Bâtissons ensemble notre quotidien Valoriser Développer

Commentaires

Transcription

Bâtissons ensemble notre quotidien Valoriser Développer
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
Bâtissons
ensemble
notre quotidien
2
 Rapport moral
pages 5 à 16
Valoriser
 L’inauguration en images
pages 17 à 20
 Organigramme
page 21
 Les activités en 2014
page 23
Développer
Aménager
 Présentation par pôles :
Impliquer
 Accompagnement/Médiation sociale et
cadre de vie
pages 25 à 50
 Ateliers Chantiers d’Insertion
page 51 à 74
 Les financements 2014
pages 75 à 77
 Les partenaires de l’association
pages 79 à 82
Dynamiser
Mobiliser
Construire
3
4
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
5
6
Durant l’année 2014, Lille Sud Insertion a accompagné 768 personnes. Parmi elles 86 étaient salariées dans le cadre des
Ateliers et Chantiers d’Insertion et 9 au sein du Pôle médiation.
Ce chiffre est stable par rapport à l’année 2013.Le pôle accompagnement a lui enregistré une légère baisse du public
accueilli (–2%).
 Les caractéristiques des publics
Elles varient selon les pôles d’activités :
Au niveau des ACI, les données les plus significatives sont les suivantes :





L’accueil du public jeune représente 10 % soit une baisse par rapport à 2013 (17%)
L’accueil du public féminin a augmenté cette année (20 % contre 15 % en 2013)
Stabilité du nombre d’accueils d’allocataires du RSA (65 % contre 66 % en 2013)
65 % des personnes accueillies présentent un niveau VI et 29 % un niveau V ou VBis
42 % des salariés en ACI sont sans activité depuis plus de 3 ans (contre 54 % en 2013)
94 % du public accueilli présente donc des niveaux V ou infra V dont 66 % relèvent du niveau VI (sans diplôme, sans
qualification, relevant souvent de l’illettrisme ou de l’alphabétisation).
Au niveau du Pôle Accompagnement, depuis 2010, l’accueil du public féminin est nettement majoritaire (66 % en
2014).Cette tendance se vérifie sur plusieurs actions et en particulier sur l’accompagnement des allocataires du RSA, sur le
Relais Parents Ecole, l’action Tremplin.
7
Avec 393 personnes accueillies, en 2014, les allocataires du RSA sont en augmentation (+10 %, soit 58% du public
accompagné).
Le pourcentage des nouveaux accueils augmente cette année avec 66 % de premières inscriptions. C’est une bonne
nouvelle : elle témoigne, par le renouvellement des publics, de l’adéquation entre leurs besoins et les réponses proposées
à l’interne.
Il est à noter que seulement 35 % du public accueilli possède un permis VL : l’absence de mobilité représente un frein
majeur à l’insertion professionnelle.
Les autres données du pôle demeurent relativement stables.
 Les étapes d’Insertion
- Concernant le pôle ACI, 80 formations complémentaires ont été mises en œuvre contre 69 en 2013, soit une hausse de
16 %. Par contre, le taux de sorties dynamiques est en régression, passant de 41 à 31 %, le contexte économique et la
raréfaction des sorties en formation qualifiante ou préqualifiante expliquant en grande partie cette baisse sensible. Le
nombre d’immersions réalisées est de 15 et concerne 12 salariés.
- Sur le pôle Accompagnement, le volume des étapes de parcours est en augmentation de 3%. Cette tendance se vérifie
surtout sur les étapes de formations et d’emploi. Au niveau des sorties ou des étapes emploi (hors emploi d’insertion),
les CDD de moins de six mois, les contrats intérimaires et les CDI à temps partiels sont largement majoritaires. Pour ce
qui concerne les formations, 32% concernent des parcours diplômants ou qualifiants et 26% des remises à niveau ou
des formations d’alphabétisation ou de lecturisation.
8
LES EVENEMENTS MAJEURS EN 2014
 L’installation dans notre nouveau siège social :
Au 6 janvier 2014, l’ensemble des équipes de LSI (Pôles ACI, Accompagnement et Médiation sociale emménageaient à
notre nouvelle adresse. Ces locaux, restaurés, pour toute la partie second œuvre, par l’équipe des salariés en bâtiment,
permettent une meilleure qualité de travail et d’accueil des publics et renforcent l’image professionnelle de notre
association.
Sur le plan des coûts, tant au niveau de l’acquisition que des charges, l’opération fait apparaître un surcoût de 20 000 €
annuel, ce qui au regard de l’importance et de la qualité de l’investissement demeure supportable, sachant que
l’association s’est constitué un patrimoine immobilier.
 L’inauguration des locaux :
Le Samedi 18 Octobre 2014, l’association a inauguré son nouveau siège social situé au 230 rue de l’Arbrisseau à Lille.
Cet évènement a été l’occasion pour les partenaires et les habitants du quartier de partir à la rencontre d’une
association porteuse de valeurs humaines, sociales et qui milite quotidiennement pour une insertion socio
professionnelle ouverte à tous.
Cet événement a été aussi l’occasion de mettre en avant, par un défilé de mode, notre nouvelle griffe éco-créative : la
griffe « Elle est si… » née de notre atelier repassage et couture. Cela a été également l’occasion de mettre en avant des
associations locales : l’association « Danse qui veut », l’association de « Break dance » de Lille Sud, « le Jardin des
modes », « le 240 » etc…
9
Nous avons eu l’honneur d’accueillir plus de 150 personnes et en particulier Monsieur Patrick KANNER : Ministre de la
Ville de la Jeunesse et des Sports, Monsieur Jean François CORDET : Préfet du Nord Pas de Calais, Monsieur Bernard
ROMAN : Député de la 1er circonscription de Lille, Madame Marie Christine WAVRANT : Conseillère général du Nord,
Monsieur Pierre de SAINTIGNON, 1er adjoint à la ville de Lille, de nombreux autres élus de la Ville ainsi que des
fondations qui nous ont aidé à la réhabilitation du bien immobilier : l’Entreprise Gaz réseau Distribution de France
(GrDF), la Fondation IMMOCHAN, la Fondation SAINT GOBAIN, la Fondation AnBer, la Fondation Eiffage.
Cet événement a été une opportunité pour nos partenaires de réaffirmer leurs engagements et leurs soutiens à nos
actions d’insertion socioprofessionnelles.
 L’ouverture de l’Atelier Couture en avril :
Création de la boutique « Elle est si » :
Née de l’atelier couture et repassage, l’association a souhaité développer sa propre griffe éco créative : la marque
« Elle est si… » . Nous avons donc créé une boutique au 82 rue du Faubourg des Postes, de ventes de produits textiles.
Notre objectif de développement était double :
1- Redonner une seconde jeunesse à l’atelier repassage et retouche en diversifiant nos activités notamment vers la
couture et la vente de produits griffés,
2- Consacrer les créations des futurs emplois principalement aux femmes des quartiers sud de Lille. Ainsi, la création de
cette boutique répond à un enjeu fort à savoir :
Savoir-faire + Savoir-être = Faire bouger les lignes.
10
En effet, l’association Lille Sud Insertion développe tout autant les valeurs de savoir-faire que de savoir-être.
Dans un esprit de solidarité et de partage en équipe, les personnes acquièrent de nouvelles compétences et
développent leur créativité. La démarche de développement durable inhérente aux activités de Lille Sud Insertion
renforce la responsabilité des personnes, avec la conviction que chacun porte en soi les capacités d’avancer.
Nous avons donc créé 4 postes de couturières et embauché des femmes du quartier de Lille Sud.
En plus de notre boutique, nous exposons au Marché des Modes à Roubaix, démultiplions les événements d’exposition
sur Lille Métropole et envisageons de créer une boutique éphémère sur Lille Centre ainsi que la vente en ligne afin de
faire mieux connaitre notre activité.
 Mise en œuvre du Jardins des Cultures :
Le jardin des cultures s’intègre dans le projet d’aménagement des espaces publics de Lille Sud, plus précisément entre
les rue de Nice et de Cannes.
Le projet se veut à la fois jardin partagé, car il pourrait permettre à des habitants de participer à l’activité, jardin
d’école, étant un lieu d’expérimentation et de pédagogie à destination des scolaires ou autres et jardin d’insertion,
favorisant l’insertion socio-professionnelle via des contrats aidés.
Après accord de la Ville de Lille et l’inauguration du jardin début octobre 2014, Igor BESEME a été embauché à mioctobre pour la mise en œuvre des projets. Les deux derniers mois 2014 ont été surtout consacrés à la communication
du projet auprès des habitants du quartier, via différentes structures locales (centres sociaux, centres de soins…) et à
se coordonner avec les autres associations intervenant sur le quartier (Entrelianes, des Jardins et des hommes).
L’embauche d’un contrat aidé en parcours d’insertion étant reportée en 2015 avec le printemps.
11
 La non finalisation de la fusion –absorption de la Régie de Quartier Mos’Art
