the file - Les papiers de presse

Commentaires

Transcription

the file - Les papiers de presse
Expérience Client
Lancements et nouvelles
formules de marques de presse :
les formules gagnantes
Le 27 septembre dernier, en partenariat avec Presse Edition, Les Papiers
de Presse organisaient, dans leurs locaux, une table ronde consacrée
aux formules gagnantes de la presse magazine. Celle-ci réunissait
Carole Fagot, Directeur Exécutif du pôle Femme, Sciences & Loisirs du
groupe Mondadori France, Yves de Kerdrel, Directeur Général du groupe
Valmonde, Jean-Paul Lubot, Directeur Général Délégué du groupe
Marie-Claire et Frédéric Pommies, Editeur Délégué de «TéléCâble Sat
Hebdo» du groupe Hommell.
Carole Fagot, Directeur Exécutif Pôle Femme,
Sciences & Loisirs du groupe MONDADORI France :
les lancements de «Grazia» et «Vital».
«Quand nous avons lancé Grazia en France, en 2009,
nous nous sommes appuyés sur une marque forte, née
en 1938 et qui compte aujourd’hui vingt-deux éditions
hebdomadaires, dont treize ont été lancées ces quatre
dernières années. Lancer une marque déjà existante
à l’international nous a permis de bénéficier d’une
notoriété immédiate et d’un référencement rapide
auprès des annonceurs.
Nous avons également travaillé sur notre valeur de marque avec un
positionnement éditorial unique : être le news fashion magazine, un hebdo
féminin haut de gamme, radar de tendances mode/beauté, décryptant
l’actualité qu’elle soit sociétale, politique ou culturelle.
Notre prise directe avec le numérique (Web, mobile, réseaux) nous a permis
d’aller vite et de faire du magazine une «It marque». Avec le lancement de
«Grazia», Mondadori a montré qu’il était possible de dynamiser un secteur
porteur de la presse magazine».
Face à l’engouement des Françaises pour la recherche du bien-être, nous avons
décidé de relancer, en avril dernier, «Vital», une marque aux valeurs fortes qui
était restée très présente dans l’esprit du public, avec un fort capital sympathie.
Après une dizaine d’années d’interruption, «Vital» fait son retour sous une
marque ombrelle, «Top Santé», référence forte sur le marché de la presse
santé en tant que marque leader, experte et caution.
Au moment de sa création, «Vital» était très axé sur la compétition autour
du sport et du fitness. Entre-temps, la relation des femmes au sport a évolué.
Nous inscrivons désormais davantage «Vital» dans une recherche de bien-être
et dans une envie de rester en forme. Le nouveau «Vital» cible les femmes
actives et urbaines, de vingt à trente-cinq ans, qui veulent profiter de la vie
mais d’une vie équilibrée. Un segment très développé à l’international mais
inoccupé en France».
Grazia
• Lancement le 29 août 2009
• Un succès en 4 ans
• 188 007 ex OJD DFP DSH 2012/2013
• + 6 % en 3 ans
• Fin septembre : lancement du premier
spécial mode en réalité augmentée.
Vital (bimestriel)
• Lancement : avril 2013
• Un succès après
3 numéros
• 60 000 ex (DFP
déclaration éditeur)
3
Expérience Client
Yves de Kerdrel, Directeur Général du groupe VALMONDE et
Directeur des Rédactions de «Valeurs Actuelles».
«La nouvelle formule de notre hebdomadaire a été réalisée dans le
respect des valeurs qui font l’ADN du journal et que revendiquent
ses lecteurs : positionnement de droite libérale, sérieux et intégrité,
rigueur et cohérence, anticipation, valeur ajoutée éditoriale. La
dernière maquette de «Valeurs Actuelles» remontait à 2006. Elle
avait besoin d’un rafraîchissement tant sur le
plan graphique que sur celui de l’organisation
(chemin de fer) afin de permettre une meilleure
identification des contenus et une meilleure
