DISCO KING - Nightlife

Commentaires

Transcription

DISCO KING - Nightlife
CULTURE / CINEMA / MUSIQUE / MODE & DESIGN / SOCIETE / LIFESTYLE & CLUBBING
N°61 - Spring 2012
nightlife-mag.net
DOSSIER
Le nouveau
marché
du sexe
CITY
GUIDE
Paris
By Night
ET AUSSI…
Jean Dujardin
Gilles Lellouche
Reese Witherspoon
Sidonie Bonnec
Martin Solveig
Ting Tings
Air
Bob
sinclar
Disco King
L 12752 - 61 - F: 5,50 € - RD
Spécial
SOMMAIRE
edito
N°61 Spring 2012
>
P.36
Interview avec
Ting Tings
Nicolas George
rédacteur en chef
Pierre Thomas,
fondateur
Flashback à la fin des années 80.
Ambiance moite et électrique au
Globo, le QG des oisillons de nuit, en
plein cœur du Paris festif. Le DJ fait
saliver les filles avec ses tours de
passe-passe « Hip Hop –Rock ».
Les vinyles de Run DMC, NTM,
Public Enemy s’enchainent sur les
platines avec ceux de Cure ou de
David Bowie. La fête bat son plein,
il est 5 heures du matin. Noyé dans la
foule de cette ambassade pour nuits
blanches, un certain Chris, sourire
aux lèvres : il vit inlassablement ce
spectacle nocturne, se délectant de
ce défouloir festif qui l’emmène loin
d’un quotidien fadement énergisé. « Un
jour, moi aussi je les ferais danser ! ».
25 ans plus tard, Chris a laissé place à
Bob Sinclar. Poursuivant sa destinée,
il est passé de roi du Globo à roi du
Disco. 25 ans de fêtes, ça pourrait user
un homme. Lui, ça l’a forgé. On a donc
voulu rencontrer celui qui fait « crasher
» le Disco, dans son dernier album. Une
entrevue sans compromis mais avec
une pointe de nostalgie. Et comme ils
ne devaient pas être très loin de Chris
sur le dancefloor du Globo à l’époque,
on a également été rendre une petite
visite contemporaine à Martin Solveig
et au duo Air. Côté ciné, le belle Reese
Witherspoon entremêle, dans ce
numéro, ses charmes avec ceux de
Dujardin et Lellouche. En parlant de
charmes entremêlés, jetez donc un œil
sur notre dossier sur le business du
sexe. Et si vous cherchez le nouveau
Globo, jetez un coup d’œil à notre
sélection d’adresses incontournables
sur Paris. Qui sait, y croiserez vous
peut-être le Bob Sinclar de demain ?
Nicolas George
[email protected]
CULTURE
06 News
08 Expos & Musées Un florilège des expos
à ne manquer sous aucun prétexte
10 Théâtre Les bons plans du moment
12 Jeux Vidéos Une sélection des
meilleurs jeux du mois
CINÉMA
16 A l’affiche Notre sélection des films
incontournables de la rentrée
18 Interview Dujardin / Lellouche
22 Interview Reese Witherspoon
24 DVD / Télé Sélection du mois
MUSIQUE
CULTURE / CINEMA / MUSIQUE / MODE & DESIGN / SOCIETE / LIFESTYLE & CLUBBING
N°61 - Spring 2012
nightlife-mag.net
DOSSIER
Le nouveau
marché
du sexe
CITY
GUIDE
Spécial
PARIS
By Night
ET AUSSI…
Jean Dujardin
Gilles Lellouche
Reese Witherspoon
Sidonie Bonnec
Martin Solveig
Ting Tings
Air
Tirage certifié à
33000 exemplaires
BOB
SINCLAR
28 News Les dernières news musicales
30 Interview Bob Sinclar
32 Interview Air
34 Interview Martin Solveig
36 Interview Ting Tings
38 Agenda Concerts
MODE & DESIGN
42 Shopping Nightlife a chiné
pour vous les produits du mois !
46 High Tech Toutes les nouveautés !
LIFESTYLE & CLUBBING
50 News Les dernières infos du monde
de la nuit et des loisirs sont ici !
52 Dossier Le nouveau business du Sexe
56 Voyage 12 lieux incontournables à Paris
60 Echos Soirées La sélection des plans
et soirées incontournables du mois !
62 Nightclubbing Retour en photos
sur les événements incontournables !
66 Où nous trouver ?
DISCO KING
BOB SINCLAR © DR
NIGHTLIFE
3
culture
> CULTURE
chapter 1
>>>
Conçue, produite et présentée en 2009 par
le musée MoMA à New York, l’exposition
de Tim Burton a par la suite été présentée
à Melbourne, Toronto puis Los Angeles. La
voilà programmer à la Cinémathèque de
Paris jusqu’au 5 Août prochain. Né en 1958,
Tim Burton fait partie de ces cinéastes qui
ont toujours gardé un lien avec leur enfance
et ont su en faire un levier magique pour
créer un monde avec lequel le public se
sent immédiatement en connivence. Burton
est certainement le dernier grand artisan
d’Hollywood qui a su insuffler à tous la sincère
tendresse qu’il porte pour les freaks de tout
rang. Il élabore autour de ses « monstres
», comme pour les protéger, un scénario
poétique dans lequel tous les publics, petits et
grands, se retrouvent. L’événement autour de
Tim Burton à La Cinémathèque est non seulement l’occasion de revoir tous ses films mais
aussi, de découvrir ses talents de dessinateur,
peintre, vidéaste, photographe, inventeur de
sculptures bigarrées et stupéfiantes.
- Nathalie-Kai Stolz -
© crédit photo : DR
PERNOD SA capital 40 000 000 euros 120 avenue Maréchal Foch 94015 CRETEIL Cedex 302 208 301 RCS CRETEIL.
BURTON
INTIMISTE !
sommaire
News • Expos & musées • Théâtre & spectacles • Jeux vidéo • Agenda
NIGHTLIFE
5
Culture)
news
Rubrique réalisée pas Nathalie-Kai Stolz
QUAND LE MONDE
DEVIENT UNE TOILE…
Jérôme Mesnager a fait
courir son «homme blanc»
des murs de Paris jusqu’à
la muraille de Chine, en
passant par l’Afrique, les
États-Unis, le Japon...
Né à Colmar en 1961,
il va très vite se passionner
pour l’art éphémère de la
jungle des villes. En 1983,
il crée son Corps Blanc,
cette empreinte qui va
s’afficher dans les lieux les
plus insolites comme « un
symbole de lumière, de force et de paix ». La galerie Caplain-Matignon se réjouit
d’arrêter un instant dans sa trajectoire, l’un des maîtres français de l’art urbain
et de l’exposer sur ses cimaises...
Jusqu’au 27 mars à la galerie Camplain-Matignon (Paris 8ème)
Infos : www.galeriecaplain-matignon.com
EXPO
« DANSER SA VIE »
Une exposition sans précédent consacrée
aux liens des arts visuels et de la danse des
années 1900 jusqu’à aujourd’hui.
« Danser sa vie » montre comment ils ont
allumé l’étincelle de la modernité pour
nourrir les courants majeurs et les figures
qui ont écrit l’histoire de l’art moderne
et contemporain. Dans le cadre de cette
expo, Jeff Mills, figure emblématique de la
techno de Détroit, présentera l’une de ses
œuvres vidéo, « The Dancer ».
INVADER : L’INVASION
CONTINUE SUR PAPIER…
Invader vient de publier son nouveau
guide d’invasion : «l’invasion de Paris
2.0 - Prolifération», présentant ses
500 derniers space invaders parisiens.
Invader est une figure incontournable
et fondatrice du Street Art, connu pour
ses personnages pixélisés en carrelages. Une quarantaine d’expositions
internationales pour environ deux fois
plus de villes « envahies » à travers le
monde et des centaines de milliers de
carreaux de mosaïques collés sur les
murs. Entièrement réalisé par l’artiste,
ce livre dévoile les archives de son travail dans la capitale où aujourd’hui plus
de mille space invaders ont déjà pris
place. A travers plus de 1400 photos,
il rend hommage à cette invasion parisienne tentaculaire. Les lieux photographiés nous sont familiers, on y repère
les créatures qui ponctuent nos trajets
quotidiens, celles qui nous sont devenues chères. Tourner les pages de ce
livre, c’est parcourir notre Paris, la promenade que l’on aime faire et refaire.
On referme le livre et on y revient.
Qui dit « arrivée du printemps »,
dit « cinéma »… La 12ème édition
du Printemps du Cinéma débarque
sur nos grands écrans ! Trois jours
durant (du dimanche au mardi)
les entrées de cinéma vous sont
proposées à un tarif réduit, identique
quelles que soient la salle et la
séance. En cette période de crise, on
aurait vraiment tort de s’en priver !
Tarifs des billets : 3,50e la séance
Du 18 au 20 mars dans toute la France
6 NIGHTLIFE
LES HALLES, UNE
HISTOIRE D’AMOUR
Gros coup de cœur pour cette exposition
qui présente 150 tirages originaux de
Robert Doisneau, le plus grand
photographe français d’après-guerre.
Jusqu’au 28 avril, la Mairie de Paris
propose de découvrir ou redécouvrir des
tirages peut-être méconnus du grand
public, à l’Hôtel de Ville. On y trouve, ici,
essentiellement des vintages réalisés par
le photographe, une sélection de grands
formats couleurs retraçant le reportage
effectué dans le quartier des Halles de
1933 à 1979. On le sait peu mais le photographe s’est véritablement passionné pour
les Halles de Paris, qu’il a photographiées
sous de nombreux angles, une plongée
passionnante dans le ventre de Paris retracée par cette exposition gratuite. Avec ce
témoignage sobre de l’un des plus grands
photographes du 20ème siècle sur l’un de
ses quartiers emblématiques, la Ville de
Paris poursuit son exploration de l’histoire
de la capitale et de ses habitants. n
Doisneau Paris les Halles
à la Mairie de Paris
29, rue de Rivoli (4eme)
Jusqu’au 28 avril
Jusqu’au 2 avril au Centre Pompidou (Paris 4ème)
Infos : www.centrepompidou.fr
LE PRINTEMPS
DU CINEMA
EXPO DOISNEAU :
LA NUIT DES MUSéES 2012
La 8ème édition de la Nuit européenne
des musées se tiendra le samedi 19
mai 2012. Cette nuit-là, près de 3000
musées dans 40 pays du Conseil de
l’Europe vous ouvrent leurs portes.
Partez-en voyage à travers le continent… Les programmes des musées
participants seront disponibles sur le
site internet de la Nuit à partir du 8
mars.
http://nuitdesmusees.culture.fr
Samedi 19 mai
dans toute la France
NIGHTLIFE
7
expos & musées
agenda / CULTURE
Rubrique réalisée pas Nathalie-Kai Stolz
Coups
de coeur
BOB DYLAN
Expositions « coups de cœur »,
à ne manquer sous aucun prétexte…
Suivez le guide !
L’EXPLOSION ROCK (1961-1966)
Conçue par le Grammy Museum de Los Angeles, « Bob Dylan,
l’explosion rock » raconte, au fil de photos inédites, d’objets et
de documents rares, ainsi que d’archives audiovisuelles, cette
étonnante histoire d’une évolution personnelle marquant un
basculement de société. L’exposition retrace les moments forts de
cette période, qui vit Dylan modifier radicalement son approche
artistique et susciter une véritable révolution musicale.
Né en 1941 dans le Midwest des États-Unis, Bob Dylan arrive
à New York en 1961 déterminé à laisser son empreinte dans un
courant folk alors en plein essor. Bob Dylan composera les chansons les plus porteuses de la contestation sociale qui émerge alors
en Amérique. Devenu idole, il veut se libérer des pressions et des
attentes que lui impose la notoriété. En 1964 il change de look,
fait appel aux instruments électriques, adopte un style musical
plus agressif et ses textes ont des accents surréalistes. Entre 1964
et 1966, les albums mythiques se succèdent, donnant à Bob Dylan
un prestige qui est toujours d’actualité.
Ma boutique de mots
Du 20 mars au 28 avril
Lieu : Galerie Le Pré au 6, rue du Pré-aux-Clercs, Paris 7ème / Horaires : du mardi au samedi de 14h30 à 19h30 / Infos : 01 58 62 46 36
«Ma Boutique de mots» naît d’une leçon d’un père à sa fille. Parcourant les rues de Paris, Benoît Teillet lui enseigne les lettres
à travers les enseignes des boutiques. Bientôt, c’est sur son scooter et un Nikon D3S sous le bras qu’il sillonne la France à la
recherche des boutiques. Déglinguées ou élégantes, kitsch ou sobres, les devantures mettent en scène l’univers quotidien et sont
témoins d’époques anciennes ou au contraire d’un monde qui bouge vite. Trois années, 10 000 photos et des milliers de kilomètres plus tard, le projet un peu fou peut naître. Ces photos, toujours prises du même point de vue deviennent des tableaux.
Un voyage loufoque et poétique à travers notre espace urbain.
1
1. Goudemalion
3. Louis Vuitton – Marc Jacobs
Jusqu’au 18 mars
Jusqu’au 16 septembre
« Bob Dylan, l’explosion rock », jusqu’au 15 juillet à la Cité de la Musique,
Lieu : Musée des Arts Décoratifs, 107 rue
Lieu : Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de
221 avenue Jean-Jaurès, Paris 19ème / Horaires : du mardi au samedi de 12h
de Rivoli Paris 1er / Horaires : du mardi au
Rivoli, Paris Ier / Horaires : du mardi au dimanche
à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 20h. Infos : 01 44 84 44 84
dimanche de 11h à 18h (nocturne le jeudi
de 11h à 18h (nocturne le jeudi jusqu’à 21h) /
jusqu’à 21h) / Infos : 01 44 55 57 50
Infos : 01 44 55 57 50
Il ne vous reste plus que quelques
jours pour profiter de l’expo retraçant
toute l’œuvre de Jean-Paul Goude,
touche-à-tout créatif qui a marqué nos
esprits grâce aux affiches des Galeries
Lafayettes, entre autre, ou le magnifique film publicitaire de Chanel avec
Vanessa Paradis en 1992.
Cette exposition présente l’histoire de
deux personnalités, Louis Vuitton et
Marc Jacobs (directeur artistique de la
maison), et met en évidence leurs contributions à l’univers de la mode. Cette
mise en parallèle Vuitton-Jacobs permet
d’éclairer le système de la mode de la fin
du XIXe au début du XXIe siècle.
Jakob & Macfarlane
LES MAÎTRES DU DÉSORDRE
Mise en espace dans une scénographie signée Jakob+Macfarlane,
l’exposition « Les Maîtres du Désordre » convie les visiteurs à
effectuer un parcours rythmé par des chefs-d’œuvre des collections anthropologiques internationales et des installations
d’artistes contemporains. Cet ensemble constitue un récit en
trois chapitres qui permet de découvrir cette notion de désordre
au travers de différents rituels mis en place pour le contenir : le
désordre du monde, la maîtrise du désordre et la catharsis.
Dans la plupart des cultures, des traditions mettent en scène des
forces contraires qui se disputent l’univers, qui organisent ou désorganisent les contrats sociaux, qui structurent et déconstruisent
l’individu en un combat nécessaire et sans fin. Ordre et désordre
sont ainsi au cœur du mouvement du monde et en signent la
vitalité comme la destruction. L’expo « Les Maîtres du Désordre »
révèle la parenté fondamentale entre le rôle de l’artiste et celui de
l’anthropologue qui, l’un comme l’autre, explorent, dans des buts
et avec des méthodes différents l’intégralité de l’humain.
« Les Maîtres du Désordre », du 11 avril au 29 juillet au musée du quai
Branly, Paris 7ème/ Horaires : mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h et
nocture du jeudi au samedi jusqu’à 21h. Infos : 01 56 61 70 00
8 NIGHTLIFE
2
2. 2062
4. Lille Art Fair
Jusqu’au 25 mars
Du 12 au 15 avril
Lieu : La Gaieté Lyrique, 3 bis rue Papin, Paris
Lieu: Grand Palais de Lille, 1 boulevard des
3ème / Horaires : du mardi au samedi de 14h à
Cités-Unies, Euralille (59) / Horaires : du lundi
18h (nocturne le dimanche jusque 20h) / Infos :
au vendredi de 11h à 19h (nocture le jeudi et
01 53 01 51 51.
vendredi jusqu’à 23h) / Infos : 03 20 14 15 16
2062 propose d’explorer aujourd’hui ce
que pourrait être le vivre ensemble de
demain. Un voyage temporel à travers
un ensemble de témoignages subjectifs
du rapport au temps, ceux d’artistes, de
bricoleurs, de penseurs, de créateurs, de
visionnaires et de visiteurs.
La 5e édition de Lille Art Fair, foire européenne d’art contemporain, réunira près
de 100 galeries et éditeurs de tous pays,
ainsi que les structures culturelles de la
région. Peinture, dessin, sculpture, vidéo,
estampe, céramique, photo... Toutes
les formes d’art seront plus que jamais
représentées.
3
4
NIGHTLIFE
9
THEATRE & SPECTACLE
Rubrique réalisée pas Nathalie-Kai Stolz
>>>
STéPHANE GUILLON
DARK VANNEUR
Depuis ses débuts d’humoriste en 1995, Stéphane
Guillon a choisi le côté sombre de l’humour, ce qui
lui vaut le surnom de « Dark Vanneur ». Il mène avec
dextérité un exercice de style à haut risque : brosser
le portrait de l’invité qui lui fait face lors d’émissions
de divertissement télévisées, sans rien lui passer de
ses travers.
Avec des manières de redresseur de torts, de justicier
cynique, Guillon est réputé pour sa virulence qui lui a
valu de nombreux différents avec certaines personnalités. Mais il en fallait plus pour le faire taire ! En 2012, il
nous revient plus libre que jamais ! Avec son spectacle
« Liberté surveillée » qui a déjà fait un carton en 2010,
Guillon le prolonge pour le plus grand bonheur des uns…
et le malheur des autres !
Actuellement en tournée dans toute la France
LES LIAISONS DANGEREUSES
LES 39 MARCHES
CABARET
ANTHONY KAVANAGH
C’est à partir de cette nouvelle
façon qu’ont les jeunes de
communiquer entre eux, que
John Malkovich a choisi de
proposer une mise en scène
tout à fait inédite. Une troupe
de jeunes acteurs en jeansbaskets avec portables et tablettes à la main, va rejouer les
multiples intrigues de l’œuvre
de Laclos.
Dans une mise en scène
décapante d’Eric Métayer,
quatre comédiens interprètent
plus de 150 personnages et
restituent avec loufoquerie
l’univers d’Alfred Hitchcock.
