A New Era - Rogers Media

Commentaires

Transcription

A New Era - Rogers Media
MEDIA KIT
HACKING HEALTH MONTRÉAL 2014
Le milieu techno
cherche des débouchés
dans le secteur de la santé
LA TECHNO MÉDICALE
18
PRESCRIRE MOINS,
PRESCRIRE MIEUX
L’heure juste sur
l’hormonothérapie
œstrogénique en
monothérapie
MÉDECINES ALTERNATIVES
ET COMPLÉMENTAIRES
D’une application à l’autre
12
SUR PROFESSIONSANTÉ.CA
Découvrez votre nouveau lien
vers le savoir
La révolution de la pleine
conscience
47
8
NEW
17
DROIT ET PRATIQUE
Protection du secret
professionnel et technologies
de l’information
ACTUALITÉS CLINIQUES
Immunothérapie sublinguale :
une solution efficace pour
les allergies respiratoires
29
ACTUALITÉS CLINIQUES
Nouveau traitement
contre la sclérose en plaques
disponible au Canada
30
FINANCES
Swaps, contrats à terme
et autres produits dérivés
COÛT DES MÉDICAMENTS
ET FINANCES PUBLIQUES
pouvoir
Idu
NLeTprescripteur
ER-
P R OF E S S
IONAL
C ON T E N T
« Exploiter les mégadonnées ne consiste
pas seulement
un projet technoJOHANNEen
BROSSEAU
LE DR YVES ROBERT
principaleun leadership Secrétaire du Collège
logique,Conseillère
mais demande
Mercer de gestion et des médecins du Québec
effectif, unechez
stratégie
une gouvernance. »
18
DOCTORS
– PRE YEONA JANG
PH
AR
MA
CIS
TS
S
RE PECI
PO AL
RT
S
23
« Les leaders devront avoir une vision
LE DRdomaines
JACQUES LEdans
LORIER
claire des
lesquels
Professeur
titulaire,
les données
peuvent
apporter une
médecine
valeurdépartements
ajoutée, dedefaçon
à poser
et de pharmacologie,
les bonnes
questions. » UdeM
– DRE RUTH VANDER STELT
24
14
NUTRITION
Néophobie alimentaire
chez l’enfant
28
Envoi de publications canadiennes – ISSN 0229-9429 Convention de la poste-publication Nº 40070230
1200, avenue McGill College, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 4G7
BOOK_PS_2015.indd 1
ICAL
CLIN ATES
UPD
VI-0045-FCBootlug-8E
Docket:
Client:
Type Safety:
Bleed:
Colour(s):
NOTE:
Build #: E2
NOVIX0045
Production Artist(s):
NovoNordisk/Victoza
Art Director:
Medical Writer:
-
Trim Area:
6” x 1.5”
Prod. Manager:
Account Manager:
4C
Studio Manager:
Assoc. Creative Dir:
Client:
2014-09-25 14:53
Date: Apr 17, 2012
BD
MH
SB _____________
_____________
TL _____________
MP_____________
GB_____________
_____________
_________________
A New Era
For Quebec
Healthcare Group
2015
HACKING HEALTH MONTRÉAL 2014
Le milieu techno
cherche des débouchés
dans le secteur de la santé
LA TECHNO MÉDICALE
18
PRESCRIRE MOINS,
PRESCRIRE MIEUX
L’heure juste sur
l’hormonothérapie
œstrogénique en
monothérapie
MÉDECINES ALTERNATIVES
ET COMPLÉMENTAIRES
D’une application à l’autre
12
SUR PROFESSIONSANTÉ.CA
Découvrez votre nouveau lien
vers le savoir
La révolution de la pleine
conscience
47
8
NEW
17
Every month, starting January 2015, our audience will be mailed Profession Santé,
the inter-professional publication for pharmacists and physicians.
DROIT ET PRATIQUE
Protection du secret
professionnel et technologies
de l’information
ACTUALITÉS CLINIQUES
29
ACTUALITÉS CLINIQUES
Nouveau traitement
contre la sclérose en plaques
disponible au Canada
30
FINANCES
Swaps, contrats à terme
et autres produits dérivés
COÛT DES MÉDICAMENTS
ET FINANCES PUBLIQUES
pouvoir
Idu
NLeTprescripteur
ER-
P R OF E S S
I ON A L
C ON T E N T
« Exploiter les mégadonnées ne consiste
JOHANNEen
BROSSEAU
LE DR YVES ROBERT
pas seulement
un projet technoprincipaleun leadership Secrétaire du Collège
logique,Conseillère
mais demande
Mercer de gestion et des médecins du Québec
effectif, unechez
stratégie
une gouvernance. »
18
PHYSICIANS
– PRE YEONA JANG
PH
AR
MA
CIS
TS
S
RE PECI
PO AL
RT
S
23
Immunothérapie sublinguale :
une solution efficace pour
les allergies respiratoires
« Les leaders devront avoir une vision
LE DRdomaines
JACQUES LEdans
LORIER
claire des
lesquels
Professeur
titulaire,
les données
peuvent
apporter une
médecine
valeurdépartements
ajoutée, dedefaçon
à poser
et de pharmacologie,
les bonnes
questions. » UdeM
– DRE RUTH VANDER STELT
24
14
NUTRITION
Néophobie alimentaire
chez l’enfant
28
Envoi de publications canadiennes – ISSN 0229-9429 Convention de la poste-publication Nº 40070230
1200, avenue McGill College, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 4G7
BOOK_PS_2015.indd 1
ICAL S
N
I
L
C ATE
UPD
VI-0045-FCBootlug-8E
Docket:
Client:
Type Safety:
Bleed:
Colour(s):
NOTE:
Build #: E2
NOVIX0045
Production Artist(s):
NovoNordisk/Victoza
Art Director:
-
Trim Area:
6” x 1.5”
4C
2014-09-25 14:53
Date: Apr 17, 2012
BD
MH
SB _____________
Medical Writer:
_____________
Prod. Manager:
TL _____________
Account Manager:
MP_____________
Studio Manager:
GB_____________
Assoc. Creative Dir:
Client:
More than ever
adapted to their needs!
_____________
_________________
‘’I am delighted to know that I will be reading in Profession Santé newspaper the
opinions and articles from other healthcare professionals such as community
pharmacists who I consider close colleagues. In this era of almost instant medical
knowledge advancement, physicians
benefit tremendously in working closely
with other healthcare professionals.”
Dr. Geneviève Dechêne, Physician, Verdun
Why such a publication? Because we are listening to our readers’ needs!
Recent provincial legislation has transformed the health sector, encouraging health
professionals to work together as teams and share information about their patients.
Pharmacists and physicians are ready for a publication that will tackle the variety of issues
that are common to the two professions−and there are plenty of them!
The magazine Profession Santé will reflect the thoughts of pharmacists and physicians regarding
the current health system by presenting opinion pieces written by pharmacists and physicians,
reports and features on subjects that affect pharmacists and physicians at both clinical and
professional levels, as well as columns that are “tailor made” for this readership. Our objective
is to keep our readers thoroughly informed, catch their interest and generate reactions!
Mission
To simultaneously and collaboratively reach Quebec physicians and pharmacists with
relevant, compelling content for both audiences
Frequency
Content
12× / year
› Political and social issues
› Clinical updates
› Special reports
› CHE / MedActuel
›Technology
›Ethics
Format
Tabloid
Distribution
23,000
›Opinions
›Law
›Psychology
› Alternative medicine
›Nutrition
› Travel & leisure
2/13
One Print Publication
2015
Issue
Space + Material Close
Shipping Date
January
December 12, 2014
January 19, 2015
February
January 16, 2015
February 17, 2015
March
February 12, 2015
March 16, 2015
April
March 6, 2015
April 6, 2015
May
April 10, 2015
May 11, 2015
June
May 22, 2015
June 22, 2015
July
June 12, 2015
July 13, 2015
August
July 17, 2015
August 17, 2015
September
August 14, 2015
September 14, 2015
October
September 11, 2015
October 13, 2015
November
October 23, 2015
November 23, 2015
December
November 6, 2015
December 7, 2015
“I sincerely believe that the proposed cure is the good one. When we get to the end of a cycle,
either we change direction or we die. We have talked for a long time already about the importance
of complementarity and multidisciplinary work in providing care to the population,
this pairing of doctors’ and pharmacists’ interests can only be beneficial.”
