SORTIE LE 15 OCTOBRE 1997 Isabelle Huppert Michel Serrault un

Commentaires

Transcription

SORTIE LE 15 OCTOBRE 1997 Isabelle Huppert Michel Serrault un
>Gros plan sur Claude
Chabrol
>Générique
Marin Karmitz présente
Rien ne va plus
Marin Karmitz
Véronique Cayla
présentent
un film de
‘‘
Je trouve
Isabelle Huppert Michel Serrault
un film de Claude Chabrol
Avec
Isabelle Huppert
(Betty)
épatant qu’une
Michel Serrault
région adopte
François Cluzet
(Victor)
(Maurice)
une politique
Jean-François Balmer
en faveur du
Jackie Berroyer
cinéma.
Jean Benguigui
Grand habitué des intrigues provinciales et fin connaisseur des
régions françaises, Claude Chabrol a bouleversé ses habitudes et
tourné son dernier film, Rien ne va plus, dans trois lieux, la France,
la Suisse et les Antilles. Pour les scènes métropolitaines de sa comédie policière, le réalisateur a
choisi Aix-les-Bains, et plus particulièrement son casino et le Park Hôtel. Le choix de ce lieu situé
en région a permis de monter une coproduction avec Rhône-Alpes Cinéma, dont se félicite le
réalisateur. “Je trouve épatant qu’une région soutienne la production de cinéma,
surtout avec la réussite de Rhône-Alpes, lance-t-il. Il me
paraît évident qu’une telle pratique permet, par le
volume d’activité rapatrié, de développer un tissu
technique local et d’entraîner des dépenses
importantes en région. J’espère vraiment que cet
exemple incitera d’autres régions à
mettre en place des systèmes comparables.”
(Monsieur K)
(Châtillon)
(Le Moine Fourbe)
Mony Dalmes
(La Signora Trotti)
Scénario et dialogues
Claude Chabrol
Image
Eduardo Serra a.f.c.
Son
Jean-Bernard Thomasson
Claude Villand
Montage
Monique Fardoulis
Décors
Françoise Benoit-Fresco
Costumes
Corinne Jorry
Musique originale
Matthieu Chabrol
interprétée par
Le tournage en région s’est déroulé en décembre 1996, à Aix-les-Bains
L’Orchestre Symphonique Français
Producteur
Marin Karmitz
Une coproduction
MK2 Productions
TF1 Films Production
CAB Productions
Télévision Suisse Romande
Téléclub
Rhône-Alpes Cinéma
avec la participation de
Canal +
Le Conseil Régional Rhône-Alpes mène une politique tout à fait unique en faveur du cinéma,
depuis la création, en 1991, de Rhône-Alpes
Cinéma, et avec le concours du Centre National
de la Cinématographie :
- il contribue au financement des films sous
forme de coproductions,
- il soutient la promotion et la diffusion de ces
films et du cinéma dans la région,
- il permet de valoriser les richesses patrimoniales
de ses 8 départements (Ain, Ardèche, Drôme,
Isère, Loire, Rhône, Savoie et Haute-Savoie).
En favorisant ainsi les tournages de cinéma, le
Conseil Régional accompagne le développement
culturel et économique de la région et en assure
la promotion.
et le soutien de
La Procirep
L’Office fédéral de la Culture (DFI) Suisse
Distribution
MK2 Diffusion
Villa Gillet, 25 rue Chazière - 69004 Lyon
tél. 04 72 98 08 98
Avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication
(Centre National de la Cinématographie)
Durée
1h 45
Dolby
Magazine, l’Agence. Crédit photos.: Moune Jamet/Sygma
Ce document et ces textes ne font pas novation aux obligations publicitaires.