Cette pièce a reçu à juste titre
le Molière 2010 de l’adaptation
et du spectacle comique. Un
incontournable du moment !
Après avoir accueilli 350 000
spectateurs aux Folies Bergère, le célèbre musical crée
l’événement en partant pour la
première fois en tournée dans
toute la France. Conçu et mis
en scène par Sam Mendes et
Rob Marshall, le spectacle fut
multi-récompensé à New-York
où il se joua à guichet fermé
pendant six ans.
Kavanagh fait son coming
out : ça fait dix ans qu’il vit
en France, maintenant il
peut se lâcher ! Tout ce qu’il
pense, tout ce qu’il aime...
ou pas ! C’est un show sur la
société française dans toute
sa diversité, sur la politique, les
religions, la célébrité, sur les
hommes, les femmes... Bref,
tout le monde y passe !
Actuellement au Théâtre
de l’Atelier (Paris 18ème)
10 NIGHTLIFE
Actuellement au Théâtre
la Bruyère (Paris 9ème)
En tournée dans
toute la France
En tournée dans
toute la France
jeux vidéo
sélection
Rubrique réalisée par Nicolas George
>>> THE LAST STORY
The Last Story insuffle un vent de nouveauté dans l’univers
des jeux de rôles : découvrez un nouveau système de combat
dynamique en temps réel où la stratégie sera le maître mot avec
une équipe de personnages et des armes personnalisables
jusqu’à l’extrême. En maîtrisant Le Magnétisme, une mystérieuse capacité, vous pourrez aider le héros Zael et sa bande de
mercenaires à accomplir de nombreuses missions. À l’inverse de
nombreux autres jeux de ce type, The Last Story ne comporte
pas seulement une campagne solo, mais aussi deux modes
multi-joueurs en ligne. Ainsi, les modes Deathmatch et Coop
vous permettront d’affronter ou de collaborer avec cinq autres
joueurs européens ! Les combats en ligne vous récompenseront
avec des armes et des objets rares, qui ensuite seront à utiliser
dans le mode histoire.
Un jeu époustouflant que nous vous conseillons à travers
son pack collector qui comprend un exemplaire du jeu et
un boîtier SteelBoo illustré avec un artwork inédit, un coffret
« The Elements Of The Last Story » (avec un CD audio des
musiques du jeu et un livret d’illustrations). Le coup de cœur
de la rédaction ce mois-ci.
Déjà disponible
sur Wii
exclusivement
SOULCALIBUR V
STREET X FIGHTER LES SIMS 3 : Showtime
(Xbox 360, PlayStation 3, PC)
Déjà disponible
(Xbox 360, PlayStation 3)
Déjà disponible
(Xbox 360, PlayStation 3, PC)
Déjà disponible
(PC)
Déjà disponible
L’épisode ultime et indispensable de la trilogie culte.
Un final en apothéose qui
respecte les choix des joueurs
des premiers épisodes et qui
initiera les néophytes à cette
saga épique qui n’en finit pas
de nous surprendre par son
intensité émotionnelle.
Système de combat en 3D
exaltant, visuels à couper
le souffle, personnages
incroyables, expérience online
enrichie… Ce nouvel opus de
la saga Soulcalibur offre de
nouvelles batailles épiques et
s’avère comme un incontournable de 2012.
Réunir dans un même jeu les
personnages de Street Fighter
et Tekken ne relève plus de
l’utopie ! Ce cross-over de folie
prend bel et bien forme sur à
travers un titre particulièrement
plaisant, notamment grâce à
un gameplay riche et intelligemment conçu.
Les Sims 3 : Showtime est
une extension pour Les
Sims 3 qui permet au joueur
d’entraîner ses Sims sur la
voie de la célébrité. Il s’agit en
effet de produire son propre
show dans le domaine de la
musique, de l’acrobatie ou de
la magie.
MASS EFFECT 3
12 NIGHTLIFE
> Cinéma
chapter 2
>>>
MAUVAIS
NUMéRO…
Crédit Photo : RenaudCorlouer
Et voilà ! On parle davantage des affiches du
film « Les Infidèles » que du film lui-même ! A
peine parues, elles ont été retirées à cause
d’une plainte de 2 personnes – oui, juste 2 –
choquées devant les images suggestives. Mais
le traumatisme causé justifiait-il un retrait aussi
rapide ? Dans ce cas, je demande l’arrêt des
pub où l’on nous montre des corps dénudés
pour vendre des yaourts blancs (tendancieux,
non ?!). Ah oui, j’oubliais ! Ces affiches sont
sexistes à cause du caractère unilatéral de
l’acte prodigué. En fait, seules les scènes
offrant un plaisir équivalent aux 2 partenaires
seraient autorisées sur des affiches. Jean et
Gilles, vous auriez dû y penser ! Il fallait jouer
le numéro compris entre 68 et 70… Pour ma
part, c’est avec un plaisir bien « affiché » que je
vous remets celle censurée de Jean Dujardin,
rentrant «en réunion», en photo ! Juste pour le plaisir...
Crédit Photo : DR
France 2011 - BMF - RCS BOBIGNY 414 749 200
- Nathalie-Kai Stolz -
sommaire
DEPUIS SON ORIGINE, LE RHUM BACARDI GOLD SE MARIE AVEC DES PARFUMS FRAIS TELS QUE LE COLA
ET LE CITRON VERT DONNANT CORPS À DES COCKTAILS LÉGENDAIRES COMME LE CUBA LIBRE. *MÉLANGE.
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
A l’affiche • News • Interviews • Sélection DVD
NIGHTLIFE
15
à l’affiche
Rubrique réalisée par Nathalie-Kai Stolz
>>> AU PAYS DU SANG
LE TERRITOIRE DE LOUPS
Réalisé par Joe Carnahan, avec Liam Neeson, Dermot Mulroney…
Genre : Thriller - Actuellement dans les salles
MARGIN CALL
Réalisé par J.C. Chandor, avec Kevin Spacey, Paul Bettany,
Jeremy Irons, Demi Moore…
Genre : Drame - Sortie le 4 avril
Un avion transportant un groupe d’ouvriers
envoyés en Alaska s’écrase non loin du site.
Ses passagers se retrouvent alors obligés de
lutter pour leur survie dans cet environnement
hostile, et traqués par une meute de loups.
Pour survivre à Wall Street, sois le premier, le
meilleur ou triche … La dernière nuit d’une
équipe de traders, avant le crash. Pour sauver
leur peau, un seul moyen : ruiner les autres …
« Margin Call » a été présenté au festival de
Sundance puis à Berlin où il a obtenu 8
nominations. Ce film d’une grande qualité
représente bien le monde financier actuel.
Kevin Spacey et Jeremy Irons sont
impeccables comme toujours !
Joe Carnahan, qui a réalisé l’Agence tous
risques avec en vedette Liam Neeson, revient
sur le devant de la scène avec un thriller vaillamment mené par son acteur fétiche, dans des
décors somptueux. Dommage pour Liam, les
loups finissent même par lui voler la vedette !
EXTRÊMEMENT FORT ET INCROYABLEMENT PRèS
Réalisé par Stephen Daldry, avec Thomas Horn, Tom Hanks,
Sandra Bullock, John Goodman…
Genre : Drame - Actuellement dans les salles
AVEC MARYLIN
Réalisateur : Simon Curtis
Acteurs : Michelle Williams, Emma Watson,
Kenneth Branagh…
Genre : Biopic
Actuellement dans les salles
Quarante ans plus tard, Clark racontera ce
qu’il a vécu au fil des six mois de ce tournage mouvementé dans son livre.Mais il
manque une semaine dans son récit.. Son
second livre, « Une semaine avec Marilyn
», relate la semaine magique qu’il a passée,
seul, avec la plus grande star de cinéma
du monde. Tour à tour drôle et poignant,
«Ma Semaine avec Marylin» porte un regard
intime et rare sur l’icône de Hollywood, en
racontant le lien aussi bref que puissant qui
s’est noué entre cette femme exceptionnelle
et le jeune homme qui a su la comprendre
mieux que le reste du monde.
16 NIGHTLIFE
Réalisé par Francis Ford Coppola, avec Val Kilmer, Bruce Dern, Ben
Chaplin, Elle Fanning…
Genre : Thriller - Sortie le 11 avril
Un écrivain au succès déclinant arrive dans une
petite ville. Il découvre qu’un meurtre mystérieux
impliquant une jeune fille s’est produit. Une nuit,
un fantôme nommé V lui raconte une histoire,
qui pourrait avoir un rapport avec le meurtre. Il
découvre que certaines des réponses se trouvent
dans sa propre vie… Ce nouveau chef d’œuvre
Oskar est convaincu que son père, mort lors du
11 septembre, lui a laissé un message caché.
Il commence ses recherches dans New York
afin de découvrir la serrure qui correspond à la
clé trouvée dans l’armoire de son père. La B.O.
du film portée par le tube de U2 “The Streets
have no name” nous transporte et annonce
la promesse d’un film bouleversant. Pour la
première fois à l’écran, Thomas Horn entame
une carrière plus que prometteuse. Un jeune
acteur à suivre et un film à voir !
>>> ma SEMAINE
Au début de l’été 1956, Marilyn Monroe se
rend en Angleterre pour la première fois. En
pleine lune de miel avec le célèbre dramaturge Arthur Miller, elle est venue tourner «Le
Prince et la danseuse», le film qui restera
célèbre pour l’avoir réunie à l’écran avec Sir
Laurence Olivier. Ce même été, Colin Clark,
23 ans, met pour la première fois le pied sur
un plateau de cinéma. Tout juste diplômé
d’Oxford, le jeune homme rêve de devenir
cinéaste et a réussi à décrocher un job d’obscur assistant sur le plateau.
TWIXT
de Coppola a fait l’ouverture du 19e Festival du
film fantastique. On y retrouve Val Kilmer mais
surtout Elle Fanning, qui continue de mener sa
carrière de jeune actrice plus que prometteuse !
ET DU MIEL
Réalisé par Angelina Jolie, avec
Rade Serbedzija, Zana Marjanovic…
Genre : Drame
Sortie le 28 mars
Alors que la guerre fait rage en Bosnie,
Danijel et Ajla se retrouvent dans des camps
opposés malgré ce qu’ils ont vécu. Danijel
est un soldat serbe et Ajla une prisonnière
bosniaque retenue dans le camp qu’il surveille. Pourtant, avant le conflit, l’un et l’autre
partageaient d’autres sentiments. C’était
une autre vie, avant la barbarie, avant que
cet affrontement ethnique violent ne prenne
leur futur en otage. À nouveau face à face
dans cet épouvantable contexte, leur relation
devient complexe, ambiguë, incertaine. La
guerre a miné leur lien.
Pour sa première réalisation, Angelina a
choisi un sujet fort. On y découvre histoire,
bouleversante, écrasée par l’effroyable
poids qu’une guerre fait peser sur des
gens simples qu’aucun pouvoir politique
ne semble vouloir sauver. Ce premier film
promet d’être à la hauteur de nos attentes !
Il se dit d’ailleurs qu’Angelina prépare déjà
son prochain film qui portera cette fois sur
la guerre d’Afghanistan.
NOUVEAU DéPART
YOUNG ADULT
Réalisé par Jason Reitman, avec Charlize Theron, Patrick Wilson…
Genre : Comédie - Actuellement dans les salles
Réalisé par Cameron Crowe, avec Matt Damon, Scarlett Johansson...
Genre : Comédie dramatique - Sortie le 18 avril
Un père célibataire réalise que sa famille a
besoin d’un nouveau départ. Avec ses deux
enfants, il emménage dans un endroit peu
ordinaire, un zoo, en perdition. Avec l’aide d’un
staff très éclectique et de son frère, il va tenter
de redonner vie à ce zoo décrépi.
Une femme qui écrit des romans pour jeunes
adultes retourne dans sa ville natale afin de
retrouver son ancien amour, aujourd’hui marié
et père d’un enfant, afin de le récupérer.
Cette comédie apporte un peu de fraîcheur à
ce printemps ! Par le réalisateur de « In the Air
» et la scénariste de « Juno », « Young Adult »
nous dévoile une Charlize Theron aussi peste
que ravissante, et nous montre que même si
on vieillit forcément, on ne grandit pas toujours… A voir quel que soit son âge !
HASTA LA VISTA
Réalisé par Enthoven Geoffrey, avec Johan Heldenbergh
Genre : Comédie dramatique - Actuellement dans les salles
Trois jeunes d’une vingtaine d’année aiment
le vin et les femmes mais sont encore vierges.
Ils embarquent pour un voyage vers l’Espagne
dans l’espoir d’y avoir leur première expérience sexuelle. Rien ne les arrêtera, pas
même leurs handicaps : l’un est aveugle,
l’autre est confiné sur une chaise roulante, et
le troisième est complétement paralysé.
Une comédie regroupant sexe et handicap...
Voilà un humour que vous voudriez peut-être
éviter ? Ne vous inquiétez pas, « Hasta la vista »
a su trouver le bon ton !
Basée sur l’histoire vraie du journaliste anglais
Benjamin Mee, Matt Damon vous ouvre les
portes de son zoo, une belle histoire, pleine
émotion et portée par le talentueux réalisateur de
« Vanilla Sky » et « Rencontres à Elizabethtown ».
LE PRéNOM
Réalisé par Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte,
avec Patrick Bruel, Charles Berling, Valérie Benguigui…
Genre : Comédie - Sortie le 25 avril
Vincent va être père pour la première fois. Invités
avec son épouse à dîner chez sa famille, on le
presse de questions sur sa future paternité… Mais
quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un
prénom pour l’enfant, sa réponse plonge la famille
dans le chaos.
Voyez comment en l’espace d’une soirée les bobos
parisiens tombent les masques… Cette pièce
présentée en 2010 au Théâtre Edouard V a fait un
véritable carton ! C’est donc toute la troupe que l’on
retrouve cette fois sur grand écran.
NIGHTLIFE
17
INTERVIEW
INTERVIEW
DUJARDIN
& lellouche
>>>
Duo chic et choc
« Les infidèles » est l’un des films les plus attendus de cette saison ! Jean Dujardin et Gilles Lellouche
- les deux chouchous français du moment - se retrouvent dans ce projet à la fois derrière et devant la
caméra. Les deux acteurs ont imaginé avec l’aide de 5 autres réalisateurs, une comédie sous forme de
sept sketches traitant de l’infidélité du point de vue des hommes et de ses nombreuses variations.
Pour ce film, ils ont convié bon nombre d’acteurs français qui viendront leur donner la réplique.
ce projet atypique est-il né ?
> Comment
Jean Dujardin : Il y avait d’abord la volonté de faire un
film à sketchs, avec la variété que cela permet dans un
format cinéma. Le thème m’est venu à la suite d’une histoire entendue au sujet d’un homme qui, pour tromper
sa femme, allait au cinéma, achetait un ticket et coupait
son téléphone avant d’aller batifoler. Lorsqu’il rentrait
et que sa femme lui demandait pourquoi il n’était pas
joignable sur son portable, il sortait son ticket en guise
de preuve... J’ai trouvé cette fourberie très intéressante.
Le thème de l’infidélité offrait un terrain de jeu passionnant. Le dernier élément est venu du titre, qui s’est
imposé quand, apercevant du coin de l’œil la jaquette du
DVD du film de Martin Scorsese « Les Infiltrés », j’ai
lu par erreur « Les Infidèles »... J’avais la forme, le thème
et le titre.
Crédit Photo : DR
Et votre duo ? D’où vient cette complicité ?
Gilles Lellouche : Jean et moi nous connaissons
depuis longtemps. Comme souvent dans ce métier, on
a des envies de travailler ensemble, des projets un peu
hypothétiques. Mais là, quand Jean m’en a parlé pour la
première fois j’ai immédiatement été très enthousiaste
à l’idée de partager réellement notre vision artistique et
notre très forte amitié.
Jean Dujardin : Gilles et moi cherchons aussi des
aventures humaines, et travailler ensemble nous tentait
vraiment. Nous avons les mêmes goûts, la même sensibilité et un respect mutuel de notre travail. Notre collaboration paraissait évidente. Tout s’est fait naturellement
dans un élan incroyable.
18 NIGHTLIFE
Alors comment avez-vous choisi les différentes
histoires du film ?
Jean Dujardin : Le grand avantage des films à sketchs
est d’offrir une réelle variété. Nous avons essayé de
balayer le thème en proposant des approches qui parlent
de l’âge, de classes sociales différentes, de situations
cauchemardesques, de fantasmes... Leur seul dénomi-
nateur commun était la liberté de ton et l’humour, ce
qui n’empêchait pas d’aller jusqu’au pathétique ou au
sombre.
Gilles Lellouche : Nous avons accumulé des idées,
écrit, travaillé avec des auteurs et sélectionné les sujets
à la fois pour la force de leur typologie et la résonance
qu’ils éveillaient en nous. L’amusement qu’ils nous
procuraient et l’envie de les jouer étaient déterminants.
Plusieurs sujets se sont imposés naturellement.
Bien que le film soit composé de différentes histoires
qui mettent en scène des personnages différents,
on reste dans une continuité…
Gilles Lellouche : Chaque film répond à un autre.
Sans déflorer les sujets, chaque segment se termine un
peu là où l’autre commence.
Jean Dujardin : Nous avions d’abord pensé séparer
chaque film en lui donnant un titre, mais nous nous
sommes aperçus que ce serait lourd. En partant d’un
premier sketch qui commence au début du film et se
termine à la fin, on installe le cœur du sujet à travers ces
deux potes. Nous voulions un ton léger pour faire entrer
les gens dans le thème aux côtés de deux mecs
qui partent en brousse, avec des réflexions très directes.
Quel était l’enjeu de ce film pour vous ?
Jean Dujardin : Le but n’est jamais de choquer
gratuitement, mais d’être libres et d’aller au bout des
choses, de proposer des situations drôles, un peu
subversives, qui vous remuent et font réagir.
Avez-vous eu du mal à monter ce projet ?
Jean Dujardin : On nous dit souvent que nous sommes
« bankables », alors autant que cela serve à monter des
projets. Si nous n’étions pas ce que nous sommes dans le
métier, les choses auraient sans doute été beaucoup plus
compliquées. Quelle joie de pouvoir faire partie d’un
projet du début à la fin en assumant tout, notre
bon comme notre mauvais goût !
NIGHTLIFE
19
INTERVIEW
Le tournage a-t-il été aussi particulier
que la conception et l’écriture ?
Gilles Lellouche : Nous tournions les films les uns à la
suite des autres. Même si c’était du domaine du non-dit,
chaque réalisateur s’inquiétait de ce qu’avaient fait les
autres. Cette pression a finalement servi le projet, qui a
été un condensé d’énergie pure avec la volonté de tous
de faire le mieux possible, dans la joie.
