Découvrez la brochure complète 1,2,3 Go Social

Commentaires

Transcription

Découvrez la brochure complète 1,2,3 Go Social
nyuko_révélateur d’entreprises sociales
Partenariat public-privé créé en 2015,
nyuko œuvre pour que le Luxembourg
« Start-up Nation » prenne sa place
sur l’échiquier mondial de la course à
l’innovation. Fédérateur de l’écosystème
entrepreneurial, révélateur de start‑ups,
nyuko révolutionne le support aux
entrepreneurs (formations, workshops,
coaching, mentoring, financement,
mise en relation) et crée des ponts
entre l’économie traditionnelle et la
nouvelle économie qui se déploie
dans le contexte de la 3e révolution
technologique que représente le
numérique.
L’entrepreneuriat social :
l’efficacité économique au
service de l’intérêt général
Depuis quelques années, nous assistons à
l’émergence croissante d’entrepreneurs créatifs
et passionnés qui imaginent et développent des
modèles économiques hybrides afin de répondre
aux grandes problématiques sociétales, sociales
et environnementales. Face à un monde de plus
en plus complexe et incertain secoué par des
crises successives et des fractures auxquelles l’Etat
n’est souvent plus en mesure de répondre, ce
mouvement dépasse la vision dualiste « entreprise »
et « asbl ».
L’entrepreneur social crée une activité économique
viable pour répondre à une problématique sociale
et environnementale.
Il cherche à mettre l’efficacité économique au
service de l’intérêt général. Le profit est pour lui
un moyen, non une fin en soi. Il cherche à concilier
initiative privée et solidarité, esprit d’entreprise
et volonté de rendre l’économie plus humaine,
rentabilité et partage des richesses.
Accès aux soins, aux nouvelles technologies, au
logement, au travail ; écologie ; éducation… autant
de thématiques dont s’emparent ces entrepreneurs
particulièrement créatifs qui insufflent à l’économie
de marché « classique » une énergie considérable et
posent les prémices d’un développement durable.
Le parcours 1,2,3 GO Social
Lancé en 2011 et piloté depuis 2015 par nyuko, le parcours 1,2,3 GO Social a pour
vocation d’accompagner et à former des entrepreneurs sociaux au Luxembourg.
Les porteurs de projets retenus sur base de l’innovation sociale et de la faisabilité
économique, suivent le programme d’accompagnement nyuko learning tout en
bénéficiant de formations spécifiques liées aux thématiques de l’entrepreneuriat
social. Chaque entrepreneur en herbe bénéficie également d’un coaching
personnalisé dispensé par un expert ou un entrepreneur bénévole.
A la clé, les business plans finalisés sont évalués et les projets les plus
convaincants sont présentés au grand public et à des investisseurs potentiels.
Et nyuko dans tout ça ?
On est loin de l’univers « Start up Nation » … non?
En fait non. La raison d’être profonde de nyuko est de faire émerger le Nouveau.
Nous accompagnons tous types d’entrepreneurs de l’idée au business plan jusqu’à
la création de leur entreprise et au-delà. Formations, workshops, coaching, mise
en relation, financement, mentoring, coworking – nyuko offre tout cela. Le concept
de « start up » c’est surtout une mentalité : irrévérence, remise en question,
innovation. Toutes ces attitudes se retrouvent dans l’entrepreneuriat social.
Face à la complexité du monde qui nous entoure, pour créer du sens, il faut
brasser tous les secteurs économiques, unir des compétences différentes et
provoquer des rencontres. nyuko c’est ça : créer des ponts.
Coup de projecteur
les 9 entreprises sociales accompagnées par nyuko
edition 2015
logement
Habitat Groupé Senior
Logements écologiques pensés pour le troisième âge
Mindset : Habiter, partager, profiter
problématique sociale
Aujourd’hui, les seniors ont le choix entre deux options :
la maison de retraite ou rester dans leur propre demeure.
Chacune de ces options est facteur d’isolement et de
dépendance. Il n’existe pas d’alternative de logement.
Les structures familiales se complexifient, les seniors
souffrent d’isolement.
projet
« Habitat Groupé Senior » offre aux personnes du
troisième âge une alternative de logement attrayante :
des habitations de 8 à 12 unités hautement innovantes
placées sous le signe de l’échange et de la solidarité. Le
mot « voisin » reprend son sens : proximité, rencontres.
