Atelier Chantier d`Insertion 45 rue de l`Essonne 91720 PRUNAY sur

Commentaires

Transcription

Atelier Chantier d`Insertion 45 rue de l`Essonne 91720 PRUNAY sur
Atelier Chantier d’Insertion
45 rue de l’Essonne
91720 PRUNAY sur ESSONNE
Tél. 01.64.99.38.22
Juin 2012
1
Historique
2009-2010 : Le SPL SIGAL propose de mettre à disposition d’une
structure d’insertion un local de 284m2, à titre gratuit
2010 : L’Association SESAME, Association Intermédiaire, créée en
1994, souhaite diversifier son offre d’insertion
Réalisation par l’Association SESAME d’un diagnostic territorial
2011 : L’Association SESAME est accompagnée par le Cabinet
CAP3C pour porter le projet de recyclerie.
3 comités de pilotage : Mars 2011 – Juin 2011 - Décembre 2011
Février 2012 : Création de l’Association « La Recyclerie du Gâtinais »
pour porter l’Atelier Chantier d’Insertion
Avril 2012 : Obtention de l’Agrément « Atelier Chantier d’Insertion »
2012 : Ouverture de la Recyclerie le 11 juin 2012
Juin 2012
2
Le territoire de La Recyclerie
Une organisation en deux sites :
Prunay sur Essonne : ateliers,
stockage, ventes
occasionnelles en extérieur
(284 m²)
Mennecy : magasin de vente
(70 m²)
Milly la Forêt : espace de
stockage et/ou vente (300 m²)
Présence régulière sur les 4
déchèteries et services à
domicile d'enlèvements d'objets
réemployables
Population :
103 327 habitants
Juin 2012
3
Préconisations pour la mise en place de la filière
« réemploi » sur les déchèteries
Homogénéiser l'organisation et la communication :
consignes et formation des gardiens (agents SEMAER, VEOLIA...)
favoriser l'identification dès l'entrée sur la déchèterie de la zone ou du « local
de réemploi » : supports de communication, signalétique
communiquer sur la préservation de l’état des objets et promouvoir les
activités de réemploi et de réparation
Organisation matérielle du pré-stockage des objets et déchets :
un local fermé et sécurisé (conteneur, chalet...)
un aménagement intérieur de cet espace de stockage temporaire :
rayonnages, caisses, zonages par famille d'objets…
Fréquence des enlèvements :
Hebdomadaire a minima, voire bi-hebdomadaire sur certains sites avec la
possibilité de déclencher sur appel une collecte dans un délai fixé
Collecte du textile par le Relais sur les
déchèteries du SIREDOM.
Possibilité que la Recyclerie collecte le textile
sur la déchèterie du SITOMAP
Juin 2012
4
Une convention entre le SIREDOM et
l‘Association « La Recyclerie du Gâtinais »
Objet : Réalisation d’une expérimentation - Situation où une association sollicite
le soutien financier d'une collectivité publique pour la réalisation de son objet social - Convention
incluant un programme d'actions (obligatoire pour un montant supérieur à 23 000 €)
Contenu : un programme d'actions
Collecte : en déchèterie (conditions d'application d'une collecte
des objets réutilisables sur 4 déchèteries)
Valorisation-vente
Sensibilisation – animation (contenu et volume à définir)
Observation des quantités effectivement collectées et valorisées par
l'association (pesée et traitement informatique) : retour d'information
Durée : 24 mois
Volet financier : soutien forfaitaire sous forme d'une subvention
Juin 2012
5
La collecte en déchèterie
La collecte en déchèterie :
4 déchèteries : Milly La Forêt, Vert le Grand dans un 1er temps
Ballancourt et Lardy dans un 2ème temps
Conditions :
équipement des déchèteries d’un conteneur maritime de 30m3,
participation des agents de gardiennage (participation à une
formation « avec le personnel de la Recyclerie
communication auprès des usagers
