Voir Venise... et sourire

Commentaires

Transcription

Voir Venise... et sourire
www.ville.avrille.fr
DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Avrillémag
M a g a z i n e
d ’ i n f o r m a t i o n
SOLIDARITÉ
d e
l a
Vi l l e
d ’A v r i l l é
P. 9
Un toit temporaire
ANIMATION
P. 12
Du sport
près de chez soi
SPORT
Une ribambelle
de labels
P. 17
Voir Venise...
et sourire
© MAIRIE D’AVRILLÉ
DU 4 AU 25 OCTOBRE De retour de voyage
Que de choses à raconter après ces trois semaines de découvertes ! Le temps
fort sur le voyage proposé par la médiathèque du Centre Brassens a permis
aux Avrillais de créer, de s’évader, de faire des rencontres. Tous les
ingrédients d’un bon
périple étaient réunis
et chacun a pu
piocher parmi les
différentes animations
pour se concocter
un programme à son
image. Des spectacles
pour se divertir, des
expos pour découvrir,
des échanges pour
réfléchir : il y en avait
pour tous les goûts
et tous les âges.
C’est quoi la prochaine
destination ?
© MAIRIE D’AVRILLÉ
© MAIRIE D’AVRILLÉ
© MAIRIE D’AVRILLÉ
EN IMAGES
DU 21 AU 25 OCTOBRE Une semaine active
Les animations de la Semaine bleue ont fait le plein. Entre les activités sportives au parc des Poumons verts, la séance de yoga du rire,
les spectacles, les ateliers et les visites, les seniors de la ville ne se sont pas ennuyés. Cette année, neuf rendez-vous étaient programmés.
Placée sous le signe de l’inter-génération, la semaine a permis aux grands-parents de partager des moments avec leurs petits-enfants.
2
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© C.JUSTEAU
14 NOVEMBRE De l’art ou fresque
La fresque réalisée par des élèves
de la classe de 3e SEGPA (Section
d’enseignement général et professionnel
adapté) du collège Clément Janequin a été
inaugurée jeudi 14 novembre. En permettant
aux jeunes d’effectuer une mission pour
la collectivité, la Ville a soutenu leur projet
de séjour pédagogique à la montagne.
En compensation de leur travail,
les collégiens ont reçu une contre-partie
financière. Avant de passer aux exercices
pratiques, ils ont préparé le chantier autant
en cours d’arts plastiques, qu’en maths ou
en atelier. Un travail qui leur a demandé
beaucoup d’investissement.
Avec une belle récompense en retour.
DU 21 AU 25 OCTOBRE
Du hockey sans glace ni gazon
DIMANCHE 6 OCTOBRE Vide-greniers, journée bien remplie
Le soleil était espéré, le public attendu, l’ambiance voulue festive, et tout fut
au rendez-vous pour offrir au Comité des fêtes d’Avrillé un nouveau succès.
Les nombreux exposants des Puces avrillaises avaient largement de quoi
attirer les chineurs ou les collectionneurs, petits et grands. Au fil des rues
on pouvait voir ici un homme exhibant fièrement un club de golf dans
une main, et une rame de bateau dans l’autre, là une petite fille dans une
poussette serrant dans ses bras un précieux petit poney rose et mauve…
Bien des greniers se sont vidés, bien des placards se sont remplis.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© C.JUSTEAU
© A.CHARRONNEAU
Sports vacances est l’occasion pour les enfants de
découvrir de nouvelles disciplines sportives à la satisfaction
des enfants et de leurs parents. Après les sports
d’opposition en février dernier, la direction Sport et Vie
associative proposait de découvrir le floorball, un dérivé
du hockey sur glace qui se pratique en salle.
Une initiation au football américain était également
au programme de ces vacances. Avec 95 enfants inscrits
et une soixantaine de participants par jour, l’animation
a une fois encore fait le plein.
Accédez aux albums photos en cliquant
sur ce pictogramme, sur la page d’accueil
du site www.ville-avrille.fr
3
L’ÉDITO
LE MAIRE D’AVRILLÉ
A l’heure où vous lirez ce nouveau numéro d’Avrillé Mag, les premiers frimas de l’hiver seront déjà arrivés. Hélas, les
beaux jours de l’automne dont nous avons profité ne sont maintenant plus que des souvenirs. Pourtant, à Avrillé, ce
n’est pas le froid ni les intempéries qui vont nous empêcher de préparer un événement maintenant tant attendu par
tous les Avrillais : Noël magique ! Cette nouvelle édition vous permettra, au gré des animations, de découvrir les
enchantements de la “sérénissime” cité lacustre : Venise !
Egalement attendues et comme tous les ans, les animations du Téléthon. Cette année,
vous pourrez vous initier au billard jeudi 5 et vendredi 6 décembre. Ce même vendredi,
un tournoi de bridge est organisé l’après-midi salle Victor Hugo et le soir une grande
soirée dansante avec animation musicale, chorale d’enfants, initiation à la country et
tombola, aura lieu salle Lino Ventura. Samedi 7 décembre, vous pourrez vous entraîner
à la dictée ou bien découvrir le tennis ou faire un baptême de plongée. Le soir, venez
ravir vos oreilles à l’occasion d’une soirée musicale avec chorale et instruments. Enfin,
dimanche 8 décembre, sortez au grand air en participant à la marche à pieds ou à la
randonnée cyclotourisme. Je vous encourage à participer à ces animations qui sont de
vrais moments de solidarité et de générosité.
Pour le plaisir des yeux cette fois-ci, le Centre Brassens vous propose de découvrir trois expositions durant les mois
à venir. La première, l’édition 2013 du Salon de la peinture à l’eau vous permettra de découvrir les œuvres
d’une quarantaine de peintres du 3 au 20 décembre. La deuxième exposition mettra à l’honneur les œuvres du
sculpteur Alain Bouvet, du 11 au 24 janvier. Sculpture encore, avec le salon annuel de la sculpture qui se tiendra
du 1er au 21 février.
Très bonnes fêtes de fin d’année à tous et bonne lecture !
“Une fin d’année
sous le signe
de la magie et
de la générosité”
L’ACTUALITÉ
5
6
10
6
8
9
10
11
12
13
15
Voir Venise et… sourire
Quelques mesures avant le point d’orgue
Un toit temporaire
Un regard neuf sur la Ville
Mobilisation générale
“Remplacer l’autorité par la conviction tranquille”
Pour dynamiser sa recherche d’emploi
Brassens fait salon
16
17
18
19
Ça bosse fort
Ribambelle de labels
Un fromage au lait d’Avrillé
Pour apprendre à scraper
ILS FONT LA VILLE
12
13
17
LA VILLE AVANCE
20 Un budget de transition
21 Déconstruction avant travaux
22 Quand on ira sur les chemins
REGARDS D’ÉLUS
23 La tribune politique
18
19
24
Hôtel de Ville ■ Tél. 02 41 37 41 00 ■ Fax 02 41 69 66 41 ■ www.ville-avrille.fr ■
Courriel : [email protected] ■ Directeur de la publication : Annie Darsonval ■
Rédacteur en chef : Nadège Wajdzik ■ Rédaction : Caroline Justeau, Nadège Wajdzik, Philippe
de la Bigne, Annie Charronneau ■ Conception graphique et mise en page : MCM Information
02 99 20 11 20 ■ Tirage : 7 400 exemplaires ■ ISSN 1633-7549 ■ Impression : Jouve Mayenne
02 43 08 25 54 ■ Papier issu de forêts gérées durablement ■ Impression à base d’encres végétales.
4
24 AGENDA
26 JEUX
27 INFOS PRATIQUES
Retrouvez ce magazine sur
www.villeavrille.fr
(sur la page d’accueil)
ou sur votre téléphone
en flashant le code ci-contre.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
L’ACTUALITÉ
MULTIACCUEIL
Dans les pas des tout-petits
© C.JUSTEAU
Le multiaccueil Adrienne Bolland va
bientôt fêter son premier anniversaire.
Il affiche désormais complet. L’équipe
qui y travaille a dû tout construire
Description d’une journée type dans
cette nouvelle structure.
7h30. Tout est prêt pour accueillir les premiers enfants. Un
agent d’entretien passe 1h30 tous les matins à nettoyer les
sols. A leur arrivée, les parents déposent les affaires de leur
bout de chou dans un casier à son nom et enfilent les surchaussures pour entrer dans la salle d’activité. Ils
transmettent les informations nécessaires à l’aide petite
enfance ou à l’auxiliaire de puériculture avant de laisser leur
enfant pour la journée ou quelques heures.
9h15. Le multiaccueil dispose de deux salles d’activité :
une pour les enfants de 10 semaines à 18 mois, l’autre pour
les plus grands. Le multiaccueil a été conçu pour accueillir
© C.JUSTEAU
Une cour extérieure
permet la diversité
des activités.
30 enfants, 18 de manière régulière et 12 de façon
occasionnelle. “Tout le personnel est très motivé. L’ouverture
du multiaccueil était une aventure où il fallait tout construire.
Les agents ont des compétences complémentaires et elles
ont toutes comme priorité le respect de l’enfant et de son
rythme”, explique la directrice, Isabelle Henrie.
11h30. C’est bientôt l’heure du repas. Sur les conseils
de Viviane Barthès, infirmière
puéricultrice, Stéphane Rochereau,
cuisinier au foyer-logements, a
établi des menus adaptés aux toutpetits. Il a fallu ajuster les portions
et préférer la cuisson à la vapeur.
Chaque jour, une aide petite
enfance s’occupe de préparer le
service et de réchauffer les plats.
Pour que toute l’équipe soit
disponible sur le temps du
déjeuner, la structure n’accueille
aucun enfant entre 11h30 et
13h30.
14h. Le temps du repos. Les
dortoirs pour les plus jeunes et les
plus grands sont séparés pour ne
pas perturber le sommeil de ceux
qui font plusieurs siestes par jour.
Le rythme de chacun est respecté.
Les assistantes maternelles de la
crèche familiale s’impliquent
également dans le fonctionnement
du multiaccueil. Chacune vient deux fois par semaine, un
matin de 8h30 à 11h15 et un après-midi de 15h30 à 18h30.
16h30. C’est l’heure du goûter puis la reprise des activités.
Chaque salle est structurée en différents espaces : motricité,
jeux d’imitation, coin lecture, etc. Tout au long de la journée,
l’équipe du multiaccueil propose des ateliers manuels, des
jeux ou des chants. Les enfants peuvent également profiter
de la cour extérieure les jours de beau temps.
18h30. Départ du dernier enfant. La journée se termine. Il
est temps de fermer les volets avant une nouvelle journée où
tout va recommencer.
“Axel est d’abord venu en halte-garderie pendant mon congé
parental. Il vient quatre jours par semaine depuis que j’ai repris
le travail. L’équipe est à l’écoute des parents et des enfants.
Elle respecte vraiment le rythme de l’enfant. Tout a été fait
pour qu’il s’adapte. Des activités sont proposées et quand
il sera plus grand, il pourra jouer à l’extérieur. Axel vient avec
plaisir et nous sommes sereins puisqu’on sait qu’il est bien.”
Sophie Moussière, maman d’Axel, 16 mois
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
5
© A. MONIÉ
L’ACTUALITÉ
NOËL MAGIQUE
Voir Venise et... sourire
Pas question de laisser les gondoles à Venise ! Elles débarquent sur
l’Esplanade de la Mairie début décembre pour plonger les Avrillais dans
l’ambiance, avant un Noël magique vénitien, vendredi 13 décembre.
