Pour le télecharger en PDF cliquez sur ce lien

Commentaires

Transcription

Pour le télecharger en PDF cliquez sur ce lien
ACTUALITE
Quelles leçons doit-on
tirer d'Orlando ?
CULTURE
Laissez-nous danser !
Retour du clubbing gay
TENDANCES
La Collection
Swimwear 2016
N°138 Août-Sept. 2016
LOM-MAGAZINE.COM
Sommaire
05 Humeur
L’habitude prend le pas
sur la douleur
08 Actualité
Quelles leçons
doit-on tirer d'Orlando ?
Les nouvelles attaques ne peuvent
faire oublier la particularité du
drame du Pulse à Orlando : la pire
fusillade de l'histoire récente des
États-Unis concerne directement
la communauté homosexuelle.
Mais quelles sont les leçons
tirées en France ?
17
Actualité
Les attentats
bouleversent le
calendrier des Gay Pride
21
Coverboy
Antonio, 32 ans,
un marseillais
d’origines italiennes
Hier la communauté,
et aujourd’hui Nice !
Editorial // Eric Séroul
138
Marre ! 7ème numéro depuis que nous avons
repris la direction de LOM Magazine, et déjà
3 couvertures qui constatent l’horreur ! Il y a
quelques semaines, après le massacre du Pulse,
notre rédaction était sous le double choc de l’indicible
et du semi-silence qui entourait le caractère homophobe
de l’attaque. Pourtant, il s’agissait bien d’un attentat visant la
communauté homosexuelle, une cible désignée prioritaire par
l’État Islamique. 49 morts, des dizaines de blessés, et des mots
aussi simples que lesbienne, gay, bi ou trans, que les
journalistes et la classe politique française hésitent à
prononcer. Nous nous sommes tournés vers «nos»
associations. Et là, de nouveaux silences… Enfermée dans
l’universalisme républicain, la représentation LGBT vaquait à
ses occupations, sans se rendre compte que nous venions
d’être ciblés, certes à plusieurs milliers de kilomètres.
Finalement, se sont vos réactions sur les réseaux sociaux qui
réveilleront timidement nos militants. Triste constat ! Et voilà
que çà recommence, cette fois à Nice, chez nous, dans le sud
de la France… Une horreur qui en chasse une autre. Mais cette
fois ce sont nos amis qui pleurent leurs morts, nos morts ! Je
ne trouve plus les mots. Il n’y en a pas. Il faut juste avancer.
26 Culture
Laissez-nous danser !
Retour du clubbing gay
On n’y croyait plus ! Perdu entre
des soirées sans saveur qui en
voulaient plus à notre portemonnaie qu’à nos pieds, le clubbing
LGBT se réinvente, ne s’est jamais
si bien porté, et n’a jamais été aussi
insolent… perpétuant ainsi une
longue histoire !
Focus / Music / Livres
38 Lifestyle
Collection Swimwear 2016
Sortir / Guide / Horoscope
LOM Magazine est un bimestriel édité par AGIS Ibiza
72 rue de Crimée 13003 Marseille
Directeur de la publication : Eric Séroul
Ont collaboré à ce numéro : Dimitri d’Alfange, Vincent Boileau-Autin,
Antonin Heurtin, Didier Lestrade, Éric Séroul, Patrick Thévenin
Chef de Publicité : Éric Séroul (Tél. 06 64 79 20 75)
Distribution : Éric Séroul
Création graphique & Maquette : Xavier Lemaire
Impression : Print Concept (Aubagne)
Crédits Photos : © HM2F (Ludovic-Mohamed Zahed), © Marc-Antoine Serra
(Menergy), © Rainer Torado (Menergy), © Adobe Stock,
Coverboy : © Ben&Rem (www.conceptime.com)
Webmaster : Lionel Corlay
Tirage : 15.000 exemplaires
Dépôt légal à parution - ISSN en cours
L’envoi de documents à la rédaction implique l’accord de l’auteur pour leur publication. Les indications de marques et les adresses figurant dans les pages rédactionnelles sont données à titre
d’information. Tous les droits sont réservés. La reproduction totale ou partielle des textes, dessins,
schémas ou photographies publiées dans ce numéro est interdite. La rédaction n’est pas responsable des textes, photos et dessins publiés qui engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs.
LOM Magazine s’adresse à des lecteurs majeurs et un public averti. La publication de photos ne
saurait être interprétée comme une indication de l’orientation sexuelle de la personne.
Ouvert tous les jours 12h>2h - Samedi 12h>3h
Nouveau bar - Nouvelles cabines
Nouvel espace fumeurs - Nouvelle déco...
6 , r u e S a i n t F é r r é o l - To u l o u s e - 0 5 6 1 6 2 1 3 6 3
>
L’habitude prend le pas sur la douleur
Humeur // Attentat // Vincent Boileau-Autin
Un billet d’humeur est le partage d’un moment de joie, d’un
coup de cœur, de gueule, une anecdote au sujet de nos vies,
un petit rien monté en épingle, des lignes éphémères, de la
légèreté sans prétention. Tout cela devait ponctuer mon
aventure avec LOM Magazine, et donner naissance à une
belle expérience pleine d’humanité. Lorsque je regarde derrière mon épaule, il n’en est hélas rien ou pas grand-chose.
Chaque billet en gestation, en préparation est quasi systématiquement effacé, balayé d’un revers de la main pour les
mêmes raisons, les mêmes putains de raisons, abjectes, révoltantes, meurtrières.
«Nice» ! Dans la langue de Shakespeare, quatre lettres pour
qualifier ce qui est agréable, bien, beau, gentil, bon, joli,
sympa, charmant, mignon, délicieux… tout ce qui a été volé
à Nice le soir du 14 juillet 2016. Comme le disait le chanteur
Renaud : «Putain de camion» ! Du temps de Charlie, de l’attentat parisien du 13 novembre, nous nous étions rués devant
nos télés ou scotchés à nos Smartphones, horrifiés, médusés,
brisés. Rien ne serait plus comme avant, nous le sentions tous.
Des manifestations d’une ampleur jamais vue en France ont
suivi, debout comme un «seul Homme» face à l’horreur,
brandissant drapeaux tricolores, chantonnant l’hymne national, tous déterminés à défendre nos valeurs, notre modèle
de vie. Autant de moments émouvants, touchants, rassurants : le peuple était à l’unisson. Nous portions le deuil des
victimes et sans doute celui de nombre d’illusions. Pour Nice,
ma réflexion de «l’après coup» fut de constater des attitudes
et une émotion collective bien différente. Combien avonsnous été à recevoir l’information sur nos téléphones, à la
consulter et à revenir à nos occupations dans les minutes qui
ont suivi ? Combien avons-nous été à passer la nuit devant
les infos comme ce fut le cas lors des premiers tragiques événements ? Combien de rassemblements se sont organisés
dans les villes françaises outre celui des niçois, après ce carnage ? Je m’interroge, j’effleure le début d’une réponse à ces
questions, je culpabilise à cette idée.
Je ne sais pas si le pire est ce qui s’est produit, ou la peur de sentir
que nous nous y habituons. Je n’ai pas envie de croire que la
normalité s’est déplacée, c’est effrayant ! Pourtant les morts
d’hier dont nous avions à cœur de montrer le visage et de publier le nom, ne sont pas ceux de Nice restés anonymes et sans
image. Mais où est donc passée notre révolte ? Notre besoin de
réhabiliter les victimes, leurs familles, leurs amis ? Aurionsnous capitulé ? Je ne l’espère pas, je ne le crois pas. Désormais,
à chaque attentat, chacun vit cela dans son coin, dans sa bulle.
L’individualisme s’installe même dans les moments les plus tragiques. Je n’ai meilleur conseil, meilleure conviction que ceux
de Charles Baudelaire : «La lutte et la révolte impliquent toujours
une certaine quantité d’espérance, tandis que le désespoir est muet.»
«La lutte et la révolte impliquent
toujours une certaine quantité
d'espérance, tandis que le
désespoir est muet»
Charles Baudelaire.
Ne pas être muet c’est refuser la banalisation, ne pas capituler
face à l’habitude qui s’installe, être attentif à nos comportements, à leur évolution, à leur changement. Ce qui se passe
n’est ni banal, ni commun, ni normal. Lutter contre ces terroristes, c’est lutter contre nous-mêmes, contre notre instinct à
s’accommoder de l’inacceptable. La familiarité de ce type d’évènement s’installe insidieusement, malgré nous. Les victimes,
les survivants, leurs proches, notre pays, ses futures générations
demeurent notre meilleur garde-fou, notre mémoire. Ne l’oublions pas au risque de renier nos idéaux, notre aspiration à la
paix, à la vie. Je formule le vœu que ce billet d’humeur soit le
dernier consacré à des attentats, mais vouloir, ce n’est hélas pas
croire ! Révoltons-nous !
>
Encore un Billet effacé, balayé d’un revers de la main pour les
mêmes raisons, les mêmes putains de raisons, abjectes,
révoltantes et meurtrières. Et cette fois c’est Nice, notre voisine,
qui vient d’être attaquée… Mais avec ce nouvel attentat j’ai
l’impression que nous nous habituons au pire. C’est effrayant !
H
U
M
E
U
R
05
CELL
BLO
OUVERTURE
1er septembre
Sex Shop - Sauna
Hammam - Jacuzzi
Cruising - Glory Hole
Salle de cinéma
Cabines individuelles
Cabines collectives
Bar & Snacking
Venez découvri
CELLB
Complexe
L
OCK
ir l'univers du
BLOCK
e > 450m2
Ouverture
7j/7
10h > 2h
82, La Canebière
13001 Marseille
Tél. 06 29 11 41 94
Facebook : Cellblock
Parking Gambetta
Tram Canebière Garibaldi - Métro Noailles
Quelles leçons doit-on tirer d'Orlando ?
Actualité // attentats // Didier Lestrade
Deux mois après le drame du Pulse, le club LGBT d'Orlando, les
vagues de soutien se manifestent toujours pour aider les
victimes et pour réfléchir à ce qui s'est passé le nuit du 11 juin
dernier. Les attaques qui ont suivi ne peuvent faire oublier la
particularité d'Orlando : c'est la pire fusillade de l'histoire récente des
États-Unis et elle concerne directement la communauté homosexuelle.
Mais quelles sont les leçons tirées en France ?
Well, notre pays a encore cultivé
sa différence. Si tous les jours ou
presque une personnalité étrangère se prononce sur Orlando, la
communauté LGBT française
semble avoir tourné la page. Après
l’immense mouvement d’horreur
et de compassion manifesté sur Facebook et Twitter, la catastrophe
américaine n’a pas provoqué de
manifestation particulière. Le dernier numéro du magazine anglais
«Attitude» est entièrement consacré à Orlando, la preuve qu’il est
possible de produire un numéro
spécial qui raconte cette tragédie
et les témoignages qui l’accompagnent. La presse gay française
étant réduite à néant, on voit ici les
conséquences du mauvais manage-
ment de «Têtu» et de sa disparition il y a tout juste un an. On aura
plus parlé d’Orlando dans la presse
généraliste que dans les médias et
les associations LGBT, ce qui est
en soi étrange.
L’incompréhension
de la Présidence
On pourrait penser que l’impact
d’Orlando en France a été moindre
car notre pays est loin de la Floride,
un état où de nombreuses minorités
(latines, noires, juives) se sont établies depuis longtemps. Soit. Mais
il s’agit bien de notre capacité à rejoindre un mouvement mondial de
sympathie et de compassion. L’horreur provoquée par des dizaines de
tués et de blessés est universelle,
elle est sans précédent. On n’a jamais vu un club gay être la cible
d’une telle attaque. Pourtant, encore une fois, le président Hollande n’a rien compris à l’affaire
quand, deux jours après la tuerie,
il a évoqué sur Twitter «la liberté
>
l’identité ? Sait-il ce que vivent les
lesbiennes quand elles veulent
avoir un enfant ? Comment peut-il
contribuer à réduire l’homophobie ? Vraiment, ce quinquennat a
été raté pour nos droits et cela se
confirme même quand nous
sommes frappés de plein fouet.
Hollande n'a rien
compris à l'affaire
quand il a évoqué
«la liberté
de choisir
son orientation
sexuelle et son
mode de vie».
Orlando et racisme
intra-communautaire
En réagissant à chaud dans un article de "Slate" du 12 juin
dernier, je posais la question du racisme dans la communauté LGBT. Racisme tout d'abord dans le traitement de
l'info car les médias français ont eu bien du mal à faire le
lien entre cette attaque et la clientèle majoritairement latina du club. Les médias ont même hésité à dire que c'était
un club LGBT, comme si cela leur faisait peur d'aborder
cet angle pourtant essentiel. Mais Orlando a provoqué une
immense vague affective qui souligne, en effet miroir, le peu
de d'initiatives françaises pour soutenir les minorités ethniques à l'intérieur de la communauté. Ces personnes
LGBT non blanches sont souvent écartées du milieu associatif et du clubbing. Elles subissent souvent le racisme sur
les applications de drague. Et le drame de Nice ne va pas
améliorer les choses dans le sud de la France.