Claude Chabrol
François Cluzet Jean-François Balmer Jackie Berroyer
AVEC LA PARTICIPATION DE
Jean Benguigui
SCÉNARIO
ET DIALOGUE
Claude Chabrol
DIRECTEUR DE PRODUCTION YVON CRENN PHOTO EDOUARDO SERRA A.F.C
SON JEAN-BERNARD THOMASSON COSTUMES CORINNE JORRY DÉCORS FRANÇOISE BENOÎT-FRESCO MONTAGE MONIQUE FARDOULIS MUSIQUE ORIGINALE MATTHIEU CHABROL UNE COPRODUCTION
FRANCO-SUISSE MK2 PRODUCTIONS TF1 FILMS PRODUCTION CAB PRODUCTIONS TSR TELECLUB RHÔNE-ALPES CINÉMA AVEC LA PARTICIPATION DE CANAL + LE SOUTIEN DE LA PROCIREP
L’OFFICE FÉDÉRAL DE LA CULTURE (DFI)SUISSE DISTRIBUÉ PAR MK2 DIFFUSION
> SORTIE LE 15 OCTOBRE 199 7
>Filmographie
Rien ne va plus est le 50 film de
Claude Chabrol pour le cinéma.
Parmi les plus célèbres :
e
1958 : Le beau Serge
1962 : Landru
1966 : La Ligne de démarcation
1968 : La Femme infidèle
1969 : Que la Bête meure
1969 : Le Boucher
1972 : Les Noces rouges
1978 : Violette Nozière
1982 : Les Fantômes du chapelier
1984 : Poulet au vinaigre
1985 : Inspecteur Lavardin
1986 : Masques
1988 : Une affaire de Femmes
1991 : Madame Bovary
1994 : L’Enfer
1995 : La Cérémonie
> S O R T I E L E 15 O C T O B R E 199 7
>Bande annonce
‘‘
Et bien moi,
‘‘
je dirai Rien ne
et la fille, mari et
va plus, c’est
femme, vieux cochon
une bouffée
et collégienne
d’euphorie.
perverse, oncle et
Rien ne va plus,
sa nièce, adoption
alors tout va !
d’enfant…
MICHEL SERRAULT
Ça peut être tout
Ça peut être le père
ce que l’on veut.
>Scénario (extrait)
56. Télésiège - Extérieur jour
Betty
Ecoute moi au lieu de dire des bétises. Maurice
est ici pour un transfert d’argent. Après demain,
il va retirer une grosse somme pour l’apporter
aux Antilles.
Betty
Ça je crois qu’il vaut mieux ne pas le savoir.
Mais il y aura cinq millions de francs… de
francs suisses dans sa mallette.
Betty
Tu as parfaitement compris.
➜
➜
Betty
Un an de travail mon petit père
➜
➜
➜
Pour Rien ne va plus, le réalisateur retrouve des
comédiens qu’il a côtoyés à plusieurs reprises :
Isabelle Huppert, Michel Serrault, François Cluzet et Jean-François Balmer.
La réunion de cette fine équipe, à laquelle il
convient d’ajouter des techniciens habitués, et
des membres de la famille (son fils Thomas tient
un petit rôle et, comme à l’accoutumée, son
autre fils Matthieu compose la musique), pourrait
laisser supposer que Chabrol navigue dans des
eaux calmes et familières. Pourtant Rien ne va
plus révèle plusieurs attitudes inhabituelles pour
le metteur en scène.
Le scénario, d’abord, qu’il a écrit entièrement
seul, contrairement aux précédents où il avait
recueilli la collaboration de scénaristes ou adapté
des ouvrages existants.
Le genre, ensuite, c’est une comédie policière
drôle et légère dans laquelle il s’est investi complétement, et qui rompt avec son goût pour la
peinture de mœurs locales qu’il sait croquer
avec moquerie ou sévérité.
➜
Menottes
Donnent un sentiment d’excitation quand elles sont reliées
à une mallette pleine de
francs suisses.
•Français depuis 1474, de main.
Victor (bas)
Tu sais que ça pue la rage, ton histoire ?
Betty (froidement)
L’argent suisse n’a pas d’odeur.
Mallette
Peut se transporter de Suisse
jusqu’à la Guadeloupe, difficile
à ouvrir.
•Au XIIIe siècle, petit coffre.
Victor
Regarde moi ça, on lui confierait
l’argent du téléthon.
