui s’affiche cette année particulièrement poilue, romantique, américaine,
bucolique, enfiévrée... et toujours en février.
KOREY DANE
Pour l’heure des slows, on
peu compter sur Korey Dane :
l’Américain, qui sort son nouvel album sur le label d’Hanni
El Khatib, est un songwriter
de la catégorie romantique,
rasé de près, un cowboy
du bord de mer (il vient de
Long Beach en Californie) et
au bord de l’amer. Le jeune
homme ayant aussi la tête de
Sissy Spaceck à 20 ans, les
slows pourraient vite tourner
à la balade sauvage.
56 | Zap #145
GUN OUTFIT
Depuis Olympia, berceau
septentrional de l’indie-rock
américain, Gun Outfit se languissait du Sud et du désert.
Ce groupe rare, et encore
terriblement sous-estimé, en
a tiré une poignée de disques
intenses et hallucinés, tendus comme le punk et vastes
comme le roots-rock. La ville
à la campagne : c’est beau
comme un mobile-home en
feu posé sur un gros camion,
en route vers une nouvelle
frontière.
They Call Me Rico
Il en a avalé des miles de l’est
à l’ouest de l’Atlantique pour
cracher non sans élégance
à la face du monde son raw
blues brut, sans artifices
ni édulcorants. Lassé de
son groupe de rock Macap,
Frédéric Pellerin aka Rico a
abandonné ordinateurs et
technologie pour ce projet
100% analogique, rugueux
et sale comme le blues des
clubs enfumés et des jukejoints américains.
Culture
Le 18 février à La Coopé
JC SatÀn
Ne voulant pas nous mettre mal avec le mal, nous publions in extenso
le communiqué coopéesque pour la venue de JC Satàn sur nos terres.
L
ucifer-de-lance d’une génération de justes qui en avait marre de se prosterner devant des divinités douteuses, et qui créa sa propre scène, quasiment de toute pièce : voici le bien-nommé J.C. Satàn, assis sur son trône
bordelais, à la tête des armées qui débarquent de l’enfer en différents points
de l’Hexagone maudit, à Paris, Marseille ou Metz. Impétueux, spontané, sans
complexe, l’Envoyé Diabolique s’est progressivement mué en machine de
guerre terroriste détruisant tout sur son passage, et faisant salle comble de
ses fidèles – c’est-à-dire qu’après son passage, il ne reste que les combles.
LE SAMEDI 20 FÉVRIER à La Coopé
ALEJANDRO PAZ B2B LA MVERTE
Depuis leur rencontre à Tokyo en 2014 à l’occasion de la Red Bull Music Academy,
Alejandro Paz et La Mverte ne se lâchent plus. La preuve, ils seront ensemble
sur la scène de la Coopé le 20 février pour une groovy nuit à partir de 23 h.
ALEJANDRO PAZ
Écouter la musique de ce DJ et producteur chilien, c’est prendre le risque
d’un choc thermique. Entre une techno froide européenne presque minimale, et la chaleur fièvreuse d’un chant en espagnol, on frissonne autant
qu’on brûle. Pour avoir un avant-goût de ce phénomène qui sur scène dégage assez d’électricité pour nous réanimer (au cas où), prêter l’oreille à El
House ou encore Duro ne peut qu’inciter à se précipiter acheter un billet.
LA MVERTE
Musicien, DJ et producteur parisien, La Mverte produit un
son électro aux influences très 80’s à base d’italo-disco et
de new-wave. Ce jeune homme, (Alexandre Berly de son
vrai nom) qui a déjà deux EP à son actif, produit une
musique énigmatique, sombre, envoûtante, baignée
par des synthés qui nous replongent directement à
l’époque de la mèche rebelle noire corbeau et du lipstick pour les hommes. Les « boum boum » de cet électro font battre notre cœur et feront battre nos pieds
sur le sol de La Coopérative de Mai.
Zap #144 | 57
Culture
Le 6 avril
à La Coopérative de Mai
Josef Salvat
Apparu sur les radars avec sa reprise de Diamonds
empruntée à Rihanna, ce bel australien francophile
s’arrêtera à La Coopé le 6 avril.
J
osef Salvat est né à Sydney en 1989, a étudié très tôt
le piano et la musique classique. Destiné à des études
de droit, il choisit finalement la musique et quitte l’Australie
pour Barcelone avant Londres où il vit aujourd’hui. Repéré
en 2013 avec son titre Hustler qui comptabilise plus d’1,5
million de lectures sur SoundCloud, c’est en septembre
2014 qu’il sort In Your Time un mini-album qui lui ouvre la
porte des charts et du cœur d’une horde de fans grâce à
Diamonds, reprise d’un titre de Rihanna qui habillera une
publicité Sony, et Open Seasons, irrésistible ritournelle
électro-pop qui chavira l’été 2015. On retrouve ces petites
pépites sur son premier véritable album Night Swim sorti
à l’automne. Francophile convaincu maîtrisant parfaitement
la langue de Molière, bercé au son de Jacques Brel, Serge
Gainsbourg ou Edith Piaf, l’envie de chanter en français lui
est apparue comme une évidence. Et ce n’est donc pas
un hasard si l’on retrouve deux titres en VF sur l’album,
Une Autre Saison et Le Paradis nous trouvera (adaptation
par Doriand) ainsi qu’une reprise de Week-end à Rome
d’Etienne Daho. Impatient de présenter Night Swim en
live à ses fans Français, Josef Salvat sillonne les routes de
France, tournée qui passera par La Coopé le 6 avril.
58 | Zap #144
Culture
M.M.M.M.
L’énergie romanesque pure
Rencontre forte entre l’écrivain Jean-Philippe Toussaint
et le musicien Alexandre Rochon, M.M.M.M. est un projet unique.
Véritable hommage à la femme aimée, ce spectacle musical
est aussi une ode à la littérature.
E
ntre 2002 et 2013, Jean-Philippe Toussaint a consacré un sublime ensemble romanesque à la figure de Marie, créatrice de
mode. En résidence à la Comédie de Clermont avec le groupe
The Delano Orchestra, il explore de nouveaux territoires pour
offrir une vie inédite à ses livres dans un spectacle enveloppant
et protéiforme, entre lecture, musique et vidéos. L’auteur se met
pour la première fois en scène, en lecteur-acteur entouré de la
musique live de The Delano Orchestra et des vidéos qu’il a réalisées à partir de séquences de ses romans. Après la publication
de cinq albums, Alexandre Rochon, leader du groupe, compose
une partition originale, climatique et cinématographique, née de
sa confrontation avec la tétralogie de Toussaint.
M.M.M.M.
