Bulletin de santé du végétal - Ecophyto Pro en zones non agricoles

Commentaires

Transcription

Bulletin de santé du végétal - Ecophyto Pro en zones non agricoles
Bulletin de santé du végétal
N° XX - 26 septembre 2013
Zones
non agricoles
Champagne-Ardenne
N° 14 - 2 octobre 2014
Champagne-Ardenne
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE :
1. Evolution de la végétation
2. Evolution des auxiliaires
3. Situation sanitaire en zones non agricoles
4. Situation sanitaire dans les serres des observateurs
A RETENIR :
 Les maladies fongiques sont favorisées par les conditions climatiques.
 Les infestations de pucerons sont en diminution.
 Des nids de chenilles urticantes (Bombyx Cul Brun) ont été observés dans la région.
 Les hannetons causent des dégâts importants sur pelouse.
Le réseau d’observateurs en zones non agricoles en Champagne-Ardenne s’appuie sur 19 structures observatrices. Lors du dernier comité technique, il a été décidé de suivre toutes les deux semaines certains couples hôtes/ravageurs. De plus, un suivi sous serres est effectué
par les observateurs qui en possèdent.
Si vous souhaitez devenir observateur, n’hésitez pas à contacter Sophie FONTANA
de la FREDONCA au 03 26 77 36 64.
REMARQUE : Ce bulletin est produit à partir d'observations ponctuelles réalisées en Champagne-Ardenne. S'il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne peut pas être transposée telle quelle.
1
1. EVOLUTION DE LA VEGETATION
La pousse de la végétation est ralentie. Les feuilles des arbres commencent à tomber.
L’ailante est encore en pleine croissance. Des repousses peuvent coloniser des haies ou des pieds d’arbres. Il est
important de les couper avant la descente de sève afin de limiter leur croissance la saison prochaine.
Repousses d’ailantes
2. EVOLUTION DES AUXILIAIRES
Des syrphes adultes et des bourdons sont présents sur les plantes à floraison automnale.
Des coccinelles (adultes et larves) et des chrysopes ont aussi été observés.
Bourdon
Syrphe
2
3. SITUATION SANITAIRE EN ZONES NON AGRICOLES
BIOAGRESSEUR SUR ARBRES
1. Pucerons et acariens du tilleul
Les infestations par les pucerons sont faibles (30 % des arbres). Les colonies ne provoquent pas de dégâts importants. Le pourcentage d’arbres colonisés par les acariens est d’environ 80 %. Les dégâts sont importants sur les couronnes basses.
Evolution du pourcentage de tilleuls infestés par
les pucerons et les acariens
100
80
60
40
20
0
01-avr.
01-mai
01-juin
01-juil.
Pucerons
01-août
01-sept.
01-oct.
Acariens
2. Mineuse du marronnier
La surface de feuille touchée par les mines est d’environ 75 %. Les chrysalides sont visibles au niveau du limbe. Le
feuillage brunit et tombe.
3. Oïdium
L’oïdium favorisé par les conditions climatiques est présent sur de nombreux végétaux.
Oïdium sur mahonia
Oïdium sur érable
3
4. Maladie du CORAIL (Nectria cinnabarina)
La maladie du corail est une maladie cryptogamique pouvant toucher différentes espèces d’arbres ou d’arbustes. Elle a été observée
sur noyer à La-Chapelle-Saint-Luc.
Elle est due à un champignon saprophyte, qui peut devenir un parasite de faiblesse sur des arbres dépérissants ou affaiblis.
L’infection des tiges se fait principalement à travers les cicatrices
laissées par la chute des feuilles, par les blessures et les lésions de
l’écorce. Après contamination, le champignon se développe dans le
bois, provoquant des nécroses et des suintements. Des fructifications apparaissent en bordure de ces nécroses sous forme de petits
granules rose-orangés.
Les spores sont libérées du printemps à l’automne, transportées par
le vent ou la pluie, assurant de nouvelles contaminations. Les eaux
du ruissellement le long des troncs ou d’un houppier peuvent
contaminer sur des jeunes tiges situées en dessous de la nécrose.
Il convient de supprimer les parties atteintes. Les outils de coupe
doivent être désinfectés.
Maladie du Corail
BIOAGRESSEURS SUR ROSIER
Le pourcentage de rosiers infestés par l’oïdium et la maladie des tâches noires est en augmentation ces dernières
semaines.
Les pucerons sont toujours présents, mais les dégâts causés sont de moindre intensité.
Pourcentage de rosiers infestés sur
différents sites de la région
100
80
60
40
20
Pucerons
Oïdium
4
Tâches noires
16-sept.
09-sept.
02-sept.
26-août
19-août
12-août
05-août
29-juil.
22-juil.
15-juil.
08-juil.
01-juil.
24-juin
17-juin
10-juin
03-juin
27-mai
20-mai
13-mai
06-mai
29-avr.
22-avr.
15-avr.
08-avr.
01-avr.
0
BIO AGRESSEURS SUR GAZONS
Les hannetons causent de nombreux dégâts sur gazon dans la région.
La rouille, la fusariose et le fil rouge sont favorisés par les conditions climatiques.
CHENILLES URTICANTES
Des nids de bombyx cul brun ont été détectés près de Reims. Les jeunes
chenilles décapent les feuilles qu’elles recouvrent d’un léger tissage
soyeux. Le développement larvaire et la consommation discrète du feuillage se poursuivront pendant l’automne. Puis, elles construiront leur nid