Après deux années de travaux de préparatoires, ce projet n’a finalement pas abouti. En effet, en fin novembre 2014, il
est apparu que la situation financière de l’association Mos’Art était beaucoup plus dégradée que prévu. Aussi, cela
demandait un délai de réflexion supplémentaire de la part des administrateurs. Ce délai n’a pas été accepté par le
Conseil d’Administration de Mos’Art qui a décidé de mettre fin à la démarche.
 La réforme de l’IAE :
Cette réforme est entrée en application sur Lille Sud Insertion au 1er juillet 2014. Elle vise à modifier les modalités
d’attribution destinées aux ACI et à valoriser leurs efforts d’insertion en faveur des personnes les plus éloignées de
l’emploi.
Elle se traduit concrètement par :
1) Remplacement des contrats aidés CAE/CUI par des aides aux postes attribuées sur une partie socle et une partie
variable (sur 10% maximum de l’aide aux postes).
2) Possibilité de contractualiser sur des contrats de durées différentes, comprises entre 20 et 35 heures.
3) La partie variable de l’aide aux postes étant modulée suivant 3 critères :
- Profil des personnes recrutées : plus les personnes seront bénéficiaires des minimas sociaux (RSA, ASS, AH), plus le
montant sera important.
12
- Le taux d’effort d’insertion : plus le taux d’encadrement technique et d’accompagnement socio-professionnel sera
élevé, plus l’aide aux postes augmentera.
- Le taux de sorties dynamiques : l’aide augmentera aussi en fonction des résultats de retour à l’emploi et du gain en
employabilité.
La mise en place de cette réforme nécessite donc un renforcement de la mission d’accompagnement socioprofessionnel de LSI, tant au niveau recrutement, qu’au niveau dynamisation des sorties positives. En 2014, Madame
VIRTON Adeline a été embauchée à temps partiel sur l’axe recrutement et ses missions seront étendues sur l’axe
dynamisation des sorties positives en 2015.
Administrativement, on note que la réforme a fortement simplifié les procédures administratives surtout avec la
disparition des CERFA et de la gestion directe de l’aide aux postes en fonction des heures réellement travaillées et
payées.
 Le développement du partenariat du Pôle Médiation Sociale :
Initiés durant le second semestre 2014, deux partenariats avec les entreprises ERDF et GRDF ont été élaborés et seront
mis en œuvre début 2015. Il s’agit d’une part, d’informer et de sensibiliser les habitants des secteurs les plus sensibles
de Lille Sud aux missions et fonctions des agents de ces entreprises.
Seront mis en œuvre également des temps d’accompagnement sur le terrain afin qu’une connaissance réciproque
puisse se tisser et que les interventions aient lieu dans un climat apaisé.
13
VIE D’EQUIPE
Direction de LSI :
Le départ de Martine GOOLEN, créatrice et directrice de l’ACI depuis 22 ans a été préparé à l’interne durant l’année.
Martine est partie après l’inauguration des locaux qui lui tenait particulièrement à cœur.
Bernard MOREAU, son successeur, a pris ses fonctions en septembre 2014, ce qui a permis un mois et demi de travail en
commun.
Par ailleurs, quatre départs de salariés ont eu lieu en cours d’année : Corinne LOURTIOZ, référente de l’action Relais
Parents Ecole, Fatimata COULIBALY, secrétaire, Eric CHARLES, encadrant technique et Yvette AUDENAERT, agent
d’entretien.
Parallèlement, nous saluons l’arrivée d’Adeline VIRTON et d’Amélie VERCRUYSSE en remplacement de congés maladie et
maternité.
La formation des salariés permanents s’est poursuivie. Citons pour l’année :
-
Repérer, orienter, aider les enfants victimes de violences pour Iléana IGELIN
Accompagnement et travail clinique avec les familles du Maghreb et d’Afrique Noire pour Isabelle BOURDELLE
Le traitement de la parole en institution pour Aline MORTIER
Formation au logiciel MING pour Maryline DOUDELET et José TELECHER
Formation SST (initiale et renouvellement) pour deux équipes de salariés
Formation Word et Excel pour Benouni BELMEHDI et Access pour Fatimata COULIBALY
14
LES ORIENTATIONS DE LA STRUCTURE EN 2015
1) Développement et diversification des activités de Lille Sud Insertion
- Pôle ACI
 Mise en place ou extension de nouvelles activités (propreté urbaine, entretien des locaux,
commercialisation de la production de l’atelier couture)
 Consolidation des activités existantes, avec le renouvellement en appel d’offres de la majorité des marchés
existants : Ville de Lille, LMH, Vilogia etc…, qui sont généralement sur une durée de 3 à 4 ans
- Pôle accompagnement
 Positionnement sur l’accompagnement d’un public jeune par le biais du programme IEJ (initiative pour
l’emploi des jeunes)
 Consolidation des activités existantes dans un contexte financier contraint
- Pôle Médiation
 Poursuite du développement de l’activité vers le secteur marchand et les bailleurs sociaux.
2) Mener à bien le travail lié au changement de convention collective. En effet par décision du Conseil d’Administration
de novembre 2014, la convention collective des Régies de Quartier sera appliquée dans l’association au premier
trimestre 2016.
Concrétiser les obligations sociales des structures de plus de 50 salariés : mise en place d’un CE, CHSCT…
15
3) Restructurer le Pôle direction et administratif de Lille Sud Insertion en s’inspirant des orientations préconisées par le
DLA mené en 2012 et 2013.
4) Réaffirmer et ancrer la présence de l’association au niveau partenarial et institutionnel (FCI, URIAE, CNLRQ, CDIAE,
CTI).
5) Et, enfin réfléchir sur une stratégie à moyen terme de développement de l’association (projet entreprise d’insertion,
économie solidaire, volet social d’une régie de quartier) dans des contextes financiers contraints ou de
dégagements.
16
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
17
18
19
20
POLE ATELIERS ET CHANTIERS D’INSERTION
Maryline DOUDELET – Assistante de Direction
Naël JUMA
POLE ACCOMPAGNEMENT ET MEDIATION
Responsable relations entreprises
Hanane ENNASSIR
Secrétaires
José TELECHER
Adeline VIRTON
Conseiller Insertion
Professionnelle
Framboise RICHARD
Repassage/Couture
Fatimata COULIBALY
Iléana HIGELIN Relais parents-école
Atelier d’expression théâtrale
Aline MORTIER
Mohamed TICHERAFI - Atelier Vélo Lille Sud
Alain Pierre LUCHIER - Atelier vélo Lille Centre
Appui spécifique personnalisé
Isabelle BOURDELLE
Benouni BELMEHDI
Meriem MALLEM – Référente RSA
Bâtiment
Eric CHARLES
Eliane DELBARRE – Directrice
Martine GOOLEN – Directrice
Bernard MOREAU - Directeur
CONSEIL D’ADMINISTRATION
Pôle ACI
Lille Sud Insertion
Pôle Accompagnement et
Médiation
Amaury LIETAER – Coordinateur du pôle médiation
Adrien AUBERT
André DECOCKER
Eric DEJONCKERE
Igor BESSEME
Gregory VASSEUR
Eline CRAPET
Espaces Verts
Hervé BARDON
Tremplin
Nacéra LIANI
Propreté Urbaine
Yvette AUDENAERT
David BAES
Hocine HOUACI
Armando DI PASQUALE
Claude JADOT
Agent permanents
Activité Entretien
(8 salariés)
Nora BOUMEHDI – Accompagnement des parcours PLIE
Nathalie KOTYK
Héléna HUIZINGA
Orient’actions
Adeline VIRTON
Médiation et placement à l’Emploi
Samira MAMOUHDI
Hanane ENASSIR
Médiation et placement à l’Emploi
Secrétaire comptable
21
22
Se mobiliser,
imaginer, créer
Optimiser sa
pratique
Découvrir un
métier
Avoir confiance
en soi
12
31
52
13
19
Reprendre des
habitudes de
travail
141
101
Etre autonome
137
Atelier
théâtre
Parcours
admin.
Relais Parents
Ecole
ACI
Bâtiment
ACI
Propreté
Urbaine
Etre accompagné
et conseillé
ACI
Espaces
Verts
Réf. Gén.
de parcours
RSA
14
ACI
Entretien
13
ACI
Ateliers Vélo
768 personnes accueillies
et accompagnées (dont
464 femmes (60 %) et
304 hommes (40 %)
Se prendre en
charge et mieux
se connaître
ACI
REPASSAGE
9
Appui
Spécifique
personnalisé
Médiation
à l’emploi
et
TREMPLIN
Agir sur son
environnement
Tisser des liens
5
CONSEILLER
PLIE
Médiation
Sociale et
cadre de vie
Orient’actions
Pour mieux se
projeter
9
49
184
88
Du projet à
l’emploi
145
Se
professionnaliser
432 étapes de parcours, insertion, formation,
emploi ont été mises en œuvre
Se préparer à
accéder à
l’emploi
Un parcours vers
l’emploi
473 personnes (62 %) perçoivent le RSA
592 personnes (77 %) sont habitants de Lille Sud
23
24
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
25
26
Nouveaux accueils : 441 personnes
Nombre de personnes accueillies : 673
Dont 83 personnes ont bénéficié au moins de deux actions différentes, portant à 756 le
nombre de suivis sur l’ensemble.
Le volume du pôle est en légère diminution en 2014 : -2,3 %. La nouvelle adresse de la
structure a, sur les huit premiers mois de l’année généré une baisse assez sensible des
accompagnements. Les zones géographiques concernées sont surtout celles situées au
Nord du quartier.
66%
34%
Les effets d’une communication accrue et du « bouche à oreilles » ont permis de redresser
cette tendance dans les derniers mois de l’année.
Suivis de l'année dernière
Répartition par sexe
