fcp fructifonds france actions

Commentaires

Transcription

fcp fructifonds france actions
FCP
FRUCTIFONDS FRANCE
ACTIONS
RAPPORT ANNUEL
au 29 juin 2007
Commercialisateur : Agences des BANQUES POPULAIRES REGIONALES et NATIXIS
Société de Gestion : Natixis Asset Management
Dépositaire : Natixis
Commissaire aux comptes : Deloitte & Associés
Fonds Commun de Placement – Articles L 214-1 à L 214-49 du code monétaire et financier
Plaquette conforme à l’instruction de l’Autorité des Marchés Financiers
pour l’application de son règlement général
et soumise à l’attestation de sincérité du Commissaire aux Comptes
ORIENTATION DES PLACEMENTS
• FORME JURIDIQUE
Fonds Commun de Placement de droit français.
• CLASSIFICATION
Actions françaises.
• OPCVM D’OPCVM
Inférieur à 10% de l’actif net.
• AFFECTATION DES RESULTATS
Les revenus du FCP sont distribués annuellement ou capitalisés, après la clôture de l’exercice, selon la
catégorie à laquelle appartiennent les parts souscrites (parts D ou C). La société de gestion se réserve la
possibilité de verser des acomptes sur ces revenus.
• OBJECTIF DE GESTION
L’objectif de gestion du fonds consiste à sur performer son indice de référence le SBF 250 à moyen long terme
grâce à une sélection de titres, essentiellement parmi les actions françaises de moyennes et grandes
capitalisations, qui présentent le meilleur potentiel d’appréciation.
• INDICATEUR DE REFERENCE
L’indicateur de référence est le SBF 250 au cours d’ouverture.
Le SBF 250 est l’un des indices représentatif du marché de Paris. Il est composé de 250 valeurs (grandes,
moyennes et petites capitalisations) et a pour objet de représenter l’évolution du marché des actions françaises
dans son ensemble et de fournir une mesure de référence à long terme pour la gestion des portefeuilles
d’actions.
Cet indice est publié par Euronext. Il est disponible sur le site Internet « www.euronext.com ».
• STRATEGIE D'INVESTISSEMENT
Le portefeuille du Fonds est constitué à 75% au moins d’actions françaises et valeurs assimilées, sélectionnées,
selon des données de la conjoncture, dans de nombreux secteurs d’activité en vue d’assurer aux porteurs
de parts une large répartition du risque actions.
• PROFIL DE RISQUE
Votre argent sera principalement investi dans des instruments financiers sélectionnés par la société de gestion.
Ces instruments connaîtront les évolutions et aléas des marchés.
La valeur liquidative est susceptible de connaître une variation élevée du fait des instruments financiers qui
composent son portefeuille. Dans ces conditions, le capital investi pourrait ne pas être intégralement restitué y
compris pour un investissement réalisé sur la durée de placement recommandée.
Ces différents risques sont susceptibles de provoquer une baisse de la valeur liquidative du FCP.
Risque actions : il s’agit du risque de baisse, des actions et/ou des indices, lié à l’investissement et/ou à
l’exposition du portefeuille en actions ou à des indices.
En raison de sa stratégie d’investissement, le FCP est soumis à un risque actions très important, le niveau
d’exposition du portefeuille du FCP aux actions est de 75% au moins sur le marché des actions françaises.
Risque de taux : il s’agit du risque de baisse des instruments de taux découlant des variations des taux
d’intérêts. En raison de sa stratégie d’investissement, le FCP est soumis à un risque de taux faible.
2
Risque de perte en capital : le FCP ne bénéficie d’aucune garantie ni protection, il se peut donc que le
capital initialement investi ne soit pas intégralement restitué.
Risque de gestion discrétionnaire : le style de gestion du FCP repose sur l’anticipation de l’évolution des
différents marchés obligations et actions. En conséquence, il existe un risque que le FCP ne soit pas investi à
tout moment sur les marchés plus performants.
• SOUSCRIPTEURS CONCERNES ET PROFIL DE L'INVESTISSEUR TYPE
Tous souscripteurs. Ce fonds s’adresse plus spécialement à tous ceux (personnes physiques et personnes
morales) qui recherchent une diversification de leurs investissements sur le marché des actions françaises en
visant la performance maximale de placement.
Durée minimale de placement recommandée : 5 ans.
Le montant qu’il est raisonnable d’investir dans le FCP dépend du niveau de risque que l’investisseur souhaite
prendre. Ce montant dépend également de paramètres inhérents au porteur, notamment sa situation
patrimoniale et la composition actuelle de son patrimoine financier. La constitution et la détention d’un
patrimoine financier supposent une diversification des placements. Aussi, il est recommandé à toute
personne désireuse de souscrire des parts du FCP de contacter son conseiller habituel pour avoir une
information ou un conseil, plus adapté à sa situation personnelle.
CHANGEMENTS INTERESSANT L'OPCVM
Le fonds FRUCTIFONDS France ACTIONS peut, depuis le 19 janvier 2007, investir dans la limite de 10% de
son actif dans des OPCVM français non-conformes à la directive bénéficiant d'une procédure allégée.
Changement de société de gestion :
Les assemblées générales extraordinaires du 29 juin 2007 de Natexis Asset Management et de IXIS Asset
Management ont approuvé l’opération de fusion-absorption de Natexis Asset Management par IXIS Asset
Management.
A compter de cette date, la société de gestion du FCP FRUCTIFONDS France ACTIONS issue du
regroupement des deux entités est Natixis Asset Management.
3
ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE ET FINANCIER
Source : Service Economique de NAM
• ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE
L’environnement économique mondial demeure toujours favorable. La croissance économique mondiale a été
de 5.4% en 2006 et 2007 s’annonce bien orientée, selon les prévisions du FMI. Le prix des matières premières,
indicateur de la bonne santé de l’économie, est resté élevé. Durant l’année écoulée, le cours du baril du pétrole
est resté relativement stable dans une fourchette de 50 à 70 dollars. En moyenne sur les douze mois écoulés, le
prix du baril s’est établi à 63 dollars. En outre, la meilleure orientation de l’activité US durant le deuxième
trimestre 2007, a conduit le prix du pétrole à plus de 70 dollars fin juin 2007.
Dans cet environnement toujours favorable, seule, l’économie américaine a sensiblement marqué le pas au
cours des douze dernier mois. Au cours de cette période, le PIB US a enregistré une progression en dessous
de sa croissance potentielle. Ainsi au quatrième trimestre 2006, la croissance du PIB a-t-elle été de 2.45% en
rythme annualisé. Sur les trois premiers mois de l’année 2007, la croissance a été de 0.7% toujours en rythme
annualisé. Les ménages ont été contraints par le resserrement sur les conditions de crédits. Dans un contexte
de niveau élevé du prix du pétrole, les ménages US ont ralenti leurs dépenses de consommations.
Néanmoins, il est à noter que, pour le moment, le ralentissement de l’activité US, effectif depuis un an, n’a pas
généré de réelles dégradations de la confiance des acteurs économiques et le ralentissement économique ne
s’est pas accentué. En outre, entre avril et juin 2007, l’activité a semblé meilleure. C'est ce qu'indiquent
notamment les données relatives au secteur des entreprises. Ce rebond reflète l'ajustement de la production
après une forte période de déstockage.
