Le rapport d`activité 2014

Commentaires

Transcription

Le rapport d`activité 2014
LE MOT DU PRÉSIDENT
Quelle planète veut-on transmettre à nos enfants ?
À l’aube de la prochaine conférence sur le climat à Paris, le projet Eco TLC
pour contribuer à répondre aux enjeux liés à cette question n’a que plus de
sens !
Pour mener à bien ce projet, nous nous sommes donné pour mission de
fédérer l’ensemble des acteurs de la filière TLC autour de la meilleure gestion
des TLC usagés au plan économique, social et environnemental. Sa réussite
dépend en effet de l’implication des marques /metteurs en marché, acteurs
clés du dispositif, et de toutes les parties prenantes dans la bonne gouvernance des instances
mises en place, notamment au sein du Conseil des associés et des Comités de concertation
créés dans le cadre du nouvel agrément.
L’Observatoire économique environnemental et social de la filière, le Maillage de la collecte et
du Tri associé à la sensibilisation de ne plus jeter, mais également la Recherche & le Développement de débouchés et de processus innovants par le Tri Matières, constituent nos priorités
stratégiques. Un rendez-vous est prévu sur la clarté économique de la filière en 2015. Ceci
est important pour l’évolution des équilibres, notamment dans un contexte où, au travers des
medias, des parties prenantes de la filière attendent beaucoup de transparence.
L’exercice 2014 est la 1ère année de la mise en œuvre du 2ème agrément couvrant la période
2014 - 2019 pour l’éco-organisme de la filière des TLC (Textiles d’habillement, Linge de maison
et Chaussures). Les objectifs pour cette période sont très ambitieux puisqu’il s’agit de doubler
à nouveau les tonnages collectés, triés et valorisés en réutilisation ou recyclage. Cette évolution
accélérée représente un nécessaire changement des habitudes, c’est à dire une mobilisation de
tous en amont comme en aval du citoyen / habitant / consommateur afin de mieux :
• Éco-concevoir les produits
• Les utiliser par rapport à un usage
• S’en défaire dans un Point d’Apport Volontaire identifié (PAV)
• Les transformer en nouvelles ressources de matières ou d’énergie
La plupart des indicateurs clés de progrès marquent des avancées importantes en matière
de collecte, de tri, de sensibilisation, de projets de R&D et cependant beaucoup reste à faire,
notamment dans l’élaboration de nouveaux produits contenant de la matière recyclée, que ce
soit pour re-créer de nouveaux TLC ou pour élaborer d’autres produits dans des applications
aussi variées et nombreuses que le rembourrage dans le mobilier, les feutres isolants dans
l’automobile et le bâtiment, la création de nouveaux plastiques,…
Nous vous invitons donc à découvrir au fil des pages de ce Rapport et au travers des différents témoignages, les évolutions et les temps forts qui ont rythmé 2014, mais également les
nombreux travaux qui ont été entrepris et menés en co-construction avec nos parties prenantes.
Jérôme Obry
Président d’Eco TLC
2
Eco TLC Rapport d’activité 2014
SOMMAIRE
LE MOT DU PRÉSIDENT
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2
SOMMAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
L’ANNÉE 2014 EN BREF .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
12
ACCROÎTRE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE DE LA FILIÈRE
Mesure de la performance 2014 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Outils de traçabilité .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Observatoire économique, social et environnemental .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
La collecte des TLC usagés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Engagement des collectivités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Le tri au service de la réutilisation et du recyclage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Traçabilité aval : audits des opérateurs de tri . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
FOCUS SUR LE TRI EN FRANCE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
SENSIBILISER ET INFORMER .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Comprendre les habitudes des citoyens face au geste de tri des TLC usagés .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Accompagner les acteurs de la filière dans leurs actions de communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Sensibiliser les citoyens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Aller à la rencontre des parties prenantes .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
FAVORISER LA PRÉVENTION ET L’INNOVATION .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Débouchés du tri et les formes de valorisation .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Développer la connaissance par les études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Encourager l’innovation en soutenant des projets de R&D .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Préparer les matières pour répondre aux besoins des marchés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
GOUVERNANCE
. .......................................................................................................................................................................
46
SITUATION FINANCIÈRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
ANNEXES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Eco TLC Rapport d’activité 2014
3
L’ANNÉE 2014 EN BREF
2014 :
1ère année de mise en œuvre
du nouvel agrément
POUR MÉMOIRE...
>2009 • 2012 : 1er agrément, temps de mise
en place du dispositif et des outils de mesure.
Focus sur...
LE PROJET DE LA FILIÈRE
ET LES OBJECTIFS
DE L’AGRÉMENT
2014 •2019
>2013 : année de transition et d’élaboration
des orientations du projet de nouvel agrément.
>2014 : année de lancement du nouveau plan
sur 6 ans, jusqu’en 2019.
L’enjeu de la filière
Le projet de la filière des TLC
600 000 tonnes de TLC sont mis en marché en France
chaque année, soit près de 10 kilos par an et par
habitant.
Inscrire la filière des TLC dans une démarche plus
circulaire, c’est-à-dire : être en situation de mieux
maîtriser toutes les ressources environnementales,
sociales et économiques :
Développer les meilleures conditions pour réutiliser,
recycler ou à défaut, valoriser sous d’autres formes
les TLC usagés, constitue un enjeu collectif essentiel.
En effet, moins de 2 kilos de TLC usagés faisaient
l’objet d’une collecte séparée en 2009* et de 2,6
kilos en 2014*. L’objectif est d’atteindre 4,6 kilos
par habitant d’ici 2019 (objectif fixé par l’agrément
d’Eco TLC pour la période 2014-2019).
* Source : Observatoire de la filière
a)Dès la conception des produits neufs, mieux integrer leur impact et celui de leurs composants tout au
long du cycle de vie et notamment lors de la fin de vie.
b)Lors de l’utilisation des produits, considérer les
caractéristiques attendues pour un temps d’usage
espéré avec des conditions d’entretien adaptées.
c)Au moment de se défaire d’un produit, mieux
prendre en compte que l’usage du produit doit être
autant que possible prolongé et que si ce n’est pas
le cas, il est possible que les composants du produit
soient transformés en nouveaux matériaux.
Il s’agit donc pour l’éco-organisme en collaboration
étroite avec l’ensemble des acteurs concernés en
amont et en aval du citoyen /habitant / consommateur
d’impulser une véritable conduite de changement.
Pour cela Eco TLC éclaire les Chemins de ce changement par l’Innovation et tisse des liens entre les
acteurs.
La mise en place d’une veille permanente, de groupes
de travail pour partager les pistes à expérimenter et les
enseignements obtenus par ces efforts de recherche
permettent de renforcer progressivement un réseau
de liens entre les parties prenantes volontaires et
mobilisées pour obtenir de nouveaux bénéfices d’une
gestion encore mieux adaptée des ressources.
4
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Objectifs à
2019
Un objectif QUANTITATIF de collecte, de tri et de valorisation :
> Atteindre 50% des TLC mis en marché détournés des ordures ménagères résiduelles
(soit 300 000 T collectées).
Un objectif QUALITATIF de valorisation :
> Atteindre au moins 95% des tonnages triés en valorisation matière (réutilisation
et recyclage principalement).
> Atteindre un maximum de 2% de déchets éliminés.
MOYENS :
>Développer la capacité de collecte et de tri harmonisés sur le territoire.
>Développer un tri matières permettant d’accéder à de nouveaux débouchés.
>Développer la traçabilité des flux et la transparence des coûts nets de traitement.
MÉTHODOLOGIE :
une démarche
de co-construction
Pour évaluer les transformations à
opérer et en favoriser la compréhension
et l’appropriation par chacune des
parties prenantes concernées, Eco TLC
a mis en place une démarche de
construction collective qui se matérialise notamment à travers 3 comités :
Le comité Maillage
élabore des outils d’aide à la décision
destinés aux collectivités locales et
à leurs partenaires
Le comité Tri Matières
définit les processus de tri matières
en vue de la préparation au recyclage et
la manière la plus adaptée de soutenir
cette activité
Le comité Observatoire
mesure l’évolution des performances
économiques, environnementales et
sociales.
Ils en parlent...
Marie April
Service Produits et Éfficacité Matière,
ADEME, Direction Économie Circulaire et Déchets.
UNE INCITATION FORTE DES ACTEURS DE LA FILIÈRE
À SE MOBILISER ET À COOPÉRER
La première année de ce nouvel agrément a été marquée par
une incitation forte des acteurs de la filière à se mobiliser et à coopérer
par le biais de groupes de travail liés aux objectifs d’Eco TLC.
L’atteinte de l’objectif de collecte est le premier enjeu de cet agrément,
traduit en premier lieu par la sortie du Guide pratique à destination
des collectivités. Cette mobilisation de la collecte tend à se poursuivre
en métropole et est aussi à développer dans les territoires ultra marins.
Cela ne saurait suffire puisqu’il faut pouvoir ensuite valoriser les tonnages
supplémentaires à venir. Au travers du réemploi et de la réutilisation
bien sûr mais pas que : l’innovation, la recherche de nouveaux exutoires
pérennes ainsi que l’accompagnement des metteurs sur le marché vers
des produits environnementalement plus performant sont autant
de challenges à relever pour Eco TLC.
