Programme Fondation Calouste Gulbenkian Paris

Commentaires

Transcription

Programme Fondation Calouste Gulbenkian Paris
Fondation
Calouste
Gulbenkian
Paris
©Lida Abd u l, C o u r to is ie de l’a rt is te et de l a Galler ia Gi or gi o P er s ano
Janvier
Mars
2014
Programme
Christian Walter
Une éthique de la finance
pour aujourd’hui : penser
le tournant performatif
en F ra nce
39, bd. de la Tour-Maubourg
75007 Paris
T. : 01 53 85 93 93
Accès
©Lida Abdul, C o ur to is ie de l’ar tis te et de l a Galler ia Gio r g io P er s ano
Métro – La Tour Maubourg
(ligne 8) Varenne,
Invalides (ligne 13)
RER – Invalides (RER C)
Bus – 28
H o ra i re s d’o uve r tur e
Du lundi au vendredi
de 9 h à 18 h
Retrouvez-nous sur Facebook
Centre Calouste Gulbenkian
T o u t e la pr o gr ammatio n sur
www.gulbenkian-paris.org
DU 22 JANVIER AU 30 MARS 2 0 1 4
LUNDI – VENDREDI : 9 H – 1 8 H ; SAMEDI : 1 1 H – 1 8 H
Lida Abdul
Artiste afghane née à Kaboul et résidant actuellement à Los
Angeles, Lida Abdul est l’auteur d’une œuvre singulière
qui renvoie systématiquement au contexte de la guerre
en Afghanistan. Ses œuvres, performances, vidéos,
photographies donnent à voir une autre réalité du pays.
Habituellement, ce qui nous parvient d’Afghanistan par
l’intermédiaire des médias réside en des images de guerre et
de soldats. Lida Abdul, au contraire, veut capter la vie d’un pays
et d’un peuple qui portent les blessures des combats, des êtres
humains qui font face à un événement terrible, dépourvus des
instruments nécessaires pour le comprendre.
Com m issaire : Isabel C a rl o s
CETTE EXP OSITION EST UNE C O P RODU C TION AV E C L E C ENTRE
D’ART MODERNE – FONDATION C A L OUSTE G U L BENKIAN L ISBONNE
Conférences
et débats
Tout se transforme
Dialogues autour de
l’exposition de Lida Abdul
13 f évrier, 19 h – conf é re n c e
Alain Schnapp et Sara Guindani
4 m ars, 19 h – conf éren c e
Philippe Bazin, Isabel Carlos et Sara Guindani
Dans le cad re d e la pro g ra mmat i o n c o mplé me n ta i re
à l’exp osition « Lida A bd u l »
17 JANVIER, 9 H 15 – 17 H 3 0 – J OURNEE D ’ ÉTUDES
Pourquoi Balibar ?
Avec la publication de quatre livres importants depuis 2010
(Violence et Civilité, La Proposition de l’égaliberté, Citoyen
sujet et Saeculum), Étienne Balibar apparaît aujourd’hui
comme l’un des philosophes les plus stimulants et les plus lus,
en France et ailleurs. Réunis autour de son œuvre par l’intérêt
qu’ils lui portent, un groupe de philosophes et de politologues
venus de différents pays se proposent d’expliquer pourquoi
elle est importante pour le traitement de certains problèmes,
ce qu’elle leur apporte, et ce que chacun en fait dans son
propre travail et par rapport à ses propres questions.
OR GANISÉE PAR LE CENTRE DE P H I L OSOP H IE DES S C IEN C ES DE
L’UNIVERSITÉ DE LISBONNE , L E C ENTRE DE T H ÉORIE P O L ITIQUE
DE L’UNIVERSITÉ LIBRE DE BRU XE L L ES , L E C O L L È G E INTERNATIONA L
Christian Walter est professeur associé à l’IAE de l’université
Paris 1 Panthéon-Sorbonne, titulaire de la chaire Éthique et
Finance, à l’Institut catholique de Paris et responsable du
programme « Histoire et épistémologie de la finance » à la
Fondation Maison des sciences de l’homme. Les recherches de
Christian Walter portent sur la modélisation des mouvements
des cours boursiers. Plus précisément, il étudie les conditions
épistémologiques qui garantissent ou non le réalisme des
modèles mathématiques que l’on emploie dans ce but.