(Marie Madeleine Marguerite de Montalte)
Jean-Philippe Toussaint & The Delano Orchestra
Création et production la Comédie de Clermont (en tournée : centre dramatique
national d’Orléans, Odéon-Théâtre de l’Europe, théâtre national de Liège)
14 &15 mars, 20h30, maison de la culture, salle Boris-Vian
www.lacomediedeclermont.com / 04.73.290.814
Jean-Philippe Toussaint c’est :
• 1 2 livres aux éditions de Minuit, traduits en + de 20 langues
• 2005 Prix Médicis pour Fuir
• 2009 Prix Décembre pour La Vérité sur Marie
• 2013 finale du Prix Goncourt avec Nue
• 4 longs métrages pour le cinéma
• 1 carte blanche au Musée du Louvre pour son expo
LIVRE/LOUVRE
Zap #144 | 59
Culture
Le 25 mars à La Puce à L'Oreille
Pascale Picard
Pour se faire pardonner le rendez-vous manqué du concert annulé
du 14 décembre à La Coopérative de Mai, Pascale Picard posera
ses valises à La Puce à L’Oreille le 25 mars.
R
emarquée en 2004 dans l’émission télé canadienne Les Pourris de
talent, Pascale Picard, petit bout de femme originaire de Cap Rouge,
fait une entrée fracassante dans le paysage musical québécois en 2007
avec un premier album Me, Myself & Us réalisé avec la complicité des
frères Grand (Bran Van 3000, Cirque du Soleil). Quatre ans et deux Félix
(équivalent québecois des Victoires de la Musique) plus tard, sort A Letter
to No One qui confirme le talent de la dame... mais ne sort pas en France
suite à des problèmes avec sa maison de disque. Cela ne l’empêche pas
dans la foulée d’être choisie pour interpréter les chansons de la bande
son de la série Trauma (saison 3). En juin dernier est arrivé All Things
Pass, l’auteure-compositrice-interprète s’y montre adepte d’un délicat
folk-rock, aux textes intimistes piochés dans ses souvenirs doux-amer. Elle
viendra nous charmer le 25 mars à La Puce à l’Oreille à Riom.
Culture
Et pendant ce temps là à…
La Puce à L’Oreille
MASS HYSTERIA
+ The Belfour
Jeudi 25 Février 2016
S
orti le 23 octobre, le nouvel album de Mass Hysteria s’intitule Matière
Noire ! Faire suite à un album aussi unanimement plébiscité que L’armée
des Ombres était un défi que le groupe a su relever magistralement. Rappelons
que ce dernier album avait amené les Mass Hysteria aux quatre coins de
l’hexagone dans une tournée marathon sold out, avec en point d’orgue un
Olympia blindé, dantesque et mémorable.
Poussant tous les curseurs de L’armée des Ombres dans l’extrême rouge,
Matière Noire marque une évolution qui fera date. Brut, sans concessions,
plus extrême, plus ambitieux, nul doute que Matière Noire saura satisfaire les
fans les plus exigeants. Un joyau noir qui devrait secouer le public et les murs
de la Puce à l’Oreille le 25 février.
La Baie des Singes
Où est Chahbi ?
Amelle Chahbi
Vendredi 25 & samedi 27 février, 20h33
L
a référence est claire… Amelle se fond dans la masse pour mieux s’en distinguer. Son tout nouveau spectacle est encore en travail, et elle passe par
La baie des Singes pour roder, à vos côtés, une galerie de portraits hauts en
couleurs et sans concession.
Amelle Chahbi est mise en scène par Josiane Balasko. L’une écrit et joue
son premier seule en scène, l’autre monte sa première mise en scène. On a
le titre, on les noms, mais concrètement du spectacle : on ne
sait pas grand-chose. Spéculons : Amelle est de cette nouvelle génération d’exception, bout de femme hyperactive,
qui écume les scènes, les médias et marque le public de son
écriture aiguisée. Miss météo sous la direction de Dominique
Farrugia, elle est à l’origine du Jamel Comédie Club et sa
première pièce « Amour sur place et à emporter » a défrayé
les chroniques. Josiane, on peut l’appeler par son prénom,
compte parmi les personnalités préférées des français : elle
a le sens de l’humour comme on a le sens des responsabilités, un regard juste, acerbe sur notre belle époque, depuis
plusieurs générations. Alors que vont nous faire ces deux-là ?
C’est la question que tout le monde se pose même si on a
envie de faire confiance d’emblée.
Zap #144 | 61
Culture
Le vendredi 4 mars
à La Coloc’ de Cournon
CE CORPS
UTOPIQUE OU
IL FAUT TUER
LE CHIEN !
Compagnie Pré-o-Coupé - Nikolaus
L
e spectacle pourrait commencer comme un débat... Un
débat sur la sécurité ! Quatre personnes, quatre corps.
Trois générations de circassiens assis derrière une table qui
attendent les spectateurs pour un débat. Après une longue
pause, Pierre Byland va s’adresser aux gens. Comme au cirque.
Direct. Pas de théâtre... Un débat comme point de départ.
“ Est-ce qu’il y a encore des questions ? ” seront peut-être
les premiers mots avec lesquels Pierre s’adressera au public.
Nikolaus vous propose une fable absurde pour piano, acrobates et jongleurs qui dénonce avec humour les tentations totalitaristes, y compris celles, qui sous des allures bienfaitrices,
ne sont finalement que des privations de liberté.
Direction artistique : Nikolaus Holz
Scénographie : Raymond Sarti
Jeu : Medhi Azema, Lorhanne Da Cunha,
Nikolaus Holz, Pierre Byland
Lumière : Hervé Gary
Durée : environ 1h30
© Michèle Laurent
Culture
Et pendant ce temps-là
à la salle Claude Nougaro
d’Animatis à Issoire…
La Danse du Diable
Vendredi 12 février 2016 à 20h
Philippe Caubère, Histoire comique et fantastique
Il était une fois, dans un pays que vous ne connaissez pas, une ville immense,
grise et froide. Un jour, sur les murs de cette ville, apparut une affiche. Elle
annonçait un spectacle de théâtre : La Danse du Diable, histoire comique et
fantastique.
« La Danse du Diable est un spectacle joué par un seul acteur, qui en est
l’auteur ; mais ce n’est pas un « one man show », ni une série de sketches, c’est
une histoire ; comique parce que j’espérais qu’elle fasse rire, fantastique parce
que je voudrais qu’elle fasse un peu rêver. Cette histoire, c’est celle d’un personnage, Ferdinand Faure, jeune homme qui, dans le secret de sa chambre,
s’imagine la gloire. Plus tard il va partir faire du théâtre pour ressembler à
Gérard Philipe et surtout à Bruno, jeune premier du cours Molière. Là, il va lui
arriver une ou deux catastrophes qui feront rebondir l’intrigue et permettront
au conteur d’amuser le public ! » P.C.
Jeanne Cherhal
Vendredi 11 mars 2016 à 20h30
Chanson Française
Artiste révélation des Victoires de la Musique en 2005, Grand Prix
du Disque de l’Académie Charles-Cros pour Histoire de J. son très
beau dernier album sorti en 2014, Jeanne Cherhal a confirmé
avec talent les promesses de ses débuts. Elle a coupé ses
couettes mais gardé son piano, s’est mise à la guitare et à
la basse, a déployé sa plume et sa voix : thèmes malicieux
et/ou audacieux traités avec une allègre maîtrise, chant
et contre-chant allurés, aériens…Tout dessine le portrait
épanoui d’une femme libre, qui a fait de ses craintes une
force. Sur scène comme en studio, le charme Cherhal
joue et gagne avec une enthousiasmante insolence.