Jean Dujardin : Le simple fait d’avoir sept réalisateurs
différents était déjà un peu particulier. Pour l’équipe
aussi. Mais c’est l’un des aspects qui rendait le projet
aussi intéressant. Chaque lundi, on redémarrait avec un
autre metteur en scène, ailleurs, dans un autre endroit,
avec des personnages différents. On ne s’ennuyait pas !
avez-vous décidé de faire appel à plusieurs
> Pourquoi
réalisateurs, et comment les avez-vous choisis ?
Jean Dujardin :Dès le début du projet, nous avons
décidé de ne pas réaliser nous-mêmes parce que la
charge aurait été trop lourde. Nous avons à la fois
choisi les réalisateurs par affinité et pour ce qu’ils
pouvaient apporter aux histoires. Ils n’étaient pas
interchangeables. Nous leur avons proposé ce qui
correspondait le mieux à leurs univers. Pour « La bonne
conscience », je pressentais intuitivement Michel
Hazanavicius. Je savais que son sens du décalage allait
apporter quelque chose de drôle et de signifiant. Pour
le « Prologue », il fallait être vif, efficace et très visuel,
avec une grande énergie de montage et de découpage.
Fred Cavayé était l’homme de la situation.
Gilles Lellouche : Emmanuelle Bercot est d’une
grande intelligence et d’une grande sensibilité – il suffit
de voir sa collaboration avec Maïwenn sur « Polisse ». Il
était évident que le sketch de « La question » était pour
elle. Dans le cas d’Eric Lartigau, tout son travail, des
comédies à « L’homme qui voulait vivre sa vie », dessine
un esprit social qui nous attirait. Son choix était donc
cohérent pour « Lolita ». En associant des talents aussi
variés, notre but était d’offrir différentes couleurs au film.
Chacun des sketchs montre aussi des comédiens sous
des jours inédits… Comment s’est porté votre choix ?
Jean Dujardin : Certains étaient évidents, comme
Géraldine Nakache, Sandrine Kiberlain ou Alexandra
Lamy. Elles se sont appropriées ces personnages de
façon impressionnante. Guillaume Canet devait aussi
naturellement faire partie de notre aventure. Nous
l’avons utilisé à contre-emploi. Nous avions choisi de
travailler avec des gens que nous apprécions. Nous
avons donc demandé à Manu Payet et Isabelle Nanty,
entre autres. Tous sont de grands acteurs. Sans que
nous ayons quoi que ce soit à leur dire, ils sont arrivés
avec une idée exacte de leur rôle. C’est par exemple
Guillaume qui a décidé de doter son personnage de
cette coiffure d’abruti !
20 NIGHTLIFE
Que représente ce film pour vous aujourd’hui ?
Jean Dujardin : Le film m’a rappelé à quel point j’adore
lancer un projet, fédérer, amener des gens. J’aime ce côté
bande. Mais je n’ai pas spécialement envie de réaliser.
Ce film restera sans doute un des grands moments de
ma carrière. J’ai fait des comédies, des films plus sérieux,
et les mélanger m’amuse. Cet exercice me permet de
proposer autre chose, de ne pas devenir « The Artist ». Je
ne veux pas me laisser enfermer dans une image figée. Je
veux toujours surprendre, quitte à me brûler les ailes.
Gilles Lellouche : J’ai l’impression que le film est un
peu un condensé de tout ce qui est possible, pour Jean et
moi. Faire un long métrage tous les deux avec cette énergie dans le jeu et cette complicité a été formidable. Le
film m’a aussi confirmé mon envie de réaliser. Au début,
j’ai l’impression que ce projet passait aux yeux des autres
presque pour un caprice d’enfants gâtés. Nous avons eu
la chance que des gens nous suivent et nous permettent
d’aller jusqu’au bout. Le résultat final est au-delà de nos
espérances. Je me vois bien faire un film avec Jean tous
les trois/quatre ans, comme un rendez- vous...
Après avoir traité de l’infidélité masculine,
aborder le thème sous l’angle féminin
ne vous tente pas ?
Jean Dujardin : Nous y pensons et il y aurait, là aussi,
beaucoup à dire ! n
)
Actu
les infidèles
avec Jean Dujardin,
Gilles LelLouche,
Alexandra Lamy,
Géraldine Nakache,
Guillaume Canet...
actuellement
dans les salles
C
M
J
CM
MJ
CJ
CMJ
N
interview
interview
>>> Reese« CeWitherspoon
film est un nouveau départ »
Si ses derniers films « Comment savoir » et « De l’Eau pour
les éléphants » n’ont pas connu le succès escompté au boxoffice, Reese Witherspoon revient en atout charme dans «
Target », un film d’action romancé qui comporte tous les
ingrédients du succès dont elle avait besoin pour redorer son
blason. Un film survolté, dans la lignée de « Mr & Mrs Smith
» où deux amis espions tentent de séduire une jolie fille, qui
s’amuse à sortir avec les deux hommes en même temps.
personnage, Lauren, est une femme active
> Votre
dans son travail et qui prend sa carrière en main.
Comment en arrive-t-elle, sur le plan personnel à
être divisé entre deux hommes ?
Dans son travail, c’est une femme qui prend beaucoup
de décisions, c’est vrai. Mais dans sa vie amoureuse,
c’est juste une catastrophe ! Elle est quitté par l’homme
qu’elle aime, son cœur est brisé et elle s’en retrouve
affaiblie. Elle ne sort même plus ! Elle n’a plus qu’un
seul véritable ami, car elle travaille beaucoup. Alors
elle va commencer à rentrer peu à peu dans le jeu du «
dating » avec les hommes…
« Je ne sors pas avec plusieurs
personnes à la fois »
Crédit Photo : DR
Jusqu’à sortir avec deux hommes qui sont en fait…
meilleurs amis dans la vie !
Oui, elle rencontre Tuck sur un site de rencontre :
ils ont un rendez-vous maladroit la première fois qui
finalement se termine bien. Puis elle sort avec Chris.
Les deux amis sont tellement excités par leur nouvelle
relation que c’est la stupéfaction quand ils se montrent
la photo de leur amoureuse et qu’ils se rendent compte
que c’est la même ! C’est une grande scène entre deux
hommes, avec cette question : « Qu’est-ce que vous
faites si vous êtes les meilleurs amis et que vous aimez
la même fille ?». Cela soulève beaucoup de questions
sur la « domination » masculine !
22 NIGHTLIFE
Votre expérience concernant
les rencontres sur Internet ?
Si je pouvais y être totalement anonyme, j’aimerais
bien essayer ! Je serais curieuse de voir ce que disent
les gens et comment ils sont ensuite vraiment ! Après,
il faut dire qu’avec nos vies tellement occupées, et
même déconnectées, je ne vois pas comment l’on peut
aujourd’hui rencontrer des gens sans aller sur Internet.
Vous avez été plus discrète au cinéma récemment.
C’était un choix délibéré ?
Je suis juste très exigeante et vraiment pointilleuse
sur ce que je veux. Et puis j’ai vraiment envie de passer
du temps avec mes deux enfants. Si je vois quelque
chose que je veux faire ou quelque chose qui est un
défi totalement différent pour moi, alors là je dis
« OK, on y va ! ».
Alors pourquoi avoir accepté de faire ce film ?
Je venais de finir « De l’Eau pour les éléphants »,
puis Fox m’a proposé de faire ce film. Je pensais que
c’était certainement un nouveau départ, et aussi une
occasion d’être dans un film d’action, avec des éléments
de comédie. Donc c’était parfait. Ce sont les films
comme ça que j’aime : « Mr. & Mrs Smith »,
« Bad Boys », « Beverly Hills Cop »... Les films
qui vous font rire mais aussi réfléchir.
A un moment donné dans le film, vous dansez en
sous-vêtements, ce qui vous rend encore plus sexy…
Étiez-vous à l’aise avec cela ?
Ce n’était pas calculé ! Il est toujours bon de créer du
glamour dans les films ! Avec des longs cheveux, du
maquillage… ou autre chose ! On a beaucoup discuté
avec l’équipe sur ce qui pourrait rendre mon personnage sexy dans le film et ce qui pourrait plaire à mes
deux prétendants !
Au fait, avez-vous déjà eu deux garçons qui se sont
battus pour vous?
Peut-être que mon mari et mon fils se battent pour moi
! Reese ! Maman ! Reese ! Maman ! Reese ! Maman !
Sinon, je ne sors pas avec plusieurs personnes à la fois : il
y a trop de mensonge. Et je ne suis pas une menteuse ! n
)
Actu
TARGET,
de McG
avec Tom Hardy, Chris Pine
et Reese Witherspoon
Sortie le 21 mars
NIGHTLIFE
23
sélection
dvd & tv
Sélection DVD réalisée par Nathalie-Kai Stolz
Interview TELE réalisée pa rNicolas George
>>> DVD : séance rattrapage !
L’année dernière a été couronnée de succès cinématographiques, en particulier du côté de
nos « frenchies » ! Films récompensés ou encensés par la presse et le public - aussi bien en
France qu’à l’international - ces petites pépites méritent le détour ! Et si vous n’avez pas eu
l’occasion de les voir sur grand écran, voici une séance de rattrapage en DVD…
> THE ARTIST
Déjà disponible
Une histoire d’amour entre une vedette du cinéma muet et un figurant dans l’Amérique des années 20...
Pour sa performance, Jean Dujardin a été récompensé aux Golden Globes dans la catégorie meilleur
acteur et Prix d’interprétation au Festival de Cannes. Et le film n’en reste pas là puisqu’il a décroché
10 nominations dans toutes les catégories majeures aux Oscars. Une première pour un long-métrage
français !
> POLISSE
Déjà disponible
Le quotidien des policiers de la Brigade de protection des mineurs, ce sont les gardes à vue de pédophiles mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple, la solidarité entre
collègues et les fous rires incontrôlables... Maïwenn aborde la violence faite aux enfants, en suivant le
quotidien d’une dizaine de policiers de la BPM. Un film bouleversant et drôle à la fois avec un Joey Starr
mis en vedette et qui est tout simplement surprenant !
INTOUCHABLES
Déjà disponible
La rencontre improbable, émouvante et drôle entre un riche aristocrate tétraplégique et un jeune de banlieue engagé par hasard pour être son aide à domicile. Surpassant les entrées de La Grande Vadrouille,
ce film a été le plus gros triomphe du box-office français de l’année ! Philippe Pozzo di Borgo voit son
histoire devenir un succès historique, porté par le talentueux François Cluzet qui reprend son rôle et
Omar Sy, particulièrement touchant dans son interprétation.
Crédit Photo : Pierre Olivier / W9
Comment en es-tu venue à
t’intéresser au monde de la nuit ?
Avec le réalisateur Jérôme Korkikian,
après le documentaire « Dans un monde
à part », on a voulu repartir sur la route
ensemble. Et comme on aime aller là
où les gens ne vont pas, la nuit et ses
mystères se sont imposés à nous !
Sidonie
Bonnec
TV A partir du 17 mars, plongez avec
Sidonie Bonnec au cœur de la nuit parisienne, à la rencontre de personnages
attachants et de lieux captivants. Une
série de trois épisodes à découvrir en
exclusivité sur W9 !
24 NIGHTLIFE
Tu as passé près de 40 nuits à l’extérieur
pour monter ces documentaires… Qui
as-tu rencontré ?
Lors du premier épisode, on me verra
auprès de la BAC en patrouille. J’ai également été à la rencontre du SAMU, des
urgentistes vétérinaires, du RAID mais
aussi d’une strip-teaseuse ou de Georges
Lang, l’animateur radio ! Mais on a
voulu se concentrer avant tout sur les
gens en eux-mêmes, sur leur philosophie,
plus que sur leur métier…
Qu’est ce qui a été le plus difficile sur le
tournage ?
Gérer mon sommeil. Parfois, je me couchais et je me réveillais quand il faisait
nuit. Ne pas voir la lumière a été une
rude épreuve !
Les gens de la nuit sont-ils si différents
de ceux du jour ?
Oui. Ils sont plus humains, plus soudés.
La nuit est une vraie communauté à
laquelle tu deviens vite accroc. Tout y est
plus intense. Et le jour peut soudain te
sembler bien vite déprimant…
Travailler la nuit et la vie de couple sontils compatibles ?
Le décalage ne fait pas tenir les couples
sur du long terme. La nuit reste un
milieu particulier et difficile pour la vie
de famille...
Ta plus belle rencontre durant ces
reportages ?
Un lieutenant de la BAC. Avant, il était
architecte paysagiste et a tout plaqué
pour devenir policier la nuit. Sans jamais
le regretter.
En un mot, la nuit serait synonyme de
quoi pour toi ?
Liberté.
« LA vie, la nuit » sur W9.
3 épisodes d’une série documentaire
sur la vie des gens qui travaillent
entre 18h et 8h du matin.
Smirnoff et les logos associés sont des marques déposées. © The Smirnoff Co 2010. RCS NANTERRE B 337 080 055.
>
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION
> musique
chapter 3
>>>
Aaron,
Hangar, Zaz…
en concert
privé chez
vous ? C’est
possible !
Qui n’a pas rêvé, un jour, de s’offrir
un concert privé inoubliable ?
Et de partager avec ses proches
un moment intimiste chez soi ? Un
salon transformé en scène d’un soir,
une maison transportée par une voix,
des riffs de guitare, des envolées de
piano : ce rêve peut enfin devenir
réalité sur www.concertsprives.com
Variétés, pop, musiques urbaines,
world, classique ou jazz... Le site
propose une sélection d’artistes
émergents et confirmés (Ben L’Oncle
Soul, Zaz, Hangar, Cascadeur, Les
Blérots de Ravel…), issus de la scène
française et internationale, tous intéressés par la proximité et l’ambiance
si particulière d’un concert à
domicile. L’équipe travaille avec les
partenaires des artistes (tourneurs,
manageurs, maisons de disques...)
pour permettre aux particuliers
d’accéder à une promesse musicale
originale et professionnelle.
© crédit photo : DR
-Nicolas George -
sommaire
News • Sélection CD • Dossier • Interviews • Agenda concerts
NIGHTLIFE
27
news
sélection
Rubrique réalisée par Nikola Krsteski
Musique
)
>>> souris éLéCTRONIQUE
Dire qu’il y a peu de temps, une infâme
rumeur se répandait sur les réseaux sociaux
annonçant sa mort… Détrompez-vous, le
brillant DJ minimal DeadMau5 est on ne
peut plus en forme et le prouve une fois de
plus dans le DVD intitulé « Meowingtons
Hax 2k11 Toronto ». Celui-ci propose le
film du concert que l’artiste canadien a
donné au Rogers Centre de Toronto en
2011, et par concert comprenez davantage
un véritable déluge d’effets visuels et
pyrotechniques. Déjà nommé trois fois
aux prochains grammy awards (catégories
meilleur album électronique, meilleur
enregistrement dance et meilleur remix),
Joel Zimmerman de son vrai nom travaille en ce moment sur le prochain album de
Madonna. À lui les clefs de l’éternité ! DVD « Meowingtons Hax 2k11» déjà disponible n
ROCK A L’ANCIENNE !
Voilà une compile que chaque nostalgique de l’époque grunge se doit d’avoir
aux oreilles. Les deux disques composant
« l’album rock des 90’s » seront également une occasion pour ceux n’ayant
pas connu l’âge d’or « nirvanesque » de
découvrir certains groupes mythiques
dont la visibilité n’est plus égale à leur
talent. Ici peu de chance d’être déçu ou
surpris, nous ne sommes qu’en présence
de classiques. D’Oasis aux Pixies, en
n’oubliant pas de mentionner Soundgarden ou Skunk Anansie, cette compilation
nous redonne simplement l’envie de faire grésiller les Gibson, de ressortir nos blue
jeans troués et de nous laisser repousser la tignasse. «Album Rock 90’s», déjà disponible n
Plus qu’un rêve
d’adolescent…
La plus délicieuse et acidulée des chanteuse pop
de cette génération revient nous gratifier d’une
nouvelle édition de son dernier album, mais dont
le nom a évolué en « teenage dream : the complete confection ». Ce que ce dernier propose de
nouveau ? Trois titres inédits (en plus des douze
d’origine), trois versions alternatives de ses tubes
« E.T », « Last Friday Night » et « The One that
got away » ainsi qu’un mix de ses six singles. La
plantureuse anglaise semble donc vouloir continuer son ascension fulgurante et ce ne sont
certainement pas les 4.7 millions d’exemplaire vendus de la version originelle qui nous
ferons penser le contraire. « Teenage Dream : The Complete Confection », disponible le 26 mars n
28 NIGHTLIFE
musiquE
Sélection : Nicolas George
Chaque mois, la rédaction vous offre SA sélection des
tracks et albums incontournables et de ses coups de cœur
à suivre !
le retour des pony
pony RUN RUN !
ETIENNE DE CRECY «My Contribution to The Global Warming»
Genre : Electro - Sortie avril 2012
Quel fêtard digne de ce nom peut se
targuer de n’avoir jamais dansé en
soirée sur l’air de « Hey You » de Pony
Pony Run Run ? Chaussez de nouveau vos plus jolis souliers pour vous
déhancher sur les rythmes synthpop
et les guitares du trio français (qui,
pour anecdote, chante toutes ses
chansons en anglais). Pour vous faire
une idée précise de ce que le groupe
a de nouveau à proposer, sachez que
le clip du titre « Just a song », issu de
leur nouvel opus, est désormais disponible sur la toile. Les fans les plus
férus seront ravis d’apprendre que
P.P.R.R a d’ores et déjà programmé
une tournée en France pour les prochains mois d’Avril et de Mai.
Nouvel album de Pony Pony Run Run,
déjà disponible
DR LEKTROLUV «Live in Brazil»
(Newsrecords)
Genre : Techno – Déjà disponible
Peu de gens connaissent Dr Lektroluv
en France. C’est pourtant une icône de
la scène électro en Belgique et aux Pays
Bas. Pour l’avoir vu en Live lors d’un
festival à Malte, il est juste hallucinant
scéniquement, dans la lignée d’un
Deadmau5, en offrant des sets enlevés
et hypnotiques.
Toutes les saveurs des prestations de
Dr Lektrolluv sur cet album, enregistré
lors du XXXPerience Festival au Brésil en
décembre dernier. Un disque percutant
que l’on ne lache pas d’une oreille. Une
superbe entrée en matière dans l’univers
de «The Man With The Green Mask» !
Quand Raël rencontre
Jean-Michel Jarre…
Il est difficile
de décrire la
musique et
l’univers de
Sébastien
Tellier tant ils
restent encore
des énigmes
psychédélico-fantasmagoriques.