>
de choisir son orientation sexuelle et
son mode de vie». Le président est
visiblement mal conseillé ou il fait
exprès de se désintéresser de la
question LGBT. Après avoir montré peu d’autorité au moment du
Mariage pour tous, ce qui a permis
le développement d’un mouvement
réactionnaire catholique qui empoisonne depuis la vie politique,
Hollande n’a pas assimilé les bases
mêmes de l’identité LGBT. On ne
«choisit» pas son orientation
sexuelle, on grandit avec, comme
les hétérosexuels. Cette nouvelle
bourde du sommet de l’Etat nous
donne une idée de l’imperméabilité
de l’État quand il s’agit d’assimiler
le discours associatif. Comment
Hollande pourrait-il faire avancer
les droits des personnes trans s’il
ne comprend pas le B.A.BA de
La situation française dans le terrorisme islamique a aussi pu influencer
notre repli émotif. Depuis les attaques de Charlie et de l’Hyper Casher, la France vit dans l’état
d’urgence et cela ne facilite pas les
manifestations ou les rassemblements de soutien. La récente attaque
de Nice plonge encore plus notre
pays dans une peur systémique qui
est encouragée par la folie des médias. La classe politique, de droite
comme de gauche, semble entretenir cette terreur pour des raisons
électorales. Rien ne laisse entrevoir
une sortie à ce cercle vicieux de la
peur avant les prochaines présidentielles. Nous sommes donc enfermés
dans une crainte de la violence. Le
futur semble bloqué.
D
O
S
S
I
E
R
09
>
D
O
S
S
I
E
R
>
buer à un amalgame. Pourtant, cela
met le sujet gay au centre des attaques dont tout le monde parle.
Garder le silence n’aidera sûrement
pas la communauté LGBT. Nous
devons, au contraire, être les premiers à exprimer un avis. C’est
notre rôle, notre place dans la société. Nous n’accepterions pas que
d’autres le fassent à notre place, et
pourtant c’est ce que nous faisons.
Où sont les leaders LGBT dans
cette analyse ? Sont-ils tous partis
en vacances ?
10
La question gay au centre
du terrorisme
L’autre sujet d’Orlando, c’est la discussion sur l’homophobie refoulée
du terroriste. Pour la première fois
depuis le 11 septembre 2001, on
réalise avec stupeur que ces tueries
sont perpétrées par des hommes
avec une double sexualité. En 2011,
le tueur de Norvège, Anders Behring Breivik fut soupçonné d’être
gay mais il reste un doute sur ce
point. Le fait est, ces meurtres de
masse sont en partie liés à la souf-
france de leur identité sexuelle.
Salah Abdeslam à Bruxelles était
connu pour fréquenter des clubs
gays. Omar Mateen à Orlando
aussi. Et Mohamed LahouaiejBouhlel à Nice avait des relations
avec des hommes et des femmes et
avait un amant de 73 ans. Et là, très
peu d’articles qui soulèvent cette
étrange nouveauté dans la lutte anti
terroriste. Seuls «Brain» et «Slate»
ont publié une analyse, les autres
médias français s’en sont tenus aux
faits, sûrement par peur de contri-
Le coming-out
en question
Pour l’instant, il y a deux théories.
Celle offerte par la psychanalyse.
Ces personnalités doubles à l’origine de ces attaques sont un matériau idéal pour véhiculer une colère
qui s’exprime par le carnage. C’est
la théorie de Serge Hefez dans
«Slate», selon laquelle une personne déchirée entre deux mondes
est plus à même de basculer dans la
folie. Les troubles psychiques sont
importants et le passage à l’acte est
un moyen de racheter ses «erreurs»
passées. L’homosexualité honteuse
>
jourd’hui, c’était la rupture avec la famille et souvent le départ de la maison
vers une grande ville, parfois Paris,
plus anonyme, où l’homosexualité est
mieux tolérée. Une forme d’exode volontaire, mais forcé.
tissu associatif LGBT mais elle est
une des rares à réfléchir sur la situation des LGBT de confession musulmane. Selon elle, la condition de
ces personnes doit être menée à l’intérieur des quartiers dont ils ou elles
sont issu(e)s et non pas à partir d’une
grille d’émancipation créée par le
mouvement LGBT traditionnel qui,
de toute manière, ne s’intéresse pas à
eux. Pour elle, le coming-out ne peut
être la seule réponse à l’ambiguïté de
ces personnes pour qui l’attachement
familial est fondamental. Il faut rappeler que pour notre génération, l’affirmation gay s’est souvent construite
en conflit avec nos parents, notre famille. Le parcours typique du gay
blanc des années 70 et 80, même au-
Un déchirement familial
impossible ?
Houriah dit que cette obligation du
déchirement familial est impossible
dans une minorité déjà exclue de la
société. Pire, elle reproduit un fonctionnement colonial où l’idéologie
blanche occidentale est forcée sur des
personnes afin de les séparer de leurs
De rares associations mixtes
Orlando est aussi un crime homophobe et il accentue encore
davantage la double stigmatisation des personnes LGBT de
couleur. Car, finalement, qui s'occupe d'elles en France ? Il y
a l'ARDHIS qui travaille à la reconnaissance des droits des
personnes homosexuelles et transexuelles à l'immigration
et au séjour. Il y a "Tjembé Réd" qui vient en aide des personnes LGBT noires et métisses de la France ultramarine
d'Afrique sub-saharienne. Et il y a "Homosexuels Musulmans 2 France" dont le président est un imam gay, LudovicMohamed Zahed, qui a l'entière crédibilité de s'exprimer sur
le sujet. HM2F est une association LGBT confessionnelle,
exactement comme "David & Jonathan", "Chrétiens et Sida"
ou le "Beit Haverim", le groupe Juif, Gay et Lesbien.
ARDHIS : www.ardhis.org
Total Respect - Tjenbé Red est sur Facebook :
https://www.facebook.com/FederationTotalRespect/
Homosexuels Musulmans 2 France :
www.homosexuels-musulmans.org
>
est un domaine où les livres abondent, elle est décrite au cinéma, partout. Et c’est un domaine où les
associations LGBT ont toute latitude pour intervenir. Si elles ne le
font pas, il ne faut pas s’étonner que
ça explose à un moment ou un
autre. Visiblement, Daesh n’a aucun
problème à revendiquer les actions
de terroristes ayant eu des relations
avec des hommes. Qui l’eu cru ?
C’est de la science fiction. On voit
bien ici que n’importe qui peut intervenir dans ce radicalisme du moment que des vies sont détruites.
L’autre théorie, c’est celle d’Houriah
Bouteldja, porte-parole du «Parti
des Indigènes de la République».
Houriah est peu appréciée par le
Pour la psychanalyse,
les personnalités
doubles à l'origine
des attaques sont
un matériau idéal
pour véhiculer une
colère qui s'exprime
par le carnage.
D
O
S
S
I
E
R
11
>
D
O
S
S
I
E
R
>
la peur de l’islam et des nombreux
meurtres qui font commis en son nom.
Mais c’est aussi le mauvais traitement
de cette religion dans nos pays et il est
autant nourri par les forces réactionnaires du Front National que par les
porte-paroles de l’anti-communautarisme primaire comme Caroline Fourest qui est, faut-il le répéter, très
proche d’Emmanuel Valls. On voit
avec quel succès.
12
racines culturelles. Depuis quelques années (nous en parlions déjà sur «Minorités» en mars 2013), cette théorie à fait
beaucoup de chemin et elle s’affronte directement avec la vision assimilationniste de Caroline Fourest qui pense que
les minorités doivent accepter les codes
des pays dans lesquels elles sont installées depuis plusieurs générations.
Pour moi, l’analyse d’Houriah présente
un angle faible. Oui, les personnes musulmanes LGBT n’ont pas à rejeter
leurs familles pour être ouvertement
gay, bi, lesbiennes ou trans. Après tout,
notre génération l’a fait parce que nous
le voulions et surtout parce que nous le
pouvions. Nous disions à nos parents «Si
vous ne m’acceptez pas tel que je suis, je m’en
vais» parce que nous avions sociologiquement les moyens de le faire, même
si cela a eu comme conséquence des années de vache maigre et l’absence de
soutien familial. Mais souvent, en tout
cas c’est mon cas, c’est cette distance
face à la famille qui a permis à mes parents d’évoluer pour m’accepter tel que
je suis. C’est un investissement à long
terme. Et puis, sans coming-out, il n’y
a pas de pensée homosexuelle. Car pour
parler concrètement, que se passe-t-il
quand les personnes LGBT des quartiers cachent leur vie sentimentale ou
sexuelle ? La grande majorité vit dans
le secret. Or le secret, je le rappelle toujours, ce n’est pas seulement l’omission.
Le secret est un mensonge que l’on doit
entretenir tous les jours. C’est une double personnalité, quoi qu’on y fasse.
C’est mentir à ses parents quand ils
vous demandent où vous allez, à ses
frères et sœurs qui savent que vous êtes
différent, à ses amis à qui on ne peut pas
dire la vérité. C’est l’impossibilité de
vivre sa sexualité au grand jour. Et c’est
le terreau idéal pour créer de la colère,
beaucoup de colère. Finalement, on
n’est pas accepté à 100%, ni par la société, ni par sa famille.
Un sujet de
sécurité nationale
On voit donc que la situation des personnes LGBT non blanches est désormais un sujet de sécurité nationale.
Oslo, Orlando, Bruxelles, Nice, il est
impossible de découpler les actes de ces
hommes et leur confusion sexuelle.
C’est un sujet extrêmement nouveau
que le monde LGBT n’a pas voulu
analyser et particulièrement dans
notre pays marqué par l’universalisme
républicain où, théoriquement, nous
sommes tous égaux. Ce choc des civilisations dont on parle sans cesse, c’est
Houriah Bouteldja :
«Les Blancs, les Juifs et Nous - Vers une
politique de l’amour révolutionnaire»
(Éditions La Fabrique, 2016)
Note de la rédaction :
Ce dossier pointe l’exclusion dont
sont victimes les minorités dans nos
sociétés et à l’intérieur même de la
communauté homosexuelle. Il mesure également le mauvais traitement
que nous réservons à l’islam modéré.
Toutefois, cette analyse n’a pas pour
vocation de minimiser l’impact des
religions dans l’acceptation de l’homosexualité. De même, mais ce sujet
à longuement été traité dans les médias traditionnels, il n’est pas question ici de minimiser l’impact de
l’idéologie et de l’endoctrinement
suscité par l’islam salafiste sur des esprits faibles qui n’ont qu’une vague
idée du fait religieux.
Le
Lulu Club
Un club mythique,
référence festive de la scène
gay & gay-friendly
Soirées à Thèmes
Spectacles transformistes
Show gogos et drag-queens
Fumoir - Backroom
Vendredis, samedis
et veilles de fêtes
à partir de 1h
Entrée : 10€ (1 conso)
10, rue de la Curaterie - 30000 Nîmes
Tél. 04 66 36 28 20
Email : [email protected]
www.lulu-club.com
Lulu-club (officiel)
7/7
BAR
17h/3h
21 ans de bonheur
avec vous !