L’augmentation du taux de collecte, couplée à des processus de production
en amont et de valorisation en aval, générateurs de bénéfices environnementaux et créateurs de valeur ajoutée, se présentent, à mon sens, comme
des opportunités à saisir pour les acteurs de cette filière en phase de
croissance.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
5
L’ANNÉE 2014 EN BREF
L’ANNÉE 2014 EN BREF
Mai
1er comité Maillage
de la collecte
et du tri le 13 mai
Les temps forts de l’année
FAITS MARQUANTS 2014
Publication de
l’étude grand public
Eco TLC-IFM sur
le comportement
des citoyens face au
geste de tri des TLC
usagés et à leur
perception des
vêtements de seconde
main
Février
Avril
Colloque Vallée
du Recyclage Textile
à Tourcoing
Arrêté d’agrément
le 3 avril publié
le 26 mai 2014
Juin
A.G. Eco TLC
le 13 juin : table ronde
“Recyclage textile :
le pouvoir des marques”,
Édition 1
6
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Septembre
5ème appel à projets
R&D
Étude sur les
facilitateurs/perturbateurs
de tri
Novembre
1er comité
Observatoire
Juillet
Octobre
1ère réunion
d’information pour les
opérateurs
et les DPAV
1er comité Tri Matières
Étude sur la caractérisation
des matières
en déchets ultimes
Décembre
Renouvellement
du Conseil
d’Eco TLC
Colloque
à La maison de la RATP
“Recyclage textile :
la vague porteuse”
organisé avec l’UIT
(Union des Industries
Textiles) et d’autres
partenaires
Eco TLC Rapport d’activité 2014
7
L’ANNÉE 2014 EN BREF
Chiffres clés 2014
de la filière
2,5
milliards de pièces
mises en marché,
soit un équivalent de
600 000
tonnes par an
30%
Environ
Près de
des TLC usagés
sont collectés
9,2 kg
En moyenne,
chaque année,
un citoyen donne
une 2nde vie à
de TLC par an et
par habitant
mis sur le marché
français
2,6 kg
de ses TLC
usagés
... LES ADHÉRENTS
4 684
ADHÉRENTS REPRÉSENTANT
93% DES MISES EN MARCHÉ DE TLC
VENDUS EN FRANCE
15,8 M€
DE CONTRIBUTIONS VERSÉES
SUR LES MISES EN MARCHÉ 2014
... LA COLLECTE
175 000
TONNES COLLECTÉES*
272 DPAV
(Détenteurs de Points d’Apport
Volontaire )
35 000
PRÈS DE
PAV SOIT
ENVIRON 1 POUR 1 840 HABITANTS
64%
DESTINÉ À LA RÉUTILISATION ET
35%
DESTINÉ AU RECYCLAGE ET
À LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE
* Estimées
8
Eco TLC Rapport d’activité 2014
... LES COLLECTIVITÉS
... LE TRI
870
60
522
100%
COLLECTIVITÉS INSCRITES
COLLECTIVITÉS CONVENTIONNÉES
287
COLLECTIVITÉS ÉLIGIBLES
ET SOUTENUES
1,3 M€
DE SOUTIENS EFFECTIVEMENT
VERSÉS AUX COLLECTIVITÉS EN 2014
SUR LES ACTIONS COMMUNICATION
MENÉES EN 2013
CENTRES DE TRI
CONVENTIONNÉS
DES CENTRES DE TRI
CONVENTIONNÉS PAR ECO TLC
ONT ÉTÉ AUDITÉS
155 643
TONNES TRIÉES
10,5 M€
SOUTIENS VERSÉS EN 2014
SUR TRI 2013
... SOUTIEN À LA R&D
18
PROJETS
DE RECHERCHE
& DÉVELOPPEMENT
SOUTENUS PAR
ECO TLC DEPUIS
2010
MONTANT
DES SOUTIENS
ENGAGÉS EN 2014 :
566 K€
Eco TLC Rapport d’activité 2014
9
L’ANNÉE 2014 EN BREF
Les
acteurs de la filière
De la conception des produits à leur valorisation, les acteurs de la filière
des TLC sont reliés par :
• des flux de produits et de matières,
• des flux financiers,
• des intérêts communs pour répondre aux enjeux du Développement
Durable (environnementaux, économiques et sociaux) et permettre le bon
fonctionnement de la filière.
COLLECTIVITÉS LOCALES
Origine de la collecte par type de Point d’Apport Volontaire (PAV)
Réutilisation en France et à l’export
Recyclage et autres valorisations matière en France et à l’export
Élimination en France
10
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Eco TLC Rapport d’activité 2014
11
ACCROÎTRE LA PERFORMANCE DE LA FILIÈRE
Accroître
la performance économique,
sociale et environnementale
de la filière
1. Mesure de la performance 2014
SYNTHÈSE DES FLUX 2014 DE LA FILIÈRE
1% de
déchets ultimes
Réemploi et
élimination directe
Triés
hors France
18%
11%
Coupés en
chiffons d’essuyage
20,5%
4% de Combustible
Solide de Récupération
9%
2% Éliminés avec
valorisation énergétique
effilochés
29,2%
collectés
TLC collectés sur 600 000 tonnes
mises sur le marché*
99%
Triés en France
64,5%
71%
valorisés
réutilisés
TLC triés sur
175 000 tonnes collectées**
TLC valorisés sur
155 643 tonnes triées**
Le devenir des TLC sur
154 087 tonnes valorisées**
*Evaluation statistique
**Basée sur les déclarations 2015 du tri 2014 non audité
> Les mises en marché 2014
LES ADHÉRENTS PAR CANAL DE DISTRIBUTION
En 2014, 44 nouveaux adhérents ont rejoint Eco TLC, portant leur nombre total à 4 684.
4 684
Entreprises
adhérentes
2 897
754
92
4
18
55
552
128
Détaillants
dont forfaitaires
Grossistes
Grands Magasins
Magasins populaires
Équipement
de la maison
Vente
à distance
Hypermarchés
Supermarchés
Fabricants
Chaînes
spécialisées - GSS
0,2 %
0,3%
1,3%
1,6 %
1,9%
6,1%
14,6%
21,3%
52,9%
PART DES ÉCO-CONTRIBUTIONS EN VALEUR
12
184
Détaillants
indirects
Eco TLC Rapport d’activité 2014
LES ADHÉRENTS PAR CATÉGORIE DE PRODUITS (en volume)
En savoir plus sur...
0,7%
1,5% 3,8%
0,1%
1,1%
Généraliste
L’ÉCO-MODULATION DE LA CONTRIBUTION
>Critères
Prêt-à-porter Femme
Depuis 2012, Eco TLC a mis en place une
éco-modulation du barème selon les critères
suivants :
Prêt-à-porter Homme
10,6%
Prêt-à-porter Mixte
Enfant / Puériculture
Chaussures
• Abattement de 50% pour les TLC intégrant des
fibres et / ou des matières issues de TLC usagés
dans une proportion supérieure ou égale à 15% ;
37,5%
7,8%
Chaussants
5,4%
Sportswear / Outdoor
• Tous les articles TLC et toutes les catégories
du barème (Très Petites Pièces, Petites Pièces,
Moyennes Pièces et Grandes Pièces) sont éligibles ;
6,5%
Jeannerie
Linge et Textiles de maison
10,4%
Lingerie / Maillots de bain
10,6%
• Les pièces justificatives requises doivent être
jointes à la déclaration attestant de la nature des
composants recyclés, de leur origine TLC usagés et
de leur part relative dans la composition du
nouveau produit.
Accessoires (+ autres)
3,9%
Vêtements luxe
RÉPARTITION DES VOLUMES DES MISES EN MARCHÉ 2014
> Bilan
739 000 pièces ont été déclarées au barème écomodulé au titre de la contribution 2015 (mises
en marché 2014), soit 35% d’évolution par rapport
à l’an dernier. Cela ne représente néanmoins que
0,03% du nombre total de pièces déclarées.
50 %
43,23%
40 %
30 %
20 % 18,39%
19,38%
8,08%
10 %
P
M
PP
ss
u
au
Ch
Ch
au
ai
re
s
n
so
2,83%
re
s
GP
P
0,35%
M
n
de
Li
ng
e
e
de
m
m
ai
so
so
Li
ng
Li
ng
e
de
m
ai
ai
so
n
n
TP
PP
P
GP
ile
Li
ng
e
de
m
Te
xt
Te
xt
ile
M
P
PP
ile
Te
xt
Te
xt
ile
TP
P
0%
2,19%
ss
u
2,74% 0,99% 1,82%
TPP : Très petites pièces
PP : Petites pièces
MP : Moyennes pièces
GP : Grandes pièces
LES ÉVOLUTIONS DES MISES EN MARCHÉ ENTRE 2007 ET 2014 (en volume)
PARTS DE MARCHÉ EN 2007
PARTS DE MARCHÉ EN 2014
1%
1%
Grossiste
5%
9%
Chaine spécialisée / GSS
Hypermarché / Supermarché
23%
42%
27%
0,2%
1%
2%
49%
0,1%
1%
2%
18%
Grand magasin / Magasin populaire
Équipement de la maison
Détaillant
19%
Fabricant
Vente à distance
Eco TLC Rapport d’activité 2014
13
ACCROÎTRE LA PERFORMANCE DE LA FILIÈRE
2. Outils de traçabilité
Dès le démarrage de la filière, la traçabilité a été
placée au centre des préoccupations d’Eco TLC. C’est
cette traçabilité qui est notamment garantie via le
logo de la filière présent sur tous les Points d’Apport
volontaire identifiés (voir p.17).
Un système de contrôle rigoureux
en amont, comme en aval
AMONT : Eco TLC procède chaque année à la vérification de l’intégralité des déclarations des adhérents.
Ces contrôles reposent sur la vérification de la cohérence des déclarations et de leur structure par rapport
à l’historique de déclaration, ainsi que sur la cohérence par rapport à des entreprises du même secteur.
En cas d’anomalie des précisions sont demandées
à l’adhérent. Les redressements à la hausse et à la
baisse sont généralement équilibrés.
Dans le cadre de l’agrément 2014-2019, Eco TLC
procédera également, au contrôle supplémentaire,
par des experts indépendants de l’éco-organisme,
des données déclarées mises sur le marché à raison
de 15% des quantités totales par année.
LA TRAÇABILITÉ DE LA FILIÈRE
Mise en marché (estimation statistique)
Tonnages dans
les OMR / OMA
Tonnages en collecte séparée (estimation)
Données MODECOM
Collecte conventionnée (déclarations des DPAV)
Collecte
non conventionnée
Antennes
locales
d’associations
caritatives
Porte-à-porte
Conteneurs
sur la
voie publique
Conteneurs
sur espaces
privés
Boutiques
DPAV
Réutilisation
Tonnages d’écrémé
Tonnages d’original
Total tonnages triés (estimation statistique)
Tonnages triés
conventionnés
en France
Tonnages triés
non conventionnés
en France
(déclarations
des opérateurs)
(estimation
statistique)
Tonnages éliminés (déclarations opérateurs)
Stockage
Incinération
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Tonnages triés
conventionnés
Hors France
Tonnages triés
non conventionnés
Hors France
(déclarations
des opérateurs)
(estimation
douanes)
Tonnages valorisés (déclarations opérateurs)
1. Réutilisation
France
14
Tonnages exportés
Etranger
2. Recyclage
Effilochage
Chiffons
3. Valorisation
énergétique
Autres
AVAL : centres de tri soutenus
100% de ces centres de tri sont audités par un
cabinet indépendant. Les résultats de ces audits sont
partagés avec les pouvoirs publics (voir p.25).
3. L’observatoire économique,
social et environnemental de la
filière
Le comité Observatoire s’est donné comme priorité
en 2014 de définir une méthodologie commune de
remontées d’information qui permette une bonne
traçabilité des flux de déchets collectés, triés, valorisés et éliminés, ainsi que des coûts nets des activités
de tri faisant l’objet des différents soutiens.
La concertation en action...
LES TRAVAUX DU COMITÉ OBSERVATOIRE
En 2014, le comité a défini
et validé le panel des centres
de tri “tests” ainsi que la
méthodologie de recueil des
données économiques
à tester auprès de ce panel.
Les cabinets KPMG et RDC
Environment, ont été choisis
pour effectuer la remontée
et le traitement des données
individuelles comptables.
En 2015, sur la base des
conclusions des tests
réalisés auprès du panel de
9 centres de tri retenus,
le comité validera la
méthode globale à appliquer
à l’ensemble des centres
de tri conventionnés, ainsi
que les indicateurs à suivre
dans le rapport annuel de
l’Observatoire.
LA PAROLE À...