Pardonnez ce
barbarisme,
mais lorsque vous arborez une
grande toge blanche, un gargantuesque pépito bleu autour du cou
signé Jean-Charles De Castelbajac
(qui donne son nom au premier single
de l’album) et que vous vous apprêtez à sortir un album du nom de « My
God is Blue », pas étonnant de faire
des circonspects. Et pourtant il faut
bien l’avouer, Tellier est bien le divin
gourou de la musique électronique
qu’il prétend être. Chaque morceau
est un voyage stratosphérique et une
véritable expérience à part entière.
Nouvel album « My God is Blue »,
disponible le 20 Mars
En 20 ans, le producteur français a produit des albums majeurs de
l’électro mondiale : Pansoul, Super Discount et 2, Tempovision… sans
oublier la trentaine de maxis et de nombreux remixes. Cette première
anthologie d’Etienne de Crécy retrace 20 ans de carrière et inclut
tous ses hits, remixes et titres inédits de 1992 à 2012. De longues
heures d’écoute et de bonheur en perspective, pour redécouvrir cet
artiste emblématique de la french touch.
HOSPITALITY
« DRUM & BASS 2012 »
(Hospitalrecords)
Genre : Techno
Déjà disponible
L’une des belles surprises
de ce mois et sans doute la
compil qui devrait vite devenir
« fournisseur officiel des raves
de l’Hexagone » ! Pour les
amateurs de gros son, de
basses percutantes et de gimmicks pychés, cette compil
regroupant 31 artistes tels que
Makoto, Taxman, Maduk et
Rollz affole les compteurs de
BPM et vous transporte haut
dans les sphères Techno…
GUNSLINGERS AND
GREENHORS
« Vol.9 » (Poker Flat)
Genre : Techno / Minimal
Déjà disponible
Le label allemand Poker Flat,
activiste de la scène Techno
/ Minimal, nous offre un bel
aperçu de son panel d’artistes
sur ce double CD aux 26 titres
électrostimulants de Steve
bug, Nick Harris, DJ F.E.X. ou
encore Adultnapper ! Un beau
Far-West moderne et techno
dans cet double compil’ : le
condensé idéal pour vous plonger dans l’atmosphère des soirées underground berlinoises !
ODyL «O(ver) D(ose) Y(our) L(ife)»
Genre : Rock - Déjà disponible
Il y a du Hole, du Garbage ou même du Adrienne Pauly et du Maximum
Kouette pour faire plus hexagonal, dans l’univers d’ODyL. Du rock singulier teinté au rouge à lèvres de la miss. Ca donne un mélange efficace
et ça renvoie les Plastiscines dans leurs pénates. Une fille + du rock, ça
fait souvent bon ménage. ODyL ne déroge pas à la règle. Ce premier
EP de 5 titres est une belle réussite. Une artiste à suivre de près !
GUTS «Paradise for all»
Genre : Hip Hop / Soul - Sortie le 19 mars
Un kaléidoscope d’ambiances, de sensations et d’émotions qui ne se répètent jamais deux fois, sur cet album : rythmes juteux ensoleillés, pur Hip
Hop aux beats ultra fat, reggae-soul… Guts, ancien membre du glorieux
combo Alliance Ethnik, nous invite au voyage musical avec cet album.
La bande son parfaite pour un road trip californien ou pour se plonger
dans l’atmosphère d’un bon vieux film de gangsters des années 70…
PROFESSOR GREEN
C2C
« At Your Inconvenience »
(Hostile Rec.)
Genre : Rap
Déjà disponible
« Down the Road »
(On and On / Phunk)
Genre : Eléctro
Déjà disponible
Ce second opus de Professor
Green était très attendu et
particulièrement surveillé. Pari
relevé pour le professeur qui
nous livre là 15 titres époustouflants ! On retrouve ici tout
l’univers du rapper anglais le
plus inventif d’Outre-Manche,
aussi doué pour le commentaire social que pour l’ironie. En
réinventant le hip-hop anglais,
il signe là la bande-son de l’Angleterre d’après les émeutes.
Ces quatre jeunes nantais,
sacrés 4 fois champion du
monde DMC et souvent comparés à leurs grands frères Birdy Nam Nam, arrivent avec un
Maxi 6 titres époustouflants!
Remplissant déjà les salles de
concerts, voilà les C2C dans
les bacs ! Les membres du
quatuor s’imposent comme
des véritables couteaux suisses
et font se percuter leurs références musicales éclectiques.
NIGHTLIFE
29
interview
interview
Interview réalisée par Nicolas George
>>> BOB SINCLAR
« Le DJ est devenu un élément marketing à part entière »
Il est toujours là où on ne l’attend pas, en train de nous
surprendre et faire du bien à nos oreilles ! Après un album
atypique et très réussi de reggae, « Made in Jamaica », Bob
Sinclar nous offre un retour aux sources sur « Disco Crash »
avec des titres aux sonorités disco, afro et électro. Un nouveau
chapitre dans la story Bob Sinclar !
« Made in Jamaica », tu reviens aux sonori> Après
tés qui ont fait ta réputation !
C’est vrai ! Cet album est un véritable clin d’œil au
disco, au sens large. J’ai voulu remettre au goût du
jour toutes mes influences… Je pense qu’il y a deux
mots à retenir de cet album : énergie et sourire ! J’ai
un petit coup de coeur pour le titre « Fuck With You »
qui comporte des sonorités que l’on n’entend plus.
Sur cet album, tu es donc entouré d’artistes prestigieux comme Sean Paul, Snoop Dog, Pitbull…
Comment sont nées ces collaborations ?
Ce sont toutes des rencontres faîtes durant ma
carrière : Sean Paul, on s’est connu lors de l’enregistrement de mon précédent album à la Jamaïque. Snoop,
cela faisait longtemps que je voulais faire un titre avec
lui, donc je l’ai contacté… Tout s’est fait à la cool !
« Cet album est un véritable
clin d’œil au disco,
au sens large »
Crédit Photo : DR
Crédit Photo : Jean-Baptiste Mondino
Que réponds-tu aux critiques affirmant que cela
était un peu « facile » de ta part de reprendre le
sample d’un morceau de Dance (« Tribal Dance » de
2 Unlimited, NDLR) pour le morceau « Tik Tok » ?
J’ai envie de leur demander : mais pourquoi ne l’ont-ils
pas repris avant ? Ma musique, et la musique en général,
ont toujours été faites de recyclage de sons en tous genres
! Et ça, ça donne de nouveaux morceaux inédits. Et puis
j’aime la vibe de ce morceau : comme avec « Africanism
», l’idée, c’est d’apporter « toujours plus de fusion » et de
donner envie de partir ailleurs musicalement !
30 NIGHTLIFE
En mai prochain, François Hollande remporte les
élections présidentielles et te demande de mixer à
sa fête qui célèbre sa victoire… Tu dis oui ?
Mais ma musique ne fait pas de politique ! Après,
si il y a des gens heureux, que c’est un moment de
bonheur, pourquoi pas ! Mais que ce soit Hollande,
Sarkozy, Bayrou, peu importe ! Il n’y a que si Marine
Le Pen me demandait que je déclinerais l’invitation !
On retourne dans le passé le temps d’une soirée
pour revivre une fête qui t’a marquée. Quel serait
ton choix ?
Je voudrais revenir au Globo en 1988. Une grosse
soirée Rap, Hip-Hop, Rock dans le vrai sens noble
du terme. Une soirée avec Public Enemy, NTM…
Je suis assez nostalgique de ces moments là. Après,
en tant que spectateur, j’aimerais aussi revivre n’importe quelle soirée du Pacha à Ibiza : ça a toujours été
et ça reste le top, niveau fête ! Aujourd’hui, en soirée,
le VIP est devenu plus important que le DJ. C’est
pour ça, qu’Ibiza reste indémodable : quand j’y joue,
j’ai vraiment l’impression d’être le MC de la soirée !
Justement comment a évolué le métier
de DJ ces dernières années ?
Le DJ est devenu un élément marketing à part
entière. Il faut du buzz. Tout passe dans la manière
dont tu crées ton image. L’image, ça fait maintenant
50% de l’artiste. Quand je vois les DJs qui font des
photos avec des casques, qui jouent sur un univers
kitsch, franchement, je ne comprends pas…
Enfin, quels sont tes derniers coups de cœur côté
musique ?
Adèle m’a transporté. C’est une perle. J’ai hâte
qu’elle revienne sur le devant de la scène !
Et puis, gros coup de cœur de la scène rap :
Tyler The Creator. C’est l’une des personnalités
les plus contestées aux Etats-Unis mais ses
morceaux sont une vraie tuerie ! n
)
Actu
BOB SINCLAR
Nouvel album
« DISCO CRASH »
Déjà disponible
NIGHTLIFE
31
interview
interview
Interview réalisée par Nicolas George
>>> «AIR
Ce projet est une chance incroyable »
Treize ans après le cultissime premier album « Moon Safari »
et des projets à l’éclectisme singulier (B.O. des films « Virgin
Suicides » et « Lost in Translation », collaboration avec
Charlotte Gainsbourg et Neil Hannon…), l’un des duos
symbole de la French Touch signe la bande-son de la version
colorisée du « Voyage dans la lune » de Méliès. Une prouesse
technique et musicale, réalisée en vingt jours et qui nous
transporte vers des horizons sonores jusque-là inexplorés…
ans après un premier voyage lunaire à
> Treize
travers « Moon Safari », voilà que vous y retournez
avec ce nouveau projet, « Voyage dans la lune »…
Nicolas Godin : Ce projet est une chance incroyable
pour nous. La Fondation qui a restauré le film nous
voulait absolument et c’est un joli coup du destin
pour nous. C’est un projet qui nous ressemble : c’est
le résultat de 40 ans de boulot en fait. Moon Safari
correspondait, pour nous, à une période d’innocence :
nous en étions à nos débuts, nous ne pensions pas en
terme de carrière. En un sens, les images du « Voyage
dans la lune » ont ressuscité en nous cette innocence
perdue.
Jean-Benoît Dunckel : Entre Moon Safari et cette
B.O., nous avons appris à composer pour l’image.
Notre musique, à nos débuts, était très pop ; elle est
devenue, avec le temps, plus expérimentale.
Crédit Photo : Wendy Bevan
« Une musique, c’est comme
une femme, tu dois être
sous son charme »
32 NIGHTLIFE
L’exercice n’a pas dû être évident, surtout que
vous avez eu moins d’un mois pour le réaliser…
Nicolas Godin : On voulait que ce soit excitant à
regarder : on allait enfin restaurer avec de la couleur le
but que Méliès avait, en faisant ce film. Au moment
de démarrer, on avait beaucoup d’idées pour cette
B.O. ; c’est comme si on faisait un résumé de notre
carrière. Un patchwork géant de nos influences. Et
puis l’univers de Méliès appartient à la mémoire du
monde : l’image de la lune avec la fusée dans l’oeil est
ancrée en chacun d’entre nous. Ce film a su traverser
les décennies avec un pouvoir d’évocation intact.
Le cinéma de Méliès, c’est une source d’inspiration pour vous ?
Jean-Benoît Dunckel : On connaissait Méliès surtout par curiosité : il est dans la mémoire collective.
Méliès a posé les bases pour plusieurs générations
de cinéastes, de décorateurs de plateau, de créateurs
d’effets spéciaux. Un peu comme les Beatles avec le
format pop dans les années 1960. Si les définitions
de Méliès ou des Beatles avaient été différentes, le
cinéma ou la musique aurait été radicalement autres.
Des fois, on aurait presque envie que votre
musique soit remboursée par la Sécurité Sociale,
tant elle apport bien être et évasion !
Jean-Benoît Dunckel : Le voyage dispose l’esprit à
l’ouverture, au changement. Notre musique a la même
ambition : agir sur le corps et sur l’esprit. Ici, il s’agissait de prolonger l’expérience filmique en stimulant
le cerveau du spectateur. Nous ne faisons pas du rock,
mais de la musique psycho-acoustique, de l’ambiant.
C’est pourquoi notre musique se prête aussi bien aux
voyages qu’aux bandes originales.
Nicolas Godin : Pour chaque album, nous prenons
l’auditeur par la main et l’emmenons quelque part.
C’est le rôle de la musique. Les morceaux doivent
avoir une âme propre. Une musique, c’est comme une
femme, tu dois être sous son charme.
Enfin, à quand un nouvel album de Air ?
Jean-Benoît Dunckel : On y réfléchit, mais nos
agendas sont déjà bien remplis. Cependant,
on va s’y mettre sérieusement pour 2013 ! n
)
Actu
AIR
B.O. du film
« Le Voyage dans la lune »
de Georges Méliès
Déjà disponible
NIGHTLIFE
33
interview
interview
>>> Martin Solveig
« Madonna est quelqu’un de très accessible »
Pour son futur album, Madonna a fait appel à un des DJs
phare de la scène française : Martin Solveig, connu pour son
tube « Hello » et ses clips décalés tournés à Roland-Garros ou
au Stade de France. C’est la deuxième fois que la star travaille
avec un musicien tricolore après Mirwais, l’ancien membre du
groupe Taxi Girl, pour son album « Music », en 2000. Retour
sur cette collaboration plutôt étonnante !
du projet
> LaLe genèse
single « Hello », titre tubesque en Europe, traverse
l’Atlantique et y devient même disque d’or. Dans la
foulée, le manager de Madonna, Guy Oseary, appelle le
frenchie pour une demande un peu particulière : savoir
s’il serait d’accord pour collaborer avec la superstar américaine sur son prochain album et s’il peut lui envoyer
des musiques.
La réaction de Martin Solveig
Pendant longtemps, Martin Solveig pensait qu’aucun
de ses titres ne seraient remarqués aux Etats-Unis.
Donc le jour de l’appel de Guy Oseary, le DJ français
a cru d’abord à une blague. « Ensuite, j’ai été un peu
dépassé. C’est un peu un rêve ultime de travailler avec
Madonna quand t’es musicien », a-t’il déclaré au
journal Le Parisien.
« Tu oublies rapidement
que c’est une icône »
Les featurings sur ce titre…
Martin Solveig et le manager de Madonna invitent
M.I.A. à participer au titre. Madonna, de son côté
convie Nicki Minaj qu’elle adore.
Le travail au quotidien avec La Madone
Selon Martin Solveig : « Madonna est très accessible!
Tu oublies que c’est une icône et très vite cela devient
une collaboration entre deux artistes. Et elle a beaucoup d’humour, de second degré. Elle m’a affublé d’une
dizaine de surnoms comme «professeur» en français
ou «le tyran» parce qu’elle trouvait que je lui faisais
refaire des voix trop souvent. Elle m’appelait aussi
«Roman Polanski» parce qu’elle trouve qu’on se ressemble! », a t’il dernièrement confié au journal
Le Parisien.
Et maintenant ?
Les deux artistes ont travaillé trois mois ensemble
entre Londres et New York. Aujourd’hui, ils restent
en contact régulier, notamment par texto. Ils
s’envoient également des idées et parle beaucoup de
films. Selon Martin Solveig, Madonna aurait d’ailleurs un faible pour le cinéma français des années
1960… Une nouvelle source d’inspiration pour les
deux artistes, dans l’avenir ? n
)
Actu
Martin Solveig
sur le prochain album
de madonna « MDNA »
sortie le 26 mars
Crédit Photo : DR
Les premiers jours de collaboration avec Madonna
Les premiers contacts se feront par téléphone. En
privé, Madonna avoue à Martin Solveig qu’elle a particulièrement apprécié ses titres « Hello » et « Boys and
Girls » (utilisé pour un show de Jean Paul Gaultier).
Par la suite, les choses s’enchainent et les deux artistes
créent ensemble six titres au lieu de… un ou deux
comme initialement prévu ! Soit la moitié des titres de
l’album. Parmi eux : « Turn-up The radio », « I Fucked
up», « Beautiful Killer »…
L’histoire de « Give me All Your Luvin’ », le single
diffusé actuellement en radio…
Ce morceau s’est fait très vite, selon Martin Solveig.
Les deux artistes sont en studio à Londres. Martin,
lui fait écouter. Madonna, elle, décide de prendre le
micro. Puis l’enregistrement s’est fait dans la foulée…
34 NIGHTLIFE
NIGHTLIFE
35
interview
interview
Interview réalisée par Nicolas George
>>>
THE Ting tings
«On n’a jamais voulu être des «rock’n’roll» stars»
4 ans que l’on attendait ça. 4 ans depuis leur premier opus
«We Started Nothing», et ses tubesques «Great DJ», «That’s
Not My Name» ou encore «Shut Up and Let Me Go». Les
Ting Tings ont pris leur temps, mais on ne pourra pas leur
en vouloir. Leur nouvel album «Sounds From Nowhereville»
est juste une petite merveille. Maintenant, il va falloir goûter
à la quintessence de cet album en Live. Histoire de sentir sa
douceur couler dans nos veines !
second album était vraiment très attendu…
> Ce
Quelles sont les grandes différences avec le premier ?
Oh, tu sais, il y a de nombreux mois passés sur les
routes entre les deux ! Et ça, ça te change une vie !
Dans le sens où tu as le temps de visiter pleins d’endroits hallucinants, d’écouter de nombreuses musiques
différentes et de rencontrer des gens très divers. Au
final, on a absorbé de très nombreuses influences.
L’album est donc plus conceptuel : on s’est d’avantage
inspiré d’une playlist du passé : AC/DC, Nancy Sinatra, Blondie, Beastie Boys… On est allé plus loin dans
le processus de créations et d’inspirations. D’avantage
que sur le premier album en tout cas…
Un mot pour décrire cet album justement ?
«LOST». Comme l’état d’esprit dans lequel on était
quand on l’a écrit ! (rires)
« On passe 50% de notre vie
dans un bus! »
Crédit Photo : DR
Ah bon ? Et pourquoi ça ? Vous étiez sur la route,
en studio… Vous n’étiez jamais seuls ou perdus au
milieu de nulle part !
Oui mais cela fait quasiment trois ans que nous
sommes sur la route. C’est très long et on est souvent
loin de Manchester, notre ville, et de nos amis. Il y a
parfois un certain spleen qui s’installe. Ce sont des
sentiments compliqués. On n’a jamais voulu être des
«rock’n’roll» stars et parfois on a l’impression d’en
payer les conséquences…
36 NIGHTLIFE
Pourtant, beaucoup de personnes, de jeunes
notamment, envient cette vie de rock star !
Non, mais on ne va pas se plaindre, hein ! C’est juste
que c’est une vie vraiment, vraiment fatigante. Ce
n’est pas si facile d’être une célébrité, hein ! (rires) Il
faut savoir qu’on passe 50% de notre vie dans un bus
quand même ! Ca fait tout de suite moins rêver !
Le meilleur moment pour écouter cet album selon
vous ?