Pierre-Charles Gosselin, M.D., Quebec City
3/13
Publication Calendar
2015
TABLOID (GROSS)
1
3 6 10152024283236
40 +
Tab. double page spread$21,780 $21,059$20,360$19,679 19,017 $18,187$17,389$16,623$15,841$14,937$14,085
Tab. page + 2/5 tab. vert. $15,777 $15,254$14,747$14,255$13,775$13,174$12,597$12,041$11,475$10,821$10,202
Tab. page + 1/5 tab. vert.$14,140 $13,672$13,336$12,891$12,457$11,969$11,444$10,939$10,473$9,923 $9,357
Full tab.
$12,503 $12,089$11,925$11,527$11,138$10,763$10,291 $9,837 $9,472 $9,026 $8,511
1/2 tab. hor.
$8,286 $8,053$7,824$7,602$7,384$7,134$6,892$6,656$6,408$6,171$5,941
2/5 tab. vert.
$6,876 $6,648$6,428$6,212$6,004$5,741$5,490$5,248$5,002$4,715$4,446
1/4 tab. hor.
$5,627 $5,440$5,259$5,083$4,766$4,557$4,357$4,122$3,887$3,665$3,638
MAGAZINE (GROSS)
Mag. double page spread$14,723 $14,309$13,904$13,507$13,119$12,676$12,245$11,827$11,387$10,964$10,555
Mag. page + 1/2 mag. vert. $11,504$11,181$10,864
$10,554$10,252$9,905$9,568$9,241$8,874$8,567$8,226
Mag. page
$8,286 $8,053$7,824$7,602$7,384$7,134$6,892$6,656$6,408$6,171$5,941
1/2 mag. hor.
$5,801 $5,637$5,478$5,321$5,169$4,994$4,824$4,659$4,486$4,319$4,159
1/4 mag. vert.
$2,486 $2,416$2,347$2,281$2,215$2,140$2,068$1,997$1,908$1,851$1,769
Rates include 4 color process. For black and white rates, extract $1,275. Ask your account manager for fair balance rates.
Premium Positions
OBC Tabloid: + 25%
IFC Tabloid:
+ 20%
First RH Tabloid: + 10%
IBC Tabloid:
+ 15%
Front cover tip-on
(supplied)
Polybag outserts
(supplied)
Trim size: 10.625” width × 5.5” depth
Total audience rate: $18,950 gross
Total audience, geographical
or physician specialty targeting
available. Ask for rates.
All other
requested positions:
+ 5%
4/13
Ad Rates
2015
A
BLEED
B1
BLEED
B2
C1
BLEED
C2
D
BLEED
E
F
G
H
I1
J
I2
L
K
TABLOID
Ad size
Width*
Depth*
A Tab. double page spread
21.625
16.625
B1 B2 Tab. page + 2/5 tab. vert.
10.8125 4.75 C1 C2 Full tab. + 1/5 tab. vert.
D MAGAZINE
Ad size
Width*
Depth*
H Mag. double page spread
15.75 10.75
16.625
16.625
I1 I2 Mag. page + 1/2 mag. vert.
7.875 4.3125 10.75
10.75
10.8125 2.5 16.625
16.625
J
Mag. page 7.875 10.75
K 1/2 mag. horizontal 7.875 5
Full tab.
10.8125 16.625
L 1/4 mag. vertical
3.875
5.375
E 2/5 tab. vert.
4.75 16.625
F
1/2 tab. hor.
10 8
G
1/4 tab. hor. 10 4
5/13
Ad Sizes
2015
*Standard unit size in inches
For full page advertisers
› Allow 0.125” bleed on all four sides of full
page ad (if applicable)
› Single page ad size including bleed measures
11.0625” W × 16.875” D
› Double page ad size including bleed
measures 21.875” W × 16.875” D
Type safety
All type matter of illustration material not
intended to bleed to be kept 0.25” from
publication trim. Double page spreads hold
0.25” from gutter on each page. Publisher is
NOT responsible for line-up of type or images
running through the gutter on spreads or
single page to adjacent insert. Running type or
image through the gutter is STRONGLY
discouraged.
Method of printing
Offset
Method of binding
Saddle stitch / binds to the head
Digital file advertising
specifications
PDF/X-1a or a generic PDF created to
Rogers Publishing specifications sent online
using Magazines Canada AdDirect at
https://addirect.sendmyad.com
Check www.magazinescanada.ca/
advertising/production/tools or contact
the Production Manager for details.
Rogers Publishing does not accept
responsibility for material content, or
colour-trapping.
Storing of the physical
material
The publisher reserves the right to destroy all
physical material supplied if not requested
within 3 months from the last time of use.
Supplied inserts
› Inserting charge: $3,000
(non-commissionable)
› Single leaf inserts – minimum paper, weight
is 50lb. and maximum is 9 pt. (text) (between
forms)
› Multiple page inserts – minimum paper
weight is 50lb. and maximum weight is 9 pt.
› Contact the Production Manager for insert
specifications and shipping instructions.
Slit-runs
› One split-run ad maximum permitted per
issue. Ask for details and rates.
Gatefold / Regional /
Speciality Advertising /
Polybagging / Printing
Contact your Account Manager for information on
these and other special requirements
Environmental policy
For details on the Rogers Publishing
environmental policy, please visit
www.rogerspublishing.ca/about _us/
environmental_policy.shtml
Commissions
› Agency commission: 15% of gross billing
allowed on space, colour and premium
position charges to recognized agencies only.
› Prices are subject to additional sales tax
where applicable.
› Accounts payable at office of publication in
Canadian funds or equivalent funds at the
rate of exchange prevailing at time of
payment.
Contract and copy
regulations
› Rates subject to change without notice.
› Advertisers and agencies assume liability for
all content (text, representation, and
illustrations) or advertisements printed, and
also assume responsibility for any claims
arising there from against the publisher.
› Preferred positions, contracted for 12 months,
non-cancellable (subject to penalty
if cancelled)
› Front cover tip-on subject to penalty
if cancelled
General
› Advertiser and agency agree that Profession
Santé shall be under no liability for its failure
for any cause to insert any advertisement.
› All digital material will be destroyed one year
after last use.
› Publisher is entitled to payment as herein
provided, upon having completed the
printing of advertising and having taken
reasonable steps to see the publication
will be distributed.
› Advertisements resembling editorial format
will carry the word “Advertisement” in at least
10 pt. type at the top of the page
6/13
Mechanical Specifications
2015
Québec Pharmacie
is more accessible than ever!
With its 61 years of history, your continuing education publication continues
to innovate and move into the digital era! Québec Pharmacie will now be available
exclusively in tablet version (iPad and Android).
More accessible than ever, Québec Pharmacie is reaching out to a broader audience,
including pharmacists outside Quebec and other health professionals.
With the tablet version, you can enjoy an enriched and dynamic reading experience
that makes your ongoing learning easier and more enjoyable. Responding to
continuing education questions will now be even simpler since you can access
eCortex from your tablet.
Frequency
6× / year + 2 special editions*
Available on
iPad, Androïd
*Dates to be confirmed.
“Québec Pharmacie is probably one of the most important tools in a pharmacist toolbox.