Objectif : collecter 150 tonnes/an
Juin 2012
6
Les tonnages collectés en déchèterie
4 flux provenant de 4 déchèteries : Encombrants, Bois, Métaux,
Déchets d'équipements électriques et électroniques
Point de départ : tonnage 2010 - Évolution : 2% par an
Méthode d'estimation du gisement des objets réemployables : retour d'expérience de la ressourcerie TRI
(25) : taux de réemploi, appliqués aux tonnages collectés sur les 4 déchèteries en 2010
Compétence
Déchetteries
Année 1
Année 2
Année 3
Année 4
Année 5
Tonnage
réemploi
Tonnage
réemploi
Tonnage
réemploi
Tonnage
réemploi
Tonnage
réemploi
SIREDOM
Milly-la-Forêt
51,29
52,32
53,36
54,43
55,52
SIREDOM
Ballancourt-sur-Essonne
55,84
56,96
58,10
59,26
60,44
SIREDOM
Lardy
25,52
26,03
26,55
27,08
27,62
132,65
135,30
138,01
140,77
143,58
18,43
18,80
19,17
19,56
19,95
18,43
18,80
19,17
19,56
19,95
Juin 151,08
2012
154,10
157,18
160,33
163,53
TOTAL SIREDOM
SITOMAP
TOTAL SITOMAP
TOTAL FLUX
Malesherbes
7
Une collecte à domicile
Principes d'organisation :
collecte écrémante : objets réemployables
gestion des appels téléphoniques par la recyclerie, tournées
optimisées
communication, diffusion de l'information par les communes, le
SIROM, la CC du Val d'Essonne, le SIREDOM, le PNR...
Hypothèses : 100 kg par RDV, 20 km par RDV (tournées optimisées),
point de départ : 200 RDV par an = 20 tonnes/an
Juin 2012
8
La fonction de valorisation
Objectifs :
171 t
un taux de valorisation de 90%
(collecte écrémante)
Tri-Diagnostic
(300 kg/h)
niveau 1 : nettoyage test
niveau 2 : réparation
niveau 3 : transformation, relooking
Réemploi niv.1
Hypothèses de valorisation
Réemploi niv.2
Démantèlement
(25 kg/h)
(250 kg/h)
(50 kg/h)
17 t
Réemploi niv.3
(5 kg/h)
10%
10%
Taux valorisation niv.1
1%
Taux valorisation niv.2
Taux valorisation niv.3
10%
Taux matière
69%
Objets
Taux rebuts
137 t
Juin 2012
Matériaux
13 t
Déchets
21 t
9
Les ateliers du site de Prunay sur Essonne
Organisation des surfaces intérieures :
Surfaces
Zone de déchargement et de tri
44 m²
Atelier de tri et de nettoyage
23 m²
Atelier textile
29 m²
Atelier mobilier
28 m²
Atelier électroménager
25 m²
Atelier Jouets
26 m²
Stockage intérieur
50 m²
Stockage extérieur gros objets
29 m²
Espaces administratifs
30 m²
dont espaces de circulation
72 m²
Surfaces disponibles
284 m²
Juin 2012
10
Les espaces extérieurs sur le site de Prunay
Utilisation d’une zone extérieure pour réaliser du stockage à
l’intérieur d’un local sécurisé de type conteneur maritime
en retrait du bâtiment (à
l’abri des regards)
ou en limite du parking
(visible)
Organisation événementielle de journées de vente :
vente inaugurale
ventes thématiques
Juin 2012
11
L'organisation de la fonction de vente
Un lieu de vente au centre ville de Mennecy
Surface : 70 m², dont 50 m² RDC + 20 m² à l'étage
Bail précaire (phase expérimentale)
Loyer : 15€/m²/mois
Présentation d'objets divers, peu volumineux,
sélectionnés pour leur qualité
Organisation de l'équipe de vente :
2 agents formés et affectés spécifiquement à la vente
(participation ponctuelle des autres agents)
Magasin : 1 à 3 jours d'ouverture par semaine
(plages/horaires de 6 heures)
Ventes occasionnelles sur le site de Prunay
Juin 2012
12
Les moyens humains mobilisés
Les salariés permanents : 2.26 ETP
−
La direction (0,40 ETP) SESAME
−
L'administration (0,37 ETP) SESAME
−
L'accompagnement social et professionnel (0,49 ETP) SESAME
−
L’encadrement technique (1ETP) LA RECYCLERIE DU GATINAIS
Profil :
Menuiserie
Encadrement de publics jeunes en réinsertion (PJJ)
Les salariés en insertion