Gilles Aballea,
Secrétaire général du groupe ERAM,
membre du Conseil d’Eco TLC
AVOIR UNE PARFAITE COMPRÉHENSION
DE LA STRUCTURE DES COÛTS
INCOMBANT AUX OPÉRATEURS DE TRI
Pourquoi la filière s’est-elle dotée d’un comité Observatoire ?
Comme le prévoit la loi « responsabilité élargie du producteur », les metteurs
en marché participent au financement du recyclage de leurs produits. Pour que
leur contribution soit juste et proportionnée, qu’elle ne génère ni effets d’aubaine
ni distorsion de concurrence parmi les acteurs du recyclage, l’éco-organisme
Eco TLC doit avoir une parfaite compréhension de la structure des coûts incombant
aux opérateurs de tri. Le comité Observatoire a été créé dans ce but. Avec cette
connaissance, Eco TLC pourra atteindre son objectif de recyclage, prévu par la loi
et spécifié dans son agrément avec l’État.
Où en sont ses travaux ?
Le comité Observatoire, qui rassemble les recycleurs, les pouvoirs publics,
les metteurs sur le marché et Eco TLC, s’est réuni à plusieurs reprises depuis
un an. Ses travaux ont permis d’identifier les indicateurs clés permettant
de comprendre les process et les coûts supportés par les opérateurs de tri.
Il a confié à deux cabinets de conseil la mission de structurer la collecte
d’information auprès des opérateurs de tri, dans un esprit de transparence et
dans le respect de la confidentialité des données individuelles.
Les résultats de ces travaux sont attendus pour fin septembre 2015.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
15
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI
Déploiement
de la collecte et du tri
1. La collecte des TLC usagés
En 2014, environ 175 000 tonnes* de TLC ont été collectées dans
les 34 650 Points d’Apport Volontaire (PAV) identifiés dans la filière.
LES TYPES DE PAV PRÉSENTS SUR LE TERRITOIRE NATIONAL
(Répartition par type sur le nombre total de PAV)
LES CONTENEURS :
COLLECTE EN
PORTE-À-PORTE :
• dans la rue sont
disponibles 24h/24 :
0,5%
69%
• à l’intérieur d’une enceinte privée
en accès limité (déchèterie, parking
de supermarché ou d’entreprise) :
22,5%
DON AUX
ASSOCIATIONS :
7%
REPRISE EN MAGASIN
PERMANENTE OU PONCTUELLE :
1%
* Estimées
Source Eco TLC
dont 7% en déchèterie
Ils en parlent...
Rémi Crinière
Responsable Département
RSE H&M France
16
Eco TLC Rapport d’activité 2014
S’ENGAGER DE FAÇON CONCRÈTE ET
TRAVAILLER POUR UNE ÉCONOMIE TEXTILE CIRCULAIRE
Pour un acteur majeur
de l’industrie textile comme nous,
la question de l’appauvrissement
des ressources naturelles et
du gaspillage des articles textiles
dans le même temps est un enjeu
d’avenir crucial. Il nous est donc
apparu de façon évidente que nous
devions être le premier metteur
en marché à s’engager de façon
concrète pour faciliter la collecte
des articles textiles en fin de vie
et travailler à terme pour une
économie textile circulaire, grâce
au recyclage de ceux-ci.
Depuis février 2013, nous proposons
donc à tous nos clients un service
de collecte pérenne, dans l’ensemble
de nos magasins sur le territoire.
Les clients peuvent déposer dans
les points d’apport volontaire en
magasin tous les articles textiles
(vêtements, lingerie et linge de
maison) dont ils ne veulent plus, peu
importe la marque et l’état d’usage.
Ils peuvent ainsi contribuer de façon
simple et accessible à lutter efficacement contre le gaspillage textile.
En juin 2013, nous avons signé une
convention de Détenteur de Points
d’Apport Volontaire avec l’écoorganisme Eco TLC. Une première
pour un metteur en marché !
Il était important pour nous que nos
clients puissent retrouver le logo
repère de la filière (fourni par
Eco TLC) sur les bornes de collecte
en magasin.
Ils en parlent...
Leslie Samot
Chargée de mission Textile,
Croix Rouge Française
Focus sur...
LE LOGO DE LA FILIÈRE POUR
PERMETTRE AUX CITOYENS
D’IDENTIFIER LES PAV
DE CONFIANCE
S’ASSOCIER À DES INITIATIVES AUTOUR
DE SCHÉMAS DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAUX
Le logo “Repère” de la filière
> La présence du logo sur un Point d’Ap-
port Volontaire garantit le recensement de l’
opérateur auprès d’Eco TLC et donc la traçabilité
des flux. Les détenteurs de PAV s’engagent à le
faire figurer sur la partie avant des conteneurs
et à l’entrée des antennes locales d’associations
participantes. Un logo équivalent est à la disposition des collectivités partenaires et des adhérents
d’Eco TLC.
Les consignes de tri
> Des consignes simples donnent confiance et
clarifient ce qui peut être déposé dans un PAV.
Elles permettent l’optimisation des opérations de tri
et de recyclage à venir.
En 2014, la Croix-Rouge française a poursuivi
son implication dans la filière au plan national
en participant à des groupes de travail sur la communication et l’élaboration du Guide pratique à l’usage
des collectivités territoriales. Il est important pour
nous, acteur historique et Détenteur de Points d’Apport
Volontaire, de participer activement et de porter
notre voix dans la structuration de la filière des TLC
animée par des acteurs diversifiés et nombreux.
En interne, nous avons continué à sensibiliser
notre réseau de bénévoles en élaborant des outils de
cadrage leur permettant de mieux appréhender
les complexités de cette activité. Notre gouvernance
s’est clairement positionnée en faveur de logiques
de développement plus en phase avec l’impact que
nous souhaitons avoir en termes économique, social
et environnemental. Il s’agissait aussi de mieux
cadrer avec les objectifs de l’éco-organisme et ceux
de prévention et réduction des déchets fixés par
les pouvoirs publics. Désormais, il va falloir mettre
en œuvre et accompagner ces dispositions dans
l’ensemble des unités de la Croix-Rouge française.
Par ailleurs, nous souhaitons nous associer à
des initiatives autour de schémas de développement
territoriaux. En lien avec les autres acteurs locaux
vivant de cette activité, l’envie est de développer
des coopérations territoriales (régionales, départementales) autour de la filière des TLC, que ce soit en
matière de R&D, d’innovation, de collecte ou de tri.
Le devenir des TLC
> Pour informer de manière claire, ludique et
s’assurer d’une bonne compréhension de la filière.
Tous les TLC, même déchirés ou trop usés, peuvent être
valorisés grâce à la réutilisation ou au recyclage.
Faire comprendre que la filière offre plus d’opportunités de valorisation que ne le pensent les citoyens et
être très clairs sur la destination des TLC collectés, c’est
faire progresser la collecte.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
17
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI
LES POINTS D’APPORT VOLONTAIRE IDENTIFIÉS
EN 2014
ÉVOLUTION DU NOMBRE
DE POINTS D’APPORT VOLONTAIRE
Nombre de PAV identifiés
34 650
35 000
30 000
30 872
25 000
20 000
22 576
15 000
10 000
15 621
5 000
0
2011
2012
2013
2014
Source Eco TLC
COUVERTURE DU TERRITOIRE EN PAV PAR NOMBRE D’HABITANTS EN 2014
Près de 50% des départements
disposent d’1 PAV pour 1 500
habitants.
Le maillage reste néanmoins à
renforcer dans certaines zone
du térritoire et se met progressivement dans les DROM COM*.
* Départements et Régions
d’Outre-Mer - Collectivités d’Outre-Mer
Source Eco TLC
18
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Eco TLC Rapport d’activité 2014
19
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI
2. L’engagement des collectivités
Afin d’animer la filière des TLC usagés sur leur territoire, les collectivités ont 3 rôles clés :
a)Prévenir et communiquer auprès des citoyens sur
le geste de tri des TLC usagés
b)Coordonner le maillage de la collecte et le traitement des TLC usagés avec les opérateurs locaux.
c)Organiser, si nécessaire
de la gestion des TLC usagés.
le
déploiement
Cet engagement des collectivités territoriales
se matérialise tout d’abord avec l’inscription puis le
conventionnement des collectivités avec Eco TLC. En
2014, 870 collectivités de tous types, représentant
37 millions de citoyens se sont engagées dans la
filière (vs. 820 en 2013), dont 522 étaient conventionnées (vs. 530 en 2013). Cet engagement se concrétise
enfin par les actions de sensibilisation du citoyen au
geste de tri (voir p.32).
Eco TLC incite les collectivités à s’engager et accompagne celles qui sont inscrites et / ou conventionnées
avec l’éco-organisme, en leur mettant à disposition
des outils comme le Guide pratique, des cartographies sur mesure des Points d’Apport Volontaires de
leur territoire, des kits de communication clé en main
pour sensibiliser les citoyens aux gestes de tri des
TLC usagés…
870
LES COLLECTIVITÉS ENGAGÉES DANS LA FILIÈRE EN 2014
collectivités
engagées dans la
filière, représentant
37millions
870 Collectivités inscrites
d’habitants
70 Urbaines
174 Semi-urbaines
365 Semi-rurales
261 Rurales
30 %
30 %
32 %
8%
La concertation en action...
LES TRAVAUX DU COMITÉ MAILLAGE
Lancé en mai 2014, le comité Maillage
est une instance opérationnelle
de réflexion, concertation, production
d’études et d’outils d’aide à la décision
pour les parties prenantes concernées.
9 représentants de catégories d’acteurs
de la filière le composent : metteurs en
marché, associations d’élus, collecteurs
et trieurs, Ademe et personnes qualifiées :
collectivités locales témoins, experts
techniques, Ministères et représentants
de l’éco-organisme.
Sa mission prioritaire : proposer des
repères aux collectivités locales pour les
guider dans leur choix.
20
Eco TLC Rapport d’activité 2014
LA PAROLE À...
Jean-Philippe Frey
Responsable des études à la FPS
(Fédération Professionnelle des entreprises du Sport et des loisirs)
Les premiers travaux du comité Maillage ont été particulièrement encourageants. Première réalisation de ce comité, la publication
du Guide pratique de la collecte et du tri à l’attention des collectivités
est un outil d’aide à la décision, qui bénéficiera à l’ensemble des
acteurs de la filière. Les metteurs en marché, que nous représentons,
se félicitent de ce travail collectif, que nous appelons de nos vœux.
Aussi serons-nous particulièrement vigilants à l’avenir, à la poursuite
des travaux du comité, afin d’atteindre les ambitieux objectifs
de maillage, de rationalisation et de coordination de la collecte et
du tri fixés par le nouvel agrément !
CARTOGRAPHIE DES COLLECTIVITÉS
INSCRITES ET / OU CONVENTIONNÉES EN 2014
Ils en parlent...
Alain Lescouet
Reims Métropole,
Vice-Président en charge
des déchets
INTENSIFIER LES ACTIONS D’INFORMATION...