Nouveaux accueillis
34%
HOMMES
66%
FEMMES
Malgré une légère baisse de l’accueil sur l’ensemble du pôle, 441
personnes nouvelles ont participé aux actions menées ou ont été
accompagnées.
Ce chiffre est en hausse depuis 2013 et témoigne de l’adéquation
entre les besoins des publics et les réponses apportées.
L’accueil de la structure était, jusqu’en 2009, équilibré au niveau de la répartition
hommes / femmes.
Depuis 2010, la proportion des accueils féminins devient nettement prépondérante
( + 10 % sur 3 ans). Cette hausse se vérifie nettement au sein des actions à vocation plus
spécifiquement sociale, telles que le Tremplin, l’accompagnement du RSA ou le Relais
Parents-Ecole.
En 2014, le Pôle a donc accueilli 444 Femmes et 229 Hommes.
27
Répartition par âge
Origine géographique
.
70%
82%
16%
2%
Lille Sud
Lille autres
quartiers
27%
3%
.
Autres villes
Moins de 25 ans
25 / 45 ans
Le pourcentage des accueils originaires du quartier Lille-Sud est en constante
augmentation depuis quatre ans (+ 24 %). Parallèlement, les accueils des
personnes habitant les villes environnantes sont pratiquement inexistants et
s’expliquent principalement par des déménagements de personnes accueillies
alors qu’elles résidaient à Lille Sud.
Plus de 45 ans
Les variations de la représentation par âge sont peu significatives sur les
dernières années. La proportion des personnes de 25 à 45 ans est toujours
fortement majoritaire.
Niveaux de formation
75%
Niveaux V, V Bis, VI
18%
Niveau IV
Niveaux I, II, III
7%
75% du public accueilli possède un niveau scolaire situé entre VI et V dont 51 % de niveaux VI et V bis
Ces chiffres offrent peu de variations avec les années précédentes et représentent clairement des
difficultés en matière de qualifications des publics accueillis.
Il est à noter que parmi les personnes possédant des diplômes de niveau III à niveau I, majoritaires sont
celles dont le niveau de qualification n’est pas reconnu en France.
28
Situations au regard des ressources
Nationalité
58%
16%
10%
8%
7%
1%
52%
48%
Française
Etrangère
Le pourcentage d’accueils d’allocataires du RSA est en augmentation de 10 % sur
les deux dernières années.
Dans la rubrique « autres » sont comptabilisées majoritairement les personnes
n’ayant pas de ressources propres, mais bénéficiant de celles d’un conjoint.
Situation au regard de la mobilité :
Personnes possédant le permis VL : 236
Soit 35 % du public
29
L’activité en Chiffres en 2014
85 Emplois contractualisés
120
131
120 Mesures d’insertion mobilisées
85
4%
CTTI
34%
CDDI
19%
CTT
43%
CUI-CAE
Insertion
Formation
Emploi
131 Formations mises en œuvre
Le pourcentage d’étapes de parcours mises en œuvre en 2014 sur l’ensemble du
public suivi est de 50 % soit une augmentation de 3 % par rapport à l’année 2013.
Cette légère augmentation se vérifie surtout au niveau des actions mises en œuvre
avec le PLIE (Accompagnement des parcours et médiation à l’emploi). Touchant des
publics ayant, pour la plupart d’entre eux été mobilisés en amont, l’accompagnement
effectué auprès d’eux peut se centrer davantage sur les étapes emploi ou formation.
Enfin, il faut noter que ces chiffres sont obtenus sur l’ensemble des publics
accueillis. Or certaines actions d’accompagnement social, comme le Relais Parents
Ecole n’ont pas l’insertion par l’emploi pour cible. Ainsi, le pourcentage d’étapes de
parcours effectuées sur les publics accompagnés vers l’insertion professionnelle estil de 63 %.
Remobilisation
1%
FLE
1%
Pré-qualifiante
Orientation
Remise à niveau
Alphabétisation / Illestrisme
4%
3%
12%
15%
Médiation
32%
Diplômante / Qualifiante
32%
30
Typologie des parcours Insertion et Emploi
5%
CDD + de 6 mois
CDD - de 6 mois
20%
25%
CUI-CA-CAE
CDDI
20%
10%
CDI tps partiel
CDI tps plein
CTTI
4%
2%
CTT
ALTERNANCE
11%
1%
Total : Insertion / Formation / Emploi
Chiffres réalisés sur la cohorte de personnes accompagnées sur le volet insertion professionnelle
Soit 532 personnes
336 étapes de parcours / 532 personnes = 63 %
31
32
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
33
34
Présentation :
15 année consécutive pour l’atelier théâtre de Lille Sud.
Un support artistique comme vecteur de valorisation et d’épanouissement personnels.
ème
Typologie du public accueilli
Intervenants
19 participants
Iléana HIGELIN: Animatrice
13 adultes dont cinq jeunes de 16 à 25 ans
6 enfants ou adolescents
Laurent OGEE : Metteur en scène
L’action en 2014
Devenir à la sortie de l’action
Sur le Plan Social et professionnel:
Social :
 11 personnes accompagnées sur le volet social
 3 personnes ont bénéficié d’un soutien administratif et
d’orientations sur le plan financier
 3 personnes ont bénéficié d’un soutien et/ou d’une
orientation sur le plan de la santé
Insertion professionnelle :
 Emploi :
1 personne a retrouvé un emploi
 Formation :
1 personne s’est inscrite dans un parcours de formation
L’atelier, en 2014, a créé et mis en œuvre deux spectacles distincts. Le
premier composé de courtes saynètes et intitulé « Election de Miss rue Lille Sud » a
été interprété lors des vœux du Conseil de Quartier, fin janvier 2014 en salle
polyvalente.
Le second, interrogeant nos connaissances sur les pays composant l’Union
Européenne et intitulé « C KI L’EUROPE ?» a été préparé durant l’année et représenté
à Lille Sud devant 150 spectateurs le 6 février 2015.
Le groupe d’habitants composant l’atelier recherche aujourd’hui des solutions
pour continuer la pratique théâtrale et créer un collectif autonome. Ils y sont
accompagnés par l’association « Paroles d’Habitants ».
Partenaires : Mairie de Lille : Mise à disposition de salles pour les répétitions et les représentations
Portage financier : Politique de la Ville : Contrat Urbain de Cohésion Sociale
35
« ILLUSTRATIONS »
36
Présentation : L’action est inscrite depuis début 2007 dans le cadre du Dispositif de Réussite Educative et travaille donc aujourd’hui en direction de familles
ciblées par les équipes éducatives des écoles et groupes scolaires.
Neuf écoles de Lille Sud sont concernées sur l’année
L’action se donne toujours pour objectif, au travers d’animations collectives et d’un suivi individualisé, d’améliorer les liens entre familles et écoles, et ainsi de
favoriser la triangulation indispensable à l’épanouissement de l’enfant dans son école.
Typologie du public accueilli
141 personnes dont 70 allocataires du RSA
Déroulement de l’action
Intervenantes
Iléana HIGELIN
Les Relais Parents Ecole sont implantés depuis ces dernières années au sein de 9 écoles, ils ont
accueilli, en 2014, 141 parents dont 10 ont bénéficié de suivis individualisés.
Les Relais Parents : Pépinières d’idées et de projets
Les ateliers collectifs se déroulent à un rythme mensuel au
sein des écoles, sur des thèmes choisis par les parents et en
liens direct avec la vie scolaire et son interaction avec la
cellule familiale.
Les familles suivies individuellement (au nombre de 10
cette année), le sont sur leur demande à l’issue d’un atelier
collectif ou sur le conseil de l’équipe éducative. Leur
adhésion demeure le principe de base de tout engagement.
En favorisant la parole, l’expression du quotidien, les échanges dans les collectifs, les Relais
Parents Ecole se mobilisent sur des thèmes divers, impulsent des idées, des initiatives, des
amorces de projets concernant aussi bien l’amélioration de la vie quotidienne que l’éducation de
leurs enfants. Cette année, les principaux thèmes abordés au sein des écoles ont été :
- La communication non violente
- L’alimentation chez l’enfant
- Reprendre le rythme scolaire après les vacances.
- La problématique des transports pour un groupe scolaire
- L’ABC égalité
Par ailleurs, différentes activités ont été mises en œuvre : Petits déjeuners de lectures partagées
en collaboration avec Lectures Vagabondes ; ateliers créatifs avec Avenir Enfance ; ateliers cuisine
au sein du Centre Social de l’Arbrisseau… L’objectif étant de diversifier les approches et de
proposer des activités culturelles ou créatives à reproduire à la maison avec les enfants.
Partenaires : Les écoles Croisette, Jeanne Godart, Jean Bart, Nadaud, Wagner, Briand Buisson, Turgot et Bracke-Desrousseaux, l’équipe de Réussite Educative, le CCAS
de Lille Sud, l’UTPAS.
Portage financier : Le Dispositif de Réussite Educative, le Département, la CAF de Lille, le Contrat Urbain de Cohésion Sociale, la délégation Petite Enfance et
37
Parentalité et le CLSDP de la Ville de Lille.
Présentation : Les missions du référent RSA sont d’assurer l’accueil, le diagnostic du public, la contractualisation et le suivi de l’efficacité du Contrat
d’Engagement Réciproque.
Cette mission s’est inscrite dans la structure depuis juillet 2008 et est prévue pour un accueil et un suivi de 120 allocataires.
Typologie du public accueilli