10 salariés recrutés en CAE-CUI 26 heures hebdomadaires (recrutement
de 5 salariés le 11 Juin 2012 et 5 salariés au 1er septembre 2012)
Juin 2012
13
Les relations juridiques entre l'association
Recyclerie et SESAME
L'intervention du personnel permanent « mutualisé » :
une convention prévoyant l'intervention de salariés de SESAME
pour la Recyclerie du Gâtinais (directrice, accompagnatrice socio-professionnelle,
comptable) - mises à disposition réalisées sans marge (refacturation à l’euro/l’euro)
entre associations (sous réserve d’une absence de fraude aux droits des salariés ou
aux organismes sociaux)
une convention pour la mise à disposition, ponctuelle ou régulière de
moyens matériels,
un contrat de prêt, permettant à la nouvelle association de bénéficier
d'une avance de trésorerie. Un tel contrat est envisageable s'il
intervient dans le cadre de la mission de SESAME (conformité à
l'objet de l'association). Tout contrat de prêt d'un montant principal supérieur à
760 € doit faire l'objet d'une déclaration auprès du Centre des Impôts (déclaration
n° 2062)
Juin 2012
14
Le projet d'insertion
Un agrément « atelier-chantier d'insertion » obtenu le 12 Avril 2012
Une activité professionnelle diversifiée (collecte – valorisation – vente –
animation) :
Des débouchés possibles dans des secteurs professionnels diversifiés :
postes polyvalents permettant d'effectuer des parcours/postes plus spécifiques (chauffeur,
vente)
des responsabilités et une autonomie croissantes
Activités logistiques et/ou liées à la gestion des déchets…
Activités de production (électroménager, mécanique, menuiserie...),
Activités de vente
Activités d'animation
Un accompagnement social et professionnel : 3,6 heures par semaine en
moyenne et par salarié en insertion
Formation : volume horaire estimé à 100 h pour chaque parcours d'un salarié en
insertion (modules permettant l'acquisition de compétences transférables )
Juin 2012
15
Le projet d'insertion : plan de formation
21 modules proposés sur des thématiques variées
Comprendre le métier et ses passerelles ; Prévention des risques liés à l'activité
physique ; Collecter les déchets ; Caractériser les déchets ; Diagnostiquer le
potentiel de réutilisation/réemploi ; Relooker des objets avec des techniques
simples ; Appliquer les règles du merchandising dans le magasin de
réemploi/réutilisation ; Accueillir et présenter la ressourcerie ; Vendre des objets
du réemploi dans une dimension environnementale
Valoriser son image ; Savoirs de base ; Mobilité Locale
Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC 1) ; Manipulation extincteurs ;
Évacuation en cas d’incendie
Informatique, Gestion du budget familial, Gestion des démarches administratives
Techniques des recherche d'emploi, Ateliers de remobilisation sociale, Ateliers
de remobilisation professionnelle
Intervenants : Horizon, Réseau des Ressourceries, équipe
permanente SESAME, Croix Rouge
Budget : 30 000 € - soutien financier du Conseil Général pour les
bénéficiaires du RSA
Juin 2012
16
Un suivi quantitatif des flux pour évaluer les
résultats de la phase d'expérimentation
Pesée systématique des flux
entrants et sortants de la
recyclerie
Recueil des données dans un
programme informatique,
permettant de produire un bilan
quantitatif
Juin 2012
17
Hypothèses pour le chiffrage des charges
Achats : petit équipement, électricité, eau, carburant, vêtements de
travail, fournitures
Services extérieurs :
Location immobilière :
− Loyer magasin : 13 200 €/an pour 68 m² soit 15 €/m²/mois
− Loyer entrepôt : 750 €/mois = 9 000 €.
