La musique de circonstance

Commentaires

Transcription

La musique de circonstance
Séquence 1
Le Jazz
Art, rupture et continuité
Ecoute : Lullaby of Birdland - 1952 - G.Shearing
400
1500
Moyen Age
1600
Renaissance
1750
Baroque
1800
Classique
Romantisme
1900
2012
XXème-XXIème
Le jazz
Le jazz est né au sud des Etats-Unis, précisément à la Nouvelle Orléans
vers la fin du XIXème siècle, et s’est répandu dans le monde entier pendant
la période de l’entre deux guerres. On retrouve dans cette musique des
éléments de la musique européenne et de la musique africaine.
Les éléments européens ont été apportés par les colons qui se sont
installés en Amérique à la fin du XVème siècle. Les éléments africains
proviennent des esclaves noirs africains amenés malgré eux au début du
XVIIème.
Les principes fondamentaux de ce genre musical sont l’improvisation et
le rythme. Contrairement à l’orchestre symphonique traditionnel où tout
est rigoureusement ordonné, chaque musicien de jazz soliste ou non est
libre de créer à son gré des variations sur un thème donné.
Lullaby of Birdland
Lullaby of Birdland (la berceuse de Birdland) a été crée par le
pianiste George Shearing qui l’avait écrit en 1952 pour servir de
générique à une émission radio. Le titre est dédié à «Bird » qui était le
surnom de Charlie Parker et au « Birdland », un club de jazz de New
York où jouait souvent le célèbre saxophoniste.
Sarah Vaughan
Sarah Vaughan (1924-1990) était une chanteuse et pianiste de jazz
américaine surnommée la « Divine ». Elle fut l’une des plus grandes
chanteuses du be-bop et fut très influencée par deux grands musiciens de
Jazz Charlie Parker (saxophoniste) et Dizzy Gillespie (trompettiste).
Utilisant toutes les possibilités de sa voix, Sarah pouvait la moduler comme
un instrument. Son style est aussi marqué par une utilisation très poussée du
vibrato. Magnifique interprète de ballades, elle est aussi une chanteuse de
scat accomplie. On ne lui connaît guère de rivale dans ce domaine, hormis
Ella Fitzgerald. Toutes ces qualités se retrouvent dans ses performances
scéniques d'autant qu'elle sait les mettre en scène avec humour.
1
I°: La formation musicale « Lullaby of Birdland» - Sarah Vaughan
. Commentaire d’écoute : Après avoir écouté l’extrait proposé, complétez le tableau ci-dessous.
…………………………….…………..……….
Caractère
Adjectif qualifiant un extrait musical
Formation
Instruments et voix composant une œuvre
Tempo
Vitesse de la pulsation
Andante - Moderato - Allegro
Mesure
Nombre de pulsation dans 1 mesure
2 temps - 3 temps - 4 temps
Genre
Classification d’une œuvre musicale
Blues – Berceuse - Jazz swing
Instrumental - Vocal - Mixte :
…………………………….…………………….
La Section Rythmique :
+
…………………………..
+
……………………………………………….
………………..…………………….
La Section mélodique :
………………………….
…………………
………………………
………………………
…………….………...…………….
……………….……………………..
A l’aide des mots entre-crochets, complétez la phrase ci-dessous :
[Jazz Band ; mélodique ; Big Band ; rythmique] L’instrumentation typique du jazz repose
sur une section……………………..……qui est chargée de l’accompagnement des
morceaux, à laquelle vient s’ajouter la section………………..……………qui joue les
thèmes. On peut avoir des petites formations : les ……..… ………… ou au contraire de
grands orchestres : les …….. ……………
L’orchestre de jazz
A ses débuts, la formation de jazz est réduite au minimum : un chanteur, une guitare, un banjo. A
mesure que la musique noire s’impose à la Nouvelle Orléans puis dans les différentes grandes villes
des Etats-Unis, la formation de base s’enrichit. Après 1933, le jazz, qui a définitivement conquis le
grand public utilise des formations d’une vingtaine de musiciens.
2
II°: La structure « Lullaby of Birdland» - Sarah Vaughan
. Appropriation mélodique : Ecoutez la partie chantée en suivant les paroles et essayez
d’écrire avec les lettres A, B, C….les différentes mélodies que vous entendez pour chaque partie.