Une nouvelle communauté se crée, le tissu social local
se renforce. Chaque habitant jouit d’un espace privatif
variable en fonction de ses besoins, des espaces communs
favorisent le contact entre les habitants. Le recours à
des matériaux écologiques et le type de construction
peu énergivore constituent deux aspects innovants
additionnels.
Type de société : Sarl & SCI
Date de création : première moitié 2016
impact social
En alliant indépendance et vivre ensemble, ces habitations
jettent les bases d’un nouveau style de vie pour le 3e âge.
Valorisés, entourés, jouissant d’un confort moderne et
d’une réelle convivialité, les seniors recréent des liens
sociaux intra- et intergénérationnels. Leur qualité de vie
augmente considérablement.
Besoins
Financement
50.000 € pour couvrir les premiers coûts de
fonctionnement et ceux liés au personnel.
Networking
_ personnes ayant des compétences de coach/médiateur
afin de bien préparer l’accompagnement des habitants et
leur intégration
_ mise en contact avec des instituts de financement ou des
investisseurs privés
_ personnes ayant des compétences dans le domaine de
la construction
_ contacts dans différentes communes afin de présenter
le projet
_ propriétaires cherchant à valoriser leur bien
_ personnes de + de 60 ans intéressées par le projet
_ partenaires
équipe_contact
EMMA ZIMER
coordinatrice de programme pour l’asbl
Jonk Entrepreneuren Luxembourg
T. +352 621 354 585
[email protected]
URSULA WITRY
architecte, directrice du bureau d’architecture
Witry&Witry
commerce
Eis Epicerie Zolwer
Epicerie solidaire de quartier ouverte à tous
Mindset : Bewosst ankafen – Gesond Iessen (Acheter consciemment – Vivre sainement)
problématique sociale
Les bénéficiaires de l’office social n’ont pas les moyens
de recourir à une alimentation équilibrée de qualité en
passant par les circuits de distribution « classiques ». En
passant par les épiceries sociales, ils se sentent stigmatisés
et exclus par rapport au reste de la population.
problématique environnementale
L’industrie de l’alimentation pèse sur l’environnement
(l’élevage de masse et les circuits trop longs génèrent
des gaz à effets de serre), emballages excessifs, peu de
production nationale.
projet
Eis Epicerie est la première épicerie solidaire au
Luxembourg proposant 1500 produits locaux, régionaux,
de saison (!) équitables et/ou biologiques. Les porteurs
de projet travaillent en étroite collaboration avec les
producteurs et artisans locaux et les initiatives de
réinsertion socio-professionnelles. Ouverte à TOUS,
l’épicerie favorise la mixité sociale et propose des prix
solidaires aux clients de l’Office social de Sanem, SANS les
stigmatiser. Créateur d’emplois locaux, le projet entend
transformer le moment des courses en moment agréable :
brasserie servant des bières locales, plats du jour, espace
kiosque, troc de livres, espace enfants.
Type de société : Asbl/ Société coopérative
Date de création : 06.2014 : constitution EcoSol/ EpiSol
06.2015 : ouverture Eis Epicerie Zolwer
impact social et environnemental
non stigmatisation des personnes démunies, accès à une
offre complète d’aliments sains, inclusion, mixité
et cohésion sociale, réduction du taux de chômage,
protection de l’environnement et des animaux.
Besoins
Financement : 25.000 - 50.000 € à des fins de publicité
et de marketing pour doter le projet d’une plus grande
visibilité
Dons et financement : afin de combler la perte, les frais
et le manque à gagner résultant du prix social pour les
démunis
Support logistique : matériel de cuisine (Catering et Partyservice)
Networking /compétences recherchées : expert financier
et expert du commerce et/ou de la restauration. Experts
en publicité et marketing.
Autres : plus de ressources humaines et financières, plus
de fournisseurs et producteurs locaux/régionaux, plus de
produits sans emballages.
Du courage, de l’endurance et de la ténacité !