Chaque 1er samedi du mois
APERO FETISH
22, rue Gentil - 69002 LYON
04 78 37 42 26
barlaruche
FETISH-LYON
Fétichistes de Lyon,
Cuir, latex, néoprène, sport, treillis
>
Les attentats bouleversent
le calendrier des Gay Pride
Actualité // France // Éric Séroul
Le calendrier des Gay Pride avait déjà
subit des modifications en raison de
l’Euro de football et de l’État d’urgence. A Paris, la Marche des Fiertés
est traditionnellement organisée le
dernier samedi du mois de juin, en
correspondance avec la chronologie
des Émeutes de Stonewall (28 juin
1969). Cette année, elle sera reportée
au 2 juillet. Après Orlando, l’InterLGBT acceptera de modifier et
d’écourter son parcours, placé sous
haute protection policière. Alors que
les organisateurs espéraient 500.000
participants, elle réunira moins de
100.000 personnes, une fréquentation
en constante baisse depuis plusieurs
années. Organisée depuis 1996 le premier samedi de juillet, c’est pour sa
part contre toutes attentes (aucun
match prévu à Marseille entre le 30
juin et le 7 juillet), que la Pride Mar-
seille avait décidé fin 2015 d’organiser
sa marche le 16 juillet. La décision du
Collectif Idem sera mal comprise par
les marseillais. Elle suscitera le désarroi de Montpellier, dont la marche
prévue le 9 juillet, est également reportée au 16 pour faciliter les préparatifs de l’étape montpelliéraine du Tour
de France. Ce méli-mélo est particulièrement déroutant pour le public,
mais les choses se compliquent à nouveau après l’attentat de Nice. Au lendemain de l’attaque terroriste, Nice
compte ses victimes, la France est
sous le choc et François Hollande décrète trois jours de deuil national. La
journée du 15 juillet s’avère complexe
pour les organisateurs de Marseille et
Montpellier. Leurs Préfectures ne
semblent pas en mesure d’assurer la
sécurité et interdisent les marches
prévues le lendemain. Confrontés à un
cas de conscience, les organisateurs
acceptent d’annuler. Sur Facebook, les
communiqués du Collectif Idem et de
Montpellier Pride suscitent la colère
d’une partie du public qui aurait compris l’annulation solidaire en raison du
deuil national, mais considère que les
raisons sécuritaires invoquées ne sont
pas acceptables au regard de l’héritage
de Stonewall et du Droit de manifester. Trois jours plus tard, à Nice, un
communiqué de l’association AGLAE
annonce le report de la Pink Parade. Il
ne sera pas contesté. Précisant qu’il
n’est pas dicté par des contraintes préfectorales ou municipales, son propos
est axé sur la douleur et le recueillement : «Alors que plusieurs victimes ne
sont pas encore identifiées, que les murs
de notre Cité sont encore recouverts
d’avis de recherche, que la Promenade
des Anglais porte encore les stigmates du
massacre, que les inhumations débutent à
peine, que la douleur et l’émotion sont
immenses et indicibles, AGLAE fait le
choix de reporter la Pink Parade qui devait se dérouler ce samedi 23 juillet
2016 au samedi 20 août 2016.» Notons aussi que la Pride Marseille est
reportée au 3 septembre et que la
date de la Montpellier Pride devrait
être fixée autour des Conférences Internationales de L’InterPride qui
s’organisent dans la cité héraultaise
du 11 au 16 octobre.
>
Déjà chamboulé en raison de l’Euro 2016 et de l’État
d’urgence, les Gay Pride de Marseille et Montpellier et la
Pink Parade de Nice, sont à nouveau reportées en raison
après l’attentat du 14 juillet sur la Promenade des Anglais.
A
C
T
U
A
L
I
T
É
17
>
A
C
T
U
A
L
I
T
É
>
18
Le "Spot Longchamp"
et notre santé sexuelle
Mini Brèves
Actualité // Région // Éric Séroul
Trump drague les homosexuels
A Marseille, le "Spot Longchamp" a débuté son activité
le 7 juin dernier. Piloté par l’association Aides, il s’agit
d’un centre gratuit d’information, de dépistages et de
diagnostics (CeGIDD) ouvert à tous les publics. Il propose des dépistages du VIH et des IST, des traitements
préventifs, d’urgence, des vaccinations contre les hépatites A et B et une écoute sans préjugés. L’ouverture du
"Spot" à pour objectif de participer à réduire le nombre
de nouvelles contaminations et d’inverser la courbe du
VIH dans la deuxième région de France métropolitaine
la plus touchée par l’épidémie. Il s’agit notamment de
s’adresser au public homosexuel, dont la prévalence en
région PACA représente 60% des personnes contaminées, contre 45% en France. Ainsi, le "Spot" a pour but
de privilégier un «accompagnement communautaire»
destiné aux différents publics, et notamment d’aborder
les questions liées à la sexualité sans jugement et sans
discours moralisateurs. Après l’ouverture des "Spot" de
Marseille et Paris, un troisième CeGIDD devrait s’installer prochainement à Nice. Céline Offerle, directrice
du Crips Paca, se félicite de ces initiatives dans une région ou «les deux foyers épidémiologiques sont les
Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône.»
Spot Longchamp : 3, boulevard Longchamp 13001
Marseille. Tél. 04 91 14 05 15
Le 21 juillet, à l’occasion de son discours d’investiture
devant la Convention républicaine (Cleveland Ohio), Donald Trump a évoqué ses thèmes de campagne habituels et critiqué son adversaire Démocrate Hillary Clinton. Mais c’est en fin de discours que
le milliardaire a suscité la surprise en s’adressant à la
communauté gay. «A Orlando, en Floride, 49 magnifiques américains ont été sauvagement assassinés
par un terroriste islamiste. Cette fois, le terrorisme a
ciblé la communauté LGBT. Pas bien ! Et nous allons
arrêter ça ! Comme président, je ferais tout ce qui est
en mon pouvoir pour protéger nos citoyens LGBT de
la violence et de l'oppression, de la haine et des idéologies étrangères.» Sincérité ou récupération ? Fidèle
à ses habitudes, le magnat de l'immobilier joue sur
tous les tableaux en nommant Mike Pence comme
colistier. Rappelons que le gouverneur de l'Indiana
est un ultraconservateur qui a fait voter une des lois
les plus homophobes des États-Unis.
Espace LGBT aux JMJ
Deux millions de fidèles ont participé aux Journées
Mondiale de la Jeunesse (JMJ) organisées à Cracovie,
en Pologne. Marquée par la visite du pape François
à Auschwitz, cette édition se déroulait du 26 au 31
juillet. Les représentants de l'organisation polonaise LGBT "Wiara i Tęcza" (Arc-en-ciel et foi) ont
été reçus l'évêque de Cracovie, Damian Muskus,
avant de rencontrer le cardinal Stainslaw Dziwisz.
Ce dernier n’a pas manqué de rappeler la doctrine
de l'Église qui «désapprouve l'homosexualité». Toutefois, les JMJ ont montrés des signaux encourageant en acceptant la mise à disposition d’un lieu
dédié aux croyants LGBT, sans pour autant qu’il soit
intégré au programme officiel des Journées Mondiales. Situé dans l'ancien quartier juif de Kazimierz,
dans un café-librairie, cet espace a permit de proposer des «projections de films sur la manière de
concilier l’orientation sexuelle et la foi» ainsi que
des rencontres, notamment avec Jim Mulcahy, un
jésuite américain pro-LGBT.
Ses Pâtes Fraîches
Ses Pizzas et Grillades
au feu de Bois
Service Rapide
174, la Canebière - 13001 Marseille
Tél. 04 91 42 17 22
Facebook : Chez Noel
Tous les soirs
17, rue des 3 Frères Barthélémy
13006 Marseille
Tél. 06 19 89 06 70
Facebook : Bat Bar A Tapas
LUNDI & MARDI
Massages
à partir de 15€
Hammam
Sauna
Jacuzzi
350m2
12h>1h - 7/7
MARDI
Soirée Jeunes
-26 ans / 5€ dès 19h
1er SAMEDI DU MOIS
Soirée Hard
Cuir, latex, jockstrap...
Start à 19h
2ème SAMEDI DU MOIS
No Light !!!
No Limit !!!
Start à 19h
JEUDI
Soirée Naturiste
Start à 19h
1er samedi du mois
3ème SAMEDI DU MOIS
Soirée Smoke
(Brouillard & Show Laser)
DERNIER
SAMEDI DU MOIS
Cuir, latex, jockstrap...
Après-midi Bear's
(Surprises gourmandes)
w w w . h 2 o - s a u n a . f r
44 av. Gambetta - 34500 Béziers - 09 54 90 70 41
Pour un accès gratuit
au Village Naturiste
téléphoner au préalable,
puis présentez-vous au bar
dès votre arrivée
QAKC bar gay
BAR - DISCOTHEQUE - Dès 21h00
Port Ambonne - 34300 Cap d’Agde
Tél. 04 67 26 15 92
>
C
O
V
E
R
B
O
Y
>
21
Antonio a 32 ans
D’origines italiennes, il vit à Marseille
et exerce le métier de préparateur en pharmacie. Fier de ses
racines, il aime voyager dans le sud de l’Italie, en Calabre,
où il retrouve les accents du "Mezzogiorno", la culture et la
gastronomie qu’il tient de "la mamma". Photographié par
Ben&Rem dans la cascade de Ventabren, près d’Aix-enProvence, ce garçon du sud respire le soleil.
Contact Ben&Rem : Tél. 06 16 85 01 18
Facebook : Conceptime
>
C
O
V
E
R
B
O
Y
>
22
>
C
O
V
E
R
B
O
Y
>
23
>
C
O
V
E
R
B
O
Y
>
24
Antonio aime se dépasser
dans la pratique du sport. Avec l’association MUST, il
s’entraine au Volley et à l’athlétisme. Pour ce jeune
homme l’esprit MUST s’inscrit dans une démarche
omnisport LGBT-friendly ouverte à toutes les
sexualités sans distinction d’âge et de niveau. Les
tournois comme GaySportMed, ou les prochains Gay
Games Paris 2018, sont l’occasion de faire de nouvelles
rencontres sans oublier l’esprit de compétitions.
www.must13.org - www.paris2018.com
Laissez-nous danser ! Le retour du clubbing gay
Culture // Clubbing gay // Patrick Thévenin
On n’y croyait plus ! Perdu entre des soirées gay uniformes et
sans saveur, qui en voulaient plus à notre porte-monnaie qu’à
nos pieds, le clubbing LGBT organise sa résistance, se réinvente,
ne s’est jamais si bien porté, et n’a jamais été aussi insolent,
perpétuant ainsi une longue histoire débutée dans les années 70 à
New York au soleil des pinèdes de Fire Island.
tesques, où le spectacle est autant
sur scène que dans les cabines, et
où on peut passer trois jours sans
en sortir coincé entre musique,
sexe et drogues.
Il est difficile de
retracer l’histoire
du clubbing gay,
mais il ne date pas
d’hier, et n’est pas
vraiment né
dans les années 70.
Dans le roman «Faggots», certainement un des plus beaux livres
écrit sur le clubbing gay et sorti
en 1978 auréolé d’un nuage de
scandale, l’écrivain et activiste
américain Larry Kramer, au travers du personnage de Fred Lemish, un pédé new yorkais qui
approche la quarantaine, raconte
l’effervescence du clubbing de
l’époque, soit les années soixantedix. Une déambulation entre les
nouvelles boites qui ouvrent
chaque semaine, les gigantesques
partys organisées sur les plages
de Fire Island et les saunas gigan-
Les bals mènent la danse
Il est difficile de retracer l’histoire
du clubbing gay. Très peu de documents ont été publiés sur le sujet,
beaucoup de ses acteurs principaux
ont été emportés par le sida, et on
ne sait pas avec précision où tout a
commencé : New York, San Francisco, Ibiza, Paris ou Londres ? Le
plus judicieux est sans doute de
s’intéresser aux États-Unis, en particulier à New York, tant l’évolution
de la scène nocturne de la mégalopole a nourri spirituellement le
clubbing dans le reste du monde, du
moins jusqu’à la fin des années 90,
avant que New York ne se fassent
voler la vedette par des villes euro-
>
Le militantisme
par la danse
Il existe une différence de taille
pourtant dans cette idée du festif
LGBT, un avant/après, une différence qui se nomme Stonewall. Le
28 juin 1969, les clients de ce petit
bar gay new yorkais (des freaks, des
drags et des trans de couleur), peinés par la mort de leur icône Judy
Garland (selon la légende) et excédés par les descentes régulières de
police, décident de ne plus se laisser
faire, de ne plus se taire, et au terme
d’émeutes violentes, tiennent tête
aux flics. C’est l’étincelle qui va permettre la naissance du premier
mouvement de libération gay au
monde, une victoire fêtée désormais
«over the world» au travers de la
Gay Pride. Dans la foulée, la première association de défense des
droits des homosexuels née dans le
continuum de Stonewall, le GGA
(pour the Gay Activists Alliance),
se réunit dans une caserne de pompier abandonnée de New York.
Mais les soirées dansantes que le
>
péennes comme Barcelone ou Berlin. Pour autant, que les choses
soient claires : le clubbing gay et
lesbien ne date pas d’hier, et n’est
pas vraiment né dans les années 70.
Dans son fabuleux ouvrage «New
York - 1890-1940» l’historien gay
Georges Chauncey explique comment dans les années pré-seconde
guerre mondiale, les gays ne sont
pas réduits à l’invisibilité, bien au
contraire, et se retrouvent par centaines, voire par milliers, lors d’immenses bals travestis en plein cœur
de Greenwich Village ou de Harlem. Paris, à la même période, n’est
pas en reste, avec de nombreux bals,
comme le «Bal du Saumon», le «Bal
Wagram», le «Bal du Moulin
Rouge», où les homos se frottent
aux hétéros, et où tous les mélanges, tous les excès et excentricités, sont permis.