EN PARTENARIAT AV E C L E C O L L È GE D ' ÉTUDES MONDIA L ES –
FONDATION MAISON DES S C IEN C ES DE L’ HOMME
Evgeny Morozov, spécialiste des relations internationales,
travaille sur l’impact d’Internet sur la politique, et sur ce qu’on
appelle la cyberguerre. Son livre The Net Delusion. How not
to liberate the world (2011) analyse les rapports entre Internet
et les régimes autoritaires. Dans son nouveau livre To Save
Everything, Click Here (2013), le chercheur élargit sa critique
pour comprendre les schémas de pensée à l’œuvre derrière la
révolution numérique.
EN PARTENARIAT AVEC L E C O L L È G E D ' ÉTUDES MONDIA L ES –
E DA L Í N GUA , L A MAISON DU P ORTU GA L – ANDRÉ DE G OU V EIA
ET L ES ÉDITIONS STO C K
2 8 J ANV IER , 9 H 3 0 – 1 8 H – C O L L OQUE
António Vieira (1608–1697)
Usages et voyages de l’œuvre : xviie–xxie siècle
Un colloque international autour des usages de l’œuvre
du jésuite António Vieira, figure centrale des lettres lusobrésiliennes, et des chantiers en cours pour l’édition de son
œuvre complète.
DE L A SORBONNE NOU V E L L E – C ENTRE C ENSIER
Paulo Almeida
Les mathématiques
au-delà de la planète
Nos mathématiques tiennent beaucoup à nos sens et à notre
langage, soit pour découvrir les secrets du réel soit pour
créer des possibles dans les limites du rationnel. Et au-delà
de chez nous ? Comment comprendre les mécanismes et les
transformations du monde au-delà de notre petite planète ?
O r g a ni s É pa r l e c entr e d 'A ntr Hop ol og i e r el i g i eu s e d e
l' E HESS (C ARE / C R H) et l e C RE PA L – S or b onne N ou v elle PA r i s 3
3 0 J ANV IER , 1 8 H – P RÉSENTATION DE L I V RE
La Main de Joseph Castorp (O Teu rosto será o último)
de João Ricardo Pedro
6 MARS, 1 9 H – C ONFÉREN C E
Vinh-Kim Nguyen
Un monde sans sida :
comment éradiquer le VIH
Vinh-Kim Nguyen est anthropologue et médecin, spécialiste du
traitement de l’infection à vih. Il est professeur au département
de médecine sociale et préventive de l’université de Montréal, et
Research Fellow au Max-Planck Institute for Social Anthropology
à Halle en Allemagne. Vinh Kim Nguyen est l’une des principales
voix au niveau international à proposer une analyse de l’aide
humanitaire, du développement et de la santé publique
internationale qui soit à la fois critique et tournée vers l’action.
EN PARTENARIAT AV E C L E C O L L È GE D ' ÉTUDES MONDIA L ES –
É L ISABET H MONTEIRO ET DE L’ ÉDITEUR
EN PARTENARIAT AV E C L ES ÉDITIONS V I V IANE HAM Y
Os Anos de Guerra (1988), de João de Melo :
comment faire une anthologie de la littérature
sur la guerre coloniale ?
1 9 MARS, 1 9 H – C ONFÉREN C E
Barbara Cassin
Plus d’une langue.
Le paradigme
de la traduction
Comment la traduction est-elle en passe de devenir le nouveau
paradigme des sciences humaines ? La manière dont la
traduction organise le rapport entre les langues en préservant
leur singularité est, d’abord, un modèle d’articulation entre
unité et diversité, ou universel et différences, valable et
« exportable » dans d’autres domaines que les langues, comme
la politique, la société. Simultanément, la traduction aide à
penser un peu autrement le rapport entre nature et culture,
entre « génie » des langues, appartenance, enracinement,
d’une part, et évolution, métissage, inventivité, d’autre
part ; elle aide à penser comment ces termes n’ont rien de
contradictoire entre eux.
OR GANISÉ PAR MARIA G RAC IETE BESSE
1 1 FÉV RIER , 1 8 H – P RÉSENTATION DE L I V RE
Langues médiévales ibériques :
domaines espagnol et portugais
de Stéphane Boissellier, Bernard Darbord et Denis Menjot
en p r és enc e d es a u teu r s et av ec l a pa r ti c i pati on
d e J ac qu es B er l i oz et My r i a m B ena r r och
ou v r ag e p u b l i é a u x éd i ti ons B r ep ol s
Textes présentés, traduits et commentés par Stéphane
Boissellier, Bernard Darbord et Denis Menjot, publiés aux
éditions Brepols
Une Histoire de Chien
de Nuno Júdice
EN P RÉSENC E DE L’AUTEUR , DES TRADU C TEURS C RISTINA ISABE L
DE MELO ET GRAHAM MACLACHLAN, AINSI QUE DE l'artiste peintre
MAT HIEU S C HMITT
Version trilingue du conte inédit publiée aux éditions
Vagamundo.
