Méthodologie de Recherche et utilisation de Subventions et de

Commentaires

Transcription

Méthodologie de Recherche et utilisation de Subventions et de
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
MONOGRAPHIE THEMATIQUE COMMUNALE en
matière de
Recherche & utilisation de Subventions & de
Financements V2.0
Auteur : Nathalie Ista
AGENDA IRIS 21
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
1/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
Table des matières
1 Introduction................................................................................................................................ 4
2 Une subvention pour quel projet ? Les bases de la recherche................................................5
2.1 La subvention, un moyen, pas une fin................................................................................................5
2.2 Des sources d'informations ... ...........................................................................................................5
2.3 ... et de la nécessité de les consulter régulièrement .........................................................................5
2.4 ... car, si tu ne vas pas à la subvention, elle ne viendra pas à toi !.....................................................5
2.4.1 Pour être informé à temps, développer une VEILLE ciblée – définition.....................................................................5
2.4.2 La veille en pratique....................................................................................................................................................6
3 Les Variables-type d'une subvention - de qui, quoi, pour quoi, pour qui, pour faire quoi,
combien ?....................................................................................................................................... 6
3.1 De qui - Les pouvoirs subsidiants : des contraintes différentes.........................................................6
3.2 Quoi - La nature des subsides.............................................................................................................6
3.3 Pour qui - Les bénéficiaires potentiels des subventions....................................................................7
3.4 Pour quoi faire - L'objet de la subvention & les matières subventionnées........................................7
3.5 Combien - Financement à 100% ou co-financement – Variété des montants...................................7
4 Panorama des Types de subventions selon leur récurrence....................................................7
4.1 Les subventions structurelles & récurrentes......................................................................................7
4.2 Les subventions ponctuelles, forfaitaires ou « one shot ».................................................................8
4.2.1 Le mécénat – les fonds caritatifs................................................................................................................................8
4.2.2 Le Sponsoring..............................................................................................................................................................8
4.3 Les lignes de crédit – les prêts à taux avantageux..............................................................................8
4.4 L'Europe et les fonds européens........................................................................................................8
5 Panorama succinct des Sources de subventions......................................................................9
5.1 Un ouvrage de référence en la matière..............................................................................................9
5.2 Les aides à l'emploi.............................................................................................................................9
5.3 Les entreprises mécènes ou sponsors..............................................................................................10
5.3.1 En général.................................................................................................................................................................10
5.3.2 A Saint-Josse.............................................................................................................................................................10
5.4 Les fondations..................................................................................................................................11
5.5 Quelques sites importants au niveau fédéral – régional..................................................................11
5.6 Quelques subventions spécifiques ..................................................................................................12
5.6.1 Les Subventions relatives à l'Enfance & la Jeunesse................................................................................................12
5.6.2 Les subventions utiles pour l'Instruction..................................................................................................................12
5.6.3 Les subventions relatives à l'environnement............................................................................................................12
5.6.4 Les aides aux entreprises..........................................................................................................................................12
5.7 Les subventions relatives à la Culture..............................................................................................13
6 Principes de base pour une gestion appliquée à la Commune – Quelques recommandations
....................................................................................................................................................... 14
6.1 En amont : connaître le fonctionnement de son organisation - « guidelines »...............................14
6.2 Quelle subvention pour quel projet ? - Définition des modes d'utilisation.....................................14
6.3 La gestion d'une subvention au niveau communal : recommandations.........................................15
7 Se doter d'outils de travail performants - définir &implémenter des procédures de travail. 15
7.1 Deux outils : un répertoire et son corollaire informatique (base de données interne)...................16
7.1.1 Un répertoire interne des sources de financement.................................................................................................16
7.1.2 Base de données.......................................................................................................................................................16
7.2 Objectifs de ces outils de travail.......................................................................................................16
8 Subsides communaux répertoriés par l'AVCB.........................................................................17
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
2/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
9 Principaux employeurs tennoodois.........................................................................................24
10 Quelques exemples de fiches-projets....................................................................................26
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
3/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
1
INTRODUCTION
La recherche de subventions est devenue un élément-clé de la gestion financière communale. Les communes
doivent de plus en plus souvent avoir recours à des financements extérieurs pour mener à bien leurs politiques ou
en développer de nouveaux axes.
Par ailleurs, les défis croissants au niveau local demandent une gestion de plus en plus pointue des moyens
financiers amenant les élus à chercher des alternatives au financement de leurs projets par les fonds propres
communaux.
L'objectif de cette monographie, la première du genre dans la commune de Saint-Josse-Ten-Noode, est de fournir
un aperçu des types de subventions disponibles « sur le marché » : ce qu'elles sont, à quoi elles peuvent servir, où
les trouver.1
L'utilisation qui pourrait en être faite par les départements communaux mais aussi, par le milieu associatif
tennoodois et les citoyens est également abordée.
Enfin, quelques pistes pour une gestion des subventions au niveau communal sont proposées et n'engagent que
leur auteur.
Nous souhaitons donner à tous une ouverture sur des possibilités de réaliser son rêve citoyen, qu'il soit un élu ou
un acteur de la société civile, tant public que privé.
Les finances, « nerfs de la guerre », peuvent également nous amener à construire une politique de subventions. Si
nous n'avons pas de projets, nous risquons de faire une mauvaise utilisation de ces ressources et, peut-être en
venir à faire des projets pour justifier un apport financier, ce qui mène à plus ou moins long terme à des dérives.
Par ailleurs, nous voulons donner un caractère pratique à ce document afin d'en assurer une utilisation aisée et en
faire ainsi un véritable outil de travail.
Cette monographie est placée sous l'égide de la mise en place de l'AGENDA IRIS 21 au sein de la Commune. En
effet, un de nos objectifs en la matière est de créer de la richesse, ou du moins de mettre en place les conditions
qui permettront de travailler en ce sens. Notre « déclaration » Agenda 21 insiste sur les points suivants :
"Il est également prévu de soutenir des projets émanant des citoyens eux-mêmes en
fournissant des informations sur les possibilités de financement, notamment via le
tissu associatif tennoodois qui est très dense. La recherche systématique de nouvelles
sources de financement et de subventions sera le socle d'une plateforme interactive
d'information et de gestion de projets. Les publics, mieux informés quant à la finalité
de ces outils de développement durable seront également amenés à prendre par eux-mêmes
la mesure des contraintes de la gestion publique."
Dans cette optique, notre ambition serait donc que cette monographie serve de base pour les collaborateurs qui
souhaitent se familiariser avec cette thématique mais également qu'elle puisse être enrichie par les spécialistes
financiers de la commune afin de constituer un véritable outil d'information et de gestion, tant pour leurs services
que pour les édiles communaux.
Nous espérons que cette première sera suivie de nombreuses autres et satisfera les ambitions de chacun.
Nathalie Ista.
Nouveau dans la Version 2.0 : les aides aux entreprises (point 5.6.4) – informations complémentaires pour les
subventions relatives à la Culture (point 5.7) – Mécénat.
1
Les subventions européennes ne sont pas abordées ici de manière approfondie.
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
4/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
2
UNE SUBVENTION POUR QUEL PROJET ? LES BASES DE LA RECHERCHE
2.1 La subvention, un moyen, pas une fin
La base, c'est de savoir ce que l'on veut : quel projet veut-on développer ? Quelles types de dépenses souhaite-ton soutenir ?
Il importe en cette matière, comme dans d'autres, de ne pas se lancer à l'aveuglette, de partir de la réalité, du
projet, du besoin et de chercher en conséquence le financement le plus adapté.
Toutefois, l'inattendu peut se présenter comme une opportunité et donner forme à une idée qui n'a pas encore de
contours précis.
La première question à se poser est donc : une subvention, oui, mais pour quoi faire ? On l'abordera plus en
profondeur au point 6.
La seconde pourrait être : où chercher ?
2.2 Des sources d'informations ...
La source d'information principale est le WEB. On trouve de tout et presque tout sur le Web : des sites officiels
des grands ministères aux petits blogs confidentiels d'internautes inconnus.
Les organismes publics utilisent le web comme vitrine permettant de faire connaissance avec certains subsides
structurels : COCOF, Communauté française, État fédéral, etc.