Lors d’un road trip en voiture. Idéalement entouré
de montagnes. Là, ça le fait vraiment…
Vous venez de Manchester, ville ultra connue
pour sa scène musicale… Quelles bonnes adresses
pouvez-vous nous conseiller là-bas ?
Le List Of Mills. Un club réputé et vraiment
extraordinaire. Mais c’est aussi un lieu de rencontres
à Manchester, où l’on aime se retrouver. Sinon, il faut
aller dans les quartiers nord : on y trouve une vraie
atmosphère rock, on y ressent beaucoup de bonnes
vibrations. C’est aussi un quartier propice à la création.
Votre coup de cœur musical du moment ?
Incontestablement les Black Keys. C’est l’un des meilleurs
groupes du moment. On aime vraiment ce qu’ils font.
Et les groupes français qui vous inspirent ?
Phoenix, Soko, We Are Enfant Terrible… Mais d’une
manière générale, on aime toute la scène musicale
française et parisienne notamment. Paris, c’est comme
un petit pays ! Les gens y sont plus «open» qu’en
Angleterre. Rien que côté musique, ils sont ouverts sur
des styles très différents : le rock, le jazz, la musique
électronique… C’est génial !
Une soirée organisée par les Ting Tings, ça donnerait quoi ?
On irait à la montagne et on ferait un concert sur des
luges ! (rires) ! Un concert super privé avec 20 personnes,
pas plus. Et aucun VIP. Que des potes ! n
)
Actu
The Ting Tings
Nouvel album
«News from
Nowheresville»,
déjà disponible
NIGHTLIFE
37
agenda / concerts
skip the use
Mars / Avril
2012
concerts à ne
es
d
n
o
ti
ac
d
ré
la
La sélection de
BR IG ITTE
MARS
13/ Rouen (Le 106)
(Th.Municipal)
14/ Fontainebleau
x)
olu
16/ Nantes (Stere
a)
ad
ab
(Ch
rs
17/ Ange
ce Julien)
21/ Marseille ‘Espa
o Ventura)
Lin
tre
éâ
23/ Nice (Th
Laiterie)
(La
g
ur
bo
ras
St
29/
nal)
Ca
e
utr
30/ Nancy (L’A
DAVI D GU ETTA
MARS
16/ Lievin (Arena)
laxie)
17/ Amneville (Ga
ena)
30/ Montpellier (Ar
e)
10/ Brest (La Carèn
ini)
13/ Toulouse (Le Bik
e)
sin
(L’U
res
16/ Ist
de Montfavet)
17/ Avignon (Salle
nnerie)
rto
Ca
(La
s
im
21/ Re
telier)
(L’A
rg
22/ Luxembou
s.Artefacts)
21/ Strasbourg (Fe
FE IST
MARS
21/ Paris (Zénith)
nsbordeur)
22/ Villeurbane (Tra
stopol)
ba
23/ Lille (Théâtre Se
Atelier)
Luxembourg (Den
)
erie
nn
rto
Ca
(La
s
24/
25/ Reim
28/ Paris (Olympia)
BRIGITTE
stival)
sik Fe
23/ Créon (Festin Mu
des Suds)
cks
24/ Marseille (Do
. Rouge)
(Ch
e
ss
ma
ne
27/ An
s 92)
28/ Nanterre (Choru
(P. Littoral)
e
nth
Sy
de
29/ Gran
ulées)
bo
30/ Le Creusot (Gi
Clair (BBC)
16/ Hérouville St
(Free Sons)
s
ier
rb
17/ Les He
taclan)
Ba
(Le
ris
Pa
/
22
)
29/ Lille (Le Splendid
Le Plan)
(
gis
an
Or
s
Ri
30/
el Calonne)
31/ Sedan (C. Cultur
AVRI L
AVRI L
JOEYSTAR R
MARS
38 NIGHTLIFE
SKIP TH E USE
MARS
ZE BDA
MARS
CΠUR DE PI RATE
MARS
AVRI L
pas manquer !
Coeur de pirate
stival Métis)
4/ Saint-Denis (Fe
nsbordeur)
Tra
(Le
on
Ly
/
18
sserelle)
19/ Florange (La Pa
y Coutteure)
nn
(Ro
ay
en
Gr
20/
is (Poupet)
21/ St Malo du Bo
enouille Bleue)
(Gr
u
tea
hâ
uc
26/ Ne
s de Bourges)
mp
inte
27/ Bourges (Pr
C2C
mARS
nne)
06/ Lyon (Villeurba
Laiterie)
12/ Strasbourg (La
LM FAO
MARS
er)
y Garni
12/ Lyon (Halle Ton
laxie)
13/ Amneville (Ga
des Suds)
18/ Marseille (Dock
Phare)
(Le
19/ Tournefeuile
e)
29/ Genève (L’Usin
st. des Giboulées)
4/ Le Creusot (Fe
AVRI L
Panoramas)
7/ Morlaix (Festival
perkusound)
8/ Villeurbanne (Re
s Artefacts)
(Le
g
ur
13/ Strasbo
25/ Lille (Aéronef)
ale Le Printemps)
28/ Bourges (Festiv
DAVID GUETTA
LMFAO
Suivez l’actualité de Green Room Session sur Facebook
>
mode & design
chapter 4
>>>
L’Art & la Mode
dans nos
Armoires !
- Nicolas George –
Crédit Photo : DR
Véritable marronnier des créateurs et
des grandes marques, le mariage entre
la mode et l’art s’invitent cette saison
encore dans nos garde-robes... Egéries
pop-art, graphismes éclaboussants,
tendances « action painting » et autres
slogans artistiques historiques font
leur come-back dans le tourbillon des
tendances. Car depuis longtemps sont
apparues dans les soirées huppées, des
gravures de mode teintées d’afluences
artistiques. Désormais cette « arty way
of life », dépoussiérée par une minorité
« bobo chic », s’est démocratisée. on
s’afiche avec un tee shirt « graff », un
sac pop-art ou des baskets tachetées
de peintures, pour aller au boulot, à la
fac ou au resto. aucune crainte d’être « à
la marge », on est désormais dans cette
tendance, définitivement installée dans
notre vie de tous les jours... Comme
pour mettre un peu de gaieté artistique
et de couleurs euphorisantes dans un
quotidien parfois grisonnant. La saison
Printemps-Eté 2012 sera donc placée
sous le signe de la sappe arty, et ce
nouveau vent de fraîcheur n’est pas
pour nous déplaire. L’art ne s’affiche
plus dans son salon. Il se porte, plus
que jamais, à fleur de peau... Y’a plus de
saison, et moi, j’aime ça !
Cache Cache l’une des marques arty du printemps
sommaire
News • Shopping • High Tech
NIGHTLIFE
41
shopping
EN BREF…
> >> Bench,
jusqu’au bout
de la Nuit !
Bench est sans doute l’une de nos marques
chouchou du moment. Ses blousons, chapkas et
pulls jacquard ont été les must-have de cet hiver. Et
comme les beaux jours arrivent, cap sur une autre
spécialité de la marque : le tee shirt ! Avec ce mois-ci,
un coup de cœur pour ces imprimés DJ et clubbing à
porter de jour… comme de nuit !
Prix : 30 euros – déjà disponible
Sac Ugg Australia :
tendance baroudeur chic !
Voilà le compagnon idéal pour tous vos terrains de jeux
printaniers et estivaux : le sac Ugg Australia Aidan Messenger
se veut l’accessoire indispensable pour tout baroudeur qui se
respecte ! Design et très pratique, il devrait être l’un des musthave de la saison !
Prix : 285,95 euros – déjà disponible
WePeek,
l’application ludique
pour devenir
la star de
sa marque préférée !
Qui n’a jamais rêvé
d’être l’égérie de
sa marque fétiche
? De la mode à la
déco, en passant
par le sport, chaque
marque se met en
avant grâce à une
personnalité, une
star… Nouveau bon
plan à partager entre
copains, l’application
WePeek permet de
devenir la star de sa
marque préférée en
quelques clics. Un concept simple
et ludique : partager des photos aux
couleurs de ses marques préférées
sur les réseaux sociaux, les retoucher à volonté et devenir leur star…
Application WePeek,
disponible sur l’App Store
Le tee-shirt
« skull »
Bonobo
>>>
le jean sous
toutes les coutures
Le jeaneur malouin propose une collection pleine de
contrastes et de subtilités, pour elle, comme pour lui !
Univers baroudeur, ambiance rétro chic pour la femme,
dandy pour l’homme. Une collection de jeans toujours
plus pointue aux délavages et finitions soignées..
Prix : 79,99 euros – déjà disponible
de ZOO YORK
Pour la collection printemps-été
2012, Zoo York propose une
nouvelle déclinaison de la fameuse
tête de mort, l’une des figures
emblématique de la marque. Une
représentation plutôt réussie, qui
n’est pas sans nous rappeler les
messages clés voir même les
origines de Zoo York : « Established
93 », « Unbreakeable », « True East
», « New York City », « Strong »... Et
vous, avez-vous réussi à déchiffrer
tous les messages parsemés ?
Tee-shirt Decapitated, 100% Coton, du
S au XXL, 30 euros.
Existe en blanc, rouge et noir.
Tél. lecteurs : 01 56 55 53 60
Human Energy :
la nouvelle boisson énergétique
Première boisson énergisante au gingembre soutenu, « Human
energy » s’impose comme « la nouvelle canette » sur le marché des
sodas énergétiques. Résolument différente, elle se distingue par sa
composition originale aux vertus tonifiantes (gingembre, taurine et
caféine), sa très faible teneur en sucre, l’absence totale de colorant,
une gazéification finement ajustée et un aspect naturel grâce à sa
robe parfaitement transparente !
Infos : www.he-drink.com
42
NIGHTLIFE
shopping
Mode & design)
EN BREF…
Gucci Guilty
pour Homme :
la nouvelle fragrance
Un parfum fougère contemporain, intense
et original, avec un cocktail entêtant
de citron italien revigorant et de mandarine, ponctué d’un écrasé de feuilles
vertes et d’une pincée piquante de poivre
rose.
Coup de cœur pour l’esthétisme du
flAcon, particulièrement réussi !
Prix : à partir de 60 euros – déjà disponible
L’Automatic Sun Vintage
Deuxième vide dressing
du BHV
Après le succès de sa première
édition, le BHV reconduit son
grand Vide-Dressing. L’évènement
mode du printemps à ne rater sous
aucun prétexte se tiendra sur le
quai du BHV Rivoli les 13 et 14
avril prochains. « Le Vide-Dressing
du Bazar » c’est le rendez-vous
de tous les fashionistas. C’est
l’occasion de venir dénicher de très
belles pièces (vêtements, chaussures et accessoires) de seconde
main, de marques tendances ou
luxe en très bon état, mais aussi de
vendre les tenues griffées que l’on
ne porte plus.
Vendredi 13 et samedi 14 avril - Quai de Livraison du BHV – à côté du
34, rue de la Verrerie (Paris 4ème)
Infos : www.bhv.fr
de TAG Heuer Eyewear
Design urbain et résolument classe pour cette nouvelle collection
de solaires, aux codes empruntés aux sports automobiles. Aucun
détail n’a été laissé au hasard : l’empreinte sportive perceptible grâce
aux lignes fluides et pures de la monture, le design racé de la barre
frontale en élastomère micro-perforé qui rappelle le volant des plus
célèbres voitures de course… Un must !
Prix : à partir de 350 euros – déjà disponible
pour Hummel
Matière noble ou coloris vifs, design épuré dont la marque
s’est fait une spécialité, réinterprétation réussie des codes
et de l’histoire de modèles emblématiques, les nouvelles
collections Hummel vont encore séduire cette saison ! Et
pour bien commencer le printemps, voilà une nouvelle
gamme de sneakers en cuir qui se déclinent en version
Vintage ou Premium !
Prix : à partir de 90 euros – déjà disponible
Club Coke
David Guetta
Pour la 7ème année consécutive, Coca-Cola propose une nouvelle édition de sa
bouteille dédiée au monde de la nuit : la désormais fameuse Club Coke. En 2012,
c’est à David Guetta qu’a été confié le design de cette bouteille collector. Résultat:
une bouteille « David Guetta Feat. Coca-Cola » en aluminium, à la silhouette et
aux courbes mythiques, du rouge vif et de nombreux détails photo-luminescents
qui permettront à la bouteille de vivre de jour mais surtout de nuit ! Sans doute la
prochaine icône de la nuit !
Prix : à partir de 1,10 euros – déjà disponible chez Monoprix et discothèques les plus
tendances
44
NIGHTLIFE
Pour trouver les « Must Have» à
shopper en boutiques, SoCloz est
l’outil de pré-achat idéal : du prêtà-porter, aux accessoires de mode
et bijoux, en passant par l’électroménager, la déco, les produits
culturels et la hi-fi, SoCloz est un
assistant pré-shopping permettant
de repérer ses envies produits.
SoCloz fournit toutes les infos
utiles : produits, prix et promotions
des magasins, disponibilité en
stock, horaires d’ouverture...
Avec au total 50 enseignes, 6 000
magasins et 700 000 produits
référencés !
LE SALON
DU DEEJAYING
www.socloz.fr
CRÉDIT PHOTO : PE RASTOIN
Un souffle vintage
Soldes : à vos marques,
prêtS ? Shoppez !
11 AU 13 MARS 2012
PARIS – PORTE DE VERSAILLES
POUR VISITER : WWW.MIXMOVE-EXPO.COM
high tech
Un portable
100% féminin !
Un fard à paupière ? Un
miroir de poche ? Non,
c’est le ALCATEL ONE
TOUCH GLAM 810 ! Il
tient dans la paume
de la main et sa forme
de poudrier en fait un
téléphone original
qui détonne. La coque
de l’appareil est truffée de petites diodes
luminescentes qui
s’illuminent à la réception d’un message ou d’un appel. Un coffret dans
lequel cacher ses secrets les plus intimes !
1
Pour des réveils
en fanfare !
Avec son réveil IP-10i, H&Bn il est désormais possible de se réveiller au son de sa
musique préférée. L’IP-10i fait également
office de chargeur, histoire de faire le plein
avant de se lever ! Coup de cœur également
pour son design, qui en fait un véritable
objet de déco à afficher avec fierté sur sa
table de chevet !
Prix : 69 Euros – Déjà Disponiblee
News )
Prix « nu » conseillé : 79 euros - déjà disponible
Play, un mémo
vidéo numérique insolite !
Avec le Play, la marque Native Union inaugure une nouvelle façon de
communiquer avec ses proches. Exit ces bouts de papier griffonnés et
illisibles que vous ne manquiez pas d’égarer ! Place désormais à l’innovation avec le mémo vidéo Play, véritable pense-bête numérique qui
permet d’enregistrer jusqu’à 3 minutes de messages vidéo grâce à un
système d’enregistrement comprenant un micro, une mini caméra et
un écran couleur de 2,4’’ (6.1 cm) de diagonale. Un incroyable outil qui
enregistre vos
petits messages
en vidéo, pour
communiquer
différemment
en privilégiant
l’émotion et la
proximité.
Prix : 59,99 euros –
déjà disponible
1/ FIAT TWINAIR •
Pour fans
de musique nomade
Le fabricant Suédois Jays dévoile ses
nouveaux écouteurs a-JAYS One+, conçus
sur la base de son modèle à succès a-JAYS
One, et qui incluent un microphone et
un bouton de commande pour contrôler
ses appels et sa musique. Avec les a-JAYS
One+, compatibles avec la plupart des
smartphones, Jays franchit une nouvelle
étape de son concept Mobile Music pour
apporter une expérience musicale nouvelle
à tous les amateurs de musique nomade.
Prix : 39.99 euros – déjà disponible
La dernière née de chez Fiat qui remplace
la Punto Cult et Evo. Elle offre une nouvelle
face avant qui lui confère plus de caractère : la TwinAir est une version spécifique
qui est la seule à proposer le moteur bicylindre éponyme !
Prix : à partir de 11900 euros – déjà disponible
2 / Wireless by COMPEX •
Un véritable coach personnel sans fil, qui
tient dans le creux de la main ! Il propose des
objectifs précis et un programme adapté à
chacun : sans doute le must en matière de
simulateur musculaire pour les sportifs !
NIGHTLIFE
3
Prix : 1249 euros – déjà disponible
3 / Amperior by Sennheiser •
Inspiré du célèbre HD 25, le nouvel
Amperior fait une entrée remarquée dans
l’univers des casques audio. Aussi à l’aise
devant une platine que dans les transports, ce nouveau casque transporte le
son des clubs partout avec lui.
Prix : 299 euros – disponible fin mars
4 / IPhone 4 by NOREVE •
Ultra élégante et travaillée à la main dans
un cuir de haute qualité, la housse iPhone
4 Tradition D valorisera votre Smartphone
tout en le protègeant de manière efficace.
Il dispose aussi d’un emplacement très
pratique pour glisser cartes de crédit ou
de visite.
Prix : 43 euros – déjà disponible
46
2
4
NIGHTLIFE
47
CORSAIR, SA au capital social de 30 108 750 €, ayant son siège , 2 avenue Charles LINDBERG, 94636 Rungis, Cedex, France, RCS Créteil 328 621 586, ci après dénommée Corsairfly.
>lifestyle& clubbing
chapter 5
>>>
IL EST 5 HEURES…
-Nicolas George -
Réveillez-vous dans le rêve américain.
3 vols par semaine
vers Miami
www.corsairfly.com
Crédit Photo : Le Jeffrey’s à Paris
...Paris s’éveille ! et nous, on n’a pas
sommeil ! Qui a dit que l’on s’ennuyait
la nuit à Paris ? Bon OK, beaucoup
de choses sont encore perfectibles
et par rapport aux autres capitales
européennes, on ne joue pas dans la
même catégorie. Mais ce mois-ci on
vous invite à vous plonger dans les
différentes facettes des oiseaux de
nuits parisiens, à explorer les QG de
vos perditions nocturnes et à colorer
un peu vos nuits blanches ! Car la
nuit à Paris est multiple. Il n’y a pas
une nuit mais plusieurs nuits : électro,
chic, rock, underground, gay... C’est
un peu comme une grande Auberge
espagnole version fêtes, un labyrinthe
du clubbing et de la musique dans
lequel on peut se perdre à l’infini.
Et d’ailleurs on vous emmène dans
ces prochaines pages à travers les
méandres interlopes de cette nuit mais
aussi dans ses plus beaux repères de
perdition festive…
sommaire
News • Voyage • Clubbing • Echos Soirées
Compagnie régulière long courrier
NIGHTLIFE
49
news
)
Lifestyle & tendances
>>> La Loge :
Tribunes VIP !