Pour créer. Des ateliers manuels et gourmands
destinés aux enfants sont organisés à partir de 17h en
mairie. L’association Orissa propose de créer des loups
en dentelle, le club féminin invite les enfants à réaliser
des masques vénitiens et les amateurs de pâtisserie
pourront confectionner des pizzas sucrées aux
couleurs de l’Italie à base de kiwi, de poire et de
cerise bigarreau.
Pour rêver. Pour vous transporter à Venise, des
décors seront installés dès le début du mois de décembre
aux abords de la mairie. Prenez les canaux pour découvrir
les façades colorées, l’église Santa Maria della Salute ou
encore le pont du Rialto.
À partir de 17h30, vendredi 13 décembre, des
personnages de carnaval, des échassiers et des
danseurs animeront l’Esplanade de l’Hôtel de Ville.
En attendant Noël
■ Deux boîtes aux lettres en ville. Pour les enfants
qui veulent écrire au père Noël, deux boîtes aux
lettres sont installées dans le quartier de l’Adézière
et sur l’Esplanade de l’Hôtel de Ville. Les courriers
lui seront transmis directement ce qui ne signifie
pas que tous les vœux seront exaucés !
■ La banquise à la piscine. Mercredi 18 décembre,
de 14h30 à 18h, l’équipe de la piscine propose un
après-midi polaire avec un parcours ludique, de la
musique et un DJ. La formule des mercredis de
l’été ayant remporté un vif succès, elle a été
adaptée à la saison : la banquise remplace la plage
et les cocotiers.
6
■ Du houx dans les jardins. Sur le même principe
que la distribution de citrouilles, la Ville propose
mercredi 18 décembre dans les jardins aux herbes
des décorations de Noël naturelles. Houx, gui et
pommes de pins seront à disposition des Avrillais.
Un rendez-vous est fixé pour chaque quartier.
18h, carrefour Commandant Mesnard/Odile
Beaugard (Parc de la Haye)
18h15, place de la Jeunesse (Bois du Roy)
18h30, square Fen Edge Villages (Coteaux de la
Mayenne)
18h45, place Schwalbach (L’Adézière)
19h, carrefour Ternière/Basse Lande (centre-ville).
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
COMMERÇANTS
Un voyage à gagner
Des personnages
de carnaval,
des échassiers
et des danseurs
costumés inviteront
les Avrillais à la fête.
Les commerçants s’associent à la manifestation et
proposent un jeu-concours avec à la clé, un voyage
à Venise pour deux personnes.
Cette année, les commerçants se mettent
à l’unisson de Noël magique. Ils
décoreront leurs vitrines sur le thème de
Venise et serviront le chocolat chaud sur
l’esplanade, vendredi 13 décembre, dès
17h.
Samedi 14 décembre, ils invitent le père
Noël à venir rencontrer leurs clients. Il
commencera sa petite virée avrillaise
dans les commerces de l’Adézière de
9h45 à 10h30, poursuivra au Bois du Roy
de 10h30 à 11h30 et achèvera sa matinée
Ils viendront à votre rencontre pour vous
inviter à la fête, vous proposer des
démonstrations et vous initier à la danse de
Casanova. Venez masqués pour participer à
la farandole vénitienne.
Les animateurs sportifs de la Ville proposeront
également une initiation à l’escrime sur
l’esplanade.
Le traditionnel marché
gourmand prendra place sur l’esplanade à partir
de 15h30. Vous y trouverez de l’épicerie fine
italienne, du fromage, des chocolats, des fruits
secs ou encore du vin.
À l’intérieur de la salle Victor Hugo, des stands
artisanaux présenteront des bijoux, de la
perlerie, des vêtements, des objets de
décoration ou encore des bougies. L’occasion
de faire quelques emplettes avant les fêtes.
Pour s’émerveiller. Ne l’attendez
pas avec ses rênes et son traîneau : le père
Noël se met à l’heure vénitienne. Le mystère
règne encore sur l’heure de son arrivée, mais
il sera bel et bien présent à Avrillé, vendredi 13
décembre. Des accessoires vénitiens seront à
la disposition des enfants qui voudront prendre
la pause aux côtés de celui qu’ils attendent
avec tant d’impatience. Parents, n’oubliez pas
votre appareil photo.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© DÉLIVRÉS DES LIVRES
Pour offrir.
au Val d’Or de 11h30 à 12h30 avant de
passer une bonne partie de l’après-midi,
de 14h30 à 17h45 dans le centre-ville. Le
père Noël distribuera des bonbons et sera
disponible pour se faire prendre en photo
avec les enfants.
Les commerçants mettent également en
place un jeu-concours, du 10 au 24
décembre avec un voyage à Venise
pour deux personnes à gagner. Quatre
tablettes numériques, une par quartier,
sont également en jeu.
Avec le
spectacle
“Délivrés
des livres”,
la compagnie
Artbiguë
va faire
découvrir
aux enfants
une sélection
d’ouvrages
sur le thème
de Noël.
Des histoires pour patienter
Deux rendez-vous sont programmés à la médiathèque en décembre en attendant
les fêtes de fin d’année.
Jeudi 5 décembre à 20h, en lien avec Noël magique, une veillée sur le thème de
Venise et de l’Italie permettra de découvrir des auteurs italiens, des romans ou des
récits de voyage sur le pays de la dolce vita. Les Avrillais sont invités à s’installer
confortablement et ouvrir grand les oreilles pour s’évader dans les rues de la cité des
Doges ou dans la frénésie de la vie romaine.
Samedi 21 décembre à 15h30, deuxième animation, le spectacle de Noël. Sur
scène, un grand livre ouvert et trois comédiens qui raconteront aux enfants à partir de
5 ans, des histoires de lutins, de cadeaux et de père Noël. Des marionnettes et des ombres
chinoises viendront ajouter leur grain de sel. Une bonne manière de se préparer aux festivités.
7
L’ACTUALITÉ
MUSIQUE
Quelques mesures avant le point d’orgue
La Ville a acheté un orgue d’occasion
pour l’église Saint-Gilles, ce qui va
permettre à l’école de musique
d’ouvrir une classe d’orgue et à
l’association des Amis des orgues de
mobiliser autour de son projet de
création d’un instrument.
Pendant une semaine, deux facteurs d’orgue ont joué du
tournevis, de la scie et de la ponceuse pour installer le nouvel
instrument dans l’église Saint-Gilles. Leur métier relève autant
de l’ébénisterie, de la ferronnerie, que de l’électricité et de la
musique. L’orgue acheté par la Ville à la maîtrise de la cathédrale
qui s’en séparait, date des années 1930. C’est un orgue de
chœur, construit en série. Il dispose de tuyaux de bois et de
zinc, et l’ouverture des soupapes se fait par transmission
électro-pneumatique.
“C’est un orgue d’étude qui permet
l’ouverture d’une classe d’orgue par
l’école de musique”, indique Vincent
Loubrieu, président de l’association des
Amis des orgues d’Avrillé. Un argument
entendu par la Municipalité.
Cette acquisition est une “étape très
importante” selon Vincent Loubrieu.
“Nous allons pouvoir mieux sensibiliser
le public à notre projet de créer un orgue
unique pour l’église”, explique-t-il. “Nous
pourrons organiser des concerts accompagnés à l’orgue. C’est
un élément qui va insuffler une nouvelle dynamique.”
L’association poursuit en effet son objectif. L’année dernière,
ses membres ont établi un cahier des charges qu’ils ont
transmis à une vingtaine de facteurs d’orgues. Une dizaine
d’entre eux est déjà venue visiter l’église pour élaborer un projet
en harmonie avec le lieu et son acoustique.
Les Amis des orgues détiennent environ 15% de la somme
nécessaire à la construction d’un grand orgue. L’objectif est
d’atteindre 250 000€. “Caque tuyau d’un orgue correspond à
un instrument de musique. C’est pour cette raison que le coût
de fabrication d’un orgue est aussi élevé”, explique Stéphane
Huchet, membre de l’association et organiste.
Les Amis des orgues relancent leur souscription auprès des
particuliers et comptent également sur le mécénat d’entreprise
pour réunir les fonds qui permettront la construction d’un
“instrument qui ait des particularités pour attirer des
organistes”. Car Vincent Loubrieu l’assure : “c’est un projet qui
dépasse largement l’utilisation liturgique”.
■ Plus d’informations :
amisdesorguesavrille.blogspot.com
© C.JUSTEAU
Chaque tuyau
correspond
à un instrument
de musique
Pour l’association des Amis des orgues, l’arrivée d’un grand orgue est
un élément concret qui va permettre de sensibiliser le public à son projet.
TÉLÉTHON
Demandez le programme !
Les animations pour le Téléthon
débuteront jeudi 5 décembre
avec une initiation au billard et
s’acheveront dimanche par une rando à pied
ou à vélo.
8
Jeudi 5 et vendredi 6 décembre : initiation
au billard de 10h à 12h et de 14h à 18h, salle
Pablo Neruda.
Vendredi 6 décembre : tournoi de bridge
de 14h à 18h, salle Victor Hugo.
Soirée dansante avec repas animée par
l’orchestre Pierre Demas, Espace Ventura.
À partir de 19h30, concert de la chorale
des enfants, puis initiation à la country au cours
de la soirée. À minuit, tirage au sort de la
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© RONSTIK - FOTOLIA.COM
Du temps à donner ?
SOLIDARITÉ
Un toit temporaire
Le logement pour les sans-abri sera bientôt
fonctionnel. La Ville a réaménagé l’ancien local qui
accueillait la Banque alimentaire. Une vingtaine de
bénévoles du Secours catholique va s’occuper de
l’accueil.
Un répit de quelques jours. Grâce au l’accueil d’urgence qui va bientôt ouvrir, la
Ville va permettre aux sans domicile de
faire une halte. “Les gens pourront se
poser et se reposer. La vie dehors est
fatigante”, souligne Sébastien de Bouard
du Secours catholique.
L’association va travailler en
partenariat avec le Samu social. Une équipe de 20 bénévoles s’est constituée. “Nous
nous sommes répartis en quatre équipes. Chaque équipe
sera mobilisée quinze jours
tous les deux mois”, précise
Sébastien de Bouard.
Le logement aménagé par la
Ville dans l’ancien local de la Banque alimentaire comprend une chambre, un
coin cuisine, une douche et des toilettes.
Les bénévoles ont établi un règlement.
Les sans-abri ne pourront pas rester plus
de trois nuits. Ils ne sont pas autorisés à
venir en couple et ne devront pas être
accompagnés de leur chien. L’accueil se
“Pas
simplement
une chambre
pour la nuit”
tombola (nombreux lots à gagner).
Tarifs : 20€ pour les adultes et 8€ pour les enfants
de moins de 12 ans.
Samedi 7 décembre : dictée à 14h30, salle Brasseur à l’Espace Ventura. Tarifs : 3€ pour les adultes
et 1€ pour les enfants de moins de 12 ans.
Tennis et baptême de plongée de 14h à 18h.
Soirée musicale avec chorale et instruments à
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
fera entre 18h et 19h. Les bénévoles apporteront de quoi préparer un repas et
un petit déjeuner grâce à un accord avec
la Banque alimentaire. Ils devront aussi
avoir une oreille attentive. “Chacun est
prêt à écouter, sans être indiscret, sans
juger ni conseiller”, insiste Sébastien de
Bouard.
La mise en place de ce type d’accueil
permet un accompagnement des sansabri. “Ce local, ce n’est pas simplement
une chambre pour la nuit. C’est important mais ça ne suffit pas. C’est difficile
de s’en sortir seul”, assure le bénévole.