équipe_contact
J OS PISCITELLI
P résident de EcoSol-Sanem (Vice-Président
EpiSol) / EcoSol : Economie Solidaire –
Commune de Sanem – Asbl : porteur du projet
Eis Epicerie Zolwer
T. +352 26 59 44 23
[email protected]
YRIAM CECCHETTI
M
Présidente de EpiSol (Vice-Présidente EcoSol)
EpiSol : Epicerie Solidaire – Commune de
Sanem –Société coopérative gestionnaire de Eis
Epicerie Zolwer
T. +352 62129 09 09
[email protected]
www.eisepicerie.lu
commerce
OUNI
Organic unpacked natural ingredients
Epicerie sans emballages proposant des produits biologiques, locaux et équitables
Mindset : Consommons mieux !
problématique environnementale
Au Luxembourg chaque personne produit chaque année
environ 650 kg de déchets. Outre les conséquences
désastreuses pour l’environnement – la quantité de
déchets plastiques se trouvant dans les océans est
estimée à plus de 100 millions de tonnes – les déchets
ont également un coût pour la société : en 2015, la Ville
de Luxembourg a consacré près de 40 millions d’euros à
l’enlèvement, la destruction et au recyclage de déchets.
projet
Pensé selon le modèle de l’économie circulaire, l’épicerie
propose des produits alimentaires, ménagers et d’hygiène
sans emballages ou dans des emballages consignés de
préférence provenant du Luxembourg et de cultures sans
OGM, pesticides ou engrais chimiques. Achat en ligne
possible, service de livraison à domicile en vélo.
La coopérative se veut être un lieu de sensibilisation à un
mode de consommation responsable et durable (ateliers
et évènements sur le thème de la réduction des déchets,
la réparation, le DIY (le fait-maison) et la protection de
l’environnement.
Type de société : Société coopérative
Date de création : janvier 2016
impact social et environnemental
Réduction des déchets d’emballages qui représentent
aujourd’hui environ 30% des déchets ménagers. Chaque
client pourra réduire sa consommation d’emballages
de moitié (soit 97,5 kg/an). Le projet pourrait permettre
d’éviter 148 tonnes de déchets par an.
Besoins
Financement : le budget nécessaire au lancement du
projet est de 180.000 €. Nous disposons de 40.000 € de
fonds propres. Toute personne souhaitant soutenir le
projet peut devenir coopérateur en achetant une ou
plusieurs parts sociales (une part sociale coûte 100 €).
Support logistique : nous recherchons un local
commercial d’une surface de 100 à 200m2 à Bonnevoie,
Limpertsberg, Merl ou Belair. Notre budget maximal étant
3000 € par mois.
Networking /compétences recherchées : nous
recherchons un webdesigner capable de créer un site
e-commerce.
équipe_contact
CAROLINE LAM
co-fondatrice et gérante
T. +352 661 16 30 16
[email protected]
www.ouni.lu
PATRICIA TOMPERS
co-fondatrice et responsable médias
VANESSA PAUL
co-fondatrice et responsable médias sociaux
ANNE
relations fournisseurs
REBECCA MAROKO
relations fournisseurs
SASKIA MECHLING
relations coopérateurs
SEBASTIEN DEFLANDRE
responsable logistique
web
HOPWAYS
Plateforme collaborative d’optimisation de trajets
Mindset : Marre de faire le taxi ? Partageons nos trajets d’accompagnement entre parents !
problématiques sociales
Besoins
problématique environnementale
équipe_contact
De nombreux parents ont des difficultés à concilier
vie familiale avec les activités extra-scolaires de leurs
enfants et vie professionnelle. De plus au Luxembourg,
de nombreuses familles et nouveaux arrivants se sentent
isolés.
Trop de trajets en voiture personnelle ne se sont pas
optimisés et génèrent de la pollution de l’air.
projet
Hopways permet aux parents aux agendas surchargés
de s’entraider entre familles faisant les mêmes trajets
au même moment. Lancé en 2014 par 3 mamans en
région parisienne, l’idée est reprise par une maman
au Luxembourg. Pour trouver des parents coaccompagnateurs autour de chez soi, il suffit de s’inscrire
sur la plateforme internet et de publier ses trajets.
Type de société : sous l’égide de Bubble Ways SA
Date de création / état d’avancement : Business Plan finalisé
impact social et environnemental
Augmentation de la qualité de vie, favorisation de l’égalité
des chances, plus de convivialité et d’inclusion via l’entraide,
les rencontres et la solidarité. Moins de trajets qui pèsent
sur l’environnement.