Zap #144 | 63
Culture
Patrimoniale Peinture
h. 300 cm x l.200 cm
MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN
CORDES SUR CIEL, Tarn
CITÉ MÉDIÉVALE
Le musée présentera
Christian Karoutzos
de fin juin à début septembre
Sculptures et peintures
T
rès marginal, et peu cernable, rien de prémédité en dehors de
quelques éléments patrimoniaux, l’oeuvre s’élabore comme une expérience qui peut réussir ou s’anéantir d’elle-même.
Certains plasticiens disent apprendre ce qu’ils cherchent en peignant ou
en sculptant, Karoutzos, lui, ne sait pas ce qu’il cherche, il ne sait pas ce
qu’il trouve. Sa démarche est différente, elle consiste à se remplir et à se
vider.
Se remplir de quoi ? Peut-être du vide.
Se vider de quoi ? Peut-être du plein…
Karoutzos aime à dire que sa pensée du vide et du plein est une pensée
de combat, vissée aux drames qui l’affligent, sa lutte est solidaire dans son
attitude aux autres.
L’analogie de composition est frappante jusque dans les éléments constitutifs de deux plans superposés : références au patrimoine collectif de
notre culture et au patrimoine personnel de l’artiste, menaces sur le
monde ancien et sur l’homme d’aujourd’hui, portiques ouverts sur un
autre monde où microcosme et macrocosme se confondent.
Christian Courbère
Conservateur en chef du patrimoine
Aujourd’hui à la retraite
Pile ou face
hauteur 200 cm
64 | Zap #144
© J-M Teissonnier
Culture
Centre National
du Costume de Scène de Moulins
En février
on va au musée !
En parallèle de l’exposition évènement d’Angelin Preljocaj, Costumes de danses,
et de l’exposition permanente consacrée à Rudolf Noureev,
le CNCS propose moult activités réjouissant les plus jeunes mais pas que.
Le tout, en exclu pendant les vacances de février !
L’UNIVERS DE LA DANSE CLASSIQUE À L’HONNEUR
Afin de célébrer les 30 ans de la compagnie d’Angelin Preljocaj, le Centre
national du costume de scène de Moulins a choisi de mettre en avant
dans une superbe exposition visible jusqu’au 6 mars, ses ballets les plus
emblématiques. Riche de nombreuses collaborations, le travail du chorégraphe s’expose à travers les arts plastiques, la musique et la haute couture (costumes de Jean Paul Gaultier, Azzedine Alaïa, etc.).
Rudolf Noureev, prodigieux danseur étoile et chorégraphe russe bénéficie pour sa part d’une exposition permanente présentant des dizaines de
pièces évoquant sa vie artistique mais aussi son esthétique personnelle.
ET EXCEPTIONNELLEMENT EN FÉVRIER :
• Plus de visites guidées
Se déroulant d’habitude le week-end, les visites guidées ont lieu tous les
jours pendant les vacances de la zone A (du 13 au 28 février).
• Des visites adaptées
Pour les 4-8 ans la visite-lecture et la visite-atelier sont proposées afin
de permettre une découverte ludique de l’exposition avec papa maman.
Pour les 7-12 ans, la visite-jeu et la visite-découverte mêlent connaissances et créativité. Ces visites n’excluront personne : (Zone A, B et C)
tout le monde aura le temps d’en profiter.
• Des ateliers
Le CNCS proposera aussi des ateliers de pratiques
artistiques encadrés par des professionnels. Au programme pour ces vacances : 2 ateliers pour les 4-8
ans : Dos courbés et dos droits ainsi que Capeline de
saison, et pour les 7-12 ans : Danse et composition, et
Pleins les mirettes.
www.cncs.fr
Zap #144 | 65
Culture
DaYTona
La Bourboule
Si vous voulez vous aérer les neurones, urbains speedo-stressés, une
petite virée à La Bourboule en sortant du boulot est une très bonne
idée, surtout qu’après un bon bol d’air pur le service culture de la ville
vous attend de pied ferme, la preuve c’est ici et maintenant.
Thomas Kahn
le jeudi 11 février
Une vraie dégaine, pas d’attitude, une vraie voix, pas de bluff, et des vraies
chansons. Tout est vrai chez Thomas Kahn, artiste entier bercé depuis l’enfance de gospel, soul et blues. Une plume sûre et personnelle, où l’on retrouve
ici et là les subtiles influences d’un Otis Redding ou d’un Ray Charles, la puissance d’un John Lee Hooker, l’authenticité d’un Johnny Cash… Chanteur à la
voix singulière et puissante, seul derrière sa guitare acoustique, il interprète
des histoires de voyages, des paysages hauts en couleurs, des rencontres
éphémères, l’amour…Le grand public le découvrit début 2015, lors de sa participation à l’émission The Voice sur TF1, depuis il a roulé sa bosse, sortira
bientôt son premier album et ouvrira la saison culturelle de La Bourboule.
Hypnotic Wheels
le jeudi 18 février
Une vielle, une calebasse, une voix et une guitare. De cet attelage inédit,
Hypnotic Wheels tire un électro-roots-trance-blues qui ne ressemble
à rien de répertorier dans notre galaxie. L’improbable association de
la vielle et de la calebasse africaine, illuminée par la guitare et la voix
de Tia, enfante une transe perpétuelle — d
­ ’où le nom — nourrie de
pulsations technoïdes martelées à la calebasse. Obsessionnel, mystique, énigmatique, un concert d’Hypnotic Wheels est une
expérience à nulle autre pareille.
DaYtona
le jeudi 25 février
Élevé à l’ombre des séductions anglaises (My
Bloody Valentine, Ride...) et perverti par les
poisons d’outre-Atlantique (Pixies, Swell, Sonic
Youth...), DaYTona, combo énergisant originaire
de Lyon, a choisi le parti des mots avec des textes
en français. Auteur de quatre galettes où l’on a pu
croiser quelques amis connus (Edith Fambuena),
rejoint depuis peu par Ben, ex-guitariste de Luke
et Mano Solo, ils seront sur scène à La Bourboule
pour nous présenter entre autres, Morceaux de
Lune leur dernier EP.
www.ville-labourboule.com
66 | Zap #144
Thomas Kahn
Musique
Disque du mois
David Bowie
Blackstar (Sony)
« Faire de sa vie une œuvre d’art », jusqu’à son dernier souffle David Bowie aura
fait sienne cette idée au romantisme enivrant énoncée en son temps par Marcel Duchamp, l’une des références artistiques de l’iconique dandy londonien
décédé à New-York le 10 janvier. Comment ne pas voir derrière l’incroyable
séquence qui vit s’enchaîner la parution de son 25e album studio Blackstar le 8
janvier, jour de son 69e anniversaire, et sa sortie définitive de scène 2 jours plus
tard, le désir d’une ultime performance orchestrée par l’artiste. Épilogue d’une
carrière fascinante longue de plus de quatre décennies et jalonnée de nombreuses mues et réinventions, de Ziggy Stardust à Major Tom ou The Thin
White Duke, qui firent et transcendèrent les modes. Dernier trait de Jean
Génie dans un univers du rock qu’il s’est toujours amusé à bousculer, la réunion
de quelques fines lames de la nouvelle scène jazz new-yorkaise (le saxophoniste Donny McCaslin, le guitariste Ben Monder, le bassiste Timothy Lefebvre
et le batteur Mark Giuliana) pour ce qui restera son testament artistique et l’un
de ses plus beaux disques. Naviguant entre l’avant-garde et un électro-rock
barré, à l’image du titre éponyme de 10 min ouvrant l’album, Blackstar est d’une
beauté sombre, éraflé par les déchirements free d’un saxophone élégiaque et
porté par une voix au détachement prémonitoire, « Look up here, I’m in heaven,
I’ve got scars that can’t be seen, I’m the danger, I’ve nothing left to lose » nous
confie-il dans Lazarus. Et il nous quitte définitivement sur un magnifique I Can’t
Give Everything Away, soit 5’47’’ de bonheur total avant le silence. Point final.
