NAPLES . BARI . SKOPJE - Ville de La Valette-du-Var

Commentaires

Transcription

NAPLES . BARI . SKOPJE - Ville de La Valette-du-Var
trace
Exposition espace d'art le moulin
La Valette-du-Var
N A P L E S . B A R I . S K O PJ E
Driss AROUSSI I Nicolas BELLONI I Florian BRUNO I Florent CAILLOL I Ève GARÉMI
Rehab KINDA I Stéphane MACEDO I Alexandra MERCURIO I Cédric PONTI
Adrien PORCU I Julien RAYNAUD I David ROSSI I Jean-Baptiste WARLUZEL
Printemps 2010
trace
Printemps 2010 - Page 2
race est la publication qui caractérise les expositions d’art
contemporain réalisées par le service des affaires culturelles
de la Ville de La Valette-du-Var.
Ce numéro de parution accompagne l’exposition "N.B.S." Driss AROUSSI,
Nicolas BELLONI, Florian BRUNO, Florent CAILLOL, Ève GARÉMI,
Rehab KINDA, Stéphane MACEDO, Alexandra MERCURIO, Cédric PONTI,
Adrien PORCU, Julien RAYNAUD, David ROSSI, Jean-Baptiste WARLUZEL.
T
Trace jalonne les expositions du Moulin, Espace d’Art et en constitue
l’histoire et la mémoire.
Dans ce numéro
02 • SOMMAIRE
03 • ÉDITORIAL
08.09 • N.B.S. : L’AIR DU TEMPS
TEXTE DE JEAN-MARC RÉOL
13.15 • ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES
16 • REMERCIEMENTS / INFOS PRATIQUES
Direction et commissariat
Isabelle Bourgeois
Coordination de l’exposition et régie des œuvres
Service des Affaires Culturelles
Éditeur Ville de La Valette-du-Var
Graphistes Studio MCB / 04 94 14 16 85
Centre d’impression Imprimerie Riccobono
Directeur de publication Isabelle Bourgeois
Tirage : 2 500 exemplaires
Journal gratuit ne peut être vendu
ISSN: 1969-2625
Textes Isabelle Bourgeois p. 3, Jean-Marc Réol p. 8-9
Relecture Jean Petrissans
trace
Printemps 2010 - Page 3
Feed-back
e jeunes plasticiens vivent et travaillent dans l’agglomération toulonnaise. Depuis 2005, ils participent,
grâce à l’adhésion de Toulon Provence Méditerranée, à la biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de
la Méditerranée, à ce grand festival pluridisciplinaire. Vitrine de la jeune création depuis plus de vingt
ans, la biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée offre la possibilité à 700 artistes de moins
de 30 ans de 47 pays de l’espace euro-méditerranéen de présenter leurs travaux. Par l’ampleur du projet et le
territoire concerné, par son mode d’organisation qui s’appuie sur un réseau de 75 membres de 23 pays et parce
que la biennale est entièrement dédiée à des artistes en devenir, cet évènement est unique en son genre.
D
Cinq territoires sont membres de l’association internationale biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la
Méditerranée: la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée, Marseille, le Pays d’Aix et
l’association Seconde Nature, Montpellier et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
En se rendant à Naples en 2005, à Bari en 2008 puis à Skopje en septembre 2009, les treize jeunes plasticiens
dont nous exposons les œuvres se sont faits ambassadeurs d’un territoire divers et vivant. Ils ont emporté,
transporté une histoire, des hommes, des langages et des créations. Ces créations, ils les ont offertes en
partage. En faisant le voyage, ils ont fait des rencontres de publics, d’artistes de ces ailleurs.
N.B.S. ? Naples, Bari, Skopje – peut être aussi, comme un récit de voyages, un carnet empli de regards. Que
ces artistes soient là aujourd’hui nous rend heureux. Heureux d’un "feed-back" vers le territoire qui les a
soutenus. Un territoire qui voit émerger une scène contemporaine, l’observe aller et venir au loin, pour mieux
revenir et s’épanouir au plus prés de nous. Toulon Provence Méditerranée devient une aire de création. Elle
exporte ses talents et en importe d’autres via les relations que tissent immanquablement les artistes.