C’est le gros buzz du moment à
Paris : le premier club privé pour
fans de foot branchés. Installé dans
un nouveau bar de nuit chic situé à
deux pas de l’Arc de Triomphe, « La
Loge » sera accessible par carte de
membre uniquement et offrira à ses
nouveaux supporters VIP une carte
composée de cocktails, champagnes
et alcool nobles. Fini donc les soirées dans les rades populaires ou les
négociations sans fin avec sa moitié
pour organiser une « soirée foot »…
Un lieu idéal de convivialité et de
Networking pour mater les matchs du championnat de France, la Champions League et
l’Euro 2012. Vous l’aurez donc compris, le dress code de ce début d’année c’est costard
avec maillot du PSG dessous.
La Loge – 4 rue de l’Arc de Triomphe, Paris 17ème - Infos et adhésion : [email protected]
3ème édition du MIXMOVE, salon du Deejaying
Mixmove donne rendez-vous du 11 au 13
mars à Paris Porte de Versailles, à tous
les Djs professionnels, producteurs de
musique électronique, artistes amateurs
et clubbers. Le Mixmove est l’occasion
unique pour tous les passionnés de musique électronique de rencontrer les pros,
d’assister aux démos, découvrir les derniers logiciels de production musicale lors
d’ateliers spécialement dédiés ou encore
d’assister à des shows et performances,
des soirées spécialement produites
pour cet événement incontournable. Le
Mixmove, c’est tout simplement : le plus
grand rassemblement de DJs au m2 !!
Trois marques de l’univers du
voyage viennent de fusionner :
PartyTrip.fr + Voyagenbus.com
+ Voyages4A.com = NOVO.travel
L’objectif est de proposer un
catalogue étoffé de produits
destinés aux 18-35 ans
avec
des événement musicaux
(festivals, concerts, soirées…),
événements sportifs (matchs,
rencontres sportives…),
événements populaires
(carnavals, salons, foires…) et
destinations découvertes (Londres,
Amsterdam, Barcelone…).
Le bon plan du mois !
Infos : http://novo.travel
L
Les 20 ans
de FG DJ RADIO !
20 ans, ça se fête ! Et FG DJ Radio devrait
faire les choses en grand pour cet anniversaire
exceptionnel ! Toute la team FG investira le
Grand Palais le 5 Avril prochain et invitera les
plus grands DJs du monde pour l’événement. Le
temps d’une nuit, entre 20h30 et 6h du matin, la
nef sera entièrement réaménagée pour accueillir la
plus impressionnante des programmations : Steve
Aoki, Bob Sinclar, Laurent Wolf, Joachim Garraud, Cassius, Tara McDonald, David Morales,
Above & Beyond, Ferry Corsten, Eddie Thoneick,
Basto, R3hab, Martin Solveig…
Infos : www.radiofg.com
NIGHTLIFE
l’agence
de voyages
des
18-35 ans !
Ateliers Cocktails
au Bar
Le Metropolitan :
MIXMOVE, du 11 au 13 Mars à Paris
Porte de Versailles
50
NOVO
e Bar Le Metropolitan est
le lieu idéal à Paris pour se
delasser et profiter confortablement d’instants intemporels.
A la carte, un large choix de
plus de 200 cocktails, des plus
classiques aux plus audacieux
vous sont proposés par Alain
Duquesnes, véritable artiste
et maître en la matière. Vous
pourrez aussi découvrir les
secrets de vos cocktails préférés auprès d’Alain Duquesnes
en personne, les 1er et 3ème
jeudis de chaque mois pour
39 euros. Participez, réalisez
puis dégustez deux cocktails
de votre choix, entre 19h et
20h30.
Le Metropolitan - 10 place de
Mexico (Paris 16ème)
restaurant-le-metropolitan.com
Dossier
Dossier réalisé par Lilya Saadia
Dossier
Mais les sex toys sont-ils
des objets pornographiques ?
>>> Tout le monde ne semble pas conquis par la nouvelle
>>> LE NOUVEAU
BUSINESS DU
SEXE
J’aime, tu aimes… nous aimons tous le sexe ! Que l’on soit en couple, célibataire, hétérosexuel, homosexuel
ou les deux, l’industrie du sexe a réussi le formidable challenge de plaire à tous et à toutes. Tendance, les
bonnes adresses ne se comptent plus : des sex shops pour les uns aux « love hotels » pour les autres, le sexe
n’est plus tabou ! Une victoire juteuse mais un business peut en cacher un autre… Entre liberté des sens
et altération des mœurs, enquête sur un univers très « hot ».
>>> Révolu le temps où la moralité dominait les frontières de
l’hexagone ! Depuis les années 60, la liberté sexuelle lève son voile,
au cœur d’une société d’insurgés qui militent pour « l’amour libre
». Les langues se délient, les paroles et les actes se libèrent. Véritable révolution ou simple retour en arrière ? L’Histoire montre
que le sexe a toujours tenu une place substantielle parmi les civilisations. La Mythologie grecque ou encore le Kâma-Sûtra illustre
explicitement l’existence d’une liberté sexuelle primitive, laquelle
avait cessé de s’exprimer en Occident à l’encontre d’une moralité
enracinée dans la tradition judéo-chrétienne. A l’heure actuelle,
le sexe n’est plus passé sous silence : au cinéma comme dans la
littérature, la censure n’est qu’un lointain souvenir d’une liberté
sexuelle longtemps stigmatisée. Désormais, les femmes osent des
comportements similaires à ceux admis chez les hommes et les
acteurs de l’industrie du sexe l’ont bien compris.
Des sex shops pour messieurs
aux love stores pour mesdames…
>>> Les « magasins du sexe », les fameux « sex shop », ont fait leur
première apparition dans les années 1970. A Paris, ces boutiques
d’un nouveau genre ouvrent leurs portes à Pigalle et s’intègrent
très vite dans le paysage urbain. Le temps est à la démocratisation
du sexe : les slogans libertaires « Faites l’amour pas la guerre » ou
encore « Jouissons sans entraves » sont les leitmotivs d’une révolution sexuelle qui touche autant les femmes que les hommes. 40
52
NIGHTLIFE
ans plus tard, pousser la porte d’un sex shop est devenu un geste
commun pour les hommes. Alors que pour les femmes, ce qui
cartonne, aujourd’hui, c’est « l’antithèse du sex shop » !
Grâce à un marketing ciblé et tendance, les femmes ont su être
séduites par le marché du sex toy qui brasse, chaque année, 22
milliards d’euros. Le « Elle » anglais a révélé, dans une enquête
parue en 2010 que « 56% des femmes utilisaient des sex toys avec
leur partenaire ». Alors pour répondre à cette demande féminine
en forte croissance, de nouvelles boutiques ont vu le jour, partout
en France, ces cinq dernières années. Se définissant comme « anti
sex shop », on y retrouve lingerie sexy, vibromasseurs, lubrifiants…
dans une atmosphère glamour et chic. Une ambiance douce et
coquine qui permet à ses nouvelles enseignes de se distinguer avec
élégance des magasins de sexe habituels. Parmi elles, la marque
« Le Passage du Désir », lancée en février 2007 lors d’un corner
évènementiel aux Galeries Lafayette (Paris Haussmann), connaît
un joli succès grâce à son concept de « développement durable
du couple » ! A l’inverse des sex shops, les sentiments et la pérennité du couple sont les arguments de vente et dans les rayons
aucun film à caractère pornographique n’est commercialisé. Loin
de la frustration souvent amalgamée aux magasins de sexe, c’est
l’épanouissement sexuel qui est mis en avant pour séduire. Et ça
marche. Près de 50% de la clientèle sont des femmes ! Et tous les
âges sont représentés. D’ailleurs, le client le plus âgé qui se soit
aventuré au « Passage du Désir » avait 92 ans !
vague des love stores. Le 8 février dernier, un procès atypique
s’est ouvert au tribunal correctionnel de Paris : le procès des «
sex toys ». Deux associations catholiques veulent faire interdire
une boutique située à proximité d’une école. Pour la Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC)
et l’association CLER Amour et Famille, le love shop situé au
69 rue Saint-Martin à Paris, à 90 mètres de l’école élémentaire
et du collège Saint-Merri, enfreint la loi sur la protection de
l’enfance de 1987. Réformée en 2007, celle-ci interdit « l’installation à moins de 200 mètres d’un établissement d’enseignement,
d’un établissement dont l’activité est la vente (...) d’objets à caractère
pornographique ». Seul problème : le texte omet de préciser ce
qu’est un « objet pornographique ». Question importante que va
devoir examiner la justice…
L’avocat du gérant de la boutique, a fait remarquer que jamais
aucun parent n’avait porté plainte contre l’enseigne, dont la vitrine ne présente aucun sex toy. Pour l’avocat la chose n’est pas
si simple car, selon lui : « il y a autant de définitions possibles de la
pornographie que d’individu ». A ses yeux, les sex toys ne sont pas
pornographiques, mais ne font qu’illustrer une « évolution de la
société ». D’autant, rappelle-t-il, que ces objets sont en vente libre.
Pour l’avocat de la partie adverse, les sex shops se cachent derrière
des mots pour masquer une pornographie évidente. « On peut dire
d’un sex shop qu’il est un «Love shop», d’un godemiché qu’il est un «sex
toy», d’un simulateur de fellation qu’il est un «objet de plaisir gourmand», mais ce ne sont que des mots, la vérité c’est qu’on a un sex shop
qui vend des objets pornographiques ! Je n’y peux rien ! ».
Le juteux marché de l’adultère !
>>> Alors que les sex toys font la une de la gazette juridique,
le film « Les Infidèles », sortit fin février, a fait polémique avec ses
affiches censurées et une bande annonce qui frôle l’indécence.
Sexe, strip-tease, escort girls, alibis, sexe… Le film met en scène
l’infidélité masculine avec beaucoup de réalisme. Un long métrage
dans l’air du temps, car même s’il est difficile de connaître avec
précision les chiffres sur l’adultère en France, une chose est sûre
(et contrairement à ce que dit le film) : les femmes sont de plus en
plus nombreuses à goûter aux plaisirs extraconjugaux !
Routine ou envie de sensations fortes ? Les hommes sont désormais « cocus » ! Dans sa conception de l’envie du pénis, Freud postulait chez la fillette une frustration due à l’absence de pénis. Mais
aujourd’hui, plus décomplexée qu’au passé, les femmes calquent
avec rapidité les comportements masculins. Femme mariée, maman, amante et working girl, la femme infidèle a plusieurs vies et
doit gérer son planning d’une main de fer ! Alors pour trouver un
amant, il existe Gleeden.com, le premier site de rencontres extraconjugales « pensé par des femmes ». Créée par deux français aux
Etats-Unis, la société est dédiée aux personnes mariées. Depuis
son lancement officiel le 1er décembre 2009, le site rassemble déjà
près de 1 070 000 membres, le plus souvent âgés de 25 à 45 ans.
Présent dans 159 pays, Gleeden accueille et met en relation les
infidèles du monde entier. Envie d’une aventure à deux pas de
chez vous ou à l’autre bout du monde ? Toutes les rencontres sont
possibles avec une discrétion garantie ! En mai 2010, le site a été
lancé en Australie et en Nouvelle-Zélande puis au Mexique et en
Argentine en octobre 2010 (+ 2 000 nouvelles inscriptions par
jour). En France, Gleeden est un site haut de gamme se présentant comme l’un des plus chers sites de rencontre actuellement sur
le web : gratuit pour les femmes, les hommes doivent débourser
500 euros pour une utilisation illimitée pendant 6 mois. Mariés
heureux ou malheureux, en quête d’aventures bisexuelles ou tout
simplement curieux, les témoignages présents sur le site sont unanimes « Gleeden aurait dû être inventé plus tôt ! ». 68% des femmes
inscrites se disent «épanouies » dans leur couple, elles recherchent
avant tout des passions sans engagement, de l’aventure, un jardin
« Les femmes calquent les
comportements masculins »
secret avec leur vie familiale car parmi elles, 71% sont maman.
Autre chiffre ? 9 femmes sur 10 ne ressentent aucune culpabilité ;
bien au contraire, elles estiment même que l’infidélité est le secret
de longévité de leur couple !
Comment faire alors pour entretenir une aventure extraconjugale ?
Lit conjugal ou hôtel ? 28% de ses couples officieux ont choisi l’hôtel ! Alors pour satisfaire cette nouvelle clientèle volage et s’envoyer
en l’air à l’abri des regards, le premier « love hotel » a ouvert ses
portes au 88 rue Saint Denis à Paris, il y a 8 mois. Tout droit venu
du Japon, ce concept avant-gardiste offre la possibilité de louer une
chambre pour 25 euros de l’heure. Evasion est garantie ! Que ce soit
la chambre « Bollywood » ou la chambre « vénitienne », tout est mis
à disposition pour répondre aux fantasmes les plus délirants avec
une multitude d’accessoires et d’installation comme des rames de
métro, cabinets de gynéco, des baignoires transparentes… ou plus
simplement des films pornographiques. Et si ce business de l’adultère se fait de manière consentie entre homme et femme, l’attrait de
« l’argent facile » peut quant à lui conduire à de nouvelles formes de
comportements sexuels. Parfois non sans risques…
NIGHTLIFE
53
Dossier
Les nouveaux visages de la luxure
>>> C’est le cas de ces femmes, étudiantes, mères de famille ou
simplement en galère de fric… Malmenées par la vie et ses tracas financiers, ces femmes n’ont pas trouvé d’autres choix pour
s’en sortir que de vendre leurs charmes. Eprises d’un sentiment
de honte et par soucis d’anonymat, nombreuses sont celles qui,
chaque années, franchissent les portes de la prostitution de luxe.
Loin du « racolage de trottoir », ces nouvelles travailleuses du sexe,
dissimulées dans l’immensité virtuelle, opèrent dans un cadre
plus standing et plus raffiné, celui de l’escorting. D’après l’office
central de répression de la traite des êtres humains, environs 18
à 20 000 personnes se livrent à la prostitution en France mais
parmi celles-ci, il est impossible de préciser combien sont des
escort girls. Plus discrètes, ces dernières travaillent généralement en appartements ou dans des hôtels de luxe. Les clients
peuvent prendre rendez-vous soit par téléphone ou sur Internet
via des sites spécialisés comme vipinternationalescort.com. Basé
à Genève, capitale de la prostitution légale, le site créé en 2006
affiche explicitement la teinte haute gamme de ce nouveau marché qui explose. A l’instar des e-shop de textile, on y retrouve un
catalogue présentant un large choix de jeunes femmes. Leur âge
? Entre 19 et 32 ans. Brunes, blondes, rousses… une dizaine de
profils sont présentés avec à chaque fois les mêmes photographies dénudées, les mêmes courbes siliconées et en option : la
« Une escort girl
peut toucher jusqu’à
10 000 euros par mois »
taille, le poids, le tour de poitrine et une petite présentation de
chaque escort girl. De quoi satisfaire les envies de ses messieurs
plutôt aisés. L’agence d’escorting vise, en effet, une clientèle particulièrement prospère et propose toute une gamme de location
de luxe. En jet privé, en limousine, sur une île… Les escort girls
peuvent accompagner leurs clients au gré de leurs déplacements
au risque parfois de déclencher des tempêtes médiatiques. Des «
bunga bunga » de Silvio Berlusconi à l’affaire du Carlton, la prostitution de luxe émoustille la chronique judiciaire. Le 4 octobre
dernier, René Kojfer, le responsable des affaires publiques de
l’hôtel Carlton de Lille, est mis en examen pour « proxénétisme
aggravé en bande organisée ». L’homme serait lié à un personnage trouble, « Dodo la Saumure » de son vrai nom Dominique
Alderweireld, proxénète incarcéré en Belgique dans la foulée
et soupçonné d’avoir employé des mineures. Peu après, ce sont
Emmanuel Riglaire, avocat au barreau de Lille, Hervé Franchois, le propriétaire du Carlton, et le commissaire divisionnaire
et chef de la sûreté départementale, Jean-Christophe Lagarde
qui sont mis en examen par la police judiciaire de Lille pour «
proxénétisme aggravé en bande organisée ». Des prostituées, entendues dans le cadre de l’affaire, ont confirmé leur participation à
des soirées et à des voyages tous frais payés entre mars 2009 et
le printemps 2011 dont Florence V, une escorte girl d’une tren54
NIGHTLIFE
Dossier
taine d’années. Dans son témoignage que s’est procuré M6 en
octobre dernier, celle-ci raconte sa nuit passée avec DSK la veille
de son arrestation au Sofitel de New York. L’ancien directeur
du Fonds Monétaire International aurait participé à de nombreuses soirées libertines avec des prostituées. David Roquet, l’ex
directeur de la filiale Eiffage, est soupçonné d’avoir réglé, au titre
de frais professionnels ces rencontres coquines. « Je touchais entre
500 et 1000 euros» pour les soirées à Paris, explique-t-elle. «Pour
le voyage à Washington», Florence V a partagé avec une autre
escorte girl la somme remise «pour les trois jours, 2400 euros». Des
«dédommagements» dont la jeune femme semblait s’accommoder: après s’être lancée dans d’autres activités comme le massage,
elle a «conservé les petites sauteries avec DSK qui sont des moments
agréables qui payent bien». En règle générale, le prix moyen d’une
prestation est de 250 à 500 euros de l’heure, une escort girl peut
ainsi toucher jusqu’à 10 000 euros par mois ! Un « salaire » au
goût des étudiantes : d’après la fédération SUD-étudiant, elles
seraient près de 40 000 à s’improviser escorts pour arrondir leurs
fins de mois. Alors pour faire obstacle à la prostitution qu’elle
soit visible ou non, les députés se sont prononcé, en décembre
dernier, à en faveur d’une résolution réaffirmant «la position abolitionniste» de la France en matière de racolage. Une décision
qui échauffe le STRASS (le syndicat du travail sexuel) inquiet
de la reconnaissance professionnelle et sociale des travailleuses
sexuelles qui pour beaucoup, ne l’oublions pas, paient des impôts.
Quelle influence chez les jeunes :
les skins Party ou les nouvelles orgies
des moins de 20 ans !
>>> En un clic sur internet,le sexe est,là aussi,omniprésent ! 12%
des sites sur le web sont des sites X et on estime à 3075 dollars la
somme dépensée par seconde dans cette industrie ! D’une facilité
d’accès redoutable, les jeunes ont alors une consommation accrue
d’images à caractères pornographiques à l’origine de nouveaux
rapports liés à la sexualité. D’après l’INED (Institut national
d’études démoraphiques), l’âge du premier rapport sexuel a peu
évolué et se stabilise autour de 17 ans pour les femmes, comme
pour les hommes depuis 1980 et 1990. Les pratiques, en revanche,
ont véritablement évoluées, entre banalisation de la pornographie
et culte de la performance. « Première fois à 14 ans ! Besoin de vos
conseils », « Comment agrandir mon pénis ? », « Besoin d’aide pour
la fellation ! »… sur internet, les forums pour adolescents sont le
reflet d’une jeunesse complètement décomplexée sur la sexualité.