Intro
Thème chanté
Chorus 1
Lullaby of birdland, that's what I
Always hear when you sigh
Never in my word land
Could there be ways to reveal
In a phrase how I feel
Have you ever heard two turtle doves
Bill and coo when they love
That's the kind of magic
Music we makes with our lips
When we kiss
And there's a weepy old willow
He really knows how to cry
That's how I'd cry in my pillow
If you should tell me farewell
and good bye
….
Lullaby of birdland ,whisper low
Kiss me sweet and we'll go
Flying high in birdland,
High in the sky up above
All because we're in love
….
Retour
du thème
Chorus 2
.....................
A
...................
.....................
.....................
...................
.....................
….
.....................
And there's a….
...................
.....................
...................
.....................
Lullaby of birdland,
…..
Coda
. Analyse d’écoute : Ecoutez la partie jouée et notez dans le tableau précédent les instruments
solistes dans chaque chorus.
. Exercice de reconnaissance : Ecoutez ces quatre extraits et indiquez pour chacun si il s’agit du
thème ou de l’improvisation.
Extrait 1 :……………………………
Extrait 3 :……………………………
Extrait 2 :……………………………
Extrait 4 :……………………………
A l’aide des mots entre-crochets, complétez la phrase ci-dessous :
[Chorus ; scat ; thème ; onomatopées] Dans la plupart des morceaux de Jazz, on entend
d’abord un…………..puis un ou plusieurs………………improvisés par les différents
solistes. Quand on improvise avec la voix, on utilise des…………..………………et cette
façon de chanter s’appelle le……..…...
3
Le scat
C’est Louis Armstrong qui a pour la 1ère fois enregistré du scat. Louis entame un de ses morceaux,
fait le clown, et du coup lâche le papier où étaient écrites les paroles. Il doit inventer le reste pour
finir le chorus.
« A ce moment précis, l’instant où Louis laissa tomber ce bout de papier et donna libre cours à son génie
d’improvisation, il marqua le début d’une mode musicale qui allait faire fureur et devenir partie intégrante de la
culture américaine, au même titre que Mickey Mouse ou le Coca Cola. Tous les brailleurs de « hi-de-ho », « vo-de-hodo » et de « boop-boop-a-doo » qui surgirent par la suite dans tout le pays ne réussirent pour la plupart qu’une pâle
imitation commerciale de ce que Louis avait fait spontanément et avec un sens musical parfait. »
III°: La grille « Lullaby of Birdland» - Sarah Vaughan
. Analyse formelle : Entrainez-vous à compter les temps avec le métronome puis cherchez le
nombre exact de mesures utilisé dans le couplet 1. Réponse : ……………………………
Faites la même chose sur le couplet 3. Combien de mesures avez-vous trouvé ? ……………………
. Exercice de reconnaissance : Ecoutez ces 4 extraits et mettez une croix dans la grille utilisée.
8 mesures
12 mesures
8 mesures
12 mesures
Extrait n°1
Extrait n°3
Extrait n°2
Extrait n°4
A l’aide des mots entre-crochets, complétez la phrase ci-dessous :
[Mesure ; accords ; 12 ; grille ; improviser] Dans le jazz, la…………….sert de
« partition » ; il s’agit d’une succession d’…………………écrits en chiffrage américain
sur lesquels les musiciens vont devoir………………………..Chaque case correspond à
une...……..………..La grille harmonique contient souvent 8 mesures mais la plus
courante reste celle du Blues qui en contient…...
Chiffrages américains
Ces chiffrages sont utilisés par les musiciens de jazz ou de variété à des fins d’accompagnement. Ils
peuvent figurer au-dessus des portées ou dans des grilles harmoniques. Dans la notation anglosaxonne, les lettres A, B, C, D, E, F et G sont équivalentes à La, Si, Do, Ré, Mi, Fa, Sol. Elles sont
donc tout naturellement employées en chiffrage américain.
4
IV°: Le standard et sa reprise « Lullaby of Birdland» - Ella Fitzgerald
. Commentaire d’écoute comparée : Ecoutez cet extrait et comparez avec l’interprétation de
Sarah Vaughan à l’aide des mots suivants (tempo, paroles, formation, caractère, thème, genre
musical).
Points communs
Différences
……………………………………
……………………………………
……………………………………
……………………………………
……………………………………
……………………………………
A l’aide des mots entre-crochets, complétez la phrase ci-dessous :
[Interprète ; originalité ; standard ; repris] Lullaby of birdland est ce qu’on appelle un
……………………………du Jazz, un morceau qui a été souvent………………. par de
nombreux musiciens. Il s’agit pour l’……………………………, à la fois de rendre
hommage au compositeur originel et d’un exercice de style faisant preuve
d’………………………….. et d’initiative.