Jeunes artistes en construction, territoire en devenir culturel, notre agglomération possède des capacités de
diffusion avérées: la renommée de nos centres d’art, Villa Noailles, Villa Tamaris, Le Moulin, l’Hôtel des Arts,
est maintenant établie. L’École supérieure d’arts joue pleinement son rôle de formation et de laboratoire de
création. Reste à inventer les lieux consacrés à la production, ateliers de travail, pôles d’échanges, afin que
notre territoire soit, en plus de l’exportateur de talents qu’il est devenu, un importateur et une destination
enviée pour les artistes contemporains d’ici et d’ailleurs. Tout cela est en chemin…
Isabelle Bourgeois
Maire-adjoint délégué à la culture et au patrimoine
Vice-présidente de la commission culture de la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée
trace
Printemps 2010 - Page 4
Driss AROUSSI
"Camion benne", 2009, photographie argentique, 50 x 75 cm.
Nicolas BELLONI
"Fillette-à-la-poupée", 2010, dessin, 13 x 18 cm.
trace
Printemps 2010 - Page 5
Florian BRUNO
"Pylônes", 2008, dessin, 180 x 90 cm.
Florent CAILLOL
"Check point", 2010, installation.
trace
Printemps 2010 - Page 6
ÈVE GARÉMI
"Provisoires", 2010, 3 impressions sur dibon, 100 x 150 cm.
Rehab KINDA
"Quatre vingt dix neuf noms de femmes", 2009, vidéo.
trace
Printemps 2010 - Page 7
Stéphane MACEDO
"Crescendo", 2010, acrylique sur toile, diptyque, 116 x 188 cm.
Alexandra MERCURIO
"Le déménagement", 2009, installation vidéo.
trace
Printemps 2010 - Page 8
N.B.S. : l’air du temps
es jeunes artistes de cette exposition ont au
moins un point commun, certes factuel mais
non sans intérêt, celui d’avoir participé à l’une
des trois biennales de la Jeune Création en
Méditerranée qui, de Naples à Skopje en passant par
Bari, se sont succédées depuis l’année 2005. Malgré
la résonnance braudélienne de ce patronage et le fait
qu’ils ont tous été formés dans les écoles d’art de la
proche région, avec une mention spéciale pour celle
de Toulon, il est difficile de repérer dans leur travail
d’artiste une communauté de sensibilité ou un
cousinage esthétique, indexés sur une particularité
"méditerranéenne" et encore moins "régionale" qui
les signalerait au regard des amateurs.
L
Il semble au contraire que la variété même de leurs
propositions et des médiums par lesquels ils rendent
visibles leurs intentions soit, plutôt que l’indice
d’une identité attachée à un territoire imaginaire
culturellement repérable, la marque d’une
appartenance essentielle à l’air du temps d’une
génération et d’une époque. L’éventail des moyens de
représentation et les supports techniques qu’ils
utilisent correspond en effet, dans la pluralité de
son lexique, à l’une des caractéristiques les plus
saillantes de l’art contemporain, pris dans sa
dimension la plus globalisante. C’est aussi pourquoi
l’inventaire schématique des disciplines représentées
dans l’exposition nous livre un classement très
diversifié: un dessinateur, deux peintres, trois vidéastes,
trois photographes, quatre sculpteurs-installateurs…
Encore faudrait-il ajouter que les objets visibles de
ce classement, qui composent la scénographie de
l’exposition, dissimulent, sous l’apparente clarté
de leur énumération descriptive, les secrets
d’élaborations souvent transversales, insoucieuses
de la rigueur des disciplines et des savoirs issus de
la tradition historique des mediums dont ils sont la
manifestation matérielle. En ce sens ces artistes
sont bien les héritiers de cette postmodernité
débutée dans les années quatre-vingt du siècle
dernier, qui a fait du tressage libre des signifiants
catégoriels, stylistiques et historiques de l’art,
l’argument essentiel d’une réponse à l’austérité
intellectuelle et au moralisme engagé des dernières
avant-gardes minimalistes et conceptuelles apparues
dans les années soixante.
Mais chez nos jeunes artistes, cet héritage, qui leur
donne la liberté d’un questionnement multiple sur le
monde et ne place aucun interdit sur les formes de
leur réponse, est, moins que chez leurs devanciers, le
prétexte des jeux de la citation et des collages des
références formelles, comme si cette nouvelle
génération était maintenant libérée de l’obligation
de révérence face à l’histoire de l’art qui a pu
quelquefois obséder la génération précédente.
Il est aussi possible de noter, dans le même registre,
que les interrogations sur le statut du medium
employé et particulièrement celles de la pertinence
de sa situation historique dans le continuum des
systèmes de représentation ne sont plus de mises, à
une exception près, ce qui confirme que la liberté
dont jouissent nos artistes est aussi affranchie du
poids des introspections analytiques issues des
théories poststructuralistes de la déconstruction,
dont les derniers avatars ont pesé sur l’art des
années quatre-vingt-dix.