En 2006, l’économie chinoise a progressé de 10.7% et selon la Banque du Développement Asiatique, la
croissance chinoise devrait être de l’ordre de 10% en 2007. La croissance des exportations chinoises est resté
élevée au cours des douze derniers mois, l’Union européenne devenant de plus en plus, une zone privilégiée
pour les marchandises chinoises. En outre, la progression de l’investissement a été soutenue. En 2006, la part
des investissements dans le PIB était de près de 45%, toujours en sensible progression par rapport aux années
précédentes. Dans le sillage de la Chine, la zone asiatique est restée bien orientée en 2006 et au cours du
premier semestre 2007. Ainsi, en Corée du sud, la croissance a-t-elle été de 5% en 2006. D’une manière
générale, la croissance économique des pays majeurs en Asie a été de 5% ou plus. Selon la Banque du
Développement Asiatique, des taux de croissance similaires devraient être observés en 2007. Enfin, au Japon, la
situation cyclique a été relativement satisfaisante. Les indicateurs cycliques restent forts (Tankan). Le marché du
travail s’est bien tenu avec un taux de chômage en dessous de 4%.
En zone euro, la dynamique initiée en 2005 ne s’est pas démentie ni au second semestre 2006, ni sur les six
premiers mois de l’année 2007. En 2006, la zone euro a progressé de 2.6%, l’Allemagne de 2.9%, la France de
2.1% et l’Italie de 1.9%. L’accélération de l’économie allemande lui donne un rôle prépondérant dans la reprise
européenne. Le point important du premier semestre 2007 est le fait que la hausse de la TVA en Allemagne n’a
pas l’effet déprimant qui en était attendu. L’activité économique dans la plupart des pays de la zone euro a été
relativement vigoureuse au cours du premier semestre 2007. Les indicateurs cycliques que, sont par exemple
les enquêtes auprès des entreprises, se situent toujours sur des niveaux élevés. Cependant, les évolutions
récentes suggèrent que la phase d'accélération de cette activité est passée. La croissance économique reste
ainsi au dessus de sa tendance de long terme mais sans pour l'instant aller au-delà. Dans ce contexte, la banque
centrale européenne a continué de remonter graduellement ses taux directeurs. Le principal taux directeur
s’établissait à 2.75% au début du second semestre 2006. Il se situe aujourd’hui à 4%.
• MARCHE ACTIONS
Du premier juillet 2006 au 30 juin 2007, les marchés actions ont dans leur ensemble enregistré de forte
progression, en phase avec la hausse soutenue des résultats des entreprises. Dans cet environnement,
l’irruption de phases d’incertitude a provoqué une variation temporaire de la volatilité. Ce fut surtout le cas en
février dernier.
En effet, fin février 2007, les marchés financiers se sont inquiétés de l’évolution d’un certain nombre de
facteurs. D’abord, le risque géopolitique est réapparu, rendant la situation globale plus préoccupante. Ensuite,
le marché chinois a chuté très fortement, victime d'une valorisation excessive des actions A (détenues par les
4
résidents) par rapport aux autres types d'actions chinoises. Enfin, les opérateurs de marchés ont commencé à
imaginer un ralentissement marqué de l’économie américaine au cours des mois à venir. Un discours d'Alan
Greenspan sur une possible récession américaine à la fin de l'année 2007, et la publication de chiffres en net
retrait sur les commandes de biens durables ont accru l’incertitude. L'impact de ces nouvelles a été accentué
par la perception récente, aux USA, d'une montée des risques sur les emprunts immobiliers consentis aux
ménages les moins solvables (marché des subprimes).
En comparant la hausse annuelle (du premier juillet 2006 au 30 juin 2007) des principaux indices boursiers,
nous notons la forte performance des marchés actions européens. En effet, en zone euro, l’augmentation des
indices actions a été importante. Le Dow Jones euro stoxx s’est accru de 26.9% entre le premier juillet 2006 et
le 30 juin 2007, le Dax, l’indice phare de la bourse allemande a progressé de plus de 40% et le CAC 40 a
enregistré une hausse de 22%.
Aux Etats-Unis, la hausse des actions a été relativement plus faible. Le Standard and Poor’s 500 a enregistré une
hausse de 18.4% entre le premier juillet 2006 et le 30 juin 2007. La progression du Dow Jones a été de 20.3%
au cours de la même période. Enfin, au Japon, le Topix a augmenté de 11.8% sur la période.
• MARCHE DE TAUX
Depuis un an, la dynamique du marché obligataire US est surtout fonction des anticipations sur la politique
monétaire US. En effet, à partir du mois d’août alors que la banque centrale US décidait pour la première fois
depuis mai 2004 de ne pas modifier sa politique monétaire, le taux 10 ans US a commencé à passer en dessous
de la barre des 5% car l’activité montrait des signes de ralentissement. La croissance du PIB se situait aux
alentours de 2% - 2,5% et les anticipations d’une baisse des taux directeurs de la Réserve Fédérale
commençaient à pointer. Au cours du premier trimestre 2007, ce mouvement ne s’est pas démenti. Le taux du
10 ans US a oscillé entre 4.5% et 5%, en fonction des anticipations de politique monétaire plus ou moins
accommodante. En revanche, au cours du deuxième trimestre 2007, il y a une modification des anticipations. En
effet, la meilleure orientation de l’économie US ainsi que le discours toujours aussi prudent de la Réserve
Fédérale, à propos de la politique monétaire, ont conduit les opérateurs sur les marchés obligataires à
reconsidérer leur position. Entre avril et juin 2007, ces nouvelles anticipations ont ramené les taux long terme
à des niveaux d’équilibre plus élevés. Le rendement du Notes US 10 ans se situait à 5.03% le 30 juin, contre
4,58% trois mois plus tôt. Le taux d’intérêt 10 ans atteignait même un plus haut le 12 juin à 5.24%.
Sur le marché des changes, le billet vert s’est tendanciellement déprécié face à la monnaie européenne entre le
premier juillet 2006 et le 30 juin 2007. Début juillet 2006, la parité était de 1.27. A la fin du mois de juin 2007,
elle était au dessus de 1.35. Le dollar a vraisemblablement pâti de l’arrêt de la hausse des taux directeurs
américains, puis des anticipations de politique monétaire accommodante. Les seules périodes où le billet vert a
repris des couleurs ont été lorsqu’il y a eu une crise passagère sur les marchés action fin février - début mars
et en mai - juin dernier avec le retournement des anticipations sur la politique monétaire US.
En zone euro, la situation a été quelque peu différente et ce pour deux raisons. Premièrement, l’activité
économique est restée dynamique au cours de l’année écoulée. Deuxièmement, la BCE a graduellement
remonté ses taux d’intérêt directeurs. Dans ce cadre, le taux du 10 ans Français a oscillé entre 4.08% et 4.7%.
A l’intérieur de cette fenêtre, les mouvements de recul des taux d’intérêt long terme de la zone euro sont en
large partie consécutifs au mouvement des taux longs US. Le 30 juin 2007, le 10 ans français était de 4.62%
alors que le premier juillet 2006, il s’établissait à 4.08%.