1 1 MARS , 1 8 H 3 0 – C ONFÉRENC E
La dimension interartistique dans la littérature pour les
enfants et les jeunes au Portugal
PAR BERNARDETTE C A P E L O P EREIRA (C HER C HEUR , UNI V ERSITÉ
DE L ISBONNE , C L E P U L )
La littérature comme espace traversé par tous les langages.
Les cinq sens sont les guides de l’âme (Léonard de Vinci) –
la fonction formatrice de la littérature dans une éducation
par/pour l’art. Présence des arts dans la littérature pour
jeunes au Portugal.
EN PARTENARIAT AV E C C AM ÕES – INSTITUTO DA C OOP ERAÇ ÃO E DA
L Í N G UA , L A MAISON DU P ORTU GA L – ANDRÉ DE G OU V EIA
Bibliothèque
Les rencontres
de la lusophonie
1 2 MARS , 9 H 3 0 – 1 8 H – C O L L OQUE
Révolution et cinéma : l’exemple portugais
À l’occasion du quarantième anniversaire de la révolution
des œillets, un colloque international est organisé autour
de la représentation cinématographique de cet événement
politique, de 1974 jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit tout d’abord
de revenir sur le mot « révolution », pris au sens premier et
étymologique de « retourner ».
Le 14 janvier 2014 aura lieu à Hoxton Square à Londres une
réception pour commémorer l’achèvement du programme
Portuguese Visual Arts. Ce sera l’occasion pour la délégation
britannique de lancer son nouveau programme Participatory
Performing Arts dédié aux personnes vivant en marge de la
société qui participent aux arts du spectacle vivant.
La publication d’une traduction en anglais du livre Pontos de
Cultura du Brésilien Célio Turino constitue l’un des premiers
projets financés par ce nouveau programme.
www. g u l b enk i a n. or g . u k
À la Maison
du Portugal
—
André de
Gouveia
Activités organisées en
partenariat avec l’Institut
Camões – ambassade du
Portugal et avec le soutien à
la diffusion de la Fondation
Calouste Gulbenkian
HORAIRES
1 0 H – 1 9 H ( EN SEMAINE )
Cité internationale
universitaire de Paris
L UNDI, MER C REDI ET V ENDREDI : 1 0 H – 1 7 H
SUR L E C INÉMA ET L’AUDIO V ISUE L / PARIS 3
www. c i u p. f r
MARDI ET J EUDI : 1 0 H – 1 8 H
1 0 et 1 1 M a r s l e c olloqu e a u r a l i eu à l’ I ns ti tu t N ati ona l
d e l’ Hi s toi r e d ’A r t
1 7 FÉ V RIER, 1 8 H
Nouvelle Année
1 3 MARS , 1 8 H – P r és entati on d e L i v r e
Allée (Alameda)
de Astrid Cabral
EN P RÉSENC E DE L’AUTEUR ET DE SANDRINE P OT,
ÉDITRI C E AU X ÉDITIONS L ES AR ÊTES
C ONC ERT
par Duarte Martins (piano)
du mpmp (Mouvement
patrimonial pour la musique
portugaise)
La Troisième marge du texte :
Euclides da Cunha et l’Amazonie
PAR L EOP O L DO BERNU C C I ( UNI V ERSITÉ DE C A L IFORNIE - DAV IS )
OR GANISÉ PAR C L AUDIA P ONC IONI
d e C a s t ro , M a ri a - B e n e di ta B a s to et AGNÈS L É V E C ÔT
2 1 m a r s , 1 8 h 3 0 – r enc ontr e
Mia Couto, représentations, histoire(s)
et postcolonialité
PAR E L ENA BRU G IONI (UNI V ERSITÉ DE MIN HO)
Cinéma du réel – Joaquim Pinto
Personnalité incontournable du cinéma portugais depuis les
années 80, et à l’occasion de la première française de son
dernier film, E agora ? Lembra-me, le cinéaste Joaquim Pinto
revient sur son parcours lors d’une rencontre exceptionnelle.
E n pa r tena r i at av ec l e 3 6 e C i ném a d u r éel
( Pa r i s , 2 0 – 3 0 m a r s 2 0 1 4 ) / www. c i nem a d u r eel . or g .