A tablet version will make it even more accessible ... and I won’t lose it anymore!“
Jean-François Guévin, Pharmacist, Montreal
7/13
Goes The Tablet Way
2015
Issue*
Space + Material Close
Distribution Date
February / March
February 10, 2015
February 24, 2015
April / May
April 14, 2015
April 28, 2015
June / July
June 16, 2015
June 30, 2015
August / September
August 4, 2015
August 18, 2015
October / November
October 6, 2015
October 20, 2015
December / January
December 8, 2015
December 22, 2015
*Possibility of 2 special editions. Dates still to be determined. Ask your Account Manager for more details.
AD RATES (GROSS)
Unit
Minimum 6 ×
Rich Media
$3,500
$2,800
Rates available on request
”I think that the digital approach is a genuine source of motivation
and an enjoyable one in maintaining our knowledge.“
Céline Léveillé-Imbeault, Pharmacist, Laval
8/13
Publication Calendar & Rates
2015
The basics
› All apps operate on Adobe Digital
Publishing Suite (DPS), viewer version 27
› Full-page tablet ad size is 768px by
1024px, without any interactive
elements within 40px top and bottom
› Only portrait orientation is supported
› For multiple-page ads, vertical or
horiz­ontal, ordering is possible. Please
include preference, in the delivery
package as plain text instructions
(as a TXT file)
› Optimal Image and Asset Settings
› Images: PDF or PNG with resolution
no lower than 108ppi
› Text: PDF with interactive states as
vector, minimum recommended
point size is 12pt
› Video: MP4 format with .h264
encoding, 8-10MB per minute
of video
Orientations
2-page print spread
can convert to...
2 pages vertical
scrolling or...
2 pages locked
to horizontal swipe
Graphics and Text
› For ads with dynamic / interactive elements,
material must be provided as a full InDesign
package (all fonts / links included), and
compatible with Adobe InDesign 6.0
› Multi-state objects (ex: image galleries,
hotspots) and embedded video / audio clips
may be included (see https://digital
publishing.acrobat.com/welcome.html for
info)
› If these elements are not built into the layout
using DPS tools, please include all necessary
resources in the delivery package with plain
text instructions (as a TXT file)
› PDFs may be provided only for fully static ads
› All graphics should be left as vector and not
rasterized, wherever possible; assets may be
left at printready resolution and in their
respective colour settings
› Please consider text legibility on tablet; body
text should be larger than print (9pt in print
should translate to approx. 15-20pt on tablet,
depending on font)
› Please refer to Optimal Image and Asset
Settings
URLs, Analytics
› URLs / links to web may be embedded in the
Multi-page print insert can convert to multi-pages vertical scrolling
or multi-pages locked to horizontal swipe
layout using DPS tools (see DPS tools site
http://helpx.adobe.com/digitalpublishingsuite/help/installing-digitalpublishing-tools.
html for info)
› If URLs / links are not embedded using DPS
tools, please include full URLs and
embedding / placement instructions in the
delivery package in plain text (as a TXT file)
› Third-party tracking / tracking pixels is not
supported at this time
HTML ads
› HTML-coded ads may also be provided, up to
full-page size
› Please conform to latest iOS standards
› If an HTML environment negates the user’s
ability to navigate away from the page or access
the navigation bar, then alternative navigation
must be incorporated in the page layout (via a
40px space at the bottom of the page)
› Please include a static full-page image of any
HTML ad to be used as a thumbnail in issue
navigation
› An HTML ad should also be delivered as a full
InDesign package, with the HTML content
placed in the layout using DPS tools (see
adobe.com/ca/products/digitalpublishingsuite-pro.html for info)
› If the HTML content cannot be placed in a
layout, please include all HTML files and
resources, as well as an InDesign layout sized
to full-page with the required static full-page
image, in the delivery package
› Please note that HTML ads are only available
on iOS devices
Asset Delivery
› Tablet material deadlines match material
close / deadline for the corresponding print
issue
› All assets should be submitted as a ZIP file via
AdDirect: https://addirect.sendmyad.com
› Additional instructions
should be included
in the delivery
package as a TXT file,
Red zone is
but may also be
reserved for folio
emailed to:
navigation and
frederick.parenteau
will overide
@rci.rogers.com
any interactive
elements: 40px top
and bottom
9/13
Mechanical Specifications – Tablet
2015
Keeping a pulse
on the news that matters
The brands that our readers cherish have not disappeared. On the contrary, pharmacists and
physicians will have all the professionnal sector news that they depend thanks to L’actualité
médicale and L’actualité pharmaceutique newsletters that will link to the ProfessionSanté.ca
portal that physicians and pharmacist know so well, and which a great number have adopted.
In these newsletters they will find news, bloggers and the L’actualité médicale and L’actualité
pharmaceutique contributors they count on. With the L’actualité médicale and L’actualité
pharmaceutique newsletters, physicians and pharmacists will get the latest in medical and
pharmaceutical even more often than before!
Frequency
L’actualité médicale: 5× / week
L’actualité pharmaceutique: 3× / week
RATES (GROSS) & AD SIZES
Profession
“Receiving my L’actualité
médicale newsletter every
morning on my phone is a
perfect way to start my busy
day as a physician.”
Dr. Isabelle Samson, Quebec City
Leaderboard
Big box
Bulletin
Physician
$475
$535
$720
Pharmacist
$390
$450
$630
728w × 90h pixels
300w × 250h pixels
40 kb
40 kb
50-75 words + logo
10/13
The “Actualités” Online
2015
Rx
PUBLICITÉ JUIN 2012
SERVICE CONSEIL
Quel a été le profil de tolérabilité de
GELNIQUEMC ?
GELNIQUEMC a démontré un excellent profil de
tolérabilité.
Une très faible incidence d’effets secondaires
anticholinergiques
s !DÏMONTRÏUNETRÒSFAIBLEINCIDENCEDE
BOUCHESÒCHE1
s !DÏMONTRÏUNETRÒSFAIBLEINCIDENCEDE
constipation1
s !UCUNEFFETINDÏSIRABLEGRAVELIÏAUTRAITEMENT
n’a été rapporté1
Effets indésirables anticholinergiques (* 1 %
pour GELNIQUEMC) liés au traitement durant
l’étude à double insu1,2‡
Quelle est la posologie de GELNIQUEMC ?
GELNIQUEMC est fourni sous forme de sachets
pratiques à dose unitaire de 1 g.
Le contenu d’un sachet de GELNIQUEMC—1 g de gel
DOSÏÌMGDECHLORUREDOXYBUTYNINE
DOITÐTRE
appliqué une fois par jour1.
GELNIQUEMCESTFOURNIENCARTONSDESACHETS
Comment doit-on appliquer GELNIQUEMC ?
GELNIQUEMCDOITÐTREAPPLIQUÏUNEFOISPARJOURSUR
LAPEAUSÒCHEETNONLÏSÏEDUHAUTDESBRASOUDES
épaules, de l’abdomen ou des cuisses1. GELNIQUEMC
est un gel clair et incolore qui ne laisse aucun résidu.
NOUVEAU GELNIQUEMC : Le premier
et seul gel transdermique pour le
traitement de la vessie hyperactive*.
Qu’est-ce que GELNIQUEMC ?
Pr
GELNIQUEMC (gel de chlorure d’oxybutynine à
10 %) est un antispasmodique et anticholinergique
indiqué pour1 :
s LETRAITEMENTDELAVESSIEHYPERACTIVEACCOMPA
gnée de symptômes d’incontinence urinaire par
impériosité, de miction impérieuse et de mictions
fréquentes.
Quel est le mode d’action de GELNIQUEMC ?