C
U
L
T
U
R
E
27
groupe organise les samedi soir
prennent vite le pas sur les longues
cessions de discussions politiques.
Comme le raconte Peter Shapiro
dans son ouvrage essentiel, «Turn
the Beat Around» : «Les discours de
l’association GAA ont rapidement
perdu de leur pertinence face aux soirées qu’elle organisait et à la naissance
des discothèques gay. L’activisme traditionnel s’est rapidement confronté à
une nouvelle forme de résistance qui
consistait à danser sur de la Disco.»
Un leitmotiv hédoniste, qui deviendra une des caractéristiques des
luttes LGBT, que résumera plus
tard Act Up en pleine épidémie
avec son slogan, crié en manif et
décliné en badges et t-shirts :
«Danser = vivre».
Dès le début
des années 80,
l’épidémie de sida,
les morts et
la paranoïa
qu’elle engendre,
met un frein à ces
rassemblements
homosexuels.
Le circuit s’invita
sur le dancefloor
Dans les années 70, les gays new
yorkais n’ont que l’embarras du
choix quand il s’agit de sortir, entre
les lieux à taille humaine comme le
«Flamingo» ou le «12 West», l’immense «Saint» à la pointe de la
technologie, qui organise régulièrement des marathons de 72 heures
de danse, et les tea-dance gigantesques en plein air de Fire Island,
où des milliers de mecs se retrouvent pour faire la fête, et souvent
plus si affinités. Mais dès le début
des années 80, l’épidémie de sida
naissante, les morts qu’elle sème
sur son passage et la paranoïa
qu’elle engendre chez les homos,
met un frein à ces énormes rassemblements gay. Ce n’est qu’aux débuts des années 90, que ces soirées
vont revenir sur le devant de la
scène transformées en «Évents» caritatifs pour récolter des fonds pour
la lutte contre le sida. A l’exemple
de la «White Party» de Miami, ces
immenses fêtes qui se déroulent
dans des lieux tous plus surprenants les uns que les autres (ancienne gare, hangar à avions,
plages, parc à thèmes, jusqu’à Disneyland…) vont devenir le passage
obligé de tout gay branché, lancer
le concept de circuit, et se développer dans tout le pays, puis à l’étranger, en Amérique latine, en Asie, au
>
C
U
L
T
U
R
E
>
Frankie Knuckles et Ron Hardy,
dans leurs clubs respectifs, la «Warehouse» et le «Music Box», lanceront le coup d’envoi de la house
music. A Paris un club comme «Le
Palace», drivé par le dandy Fabrice Emaer, détrônera le «Studio
54» de NY attirant les célébrités
du monde entier, mélangeant les
bourgeois et les rebelles.
28
Canada et en Europe. Il y a aujourd’hui quasiment une «circuit
party» tous les week-ends autour
du globe, les plus célèbres attirant
des milliers de gays venus d’un peu
partout, comme la «Purple Party»
à Dallas, la «Revolver» à Berlin, la
«Black & Blue» à Montréal. La
plus célèbre et fréquentée restant
bien évidemment la «White Party»
de Miami toujours vaillante malgré
plus de trente ans de bons et
loyaux services.
Les gays inventent
le clubbing moderne
Quand on regarde dans le rétroviseur, il est aisé de constater que
c’est entre le début des années 70
et la fin des 90 que le clubbing gay
va rayonner de ses plus belles paillettes, inventer de nouvelles manières de sortir, mixer les genres,
imposer de nouveaux styles musicaux (la disco, la house, la techno,
l’acid…), instaurer de nouvelles
manières de danser, mélanger les
couleurs, lancer le concept de
drogues récréatives, faire des dragqueens les stars de la nuit, et des
gogo boys la cerise sur le gâteau.
Et les exemples ne manquent pas.
Comme le «Paradise Garage», club
majoritairement gay et black, lancé
par le DJ Larry Levan où s’inventera le garage, le son qui fera danser NY dans les années 90. Idem
pour Chicago, où les DJ’s gay
Le clubbing
gay et lesbien
fait depuis
quelques années
son grand retour
et ne semble s’être
jamais si bien porté.
A Londres, le «Heaven», le plus
grand club gay de la capitale, se
fera le temple de l’Acid House,
qui réconciliera homos et les hétéros. Et à New York le «Sound
>
Le retour de la folie
nocturne
Après un passage à vide dans les années 2000, où il a du affronter la
concurrence des sites de rencontres
sur internet, et surtout des applis
comme Grindr, mais aussi d’un clubbing hétéro plus vivace et inventif
que jamais, le clubbing gay et lesbien
fait depuis quelques années son
grand retour et ne semble s’être jamais si bien porté. Une renaissance
en force dans laquelle Paris et la pro-
vince n’ont rien à envier à des villes
comme New York, Berlin, Barcelone
ou Londres, tant l’offre est devenue
riche et diverse. Un menu qui peut
sembler parfois déroutant et que résume bien Crame, DJ, créature et organisateur des fabuleuses «House of
Moda» : «Le programme d’un jeune
gay clubber à Paris en 2016, c’est ça :
jeudi, soirée cabaret travesti nouvelle
vague à Bastille, puis club avec un live
d’un rappeur pointu gay américain à
République ; vendredi, soirée disco multi
génération puis techno de jeunes excités
lesbiennes/gay/bi/trans/hétéro jusqu’à
midi ; samedi, grosse soirée gay house pas
loin des Champs ou électro avec dress
code à Belleville, puis after. Dimanche,
Kiki house (petite compétition de voguing) puis bingo gay à La Folie à la
Le prix (fort) et la monotonie du Circuit
Les gros évents gay internationaux, type les «Papa», les
«Forever Tel Aviv», les «White Party», les «Démence»
ou les «Matinée», sont devenus au fil des années, de véritables entreprises, presque des multinationales de l’entertainment gay, qui tournent tout autour du monde, se
déclinent en festival, ont leurs DJ attitrés, leurs troupes
de gogo et de drags, leur merchandising, leurs compiles
et parfois leur propre label de disque. Mais ces derniers
temps, le prix de plus en plus élevé de ces évènements
(de 150 à 350 euros pour les plus réputées), leur laxisme
vis-à-vis de drogues dures comme le crystal ou la kétamine, et leur sexualité de plus en plus débridée et non
protégée, fait crisser des dents la communauté LGBT
qui dénonce un clubbing plus axé sur le fric que le militantisme. Des critiques répétées qui expliquent sans
doute la naissance d’une nouvelle manière de danser
LGBT, plus politique, démocratique et fun.
>
Factory», et son DJ Junior Vasquez, mélangera avec brio les
clubbers de l’extrême, clubs kids,
drag-queens et voguers -soit la
recette parfaite d’une soirée réussie- jusque tard dans la mâtinée.
Villette.» Entre les énormes soirées
qui ont fait leurs preuves, et qui essaiment de plus en plus en dehors de
Paris comme la «Beardrop», rendezvous des gays poilus ou les «Flash
Cocotte» plus jeunes, lookées et
mixtes, les circuit party internationales et leurs tournées gigantesques
comme «Forever Tel Aviv», les
«Papa» ou les «Matinée», qui sont
un peu au clubbing gay ce que sont
les Starbucks au café, entre les petits
collectifs qui défendent une musique
plus pointue influencée par Berlin
comme le «Lab» dans le sud de la
France (Marseille) ou qui foutent le
souk sur le dancefloor comme les
parisiens de «La Souillon», entre le
«Gibus» qui est devenu le RDV
obligé des gays et des lesbiennes de
Paris, les clubs et les festivals
straight qui cherchent de plus en
plus à attirer les homos, entre les
soirées hétéros de plus en plus gay
friendly organisés au delà du périphérique dans des lieux désaffectés
et où il n’est pas rare de croiser des
mecs entièrement à poil comme au
«Berghain» de Berlin, le choix d’où
passer sa nuit semble n’avoir jamais
été aussi large et cornélien.
C
U
L
T
U
R
E
29
>
C
U
L
T
U
R
E
>
30
Des soirées
pour tous les goûts
Vous aimez vous déguiser et danser
sur de l’électro-pouffe, il y a une
soirée pour vous. Vous rêvez de
vous frotter torse-nu, et tous poils
dehors, entre quarantenaires, les
«Menergy» ne vous ont pas oubliés. Vous voulez danser élégants
sur de la disco en rêvant de vos
nombres de likes sur Instagram et
d’une carrière dans la mode, les
«Bizarre Love Triangle» sont pour
vous. Vous voulez vous essayer aux
poses sophistiquées du voguing,
Paris fait revivre depuis quelques
années les dures et hilarants balls
où la compétition s’avère rude et
biatch. Vous aimez le rock qui
tâche, et les gens qui dansent sur
les tables, la Kidnapping n’attend
que vous. Vous aimez la techno
sans concession, alors filez à la Possession du «Gibus». Partout dans
Paris, et de plus en plus en province, un nouveau clubbing LGBT,
plus insolent, moins inclusif, plus
ouvert aux hétéros, plus déconnant,
plus mixte, plus démocratique, plus
exigeant musicalement, mais aussi
moins cher et plus folle, reprend les
rênes d’une nuit LGBT, qui avec le
succès des grosses soirées du circuit
et l’uniformité des gros évents
façon «White Party» qui courent
tout autour du globe, avait perdu de
sa saveur. La nuit LGBT est de retour, et elle n’a jamais été aussi folle
et aussi bonne. Hallelujah !
Les soirées LGBT : des espaces communautaires
L’attentat en juin dernier, contre le
club «The Pulse» d’Orlando aux ÉtatsUnis, ses 49 morts et ses 53 blessés, a
cruellement rappelé au monde, aux
homos mais aussi aux hétéros que, les
clubs et les soirées LGBT ont été de
tout temps et avant surtout des espaces
symboliques, des bulles de protection,
où les minorités de couleur et sexuelles
peuvent enfin se sentir entre elles, protégées et en confiance, se rencontrer et
s’épanouir. Ce drame horrible, en nous
faisant plonger dans notre histoire, a
ainsi permis à la communauté de se
souvenir que le clubbing LGBT a toujours été un endroit politique et de résistance et que les victoires naissent
souvent sur le dancefloor.
t
Du lundi au samedi
12h>13h30 : 13€ / 13h30>19h : 16€ / Après 19h : 13€
Le dimanche
12h>13h30 : 12€ / 13h30>19h : 15€ / Après 19h : 13€
18>21 ans, 7/7 : 4€ / 21>25 ans, 7/7 : 8€
18>25 ans : tous les jeudis, une boisson offerte à hauteur de 3€
- Mercredi : 10€ pour les plus de 25 ans.
- Mixte : tous les mardis & vendredis / 20h
- Naturiste : 4 soirées par mois
>
Pink Gay Video Awards
Culture // Porno // Antonin Heurtin
Culture // Cinéma // Antonin Heurtin
La société de RP de Eddie (Jennifer Saunders) frôle la faillite.
Pour la redresser, elle accepte de représenter Kate Moss
qu'elle pousse accidentellement d’un balcon. La solution de
secours serait que sa meilleure amie Patsy (Joanna Lumley)
se fasse passer pour un homme afin d’épouser une riche
veuve... Le pitch prête à sourire. Nos cousines anglaises sont
de retour, cette fois sur grand écran. Exit le canular d'Aghion,
il s'agit bien du casting original, agrémenté de quelques
guests, Jerry Hall, Joan Collins, Emma Bunton... Aussi essentielles qu'une drag-queen à la foire, les deux donzelles rendent
l'étiquette "femme" toujours aussi absurde, en l'étirant, la singeant, l'exagérant et surtout, en osant appuyer là où ça fait
mal. Victimes de la mode, elles finissent par en reconnaitre
l'enclave et le consumérisme. A 62 ans, pardon 42 ans, il y a
toujours une vie avec ou sans bistouri, pourvu que l'on se permette du Champagne et un peu de weed. Reste à savoir s'il
s'agit de la dernière révérence d'une série qui n'a toujours pas
trouvé sa succession. Le film qui a déjà établi son succès outremanche ne sera distribué chez nous qu’en novembre. Le message a toujours été clair : se jouer des diktats et des apparences.
Ab Fab The Movie. Sortie le 23 Novembre 2016
>
Absolutely Fabulous
The Movie
Bonbons, eskimos, chocolat, Belvédère ! Ce sera comme
Charlie et la Chocolaterie, avec des scènes qui partent en
sucettes. Récompenses célébrant la meilleure bûche du
jardin, le jardinier et son chien, les "PinkX Gay Video
Awards" fêtent leur cinquième édition. Créés en 2013, il
s’agit du premier événement en France à récompenser
l’industrie du X gay. La liste des nominés est encore secrète, mais vous pouvez toujours flatter et désigner le
bon bout en attendant. Du 12 septembre au 12 octobre
2016, les internautes pourront voter sur le site afin d’élire
leurs films, acteurs et réalisateurs préférés. L’édition 2015
avait généré plus de 15.000 votes répartis dans le monde
entier. La grande nouveauté de cette année, c’est la cérémonie de remise des "PinkX Gay Video Awards" qui
aura lieu le samedi 29 octobre 2016 au Gibus à Paris.