La Ville est bien consciente de cet aspect
des choses. C’est pour cette raison
qu’elle propose aux personnes accueillies
de rencontrer une conseillère du Centre
communal d’action sociale, pendant leur
séjour à Avrillé. Elle pourra les aider dans
leurs démarches administratives, par
exemple.
Tous les acteurs impliqués dans l’action
espèrent faire de cet accueil un tremplin
vers une vie meilleure.
20h30, Espace Ventura. Entrée : 5€
Dimanche 8 décembre : marche à pied et
randonnée cyclotouriste. Départ à 9h, Espace
Ventura.
Tarifs : 3€ pour les adultes, gratuit pour les enfants
de moins de 10 ans.
■ Contact : 02 41 34 54 51.
L’équipe en charge
des animations au parc
de la Plesse recherche
des bénévoles pour mener ou
participer à une chorale avec
des résidents, une à deux fois
par mois selon leurs
disponibilités. Les personnes
volontaires seront soutenues
par les professionnels
de la résidence. Toutes
les bonnes volontés sont par
ailleurs les bienvenues pour
accompagner les personnes
âgées lors de diverses
activités.
■ Contact : Patricia Chabiron,
02 41 37 43 74.
L’histoire
au pied du sapin
Les deux tomes de l’ouvrage
“Avrillé au fil du temps” sont
toujours disponibles en mairie.
Le Conseil des sages y retrace
l’histoire de la ville,
du néolithique à nos jours.
Une bonne idée de cadeau
pour tous ceux qui
s’intéressent à ce qui
les entoure, à l’occasion
des fêtes de fin d’année.
Prix : 25 € le tome 1, 7 € le tome
2 et 6 € pour le coffret, 38 €
l’ensemble (tome 1 + tome 2 +
coffret).
9
© DR
Le calendrier des
réunions de quartier
COMMÉMORATION
L’un des objectifs pour la Ville : trouver des éléments pour reconstituer
l’histoire d’Avrillé pendant la guerre 1914-1918.
Mobilisation générale
La Ville prépare la commémoration du centenaire de la guerre 19141918. Les Avrillais sont invités à exhumer les souvenirs de familles.
C’est en quelque sorte un appel
du 11 novembre. La Ville souhaite
commémorer le centenaire de la
guerre 1914-1918 et invite les
Avrillais à s’impliquer dans la
préparation de la manifestation.
Le projet avrillais a déjà reçu la
labellisation du comité national
du centenaire. Bientôt 100 ans
que dix millions de Français
étaient mobilisés et entraient
dans un conflit qui allaient durer 4 ans et faire
1,4 millions de morts.
La Semaine de la Grande guerre à Avrillé se
déroulera autour du 11 novembre 2014. Fanions,
lettres, accessoires d’époque : tous les souvenirs
familiaux peuvent contribuer à appréhender
la Grande guerre à travers le prisme local.
À Avrillé, 41 noms figurent sur le monument aux
morts.
Le conflit a également eu
d’autres impacts, même loin de
la ligne de front : accueil des
réfugiés de guerre, problèmes
de ravitaillement, augmentation
du travail des femmes.
Un groupe de travail se réunit
une fois par mois pour établir le
programme de la semaine de
commémoration. Chacun peut
l’intégrer à tout moment. Une
conférence et deux expositions sont planifiées,
mais toutes les initiatives sont les bienvenues.
À Avrillé, on sonne déjà la mobilisation générale
autour de ce centenaire.
■ Contact : 02 41 37 41 68
A la recherche
de fanions,
lettres et
accessoires
d’époques
Comme chaque année,
l’équipe municipale organise
des réunions de quartiers pour
écouter les attentes des Avrillais.
L’objectif est d’établir
un échange entre élus
et habitants.
Trois rendez-vous sont
programmés :
■ vendredi 24 janvier à 19h30,
salle Victor Hugo pour les
quartiers Ardenne, Bosquets,
Domaine de l’étang et Adézière,
■ lundi 27 janvier à 19h30
à l’Espace Ventura pour
les quartiers Bois du Roy
et Parc de la Haye,
■ jeudi 30 janvier à 19h30, salle
Victor Hugo pour les quartiers
Coteaux de la Mayenne
et Ternière Centre-ville.
Plus d’infos sur
www.ville-avrille.fr
RECENSEMENT
On compte sur vous
Lysiame Métayer.
Maja Dukanac.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Environ mille Avrillais vont être sollicités pour le recensement 2014, du jeudi
16 janvier au samedi 22 février. Ils seront d’abord avertis par courrier du
passage à leur domicile d’un agent recenseur qui leur déposera un
questionnaire avant de venir le rechercher plus tard sur rendez-vous.
La ville a recruté un nouvel agent recenseur. Il s’agit de Lysiame Métayer. Elle
fera équipe avec Maja Dukanac. Les agents recenseurs se présenteront munis
d’une carte officielle. Les réponses qui leur seront données resteront
confidentielles et anonymes. L’Insee réactualise désormais ses chiffres chaque
année. Ils sont disponibles sur www.insee.fr.
De nouveaux chiffres seront annoncés mi-décembre et mis en ligne début
janvier. Lors du dernier relevé, la ville comptait 12 951 habitants.
11
L’ACTUALITÉ
ADOLESCENCE
“Remplacer l’autorité
par la conviction tranquille”
Le pédopsychiatre Philippe Jeammet vient
donner une conférence mardi 28 janvier au
Centre Brassens sur le thème “Des règles et
des repères pour nos adolescents… un juste
équilibre”.
© DR
ne savent plus s’ils sont légitimes. Ils
veulent que les enfants valident leurs
décisions, mais ce n’est pas parce que
les adolescents ne sont pas d’accord,
que les parents agissent contre eux. Les
parents doivent avoir confiance en eux et
maintenir leur position.
■ Comment définir la période de l’ado■ Quels conseils donner aux parents?
lescence ?
■ L’autorité verticale a trouvé ses limites,
■ C’est avant tout une réponse de la société
mais ce n’est pas pour autant que c’est
aux manifestations de la puberté. Cette
le désert. La communication est
réponse varie donc beaucoup avec le
essentielle. En tant que parents, il faut
temps, la culture. Aujourd’hui, cette période
donner du sens à ce qui se passe, à ce
est plus longue qu’il y a 50 ans où l’on
que l’on fait pour en arriver à la conviction
considérait qu’on était adulte après le
Philippe Jeammet est
service militaire, quand on avait un travail ou professeur de psychiatrie pour tranquille. La motivation est l’élément
que l’on se mariait. Mais il ne faut pas adolescents et jeunes adultes fondateur de la transmission. Les adultes
à l’université Paris V.
doivent donner aux adolescents des
idéaliser le passé. On ne devient pas adulte
repères et de quoi se nourrir
du jour au lendemain, c’est quelque chose
qui se construit. L’un des risques, c’est de laisser les intellectuellement. Ils feront ensuite le tri.
adolescents abandonnés à eux-mêmes en pensant qu’ils ■ Conférence en partenariat avec l’École
vont trouver les solutions. Il n’y a pas de vérité innée. des parents et des éducateurs 49. Elle s’inscrit dans
L’échange est très important.
le cycle sur la parentalité proposé par la Ville.
■ Comment réagir face à l’opposition des adolescents ?
Pour en savoir plus et poser vos questions
■ Il ne faut pas considérer l’opposition systématique des
au professeur Jeammet, rendez-vous mardi
adolescents comme une critique à l’égard des adultes. Les
28 janvier au Centre Brassens à 20h30.
adolescents attendent des réponses. Aujourd’hui, les parents
ANIMATIONS
Du sport au pied de chez vous
Faire du sport dans la rue, c’est possible une fois par mois grâce au service
des Sports et de la Vie associative. A chaque fois, ce rendez-vous mensuel
est organisé dans un quartier différent. Les animateurs sportifs recrutés cet
été encadrent des activités à destination des enfants, des jeunes et des
familles. L’objectif est de proposer une action de proximité qui permet aux
habitants de se rencontrer.
Les médiateurs sociaux de la Ville sont également présents lors de ces aprèsmidi sportifs pour informer les Avrillais sur les possibilités qui s’offrent à eux
en matière de loisirs, mais aussi de logement ou d’orientation.
12
Un moment
pour s’amuser
et s’informer
© C. JUSTEAU
Le premier Samedi
sport s’est déroulé
sur l’Esplanade
de la mairie,
samedi 12 octobre.
■ De 14h à 17h.
Prochain rendez-vous
samedi 14 décembre sur
l’Esplanade de l’Hôtel de Ville.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© C. JUSTEAU
Au sein de l’Espace
jeunesse, un espace
est dédié au PIJ,
lieu de documentation
sur des sujets qui
concernent les jeunes.
JEUNESSE
Tu PIJ ?
Le Point info jeunesse (PIJ) est une mine d’information sur les études,
l’emploi ou encore les loisirs. Quelle que soit la problématique des
jeunes, ils peuvent soit y trouver une réponse, soit être orientés vers le
bon interlocuteur. Le PIJ est le bon endroit pour s’informer. Compris ?
Être plus autonome
“L’un des objectifs du PIJ est
d’apprendre aux jeunes à savoir où se
renseigner, où trouver les informations
qu’ils cherchent”, explique Edith
Blouin, référente du Point info
jeunesse d’Avrillé. Pour les aider à
devenir autonomes, des IJ express
(IJ pour informations jeunesse) sur le
modèle de l’émission Pékin express
sont organisées dans des villes de
l’ouest. “Ils ne savent pas où nous
les emmenons. On leur donne des
indices et c’est à eux de se
débrouiller. Ils apprennent à aller
Le maillon d’un réseau
Le Point info jeunesse fait partie du Service public
d’orientation (SPO), qui réunit tous les partenaires
concernés par l’orientation professionnelle, de Pôle
emploi au Centre d’information et d’orientation en passant
par la Mission locale. En ayant une meilleure idée du
travail des autres, chaque structure peut apporter des
informations plus précises au public qu’elle reçoit.
dans les mairies, les offices de
tourisme”, précise Edith Blouin.
Des soirées Baratin, un mardi par
mois, permettent aussi aux lycéens et
étudiants de glaner des informations
sur un sujet précis.
Chercher un petit boulot
Pour se faire de l’argent de poche ou
payer leur permis, certains jeunes
cherchent un petit boulot. Le PIJ est
là pour les accompagner. Il organise
par exemple des formations aux
premiers secours ou au baby-sitting.
Le PIJ est aussi là pour transmettre
aux 14-25 ans les initiatives dont ils
peuvent bénéficier à Avrillé. En
fonction de leurs attentes, Edith
Blouin peut évoquer avec eux la
possibilité de passer le BAFA et l’aide
de la Ville sur ce point.
S’orienter vers un métier
Le Centre d’information et de
documentation jeunesse (CIDJ)
fournit au PIJ des fiches sur les
métiers, des livres sur des secteurs
d’activités que les jeunes peuvent
venir consulter. Actuellement, Edith
Blouin travaille sur le tissu
économique local et recense les
entreprises d’Avrillé susceptibles
d’accepter les jeunes en stage. Elle
peut aussi aider ceux qui le
souhaitent à rédiger une lettre de
motivation et structurer un curriculum
vitae. “L’accompagnement fait partie
de nos missions. Je peux aussi
aiguiller un jeune qui doit compléter
un dossier d’inscription dans une
école”, indique l’animatrice du PIJ.
