FE - dŽcembre 2007.qxd

Commentaires

Transcription

FE - dŽcembre 2007.qxd
numéro 119 - printemps 2013
Fougères
www.fougeres.fr
ensemble
DOSSIER SPÉCIA
L
E
CAMPAGNE D
IO N
C O M M U N IC A T
11
ACTUS MAIRIE
La Fête du Tour
18
ZOOM
Un budget,
des priorités
© DR
Editorial
L
e patrimoine historique et naturel de Fougères est remarquable et le château est fabuleux. Mais au-delà
de son cadre exceptionnel, reconnu comme tel par tous, notre ville, la troisième d’Ille-et-Vilaine, a aussi
de formidables atouts.
Notre territoire offre bien des avantages à ses habitants : des conditions d’accueil et de développement
des entreprises particulièrement favorables, des services et des équipements sportifs et culturels de grande
qualité, à proximité du domicile de chacun, une vie associative très riche et dynamique, une localisation
idéale à 30 minutes de Rennes et de la mer et surtout un coût de l’immobilier attractif.
Ces attraits, il est indispensable de les faire connaître autour de nous. Nous avons donc décidé de lancer
une campagne de communication, notamment destinée aux habitants du pays de Rennes ainsi qu’à toutes
celles et tous ceux qui souhaitent s’installer en Ille-et-Vilaine. Cette campagne de promotion de Fougères
est un excellent investissement pour valoriser notre territoire et attirer de nouveaux habitants et des entreprises.
Fougères a tous les atouts d’une grande ville! Chacun peut y trouver les conditions pour vivre agréablement
au quotidien. Et nous continuons de renforcer sa qualité de vie et son dynamisme dans le cadre du budget
2013, en proposant de nouveaux services comme le futur accueil petite enfance, des lotissements
municipaux comme celui de la rue Mélouin, de nouvelles salles de sport comme celle actuellement en
chantier dans l’ancienne piscine, de nouveaux aménagements d’espaces et de voirie dans tous les
quartiers… La liste est longue de tout ce qui concourt à rendre Fougères encore plus attractive et
agréable à vivre.
L'ambition de notre campagne de communication est d'interpeller les familles et les entrepreneurs pour
les amener à s’installer sur notre territoire. Pour l’avenir de Fougères, nous mettons tout en œuvre pour
faire valoir nos meilleurs arguments : la proximité des services et des équipements et la facilité
d’installation pour les entrepreneurs, « C'est ça la vie de château ».
Louis Feuvrier,
maire de Fougères,
vice-président du Conseil général
d’Ille-et-Vilaine
Fougères
ensemble
© DR
EN IMAGES
© DR
Ce ne sont pas les colonnes de Buren mais le commencement des travaux de réhabilitation de l’ancienne piscine Mimi Renno
en salle multisports. Un chantier très innovant et financièrement moins coûteux qu’une construction.
Deux gros chantiers de voirie ont débuté en 2013 :
la réfection des réseaux et de la voirie, avenue de la Verrerie,
devant le centre hospitalier. Une nouvelle entrée sera aménagée.
dans le quartier de Bonabry, les travaux avancent à grand
pas avant la mise en place de la future zone 30.
© DR
3
© DR
N°119 _ printemps 2013
© DR
Durant le mois de mars, l’entrée de l’Hôtel de ville a été rénovée, pour améliorer les conditions d’accueil du public. Une rénovation qui met également
en valeur l’architecture du bâtiment.
© DR
En savoir
plus sur
w w w.f ougeres.fr
© DR
22 février 2013 : pose de la première pierre du multi-accueil
au centre social en présence du préfet de Région Michel
Cadot. Initié dans le cadre de la rénovation urbaine dans le
quartier des Cotterêts, ce double projet va permettre de réaménager le centre social et de construire un service d’accueil
« petite enfance ».
)
E
R
I
A
M
M
O
S
(
Fougères
ensemble
s
N° 119 - printemp
(En images) bilitation de l’ancienne piscine Mimi Rebnryno
na
de réha
Tr avau x
la Verrerie et à Bo
e
d
e
u
n
ve
a
,
ie
ir
n de la vo
Réfec ti o
de l’Hôtel de ville
il
e
u
c
c
l’a
e
d
n
o
ti
au c entre social
il
e
u
c
Rénova
c
i-a
lt
u
m
u
d
la première pierre
Po se de
(En ville)
Ja z z in Fougères
retagne cycliste
t!
Tour de B
u, c’est pour bientô
a
te
â
h
c
u
d
t
u
a
ss
L’a
les
Fougères music a
Fest ival
2013
p. 2, 3
p. 2, 3
p. 2, 3
p. 2, 3
p. 5
p. 6
p. 6
p. 7
)
(Actualités matiironienel aux archives municipales
web
Un fonds exc ep
tr e nou veau si te
vo
:
fr
s.
re
e
g
u
o
w w w.f
s pour une saison
e
m
è
th
x
u
e
d
,
3
01
ement 2
Fleuri ss
ssi
musées, nous au
Nuit des
Fête du Tour !
la
à
e
c
la
p
r,
u
To
le
Avant
(Dossier)
ç a la vie
ougères : « C’est
Habit er F
de château »
)
(Actualités mair ies 2013
ine
Renc ontres urba
: du Nord au Sud
13
0
2
s
e
g
la
e
m
Ju
p. 8
p. 9
p. 10
p. 10
p. 11
p. 12 à 15
p. 16
p. 16
ent durable
durable)
(Développement ction pour une démarche de développem
ret d’a
Agenda 21 : un liv
(Zoom)
orités
Un budget, des pri
u talent)
d
t
n
o
is
ra
e
g
u
o
F
(Les
OCF
te de peloton du C
tê
Olivier Guérinel, la
(L’agenda)
unicipale)
m
n
io
it
s
o
p
p
o
l’
e
age d
(Divergenc e, la p
Mars 2013 - N° 119 - Fougères ensemble - Direction de la communication
5, rue Porte Saint-Léonard - BP 60111 - 35300 Fougères - 02 99 94 88 18
Directeur de la publication : Louis Feuvrier - Rédacteur en chef : Claude Hervé
Rédaction, prises de vues : Marie Colucci, Evelyne Jeambeau, Marina Lebreton
Conception graphique et maquette : Michel Le Caroff
Imprimeur : Graphi centre
Dépôt légal à parution : 2e trimestre 2013 - Tirage : 12 000 exemplaires
p. 17
p. 18 à 19
p. 20
p. 21, 23
p. 24
N°119 _ printemps 2013
Jazz in Fougères
se découvre en avril
Du 11 au 20 avril prochain, le café-concer t Le Coquelicot, le théâtre Victor Hugo,
le cinéma Le Club, le centre culturel Juliette Drouet, la médiathèque La Clairière
et le conser vatoire René Guizien joueront sur un même tempo, le jazz.
© DR
un jazz au judicieux mélange
d’influences
dimanche 14 / Théâtre Victor
Hugo / 10h : Master Class animée
par Gildas Lefaix
17h : Around the King of Pop :
concert coréalisé par le Conservatoire,
Fougères Big Band et le Jazz et
la Java
lundi 15 / Le Coquelicot /
20h30 : Ablaye Cissoko & Volker
Goetze, un chanteur et joueur de
kora sénégalais et un trompettiste
allemand, un duo peu ordinaire
mardi 16 / Le Coquelicot /
20h30 « The Blue Note », chorale
mercredi 17 / cinéma Le Club
/ 20h30 : ciné-concert Nicolas
Chalopin au travers de trois
courts-métrages, « Trois (més)
aventures d’Harold Lloyd »,
grand comique du cinéma muet
américain
jeudi 18 / Le Coquelicot / 20h30 :
Ana Kap, des pros de l’impro
vendredi 19 / Le Coquelicot /
20h30 : La Campagnie des Musiques
à Ouïr, trio qui revisite les classiques du jazz et de la musique
populaire
samedi 20 / sur le marché /
10h : « Génération Cabaret »,
ensemble de musiciens de l’harmonie de Fleurigné
samedi 20 / Le coquelicot /
20h30 : Mohamed Abozekry,
prodige du luth arabe & Les
Heejaz, pour des envolées vers
les styles jazz, oriental, free jazz,
manouche, tsigane, blues…
Dix jours qui verront le jazz traverser le temps et les époques et
en célébrer d’autres.
Renseignements au 02 99 99 84 52
www.le-coquelicot.fr
Ablaye Cissoko
et Volker Goetze
Mohamed Abozekry et les Heejaz
© DR
A
rtistes confirmés et découvertes nourriront une
édition 2013 mêlant inspirations classiques et contemporaines dans un souci constant
d’éclectisme. Jugez-en :
jeudi 11 / Le Coquelicot /
20h30 : Jim Murple Mémorial,
groupe de Rythm’n Blues jamaïcain
vendredi 12 / centre culturel Juliette
Drouet / 20h30 : Limousine,
groupe jazz aux accents pop et
autres originalités
samedi 13 / sur le marché /
10h : Class sax, ensemble du
conservatoire / puis à la médiathèque / 15h : conférence « Jazz
et polar » par le trio T3 bis / et
au Coquelicot / 20h30 : T3 bis,
trio orgue, guitare, batterie pour
5
Fougères
ensemble
EN VILLE
Tour de Bretagne cycliste
La 47e édition du Tour de Bretagne cycliste se déroulera du 25 avril au 1er mai 2013. Fougères
l’accueillera le dimanche 28 avril.