Pour la première fois, les résultats seront annoncés lors
d’une soirée qui réunira les plus grands noms du porno
gay. La cérémonie, ouverte au public, sera retransmise
sur le site PinkX.fr. Elle sera suivie d’une party clubbing
en présence de nombreux hardeurs. Les préventes seront
mises en ligne à partir du 1er septembre 2016.
Infos : www.pinkxgayvideoawards.com
F
O
C
U
S
33
>
>
M
U
S
I
C
34
Azealia Banks
Sky Ferreira
Masochism
Culture // Music // Antonin Heurtin
Depuis le printemps dernier,
nous savons que la chanteuse
planche sur un successeur à
son premier opus "Night
Time, My Time". Il faudra
s'armer d’un peu de patience
pour l'entendre. Parions qu'il
s'inscrira envers et contre
tout dans la même lignée,
avec voix pop, sonorités
dream-pop éthérée et un
relent à la Adèle.
Sortie, rentrée 2016
Prince le roi du funk n'a aucun égal mais, en revanche, l'âme
est toujours là. Nous l'avons ressenti chez Outkast ou
Gnarls Barkley, ou chez des chanteuses comme Beyoncé.
Mais ici, point d'envie de la part d'Azealia de se fondre dans
le moule MTV-déjà vu du RnB. Son RnB à elle tient de
l'acid-house et du rap old-school. Ses modèles sont DeeeLite, Inner City, Neneh Cherry, Roxanne Shanté, Grace
Jones et Yoko Ono. Voilà la différence. En ce sens, elle se
reproche du Prince des années 80. L'envie d'hybridation,
de mutation, de fusion des musiques. But artistique qui ne
renie toutefois pas la réalité : credo féministe, chansons sur
l'inégalité, l'exploitation et le racisme, avec des intentions
hédonistes et pacifistes. Malicieuse, la chanteuse avait déjà
démontré une telle preuve avec l'hymne 212 en 2011. Là, il
faudra s'armer de patience concernant son prochain opus
"Business & Pleasure" dont le titre est certainement sarcastique. Toutefois, cette attente se fera avec une certaine
méfiance. C'est un fait connu, Azealia Banks a maintes fois
annulé ou repoussée ses albums. Donc, il se peut que telle
une étoile des neiges, l'album fondra dans la main. Ou pas
! Mais là, ce sera en espérant que çà valait le coup !
Azealia Banks : ‘Business & Pleasure’
Sortie, décembre 2016
Cassius
Ibifornia
La canicule empêchera-t-elle
nos corps de vibrer ? Pas pour
longtemps si, après 10 ans
d'absence, le cultissime duo
électro Cassius rapplique. Au
programme de ce nouvel
opus, ce sera un trip dans l'ile
d’Ibifornia, contraction d'Ibiza
et California, accompagné de
singes dorés et de charcuterie.
Tout un programme qui va
faire danser moite.
Sortie, 26 Aout
M.I.A.
Matahdatah
Niveau communication,
l'anglo-sri-lankaise M.I.A. la
joue motus et bouche cousue
sur son prochain opus.
Parions toutefois que c'est
un prétexte pour mieux
pousser la gueulante et la
rage sur des thématiques
liées à l'inégalité, le
féminisme et l'exploitation,
sur les traces de Grace Jones
et Tom-Tom Club dont elle
seule à le secret.
Sortie, rentrée 2016
....... Ouvert 7j / 7 dès 14h .......
Aux portes de Genève
King Sauna
39 rue Jean Jaurès - 74100 Ambilly
Tél. 00 33 450 38 68 12
www.kingsauna.com
>
>
L
I
V
R
E
S
36
Sélection LOM Magazine
Culture // Livres // Antonin Heurtin
Le bien vivre ensemble…
Déjà réputé chanteur avec l'album Marseille dans le Brouillard
sous le pseudonyme de Seth Eden, l'écrivain Sylvain YardinSuzan a entrepris un atelier d'écriture donné au Lycée Jean
Guehenno auprès de 300 élèves. Ce livre retrace tout le travail
réalisé durant la semaine du 12 octobre 2015. Tout sujets est
abordés; racisme, exclusion sociale, préjugés, homophobies... Il va
de soi qu'il s'agit de questions, problématiques, dont les enjeux
semblent malheureusement bien revivifiés à l'heure actuelle.
Le Bien Vivre Ensemble. Du Respect à la Tolérance,
Sylvain Yardin-Suzan, Les Éditions du Net
Les animaux sentimentaux
Addiction, TOC, rencontres dans les bars gays, imaginaire,
coming-out... constituent le lot quotidiens des personnages du
roman de Cédric Duroux. A moindre égard, cela rappelle "Les
Chroniques de San Francisco", avec des personnages très
incarnés, d'une séduisante désinvolture, se posant la même
éternelle chanson, celle des rapports entre sexe et amour. A partir
de là, le roman chorale se joue des contraires et des oppositions,
naviguant du français à l'anglais, du réel à la fiction, faisant
apparaitre Bowie et le lapin d'Alice. Brillant !
Les animaux sentimentaux, Cédric Duroux, Buchet Chastel
Femmes d'homosexuels célèbres
Isabelle de France, Elsa Triolet, Mme Verlaine, la princesse
Palatine, la duchesse de Windsor… ont toutes en commun d'avoir
épousé un homosexuel. Par souci de convenance, d'héritage à
transmettre ou pour ne pas risquer l'opprobre, leurs époux ne
pouvaient s’y soustraire. Ce livre retrace des épisodes que l'histoire a
longtemps remisés sous silence. Il aborde le destin de ces femmes
finissant soit désemparées, jalouses, calculatrices ou folles. Certaines
détruisent la mémoire de leur défunt époux, d’autres sont libérales
et tolérantes concernant un ménage à trois. Salvateur !
Femmes d'homosexuels célèbres, Michel Larivière , La Musardine
Manhattan Pénis Drawings for Ken Hicks
Avant de devenir huppé, notamment aves les tatouages
tribals faits sur Grace Jones, ses amitiés avec Basquiat et
Warhol et les liens avec la scène hip-hop, l'artiste Keith
Haring a retranscrit dans ce petit livre une singulière et
surréaliste visite de Manhattan à travers 70 dessins de pénis
inspirés des déambulations de l'artiste dans le quartier un
jour de 1978. Ils anticipent le virage politique et street-art
qu'a pris son œuvre en réponse à la crise du sida. On ne
regardera plus les buildings de la même façon.
Manhattan Penis Drawings for Ken Hicks, Keith Haring, Nieves
La Collection Swimwear 2016
Lifestyle // Shopping // Éric Séroul
Alors que la marque ES Collection fête sa 10ème collection,
nous présentons quelques slips, maillots et shorts de bains de
la tendance Swimwear 2016. Cette année les maillots se parent
d’imprimés, à l’image du Super-héros proposé par Addicted.
Notre sélection voyage aussi en Californie avec le sexy "Pocket Trunk"
dessiné par Andrew Christian.
Addicted Camouflage
Réalisé en 100% polyester, ce short de bain de la marque
Addicted est coupé bas et carré, avec des imprimés
camouflage numériques. Dessiné et fabriqué à Barcelone,
il est disponible en version bleu ou kaki.
Short Camouflage : 66€ sur le site www.addicted.es
Andrew Christian Flow
Audacieux, sexy et fun, ce short de bain
de la marque californienne Andrew
Christian est réalisé en 100% polyester. Doté d’une poche anatomique
particulièrement confortable, il est
disponible en noir et bleu électrique
ou en rouge néon et jaune.
Short Flow : 48,60$ sur le site
www.andrewchristian.com
ES Collection
Spiridon Basic
Créé et fabriqué à Barcelone,
ce slip de bain est composé à 80%
de polyamide et à 20% d’élasthanne.
La marque "ES Collection" est
imprimée sur les fesses.
Le "Pack-Up" intégré est
amovible. Il existe en 6 couleurs
de base (blanc, rouge, bleu ciel,
bleu nuit, noir et kaki).
Spiridon Basic : 60€ sur le site
www.escollection.es
>
Addicted
Super-héros
>
Doté d’un "Pack-Up" innovant,
ce maillot de bain humoristique
est une création de la marque
espagnole Addicted. Fabriqué
en polyester (80%) et élasthanne
(20%), ses motifs sont réalisés
en impression numérique. Ils
représentent un super-héros
dessiné sur la face avant.
Maillot Super-héros : 48€ sur le
site www.addicted.es
T
E
N
D
A
N
C
E
S
39
"U-Shape": Imaginé dans les ateliers des marques ES Collection et Addicted, ce filet
est différent des traditionnels slips intérieurs. Discret et confortable, il est cousu dans
les shorts de bain afin que l’on se sente à l’aise lors de nos déplacements.
"Pack-up" : les maillots de bain 100% mecs proposés par ES Collection et Addicted
sont imaginés avec une coque de mousse préformée qui améliore l'esthétique et permet
d’accroitre le volume des attributs masculins.
Andrew Christian Pocket Trunk
Avec ces deux poches latérales, ce maillot de bain est une création
originale des ateliers Andrew Christian à Los Angeles. Fabriqué
en nylon, élasthanne et polyester, il dispose d’une bourse confortable spécialement conçue pour la mise en évidence des attributs
masculins. Il existe en noir et blanc ou en bleu royal et blanc.
Maillot Pocket Trunk : 42,30$ sur le site
www.andrewchristian.com
ES Collection Rafal Néon
Le short de bain dessiné par la marque
espagnole ES Collection est fabriqué en
100% polyester avec une ceinture et des
broderies fluo. Doté d’un slip intérieur
"U-Shape", il existe en 3 couleurs au
choix (noir, kaki et violet).
Rafal Néon : 72€ sur le site
www.escollection.es
>
Des "Pass Journée"
pour la Villa Loca
Le Backstage
fêtes ses 2 ans
Sortir // Cruising Bar // Éric Séroul
Voilà déjà deux ans que Guillaume et son staff s’activent, avec réussite, à dynamiser la vie gay de Perpignan. Établissement désormais incontournable, le
Backstage est un compromis idéal entre lieu festif de
convivialité et espace dédié aux rencontres. Ici on se
parle et on échange autour du bar avant de s’évader sur
la piste de danse ou de suivre un Loulou à l’étage, pour
une cession encore plus torride. De nombreuses soirées
et week-ends thématiques viennent agrémenter une
programmation riche et variée qui se termine tard le
matin, quand l’établissement ouvre en after. Cette
année, le Backstage fête son 2ème anniversaire. L’évènement sera l’occasion d’un long week-end du 15 août
qui s’annonce particulièrement déjanté. Les festivités
débuteront le samedi 13 avec l’apéro et ses tapas offerts, avant d’accueillir à partir de 22h, deux pornstars
espagnoles, Frank Valencia et Martin Mazza. Dimanche 13, l’évènement se poursuit, cette fois avec
l’anniversaire de Guillaume, de 18h à 2h, avec Dj Steph
aux platines. Les deux soirées seront ponctuées en
after, de 5h à 10h, autour des sets des Djs Kamille
Louis (Dancin’ Nîmes) et Arnolito (Dancin’ Nîmes).
Backstage : 1, rue Pierre Puiggary 66000 Perpignan
Tél. 06 20 58 26 11 - www.backstage-perpignan.com
C’est sur la commune de Puéchabon, à une trentaine
de kilomètres de Montpellier, près de Saint Guilhemle-Désert, que Éric et Patrice ont choisit d’installer la
Villa Loca. Dans un décor majestueux, au beau milieu
d’une pinède luxuriante, la guesthouse s’organise principalement autour d’une grande piscine naturiste, du
jacuzzi, du solarium, du salon d’été et d’une Pool
House (bar). Nos hôtes proposent 3 chambres qui répondent aux noms évocateurs de Lanzarote, Tenerife
et Gomera, ainsi que deux studios (Ibiza et Mallorca).
Imaginées et agencées dans un décor résolument
contemporain, les chambres sont dotées de salles de
bain et de toilettes indépendantes. Elles offrent tous
les avantages d’une terrasse privative et d’un accès réservé. Plus spacieux, les studios disposent des mêmes
caractéristiques auxquelles j’ajoute une cuisine équipée. Bien évidemment, des lits doubles, des écrans TV
et l’accès Wifi gratuit, complètent les prestations proposées aux voyageurs. Guesthouse 100% gay, la Villa
Loca organise tout un programme de soirées et d’évènements durant tout l’été. Elle propose notamment un
"Pass Journée" à 15€ qui permet de venir profiter d’un
bon bain de soleil sur fond musical.