Les sites des grandes entreprises belges ou internationales sont une aide précieuse pour la recherche de
sponsors ou de mécènes. Encore une fois, tout dépend de ce que l'on cherche ...
Toutefois, certains sites sont incontournables en matière de recherche de subventions. Nous en parcourrons
quelques-uns dans la suite de ce document (voir infra point 5).
Pour Bruxelles, l'AVCB a « élaboré une base de données reprenant l'ensemble des subsides dont peuvent bénéficier
les communes et les CPAS ainsi qu'un certain nombre d'instances de niveau local, voire des asbl ».
La plupart des subventions récurrentes qui ont pour public-cible les communes y sont répertoriées, notamment
concernant la prévention, les subsides pour les Investissements, etc. (voir annexe).
Il existe également l'une ou l'autre recension (notamment en matière d'aide à l'enfance et à la jeunesse) et
ouvrage de référence (voir infra point 5).
2.3 ... et de la nécessité de les consulter régulièrement ...
Pour décrocher un subside, encore faut-il être informé à temps des différentes opportunités qui se présentent
souvent sous forme d'appels à projets. L'appel à projet est une invitation à « postuler » pour telle ou telle
subvention libérée par un pouvoir subsidiant lorsque celui-ci a des fonds disponibles.
2.4 ... car, si tu ne vas pas à la subvention, elle ne viendra pas à toi !
Comment être informé de manière générale et, plus spécifiquement, des appels à projet ?
2.4.1 Pour être informé à temps, développer une VEILLE ciblée –
définition
Il y a lieu de mettre en place ce que l'on appelle une « VEILLE » spécifique centrée sur ce domaine.
La VEILLE est, grosso modo, une surveillance systématique, organisée et cohérente de différentes sources
d'informations repérées et définies au préalable en fonction de l'objet de la surveillance, de la thématique
envisagée.
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
5/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
2.4.2 La veille en pratique
Pratiquement et très brièvement, comment faire ?
(a) Définir la thématique et cerner au plus près ce que l'on cherche exactement.
(b)
Repérer et cibler les différentes sources d'information qui pourraient être utiles : ouvrages de référence,
sites web, personnes ressources, etc.
Utiliser pour ce faire la recherche « en toile » ou « de fil en aiguille » ou en « mind map ».
Repérer un site, un livre en rapport avec la thématique : y chercher les sources d'informations, la
bibliographie, aller consulter les ouvrages, sites référencés qui, a priori, semblent pertinents et ainsi
de suite – au plus la référence de départ est précise, proche de la thématique ciblée, au plus la
recherche de ces sources sera fructueuse.
Se tenir informé :
(c)
•
Via des « alertes » automatiques quand c'est possible.
•
Via la consultation régulière et systématique des sources repérées c'est-à-dire en « allant chercher
l'information ». On aura par avance déterminé la régularité de consultation.
•
Être à l'écoute et curieux de nature.
Comment être alerté « automatiquement » ?
3
•
En s'abonnant aux « flux RSS » de certains sites-clés pour être tenu au courant des nouveautés au
moment même où elles sont mises en ligne.
•
En s'abonnant à des newsletters (écrites ou électroniques).
•
En s'abonnant à des « alertes » automatiques sur Google (ou un autre moteur de recherche) à partir
de mot-clés significatifs retenus (il y a lieu de tester le caractère significatif des mots-clés au
préalable, sinon, on risque d'être vite débordé, voire noyé, par des alertes inutiles).
•
En gardant des contacts avec son réseau d'informateurs (personnes ressources). Faire fonctionner le
bouche-à-oreille.
LES VARIABLES-TYPE D'UNE SUBVENTION - DE QUI, QUOI, POUR QUOI, POUR QUI, POUR FAIRE QUOI, COMBIEN ?
3.1 De qui - Les pouvoirs subsidiants : des contraintes différentes
Les pouvoirs subsidiants sont de différentes natures et se situent à différents niveaux de pouvoir (européen,
fédéral, régional, communal).
Il peut s'agir de structures publiques -COCOF, COCOM, Communauté française, Etat fédéral, Région de BruxellesCapitale, Vlaamse gemeenschap commissie, pour ne citer que les principaux qui peuvent nous intéresser- mais
également d'entreprises.
Quelle que soit la nature du subside octroyé, chaque pouvoir subsidiant pose ses contraintes, tant au niveau de
son utilisation, que du mode de justification, de paiement, etc. Tout l'art du gestionnaire communal sera dans
l'organisation du suivi des différents subsides et la coordination de la gestion, ce qui peut s'avérer très complexe
avec la mutiplicité des sources de subventionnement.
3.2 Quoi - La nature des subsides
Les subsides peuvent être de différents types :
•
•
•
financiers : sous forme d'aides, d'appels à projets, de remise de prix, d'ouverture de lignes de crédit ou de
prêts à un taux avantageux ;
en nature : produits promotionnels, prêt de matériel, etc. ;
de compétences : ex : des « seniors » dont les compétences sont mises à disposition pour aider à la
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
6/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
réalisation de certains projets.
3.3 Pour qui - Les bénéficiaires potentiels des subventions
Les publics-cibles des pouvoirs subsidiants ou des entreprises mécènes sont variés. Les principaux sont les
organismes publics (dont les communes & CPAS), les associations (asbl) et les particuliers.
Les bénéficiaires potentiels sont cependant beaucoup plus nombreux : les centres sportifs, les zones de police, les
écoles, les intercommunales, les ILDE, les fabriques d'église, etc.
3.4 Pour quoi faire - L'objet de la subvention & les matières subventionnées
Un subside financier peut être octroyé pour des usages divers qui ne se cumulent pas toujours : en général il s'agit
de subventions destinées à rémunérer du personnel, des investissements, du fonctionnement.
En matière de personnel, des subventions existent sous la forme d'aides aux employeurs et demandeurs d'emploi.
3.5 Combien - Financement à 100% ou co-financement – Variété des montants
Un subside financier peut être octroyé pour 100% des dépenses effectuées ou pour partie avec, en général, une
contre-partie dite « sur fonds propres ».
C'est généralement le cas des subsides européens qui octroient souvent des participations à 60% (ou plus) mais
exigent que le reste soit financé par l'organisme bénéficiaire. Cette cote-part sur fonds propres est soit issue des
rentrées financières spécifiques de l'organisme ou d'une autre source de subventionnement, souvent récurrente
et stable.
Le recours à ce type de subventionnement demande que l'organisme bénéficiaire tienne une comptabilité précise
de ce qui est dépensé en propre et sur base d'une subsidiation et, ce, afin d'éviter les double ou triple
subventionnements pour des postes identiques. Les frais de personnel sont une contre-partie souvent utilisée
dans ces cas.
Par ailleurs et de manière générale, les montants des subventions peuvent être très variables, quelques centaines
d'euros à plusieurs millions.
Il y aura donc lieu d'évaluer l'investissement nécessaire pour le montage du dossier par rapport aux montants
octroyés et au contexte : une aide de 1.000 € peut être un « plus » très important pour une association de
quartier dans le cadre d'un projet citoyen, cela peut être le coup de pouce décisif pour un artiste en début de
carrière. Cela peut également « ne pas en valoir la peine » pour la rénovation d'un ensemble architectural.
4
PANORAMA DES TYPES DE SUBVENTIONS SELON LEUR RÉCURRENCE
On se pose ici la question importante de savoir quelles sont les types de subventions en fonction de la durée pour
laquelle elles sont accordées. En d'autres termes, il s'agit de savoir pour combien de temps une subvention est
accordée et d'en tirer les conséquences, notamment au niveau des politiques mises en place : réserve-t-on le
même usage à une subvention accordée de manière sporadique ou récurrente ?
4.1 Les subventions structurelles & récurrentes
On peut appeler « subventions structurelles » les subventions qui sont allouées de manière récurrente pour un
domaine d'action spécifique. Elles sont généralement pluriannuelles et sont accordées dans le cadre du
fonctionnement « normal » d'une sphère d'activité.
Les dotations (p.e. aux écoles, aux communes) peuvent être considérées comme des subventions structurelles
récurrentes.