Source Eco TLC
PROCESSUS D’ENGAGEMENT
DES COLLECTIVITÉS
Inscription
Conventionnement
L’implication de la collectivité dans la gestion
du textile se révèle rapidement efficace. Le déploiement
d’un parc de conteneurs sur le domaine public et
en déchèterie, la promotion des associations locales
et l’information auprès des usagers apportent une
visibilité à cette filière. Les TLC usagés, alors détournés
de la filière des déchets ménagers, réduisent le poids
des déchets résiduels et les erreurs de tri sur la filière
des emballages, impactant de manière positive les
performances de collecte. La matrice “compta coût”
de l’ADEME nous permet aujourd’hui de communiquer
clairement sur les économies apportées par le tri
des TLC.
Maintenir le rôle social de la filière par un soutien
aux associations et un parc de conteneurs gérés à 75%
par des structures de l’économie sociale et solidaire,
mais aussi cadrer et pérenniser l’implantation
des bornes à textile en évaluant le vandalisme et les
performances de collecte sont les missions que joue
Reims Métropole depuis 2009 via des conventions entre
collecteurs, communes et agglomération.
En 2015, nous allons ainsi déployer 22 nouveaux
conteneurs avec nos 3 partenaires, mais aussi
intensifier les actions d’information avec notamment
un village du textile lors de la SDD et la prise en
compte de cette thématique sur notre site Internet
en intégrant entre autres
une vidéo décalée sur les
secondes vies possibles
du textile.
Déclaration des actions
de communication
permettant de bénéficier
d’un soutien
En savoir
+
Retrouvez le Guide pratique :
Collecter, trier, valoriser les TLC usagés sur mon
térritoire, disponible sur le site www.ecotlc.fr.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
21
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI
Regards...
DES TERRITOIRES
ENGAGÉS
SUR LA COLLECTE
DES TLC USAGÉS
Ils en parlent...
Ophélie Rochat
Coordinatrice
des Conseillers du Tri
et de la Prévention
PRÉVAL Haut-Doubs
STRATEGIE COLLECTE ET COMMUNICATION DES TLC
LA COLLECTE
Préval signe des conventions avec les communes du territoire
établissant la mise à disposition d’emplacement pour installer
les bornes de collecte. 102 bornes sont installées sur 85 points
différents, ce qui équivaut à 1 borne pour 1226 habitants. Nos
prestataires sont : Le Relais, Emmaüs & Frip’vie, chantier
d’insertion local.
De 2012 à 2014, nous sommes passés de 322 tonnes collectés à
457 tonnes, soit une augmentation de 39 % en 2 ans.
LA COMMUNICATION
Les 6 conseillers du pôle prévention-communication interviennent sous différentes formes pour sensibiliser le plus grand
nombre de personnes au recyclage des TLC lors d’animations
scolaires, d’événements grand public et lors de la distribution de
bacs d’ordures ménagères dans le cadre de la mise en place de
la redevance incitative.
Parallèlement, Préval mobilise des relais :
Existants : la technicienne a renforcé le lien avec les agents de
déchèterie en les formant sur les enjeux de cette filière et aux
consignes de tri
Nouveaux : lors de la Semaine Européenne de la Réduction
des Déchets, nous avons axé notre communication sur cette
thématique et avons créé un partenariat avec les commerçants.
Les usagers étaient invités à déposer des sacs de TLC dans les
boutiques participantes en échange d’un bon d’achat.
En plus d’avoir mobilisé un nouveau relai, nous avons pu
toucher une nouvelle cible d’usagers que nous n’avions pas
l’habitude de rencontrer sur nos événements.
22
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Déchargement en centre de tri
des TLC collectés
Accompagner les collectivités
dans la démarche de gestion des
TLC usagés sur leur territoire
Eco TLC met à la disposition des collectivités un
extranet, contenant toutes les informations utiles,
la cartographie des Points d’Apport Volontaire, ainsi
qu’un kit de communication clé en main, pour la
sensibilisation des citoyens. Une hotline est également mise en place pour répondre à toutes leurs
questions en composant le 09 53 50 54 79.
Les informations contenues
3. Le tri au service de la réutilisation et du recyclageDANS CE GUIDE
ÉVOLUTION DES TONNAGES TRIÉS
Le tonnage trié a évolué de 8% entre 2013 et 2014.
155 643 T*
160 000
143 513 T
137 083 T
140 000
125 596 T
113 012 T
120 000
100 000
76 175 T
80 000
85 366 T
96 213 T
60 000
Réutilisation
40 000
Chiffons
Effilochage
20 000
Élimination
Total
0
2007
2008
2009
2010
2011
2012
29%2013
* non vérifié
2014
64%
FOCUS SUR LA DESTINATION DES TONNAGES TRIÉS EN 2014
4%
2%
1%
29%
Taux de réutilisation : en légère augmentation
64%
Taux de recyclage : stable
Taux de valorisation en Combustible Solide de Récupération (CSR) : mesuré pour la première fois
4%
Taux d’élimination avec valorisation énergétique : stable
2%
1%
Taux d’élimination sans valorisation énergétique : en forte baisse
Taux de réutilisation : en légère augmentation
Taux de recyclage : stable
DE LA NÉCESSITÉ DE DÉVELOPPER DE NOUVELLES CAPACITÉS DE TRI
Taux de valorisation en Combustible Solide de Récupération (CSR) : mesuré pour la première fois
Taux d’élimination avec valorisation énergétique : stable
début
de la mise en place
Ils
en parlent...
Taux d’élimination
sans valorisation énergétiqueDès
: enle
forte
baisse
Geneviève Pötgens
Directrice générale
Recytex Europe
de l’éco-organisme, la société belge
Recytex Europe a pris conscience de la
nécessité de développer sur le territoire français des unités locales de tri.
Grâce à la création de Synergies TLC
qui regroupe plusieurs structures
françaises actives dans la collecte et le
tri de textiles, des centres de tri locaux
ont été créés : Alpes TLC, Provence TLC
et tout récemment Vosges TLC.
Synergies TLC aide ces structures
dans la recherche de nouvelles valorisations, s’investit dans le tri matières
et la recherche des systèmes de
recyclage, met à leur disposition tout
son savoir-faire dans le domaine
du tri optimal des textiles, assure
des débouchés pour les produits finis.
L’ouverture des centres de tri a permis
une augmentation nette des tonnages
collectés, la création de nombreux
emplois en insertion, la diminution
substantielle des transports, la sensibilisation de la population locale à la
nécessité du tri textile.
Les investissements liés à ces
nouvelles structures n’auraient pas
été possibles sans l’intervention et
l’aide financière de l’éco-organisme
Eco TLC, par le biais du soutien au
développement, même si les difficultés
inhérentes au marché du recyclage
sont actuellement très pénibles
à supporter.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
23
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI
LES 60 CENTRES DE TRI CONVENTIONNÉS
AVEC ECO TLC EN 2014
17 Le Relais
Entreprises membres
du Syndicat FEDEREC
12 Opérateurs Indépendants
60
9 Plateformes Emmaüs
Centres de tri conventionnés
7 Plateformes d’associations
15 Entreprises hors France
>Le tonnage moyen de déchets de TLC d’ori-
24
29 centres, 62 % de part de marché
Entités en effectif d’insertion
supérieur à 50 %
16 centres, 18 % de part de marché
Entreprises Hors France
15 centres, 20 % de part de marché
>Le taux de croissance des volumes triés par
gine France triés par centre
centre de tri
La moyenne en France est stabilisée autour de 2 800
tonnes. L’écart avec la moyenne des centres européens hors France a diminué de moitié.
16 unités sont en diminution, 16 sont en progression en deçà de la moyenne de plus 8 %, et 28 sont
au-dessus.
Année
France
Hors France
2007
2 525 T
1 442 T
Nouveaux centres de tri
6
2008
2 627 T
1 588 T
> à 30 %
7
2009
2 852 T
1 453 T
Entre 15 et 30 %
8
2010
2 883 T
1 876 T
Entre 8 et 15 %
7
2011
2 785 T
2 017 T
Entre 0 et 8 %
16
2012
2 822 T
1 900 T
Entre 0 et - 8%
12
2013
2 857 T
2 098 T
Entre - 8 et - 15 %
1
2014
2 832 T
2 335 T
Entre - 15 et - 30%
2
> à - 30 %
1
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Evolution des volumes triés
Nb de centres
4. Traçabilité aval :
audits des opérateurs de tri
En 2014, Eco TLC a fait procéder par un cabinet indépendant à la vérification de toutes les déclarations
des opérateurs de tri.
Tandis que la plupart des contrôles de justificatifs sont
effectués à distance, près de la moitié des centres ont
bénéficié d’un audit du site.
Le nombre de déclarations révisées après audit, en
accord avec l’opérateur, a été de 16 :
•11 l’ont été en baisse des tonnages pour 828 tonnes,
soit 0,6%
•5 l’ont été en hausse du tonnage pour 430 tonnes,
soit 0,3%
Par ailleurs, 8 audits de caractérisation des catégories triées ont été réalisés également sur site de
production.
Le contrôle du poids et de la composition des balles
analysées situent la valeur de chaque échantillon par
rapport aux seuils habituellement acceptés.
En présence de consignes précises sur la qualité du
tri attendu, les écarts qui ont été mesurés sont en
général à des taux inférieurs aux limites de tolérance.
Focus sur... LE SOUTIEN AU TRI
Eco TLC soutient financièrement et à certaines
conditions les opérateurs de tri des TLC usagés situés
en France ou dans l’Union européenne.
Pour bénéficier de ce soutien, les opérateurs doivent
notamment répondre à 3 conditions d’éligibilité :
>Établir et garantir la traçabilité des flux (origine et
valorisation)
> Atteindre les performances minimales suivantes :
•Un taux de valorisation matière > 90%
•Un taux de recyclage (effilochage/essuyage)
> ou égal à 20%
•Un taux d’élimination < ou égal à 5%
Ces soutiens visent à pérenniser l’activité et
développer la capacité de tri, pour in fine parvenir à
optimiser toutes les formes de valorisation des TLC
usagés (réutilisation et recyclage, principalement).
Trois soutiens au tri sont possibles :
1. Soutien à la pérennisation de l’exploitation,
2. Soutien à l’effort de développement du tri sous
condition d’investissement et d’emploi,
3. Soutien à l’effort de préparation au recyclage
par le tri matières, dont les modalités seront définies
collectivement en 2015.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
25
DÉPLOIEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRI
Focus sur...
LE TRI EN FRANCE
>Les principaux pays destinataires des
exportations
RÉSULTAT DU TRI DANS LES CENTRES EN FRANCE
2013
2014 1
Évolution
Tonnage
114 950
124 328
8%
1er choix
5%
5%
0%
Autres choix
51%
55%
4%
Chaussures
5%
5%
0%
Réutilisation
61%
65%
4%
Chiffons
9%
8%
-1%
Effilochage
24%
20%
-4%
Recyclage
33%
29%
-4%
Autre (CSR) 2
0%
4%
4%
Valorisation Matières
94%
98%
3%
Avec énergie
-
1%
1%
Sans énergie
6%
1%
-5%
100%
100%
La croissance des volumes exportés vers les pays
d’Afrique marque le pas par rapport aux autres
destinations.