Ces considérations contextuelles doivent pourtant,
pour tenter d’approcher plus précisément les
différences et les points communs qui unissent et
distinguent ces artistes, céder la place à un examen,
fut-il bref, des propositions qu’ils livrent à notre
regard dans cette exposition. Ce faisant, il faut
garder en mémoire que ces propositions sont
elles-mêmes, par leur sujet et par le medium qui les
manifeste, des émergences qui dissimulent parfois
la complexité des œuvres dans lesquelles elles
s’inscrivent: les vidéastes peuvent être aussi des
performeurs, les peintres des photographes, etc. Cette
ambiguïté fondamentale est une des caractéristiques
des expositions de groupe actuelles, elle engendre
une profondeur énigmatique qui constitue une partie
de leur difficulté d’approche et de leur charme
sémantique.
Les travaux exposés sont donc autant de fragments
visibles d’une unité cachée dont ils représentent
cependant des indices suffisamment signifiants pour
apercevoir, au-delà d’eux, les territoires imaginaires
et les univers mentaux dont ils procèdent. L’invention
narrative qui émane de la plupart des pièces se
déploie sous des formes et selon des thèmes très
variés. À la frontalité scrutatrice, placée sous le
signe d’une objectivité descriptive au service d’une
énonciation implicite de la marginalité sociale,
dans la photographie de Driss Aroussi, répond la
trace
Printemps 2010 - Page 9
chorégraphie d’un sac projeté en triptyque dans un
espace décontextualisé, chez Ève Garemi, métaphore
poétique d’un corps-objet échappé de son contexte
utilitaire. À l’attitude réflexive de Florian Bruno
montrant la peinture sous l’angle processuel et
rigoureux de son déroulement matériel et abstrait,
répondent les constructions fictionnelles élaborées à
partir de photographies et traduites en peinture de
Stéphane Macedo. Aux notations vigoureusement
dessinées par Nicolas Belloni qui nous entraîne
dans une sorte de grand story-board dont la ville
serait le sujet, répondent les hyperpanoramiques de
Julien Raynaud, miroirs vidéo d’une théâtralisation
surréaliste des espaces urbains. À l’incantation
méditative de Rehab Kinda, dont le visage psalmodiant
les prénoms arabes de femmes apparaît dans une mise
en scène hypnotique, répond le pseudo-reportage de
Jean-Baptiste Warluzel qui entrelace dans une
construction dialogique le filmeur et le filmé pour
mettre en abîme le point de vue même du narrateur
supposé, tandis qu’Alexandra Mercurio nous
propose en triptyque, les saynètes filmées de nos
comportements robotiques et de la mécanisation du
banal qui sous-tend l’ordinaire quotidien.
Ces artistes de l’image dessinée, photographiée,
peinte ou vidéographiée sont eux-mêmes confrontés
à ceux qui composent avec l’espace réel: sculpteurs,
installateurs, proposant des scènes complexes dont
les signifiants matériels ressortissent aux domaines
de la construction, du recyclage d’objets, mais aussi
d’éléments sonores et visuels empruntés au monde
de l’image. Cédric Ponti, sur un registre dramatique à
tonalité expressionniste puissante, dispose une série de
"gueules cassées" en terre émaillée dans un meuble
présentoir sur le fond d’une bande-son évoquant des
bruits de guerre. Dans une tonalité voisine, la
construction de Florent Caillol, avec son dispositif de
barbelés, de caméras de surveillance et d’alarmes
nous renvoie aux images emblématiques de
la séparation et du conflit armé qui scandent
l’actualité politique internationale. Ailleurs, Adrien Porcu
propose avec les moyens du recyclage une soufflerie
qui sculpte l’immatériel de l’air tandis que David Rossi
érige ses volumes sophistiqués à mi-chemin de
l’architecture, du mobilier et de la sculpture.
Si donc on relève bien, en parcourant du regard l’ensemble de ces travaux, une forme de relation au
monde marquée par une pulsion narrative évidente,
celle-ci se donne à voir d’une manière extrêmement
nuancée, allant du plus explicite au plus implicite, de
l’énonciation directe à l’approche biaisée utilisant les
ressorts de la métaphore poétique, du raccourci
symbolique ou de la digression analogique. Qu’ils
investissent tous les moyens, traditionnels et
contemporains, de l’image, ou qu’ils projettent dans
l’espace les constructions hybrides de l’installation,
ces artistes nous obligent à un effort d’intelligence
pour décrypter leurs récits, dont même ceux qui
paraissent marqués de la plus grande littéralité
révèlent un double fond à interpréter.