Villa Loca : Chemin du Bols 34150 Puéchabon
Tél. 06 78 56 42 14 - www.villa-loca.fr
>
Sortir // Guesthouse // Éric Séroul
S
O
R
T
I
R
41
>
G
U
I
D
E
>
42
Midi-Pyrénées
Languedoc Roussillon
Aude
Hébergements
VILLA RAGAZZI G
30620 Uchaud
Tél. 04 66 88 93 72
X CENTER GF
27, Bd. Talabot
Tél. 04 66 67 40 44
Shopping et Beauté
Narbonne
Bar
LE GAI PIED (Clubbing) GL
8, Bd du Général de Gaulle
Tél. 06 45 24 38 70
Gard
Aigues-Mortes
INTIMO (Sous-vêtements) GF
EN CEVENNES AU BORD
6, rue du chapitre
DE L’HERAULT (Gîte) GF
30570 St-André-de-Majencoules Tél. 04 66 36 84 84
Tél. 04 67 82 45 78
Haute Garonne
EN CÉVENNES
AU BORD
DE L’HÉRAULT
Hébergement
HOTEL CANAL*** GF
440, Rte de Nîmes
Tél. 04 66 80 50 04
VILLA FLEUR DE SEL
(Guesthouse) G
4, rue St. Vincent de Paul
Tél. 04 66 73 30 37
Gite tout confort
8 personnes
ier
à 50’ de Montpell
www.pour-les-vacances.com/site-16682
Saunas
Toulouse
Bars Musicaux
BEARS G
44, Bd de la Gare
Tél. 05 61 61 54 28
Restaurants
LE CHACHA GF
50, av d’Italie
Tél. 05 61 53 89 86
LE CRI DE LA TRUFFE GF
9, rue Joutx Aigues
Tél. 05 61 14 25 35
Ô THE DIVIN (Salon de Thé) GF
6, rue Baour Lormian
Tél. 05 34 44 96 40
Saunas
LE COLONIAL G
8, place Belfort
Tél. 05 61 63 64 11
SAUNA KS G
GRAND CIRQUE (Cruising) G 6, rue St. Féréol
14, Bd Riquet
Tél. 05 61 62 13 61
Tél. 05 61 62 84 14
Sex-Shop
LA LUNA LOCA (Lesbien) L
EROS GF
9, Chemin du Prat Long
22, rue Denfert Rochereau
Tél. 06 24 79 14 31
Tél. 05 61 62 67 02
LE QUINQUINA GF
LYNX VIDEO GF
26, rue Peyras
11, rue Lafon
Tél. 05 61 21 90 73
Tél. 05 34 41 63 28
Bars Musicaux
FAHRENHEIT 212 GF
1606, Av. Marechal Juin
Tél. 04 66 38 24 76
LE LITTLE G
1, rue Thoumayne
Tél. 06 52 44 77 27
NIMES SAUNA CLUB G
7, rue F. Pelloutier
Tél. 04 66 67 65 18
LIMELIGHT GF
23 bis, Bd Riquet
Tél. 05 61 47 65 54
STORI X GF
29, rue Heliot
Tél. 05 61 63 63 59
Clubbing
Sex-Shop
Clubbing
Shopping et Beauté
LULU CLUB GF
10, impasse de la Curaterie
Tél. 04 66 36 28 20
MAISON DU X GF
23, rue Pierre Semard
Tél. 04 66 36 89 30
SHANGHAÏ GF
12, rue de la pomme
Tél. 05 61 23 37 80
ESPACE BEAUTE HOMME GF
7, rue Maury
Tél. 05 61 63 77 71
Nimes
Dimitri d'Alfange d'Uvril
L’astrologue
de LOM Magazine
www.dimitridalfange.com
www.selection-voyance.fr
Contact 01 75 43 08 64
Retrouver l’équipe de Dimitri
pour une voyance par téléphone(sans CB)
au 08 99 86 51 70
(1,35€/appel + 0,34€/min)
Mode d’emploi
Les établissements sont classés en fonction du type
d’accueil qu’ils réservent aux gays et aux lesbiennes :
G = établissement gay
L = établissement lesbien
GL = établissement Gay & Lesbien
GF = établissement Gay Friendly
Les établissements présentés dans ce guide réservent
le meilleur accueil à la clientèle LGBT. Cette liste est
réactualisée tous les mois. Si malgré notre attention,
une erreur s’y est glissée, nous vous invitons à nous le
faire savoir par courrier ou e-mail. Veuillez nous en excuser par avance.
Ce guide n’est en aucun cas exhaustif. Il constitue une
sélection d’établissements proposée par LOM Magazine. Tous sont ou ont été annonceurs de nos publications. Si vous désirez faire figurer vos coordonnées
dans une prochaine édition, veuillez contacter notre
Service Publicité Eric SEROUL au 06 64 79 20 75.
>
LES GARCONS COIFEURS GF LE LOOK GF
Montpellier
60, rue Colombette
2, Bd Matelots (Quart. Naturiste)
Tél. 05 61 62 16 62
Tél. 04 67 26 30 42
Bars Musicaux
Hérault
Béziers
L’APOCALYPSE BAR GF
4, Av. du 22 août 1944
Tél. 06 46 13 90 90
Restaurants
LE REVELOIS (Hôtel) GF
60, Av. Gambetta
Tél. 04 67 49 20 78
CAFE DE LA MER GF
5, pl. du Marché aux Fleurs
Tél. 04 67 60 79 65
Restaurants
COOX (Bar) GL
5, Rue Jules Latreilhe
Tél. 06 81 86 91 70
LE VOILIS (Hôtel) GF
Bd. du Front de Mer. Grau d’Agde
Tél. 04 67 94 24 35
LE BISTROT GF
2, Bd Matelots
Tél. 04 67 26 39 38
LE MADISON GF
5, rue Louis Blanc
Tél. 04 67 31 60 08
Réservations
04 67 26 39 38
FREED'HOM G
5, rue Berlioz
Tél. 04 67 49 31 37
Bars Musicaux
CUBIX GL
11, rue des Balances
Tél. 09 83 00 54 71
HEAVEN GL
1, rue Delpech
Tél. 04 67 60 44 18
Clubbing
Saunas
Cap d’Agde
43
LE UP GL
5, rue de Girone
Tél. 04 67 63 49 53
PETIT MONTMARTRE GF
2, place de la Madeleine
Tél. 04 67 28 56 54
H2O SAUNA G
44, Av. Gambetta
Tél. 09 54 90 70 41
VILLA CATOUNA
(Guesthouse) G
30, Rue Cité Benoît
[email protected]
Hébergements
GIL DE FRANCE*** GF
Av. des Alizes - Cap d’Agde
Tél. 04 67 26 77 80
VILLA LITTORAL G
L’ARCHE II GF
Port Nature V (Quart. Naturiste) 10, rue du Littoral
Tél. 04 67 21 46 69
Tél. 04 99 41 10 43
LE MOOM GF
3, rue Collot
Tél. 06 84 96 34 15
VILLA LOCA (Guesthouse) G
Ch. du Bols - Puechabon
Tél. 06 78 56 42 14
LE PAM GL
Parc d'Issanka - Poussan
Tél. 04 67 78 71 38
VILLA ROUGE GF
Route de Palavas - Lattes
Tél. 04 67 06 52 15
Cruising
LE CHANTIER G
25/27, rue J-Jacques Rousseau
Tél. 04 67 60 91 98
Bélier
Taureau
21 mars // 20 avril
21 avril // 21 mai
Amour : Quelques explications possibles avec le
conjoint. Elles auront pour effet de mieux consolider votre couple. Célibataire, vous êtes tout feu, tout
flamme, avec vos partenaires…
Vie sociale : Les natifs qui travaillent durant
cette période estivale, montreront réellement toutes
leurs capacités sur le terrain. Il est hors de question
pour vous de rester en retrait.
Santé : Gardez votre énergie pour la rentrée.
Pensez à vous économiser davantage !
Conseil : Cette période met l’accent sur les relations avec l’entourage, ouvrez-vous…
G
U
I
D
E
>
Bars Musicaux
QAKC (Disco-Bar) GF
Port Ambone (Quart. Naturiste)
Tél. 04 67 26 15 92
Hébergements
Amour : Depuis le mois dernier vous savourez
chaque seconde avec votre boyfriend. Il ne s’en
plaint d’ailleurs pas. Célibataire, vous vous laissez
séduire sans faire d’efforts.
Vie sociale : Vous risquez de tourner au ralenti
durant tout ce mois d’août. Profitez-en pour élaborer de nouveaux projets pour la rentrée. Prenez le
temps de bien faire les choses.
Santé : Vous tenez une bonne forme psychique
malgré des quelques difficultés physiques.
Conseil : Dès que possible, pratiquez une activité
sportive qui vous reboostera.
>
G
U
I
D
E
>
44
HÔTEL D’ARAGON*** GF
10, rue Baudin
Tél. 04 67 10 70 00
SAUNA DE LA GARE G
8, rue Levat
Tél. 04 67 58 61 42
HÔTEL NATIONAL GF
2, rue Pons de l’Hérault - Sète
Tél. 04 67 74 67 85
Sex-Shop
Bars Musicaux
Restaurants
REX CLUB GARE GF
12, rue Boyer
Tél. 09 81 17 81 78
JET-SET GF
4, rue du Gal. de Labedoyère
Tél. : 04 30 46 02 32
AUBERGE DU LAC GF
Lac du Salagou - Puech
Tél. 04 67 44 45 40
Shopping et Beauté
Clubbing
BOXER (Gay store) G
45, rue de la Valfère
www.boxermontpellier.com
POT CHIC GF
Bd. de la Mer - Argelès
Tél. 04 68 81 08 86
EXCLUSIF
(Sous-vêtements) GF
13, passage Lonjon
Tél. 04 99 63 54 01
UBA GF
5, Boulevard Félix Mercader
Tél. 04 68 34 06 70
LE MARVELOUS (Bar) GF
3 Rue Saint-Ravy
Tél. 04 99 61 16 31
LE NOUVEAU MONDE GF
2, rue Delpech
Tél. 04 67 58 95 98
VILLA 29 GF
29, Av. de l’école d’agriculture
Tél. 04 67 91 07 97
Saunas
KONCEPT SAUNA G
10, Av. de Lodève
Tél. 04 67 58 25 27
LE 36 G
36, rue Bourrely
Tél. 04 67 59 83 14
LE LISERON (Fleuriste) GF
57, rue Guillaume Janvier
Tél. 04 67 42 97 30
STEELBOX (Piercing) GF
3, rue Glaize
Tél. 04 67 54 32 98
Pyrénées Atlantique
(Aquitaine)
Perpignan
Pau
Bars Musicaux
LE PAUPOTIN GL
4, rue d’Etigny
Tél. 05 59 27 02 36
Restaurants
Cruising
BACKSTAGE (Bar) G
1, rue Puiggary
Tél. 06 20 58 26 11
LILOU PLAISIR (Love Shop) GF
Hébergements
9, place St. Come
Tél. 04 67 58 33 76
NYX HÔTEL GF
62, Av. Gal. de Gaulle
MAT & SERGE IMMOBILIER GF Tél. 04 68 34 87 48
1, place St. Roch
Tél. 04 67 12 01 20
Sauna
RENT A CAR GF
ONE SAUNA (Cruising) G
111,
Av. de Palavas
1, rue de la Victoire de la Marne
Tél. 04 67 22 42 52
Tél. 04 99 62 96 14
REX CLUB SAUNA (Mixte) GF
40, Av. du Pont Juvenal
Tél. 07 60 07 34 48
Pyrénées Orientales
EQUATEUR G
1, rue Georges Buffon
Tél. 04 68 55 10 11
LE LABYRINTH GF
20, avenue Louis Torcatis
Tél. 04 68 52 00 67
LE CHABADA GF
9, impasse Honset
Tél. 05 59 27 51 67
Sauna
LE LOKAL (Mixte) GF
3, rue Duboue
Tél. 05 59 84 69 85
L’EROS (Mixte) GF
8, rue René Fournets
Tél. 05 59 27 48 80
Sex-Shop
LE LOKAL GF
3, rue Duboue
Tél. 05 59 84 69 85
HOT VIDEO STORE GF
16 bis, Av. Gaston Lacoste
Tél. 09 84 25 07 64
Shopping et Beauté
CAP A CAP (Coiffure) GF
52, rue Marechal Joffre
Tél. 05 59 27 17 82
Gémeaux
Cancer
22 mai - 21 juin
22 juin - 22 juillet
Amour : Toujours dans la même direction, vous
investissez votre conjoint d’une mission. Célibataire,
de nombreuses rencontres mais sans pour autant
aboutir sur du sérieux.