Certaines varient d'année en année selon des critères précis mais relativement stables (ex : écoles : selon le
nombre d'élèves régulièrement inscrits et le nombre d'heures suivies).
Dans la gestion de ce genre de subventions, il s'agit de veiller à se tenir informés de l'évolution de ces critères et
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
7/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
éventuellement d'examiner s'il est possible, au niveau où l'on se trouve, de les influencer.
4.2 Les subventions ponctuelles, forfaitaires ou « one shot »
4.2.1 Le mécénat – les fonds caritatifs
Près de 60% des entreprises belges investissent dans le mécénat, non seulement financier (pour 85% d'entre elles)
mais également en nature et de compétences.
Ces chiffres proviennent d'une étude commandée par Promethea qui est une asbl active dans le mécénat
d'entreprises (Enquête Promethea-Ipsos, Étude sur le sponsoring et le mécénat d'entreprises, avril 2010).
Cette enquête a été réalisée auprès de plus de 600 responsables d'entreprises afin d'avoir une vue d'ensemble sur
les pratiques des entreprises en matière de mécénat.
Le sport, la culture et le patrimoine, l'éducation, les interventions humanitaires et les projets sociaux sont les
principaux domaines où ces entreprises exercent leur mécénat.
Il n'est pas rare que les mécènes potentiels définissent des thématiques annuelles dans leur domaine d'action
privilégié – ex : le sport à l'école. En soi, il n'est pas interdit qu'un même bénéficiaire postule plusieurs années de
suite, pour autant que ce soit pour des actions ou projets en rapport avec la thématique annuelle.
Les aides, souvent financières ou en nature, peuvent être octroyées aussi suite à un concours donnant lieu à la
remise d'un Prix.
4.2.2 Le Sponsoring
S'il s'agit de sponsoring, la contre-partie est souvent la mise en valeur d'une entreprise ou d'une marque.
Ces subventions ne sont généralement pas récurrentes, ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas les obtenir
plusieurs fois mais qu'il faudra refaire la demande tout en examinant à chaque fois les conditions d'octroi.
Une commune peut utilement y avoir recours pour obtenir une aide ponctuelle qui viendra soutenir la réalisation
d'un projet ou d'un événement.
Exemples :
•
COCA COLA parraine des événements sportifs et musicaux pour autant qu'ils ne soient pas organisés par
des particuliers. Ce parrainage peut se faire sous forme de produits gratuits.
•
La loterie nationale : sponsorise des événements citoyens, des fêtes de quartier, des petits événements
ponctuels sur le territoire belge
4.3 Les lignes de crédit – les prêts à taux avantageux
Il ne s'agit pas de subvention au sens classique du terme. Une aide financière peut être obtenue via l'ouverture
d'une ligne de crédit ou l'obtention d'un prêt avec un taux d'intérêt avantageux ou sans taux d'intérêt, dans un
cadre et pour une utilisation spécifique.
Exemple :
•
La Communauté française (Promotion des Lettres/auteurs) octroie des prêts sans intérêt à des librairies
ou des associations pour l'achat de matériel informatique (acquisition ou renouvellement), la constitution
d'un fonds littéraire, etc.
Voir le site des formulaires de la Communauté française : http://www.formulaire.cfwb.be/index.php?
id=413
4.4 L'Europe et les fonds européens
Nous n'entrons pas ici dans les détails de cette source de subventionnement. Rappelons simplement que les
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
8/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
fonds européens peuvent être une source importante de rentrée financière.
Nous insistons cependant sur quelques éléments importants à avoir en tête par rapport à ce type de subventions,
du moins, à notre avis :
5
•
il faut disposer d'une organisation interne capable de produire les informations nécessaires à la gestion
administrative et financière de ce type de subvention (cfr supra, point 3.5) ;
•
il est nécessaire de mettre en place une équipe de spécialistes capables de les gérer dans la durée ;
•
il vaut mieux ne pas faire dépendre le fonctionnement et la structure de base de l'organisme ou de
l'entreprise des subventions européennes : en effet, bien qu'elles soient en général accordées pour
plusieurs années et pour des montants importants, elles le sont généralement dans le cadre de la
réalisation de projets innovants, qui, par définition, ne se renouvellent pas mais peuvent donner lieu à un
développement structurel de l'organisation.
Il faudra pouvoir se projeter dans l'avenir et voir si l'innovant peut/doit devenir structurel et de quelle
manière le financer, surtout en matière de gestion de personnel.
•
En conclusion, rappelons la première question à laquelle il faut répondre en la matière : à quoi voulonsnous employer ces subventions ?
PANORAMA SUCCINCT DES SOURCES DE SUBVENTIONS
La plupart des informations relatives aux ressources financières alternatives pour une commune sont disponibles
sur internet.
Toutefois, il est évident qu'en matière de mécénat et de sponsoring, le lobbying et le « carnet d'adresses »
peuvent ouvrir des portes permettant d'être informé des nouveautés et, pourquoi pas, de faire des suggestions.
5.1 Un ouvrage de référence en la matière
Un ouvrage spécifique a été publié sur la question et est donc très utile. Petit clin d'œil, l'auteur est historien et
occupe depuis la publication de son ouvrage un poste important à l'Administration communale de Sombreffe.
NANIOT Thibaut, Guide pratique et méthodologique de la recherche de fonds sur internet. A l'usage des
associations et des pouvoirs locaux, Louvain-La-Neuve, Academia-bruylant,, 2010 (16€).
Voir son blog : http://thibautnaniot.skynetblogs.be/general/
Dans cet ouvrage, vous trouverez non seulement toute une liste de sites web avec quelques explications mais
aussi des conseils avisés pour le montage des dossiers et les démarches d'approche. Pour les pressés, les sites
sont également répertoriés en fin d'ouvrage sous forme de table.
Ceci étant, nous n'insisterons ici que sur quelques sites vraiment importants.
Par ailleurs, des formations existent pour ceux qui veulent se spécialiser dans la recherche de subventions.
5.2 Les aides à l'emploi
•
Au travail
http://www.autravail.be/
Le site « Au travail » est un point de départ indispensable en matière de recherche d'aides à l'emploi. En effet,
parmi les centaines d'aides possibles, il permet à chacun, tant employeur que demandeur d'emploi/travailleur, de
faire une première sélection de mesures qui pourraient s'appliquer à son cas spécifique.
C'est un site de portée fédérale qui recense, pour chaque région, les avantages et primes à la portée des
employeurs, y compris de service public, désireux d'engager des demandeurs d'emploi. Il a été construit avec
chaque service public régional de l'emploi. Ceux-ci sont chargés de la maintenance des mesures qui concernent
leur Région (voir ci-dessous – Actiris).
L'intérêt de ce site est qu'il permet de faire des recherches, soit à partir du profil de l'employeur, soit à partir du
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
9/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
profil du demandeur d'emploi. Le site est lui-même organisé en fonction de ces deux portes d'entrée.
Il est unique en son genre car il calcule les avantages financiers potentiels pour l'employeur et pour le demandeur
d'emploi.
•
ACTIRIS
http://www.actiris.be/tabid/131/language/fr-BE/Default.aspx
Le site d'ACTIRIS dans sa partie consacrée aux Employeurs / Avantages financiers reprend le moteur de recherche
du site « Au travail ». On peut également prendre rendez-vous avec un conseiller Service Gestion Employeurs
d'ACTIRIS : sur le site, voir Employeurs / contacts.
ACTIRIS aide également les entreprises dans leur recrutement de personnel, de manière générale.
5.3 Les entreprises mécènes ou sponsors
5.3.1 En général
•
ADMICAL - Le Carrefour du Mécénat d'entreprise
http://www.admical.org/
A ne pas rater !
Le Répertoire du Mécénat d'entreprise 2011/2012.
Un outil essentiel pour la recherche de fonds et les praticiens du Mécénat :
•
•
•
« Coordonnées et politiques de mécénat des entreprises mécènes, fondations, clubs d'entreprises
Recherche des entreprises par région et domaine d'action
analyse des tendances du mécénat en France et à l'international »
Une version allégée gratuite est disponible sur le site. La version complète est disponible sur commande.