Financement : nous avons besoin de 35.000 € pour lancer
le projet au Luxembourg
Networking /compétences recherchées : nous
cherchons des associés. Vous aimez l’idée et l’esprit
Hopways, rejoignez-nous !
ADÈGE RAVOUX
N
T . +352 621 269 784
[email protected]
[email protected]
www.hopways.com
P aris
SOPHIE gestion
MARIETTA communication
ANNE développement web et coordination
L uxembourg
NADÈGE
concrétisation de l’idée, business plan et
préparation du lancement
mode
SUITE COUTURE
Insertion socio-professionnelle via la couture
Mindset : Fashion & responsable !
problématique sociale
L’exclusion sociale des demandeurs d’emploi.
problématique environnementale
La surconsommation de produits textiles.
projet
Suite Couture est un atelier de couture qui favorise
l’insertion socio-professionnelle en permettant à des
personnes qui n’ont pas accès au marché de l’emploi
d’être formées aux techniques de la couture. D’autre part,
Suite Couture offre un service d’Upcycling en redonnant
une seconde vie aux vêtements via une plus-value.
Repensé, chaque vêtement devient unique. Une attention
particulière sera portée à la création de produits tendance
et exclusifs.
Type de société : à définir
Date de création : en cours
impact social et environnemental
Réduction du taux de chômage, inclusion sociale,
développement de nouvelles compétences, augmentation
de l’estime de soi, réduction des déchets et sensibilisation
à la consommation du textile.
Besoins
Financement : 35.000 pour les frais de fonctionnement,
matériels et frais de communication et marketing
Dons en nature : des vêtements de qualité, de préférence
de magasins qui ont un stock d’articles invendus
Support logistique : un local pour la création de l’atelier de
couture, de préférence en partenariat avec une structure
sociale existante
Networking /compétences recherchées : nous
recherchons une responsable communication et marketing
Autres : partenariat avec des magasins de vêtements, avec
des stylistes intéressés à collaborer en tant que freelances
équipe_contact
C ARISA DIAS
f ondatrice, directrice
T. +352 691 663 183
[email protected]
logement
Ad-Hoc
Création d’habitations coopératives
Mindset : Mieux vivre ensemble
problématiques sociales
Pénurie de logements à tarifs abordables et cloisonnement
géographique des populations de différentes classes
sociales.
projet
Ad-hoc prévoit la création d’habitats participatifs durables
qui soutiennent l’innovation et l’inclusion sociale. L’idée
est d’explorer de nouvelles formes de cohabitation et
de logement collectif, de proposer une alternative aux
modèles existants et d’établir ce modèle durablement au
Luxembourg.
Type de société : société coopérative
Date de création / état d’avancement :
Business Plan finalisé
impact social et environnemental
Rapprochement des populations de différentes classes
sociales, démocratisation d’un mode de vie participatif.
Besoins
Financement : Le besoin de financement total pour le
premier immeuble d’habitation que nous envisageons de
construire est de 7,5 millions d’euros.
Ce montant sera divisé en trois parties: apport des futurs
résidents, investissements privés ou alternatifs et emprunt
bancaire.
équipe_contact
RIC WEIRICH
E
T . +352 691 664 823
[email protected]
www.ad-hoc.lu
CLAUDE BALLINI
CINDY MAZZARINI
CÉDRIC METZ
PAUL MATZET
ALEXANDRE HORNUNG
évènementiel
Responsible and delighted - R&D
Agence de mise en relation et d’organisation d’évènements avec des entreprises à impact social
et/ou environnemental
Mindset : Améliorons ensemble notre impact sur l’environnement et la société
problématique sociale
Besoins
projet
équipe_contact
Les entreprises à objectif social et/ou environnemental
sont souvent mal connues du public et donc pas assez
sollicitées pour leur permettre de faire une vraie différence.
R&D met en relation et organise des évènements pour
particuliers et entreprises avec des acteurs locaux à impact
social et/ou environnemental.
Date de création : en cours
impact social et environnemental
Démocratisation des initiatives locales à impact social et/
ou environnemental, et démultiplication de leurs propres
impacts.