Vie sociale : Vous aurez tendance à tourner en
rond durant ces deux mois. Votre travail n’est pas
assez dynamique et vous vous ennuyez. Profitez-en
pour souffler un peu.
Santé : Beaucoup de fatigue, vous devez impérativement lâcher prise et vous occupez de vous.
Conseil : Partez en vacances dans un endroit
calme afin de vous ressourcer.
Amour : Attention à la crise de jalousie de votre
conjoint ! Durant ces mois d’été vous avez une tendance volage qui pourrait le faire sortir de ses
gonds. Mettez-vous un peu à sa place !
Vie sociale : Vous avez vraiment du mal à vous
concentrer dans votre travail. A vrai dire, vous n’y
mettez aucune volonté. Évitez de prendre de
grandes décisions.
Santé : Le moral est au rendez-vous mais vous
vous épuisez de trop, respirez !
Conseil : Ouvrez-vous davantage sur l’extérieur,
offrez-vous un nouveau point de vue.
>
EMPREINTE BY OLIVIER
(Coiffure) GF
10, rue d'Orléans
Tél. 05 59 27 65 17
Provence-Alpes
Côte d’Azur
Cannes
Bars Musicaux
VOGUE GL
20, rue du Suquet
Tél. 04 93 39 99 18
Clubbing
DISCO 7 GF
7, rue Rouguière
Tél. 04 93 39 10 36
FRIENDS (Bar) GL
52, rue Jean-Jaurés
Tél. 04 93 39 20 50
Cruising
PARAD’X (Sex Shop) G
13, rue des Mimosas
Tél. 04 92 59 12 42
Saunas
LE 9 G
8, Ch. de l’Industrie - Le Cannet
Tél. 04 93 94 54 25
HOTEL LEPANTE GF
6 Rue de Lépante
Tél. 04 93 62 20 55
BAR BITCH & BUTCH GL
1, rue Rossetti
Tél. 06 60 86 08 56
LE SIX (Bar Musical) GL
6, rue Raoul Bosio
Tél. 04 93 62 66 64
HOTEL WILSON GF
39, rue Hôtel des Postes
Tél. 04 93 85 47 79
Cruising
MAS DES OLIVIERS G
350, chemin de Crémat
Tél. 04 93 52 22 60
BAR CAVE WILSON GL
16, rue Gubernatis
Tél. 04 93 27 28 72
CIVETTE DU COURS GF
1, Cours Saleya
Tél. 04 93 80 80 59
COULOIR G
1, rue Alberti
Tél. 04 93 85 43 90
EAGLE (Bar) G
18, rue Emmanuel Philibert
Tél. 04 93 26 35 30
G.I. SHOP (Sex shop) G
8, descente Crotti
Tél. 04 93 80 29 49
LE CODE G
4, rue Papon
Tél. 09 81 76 88 00
LE DOMINO (Bar à Tapas) GF
20, rue Bonaparte
LE MORGAN (Bar) G
Tél. 04 93 55 99 01
3, rue Claudia
Tél. 04 93 86 86 08
MALABAR STATION G
10, rue Bonaparte
LE 7 (Bar) G
Tél. 06 31 70 26 90
7, rue Foncet
Tél. 04 93 62 25 02
RED KAFE G
9, Rue Halévy
MALABAR STATION (Bar) G
Tél. 07 82 01 98 81
10, rue Bonaparte
Tél. 06 31 70 26 90
TIP TOP GF
30, Quai de Lunel
Hébergements
Tél. 04 93 26 22 88
BLUE ANGELS (Guesthouse) G
Clubbing
8, rue Assalit
Tél. 06 15 48 94 53
KLUBBER GL
(Club et After)
HI HOTEL**** GF
14, rue Benoit Bunico
3, avenue des Fleurs
Tél. 04 97 07 26 26
Tél. 04 93 88 65 22
Plages
CASTEL PLAGE
(Restaurant) GF
8, Quai des Etats-Unis
Tél. 04 93 85 22 26
HI BEACH (Restaurant) GF
47, Promenade des Anglais
Tél. 04 97 14 00 83
Restaurants
GOSSIP (Bar) GF
7, rue Bonaparte
Tél. 04 83 45 72 15
L’EDEN (Brasserie) GF
69, Quai des Etats Unis
Tél. 04 93 62 87 28
LE BISTROT DU PIN GF
9, rue Bonaparte
Tél. 04 93 89 90 54
LE DAVISTO (italien) GF
17, rue Saint Philippe
Tél. 04 92 10 85 70
LE GOOZII GF
7, rue Fodéré
Tél. 06 71 66 23 10
Lion
Vierge
23 juillet // 22 août
23 août // 22 septembre
Amour : Les choses vont bien mieux avec partenaire, la complicité est de nouveau au rendez-vous.
Célibataire, vous êtes au top pour faire de belles rencontres amoureuses.
Vie sociale : A contrario du mois dernier, vous
ne devez pas prendre de décision mais au contraire,
prendre du recul afin de préparer votre rentrée dans
de bonnes conditions.
Santé : Vous tenez une bonne forme morale et
physique, faites le plein de vitamine D.
Conseil : Vous êtes dans une bonne période, prenez soin de vous et de vos proches.
Amour : Excellente période pour envisager des
projets à long terme avec votre chéri. Célibataire, le
moment est idéal pour sortir et jouer les séducteurs.
De belles rencontres en perspectives.
Vie sociale : Il est temps de remettre de l’ordre
dans vos affaires afin de préparer la rentrée. Ce mois
d’Août est donc crucial, il ne tient qu’à vous de bien
organiser les choses.
Santé : Votre moral est au beau fixe. Vous êtes
détendu et en bonne forme physique.
Conseil : A partir du 15 août, malgré le stress et
la fatigue, restez calme et positif.
G
U
I
D
E
>
Alpes Maritimes
Bars Musicaux
GLAM GL
6, rue Eugène Emmanuel
Tél. 06 60 55 26 61
Nice
45
>
G
U
I
D
E
>
46
LE PANICE GF
9, rue Masséna
Tél. 04 93 91 16 86
LE STATUS CO GF
12, rue Pastorelli
Tél. 04 93 87 84 24
L’HETEROCLITE GF
22, rue Benoit Bunico
Tél. 06 91 59 16 87
Saunas
Bouche-du-Rhône
Aix-en-Provence
Bars Musicaux
CHA DO GF
46, Cours Sextius
Tél. 04 42 27 70 63
HAPPY DAYS GF
Place Richelieu
Tél. 04 42 21 02 35
Cruising
Shopping et Beauté
LE MINESHAFT (Association) G BACKSTAGE COIFFURE GF
211, rue Paradis, 6ème
28, rue Mazagran, 1er
www.mineshaft.fr
Tél. 04 91 37 41 04
Hébergements
ROMAIN ET PASCAL G
33, rue Falque, 6ème
Tél. 06 77 94 34 50
Restaurants
CENTRE DE SOINS
PARADIS GF
138, rue Paradis, 6ème
Tél. 04 91 37 27 37
INSTITUT PARADISENS GF
138, rue Paradis, 6ème
Tél. 04 91 53 23 02
BAT (Bar à Tapas) GF
17, rue des 3 Frères Barthélémy, 6ème URBAN LODGE (Fleuriste) GF
Tél. 09 82 48 90 34
1, Bd de la Corderie, 7ème
AIX SAUNA CLUB G
Tél. 04 91 33 00 14
8 bis, rue Annonerie Vieille
BISTRO VENITIEN GL
Tél. 04 42 27 21 49
LES BAINS DOUCHES G
Var
29, cours Julien, 6ème
7, rue Gubernatis
Tél. 04 91 47 34 34
Sex-Shop
Tél. 04 93 80 28 26
Toulon
CAFFE NOIR (Café) GF
Clubbing
3, rue Moustier, 1er
SAUNA LE CERCLE (mixte) GF X CENTER GF
10, Bd. Aristide Briand
Tél. 04 91 04 08 66
16, avenue Clément Ader
Tél. 04 42 23 50 39
BOY’S PARADISE GL
Tél. 04 93 51 88 39
CHEZ NOËL GF
1, Bd. Pierre Toesca
er
Marseille
174, La Canebière, 1
Tél. 04 94 09 35 90
SAUNA DU CHATEAU
Tél. 04 91 42 17 22
(mixte) GF
Cruising
Bars Musicaux
17, rue des Ponchettes
LES 3 ROIS GF
Tél. 04 93 85 73 91
24, rue des 3 Rois, 6ème
MEET X (1er étage) G
AUX 3G (Association) L
ème
Tél. 04 91 53 44 84
19, rue picot
3,
rue
St.
Pierre,
5
Shopping et Beauté
Tél. 04 94 09 38 74
Tél. 04 91 48 76 36
Saunas
APPOLON (Sous-vêtements) GF
Restaurants
L’ENDROIT GL
12, rue Cassini
CARGO G
8, rue Bailli de Suffren, 1er
Tél. 04 93 26 59 44
9, rue Moustier, 1er
ACQUA CAFE GF
Tél. 04 91 33 97 25
Tél. 04 91 33 45 62
3, Bd. Pierre Toesca
AZUR FLEUR (Fleuriste) GF
Tél. 04 94 92 01 23
LES DANAÏDES GF
36, rue Bonaparte
CELLBLOCK G
6, square Stalingrad, 1er
er
Tél. 04 93 26 24 97
82, La Canebière, 1
LA COUR ROYALE
Tél. 04 91 62 28 51
Tél. 06 29 11 41 94
(Diner spectacle) GF
ZA du Palyvestre, Hyères
BASTIEN FLORENT
LINK HALL (Bar associatif) GL
JL OLYMPIC G
Tél. 06 22 42 63 88
(Coach) GF
11, rue Moustier, 1er
28, rue Jean Roque, 6ème
5, rue du Pont Vieux
Tél. 07 82 59 54 89
Tél. 04 91 47 35 61
Sex-Shop
Tél. 06 51 73 75 49
PLAY BAR GL
SAUNA CLUB G
EROS GF
FIGARO BY ROCK DES
133, rue Breteuil, 6ème
117, la Canebière, 1er
365, rue Jean Jaurès
COIFFEURS GF
Tél. 04 13 63 70 85
Tél. 04 91 64 19 08
Tél. 04 94 92 04 69
6, rue Bonaparte
Tél. 04 93 92 91 17
POLIKARPOV (Café) GF
SAUNA SALVATOR G
ZONE X GF
24, cours d'Estienne d'Orves, 1er 28, Bd. Salvator, 6ème
24, rue Garibaldi
KULT DE LA COIFFURE GF Tél. 04 91 52 70 30
Tél. 04 91 42 99 31
Tél. 04 94 22 36 42
52, boulevard Jean-Jaurès
Tél. 09 50 25 25 69
TRASH BAR (Cruising) G
Sex-Shop
Vaucluse
28, rue du Berceau, 5ème
RDV UNDERWEAR GF
Tél. 04 91 25 52 16
Avignon
X CENTER GF
3 & 6, rue Francis Gallo
120, cours Lieutaud, 6ème
Tél. 04 93 85 56 26
Clubbing
Tél. 04 91 42 91 33
Bars Musicaux
AZUR SAUNA (mixte) GF
4, quai Papacino
Tél. 09 51 85 19 46
Saunas
VOG (Vêtements hommes) GF
2, rue Mascoïnat
Tél. 04 93 62 00 19
NEW CANCAN GL
3.5.7, rue Sénac, 1er
Tél. 04 91 48 59 76
EROS CENTER (Cruising) GF CID CAFÉ GF
11, Place de l'Horloge
5, Bd. Garibaldi, 1er
Tél. 04 90 82 30 38
Tél. 04 91 92 72 30
>
Clubbing
Sex-Shop
ESCLAVE BAR GL
12, rue du Limas
Tél. 04 90 85 14 91
EROS GF
10, rue de la Banque
Tél. 04 75 55 63 03
Shopping et Beauté
HISTOIRE D’HOMMES GF
13, rue Petite Fusterie
Tél. 04 32 74 05 38
Rhône-Alpes - Auvergne
Haute Savoie - Savoie
SUNBEACH CLUB (Mixte) GF
242, Av. J. Bocquin - Chambéry
Tél. 04 79 62 12 29
Annecy
Isère
47
Restaurants
Sex-Shop
CINE SEX GF
7, rue de la Bourse
Tél. 04 90 85 42 16
Saunas
Saunas
DOUBLE SIDE 26 G
38, rue de l’Isle
Tél. 04 75 42 93 23
HYLAS CLUB SAUNA G
40, Av. de Verdun
Tél. 04 75 56 03 62
Drôme
Valence
Bars Musicaux
Grenoble
CHEZ PEN GF
11, Av. Berthollet
Tél. 04 50 08 60 92
Saunas
OCTOPUS SAUNA G
15, rue de Narvik
Tél. 04 50 57 48 26
Bars Musicaux
LE CAFE NOIR (Restaurant) GF
68, cours Jean Jaurès
Tél. 04 76 47 20 09
LE MARK XIII GF
8, rue Lakanal
Tél. 04 76 86 26 94
LOVE PEOPLE PUB GF
OXYGENE SAUNA (Mixte) GF 61, Cours Jean Jaurès
Tél. 04 76 56 62 61
12, Av. de la Mandallaz
Tél. 04 50 51 16 05
Clubbing
Sex-Shop
LE GEORGES V GL
124, cours Berriat
KAMA-SUTRA GF
Tél. 06 62 15 16 22
34, Av. de Brogny
Tél. 04 50 67 20 48
Restaurants
THE PLANET 26 GF
138, Av. de Provence
Tél. 06 64 76 93 79
Saunas
LE MIX GF
4, place de Gordes
Tél. 04 76 44 81 22
L'OPEN MINDS GF
21, rue du Général Farre
Tél. 06 37 23 02 33
KING SAUNA (Mixte) GF
39, rue Jean Jaurès - Ambilly
Tél. 04 50 38 68 12
SIMPLY DELICIOUS GF
10, rue de Sault
Tél. 06 19 06 62 99
Annemasse
Balance
Scorpion
23 septembre // 22 octobre
23 octobre // 22 novembre
Amour : Alors que votre boyfriend vous lâche un
peu, vous devenez possessif au risque de le perdre.