>A propos de
Faites vos jeux
Dernier essai pour Châtillon
et Elisabeth.
•Signification au jeu : “Misez !”.
57. Terminus télésiège
Extérieur jour
Maurice, qui est bientôt arrivé,
leur sourit.
Couteau suisse
Sert à ouvrir les menottes.
•Cadeau à rapporter de Suisse, offert à
tous les scouts pour leur Communion.
Elle n’est pas peu fière.
Victor et Betty attendent Maurice
qui s’approche, négligemment
assis sur son siège.
Colonel en retraite
Grade prétendu de Victor.
•Officier supérieur qui commande
un régiment.
Ils sautent sur la terre ferme
>Synopsis
Caviar
Aliment
préféré de
Victor
•Du turc Khâviar.
Le télésiège arrive maintenant à
son terminus
Victor
Et il t’a raconté tout ça, comme
ça ?
Carte de crédit
Son code sert à ouvrir les
mallettes pleines de francs
suisses.
•Carte interbancaire
munie d’un microprocesseur et
d’une mémoire.
Victor
Combien tu dis ?
Rien ne va plus
‘‘
➜
Victor
Qu’est-ce que c’est que ce trafic ?
CLAUDE CHABROL
Un couple assez disparate, Victor et Betty, vit d’expédients et de petites escroqueries. Lui est
un homme de soixante ans, elle, a la moitié de son âge, et bien malin qui pourrait dire leurs
rapports réels, sinon ceux d’une association de malfaiteurs. Ils sillonnent la France et les pays
limitrophes à bord d’un camping-car, recherchant particulièrement les congrès professionnels
dans les villes de province, où Betty se charge d’entôler les proies qu’elle croit juteuses.
Ils ne se font jamais prendre, car la “philosophie” de Victor les pousse à rester modestes
dans leurs exactions.
Un accroc dans l’une de leurs opérations va les entraîner sur un terrain
qu’ils ne connaissent guère : celui du trafic international de devise et du
blanchiment de l’argent douteux.
Prise à son propre piège, Betty se voit obliger de transporter une mallette
pleine d’argent, de Suisse aux Caraïbes.
Celui qui l’en charge est en fait le trésorier d’une association criminelle qui a l’intention de se faire la belle et de couler des jours paisibles sous le ciel tropical.
Victor révèle, dans ce milieu plus âpre que
celui qu’il connaît, des qualités d’imagination et d’action, qui l’étonnent luimême…
On va s’attendre
Dans cet univers où l’on a fini de rire,
Betty et Victor vont avoir à défendre leur
à voir une comédie.
peau.
On va voir une
Dans ce monde glacé, une lueur de
comédie.
morale parviendrat-elle à se glisser ?
ISABELLE HUPPERT
> Glossaire
➜
Perversité
Défaut dont Maurice et
Victor accusent Betty qui s’en
défend : “Frivole mais pas
perverse”.
•Goût pour le mal.
➜
‘‘
C’est mon premier
film autobiographique
CLAUDE CHABROL
Sissi Petrovna
Nom emprunté par
Betty,
ce qui lui permet de
porter une toque.
•Pour Sissi, surnom de
l’Impératrice
Elisabeth d’Autriche ;
Petrovitch (18411921), roi du Montenegro, neveu
et successeur de Danilo 1er.
➜
Victor Ramuz
Pseudonyme de Victor pour égarer les
recherches .
•Ecrivain suisse (18781947), auteur de “Aimé
Pache, peintre vaudois”
(1910).
>Gros plan sur Claude
Chabrol
>Générique
Marin Karmitz présente
Rien ne va plus
Marin Karmitz
Véronique Cayla
présentent
un film de
‘‘
Je trouve
Isabelle Huppert Michel Serrault
un film de Claude Chabrol
Avec
Isabelle Huppert
(Betty)
épatant qu’une
Michel Serrault
région adopte
François Cluzet
(Victor)
(Maurice)
une politique
Jean-François Balmer
en faveur du
Jackie Berroyer
cinéma.