C
© DR.
’est un événement sportif très
prisé du public fougerais et alentours qui, tous les quatre ans,
mobilise un nombre considérable de
spectateurs et les énergies des organisateurs.
Le Club Olympique Cycliste Fougerais
(COCF), soutenu par la Ville de Fougères,
règle point par point la logistique et les
moindres détails nécessaires à la réussite d’un tel rendez-vous. Un travail de
bénévoles et de passionnés de la p’tite
reine qui, de génération en génération,
portent les mêmes valeurs sportives,
Un challenge pour les cadets
Le COCF organisera, en accompagnement de l‘événement, une course pour
les cadets.
Les jeunes effectueront quatre tours du
circuit choisi pour leurs aînés, à l’exception
de la Vigne. Le départ est prévu à 13h.
Un circuit réputé et redouté
L’étape du 28 avril, Le Rheu / Fougères,
amènera les 24 formations vers 16h dans
notre ville. Les 144 coureurs, dont de nombreux étrangers, entameront alors le circuit urbain fougerais, pour cinq tours de
piste et autant de fois l’ascension des
pentues la Vigne et la Pinterie. Une épreuve qui sollicitera et fatiguera les corps pour
la beauté du sport.
Confirmés, entraînés, aguerris aux défis,
tous sont conscients que, dans le sport comme dans beaucoup de choses, « on n’a
rien sans effort ! »
Arrivée et fin du Tour de Bretagne 2013,
le mardi 1er mai à Quimperlé, après un
périple de près de 1 000 km.
www.tourdebretagne.fr
L’assaut du château, c’est pour bientôt !
« Les riches heures de Fougères » sonneront à nouveau, les 22 et 23 juin prochains, entre le
château et ses abords pour fêter le retour du Moyen Âge.
Visiteurs de Fougères
et d’ailleurs, écoutez,
chantez, dansez, regardez, goûtez… !
Retrouvez marchands,
artisans, jongleurs,
troubadours, ménestrels et chansons de
gestes… Entrez dans
l’ambiance des foires
et des spectacles du
Bas Moyen Âge avec
ses saltimbanques,
funambules, conteurs,
pitres et autres bouffons… Regardez guerroyer et tournoyer…
« Vivez, si m’en
croyez »… les riches
heures de Fougères…
« N’attendez pas à
demain »… notez dès
aujourd’hui le pro-
gramme qui suit :
le samedi : déambulation sur le marché, ouverture du
campement à 10h,
tournoi d’archerie
dans les bas jardins à
14h, attaque du château vers 18h,
le dimanche : prise du château vers
11h, finale du tournoi d’archerie à 16h.
Pendant les deux
jours :
sur les places Raoul
II, Pierre Symon et
alentours : animations
itinérantes, artisans,
exposants…
dans le campement,
de 10h à 19h : la vie
médiévale au quoti-
dien, les machines de
guerre de Trébucca,
la forge du Dragon, un
vannier, un tonnelier,
un fauconnier…
Organisé par l’association Les Fous
Gèrent, avec le soutien de la Ville, et
grâce à la participation de 25 compagnies et à la mobilisation de nombreux
bénévoles, ce premier
week-end de l’été invitera le public au voyage dans le temps, en
marche arrière. Entrée : 5¤
campement et spectacle
© DR.
Oyez ! Oyez !
N°119 _ printemps 2013
© DR.
Le quatuor
Thymos est
composé de
Gabriel Richard
(violon),
Anne-Sophie
Le Rol (violon),
Nicolas Carles
(alto) et Delphine
Biron (violoncelle)
Qui est Fougères Musicales ?
Une association créée en avril
2012, avec pour objectifs de favoriser l’accès à la musique classique en organisant des concerts
localement, de participer à la valorisation du patrimoine en utilisant
des sites remarquables, de mener
des actions pédagogiques, de développer des projets mêlant la musique
et d’autres arts et d’inviter, chaque
année, un jeune quatuor à cordes,
lauréat d’un concours international.
Pourquoi ce festival ?
Parce qu’un jour, une rencontre entre
des mélomanes de Fougères et
des environs avec un violoniste de
l’orchestre de Paris, séduit par le
quartier médiéval de la ville et
son église, aboutit à un premier concert,
le 30 juin 2012 avec la prestation
du quatuor Thymos. Succès populaire. Le projet de création d’un
festival de musique classique se
concrétise. Fougères Musicales
le met sur pied cette année.
Quelle est la programmation
2013 ?
Cinq concerts sont inscrits à cette première édition :
mardi 14 mai - 20h30 - église SaintSulpice : Trio numéro 2 Op. 100
pour piano, violon et violoncelle
de Schubert et Trio Op. 50 pour
piano, violon et violoncelle de
Festival
Fougères Musicales
Le premier festival de musique classique
d o nne r en dez-vo us au x mél o ma ne s et
profanes du 14 au 24 mai 2013.
Tchaïkovski. Avec Denis Pascal,
piano, Gabriel Richard, violon,
et Xavier Gagnepain, violoncelle
samedi 18 mai - 20h30 - couvent
des Urbanistes : Haydn « Les sept
dernières paroles du Christ »
d’après une création en miroir
d’Olivier Dejours sur un texte du
philosophe Jean-Luc Nancy. Avec
le quatuor Galuppi et la récitante
Agnès Dewitte
dimanche 19 mai - 20h30 - église Saint-Léonard : Schubert / sonate Arpeggione D. 821 pour violoncelle et piano / quintette « La
Truite » D. 667. Avec Delphine
Biron, violoncelle, Jean-Claude
Vanden Eynden, piano, Gabriel
Richard, violon, Nicolas Carles,
alto et Yann Dubost, contrebasse
jeudi 23 mai - 20h30 - théâtre
Victor Hugo : carte blanche au
conservatoire René Guizien
vendredi 24 mai - 20h30 - église Saint-Sulpice : Chostakovitch,
quatuor numéro 8 et Schubert,
quintette à cordes D. 956. Avec
le quatuor Thymos et Alain
Meunier, violoncelle.
Fougères Musicales propose un
festival d’excellence musicale,
placé sous la direction artistique
de Gabriel Richard, violoniste titulaire de l’orchestre de Paris,
membre créateur du quatuor
Thymos. Les musiciens invités
ont tous une carrière internationale.
[email protected]
7
ACTUALITÉS MAIRIE
Un fonds exceptionnel
aux archives municipales
Les archives municipales s’enrichissent du trésor scriptural de la famille de la
Haye-Saint-Hilaire. Un fonds représentant 1 000 ans d’histoire.
© DR.
Mercredi 13 mars
2013 : Louis Feuvrier
remet l’inventaire au
comte Lionel de la
Haye-Saint-Hilaire.
Un patrimoine familial protégé
se en charge. Une demande justifiée par
le lien unissant sa famille à Fougères,
puisque quatre de ces aïeux en furent
gouverneurs, et par le fait que la conservation d’un tel fonds ne pouvait être
assurée que par un service public. Un
contrat de don fut établi et entériné
par le conseil municipal en septembre
dernier.
Le comte Lionel de la Haye-SaintHilaire est le descendant d’une longue
lignée qui se succède depuis plus de neuf
siècles au château de la Haye, sur la commune de Saint-Hilaire-des-Landes.
Soucieux du devenir des archives familiales accumulées au fil des siècles, il
sollicite la Ville en 2012, pour leur pri-
12 825 pièces, 24,30 m de dossiers
Ce patrimoine familial qui n’a jamais
changé de mains depuis l’aïeul Goslinus
de Haya en1093 a été trié, classé et inventorié de novembre 2012 à janvier dernier. Un travail de fourmi, de précision
et de passionné, qui décompose aujourd’hui le fonds des archives familiales
de la Haye-Saint-Hilaire en 3 587 dossiers. Le catalogue d’inventaire mis à
la disposition du public contient 287
pages dont 246 pour l’inventaire luimême.
© DR.
Fougères
ensemble
Parchemin de 1253, le plus vieux document des
archives municipales, concernant l’achat d’une
maison à Parigné.
Une mine d’or pour les historiens
Les documents inventoriés comportent des actes de possession de biens
dans diverses communes alentours, des
actes émanant de la Cour du Siège
royal de Fougères, des écrits propres
à l’histoire de la ville, tel un état des
réparations urgentes à faire aux quatre
moulins du château, une exceptione
nelle collection de parchemins du 13
e
à la fin du 16 siècle qui, pour la plupart sont des aveux rendus par les différentes possessions de la seigneurie de
la Haye-Saint-Hilaire… La famille,
quant à elle, est personnellement
concernée par des documents portant
la signature de Louis XIV ou de Louis
XVI, de Colbert, du prince de Condé,
du marquis de la Rouërie, des contrats
et actes divers…
Cette présentation n’est qu’une mise en
bouche du contenu des archives familiales de la Haye-Saint-Hilaire, qui
constituent une mine d’or pour tous
les historiens, les « mordus » d’histoire,
le public et une richesse pour la Ville
de Fougères.
N°119 _ printemps 2013
© DR.
Le ref let de la vie locale
www.fougeres.fr :
votre nouveau site web !