En nous transformant ainsi en traducteurs, attentifs
à la complexité des signifiants matériels, imaginaires
et symboliques qu’ils mettent en œuvre, ils nous
introduisent à une intelligence du voir où l’acuité de
l’attention est la condition nécessaire d’un accès aux
résonnances cachées dont leurs œuvres sont
porteuses. Par cet effort même qu’ils nous demandent,
ils induisent une éthique de la réception qui s’inscrit
contre les facilités de la séduction immédiate, du
racolage spectaculaire ou de l’hédonisme consumériste
qui prévalent souvent dans le bain d’images où nous
immerge l’agitation publicitaire actuelle. C’est
pourquoi la forme plurielle de leur regard sur le
monde, avec ses détours et ses énigmes, ses
incongruités et ses provocations, ses ellipses et ses
trouvailles, nous concerne au premier chef, car elle
produit une "hygiène de la vision" salutaire qui fait
pièce à la paresse critique qui nous menace toujours
aujourd’hui face à la puissance hypnotique de
l’inflation générale de l’image. L’effervescence inventive
dont témoigne l’exposition révèle aussi l’émergence
d’une scène artistique contemporaine de bon niveau dans
la région toulonnaise, ce dont peuvent se réjouir non
seulement les amateurs mais aussi tous ceux, politiques,
institutionnels, critiques, artistes-enseignants qui
œuvrent à promouvoir la création contemporaine
dans une ambition d’excellence sur ce territoire.
Jean-Marc Réol, février 2010
Critique,
Directeur de l’École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
trace
Printemps 2010 - Page 10
Cédric PONTI
"Crashed Head n° 7003", 2009, céramique émaillée sculptée à l’explosif, 32 x 22 x 14 cm.
Adrien PORCU
"Socle pour le vent", 2010, dessin préparatoire.
trace
Printemps 2010 - Page 11
Julien RAYNAUD
"Le soleil noir", 2009, installation vidéo.
David ROSSI
Sans titre, 2008, dessin préparatoire, technique mixte.
trace
Printemps 2010 - Page 12
Jean-Baptiste WARLUZEL
"Répétition", 2010, installation vidéo.
trace
Printemps 2010 - Page 13
Driss AROUSSI
Vit et travaille à La Crau - 83
Né en 1979
[email protected]
Florian BRUNO
Vit et travaille à Hyères - 83
Né en 1983
[email protected]
FORMATION
2006-07 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (félicitations du jury),
École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence.
FORMATION
2009 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique,
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, MAC, Marseille.
"Tout doit apparaître", saison Picasso-Cézanne, Aix-en-Provence.
"Fotopovera 5", Opal Galerie Atlanta, USA.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
"Festival d’Image Artistique Vidéo 08 (FIAV)"
avec la vidéo Shave, Alger, Algérie.
"Salon Lineart de Gant Men Art Sélection", Gant, Belgique.
"Panorama de la jeune création", Bourges.
"Foto Povera 4 Off", atelier de Jean Luc Paillé, Paris.
"Book", Lendroit Galerie, Rennes.
2007 Vol de nuits, Marseille.
Santa Clara galerie, Coimbra, Portugal.
2006 "Les étudiants des écoles d’art du sud est",
cloître Saint-Nicolas, Avignon.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2010 Galerie Passage de l’art, Marseille.
"La Relève", Vidéochroniques, Marseille.
2009 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Skopje, Macédoine.
Musée d'art contemporain de la ville de Skopje, Macédoine.
"Première rencontre régionale de gravure", Carcès.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
2007 "RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", La Garde.
"Les Lauréats d’ELSTIR", Galerie d’art Sébastien, Saint-Cyr-sur-Mer.
COLLABORATIONS - RÉSIDENCES
2009 Résidence Münzstrasse 10, Berlin, Allemagne.
Participation à "Vidéo Attitudes" avec la vidéo Shave, Amiens.
2008-09 Participation au groupe de travail "Confrontation(s)_1",
Vol de nuits, Marseille.
2007 Sélection pour le "Festival d’Image Artistique Vidéo 07 (FIAV)",
Galerie ESCA, Nîmes.
http://parvenu.free.fr
Nicolas BELLONI
Vit et travaille à Toulon - 83
Né en 1979
[email protected]
FORMATION
2004 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (félicitations du jury),
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 "La rue fait sa comédie", Toulon.