FD
Breakbot
Daughter
(Ed Banger/ Because)
(4AD/Wagram)
Still Waters
Danseurs en pantalon évasé et
jeunes filles aux épaules dénudées
brûlants de vous jeter sur le dancefloor pour de groovy frotti frotta, ce
disque est pour vous. Rayon de soleil de ce début février, Still Waters
c’est treize titres gorgés de good
vibes et d’ influences musicales 70’s
et 80’s. On y croise les rebonds
souriants de Rose Royce, Atlantic
Star ou Dynasty super-bands R’n’B
des années d’or, des lignes de basse chicissimes, des claviers analogiques, et de délicieuses mélodies très disco funk concoctées par
Breakbot et leurs invités. Mais ce bond dans le passé a quelque
chose de solaire, de sexy, et l’on en vient à penser à l’écoute de cet
objet réjouissant mixant avec talent précipité vintage et malaxages
technoïdes tournés vers le futur, que nous sommes peut-être en
présence d’un nouveau genre excitant : le rétro du lendemain. MJ
Not To Disappear
Trois ans après un premier album If
You Leave au charme indiscutable
et l’enregistrement d’une reprise
qui fit parler d’elle (Get Lucky de
Daft Punk), le trio Daughter revient
avec Not To Disappear un disque
beau et fragile qui devrait rapidement rallier tous les suffrages. Plus
à l’aise et plus appliqué sur chacune
des pistes de ce nouveau recueil
qui reprend les séduisants ingrédients de son premier opus, à savoir une belle Indie Folk mélancolique et planante, en la solidifiant avec l’ajout de quelques guitares
nerveuses, plus rock, que seule la voix de la belle ElenaTonra parvient à apaiser. Daugther offre avec Not To Disappear dix compositions proches des plus belles années de 4AD (fin 80, début 90) et
prouve qu’ils ont vraiment leur place sur le mythique label. Si If You
Leave n’avait finalement pas vraiment marqué les esprits, la donne
risque de changer avec ce nouvel essai envoûtant qui se révèle un
peu plus à chaque écoute. C’est certain, Daughter n’est pas près de
disparaître. SP
Zap #145 | 67
Livre
Livre du mois
VERONICA
Nelly Kaprielian (Grasset)
Loin de sonner le glas de la littérature, Hollywood a inspiré aux écrivains américains
nombre de chefs-d’œuvre. Pour un Français – ou, en en la circonstance, une Française – prendre le risque de mesurer sa plume à celles de Raymond Chandler, James
Ellroy ou Brett Easton Ellis exige toutefois une bonne dose de témérité. Avec Veronica, Nelly Kapriélian relève le défi, joue sur plusieurs tableaux et rafle in fine la mise,
témoignant au passage d’une fertile familiarité avec les salles obscures, d’un humour
sec à souhait et d’un brio narratif bluffant. À la fois biographie de star inspirée –
d’assez loin – de la vie de Veronica Lake, roman noir avec enquêtrice émule de Philip
Marlowe et réflexion sur l’emprise qu’exercent les images sur les vies modernes, le
second ouvrage de la critique littéraire des Inrocks s’octroie toutes les libertés. Y
compris celle de jouer avec les souvenirs cinéphiliques de ses lecteurs : au fil de
rebondissements parfois sanglants, des échos de Sunset Boulevard, Lost Highway
ou Eyes Wide Shut font vaciller la frontière entre réel et imaginaire, restituant au
passage la vérité d’une ville – Los Angeles – où chacun(e) est invité(e) à faire de sa
vie un film. Quitte à s’égarer dans la galerie de miroirs dont l’usine à rêves a, de tout
temps, su faire sa meilleure alliée.
Alphonse Doinel
Mort à tous les étages
Au-delà des mers
(Rivages/Noir)
(Futuropolis)
Duane Swierczynski
Lorsque Jamie se rend à une réunion
exceptionnelle ce samedi matin dans les
locaux de son entreprise de Philadelphie, il
ne s’attend pas à ce que son chef ait
condamné les issues avec du gaz sarin, incitant fortement ses équipes à ingérer le jus
d’orange empoisonné qu’il leur offre. Dans le cas contraire, il les
descendra grâce à l’arme qu’il brandit devant eux. Mais il ne s’attend pas non plus à la réaction de sa collègue, qui parvient à
abattre le chef et bouleverser ce plan machiavélique. Démarre
alors un huis-clos dérangeant, où le seul objectif pour Jamie va être
de tenter de survivre dans ce gratte-ciel devenu hostile, où les
masquent tombent peu à peu et où il ne peut se fier à personne.
Ames sensibles s’abstenir : rien n’est épargné au lecteur dans les
scènes de torture, jusqu’à un dénouement aussi glaçant qu’inattendu... Bien ficelé, original et haletant, ce roman séduira à la fois les
amateurs de thrillers, de romans d’espionnage, et de romans noirs.
Margot Engelbach (La Librairie, 5 bis rue des Gras - CF).
68 | Zap #145
Alain Kokor
Au-delà des mers se présente comme un
hommage de l’auteur à sa ville du Havre
qui n’est autre que le personnage central
du livre. Dans ce décor à la grisaille sépia,
une chorégraphie urbaine est mise en
scène et c’est toute une ville qui se meut
dans un même élan, celui de la célébration d’une mascotte nommée Matelot,
personnage millénaire rescapé de l’évolution. Une adolescente fraîchement installée en ville va devenir sa confidente.
Tout tend vers l’expression poétique : l’élégance du trait, la légèreté
des déplacements, une mise en page qui joue avec l’énonciation et
les symboles, la parodie de l’outrance médiatique qui transforme
une banalité en événement sans précédent, et surtout un regard
attentif porté sur les détails qui font la substance d’un récit.
De livre en livre, Alain Kokor construit une œuvre de bande dessinée saisissante, qui se joue de la logique comme de l’absurde.
Cette particularité à nulle autre pareille lui vaut une place à part
qui, je l’espère, obtiendra une reconnaissance un jour ou l’autre.
Fred (Esprit BD, 29 rue Saint Esprit - CF).