Enfin, au Japon, l’année écoulée a été marquée par la mise en œuvre d’un politique monétaire moins
accommodante. La BoJ avait mis fin à sa politique de taux zéro le 14 juillet 2006 en remontant son taux de
référence à 0.25%. Le 21 février, la banque centrale a relevé de nouveau son principal taux directeur de
25 points de base. Il se situe désormais à 0.50%. Ces mouvements sur la politique monétaire n’ont pas eu
d’effets significatifs sur le marché obligataire nippon. Par contre, les différents mouvements du taux US ont
clairement eu un rôle dans l’évolution des taux d’intérêt à long terme japonais. De la sorte, alors que le 10 ans
nippon se situait à 1.9% début juillet 2006, il a très rapidement baissé pour osciller entre 1.55% et 1.8% (entre
la fin du mois d’août 2006 et le mois de mai 2007). Le 30 juin, le 10 ans japonais était de 1.91%.
5
ACTIVITE AU COURS DE L'EXERCICE
• POLITIQUE DE GESTION
Fructifonds France Actions est investi en moyenne entre 98% et 100% en Actions françaises ou faisant partie
des indices français. Durant l’exercice, France Actions a absorbé un fonds de 80 Millions d’euros, LORVAL
investi en actions du CAC 40. Cette fusion n’a pas sensiblement modifié les orientations de la gestion.
Le portefeuille a été constitué de 70 valeurs cotées quasi-exclusivement sur le SBF 120, la part de valeurs du
CAC 40 a légèrement progressé et dépasse les 75% de l’actif. Bien que sur pondérée, la part des valeurs
cycliques a été diminuée.
Des lignes comme EIFFAGE, ALCATEL, ont été totalement cédées au profit de nouvelles émissions (REXEL,
NATIXIS, VICAT).
Les produits dérivés ont été utilisés dans une optique de trading sur les valeurs (ventes d’options). La baisse
des volatilités nous a conduit à réduire la vente systématique d’options sur l’indice au profit d’achats de calls
couverts.
Dans le cadre global d’engagement de NATIXIS ASSET MANAGEMENT, nous avons voté sur la majorité des
titres détenus en portefeuille.
Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.
•
PROCEDURE DE SELECTION ET D’EVALUATION DES INTERMEDIAIRES ET
CONTREPARTIES
La sélection et le suivi des intermédiaires taux, des brokers actions et des contreparties sont encadrés par un
processus spécifique.
Les intermédiaires taux sont accrédités par le Comité des Risques. Ce Comité a également la charge d’en
assurer le suivi.
Les Brokers actions suivent un processus de notation et de classement défini par la Direction des Gestions. Ce
processus est validé par la Direction des Risques. Les gérants disposent d'une liste de Brokers actions
autorisés. Une revue semestrielle remet en perspective et propose éventuellement l'inclusion motivée de
nouveaux Brokers, et l'exclusion de certains. Pour les Brokers actions, une note est établie en fonction des
critères suivants :
- qualité de la recherche,
- qualité des prix d'exécution des ordres,
- liquidité offerte,
- pérennité de l'intermédiaire,
- qualité du dépouillement…
Les contreparties suivent les Règles d’éligibilité des émetteurs. Les contreparties sont analysées et validées par
le Comité des Risques dans le cadre de la procédure définie par les Règles d’éligibilité.
En règle générale, le Comité des Risques de la Société de Gestion se prononce sur la désignation de nouveaux
intermédiaires ou sur l’exclusion de certains autres, toute décision devant être motivée.
6
•
EVOLUTION DE VOTRE FCP EN QUELQUES CHIFFRES
Total montant de l'actif
net (en euro)
Valeur liquidative
(en euro)
Parts Capitalisation (C)
Parts Distribution (D)
Total souscriptions nettes
(en euro)
Clôture de l'exercice écoulé
Clôture de l'exercice précédent
Variation
1 669 267 647,58
1 249 874 585,91
33,55%
235,1282
222,1093
185,1942
176,6324
26,96%
25,75%
86 302 530,38
155 930 830,15
7
COMPTES DE L'EXERCICE
•
BILAN (EN EURO)
ACTIF
29/06/2007
30/06/2006
Immobilisations nettes
Dépôts
Instruments financiers
Actions et valeurs assimilées
Négociées sur un marché réglementé ou assimilé
1 674 584 747,36
1 259 141 558,29
1 483 021 585,01
1 071 989 189,29
1 483 021 585,01
1 071 938 741,29
Non négociées sur un marché réglementé ou assimilé
50 448,00
Obligations et valeurs assimilées
Négociées sur un marché réglementé ou assimilé
Non négociées sur un marché réglementé ou assimilé
Titres de créances
5 007 415,28
Négociés sur un marché réglementé ou assimilé
5 007 415,28
Titres de créances négociables
5 007 415,28
Autres titres de créances
Non négociés sur un marché réglementé ou assimilé
Organismes de placement collectif
OPCVM européens coordonnés et OPCVM français à vocation générale
36 300 648,47
43 397 522,04
36 300 648,47
43 397 522,04
154 659 776,88
137 178 276,68
154 659 776,88
137 178 276,68
602 737,00
1 569 155,00
602 737,00
1 569 155,00
14 803,96
58 222,83
OPCVM réservés à certains investisseurs - FCPR - FCIMT
Fonds d'investissement et FCC cotés
Fonds d'investissement et FCC non cotés
Opérations temporaires sur titres
Créances représentatives de titres reçus en pension
Créances représentatives de titres prêtés
Titres empruntés
Titres donnés en pension
Autres opérations temporaires
Instruments financiers à terme
Opérations sur un marché réglementé ou assimilé
Autres opérations
Autres instruments financiers
Créances
Opérations de change à terme de devises
Autres
Comptes financiers
Liquidités
Total de l'actif
14 803,96
58 222,83
1 219 786,63
202 520,28
1 219 786,63
202 520,28
1 675 819 337,95
1 259 402 301,40
8
PASSIF
29/06/2007
30/06/2006
Capitaux propres
Capital
Report à nouveau
Résultat
Total des capitaux propres
1 659 055 361,18
1 236 860 084,77
38 549,97
12 643,70
10 173 736,43
13 001 857,44
1 669 267 647,58
1 249 874 585,91
3 849 043,20
5 326 678,00
3 849 043,20
5 326 678,00
3 849 043,20
5 326 678,00
2 702 647,17
4 201 037,49
2 702 647,17
4 201 037,49
1 675 819 337,95
1 259 402 301,40
(= Montant représentatif de l'actif net)
Instruments financiers
Opérations de cession sur instruments financiers
Opérations temporaires sur titres
Dettes représentatives de titres donnés en pension
Dettes représentatives de titres empruntés
Autres opérations temporaires
Instruments financiers à terme
Opérations sur un marché réglementé ou assimilé
Autres opérations
Dettes
Opérations de change à terme de devises
Autres
Comptes financiers
Concours bancaires courants
Emprunts
Total du passif
9
•
HORS BILAN (EN EURO)
29/06/2007
30/06/2006
Opérations de couverture
Engagements sur marchés réglementés ou assimilés
Options
Action
AT1/200712/C/60.
DS1/200712/C/50.
244 538,55
500 332,00
ML1/200712/C/110.
1 089 178,80
OR1/200709/C/85.
2 235 607,50
PP1/200709/C/140.
373 391,92
RN1/200709/C/110.
TF1/200709/C/28.