•
Delhaize
http://www.delhaize.be/delhaize/engagements/solidarity/sponsoring_mecenat/_fr/community_week.asp
•
Coca cola
http://www.cocacolabelgium.be/faqdetail/?iID=42
•
Dexia
https://www.dexia.be/info/fr/iws/home.html#page=%2Finfo%2FFR%2FAProposDeDexia%2FSponsoringEvenements
%2FSponsoring%2Findex.aspx
•
ING Patrimoine
Site fondation Roi Baudouin http://www.kbs-frb.be/call.aspx?id=215926&LangType=2060
•
mais encore, CARREFOUR, ROSSEL, AXA, etc.
5.3.2 A Saint-Josse
A Saint-Josse, il serait intéressant de créer des relations privilégiées avec les entreprises les plus importantes qui
sont situées sur le territoire communal. Ce travail ne pourrait qu'améliorer notre image de marque auprès de ces
employeurs potentiels mais également investisseurs.
Bien entendu, la commune entretient déjà des relations privilégiées avec certaines. Toutefois, il y aurait lieu de
développer une forme de lobbying en ce qui concerne les aides possibles et collaborations diverses que nous
pourrions construire avec elles. Pour cela, connaître la bonne personne au bon endroit au sein de l'entreprise est
un facteur déterminant.
Vous trouverez en annexe la liste des principaux employeurs tennoodois avec un contact au niveau de la direction.
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
10/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
5.4 Les fondations
•
Réseau belge de fondations
http://www.netwerkstichtingen.be/fr/home.php
« Le Réseau Belge de Fondations asbl rassemble plus de 70 fondations actives en Belgique dans les domaines les
plus variés. Il regroupe des fondations d’utilité publique, des fondations privées et des fondations étrangères.
Le Réseau veut avant tout créer dans la société les conditions et l’environnement propices au développement de
la philanthropie et à la croissance du secteur. »
•
United Fund for Belgium (UFB)
http://www.ufb.be/mission_fr.html
« United Fund for Belgium (UFB) est une association sans but lucratif (asbl) belge. Sa mission est de venir en aide
aux personnes les plus défavorisées en Belgique tout en engageant la communauté d'affaires nationale et
internationale.
Elle reflète la volonté, d'entreprises et d'individus, de contribuer au développement social et au bien-être
d'institutions charitables (petites et/ou moyennes) en Belgique en sponsorisant des projets utiles. »
•
Fondation Roi Baudouin
http://www.kbs-frb.be/allcalls.aspx?LangType=2060
Un incontournable à consulter très régulièrement (voir la page des appels à projets – lien ci-dessus). En outre, elle
gère les appels à projets de diverses fondations et entreprises mécènes. La plupart des dossiers sont à introduire
« en ligne » et demandent une inscription préalable sur le site. On peut toujours obtenir le dossier de candidature
« papier » et l'envoyer par la poste.
Domaines d'action de la Fondation Roi Baudouin :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Pauvreté & Justice sociale
Démocratie dans les Balkans
Démocratie en Belgique
Patrimoine
Philanthropie
Santé
Leadership
Engagement local
Migration
Développement
Projets spécifiques
Les citoyens désireux de trouver l'un ou l'autre coup de pouce à leur projet de quartier ou citoyen pourront sans
doute trouver des pistes sur ce site, en fonction de leurs centres d'intérêt.
5.5 Quelques sites importants au niveau fédéral – régional
•
SPP Intégration sociale, lutte contre la pauvreté, économie sociale et Politique des Grandes Villes
http://www.mi-is.be/be-fr/start
•
Loterie Nationale
http://www.loterie-nationale.be/FR/Subsidies/DemandeDeSubsides/default.aspx
• Site Portail de la Région de Bruxelles-Capitale
http://www.bruxelles.irisnet.be/travailler-et-entreprendre/primes-et-aides-financieres
Différents sites intéressants sont répertoriés et accessibles via ce Portail pour tout ce qui concerne les aides
octroyées aux entreprises, indépendants, travailleurs en RBC (aides aux investissements, aides à la formation, en
matière de consultance, soutien de l'emploi, crédits d'impôts, aides à l'exportation, etc.).
Également accessibles les aides en matière de logement, aux familles, aux personnes, etc.
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
11/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
COCOF – Commission communautaire française
http://www.cocof.irisnet.be/site/fr
•
Moteur de recherche – subventions européennes
http://www.welcomeurope.com/subvention.php?onglet=1
5.6 Quelques subventions spécifiques
5.6.1 Les Subventions relatives à l'Enfance & la Jeunesse
La Fondation LIPPENS a publié en 2000 un Inventaire des organismes publics, fondations, associations et
entreprises privées qui apportent des aides financières aux associations et organismes bruxellois s'occupant
d'enfants et de jeunes.
Ce guide, bien que quelque peu daté et non exhaustif, est une bonne base de recherche en matière de recherche
de subventions dans le domaine de l'enfance et des jeunes. Par ailleurs, il est spécifiquement centré sur Bruxelles.
•
ONE
http://www.one.be/index.php?id=955
Sur ce site, tous les financements dont les milieux d'accueil 0-3 ans peuvent être bénéficiaires. Subsides émanant
de l'ONE ou d'autres pouvoirs subsidiants.
5.6.2 Les subventions utiles pour l'Instruction
http://www.formulaires.cfwb.be/
Communauté française Wallonie-Bruxelles - site des formulaires.
A employer surtout pour les demandes de prêts de matériel pour les écoles & autres.
5.6.3 Les subventions relatives à l'environnement
•
IBGE
http://www.bruxellesenvironnement.be/Templates/Home.aspx
Dans la rubrique Professionnels/Primes, subsides et fiscalité, se trouvent de nombreuses informations sur des
possibilités d'aides financières ou autres (subsides bâtiments exemplaires, primes énergie, ...). Il y a lieu
également de consulter régulièrement le site pour les appels à projets qui sont généralement indiqués dans les
News.
S'y trouvent également des informations intéressantes pour les professionnels (entreprises, indépendants, ...) qui
voudraient investir par exemple dans des économiseurs d'énergie (possibilité de déduire les investissements,
réductions d'impôts, ...).
Une brochure est disponible : « aides régionales aux entreprises bruxelloises ».
5.6.4 Les aides aux entreprises
•
Site Portail EcoSubsiBru – Portail des aides en RBC
http://www.ecosubsibru.be/
Ce portail recense les aides et institutions qui peuvent soutenir les projets d'entreprises à Bruxelles.
141 aides sont recensées ainsi que 40 institutions qui peuvent accompagner des entreprises.
Le saviez-vous ?
Facilitateur Énergie pour le Secteur Tertiaire (public & privé)
« La Région de Bruxelles-Capitale met gratuitement à votre disposition l'expertise d'un bureau d'ingénieurs indépendants pour
répondre à toutes vos questions relatives à l'énergie. Le Facilitateur vous assiste dans vos actions de maîtrise des
consommations d'énergie et d'utilisation rationnelle de l'énergie (URE), quel que soit le stade d'avancement de votre projet »
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
12/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
Site Portail BRUTRADE
http://www.brutrade.be/transmission/control/home
Pour tout savoir sur la transmission d'entreprise en RBC : acheter ou vendre votre entreprise, petite ou grande :
une librairie, un restaurant, une boulangerie, une société immobilière, faites votre choix.
Vous pouvez aussi vous faire conseiller.
•
ABE – l'Agence Bruxelloise pour l'Entreprise
http://www.abe-bao.be/
Conseil et guidance pour les starters en RBC, les entreprises et les investisseurs en RBC.
Une rubrique est spécifiquement consacrée aux « subsides et financements » : ici aussi, aide, conseil et guidance
pour obtenir des aides (financières publiques, fiscales, etc.) quel que soit le niveau de développement de
l'entreprise.
•
SRIB – Société Régionale d'Investissement à Bruxelles
http://www.srib.be/
C'est un partenaire financier (co-financement, micro-financement, capital-risque, etc.) qui « peut intervenir pour
soutenir la création, la réorganisation, l'expansion ou la transmission d'entreprises privées ».
Le site présente différents outils financiers pour les entreprises qui démarrent, les PME qui investissent, les
entreprises qui exportent ou s'implantent à l'étranger. Un outil spécifique est également consacré à la SRIB
comme partenaire de l'économie sociale et locale.