2006 "L’été contemporain", Office du Tourisme, Draguignan.
"10 x 2…", Maison de la Photographie, Toulon.
"Wall Street Expose", Galerie Talents à suivre, Lyon.
COLLABORATIONS - RÉSIDENCES
2009 Intervenant pour l’association YenamArt, responsable de l’atelier cinéma d’animation,
École Marcel Pagnol et école Jules Ferry, en périscolaire, Carqueiranne.
2008 Intervenant pour l’association YenamArt, responsable de l’atelier cinéma d’animation.
2007 Intervenant pour l’association YenamArt, responsable de l’atelier cinéma d’animation,
École Marcel Pagnol, en périscolaire, Carqueiranne,
"12e festival des enfants", Villa Noailles, Hyères,
"Journée internationale du droit des enfants", La Garde,
Centre de loisirs Henri Wallon, La Garde,
Création de dessins animés pour le spectacle "L’Odyssée des enfants", Aix-en-Provence.
Création de visuels pour le groupe Syn-cha.
2006 Atelier cinéma d’animation lors du "11e festival des enfants", Villa Noailles, Hyères.
Intervenant Art Plastique au CCAS Martin Zede, Le Brusc.
Participation au "Festival des collines" (dessin en live), Mazaugues.
Florent CAILLOL
Vit et travaille au Castellet - 83
Né en 1981
[email protected]
FORMATION
2005 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (mention),
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
EXPOSITION INDIVIDUELLE
2006 Exposition/Résidence à l’Avant Rue, Performance "Forteresse", Paris.
"Linceul" de sculptures et vidéos, Viry-Chatillon.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 "Défi Expo", Paris.
"Art à la pointe", "Check point", Finistère.
2008 10 vidéo-performances, St’Art, Strasbourg.
Galerie D-KO138, Marseille.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Bari, Italie.
Prélude Puglia, Marseille.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
"BAAF08", performance "2 m3 cousus", Béziers.
"Catapultes", Grand Pavois des Arts, La Seyne-sur-Mer.
10 vidéo-performances, Arténim, Grenoble.
2007 "Nuit Blanche", Mairie du 4e, Paris.
"Pulsar", Caracas, Venezuela.
"Salon d’art contemporain de Montrouge".
"Festival du cinéma français en Indonésie", Jakarta, Indonésie.
2006 "Attention?", Édimbourg, Écosse.
"Attention?", Varsovie, Pologne.
"Attention?", Kaunas, Lituanie.
"Attention?","5e Biennale Européenne d’Art Contemporain de Nîmes".
"RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", La Garde.
"Mon œil", Viry-Chatillon.
2005 "Image très décalées", "Salon d’art contemporain de Romainville", Paris.
"Jeune création", Paris.
"Vidéoformes", Clermont-Ferrand.
"Rencontres internationales Paris/Berlin".
2004 "Festival international de court métrage de Bourges".
"Festival des cinémas différents Paris".
http://florent-caillol.com
trace
Printemps 2010 - Page 14
Ève GARÉMI
Vit et travaille à La Seyne-sur-Mer - 83
Née en 1976
[email protected]
Stéphane MACEDO
Vit et travaille à La Seyne-sur-Mer - 83
Né en 1978
[email protected]
FORMATION
2003 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique option Art,
École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes.
1998 Licence Arts du spectacle/Danse, Université Paris 8.
FORMATION
2003 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique option Art (mention),
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2009 "Souffler dans la pierre", projection vidéo en extérieur pour la nuit des musées,
Musée Balaguier, La Seyne-sur-Mer.
2006 "Ève Garémi . Fabrice Moreau", Galerie Remparts, Toulon.
2003 "Carré oulahop", Ève Garémi . Fabrice Moreau, Artelinea art contemporain, Congénies.
1999 "L'entre", exposition/performances, RAKAN, Nîmes.
EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection)
2008 Galerie du Fort Napoléon, La Seyne-sur-Mer.
2006 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, "Retour de Naples", Ateliers d'artistes de la ville de Marseille.
2005 "Morceaux choisis": "Jour de fête", "360", "Regarde", installation vidéo,
les journées du patrimoine, Tour Royale, Toulon.
"RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", La Garde.
"De loin comme de près", Galerie des Riaux,
Galerie de l'École Supérieure d'Art de Toulon Provence Méditerranée.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, "Un anno di passione", Naples, Italie.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
2003 "À juste titre", Artelinea art contemporain, Congénies.