1 092 917,28
247 458,80
TO1/200712/C/65.
2 018 710,00
VA1/200709/C/220.
1 122 207,31
ACCOR C55 200609
150 469,50
ALCATEL C14 200609
14 265,29
AIR France C20 200609
197 119,22
ALSTOM C75 200609
440 639,10
LAFARGE C100 200609
525 887,81
TOTAL C240 200609
Total Action
13 762,66
8 924 342,16
1 342 143,58
Indice
CAC40 P4850 200607
1 547 006,45
PXA/200709/C/6,300.
2 076 840,99
PXA/200709/C/6,700.
3 136 453,74
PXA/200709/P/5,700.
1 518 576,44
PXA/200712/C/6,300.
7 938 013,23
CAC40 C4900 200607
5 526 733,99
CAC40 C 5200 200609
3 766 615,58
CAC40 C5300 200609
2 714 965,60
CAC40 C5400 200609
1 011 330,33
CAC40 C5500 200609
Total Indice
Total Options
Total Engagements sur marchés réglementés ou assimilés
549 158,06
14 669 884,40
15 115 810,01
23 594 226,56
16 457 953,59
23 594 226,56
16 457 953,59
23 594 226,56
16 457 953,59
Engagements de gré à gré
Total Engagements de gré à gré
Autres engagements
Total Autres engagements
Total Opérations de couverture
Autres opérations
Engagements sur marchés réglementés ou assimilés
Options
Action
10
29/06/2007
AF1/200709/P/32.
503 284,50
AS1/200709/P/90.
33 787,84
AS1/200709/P/85.
26 955,74
AT1/200709/P/42.5
499 048,80
BN4/200709/P/75.
123 704,00
CA1/200709/P/42.5
CG1/200709/P/9.
CR1/200709/P/27.55
CS3/200709/P/32.
72 996,00
108 626,70
490 545,23
1 021 759,20
DA1/200709/P/57.5
491 563,80
DA1/200712/P/52.
362 520,80
DF1/200709/P/55.
12 042,00
DF1/200709/P/60.
30/06/2006
36 126,00
DG1/200709/P/52.5
776 862,03
DG3/200709/P/57.5
965 352,00
DS1/200709/P/36.
33 667,20
EN1/200709/P/60.
641 800,80
EX1/200709/P/29.
341 756,10
FT1/200712/P/19.
526 320,00
MI1/200709/P/37.
197 223,95
OR1/200709/C/80.
1 859 165,00
OR1/200709/P/70.
29 852,00
PP1/200709/P/105.
54 415,20
RN1/200709/P/90.
64 373,40
RN1/200709/P/115.
248 910,48
SA1/200709/P/62.5
757 260,00
ST1/200709/P/14.
540 995,00
SZ1/200709/P/35.
356 916,00
SZ1/200712/P/40.
785 215,20
SZ1/200712/P/37.
305 928,00
TO1/200709/P/50.
118 109,60
TO1/200712/C/60.
2 471 865,20
TO1/200712/P/57.5
1 408 878,80
UL1/200709/P/200.
1 194 142,00
VA1/200709/P/160.
61 934,60
VA1/200709/P/220.
917 584,92
VI1/200709/P/54.08
410 852,40
EDF C34 200609
1 854 450,00
SG C120 200609
709 633,72
TOTAL C220 200609
38 583,08
ACCOR P44.68 200609
285 323,66
ALCATEL P11 200609
843 392,93
ALCATEL P13 200609
775 532,64
BNP P64.50 200609
219 540,89
BNP P70 200609
352 966,25
11
29/06/2007
30/06/2006
CAP GEMINI P38 200609
133 309,12
DANONE P90 200609
321 853,41
EDF P32 200609
91 798,98
EDF P34 200609
98 335,30
LOREAL P70 200609
517 855,66
MICHELIN P50 200609
551 917,56
RENAULT P90 200609
1 092 308,89
THOMSON P14 200609
540 931,54
ALSTOM P60 200609
374 820,30
ALSTOM P65 200609
448 474,47
ALSTOM P70 200609
604 877,31
ALSTOM P70 200609
1 059 366,84
BUSS.OBJECT P32 200609
619 853,01
EDF P40 200609
469 185,74
THALES P36 200609
1 025 530,84
RENAULT P80 200609
303 582,96
SCHNEIDER P75 200609
331 341,83
SCHNEIDER P80 200609
483 888,76
SG P110 200609
684 048,06
PEUGEOT P50 200609
236 894,26
VINCI P80 200609
758 070,06
ST MICRO. P15 200609
716 209,41
TOTAL P200 200609
765 000,00
VIVENDI P24 200609
251 681,54
VIVENDI P28 200609
Total Action
790 126,87
18 852 340,49
18 350 685,89
Indice
PXA/200709/C/6,500.
3 856 990,41
PXA/200709/P/5,000.
399 625,38
PXA/200709/P/5,300.
466 229,61
PXA/200709/P/5,100.
666 042,30
PXA/200709/P/5,900.
6 845 098,37
PXA/200712/P/5,500.
2 300 873,40
CAC40 C4900 200609
11 793 066,29
CAC40 C5000 200609
7 233 467,81
CAC40 P4600 200607
1 233 066,17
CAC40 P4900 200607
1 966 709,77
CAC40 P5050 200607
4 735 415,13
CAC40 P4300 200609
1 872 170,54
CAC40 P4500 200609
1 653 308,67
CAC40 P4600 200609
1 921 225,88
CAC40 P4800 200609
5 717 224,20
CAC40 P5000 200609
3 709 957,34
CAC40 P5100 200609
Total Indice
5 726 568,31
14 534 859,47
47 562 180,11
12
29/06/2007
Total Options
Total Engagements sur marchés réglementés ou assimilés
30/06/2006
33 387 199,96
65 912 866,00
33 387 199,96
65 912 866,00
33 387 199,96
65 912 866,00
Engagements de gré à gré
Total Engagements de gré à gré
Autres engagements
Total Autres engagements
Total Autres opérations
13
•
COMPTE DE RESULTAT (EN EURO)
29/06/2007
30/06/2006
Produits sur opérations financières
Produits sur dépôts et sur comptes financiers
Produits sur actions et valeurs assimilées
12 784,34
39 681 568,45
Produits sur obligations et valeurs assimilées
Produits sur titres de créances
Produits sur acquisitions et cessions temporaires de titres
29 515 019,62
6 012 314,19
11 708,50
215 713,09
148 707,26
39 921 774,38
35 676 041,07
66 324,57
56 144,59
66 324,57
56 144,59
39 855 449,81
35 619 896,48
28 838 944,12
22 420 369,22
11 016 505,69
13 199 527,26
-842 769,26
-197 669,82
10 173 736,43
13 001 857,44
Produits sur instruments financiers à terme
Autres produits financiers
Total (1)
Charges sur opérations financières
Charges sur acquisitions et cessions temporaires de titres
Charges sur instruments financiers à terme
Charges sur dettes financières
Autres charges financières
Total (2)
Résultat sur opérations financières (1 - 2)
Autres produits (3)
Frais de gestion et dotations aux amortissements (4)
Résultat net de l'exercice (1 - 2 + 3 - 4)
Régularisation des revenus de l'exercice (5)
Acomptes versés au titre de l'exercice (6)
Résultat (1 - 2 + 3 - 4 + ou - 5 - 6)
14
ANNEXE COMPTABLE
REGLES D’EVALUATION ET DE COMPTABILISATION DES ACTIFS
Les comptes annuels de l’exercice de douze mois clos le 29 juin 2007 sont présentés conformément aux
dispositions prévues par le règlement du comité de réglementation comptable n° 2003-02 du 02 octobre 2003
relatif au plan comptable des OPCVM homologué par l’arrêté ministériel du 16 décembre 2003.