•
Bruxelles Invest & Export
http://www.bruxelles-export.be/index.cfm?dsn=mypublisher_bxlExport&c=45&lang=fr&CFID=3416087&CFTOKEN=71230556
BECI regroupe la Direction du commerce extérieur de la RBC & le BECI (Brussels Entreprises and Commerce
Industry).
Des informations de différents types sont proposées ainsi que des incitants financiers destinés aux PME pour des
actions de type : participation à des programmes de formation, prospection de marchés hors Union européenne,
participation à des foires internationales, etc.
• St'art – Fonds d'Investissement dans les Entreprises créatives
Voir ci-dessous, subventions relatives à la Culture.
•
Les Business Angels
5.7 Les subventions relatives à la Culture
•
Site portail de la culture
http://www.culture.be
•
Wallonie-Bruxelles international
http://www.wbi.be
Voyez la rubrique « nos aides aux opérateurs »/aides pour les entreprises culturelles (danse, théâtre, musique,
arts plastiques, audiovisuel, etc.)
Très intéressant. Une série de soutiens sont disponibles pour, par exemple, des chanteurs ou groupes de la
Communauté française Wallonie-Bruxelles qui voudraient se produire dans des festivals et tournées à l'étranger
(par exemple pour couvrir leurs frais de déplacement).
• Le site des formulaires de la Communauté française
http://www.formulaires.cfwb.be/
Rubrique arts, culture et langue française. Possibilité de demandes d'aides pour des domaines divers comme
l'édition, invitation d'écrivains étrangers, etc.
•
St'ART – Fonds d'Investissement pour les Entreprises créatives
http://www.start-invest.be/bienvenue?lang=fr
St'ART est un instrument financier actif à Bruxelles et en Wallonie doté de 16 millions d'Euro.
Son objectif : soutenir le développement de l'économie créative.
« St’art s’adresse aux petites et moyennes entreprises, y compris les asbl. Le fonds contribue à la création
d’entreprises ou au développement de structures existantes pour, par exemple, mener un nouveau projet, créer un
produit ou conquérir de nouveaux marchés. Le fonds intervient sous forme de prêts et de prises de participation. »
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
13/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
6
PRINCIPES DE BASE POUR UNE GESTION APPLIQUÉE À LA COMMUNE – QUELQUES RECOMMANDATIONS
6.1 En amont : connaître le fonctionnement de son organisation - « guidelines »
Pour pouvoir évaluer la nécessité de recourir à des sources externes de financement que sont les subsides
financiers et quand, un préalable semble indispensable en matière de gestion : bien connaître le fonctionnement
de son organisation, la commune en l'occurrence, et disposer d'un état des lieux en la matière.
• Quelles sont les missions principales de l'administration ?
• Quels sont les services et départements fondamentaux qui sont à la source de l'exécution de ces missions
principales ?
• Quelle part du budget communal est consacrée à l'exécution de ces missions de base ?
• Comment sont évalués les besoins ?
Sur cette base, une analyse financière est faite :
• Quels sont les postes considérés comme principaux (voir missions principales) et que la commune estime
devoir être assumés de manière prioritaire ?
• Quels sont les critères de répartition des dépenses ?
• Comment sont évaluées les nouvelles demandes de dépenses ?
• Quelle part du budget alloue-t-on aux projets innovants ?
Tout cela afin de faire la part entre le fonctionnement communal « normal », de préférence financé sur « fonds
propres » ou par des subventions récurrentes, et le fonctionnement « extra » qui peut être impulsé par une
volonté politique d'innovation, d'amélioration de l'image ou par la nécessité de s'adapter à des évolutions
sociétales, territoriales ou autres.
Il est donc important que la commune, au-delà du fonctionnement normal mais en tenant compte de celui-ci, se
définisse une « politique » spécifique en matière de « gestion des aides et ressources externes » (financières ou
non), sur base, par exemple, de sa déclaration de politique générale.
L'état des lieux,l'analyse financière et les lignes politiques fonctionnant comme des « guidelines », les choix, entre
autres financiers, seront plus simples à faire et on pourra déterminer quels sont les axes pour lesquels il nous
faudra trouver des ressources financières ou autres supplémentaires.
6.2 Quelle subvention pour quel projet ? - Définition des modes d'utilisation
Une fois ces axes définis, encore faudra-t-il s'interroger sur les modes d'utilisation des subventions c'est-à-dire
répondre à la question générale : q uand avoir recours à quel type de subvention c'est-à-dire définir les
critères de sélection de tel ou tel type de subvention en fonction du projet, de son public cible, de son
caractère pérenne souhaité ou non, etc.
Il y a donc lieu de définir à quoi on va utiliser une subvention en fonction notamment de la pérennité de l'action et
de faire certains choix en conséquence.
exemples :
•
Une subvention ponctuelle peut venir donner un coup de pouce à un moment donné à un projet ou
soutenir son lancement mais suivant ce qui est engagé, il y aura lieu soit de trouver des financements
alternatifs, soit, si l'intérêt est grand ou que le projet s'avère particulièrement utile, voir si on ne peut pas
l'inclure dans le fonctionnement « normal », structurel de la commune et à quelle échéance (voir l'exemple
des gardiens de parcs : subventionnés par la PGV puis sur fonds propres).
•
En matière de personnel, mieux vaut utiliser des subventions structurelles sauf s'il s'agit d'engager du
personnel vacataire pour des prestations que l'on sait, par avance, ne pas devoir se prolonger dans le
temps.
Le cadre de ce questionnement peut être synthétisé de la manière suivante :
✗
établissement de l'efficience de la source de subventionnement par rapport au projet (temps de réaction
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
14/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
pour introduire un dossier de candidature versus délai d'introduction / montant de la subvention / type de
projet / besoin de la commune ou du bénéficiaire) ;
✗
mode d'introduction des dossiers et d'instruction de la demande de subvention ;
✗
interroger systématiquement un projet du point de sa pérennité prévisible ou non, souhaitée ou non ;
✗
assurer la transparence de gestion vis-à-vis des acteurs du projet (ex : si le projet dure un an, en être
conscient dès le départ et agir en conséquence) ;
✗
anticiper les fins de financement et, par voie de conséquence, chercher à temps des financements
alternatifs et/ou prendre les décisions à temps à tous les stades d'avancement des projets ( gestion en flux
tendus) ;
✗
rationaliser et uniformiser les modes de justification et de suivi (entre autres financiers) des projets
(création d'outils simples de suivi) au sein de l'administration communale et de manière transversale (càd
avec le département finances, la caisse, etc.) - former les collaborateurs à l'utilisation des nouveaux outils
qui seraient créés.
6.3 La gestion d'une subvention au niveau communal : recommandations
Il ne suffit pas de décrocher une subvention, encore faut-il pouvoir la gérer et, au final, la justifier.
Voici quelques recommandations en ce sens :
• Harmoniser la gestion des subventions avec la structure et l'organisation communale.
• A un niveau transversal, avoir un responsable général de tous les projets subventionnés dans la commune.
• Avoir un coordinateur/chef de projet pour chaque projet.
• Pour chaque projet, établir une « fiche projet » qui reprendra le nom du/des responsables du projet, les
objectifs généraux, opérationnels, les critères d'évaluation (à concerter en début de projet et non quand
celui-ci est terminé, ...) (voir deux exemples en annexe).
• D'où l'importance d'avoir des spécialistes en gestion de projets, tant au niveau administratif que financier
mais également méthodologique.
• Donner des instructions claires aux porteurs de projets (sur le terrain).
• Concerter avec eux sur les modalités d'information mutuelle, tant au niveau administratif (budgétisation
des dépenses, remise de justificatifs, etc.) que du point de vue du contenu (qui fait le rapportage de
contenu, selon quelles modalités, dans quels délais, etc.).
• Être informé du suivi du projet et définir à l'avance comment on va être informé et selon quelle
fréquence.
•
7
Tenir compte dans la gestion de projet des délais et des modalités de fonctionnement propres à la
commune (approbation du Collège BE, du Conseil communal), budgétisation en coordination avec le DPT
des finances, modalités de paiement par la Caisse communale (paiement effectif des dépenses et
réception effective de la subvention), etc.