R&D a besoin de clients ! Faites appel à leurs services
pour tous vos besoins en évènementiel - que vous soyez
particulier ou professionnel.
R ÉBECCA MAROKO
c o-founder
T. +352 691 303 320
[email protected]
D AVID MAROKO
c o-founder
services
PartiCité
Mindset : L’engagement ça s’apprend!
problématique sociale
Besoins
Proposer un ensemble de services et formations à
destination des citoyens et des autorités publiques pour
accroître la participation citoyenne dans les politiques
locales, régionales et nationales.
Type de société : société coopérative
Date de création : en cours
Financement :
_ coopérateurs intéressés par l’acquisition d’une ou
plusieurs parts sociales
_ investisseur pouvant financer le démarrage du
projet
Dons : 50.000 euros pour soutenir le démarrage de la
coopérative
Support logistique : de grandes salles de formation
Networking /compétences recherchées : un(e)
accompagnateur(trice) pour soutenir le lancement de la
coopérative et son développement
impact social et environnemental
équipe_contact
manque de communication entre les citoyens souhaitant
participer activement au développement de leur commune
ou pays et les acteurs publics.
projet
Expansion de la participation citoyenne et meilleure
collaboration entre les citoyens et les acteurs publics.
ARC MULLER
M
gérant
T . +352 20 21 10 53-10
[email protected]
www.participation.lu
MAGALI DE ROCCO
CARLOS PAULOS
GARY DIDERICH
décoration-ameublement
Öko-Konzept atelier
Mindset : La créativité au service de la réinsertion
problématique sociale
Manque d’opportunités professionnelles valorisantes pour
les personnes en situation de réinsertion.
projet
Öko-Konzept atelier est une activité innovante, génératrice
de plus-value au bénéfice d’emplois durables au sein de
cet atelier de créations. L’idée centrale est la fabrication
d’objets du quotidien en collaboration avec des artistes
et designers qui élaborent de manière participative des
collections originales et éco-responsables sur le principe
de l’économie circulaire.
Type de société : a.s.b.l.
Date de création : 2014
impact social et environnemental
Création d’emplois durables pour les personnes en
situation de réinsertion et participation à leur inclusion
sociale.
Projet sous l’égide des initiatives sociales luxembourgeoises :
CIGL STRASSEN asbl – Gaston Greiveldinger, président
CIGL KOPSTAL asbl – Guy Linster, président
Besoins
Dons : matières premières (bois, cartons)
Networking /compétences recherchées :
consultant(e) en marketing
équipe_contact
G ÉRALDINE HÉLÈNE RIQUET
c oordinatrice générale
T. +352 26 30 21 19
oekokonzeptatelier.lu
J EAN-MARC LAGHEZZA
coordinateur technique
J OËLLE SCHWARTZ
coordinatrice administrative
HRISTIAN HILBERT
C
coordinateur socio-professionnel
Merci
nyuko remercie tous les coachs et
jurés du réseau 1,2,3 GO Social qui
ont soutenu les porteurs de projets
de l’édition 2015 dans l’élaboration et
l’évaluation de leur Business Plan.
Valérie Arnold
Jean-Charles Bernacconi
Eric Bertemes
Jean-Christophe Burkel
Christophe Chabaud
Laetitia Charaux
Marie Collard
Loïc de Rosa
Thierno Diallo
Luisa Ferreira
Norman Fisch
Nicolas Fries
Marie Gauthier
Jan Glas
Alain Godeck
Carina Conçalves
Marc Hamel
Guylaine Hanus
Gilles Hempel
Aurélien Hollard
Charles Kirsch
Laurent Koener
Cécile Sevrain
Robert Urbé
Jacques Vandivinit
Romain Weisen
Pit Winandy
Ingrid Zantis
Bernard Zimmer
Jean-Sébastien Zippert
1,2, 3 GO Social
côté chiffres c’est :
131
demandes de participations
depuis son lancement en 2011
70
porteurs de projets
accompagnés
35
Business Plan sociaux finalisés
18
créations d’entreprises ou d’asbl
qui sont toujours en activité
Comment
faire décoller
ces entreprises
sociales ?