1 Règles d'évaluation des actifs
I) Portefeuille titres
Les entrées en portefeuille sont comptabilisées à leur prix d'acquisition frais inclus et les sorties à leur prix de
cession frais inclus.
A) Les valeurs françaises :
- du comptant, système règlement différé
- du marché libre O.T.C.
B) Les valeurs étrangères :
- cotées et déposées à Paris
- non cotées et non déposées à Paris
continent européen,
: sur la base du premier cours.
: sur la base du dernier cours connu.
: sur la base du premier cours.
: sur la base du dernier cours connu pour celles du
: sur la base du dernier cours connu pour les autres.
Les valeurs mobilières dont le cours n’a pas été constaté le jour de l’évaluation ou dont le cours a été corrigé
sont évaluées, sous la responsabilité de la société de gestion à leur valeur probable de négociation.
C) Les OAT :
Sont valorisées à partir du cours du milieu de fourchette d'un contributeur (SVT sélectionné par le Trésor
français), alimenté par un serveur d'information. Ce cours fait l'objet d'un contrôle de fiabilité grâce à un
rapprochement avec les cours de plusieurs autres SVT.
D) Les O.P.C.V.M. :
Ils sont valorisés au dernier prix de rachat ou à la dernière valeur liquidative connue.
E) Les titres de créances négociables :
- au prix du marché pour ceux qui font l'objet de transactions significatives,
- par application d'un taux de référence majoré ou minoré le cas échéant d'une marge représentative des
caractéristiques intrinsèques de l'émetteur pour les autres :
• durée inférieure ou égale à 3 mois
• durée supérieure à 3 mois inférieure ou égale à 1 an
• durée supérieure à 1 an inférieure ou égale à 5 ans
• durée supérieure à 5 ans
: EURIBOR
: EURIBOR
: BTAN
: OAT
- de façon linéaire pour ceux d'une durée de vie résiduelle inférieure ou égale à 3 mois :
• le jour de l'acquisition,
• le jour de la valorisation (en figeant le dernier taux retenu jusqu'au remboursement final).
sauf sensibilité particulière nécessitant une valorisation au prix de marché.
F) Les opérations d’acquisitions et de cessions temporaires de titres :
Valorisation selon les conditions prévues au contrat.
Certaines opérations à taux fixes dont la durée de vie est supérieure à trois mois peuvent faire l’objet d’une
évaluation au prix du marché.
15
2) Opérations à terme fermes et conditionnelles
A) Les opérations sur les marchés à terme fermes :
- sur la base du cours d’ouverture ou du cours de compensation.
B) Les opérations sur les marchés à terme conditionnelles :
Opérations sur marchés organisés
Selon les marchés, sur la base du premier cours ou du cours de compensation.
L’engagement est calculé de la façon suivante : cours du contrat futur x nominal du contrat x quantités.
Opérations sur marchés de gré à gré
Opérations de taux et de change : valorisation au prix du marchés à partir d’alimentations relevées sur un
serveur d’information financière (Bloomberg, Reuters, etc…).
C) Les swaps :
Sont évalués de façon actuarielle sur la base d’un taux de référence majoré ou minoré le cas échéant d'une
marge :
• durée inférieure ou égale à 3 mois
: valorisation de façon linéaire
• durée supérieure à 3 mois inférieure ou égale à 1 an
: EURIBOR
• durée supérieure à 1 an inférieure ou égale à 5 ans
: BTAN
• durée supérieure à 5 ans
: OAT
- de façon linéaire pour ceux d'une durée de vie résiduelle inférieure ou égale à 3 mois :
• le jour de l'acquisition,
• le jour de la valorisation (en figeant le dernier taux retenu jusqu'au remboursement final).
sauf sensibilité particulière nécessitant une valorisation au prix de marché.
D) Les changes à terme :
Ils sont valorisés au cours des devises au jour de l’évaluation en tenant compte de l’amortissement du
report/déport.
3) Engagements hors bilan
Les engagements hors bilan sont évalués de la façon suivante :
A) Engagements sur marchés à terme fermes :
1) Futures :
Opérations sur les marchés à terme fermes hors opérations d’échange
Opérations sur marchés organisés
Ces opérations sont valorisées, selon les marchés, sur la base du cours d’ouverture ou du cours de
compensation.
L’engagement est calculé de la façon suivante : cours du contrat futur x nominal du contrat x quantités.
A l’exception de l’engagement sur contrat EURIBOR négocié sur le MATIF qui est enregistré pour sa valeur
nominale.
2) Engagements sur contrats d'échange :
a) de taux
•
contrats d'échange de taux d'une durée de vie supérieure à 3 mois : valorisation au prix du marché à
partir d’alimentation relevées sur un serveur d’information financière (Bloomberg, Reuters, etc …) et par
application d’une méthode actuarielle.
L’engagement est calculé de la façon suivante :
Opérations adossées ou non adossées :
° Taux fixe/Taux variable
- valorisation de la jambe à taux fixe et de la jambe variable au prix du marché
° Taux variable/Taux fixe
- valorisation de la jambe à taux fixe et de la jambe variable au prix du marché
•
contrats d'échange de taux d'une durée de vie inférieure ou égale à 3 mois : valorisation de façon
linéaire.
16
Dans le cadre d’une opération d’échange de taux valorisée au prix de marché dont la durée de vie résiduelle
inférieure ou égale à 3 mois, le dernier taux retenu sera figé jusqu’à la date de remboursement final, sauf
sensibilité particulière nécessitant une valorisation au prix de marché.
L’engagement est calculé de la façon suivante :
Opérations adossées :
valeur nominal du contrat
Opérations non adossées :
valeur nominal du contrat
b) autres contrats d'échange
Ils seront évalués à la valeur de marché.
B) Engagements sur marchés à terme conditionnels :
Engagement = quantité x nominal du contrat (quotité) x cours du sous-jacent x delta.
4) Devises
Les cours étrangers sont convertis en euro selon le cours des devises au jour de l'évaluation.
II METHODES DE COMPTABILSATION
Les revenus sont comptabilisés selon la méthode des produits encaissés.
Les revenus du Week-end sont comptabilisés par avance.
III FRAIS DE GESTION
Les frais de gestion fixes sont plafonnés à 2,04% T.T.C. de la moyenne quotidienne des actifs gérés. Ils sont
comptabilisés à chaque valeur liquidative. Le calcul s’effectue prorata temporis sur la base des actifs gérés (hors
OPCVM).
IV AFFECTATION DES RESULTATS
Les revenus du FCP sont distribués annuellement ou capitalisés, après la clôture de l’exercice, selon la
catégorie à laquelle appartiennent les parts souscrites (parts D ou C). La société de gestion se réserve la
possibilité de verser des acomptes sur ces revenus.