SE DOTER D'OUTILS DE TRAVAIL PERFORMANTS - DÉFINIR ET IMPLÉMENTER DES PROCÉDURES DE TRAVAIL
Enfin, se doter d'outils de travail performants et mettre à plat les procédures que l'on va utiliser en matière de
recherche et de gestion des subventions, seront des gages d'une certaine forme de professionnalisme en la
matière.
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
15/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
7.1 Deux outils : un répertoire et son corollaire informatique (base de données
interne)
7.1.1 Un répertoire interne des sources de financement2
Il s'agit de créer un répertoire des sources de financement disponibles, non seulement pour la commune mais
également pour les partenaires de la commune (asbl et autres) et des particuliers qui souhaiteraient prendre une
initiative dans un domaine sans en avoir les moyens. Il aurait un spectre large c'est-à-dire comprendrait des
informations sur les subventions au niveau européen, fédéral, régional, communal, susceptibles d'être
intéressantes pour notre propos.
La constitution de ce répertoire pourrait se faire « au fur et à mesure ». Toutefois, il conviendrait, à un moment
ou un autre, de « prospecter » systématiquement les départements communaux (pour voir ce qui est déjà utilisé)
ainsi que certaines entreprises, dont des entreprises tennoodoises, en vue de voir lesquelles seraient susceptibles
de fournir un financement ou une aide financière ponctuelle pour certains projets (à faire en collaboration avec
ATRIUM par exemple).
7.1.2 Base de données
En prolongement de la création du répertoire, il serait profitable de concevoir, programmer et mettre en
production une base de données interne répertoriant les possibilités de financements complémentaires pour la
commune, de l'alimenter et la mettre à jour de manière permanente.
Cette base de données abriterait donc le répertoire mentionné et aurait dans ses caractéristiques les
départements et services qui sont, a priori, susceptibles d'utiliser la subvention ou qui l'utilisent effectivement.
Une distinction serait faite entre les différentes familles de financement comme les fonds structurels, les
subventions publiques (ex : contrats de quartier, PGV, etc.), les fonds privés (ex : Triodos), les fonds provenant de
fondations (ex : reine Fabiola, roi Baudouin, etc.), créant ainsi une classification interne dans le but d'établir une
cartographie des opportunités de fonds à Saint-Josse-ten-Noode.
7.2 Objectifs de ces outils de travail
L'objectif de ces outils est de permettre l'examen systématique des possibilités de financements alternatifs aux
fonds propres communaux (= avoir à disposition pour tous les départements et services de la commune une
information à jour qui permet de vérifier que ce que l'on met sur pied -un projet ou une partie de projet, une
action d'un projet- ne peut pas être financé par une source de subvention externe à la commune) ou de
financements qui permettent de réduire la mise de fonds communale.
2 Ce répertoire est en cours de constitution par NI – une ébauche de l'analyse fonctionnelle de la base de données est également disponible.
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
16/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
ANNEXES
8
SUBSIDES COMMUNAUX RÉPERTORIÉS PAR L'AVCB
Sont repris ici tous les subsides destinés spécifiquement aux Communes et répertoriés par l'Association de la Ville
et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale. A chacun de ces subsides correspond une fiche que vous
consulterez sur le site de l'AVCB (http://www.avcb-vsgb.be/fr/subsides.html)
Pour faciliter votre recherche, ils sont classés par thématiques (les mêmes que celles du site).
Attention toutefois, une même fiche subside peut se retrouver dans plusieurs thématiques. Si vous préférez
effectuer une recherche selon une autre clef (par pouvoir subsidiant ou pour d'autres bénéficiaires comme les
ASBL, les centres sportifs, les AIS, etc.), voyez le site de l'AVCB.
Ne sont pas repris les subsides destinés à l'enseignement et aux zones de police.
Chaque fiche-subside répertoriée sur le site reprend :
•
•
•
•
•
•
Objet : brève description du subside, du pouvoir subsidiant et de la matière
Conditions d'octroi : conditions pour obtenir le subside
Montant et liquidation : hauteur des montants et modalités de paiement
Procédure : étapes à suivre en vue de l'obtention du subside
Renseignements pratiques : personne de contact, site web, …
Sources légales et règlementaires : aperçu et lien vers les textes légaux en la matière:
• vers la législation consolidée dans la base de données Justel du Service Public Fédéral Justice
(www.ejustice.just.fgov.be) et
• vers le texte et sa notice dans la banque de connaissances juridiques belge des pouvoirs locaux
Inforum (www.inforum.be), accessible aux abonnés),
• à défaut, les textes légaux sont disponibles au format pdf.
Bâtiments
• Bassins de natation : installation de systèmes de traitement de l’eau permettant de réduire les concentrations en
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
chlore combiné
Bâtiments
Beliris
Communes : collaborations
Crèches : projets d’infrastructures communales
Énergie : primes pour le logement collectif
Énergie : primes pour le secteur tertiaire et industriel
Immeubles : rénovation et/ou démolition-reconstruction pour affectation principale au logement social
Immeubles abandonnés : acquisition
Infrastructures (grandes) sportives communales
Infrastructures (petites) sportives communales
Logements sociaux : sécurisation
Personnes âgées - centres d'accueil de nuit: subsides d'investissement
Personnes âgées - centres d'accueil de nuit: subsides d'utilisation
Personnes âgées - courts séjours: subsides d'investissement
Personnes âgées - courts séjours: subsides d'utilisation
Personnes âgées - maisons de repos: subsides d'investissement
Personnes âgées - maisons de repos: subsides d'utilisation
Politique de l'enfance et de la famille : subsides d'investissement
Politique des Grandes Villes
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
17/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Cimetières
•
Communes : collaborations
Éducation, santé, aide aux personnes
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Accueil de la petite enfance: accueillant(e)s d'enfants autonomes
Accueil de la petite enfance: accueillant(e)s d'enfants conventionné(e)s
Accueil de la petite enfance: co-accueillant(e)s d'enfants autonomes
Accueil de la petite enfance: co-accueillant(e)s d'enfants conventionné(e)s
Accueil de la petite enfance: crèches - subsides de fonctionnement
Accueil de la petite enfance: crèches - subsides d'investissement
Accueil de la petite enfance: crèches parentales - subsides de fonctionnement
Accueil de la petite enfance: crèches parentales - subsides d'investissement
Accueil de la petite enfance: farandolines
Accueil de la petite enfance: haltes-accueils
Accueil de la petite enfance: maisons communales d'accueil de l'enfance - subs. d'invest.
Accueil de la petite enfance: maisons communales d'accueil de l'enfance - subs. de fonct.
Accueil de la petite enfance: maisons d'enfants
Accueil de la petite enfance: prégardiennats - subsides d'investissement
Accueil de la petite enfance: prégardiennats - subsides de fonctionnement
Accueil de la petite enfance: services d'accueil spécialisé - subsides d'investissement
Accueil de la petite enfance: services d'accueil spécialisés - subsides de fonctionnement
Accueil de la petite enfance: services d'accueillant(e)s d'enfants conv. - subs. de fonct.