"Les rendez-vous du quai", Quai des allégories, Nîmes.
"Des ronds", proposition vidéo, Limson Péniche bar Le Mascaret, Lyon.
2002 "Solstice: de sol, soleil et stare, s'arrêter", Arpaillargues.
"Les têtes", installation vidéo, "Les artistes du Quai des allégories", Sommières.
"Les rendez-vous du quai", Quai des allégories, Nîmes.
2001 "Shoot rage hip", Galerie/librairie Pannetier, Nîmes.
2000 "L'intime extériorité du paraître", École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes.
COLLABORATIONS, RÉSIDENCES
2006 "Opus n° 5", création vidéo pour la compagnie de danse Barbara Sarreau,
Les puces de Marseille.
"Que puis-je faire pour vous?", plasticienne pour la compagnie
de danse Barbara Sarreau.
Résidence au 3bis f, Aix-en-Provence.
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2009 Centre Nelson Mandela, La Seyne-sur-Mer.
2007 La Galerie, Complexe Gérard Philipe, La Garde.
Centre Nelson Mandela, La Seyne-sur-Mer.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 Galerie Castillon, Toulon.
"Le grand Pavois des arts", Fort de l’Éguillette, La Seyne-sur-Mer.
2007 "Salon d’automne", Espace Saint-Nazaire, Sanary-sur-Mer.
"Biennale de l’UMAM", Galerie de la Marine et Galerie Sainte-Réparate, Nice.
2006 "Retour de Naples", Ateliers d’Artistes, Marseille.
2005 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Fort Sant Almo, Naples, Italie.
Galerie "Talents à suivr…", Lyon.
"Prix des arts plastiques" (Premier prix), Villa Aurélienne, Fréjus.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
2004 "Les Lauréats d’ELSTIR", Centre d’art Sébastien, Saint-Cyr-sur-Mer.
"L'Été Contemporain Dracénois", Le Domino, Draguignan.
"Les Lauréats du rdv", Fort Napoléon, La Seyne-sur-Mer.
"RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", (Prix Passerelle ELSTIR), La Garde.
2002 "Culture méditerranéenne", Musé de l’Académie linguistique, Gênes, Italie.
2001 "Chine? Sous lumière?", Galerie Aréna, Arles.
"3e Salon des jeunes artistes de littoral", Galerie Cravéro, Le Pradet.
2000 "Portes Ouvertes", Le Corbusier, Gênes, Italie.
"Carte Blanche", Espace d’art Le Moulin, La Valette-du-Var.
COLLECTIONS
• "Les couleurs de Naples", Musée Casoria, Naples, Italie,
(casoria contemporary art museum), collection permanente.
• Artothèque de l'association AGO, été contemporain Dracénois.
• Collections privées et collections amateurs.
http://s.macedo.free.fr
Rehab KINDA
Vit et travaille à Toulon - 83
Née en 1985
[email protected]
Alexandra MERCURIO
Vit et travaille à Sanary-sur-Mer - 83
Née en 1978
[email protected]
FORMATION
2008-09 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (félicitations du jury),
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
FORMATION
2003 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique option Art (mention),
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2010 Vidéochroniques, Marseille.
2009 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Skopje, Macédoine.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
"Le printemps des graveurs", Château de Carcès, Carcès.
2006 "Festival international de la bande dessinée", Tétouan, Maroc.
Performance happening, "Festival théâtre et culture", Casablanca, Maroc.
2005 "Festival international de la bande dessinée", Tétouan, Maroc.
EXPOSITION INDIVIDUELLE
2003 "L’Espace", Association Art Concept, A.B.C, Dijon.
COLLABORATIONS - RÉSIDENCES
2006 Réalisation collective de la bande annonce du "Festival international
du cinéma d’animation de Meknès/Maroc (FICAM 06)", Meknès, Maroc.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 "Les Arts en Chantier", Chapelle des Pénitents Blancs, La Ciotat.
2008 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, sélection Panorama, Pavillon d’Auron, Bourges.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Puglia, Bari, Italie.
"Prélude à la Biennale", Galerie Montgrand,
École supérieure des beaux-arts de Marseille.
2007 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
"Été Contemporain Dracénois 16e édition", association AGO,
Chapelle de l’Observance, Draguignan.
2004
"9e Bol d’Art du Réseau Lalan", Espace Saint-Nazaire, Le Lavandou.