Cinéma
Film du mois
THE REVENANT
Date de sortie : 24 février
Réalisé par : Alejandro González Iñárritu
Avec : Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson
Dans une Amérique profondément sauvage, le trappeur Hugh Glass attaqué par un ours au
cours d’une expédition est sévèrement blessé et laissé pour mort par un traître de son équipe,
John Fitzgerald. Avec sa seule volonté pour unique arme, Glass doit affronter un environnement hostile, un hiver brutal et des tribus guerrières, dans une inexorable lutte pour sa survie,
portée par un intense désir de les retrouver pour se venger.
DEADPOOL
FREE LOVE
LES INNOCENTES
Date de sortie : 10 février
Réalisé par : Tim Miller
Avec : Ryan Reynolds, Morena Baccarin,
Ed Skrein
Date de sortie : 10 février
Réalisé par : Peter Sollett
Avec : Ellen Page, Julianne Moore,
Steve Carell
Date de sortie : 10 février
Réalisé par : Anne Fontaine
Avec : Lou de Laâge, Vincent Macaigne,
Agata Buzek
Créé par l’auteur/dessinateur Rob Liefeld
et le scénariste Fabian Nicieza, Deadpool,
est l’anti-héros le plus atypique de l’univers
Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson
: un ancien militaire des Forces Spéciales
devenu mercenaire. Après avoir subi une
expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir
Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool
va traquer l’homme qui a bien failli anéantir
sa vie.
Ce long-métrage repose sur une histoire
vraie se déroulant dans les années 2000.
Laurel, est une brillante inspecteur du New
Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie
s’effondre quand Laurel découvre qu’elle
est atteinte d’un cancer en phase terminale.
Laurel a un dernier souhait : elle veut que
sa pension revienne à la femme qu’elle
aime, mais la hiérarchie policière refuse
catégoriquement. Laurel et Stacie vont se
battre jusqu’au bout pour faire triompher
leurs droits.
Pologne, décembre 1945. Mathilde Beaulieu, une jeune interne de la Croix-Rouge
chargée de soigner les rescapés français
avant leur rapatriement, est appelée au
secours par une religieuse polonaise.
D’abord réticente, Mathilde accepte finalement de la suivre dans son couvent où
trente Bénédictines vivent coupées du
monde. Peu à peu, se nouent entre
Mathilde, et ces religieuses, des relations
complexes que le danger, la clandestinité
des soins et de nouveaux drames vont
aiguiser...
Zap #145 | 69
Cinéma
PEUR DE RIEN
AVE CÉSAR !
BEIRA-MAR OU L’ÂGE
DES PREMIÈRES FOIS
Date de sortie : 10 février
Réalisé par : Danielle Arbid
Avec : Manal Issa, Vincent Lacoste,
Paul Hamy
Date de sortie : 17 février
Réalisé par : Joel Coen, Ethan Coen
Avec : George Clooney, Josh Brolin,
Tilda Swinton
Les années 90. Lina, 18 ans, débarque à
Paris pour ses études. Elle vient chercher
ce qu’elle n’a jamais trouvé au Liban, son
pays d’origine : une certaine forme de
liberté. L’instinct de survie comme seul
bagage, elle vogue d’un Paris à l’autre au
rythme de ses rencontres amoureuses.
Mais trois rencontres déterminantes lui
dévoileront une part d’elle-même, et de ce
pays encore mystérieux. Trois hommes
aussi généreux que complémentaires
deviendront le miroir de sa transformation…
Comédie américaine coproduite, écrite,
réalisée et montée par Joel et Ethan Coen,
Ave César a fait l’ouverture du 66e Festival
de Berlin. Le film se déroule durant les dernières années de l’âge d’or d’Hollywood et
suit les déboires d’Eddie Mannix, un «fixer»,
c’est-à-dire un homme engagé par les studios pour régler les problèmes des stars.
Eddie va alors devoir retrouver l’acteur
Baird Whitlock (George Clooney), engagé à
tourner dans « Ave César », mais venant
d’être kidnappé.
L’HOMME QUI RÉPARE
LES FEMMES
L’HISTOIRE
DU GÉANT TIMIDE
JE NE SUIS PAS
UN SALAUD
Date de sortie : 17 février
Réalisé par : Thierry Michel
Avec : acteurs inconnus
Date de sortie : 24 février
Réalisé par : Dagur Kari
Avec : Sigurður Skúlason, Sigurður
Karlsson, Gunnar Jónsson
Date de sortie : 24 février
Réalisé par : Emmanuel Finkiel
Avec : Nicolas Duvauchelle, Mélanie
Thierry, Maryne Cayon
A 43 ans, Fusi vit toujours chez sa mère.
Alors que son quotidien est rythmé par une
routine des plus monotones, l’irruption
dans sa vie de la pétillante Alma et de la
jeune Hera va bouleverser ses habitudes
de vieux garçon... Pour son quatrième longmétrage, Dagur Kári (Nói l’albinos), brosse
le portrait excentrique, chaleureux et drôle
d’un géant au cœur encore plus grand que
sa taille. Pour cette performance, Gunnar
Jonson a reçu le Prix d’interprétation masculine au dernier Festival de Marrakech.
Lorsqu’il est violemment agressé dans la
rue, Eddie désigne à tort Ahmed, coupable
idéal qu’il avait aperçu quelques jours avant
son agression. Alors que la machine judiciaire s’emballe pour Ahmed, Eddie tente
de se relever auprès de sa femme et de son
fils et grâce à un nouveau travail. Mais bientôt conscient de la gravité de son geste,
Eddie va tout faire pour rétablir sa vérité.
Quitte à tout perdre. Pour ce film, Emmanuel Finkiel s’est inspiré de l’histoire d’un de
ses amis, un certain « Ahmed ».
Prix Sakharov 2014, le Docteur Mukwege
est internationalement connu comme
l’homme qui répare ces milliers de femmes
violées durant 20 ans de conflits à l’Est de
la République Démocratique du Congo, un
pays parmi les plus pauvres de la planète.
Sa lutte incessante pour mettre fin à ces
atrocités et dénoncer l’impunité dont
jouissent les coupables, dérange. Menacé
de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital
de Bukavu, sous la protection des Casques
bleus des Nations Unies.
70 | Zap #145
Date de sortie : 17 février
Réalisé par : Filipe Matzembacher, Marcio Reolon
Avec : Mateus Almada, Maurício José
Barcellos, Elisa Brites
C’est l’hiver au Brésil. Lorsque Martin doit
rejoindre le littoral et rencontrer pour la
première fois la famille de son père, il propose à son meilleur ami de l’accompagner.
Tomaz accepte, voyant ce séjour comme
l’occasion de raviver leur amitié. Dans cette
maison faisant face à une mer froide et
déchainée, les deux adolescents passent
leurs journées ensemble, à l’écart du
monde. Sur fond de quête identitaire et
d’attraction mutuelle, ils vont découvrir le
doute, la jalousie et l’amour.