Partir à l’étranger
Effectuer un séjour au pair, passer
une année d’étude dans un autre
pays ou vouloir découvrir d’autres
horizons : de nombreux jeunes
veulent partir à l’étranger. Là aussi, le
PIJ peut être d’un bon secours. Pour
n’importe quelle question, il est
possible de prendre rendez-vous avec
l’animatrice. Elle pourra lister les
démarches
administratives
à
effectuer ou donner un coup de main
pour remplir un dossier.
SERVICE
Pour dynamiser sa recherche d’emploi
Rencontrer des entrepreneurs locaux pour connaître leurs attentes :
voilà ce que propose le Point emploi communautaire (PEC) à la
demande de la Ville, le premier lundi de chaque mois, de 14h30 à 17h
à l’Espace Delaune. Première réunion lundi 6 janvier.L’objectif est
d’apporter aux demandeurs d’emploi des informations sur les
opportunités qui existent dans le secteur. Ces rencontres pourront
aussi être l’occasion de travailler sur le CV et la lettre de motivation.
Autre proposition destinée aux personnes en recherche d’emploi :
une préparation au forum pour l’emploi des Ponts-de-Cé de février
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
2014. De nombreux employeurs y participent. C’est donc l’occasion
de prendre des contacts utiles.
La réunion de préparation, qui se déroulera jeudi 23 janvier, de 14h30
à 17h, à l’Espace Delaune, doit permettre aux demandeurs d’emploi
de mettre toutes les chances de leur côté. Simulations d’entretien
d’embauche, conseils sur la présentation et rappels sur les
documents à emporter seront au programme.
■ Renseignements et inscriptions auprès
d’Amandine Gaudichet : 02 41 37 41 28.
13
L’ACTUALITÉ
BRASSENS
Le professeur chargé de former la
brigade des déchets aux
techniques respectueuses de
l’environnement, un personnage
virtuel, mais présent tout au long
du spectacle.
CRÉATION
Les Frères
Jacques
rencontrent
Daft punk
THÉÂTRE
C’est un spectacle pas comme les autres que prépare
la compagnie Six monstres, entre comédie musicale
et show interactif. “Atomic bazar”, c’est
l’histoire de la brigade des déchets racontée en
chansons et soutenue par des films
d’animation. Le fil rouge : la protection de
l’environnement. “La brigade est composée
de pieds nickelés de l’éco-citoyenneté. Rien ne
se passe comme prévu”, explique Olivier
Messager, musicien de formation, auteur et
compositeur. Pour résumer la tonalité des
textes et de la musique, il précise : “Ce sont
les Frères Jacques qui rencontrent Daft punk”.
Beau programme !
Des instruments sortis de nulle part permettent
d’accompagner les chansons comme le thérémin,
Un homme à fables
ancêtre des années 1920 du synthétiseur ou le hang,
sorte de soucoupe à frapper aux sonorités chaudes,
sans oublier les instruments électroniques. La musique
n’est pas la seule discipline mise en œuvre par la
compagnie. Pour rendre le spectacle dynamique et
vivant, les Six monstres y ont intégré des films
d’animations. Mais attention, ce n’est pas de l’image
par image qui est projeté. Grâce à un clavier
d’ordinateur, Simon Astié, fondateur de la compagnie
et spécialiste du film d’animation, choisit quelle action
son personnage va effectuer : parler, marcher, lever les
bras au ciel... Il se veut rassurant : “Ce n’est pas un
étalage de technologies. Elles sont toutes au service
du spectacle.”
En cours de création, “Atomic bazar” qui avait été
pensé comme un spectacle pour enfant se révèle un
spectacle tout public, absurde et décalé, avec
différents niveaux de lecture.
■ “Atomic bazar”, samedi 18 janvier, à 15h30,
de 5 à 10 €, gratuit pour les moins de 6 ans.
Un spectacle réjouissant
et plein de surprises.
La compagnie angevine le Troisième œil a choisi Jean-Claude Drouot pour mettre
en scène une pièce en un acte autour des fables de La Fontaine. C’est le filage d’un
spectacle où rien ne se déroule comme prévu auquel va assister le public. Un “bœuf”
en quelque sorte, puisque le blues s’invite sur scène. “Y a-t-il création musicale plus
proche de l’esprit de ces fables ?” s’interroge Antoine Capella dans sa note
d’intention. Avant d’ajouter : “Dans le blues, il y a aussi en germe, l’esprit de dignité
humaine qui s’éveille”. Le spectacle est évidemment l’occasion de rappeler le
message de Jean de la Fontaine, “en forme de miroir où chacun est confronté à ses
vérités intérieures et à ses imperfections”, selon Antoine Capella. Il évoque aussi le
handicap. La compagnie est en effet composée d’un acteur aveugle, d’une actrice
sourde, d’un handicapé provisoire et d’un comédien noir. “En situant ces fables dans
le contexte de la différence, nous retrouvons l’essence même des valeurs qu’elles
portent”, explique Antoine Capella. Le résultat est un spectacle réjouissant.
Des fables, du blues, des imprévus et des improvisations, avec “Inéffable La ■ “Inéffable La Fontaine”, vendredi 7 février,
Fontaine”, le public n’est pas au bout de ses surprises.
à 20h30, de 8 à 15€.
14
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© DR
La compagnie Six monstres présente samedi 18 janvier un
spectacle déjanté sur l’éco-citoyenneté. La troupe était en
résidence en octobre au Centre Brassens. Petit aperçu de
ce qui attend les spectateurs.
© DR
Un bazar
monstre
Ça va swinguer
EXPOSITIONS
Brassens fait salon
Evanescence. Plus qu’une technique
de prédilection, l’aquarelle est un mode
d’expression à part entière pour
Françoise Caillaud. Lauréate de l’édition
2012 du Salon de la peinture à l’eau, elle
revient pour la troisième fois à Avrillé.
Cette fois, en tant qu’invitée d’honneur.
Le salon se tient jusqu’au 20 décembre.
Une quarantaine de peintres exposeront
leurs créations. Après s’être formée
pendant 10 ans auprès d’aquarellistes de
renom et avoir participé à des salons
nationaux et internationaux, Françoise
Caillaud a choisi de vivre de sa passion.
Elle anime désormais des ateliers en
Vendée. Dans ses tableaux, elle aime jouer
sur la transparence et l’évanescence.
Soudure. Son principal outil de création :
le fer à souder. Alain Bouvet, qui a reçu
le premier prix du Salon de la sculpture
en 2012, revient au Centre Brassens du
11 au 24 janvier pour sa propre exposition.
Lui qui donne une seconde vie aux ves-
tiges agricoles et aux morceaux de ferraille
en tous genres présentera sa ménagerie
extraordinaire aux Avrillais. Alain Bouvet
aime faire oublier ses matériaux de base
pour que les visiteurs apprécient du premier coup d’œil ses créations. Il aime
aussi qu’ensuite chacun cherche quel
usage pouvait avoir tel bec de héron ou
tel corps de moustique.
Mouvement. Lucy Boureau est l’invitée
d’honneur du Salon de la sculpture qui se
tiendra du 1er au 21 février. Comme
chaque année, une quarantaine de
sculpteurs y participeront. Lucy Boureau
s’initie à la fonderie d’art à partir de 2002.
D’origine Britannique, elle aime travailler
le bronze et l’associe souvent à d’autres
matières : l’ardoise, le bois, la céramique
ou le cuivre. Son inspiration, elle la puise
dans la vie quotidienne. Elle saisit
l’instant et le restitue ce qui donne des
personnages, en mouvement, très
vivants, qui dégagent de la légèreté.
Les Divalala, finalement
indisponibles mi-janvier, vont être
remplacées par un autre trio de
charme : les Swinging poules.
Habillées de robes à pois, les
trois chanteuses interprètent un
répertoire fait pour charmer les
oreilles grâce à de jolies
mélodies et pour ébouriffer les
esprits avec des textes
loufoques, croustillants ou
tendres.
■ Vendredi 17 janvier.
Tarifs : de 11 à 23 €.
Dans le bain
Les deux artistes belges des
Zindésirables font baignoire
commune sous les yeux du
public pour une immersion dans
l’univers masculin. Ils mettent
tout de suite les spectateurs
dans le bain en leur proposant
des histoires burlesques et
inattendues. Au programme :
humour décalé et autodérision.
■ Vendredi 24 janvier.
Tarifs : de 8 à 15 €.
Conte de fée
Les sculptures en bronze de Lucy Boureau, en mouvement, dégagent beaucoup de légèreté
LECTURE
Des élections
pour les enfants
Avec “Lisez-les, élisez-les”, la médiathèque propose
aux jeunes lecteurs par tranche d’âge (7-8 ans, 910 ans, 11-12 ans) une sélection de 10 livres autour
de thèmes variés et souvent d’actualité. Tous les
participants sont ensuite invités à devenir des jurés
littéraires. Ils devront donner leur avis sur les
ouvrages, dire ceux qui leur ont plu et pourquoi.
L’animation se déroule sur toute l’année scolaire.
Les lecteurs pourront alors désigner leur livre
préféré. Résultat des élections en juin prochain.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Magicienne et diplômée en
psychologie, Elisabeth Amato
propose un spectacle pas
comme les autres où se mêlent
l’illusion et la poésie. Elisabeth
Amato raconte aux spectateurs
une histoire, elle les emmène en
voyage et leur fait découvrir que
chacun d’entre eux a quelque
chose de féerique en lui.
■ Vendredi 31 janvier.
Tarifs : de 11 à 23 €.
Les autres rendez-vous
Les enfants
de 7 à 12 ans
sont invités
à lire une
sélection
de 10 livres
et à désigner
leur préféré.
Tous les spectacles présentés au
Centre Brassens jusqu’en février
sont détaillés en p. 24-25.
Vous pouvez réserver vos places et
retrouver l’ensemble de la saison
culturelle sur le site de la Ville
www.ville-avrille.fr
15
ILS FONT LA VILLE
BMX
Ça bosse fort
Une piste rafraîchie et un bureau remanié donnent des ailes au club de BMX.
Les responsables souhaitent organiser des compétitions à Avrillé.
participation de plusieurs membres de l’association.
Conforté par les réactions des concurrents, le bureau
de l’ASA BMX souhaite organiser des compétitions à
Avrillé. “Quand une piste est modifiée, le club doit
accueillir une course promotionnelle
avant d’organiser une course régionale
qui rassemble environ 400 pilotes”,
explique Jean-Marie Plaçais, trésorier du
club, qui a bon espoir que l’objectif se
concrétise en 2014. L’étape suivante :
postuler au trophée de France, le
championnat national pour les enfants.
Même si l’association accueille de plus
en plus de trentenaires qui reviennent à
leurs amours de jeunesse, la majorité
de ses 90 adhérents a moins de 16 ans. Le club va
donc organiser des courses en interne qui leur sont
destinées. “Ça leur permet de participer à un événement dans les conditions d’une compétition. C’est
toujours mieux de l’avoir vécu avant une épreuve officielle”, précise Jean-Marie Plaçais. Mais les dirigeants
du club l’assurent : “Nous ne sommes pas là pour former des compétiteurs purs et durs”. Pour attirer de
nouveaux adhérents, l’ASA BMX propose trois essais
gratuits. “Nous avons plein de vélos, de casques, de
gants”, indique le trésorier. Avis aux amateurs !
Trois essais
gratuits pour
découvrir
© DR
Avec ses nouvelles
bosses, la piste de BMX
a conquis les pilotes
lors de la course
promotionnelle
du 6 octobre.