Célibataire, la solitude vous fait peur, vous vous entourez de vos proches.
Vie sociale : Deux mois où vous n’êtes pas vraiment très ouvert aux discussions et négociations.
Vos collègues auront du mal à vous faire entendre
raison.
Santé : Beaucoup de stress et de tension, ménagez-vous des plages de détente.
Conseil : Pratiquez une activité de détente afin
de souffler. Vous en avez besoin.
G
U
I
D
E
>
Sauna
EXES SAUNA G
4, Bd Saint Michel
Tél. 04 90 85 06 03
Chambéry
Amour : On peut compter sur vous pour faire
avancer votre relation, votre chéri devrait apprécier.
Célibataire, des rencontres surprises dont une qui
devrait être importante.
Vie sociale : Que vous soyez en vacances ou
non, vous n’arrivez pas à vous arrêter. Vous avez
une volonté de fer et une énergie débordante pour
réussir ce que vous entreprenez.
Santé : Rien ne peut vous arrêter, vous pouvez
compter sur votre bonne forme.
Conseil : Malgré le fait que vous vous sentiez
bien ne tirez pas trop sur la corde.
>
G
U
I
D
E
>
48
Saunas
Loire
LES DUNES (Mixte) GF
27, rue Nicolas Chorier
Tél. 04 76 84 90 56
OXYGENE SAUNA
(Mixte le WE) GF
24, rue Mallifaud
Tél. 04 76 87 30 00
LE SAINT FERJUS G
22, rue Saint-Ferjus
Tél. 04 76 54 13 70
Sex Shop
Ô LAPIN VERT GF
14, rue Guétal
Tél. 04 76 58 09 74
Saint Etienne
Bars Musicaux
ZANZI BAR GL
44, rue de la Résistance
Tél. 04 77 41 67 90
Restaurant
CHAPELLE CAFE GF
8, quai des Célestins, 2ème
Tél. 04 72 56 11 92
XS BAR GL
19, rue Claudia, 2ème
Tél. 09 62 16 69 92
DROLE DE ZEBRE GF
6, Rue de Cuire, 4ème
Tél. : 04 72 07 02 89
Clubbing
ETOILE OPERA GL
26, rue de l’Arbre Sec, 1er
Tél. 04 26 55 86 54
IT BAR GL
L’ASSIETTE SALTOISE GF
20 bis, Montée St. Sébastien, 1er
Le Bourg - 42110 Salt-en-Donzy
Tél. 06 30 10 89 69
Tél. 04 77 26 04 29
Saunas
DOUBLE SIDE G
3, rue d'Arcole
Tél. 04 77 32 48 04
LE FAURIAT G
18, rue St. Joseph
Tél. 09 53 95 69 34
Rhône
Lyon
Bars Musicaux
BROC BAR GF
20, rue Lanterne, 1er
Tél. 04 78 30 82 61
CAP OPERA GL
2, place Louis Pradel, 1er
Tél. 04 72 07 61 55
CHABADA CAFE GF
3, rue Mercière, 2ème
Tél. 04 78 42 87 54
IMPERIAL GL
24, rue Royale, 1er
Tél. 06 44 87 35 75
L’APOTHEOSE GF
4, rue Saint Claude, 1er
Tél. 04 78 28 11 50
LA RUCHE GL
22, rue Gentil, 2ème
Tél. 04 78 37 42 26
LE MARAIS (Mixte) L
3, rue Terme, 1er
Tél. 04 78 30 62 30
L BAR (Lesbien) L
19, rue Garet, 1er
Tél. 04 78 27 83 18
PINKS CLUB GF
38, rue de l’Arbre Sec, 1er
Tél. 04 78 29 18 19
LE LAVOIR GF
4, impasse de Flesselles, 1er
Tél. :09 50 85 76 13
LE ROMARIN GF
2, rue Romarin, 1er
Tél. 04 78 23 81 05
UNITED CAFE GL
Imp. de la Pêcherie, 1er
Tél. 04 78 29 93 18
Cruising
LES FEUILLANTS L
5, Petite rue des Feuillants, 1er
Tél. 04 78 69 93 05
LE TROU G
6, rue Romarin, 1er
Tél. 04 78 39 98 69
LIVE STATION - DIY GF
14, rue de Bonald, 7ème
Tél.04 26 01 87 39
MEN CLUB (Association) G
2, cours d’Herbouville, 4ème
Tél. 04 72 07 04 70
MATINEE BAR
(Restaurant) GF
2, rue Bellecordière, 2ème
Tél. 04 72 56 06 06
1er SOUS SOL G
7, rue Puits-Gaillot, 1er
Tél. 04 72 98 34 75
Sagittaire
Capricorne
23 novembre // 21 décembre
22 décembre // 20 janvier
Amour : Ne déclarez pas la guerre avec chouchou,
tentez plutôt de lui expliquer votre point de vue. Célibataire, vous vivez à fond vos aventures sans penser au lendemain.
Vie sociale : Pour parvenir à vos fins vous misez
sur votre capacité à vous adapter, et personne ne
pourra venir contrecarrer vos plans. Restez souple
sans marcher sur autrui.
Santé : Votre bonne humeur fait tache d’huile sur
votre entourage, çà fait du bien !
Conseil : Profitez de l’instant présent et restez à
l’écoute de votre entourage.
Amour : Réconciliation avec votre partenaire
après une grande période d’épreuves. Célibataire,
c’est enfin le bon moment pour rencontrer la personne de votre vie.
Vie sociale : Vous avez du mal à vous concentrer. Vous profitez de la belle saison estivale pour
vous reposer un peu sans trop penser au lendemain.
Vous aurez tout le temps de vous y remettre.
Santé : Prenez garde à la déshydratation, buvez
régulièrement : de l’eau bien entendu !
Conseil : Si vous pratiquez une activité sportive,
pratiquez-là en douceur !
>
G
U
I
D
E
>
50
Hébergements
LA PERLE (Guesthouse) GF
2 bis, rue de la Perle
69500 Bron
Tél. 06 72 95 79 84
HÔTEL AMPERE (Bar) GF
33, rue Franklin, 2ème
Tél. 04 78 37 70 86
HÔTEL DE PARIS*** GF
16, rue de la Platière, 1er
Tél. 04 78 28 00 95
LA TANIERE DU GRIFFON
(Guesthouse) GL
7, rue Griffon, 1er
Tél. 09 52 66 22 15
Restaurants
LA BOHEME GF
17, rue H. Flandrin, 1er
Tél. 04 78 58 89 94
LE BOUCHE A OREILLE GF
9, rue Claudia, 2ème
Tél. 04 72 40 94 22
LES P’TITS PERES GF
23, rue de l’Arbre Sec, 1er
Tél. 04 78 27 16 84
Saunas
DOUBLE SIDE G
8, rue Constantine, 1er
Tél. 04 78 29 85 22
LE BELLECOUR G
4, rue Simon Maupin, 2ème
Tél. 04 78 38 19 27
L’OASIS G
2, rue Coustou, 1er
Tél. 04 69 60 39 14
SUN LYON GF
3, rue Ste Marie des Terreaux, 1er
Tél. 04 72 10 02 21
Sex-Shop
DOGKLUB G
12 rue Romarin, 1er
Tél. 09 52 28 81 65
Suisse
Genèves
Bars Musicaux
LA CONCORDE G
3, Rue de Berne
Tel: 022 731 96 80
LE DECLIC G
28, Bd du Pont-d'Arve
Tel: 022 320 59 14
SUBSTATION G
14, Rue de Neuchâtel
Tél. 022 900 14 69
Restaurants
CAFE GALLAY GF
42, Bd. de Saint-Georges
Tél. 022 321 00 35
SUITE 115 GF
61, rue des Eaux-Vives
Tél. 022 78 61 115
Shopping et Beauté
LE RANCH GL
7, rue Sismondi
Tél. 022 731 61 31
CORPS ET HOMMES
(Beauté) GF
57, rue du Prés. Éd. Herriot, 2ème
Tél. 06 62 03 94 16
L’IVRESSE GL
5, rue Vignier
Tél. 022 320 80 57
BAINS DE L’EST G
3, rue de l'Est
Tél. 022 786 33 00
LOLA GF
7, rue Richemont
Tél. 022 731 32 37
DUPLEXX G
8, rue Pradier
club-duplexx.com
L’ATELIER GF
15, rue Lanterne, 1er
Tél. 04 72 98 83 28
LES DESSOUS D’APOLLON
(Underwear) GF
20, rue Constantine, 1er
Tél. 04 72 00 27 10
NATHAN G
34, rte de Frontenex
Tél. 022 733 78 76
Clubbing
LA GARCONNIERE GL
4-8, rue de la Rôtisserie
www.lagarconniere.ch
MY BODY ART
(Tatoueur) GF
22, rue Terme, 1er
Tél. 04 72 07 64 79
Cruising
YANN CINQUIN (Fleuriste) GF
106, Bd. de la Croix-Rousse, 4ème
Tél. 04 78 28 29 43
CRUISING CANYON G
15, rue Dr. Alfred-Vincent
Tél. 022 731 81 15
Saunas
SAUNA DES AVANCHET G
Avenue Baptista - Vernier
Tél. 022 796 90 66
SAUNA DES SOURCES(Mixte) GF
4 bis, rue Prévost-Martin
Tél. 022 320 04 63
Shopping et Beauté
EB HAIR GF
42, rue des Bains
Tél. 022 320 03 71
Verseau
Poissons
21 janvier // 19 février
20 février // 20 mars
Amour : Votre libido est en éveil durant ces deux
mois d’été, et votre chéri devrait en profiter. Célibataire, une rencontre en milieu du mois d’août devrait
radicalement changer votre vie.
Vie sociale : On peut dire que vous ne manquez
pas de travail, mais vous arrivez à suivre le rythme.
Quoiqu’il en soit, vous êtes plutôt d’humeur joyeuse
et vous restez motivé.
Santé : Une bonne forme générale et un moral au
beau fixe. Ne vous refusez rien !
Conseil : Vous parvenez à vivre les choses avec
facilités sans trop en faire.
Amour : Les échanges sont tendus avec votre
conjoint mais vous ferez tout pour apaiser les
choses. Célibataire, pas de rencontres importantes
mais en revanche intéressantes.
Vie sociale : Vous n’avez pas trop la tête au travail, vous vous contentez du strict minimum. Vous
n’attendez qu’une chose, partir en vacances pour
vous reposer et vous ressourcer.
Santé : Un peu de tension, durant cette période
il faudra faire attention à votre moral.
Conseil : N’hésitez pas à pratiquer une activité
sportive pour décompresser.

Documents pareils

L`église, la pédophilie et les LGBT

L`église, la pédophilie et les LGBT Le 1er numéro de l’été du bimestriel LOM Magazine est arrivé ! La saison est lancée, le farniente, la plage, les palmiers, et la déferlante des vacanciers qui est en marche ! Je n’ose imaginer tout...

Plus en détail