Un double objectif
Répondre à vos attentes, en proposant un contenu diversifié et
une offre de services riche et
interactive, en évolution permanente, pour vivre au rythme
de la ville. Navigation facilitée,
ergonomie et gestion dynamique
des contenus, tout est pensé pour
permettre un accès simple à l'information recherchée et offrir
une large communication des
actualités fougeraises.
Deux espaces « accès directs »
et « vos démarches » vous permettent d'accéder sans recherche
préalable aux contenus les plus
fréquemment demandés. Vous y
trouverez par exemple les menus
scolaires, les travaux en cours,
les grands projets municipaux mais
aussi les principales démarches
administratives. Autre nouveauté : une carte interactive
vous guide à travers la ville vers
les principaux bâtiments ou services municipaux mais aussi les
équipements sportifs, les lieux
culturels ou associatifs.
Mis à par t son nom, il est
méconnaissable. Depuis f in
mars, le nouveau por tail
internet de la Ville est en ligne.
Moderne, dynamique et simple,
il est conçu pour répondre au
mieux à vos besoins et devenir
votre guide au quotidien.
Favoriser les échanges entre
vous, usagers des services publics,
et la collectivité, en ouvrant le
site internet à la participation. Ainsi,
un accès « Exprimez-vous », en
page d’accueil, permet de recueillir
et traiter vos demandes d’information, vos avis, vos réactions,
vos commentaires... De même,
pour chaque sujet ou dossier,
vous pouvez contacter les élus.
Dans le même esprit que la campagne de communication déployée
dans le pays de Rennes pour
valoriser les atouts de Fougères
(voir dossier pages 12 à 15), le
nouveau site s’attache à refléter
le dynamisme de la vie locale,
que ce soit sur le plan associatif, sportif ou culturel. Ainsi,
richement illustrés et placés au
coeur de la page d’accueil, les
événements qu’ils soient associatifs, sportifs, culturels ou
municipaux sont mis « à la une »
par un carrousel photos et des actualités détaillées. Autre nouveauté :
un agenda mensuel vous permet
de visualiser toutes les dates
d’événements, spectacles, animations, fêtes… Au jour le jour,
vous saurez tout ce qui se passe à Fougères, pour organiser
vos loisirs et vos sorties.
Quant aux publications municipales (« Fougères ensemble »,
plaquettes-programme, dépliants,
guides...), complémentaires du
site, elles sont consultables depuis
la page d'accueil puis archivées
dans « Toutes les publications ».
Petit plus, pour compléter la lecture du magazine municipal,
vous pouvez désormais vous
abonner à la newsletter de la
Ville de Fougères : pour être les
premiers informés, il suffit de vous
inscrire - espace « Tenez-vous
informés »- en bas de la page d'accueil.
Et pour celles et ceux qui disposent
d’un i-phone ou d’une tablette,
l'accès à l'ensemble des contenus
du site est possible en version mobile ! Ainsi, l’actualité fougeraise
n’aura plus de secret pour vous,
où que vous soyez. En savoir
plus sur
w w w.fougeres.fr
9
Fougères
ensemble
ACTUALITÉS MAIRIE
Fleurissement 2013,
deux thèmes pour une saison
Riche année pour le fleurissement de la ville, qui s’of fre un double thème : « le Tour de
France » et « Léonard de Vinci et la nature ».
« Le Tour de France »
Impossible de passer à côté de l’événement phare du début de l’été. Le Tour
de France s’est installé à Fougères pour
plusieurs mois et se décline sous de multiples formes depuis le début de l’année.
L’illustrer au cœur d’emplacements paysagers est une mise en valeur, à laquelle les agents municipaux du service
espaces verts s’emploient depuis des
semaines. De drôles de vélos (et accessoires) et des silhouettes de coureurs
vont prendre racines sur les ronds-points
du boulevard de Rennes et de la rue
Albert Durand, des places Carnot,
République et Gambetta,.
Léonard n’en voudra pas au Tour de lui
avoir pris un peu de verdure, puisque
l’illustre artiste et savant est à l’origine
de nombreuses inventions et de « drôles
de machines ». Des machines qui vont
s’incruster au sein de compositions florales. Engins volants, parachute, vis,
engrenages vont rivaliser avec des plantes
emblématiques de la Renaissance. Ces
plantes venues du « Nouveau Monde »
sont le fil conducteur de l’ensemble du
fleurissement de la saison :
la tomate cerise, originaire du Pérou,
cultivée à l’époque pour son effet déco-
© DR
« Léonard de Vinci et la nature »
Ce vélo dessiné par Léonard de Vinci trônera au centre du rond-point, place de la République, là où
s’installera le Village du Tour de France, le 11 juillet.
ratif, qui lui valut le surnom de « pomme d’or »,
le maïs, originaire du Mexique,
les piments ornementaux.
Un massif sera entièrement conçu à partir de huit plantes étudiées et dessinées
par Léonard de Vinci. Leurs noms seront
inscrits sur un étiquetage adapté.
Le fleurissement à la « Léonard » conser-
vera le caractère naturel cher à de Vinci
qui préférait la nature environnante aux
jardins Renaissance à l’italienne.
Le service des espaces verts de la Ville
met tout en œuvre pour séduire les
Fougerais, les touristes, les visiteurs du
11 juillet et les membres du jury national qui passera au cœur de l’été. Nuit des musées,
nous aussi
P
© DR
our la première fois, le samedi
18 mai prochain, la Ville de
Fougères participera à l’événement national qu’est devenue La nuit
des musées. Nuit où, dans toute l’Europe,
depuis 2005, les musées ouvrent leurs
portes, en nocturne et gratuitement.
L’objectif est d’inciter de nouveaux
Pour la première fois, le musée Emmanuel de la
Villéon ouvrira ses portes, en nocturne et
gratuitement, le samedi 18 mai.
publics, notamment familial et jeune,
à franchir le seuil de ces lieux de contemplation et de découverte. Au 51 de la
rue Nationale, le musée Emmanuel de
la Villéon fera sa nocturne, à partir de
18h, avec visites commentées et intermèdes musicaux, assurés par la classe
guitare du Conservatoire René Guizien.
11
N°119 _ printemps 2013
Avant le Tour,
place à la Fête du Tour !
Le 15 juin, un programme «spécial vélo» est proposé par la Ville.
Toute la journée, activités sportives et ludiques vous attendent.
En savoir
plus sur
w w w.fougeres.fr
Une journée pour pédaler !
A cette occasion, vous pourrez participer à deux randonnées cyclistes.
La première, dès le matin, est organisée par l’UCF*
pour les cyclo amateurs et confirmés : au programme,
quatre distances (25, 50, 75 et 100 km) pour tous les
mollets, avec un départ donné par un parrain surprise
sur la ligne de départ fictif de l’étape du Tour de
France.
© DR. Gilles Gustine/FTV
Jean-Paul Ollivier et le «local de l’étape», Georges
Groussard, sont pressentis comme parrains de la
journée.
Invité d’honneur : Jean-Paul Ollivier
La fête commencera dès la veille au soir,
avec une conférence de Jean-Paul Ollivier,
que les amateurs de vélo connaissent
bien pour ses commentaires de la Grande
Boucle. Rendez-vous est pris aux Ateliers,
le 14 juin à 19h30, pour traverser l’Histoire
du Tour de France, en s’arrêtant plus
particulièrement sur les figures locales
qui y ont participé.
Côté animations (toutes gratuites), vous
pourrez, toute la journée du 15, tester ou
faire tester à vos enfants, en toute sécurité : un parcours de précision et le BMX
sur une piste modulable installée par le
COCF, le VTT trial avec le club de
Liffré-Betton-Saint-Thurial, un parcours
trottinettes et porteurs pour les toutpetits, proposé par la ludothèque municipale pour apprendre les rudiments de
la circulation à vélo.
Notre coup
de cœur
La seconde randonnée cycliste s’adresse plutôt aux
familles (et aux moins sportifs) : elle empruntera un
parcours de 4,7 km en ville. Petit plus : le tournoi de
basket féminin ayant lieu le même week-end, les participants passeront devant le gymnase Justy Specker
qui accueille les basketteuses ; ils pourront y déposer
un bulletin de participation pour gagner des lots, par
tirage au sort, lors de la finale.
L’association Ted’dit,
dont l’object i f est de
mieux faire connaître les
dif ficultés des enfants
autistes et de favoriser
l’accès aux loisirs, aux
activités spor tives et
culturelles, de fédérer
leurs parents, sera présente dans le village
« animations », à partir
de 11 heures.
Elle présentera des vélos adaptés pour les enfants autistes. Des professionnels du handicap
seront présents.
*Traditionnellement, l’UCF organise à cette période la
Georges Groussard. Mais, à programme exceptionnel, changement exceptionnel : partenaire dans l’organisation des
festivités du Tour de France, l’UCF a adapté sa randonnée
annuelle.
En savoir plus sur
Ted’dit :
http://ted.dit.free.fr/
Retour des randonnées Ted’dit pour l’autisme le 21
octobre 2012.
© DR
Les scolaires ne sont pas oubliés. Le
cinéma Le Club, partenaire de l’opération, proposera aux écoles des séances
spéciales et gratuites autour du film « Les
Triplettes de Belleville ». Avec, en préambule, un film d’animation réalisé par des
élèves de l’école d’arts plastiques et l’association « L’arrosoir à Emile ».