L’oxybutynine agit en tant qu’antagoniste compétitif
de l’acétylcholine des récepteurs muscariniques
postganglionnaires, ce qui entraîne le relâchement
DUMUSCLELISSEDELAVESSIE$ESÏTUDESDECYSTOMÏ
TRIEONTMONTRÏQUECHEZLESPERSONNESQUISOUF
frent d’affections caractérisées par des contractions
INVOLONTAIRESDUDÏTRUSORLOXYBUTYNINEACCROÔTLA
CAPACITÏMAXIMALEURINAIREDELAVESSIEETAUGMENTE
LEVOLUMEPRODUITPARLAPREMIÒRECONTRACTIONDU
détrusor. L’oxybutynine diminue ainsi la miction
impérieuse et la fréquence des épisodes à la fois
DINCONTINENCEETDEMICTIONVOLONTAIRE1.
Quelle efficacité a démontrée GELNIQUEMC
dans le traitement de la vessie hyperactive ?
GELNIQUEMC a significativement réduit les épisodes d’incontinence par rapport au placebo1,2‡
!PRÒSSEMAINES'%,.)15%MC :
s ARÏDUITLENOMBREMOYENDÏPISODESQUOTIDIENS
DINCONTINENCEPVSPLACEBO
s ARÏDUITLAFRÏQUENCEMOYENNEDESMICTIONS
QUOTIDIENNESPVSPLACEBO
s AAUGMENTÏLEVOLUMEMOYENDURINEPAR
MICTIONPVSPLACEBO
GELNIQUEMC a significativement réduit les épisodes d’incontinence par rapport au placebo
GELNIQUEMC a eu un effet bénéfique significatif
sur les domaines de la qualité de vie suivants :
s DÏPLACEMENTS
s ACTIVITÏPHYSIQUE
s VIESOCIALE
s BIENÐTREÏMOTIONNEL
tel que mesuré à l’aide des questionnaires
IIQ et KHQ1§
Variation moyenne par rapport à leur valeur
initiale du score total au questionnaire d’évaluation de l’impact de l’incontinence (IIQ) et
des scores aux sous-échelles d’évaluation à
la semaine 12 (selon le report en aval de la
dernière observation/LOCF)
s !DÏMONTRÏUNEFAIBLEINCIDENCEDECÏPHALÏES
(GELNIQUEMCPLACEBOP.
Une très faible incidence de réactions cutanées :
Réactions cutanées liées au traitement (* 1 %
avec GELNIQUEMC) dans l’étude à double insu1,2‡
Zones d’application de GELNIQUEMC
s 4AUXDOBSERVANCETHÏRAPEUTIQUEÏLEVÏ
GELNIQUEMCVSPLACEBO
s ,EFAIBLETAUXDABANDONENRAISONDEFFETSINDÏ
SIRABLESLIÏSAUTRAITEMENTÏTAITLEMÐMEQUEPOUR
le placebo (1,8 %, 1,8 %)
Y a-t-il des interactions médicamenteuses
avec GELNIQUEMC ?
,ESPATIENTSDOIVENTÐTREPRÏVENUSQUELALCOOLPEUT
accentuer la somnolence causée par des agents
anticholinergiques comme l’oxybutynine1.
,ESANTICHOLINERGIQUESPEUVENTMODIlERLABSORP
tion de certains médicaments administrés de façon
concomitante du fait de leurs effets sur la motilité
GASTROINTESTINALE1.
L’emploi concomitant du chlorure d’oxybutynine
et d’autres anticholinergiques peut augmenter
LAFRÏQUENCEOULINTENSITÏDESEFFETSPHARMACO
logiques des anticholinergiques tels que la
SÏCHERESSEBUCCALELACONSTIPATIONLAVISIONmOUE
et autres1.
Quel est le profil pharmacocinétique
de GELNIQUEMC ?
s %STABSORBÏDIRECTEMENTÌTRAVERSLAPEAUPOUR
atteindre la circulation sanguine1†.
s ³VITELEMÏTABOLISMEDEPREMIERPASSAGEGASTRO
intestinal et hépatique1†.
s 2ÏDUITLAFORMATIONDUMÏTABOLITE.DÏSÏTHY
LOXYBUTYNINE.$%/1*.
s !PRÒSLADMINISTRATIONDELADERNIÒREDOSEDE
GELNIQUEMC à l’état d’équilibre, l’oxybutynine et
LA.DÏSÏTHYLOXYBUTYNINE$%/MÏTABOLITEACTIF
ont présenté une élimination biphasique où la
concentration plasmatique a commencé à baisser
HEURESAPRÒSLADMINISTRATION1.
s !DÏMONTRÏQUILPRODUITDESCONCENTRATIONS
plasmatiques stables1†.
Produit des concentrations plasmatiques
moyennes stables sur 24 heures lorsqu’il
est appliqué sur l’abdomen, les bras ou les
épaules, ou les cuisses (n=39, hommes et
femmes en bonne santé)1*.
Rappels importants concernant l’application1
s /NDOITCHANGERDEPOINTDAPPLICATIONCHAQUE
JOURAlNQUELEGELNESOITPASAPPLIQUÏAUMÐME
endroit plusieurs jours de suite.
s '%,.)15%MCNEDOITPASÐTREAPPLIQUÏSURUNE
peau fraîchement rasée ou sur des régions
cutanées eczémateuses, séborrhéiques ou
psoriasiques.
s )LFAUTÏVITERDEPRENDREUNBAINDENAGERDESE
doucher et de faire de l’exercice dans l’heure qui
suit l’application. Une douche prise au bout d’une
heure n’a aucun effet sur l’exposition systémique
globale à l’oxybutynine.
s 5NÏCRANSOLAIREÌBASENONHUILEUSEPEUTÐTRE
APPLIQUÏENCONCOMITANCEMINUTESAVANTOU
APRÒSUNEAPPLICATIONDE'%,.)15%MC.
s #OMMELEGELCONTIENTDELALCOOLILFAUTÏVITERDE
FUMERETDELEXPOSERÌUNEmAMMENUE
Que se passe-t-il si un patient oublie
une dose ?
Un traitement quotidien par GELNIQUEMCESTRECOM
MANDÏPOURENTRETENIRUNECONCENTRATIONSAN
guine thérapeutique d’oxybutynine. En cas d’oubli
occasionnel du traitement quotidien, le patient
doit reprendre le traitement à la dose quotidienne
recommandée d’un sachet le lendemain1.
Quels conseils les médecins peuvent-ils
donner aux personnes qui utilisent
GELNIQUEMC ?
Expliquer pourquoi on utilise GELNIQUEMC :
GELNIQUEMC s’utilise pour soulager les symptômes
DEVESSIEHYPERACTIVEQUISEMANIFESTENTNOTAM
ment par un besoin fréquent et impérieux d’uriner,
accompagné ou non de pertes d’urine1.
Expliquer quel est le mode d’action de
GELNIQUEMC :
GELNIQUEMC agit sur des points particuliers des nerfs de
LAVESSIECEQUIENTRAÔNEUNRELÊCHEMENTDESMUS
CLESDELAVESSIEQUICESSENTALORSDESECONTRACTER
,AVESSIEAINSIRELÊCHÏEPEUTCONTENIRDAVANTAGE
d’urine, ce qui permet d’attendre plus longtemps
AVANTDAVOIRBESOINDURINER)LSEPEUTQUONNAIT
PLUSBESOINDURINERAUSSISOUVENTOUAVECUNEAUSSI
GRANDEURGENCEETQUONÏVACUEDONCLURINEEN
quantité plus importante lorsqu’on urine1.