− Charges locatives atelier : 2 154 €/an (gratuité loyer pendant 5 ans)
Assurances, entretien, maintenance, téléphonie, communication, missions...
Prise en charge du coût de traitement des déchets non valorisés : 100 €/t
Prestations fournies par les organismes de formation : 30 000 €/an
Hypothèse : prestation SESAME
Impôts et taxes : Activité non lucrative, non assujettie aux impôts commerciaux (à
confirmer par un rescrit fiscal)
Dotations aux amortissements : sur 5 ans
Charges de personnel : 80% du budget (mutualisation des postes de direction,
d'administration et d'accompagnement avec SESAME)
Juin 2012
18
Hypothèses pour le chiffrage des produits
Un soutien forfaitaire à l'expérimentation : collecte (déchèterie),
valorisation en « préparation à la réutilisation (tri, nettoyage, test,
réparation), animations – actions de sensibilisation (organisation
d'événements, visites de site) à intégrer dans un programme local de
prévention
Montant : 20 000 € par an sur les deux premières années
de l'expérimentation
Les ventes d'objets et de matériaux
Chiffre d'affaires = (tonnage collecté et traité – stock
– invendus) x 817 €/tonne (moy. Réseau Ressourceries)
Année 1 Année 2
C.A.
27 000
Juin 2012
45 000
19
Hypothèses pour le chiffrage des produits
Financement de la fonction d'insertion sociale et professionnelle
−
Aide au poste CAE-CUI : 105 % du salaire brut hors charges patronales + exonération
partielle des charges patronales, DIRECCTE : aide à l'accompagnement
−
CG-91 : 50% du coût des postes d'encadrement technique et 50% du coût des postes
d'accompagnement social et professionnel, formation, reste à charge BRSA
Dispositifs d'aide au démarrage de nouveaux projets
Subventions de fonctionnement
Année 1
Année 2
FDI
10 000
CRE FAURECIA
24 200
Emploi Tremploi Insertion
20 000
22 000
Conseil Général Insertion
68 413
78 580
Etat Accompagnement
15 000
15 000
Etat (ASP CAE-CUI)
175 644
196 107
Total des subventions
313 257
321 687
Juin 2012
10 000
20
Le budget d'investissement
Besoins
Fourgon
en € ttc
32 000
Fourgonnette
6 000
Matériel magasin
3 500
Matériel atelier
11 000
Pesée
4 500
Manutention
6 000
Communication
5 000
ARSIE / Conseil Régional IDF
Informatique
2 000
Diverses fondations
Total
Subventions d'investissements mobilisés :
70 000
Essonne Active
Juin 2012
21
Le budget prévisionnel
(phase d'expérimentation)
Produits
Année 1
Année 2
Ventes objets et matériaux
27 528
45 240
Soutien Expérimentation
32 000
32 000
Subventions ACI
313 257
321 687
Total des produits
372 784
398 927
16%
19%
Part des recettes d'activité éco.
Charges
Année 1
Année 2
Achats
15 154
15 615
Services extérieurs
75 951
76 443
Impôts et taxes
1 163
1 181
Amortissements
14 000
14 000
Charges de personnel
264 785
289 131
Total des charges
371 053
396 370
1 731
2 556
Résultat
Juin 2012
Avec les hypothèses
utilisées, une
subvention d'un
montant de 32 000 €
par an est nécessaire
pour réaliser l'ensemble
des actions prévues
dans la phase
expérimentale.
Le seuil réglementaire de
30% de recettes
« d'activité
économique » pour les
ACI n'est pas dépassé
22
vous remercie de votre intérêt
Juin 2012
23