“Nous avons eu de bons retours sur ce qui a été fait
sur la piste.” Les responsables de l’ASA BMX sont
satisfaits des échos recueillis auprès des pilotes lors
de la course promotionnelle qu’ils ont organisée début
octobre. Ils ont accueilli quelque
130 participants de tout le Grand
Ouest. Un bon résultat au regard
des 80 pilotes venus lors de la
dernière manifestation.
La piste a été rénovée par les
services techniques et le service
des Sports de la Ville avec la
■ Contact : [email protected] ou
06 59 08 33 59. Plus d’infos sur bmx.avrille.free.fr
ÉQUITATION
De nouveaux obstacles à franchir
■ Contact : 02 41 69 33 42.
16
Du sable fin et quinze obstacles
aux couleurs vives composent
la nouvelle carrière
de l’Adezière équitation.
© C.JUSTEAU
Que rêver de mieux qu’une carrière aux dimensions de celles de concours quand on se
prépare à la compétition ? L’Adezière équitation vient de se doter d’un nouvel équipement
pour les cavaliers qui pratiquent le saut d’obstacles. “C’est l’investissement de l’année”,
précise Gaëtan Berger, directeur du centre équestre. Un point essentiel pour le
développement du club. Aujourd’hui, il compte quelque 250 adhérents, essentiellement
des jeunes de 4 à 15 ans. Le nombre d’enseignants diplômés dont le club dispose, le
projet pédagogique, la qualité de l’accueil, mais aussi le bien-être des chevaux ont valu
au centre équestre d’obtenir le renouvellement de son label “école d’équitation”. Pour
le directeur, “c’est une bonne marque de reconnaissance de la fédération”. C’est aussi
l’occasion de se remettre en question. “Nous sommes obligés de réfléchir à un projet
pour conserver le label.” La découverte par le jeu est l’un des axes principaux du club
qui propose aux enfants du pony games (jeux en ligne et en relais sur un parcours) ou
du horse ball (du basket à cheval). “Notre but, c’est que les enfants se fassent plaisir”,
insiste Gaëtan Berger. L’aspect ludique n’élude pas la dimension sportive. Deux équipes
participent à des compétitions et le club remporte régulièrement des titres.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Les lecteurs
apostrophés
Culture et bibliothèque pour
tous est à la recherche de
bénévoles pour tenir des
permanences (les mardis
et mercredis de 16h à 18 et
le jeudi de 14h30 à 16h30) et
participer à la vie de
l’association.
■ Renseignements
au 02 41 34 60 99.
© C. JUSTEAU
Comme l’école de basket,
l’école de foot et l’école
de badminton permettent
aux enfants de s’épanouir
dans leur sport.
SPORT
Temps de jeu
Ribambelle de labels
La ludothèque propose des
rendez-vous du jeu le 1er
vendredi et le 3e dimanche
de chaque mois. Le
vendredi, de 20h30 à minuit,
la soirée est destinée aux
adultes et adolescents.
Le dimanche, de 15h30 à
17h30, c’est un public
familial qui est visé.
Ces nouveaux rendez-vous
sont gratuits pour
les adhérents.
Une participation d’un euro
est demandée aux
non-adhérents.
La présidente rappelle
qu’une adhésion à
la ludothèque peut être
une idée de cadeau.
Elle permet d’emprunter
40 jeux et jouets par an.
Chaque jeu peut être
conservé trois semaines.
Qu’ils tapent le volant, tirent au but ou
visent le panier, les petits Avrillais
inscrits aux clubs de badminton, de foot
et de basket sont assurés d’être bien
accompagnés. Comme l’ASA handball
(lire Avrillé Mag n°85), les trois clubs
reçoivent les enfants dans leur école de
jeunes. L’ASA badminton a décroché
cette année la 3e étoile (sur une échelle
de 5), le club de foot a
obtenu le label argent et la
labellisation de l’école de
mini-basket est renouvelée
pour trois ans.
Chaque fédération établit un
cahier des charges, mais les
conditions d’accueil et
l’encadrement, ainsi que les
animations proposées aux
plus petits sont des critères
communs à toutes les
disciplines. La qualité des équipements
sportifs entre également en ligne de
compte.
À l’ASA basket, une commission
composée de parents, d’entraîneurs,
mais aussi d’enfants se réunit
régulièrement pour réfléchir à ce qui
peut être proposé aux plus jeunes. Les
ados du club peuvent également
participer à une formation d’assistant
d’école de mini-basket. Avant chaque
période de vacances, un goûter est
Le principal
critère :
la qualité de
l’encadrement
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
offert et une fête du mini-basket est
proposée pendant les vacances de
printemps.
Le plaisir de la pratique revient dans la
bouche de tous les dirigeants. Pour
décrocher le sésame, le club de
badminton a ouvert cette année un
créneau loisirs pour les enfants.
“Certains veulent faire du badminton,
mais pas de compétition. L’entraînement du jeudi leur est destiné : ça
répond à une attente”, explique Lucile
Folliot, présidente du club.
En ciblant les objectifs de chacun, les
clubs peuvent composer des groupes
plus homogènes. “Ça nous permet
d’apporter une meilleure formation,
affirme Dominique Dreulle, président
de l’ASA football. Une équipe
hétérogène est plus difficile à gérer”.
Ce qui n’empêche pas le club d’être
soucieux de ne pas cloisonner les
enfants par niveau. Même s’il pense
à la relève. Tout comme l’ASA
badminton. “L’un de nos objectifs à
long terme est de pouvoir inscrire des
jeunes dans l’équipe senior”, indique
Lucile Folliot.
Mais c’est loin d’être la seule finalité
des labels. Comme le résume Hélène
Brusetti en charge des entraînements
des mini-basketteurs : “On ne veut pas
en faire des champions à tout prix”.
© C. JUSTEAU
Quatre associations disposent d’une reconnaissance de leur fédération pour
l’accueil des plus jeunes. Outre le club de handball, ceux de basket, de foot
et de badminton sont engagés depuis plusieurs années dans la démarche.
■ La Malle enchantée,
10 av. Maurice Mailfert
Tél. : 07 81 03 51 18.
17
ILS FONT LA VILLE
ALIMENTATION
Un fromage au lait d’Avrillé
Le Saint-Fiacre et la tomme des Closiers sont des fromages produits avec du
lait fournis par des éleveurs du Haut-Anjou. Dominique François, installé à la
Bonnardière fait partie de l’aventure.
“Il existe encore des fermes à Avrillé ?” Voilà ce
qu’entend régulièrement Dominique François quand il
vante dans différents points de vente les mérites du
Saint-Fiacre ou de la tomme des Closiers. Il fait partie
du groupement des éleveurs laitiers du Haut-Anjou qui
a créé en 2011 une fromagerie. “Ça nous permet
d’être indépendants et de savoir ce que devient notre
matière première”, affirme l’agriculteur avrillais.
Une trentaine d’éleveurs du nord du département et
du sud de la Mayenne ont monté la coopérative. Ils ont
d’abord dû choisir les recettes. Ils ont opté pour “une
pâte pressée genre tomme et un fromage plus
corsé”. L’objectif était de se démarquer. “Nous
voulions notre fromage à nous, avec son goût particulier et sa
spécificité”, précise Dominique François.
Le Saint-Fiacre et la tomme des Closiers se reconnaissent à leur
couleur orange, due à la présence de roucou, un colorant naturel.
“C’est un fromage artisanal. Tout est fait à la main”, indique Mélanie
Bougeard, commerciale pour le groupement.
Depuis deux ans, chaque agriculteur fait la promotion des deux
fromages dans son secteur. “Nous n’avons pas la puissance de
communication d’un grand groupe, souligne Dominique François.
Mais les gens sont sensibles aux produits locaux”. Les jours
d’animation dans les grandes surfaces, les agriculteurs constatent
une hausse des ventes. “Le premier achat est le plus simple. Nous
revenons une fois par trimestre pour essayer de fidéliser les clients”.
Pour l’instant, les marges sont réduites, mais les éleveurs y croient.
“Il faut avoir la foi dans ce que l’on fait”, sourit Dominique François.
Le Saint-Fiacre
et la tome des closiers
sont présents sur
de nombreux étals
de grande surface.
© DR
Une tomme
et un fromage
plus corsé
RÉCOMPENSE
Savez-vous comment ? Quand elle est typée avec de bons ingrédients. Mais
l’Avrillais Patrick Plat aime aussi les défis. Après avoir remporté la 3e place au
concours de la meilleure galette nature de la confrérie Pipéria la galette en
2009 dans la catégorie Vente à emporter, il a retenté sa chance sans remonter
sur le podium. Il a donc décidé de se remettre en question et de changer sa
recette. En collaboration avec son minotier, il a surtout travaillé sur la farine.
Six critères sont jugés dans le concours : l’aspect, la régularité, l’épaisseur, la
cuisson, l’odeur et le goût. Et lors du dernier concours, Patrick Plate a
décroché le 2e prix. “C’est agréable d’être reconnu par ses confrères”, confie
le cuisinier. Avant d’avouer : “La première place reste un objectif”. En
attendant, il est présent tous les vendredis au marché de Montreuil-Juigné.
18
© C. JUSTEAU
Il aime la galette…
Patrick Plat vend ses galettes et ses crêpes
sur les marchés, comme ici à Montreuil-Juigné.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
© DR
DESSIN
Un bon coup de crayon
Le stage pour
les adultes, les 6 et
7 mars, aura pour
thème le dessin de
modèles vivants.
L’Atelier développe ses activités. L’association va proposer pendant les
vacances scolaires des stages ouverts à tous et consacrés à une
technique en particulier.
L’Atelier propose depuis plusieurs
années des cours d’arts graphiques.
Pour se renouveler, l’association a
décidé d’organiser des stages qui
ne seront pas réservés à ses
adhérents. “L’idée est de proposer
quelque chose de différent,
d’approfondir un sujet ou une
technique”, explique Jean-Claude
Pantin, président de l’Atelier.
Les
premiers
stages
se
dérouleront pendant les vacances
d’hiver, sur deux jours, de 14h30 à
17h30. Les plus de 10 ans sont
invités à créer un personnage de
BD ou de manga et à apprendre à
le faire évoluer dans différentes
situations. Le stage aura lieu les
mardi 4 et mercredi 5 mars. Le
dessin de modèles vivants sera au
cœur du stage pour les adultes, les
jeudi 6 et vendredi 7 mars. Quant
aux plus petits (5-9 ans), ils
pourront apprendre à réaliser un
autoportrait, les mardi 11 et
mercredi 12 mars. Hormis les
pinceaux, le matériel sera fourni.
Les stages sont encadrés par les
animatrices de l’Atelier, Olga
Dupont et Anne Levillain, toutes les
deux diplômées des Beaux-Arts.
Grâce à cette nouvelle proposition,
l’association espère attirer de
nouveaux adhérents. Elle précise
d’ailleurs, que les inscriptions sont
encore possibles.
■ Contact :
Isabelle Poulain-Bourgeais,
tél. 02 41 69 69 79.
Tarifs des stages :
42 € pour les adultes
et 30 € pour les enfants.
LOISIRS CRÉATIFS
Pour apprendre à scraper
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Marie-Dominique
Blanchard propose
des cours
de scrapbooking
pour apprendre
à mettre en valeur
ses photos.
© C.JUSTEAU
Feutres, colle, pinceaux, scotch repositionnable, encre, gabarits,
papiers, ciseaux… Marie-Dominique Blanchard dispose de tout le
matériel d’une “scrapeuse” aguerrie. Après 10 ans passés à mettre en
valeur ses photos de famille et souvenirs de vacances, elle a sauté le
pas. Elle est devenue animatrice pour le compte d’une société
spécialisée dans le scrapbooking européen. Elle propose ainsi des
cours à tous ceux qui souhaitent apporter un plus à leurs clichés.
