Les frégates de Taiwan (suite)

Commentaires

Transcription

Les frégates de Taiwan (suite)
Les frégates de Taiwan (suite)
La France condamnée à payer 630 millions d'€ à Taiwan, pour du commerce
"politique" d'armement! La presse souligne que "Les finances publiques doivent
supporter les lourdes conséquences de la décision prise en 1991".
Commandées à cette époque à la DCN (direction des constructions navales) et
Thomson-CSF ( désormais Thalès), les six frégates pour un montant total de 2,8
milliards de dollars, furent livrées à Taïwan entre 1996 et 1998. Il apparaîtra
rapidement que Taiwan n'avait pas besoin de ce matériel sophistiqué.
On évite de nous rappeler l'épisode sinistre de ces petits meurtres "exécutés" pour
que ne soit pas révélée la vérité. Un officier taiwanais est battu à mort en
décembre 1993 alors qu'il s’apprêtait à faire des révélations. James Kuo, l’un des
correspondant à la Société Générale est défenestré ! En France "les accidents" se
succèdent, Thierry Imbot, fils du général, agent de la DGSE, (direction du
renseignement) en octobre 2000, il fermait ses volets un soir de grand vent...
Jacques Morisson fut défenestré en mai 2001. Décidément "les fenêtres et volets"
sont de médiocre qualité! Louis-Fabrice Lavielle ingénieur de Thomson-CSF affecté
à Taiwan démissionne en 1992, quitte Taiwan se " suicide" en janvier 1999.
Où sont passés les 3 milliards de francs de commission? "secret défense" qui ont
opposé tour à tour les socialistes Roland Dumas, Alain Richard ministre de la
défense, les UMP Edouard Balladur, Francis Mer, Thierry Breton, etc... ! Les juges
se sont succédés, Renaud van Ruymbeke, De Talancé, Eva Joly...
Ils ont
débusqués les seconds couteaux, Le Floch-Prigent, Alfred Sirven, Christine Deviers
Joncour, etc... la liste des "serviteurs du capital", marchands d'armes à l'occasion
qui ont profité de l'affaire ne s'arrête pas là.
Les affaires? Mais quelles affaires, il suffit de se rappeler que le réseau animé par
le Taiwanais Andrew Wang en Suisse pour le compte de son gouvernement a
encaissé 500 millions de dollars dans cette transaction. Je te tiens, tu me tiens par
la barbichette, chacun comprend qu'au Parti socialiste comme à l'UMP, personne n'a
l'intention de faire sortir la vérité. Ils sont au service du capitalisme et sont prêt
pour se remettre à son service! Pendant ce temps, ce sont les peuples qui paient!
Il faut vraiment balayer tout ça, "Communistes" s'y emploie.
http://www.sitecommunistes.org