Intervenant / Référent RSA
Meriem MALLEM
137 allocataires du RSA en Contrats d’Engagement Réciproque
ont été suivis en 2014, dont 96 femmes et 41 hommes.
Parcours mis en œuvre
L’action en 2014 :
50 personnes sorties en 2014 : dont
-
12 sont sorties du dispositif RSA
14 diagnostics ont été réalisés pour des personnes qui
ont été réorientées vers d’autres types
d’accompagnements
- 9 étaient en fin d’accompagnement
- 9 personnes pour sorties autres
- 4 orientations MDPH
- 1 Redynamisation
- 1 orientation vers l’UTPAS
En outre :
- 3 personnes sont entrées en formation qualifiante
- 12 personnes ont contractualisé un emploi
Le nouveau Plan Départemental d’Insertion mis en œuvre à compter de septembre
2014 et nommé « Objectif Emploi », vient modifier la configuration et le type
d’accompagnement de la référence.
Notre action ciblera désormais 200 personnes sur deux thématiques distinctes : un
accompagnement social vers l’insertion pour 120 personnes et un accompagnement
ponctuel pour 80 allocataires ne relevant pas d’un suivi plus régulier.
En outre, l’action se devra d’accueillir, d’établir le diagnostic et d’effectuer les
orientations (internes ou externes) pour toute personne adressée par le Département.
Cette nouvelle organisation se met en place progressivement depuis septembre 2014.
Partenaires : Le Département, Pôle de Lutte contre les Exclusions et Prévention de la santé
Portage financier : Le Département
38
Présentation : Accompagnement personnalisé mis en œuvre et coordonné par des psychologues, visant la résolution de difficultés personnelles et le
développement de capacités d’autonomie et de prise d’initiative individuelles.
.
Intervenantes
Typologie du public accueilli
Aline MORTIER - Isabelle BOURDELLE – Amélie VERCRUYSSE
49 personnes dont 33 allocataires du RSA
L’action en 2014
Devenir à la sortie de l’action
29 personnes étaient sorties de l’action au 31/12/2014
Entre conseil, liaison, contenance, soutien, psychologique, lieu ressource, lieu
repère, lieu d’orientation, l’ASP rassemble une diversité de fonctions au sein
desquelles s’inscrit l’individu pour construire, reconstruire et s’approprier un projet.
Analyse des sorties :
 Insertion sociale : orientation vers des structures médicales et/ou
Sociales. Fin d’accompagnement, une sur redynamisation
personnelle : 35 %
 Insertion professionnelle ou orientation vers de l’accompagnement
 A l’emploi : 24 %
 Autres sorties et abandons : 41 %
A partir de juillet 2010, l’action s’est inscrite dans le cadre du dispositif RSA et se doit
donc d’accueillir des allocataires du RSA ayant conclu un contrat d’engagement
réciproque.
Parallèlement, avec le soutien du CUCS, 20 places ont pu être ouvertes pour les
habitants des quartiers de Lille Sud et Faubourg de Béthune, relevant d’autres
situations.
Nous travaillons, en particulier, en lien étroit avec les groupes de travail mis en place
sous l’égide de la Ville, du CCAS, et de l’UTPAS, dans le cadre des opérations de
relogement touchant le quartier de Lille Sud.
Nous travaillons également avec Pôle Emploi Lille Postes et Port Fluvial qui nous
adressent un public ne pouvant, dans un premier temps, bénéficier d’un
accompagnement à l’emploi.
Partenaires : Le CCAS de la Ville de Lille, Pôle Emploi, les associations, le PLIE de Lille, Lomme, Hellemmes
Portage financier : Le Département, le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS)
39
Présentation : Action sociale, à visée professionnelle, le tremplin est un pôle d’accueil, d’orientation et d’accompagnement rapproché situé en amont du PLIE. Il
s’adresse à des adultes des quartiers Lille Sud et également Faubourg de Béthune pour les personnes allocataires du RSA.
Typologie du public accueilli
Intervenants
184 bénéficiaires sur l’année dont 67 allocataires du RSA
112 femmes, 72 hommes
Pour 39 % d’entre eux, la durée d’inactivité salariée est
supérieure à 3 ans. Pour 36 % d’entre eux, elle est comprise
entre 1 et 3 ans.
Pacours initiés durant ou à la sortie du
parcours
 133 personnes sont sorties de l’action au 31/12/2014
soit 72 % des personnes accueillies.
 80 parcours d’insertion ont été mis en place.
Dont 5 personnes qui ont intégré le dispositif PLIE en cours
d’année.
Intégration PLIE
Emploi
Formation
6%
42%
52%
Nacera LIANI  Hervé BARDON
L’action en 2014
 Volet social : La mobilité, l’accès au logement, les difficultés administratives et financières,
l’illettrisme et l’analphabétisme constituent les principaux freins rencontrés et qui
handicapent durablement l’insertion ainsi que les parcours entamés.
 Volet professionnel : 80 parcours d’insertion ont pu être initiés en 2014.
 33 personnes ont contractualisé un emploi et 42 se sont engagées sur un parcours de
formation. 5 ont intégré le dispositif PLIE
La fréquentation de l’action a subi un infléchissement durant tout le premier semestre.
Elle retrouve aujourd’hui progressivement son public grâce aux effets de la
communication sur notre nouvelle implantation géographique
Les personnes en demande forte d’accueil sur l’action sont allocataires du RSA, orientées sur Pôle
Emploi. Elles sont en demande, auprès de notre structure, d’un suivi rapproché, régulier et qui
intègre la dimension sociale : ce qu’elles ne trouvent plus depuis la refonte du dispositif RSA.
Par ailleurs, les caractéristiques de ce public demeurent stables et sensiblement identiques à celles
de l’ensemble du public accueilli.
Partenaires - prescripteurs : Les CCAS de Lille sud et Faubourg de Béthune, les associations. Nombreux partenaires dans le champ social et professionnel.
Portage financier : Le Département, le CUCS, le FSE, l’ACSE, la Direction de la solidarité et de la santé de la Ville de Lille.
40
Présentation : Construire et accompagner les parcours d’insertion professionnelle pour 145 participants relevant du PLIE de Lille, Lomme, Hellemmes, en
mobilisant l’ensemble des mesures adaptées à chaque situation.
Typologie du public accueilli
Intervenante
 145 personnes accueillies ayant bénéficié d’un accompagnement
renforcé
 78 hommes - 67 femmes
Nora BOUMEHDI
Parcours mis en œuvre au sein de l’action
187 parcours ont été mis en œuvre en 2014
(Une même personne pouvant accomplir plusieurs étapes de parcours)
Emplois : 116
Formations : 71
CDDI/CUI/CTTI
CDD/CDI/Alternance
38%
37%
25%
Formation
L’action en 2014
Parallèlement au suivi des personnes et à l’activité en réseau, le conseiller participe
aux instances de réflexion et de travail organisées par le PLIE
Obstacles rencontrés : les difficultés sociales multiples, les souffrances
psychologiques, la mobilité réduite, et également la difficulté à obtenir des
financements de formation par l’OPCA pour les contrats aidés.
Eléments facilitateurs : l’offre d’insertion mise en œuvre par le PLIE, riche et
diversifiée. La cohésion du travail en réseau.
Des améliorations à apporter :
 Elaboration d’un carnet « passeport vers l’emploi » du participant.
 Mise en place d’une grille d’évaluation technique pour mesurer les avancées
des salariés en parcours IAE.
 Multiplication des opérations Emploi-Formation sur les secteurs d’emploi
porteurs.
 Remettre en place des groupes de travail et d’échanges sur les situations
délicates ou les problématiques spécifiques telles que l’insertion
professionnelle des séniors, la discrimination à l’embauche, le harcèlement au
travail et tenter de trouver des solutions en terme d’orientations, le but étant
de travailler en additionnalité.
Partenaires : L’ensemble des opérateurs du PLIE, Pôle Emploi, les CCAS, les structures de formation du bassin d’emploi
Portage financier : Le PLIE de Lille, Lomme, Hellemmes
41
Présentation : Accompagner dans la construction de projets professionnels pertinents et réalisables ainsi que dans l’élaboration d’un plan d’actions visant
leur mise en œuvre, 25 participants du PLIE orientés sur l’opération par leurs conseillers.
L’opération s’adresse à des participants conscients de la nécessité de retravailler leur projet, à l’issue notamment d’une ou plusieurs étapes de parcours sans
suite positive.
Intervenante
Typologie du public accueilli
Héléna HUIZINGA – Adeline VIRTON
31 personnes accueillies dont 6 n’ont pas intégré l’action
25 personnes accueillies et suivies :
11 hommes
14 femmes
L’action en 2014
Analyse des demandes à l’entrée dans l’opération :
Les motivations résident essentiellement dans le besoin :
Devenir à la sortie de l’action
- de faire le point sur son parcours professionnel
- d’identifier ses freins et ses atouts
- de mieux connaitre les métiers porteurs d’emploi ainsi que les exigences des
employeurs
- de se préparer afin de mieux se projeter
10 personnes sont sorties de l’action au 31/12/2014.
Projets professionnels formalisés : 6
Parcours mis en œuvre :