Bénélux
1,7%
2,2%
2,6%
2,7%
11,9%
Emirats Arabes Unis
22,7%
Allemagne
Tunisie
Madagascar
3,8%
Inde et Pakistan
7,9%
Sénégal
14%
Mozambique
Burkina Faso
8,2%
10,5%
Togo
11,7%
Mauritanie
Autres pays
Élimination
Total élimination
>Importations de friperie et chiffons
Les principaux pays d’origine restent la Tunisie,
l’Italie et les Pays-Bas.
1. Données déclarées non auditées
2. Combustible Solide de Récupération
>Exportations friperie et chiffons
La croissance des volumes déclarés en friperie export est deux fois supérieure à l’évolution des volumes triés en France.
Le chiffon est en baisse.
Évolution
par type
Volume
2014
Évolution
vol. %
€/T
2014
Évolution
en €
Total
142 965
12,5 %
536
-37
dont code chiffons
10 155
-8,4 %
409
85
dont code friperie
132 810
16,3 %
554
-56
Évolution
par destination
Volume
2014
Évolution
vol. %
€/T
2014
Évolution
en €
Europe
54 650
18,9 %
524
-40
1,2 %
709
Moyen Orient
20 232
18,1 %
393
Asie
16 741
22,4 %
225
1250
1000
750
Tonnage
20 771
19 756
dont chiffons
17 593
16 402
Prix moyen des
chiffons en €/T
548 €
582 €
>L’emploi en France
La croissance des effectifs déclarés est de 8%, la part relative des personnels en difficulté d’emploi
passe de 43% à 45%.
1500
50 760
2014
Source : Douanes Françaises
Source : Douanes Françaises
Afrique
2013
8
-65
-54
500
1500
60
1250
50
1000
60
40
750
50
30
500
40
20
250
30
10
0
20
0
2007
Source : Douanes Françaises
250
2007
Eco TLC Rapport d’activité 2014
2009
2010
2011
2008
2009
2010
2011
2012
2012
10
(1) ETP = 1 600 heures
* Données déclarées non auditées
0
26
2008
0
2013
2014*
2013
2014*
ETP de tri
% insertion en France
ET
%
SENSIBILISER ET INFORMER
Sensibiliser
et Informer
1. Comprendre les habitudes des citoyens
face au geste de tri des TLC usagés
En 2014, le 2ème volet de l’étude menée par l’IFM
en collaboration avec Eco TLC a été publiée. Elle
présente les habitudes des français, aussi bien dans
leur connaissance du geste de tri des TLC usagés, que
dans leur consommation d’articles d’occasion, l’offre
de produits d’occasion disponible et la perception des
citoyens sur la collecte par les enseignes.
Focus sur...
“PERCEPTION
ET ATTITUDE DES
CITOYENS”
ENQUÊTE
Une enquête pour analyser les pratiques
de tri des citoyens français
Étude de l’Institut Français de la Mode pour Eco TLC, juin 2014.
Sondage digital auprès d’un panel de 1 000 individus représentatifs
de la population française.
Que font-ils de ce dont ils n’ont plus besoin ?
USÉS OU ABIMÉS *
Je transforme 45 %
VÊTEMENTS ET
CHAUSSURES
dans un PAV**
34 %
22 %
Je donne
44%
à des associations
Je jette
39 %
dépôt pour ramassage 17 %
Je garde
13 %
EN BON ÉTAT *
VÊTEMENTS
CHAUSSURES
à des associations
41 %
Je donne
70 %
dans un PAV**
40 %
Je garde
38 %
à mes proches
34 %
Je vends
20 %
dépôt pour ramassage 17 %
Je jette
9%
dans un PAV**
26 %
Je donne
42 %
à des associations
21 %
Je jette
36 %
à mes proches
16 %
Je garde
18 %
Je vends
12 %
* Réponse à la question “toujours” et “souvent” ? – Plusieurs réponses possibles
** PAV : Point d’Apport Volontaire
Eco TLC Rapport d’activité 2014
27
SENSIBILISER ET INFORMER
Le circuit d’achat de seconde main
Connaissez-vous des points de vente
de vêtements d’occasion ? (oui)
100 % 100 %
80 %
80 %
60 %
60 %
40 %
40 %
20 %
20 %
0%
0%
45 % 45 %
Connu par
1 personne
61 % 61 %
sur 2
HOMMEHOMME FEMMEFEMME
100 %
80 %
80%
80%
60%
60%
40%
40%
20%
20%
0%
0%
40%
Déposer un vêtement usagé
dans unHOMME
magasin FEMME
HOMMEHOMME FEMMEFEMME
Qu’est-ce qui pourrait
vous inciter
28 %
15 %
à acheter des vêtements en matière
textile
recyclée
?
HOMME
FEMME
20%
100% 100%
0%
80%
80%
60 %
60 %
60%
40 %
40 %
40%
40%
20%
20%
0%
0%
29 % 29 %
Connaissez-vous
22 % 22les
% opérations
20 %
20 %
de collecte dans les points de vente ?
FEMMEFEMME
60%
Si ils sont de la même qualité
100%
Connu par
1 personne
sur 4
61
28 %
29 %
FEMME
77%
FEMME
100%
80%
60%
40%
40%
20%
20%
0%
77%
0%
0%
51%
HOMMEHOMME FEMMEFEMME
Si ils coûtent moins cher
44%
47 %
Si ils préservent l’environnement
12 %
28
8%
15 %
31%
37 %
FEMME
Si ilsHOMME
permettent de
créer des emplois locaux
FEMME 32 %
33 %
Si ils sont au même prix que les autres articles
23 %
0%
17 %
HOMMEHOMME FEMMEFEMME
77%
60 %
8%
22 %
Utilisé par
1 personne
sur 10
HOMME
HOMME
FEMME
FEMME
HOMME
FEMME
77%
80 %
60 %
40 %
20 %
0%
HOMME
Eco TLC Rapport d’activité 2014
FEMME
100%
80%
Si ils sont à la mode
27 %
15 %
60%
12 %
29 %
100 %
28
43 %
12 % 12 %
8%
HOMME
FEMME
40% 0%
20%
10%
FEMME
8%
20%
30%
HOMME
12 %
0%
Etes-vous intéressé par ce service
de collecte tout au long de l’année dans
les points de vente ?
60 %
8%
80%
60%
Participation
à ces collectes :
20 %
20 %
0%
100
100 %
80 %
100
80 %
%
60 %
80
60 %
%
40 %
60
40 %
%
20 %
40
20 %
%
0%
20
0%
%
28 % 28 %
15 % 15 %
60%
20 %
100 % 100 %
0%
80 %
80 %
0%
0%
100
HOMMEHOMME
100 %
80 %
100
%
80 %
60 %
80
60 %
%
40 %
60
%
40
15 %
20 %
45
%
22
40
20 %
1000 % 100 %
20
0%
HOMME
80 %
80 %
HOMME
0%
60 % 60 %
60 %
60 %
HOMME
40 %
40 %
Utilisé par
1 personne
sur 5
80%
45 %
40 %
100% 100%
100%
61 %
60 %
Avez-vous déjà acheté dans ces points
de vente ? (oui)
Pour les 2/3
des personnes
interrogées :
oui
HOMME
FEMME
40%
50 %
60 %
2. Accompagner les acteurs de la
filière dans leur actions
de communication
1%
Encourager les collectivités
à relayer les messages auprès
des citoyens
Reval
40 %
59 %
Prest
Campagne de sensibilisation
du SMD Vosges
Les collectivités sont directement concernées par le
résultat d’une bonne coordination sur leur territoire
du détournement des flux de TLC usagés des OMR
vers la collecte séparée en vue de leur réutilisation,
recyclage et plus généralement leur valorisation.
Tableau des déclarations de communication en 2013
Nb de collectivités déclarantes
Aussi, Eco TLC accompagne et soutient les actions
de communication des collectivités, visant à sensibiliser les citoyens sur le geste de tri des TLC, à hauteur
de 10 cts € /habitants (sous réserve d’atteindre une
couverture moyenne d’1 PAV pour 2 000 habitants sur
son territoire).
287 EPCI
Nb d’actions de communication déclarées
Nb d’actions de communication par collectivité
730
2,5
Population couverte par ces collectivités
13 100 000 habitants
Soutien effectivement versé
1 310 000 €
ÉVOLUTION DES DÉCLARATIONS D’ACTIONS DE COMMUNICATION
800
800
Evolution des déclarations d’actions de communication
Evolution des déclarations d’actions de communication
730
730
702
702
700
700
600
600
2,5
2,5
500
500
301
301
300
300
287
287
2,50
2,50
1,50
1,50
L’étude des déclarations réalisée chaque
année permet de constater l’amélioration
des actions pour la sensibilisation du grand
public. Le nombre d’actions déclarées est
en légère hausse, et la créativité ainsi que la
qualité s’améliorent sensiblement.
1,00
1,00
200
200
0,50
0,50
100
100
0
0
3,00
3,00
2,00
2,00
400
400
28%
3,50
3,50
2010
2010
6%
2011
2011
2012
2012
2013
2013
0,00
0,00
Nombre de collectivités déclarantes
Nombre de collectivités déclarantes
Nombre d’actions de communication
Nombre d’actions de communication
déclarées
déclarées
Nombre d’actions par collectivité
Nombre d’actions par collectivité
TYPES D’ACTIONS DÉCLARÉES EN 2014 (menées en 2013)
66% Répartition du total du nombre
d’actions de communication
déclarées en 2013
28 %
6%
Achat d’espaces publicitaires
Formation et sensibilisation
Informations locales
66 %
Achat d’espaces publicitaires
Formation et sensibilisation
Informations locales
Eco TLC Rapport d’activité 2014
29
SENSIBILISER ET INFORMER
Enseignements des déclarations
d’actions de communication 2013
En 2013, un nombre croissant de collectivités
ont utilisé les visuels d’Eco TLC disponibles sur
leur extranet. Elles ont également accentué leurs
messages sur l’intérêt de trier les TLC (réutilisation,
recyclage, emploi...) et ont plus souvent illustré leur
communication avec des chiffres.
Nouveauté : quelques collectivités informent leurs
citoyens sur l’existence de sociétés non conventionnées dans la collecte des TLC et renvoient vers Eco
TLC ou sur le site de la fibre du tri.
En complément des outils mis à disposition de collectivités, Eco TLC a renforcé
ses partenariats avec des prescripteurs
notamment sur le volet sensibilisation
et formation des collectivités locales
(ex : Rudologia, associations d’élus,
agences régionales Ademe).
Ils en parlent...
Isabelle Anton
Directrice de l’Offre
produit Okaïdi
30
Eco TLC Rapport d’activité 2014
Mettre à disposition
des outils pour permettre
à tous les acteurs de la filière
de sensibiliser les citoyens
Pour les inciter à communiquer auprès des citoyens
sur le geste de tri des TLC usagés, Eco TLC accompagne chaque partie prenante en mettant à disposition
un kit de communication dédié et clé en main.