Rappeler quelle est la façon correcte
d’appliquer GELNIQUEMC1 :
s '%,.)15%MCNEDOITÐTREAPPLIQUÏQUESURLA
peau.
s ,ESZONESDAPPLICATIONSONTLABDOMENLE
HAUTDESBRASOULESÏPAULESETLESCUISSESIL
faut changer de zone d’application à chaque
administration.
s '%,.)15%MCNEDOITPASÐTREAPPLIQUÏSURUNE
peau fraîchement rasée, ni sur des endroits de la
peau qui présentent des rougeurs, ni sur d’autres
parties du corps où l’application du produit n’est
PASAPPROUVÏE
s .EPASAPPLIQUER'%,.)15%MC sur les endroits
de la peau qui ont été traités par des huiles, des
lotions ou des poudres, car cela est susceptible
de modifier la quantité d’oxybutynine absorbée à
TRAVERSLAPEAU
s '%,.)15%MCPEUTÐTREUTILISÏAVECUNÏCRAN
solaire à base non huileuse, mais ce dernier doit
ÐTREAPPLIQUÏMINUTESAVANTOUAPRÒSUNE
application de GELNIQUEMC.
s /NDOITÏVITERDIMMERGERLAZONEDAPPLICATION
dans l’eau—prendre un bain, nager, se
doucher, faire de l’exercice—dans l’heure qui suit
l’application.
s ,AZONEDAPPLICATIONPEUTÐTRERECOUVERTEDUN
VÐTEMENTDÒSQUELEGELESTSEC
Mises en garde et précautions
GELNIQUEMCESTCONTREINDIQUÏCHEZLESPATIENTS
qui souffrent de rétention urinaire ou gastrique,
de myasthénie ou d’un glaucome à angle fermé
non contrôlé, ainsi que chez les patients à risque
POURCESAFFECTIONS)LESTÏGALEMENTCONTREINDIQUÏ
chez les patients qui présentent des réactions
DHYPERSENSIBILITÏGRAVESCONNUESÌ'%,.)15%MC,
à l’oxybutynine ou à l’un des ingrédients de
GELNIQUEMC1.
L’effet de GELNIQUEMC chez les patients atteints
d’insuffisance hépatique ou rénale n’a pas été testé1.
5NDÒMEDE1UINCKEAYANTNÏCESSITÏUNEHOS
pitalisation et un traitement médical d’urgence a été
OBSERVÏAPRÒSLADMINISTRATIONDELAPREMIÒREDOSE
DOXYBUTYNINEPARVOIEORALEOUDESDOSESSUIVANTES
%NCASDDÒMEDE1UINCKELADMINISTRATIONDES
PRODUITSÌBASEDOXYBUTYNINEDEVRAÐTREINTERROM
pue et un traitement adapté rapidement instauré1.
GELNIQUEMCDOITÐTREADMINISTRÏAVECPRÏCAUTION
AUXPERSONNESQUISOUFFRENTDETROUBLESGASTRO
intestinaux obstructifs du fait du risque de rétention
gastrique1.
Comme d’autres anticholinergiques, GELNIQUEMC
ESTSUSCEPTIBLEDEDIMINUERLAMOTILITÏGASTRO
INTESTINALEETDOITÐTREUTILISÏAVECPRUDENCEEN
cas d’affections telles que la colite ulcéreuse ou
l’atonie intestinale. GELNIQUEMCDOITÐTREADMI
NISTRÏAVECPRÏCAUTIONAUXPATIENTSQUISOUFFRENTDE
REmUXGASTROSOPHAGIENOUÌCEUXQUIPRENNENT
en concomitance d’autres médicaments (tels que
les bisphosphonates) susceptibles de causer ou
d’accentuer une œsophagite1.
GELNIQUEMCDOITÐTREADMINISTRÏAVECPRÏCAUTION
AUXPATIENTSPRÏSENTANTUNEOBSTRUCTIONCLINIQUE
MENTSIGNIlCATIVEDESVOIESURINAIRESENRAISONDU
risque de rétention urinaire1.
L’innocuité et l’efficacité de GELNIQUEMC chez
les patients pédiatriques ()18 ans) n’ont pas été
établies1.
Veuillez consulter la monographie du produit
pour des renseignements complets sur les mises en
garde, les précautions, les effets indésirables,
la posologie et la sélection des patients.
,IMPORTANCECLINIQUECOMPARATIVENAPASÏTÏÏTABLIE
† L’importance clinique n’a pas été établie.
p $ONNÏESPROVENANTDUNEÏTUDEDESEMAINESRANDOMISÏE
ÌDOUBLEINSUCONTRÙLÏEPARPLACEBOENGROUPESPARALLÒLES
RÏALISÏEAUPRÒSDEPATIENTSDEANSOUPLUSQUI
souffraient d’incontinence urinaire par impériosité.
e1UESTIONNAIREÏVALUANTLIMPACTDELINCONTINENCEET
questionnaire de King sur l’état de santé.
Ce Q&R est publié par Les Éditions Rogers Limitée, 1200, avenue McGill College, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 4G7. Tél. : 514 843-2569,
Téléc. : 514 843-2183. Ce Q&R ne peut être reproduit, en tout ou en partie, sans l’autorisation écrite de l’éditeur. © 2012
CONSEILS POUR LA PRISE EN
CHARGE D’UNE INFESTATION
DE POUX
Le point De vue
Du généraListe
Alan Kaplan MD, ccFp(eM), FcFp
président
Family physician airways group
of canada
richmond hill (ontario)
soMMaire
Contexte.................... 2
Bienfaits et
utilisation................... 2
Résultats des études
cliniques..................... 2
Le point de vue du
généraliste.................. 3
Étude de cas................ 4
Action cliniqueMC est un reportage commandité régulièrement publié qui a
pour objectif d’apporter aux médecins
canadiens les opinions cliniques et les
pratiques thérapeutiques les plus récentes.
Avant de prescrire tout médicament mentionné, veuillez vous référer à la monographie de produit appropriée. L’information
et les opinions contenues dans cet article
reflètent les opinions et les expériences
des auteurs et pas nécessairement
celles du commanditaire.
Le rôLe du traitement
par Les incrétines
Le diAbète de type 2 est un troubLe métAboLique qui résuLte d’une déficience de
la capacité de l’organisme à utiliser efficacement l’insuline. Au fil du temps, ce dérèglement biochimique
entraîne une incapacité progressive des cellules bêta à faire face à la demande d’insuline, ce qui se traduit par
le déclin de la maîtrise de la glycémie. On dispose d’un certain nombre de médicaments pour traiter cette
maladie – dont la metformine, les sulfonylurées, les glinides, les thiazolidinediones (TZD), les inhibiteurs
de l’alphaglucosidase et l’insuline – et, depuis peu, d’un groupe de médicaments connus sous le nom de
traitements basés sur les incrétines ou d’agents incrétines.
Les agents incrétines constituent un progrès important dans le traitement du diabète dans la mesure où
ils atténuent – et, dans certains cas, inversent – deux des principaux défis associés au traitement du diabète :
la prise de poids et l’hypoglycémie. Grâce à ces bienfaits, ces médicaments ont pris une place de plus en
plus importante dans la pratique clinique et ils sont désormais appuyés par la plupart des lignes directrices
pour le traitement du diabète de type 2, y compris par les Lignes directrices de pratique clinique 2008 de
l’Association canadienne du diabète (ACD)1.
Ce numéro d’Action clinique explique les mécanismes qui sous-tendent les traitements basés sur les
incrétines, les différences entre les deux sous-classes que l’on trouve dans ce groupe de médicaments et
à quels patients ces agents sont susceptibles d’être le plus bénéfiques.
PuBlicAtion rendue PoSSiBle grâce à une SuBvention de novo nordiSK cAnAdA
Gelnique_F_Tabloid.indd 1
Avant le traitement avec NYDA® 1 :
• À l’aide d’un peigne, inspectez les cheveux
de tous les membres de la famille et
des proches.
• Traitez tous ceux qui ont des poux le même
jour afin d’éviter toute nouvelle infestation.
• On peut utiliser un peigne normal avant
le traitement afin de démêler les cheveux.