DOSSIER
Habiter Fougères : « C’est ça,
la vie de château »
Fougères renoue avec sa dynamique de communication « clin d’œil » avec une
nouvelle campagne, déployée sur le territoire rennais.
Déployée dès fin mars sur l’agglomération rennaise, elle s’appuie sur de l’affichage grand format mais aussi dans la presse quotidienne, magazine et TV et sur les plus puissants sites
web du territoire rennais. Un site événementiel fougereslaviedechateau.fr a été créé pour l’occasion ; sur les visuels
(affiches, encarts presse, bannières web), des flash codes
permettent d’y accéder directement. Les informations du
mini-site viennent compléter celles des affiches ou insertions presse et renvoient l’internaute vers le nouveau site
institutionnel www.fougeres.fr
Les familles à la recherche d’un territoire d’implantation
ne sont pas les seules visées : une communication spéciale
« entrepreneurs » a également été créée : avec l’accès
autoroutier et les nombreuses zones d’implantation, Fougères
est un territoire parfait pour s’installer.
C’est donc un dispositif complet qui est mis en œuvre pour
valoriser les atouts de Fougères.
HAVAS 360 ©
DR. P.Martin
L
’objectif : interpeller par des affirmations qui ne laissent pas indifférent et convaincre les habitants de l’agglomération de Rennes que venir vivre à Fougères
est une solution idéale pour ceux qui veulent des logements
financièrement plus accessibles ou qui veulent donner plus
d’équilibre à leur vie. Une vision différente de la percepe
tion déformée qu’a parfois le public de la 3 ville d’Ille-etVilaine, souvent connue exclusivement pour son château
et son patrimoine.
DR. P.Martin
HAVAS 360 ©
Fougères
ensemble
N°119 _ printemps 2013
L’immobilier accessible à tous
Des équipements sportifs et culturels nombreux
Comparativement au marché de l’immobilier rennais, les prix
à Fougères sont un atout de taille que ce soit à la location ou
pour ceux (familles ou primo-accédants) qui veulent acheter. Dans la presse ou sur le mini-site, Fougères avance des
arguments de poids : « Un loyer moyen de 450 € pour un F3
et de 600 € pour un appartement de 90 m² en centre-ville,
qui dit mieux ? A l’achat, comptez en moyenne pour un appartement de 90 m², de 70 000 € à 100 000 € et pour une maison avec 3 ou 4 chambres, entre 130 000 € et 180 000 € ».
Avec en prime une taxe d’habitation parmi les moins élevées
en Bretagne.
Côté loisirs, que ce soit pour le sport ou la culture, Fougères
n’a vraiment pas à rougir de l’offre très diversifiée pour ses
habitants. D’autant qu’elle dispose d’équipements de grande qualité de Fougères communauté ou municipaux, que ce
soit l’Aquatis, unique en Ille-et-Vilaine, les salles de sport,
le conservatoire de musique, l’école d’arts plastiques, le
théâtre, la médiathèque, le centre culturel, le cinéma multiplexe et le pôle associatif Les Ateliers. L’accroche choisie
pour cette thématique : « À Fougères, le temps libre ne le
reste jamais très longtemps».
Les commerces et services de proximité
Dans un environnement naturel préservé et avec plus de 130
hectares d’espaces verts en milieu urbain, Fougères, troisième
ville d’Ille-et-Vilaine, est idéalement située sur l’autoroute
des Estuaires, l’A 84, à égale distance de Rennes et de la mer.
« Quoi de mieux quand on veut joindre facilement l’utile et
l’agréable ? » : le visuel de cette thématique invite en weekend… Depuis Fougères, facile de décider au dernier moment
d’aller passer l’après-midi sur la plage ! Une localisation idéale
HAVAS 360 ©
DR. P.Martin
DR. P.Martin
HAVAS 360 ©
C’est une caractéristique qui fait pleinement partie de la qualité de vie fougeraise : quel que soit votre quartier, vous êtes
à proximité de tout, notamment des commerces et des services à quelques minutes à pied. Le visuel du marché est très
symbolique de cette vie plus paisible : « Accéder à tout, tout
près de chez soi, facilement, c’est l’idéal ! De quoi voir la
vie quotidienne autrement et garder du temps pour soi et sa
famille. »
13
Une communication ciblée
« entrepreneurs »
Second objectif de cette campagne : expliquer aux entrepreneurs
potentiels les avantages à s’installer sur le territoire fougerais.
Qu’ils cherchent à créer ou à étendre leur activité, les arguments
sont nombreux pour les attirer : « Autour de Fougères, près de 100
ha sont à la disposition des entreprises pour s’implanter à des coûts
bien moindres qu’ailleurs. Des prix avantageux qui, quel que soit
votre projet, peuvent être assortis d’aides à l’installation :
construction de locaux d’accueil « clé en main », assistance à
maîtrise d’ouvrage, conseils, soutien à la création d’entreprises,
suivi de projet… Un accompagnement complet et personnalisé pour
qui veut entreprendre dans les meilleures conditions. »
Pour cette cible spécifique, pas d’affichage urbain mais des
supports économiques utilisés par les professionnels : le journal
des entreprises, EKO ou encore Ouest France entreprise, sous
forme d’insertions aux magazines ou de bannières sur les sites
internet.
Sur le site dédié fougeres-laviedechateau, des informations
complémentaires sont à leur disposition pour trouver les contacts
utiles à leur projet : Fougères communauté, CCI, IDEA 35….
© DR
DOSSIER
HAVAS 360 © DR. P.Martin
Fougères
ensemble
Deux questions
à Claude Hervé,
conseiller municipal
délégué à la communication
et aux nouvelles technologies
Pourquoi la Ville lance-t-elle une
campagne sur le pays de Rennes?
Avec cette nouvelle campagne, qui
renoue avec la dynamique d‘une communication « clin d’œil » , la Ville
de Fougères souhaite attiser les
curiosités, interpeller, notamment
avec un slogan percutant: « C’est
ça la vie de château ». C’est un slogan qui rebondit et tourne à son avantage une réalité d'image perçue par
les Rennais, souvent uniquement
patrimoniale. L’ambition, c’est de
leur faire changer de regard sur
Fougères. On s’aperçoit que les
Rennais connaissent bien Fougères
à travers son château mais savent
très peu de choses de la vie quotidienne à Fougères. Fougères a des
atouts fantastiques à faire valoir
auprès des habitants de l’agglomération rennaise, pour leur
faire comprendre qu’elle est une solution formidable pour qui cherche
à déménager pour vivre mieux.
...
N°119 _ printemps 2013
Quels sont les axes de communication choisis?
Le but de cette campagne, c’est
d’obtenir cette prise de conscience et d’inciter à se renseigner
pour venir habiter à Fougères. Ce
n’est donc pas un mais cinq
visuels qui sont proposés. Chacun,
basé sur une belle photo et une
accroche percutante, développe
les atouts de Fougères: l’immobilier moins cher, des loisirs
de qualité et multiples, des services et des commerces de proximité, une situation géographique
optimale, des conditions avantageuses pour les entreprises.
Si elle est destinée essentiellement aux habitants du pays de
Rennes, elle concerne également
les Fougerais, qui peuvent être
fiers de leur ville. Conscients
de leur qualité de vie, ils seront
les meilleurs ambassadeurs de
Fougères.
Pourquoi changer de logo ?
Dans le cadre de cette nouvelle campagne de communication, la Ville de
Fougères souhaite promouvoir son image et accroître son attractivité.
Quand on veut donner une image attractive, lisible… Il faut faire attention
à sa communication, mais aussi à tout ce qui délivre un message.
Le logo de la collectivité en fait pleinement partie. Il est même l’élément le
plus souvent utilisé : affiches, dépliants, courriers, mails, signalétique… et
qui est le plus fréquemment vu par le public.
Changer de logo à l’occasion de la nouvelle campagne est donc le bon moment.
De même que le nouveau site internet se veut attractif et plus moderne
(voir page 9), avec ce nouveau logo, la Ville de Fougères affirme son identité de ville-centre et de pôle d’équilibre sur le territoire. Avec une mise en
avant maximale du nom de la ville, Fougères s‘impose et s’ancre dans la
modernité. Sa lettrine « F »est symbole de mouvement.
Bref, un nouveau logo
bien dans son époque et
à la forte lisibilité.
« Des moyens adaptés à une cible humaine »
Interview de Stéphane Courtin, responsable de l’agence Havas-Rennes
© DR
Fougères ensemble : En termes de plan
de communication, quels seront les supports utilisés pour cette campagne?
Stéphane Courtin : les périodes (en mars
puis en septembre) ainsi que les supports
ont été déterminés pour « coller » aux
habitudes des Rennais. Les médias choisis correspondent à ceux utilisés par les
familles avec enfants travaillant dans l’agglo et auxquels ils
sont confrontés au quotidien : affichage urbain (métro, abribus, grands formats en centre ville), presse quotidienne :
Ouest France et 20 Minutes, presse magazine : Le Mensuel
de Rennes, Le Rennais, Rennes Métropole. Une campagne
de bannières sur des sites internet grand public sera également déployée ainsi qu’une communication (presse et web)
spécifique pour les entreprises.