MOBILISER NOS COLLABORATEURS ET NOS CLIENTS
PAR DES ACTIONS PÉDAGOGIQUES
Okaïdi appartient au groupe
Ïdkids, qui regroupe les marques Okaïdi,
Obaïbi, Oxybul éveil et jeux, Rigolo
Comme la Vie – réseau de crèches.
Nos actions pédagogiques internes et
externes, s’adressent aux enfants
ou à leurs parents, en faveur de l’environnement et de la responsabilité de
chacun (clients et collaborateurs) à
faire progresser la RSE des entreprises.
C’est pourquoi nous créons des opportunités d’actions multiples pour rentrer
en contact et partager de bonnes
pratiques. Quelques exemples :
• Okaïdi a mis en place une collecte
de textiles usagés en 2007. Chaque
année, cette opération, qui se nomme
Love Bag permet de collecter 80 tonnes
de textile.
• Lors de la semaine mondiale de
l’environnement, nous distribuons, dans
nos magasins, un livret ludique intitulé
Good World et destiné aux enfants. Ce
livre présente les bons gestes à adopter
à la maison, en promenade à la
campagne, au bord de la mer, etc.
• Nous avons choisi le coton organique
pour fabriquer nos tee-shirts. Durant
l’été 2015, nous commercialiserons
ainsi 1,5 million de tee-shirts en coton
organique .
Toutes les actions ont pour objectif de
nourrir la mission fondatrice du groupe :
“entreprendre pour que le monde
progresse au service de l’enfant qui
grandit” ; et ainsi en autre de contribuer
à construire une réponse à la question :
Quelle planète va-t-on laisser à nos
enfants ?
Focus sur... LE KIT DE COMMUNICATION ECO TLC
Pour accompagner les acteurs de la filière dans leurs actions de communication, Eco TLC met à leur disposition de nombreux outils et notamment
un Kit de communication complet comprenant des outils clés
en main et personnalisables destinés au grand public : flyers, note
pour les gardiens de déchèterie, argumentaires de sensibilisation,
affiches, pack publicité, panneaux d’exposition, communiqués
de presse personnalisables, boutons web…
Pour télécharger votre kit de communication, rendez-vous sur votre extranet :
https://extranet.ecotlc.fr
Eco TLC Rapport d’activité 2014
31
SENSIBILISER ET INFORMER
3. Sensibiliser les citoyens
Permettre aux citoyens
de s’informer et d’agir :
la fibre du tri
>Le site la fibre du tri :
informer et permettre au citoyen d’agir,
www.lafibredutri.fr
468 835
visites
(+ 42% vs. 2013) et
366 711
visiteurs
(+ 38% vs. 2013)
>Une application
(versions iPhone et Androïd),
qui permet de trouver le Point d’Apport
Volontaire le plus proche de chez soi.
>La page Facebook
Lancée en 2013, la page “La fibre du Tri” comptait
11 800 fans à fin décembre 2014. Elle relaie les actualités, les actions innovantes mises en place par les
marques, et les astuces hebdomadaires sur les bons
gestes de tri et de recyclage des TLC.
>Une chaîne Youtube
Cette chaîne propose des vidéos de sensibilisation sur le geste de tri et également sur le
devenir des TLC déposés dans les Points d’Apport
Volontaire. Elles ont été vues par près de
350 000 personnes.
www.youtube.com/user/lafibredutri
32
Eco TLC Rapport d’activité 2014
SENSIBILISER ET INFORMER
3. Sensibiliser les citoyens
Une nouvelle campagne
de sensibilisation grand public
“la fibre du tri”
Permettre aux citoyens
de s’informer et d’agir :
la fibre du tri
Pour sensibiliser les citoyens au geste de tri des textiles,
linge de maison et chaussures usagés, Eco TLC a mené
une campagne de communication grand public “La Fibre
du Tri” à l’occasion de l’arrivée du printemps, période
propice au tri dans les armoires. Déployée entre le 14
avril et le 1er juin via la radio et le web, cette dernière
avait pour objectif d’informer de façon très concrète sur
les bons gestes de tri et sur le devenir des TLC rapportés
dans les Points d’Apport Volontaire. 10 chroniques ont
été ainsi été diffusées sur 450 radios locales ainsi que
4 chroniques, sur 6 radios nationales. Parallèlement un
dispositif de vidéos a été mis en place sur des sites proposant du replay. Les chroniques de cette campagne sont
disponibles dans l’espace presse sur le site www.ecotlc.fr.
>Le site la fibre du tri :
informer et permettre au citoyen d’agir,
www.lafibredutri.fr
468 835
visites
(+ 42% vs. 2013) et
366 711
visiteurs
(+ 38% vs. 2013)
Partenariats de communication
pour sensibiliser le grand public
>Une application
(versions iPhone et Androïd), qui permet de trouver le Point d’Apport
Volontaire le plus proche de chez soi.
LES CONNEXIONS
PUBLIC : Festivaliers, évènements sportifs
ou groupes scolaires
PROJET : Activités de sensibilisation au tri des déchets sur événementiel
À savoir...
ÉVÈNEMENTS MULTI-FILIÈRES
Eco TLC participe également à des évènements
organisés en partenariat avec d’autres éco-organismes, comme par exemple, lors de la Foire de Paris en 2014.
LE CHAPITEAU VERT
PUBLIC : Groupes scolaires / petite enfance
>La page Facebook
Lancée en 2013, la page “La fibre du Tri” comptait
11 800 fans à fin décembre 2014. Elle relaie les actualités, les actions innovantes mises en place par les
marques, et les astuces hebdomadaires sur les bons
gestes de tri et de recyclage des TLC.
PROJET : Spectacle et jeux de sensibilisation
au tri des déchets
PIK PIK ENVIRONNEMENT
PUBLIC : Tous publics
PROJET : Éducation environnementale concrète et ludique au quotidien
UNIVERSAL LOVE
>Une chaîne Youtube
Cette chaîne propose des vidéos de sensibilisation sur le geste de tri et également sur le
devenir des TLC déposés dans les Points d’Apport
Volontaire. Elles ont été vues par près de
350 000 personnes.
www.youtube.com/user/lafibredutri
32
Eco TLC Rapport d’activité 2014
PUBLIC : Adolescents
PROJET : Exposition de sensibilisation à la
consommation responsable dans la mode
Atelier «Do it yourself» Shopping bag à la Foire de Paris
RESSOURCES COMMUNES
PUBLIC : Bailleurs et locataires sociaux
PROJET : Organisation et sensibilisation au tri sélectif en habitat vertical
Eco TLC Rapport d’activité 2014
33
SENSIBILISER ET INFORMER
4. Aller à la rencontre des parties
prenantes
Ils en parlent...
Helder De Oliveira
Directeur de l’ORDIF
DES SPEED MEETINGS POUR SENSIBILISER
LES COLLECTIVITÉS
Les collectivités sont en train de changer d’époque.
Pendant des décennies, l’important était de massifier
et d’évacuer les déchets. Aujourd’hui,
la logique est très différente : chaque déchet doit
avoir sa propre solution. Ainsi les TLC présents dans
les déchets ménagers sont devenus un véritable enjeu.
La nouvelle filière est remarquable à plusieurs égards.
D’abord leur tri permet de déployer toute la chaine
de subsidiarité prévue par la directive européenne de
2008 pour les déchets : réutiliser, recycler, valoriser et,
en toute fin, éliminer. C’est une des rares collectes
qui intègre tous les éléments de cette hiérarchie dans
le même processus.
L’autre caractéristique est l’étroite collaboration entre
différents types d’acteurs : les collectivités, le secteur
privé et l’économie sociale et solidaire. L’implication de
chaque acteur est considérable et permet le décollage
de l’ensemble.
Enfin, le dispositif de REP* a permis de structurer ce
secteur en fort développement.
Plus généralement, l’ORDIF accompagne le développement de ce nouvel écosystème où les producteurs
deviennent les acteurs de la fin de vie des produits
qu’ils mettent sur le marché. C’est une grande avancée.
Mais la multiplication des filières complexifie aussi
les choses pour les collectivités. C’est pourquoi nous
organisons de nombreux échanges entre celles-ci
et les éco-organismes. Notamment à travers notre
“speed-meeting” annuel où chaque collectivité
peut rencontrer l’ensemble des REP dans la même
journée.
*Responsabilité Élargie du Producteur
Communication institutionnelle
et rencontres avec les acteurs
de la filière
>L’Assemblée générale 2014
Le 13 juin 2014, Eco TLC a organisé à l’occasion de
son Assemblée générale, une table-ronde “Recyclage textile : le pouvoir des marques – Édition 1”
pour présenter des projets menés par des marques
engagées. H&M, DIM, Filatures du Parc, Happy Chic
sont ainsi venus témoigner de leur engagement et
partager leur expérience avec les adhérents.
Le compte-rendu de cette table ronde et des échanges
est téléchargeable dans la rubrique actualité sur le
site d’Eco TLC : www.ecotlc.fr
>À la rencontre des collectivités
Comme pour l’édition 2013, Eco TLC fut à l’initiative
du Village des éco-organismes regroupant 6 d’entre
eux sur un stand unique au Salon des Maires et des
collectivités locales.
Fondés sur un objectif commun de préservation des
ressources en évitant les pollutions ou en participant
à la réduction des déchets, ces six éco-organismes
contribuent à la sensibilisation aux éco-gestes
citoyens par le développement des filières d’apport.
Impliqués et complémentaires pour la valorisation
des déchets des particuliers et travaillant selon les
piliers du développement durable, ces six éco-organismes ayant chacun leurs particularités à découvrir,
se sont réunis pour :
•Soutenir les collectivités dans leur démarche de
développement durable ;
•Faire progresser la connaissance de toutes
ces filières et de leurs bénéfices ;
•Mutualiser les moyens dans un souci de performance ;
•Simplifier la vie des collectivités en offrant une
opportunité de rencontre directe.
5 participants se sont joints : Corepile, Cyclamed,
Dastri, ERP France, Screlec.
34
Eco TLC Rapport d’activité 2014
>Une journée d’information destinée aux
détenteurs de Points d’Apport Volontaire et aux
opérateurs de tri
Le 8 juillet 2014, Eco TLC a organisé une matinée dédiée
aux détenteurs de points d’apport, suivi d’un après-midi
consacré aux opérateurs de tri.
Chaque réunion a également permis de faire un focus sur
des points particuliers. Ainsi, les éléments de la signalétique harmonisée et les bénéfices relatifs à leur utilisation
ont été abordés avec les détenteurs de points d’apport
volontaires. Tandis que les nouvelles déclarations à effectuer à l’éco-organisme dans le cadre du renforcement de
la traçabilité des flux et des coûts ont été expliquées à tous.
Ce fut l’occasion de répondre aux nombreuses questions,
de rappeler à la centaine de participants, le fonctionnement et les objectifs de la filière, de leur présenter
les éléments clés des conventions actualisées dans le
cadre de l’agrément 2014-2019 et de faire le point sur la
communication relative à la filière.