Ce peigne doit être lavé avec soin
après usage.
Autres recommandations tirées de diverses
lignes directrices canadiennes1 :
• La plupart des objets de la maison qui ont
été en contact avec la personne infestée—
qui pourraient héberger des poux et des
lentes—doivent être soigneusement examinés
et adéquatement traités.
• Les vêtements portés au cours des 48 heures
précédant le traitement, les chapeaux, les
serviettes de toilette ainsi que les draps et
les taies d’oreiller doivent être lavés à l’eau
chaude ou nettoyés à sec et mis à sécher à
l’air chaud pendant 20 minutes ou enfermés
dans un sac en plastique pendant deux
semaines, puis lavés normalement.
• Les articles qui ne peuvent pas être lavés
ou nettoyés à sec, comme les matelas, les
meubles rembourrés ou les sièges d’auto
doivent être soigneusement passés à
l’aspirateur.
• Les peignes, les brosses et autres articles de
soins des cheveux peuvent être désinfectés
en les plongeant dans de l’eau chaude
(à plus de 54 °C ou 130 °F) pendant
5 à 10 minutes.
• Il est conseillé de traiter tous les membres
d’une même famille en même temps.
• Tous les membres de la famille devraient
éviter d’échanger des objets personnels
(peignes, brosses, accessoires de coiffure,
chapeaux, serviettes de toilette, vêtements,
etc.), que ce soit entre eux ou avec des amis.
• N’utiliser ni médicaments topiques pour le
cuir chevelu ni produits pour le soin des
cheveux pendant le traitement avec NYDA®.
Le tour D’horizon
Du spéciaListe
Harpreet S. Bajaj, MD, Mph,
ecnu, DabiM
endocrinologue associé
LMc endocrinology centre
brampton (ontario)
Références:
Veuillez consulter le résumé des
renseignements posologiques en page
SUR L’UN DES QUATRE
EXPOSÉS TENUS À
EDMONTON, TORONTO,
MONTRÉAL ET MONCTON.
NYDA®: Un traitement topique pour les cheveux en cas d’infestation par les poux ((pediculosis humanus capitis)1.
Que réserve l’avenir ?... 4
GELNIQUE est une marque de commerce de Watson
Pharmaceuticals, Inc. Watson Pharma Company,
-ISSISSAUGA/NTARIO
ONZIÈME SYMPOSIUM ANNUEL SUR LA NUTRITION ET LA SANTÉ
CE COMPTE RENDU PORTE
NYDA® ET DES POUX DE TÊTE
coLLaborateurs
Les incrétines dans la
pratique clinique.......... 4
1. Monographie de produit de Gelnique, avril 2011. 2. Staskin DR et coll. Efficacy and
safety of oxybutynin chloride topical gel for overactive bladder: a randomized, doubleblind, placebo controlled, multicenter study. J Urol, 2009;181:1764-72.
LES SPÉCIALISTES SE PRONONCENT...
CE QUE VOS PATIENTS DEVRAIENT SAVOIR À PROPOS DE
L’ingrédient actif de NYDA® est la diméticone
NYDA® utilise une solution de diméticone 100 cSt, 50 % p/p.
La diméticone 100 cSt est un liquide clair, incolore
et hydrophobe1.
NYDA® tue les poux par asphyxie
Le « point d’attaque » du mode d’action physique de NYDA®
est l’appareil respiratoire de l’insecte—NYDA® agit en asphyxiant les poux, les nymphes et les embryons dans
les œufs1.
La faible viscosité et la volatilité de la diméticone permettent
à la solution NYDA® de pénétrer dans l’appareil respiratoire
de l’insecte quel que soit son stade de développement et
son évaporation entraîne l’épaississement de la solution.
La diméticone restante, de haute viscosité, scelle l’appareil
respiratoire, entraînant une asphyxie irréversible et la mort
des poux quel que soit le stade de leur développement (pou
adulte, larves ou œufs)1.
Des études ont montré que NYDA® n’a aucun effet sur
l’insecte si le produit n’est appliqué que sur la partie externe
de la tête ou de sa bouche1.
NYDA® tue également les œufs
Utilisé conformément aux instructions, NYDA® est également
efficace contre les nymphes et les œufs (lentes)1. Quand on
traite une infestation par les poux, le but ultime est de tuer
les poux adultes et les nymphes (à l’intérieur des œufs), ainsi
que d’éliminer toutes les larves vivantes qui se trouvent sur la
tête de la personne infestée2.
Dans une étude in vitro effectuée sur une mèche de cheveux,
la réponse au traitement ovicide avec NYDA® a été de 100 %
au bout de huit heures3.
NYDA® empêche le développement de toute
résistance au traitement
Le mode d’action de NYDA®—la mort par asphyxie—empêche
les insectes de développer une résistance au produit1.
La résistance au traitement peut nuire à
l’efficacité
Les poux de tête peuvent devenir résistants aux autres traitements—c’est-à-dire que le traitement ne sera plus capable de
tuer efficacement tous les poux4. L’efficacité de NYDA® est
basée exclusivement sur son mode d’action1.
Avancées dans le diagnostic et le traitement
de l’hypertension artérielle pulmonaire
À la suite d’une application de NYDA®, les poux commencent à mourir au bout de 30 minutes; cependant, le produit
doit rester sur les cheveux pendant huit heures, comme
recommandé1.
Un essai clinique comparant un produit topique
à la diméticone (NYDA®) à une lotion à base de
perméthrine a montré, après un jour de traitement,
un taux de guérison moyen de 94,5 % avec le
produit à base de diméticone, contre 66,7 % avec
la lotion à base de perméthrine (p < 0,0001).
Au neuvième jour, le taux de guérison était de
97,2 % avec le produit à base de diméticone,
contre 67,6 % avec la lotion à base de perméthrine
(p < 0,0001)1,5*.
15 ans infestés de poux de tête. Deux applications de diméticone ou de perméthrine à
1 % ont été faites à sept jours d’intervalle. Les critères d’évaluation étaient la guérison
(absence de poux de tête vivants) après la première application, puis avant et après la
deuxième application, le degré de démangeaison et les effets secondaires.
Réda Ibrahim, MD,
CSPQ, FRCPC
Directeur de l’Unité des
soins intensifs médicaux
Institut de cardiologie
de Montréal
Professeur agrégé
de médecine
Université de Montréal
Montréal (Québec)
NYDA® est conçu pour être facile à utiliser
Chaque emballage de NYDA® contient un vaporisateur à bec
pratique conçu pour délivrer NYDA® à la source du problème,
ainsi qu’un peigne à poux1.
• Le peigne est conçu pour glisser facilement dans la
chevelure.
• Il est conçu pour que les poux soient faciles à voir sur un
fond orange.
• Les dents du peigne sont très rapprochées (0,2 mm),
permettant d’attraper les poux par les pattes, les lentes et
les œufs vides. L’Institut national de la santé publique du
Québec recommande d’utiliser un peigne à poux aux dents
espacées de 0,2 mm, car cela évite que les plus petits
insectes passent à travers les dents du peigne2.
14-10-08 1:51 PM
L
John Swiston, MD,
MPH, FRCPC
Vancouver General
Hospital
Professeur adjoint
Université de la
Colombie-Britannique
Vancouver
(Colombie-Britannique)
de l’espérance de vie – et surtout de
l’espoir – des personnes affectées. Dans
ce colloque, des leaders d’opinion en
matière d’HTAP discutent des principaux
aspects de la maladie et de son traitement ainsi que du rôle des médecins de
famille pour accélérer l’établissement du
diagnostic et la prise en charge.
1
QU’EST-CE QUE
L’HTAP ?