24 JANVIER, 19 H – Jour n é e d e ré fl e x i o n
Ces conversations s’adressent à un public, non scolarisé,
désirant pratiquer la langue portugaise autour d’un thème
d’actualité. L’entrée est libre et le seul critère est une
connaissance de base permettant de suivre une conversation
en portugais. Les séances animées par Gonçalo Duarte
et Mónica Cunha, professeurs de portugais, ont lieu à la
bibliothèque du Centre.
PERFORMANC E, 1 6 H
La plainte de Maria la Noiraude
1 4 , 1 5 , 2 1 , 2 2 , 2 8 f évrier
et 1 er MARS à 2 0 H
2 Ma rs à 1 5 H
La plainte de Maria la
Noiraude de Gil Vicente
Avec Madeleine Point et João
Lourenço ; mise en scène de
Ségolène Point
6 MARS – 1 9 H
Se7e
EX POSITION DE
PHOTOG RAPHIE
et
1 7 MARS , 1 8 H – SEMINAIRE
Pa r Ol i v i e r B a rl e t (c ri t i qu e d e c i ném a , A f r i c u ltu r es ) , T er es a
2 4 MARS, 1 8 H
et
THÊATRE
7 J ANV IER , 1 9 H
1 3 J ANV IER , 1 8 H
Le cinéma en Afrique de langue portugaise
C ONFÉREN C E
par Olinda Kleiman
9 , 1 6 , 2 3 Février et le
T. : 0 1 7 0 0 8 7 6 4 0
PAR AG NÈS L É V E C Ô T
projetVRIER, 1 5 H
La plainte de Maria la
Noiraude : mode sérieux
ou mode facétieux
Et
7 5 0 1 4 Pa r i s
Chiquinho de Baltasar Lopes : l’histoire d’un peuple
8 FPrés entation de
7 P, B d . J ou r da n
AV E C L E SOUTIEN DE L’ IRC AV – INSTITUT DE RE C HER C HE
Cycle d’études interdisciplinaires sur l’Afrique lusophone
C ON C ERT
Musiciens du mpmp
(Mouvement patrimonial
pour la musique portugaise)
SOUS L A RES P ONSABI L ITÉ DE RAQUE L S C HEFER ,
MIC KAE L G ONÇ A LV ES ET BEN J AMIN L EON
La plus grande bibliothèque lusophone en dehors du Portugal
et du Brésil, qui couvre tous les domaines des sciences
humaines en rapport étroit avec la langue portugaise et les
cultures lusophones.
7 et 1 0 FEVRIER, 1 9 H
Isa Antunes et Philippe
Marques (piano à 4 mains)
1 4 H – 1 9 H ( L E WEEK- END)
H ORAIRES DE L A BIBL IOT HÈQUE
2 0 J ANV IER , 3 FÉ V RIER ET 1 7 MARS , 1 8 H – 2 0 H
Razmik Panossian, le nouveau directeur du Service des
communautés arméniennes de la Fondation Calouste
Gulbenkian, présente les objectifs et les stratégies du soutien
de la Fondation à la culture arménienne.
La Fondation
à Londres
PAR C ARINA INFANTE DO C ARMO ( UNI V ERSITÉ D ’A L G AR V E )
2 0 FÉV RIER , 1 8 H – P RÉSENTATION DE L I V RE
Conversations en portugais
Orientations pour l’avenir : le soutien de la Fondation
Calouste Gulbenkian à l’éducation, la culture et la
langue arménienne
www. m u s i c a . g u l b enk i a n. p t
FONDATION MAISON DES S C IEN C ES DE L’ HOMME
FONDATION MAISON DES S C IEN C ES DE L’ H OMME ET L E C ENTRE
Les communautés
arméniennes dans le
monde
Les pianistes Katia et Marielle Labèque font partie des artistes
présents dans les concerts de la saison Gulbenkian Musica qui
réinvestissent le grand auditorium de la Fondation, rouvert
en février 2014 après de longs mois de travaux de rénovation.
Le 22 mars, les sœurs Labèque interpréteront des thèmes de
George Gershwin, Philip Glass et Leonard Bernstein.
EN P RÉSENC E DE L’AUTEUR , DE L A TRADU C TRI C E
3 FÉV RIER , 1 8 H – SÉMINAIRE
DE CULTURA CONTEMP ORÀNIA DE BARC E L ONA
Pa r t en air e s du pr o gr am m e
EN PARTENARIAT AV E C C AM ÕES – INSTITUTO DA C OOP ERAÇ ÃO
2 5 FÉ V RIER, 1 9 H – C ONFÉRENC E
PARIS DIDEROT PARIS 7) ET L A RE V UE R A I S O N P U BLI Q U E
Evgeny Morozov
Comment échapper
aux pièges de la ville
intelligente : la technologie,
la démocratie et
l’urbanisme
O Retorno, édité en 2011, sur l’expérience des rapatriés de
l’Angola, a été distingué par le prix spécial de la critique ler/
Booktailors 2011. En 2012, la France a décerné les insignes de
chevalier de l’Ordre des arts et des lettres à Dulce Maria Cardoso.