Assemblée générale 2014
Eco TLC Rapport d’activité 2014
35
FAVORISER LA PRÉVENTION ET L’INNOVATION
Favoriser
la prévention et l’innovation
Focus sur...
LES DÉBOUCHÉS
DE LA FILIÈRE
La prévention vise à favoriser le plus en amont possible,
dès la conception du produit, les conditions d’une réutilisation,
et d’un meilleur recyclage du TLC en fin de vie.
1. Les débouchés du tri et les différentes formes de valorisation
Différentes formes de valorisation des TLC usagés existent :
> la réutilisation pour un usage identique à leur première utilisation,
> le recyclage en boucle fermée qui consiste à refaire du TLC à partir de TLC recyclés,
> le recyclage en boucle ouverte qui consiste à développer de nouveaux produits
grâce à la matière TLC (isolants, essuyage),
> d’autres formes de valorisation matière
et énergétique.
Combustible Solide
de récupération (CSR)
Élimination
Valorisation
énergétique
Réutilisation en France et à l’export
Recyclage et autres valorisations matière en France et à l’export
Élimination en France
36
Eco TLC Rapport d’activité 2014
La réutilisation
La réutilisation est le principal débouché
des TLC collectés en France : elle représente
64% des tonnes triées en France et
hors France (centres de tri européens).
Le recyclage
LES MODALITÉS
Le recyclage mécanique, technique la plus
utilisée à ce jour, consiste à récupérer les fibres
textiles après un traitement mécanique.
Il regroupe différentes méthodes :
> L’EFFILOCHAGE : opération qui consiste
à transformer les textiles en fibres longues en les
passant au travers d’une effilocheuse. Ces fibres
seront de nouveau tissées ou utilisées pour le
rembourrage de coussin ou comme isolant.
> LE BROYAGE : opération qui consiste
à réduire les TLC usagés en les broyant à l’état
de fibres courtes ou de poudres.
À S
> LE DÉFIBRAGE : procédé qui permet
de récupérer des fibres suffisamment longues
pour être retissées dans de nouveaux textiles.
A
VOIR
Toute opération de recyclage
nécessite de procéder au préalable
à l’enlèvement des “points durs” :
boutons, fermetures à glissière, rivets…
De gauche à droite et de bas
en haut :
Effilochage : bourre pour non tissés.
Géotextiles.
Chiffons à tout faire conditionnés.
LES DÉBOUCHÉS
> Les chiffons d’essuyage
Les textiles en fin de vie sont découpés, reconditionnés et
commercialisés pour être utilisés comme chiffons jetables,
principalement dans l’industrie lourde (navale, aérospatiale
et automobile) ou dans une moindre mesure comme
chiffons ménagers. Il s’agit de textiles en coton majoritaire.
Ce débouché constitue aujourd’hui l’un des plus importants :
on produit en France 20 000 tonnes de chiffons d’essuyage
par an.
> La réutilisation sous forme de coupons
Les vêtements sont découpés en coupons à réutiliser sous
forme de patchwork ou seuls, à destination des marchés de
l’habillement, de l’ameublement ou de la décoration.
Les quantités sont encore infimes mais les initiatives se
multiplient.
> L’isolation thermique et phonique
Depuis longtemps les fibres textiles recyclées servent
à produire des isolants pour le secteur automobile européen.
Dans le secteur du bâtiment, certains fabricants se sont
également lancés dans l’utilisation des TLC usagés pour
le marché de l’isolant thermique et phonique en rouleaux,
panneaux ou vrac. L’isolation thermique et phonique constitue
un potentiel de développement.
> La plasturgie
Les débouchés pour les fibres synthétiques issues des TLC
usagés concernent potentiellement l’ensemble des produits
fabriqués par le secteur de la plasturgie.
> Les géosynthétiques
Les domaines d’application de cette famille de textiles
techniques concernent le génie civil, l’agriculture et le bâtiment
à travers diverses fonctions comme le drainage, la filtration,
le renforcement, la protection, les toitures végétalisées...
Eco TLC Rapport d’activité 2014
37
FAVORISER LA PRÉVENTION ET L’INNOVATION
2. Développer la connaissance
Eco TLC continue à approfondir les connaissances sur
la filière pour développer sa capacité d’innovation.
Après avoir accompagné la création de deux
états de l’art des techniques de recyclage des
textiles et des chaussures, fait réaliser, en partenariat avec l’ADEME, une étude statistique des
tonnages mis en marché, en 2014, Eco TLC a
publié une étude de caractérisation en centre de
tri, et lancé deux études en 2014 : une première
sur la caractérisation des TLC usagés entrant en
centres de tri et des déchets ultimes résultant de ce tri,
et une deuxième sur les facilitateurs / perturbateurs
de tri.
Les études réalisées
>Étude de caractérisation des TLC usagés
entrant en centres de tri et des déchets
ultimes résultant de ce tri
Réalisée par le cabinet Terra en octobre 2014, cette
étude avait pour objectif de donner une mesure
plus claire des produits collectés entrant en centre
de tri et des déchets n’ayant pas de valorisation en
sortie de tri dans le réseau notamment les types et
quantités par catégories d’articles. Réalisée grâce à
la participation de six centres de tri conventionnés
par Eco TLC, cette étude publiée en 2014 et disponible en ligne sur le site d’Eco TLC a permis de tirer
plusieurs enseignements. Ainsi, elle met en exergue
la prédominance des textiles d’habillement dans les
déchets ultimes de ces centres de tri (56% du poids
total) et celle des pièces monomatières, dans la part
des déchets TLC (75% du total des déchets TLC).
38
Eco TLC Rapport d’activité 2014
>Étude sur les facilitateurs / perturbateurs
de tri
Afin de favoriser le recyclage des produits, Eco TLC
réfléchit à l’extension de l’éco-modulation amont
pour prendre en compte des critères de recyclabilité.
L’objectif est de prendre en compte certaines caractéristiques facilitant ou perturbant le recyclage et d’y
associer un système de bonus/malus.
Pour ce faire, Eco TLC a mandaté l’ENSAIT pour
mener une étude dont l’objectif était de définir et
de recenser les différents facteurs qui impactent le
recyclage ou l’aptitude au recyclage des TL. Cette
étude doit également permettre la constitution d’une
base de références pour les metteurs en marché
désireux d’engager une démarche d’éco-conception
orientée “fin de vie”.
Les premières conclusions présentées par l’ENSAIT
en septembre 2014 indiquent que les perturbateurs au
recyclage des TL se retrouvent principalement dans
les toutes premières étapes du cycle de retraitement,
et mettent en avant certaines pistes qui permettraient
d’améliorer les performances de la filière.
Limiter l’usage de perturbateurs externes, tendre
vers une homogénéisation de composition, maximiser
l’utilisation de matières recyclables et recyclées,
prendre en compte les étapes indispensables de tri/
découpe/délissage dans la conception des produits,
renforcer la traçabilité font partie des axes de travail
identifiés.
À S
par les études
A
VOIR
Ces deux études sont disponibles
sur le site Internet d’Eco TLC :
www.ecotlc.fr
En savoir
3. Encourager l’innovation
en soutenant des projets de R&D
En 2014, pour la 5ème édition des Appels à projets,
5 nouveaux projets ont été sélectionnés par Eco
TLC, portant à 18 leur nombre depuis le lancement
de la démarche en 2010 et à 1 796 053 € de soutiens
cumulés. Le budget ainsi engagé sur ces nouveaux
projets s’élève à 566 469 €.
+
RETROUVEZ
LES PROJETS DE R&D
SOUTENUS PAR ECO TLC
DANS LES CHEMINS
DE L’INNOVATION
Disponibles
sur le site Internet
d’Eco TLC : www.ecotlc.fr
La concertation en action...
LES TRAVAUX DU COMITÉ SCIENTIFIQUE
Eco TLC a créé un comité scientifique en 2010,
composé de 14 membres représentant les parties
prenantes directes et indirectes de la filière :
metteurs en marché, ADEME, représentants des
opérateurs de collecte, de tri et de valorisation,
centres techniques du textile et du cuir,
fédérations et experts (consultant spécialisé,
enseignant chercheur).
Le processus comporte deux phases : le comité
scientifique présélectionne les dossiers en les
notant selon différents critères et auditionne
ensuite les porteurs de projets retenus. À l’issue
de ces auditions, ce dernier émet une recommandation à l’attention du Conseil d’Eco TLC qui décide
in fine du soutien financier et de son montant.
Parce que l’innovation est placée au cœur du
projet de la filière, Eco TLC a doublé, dans le cadre
de l’agrément 2014-2019, le budget dédié aux
soutiens de projets R&D pour atteindre un montant
de 500 K€.
Chaque appel à projets, communiqué en français
et en anglais, est ouvert à tous types de porteurs.
Son objectif porte sur la recherche de nouveaux
débouchés TLC ou sur l’amélioration des différentes opérations pouvant entraîner une réduction
des coûts de traitement. Les projets sélectionnés
sont tous accompagnés par un groupe de suivi
(réunions d’étape et validation des phases).
LA PAROLE À...
Anne Perwuelz
Professeur et Chercheur
à l’École Nationale Supérieure
des Arts et Industries Textile
Déjà 4 ans que je participe au comité scientifique d’Eco
TLC ! Chaque année, j’ai le privilège d’examiner les candidatures pour les projets de recherche et d’innovation, et de
participer à leur sélection. Dans ce comité, nous sommes
une douzaine d’experts de formation et d’activités
professionnelles diversifiées autour du recyclage des
textiles et des chaussures.
Nous avons mis en place des critères pour le choix et
l’attribution, et chaque année nous définissons les priorités.
Les échanges pour la sélection des nombreux projets sont
très riches et souvent animés pour bien prendre en compte
toutes les dimensions des projets et pour mieux évaluer
l’intérêt attendu pour la filière.
Mon implication est aussi dans le suivi d’un ou 2 projets
par an pour valider les phases intermédiaires des projets.
C’est assez passionnant de voir se concrétiser au cours du
temps le projet soutenu par Eco TLC et de l’accompagner.
La poursuite des projets est ensuite validée par chacun des
membres du conseil. La phase finale permet de faire
un point sur les objectifs atteints. Même si il faut dégager
4 à 5 jours par an pour la mener à bien, cette expérience de
membre du comité scientifique est très enrichissante,
du point de vue technique, scientifique et relationnel,
et je remercie toute l’équipe d’Eco TLC de m’accorder sa
confiance pour cette mission.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
39
FAVORISER LA PRÉVENTION ET L’INNOVATION
Focus sur...