“J’aime l’idée que la photo est au centre de la création”, explique-telle avant d’ajouter “même si une photo est mal cadrée, on trouve
toujours une solution. Les participants aux cours ne choisissent pas
leur photo au hasard. Une photo correspond à un souvenir”.
Marie-Dominique Blanchard aime accompagner les débutants. “Ce qui
semble simple quand une page est terminée, ne l’est pas forcement”,
assure la toute nouvelle animatrice.
De son expérience, elle a retiré des trucs et astuces qu’elle a envie de
partager : des silhouettes d’oiseaux pour se jouer de fils électriques
disgracieux, le choix d’une découpe ronde pour être en accord avec
une architecture romane ou encore le jeu des couleurs.
Marie-Dominique propose aux personnes intéressées de venir découvrir gratuitement son activité en assistant à une démonstration.
■ 19 € le cours de 3h. Marie-Dominique Blanchard,
3 rue des Coteaux à Avrillé. Tél. 06 88 75 30 97
ou [email protected]
19
L A V I L L E AVA N C E
CONSEIL MUNICIPAL
Un budget de transition
Avant de voter en janvier le budget 2014,
les élus ont débattu des orientations
budgétaires lors du conseil municipal du 18
novembre. Dans un contexte d’élections
municipales, le budget est inévitablement
un budget de transition.
La mise en œuvre des
nouveaux rythmes scolaires
fait partie des dépenses
inscrites au budget 2014.
LES DÉPENSES COURANTES.
La mise en œuvre des nouveaux
rythmes scolaires (114 000 € dès 2014), le soutien à
l’insertion professionnelle par l’embauche de jeunes en
contrats d’avenir (70 400 €), l’augmentation des charges
sociales (55 000 €) ou encore la réforme du statut des
agents de catégorie C (40 000 €) sont autant de
nouvelles charges à prévoir en 2014.
Les efforts de rigueur dans la gestion communale seront
donc poursuivis, tout en veillant à maintenir la qualité
du service public.
© C. JUSTEAU
LES RECETTES. Les dotations
versées par l’Etat diminueront de
4% par an en 2014 et 2015. Ce qui
représente une perte de 108 000€.
Mais grâce aux nouvelles constructions notamment, la Ville bénéficie
d’une augmentation de ses recettes
liées à l’impôt sans avoir à
augmenter ses taux. Ces derniers
restent inchangés depuis 2008.
LES INVESTISSEMENTS. La plupart des investissements prévus ont été réalisés. Ceux au long cours
seront poursuivis : participation aux aménagements
du centre ville et de l’îlot commercial du Bois du Roy.
Le reste concerne l’entretien des bâtiments, des réseaux
et des voiries, ainsi que le renouvellement du matériel.
Aucun autre investissement ne sera évidemment
programmé avant les élections municipales prévues en
mars prochain.
CONTRÔLE
“Une situation financière parfaitement
maîtrisée dans un contexte de fort
développement de la collectivité”. Voici
en résumé l’évaluation du trésorier public
concernant les finances de la commune.
Chaque année, il examine à la loupe les
dépenses et les recettes de la Ville. Il
s’appuie sur les comptes réels pour
établir son analyse.
Dans son rapport, le trésorier public note
la bonne maîtrise des charges de
fonctionnement. Les charges nettes de
personnel qui représentent 60 % de ces
dépenses n’ont que très faiblement
20
© PICT RIDER - FOTOLIA.COM
Bonne note en finances
Une capacité
d’autofinancement à
son meilleur niveau
depuis 2007
augmenté et la totalité des dépenses
réelles de la Ville ont marqué une baisse
de 6,2%. Côté recettes, il faut noter une
légère hausse de 0,9%.
Il en résulte une capacité d’autofinancement nette à son meilleur niveau
depuis 2007 : quelque 4 millions d’euros.
Une manne qui a permis à la Ville
d’assurer le remboursement de la dette
(un peu plus de 2 millions d’euros) et de
conduire une politique d’investissement
soutenue. En effet, 25 % des dépenses
d’équipement de la Ville ont été
autofinancées, l’année dernière.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Deux nouvelles
bornes WiFi
© C. JUSTEAU
Avant la déconstruction
des bâtiments, des ouvriers
mettent les logements
à nu et trient les matériaux.
LOGEMENT
Déconstruction avant travaux
Les travaux de déconstruction des anciens
logements au Bois du Roy ont commencé fin
octobre. Ils se poursuivent jusqu’à la mi-mars.
En mars prochain, une page sera définitivement tournée au Bois du
Roy. Les 150 derniers logements seront entièrement déconstruits. Pour
que les travaux de construction se poursuivent selon le calendrier, les
efforts des ouvriers de l’entreprise Séjourné se concentrent sur les trois
bâtiments les plus proches de l’avenue de la Boissière. Ils devraient être
à terre en ce début de mois.
Il a d’abord fallu procéder à un curage intérieur ce qui consiste à mettre
à nu les logements et trier les matériaux : cloisons, portes, revêtements,
etc. Un déshabillage extérieur a également été effectué pour avoir un
accès direct aux panneaux d’amiante. A l’aide d’une nacelle, les équipes
spécialisées dans le désamiantage peuvent découper les plaques par
l’extérieur ce qui limite les manipulations et les risques.
Quand il ne reste plus que les murs, la pelle mécanique équipée d’une
pince à béton peut entrer en action et grignoter le bâtiment. Cette
technique permet de diminuer les nuisances sonores. Un arrosage est
également prévu pour limiter la poussière.
Les mêmes étapes seront mises en œuvre pour les cinq autres
bâtiments pour une fin des travaux prévue en mars.
À Avrillé, il est possible de se connecter à
Internet dans plusieurs lieux publics.
Après l’Esplanade de l’Hôtel de Ville, le
hall du Centre Brassens et l’Espace
Ventura, des bornes WiFi ont été
installées à l’Espace Delaune et salle
Tabarly. Elles sont accessibles de 8h à
23h. Pour se connecter, il suffit d’accepter
les conditions d’utilisations.
Les utilisateurs sont ensuite prévenus
que les traces de connexions sont
conservées pendant un an. Par ailleurs,
un filtrage des pages consultées interdit
l’accès aux sites violents, racistes ou à
caractère pornographique.
La police s’équipe
Lors du dernier conseil municipal, les élus
ont acté le développement du réseau de
caméras de surveillance. Deux nouveaux
secteurs seront couverts : le stade
Delaune avec deux caméras et le rondpoint de l’Europe. Par ailleurs, dans le
cadre du déploiement du procès verbal
électronique, la collectivité a décidé de
se doter du matériel nécessaire au
traitement automatique des infractions
d’ici la fin de l’année.
STATIONNEMENT
Ça bouge dans le centre
laissée libre par la déconstruction du
Malanga va être agencée de sorte que les
piétons aient plus d’espace et que le
stationnement de quelques véhicules soit
possible.
L’accès aux commerces sera facilité par ces
aménagements qui permettent à chacun,
piéton, usager du tram ou automobiliste,
d’avoir toute sa place dans le centre-ville.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Une trentaine de palces
de parking vont bientôt
être disponibles entre
le carrefour Ternière
et le chemin du Bocage.
© N. WAJDZIK
De nouvelles perspectives s’ouvrent dans
le centre-ville. La fin des travaux de l’agence
du Crédit agricole va permettre la création
d’un parking de 21 places. Elle ouvre aussi
la possibilité d’une liaison entre l’avenue
Pierre Mendès-France et l’avenue Clément
Janequin à l’arrière du bâtiment, ce qui
donne du parking un accès direct à la rue
de la Gare.
Un parking d’appoint de 15 places va aussi
être aménagé à l’angle de l’avenue Pierre
Mendès-France et du chemin du Bocage.
Il pourra, par exemple, être utilisé par les
usagers du tramway puisqu’il se situe à
deux pas de la station du Bois du Roy.
Du côté du carrefour Ternière, la place
21
L A V I L L E AVA N C E
CADRE DE VIE
Quand on ira sur les chemins…
Après le chemin des Landes, le chemin de la Salette dispose désormais
d’une voie verte. Un espace que les piétons et les cyclistes doivent
partager et qui favorise les déplacements doux.
Les piétons et les cyclistes vont pouvoir se
déplacer en toute tranquillité, chemin de la
Salette. Comme dernièrement au chemin
des Landes ou avenue Georges Pompidou,
le long du parc Brassens, une voix verte
vient d’être aménagée, sur près de 400 m,
de la voie ferrée à l’avenue de l’Europe.
L’autre partie du chemin devrait être
aménagée au printemps prochain.
Séparée sur une bonne partie de la route
par un espace végétalisé, la
voie verte est réservée aux
moyens de transport non
motorisés. Elle va notamment
permettre aux enfants du
quartier d’accéder aux écoles
en toute sécurité.
Les voies vertes sont aussi
bien destinées aux riverains
qu’aux randonneurs.
En multipliant ce type de
travaux, la Ville souhaite
favoriser les déplacements doux. Elle
dispose actuellement d’une quarantaine de
kilomètres d’aménagements cyclables sur
l’ensemble de son territoire.
Chemin de la Salette, une bonne partie de la voie verte
est séparée de la route par un espace végétalisé.
108
arbres à l’école
Pierre et Marie Curie.
Neuf arbres, des chênes et des pins,
vont être abattus pendant les vacances
de Noël. La présence de branches mortes
montre le dépérissement de ces arbres.
Les racines de certains se trouvent noyées
par le revêtement imperméable.
D’autres sont attaqués par des insectes
qui se nourrissent de bois.
Pas d’inquiétude pour ceux qui apprécient
le cadre végétal de l’école,
elle en conserve encore une centaine.
22
© C.JUSTEAU
Un espace
sécurisé
pour les piétons
Un site pour réduire ses déchets
Pour consommer malin et éviter de jeter, le Conseil général a mis en place un
nouveau site Internet : www.enanjoujereduismesdechets.fr
Il répertorie notamment les boutiques solidaires de Maine-et-Loire. Ce sont des
entreprises de l’économie sociale, spécialisée dans le réemploi et la valorisation.
Elles permettent d’acheter d’occasion tout un panel de produits, de l’électroménager
aux vêtements en passant par les vélos ou le mobilier.
Les internautes trouveront aussi sur le site des astuces pour prolonger la vie des
objets, des adresses pour les réparer ou les recycler. Des conseils pour agir au
quotidien sont également en ligne. Pour l’aspect ludique, des jeux sont proposés
pour tester ses connaissances comme le labyrinthe des produits locaux et durables
ou des quiz pour réduire le poids de sa poubelle au travail ou pour pique-niquer sans
multiplier les déchets.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
REGARDS D’ÉLUS
Tribune politique
OPPOSITION
Le poids du logement trop important
Selon le baromètre Sofinscope, “les
Français consacrent, en moyenne,
23% de leurs revenus à leur logement
avec un effort plus important chez les
locataires (37% de leurs revenus)… que chez les propriétaires
(15%)”. 60 % des locataires estiment que le budget consacré
au logement était trop important au regard de leurs revenus
et se retrouvent ainsi dans l’obligation de faire des choix
contraints.