17
•
EVOLUTION DE L'ACTIF NET (EN EURO)
29/06/2007
Actif net en début d'exercice
Souscriptions (y compris les commissions de souscription acquises à l'OPCVM)
Rachats (sous déduction des commissions de rachat acquises à l'OPCVM)
Plus values réalisées sur dépôts et instruments financiers
Moins values réalisées sur dépôts et instruments financiers
Plus values réalisées sur instruments financiers à terme
Moins values réalisées sur instruments financiers à terme
Frais de transaction
30/06/2006
1 249 874 585,91
927 726 515,70
373 956 972,92
345 079 459,16
-287 654 442,54
-189 148 629,01
78 236 674,56
26 025 451,81
-12 621 631,71
-4 764 138,35
12 250 354,00
9 477 438,60
-10 204 953,80
-5 134 996,80
-541 426,91
-554 876,91
260 862 360,80
133 388 926,23
Différences de change
Variations de la différence d'estimation des dépôts et instruments financiers
Différence d'estimation exercice N
Différence d'estimation exercice N-1
Variations de la différence d'estimation des instruments financiers à terme
Différence d'estimation exercice N
Différence d'estimation exercice N-1
527 370 434,96
266 514 861,15
-266 508 074,16
-133 125 934,92
2 158 252,80
-398 990,64
2 532 714,80
374 462,00
-374 462,00
-773 452,64
Distribution de l'exercice antérieur
-8 065 604,14
-5 021 101,14
Résultat net de l'exercice avant compte de régularisation
11 016 505,69
13 199 527,26
1 669 267 647,58
1 249 874 585,91
Acomptes versés au cours de l'exercice
Autres éléments
Actif net en fin d'exercice
18
•
REPARTITION PAR NATURE JURIDIQUE
Désignation des valeurs
Montant
%
Actif
Obligations et valeurs assimilées
Obligations à taux fixes
Obligations à taux variables
Titres participatifs
Autres obligations
Total Obligations et valeurs assimilées
Titres de créances
Bons du Trésor
Billets de trésorerie
Certificats de dépôt
Euro-Commercial Paper
Bon Marché à Terme (BMTN)
Autres créances
Total Titres de créances
Passif
Opérations de cession sur instruments financiers
Actions et valeurs assimilées
Obligations et valeurs assimilees
Titres de créances
Total Opérations de cession sur instruments financiers
Hors bilan
Opérations de couverture
Action
8 924 342,16
0,53
Indice
14 669 884,40
0,88
23 594 226,56
1,41
Action
18 852 340,49
1,13
Indice
14 534 859,47
0,87
33 387 199,96
2,00
Taux
Devise
Total Opérations de couverture
Autres opérations
Taux
Devise
Total Autres opérations
19
•
REPARTITION PAR NATURE DE TAUX
Taux fixe
%
Taux variable
%
Taux
révisable
%
Autres
%
Actif
Dépôts
Obligations et valeurs assimilées
Titres de créances
Opérations temporaires sur titres
Comptes financiers
1 219 786,63
Passif
Opérations temporaires sur titres
Comptes financiers
Hors-bilan
Opérations de couverture
Autres opérations
•
REPARTITION PAR MATURITE RESIDUELLE
< 3 mois
%
1 219 786,63
0,07
]3 mois
- 1 an]
%
]1 - 3
ans]
%
]3 - 5
ans]
%
> 5 ans
Actif
Dépôts
Obligations et valeurs assimilées
Titres de créances
Opérations temporaires sur titres
Comptes financiers
Passif
Opérations temporaires sur titres
Comptes financiers
Hors-bilan
Opérations de couverture
Autres opérations
20
%
0,07
•
REPARTITION PAR DEVISE
Devise 1
%
Devise 2
%
Devise 3
%
Devise N
Actif
Dépôts
Actions et valeurs assimilées
Obligations et valeurs assimilées
Titres de créances
OPC
Opérations temporaires sur titres
Créances
Comptes financiers
Passif
Opérations de cession sur instruments financiers
Opérations temporaires sur titres
Dettes
Comptes financiers
Hors-bilan
Opérations de couverture
Autres opérations
•
DEBITEURS ET CREDITEURS DIVERS
29/06/2007
Créances
Coupons et dividendes à recevoir
Rémunération Prêts de Titres
Total créances
2 091,67
12 712,29
14 803,96
Dettes
Commission de gestion à payer
Total dettes
Total
-2 702 647,17
-2 702 647,17
-2 687 843,21
21
%
•
SOUSCRIPTIONS RACHATS
En parts ou Actions
En montant
C
Parts ou Actions souscrites durant l'exercice
1 118 192,12
237 449 393,42
Parts ou Actions rachetées durant l'exercice
-512 873,2400
-107 878 934,85
Nombre de Parts ou Actions en circulation à la fin de l'exercice
3 080 119,2100
En parts ou Actions
En montant
D
Parts ou Actions souscrites durant l'exercice
Parts ou Actions rachetées durant l'exercice
Nombre de Parts ou Actions en circulation à la fin de l'exercice
•
680 826,0000
-907 336,7800
136 507 579,50
-179 775 507,69
4 254 861,8200
COMMISSIONS
En montant
C
Montant des commissions de souscription et/ou rachat perçues
256 570,20
Montant des commissions de souscription perçues
Montant des commissions de rachat perçues
256 570,20
Montant des commissions de souscription et/ou rachat rétrocédées
Montant des commissions de souscription rétrocédées
245 018,48
245 018,48
Montant des commissions de rachat rétrocédées
Montant des commissions de souscription et/ou rachat acquises
Montant des commissions de souscription acquises
Montant des commissions de rachat acquises
11 551,72
11 551,72
En montant
D
Montant des commissions de souscription et/ou rachat perçues
381 911,56
Montant des commissions de souscription perçues
Montant des commissions de rachat perçues
381 911,56
Montant des commissions de souscription et/ou rachat rétrocédées
381 742,45
Montant des commissions de souscription rétrocédées
381 742,45
Montant des commissions de rachat rétrocédées
Montant des commissions de souscription et/ou rachat acquises
169,11
Montant des commissions de souscription acquises
169,11
Montant des commissions de rachat acquises
22
•
FRAIS DE GESTION
29/06/2007
C
Pourcentage de frais de gestion fixes
Frais de fonctionnement et de gestion (frais fixes)
Commission de surperformance (frais variables)
Rétrocessions des frais de gestion
2,03814
11 555 822,60
29/06/2007
D
Pourcentage de frais de gestion fixes
Frais de fonctionnement et de gestion (frais fixes)
