ESTEBAN Visite de La Grande Mosquée de Strasbourg

Commentaires

Transcription

ESTEBAN Visite de La Grande Mosquée de Strasbourg
Visite de La Grande Mosquée de Strasbourg Le mardi 20 novembre, la 5°2 et la 5°7 sont allées visiter la Grande Mosquée de Strasbourg avec Mme Misiuk, Mme Haudier, Mme Vichard et Mme Koch. Nous sommes partis du collège à 9h00 en bus jusqu’à Strasbourg. Dès le premier coup d’œil, la Mosquée de Strasbourg est magnifique. De l’extérieur nous pouvons admirer l’architecture, les portes en bois, la coupole et la grandeur du bâtiment. Elle a été construite en grès des Vosges. Nous étions très bien accueillis. Pour entrer, il faut obligatoirement enlever ses chaussures (respect envers Allah, Dieu des musulmans). Nous entrons dans la salle de prière où il y a un gigantesque tapis orange et bleu. Le guide nous projette un film d’introduction très intéressant. Des ouvriers sont venus du Maroc car Strasbourg est jumelée avec une ville marocaine. Après ce film, nous observons la mosaïque : elle est faite avec plein de formes différentes. Puis, nous sommes allés voir le mihrab dans le mur de la Qibla, le mihrab indique la direction de la Mecque car les musulmans prient en direction de la Mecque qui est une ville sainte de l’Islam. Après, nous nous dirigeons vers le minbar où l’Imam le vendredi (jour du culte des musulmans) dirige la prière. Les architectes y ont laissé un petit mot en arabe pour dire qu’ils l’ont fait pour Allah. Les architectes avaient choisi le bleu comme couleur principal et avaient aussi écrit un verset du Coran (livre saint des musulmans). Nous sommes montés au 2éme étage, c’est l’endroit réservé aux femmes pour prier. Ils y avaient des écrans car les femmes, assises, ne voient pas l’imam quand il prêche. Sur des étagères, il y a des Corans pour que les musulmans ne s’ennuient pas avant la prière Esteban KOBLER 5°2 

Documents pareils

Histoire des Arts - Le Sac de Nat (free)

Histoire des Arts - Le Sac de Nat (free) utilisent des motifs géométriques ou végétaux, inventent l’arabesque et utilisent la calligraphie pour reproduire les sourates du Coran.

Plus en détail