12,43 Me - Net Plus

Commentaires

Transcription

12,43 Me - Net Plus
NET PLUS
FAIRE LA DIFFERENCE
GRÂCE A UNE MEILLEURE
QUALITE DE SERVICE
La société de nettoyage industriel Net Plus, basée à Rennes,
fonde sa croissance sur la qualité de ses prestations.
Une qualité obtenue en fédérant les énergies autour
des valeurs fortes de l’entreprise : reconnaissance, respect
et écoute des salariés. Explications de Bruno Cœurdray,
codirigeant de Net Plus.
La force de Net Plus est
d’avoir su conjuguer 3 niveaux de développement :
la croissance organique
pour densifier son réseau,
la croissance externe pour
le déployer et aujourd’hui,
la croissance par affiliation
pour être présent à l’échelle
nationale. Je trouve cela
remarquable. L’entreprise
a ainsi su créer de vraies
synergies et se structurer
pour être en mesure de répondre aux appels d’offres
nationaux qui font le marché. Ce business modèle,
Bruno Coeurdray et Pierre
Moussion l’ont développé
dans le respect de la dimension humaine qui caractérise le groupe, comme
en témoigne la galerie d’art
ouverte à tous. Un acte qui
favorise, en interne, une
ambiance de travail positive
et un sentiment de fierté
partagé et qui représente
un nouveau critère de différenciation pour les clients.
Quelle vision avez-vous
de vos marchés ?
Net Plus est une société de nettoyage industriel. Nous
intervenons dans tous types d’entreprises ayant des
besoins en matière de propreté : bureaux, usines,
commerces, copropriétés… Nous commençons
également à nous intéresser au secteur hospitalier.
Nous sommes implantés dans le Grand Ouest via un
réseau de 12 agences (Rennes, Saint-Malo, Morlaix,
Saint-Brieuc, Lannion, Brest, Le Mans, Nantes-SaintNazaire, Lorient, Concarneau, Vannes). Ce maillage
nous permet de bien asseoir notre présence sur
les villes que nous desservons et de renforcer la
proximité avec les clients. Nous réalisons un CA de
14 Me que nous avons l’ambition de porter à 20 Me
d’ici quatre à cinq ans.
Comment cette vision guide-t-elle
vos choix de développement ?
Les chiffres à eux seuls ne constituent pas une vision
du développement de l’entreprise. Dès l’origine, mon
associé Pierre Moussion et moi-même avons fondé
l’entreprise sur l’humain en tentant d’apporter une
réponse à la problématique suivante : comment faire
en sorte que nos agents de propreté effectuent une
prestation de qualité chez nos clients en éprouvant
un sentiment de satisfaction vis-à-vis de leur travail ?
Ce n’est pas évident car les conditions de travail
sont souvent difficiles : horaires décalés, faible
reconnaissance et salaires peu élevés. Mais nous
sommes convaincus de pouvoir fédérer les énergies
autour des valeurs fortes qui constituent l’identité de
Net Plus : écoute, reconnaissance et respect de nos
collaborateurs par nous-mêmes et nos clients. S’ils
se sentent valorisés, nos salariés fourniront un travail
de qualité supérieure et c’est précisément sur le haut
niveau de qualité de nos services que nous misons
pour nous imposer face à la concurrence.
Comment partagez-vous
cette philosophie avec vos salariés
et partenaires extérieurs ?
Nous partageons notre philosophie de l’entreprise
principalement via deux outils : la formation et l’art,
avec une galerie artistique d’entreprise.
Nous sommes en effet en mesure de conduire
une vraie politique de formation au sein de notre
personnel car nous proposons essentiellement des
emplois stables et pérennes. Le recours au CDD ne
représente que 0,5 % de notre effectif. C’est ainsi
qu’en 2011, 200 de nos salariés ont bénéficié d’une
formation qualifiante allant du CAP au Master. Nous
employons également 20 apprentis. Le respect de
la personne se conjugue chez nous au respect de
l’environnement. Chaque année, 150 de nos agents
suivent une formation Eco-gestes, destinée à les
sensibiliser aux solutions pour économiser l’énergie
et l’eau.
© L.Viguie
DIDIER CHABOCHE
Directeur
de participations
Ouest Croissance
Gestion
La galerie d’art Net Plus constitue notre second
vecteur de communication vers nos collaborateurs
mais également vers nos partenaires extérieurs.
Nous pensons que l’art est un vrai passeport pour
s’ouvrir à autrui. Car qu’est-ce qui, mieux que la
confrontation avec la vision d’un artiste, peut ouvrir
l’esprit, inciter à la réflexion et à l’écoute ? Notre
galerie d’art est donc ouverte sur l’entreprise, elle
est un lieu de passage. En interne, elle constitue
un outil de management car la discussion y est
plus libre que dans un bureau. Pour que les
salariés s’approprient le lieu, nous organisons des
évènements, tel ce concours photos à leur intention
qui fera l’objet d’un vernissage. Cette galerie est
également un outil de communication externe.
Quatre fois par an, nous exposons des artistes et
invitons nos clients et partenaires à échanger autour
de ces manifestations.
Quelle est la prochaine étape
de votre développement ?
Ces dernières années, nous avons connu une
croissance organique à deux chiffres grâce à notre
forte présence commerciale sur le terrain et à notre
image de qualité. Des opérations de croissance
externe ont également contribué à accélérer notre
développement. Nous restons clairement à l’affût de
toutes les opportunités d’acquisition. Nous voulons
également développer un système de filiales sur
le plan national pour dupliquer nos savoir-faire en
matière d’exploitation et de service commercial. Ce
réseau nous permettra par ailleurs de répondre à
des appels d’offre nationaux. Nous avons ouvert une
première filiale à Angers en avril. Dans les mois à
venir, d’autres vont suivre à La Rochelle, Evreux et
Angoulême. Notre objectif est d’ouvrir 8 filiales d’ici
fin 2012 et une dizaine sur 2013. Nous visons une
couverture nationale à terme.
L’art
et la formation,
deux outils
de partage
de la vision
de l’entreprise
fondée sur
l’humain.
Bruno Cœurdray (à gauche)
et Pierre Moussion (à droite),
Dirigeants de Net Plus
12,43 Me
de chiffre d’affaires
1000 salariés
12 agences
22/23