"Retro-Spectare" (9e édition), Association Art Concept,
Espace Saint-Nazaire, Sanary-sur-Mer.
2002 "Le Corps", Association Art Concept, Fort Napoléon, La Seyne-sur-Mer.
2001 "Symposium de sculpture", Place Puget, Toulon.
trace
Printemps 2010 - Page 15
Cédric PONTI
Vit et travaille à Marseille - 13
Né en 1978
[email protected]
David ROSSI
Vit et travaille à Ollioules - 83
Né en 1981
[email protected]
FORMATION
2005 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (mention), Beaux-Arts de Marseille.
FORMATION
2007-08 Hochschule für Bildende Künste Braunschweig (Allemagne),
Atelier Heinz-Günter Prager.
2006 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique,
École Régionale des Beaux-Arts de Rennes.
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2009 Galerie du Tableau, Marseille.
2006 Galerie DB Prod, Lyon.
2005 Galerie du Tableau Bis, Marseille.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 "Votre prix sera le notre", Galerie Art-Cade, Marseille.
"Parking lot Dalhias", Ateliers Boisson, Marseille.
Ouverture des Ateliers de la ville, Marseille.
"13", ateliers Lorette, Marseille.
2008 Représenté par la Galerie Bonneau-Samames à "Slick", Paris.
Ouverture des Ateliers de la ville, Marseille.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Bari, Italie.
Obtention d’un Atelier de la Ville de Marseille pour deux ans (Atelier Lorette).
Installation, Performance Foire ArtMetz, Metz.
2007 Galerie Bonneau-Samames, Marseille.
"RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", La Garde.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Alexandrie, Égypte.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, La Panacée, Montpellier.
2006 "After Party", Galerie Friche la Belle de Mai, Marseille.
Galerie DB Prod, performance et installation, Lyon.
"Forum des Associations", avec le collectif La Fanfare, Paris.
2005 "Femmes d’Orient, Femmes d’Occident…", La Villa Tamaris Pacha, La Seyne-sur-Mer.
Exposition avec le collectif la Fanfare, Palais Neptune, Toulon.
"De loin comme de près", avec le collectif la Fanfare, Galerie des Remparts, Toulon.
Adrien PORCU
Vit et travaille à Ajaccio - 20
Né en 1982
[email protected]
FORMATION
2008 5e année, École Supérieure d’Art de Clermont communauté.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2010 "Out of Corsica", exposition/résidence, Bordeaux.
2009 "Les enfants du sabbat 10", Les creux de l'enfer, Thiers.
"Tout est si simple", La Tôlerie et l'École Supérieure d’Art Clermont communauté.
2008 "Exposition première", résidence Meymac, Correz.
Résidence, concours Cari, Carros, Nice.
"53e Salon d'art contemporain de Montrouge", Paris.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Ateliers Boissons, Marseille.
"IVe Salon de la sculpture de la Seyne-sur-Mer", Toulon.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Bari, Italie.
"Garden party", exposition/résidence, centre d'art de Saint-Léger,
Pougues-Les-Eaux, Nevers.
2007 2e prix de la résidence Brancusi, Ambassade Roumaine, Paris.
"Hommage à Brancusi", résidence/concours, Saint-Cloud, Paris.
"Hommage à Yves Klein", concours LVMH, Paris.
"RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", La Garde.
"Prélude à la Biennale", La Panacée, Montpellier.
2006 "XIIe Internazionnale Biennale di Scultura di Carrara", Carrare, Italie.
2003 "Festival du film intimiste", Théâtre Galli, Sanary-sur-Mer.
2001 Gallerie Arkane, Ajaccio.
Palais des congrès, Ajaccio.
Julien RAYNAUD
Vit et travaille à Toulon - 83
Né en 1979
[email protected]
FORMATION
2006 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique,
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2009 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Skopje, Macédoine.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
2007 "Le Soleil est Noir", installation vidéo, Galerie Municipal Remparts, Toulon.
Galerie des chantiers de la lune, scénographie, La Seyne-sur-Mer.
2005 "Les étudiants des beaux arts sous le regard de Lionel Scoccimaro",
Galerie des Riaux, Toulon.
2004 Réalisation d'un wall painting pour Carsten Höller, MAC, Marseille.
COLLABORATIONS - RÉSIDENCES - PARTICIPATION À DES WORKSHOPS
Technologie de surveillance à l'École d'Art multimedia de Lamas, Japon.
École supérieure des Beaux-Arts de Marseille avec les écoles de Lausanne,
Joannesbourg, Quimper, Marseille et Toulon, MAPS, Marseille.