Dr John Swiston, Université de
la Colombie-Britannique : L’HTAP
est une maladie relativement rare de la
circulation pulmonaire qui se caractérise
par une augmentation de la résistance
vasculaire pulmonaire du fait du remodelage et de l’occlusion des artérioles
pulmonaires. Diverses maladies peuvent prédisposer au développement de
l’HTAP, mais cette dernière survient parfois chez des personnes ne présentant
aucun facteur de risque. L’HTAP idiopathique peut se produire sous une forme
sporadique ou sous une forme familiale. S’agissant d’une maladie évolutive,
e
es Producteurs laitiers du Canada ont tenu leur 11 symposium annuel à Edmonton, Toronto, Montréal et Moncton.
Conformément au format habituel de ce symposium, les Producteurs laitiers du Canada ont invité quatre conférenciers
renommés à présenter les plus récentes études et l’évolution des politiques de santé publique en matière de nutrition.
L’événement a attiré de nombreux professionnels de la santé œuvrant dans le domaine de la nutrition. Pour la toute première fois,
il a été possible de suivre le symposium – et de poser des questions – sur le Web.
Animé par Jennifer Sygo, M. Sc., RD (à Edmonton et à Toronto) et par Martine Pageau, Dt.P., M.A. (à Montréal et à Moncton),
le symposium a débuté par une brève introduction qui a remis en question l’idée selon laquelle l’accent doit être mis sur des nutriments
spécifiques comme moyen d’améliorer la santé et a ouvert la voie aux présentations qui allaient suivre pour alimenter la réflexion.
Les conférenciers ont abordé une multitude de sujets, dont les facteurs déterminants non traditionnels de l’obésité, la controverse
sur les laits aromatisés, le lien entre la consommation de produits laitiers et la santé cardiométabolique, et les avantages et
les inconvénients de l’étiquetage nutritionnel.
Ce compte rendu résume
– DR MARLA KIESS
L’hypertension artérielle pulmonaire
(HTAP) est un trouble progressif caractérisé par une pression anormalement
élevée dans l’artère pulmonaire. L’HTAP
peut être idiopathique ou familiale,
ou secondaire à d’autres maladies.
L’HTAP idiopathique est la forme la
plus fréquente de la maladie. Les causes
connues de l’HTAP sont la cardiopathie
congénitale (CPC), des troubles des tissus conjonctifs, des mutations génétiques
prédisposantes, certains médicaments et
l’hypertension portale. Grâce à l’amélioration des soins médicaux et chirurgicaux, un plus grand nombre de personnes atteintes de CPC survivent après
l’enfance. Par conséquent, les patients
atteints d’HTAP associée à la CPC vivent
plus longtemps et les médecins doivent
garder cela à l’esprit quand ils envisagent
les diagnostics possibles.
Il y a eu d’importantes avancées au
cours de la dernière décennie en ce qui
concerne la compréhension et le traitement de l’HTAP par le milieu médical,
ce qui s’est traduit par une prolongation
Pour des renseignements permettant de faciliter l’évaluation
des bienfaits et des risques, veuillez consulter la monographie du produit accessible à http://www.nyda.ca/fr/
wpcontent/uploads/sites/2/2014/05/NYDA-PristineProduct-Monograph-FRENCH-2012-01-10-FINAL-TPD-201109-20-version.pdf. Demandez toujours au patient de lire
l’étiquette.
NYDA_CC_french.indd 1
Marla Kiess, MD,
FRCPC, FACC
Directrice, Pacific Adult
Congenital Heart Clinic
St. Paul’s Hospital
Professeure clinicienne
Université de la
Colombie-Britannique
Vancouver
(Colombie-Britannique)
IL EST ESSENTIEL QUE LES MÉDECINS DE FAMILLE COMPRENNENT QU’UN RAPPORT DE LABORATOIRE ÉVOCATEUR DU
DIAGNOSTIC OU ÉQUIVOQUE NÉCESSITE DE FAIRE DES ANALYSES PLUS POUSSÉES ET QU’IL FAUT AGIR RAPIDEMENT,
CAR CERTAINS CAS D’HTAP SONT SOIGNABLES ET RÉVERSIBLES.
Ce Service Conseil est publié par Les Éditions Rogers Limitée,
1200, avenue McGill College, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 4G7.
Tél. : 514 843-2102, Téléc. : 514 843-2183. Ce Service Conseil ne peut être
reproduit, en tout ou en partie, sans l’autorisation écrite de l’éditeur. © 2014
◆ 1
Tilman Humpl, MD,
Ph. D., FRCPC
The Hospital for Sick
Children
Professeur agrégé,
Université de Toronto,
Toronto (Ontario)
John Granton, MD, FRCPC
University Health Network –
Toronto General Hospital
Professeur agrégé,
Université de Toronto,
Toronto (Ontario)
* Étude à l’insu, contrôlée et randomisée, menée au Brésil sur 145 enfants âgés de 5 à
References : 1. Monographie de produit de NYDA®. Pediapharm Licensing Inc., 11 septembre 2012. 2. Guide d’intervention. Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir
chevelu dans les écoles et les services de garde éducatifs à l’enfance. La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Gouvernement du
Québec, 2012. 3. Strycharz JP et coll. Ovicidal response of NYDA formulations on the human head louse (Anoplura: Pediculidae) using a hair tuft bioassay. Journal of Medical Entomology,
2012;49(2):336-42. 4. CDC. Head Lice – Treatment frequently asked questions. www.cdc.gov/parasites/lice/head/gen_info/faqs_treat.html (consulté le 5 août 2014). 5. Heukelbach J,
Pilger D, Oliveira FA et coll. A highly efficacious pediculicide based on dimeticone: Randomized observer blinded comparative trial. BMC Infectious Diseases, 2008;8:115.
12-05-28 2:06 PM
Nouvelles perspectives sur
la santé cardiométabolique
TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE
D’HYPERTENSION ARTÉRIELLE PULMONAIRE
L’efficacité de NYDA® a été démontrée
GROUPE D’EXPERTS
NOUVEAU
DiabÈte De t ype 2
GELNIQUE
ANIMATEUR
À PROPOS DE
Compte rendu:
Publicité • Octobre 2014
DiabÈte De type 2
MC
LE RÔLE DU GOÛT ET DE LA NUTRITION DANS
LES CHOIX ALIMENTAIRES DES CONSOMMATEURS
les quatre exposés et présente
les faits saillants de la période
HYPERTENSION PULMONAIRE CHEZ LES ADULTES
PORTEURS D’UNE CARDIOPATHIE CONGÉNITALE :
de questions animée qui
ÉTUDE PORTANT SUR UNE POPULATION
QUÉBÉCOISE1
chaque ville.
a couronné l’événement dans
L’Unité des cardiopathies congénitales adultes de l’Université McGill a récemment mené une étude pour évaluer l’hypertension pulmonaire (HP) dans une
population adulte ayant une cardiopathie congénitale (CPC) ainsi que l’impact
du diagnostic sur la mortalité, la morbidité et l’utilisation des services de santé.
Publiée plus tôt cette année dans le Journal of the American College of
Cardiology, cette étude de cohorte rétrospective a porté sur 38 000 adultes
ayant une CPC : 5,8 % de cette cohorte avait un diagnostic d’HP. Il est à noter
que le diagnostic d’HP était 1,13 fois plus fréquent chez les femmes que chez
les hommes, indépendamment de l’âge. Sur la base de leurs analyses, les
chercheurs ont attribué cet écart à la différence de répartition de la CPC entre
les sexes plutôt qu’à une susceptibilité biologique des femmes à l’HP.
Le diagnostic d’HP a été associé à un taux de mortalité toutes causes confondues plus de deux fois plus élevé et à une augmentation plus de trois fois plus
élevée du taux de complications morbides comme l’insuffisance cardiaque
et l’arythmie.