Accessible par flash code (sur les affiches et les insertions
presse) et sur tous les ordinateurs, smartphones, tablettes, un
site internet événementiel fougeres-laviedechateau.fr vient appuyer
la campagne et faire le relais vers le nouveau site institutionnel
www.fougeres.fr.
La campagne s’adressant en particulier à un public jeune et
urbain, habitant l’agglomération rennaise, ce site dédié est
adaptable à tous les formats d’écran. On y retrouve chacun
des visuels avec, à chaque fois des compléments selon la thématique abordée. Par exemple, pour le logement, la page propose la liste des agences immobilières et notaires. De même,
pour les loisirs, l’accès aux sites internet des principaux
équipements est possible.
Qu’apporte-t-il de plus que le nouveau site de la Ville ?
C’est à la fois une source d’informations complémentaire à
laquelle tout un chacun peut accéder, soit par le biais des
flash codes apposés sur les affiches et les encarts presse, soit
sur n’importe quel ordinateur, smartphone, tablette mais
aussi un site-relais entre l’affichage et le site institutionnel.
Pour aller plus loin et en savoir plus sur tous les aspects de
la vie quotidienne à Fougères, les visiteurs de www.fougereslaviedechateau.fr peuvent poser une question par mail.
15
ACTUALITÉS MAIRIE
Vite dit !
Rencontres urbaines 2013
APPEL À LA
PARTICIPATION
Dans l’air doux d’un printemps tout neuf, la jeunesse éclatera sa joie
de dire, de faire, d’inventer, de créer… du 29 avril au 4 mai prochain.
Le marché du terroir et de l’artisanat 2013 aura lieu, chaque jeudi, du 11 juillet au 15 août, de 18h
à 21h, place Raoul II. Tous les
commerçants, producteurs du
terroir et artisans créateurs, souhaitant participer à cette animation estivale, sont invités à s’inscrire auprès de :
Marie-Claude Le Guennan,
Ville de Fougères Les Ateliers,
9 rue des Frères Devéria
02 99 94 88 64.
P
La préfecture rappelle qu’aucun
passeport n’est délivré en urgence, à l’exception de ceux requis
pour motifs professionnels, médicaux ou humanitaires et sur présentation d’un justificatif précis.
Attention ! Les demandes ou
renouvellements de pièces d’identité doivent être faites trois mois
avant la date de départ. Les autorisations de sortie de territoire
pour les mineurs sont supprimées
depuis le 1er janvier dernier.
Renseignements
au 02 99 94 88 40 ou sur
www.servicepublic.fr
ÉOLIENNES DE PIGNON :
SOYEZ VIGILANTS
De plus en plus de cas de dysfonctionnements af fectant de
petites éoliennes installées en
zone bâtie sont signalés. Dans
la plupart des cas, cela résulte
de la non-prise en compte de la
réalité physique du domaine
éolien (faibles vitesses du vent
ou fortes turbulences). L’association
française des professionnels du
petit éolien (AFPPE) alerte donc
les propriétaires souhaitant installer ce type de matériel : il est
indispensable de s’informer
auprès d’un conseiller indépendant avant toute installation.
Pour le Pays de Fougères, vous
pouvez contacter l’Espace Info
Energie – 0805 203 205.
Le dixième, ça se fête !
Ceux qui ont débuté cette aventure culturelle et humaine ont drainé
d’autres jeunes qui portent le flambeau du festival. Le dixième éclairera :
un village pour jouer et fabriquer
des jeux sur le parking de la Rencontre,
des ateliers sportifs et un tournoi
de foot,
cinq soirées festives : battle hiphop, soirée DJ, concert Rock, Casino,
soirée Rap avec Casey et Cabadzi.
Cette manifestation annuelle, soutenue par la Ville de Fougères, est
le fruit d’une collaboration renouvelée avec l’association Le Jazz et
la Java et le centre culturel Juliette
Drouet.
Cabadzi. © DR. Emmanuel Ligner
PIÈCES D’IDENTITÉ :
PRÉCISIONS
lace à l’échange, à l’aventure,
à l’expression, au travail en
commun … des jeunes des
Cotterêts avec La Rencontre de
l’association Familles actives, pilote de l’événement, les artistes et le
public.
Casey. © DR. François Pinel
Fougères
ensemble
La plaquette-programme est disponible à La Rencontre, boulevard de Groslay, au centre social, 23 rue
de Saint-Lô et sur www.fougeres.fr
Jumelages 2013 : du Nord au Sud
Cette année, les rencontres de jumelages élargissent leur horizon.
Aux côtés des villes jumelles anglaise et allemande, les délégations
du Nicaragua et du Burkina Faso viendront partager leurs initiatives
citoyennes.
D
u 30 mai au 2 juin, ce
sont donc cinq villes
qui partageront des
visites, des moments de réflexion
mais aussi des temps festifs.
Fougères, Ashford, Bad
Munstereifel, Somoto et
Ouargaye seront à nouveau
réunis * autour du thème
« Initiatives citoyennes du
Nord au Sud ». En marge des
temps officiels, les groupes
d’adultes visiteront plusieurs
sites sur la thématique de la valorisation des déchets tels que la
recyclerie d’Emmaüs, des sites
de compostage, le SMICTOM.
Un temps ouvert à tous
Pour impliquer les Fougerais,
une présentation des institutions respectives de chaque
pays sera ouverte au public,
vendredi 31 mai à 18h30 aux
Ateliers : les maires des cinq
villes présenteront le mode
de fonctionnement de leur collectivité. De leur côté, les délégations de jeunes présenteront des initiatives citoyennes
de leur choix, représentatives
de l’engagement des populations de leur pays en faveur de
l’intérêt général, de la solidarité, de la cohésion sociale.
A l’heure où nous bouclons
ce numéro, nous recherchons
toujours des familles d’accueil pour les membres des
délégations adultes d’Ashford
et Bad Munstereifel. Si vous
êtes intéressés, contactez le
secrétariat de la direction
vie associative, sports et culture au 02 99 94 88 60.
*en 2000 , Fougères avait déjà accueilli
ces délégations à l’occasion d’un
festival « Terre et Paix », au cours
duquel l’Oeuvre à la vie avait été
inaugurée dans les jardins du Val
Nançon.
DÉVELOPPEMENT DURABLE
N°119 _ printemps 2013
Agenda 21 : un livret d’action
pour une démarche de
développement durable
Dans la continuité de sa démarche en faveur du développement durable, la Ville de
Fougères vient d’éditer un livret d’action, qui synthétise celles déjà entreprises et
celles à venir. Ce livret, aboutissement d’un important travail de concertation, sera
complété par les informations du site internet.
Une mine d’informations…
veau document, véritable photographie des efforts concrets réalisés, est donc avant tout de relayer
l’ensemble de ces actions auprès
de vous.
Ainsi, chaque Fougeraise et chaque
Fougerais pourra à son tour mettre
en œuvre les idées ou participer
aux projets contenus dans ce livret.
Parce qu’un Agenda 21 ne saurait se construire sans le partage
des savoirs et des responsabilités.
Conçu de manière dynamique et
interactive avec le nouveau site internet de la Ville, le livret est la traduction concrète de l’engagement
de la municipalité, depuis la signature de la charte de développement durable « Fougères, ville
solidaire ». Inscrit dans les habitudes de travail mais aussi dans
le montage des projets futurs, le
développement durable guide bon
nombre des actions municipales
au quotidien. L’objectif de ce nou-
… complétée par le site web
Grâce au nouvel outil qu’est le site
www.fougeres.fr, vous pourrez
non seulement compléter les informations du livret d’actions, mais
aussi en trouver de nouvelles, au
fur et à mesure de l’avancée des
projets municipaux. Ainsi, chaque
nouveauté ou événement lié au développement durable sera relayé sur
cette plate-forme informative et
collaborative. Vous trouverez également sur le web* l’ensemble
des documents constitutifs de
l’Agenda 21.
L’objectif affiché par la Ville est
de renforcer la participation
citoyenne à l’ensemble des actions
mises en œuvre pour améliorer
ensemble et, en continu, notre
qualité de vie à Fougères. Comme
le précise Louis Feuvrier : « La
prise de conscience des enjeux
énergétiques, écologiques et
démocratiques est une chose. Il
faut ensuite agir ensemble, et
chacun à son niveau, dans ces perspectives cruciales pour notre
qualité de ville ».
*en accès direct sur la page d’accueil.
En savoir
plus sur
w w w.f ougeres.fr
Flore des vieux murs: une nouvelle
signalétique
© DR
© DR
Capillaire des murailles, grande chélidoine, doradille chevelue ou encore nombril de Vénus… autant
d’espèces méconnues que vous verrez bientôt
fleurir sur les murs au gré de vos promenades. Le
service « espaces verts » a installé une vingtaine
de plaques de verre présentant la flore des vieux
murs à Fougères. Le circuit est calqué sur la promenade découverte de la ville : du jardin public,
en passant par le château, pour rejoindre le val Nançon par le jardin de la
Pinterie. Alors, profitez des beaux jours pour redécouvrir ce patrimoine
végétal.
17
Fougères
ensemble
ZOOM
Un budget, des priorités
Comme chaque année, le budget prévisionnel est le reflet des engagements des élus.
Il se traduit en dépenses d’investissement (14 027 151 ¤ en 2013), pour des projets
réalisés dans l’année ou sur plusieurs années.