Cinéma
NAHID
BELGICA
ÉPERDUMENT
Date de sortie : 24 février
Réalisé par : Ida Panahandeh
Avec : Sareh Bayat, Pejman Bazeghi,
Navid Mohammadzadeh
Date de sortie : 2 mars
Réalisé par : Felix Van Groeningen
Avec : Stef Aerts, Tom Vermeir,
Stefaan De Winter
Date de sortie : 2 mars
Réalisé par : Pierre Godeau
Avec : Adèle Exarchopoulos, Guillaume
Gallienne, Suzanne Clément
Nahid, jeune divorcée, vit seule avec son
fils de 10 ans dans une petite ville au bord
de la mer Caspienne. Selon la tradition iranienne, la garde de l’enfant revient au père
mais ce dernier a accepté de la céder à son
ex-femme à condition qu’elle ne se remarie
pas. La rencontre de Nahid avec un nouvel
homme qui l’aime passionnément et veut
l’épouser va bouleverser sa vie de femme
et de mère. Nahid doit donc choisir entre «
mère » ou « amante », un véritable dilemme
à l’Iranienne.
Jo et Frank sont deux frères, et comme
souvent dans les familles, ces deux-là sont
très différents. Jo le cadet, vient d’ouvrir
son propre bar à Gand, le Belgica, par
amour pour la musique. Frank quant à lui,
père de famille, et propriétaire d’une
concession automobile, mène une vie bien
rangée mais sans surprise… jusqu’au jour où
il décide de rejoindre Jo au Belgica, et lui
propose de l’aider à faire tourner son bar.
Sous l’impulsion de ce duo de choc, le Belgica devient en quelques semaines the
place to be…
Jean, 39 ans, est le directeur exemplaire de
la prison pour femmes de Versailles.
Lorsqu’il accueille la jeune Anna, 23 ans,
impliquée dans une affaire sensible en
cours de jugement, il tombe immédiatement sous le charme. Jean essaye d’aider
Anna, il pense de plus en plus à elle...
jusqu’au moment où il se rend compte
qu’Anna est aussi séduite, en ayant tout à
fait conscience des avantages qu’il lui
obtient. Les deux succombent alors à une
histoire d’amour passionnelle totalement.
OLMO AND THE SEAGULL
SAINT AMOUR
ZOOLANDER 2
Date de sortie: 2 mars
Réalisé par : Petra Costa, Lea Grob
Avec : Olivia Corsini, Serge Nicolaï,
Francis Ressort
Date de sortie : 2 mars
Réalisé par : Benoît Delépine, Gustave
Kervern
Avec : Gérard Depardieu,
Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste
Date de sortie : 2 mars
Réalisé par : Ben Stiller
Avec : Ben Stiller, Owen Wilson,
Penélope Cruz
Olivia, une comédienne de théâtre s’apprête à jouer Arkadina, l’un des personnages principaux de La Mouette de
Tchekhov. Alors que la pièce prend forme,
Olivia et son compagnon Serge découvrent
qu’elle est enceinte. Les mois de grossesse
se succèdent, tel un rite de passage, obligeant l’actrice à faire face à ses plus
grandes peurs... Son miroir lui renvoie alors
l’image des deux personnages féminins de
La Mouette: Arkadina, la comédienne vieillissante, et Nina, l’actrice qui sombre dans
la folie.
Tous les ans, Bruno fait la route des vins…
sans quitter le salon de l’Agriculture ! Mais
cette année, son père, venu y présenter
son taureau champion, décide sur un coup
de tête de l’emmener faire une vraie route
des vins afin de se rapprocher de lui. Et s’ils
trinquent au Saint-Amour, ils trinqueront
bien vite aussi à l’amour tout court en compagnie de Mike, le jeune chauffeur de taxi
embarqué à l’improviste dans cette tournée à hauts risques entre belles cuvées et
femmes rencontrées au cours de leur
périple.
Zoolander 2 est la suite des aventures du
mannequin pas très futé Derek Zoolander
et de son confrère Hansel, qui ne l’est pas
davantage. Le premier film n’avait pas eu un
franc succès à sa sortie, contrairement à
son DVD qui l’a alors pratiquement érigé au
rang de film culte. Dans ce deuxième volet,
Derek et Hansel tentent de sauver la peau
de plusieurs stars comme Justin Bieber,
Demi Lovato, ou encore Miley Cyrus tout
en défiant l’horrible Will Ferrell, le méchant
de l’histoire.
Zap #145 | 71
Guide
Sortir
Envie de déjeuner, dîner, boire un verre… Petite sélection d’adresses zappiennes.
Les libellules
Les libellules
7 rue du Puits Artésien - Clermont-Fd
Tél. : 04 73 16 70 95
Du mardi au samedi : 18h-1h (bientôt 2h)
Programme des soirées à retrouver sur
Facebook : barles-libellules
Grignoteries, liquidités… et plus
si affinités pour ce lieu qui nous
dévoile deux ambiances au fil de la
soirée. RDV au spot « Les Libellules »
qui a posé ses jolies ailes à côté du
restaurant Alfred. 18h : apéro time !
Détendez-vous autour d’une carte
de vins glanés en France et aux
4 coins du monde et de grignoteries
de saison préparées par le chef
maison. . 22h : l’ambiance évolue vers
une mouvance plus clubbing.
Il ne reste plus qu’à laisser les ailes
des libellules groover au rythme
du bon son.
L’Odevie
L’Odevie
1, rue Eugène Gilbert - Clermont-Ferrand
Tél. : 04 73 93 90 00
Du lundi au samedi :
11h30-14h30 /18h30-22h30
Le Puy de la Lune
Le Puy de la Lune
3 rue de la Michodière – Clermont-Fd
Station de tram : Gaillard
Tél : 04 73 37 15 51
www.lepuydelalune.com
Du mardi au dimanche : à partir de 18 h
pour boire un verre, et 19 h 30 - 0 h 30
pour dîner, fermeture à 2 h.
Bar, restaurant, club de jazz : cette
véritable institution clermontoise
est un savant (et savoureux) mélange
des genres. À l’apéritif, dès 18 h,
en salle ou au comptoir, plus
de quarante bières différentes
et un choix de vins raviront
les amateurs comme les spécialistes.
Puis, de 19 h 30 à… 00 h 30 (!),
le restaurant vous régale des spécialités
du chef, tandis que la salle située
au sous-sol programme un nombre
incroyable de concerts de jazz
(calendrier sur le site web) !
Le Byblos
Le Byblos
51 rue Fontgièvre - Clermont Fd
Tél. : 04 73 36 97 65
www.lebyblos.fr
Ouvert du mardi midi au vendredi soir
et le samedi uniquement le soir.
Service jusqu’à minuit
De la bouche à l’oreille
De la bouche à l’oreille
84 bd François Mitterand – Clermont-Fd
Tel : 04 73 29 19 11
www.delabouchealoreille.com
Du lundi au samedi midi et soir
Dégustation au comptoirs dès 18h30
76 | Zap #145
Hep ! Vous êtes sympas, on vous
souffle une excellente adresse un peu
planquée entrel’hôtel Océania
et l’ancienne polyclinique, qui réjouit
les amateurs de bonne chère
et de bon vin. Une carte qui virevolte
autour d’une cuisine traditionnelle
régionale avec des menus Made in
Auvergne, de bons burgers et deux
plats du jour viande et poisson le
midi, à agrémenter avec des vins d’ici
et d’ailleurs. Faites tourner le bon
plan, c’est ça le bouche à oreille !