Accueil de la petite enfance: subsides ACS
Accueil de la petite enfance: subsides complémentaires
Accueil de la petite enfance: Synergie Employeur - Milieux d'Accueil (SEMA)
Accueil des enfants durant leur temps libre (ATL)
Accueil extrascolaire
Adultes en difficulté - accueil et accompagnement: subsides de fonctionnement
adultes en difficulté - accueil et accompagnement: subsides de projet
Adultes en difficulté - aide sociale urgente: subsides de fonctionnement
Adultes en difficulté - aide sociale urgente: subsides de projet
Adultes en difficulté - centres et services: subsides de fonctionnement
Adultes en difficulté - centres et services: subsides de projet
Adultes en difficulté - guidance à domicile: subsides de fonctionnement
Adultes en difficulté - guidance à domicile: subsides de projet
Adultes en difficulté - hébergement de nuit: subsides de fonctionnement
Adultes en difficulté - hébergement de nuit: subsides de projet
Adultes en difficulté - travailleurs de rue: subsides de fonctionnement
Adultes en difficulté - travailleurs de rue: subsides de projet
Associations d'usagers et d'intervenants de proximité
Beliris
Bénévolat - organisations à bénévolat à part entière
Bénévolat - organisations à bénévolat auxiliaire
Bibliothèques
Centres d'aide aux personnes - accueil social: subsides de fonctionnement
Centres d'aide aux personnes - accueil social: subsides de projet
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
18/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Centres d'aide aux personnes - aide sociale: subsides de fonctionnement
Centres d'aide aux personnes - aide sociale: subsides de projet
Centres d'aide aux personnes - centres de planning: subsides de fonctionnement
Centres d'aide aux personnes - centres de planning: subsides de projet
Centres d'aide aux personnes: subsides de fonctionnement
Centres d'aide aux personnes: subsides de projet
Centres de court séjour: subsides de fonctionnement
Centres de santé mentale: subsides 'VIA'
Centres de santé mentale: subsides d'investissement
Centres de santé mentale: subsides de fonctionnement
Centres de services locaux
Centres de services locaux: appareils de télé-vigilance pour personnes
Centres de services locaux: subsides d'investissement
Centres de services locaux: subsides de fonctionnement
Centres de vacances
Communes : collaborations
Crèches
Crèches : projets d’infrastructures communales
Dispositif d'accrochage scolaire
Écoles de devoirs (CF)
Écoles de devoirs (COCOF)
Économie sociale: 1er appel à projets 2011
Égalité des chances / Lutte contre la violence entre partenaires
Fonds d'impulsion à la politique des immigrés: appel à projets 2011
Garderies: accueil extrascolaire dans des locaux distincts dans le cadre du pacte de solidarité entre les générations
Garderies: accueil extrascolaire dans des locaux distincts dans les garderies
Garderies: accueil extrascolaire dans des locaux distincts dans les garderies - supplément TCT
Garderies: accueil extrascolaire indépendant - aides financières
Garderies: accueil extrascolaire indépendant - supplément TCT
Garderies: accueil flexible et occasionnel
Garderies: accueil inclusif des enfants ayant des besoins spécifiques en soins
Garderies: crèches - subsides d'investissement
Garderies: crèches - subsides de fonctionnement
Garderies: crèches - subsides TCT
Garderies: crèches indépendantes - aides financières
Garderies: crèches indépendantes - supplément TCT
Garderies: initiatives d'accueil extrascolaire - subsides de fonctionnement
Garderies: initiatives d'accueil extrascolaire - subsides TCT
Garderies: mini-crèches - aides financières
Garderies: parents d'accueil (affiliés)
Garderies: parents d'accueil (indépendants)
Garderies: points de coordination
Garderies: pool d'accueil flexible des travailleurs de groupes cibles
Garderies: pré-gardiennats - subsides d'investissement
Garderies: pré-gardiennats - subsides de fonctionnement
Garderies: pré-gardiennats - subsides TCT
Garderies: réduction de la pression du travail
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
19/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Garderies: services locaux d'accueil d'enfants de voisinage
Garderies: services locaux d'accueil d'enfants de voisinage (accueil extrascolaire)
Garderies: services locaux d'accueil d'enfants de voisinage (accueil préscolaire)
Garderies: services locaux d'accueil d'enfants de voisinage (accueil préscolaire) - subs. d'invest.
Garderies: services pour parents d'accueil - subsides de fonctionnement
Garderies: services pour parents d'accueil - subsides TCT
Garderies: structures mandatées
Garderies: travailleurs de groupes cible
Habitations protégées: subsides pour la rénovation
Journées d’étude sur l’accueil de la petite enfance
Personnes âgées - centres d'accueil de nuit: subsides d'investissement
Personnes âgées - centres d'accueil de nuit: subsides d'utilisation
Personnes âgées - centres de soins de jour: subsides de fonctionnement
Personnes âgées - courts séjours: subsides d'investissement
Personnes âgées - courts séjours: subsides d'utilisation
Personnes âgées - maisons de repos: subsides d'investissement
Personnes âgées - maisons de repos: subsides d'utilisation
Personnes handicapées - centres d'hébergement: subsides de fonctionnement
Personnes handicapées - centres d'hébergement: subsides de projet
Personnes handicapées - centres de jour: subsides de fonctionnement
Personnes handicapées - centres de jour: subsides de projet
Personnes handicapées - centres et services: subsides de fonctionnement
Personnes handicapées - centres et services: subsides de projet
Personnes handicapées - services d'aide aux 'actes de la vie journalière': subsides de projet
Personnes handicapées - services d'habitat accompagné: subsides de fonctionnement
Personnes handicapées - services d'habitat accompagné: subsides de projet
Politique de l'enfance et de la famille : subsides d'investissement
Politique des Grandes Villes
Résidences-services: subsides d'investissement
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Services d'aide à domicile: subsides de fonctionnement
Services d'aide à domicile: subsides de projet
Services de médiation de dettes
Services de santé mentale: subsides de fonctionnement
Services de santé mentale: subsides de projet
Emploi
•
•
•
•
•
•
•
Agents contractuels subventionnés (ACS) - Pouvoirs publics locaux
Fonds d'impulsion à la politique des immigrés: appel à projets 2011
Insertion professionnelle des jeunes issus de l’Alternance au sein des Administrations communales
Politique des Grandes Villes
Revalorisation barémique
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Sanctions administratives communales
Environnement et développement durable
• Beliris
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
20/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
•
•
•
•
•
•
Changements climatiques: événements de formation et d'information
Communes : collaborations
Énergie : primes pour le logement collectif
Énergie : primes pour le secteur tertiaire et industriel
Plan communal de mobilité et Convention-cadre de mobilité
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Espaces verts
•
•
•
•
•
Beliris
Communes : collaborations
Façades de bâtiments classés: mise en lumière
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Hygiène et propreté publique
• Bassins de natation : installation de systèmes de traitement de l’eau permettant de réduire les concentrations en
chlore combiné
•
•
•
•
•
Chats errants : stérilisation
Communes : collaborations
Contrat de propreté
Parcs à containers - Déchetteries
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Investissements d'intérêt public
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Beliris
Cimetières: création, aménagement et agrandissement
Communes : collaborations
Dotation triennale d'investissement (2010 - 2012)
Dotation triennale de développement (2010-2012)
Éclairage public
Égouttage : installations
Égouttage: création, renouvellement et réfection
Études (investissements d'intérêt public)
Itinéraires cyclables et piétons
Mobilier urbain
Œuvres d'art
Plantations
Politique des Grandes Villes
Programme triennal d'investissement (2010 - 2012)
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Terrains : acquisition
Terrains: aménagement et réaménagement
Voiries : (ré)aménagement, amélioration et renouvellement
Voiries : création
Logement
• Beliris
• Communes : collaborations
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
21/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
•
•
•
•
•
Énergie : primes pour le logement collectif
Immeubles : rénovation et/ou démolition-reconstruction pour affectation principale au logement social