Analyse sur le déroulement :
Formations : 1
Emplois : 4
Parcours d’insertion (CUI/CAE) : 1
EMT / PMSMP / Ateliers techniques : 7
15 personnes continuent leur cheminement dans l’action
en 2015.
- un temps de remobilisation personnelle est toujours nécessaire et parfois assez
long sur cette action.
- le temps de concertation entre le référent d’opération et le conseiller PLIE sont
précieux. Ils s’organisent durant l’action pour informer des différentes étapes
entreprises et à l’issue de celle-ci, lors d’un entretien tripartite.
Partenaires : L’ensemble des Prescripteurs et opérateurs du PLIE, Pôle Emploi, les CCAS, les structures de formation du bassin d’emploi
Portage financier : Le PLIE de Lille, Lomme, Hellemmes
42
Pour 50 participants : Confirmer un projet professionnel et inscrire la personne dans la réalité du marché de l’emploi
Augmenter l’autonomie du chercheur d’emploi et sa capacité à se positionner sur les offres et à valoriser ses atouts auprès d’un employeur
Qualifier et élargir un réseau d’entreprises en corrélation avec les secteurs d’activités concernés
Typologie du public accueilli
Intervenantes
57 personnes accueillies et adressées à nous par les
conseillers PLIE
22 hommes et 35 femmes
Répartition par secteurs d’activité :
 Tertiaire de bureau : 15 personnes
 Entretien / nettoyage : 39 personnes
 Sécurité : 3 personnes
24 personnes sont sorties de l’action au 31/12/2014
Héléna HUIZINGA / Samira MAHMOUDI /
Hanane ENNASSIR
L’action en 2013
Depuis 2011, l’opération médiation et placement dans l’emploi qui ciblait
jusque-là le secteur tertiaire de bureau, s’est ouverte aux métiers du nettoyage
et de la sécurité.
Répartition des personnes par
secteurs d’activité
39
Entretien/nettoyage
15
Tertiaire de bureau
Sécurité
Depuis 2012, la représentation des métiers de l’entretien / nettoyage est
devenue nettement majoritaire au sein de l’action.(68 % des participants)
Dans ce secteur d’emploi, les contrats à temps partiel, voire très partiel,
prédominent.
3
Parcours mis en œuvre au sein de l’action
Une même personne pouvant accomplir plusieurs étapes de parcours :
Emplois : 63
Formations : 2
dont Emplois valorisables par le PLIE : 15
1 Personne a effectué une EMT.
Il est nécessaire surtout de cumuler plusieurs contrats auprès de différents
employeurs pour parvenir à travailler plus de 20 heures par semaine.
Cet état de fait engendre une durée d’accompagnement plus longue et une
importante diminution des contrats dépassant le mi-temps.
Pour autant, même si elles ne possèdent pas les critères de valorisation fixés
par le PLIE, les étapes d’emploi courtes ou à temps partiel, montrent les
avancées des participants, leur dynamique et leurs capacités à se mettre en
démarche.
Partenaires : L’ensemble des opérateurs PLIE, Pôle Emploi, les CCAS, les entreprises du Bassin Lillois ainsi que les entreprises de travail intérimaire.
43
Portage financier : Le PLIE de Lille, Lomme, Hellemmes
En 2014, le pôle médiation de LSI comprend un coordinateur et 9 médiateurs déployés sur les quartiers du Faubourg de Béthune, Lille-Sud et
Moulins.
LES MISSIONS DU POLE
Accompagner les transformations urbaines dans certains micro-secteurs (ANRU)
Faciliter le mieux vivre ensemble et le lien social sur des secteurs sensibles
Améliorer le respect et l’appropriation du cadre de vie
Inciter et accompagner les habitants à la mise en œuvre de projets de proximité
44
LA PRESENCE ACTIVE DE PROXIMITE (PAP)
Les médiateurs sont présents du lundi au vendredi sur leurs secteurs d’intervention. Ils contribuent par leur présence sur l’espace public et
dans les espaces locatifs au maintien du lien social et au respect du cadre de vie.
Nombre de demi-journées réalisées en PAP par mois
Janv.
Fév.
Mars
Avril
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
FdB
22
34
31
35
33
37
19
26
32
30
33
17
Lille-Sud
20
36
33
36
34
39
19
30
25
27
30
15
Moulins
19
31
31
29
33
38
30
32
29
26
34
16
Présence active de proximité par type d’espace
Type d’espace
Nb d’interventions
Espace public
57%
Espace locatif
37%
Espace privé (habitat privé, commerces, etc.)
6%
45
Campagnes hivernales et estivales des Restos du Coeur.
Sur le Faubourg de Béthune et Lille-Sud (secteur arbrisseau), à la demande des responsables de distribution, les médiateurs sont présents deux
matinées par semaine sur les deux centres de distribution. Cette présence permet de créer du lien avec les bénéficiaires, de les orienter en
fonction des problématiques évoquées, de prévenir et gérer les conflits.
GESTION DES CONFLITS
Durant le temps consacré à la présence active de proximité, les médiateurs interviennent et préviennent les conflits entre habitants ou
habitants/institutions. La gestion de conflit fait appel à des techniques de communication précises dans le but de parvenir à un accord durable
entre les deux parties.
Nombre d’interventions en gestion de conflit en 2014
Secteurs
Nb d’interventions
Faubourg de Béthune
28
Lille-Sud
43
Moulins
17
VEILLE SOCIALE TERRITORIALE
En juillet/août, à la demande de la mairie de quartier Faubourg de Béthune et dans le cadre du « plan canicule », les équipes ont recensé les
personnes âgées isolées du quartier. Cette opération a permis de remettre à jour le listing de la mairie, d’orienter les personnes en fonction
des besoins exprimés et de les informer sur les dispositifs municipaux ciblés (Pass’seniors, semaine bleue). De même, le Pôle Médiation est
sollicité par le CCAS pour effectuer des visites au domicile (VAD) des personnes isolées. 17 personnes sont concernées par ces VAD en 2014.
46
ORIENTATION ET INFORMATION
Les informations données aux personnes rencontrées lors des tournées ou permanences peuvent provoquer des orientations effectives en
fonction de la problématique évoquée. Ces informations concernent essentiellement les questions de revenus (RSA, AAH, autres prestations
CAF) et les demandes de logement.
Les équipes accompagnent parfois « physiquement » les personnes vers les administrations ou structures concernées.
ORGANISATION ET PARTICIPATION A DES EVENEMENTS FESTIFS CREATEURS DE LIEN SOCIAL
Secteur
Descriptif
Faubourg de Béthune
Mardi 4 mars
Repas à l’espace Jeunes organisé par LSI
Mercredi 5 mars
Tournoi Foot, Salle Jean Bouin
Samedi 29 mars
Carnaval du Vieux Faubourg
21,28 mai et 4, 11 juin
Participation aux ateliers « vivre ensemble à Verhaeren » organisés par l’association La Vie
de Chantier. Sensibilisation des habitants de la résidence durant cette période.
Vendredi 23 mai
Présence sur la fête des voisins du bd de Metz avec sensibilisation des riverains en amont de
l’évènement
Mercredi 28 mai
Fête des voisins, secteur La Baltique organisée par le Centre Social Projet, LSI, Itinéraires, Les
Petits Frères des Pauvres
Samedi 21 juin
Fête de la solidarité
47
Vendredi 27 juin
Présence pour l’inauguration de l’espace « Atout Jeunes »
Juillet/Août
Passages hebdomadaires sur les structures du quartier (Jardin des Sports, Centre Social,
médiathèque), présence sur les évènements dans les cadre de NQE.
Lille-Sud
15,16,17 mai
Printemps de l’arbrisseau, présence sur l’évènement et information aux habitants en amont
Vendredi 23 mai
Fête des Voisins organisée par Paroles d’Habitants, LSI, le Centre Social Arbrisseau
Vendredi 6 juin
Petit déjeuner partenaires – Lille Sud Insertion
Samedi 7 juin
Encadrement et soutien à l’organisation de la kermesse du mail Gide-Vallès
Vendredi 13 juin
Présence sur la kermesse de l’école Wagner
Mercredi 25 juin
Barbecue et après-midi jeux espace vert rue Bourget. Environ 150 habitants présents
Jeudi 17 juillet
Présence et participation é NQE, Square Bardou
Jeudi 28 août
Présence et participation aux activités NQE
48
Mercredi 8 octobre
Journée propreté aux 400 maisons
Samedi 11 octobre
Inauguration du Jardin des Cultures
Samedi 20 décembre
Goûter de Noël, Salle Blondin
Moulins
Samedi 24 mai
Fête de Voisins résidence Trévise organisée par les associations intervenant sur le local «
Tous Ensemble à Trévise »
Mercredi 28 mai
Fête des Voisins résidence Herriot
Jeudi 10 juillet
Animations organisées dans l'hôpital St Vincent dans le cadre de nos quartiers d'été
Vendredi 18 juillet
Participation à NQE, résidence Trévise
Lundi 15 décembre
Goûter de Noel, local Trévise
FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT SOCIO-PROFESSIONNEL
Mis en œuvre par neuf salariés en contrat Adultes Relais, le Pôle Médiation se définit pleinement comme un dispositif d’insertion.
A ce titre, un accompagnement socio-professionnel est réalisé afin que puissent s’élaborer des étapes de parcours professionnalisantes aussi
bien dans le champ de la médiation que visant différents projets vers d’autres secteurs professionnels.
49
Les formations mis en œuvre en 2014 :