La Fondation
à Lisbonne
2 7 J ANV IER , 1 RE J OURNÉE DU C O L L OQUE , À L’ UNI V ERSITÉ
DE P HILOSOP HIE , LE LABORATOIRE S P H ERE (C NRS ET UNI V ERSITÉ
23 JANVIER, 19 H – CONFÉRENC E
EN P RÉSENC E DE L’AUTEUR ET DE DOMINIQUE NEDE L L E C
© DR
Expositions
2 2 J ANV IER , 1 8 H 3 0 – P RÉSENTATION DE L I V RE
Le retour
de Dulce Maria Cardoso
© C hiara D'Anna
F o n datio n Calo uste
G u l b enk ian – D é lé gatio n
6 FÉ V RIER, 1 9 H – C ONFÉREN C E
2 5 MARS , 1 8 H – P RÉSENTATION DE L I V RE
Pessoa, le sujet éclaté
de Leyla Perrone Moisés, préface d’Eduardo Lourenço,
postface de Patrick Quillier
PAR PATRI C K QUI L L IER
1 2 J ANV IER , 1 5 H
Cinéma portugais
VERNISSAGE DE L’EXPOSITION
et
La spécificité du cinéma
portugais
C ONFÉRENC E DE
J AC QUES L EMIÉRE
Publié aux Éditions Pétra
9 et 1 6 MARS – 1 7 H
et
1 1 Ma rs – 2 0 h
Révolution et cinéma :
l’exemple portugais
C INÉMA
2 8 J ANV IER , 1 9 H
Hommage à Bernard
Darbord
Dans le cadre du colloque
(université Paris 3 – Sorbonne
nouvelle)
C ONC ERT
La musique portugaise du
Moyen Âge à nos jours
par Mariana Castello-Branco
et Sara Afonso (sopranos),
José Manuel Brandão
(piano) et Manuela de Sá
(coordination musicale)
en pa r tena r i at av ec
l' U ni v er s i té Pa r i s O u es t
N a nter r e L a D éf ens e
P OUR V OUS INS C RIRE, EN V OY EZ UN E - MAI L
C ON C ERT
Quatuor de jazz de Cícero Lee
À BIBL IOT H ÈQE @G U L BENKIAN - PARIS . OR G
2 3 MARS – 1 6 H
Inauguration du fonds
Robert Bréchon de la
bibliothèque de la Maison
du Portugal
Pierre Rivas (présentation
de l'auteur), lectures par
la compagnie Cá & Lá et
concert Des lauréats du
concert Santa Cecília
2 6 MARS , 1 8 H – P RÉSENTATION d e p r oj et
Change is good – Jeunes créateurs à Paris
2 0 J ANV IER , 1 8 H – SÉMINAIRE
Europe somnambule et mirages communautaires
PAR MARG ARIDA C A L AFATE RIBEIRO
(UNI V ERSITÉS DE BOL O G NE ET DE C OIMBRA )
OR G ANISÉ PAR IDE L ETTE MUZART
José Albergaria et Rik Bas Backer créent d’étonnantes identités
visuelles et signalétiques pour des centres d'art (Jeu de paume
ou le Centquatre), des peintures animées sur les berges de Seine
ou des livres pour Steidl. Ils appartiennent à cette génération
de jeunes qui décident un jour d'émigrer en France, tout en
emportant avec eux leur propre bagage culturel. Aujourd'hui, ils
sont les acteurs incontournables du renouvellement du design
graphique français et du village global.
E n pa r tena r i at av ec C a m õ es – I ns ti tu to da C oop er ação
e da L í ng u a , L a M a i s on d u P or tu g a l – A nd r é d e Gou v ei a
2 FÉV RIER , 1 8 H
13 square minutes
P ERFORMAN C E DE DANSE
par Carolina Santos (danse),
Marco Martins (guitare
basse) et Julien Mezence
(saxophone)
R2 • www.r2design.pt
I n f or matio ns pr atiq ue s

Documents pareils

Programme - the Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en

Programme - the Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en Les rencontres de la lusophonie Conversations en portugais Ces conversations s’adressent à un public, non scolarisé,  désirant pratiquer la langue portugaise autour d’un texte  littéraire court. Un...

Plus en détail