Il faut soutenir les entrepreneurs sociaux car ils posent les prémices d’une économie circulaire que
nous voulons tous mais qui surtout est nécessaire. Ils participent au renouvellement des modèles
économiques dominants, ils sont facteurs d’innovation et d’inclusion.
Aujourd’hui pour un impact social décuplé, le monde des affaires, les entrepreneurs chevronnés
doivent s’engager dans l’entrepreneuriat social. Au-delà du financement qui reste bien entendu
fondamental, leur expertise, expérience, l’ouverture de leurs réseaux commerciaux sont des
facteurs décisifs à la réussite de ces entreprises hybrides sur le long-terme.
Pour se développer à moyenne et grande échelle, les entreprises sociales ont besoin de
trois ressources essentielles :
_ Davantage de femmes et d’hommes compétents
_ Davantage de marchés
_ Davantage de capitaux
Rejoignez le mouvement !
L’entrepreneuriat social –
un mouvement de fond
international
Un nouveau modèle entrepreneurial a connu
un succès fulgurant ces dix dernières années :
les entreprises sociales qui composent avec
un objectif financier mais également un
objectif social. Elles ont balayé les soupçons
de beaucoup et se sont établies comme
porteuses de changement. Les entrepreneurs
sociaux sont maintenant les ambassadeurs
d’un nouveau modèle économique, plus en
phase avec les besoins sociétaux.
ignorait leur existence, elles restaient en marge
nyuko s’est entretenu avec André Vale
de l’équipe TIIME afin de comprendre l’essor
que connaît l’entrepreneuriat social.
nyuko : Quels sont ces facteurs? Quels
changements sociétaux ont contribué à cette
évolution ?
de la société.
Beaucoup de choses ont toutefois changé durant
la dernière décennie. Plusieurs facteurs ont
contribué à créer le bon environnement pour
l’émergence d’un nouveau modèle économique
et les entreprises, récentes autant qu’anciennes,
s’y sont mises. L’impact social est passé de l’état
de concept à celui de buzz word au cœur du
métier de bon nombre de sociétés.
A. V. En premier lieu, cette tendance traduit un
nyuko : D’où est venue l’idée d’entreprise
sociale à but lucratif ?
changement de mentalité et de perception de
André Vale : Notre système économique a
2008, de plus en plus de gens se sont détournés
toujours été divisé en deux secteurs et deux
de l’idée que « plus c’est mieux », particulièrement
objectifs : le privé, visant à fournir des biens et
concernant l’argent.
des services au grand public et d’en générer des
La colère qui a grondé pendant la période de
revenus ; et le social, qui s’attaque aux problèmes
pré-crise et la désinvolture avec laquelle les gens
sociétaux.
au pouvoir ont disposé de millions de vies, ont
Toutefois, cette division était insatisfaisante pour
mis en lumière la nécessité d’un changement
certains entrepreneurs et l’idée de combiner
général. De plus en plus de personnes ont réalisé
l’efficacité du business avec l’objectif social
que le capitalisme devait être transformé et
a émergé. Finalement l’entreprise sociale à
beaucoup ont choisi de contourner le système
but lucratif, ayant pour mission d’aborder un
en créant des entreprises plus responsables et
problème sociétal ou environnemental, est
plus connectées à la société.
apparue.
Par ailleurs, nous allons être les témoins du
ce qui est important. Après la crise financière de
plus gros transfert de richesse de l’histoire, les
nyuko : Ce fut tout de même une rude bataille
pour ces entrepreneurs de se faire une place
dans le paysage entrepreneurial et pour leurs
entreprises sociales, de devenir viables.
spécialistes estimant que 30 milliards $ vont
A.V. Oui. Jusqu’à récemment, les entreprises
a contribué de manière remarquable au
sociales à but lucratif étaient perçues comme des
changement de mentalité vers des modèles
ovnis. Elles tentaient de faire tomber les barrières
économiques plus responsables et plus durables.
changer de propriétaire dans les trois prochaines
décennies. Et l’argent va certainement atterrir
dans les comptes de la génération Y, qui
entre les ONG et les sociétés, mais finissaient
coincées entre les deux. Elles semblaient
nyuko : Comment ça ?
suspectes pour les investisseurs autant que pour
A. V. Eh bien, cette génération a été un énorme
les philanthropes et puisque le grand public
catalyseur de changement. En utilisant internet
»
et d’échange d’expériences, ils ont une
nyuko : Donc il y a des raisons d’être optimiste
pour l’avenir ?
connaissance sans précédent des problèmes
A.V. Bien sûr ! Mais c’est un moment décisif pour
aussi bien locaux que mondiaux. Cette richesse
les entreprises sociales. Si on leur en donne la
d’informations a été le moteur d’un fort désir de
possibilité, les clients achèteront plutôt le produit
changement.
ou service ayant un impact positif sur la société.