Les techniques d’une communication efficace (module France Médiation) pour deux médiatrices.
Formation d’Auxiliaire Ambulancier pour un médiateur
Démarrage de deux VAE pour le titre AMIS
Vie de l’équipe et du Pôle :
-
Un renouvellement s’est opéré en mars 2014 (remplacement de Mme Zaknoun par Mme Bettoutia).
Suite à une baisse de la prise en charge de l’Etat, le service a dû être recomposé 2014 afin de préserver son équilibre financier. Il sera
donc composé de sept médiateurs de 2015 à 2018.
Recomposition de l’équipe :
-
Une médiatrice ne souhaitait pas renouveler son contrat pour raisons familiales.
Un médiateur a accédé à l’issue de son contrat à une formation gestionnaire de paye de niveau III.
Les sept autres médiateurs ont vu leur contrat renouvelé.
Objectifs 2015 :
-
Mettre en œuvre avec les entreprises ERDF et GRDF, les conventions partenariales initiées fin 2014 prévoyant notamment des
interventions d’information et de sensibilisation des habitants de Lille Sud aux missions et fonctions des agents sur le terrain.
Développer notre offre de services en direction de nouvelles entreprises.
50
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
51
52

57 postes ouverts en 2014

86 personnes accueillies en CUI CAE
(84 sur les ACI et 2 sur la fonction accueil/secrétariat à l’interne)