Les charges locatives (récupérables) sont des dépenses
prises en charge initialement par l’organisme d’habitation
qui se fait rembourser par le locataire. Les demandes de
provisions sont justifiées par la communication du budget
prévisionnel ou des charges de l’année antérieure lorsque
le bailleur est une personne morale. Un mois avant la
régularisation, le bailleur en communique le décompte par
nature de charges ainsi que le mode de répartition entre les
locataires. Durant un mois à compter de l’envoi de ce
MAJORITÉ
Conformément à la loi du 27 février 2002
relative à la démocratie de proximité, Avrillé
Mag ouvre dans chacune de ses éditions un
espace d’expression aux différents groupes
politiques qui composent le Conseil municipal.
décompte, les pièces justificatives sont tenues à la
disposition des locataires.
Selon l’Association des responsables de copropriété, les
charges ont augmenté de plus de 5 % depuis janvier 2012, soit
deux fois plus que l’inflation (2 %). Si tous les postes sont
concernés, certains se sont envolés : “Le chauffage a
progressé de 8 %, les primes d’assurance de 7 %, les
honoraires de syndic de 5 % et les frais de personnel et
d’entretien de 3 %”.
La politique du logement sur un territoire, où les revenus sont
modestes puisque plus d’un ménage sur trois bénéficie d’une
aide au logement, est actuellement plus adaptée aux
propriétaires qu’aux locataires et le modèle économique qui
en découle, bloque la consommation des ménages dans les
autres secteurs d’activités.
On peut s’interroger sur l’opportunité de faire appel à un
bailleur parisien qui gère son patrimoine à l’aide d’un
mandataire local.
Finances locales : Avrillé
récompensée pour sa gestion
“En conclusion, cette étude fait
ressortir une situation financière très
satisfaisante avec notamment une
parfaite maîtrise des charges de
fonctionnement”. Par ces termes, le centre des Finances
publiques d’Avrillé dresse un portrait satisfaisant de la gestion
des finances locales dans son analyse financière rétrospective
2010-2012 de la commune.
Cette étude souligne le résultat positif des choix faits par la
municipalité en matière de gestion. Ainsi, l’absence d’emprunt
toxique, l’absence d’augmentation des taux d’impositions
depuis 20 ans et l’absence d’emprunt depuis 3 ans ont permis à
la commune de conserver des finances saines. Le rapport de
la Perception souligne également que l’augmentation de la
capacité d’autofinancement de la municipalité a permis à
celle-ci de continuer ses investissements et même de les
augmenter en 2012.
Nous pouvons en être d’autant plus fiers que les mesures
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
prises par le gouvernement actuel vont obliger les
collectivités locales à une révision de leur politique en 2014
et 2015. Les collectivités vont devoir faire face à une baisse
des dotations de l’Etat de 1,5 milliards d’euros chaque année.
Il s’agit là d’un recul historique des dotations risquant de
conduire à une réduction des investissements locaux
porteurs d’emplois.
Dans le même temps des charges nouvelles sont imposées
aux collectivités : augmentation des charges salariales,
évolution des régimes indemnitaires de la fonction publique
territoriale, hausse de la TVA et coûts de la réforme des
rythmes scolaires… Les collectivités, comme les salariés,
comme les chefs d’entreprise, comme les retraités, comme les
familles sont pénalisés par les augmentations d’impôts et de
charges. Dans ce contexte, l’équipe de la majorité municipale
continuera à demeurer extrêmement vigilante à la gestion des
finances locales et continuera à offrir à tous les Avrillais des
services de qualité.
23
AGENDA
Du jeudi 5 au dimanche 8
Téléthon
Un peu partout en ville.
Comme chaque année,
de nombreuses animations
sont proposées (lire p.8).
Vendredi 13
Marché de Noël
Esplanade de l’Hôtel de Ville,
salle Victor Hugo,
de 15h30 à 19h30.
Produits de bouche,
décorations, bijoux :
de nombreux stands sont
proposés (lire p.6-7).
Jeudi 5
Veillée de Noël
Médiathèque, à 20h.
Lecture à haute voix d’extraits
de romans et de récits
de voyages sur le thème de
l’Italie et de Venise (lire p.7).
Tél. 02 41 31 11 30.
Vendredi 6
Marché de Noël
Centre commercial du Bois
du Roy, de 8h à 12h30.
Ecole du Bois du Roy,
à partir de 18h.
L’association des parents
d’élèves, la Coopérative
du Bois du Roy propose
de vendre des gourmandises
et des décorations de Noël
pour financer des projets
de séjours pédagogiques.
Elle participe également
au marché lors de Noël
magique, vendredi 12
décembre, de 15h30 à 19h.
Soirée jeu
Ludothèque, 10 av. Mailfert,
de 20h30 à minuit.
Pour découvrir de nouveaux
jeux. Pour ados et adultes
(lire p.17).
24
Lundi 9
Marché de Noël
Zone de la Violette,
de 14h à 18h.
L’entreprise Giffard
ouvre avant les fêtes.
Noël magique
Esplanade de l’Hôtel de Ville,
salle Victor Hugo,
de 17hà 19h30.
Direction Venise. (Lire p. 6-7).
Théâtre
Centre culturel, à 20h30.
Deux pièces de Feydeau
par le Théâtre régional
des Pays de Loire :
“Feu, la mère de madame”
et “Mais n’te promène donc
pas toute nue”.
Tarifs : de 11 à 23 €.
Samedi 14
Marché de Noël
Zone de la Violette,
de 10h à 18h.
L’entreprise Giffard ouvre
avant les fêtes.
Visite du père Noël
Dans les quartiers,
de 9h30 à 17h45.
Les commerçants d’Avrillé
ont invité le père Noël à venir
à la rencontre de leurs clients
(lire p.7).
© DR
© CSABA PETERDI – FOTOLIA.COM
Samedi 7
Marché de Noël
Zone de la Violette,
de 10h à 18h.
L’entreprise Giffard ouvre
avant les fêtes.
Les animateurs sportifs de la
Ville proposent des
après-midi sportifs dans
les différents quartiers.
Samedi sport
Esplanade de l’Hôtel de Ville,
de 14h à 17h.
Les animateurs sportifs de la
Ville proposent des initiations
à différents sports (lire p.12).
sur le bassin (lire p.6).
Concert
Eglise Saint-Gilles, à 20h30.
Le chœur lyrique René
d’Anjou donne un concert
en soutien à l’association
des Amis des orgues d’Avrillé
10 €, 5 € pour adhérents et
les moins de 15 ans (lire p.8).
Jeudi 19
Jazz
Centre culturel, à 20h30.
Concert en partenariat avec
l’association Jazz pour tous.
Au programme : Thierry Ollé
trio et Daniel Huck pour
du jazz New-Orleans revisité.
Tarifs : de 8 à 15 €.
Lundi 16
Marché de Noël
Zone de la Violette,
de 14h à 18h.
L’entreprise Giffard ouvre
avant les fêtes.
Mercredi 18
Animation
Piscine, de 14h à 18h.
Un vent polaire souffle
Gui et houx
Aux jardins aux herbes,
de 18h à 19h.
Distribution de décorations
de Noël naturelles (lire p.6).
Samedi 21
Spectacle de Noël
Médiathèque, à 15h30.
La compagnie Artbigüe
propose un spectacle à base
d’extraits de livres sur Noël
(lire p.7).
Théâtre
Centre culturel, à 20h30.
© DR
Mercredi 4
Conférence parentalité
Mairie, à 20h30.
Dans le cadre de la semaine
du respect, conférence
du psychologue Pierre Poitou
sur le thème “A la maison,
à l’école, dans la rue...
les règles et les permissions”.
En partenariat avec l’Ecole
des parents et des éducateurs
de Maine-et-Loire.
Un spectacle sur Noël
à la médiathèque,
samedi 21 décembre.
© COMPAGNIE ARTBIGUË
Jusqu’au vendredi 20
Exposition
Centre Brassens.
Une quarantaine de peintres
expose au Salon de la peinture
à l’eau. Invitée d’honneur :
Françoise Caillaud.
Spectacle
Centre culturel, à 20h30.
“Show de divas”,
un spectacle qui s’adresse
aussi bien aux mélomanes
confirmés qu’à un public
curieux de découvrir
l’univers lyrique.
Tarifs : de 11 à 23 €.
© C. JUSTEAU
DÉCEMBRE
Noël magique transporte
les Avrillais à Venise,
vendredi 13 décembre.
De nombreuses
animations sont
programmées
pour le Téléthon
du 5 au 8
décembre.
La compagnie Pièces
détachées joue “Venise sous
la neige” pour l’association
des insuffisants rénaux.
Réservations : 02 41 34 10 62.
Tarif : 10 €.
Dimanche 22
Après-midi jeux
Ludothèque, 10 av. Mailfert,
de 15h30 à 17h30.
Pour découvrir de nouveaux
jeux en famille (lire p.17).
Lundi 23 et lundi 30
Marché de Noël
Zone de la Violette,
de 14h à 18h.
L’entreprise Giffard ouvre
avant les fêtes.
JANVIER
Vendredi 3
Soirée jeu
Ludothèque, 10 av. Mailfert,
de 20h30 à minuit.
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Le prochain numéro d’Avrillé Mag
paraîtra début février Vous pouvez nous contacter au
02 41 37 41 43 ou sur www.ville-avrille.fr
(en cliquant sur “Toutes nos brochures”).
Fée et magicienne,
Elisabeth Amato
fait rêver le public,
vendredi 31 janvier.
d’éveil à la dégustation des
vins en dix séances (une fois
par mois). Tarifs : 176 € pour
les Avrillais, 195 € pour les
non Avrillais. 02 41 34 35 87.
Vendredi 17
Humour
Centre culturel, à 20h30.
Les Swinging poules
endossent leur robe à pois
et invitent le public dans
un spectacle entraînant (lire
p.15). Tarifs : de 11 à 23 €.
© FOTOLIA
© DR
Dans le bain, avec
les Zindésirables,
vendredi 24 janvier.
Le club féminin organise un loto
jeudi 6 février.
Pour découvrir de nouveaux
jeux. Pour ados et adultes
(lire p.17).
Lundi 6
Atelier emploi
Espace Delaune,
de 14h30 à 17h.
Le Point emploi communautaire, à la demande de la Ville,
organise le premier lundi
de chaque mois un atelier
à destination de tous les
demandeurs d’emploi (lire p.13).
Inscriptions : 02 41 37 41 28.
Vendredi 10
Théâtre
Centre culturel, à 21h.
La compagnie les R’culéens
donne sa pièce “Tout le plaisir
est pour nous” au profit de
l’association “Un sourire pour
Rayan et Othman”. Tarif :
11,80 €. Réservations :
www.rculeens.asso.fr
Samedi 11
Samedi sport
Stade Delaune, de 14h à 17h.
Les animateurs sportifs de la
Ville proposent des initiations
à différents sports (lire p.12).
Samedi 18
Samedi sport
Stade Delaune, de 14h à 17h.
Les animateurs sportifs de la
Ville proposent des initiations
à différents sports (lire p.12).
Spectacle
Centre culturel, à 15h30.
Un spectacle multiforme et
drôle sur le thème des gestes
écocitoyens (lire p.14).
A partir de 6 ans. Tarifs : 10 €
pour les adultes, 5 € pour les
6-18 ans et gratuit pour les
moins de 6 ans.
Dimanche 19
Après-midi jeux
Ludothèque, 10 av. Mailfert,
de 15h30 à 17h30.
Pour découvrir de nouveaux
jeux en famille (lire p.17).
Théâtre
Centre culturel, à 21h.
Voir au vendredi 10.
Vendredi 24
Humour
Centre culturel, à 20h30.