Jean Benguigui
Grand habitué des intrigues provinciales et fin connaisseur des
régions françaises, Claude Chabrol a bouleversé ses habitudes et
tourné son dernier film, Rien ne va plus, dans trois lieux, la France,
la Suisse et les Antilles. Pour les scènes métropolitaines de sa comédie policière, le réalisateur a
choisi Aix-les-Bains, et plus particulièrement son casino et le Park Hôtel. Le choix de ce lieu situé
en région a permis de monter une coproduction avec Rhône-Alpes Cinéma, dont se félicite le
réalisateur. “Je trouve épatant qu’une région soutienne la production de cinéma,
surtout avec la réussite de Rhône-Alpes, lance-t-il. Il me
paraît évident qu’une telle pratique permet, par le
volume d’activité rapatrié, de développer un tissu
technique local et d’entraîner des dépenses
importantes en région. J’espère vraiment que cet
exemple incitera d’autres régions à
mettre en place des systèmes comparables.”
(Monsieur K)
(Châtillon)
(Le Moine Fourbe)
Mony Dalmes
(La Signora Trotti)
Scénario et dialogues
Claude Chabrol
Image
Eduardo Serra a.f.c.
Son
Jean-Bernard Thomasson
Claude Villand
Montage
Monique Fardoulis
Décors
Françoise Benoit-Fresco
Costumes
Corinne Jorry
Musique originale
Matthieu Chabrol
interprétée par
Le tournage en région s’est déroulé en décembre 1996, à Aix-les-Bains
L’Orchestre Symphonique Français
Producteur
Marin Karmitz
Une coproduction
MK2 Productions
TF1 Films Production
CAB Productions
Télévision Suisse Romande
Téléclub
Rhône-Alpes Cinéma
avec la participation de
Canal +
Le Conseil Régional Rhône-Alpes mène une politique tout à fait unique en faveur du cinéma,
depuis la création, en 1991, de Rhône-Alpes
Cinéma, et avec le concours du Centre National
de la Cinématographie :
- il contribue au financement des films sous
forme de coproductions,
- il soutient la promotion et la diffusion de ces
films et du cinéma dans la région,
- il permet de valoriser les richesses patrimoniales
de ses 8 départements (Ain, Ardèche, Drôme,
Isère, Loire, Rhône, Savoie et Haute-Savoie).
En favorisant ainsi les tournages de cinéma, le
Conseil Régional accompagne le développement
culturel et économique de la région et en assure
la promotion.
et le soutien de
La Procirep
L’Office fédéral de la Culture (DFI) Suisse
Distribution
MK2 Diffusion
Villa Gillet, 25 rue Chazière - 69004 Lyon
tél. 04 72 98 08 98
Avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication
(Centre National de la Cinématographie)
Durée
1h 45
Dolby
Magazine, l’Agence. Crédit photos.: Moune Jamet/Sygma
Ce document et ces textes ne font pas novation aux obligations publicitaires.
Claude Chabrol
François Cluzet Jean-François Balmer Jackie Berroyer
AVEC LA PARTICIPATION DE
Jean Benguigui
SCÉNARIO
ET DIALOGUE
Claude Chabrol
DIRECTEUR DE PRODUCTION YVON CRENN PHOTO EDOUARDO SERRA A.F.C
SON JEAN-BERNARD THOMASSON COSTUMES CORINNE JORRY DÉCORS FRANÇOISE BENOÎT-FRESCO MONTAGE MONIQUE FARDOULIS MUSIQUE ORIGINALE MATTHIEU CHABROL UNE COPRODUCTION
FRANCO-SUISSE MK2 PRODUCTIONS TF1 FILMS PRODUCTION CAB PRODUCTIONS TSR TELECLUB RHÔNE-ALPES CINÉMA AVEC LA PARTICIPATION DE CANAL + LE SOUTIEN DE LA PROCIREP
L’OFFICE FÉDÉRAL DE LA CULTURE (DFI)SUISSE DISTRIBUÉ PAR MK2 DIFFUSION
> SORTIE LE 15 OCTOBRE 199 7

Documents pareils