Immeubles abandonnés : acquisition
Logements sociaux : sécurisation
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Loisirs (sports, culture)
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Accueil des enfants durant leur temps libre (ATL)
Accueil extrascolaire
Activités sportives de quartier
Bassins de natation : installation de systèmes de traitement de l’eau permettant de réduire les concentrations en
chlore combiné
Beliris
Bibliothèques
Bibliothèques publiques
Bibliothèques publiques
Camps de sport
Centres de vacances
Commune culturelle de la Flandre
Commune sportive de la Flandre
Communes : collaborations
Événements culturels
Événements d'animation pour jeunes
Événements sportifs
Fonds d'impulsion à la politique des immigrés: appel à projets 2011
Infrastructures (grandes) sportives communales
Infrastructures (petites) sportives communales
Ludothèques
Matériel sportif : achat
Métropole Culture en Communauté Wallonie-Bruxelles
Politique culturelle locale
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Sport pour tous
Sport pour tous
Mobilité
•
•
•
•
•
•
•
Beliris
Communes : collaborations
Contrat de mobilité
Plan communal de mobilité et Convention-cadre de mobilité
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Sens uniques limités : aménagement
Patrimoine immobilier
• Beliris
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
22/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
•
•
•
•
•
•
Biens classés : travaux de conservation
Communes : collaborations
Façades de bâtiments classés: mise en lumière
Infrastructures (grandes) sportives communales
Infrastructures (petites) sportives communales
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Prévention et sécurité
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Accompagnement des mesures judiciaires alternatives (Plan global)
Beliris
Brigades cyclistes
Caméras de surveillance
Communes : collaborations
Contrats de sécurité et de société
Dispositif d'accrochage scolaire
Éclairage public
Eurotops
Logements sociaux : sécurisation
Médiateur SAC
Médiation de quartier
Mesures judiciaires alternatives: encadrement aux citoyens impliqués dans une procédure judiciaire (projets
nationaux)
Plan bruxellois de prévention et de proximité
Plans stratégiques de sécurité et de prévention 2007 - 2010
Politique des Grandes Villes
Prix belge Sécurité et Prévention de la Criminalité
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Sanctions administratives communales
Services des gardiens de la paix
Urbanisme – aménagement du territoire
•
•
•
•
•
•
•
Beliris
Commissions de concertation
Communes : collaborations
Plan communal de développement (PCD) : élaboration ou modification
Plans particuliers d'affectation du sol (PPAS) : élaboration ou modification
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
Voieries
•
•
•
•
•
Beliris
Communes : collaborations
Façades de bâtiments classés: mise en lumière
Politique des Grandes Villes
Revitalisation urbaine (contrats de quartier)
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
23/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
9
PRINCIPAUX EMPLOYEURS TENNOODOIS
ENTREPRISE
TITRE
NOM PRÉNOM
FONCTION
ADRESSE
CODE
P
VILLE
TÉLÉPHONE
E-MAIL
AG Real Estate
Asset
Management SA
Monsieur DEVOS Alain
Directeur
général
Boulevard Saint-Lazare,
4-10
1210
Bruxelles 02 609 68 20
Air Circuit
International
Monsieur SOLé Jacques
Directeur
général
Chaussée de Haecht, 35
1210
Bruxelles 02 227 57 77
ou 02 218 54
17
pullman.direction
@gigatour.be
ATI – Associates
for Technics &
Industries
Monsieur OLIVIER A
General
Manager &
Key Account
Manager
Rue de la Limite, 6
1210
Bruxelles 02 223 46 86
[email protected]
[email protected]
Belux Cleaning
Services SPRL
Monsieur MEMMI Olivier
Directeur
général
Rue Traversière, 65
1210
Bruxelles 02 218 24 16
beluxcleaningservi
[email protected]
Dexia Lease
Belgium
Madame
VERSPECHT
Sabine
Secrétaire de Place Charles Rogier, 11
direction (pas
de directeur
pr le
moment)
1210
Bruxelles 02 222 38 36
[email protected]
dexia.com
DOD
GODOY
Directrice
générale
Chaussée de Louvain, 61
1210
Bruxelles 02 218 11 61
[email protected]
DOD
KISSOUS Marc
Propriétaire
Chaussée de Louvain, 61
1210
Bruxelles 02 218 11 61
[email protected]
Directeurs
Chaussée de Haecht, 35
1210
Bruxelles
[email protected]
.be
Apparemment pas
bonne adresse
mail or tél ok
General
Director
Boulevard du Roi Albert
II, 1
1210
Bruxelles 02 326 12 11
Marketing
Director
Boulevard du Roi Albert
II, 1
1210
Bruxelles 02 326 12 11
EOLE Uniclam
Monsieur SOLé
Christophe &
Olivier
EUROCLEAR Bank
Mister
HOWELL Tim
EUROCLEAR Bank
Monsieur PETERS Denis
Fondation P&V
Madame
VERHELST
Sabine
Coordinatrice Rue Royale, 151
1210
Bruxelles 02 250 91 24
[email protected]
v.be
Hôtel BLOOM
Madame
CABANIER
Cristel
Managing
Director
Rue Royale, 250
1210
Bruxelles 02 220 66 11
[email protected]
com
JazzStation
Madame
CORNEZ
Bérengère
Directrice
Chaussée de Louvain,
193A-195
1210
Bruxelles
berengere.cornez
@jazzstation.be
Le Botanique
Madame
BERTOLINI
Pascale
(Presse)
Rue Royale, 236
1210
Bruxelles 02 226 12 42
[email protected]
botanique.be
Le Botanique
Madame
VALENTINI
Annie
Directrice
générale
Rue Royale, 236
1210
Bruxelles
[email protected]
otanique.be
Le Botanique
Monsieur WAUTERS Jean-
Rue Royale, 236
1210
Bruxelles
Managing
Director
Avenue du Boulevard,
21 B / 20 – Bolwerklaan,
21B/20
1210
Bruxelles 02 772 70 00
Administrate
ur délégué
Avenue des Arts, 8
1210
Bruxelles 02 423 04 50
Paul
M-REAL Benelux
Monsieur DELEEUW
ONET Belgium
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
AZNAVOUR
[email protected]
et.be
24/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
Sibelga
Monsieur VIAENE
Directeur
général
Quai des Usines, 16
1000
Bruxelles
Christian
Brussel
Stepstone
Solutions
Mijnheer
STEEMANS
Alfons
Country
Director
Kunstlaan, 34/bte 5
1210
Théâtre Le Public
Madame
IDE Patricia
Directrice
Rue Braemt, 64-70
1210
Bruxelles 0477 32 56 25
Rue de la Charité, 17 – a
déménagé à Anvers
1210
Bruxelles 02 209 42 11
UMP-KYMMENE
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
02 290 49 30
[email protected]
[email protected]
relepublic.be
25/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
10
QUELQUES EXEMPLES DE FICHES-PROJETS
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
(AGENDA IRIS 21) FICHE ACTION :
Département & nom du référent :
Énoncé de la problématique de départ
MAJ : le jj/mm/aa
Composition du GT qui pilote l'action
On indique ici la problématique sur laquelle Groupe porteur de l'action – fait la mise à jour de la fiche – renseigne les indicateurs
se construit l'action
choisis.
Finalités – Pourquoi
Sens de l'action
Critères
(phrases qui caractérisent le lien entre
moyens/obj – obj/but - but/finalités)
Indicateurs
(indication observable, mesurable qui
quantifie ou qualifie le critère)
Impact
A quoi sert l'action ? Effets structurels
directs et indirects à moyen terme attendus
?
But – Quoi
Que faire pour faire disparaître le problème
?
Efficacité
Mesure des résultats obtenus par rapport
aux objectifs mis en œuvre.
Objectifs – Comment
Comment allons-nous faire ?
Efficience
Les moyens employés se sont-ils avérés
excessifs par rapport aux buts poursuivis ?
Les avons-nous optimisés ?
Moyens
Avec quoi, avec qui, quand, combien, etc. ?
(source modèle : Évaluation et agendas 21 locaux – Repères méthodologiques et pratiques d'outils, Ile-de-France – Arène)
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
26/27
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE
ADMINISTRATION COMMUNALE DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE - AGI21
Axe : AA 9 – EQUITE SOCIALE & JUSTICE – AA9.1. D ÉVELOPPER ET METTRE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES VISANT À PRÉVENIR ET ALLÉGER
LA PAUVRETÉ
Pilotage action :
Contexte de la préoccupation – Problématique de départ
Enjeu(x) :
Caractère durable de la préoccupation
•
People :
•
Planet :
•
Prosperity :
•
Participation :
Quelle(s) action(s) mettre en œuvre pour répondre à ces préoccupations ? - Projets
•
Ressources nécessaires pour mettre en œuvre l'action
•
•
•
financières directes :
humaines :
autres :
Timing de réalisation
Évaluation
Constats de départ
Objectifs à atteindre
Comment savoir si on a réussi ?
(indicateurs)
Évaluation
IMPACTS POSSIBLES
Découlant
de
cette
fiche,
d'autres
pourraient
voir
le
avec ............................................................................................................................ comme :
jour
en
rapport
•
 = lien avec
•

Problématique // :

IMPACTS POSSIBLES

D'autres axes sont abordés, d'autres actions et fiches actions proposées
110804—SJTN--MonoSubv V2--NI
27/27