Les deux acteurs belges des
Z’Indésirables se mouillent
pour vous faire rire (lire p.15).
Tarifs : de 8 à 15 €.
Concert
Eglise Saint-Gilles, à 20h30.
Concert au profit de
l’association “Un sourire pour
Rayan et Othman”. Tarif : 10 €.
Réunion de quartier
Salle Victor Hugo, à 19h30.
Pour les quartiers Ardenne,
Bosquets, Domaine
de l’étang et Adézière.
Du samedi 11 au lundi 20
Exposition
Centre Brassens.
Carte blanche au sculpteur
Alain Bouvet (lire p. 15).
Lundi 27
Réunion de quartier
Espace Ventura, à 19h30.
Pour les quartiers Bois du Roy
et Parc de la Haye.
À partir du jeudi 16
Dégustation de vins
La carte de vins, zone de la
Croix-Cadeau, de 20h à 22h.
La MJC propose un cycle
Mardi 28
Conférence parentalité
Centre culturel, à 20h30.
Le pédopsychiatre Philippe
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Jeammet intervient sur
le thème : “Des règles et
des repères pour nos ados :
un juste équilibre”.
En partenariat avec l’Ecole
des parents et des éducateurs
de Maine-et-Loire (lire p.12).
“Fleur de cactus”.
Lire détails au samedi 1er.
Jeudi 30
Réunion de quartier
Salle Victor Hugo, à 19h30.
Pour les quartiers Coteaux
de la Mayenne et Ternière
Centre-ville.
Lundi 3
Atelier emploi
Espace Delaune,
de 14h30 à 17h.
Le Point emploi communautaire, à la demande de la Ville,
organise le 1er lundi de chaque
mois un atelier à destination
de tous les demandeurs
d’emploi (lire p.13).
Inscriptions : 02 41 37 41 28.
Vendredi 31
Spectacle
Centre culturel, à 20h30.
Elisabeth Amato, une
magicienne qui fait du bien à
l’âme (lire p.15).
Tarifs : de 11 à 23 €.
Jeudi 6
Loto
Salle Victor-Hugo,
de 13h30 à 18h.
Le club féminin organise un
loto ouvert à tous. Tarifs : 3 €
la carte, 8 € les 3 et 15 € les 7.
FÉVRIER
Vendredi 7
Théâtre
Centre culturel, à 20h30.
Les fables de La Fontaine
revisitées par la compagnie
du 3e œil et mises en scène
par Jean-Claude Drouot
(lire p.14). Tarifs : de 8 à 15 €.
Du samedi 1er
au vendredi 21
Exposition
Centre Brassens
Lucy Boureau est l’invitée
d’honneur du Salon
de la sculpture (lire p.15).
Samedi 1er
Stage
La Chesnaie,
de 9h30 à 12h30.
La MJC propose un stage sur
le thème de la gestion des
conflits. Tarifs : 50 € pour les
Avrillais et 53 € pour les non
Avrillais. Tél. 02 41 34 35 87.
Samedi sport
Stade Delaune, de 14h à 17h.
Les animateurs sportifs de la
Ville proposent des initiations
à différents sports (lire p.12).
Théâtre
Centre culturel, à 20h30.
La compagnie segréenne du
Pont d’Ardoise propose “Fleur
de cactus”, une comédie
sentimentale, comique...
Réservations : 02 41 61 18 70
ou 06 22 40 12 83. Tarifs : 7 €
et 3 € pour les jeunes
et les demandeurs d’emploi.
Soirée jeu
Ludothèque, 10 av. Mailfert,
de 20h30 à minuit.
Pour découvrir de nouveaux
jeux. Pour ados et adultes
(lire p.17).
Samedi 8
Stage
La Chesnaie,
de 9h30 à 12h30.
La MJC propose un stage sur
le thème de la gestion des
conflits (lire samedi 1er février).
Retrouvez les grands
rendez-vous avrillais dans
l’agenda du site de la Ville,
sur www.ville-avrille.fr
(sur la page d’accueil,
cliquez sur “Tout l’agenda”)
ou sur votre téléphone en
flashant le code ci-desous.
Dimanche 2
Théâtre
Centre culturel, à 15h.
25
Page réalisée avec le concours du Conseil des Sages
JEUX
Facile
Un peu d’exercice ?
Moyen
Difficile
1
LES 7 ERREURS
2
LETTRES MÊLÉES
Trois sports ou activités sportives pratiqués à Avrillé sont
cachés dans ce graphique, à vous de les trouver au moyen
de ces indices
1 Véronique et Davina en sont les précurseurs (7 lettres)
2 Ce sport est une adaptation ou rejoint le principe
de la poussée d’Archimède (10 lettres)
3 Elle peut se faire à pieds, à cheval ou à bicyclette (9 lettres)
N
U
E
S
N
3
UN BRIN DE LOGIQUE !
Sous chaque sportif note son nom sachant que :
● Arthur n’est premier ni au départ ni à l’arrivée
● Benoit n’est ni le dernier parti ni le dernier arrivé
● Charles a la même place au départ et à l’arrivée
● Denis est le plus rapide
D
K
A
G
4
E
R
N
A
N
Q
S
N
F
E
I
B
I
A
O
I
T
LE PUZZLE
Réponses
1 Ballon.
Filet du but, au fond en bas et à gauche.
Manche droite du goal.
Chaussure droite du goal.
Numéro (1-7) sur le sweat du goal
Chaussette gauche de l'attaquant.
Bas du poteau de but.
4 Un gant de boxe
3 Denis est en bleu
Charles est en orange
Arthur est en vert
Benoît est en rouge
2 1 - Fitness 2 - Aquabiking 3 - Randonnée
26
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
I N F O S P R AT I Q U E S
MAIRIE
HÔTEL DE VILLE
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30.
02 41 37 41 00, www.ville-avrille.fr, [email protected]
Permanence d’état civil
Le samedi de 9h à 12h (sauf pendant les vacances scolaires).
Permanences des adjoints
Le samedi de 10h à 12h (sur rendez-vous et sous réserve de modifications)
■ 7 décembre : Jules Tribondeau, adjoint en charge de la Mémoire et du
Patrimoine.
■ 14 décembre : Annie Darsonval, adjointe en charge des Nouvelles proximités.
Permanence CAF (Caisse d’allocations familiales)
Le mardi de 14h à 17h à l’Administration générale
(sauf pendant les vacances scolaires).
Point relais CAF au service des familles
Un travailleur social de la CAF assure des permanences à la mairie chaque mardi
de 9h à 12h30 sur rendez-vous. 02 41 22 38 38
Envoyez vos questions à vos élus par mail sur www.ville-avrille.fr
(Vie municipale > Le Conseil municipal > Les élus > pictogramme Courriel)
Conciliateur de justice
Les 1er et 3ème mercredis du mois, de 14h à 16h30,
sur rendez-vous. 02 41 37 41 00
Polices municipale et nationale 3, esplanade de l’Hôtel de Ville
02 41 37 41 03 (Police municipale) - 02 41 69 39 74 (Police nationale)
Fermées le week-end : contacter le commissariat central d’Angers au 17.
VIE QUOTIDIENNE
La Poste d’Avrillé
137, avenue
Pierre Mendès France
3631 pour les renseignements
relatifs au courrier,
3639 pour ceux concernant
la Banque postale
www.laposte.fr rubrique
Vos services, Trouver un bureau.
Tri des déchets
■ Déchetterie
Du 1er novembre au 31 mars,
du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h,
samedi de 9h à 17h et
dimanche de 9h à 12h.
Fermée les jours fériés.
02 41 69 21 60
■ Ordures ménagères
Collecte chaque lundi,
entre 13h et 20h30
(sauf av. Mendès France,
entre les ronds-points Dunant
et des Landes :
entre 20h30 et 2h).
0 800 41 88 00
■ Bacs jaunes
Collecte un mercredi sur deux,
entre 13h et 20h30
(sauf av. Mendès France,
entre les ronds-points Dunant
et des Landes :
entre 20h30 et 2h).
0 800 41 88 00
■ Déchets organiques
Des composteurs individuels
sont mis à disposition par
Angers Loire métropole
(20 euros) tous les
1ers mercredis du mois à
Biopôle Centre technique
(13, bd de la Chanterie,
à Saint-Barthélemy-d’Anjou).
Distribution locale sur
inscription 0 800 41 88 00).
Pour la famille
Bureau de l’Accueil
de loisirs maternel
Les permanences
ont lieu à la mairie.
Lundi et jeudi de 9h à 12h30 et
de 13h30 à 17h30.
02 41 37 41 25 (animations),
02 41 37 41 54 (administratif)
Multiaccueil municipal
Adrienne Bolland
6, boulevard Adrienne Bolland
02 41 73 03 01
[email protected]
Multiaccueil associatif
Pouce-Poucette
16 bis, avenue
des Trois Cormiers
02 41 69 27 72
[email protected]
Multiaccueil associatif
les Petites Frimousses
18 bis, rue Albert Schweitzer
02 41 34 35 10
[email protected]
Relais d’assistants
maternels (RAM)
2, avenue Salvador Allende
02 41 34 21 66
[email protected]
Avrillémag DÉCEMBRE 2013 JANVIER 2014 N° 87
Centre culturel
Georges Brassens
et sa médiathèque
Allée Georges Brassens.
02 41 31 11 30
Espace Delaune
Stade Delaune
Du lundi au vendredi de 8h à
12h30 et de 14h à 17h.
02 41 69 24 46
Piscine municipale
Avenue de la Ronde
(près du parc Brassens)
Ouverte du mardi au dimanche.
02 41 69 23 40
Salles municipales
Réservation :
[email protected] ou sur
www.ville-avrille.fr rubrique
“Ma ville pratique” puis
“Location de salles”.
02 41 69 26 22
Pour les aînés
CLIC
(Centre local d’information
et de coordination
gérontologique)
02 41 05 11 08
Portage de repas
à domicile
Foyer-logements Les Rosiers
02 41 34 44 38
Service d’aide à domicile
Anjou soins services, antenne
Action santé.
Permanences téléphoniques :
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30.
Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h30
et le mercredi
de 14h à 17h30.
02 41 69 27 20
Foyers-logements
Les Rosiers
02 41 34 44 38
Fax : 02 41 31 21 45
[email protected]
doo.fr
Marchés
■ Place Victor Hugo,
le mardi matin.
■ Val d’Or,
le mercredi de 8h à 13h.
■ Bois du Roy,
le vendredi de 8h à 13h.
■ Parking de l’église,
le samedi de 8h30 à 13h.
Objets trouvés
Retrouvez la liste sur
www.ville-avrille.fr/
Objets_trouves
ou en téléphonant
à la Police municipale.
URGENCES
Pour les jeunes
Espace jeunesse
Chemin du Champs des Martyrs
(ligne n°3). Il propose aux 14-25
ans de se divertir et s’informer,
avec le Point info jeunesse
(02 41 34 40 69), ou trouver un
encadrement pour une
insertion sociale ou
professionnelle, avec
la Mission locale angevine
(Fabienne Guyon 02 41 32 28 75).
Urgences médicales
Dentiste de garde
Pharmacie de garde
02 41 33 16 33
02 41 87 22 53
32 37
(7 jours/7 et 24h/24, 0,34€ TTC/min)
CHU
Pompiers
Samu
Centre antipoison
Police
Urgences eau
Urgences assainissement
ERDF dépannage
GRDF dépannage
02 41 35 36 37
18
15
02 41 48 21 21
17
02 41 05 50 50
02 41 05 51 51
0 810 333 049
0 800 47 33 33
27