En lien avec les grandes orientations municipales, nous vous présentons quelquesuns des projets ou chantiers qui y seront associés.
Priorité à l’emploi, facteur essentiel d’insertion sociale, de
L’étude préalable pour une salle polyvalente est inscrite au
budget pour 45 000 €. Aux Cotterêts, 380 000 € seront consacrés à la construction d’une maison de quartier,
90 000 € seront répartis en divers travaux pour favoriser l’accessibilité des personnes à mobilité réduite,
ressources familiales et d’épanouissement personnel. En
maintenant un haut niveau d’investissement et en proposant
avec Fougères communauté l’un des dispositifs d’accueil et
de développement des entreprises les plus importants des territoires communautaires d’Ille-et-Vilaine, la Ville de Fougères
permet aux entreprises locales de travailler, de s’étendre et
donc de favoriser l’emploi.
Dans le domaine scolaire, un important budget ( près de
280 000 €) permettra des travaux dans les écoles ainsi que
l’acquisition de matériels, mobiliers et postes informatiques,
Le programme de travaux aux Cotterêts se poursuit. Dans
le cadre de la rénovation urbaine, ce sont plus de 2,8 millions d’euros qui sont inscrits au budget, pour des aménagements de voirie ou paysagers, la poursuite de la réfection
des réseaux, la modernisation de l’éclairage public.
Pour le projet d’installation, dans de nouveaux locaux, de
l’épicerie sociale et des Restaurants du coeur, 90 000 € ont
été budgétés.
Le développement durable : il irrigue l’ensemble des interventions de la Ville, que ce soit en matière d’habitat, de
consommation foncière, de construction d’équipements publics
ou d’approche urbanistique.
De nombreux travaux sont programmés en voirie (rues A.
Boivent, des Prés, Nationale, de La Pellerine, E. Pacory…)
pour un montant de 740 000 €, pour l’effacement des réseaux
( rues des Urbanistes, A. Boivent, de la Forêt, H. de Balzac…)
à hauteur de 310 000 €, pour les chaussées et trottoirs (rues
Villebois Mareuil, de Bonabry, Pipon, Colbert, Beaumanoir…)
pour 330 000 €
Afin d’utiliser de façon raisonnable et raisonnée les espaces
constructibles, des études d’aménagement seront réalisées cette année, pour les terrains de Paron, la Placardière et de
l’Annexe. Montant global: 120 000 €.
La solidarité entre nos concitoyens, pour que chacun, quelle que soit sa situation sociale, puisse accéder aux services
à des tarifs abordables (en matière de logement, de petite enfance, de santé, d’éducation et de loisirs).
L’ensemble des installations d’éclairage public continue
d’être modernisé ; en 2013, près de 370 000 € seront investis. Les rues de Vire, de Saint-Hilaire ainsi que la liaison rue
de la Forêt - rue de la Caserne seront notamment concernées.
Plus de 200 000 € sont inscrits au budget pour acheter
notamment des véhicules électriques municipaux, ainsi que
les bornes d’alimentation.
Pour une meilleure qualité de vie dans les quartiers, divers
travaux sont programmés : modernisation des sanitaires
publics au Jardin des fêtes, plantation d’arbres boulevard de
Groslay, rues du stand, au lotissement de la Forairie, travaux
sur le pont des Feuteries, aménagement d’aires de jeux (couvent des Urbanistes, cour d’Iné.
Afin de poursuivre l’aménagement de liaisons piétonnes,
55 000€ ont été budgétés pour la liaison Fougères-Javené
© DR
Aux Cotterêts, le chantier de rénovation du quartier se poursuit, notamment aux
abords du collège Gandhi.
19
N°119 _ printemps 2013
Le soutien à la vie associative.
Cette année, une augmentation de 2 %
du montant global des subventions aux
associations culturelles, sportives et de
loisirs non conventionnées est prévue.
Près de 50 000 € serviront à acquérir
du matériel ou du mobilier pour les équipements sportifs ou les salles associatives.
Les travaux dans les équipements sportifs seront nombreux en 2013. 1,5 million d’euros permettra de finaliser la
transformation de l’ex-piscine en salle
multisports et un budget de 110 000 €
sera réparti pour d’autres travaux dans
diverses salles sportives. © DR
Le soutien à la vie associative, un axe fort de la politique municipale, quel que soit l’âge ou la discipline.
© DR
La plupart des ces travaux contribue également à favoriser l’épanouissement des jeunes Fougerais,
autre axe majeur de la politique
municipale : à l’issue des Assises de
la Jeunesse, au cours desquelles ils
ont pu nous faire part de leurs attentes,
besoins ou idées pour améliorer leur
quotidien et favoriser leur épanouissement dans la ville, des propositions
d’actions seront présentées par la Ville
dans quelques semaines.
Des avantages pour le budget des Fougerais
Côté facture d’eau, comme l’a récemment (édition du 20 mars 2013)
illustré le quotidien Ouest France, le prix du m3 d’eau à Fougères est
un des rares du département à rester sous la barre des 2 ¤ (prix TTC
hors assainissement au 1er janvier 2011). Un tarif de l’eau qui fait la
différence quand on compare les factures d’une famille qui consomme
à l’année environ 120 m3.
Côté impôts, pour la dixième année consécutive, le conseil
municipal a décidé de ne pas augmenter les taux d’imposition de la taxe d’habitation et de la taxe sur le foncier bâti à Fougères. Un
avantage fiscal certain par rapport aux autres villes de Bretagne : Fougères est l’une des deux villes de Bretagne de plus de 10 000
habitants qui a le montant de taxe d’habitation le plus faible.
Deux atouts et facteurs de forte attractivité pour les ménages avec des services de qualité.
Pour 2013, le « produit attendu » pour la Ville de Fougères s’élève à 7,6 millions d’euros :
3 400 000 ¤ au titre de la taxe d’habitation, soit une progression de plus de 5 % par rapport au budget primitif 2012, que l’on peut
imputer à une augmentation du nombre des logements loués et donc à un mouvement favorable en faveur de notre territoire.
près de 4 200 000 ¤ pour le foncier bâti et non bâti, soit une augmentation de 2,5 % par rapport à 2012.
LES FOUGERAIS ONT DU TALENT
Olivier Guérinel,
la tête de peloton du COCF
Le tout nouveau président du Club olympique cycliste fougerais ne change pas
de braquet. Comme son prédécesseur, la vie du club, son avenir et ses valeurs
sont ses priorités.
© DR
Fougères
ensemble
A Saint-Ouen-la-Rouërie, en mai 1993 ( à droite du jeune en survêtement)
A Fougères, en janvier 2013… changement de tenue, changement de vélo…
« On n’a pas tous les jours 20 ans »… spectaculaire reconversion !
La tête et les jambes
Pas d’état de grâce
Comme la plupart des gamins de six, sept ans, il commence son expérience sportive en short et chaussures
à crampons tapant dans le ballon rond, enfourche le vélo
à l’adolescence et, à 20 ans, devient coureur 3e catégorie au COCF. Vingt ans plus tard et presque autant
d’années de compétition, le même Olivier Guérinel
prend la présidence d’un club qui l’a vu, tour à tour,
représentant des coureurs puis vice-président. JeanPaul Delaunay, son notoire prédécesseur, souhaitait
assurer la relève. Il a poussé à la roue son dauphin qui,
le seul, a eu la volonté d’accepter la charge. Depuis le
4 octobre dernier, Olivier sait au moins une chose : les
coulisses et le devant de la scène, « c’est pas pareil !
C’est beaucoup de responsabilités, dont on ne prend
conscience que quand on est dedans ». Gérer une structure d’une bonne centaine d’adhérents, organiser les
courses, sources de contraintes matérielles et administratives, animer les réunions… et assurer un suivi
budgétaire irréprochable requièrent concision et rigueur. Olivier dispose de ces armes qui, en 2013, seront
très affûtées.
Tour de Bretagne, Tour de France, Grand Prix de la
ville de Fougères et la trentaine de compétitions du
Club dans le Coglais et le pays de Fougères seront le
baptême du feu du jeune président de 40 ans. Marié
et papa de trois fillettes, il lui faut aussi gérer le planning sportif de deux de ces demoiselles. Il jongle
donc avec le vélo et le twirling bâton de son aînée,
qu’il accompagne en compétions. Pas de danger que
cela mette des bâtons dans les roues dans l’engagement du président qui, la tête sur les épaules, s’intéresse
à l’essentiel et sait pouvoir compter sur le travail et
le soutien des membres du Club. Pour sa première
année, il espère juste « gérer au mieux » et pour l’avenir il rêve du jour où se fera l’union des clubs cyclistes
fougerais. Il s’octroie, dès qu’il le peut, des sorties à
bicyclette, seul ou en bande, histoire « de s’vider la
tête, juste pour le plaisir ».
Ce passionné de sport et de tous les sports a cependant une ligne de vie bien définie : la famille en
maillot jaune, le travail en maillot vert et le vélo en
maillot à pois.