Commission de surperformance (frais variables)
Rétrocessions des frais de gestion
•
2,03814
17 283 121,52
ENGAGEMENTS REÇUS ET DONNES
29/06/2007
- Garanties reçues par l’OPCVM
- dont garanties de capital
- Autres engagements reçus
- Autres engagements donnés
23
•
VALEURS ACTUELLES DES INSTRUMENTS FINANCIERS FAISANT L’OBJET D’UNE
ACQUISITION TEMPORAIRE
29/06/2007
Titres acquis à réméré
Titres pris en pension livrée
Titres empruntés
•
VALEURS ACTUELLES DES INSTRUMENTS FINANCIERS CONSTITUTIFS DE DEPOTS
DE GARANTIE
29/06/2007
Instruments financiers donnés en garantie et maintenus dans leur poste d'origine
Instruments financiers reçus en garantie et non inscrits au bilan
•
TITRES DU GROUPE DETENUS EN PORTEFEUILLE
29/06/2007
Actions
6 549 317,28
NATIXIS
6 536 299,68
NATIXIS EXO. DDG
13 017,60
Obligations
TCN
OPCVM
22 681 128,47
NATIXIS INSTITUTIONS JOUR
5 550 103,68
FRUCTI France SMALLCAP
5 451 842,20
FRUCTI EUROPE CROISSANCE
945 597,00
NATEXIS France MIDCAP C
7 748 668,62
FRUCTI France MICROVALEURS
2 984 916,97
Instruments financiers à terme
Total des titres du groupe
•
29 230 445,75
ACOMPTES VERSES AU TITRE DE L’EXERCICE
Date
Parts ou Actions
Montant
total
Montant
unitaire
Crédits d'impôt
totaux
Crédit d'impôt
unitaire
Total acomptes
24
•
TABLEAU D’AFFECTATION DU RESULTAT DE L’EXERCICE
29/06/2007
Sommes restant à affecter
Report à nouveau
Résultat
Total
38 549,97
10 173 736,43
10 212 286,40
29/06/2007
30/06/2006
12 643,70
13 001 857,44
13 014 501,14
30/06/2006
C
Affectation
Distribution
Report à nouveau de l'exercice
Capitalisation
Total
4 427 014,30
4 427 014,30
4 772 986,79
4 427 014,30
Informations relatives aux actions ou parts ouvrant droit à distribution
Nombres d'actions ou de parts
Distribution unitaire
Crédits d'impôt
29/06/2007
30/06/2006
D
Affectation
Distribution
Report à nouveau de l'exercice
Capitalisation
Total
Informations relatives aux actions ou parts ouvrant droit à distribution
Nombres d'actions ou de parts
Distribution unitaire
5 744 063,46
8 200 911,85
41 208,64
40 602,50
5 785 272,10
8 241 514,35
4 254 861,82
1,35
4 481 372,60
1,82
Crédits d'impôt
25
•
RESULTATS ET AUTRES ELEMENTS AU COURS DES CINQ DERNIERS EXERCICES
(EN EURO)
Actif net (en millions d’euros)
Nombre de titres C en circulation
Nombre de titres D en circulation
Valeur liquidative C
Valeur liquidative D
Distribution unitaire (dont acompte)
29/06/07
30/06/06
30/06/05
30/06/04
30/06/03
1 669,27
3 080 119,21
4 254 861,82
235,1282
222,1093
1 249,87
2 474 800,33
4 481 372,60
185,1942
176,6324
927,73
1 348 855,05
4 772 780,89
156,4234
150,1711
779,33
943 065,75
4 992 586,97
134,9312
130,6107
601,37
910 825,05
4 857 907,75
106,7152
103,7833
1,35
1,82
1,06
1,05
0,54
0,5300
0,2700
1,08
0,56
Net
Crédit d’impôt et avoir fiscal (*)
Global
-Dont part ouvrant droit à l'abattement de
40%
1,35
1,82
1,06**
Capitalisation unitaire
1,43
1,92
1,10
* Conformément à l’instruction fiscale du 4 ars 1993, le crédit d’impôt unitaire de l’exercice écoulé sera
déterminé le jour de la mise en paiement du dividende.
** Abattement de 50% en 2005.
26
•
INVENTAIRE (EN EURO)
Désignation des valeurs
Devise
Qté Nbre
ou
nominal
EUR
EUR
1 064 334
20 370
Valeur
boursière
% Actif
Net
Actions et valeurs assimilées
Actions et val. ass. négo. Marché rég. ou assimilé
BELGIQUE
DEXIA
DEXIA STRIP VVPR
TOTAL BELGIQUE
ALLEMAGNE
ALLIANZ SE
TOTAL ALLEMAGNE
FRANCE
SOCIETE HAVRAISE
AIR FRANCE-KLM
VICAT
NEXANS
CREDIT AGRICOLE SA
ATOS ORIGIN
TELEPERFORMANCE
M6 METROPOLE TELEVISION SA
TF1
RALLYE
GROUPE STERIA SCA
SAFRAN
DEVOTEAM SA
AIR LIQUIDE
CARREFOUR
TOTAL
L'OREAL
VALLOUREC
ACCOR
BOUYGUES
SUEZ
LAFARGE
SANOFI-AVENTIS
AXA
DANONE
NATIXIS
PERNOD RICARD
IMERYS
CIMENTS FRANCAIS
LVMH LOUIS VUITTON MOET HENNESSY
CASINO GUICHARD ADP
WENDEL INVESTISSEMENT
SODEXHO
MICHELIN
THALES
PPR
PEUGEOT S.A
CLUB MEDITERRANEE
ESSILOR INTERNATIONAL
SEB
24 884 128,92
1,49
24 884 128,92
1,49
0,51
0,51
EUR
48 747
8 462 479,20
8 462 479,20
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
3 153
324 105
77 475
1 339
1 110 992
248 100
449 108
9 489
365
64 548
201 789
155 087
188 828
17 349
640 004
2 147 015
333 333
43 503
272 721
359 284
1 313 069
205 211
1 083 164
1 942 248
600 343
171 521
111 438
248 320
54 809
257 176
270
117 654
211 602
202 345
307 709
172 662
331 691
28
157 601
108 832
48 240,90
11 181 622,50
7 127 700,00
164 616,66
33 496 408,80
11 412 600,00
14 685 831,60
225 838,20
9 344,00
3 239 664,12
9 827 124,30
3 031 950,85
6 012 283,52
1 630 806,00
33 203 407,52
127 854 743,25
28 919 971,08
10 567 313,73
17 939 587,38
22 390 578,88
55 424 642,49
27 580 358,40
65 845 539,56
62 229 625,92
35 450 254,15
3 101 099,68
17 977 178,16
18 509 772,80
9 288 481,23
21 751 946,08
20 979,00
15 516 209,52
11 214 906,00
20 841 535,00
13 889 984,26
21 964 333,02
19 801 952,70
1 481,20
13 794 815,53
14 520 365,44
0,67
0,43
0,01
2,01
0,68
0,88
0,01
0,19
0,59
0,18
0,36
0,10
1,99
7,69
1,73
0,63
1,07
1,34
3,32
1,65
3,94
3,73
2,12
0,19
1,08
1,11
0,56
1,30
0,93
0,67
1,25
0,83
1,32
1,19
0,83
0,87
27
Désignation des valeurs
Devise
Qté Nbre
ou
nominal
DASSAULT AVIATION
SCHNEIDER ELECTRIC SA
VEOLIA ENVIRONNEMENT
UNIBAIL-RODAMCO
SAINT-GOBAIN
CAP GEMINI
VINCI
ZODIAC
AGF
VIVENDI
ALCATEL LUCENT
LAGARDERE
VALEO
CHRISTIAN DIOR
PUBLICIS GROUPE SA
DASSAULT SYSTEMES
SOCIETE GENERALE A
BNP PARIBAS
TECHNIP
SPIR COMMUNICATION
RENAULT
FRANCE TELECOM SA
THOMSON
SOITEC
BUSINESS OBJECTS SA
NEUF CEGETEL
AUTOROUTES PARIS-RHIN-RHONE
PAGES JAUNES
GAZ DE FRANCE
ALSTOM NV
EUTELSAT COMMUNICATIONS
EDF
ARKEMA SA
ADP PROMESSES
NATIXIS EXONERATION DDG
INFOGRAMES 0.15 BSA 31/12/2009
REXEL
RHODIA (REGROUPE)
VEOLIA ENV DS07
VEOLIA ENVIRONNEMENT NV07
TOTAL FRANCE
LUXEMBOURG
SES FDR
TOTAL LUXEMBOURG
PAYS-BAS
STMICROELECTRONICS N.V.