Prise au piège dans les suites d’une crise
Le défi est maintenant de créer des offres
dévastatrice, dans un environnement où les
convaincantes qui vont attirer les clients.
opportunités de travail sont plus rares et les
C’est le moment crucial pour les entreprises
inégalités grandissantes, cette génération y a vu
sociales : il faut en profiter et ainsi leur tenir
une opportunité de changement réel dans le
leur promesse d’être lucratives tout en aidant la
monde.
société.
comme outil de dissémination d’information
Ce n’est pas une coïncidence si la Grèce et
chômage chez les jeunes ou le Royaume-Uni, qui
André Vale est chief communications officer
chez Tiime.
a adopté de sévères mesures d’austérité, soient
Nous le remercions de sa contribution précieuse
devenus des hauts lieux de l’entrepreneuriat
et éclairante.
l’Espagne, qui affichent de très forts taux de
social : face à des besoins grandissants, aussi
bien sociaux que personnels, la génération Y a
pris sur elle la responsabilité du changement.
nyuko : Quelle perspective pour ces
entreprises sociales ? La tendance peut-elle
durer ? Et comment cela va-t-il affecter les
entreprises traditionnelles ?
A. V. En réalité, les entreprises traditionnelles
sont aussi inclues dans le mouvement.
Vous avez par exemple les B Corps dont la
mission inclut des problématiques sociales ou
environnementales. Beaucoup d’entreprises
existantes ont pris part dans les entreprises à
impact, utilisant leurs capacités d’investissement
pour financer des projets durables.
Cette tendance est à mettre en parallèle avec le
développement de l’investissement d’impact qui
a jusqu’à récemment été en marge du secteur.
Etant donné leurs solides résultats, les fonds
d’investissement à impact ont attiré de plus en
plus d’investisseurs « traditionnels ». Et alors
que le financement prend un rôle plus actif
dans le secteur social, il y a des opportunités
grandissantes pour tous, car les innovations
financières et sociales sont construites sur des
modèles hybrides et flexibles qui encouragent la
collaboration et la coopération.
TIIME – Catalyseur d’impact social
TIIME est une équipe de professionnels dévoués à
aider les entrepreneurs et les organisations engagés
dans la résolution de challenges sociétaux via un large
éventail de services financiers et autres.
Notre vision est celle d’un environnement professionnel
durable où les entrepreneurs sociaux se développent
et s’épanouissent. Nous souhaitons que la prise en
compte du développement durable ne soit rien de plus
que « business-as-usual ».
Les solutions de Tiime (plaidoyer, conseil et création
de valeur) permettent aux acteurs du changement de
mettre en place des modèles d’affaires durables. Grâce
à un vaste réseau mondial dans le domaine du « social
impact », nous complétons notre offre de services par
du « matchmaking » avec des partenaires et/ou des
solutions de financement pertinentes.
Pour plus d’informations sur notre mission, notre offre
de services et notre équipe, n’hésitez pas à visiter notre
site :
www.tiimeisnow.org
Afin d’en savoir plus sur le domaine de l’impact social,
nous vous invitons à visiter notre portail du savoir :
www.impactgarden.org
Want to drive
social change?
Launch your
own social
enterprise?
Entrepreneurship isn’t a mystical combination of luck,
personality or hard-won experience. Behind many successful
social enterprises, you’ll find a method that reduces their
chance of failure. Having a bright idea isn’t enough. You need to
combine bright ideas with skills, expertise and talent for sales.
nyuko_revealing social enterprises
Submit your project: nyuko.lu
121, rue de Hollerich L-1741 Luxembourg T. +352 288 408-1 [email protected]
Merci à tous nos
partenaires!
nyuko founding partners
1,2,3 GO Social partners
media partners 1,2,3 GO Social

Documents pareils