34 situations sociales abordées et/ou traitées

81 formations complémentaires mises en œuvre pour 56 salariés

15 immersions mises en œuvre

31.25 % de sorties dynamiques
53
54
Augmentation du public féminin avec l’ouverture de
l’atelier couture et le développement des activités de
propreté des locaux
42
3
33
Augmentation sensible des personnes entre 35 et 45 ans au détriment des
autres tranches d’âges. Ce qui est significatif de la dégradation du contexte
général, car cette classe d’âge est généralement la moins touchée par le
chômage et donc des phénomènes d’exclusion.
Petite augmentation de personnes venant des pays de
l’Est ayant intégrés la CE
55
38
Relative stabilité au niveau des prescripteurs avec Pôle Emploi qui nous
oriente plus de la moitié de nos salariés en parcours d’insertion
18
16
12
1
Les personnes recrutées domiciliées sur Lille Sud représentent 50 % de
nos salariés. 99% des personnes sont originaires des quatre quartiers
pour laquelle la Régie a été labéllisée.
Encore de façon plus intensifiée, le niveau VI (non diplômé et niveau
scolaire inférieur au CAP) représente les 2/3 des niveaux des personnes
embauchées.
56
Stabilité au niveau des ressources du foyer, ou les bénéficiaires du RSA
représentent les 2/3 des personnes embauchées.
Les sans ressources sont constituées de personnes demandeurs d’emploi
longue durée, dont le conjoint travaille (public féminin) ou de jeunes de
moins de 26 ans n’ayant pas accès au RSA.
27
24
14
12
3
3
2
57
Baisse sensible des personnes ayant plus de 3 ans d’inactivité a
l’entrée en contrat d’insertion, au profit des autres situations.
58
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
59
60
Nombre de postes d’insertion :
Nombre de personnes accueillies :
20
31
Typologie du public accueilli
55 % de bénéficiaires du RSA
51 % durée d’inactivité = ou > à 36 mois
84 % niveau de formation infra V
29 % en situation d’hébergement
Outils utilisés pendant le parcours
L’année 2014 s’est caractérisée par la poursuite des marchés Ville de Lille et Lille Métropole Habitat. Ces deux
marchés seront en renouvellement en 2015.
29 formations complémentaires :
Savoirs de base :
Plantation arbustive :
CACES logistique :
Métier de l’industrie
Immersion en entreprises :
10
14
4
1
Nous avons poursuivi pour la Ville de Lille, l’entretien d’une trentaine de sites répartis sur les quartiers Sud de
Lille et réalisé des travaux de petite requalification en période hivernale (place Godart et Thomas) et en génie
écologique (plaine Churchill).
Le projet lié au jardin des cultures et la gestion d’un jardin collectif d’insertion par notre association a démarré
en 2014.
1
Sorties emploi
Suite de parcours en 2015 :
Taux sorties emplois/formations :
Intervenants : Adrien AUBERT – Eric DEJONCKERE – André DECOCKER – Igor BESEME
21
10 %
Clients : Ville de Lille, Lille Métropole Habitat, ISS, VILOGIA, SPRENE
Particuliers
Portage financier : Etat, Fonds Social Européen, Conseil Général,
PLIE, Ventes
Nous avons poursuivi les tranches du marché d’insertion ayant comme support des travaux de plantation sur
une résidence du site Gide/Loti à l’automne 2013. Ce marché permet de réaliser des travaux qualifiants
(plantation de plus de 1 000 arbustes). Ce marché a permis de monter en qualification le public accueilli (travail
en partenariat avec le lycée agricole de Genech).
Cette expérience est très intéressante, car elle permet de travailler en lien avec les entreprises intervenantes
sur le site (ISS, EUROVIA) et le cabinet Empreintes, d’utiliser des engins de chantiers spécifiques et d’intervenir
sur des volumes importants.
Nous avons également poursuivi notre collaboration avec ISS devenu ID VERDE, en assurant la propreté
d’espaces verts pour la Ville de Lille. Un deuxième contrat de sous-traitance a été signé début 2014 pour
assurer l’entretien des nouveaux espaces créés sur le Sud du quartier (parachèvement de l’opération
Nice/Cannes), permettant de pérenniser l’activité pour une équipe de 4 à 6 personnes en CDDI.
Nous assurons également l’entretien d’espaces verts pour des associations lilloises.
61
Nombre de postes d’insertion :
Nombre de personnes accueillies :
4
5
Typologie du public accueilli
80 % de bénéficiaires du RSA
100 % durée d’inactivité = ou > à 36 mois
80 % niveau de formation infra V
20 % en situation d’hébergement
7 utilisés pendant le parcours
Outils
Encadrement assuré par l’ Association Mos’Art
5 formations complémentaires :
Le marché propreté a été porté par l’Association Mos’art (Régie de quartier de Fives pour la
dernière fois en 2014) sous la forme d’un groupement solidaire avec le Centre d’Insertion des
Bois Blancs et notre Association.
Formation Gestes et Posture : 4
Nettoyage industriel :
1
Immersion en entreprises :
1
Ce marché d’insertion permet l’ouverture de 13 postes répartis sur les quartiers de Fives, Bois
Blancs, Lille Sud et Moulins et a pour support le nettoiement des principaux axes de circulation
sur ces quartiers.
Sorties emploi
Suite de parcours en 2015 :
Taux sorties emplois/formations :
4
0%
Clients : Ville de Lille/service Propreté Urbaine
Portage financier : Etat, Ville de Lille, PLIE
Le renouvellement de ce marché est prévu en 2015. Il sera porté par Lille Sud Insertion. Nous
avons été informés fin 2014 que notre candidature avait été retenue.
L’un des objectifs en parallèle est également de sensibiliser la population à la propreté
(interventions dans les écoles, les centres sociaux et mise en place d’opérations ponctuelles). Ces
opérations sont aujourd’hui menées par Mos’art et sont appelées à se développer sur les autres
quartiers. Ainsi l’utilisation des glutons mis à disposition par la Ville de Lille a été étendue au
secteur de Lille Sud.
62
Nombre de postes d’insertion :
Nombre de personnes accueillies :
9
12
Typologie du public accueilli
67 % de bénéficiaire du RSA
25 % durée d’inactivité = ou > à 36 mois
75 % niveau de formation infra V
58 % en situation d’hébergement
Outils utilisés pendant le parcours
17 formations complémentaires :
Savoirs de base :
Formation Bâtiment :
Gestes et postures :
5
6
6
Immersion entreprises :
2
Intervenants : Benouni BELMEHDI et Eric CHARLES
Avec la fin des travaux d’aménagement de nos nouveaux locaux et la difficulté de trouver de
nouveaux marchés, la seconde équipe bâtiment a été arrêtée fin avril 2014. M. Eric CHARLES n’a pas
vu son CDD renouvelé. Donc une seule équipe bâtiment intervient à partir de Mai 2014.
Le partenariat tissé avec différents bailleurs sociaux (VILOGIA, ICF, 3F, Lille Métropole Habitat)
permet des échanges constructifs. Il permet également de diversifier les supports pédagogiques
(rénovation, remise en état de parties communes et d’appartements (revêtements de sols, montage
de cloisons en placo style, enduit, peinture, démolition etc…)
Sorties emploi
Suite de parcours en 2015 :
Taux sorties emplois/formations :
5%
57 %
Clients : Lille Métropole Habitat, VILOGIA, 3F, Associations
lilloises, particuliers
Portage financier : Etat, Fonds Social Européen, Conseil
Général, PLIE, Ventes
Avec la fin des travaux d’aménagement de nos locaux fin 2013, notre siège est devenu pour nous
une véritable vitrine des savoirs métiers déclinés par notre équipe bâtiment et plus largement par
les structures d’insertion.
De manière marginale, nous intervenons également pour des associations de gestion de tutelles
ainsi que d’autres associations de la Ville de Lille.
63
Nombre de postes d’insertion :
Nombre de personnes accueillies :
6
14
Typologie du public accueilli
79 % de bénéficiaire du RSA
28 % durée d’inactivité = ou > à 36 mois
86 % niveau de formation infra V
43 % en situation d’hébergement
Outils utilisés pendant le parcours
L’année 2014 a été marquée par la poursuite de l’activité avec notre partenaire historique sur le
quartier : VILOGIA.
8 formations complémentaires :
Savoirs de base :
Nettoyage industriel :
Gestes et Postures :
3
1
4
Immersions entreprises :
2
Une équipe, constituée de 5 agents permanents renforcée ponctuellement par des personnes en
parcours d’insertion, permet de fournir un travail de qualité tout en étant très réactive.
2014 a permis également le démarrage d’un nouveau marché d’insertion (en article 30) avec
l’entretien des locaux de la Halle de Glisse. Ce marché permet aux salariés en parcours d’insertion
d’utiliser du matériel approprié dans le domaine (monobrosse, autolaveuse) ainsi que la
connaissance des produits écologiques en propreté. Ce marché permet de préfigurer la possibilité de
développer cette activité sur d’autres marchés d’insertion en 2015 (Entretien des écoles).
Sorties emploi
Suite de parcours en 2015 :
Taux sorties emplois/formations :
Coordination : Martine GOOLEN
7
29 %
Clients : VILOGIA, Mission Locale, Ville de Lille,
Associations locales
Portage financier : Etat, Fonds Social Européen, PLIE,
Ventes
Enfin nous continuons à réaliser l’entretien des locaux de plusieurs associations locales (MIE, Centre
de soins, Avenir Enfance, Paroles d’habitant …).
64
Nombre de postes d’insertion :
Nombre de personnes accueillies :
11
13
Typologie du public accueilli
69 % de bénéficiaire du RSA
38 % durée d’inactivité = ou > à 36 mois
46 % niveau de formation infra V
46 % en situation d’hébergement
Intervenants : Mohamed TICHERAFI, Alain Pierre LUCHIER
Outils utilisés pendant le parcours
Les activités se sont stabilisées en 2014 après 3 années de fort développement.
13 formations complémentaires :
Savoirs de base :
Nettoyage industriel :
Gestes et postures :
5
1
7
Immersions entreprises :
5
Le partenariat avec TRANSPOLE sur l’atelier vélo de Lille Centre a été reconduit et permet de
maintenir une prestation de qualité auprès des usagers du VLD.
Cet atelier est bien identifié et de nombreuses collaborations se sont mises en place avec les autres
vélocistes dans la proximité avec qui nous travaillons en bonne intelligence.
Les ateliers ont chacun une clientèle bien identifiée et se complètent en terme d’offres de services.
Comme nous l’avions annoncé en 2013, l’atelier vélo mobile poursuit son activité en proposant ses
services auprès des entreprises et des collectivités. Nous sommes régulièrement sur les marchés de
Saint André, Croix, la Madeleine pour un essai.
Sorties emploi
Suite de parcours en 2014 :
Taux sorties emplois/formations :
6
33 %
Clients : Ville de Lille, TRANSPOLE, Conseil Régional, Associations
de la métropole lilloise, Particuliers
Portage financier : Etat, Fonds Social Européen, Conseil Général,
PLIE, Ventes
Nous participons régulièrement aux manifestations autour du vélo ou de l’Economie sociale et
solidaire sur la Ville de Lille.
65
ACI Repassage / Couture
Nombre de postes d’insertion :
Nombre de personnes accueillies :
7
9
Typologie du public accueilli
56 % de bénéficiaire du RSA
89 % durée d’inactivité = ou > à 36 mois
83 % niveau de formation infra V
22 % en situation d’hébergement
Outils utilisés pendant le parcours
7 formations complémentaires :
Savoirs de base :
Gestes et postures :
Immersions entreprises :
1
6
4
Intervenantes : Framboise RICHARD
L’activité s’est développée très naturellement autour de la retouche comme complément de
l’activité repassage afin de répondre à une forte demande des habitants du quartier.
Sorties emploi
Suite de parcours en 2015 :
Taux sorties emplois/formations :
7
0%
Clients : Particuliers
Portage financier : Etat, Fonds Social Européen, Conseil Général,
PLIE, Ventes
Nous avons adhéré au réseau Tissons la solidarité afin de développer une nouvelle activité, et
ainsi créer de nouveaux postes d’insertion, autour des métiers de la couture et plus spécifiquement
autour du réemploi textile (c'est-à-dire, à partir de vêtements de récupération, les détourner, les
actualiser, les customiser avant de les mettre en vente). Les objectifs étant de travailler pour la
marque Tissons et ensuite de développer, en complément, notre propre marque « Elle et si… ».
66
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
67
68
Des moyens humains
Sur le service RTP
Des outils
Un réseau partenarial
 Sur le volet social :