On y découvre un univers sexuel formaté dans lequel le plaisir
masculin domine. Influencés par les vidéos X ou encore les séries
étrangères comme la série britannique Skins diffusée sur Canal
+ et maintenant sur June (anciennement Fille TV), les jeunes
n’ont plus de limites ! Diffusée dans une vingtaine de pays, la
fiction met en scène des adolescents complètement dévergondés
noyant leurs tracas dans le sexe, l’alcool et la drogue. La série a
enregistré près de 200 000 téléspectateurs en France sur certains
épisodes, un succès qui a su s’exporter au-delà du petit écran !
« Alcool, sexe et défonce sont les
seuls maîtres mots »
Italie, France, Royaume-Uni, USA…aux quatre coins du monde,
se retrouve désormais chaque week-end, une nouvelle génération
de fêtards inspirés par le feuilleton, dans des soirées appelées
les « Skins Party ». Le dress code affiche la couleur : minijupes,
collants troués, couleurs fluo, masques et autres accessoires flashy
sont indispensables pour entrer. Une fois à l’intérieur : alcool,
sexe et défonce sont les seuls maîtres mots. Dans une ambiance
psychédélique, les jeunes font l’amour à la vue de tous tandis que
d’autres se défoncent à dose de coke, de shit ou d’exta. La plupart
d’entre eux ne sont pas encore majeurs. Ainsi, par soucis de
légalité, « beaucoup de « Skins Party » sont organisées clandestinement,
souvent à la dernière minute grâce à Facebook » explique Nicolas,
19ans. Grâce au réseau social, ces nouvelles soirées « no limit »
cartonnent, certaines comptent jusqu’à 3000 participants. Une
fréquentation qui n’est pas sans dangers. Le 5 février 2010 à
Montpellier, l’agence évènementielle Bad Twins semble avoir été
dépassée par le phénomène. Alors que 3200 personnes étaient
attendues pour l’official skins party 2, évènement annoncé sur
Myspace et sur Facebook, un millier de jeunes se retrouvent
devant l’entrée vers 22 heures. Dans la file d’attente, certains
fument des joints et d’autres sortent des bouteilles d’alcool. En
quelques minutes l’attente devient un véritable calvaire alors que
la fête bat son plein à l’intérieur. Dans la foule les bouteilles se
cassent, les coups fusent, certains font des malaises. Piétinés et
gazés par des bombes lacrymogènes, l’ambiance est d’une extrême
violence. Marion, étudiante n’oubliera jamais cette soirée « On a
été piétiné, bousculé, écrasé, étouffé. Honnêtement, je pensais que j’allais
mourir. J’ai réussi à sortir de foule vers 23h30. Je suis sorti au bon
moment, car peu de temps après tout le monde a été sauvagement
gazés. Je regardais les gens sortir de la foule : des pleurs, des cris, des
suffocations... » Dès le lendemain, l’agence évènementielle a
annoncé, dans un communiqué d’excuses publié sur Facebook,
de nouvelles mesures dont le renforcement du service de sécurité
pour éviter que d’autres incidents ne se reproduisent à l’avenir
sans oublier de rappeler les prochaines soirées à venir…
Le sexe, la nouvelle école de la
réussite ? Focus sur Zahia Dehar
A seulement 20 ans, Zahia Dehar a fait vibré le Palais de
Chaillot à Paris, à l’occasion de la fashion week. Epaulée par
Karl Lagerfeld, le directeur artistique de la maison Chanel a,
lui-même, réalisé les clichés de sa nouvelle ligne de lingerie. De
prostituée à icone de mode, voilà une transformation réussie
pour celle qui a fait trembler l’équipe de France de football en
2010. Décidée à ne pas se faire oublier, voici un avenir radieux
qui se dessine entre défilés, site internet à l’effigie de sa marque
et peut-être un documentaire réalisé par Isabelle Adjani pour
cette jeune algérienne arrivée en France à l’âge de 10 ans. Mais
peut-on qualifier cette réussite comme exemplaire ? Rien n’est
moins sûr que certaines jeunes filles souhaitent désormais suivre
la voix de Zahia…
NIGHTLIFE
55
Lifestyle
Dossier réalisé par Nicolas George
JE CLUBBING A PARIS !
On la dit à bout de souffle, en perte de vitesse, larguée par rapport aux autres capitales européennes… Pourtant la Nuit à Paris n’a jamais été aussi mouvante et excitante. Les noctambules
parisiens sont repartis à la reconquête de leurs nuits blanches et les lieux rivalisent de concepts
inédits pour les attirer. La tendance est au micro-clubbing, à la fête comme à la maison, à la
sortie chic et décalée. Fini les boîtes anonymes distillant de l’électro assourdissant, place à
l’esprit « Hip-Hop / Rock » intimiste. Alors profitez de nos bons plans et faites de la Capitale,
votre plus beau terrain de jeu festif.
BAR
BAR
BAR
CLUBBING
CLUBBING
CLUBBING
LE SCHMUCK
LA VUE
JEFREY’S
LE TIGRE by L’Alternative
LE CIRQUE BONHEUR
LE SILENCIO
Boudoir intimiste
56
La tête dans les nuages…
Cocktail trendy
Micro clubbing rugissant
Soleil d’hiver
Déjà culte
Lové au cœur de l’ancien Tania, en
plein carré d’or parisien, le Schmuck
a su gagner ses lettres de noblesse
en quelques mois seulement. Version
psychédélisme 70’s, la décoration
du Schmuck a été orchestrée par
la nouvelle prêtresse de la Nuit parisienne, Laura Gonzalez (le Bus Palladium, le Culture Hall...). Un petit côté
cabinet de curiosités avec ses papiers
peints rétro et son mix de mobiliers
de récupération vintage. Un cadre
idéal pour découvrir l’un des délicieux
cocktails proposés par la maison.
Virage à 360° pour le bar du 34ème
étage de l’hôtel Concorde La Fayette.
Fraichement inauguré, il est devenu en
quelques semaines le nouveau repère
trendy des oisillons de nuit parisiens.
A deux pas de la Place Maillot, La Vue
offre l’un des plus beaux panoramas
sur la ville lumière. Designé par l’italien
Pier Luigi Copat, on aime le lustre
majestueux composé de 11 000 tiges
de verre diffusant une lumière ultra
sensuelle. Ambiance raffinée et branchée. Belle carte à cocktails. Adresse
idéale pour un tête à tête.
Ce lieu atypique, en plein cœur du
2ème arrondissement, se présente
comme un bar d’hôtel... mais ne se
situe pas dans un hôtel. L’ambiance,
l’atmosphère, le cadre, les codes
et tout l’esprit du Jefrey’s évoquent
l’univers si particulier des bars
d’hôtels les plus trendy à travers le
monde. Des cocktails novateurs : les
plus grands classiques sont revisités grâce à l’inventivité du barman.
Musique jazzy/soul en début de
soirée qui s’élance vers le rock et
l’électro au fil des heures.
Il y a 5 ans déjà, nous vous parlions
de ce club cosy et baroque du 1er
arrondissement (lorsqu’il s’appelait
encore le Capricorne Club, puis
l’Alternative). Pour en dire du bien.
Beaucoup de bien. Avec l’essoufflement du Baron et l’arrêt du Paris Paris,
le Tigre est devenu l’ambassade
du micro-clubbing parisien. Live en
première partie de soirée puis DJ Set
jusqu’au petit matin. Clientèle arty
& branchée. La « Maison de Nuit
Rock’n’Roll » est toujours superbement tenu par l’inénarable Roxane.
Une valeur sûre.
L’été, les Happy Few parisiens se
regroupent à Bagatelle. Lorsque le
thermomètre reste capricieux avant
les beaux jours, l’Institut Bonheur
prend ses quartiers d’hiver au 1515
(ex-Man Ray). Et ça donne un cabaret loufoque et décalé pour trentenaires, les vendredis et samedis soir.
Derrière mon loup, j’y fais ce qui me
plait : un bal masqué contemporain
où l’on danse « déguisé ». Mais où
l’on joue aussi au ping-pong et où
l’on sirrote un cocktail sur la mezzanine. Bref, un joyeux fourre-tout
folklorique et festif.
Le Silencio n’a beau avoir que quelques
mois d’existence, l’évocation de son
nom fait saliver tous les noctambules
parisiens. Les hypeux bobos en première ligne. Le Silencio a été nommé
ainsi en référence au lieu énigmatique
où se rend Naomi Watts dans le film
Mulholland Drive de David Lynch. Le
réalisateur a d’ailleurs imaginé lui même
la déco du lieu. On y trouve un resto, un
bar, une salle de cinéma, un fumoir et
une librairie d’art : un endroit hétéroclite,
comme son propriétaire ! Carte de
membre obligatoire avant minuit.
Entrée gratuite – Ouvert du mercredi au
samedi de 22h30 à 5h
Entrée gratuite - Ouvert du mardi au dimanche de 17h à 1h30
Entrée gratuite - Ouvert du mardi au samedi de 19h à 2h
Entrée gratuite (mais select) - Ouvert du mercredi au samedi de 22h à 5h.
Entrée : 20e (gratuite sur réservation)
Ouvert vendredi et samedi de 22h30 à 7h
Carte de membre : 780e / mois Ouvert du mardi au dimanche de 18h à 6h
43 rue de Ponthieu (8ème) M° George-V - Tél . : 01 43 59 13 37
3, place du Général Kœnig (17ème)
M° Porte Maillot - Tél. : 01 40 68 51 31 www.barlavue.com
14, rue saint sauveur (2ème) M° Etienne Marcel - Tél : 01 42 33 60 77
www.jefreys.fr
5, rue Molière (1er) M°Pyramides - Tél : 09 50 04 40 47 www.tigrebylalternative.fr
34, rue Marbeuf (8ème) M° F.-D-Roosevelt
Résa : [email protected]
www.cirquebonheur.com
142 rue Montmartre (2ème) M° Bourse
www.silencio-club.com
NIGHTLIFE
NIGHTLIFE
57
Lifestyle
BAR
Bar
Bar / Restaurant
BAR / RESTAURANT / SALLE DE CONCERT
CLUBBING
Clubbing
LE POMPON
CAFE CARMEN
MAMA SHELTER
PETIT BAIN
Le 114
LE NO COMMENT
Le Pompon connaît décidemment
bien les ficelles du succès de la nuit à
Paris : un buzz qui dure depuis 2 ans
maintenant, des VIPs qui aiment s’y
retrouver (Romain Duris, Lenny Kravitz,
MIA…), des orgas qui y organisent les
meilleurs événements mode et com’
de Paris… Cette ancienne synagogue
a été convertie en un bar-boîte-restaurant et s’est vu qualifié de «nouveau
Baron de l’est parisien «. Par contre si
vous êtes agoraphobe, oubliez cette
adresse : le bar et le dancefloor sont
souvent bondés et pris d’assaut. Le
prix du succès…
Un bar chic et cosy au rez-de-chaussée d’un hôtel particulier en plein
cœur de Pigalle. C’est un peu le
côté soft de ce quartier hot. Même si
certaines soirées s’encanaillent gentillement en fin de soirée, notamment
le week-end. Le Carmen confirme
mois après mois son statut d’incontournable dans le Paris by Night.
Cocktails mixés excellents et variés.
On peut y danser pieds nus, un
luxe rare dans la Capitale. L’un des
repères préférés des demoiselles
parisiennes.
Nombreux étaient les sceptiques lors
de l’ouverture du Mama Shelter…
Coincé au fin fond du 20ème arrondissement, dans un No Man’s Land festif
uniquement dominé par le Flèche d’Or,
il est vrai que le pari était osé. Pourtant
le lieu ne désemplit pas : people,
Happy Few, oiseaux de nuits bariolés… Tout ce beau monde se côtoit
autour du bar en U, designé par Starck
ou dans le restaurant de l’hôtel. Une
fois passé de l’autre côté du cadran,
ça danse et surtout, ça ne se prend
pas au sérieux.
Un véritable lieu alternatif à la berlinoise en plein Paris. Amarré à côté
de la piscine Joséphine Baker et du
Batofar, le Petit Bain est un espace
atypique et convivial, imaginé par
les architectes du collectif « Encore
Heureux » sous forme de barge
flottante. Expos, ateliers, DJ sets,
concerts… L’éclectisme est le maîtremot du lieu, avec une prog offrant un
éventail musical affolant : rock, poop,
électron, hip-hop, et même samba
ou punk ! Le petit plus : la terrasse,
oasis de fraicheur, une fois les beaux
jours venus.
Difficile de prendre la suite du Cithéa,
ex-bastion festif de la rue Oberkampf.
Pourtant le 114, lancé par la marque
Puma, est en train de réussir ce pari.
L’établissement, qui se veut le nouveau
bar « Rock’n Roll » à Paris, s’est doté
d’un espace scénique moderne. Le
114 se veut décomplexé, sobre et
élégant, convivial et festif. Baby Foot,
Ping-Pong, Karaoké, canapés vieillis…
On s’y sent comme à la maison. Artistiquement, le lieu est signé Gunther
love, Airnadette et By Allon. Une
garantie de haute qualité festive, à coup sûr…
Le No Comment, ex haut lieu du
libertinage parisien change d’orientation ! Repris par Rocco de Robien et
Dan Marie Rouyer, le club sulfureux
garde son nom et conserve son
cadre érotique et voluptueux. Nos
deux dandys de la nuit parisienne
Dan & Rocco, reçoivent en ces
lieux le tout Paris raffiné et élégant,
réunissant ainsi rive gauche et rive
droite. On danse, on rit, on s’amuse
et on déambule dans ses alcôves,
ses longs couloirs et ses chambres
secrètes. Une belle renaissance.
Entrée libre – Ouvert du lundi au samedi de 19h à 2h
Entrée libre – Ouvert du mardi au samedi de 20h à 2h
Entrée libre – Ouvert tous les jours de 12h
à 15h puis de 19h à 23h
Entrée : de 8 à 17 euros – Ouvert du mercredi au samedi de 18h à 2h
Entrée libre – Ouvert du mardi au samedi de 18h à 4h
Entrée : de 50 à 95 euros - Ouvert du jeudi
au samedi et veilles de jours fériés
39, rue des Petites-Ecuries (10ème) M° Gare de l’Est - Tél. : 01 53 34 60 85
www.lepompon.fr
34, rue Duperré (9ème) M° Pigalle - Tél. : 01 45 26 50 00 www.le-carmen.fr
109, rue de Bagnolet (20ème) M° Porte de Bagnolet - Tél. : 01 43 48 48 48
www.mamashelter.com
7, port de la gare, au pied de la BNF (13ème)
M° Bibliothèque - Tél. : 01 80 48 49 81 www.petitbain.org
114, rue Oberkampf (11ème) M° Ménilmontant - [email protected] http://durocketduroll.tumblr.com
116, rue de la Boétie (8ème) M° St Philippe du Roule - Tél : 01 43 59 23 95
www.nocommentclub.com
Baron de l’Est
58
Lifestyle
NIGHTLIFE
Valeur sûre
East connexion
Tout Baigne !
Bien dans ses baskets
Like a Virgin
NIGHTLIFE
59
agenda clubbing
agenda clubbing
Sélection réalisée par Nicolas George
PARIS
Vendredi 16 mars
WHAT THE FUNK #93
Punk/ Hardcore issu du célèbre label Epitaph
(Bad Religion, Social Distorsion, Alkaline Trio).
Les Australiens de Deez Nuts, poids lourd du
Hardcore/Hip Hop, mettront tout le monde
d’accord. La présence, assez rare par chez
nous des impressionnants First Blood, ravira
les déçus de l’annulation de cet été. Pour
conclure, Devil in Me, la nouvelle sensation
qui nous vient tout droit du Portugal & la
cerise sur la gâteau, Strenth Approach !`
La Machine du Moulin Rouge 82 Boulevard de Clichy (18ème) - M° Blanche
Vendredi 30 Mars
FESTIVAL LES FEMMES S’EN MELENT
(Soirée de clôture du festival à Paris)
Nickodemus est depuis 15 ans un des djs
les plus en vue à New York, avec une empreinte musicale inspirée du jazz downtown
NYC, du rare groove anglais, des rythmes
tropicaux d’Amérique du sud, de l’essence
de l’Afrique de l’ouest et des beats des
Balkans. Remixeur infatigable, il a sublimé
des perles des Nina Simone, Billy Holiday
ou Astor Piazzolla, et à produit de véritables
tubes de clubs comme l’extraordinaire « Mi
Swing Is Tropical » (avec Quantic). A l’instar
de ce titre repris par une célèbre marque
au logo en forme de pomme. Plusieurs
productions de Nickodemus ont été utilisées
partout, de la série Sex & The City aux
génériques d’émissions TV, en passant par
de nombreuses pubs. Bref, cette session de
What The Funk va vous plonger tout droit
dans le superbe unviers musical du résident
de plusieurs clubs prestigieux à NYC.
Nouveau Casino – 109, rue Oberkampf (11ème)
M° Oberkampf
Dimanche 18 mars
REBELLION TOUR 2012 : MADBALL
C’est devenu une tradition, la section
parisienne du festival s’achèvera en fureur et
beauté à la Machine du Moulin Rouge, dans
un déluge de rythmes de tous genres et de
toutes nationalités :
on se déhanchera sur la
synt-pop sensuelle de Class Actress et l’électro subtil de la troublante Kid A. On frémira
sur le gospel post-punk électronique de Light
Asylum, on jubilera sur l’électro-pop inventive
et déjantée de DAT Politics ou celle plus
fiévreuse de Lissi Dancefloor Disaster, et on se
bousculera joyeusement sur le rock chaotique
de Comanechi et le glam-rock rebelle de
Giana Factory.
Aux platines, Caroline France
de Kap Bambino, ainsi que la fine équipe des
Barbieturix se chargeront de nous garder sur
la piste jusqu’au bout de la nuit..
GRAVITY NIGHT #2
NIGHTLIFE
Du 5 au 8 avril
Samedi 17 mars
cussion en perspective ! Red Noze et Eska
ouvriront les festivités ! Enjoy !