ARCELOR MITTAL
GEMALTO
TOTAL PAYS-BAS
TOTAL Actions et val. ass. négo. Marché rég. ou assimilé
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
13 708
254 162
334 212
20 851
479 483
181 396
719 365
278 706
210
1 435 327
1 249 315
147 733
52 689
167 972
446 498
257 006
372 106
965 058
198 707
68 700
268 172
2 513 761
16 249
4 362
190 631
269 186
19
85
172 493
214 436
240 600
4 264
4
9 492
720
359
708 166
368 115
554 266
509
TOTAL Actions et valeurs assimilées
Valeur
boursière
% Actif
Net
11 185 728,00
26 178 686,00
19 053 426,12
4 044 259,96
39 753 935,53
10 040 268,60
39 903 176,55
15 889 029,06
26 084,10
45 772 578,03
12 892 930,80
9 468 207,97
2 068 570,14
15 974 137,20
14 475 465,16
12 081 852,06
51 015 732,60
84 828 598,20
12 097 282,16
7 529 520,00
32 046 554,00
51 607 513,33
231 223,27
69 922,86
5 682 710,11
7 822 545,16
1 434,31
1 314,10
6 449 513,27
26 495 712,16
4 376 514,00
345 384,00
193,28
806 914,92
13 017,60
46,67
11 401 472,60
12 099 940,05
465 583,44
29 018,09
1 385 921 088,89
0,67
1,57
1,14
0,24
2,38
0,60
2,39
0,95
83,02
2,74
0,77
0,57
0,12
0,96
0,87
0,72
3,06
5,08
0,72
0,45
1,92
3,09
0,01
0,34
0,47
0,39
1,59
0,26
0,02
0,05
0,68
0,72
0,03
EUR
100 000
1 591 000,00
1 591 000,00
0,10
0,10
EUR
EUR
EUR
1 207 351
868 643
235 895
17 265 119,30
40 826 221,00
4 071 547,70
62 162 888,00
1 483 021 585,01
1,03
2,45
0,24
3,72
88,84
1 483 021 585,01
88,84
Titres d'OPCVM
28
Désignation des valeurs
Devise
Qté Nbre
ou
nominal
Valeur
boursière
% Actif
Net
OPCVM de droit français à vocation générale
FRANCE
NATIXIS INSTITUTIONS JOUR SICAV
STOCK PICKING FRANCE
FRUCTI FRANCE SMALLCAP FCP 2DEC
FRUCTI EUROPE CROISSANCE
PROXINVEST ACTIVE INVESTORS C
NATEXIS FRANCE MID C
FRUCTI FRANCE MICROVAL.FCP2DEC
TOTAL FRANCE
TOTAL OPCVM de droit français à vocation générale
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
152
1 000
27 790
10 000
20 000
46,2
27 681
TOTAL Titres d'OPCVM
5 550 103,68
9 677 520,00
5 451 842,20
945 597,00
3 942 000,00
7 748 668,62
2 984 916,97
36 300 648,47
36 300 648,47
0,33
0,57
0,33
0,06
0,24
0,46
0,18
2,17
2,17
36 300 648,47
2,17
Opérations contractuelles
Opérations contractuelles a la vente
Prêt de titres
ALLEMAGNE
ALLIANZ SE
TOTAL ALLEMAGNE
FRANCE
NEXANS
M6 METROPOLE TELEVISION SA
TF1
RALLYE
GROUPE STERIA SCA
SAFRAN
DEVOTEAM SA
ACCOR
BOUYGUES
NATIXIS
PERNOD RICARD
CIMENTS FRANCAIS
CASINO GUICHARD ADP
WENDEL INVESTISSEMENT
MICHELIN
ESSILOR INTERNATIONAL
SEB
DASSAULT AVIATION
VEOLIA ENVIRONNEMENT
UNIBAIL-RODAMCO
ZODIAC
LAGARDERE
VALEO
DASSAULT SYSTEMES
TECHNIP
SPIR COMMUNICATION
SOITEC
BUSINESS OBJECTS SA
GAZ DE FRANCE
EUTELSAT COMMUNICATIONS
EDF
ADP PROMESSES
REXEL
EUR
200
34 720,00
34 720,00
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
190 000
255 000
390 800
42 610
41 329
163 758
7 722
32 000
30 000
190 000
7 000
4 500
41 000
2 706
117
25 031
9 000
307
225 764
8 236
19 796
100 000
156 963
2 000
10 201
4 300
310 638
239 905
250 000
229 400
296 344
55 782
10 000
23 358 600,00
6 069 000,00
10 004 480,00
2 138 595,90
2 012 722,30
3 201 468,90
245 868,48
2 104 960,00
1 869 600,00
3 435 200,00
1 129 240,00
762 615,00
3 185 700,00
356 867,28
12 051,00
2 190 963,43
1 200 780,00
250 512,00
12 870 805,64
1 597 454,56
1 128 569,96
6 409 000,00
6 162 367,38
94 020,00
621 036,88
471 280,00
4 979 527,14
7 151 568,05
9 347 500,00
4 172 786,00
24 003 864,00
4 742 027,82
161 000,00
1,40
0,36
0,60
0,13
0,12
0,19
0,01
0,13
0,11
0,21
0,07
0,05
0,19
0,02
0,13
0,07
0,02
0,77
0,10
0,07
0,38
0,37
0,01
0,04
0,03
0,30
0,43
0,56
0,25
1,43
0,28
0,01
29
Désignation des valeurs
TOTAL FRANCE
PAYS-BAS
GEMALTO
TOTAL PAYS-BAS
TOTAL Prêt de titres
TOTAL Opérations contractuelles a la vente
TOTAL Opérations contractuelles
TOTAL PORTEFEUILLE TITRES
Opérateurs débiteurs et autres créances
Opérateurs créditeurs et autres dettes
Devise
EUR
Qté Nbre
ou
nominal
416 166
Valeur
boursière
% Actif
Net
147 442 031,72
8,84
7 183 025,16
7 183 025,16
154 659 776,88
154 659 776,88
0,43
0,43
9,27
9,27
154 659 776,88
9,27
1 673 982 010,36
100,28
14 803,96
-2 702 647,17
-0,16
-3 246 306,20
-0,19
1 219 786,63
0,07
1 219 786,63
0,07
1 669 267 647,58
100,00
INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME
Options
Futures
Swaps de taux
Appels de marges futures et options
BANQUES, ORGANISMES ET ETS. FINANCIERS
DISPONIBILITES
DEPOTS A TERME
EMPRUNTS
ACHATS A TERME DE DEVISES
VENTES A TERME DE DEVISES
ACTIF NET
30