1 Directrice

1 ETP Chargé de recrutement des
personnels en insertion et conseiller
en insertion professionnelle

7 ETP Encadrants techniques

Pôle administratif et comptable 0.80
ETP CDI, 1 ETP CDI et 1.6 ETP en
contrat aidé
 A l’interne
1 réunion d’équipe mensuelle
1 Comité de suivi trimestriel
2 Evaluations professionnelles par an par
bénéficiaire
1 Bilan des parcours de chaque bénéficiaire
tous les 6 mois
1 Comité de pilotage annuel
Bailleurs sociaux
FJT, CHRS
CLP, Opérateurs logement
CAF, CPAM,
CCAS, UTPAS
AMEST, Institut Pasteur
Psychologue
 Sur le Volet professionnel :
 A l’externe
L’Espace Réussir pour l’accompagnement
social des bénéficiaires du PLIE
Les conseillers PLIE et Mission Locale, les
référents généralistes de parcours et les
Chargés d’Animation de Dispositifs d’Insertion
Professionnels pour l’accompagnement socio
professionnel
Pôle Emploi, équipe IAE
Structures d’insertion
Organismes de formation
PLIE et MDE
Cellule d’emploi Zone Franche Urbaine
BATILILLE
Entreprises
69
70
Déroulement du parcours
Recrutement
Activité
Volet Social
Volet Professionnel
Prescripteurs
EXPLICATION
EXPLICATIONDE
DELALADEMARCHE
DEMARCHEDE
DELALASTRUCTURE
STRUCTUREAU
AUBENEFICIAIRE
BENEFICIAIRE




Animer un réseau (informer,
développer)
Anticiper les recrutements
(Prévisionnel des postes à
pourvoir à 6 mois, diffusion
mensuelle)
Analyser / Echanger sur les
situations (pertinence du
positionnement)
Vérifier les critères
administratifs (CUI,
agrément IAE, titre de
séjour)
Publics





Analyser – Dynamiser –
Transmettre des savoirs être







Diagnostiquer les difficultés
freinant l’accès à l’emploi
durable

Diagnostiquer les
compétences, les qualités et
les freins

Impliquer le bénéficiaire dans
les démarches à effectuer


Mise en place d’un plan
d’action avec objectifs et
échéances en s’appuyant sur
le réseau
Valider un projet
professionnel réaliste et
réalisable par le biais de
l’activité, d’immersions ou
d’enquêtes professionnelles.

Mettre en œuvre la formation
nécessaire à la progression du
bénéficiaire
Valider – Transmettre
des savoirs faire

Réunion d’information
collective
Accueil (entretien
d’embauche)
Dossier de candidature à
compléter (engagements et
objectifs)
Signature du contrat
Présentation auprès de
l’encadrant
Confiance en soi
Ponctualité
Assiduité
Respect
Valeur travail
Goût de l’effort
Implication


Suivi externe par
l’Espace Réussir, les
référents RSA et
autres prescripteurs
en lien avec l’équipe
d’encadrement de la
structure
Apprentissage
Rapidité d’exécution

Echanger sur les avancées sur
la base de rendez-vous
individuels.
Suivi interne du
conseiller en insertion
professionnelle en lien
avec les conseillers
PLIE, les référents RSA
et autres prescripteurs

Rechercher une filiarisation à
l’issue de la Régie
ECHANGES FORMELS ET INFORMELS ENTRE LES PROFESSIONNELS
71
72
Sur le plan Social
34 situations sociales abordées, en cours de traitement ou
traitées
En terme de devenir
Sur les 86 personnes accueillies, 52 poursuivent leurs parcours sur
l’exercice 2015.
Sur les 34 personnes ayant quitté, voici ce qu’elles sont devenues :
Les principales thématiques abordées :
69%
Demandeur d'emploi
11
31%
Emploi/formation
2
0%
20%
40%
60%
80%
Soit taux de sorties dynamiques : 31.25 %
73
Sur le plan de la formation
Immersions
15 immersions mises en œuvre sur l’exercice auprès de notre réseau
d’entreprises :















MATCH
SAFEN ONET
VILOGIA
LMH
RESIDENCE LES PROMENADES
CLAISSE INSTALLATIONS
MOULINS PRESSING
DE A COUDRE
NORAUTO
LEADER PRICE
GARAGE BERNARD
PRO IMPEC
V’LILLE
MARTINE BERNARD
BANQUE ALIMENTAIRE

81 formations complémentaires mises en œuvre :
-
Savoirs de base…………….…………
Formation Bâtiment ……….………
Plantation arbustives…….…………
Gestes et postures……………….….
Nettoyage industriel…………….….
Module bureautique…..…………..
CACES logistique………………..…..
Métier de l’indsutrie………….….
24
6
14
28
3
1
4
1
56 personnes ont bénéficié de formation complémentaire soit 65%.
74
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
75
76
Les financements 2014
De l’association
2011
669 495 €
438 187 €
727 416 €
233 567 €
170 849 €
157 800 €
29 055 €
39 622 €
43 694 €
30 000 €
7 200 €
15 629 €
Produits des ventes
Subventions liées aux contrats aidés
Subventions liés aux actions
 FSE
 PLIE
 Conseil Général
 Ville de Lille
 CUCS/Ville
 CUCS/ACSE
 DIRECCTE/ACI
 Conseil Régional
 DRE/Etat
 CAF
 LMCU
Dons/fonds privés
TOTAUX
22 500 €
1 857 598 €
2012
766 968 €
608 829 €
861 321 €
257 989 €
173 547 €
165 300 €
111 446 €
50 020 €
43 694 €
30 000 €
13 325 €
9 000 €
7 000 €
36 %
24 %
39 %
1%
100 %
16 500 €
2 253 618 €
34 %
27 %
38 %
1%
100 %
2013
876 624 €
787 814 €
804 371 €
264 862 €
179 548 €
158 613 €
59 324 €
31 744 €
41 244 €
30 000 €
16 576 €
9 960 €
7 500 €
5 000 €
10 000 €
2 478 809 €
35 %
32 %
32 %
1%
100 %
2014
832 617 €
881 851 €
877 929 €
241912 €
182 354 €
151 387 €
174 240 €
35 918 €
45 418 €
30 324 €
0
8 876 €
7 500 €
0
17 000 €
2 609 397 €
31 %
34 %
34 %
1%
100 %
31%
35%
34%
36%
34%
32%
Produits des ventes
Subventions liées aux contrats aidés
27%
24%
Subventions liées aux actions
Dons/Fonds privés
1%
1%
1%
1%
2014
2013
2012
34%
32%
2011
38%
39%
77
78
Valoriser
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
Construire
79
80






























L’ACSE
Les agences Lilloises de Pôle Emploi
Les Bailleurs sociaux : LMH, VILOGIA
La CAF
Les CCAS de Lille
Les Centres de formation du bassin Lillois
Le Conseil Régional du Nord Pas de Calais
Le Département du Nord
Les DIRECCTE (UT et Région)
L’Espace Réussir
Le Fonds Social Européen
Le GRAAL
Le Club de Prévention Itinéraires
La Maison de l’Emploi de Lille
La Mission Locale de Lille
Le PLIE de Lille, Lomme, Hellemmes
Les Points Services aux Particuliers
L’ensemble des Relais Sociaux et médico-sociaux du Bassin Lillois
Le SPIP
L’UTPAS
La Ville de Lille
Direction de l’Economie Sociale et Solidaire
Direction de la Solidarité et de la Santé
Délégation Petite Enfance / Parentalité – Lutte contre les exclusions
CLSPD
Direction des Parcs et Jardins
Direction de la Propreté Urbaine
Direction de la Politique de la Ville
UCPA
Vitamine T
81
MECENES








Gaz Réseau Distribution France – GrDF
Electricité Réseau Distribution France – ErDF
Fondation Agir pour l’Emploi
Fondation BNP Paribas
Fondation Caritas
Fondation Macif
Promod
Kiabi
PARTENAIRES PRIVES





B’Twin
Transpole
Véolia
GrDF
ErDF
82
83
230 rue de l'arbrisseau
59 000 Lille
Tel : 03 20 85 25 66
Valoriser
Fax : 03 20 85 25 55
[email protected]
www.lsi-asso.fr
Développer
Aménager
Impliquer
Dynamiser
Mobiliser
Construire
84

Documents pareils