Synthèse
. Le jazz a influencé certains compositeurs de musique classique du XXème siècle, qui ont emprunté
des éléments du jazz dans leurs œuvres.
. Par son rythme, ses instruments, ses couleurs, l’atmosphère de ses clubs, le jazz est aussi une
source d’inspiration pour d’autres artistes, peintres, sculpteurs ou photographes.
. Le jazz est un mélange de courants musicaux très divers et au cours de son évolution, il a su
intégrer de nombreuses influences et se prêter à de nombreux métissages, comme le blues, le
rock, la musique latine, le hard rock, et ainsi de suite.
Vocabulaire
Jazz Band : (timbre) une petite formation orchestrale de musique de Jazz.
Chorus : (forme) improvisation d’un soliste en jazz.
Grille : (forme) une grille harmonique est une succession d'accords sur laquelle est construit
un morceau, elle sert de support à l'improvisation.
Standard : un morceau souvent joué et apprécié des musiciens pour ses nombreuses possibilités
d’improvisation.
5
6
Classe : 4ème….
Nom : …………………………….……….
Prénom :………………………….……….
Fiche d’évaluation pour la séquence 1 : Le Jazz
Placez des X au crayon
de papier pour valider les compétences Acquises, En Cours
d’Acquisition ou Non Acquises
Domaine de
compétences
COMPETENCES
A valider au cours de la séquence
A
+
ECA
=
NA
-
Capacités évaluées
Les caractéristiques essentielles du morceau (2pts)
Percevoir la musique
(entendre)
Les instruments qui improvisent (4pts)
Le nombre de mesures dans une grille de jazz (4pts)
La différence entre thème et improvisation (2pts)
Produire
(savoir faire)
Interpréter avec énergie (le swing) la chanson (4pts)
Commencer au bon moment mes phrases (2pts)
Chanter dans une langue étrangère (chant) (2pts)
Connaissances & Attitudes évaluées
La composition typique d’un orchestre de jazz (2pts)
Comparer 2 interprétations d’une même œuvre (4pts)
Connaissance
(savoir)
Suivre une partition et reconnaitre les mélodies (2pts)
Les définitions (grille, chorus, standard)
Les origines du jazz
Quelques détails sur l’œuvre et son interprète
Rester calme et me concentrer en classe (4pts)
Attitude
(savoir être)
Prendre de l’initiative dans l’interprétation (chant) (4pts)
Je participe activement à l’oral (4pts)
Capacités évaluées : ……. /20
Connaissances & Attitudes évaluées : …….
Bonus de recherche et de présentation :
/20
+ …..
7
Classe : 4ème….
Nom : …………………………….……….
Prénom :………………………….……….
Fiche d’évaluation pour la séquence 1 : Le Jazz
Placez des X au crayon
de papier pour valider les compétences Acquises, En Cours
d’Acquisition ou Non Acquises
Domaine de
compétences
COMPETENCES
A valider au cours de la séquence
A
+
ECA
=
NA
-
Capacités évaluées
Les caractéristiques essentielles du morceau (2pts)
Percevoir la musique
(entendre)
Les instruments qui improvisent (4pts)
Le nombre de mesures dans une grille de jazz (4pts)
La différence entre thème et improvisation (2pts)
Produire
(savoir faire)
Interpréter avec énergie (le swing) la chanson (4pts)
Commencer au bon moment mes phrases (2pts)
Chanter dans une langue étrangère (chant) (2pts)
Connaissances & Attitudes évaluées
La composition typique d’un orchestre de jazz (2pts)
Comparer 2 interprétations d’une même œuvre (4pts)
Connaissance
(savoir)
Suivre une partition et reconnaitre les mélodies (2pts)
Les définitions (grille, chorus, standard)
Les origines du jazz
Quelques détails sur l’œuvre et son interprète
Rester calme et me concentrer en classe (4pts)
Attitude
(savoir être)
Prendre de l’initiative dans l’interprétation (chant) (4pts)
Je participe activement à l’oral (4pts)
Capacités évaluées : ……. /20
Connaissances & Attitudes évaluées : …….
Bonus de recherche et de présentation :
/20
+ …..
8

Documents pareils