Glazart - 7/15 av. Porte de la villette (19ème)
M° Porte de la Vilette
Samedi 7 avril
Le Grand Méchant Beat
En partenariat avec Nightlife
La 15ème édition d’un des plus beaux festivals
de musique électronique et rock de France !
avec Cette année, pas moins de 40 concerts
sur 3 jours avec une affiche étonnante
concoctée par les Gentils Organisateurs
du Son, avec, entre autres : Chinese Man,
Izia, The Shoes, DJ Shadow, Digitalism, Erol
Alkan, C2C, Popof, Mustang…
[email protected] Hasselt (BELGIQUE)
Sensation Innerspace est de retour à Hasselt
le 17 mars pour le plaisir de ses milliers de
fidèles. Tous de blanc vêtu, les milliers de
clubbers vibreront aux rythmes des sons
house et électro qui font la renommée de
Sensation. Sensationnel et spectaculaire, le
concept Innerspace est l’un des plus beaux
et des plus travaillés de tous ceux créés par
Sensation. Ne manquez pas ce rassemblement house de l’année sous peine de le
regretter ! Avec au programme : Afrojack,
M. White, Daniel Sanchez & Juan Sanchez,
Mark Knight, Dada Life, Mc Gee, Sander Van
Doorn…
Jackson, Django Django, Rustie, Foreign
Beggars, Martyn, Gesaffelstein, Nadastrom,
Munchi, Fauna, Konono N°1… S’ajoute aux
live acts et DJ sets, danse contemporaine,
projection de films et de v-jing, conférences,
workshops, performances, une exposition
d’art contemporain mettant en relation Opéra
et Clubbing, ainsi qu’une incroyable sculpture
sonore intitulée Cycloïd-E des Frères Decosterd en accès libre. La création électronique
comme l’esprit festif à Electron n’ont décidément aucune limite, So don’t miss it !
www.sensation.com
www.electronfestival.ch/2012/
Samedi 31 mars
Lundi 30 avril
TIME WARP @ MANNHEIM (Allemagne)
samedi 14 avril
Festival UNITED @ Montpellier
En partenariat avec Nightlife
Pour cette seconde soirée Gravity, Lenny
Dee, pionnier du Hardcore et la Techno,
arrivera tout droit de New York pour se
poser à Glazart le temps d’une soirée. Il sera
accompagné de Christian Cambas, producteur et remixeur grec, qui aura parcouru les
cinq continents et nous fera le plaisir de venir
jouer à la Gravity Night après son Mexican
tour. Un set techno détonant et tout en per-
Mercredi 11 avril
CHINESE MAN
Suite à la sortie de leur dernier album «
Racing with the sun », Chinese Man sera
en concert à la Cigale à Paris le 11 avril.
Déjà disponible en CD et version digitale, le
groupe a sorti une version vinyl en janvier
dernier et nous propose également « Remix
with the sun » featuring Tumi, Chalin2a, Tha
Trickaz, Scratch Bandits Crew… Autant de
collaborations avec des pointures du hip
hop. Le 11 avril, ils prendront d’assaut La Cigale, avec un live détonnant. Avec en guest
le MC sud africain Tumi (d’autres guests
seront annoncés prochainement)... Les
Chinese man vont une fois de plus s’adonner
à leur passion : faire vibrer le public.
La Cigale - 120, boulevard Rochechouart (18ème)
M° Pigalle
Mayday @ Dortmund (Allemagne)
www.facebook.com/festival.koalition
Glazart - 7/15 av. de la Porte de la Villette (19ème) –
M° Porte de la Villette
Vendredi 23 Mars
60
Etranger
Festival Panoramas #15 @ Morlaix
Le 7 avril, Le Grand Méchant Beat revient
s’emparer des fêtards sur le dancefloor de
Glazart ! La salle parisienne, temple des
vibrations extrêmes, reçoit tous les deux mois
cette résidence dédiée aux musiques électroniques dures animée par Party Uniq. Qui
osera se frotter au Grand Méchant Beat ?
La Machine du Moulin Rouge 82 Boulevard de Clichy (18ème) - M° Blanche
Le Rebellion Tour est de retour à Paris pour
une date unique en France ! Le Rebellion
Tour fera un arrêt par la France et posera
ses valises à Paris avec MADBALL, groupe
phare de la scène New York Hardcore qu’on
ne présente plus…H20, groupe mythique de
REGIONS
Le plus gros rassemblement annuel de
musique électronique dans la région de
Montpellier (depuis la fin ed l’énorme
Electromind, fêtera sa septième édition
le Samedi 14 Avril prochain au Zénith de
Montpellier avec un florilège d’artistes
internationaux et locaux pour une grande
fête mettant à l’honneur une musique entre
house, techno et nu-disco. Se succèderont pour cette édition 2012 les artistes
suivants : CHRIS LIBEING, GAISER,
UMEK, PACO OSUNA, JOSEPH CAPRIATI,
WORAKLS, CEBB, NICOLAS CUER, ANGY
KORE et d’autres encore ! Un évènement
à ne pas manquer pour tous les amoureux
de basses et de montées groovy ! Et il n’y
en aura hélas pas pour tout le monde !
Rendez-vous est donc à prendre pour les
lecteurs sudistes !
Préventes dans les réseaux habituels.
Après l’édition hollandaise fin 2010, retour aux
sources pour la seconde année consécutive
avec l’annonce de l’édition originale allemande de la Time Warp 2011, à Mannheim.
L’affiche est à présent complète et tout
simplement succulente : Sven Väth, Carl Cox,
Richie Hawtin, Carl Craig, Ricardo Villalobos,
Loco Dice, Dubfire, Chris Liebing, John
Digweed, Steve Lawler, Tini, Marco Carola,
DJ Rush, Kevin Saunderson, Monika Kruse…
www.time-warp.de
MayDay célèbre cette année sa 21èmeédition.
Découvrez au coeur de ces 5 salles, les meilleurs DJ’s de la scène électronique internationale. A MayDay au sein de la Westfalenhallen,
plus de 25000 ravers de toutes origines seront
réunis afin de danser toute la nuit au sons des
BPM ravageurs des artistes de la nouvelle et
ancienne génération. Shows spectaculaires,
et performances hors du commun sont au
programme de Mayday !
Line up : Sven Väth,
Paul van Dyk, Carl Cox, Chris Liebing, Ferry
Corsten, Westbam, ATB, Moguai, Felix Kröcher, Karotte, Monika Kruse, Dominik Eulberg,
Klaudia Gawla…
www.nature-one.de
Du 14 au 16 juin
SONAR @ Barcelone (Espagne)
Du 5 au 8 avril
Festival Electron @ Genève (Suisse)
L’événement électronique le plus attendu de
Suisse ! Au programme de cette neuvième
édition, plus de 110 artistes et presque autant
de styles électroniques, donnant à chacun
l’occasion de trouver beats à son pied. Dès
le 5 avril, Electron Festival investit la ville
de Genève pour la convertir en temple des
cultures électroniques. En mode diurne ou
nocturne, Electron vous a concocté quatre
jours électroniquement remplis à délecter
sans modération ; avec, côté line-up : Carl
Craig, Caspa, T.Raumschmiere, Fumiya
Tanaka, Sawf, French Fries, Mouse on Mars,
Dernière ligne droite avant le 18ème festival
international des musiques électronique et des
arts multimédia « Sónar » à Barcelone ! Et l’on
connaît d’ores et déjà une bonne partie de la
programmation de cette année. Une programmation succulente : The Roots, Fatboy Slim,
Richie Hawtin, Modeselektor, Austra, Hot Chip,
Metronomy, Amon Tobin…
www.sonar.es
NIGHTLIFE
61
LIFESTYLE & CLUBBING
LIFESTYLE & CLUBBING
> globeS de cristal @ Lido (paris)
> CRAZY CLUB by J&B
A
près la célèbre « Chromatic Night
» à Beaubourg en 2010 et l‘«
Excentric Night » à la Grande Halle
de la Villette l’année dernière, place au
« Crazy Club » cette année : une bulle
festive éphémère en plein cœur du
Jardin des Tuileries ! Une plongée dans
l’extravagance anglo-saxonne où 1500
clubbers présents ont tous rivalisé d’inventivité et de créativité pour répondre
au dress code « CRAZY Punk » !
Parmi les people pérsents : Sean Paul,
Joey Starr, Ora-Ito, Jean-Paul Rouve,
Eric Judor, François-Xavier Demaison,
Cut Killer, Delphine Chaneac, Mareva
Galanter… C’est aussi sur scène que le
spectacle a battu son plein : entre lives
et DJ Set, VV Brown et Beth Ditto
ont chauffé la salle de leurs énergies
envoûtantes ; Misty Rabbit et Kavinski
ont ensuite proposé un show éclectique
et explosif !! C’est aussi au cours de
cette soirée que le whisky J&B, né à
Londres, dévoilait ses nouvelles bouteilles en édition limitée, aux packagings totalement « CRAZY », mariant
couleurs et imprimés animaliers.
L
a 7éme édition de la Cérémonie
des Globes de Cristal, s’est
déroulée en février dernier, au
Lido. Retransmise en direct sur
France 3, la soirée a récompensé
le meilleur de la culture française
(musique, ciné, théâtre...) dont
Omar Sy, Meilleur Acteur dans
« Intouchables », Karin Viard et
Marina Foïs, Meilleurs Actrices
dans « Polisse », Izia, Meilleure
Interprète Féminine pour « So
Much Trouble », Louis Bertignac,
Meilleur Interprète Masculin pour
« Grizzly »…
> DESPERAdos fuego @ trianon (paris)
P
© J&B
rès de 400 journalistes, bloggeurs et trendsetters avaient
pu découvrir le Trianon comme
ils ne l’avaient jamais vu : un
parcours sensoriel des backstage,
jusqu’à la scène. Les invités ont
pu déguster la toute nouvelle
Desperados Fuego en découvrant
les différentes espaces à la scénographie suprenante, évoquant tour
à tour la sensorialité ou l’intensité
de cette nouvelle bière, et dans
lesquelles on pouvait découvrir de
nombreux artistes et performers...
62
NIGHTLIFE
NIGHTLIFE
63
LIFESTYLE & CLUBBING
> tournée freixenet
F
reixenet a cloturé sa tournée
française qui célèbre l’agitation
créatrice de Barcelone ! Light Painting, performances Live de graffs
sur bouteilles et sur peau... L’esprit
de la capitale Arty a soufflé sur les
clubs de l’Hexagone ! La tournée a
fait escale ses dernières semaines à
Lille, Paris, Toulouse... La prochaine
tournée Freixenet se déroulera l’été
prochain !
> art of black @ paris
T
he Art of Black a été
lancé en grande pompe
dans un hôtel particulier de
l’avenue Foch à Paris avec
au programme : initiation au
whisky par Nicolas Juhles,
des performances artistiques
diverses (sculpture sur glace,
tatouage à l’or…) , un concert
et bien sûr la star de la soirée
: le fameux Black Label dans
son écrin carrée.
64
NIGHTLIFE
où nous trouver à paris
Le REX CLUB - Paris
«Vous trouverez ci-dessous quelques points de distribution dans lesquels
Nightlife Magazine vous est offert gracieusement à Paris.
Nightlife Magazine est également vendu en kiosque en province.
(routage postal : 4000 envois / vendu en kiosque en province / 550 points de distibutions à Paris /
Opérations de street marketing (Cannes, Tignes, Discom, Mics...)
75002 Paris
Rex Club
Le Tir Bouchon
Pain Quotidien
Cantoche
Lézard
Killiwatch
Diesel
Café
Cœur Fou
Social Club
Point Soleil
Tony and Guy
Cardinal
Café Noir
Loisada
75003 Paris
Derrière
Perle
Trésor
Gars dans la cuisine
Bistrot
Ken Claude
Bacci
Perle
Café du Marché
Terrasse
Andy Whaloo
Dépôt
75004 Paris
Space Hair
Toni and Guy
Autour du Saumon
L’Épicerie
Bodega 64
Open Café
Boy’z bazar
Lizard Lounge
66
66
NIGHT
NIGHTLIFE
LIFE
Space Hair
Star Cooker
Free Dj
Cox Café
Mixer Bar
Raid Bar
Curieux Spaguettis
Bouquet des
Archives
Alivi
Klein Holland
Fuxia
Kiosque Jeune
Etincelle
Web 46
Columbus Café
Petit Fer à Cheval
Chaise au Plafond
Trésor
Kofi au Marais
Factorys
Free Dj
Oiseau Bariolé
Dame Tartine
Bistrot du Dôme
Anthracite
75005 Paris
Palette
Cosi
75006 Paris
Coffee Parisien
Sushi Shop
Castel
Columbus Café
Dédicace Café
Castel
Wagg
Alcazar
Les Etages
Café Mabillon
Lup
Les Saint Pères
Montana
Pré
Rousseau
75007 Paris
Maison du Sushi
20 Bellechasse
Café de l’Alma
Café de Mars
Café du Marché
Square
Comptoir du 7ème
Clarisse
Oudino
75008 Paris
Milliardaire
Six Seven
Sir Winston
Publicis Drugstore
Queen
Hustler Club
Bert’s Ponthieu
Neo
Sens
Hotel Beauchamps
Regine’s
Pink Paradise
Buddha Bar
Narbé
Renoma Café
Villa Spicy
Maison Blanche
Cantine du Faubourg
Comptoir du Soleil
Cou de la Girafe
Carré
Antenne
Toi
Trend
Planches
Crystal
Charlie Birdy
Pershing Hall
Findi
Bound
Palace Elysées
Mood
1515
Chrystal
75009 Paris
Hard Rock
Barammundi
Privilège
75010 Paris
Comptoir Général
75011 Paris
les 4 éléments
Bacardi Mojito Lab
Gibus
Favela Chic
Oxyd Bar
Indiana
Anvers du Décor
Tribar
Indian Connection
Bar Bat
Chambre à Hair
Furieux
Apérock
Chez Gaston
Dôme
Bataclan café
Cithéa nova
Bastille
Iguana café
Havanita
Chapelle des
lombards
Scène bastille
Reservoir
Columbus café
Barrio latino
Wax
Café divan
Iguana
Bert’s
Club Med Gym
The Frog
Quartier Général
Le Saint M
75013 Paris
Djoon
Mk2 bibliothèque
Avenue
Batofar
Dame du Canton
75014 Paris
Les Tontons
Appollo
Talon aiguillle
Indiana café
Café Rubis
Belière
Entrepôt
Losserand café
Café Atelier
Select
Express
Hôtel Montparnasse
Charlie Birdy
La Coupole
Le Petit Journal
Montparnasse
Plan B
75015 Paris
Café Cambronne
Au Métro
Charly Birdy
Red Light
Place
Marquise
Comptoir Suffren
Pasteur Café
Café Cambronne
75016 Paris
Dauphine Sushi
Shop
Grande Armée
Arc
Bert’s
Café de l’Homme
Coffee Parisien
Gare
Bagatelle
Murat
Tsé
Café Brassac
Bistrot de la Muette
Café Kléber
Fuxia
Villa Corse
Chalet des Îles
Scheffer
Débats
Scossa
Aventure
Comptoir de l’Arc
Palais de Tokyo
Duplex
Bistro Brassac
Café Victor Hugo
Carette
Convivium
Dauphin
Sushi Shop
XVIème Avenue
Mounia
2 Stations
75017 Paris
Palais Maillot
Dada
Royal Perreire
Secret Square
Fuxia
Raphaël
Bistrot du 17
Bistrot Cardinet
75018 Paris
Machine
Kube
O’Sullivan
Locomotive
75020 Paris
Mama Shelter
Gambetta
Flèche d’or
Boulogne
Billancourt
Blanchisserie
K
AOC
Princes
Bon Vigneron
Bistrot de la Ferme
Rex
Oresto
Escale Soleil
Pause Craquante
Mon Bistrot
Côté Cour
Can Tinh
Eden Café
Fief
Mokafé
Loges
Au Bureau
Issy-lesMoulineaux
River café
Carpe Diem
Bistrot de Lola
Comptoir du
marché
Hétéroclite
Instant Rey
Petit Poucet
Zinc du Marché
Mandalay
0 restaurant
Pains perdus
Oterroirs
Family Café
Piazetta
Zinc Levallois
Brasserie de la
Poste
Chartier
Quartier
Bistrot de Lolotte
Coin Gourmand
Coup de Torchon
Minimise Café
Sergio
Zinc
La Petite Famille
Anatole
Neuilly-sur-Seine
Chez Pierrot
Sushi Shop
Café de la Jatte
Capriocciosa
Bistrot d’à Côté
PB2
Centre
Point Soleil
Adresse
Coffee parisien
Maoh
Gaumont
Durand Dupont
Livio
Guinguette de
Neuilly
Clarins
Chez Livio
Café de la Jatte
Goya
Relais des Sablons
Séquoia
Temps Libre
Pieds dans l’eau
Sablons
Zinc Zinc
NIGHTLIFE
>>> N°61 Spring 2012
Bimestriel édité par Mediapresse Editions
MEDIAPRESSE EDITIONS Sàrl
4 av Sébastopol - BP 25119
57073 Metz CEDEX
Standard : 03 87 75 80 20
Fax: 03 87 75 80 22
Site internet : www.nightlife-mag.net
Rédacteur en chef France
Nicolas George : +33 6 19 19 41 44
[email protected]
Attachée commerciale France
Nadira Riyahi : [email protected]
Rédaction France
Tél. : 0826 1000 45
Fax : 0826 1000 65
[email protected]
Ont collaboré à ce numéro
Nathalie-Kai Stolz, Nikola Krsteski,
Lilya Saadia, Pierrick Bonin, Alex Delobel
Service abonnements
Martine Carrière:
[email protected]
Impression : imprimé en U.E
Maquette : VISIO MÉDIA
[email protected]
La rédaction n’est pas responsable des
photos et textes publiés qui engagent la
seule responsabilité de leurs auteurs. Les
documents et manuscrits envoyés à la
rédaction ne sont pas retournés.
Toute reproduction même partielle
de textes, photos et illustrations de ce
numéro est interdite sans l’accord de
l’éditeur.
MHD - Moët Hennessy Diageo - RCS Nanterre B 337 008 055 / Création
75001 Paris
La Tour
Costes
Horror Pictures Tea
Scopitone
Barlotti
Thaîm
Banana Cafe
Comptoir paris
Saut du Loup
Cab
Café Marly
Cuisine et Confidence
Carpe Diem
Fuxia
Zen
Le Tigre
VIP Room
Tony and Guy
Baan kanya
L’Escargot Montorgueil
Le Tea Corner
Vincennes
Absolu
Au Bureau
Chez Lorette
Tête à l’envers
Happy Break
Levallois Perret
Absolu Café
Tirage certifié à 33000 exemplaires
L’ abus d’aLcooL est dangereux pour La santé. a consommer avec modération.

Documents pareils

Spring - Cannes 2012

Spring - Cannes 2012 Tirage certifié à 33000 exemplaires

Plus en détail

Autumn 2011

Autumn 2011 Monaco !), avec le sourire et des projets qui fourmillent, comme toujours ! Nicolas George [email protected]

Plus en détail