© DR
L’AGENDA
Info TNT
Théâtre
Depuis le mardi 26 mars
six nouvelles chaînes gratuites sont arrivées sur
la TNT. Pour les recevoir
« Coup d’folie »* sur les planches avec « Huit femmes »
© DR
samedi 13 avril, auditorium Mozart à Vitré
samedi 20 avril, salle Constant Martin à Ernée
samedi 4 mai, théâtre Victor Hugo à Fougères
Heure des représentations : 20h30
Les quartiers
s’animent
© DR
Avril, mai, juin, trois mots
pour trois mois d’une seule
saison, le printemps. Lui qui
donne envie de bouger, de
s’amuser, de profiter, s’invite
dans vos quartiers.
Littérature :
Gaël Brunet
récidive
« la battue »,
éditions du Rouergue,
224 pages, 19 ¤
Il animera les quar tiers
Centre-ville Urbanistes et
Forairie Cotterêts le samedi 20 avril : d’abord sur le marché, avec la caravane Main
Verte puis lors d’un vide grenier sur le parking du centre
de loisirs de 10h à 17h.
© DR
Et de deux…. Après
le succès de son
p r e mi e r r o m a n
« Tous les trois »,
réc omp ensé par
plusieurs prix littéraires, ce Fougerais
vient de faire paraître
un deuxième roman
intitulé « la battue ».
Entre drame et secrets de
famille, l’histoire d’un f ils
qui revient sur les traces
d’un passé trop pesant,
celui de la mort accidentelle de son frère, dont on
l’a toujours rendu responsable.
Il fera la fête dans le quartier Montaubert Rillé SaintSulpice le vendredi 7 juin de
18h à 20h, plac e Pier re
Symon puis le samedi 8 juin,
sur l’esplanade de la Rencontre
( quartier Forairie Cotterêts).
Il ouvrira la porte à l’été dans
le quartier Ecartelée Bonabry,
Orières, Paron, le dimanche
16 juin, avec un pique-nique
et un après-midi festif au
parc des Orières.
Possibilité de griller saucisses et grillades.
Sur une mise en scène originale de Kevin Meunier, président de l’association Coup
d’folie, l’adaptation du film de
François Ozon est interpr été e p a r hui t jeune s
femmes, qui dévoilent là
leurs premiers jeux d’actrices.
* Coup d’folie est une troupe
de 11 jeunes de Fougères et
de son pays, âgés de 18 à 25
ans, qui fait du théâtre une
source d’épanouissement.
Ils proposent un spectacle de
qualité, tout public, pour lequel ils ont fourni un travail
personnel et collectif à la
hauteur de leur projet.
Challenge
L’Equipe :
Fougères
sélectionnée
Le journal L’Equipe
organise chaque
année un trophée
« La ville la plus sportive » qui récompense les villes pour
leurs actions en faveur
du développement des disciplines sportives sur leur territoire. Sur dossier, Fougères est sélectionnée dans la
catégorie des villes de plus de 20 000 habitants, avec
Gap, Vannes et Mont-de-Marsan. Courant avril, un jury
composé de spécialistes des disciplines sportives viendra visiter les équipements du territoire et échanger sur
les politiques sportives à Fougères.
Sport
e
Basket-ball : 21 tournoi international féminin U 19,
du 13 au 15 juin.
Avec la participation des équipes d’Australie, du Brésil, de
Chine et de France.
Entrée libre et gratuite. Salle Justy Specker
Tous les évènements : expos, rendez-vous,
sport, conférences sur www.fougeres.fr
l’agenda jour par jour
© DR
et continuer à recevoir celles
existantes, vous devrez
procéder, à partir de la télécommande de votre téléviseur, à une recherche et
mémorisation des chaînes
(RMC). L’Agence nationale
des fréquences (ANFR), en
charge de la bonne réception de la télévision, interviendra, en cas de besoin,
dans les zones où les téléspectateurs rencontreraient
des problèmes de réception de la TNT.
Numéro spécial :
0 970 818 818.
21
N°119 _ printemps 2013
Fougères
ensemble
L’ AGENDA
Vendredi 31 mai - 20h30
Bal
chorégraphique
e
Par la Compagnie 6 dimension
Danse
centre culturel Juliette Drouet
Mardi 16 et mercredi 17
avril - 20h30
Renseignements et billetterie :
centre culturel Juliette Drouet
02 99 94 83 65
Les voyages de
Médée
Espace
Aumaillerie
Par la compagnie Carnets de
Voyages
Théâtre
centre culturel Juliette Drouet
Samedi 13 avril - 20h30
Pierre Palmade et
Michèle Laroque
dans «Ils se RE-aiment»
Vendredi 31 mai - 21h
« Méga Zumba Party »
Renseignements
02 99 94 50 18
Conseil
municipal
Jeudi 18 avril
Jeudi 16 mai
Jeudi 27 juin
à 20h30, à l’Hôtel de ville.
Les séances du conseil municipal sont ouvertes au public.
Courses
hippiques
er
Mercredi 1 mai
Jeudi 9 mai
à partir de 14h, à l’hippodrome de la Grande Marche
Conservatoire
René Guizien
Samedi 18 mai - 20h30
« Ensemble de guitares »,
musée Emmanuel de la
Villéon
© DR.
Mardi 24 avril - 15h
Samedi 25 mai - 17h
«Guitarissimo », couvent
des Urbanistes
1000 chansons
Gérard Delahaye
© DR.
Les journées
de la poésie
Mardi 21 mai - 20h30
Feydeau Caféconcert
Par la compagnie Laurent
Meininger
Théâtre
centre culturel Juliette Drouet
Vendredi 24 mai - 20h
e
Dans le cadre de la 15 édit i o n du Pr int emp s de s
Poètes, la médiathèque La
Clairière propose du mercredi 17 au samedi 20 avril
«Les Journées en poésie»
autour de la Russie.
Programme complet
sur www.mediatheque-laclairiere.fr
Vendredi 7 juin -19h
Atelier jazz, jardin public
Mardi 11 juin - 20h30
Classe-orchestre du collège Gandhi, encadrée par
des enseignants du conservatoire, théâtre Victor Hugo
Jeudi 20 juin - 20h
« Musiques ensemble »,
concert annuel des jeunes
ensembles instrumentaux,
théâtre Victor Hugo
Par la Compagnie E’Pericoloso
Sporgersi
Vendredi 21 juin - 19h30
Conc er t de la c las se
d’orgue, église Saint-Léonard
Danse
La troisième saison des
apéros assos a débuté le 20
février dernier avec la présentation des Amis de RESF
(Réseau Education Sans
Frontière). Les deux rendez-vous de ce printemps vous
proposent de découvrir et
d’échanger avec :
Les Fous Gèrent : mercredi 17 avril
Pourquoi pas moi ! : mercredi 12 juin
18h - Les Ateliers,
9 rue des Frères Devéria
Conférences
Vendredi 19 avril
« Une histoire du quartier
de Bonabry », par Isabelle
Blanchard - service patrimoine
de la Ville
Vendredi 24 mai
« Jean Guéhenno, témoin
de son temps », par Patrick
Bachelier - association Les
Amis de Jean Guéhenno
A 20h30
Les Ateliers,
9, rue des Frères Devéria
Entrée libre
Visites insolites
Dimanche 5 mai
« Foug ères entre les
lignes », RDV devant le
kiosque du jardin public
Dimanche 9 juin
« Fougères en scènes »,
RDV devant l’entrée du château
Et plouff !
Départ des visites à 15h
samedi 29 juin - 18h
Musiques actuelles, Le Coquelicot
centre culturel Juliette Drouet
Fête du
cinéma
© DR. Dominique Verite
Mercredi
29 mai et sameer
di 1 juin - 10h à 16h
Portes ouvertes
© DR.
centre culturel Juliette Drouet
Apéro assos
Du samedi 22 au vendredi
28 juin, pour la première place achetée plein tarif, les suivantes seront à tarif très réduit
Tous ces spectacles sont
gratuits.
Rentrée 2013-2014 : inscriptions nouvelles du mardi 28 mai au vendredi 21
juin.
© DR.
Musique,
théâtre,
lectures
N°119 _ printemps 2013
Concours de pêche et
vide-greniers : dimanche
5 mai, toute la journée, quartier Saint-Sulpice.
« Cabriolets en manche»
samedi 18 mai, de 11h à
11h30, défilé en ville de 70
cabriolets et coupés, des
années 60 à nos jours
Spectacles des écoles
de danse
> Corps et graphies :
- école du cirque : samedi
8 juin, 15h, Cosec de la
Chattière
- danse contemporaine,
classique, modern jazz,
rock : vendredi 14 et samedi 15 juin, 20h30,spectacle
adultes / dimanche 16 juin,
15h, spectacle enfants avec
danse contemporaine, orientale, indienne et africaine.
> L’Echo lié : rencontre de
danse de création, mardi
18 juin, 20h30
> AGL : danse classique et
modern jazz, vendredi 21
et samedi 22 juin, 20h30
Tous ces spectacles ont lieu
au centre culturel Juliette
Drouet.
Au centre culturel
Juliette Drouet
rue du Gué Maheu
02 99 94 83 65
www.office-culturel-fougeres.fr
© DR.
Saint-Hilaire, des atouts
pour plaire
Saint-Hilaire-du-Harcouët
dévoile une partie de ses
charmes sur les murs de
l’Office de tourisme. La cité
manchoise, titulaire du label
Station verte et Ville fleurie,
a obtenu celui de Famille
Plus en octobre 2012. La
ville fête le printemps ce
week-end.