lisibilité. Cette nouvelle formule a été réalisée par le tandem
Jean Bayle /Anne Brézès de l’agence BBA, deux créateurs
expérimentés de maquettes pour la presse magazine et les
quotidiens.
Depuis le lancement de la nouvelle formule, les ventes
de «Valeurs Actuelles» ont nettement progressé. Les
abonnements, qui représentent 80 % de la diffusion,
sont en hausse de 6 % et
les ventes en kiosque ont
augmenté de 47 %. Le taux
de réabonnement est passé
de 83 % à 87 %. La publicité
en a aussi profité. Nous
avons beaucoup de nouveaux
annonceurs et les recettes
étaient en hausse de 15 % fin
septembre. Cette nouvelle formule a permis au
Groupe Valmonde de renouer avec les bénéfices,
après vingt trois années de pertes».
Yves de Kerdrel a aussi annoncé aux participants le
lancement imminent d’un magazine haut de gamme
«Jours de Cheval» et de nouvelles applications
numériques pour l’hebdomadaire, dans les mois à venir.
Jean-Paul Lubot, Directeur Général Délégué du
groupe MARIE-CLAIRE et Président de la RVF :
le lancement de «Stylist».
Après avoir expliqué la stratégie marketing du
groupe pour le lancement de l’hebdomadaire
gratuit de mode Stylist, édité par Timar, une joint
venture à parts égales entre le groupe MarieClaire et Urban Media Europe, Jean-Paul Lubot
est revenu sur les résultats du magazine «Stylist» qui
s’est rapidement imposé dans le paysage des magazines féminins français.
««Stylist» affiche une diffusion en conformité avec son business plan. Avec
une moyenne de 440 458 exemplaires diffusés chaque semaine (OJD), notre
hebdomadaire caracole en tête des féminins sur la cible des 20-40 ans. 80 %
des exemplaires sont diffusés de la main à la main pour garantir la cible et
98% des femmes qui prennent le magazine viennent le chercher. Le taux de
diffusion atteint 90 % et «Stylist», 37 % de notoriété sur sa cible contre 21 %
en moyenne pour un lancement de produit (base TNS)».
Frédéric Pommies , Editeur Délégué de
TéléCâble Sat Hebdo, Groupe HOMMELL : la
nouvelle formule de «TéléCâble Sat Hebdo».
«Nous avons conçu une nouvelle formule pour
«TéléCâble Sat Hebdo» plus ouverte, plus pétillante
et toujours en phase avec les nouveaux usages des
déclinaisons numériques des contenus audiovisuels.
La maquette des pages magazine a subi «un lifting
graphique» pour être plus aérée, donner plus de force aux photos et
offrir une envie et un confort de lecture renforcés. Les textes sont plus courts
et les entrées rédactionnelles multipliées. Cette nouvelle formule fonctionne
sur un marché en baisse car c’est la plus complète avec un classement par
thématique.
4
Rappelons
que
ce
magazine est dédié à une
nouvelle génération* de
lectrices dont 9% ne lisent
pas la presse féminine. Il
s’adresse à des femmes
adeptes des nouvelles technologies dont 99 %
ont un ordinateur, 86 % un smartphone, 41 %
une tablette, 88 % un compte Facebook et
56 % un compte Linkedin ou Viadeo.
* 85 % de femmes de 20-40 ans et 44 % de femmes
de 25-34 ans
«TéléCâble Sat Hebdo»,
malgré son prix élevé
à 1,40 €, reste l’hebdomadaire TV qui résiste le mieux
à la baisse constante des
ventes et de la Diffusion
France payée individuelle
dans son ensemble soit
un recul de 1,61 % dans un marché à - 3,9 %
(source DSH OJD 2009/2010)».
Dominique PIN

Documents pareils

La promo digitale, c`est l`air du temps et rien ne pourra

La promo digitale, c`est l`air du temps et rien ne pourra son nom, bien que nous ayons infléchi cette politique ces dernières années. Il reste que le fondateur, Michel Hommell, est toujours aux commandes et que nous sommes l’un des rares groupes de presse...

Plus en détail