Envie de vous lover dans un cadre
élégant et raffiné ? L’équipe de
l’Odevie propose une cuisine
gourmande et moderne aux
Clermontois et aux nombreux
artistes de passage. En toute saison
laissez-vous tenter par les meilleures
St-Jacques de la place et le non
moins fameux foie gras maison !
Même après 22heures, ce n’est pas
un pêché d’être gourmand à l’Odevie,
de découvrir ses surprises gastro­nomiques et profiter de l’ambiance
tendance de cette grande brasserie
stylée en plein centre-ville.
Embarquement immédiat pour le
Liban, direction Le Byblos où le
chaleureux Elias nous concocte de
délicieux hoummous, tabouleh,
fattouch, labne, en nouveautés, des
cuisses de grenouilles, un tajine de
poulet, du poulpe…… du tout frais,
tout fait maison. Une cuisine
parfumée, riches de saveurs
ensoleillées de la Méditerranée, avec
un petit menu le midi à 13 € : 2 plats +
café et le soir, un copieux mezzé
(festival de petits plats froids et
chauds sur place ou à emporter)
avec dessert ou café à 22€, sans
oublier les dégustations du chef
renouvelées à l’ardoise !
Le Savoyard Gourmand
Le Savoyard Gourmand
Place du Champgil – Clermont-Fd
(descendre la rue St Dominique
dernière rue à droite)
Tél. : 04 73 31 36 72
www.le-savoyard-gourmand.com
Ouvert le midi du mardi au vendredi
et tous les soirs
Depuis 7 ans maintenant, les
Clermontois amoureux de fromage
peuvent retrouver l’ambiance
chaleureuse et conviviale de l’après-ski
dans ce sympathique chalet savoyard,
tout de bois vêtu ! Dévalez les pistes
urbaines et venez-vous revigorer autour
de généreuses spécialités fromagères :
raclette à volonté , tartiflette,
camembert gourmand, reblochonnade,
croûte gratinée, et autres fondues…
Guide
L’Hacienda Café
L’Hacienda Café
5 place Gaillard – Clermont-Fd
Tél. : 04 73 16 86 41
Lundi au dimanche : 9h-2h non stop
A (re)découvrir un hot spot toute la
journée ! Côté resto, un service
continu jusqu’à minuit. Côté bar: une
belle déco lounge avec canapés
moelleux pour profiter des apéros
gourmands, tapas et cocktails de folie,
et ensuite faire la fête au rythme d’une
playlist festive Hip Hop, Electro Swing,
Folk-Country, Jazz, Rock, Latino…
Possibilité de fêter vos évènements :
anniversaire, EVJF (ou garçon !) pour
des groupes de 10 à 200 personnes.
Le plus : Happy Hour de 17h à 20h,
cocktails à 5€, demi de Kro à 2€
et pinte Kro à 4€.
Derrière
Derrière
12, place de la Victoire
Clermont-Ferrand
Tél. : 04 73 91 57 14
Ouvert tous les jours
de 11h à 1h du matin
Au Garage Soleil
Au Garage Soleil
40 avenue des Thermes (à proximité
du carrefour Europe)
Tél. : 04 73 37 93 13
Du lundi au vendredi midi
Mercredi, jeudi et vendredi soir
C’est une adresse un peu secrète au cœur
de Chamalières, qui mérite un petit détour
gourmand. Les habitués du quartier ne s’y
trompent pas, ils aiment y savourer une
bonne cuisine traditionnelle de produits
exclusivement maison des entrées au
dessert. En hits de la carte pour nous
réchauffer cet hiver : bœuf carottes,
blanquette de veau, couscous, carbonade
de bœuf à la flamande… et les excellents
ris de veau aux morilles. Le soir, on y
trinque et on y dîne dans une ambiance
musicale autour d’une belle sélection de
vins. Possibilité de soirée privée jusqu’à
40 personnes y compris le samedi.
L’Art Délices
L’Art Délices
5 place de la Libération
(place de l’église) – Aubière
Tél. : 04 73 14 84 03
lartdelices.fr
La toile
40 avenue Lavoisier - Clermont-Fd
Tél. : 04 73 43 38 60 - restaurantlatoile.com
Facebook : la toile restaurant bar à vins
Lundi au samedi midi et soir
Site de l’artiste : alexiacombes.jimdo.com
Menu à 19€ et 29€
Formule midi à 14€
Sur place ou à emporter, avec ou
sans gluten, veggie ou non, l’Art
Délices répond à toutes nos envies
gourmandes. Une carte qui change
toutes les semaines et un copieux
brunch le dimanche, ce nouveau
restaurant a trouvé la recette pour
nous appâter. Pour finir de nous
allécher : tout est cuisiné maison, les
produits sont locaux et les fruits et
légumes bios, les hits du resto sont
les lasagnes aux légumes, le
cappuccino de betteraves ou encore
le tajine de veau aux épices qui
riment avec délices !
Au Poivre d’âne
La toile
Ouvert en novembre par Franck
Sliwa, ce nouveau lieu, restaurant et
bar à vins, réjouit autant nos pupilles
que nos papilles. Cet espace joue le
contraste entre un mobilier noir made
in France, des murs vitaminés et une
pléiade de tableaux contemporains
de l’artiste Alexia Combes. Côté
cuisine, Ludovic Joubert, chef étoilé,
distille une cuisine ambitieuse où
TOUT est fait maison. En salle, Lionel
Salis vous conseille parmi plus de 100
pépites castées ici ou ailleurs. Une
Toile d’art culinaire réussie à découvrir
absolument !
Depuis 6 ans déjà, l’équipe accueillante
de cette brasserie récemment relookée
assure le service toute la journée
de 11h30 à 23h30, 7 jours sur 7 même
le dimanche. Ainsi, après vous être
régalé au déjeuner en version brasserie
jusqu’à 15h30, vous pouvez grignoter
de savoureuses assiettes variées toute
l’après-midi et le soir jusqu’à 23h.
Et pour accompagner tout ça, profitez
d’un vin choisi avec soin à déguster
sur la terrasse ensoleillée ou à l’abri
du petit coin extérieur chauffé. Allez
vite poser vos fesses au joli Derrière !
Au Poivre d’âne
4 boulevard Robert Schuman - Clermont-Fd
Tél. : 04 73 31 36 86
aupoivredane.fr
Facebook : Au-Poivre-dAne
Formule midi à 13€ (entrée-plat-dessert)
Lundi au vendredi : 8h - 16h30
Ouvert les 3 premiers samedis de janvier
Après une aventure de 5 ans rue
de la Boucherie en centre-ville,
Laurent et Ingrid, secondés d’Arnaud,
ont embarqué leur bourricot
sous d’autres cieux à La Pardieu.
La recette n’a pas changé, du
généreux, du frais, du local, du tout
concocté maison … zéro chichi, mais
le plein de kifs en mode tradi
revisité. À marier avec de beaux
flacons, toujours dégotés chez les
petits producteurs bio ou raisonnés.