d’hiver en rassemblant par des tissages, les feuilles terminales des branches.
Ces nids contiennent des poils urticants et peuvent causer des allergies
chez les personnes sensibles et les animaux. Les zones à surveiller sont
principalement les zones fréquentées par le public.
Dégâts de hanneton sur pelouse
Si des nids sont repérés dans des zones très fréquentées, une campagne
d’information à destination du grand public est nécessaire. Une lutte mécanique (échenillage) pourra être réalisée par des professionnels.
SITUATION GLOBALE EN ZONE NON AGRICOLE
Ravageurs
Situation
Tigre du Platane
Puceron sur Tilleul
Acarien sur Tilleul
Mineuse du Marronnier
Chenille défoliatrice
Chenille défoliatrice urticante
Cochenille
Larve de hanneton
Puceron sur rosier
Maladies
Situation
Chalarose du frêne
Présence confirmée
Chancre coloré du platane
Chancre bactérien du marronnier
Présence confirmée
Dégâts nuls
Fil rouge du gazon
Dégâts faibles
Oïdium
Dégâts modérés
Tâches noires du rosier
Dégâts importants
5
4. SITUATION DANS LES SERRES DES OBSERVATEURS
Ravageurs
Espèces
Faibles
Dégâts
Dégâts
Maladies
concernées
dégâts
modérés importants
Piment d'ornement
X
Remarques
ACARIEN
Bananier, Chamaedorea
X
Lantana
X
Fuchsia
X
PBI : Verticilium lecanii
ALEURODE
Choux d'ornement
X
Fuchsia
COCHENILLE
PUCERON
THRIPS
PBI : Amblyseius swiskii
X
Laurier, Phoenix
X
Taille des parties atteintes
Cordyline, Sansevieria
X
Cochenille du fusain
Orchidées
X
Cochenille à carapace
Orchidées, Philodendron,
Kentia
X
Cochenille farineuse
Orchidées, Philodendron
monstera
X
Cochenille à carapace
Bananier, Streptocarpus
X
Cochenille farineuse
Ficus, Saint Paulia
X
Pâquerette
X
Irésine
X
Chrysanthème
X
Piment d'ornement,
Kalanchoé
X
Impatiens de
Nouvelle Guinée
X
6
SITUATION GLOBALE DANS LES SERRES DES OBSERVATEURS
Maladies et ravageurs
Situation
Acarien
Aleurode
Dégâts nuls
Cochenille
Dégâts faibles
Puceron
Dégâts modérés
Thrips
Dégâts importants
OBSERVATIONS PONCTUELLES
Les psylles
Les psylles sont des insectes piqueurs suceurs de l’ordre des Homoptères (ordre des cigales, cicadelles, aleurodes,
cochenilles ou pucerons).
Il existe plusieurs genres et de très nombreuses espèces de psylles, qui ont en général chacune un hôte spécifique. Ils peuvent être confondus avec les pucerons, du fait de leur très petite taille (2 à 3 mm), de la sécrétion de
cire et de miellat.
Outre la présence de miellat et de fumagine, les psylles se manifestent par des déformations des jeunes pousses
et des feuilles. Celles-ci peuvent être gaufrées, recroquevillées et finissent par tomber, complètement desséchées. Chez certains végétaux comme le laurier-sauce, les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes et forment des
galles colorées et rouges. Certaines espèces de psylles développent des sécrétions cireuses blanches (psylle du
buis).
En Champagne-Ardenne, plusieurs espèces de psylles ont été observés : psylle du buis, psylle de l’Eleagnus, psylle
du poirier et psylle du laurier.
Psylle du buis
Dégâts sur laurier
7
Bulletin de santé du végétal
Zones non agricoles
Retrouvez gratuitement le BSV toutes les semaines sur les sites Internet de
la Chambre d’agriculture de Champagne-Ardenne : http://www.champagrica.fr/
et de la DRAAF : www.draaf.champagne-ardenne.agriculture.gouv.fr/Bulletin-de-Sante-duVegetal-BSV
EDITÉ SOUS LA RESPONSABILITÉ DE LA CHAMBRE D’AGRICULTURE DE CHAMPAGNE-ARDENNE SUR LA BASE DES OBSERVATIONS RÉALISÉES PAR LES PARTENAIRES DU RÉSEAU ZONES NON AGRICOLES:
Centre Botanique de la Presle - Centre hospitalier Bélair (Charleville-Mézières) - Communauté de communes de Vitry, Champagne et Der CFPPA de Saint Pouange - Groupe COMPAS - FREDONCA - Mme Sophie Beauvais - Ville de Bar sur Aube - Ville de Bourmont - Ville de Châlons-en-Champagne - Ville de Charleville-Mézières - Ville d’Epernay - Ville de Fère-Champenoise - Ville de Nogent - Ville de Reims - Ville de
Saint-Brice-Courcelles - Ville de Saint Dizier - Ville de Sainte-Menehould - Ville de Troyes
Rédaction : S. FONTANA, FREDONCA, avec relecture de la ville de Bourmont et du SRAL.
Animation du réseau ZNA : Sophie FONTANA - FREDONCA. Tél. : 03 26 77 36 64. Courriel : s.fontana@fredonca.com
Pour recevoir le Bulletin de Santé du Végétal par courrier électronique, vous pouvez en faire la demande par
courriel à k.benredjem@champagrica.fr
Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l’appui financier de l’Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques, par les
crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan ECOPHYTO 2018.
8

Documents pareils

BSV n°7 - Ecophyto Pro en zones non agricoles

BSV n°7 - Ecophyto Pro en zones non agricoles Des chenilles de Cossus gâte bois (Cossus cossus) ont été signalées sur plusieurs sites de la région. Cette chenille s’attaque à différentes essences : saule, frêne, peuplier, bouleau chêne, orme, ...

Plus en détail