"Aïe Movie", Villa Arson, Nice
"Le paysage ça n'existe pas", avec les Écoles d'Art de Gênes, Marseille, Monaco
et Toulon, Toulon.
EXPOSITIONS
2009 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Skopje, Macédoine.
"Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
2008 "Überhaupt Mythos", HBK, Braunschweig, Allemagne.
Jean-Baptiste WARLUZEL
Vit et travaille au Pradet - 83
Né en 1978
[email protected]
FORMATION
2001 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique,
Beaux-Arts de Toulouse.
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2009 "Du cœur à l’ouvrage", exposition itinérante,
installations vidéos/photographiques, La Villette.
2008 Installation vidéo pour Sarragala, salon Pollutec, Lyon.
2006 Installation vidéo pour Sarragala, salon Pollutec, Lyon.
2005 "Du cœur à l’ouvrage", exposition itinérante, Futuroscope, Poitiers.
"Du cœur à l’ouvrage", exposition itinérante, Hôtel de Région, Marseille.
Installation vidéo pour Sarragala, salon Pollutec, Paris.
2004 "Du cœur à l’ouvrage", exposition itinérante, Hôtel de Ville, Paris.
"La Route du Monde", "Festival d’Albertville", photographie.
Vidéo pour la conférence "Un métier et ses écrivains", Hôtel de Ville, Paris.
Installation vidéo pour Sarragala, salon Pollutec, Paris.
2002 Projections d'une série vidéo, Shopping Créateur, Marseille.
Deux installations vidéos, La Serrurerie, La Parette.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2007 "Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée",
sélection française, Bari, Italie.
2001 Palais des Arts, Toulouse.
Projection vidéo, Espace Croix-Baragnon, Toulouse.
"RDV des jeunes plasticiens - ELSTIR", projection vidéo, La Garde.
Workshop d'installations vidéos avec Nadine Lère pour "À la plage", Toulouse.
"Festival Traverse vidéo", projection vidéos, Abattoirs de Toulouse.
2000 "Côté dessin", courts-métrages vidéos, Salle des têtes, Ollioules.
Exposition de dessins, Vieux-Moulin, Ollioules.
DOCUMENTAIRE
2005 "La route turque. 60 minutes."
- "Festival de trento 2006", Vérone.
- "Étonnants voyageurs", Saint-Malo, 2006.
- Albertville, 2005.
2006 "Un Noël au Tibet . 45 minutes."
- "Festival de Trento 2008" (Prix de l’université).
- "Festival della Lessinia", Vérone, 2007 (Lessini d’oro, 1er prix).
- "Étonnants voyageurs", Saint-Malo, 2007.
- "Festival d’exploration de Toulon", 2007 (Prix de la ville de Toulon).
- "Festival religion Today", Rome, Jérusalem, Liban, etc. (Prix don Tonino Bello).
EN COURS DE RÉALISATION
"Dongba"
"Sichuan / un séisme politique"
trace
Printemps 2010 - Page 16
Driss AROUSSI I Nicolas BELLONI I Florian BRUNO I Florent CAILLOL I Ève GARÉMI
Rehab KINDA I Stéphane MACEDO I Alexandra MERCURIO I Cédric PONTI
Adrien PORCU I Julien RAYNAUD I David ROSSI I Jean-Baptiste WARLUZEL
du 2 mars au 24 avril 2010
Exposition réalisée par la Ville de La Valette-du-Var, avec le soutien du Conseil général du Var, du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur,
en partenariat avec la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée et la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée.
Remerciements
La communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée
ACTUALITÉ DES ARTISTES
"La Relève", Vidéochroniques, Marseille
École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée
Vernissage le 23 mars 2010
Exposition du 24 mars au 10 avril 2010
"Retour de Biennale", Marseille
Galerie Montgrand, École Supérieure des Beaux Arts - 41, rue Montgrand
Galerie du Château de Servières, Ateliers d’Artistes de la Ville - 19, Boulevard Boisson
Vernissage le 1er avril 2010
Exposition du 2 avril au 16 mai 2010
Espace d’art Le Moulin
Avenue Aristide Briand - 83160 La Valette-du-Var - Tél. : 04 94 23 36 49 - [email protected] - Parking gratuit Général de Gaulle à proximité
espace d'art le moulin Exposition ouverte au public du mardi au vendredi de 15 h à 18 h et le samedi de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h - Entrée libre

Documents pareils