WEBDIFFUSION
COMPLÈTE SUR
www.savoirlaitier.ca/symposium
Le présent compte rendu du Symposium
organisé par les Producteurs laitiers
du Canada est destiné à informer
les professionnels de la santé et publié
grâce à une subvention à visée éducative
des Producteurs laitiers du Canada.
En tant que professionnels de la santé, nous
nous préoccupons tous de la santé cardiométabolique – un terme qui tient compte de
l’obésité, du diabète, de l’hypertension et des
maladies cardiovasculaires – des Canadiens.
On ne vous apprendra rien de nouveau en
disant que le mode de vie joue un rôle essentiel
dans la prise en charge de ces problèmes de
santé. Mais ce qui est nouveau – et encourageant –, c’est que l’intérêt des consommateurs
pour l’alimentation et la nutrition est monté en
flèche ces dernières années. Et au cours de ma
carrière de diététiste, j’ai été un témoin privilégié de cette grande évolution.
saturés, en sucre et en sel. Malgré sa simplicité
et son attrait visuel, ce système ne donne pas
la valeur nutritionnelle globale de nombreux
aliments spécifiques et va jusqu’à accorder une
note plus positive à des boissons gazeuses
« diète » qu’au saumon.
Le système NuVal note les aliments de 1 à
100 en fonction d’une liste de plus de 30 nutriments spécifiques. Ce qui semble a priori être
une bonne idée tombe à plat dans la pratique.
Par exemple, la laitue iceberg obtient une bien
meilleure note que l’aiglefin, la poitrine de poulet ou le lait à 2 %. Il y a également le système
Guiding Stars, qui donne des étoiles aux aliments en fonction de paramètres nutritionnels.
Selon ce système, des macaronis au fromage
en boîtes obtiennent une étoile, tandis que le
cheddar ou la mozzarella – même dans les versions réduites en gras – n’en obtiennent aucune. Ces exemples me poussent à me demander si les systèmes dont on se sert actuellement correspondent au genre de messages
que nous voulons transmettre au public.
Je crois qu’il est important d'évaluer si
les classifications nutritionnelles employées
actuellement ne risquent pas d’avoir des
conséquences indésirables qui pourraient nuire
à une alimentation optimale et à la bonne santé,
plutôt que les favoriser.
Publié grâce à une subvention à visée éducative des Producteurs laitiers du Canada
PUBLIÉ GRÂCE À UNE SUBVENTION À VISÉE ÉDUCATIVE DE ACTELION CANADA
LACM_Colloque_20120509_V1.indd 1
Isabelle Neiderer, Dt.P.
Directrice, Nutrition
Les Producteurs laitiers du Canada
Cependant, pour diverses raisons, les aliments que les consommateurs déposent dans
leur chariot d’épicerie ne reflètent pas toujours
leur intérêt pour la nutrition. Pour le meilleur ou
pour le pire, des études démontrent que le goût
vient damer le pion à la valeur nutritive lorsque
vient le temps de choisir des aliments.
Dans les restaurants, la teneur en calories
des plats est maintenant fréquemment indiquée
sur les menus. Cette tendance soulève la question suivante : la valeur d’un aliment peut-elle
être réduite à sa teneur en calories ? Un intérêt
démesuré pour la teneur en calories plutôt que
pour les nutriments peut mener les consommateurs à privilégier une boisson gazeuse « diète »
plutôt que le lait – ce qui est sans doute un
choix loin d’être des plus judicieux.
Les différents systèmes de profilage nutritionnel évaluent les aliments en fonction de leur
contenu en macro ou micronutriments. Une métaanalyse qui n’a pas encore été publiée révèle que
les consommateurs sont plus portés à utiliser ces
systèmes d’étiquetage quand ils évaluent des
aliments qu’ils considèrent déjà comme sains.
Bien que théoriquement utiles, ces systèmes sont souvent défaillants lorsqu’on y
regarde de plus près. Par exemple, le système
Traffic Light, utilisé au Royaume-Uni, évalue les
aliments en fonction de leur teneur en gras
12-05-01 15:00
LACM61_001-004.indd 1
12-03-07 13:48
Q&A
Clinical Focus
Counselling Corner
Colloquium
Meeting Report
A unique marketing
option that allows
manufacturers to
answer physicians and
pharmacists most
frequently asked questions
about their drug brand.
PAAB approval included.
Print and online bundled
solution for maximum
timely reach and exposure.
Proven editorial process
ensures balance,
timeliness and credibility.
Specialist and primary
care and / or a pharmacists
contributors along with
case studies, resource
information and targeted
focus. Print and online
bundled solution for
maximum timely reach
and exposure.
A PAAB-approved
advertising feature that
focuses on what physicians
need to know to better
understand and care
for patients who may
benefit from your brand. It
addresses common issues
and questions that patients
have about therapy, and
suggests ways in which
physicians can help better
educate their patients.
Virtual roundtable
discussion among leading
specialists. Emerging
trends on clinical issues;
balanced editorial. Print
and online bundled
solution for maximum
timely reach and exposure.
Sponsored medical
meeting and conference
reports from around
the world and around the
corner. Timely updates
reported with balance
and authority. Print and
online bundled solution
for maximum timely reach
and exposure.
Our Guarantee
Knowledgeable, experienced
project management and an experienced
team of medical editors and graphic designers.
Audience segmentation available.
On the Web
Includes web posting for
3 months on eCortex, plus print and
online promotion on ProfessionSanté.ca /
CanadianHealthcareNetwork.ca.
Rates available on request.
Extend Your Reach
Extend your custom project with
English translation in The Medical Post,
and additional reach to English pharmacists
with Pharmacy Practice+.
11/13
Turn-Key Solutions
2015
Prix
cœur et action
October 2015
MÉDECINS • INFIRMIÈRES • PHARMACIENS
Journées
April & October 2015
Colloque
June 2015
“It is more than gratifying to be part of an interprofessionnal team and to be recognized as a peer.
But the most important aspect is, when working as a team, we learn from each other’s strengths
and we quickly see the benefits of this team work with our patients outcome. Long life to the
new publication Profession Santé”
Josée Ricard, Pharmacist, Québec
12/13
Special Events
2015
Your account managers
Montreal
Toronto
Nancy Dumont
514 843-2132
Toll free: 1 866 415-2579
[email protected]
Norman Cook
416 764-3845
[email protected]
Josée Plante
514 843-2953
[email protected]
Pauline Shanks
514 843-2558
[email protected]
Teresa Tsuji
416 764-3905
[email protected]
Scott Tweed
416 764-3906
Toll free:1 800 668-8151
[email protected]
QUÉBEC PUBLISHER
HEALTHCARE GROUP
Caroline Bélisle
514 843-2569
[email protected]
EXECUTIVE PUBLISHER
ROGERS HEALTHCARE GROUP
Janet Smith
416 764-3920
[email protected]
EDITOR
Caroline Baril
514 843-2573
[email protected]
EDITORIAL MANAGER
Rick Campbell
416 764-3891
[email protected]
PRODUCTION MANAGERS
Lisette Pronovost
514 843-2942
[email protected]
Maria Tomasino
514 843-2147
[email protected]
Montréal office
1200, avenue McGill College
Bureau 800
Montréal (Québec) H3B 4G7
514 845-5141
Head office, Toronto
One Mount Pleasant Road
7th floor
Toronto, Ontario M4Y 2Y5
416 764-2000
13/13
Contact Us!
2015

Documents pareils

media kit 2016

media kit 2016 La santé du sportif : syndrome du piriforme

Plus en détail

L`actuaLité médicaLe L`actualité médicale

L`actuaLité médicaLe L`actualité médicale and specialists. n Periodic surveys by an online research group, identifying our readers’ needs and level of satisfaction. n Content planning meetings with our scientific writing consultants. Tar...

Plus en détail