Un bistrot à fréquenter à toute heure
de la journée grâce aux formules
pti-déj et casse-croûte !
Zap #145 | 77
Raoul
Chroniques des haines ordinaires
Je hais la solitude du chroniqueur
après publication
C
omme celle du comédien, rentrant
seul dans un hôtel minable, après
un spectacle. Comme l’écrivain de retour
chez lui, après plusieurs jours de promotion épuisants à tenter de vendre son dernier livre. Comme le musicien, les oreilles
encore sifflantes, reprenant la route après
un concert dans une salle des fêtes à moitié vide.
Ma solitude ne s’exprime pas juste
après la rédaction de ma chronique. Ni
les premiers jours de la sortie de Zap au
moment où les critiques pleuvent, où les
mails s’additionnent dans ma boîte, où les
flagorneurs se rappellent de moi. Non, la
solitude, c’est l’entre-deux. Les semaines
avant l’écriture. Avant, même, l’inspiration.
Vous savez, ces jours, souvent en fin de
mois, où de vieux numéros de Zap écornés, lus et relus, traînent un peu partout.
Notamment sur les comptoirs collants des
bars de nuit où vont se perdre des trentenaires en quête d’une jeunesse à jamais
perdue, même si elle semble encore toute
proche.
Je pense à ces plus vraiment jeunes
femmes, parfois encore jolies malgré des
rides de plus en plus prononcées, des rondeurs de moins en moins dissimulables,
vivant comme des adolescentes afin de
semer la triste réalité d’une trentenaire
seule, sans enfant, hystérique, dont le
seul espoir est encore d’être considérée,
un soir durant au moins, comme un objet
sexuel par des hommes plus jeunes.
Oui, la phrase était longue. Et je peux
faire encore plus long si je veux. Un jour,
j’écrirai toute une chronique en une seule
et unique phrase. Par défi. Mais j’ai d’autres
concepts ponctuels pour cette dernière
page. Comme une chronique-photos avec
les sept plus jolies filles de Clermont
sélectionnées subjectivement. Avec une
note pour chacune, et résumé des points
forts et des points faibles. Et remise du
titre Miss Raoul à la clé. Ou pourquoi pas
une chronique sous forme de sondage
régional. Avec des questions essentielles.
Du genre : parmi cette liste de cinquante
Clermontois, avec lequel avez-vous déjà eu
un rapport sexuel ? Quel est, selon vous,
le sportif le plus stupide d’Auvergne ? Et
78 | Zap #145
l’Auvergnat le plus prétentieux ? Le commerçant le plus antipathique ? Parmi ces
dix représentants politiques locaux, lequel
vous semble le plus à même de finir en prison ? Chaque lecteur serait invité à donner
ses réponses par mail. Avant publication –
sûrement très attendue – des résultats le
mois suivant.
Où en étais-je ? Oui, les trentenaires à la
dérive. Je vais aborder le versant masculin en une seule phrase longue. Reprenez
votre souffle, on y retourne. Et respectez
bien la ponctuation pour ne pas étouffer.
Je pense aussi à ces faux jeunes hommes,
finissant par se maquiller pour dissimuler
le temps qui passe, se musclant à l’extrême
ou travaillant un look de métrosexuel à la
barbe finement taillée pour se donner un
style à défaut d’avoir une personnalité, des
trentenaires seuls ou en couple, temporairement, avec des filles de 20 ans profitant
de conditions financières avantageuses,
des trentenaires, disais-je, qui boivent
depuis maintenant plus de 15 ans, chaque
week-end exclusivement, dans des lieux
branchés, pour donner une couleur faussement aventureuse à une existence sans
relief qui, si elle s’arrêtait demain, ressemblerait à une page blanche, à peine froissée, mollement souillée par des ratures.
Eh bien moi, ça me déprime. Pas les
trentenaires abandonnés. Non, ça, je m’en
moque comme d’une défaite de l’ASM
ou d’un chat abandonné. Dans ces exemplaires de Zap tâchés d’alcool, dont certains bouts de pages ont été déchirés pour
annoter, fébrilement, un numéro de téléphone, il y a ma solitude. Le poids de mon
quotidien de chroniqueur. Mes sources
d’inspiration. Multiples. Lointaines parfois.
Pendant que vous me lisez négligemment, vautré dans votre canapé, en
consultant entre deux paragraphes votre
téléphone portable, moi, quelques jours
avant, j’ai écrit dans une chambrette
sombre. Avant cela, j’ai un peu vécu, aussi.
Pour nourrir ces lignes. L’inspiration surgit,
sans prévenir. En ce moment, elle prend
racine, non sans mal, dans une petite commune moche de province. J’écris dans une
vilaine ville sans joie, en forme de cicatrice,
où les oiseaux s’arrêtent de chanter quand
ils se posent sur une branche. Où les
chiens hurlent à la mort au lieu d’aboyer.
Où les femmes font 90 kilos, ont du poil
aux pattes, des mains de charpentier, et un
accent à couper au couteau (un gros couteau est conseillé). À côté de cette ville,
même Clermont-Ferrand est belle. Même
Nevers… bon, faut peut-être pas exagérer.
Disons comme Nevers. Ayant vécu, un tant
soit peu là-bas, je le dis sans haine, mais
en toute conscience. Là-bas, j’avais commencé à écrire un roman. J’avais trouvé
le titre : L’ennui est un chien de l’enfer qui
marche à mes côtés. Titre volontairement
bukowskien pour un roman dans lequel je
passais mon temps à boire de la bière, assis sur un tabouret en plastique gris, dans
un petit bistrot nivernais. J’ai arrêté l’écriture de ce livre. Trop déprimant.
Déprimant comme la prolifération des
journaux gratuits à Clermont. Je m’en
amuse depuis plusieurs mois, mais là, ça
n’arrête pas. Si ça continue, cette ville sera
celle possédant la presse gratuite la plus
fournie de France. Et au lieu de saluer
l’invention, la création, l’innovation d’une
bande de joyeux drilles utopistes, je ne
vois – à une exception près, peut-être – que
des sous-Zap pompés par des commerciaux assoiffés d’argent. Du mal copié. Du
mal écrit. Du sans âme. Du prétentieux
bien-pensant. Du faussement branché. J’en
arriverais presque à regretter certains fanzines étudiants fauchés qui, en dépit d’un
discours gauchiste assommant, véhiculaient
une naïveté touchante. J’attends même le
jour où je découvrirai, dans un énième ersatz zappien, une chronique rédigée par un
misanthrope, prénommé Georges, et commençant toujours par « Je déteste ».
Je sais, je sais, ma chronique n’est pas
très romantique. Pas très Saint-Valentin
compatible. Mais comme il m’est insupportable de fêter la nouvelle année, il l’est
tout autant d’être romantique le 14 février.
Je ne vis pas sur commande. Je ne célèbre
jamais le passage à la nouvelle année. Et
je ne fais jamais l’amour le jour de la SaintValentin.
Raoul
[email protected]
Rue Ernest Cristal - À la pointe du km lancé
Rue Nelson Mandela - Rond point Carrefour
Clermont-ferrand
Issoire