En avril
Sérigraphie avec
l’Atelier du bourg
Collectif de quatre artistes
qui propose une approche
contemporaine et ar tisanale de la création
visuelle.
Jusqu’au 31 mai
Henri Le Bouder
Né en 1921, diplômé des
Beaux-Ar ts de Rennes,
dessinateur et illustrateur,
il a créé des modèles pour
des usines de chaussures,
travaillé pour des ouvrages
illustrés avec les éditions
Fleurus et Dervaux et réalisé la carte de la forêt de
Fougères. L’exposition de
ses différents travaux rend
hommage au talent d’un
homme trop tôt disparu.
En mai
© DR.
Prenez date
A l’Office de tourisme
2 rue Nationale
02 99 94 12 20
www.ot-fougeres.fr
© DR.
Les sapeurs-pompiers d’Illeet-Vilaine organisent une
matinée de sensibilisation aux
risques d’incendie dans les
habitations le samedi 13
avril prochain, de 8h à 14h,
place de la Douve.
Les soldats du feu invitent
la population à des démonstrations pédagogiques sur
le développement d’un feu,
les bonnes habitudes et les
précautions à prendre pour
limiter les risques d’incendie, les gestes qui sauvent
en cas de sinistre, l’intérêt
des détecteurs de fumées…
Expositions
Galerie d’art Albert Bourgeois
Couvent des Urbanistes 02 23 51 35 37
[email protected]
«Voyages croisés »
Olga Boldyreff
Artiste franco-russe en résidence à la galerie d’art Albert
Bourgeois, elle
présentera plusieurs facettes
de ses travaux.
Jusqu’au 17
mai 2013
Ecole d’Arts plastiques
Exposition travaux des
ateliers adultes de l’année
2012 / 2013 : dessin, aquarelle, huile, modelage, sculpture, gravure, déclinaisons
autour du textile.
En juin
© DR.
Prévention
incendie
23
© DR. Olga Boldyreff
2008 - Le manteau
de Gogol
Les Foulées de l’espoir
La 11e édition des Foulées de l’espoir aura lieu le samedi 1er juin 2013
à l’Aumaillerie. L’association soutiendra cette année la famille de
Thibaud, six ans, porteur d’une épilepsie pharmaco résistante,
occasionnant un retard psychomoteur très invalidant.
La journée qui lui est consacrée prévoit trois randonnées, une marche
nordique sur 10 km, deux courses enfants, deux courses adultes (5
et 10 km), deux courses handisports de 5 et 10 km et des animations
tout le long de l’après-midi.
Les Foulées de l’espoir 2012 avaient récolté 9 100,66 ¤ au profit de
Lupus France.
Inscriptions et renseignements : Jean-Louis Fouillard au 06 85 38 53 84
http://www.lesfouleesdelespoir.free.fr/
© DR. Yannick Le Bras
Fougères
ensemble
DIVERGENCE,
LA PAGE DE L’OPPOSITION
N°119 _ printemps 2013
La semaine de 4 jours et demi dans les écoles fougeraises dès 2013 ?
ors de la séance du Conseil Municipal de février dernier, l’opposition municipale a interpellé
Louis Feuvrier à propos de sa décision
de passer les écoles de Fougères à la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée
2013. En effet, bien que ce dernier s’en
défende, sa décision est pratiquement
arrêtée, et a d’ailleurs été largement relayée lors de réunions publiques par
lui-même ou certains de ses adjoints.
© DR
L
Qu’on ne s’y méprenne pas : nous n’entendons pas discuter du fond
de la réforme, ou de l’intérêt pour les écoliers de l’une ou l’autre des
organisations du temps scolaire. Le projet de M. Peillon a ses partisans et ses détracteurs, mais il s’agit là de questions de fond qui ne
sauraient être débattues que par des spécialistes.
Ce qui pose aujourd’hui problème et que nous avons largement
dénoncé, c’est le calendrier de la mise en œuvre de la réforme et
la manière dont Louis Feuvrier entend l’imposer à tous.
Voilà en effet une mesure qui a des impacts essentiels en termes d’organisation et de financement sur les écoles, les familles, les services
publics, les associations….
Pourtant le maire de Fougères décide de passer à la semaine de 4 jours
et demi sans avoir pris le temps d’une réflexion approfondie sur tous
les aspects du sujet, et sans véritable partenariat avec les structures
impactées.
Quels sont, pour re-situer le débat, les principaux impacts de cette réforme ?
En termes d’organisation du temps scolaire, il est prévu des heures
de cours supplémentaires le mercredi matin, et un allègement des cours
sur les après-midi des autres journées, a priori soit par un allongement
de la pause de midi, soit par une fin des cours anticipée en fin de journée.
Le temps ainsi libéré, environ ¾ h par jour doit laisser la place à
d’autres activités, dites pédagogiques. Chaque établissement scolaire (de la maternelle au primaire) devrait donc d’ici la fin juin
construire son projet intégrant ces nouvelles activités.
Ceci appelle de nombreuses questions, que nous avons posées au
Conseil Municipal de février, et auxquelles le maire n’a pas répondu :
Qui va encadrer ces nouvelles activités, quelles structures d’accompagnement prévoit-on, et pourquoi faire précisément ? Sans réponse à ces questions, la mise en œuvre de la réforme dès septembre
2013 risque fort d’aboutir à la mise en place d’heures de garderie après
15 h 30 dans toutes les écoles de Fougères.
Comment la municipalité envisage-t-elle de concilier matériellement
les besoins des différentes écoles qui vont se concentrer sur les mêmes
créneaux horaires de l’après-midi ?
Comment concilier un créneau horaire journalier de ¾ h seulement,
avec des activités qui souvent nécessitent un temps de déplacement
(activités sportives notamment) ?
Qui va prendre en charge financièrement ces accompagnements pédagogiques complémentaires ? Il faut en effet savoir que l’Etat ne prévoit qu’une aide très partielle, et seulement sur la période de démarrage. La Ville, les écoles, ou bien les parents, devront donc être les
contributeurs.
Quel est l’impact financier pour la Ville de Fougères et pour les autres
acteurs locaux ? Le premier trimestre est pourtant celui des discussions budgétaires pour la Ville ; or, à ce jour, aucune estimation du
coût de la mesure n’a été communiquée.
Comment vont s’organiser les transports scolaires supplémentaires ?
(qu’ils relèvent du Conseil Général, ou qu’ils relèvent du SURF…)
Et les cantines ? Quel sera l’impact financier sur ces services ?
Comment feront les parents qui travaillent à l’extérieur et n’ont pas
forcément la possibilité de venir chercher leur enfant le mercredi midi ?
Une prise en charge particulière de ces enfants sera-t-elle prévue?
Quel sera l’impact sur le fonctionnement des écoles d’art communautaires qui ont actuellement beaucoup de cours le mercredi matin ?
Quel sera l’impact pour les associations fougeraises qui encadrent
des jeunes sur des activités le mercredi matin ?
Quel sera l’impact sur les emplois du centre de loisirs municipal avec
la fermeture du centre le mercredi matin ?
Toutes ces questions sont sans réponse et la concertation avec les différents acteurs concernés quasi-inexistante. Malgré des demandes de
rendez-vous formulées dès le début du mois de janvier par certains
directeurs d’école, Louis Feuvrier ne les a reçus tardivement : fin février pour les écoles publiques, début mars pour les écoles privées.
De toute manière, ceux-ci ont été informés qu’il ne s’agissait pas
de discuter de la date de mise en œuvre, mais seulement des modalités d’application.
Alors que la décision sur la date d'application de la réforme doit être
impérativement prise avant la fin mars, au sein même du Conseil, il
n’y a pas eu de débat sur le sujet. Les autres acteurs locaux (associations, familles) n’ont quant à eux pas été consultés. La municipalité
affiche pourtant officiellement une politique de soutien des associations. Mais à quoi bon organiser des Assises sur le sport, la culture,
la jeunesse, si l’année suivante, elle omet de discuter avec elles, et en
amont, de sujets aussi fondamentaux ?
La seule véritable discussion a lieu au sein de la Communauté de communes, lancée par les maires des autres communes, qui ont d’ailleurs
à ce jour, et pour la très grande majorité d’entre eux, exprimé leur souhait de voir repousser la mise en œuvre de la réforme. Le délai de
mise en œuvre leur semble en effet trop court pour permettre de résoudre toutes les problématiques posées.
Mais Louis Feuvrier semble toujours d’obstiner. Là où de nombreux
autres maires en France, et non des moindres, de gauche comme de
droite, s’accordent un délai supplémentaire d’un an, il tient toujours
à mettre en oeuvre la réforme dès la rentrée 2013 dans les écoles fougeraises.
Qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas de l’intérêt de l’enfant dont
il est ici question. Car il ne peut y avoir d’intérêt pour nos écoliers à subir des après-midi d’enseignement désorganisés, ou à
avoir des heures de garderie supplémentaires. Les motivations
de Louis Feuvrier sont idéologiques, il lui faut être solidaire, envers et contre tout (et contre tous), de la politique du gouvernement.
Les Fougerais jugeront.
Isabelle BIARD
4 mars 2013
Groupe de l’opposition municipale. Retrouvez-nous sur notre blog :
http://fougereszoom.canalblog.com

Documents pareils