LES DÉBOUCHÉS
DE LA FILIÈRE
Les 18 projets soutenus
par Eco TLC
Valagro et le Pôle des Eco-Industries
du Poitou-Charentes développe
une technique de séparation chimique
des composants
PROJETS EN BOUCLE OUVERTE
ENTREPRISE
OBJECTIF
QUEL TLC
RÉSULTAT
ÉTAT D’AVANCEMENT
Appel à projets lancé en 2010
Développer un isolant textile innovant
DURÉE :
5 MOIS
ACHEVÉ :
JANVIER 2011
Appel à projets lancé en 2010
Incorporer des textiles en fin de vie
en charge inerte dans des plaques
décoratives
DURÉE :
16 MOIS
Développer et tester une technologie
de recyclage (broyage et séparation des
matières) en vue de créer une unité
pilote de recyclage des chaussures et
de valorisation
ACHEVÉ :
MAI 2014
Appel à projets lancé en 2012
DURÉE :
14 MOIS
ACHEVÉ :
FIN JUILLET 2014
Appel à projets lancé en 2012
Mise au point d’un écran d’isolation
phonique extérieur en béton léger
DURÉE :
48 MOIS
Appel à projets lancé en 2012
Eudier la faisabilité technique,
économique et commerciale d’une plaque
de décoration intérieure composée à plus
de 50 % de textiles usagés
Exploitation des vêtements usagés
constitués de tissus coton et coton
polyester utilisés comme charges de
renfort dans la formulation de matières
plastiques innovantes
BÉTON
DE CHIFFONS
Nouvelle gamme de produits acoustiques
et esthétiques, entièrement composés de
textiles recyclés
ACHEVÉ :
FIN MARS 2015
DURÉE :
14 MOIS
ACHEVÉ :
JUIN 2014
Appel à projets lancé en 2013
COTON
COTON / POLYESTER
DURÉE :
21 MOIS
TERME PRÉVU :
DÉCEMBRE 2015
Appel à projets lancé en 2013
DURÉE :
20 MOIS
TERME PRÉVU :
DÉCEMBRE 2015
Appel à projets lancé en 2014
Développer des dalles de faux plafond
acoustiques
Amélioration de la pureté des
matières obtenues (poudres de cuir et
de caoutchouc) et du rendement du
processus par la mise au point de l’automatisation de la ligne de recyclage.
40
Eco TLC Rapport d’activité 2014
DURÉE :
18 MOIS
TERME PRÉVU :
OCTOBRE 2016
Appel à projets lancé en 2014
DURÉE :
20 MOIS
TERME PRÉVU :
DÉCEMBRE 2016
Béton de Chiffon :
une nouvelle gamme
de produits acoustiques
et esthétiques, entièrement
composés de textiles
recyclés
Un matériau composite
intégrant des fibres issues de
déchets textiles ultimes
(CC Pays de Colombey et
Sud Toulois)
Écharpe multicolore
en fil de chaussettes recyclé
(Chaussettes Orphelines)
PROJETS EN BOUCLE FERMÉE
ENTREPRISE
OBJECTIF
QUEL TLC
RÉSULTAT
ÉTAT D’AVANCEMENT
Appel à projets lancé en 2010
Fabrication fil polyester à partir
de polyester TLC post consumer
DURÉE :
36 MOIS
POLYESTER
ACHEVÉ :
JUIN 2014
Appel à projets lancé en 2011
Refaire des fils de même qualité
qu’avec des fibres vierges
DURÉE :
18 MOIS
LAINE
ACHEVÉ :
AVRIL 2014
Appel à projets lancé en 2011
Produire des semelles intermédiaires
à partir de semelles usagées
Utilisation de vêtements usagés
constitués de tissus coton-polyester pour
le filage de matières recyclées à partir
d’une technologie de défibrage appropriée
à des fins de tissage ou de tricotage de
nouveaux articles textiles d’habillement
DURÉE :
13 MOIS
ACHEVÉ :
JUIN 2014
Appel à projets lancé en 2014
DURÉE :
30 MOIS
COTON / POLYESTER
TERME PRÉVU :
AVRIL 2018
Appel à projets lancé en 2014
Mise au point (amélioration de la jauge)
d’un fil recyclé pour la bonneterie à partir
de chaussettes dépareillées, trouées,
abîmées.
DURÉE :
15 MOIS
TERME PRÉVU :
FIN JUILLET 2016
TECHNIQUES DE SÉPARATION ET DE PRÉPARATION
ENTREPRISE
OBJECTIF
QUEL TLC
RÉSULTAT
ÉTAT D’AVANCEMENT
Appel à projets lancé en 2011
Développer une technique de séparation
chimique des composants
FIBRES MÉLANGÉES
DURÉE :
15 MOIS
ACHEVÉ :
PROJET PROLONGÉ
Appel à projets lancé en 2012
Développer une solution de décoloration
du polyester pour permettre son recyclage
POLYESTER
DURÉE :
25 MOIS
TERME PRÉVU :
FIN MAI 2015
Appel à projets lancé en 2014
Développer une technique de séparation
chimique des composants
FIBRES MÉLANGÉES
MINOT
RECYCLAGE
TEXTILE
Optimisation du traitement des textiles
en fin de vie permettant d’améliorer
le pourcentage de “vieux” textiles dans
le processus d’effilochage
DURÉE :
13 MOIS
TERME PRÉVU :
FIN JUILLET 2015
Appel à projets lancé en 2014
DURÉE :
12 MOIS
TERME PRÉVU :
JUILLET 2016
Eco TLC Rapport d’activité 2014
41
FAVORISER LA PRÉVENTION ET L’INNOVATION
4. Préparer les matières
pour répondre aux besoins
des marchés
Ils en parlent...
Jean-Christophe Minot
Les études réalisées depuis 2009 permettent
d’identifier qu’au-delà du marché principal du TLC
d’occasion, plusieurs secteurs sont potentiellement
demandeurs de matières recyclées.
Minot Recyclage Textile
L’AVAL DE LA FILIÈRE TEXTILE EST UNE CLEF
INDISPENSABLE DANS LA CHAINE DU RECYCLAGE
DES TEXTILES
Le schéma ci-dessous représente les étapes nécessaires à l’obtention des nouveaux produits issus de
TLC usagés collectés pouvant donner une nouvelle
valeur aux articles trop usés pour être réutilisés.
Cette chaîne de valeur peut être observée également
en partant du besoin à satisfaire et en remontant
vers l’identification des matières qui répondent aux
caractéristiques attendues.
Notre métier de transformateur tient compte de la
nouvelle donne qu’apporte Eco TLC qui noue un partenariat
de fait par son soutien entre les acteurs du triage/recyclage
et les acteurs de la production/distribution de vêtements
qui se responsabilisent.
Cette donne de recyclage en économie circulaire, locale
& solidaire et aussi de proximité, doit pouvoir se renforcer
au fil du temps grâce à un dialogue permanent et partenarial.
Ainsi, le triage/classage, point fondamental de ce métier,
devra trouver par l’émergence de ses performances une
logique technique et économique avec les transformateurs
sachants en matières premières (types fibres) pour ensuite
continuer leur 2ème vie dans des productions intégrées.
Il est fondamental et vertueux d’avoir ces créations de
valeurs et pistes nouvelles qui généreront tant de l’emploi
en France que de la performance, grâce aux multiples
développements possibles.
DÉBOUCHÉS DES MATIÈRES RECYCLÉES:
LES PROCESS
Vêtements
Linge de maison
Chaussures
Réutilisation
en l’état
Tri
Matières
Enlever les “points durs”
Coupe manuelle
ou mécanique
en chiffons
Défibrage
(fibres longues)
Effilochage
Broyage
(fibres moyennes)
FILAGE
(fibres courtes)
Déchiquetage
mécanique (fibre
moyenne 20/30mm)
PRESSAGE
MÉCANIQUE
AIGUILLETAGE
THERMOLIAGE
COMPOUNDAGE
Possibilité de traitement antifongique, ignifuge, hydrofuge, de coloration, etc
CHIFFON
D’ESSUYAGE
PLAQUES plus
ou moins rigides
NOUVEAU FIL
42
Eco TLC Rapport d’activité 2014
NON-TISSÉ
FLOC
REMBOURRAGE
CHARGE ou
ADDITIF
COMBUSTIBLE
Coupe de chiffons de textiles en coton
Accompagner l’innovation
par le “tri matières”
> Qu’est-ce que le tri matières ?
Le “tri matières” consiste à trier finement certaines
catégories de TLC en les séparant ou en séparant
leurs composants (par matière et / ou par couleur)
afin de pouvoir les recycler en nouveaux produits ou
en nouvelles matières. C’est une opération supplémentaire de tri aux actions actuelles de tri standard
des TLC usagés pour les rendre aptes à être recyclés.
La concertation en action...
LES TRAVAUX DU COMITÉ TRI MATIÈRES
Créé conformément aux engagements pris par l’éco-organisme pour
le ré-agrément 2014-2019, le comité
Tri Matière lancé en octobre 2014
a pour vocation de développer les
débouchés de recyclage des textiles
usagés.
Animé par le cabinet RDC Environment, bureau d’études et d’expertises
environnementales, il rassemble
tous les acteurs de la filière dans une
démarche participative, autour de
l’éco-organisme : opérateurs de tri,
recycleurs (production de chiffons,
effilochage, etc), metteurs sur le
marché de produits à base de textiles
usagés (habillement, isolation, etc),
avec le ministère de l’Ecologie et
l’ADEME.
L’objectif est d’établir en concertation
une nomenclature des opérations
supplémentaires de tri matières ainsi
qu’un barème de soutien financier
associé aux efforts de tri, en s’assurant de la viabilité et de la pertinence.
Ces rencontres du comité Tri Matières
sont également l’occasion de mettre
en relation des acteurs pour tenter de
développer des partenariats, d’identifier des solutions intéressantes et
innovantes, de développer une vision
commune
des attentes clients, etc.
LA PAROLE À...
Mélanie Coppens
Ingénieure de projet, RDC Environment
Comment travaille le comité Tri Matières ?
Pour répondre à ses objectifs, deux types de rencontres ont été mises
en place : les séances plénières et les groupes de travail spécifiques,
permettant de se concentrer sur des thématiques identifiées comme
prioritaires lors de la première séance plénière du comité Tri Matières.
3 groupes spécifiques identifiés “Chiffons, Fils, Feutres/isolants” :
Chiffons : Tri des tissus principalement en coton blanc et couleur de
différentes épaisseurs en réponse à la demande de chiffons d’essuyage
pour l’industrie et les ménages.
Fils : Tri des TLC par catégorie de composants fils en réponse à la
demande de fils recyclables pour confectionner de nouveaux TLC (jeans
en coton vers jeans en coton, pull en laine vers pull en laine…).
Feutres/isolants : Tri des TLC par catégorie de composants fibres
en réponse à la demande de fibres recyclées dans des applications en
non tissés à vocation de rembourrage ou d’isolation thermique et
phonique pour le bâtiment et l’automobile.
Ces groupes s’attachent à répondre aux principales questions suivantes :
Quelle est la demande du marché ? Quelles étapes de tri supplémentaire sont nécessaires par rapport aux catégories de tri standard ? Quels
coûts et recettes par étape de tri ? Et par conséquent, quelles sont les
actions de tri à soutenir de façon spécifique ? Par et avec quels moyens
complémentaires éventuellement ?
Quelles sont les prochaines étapes ?
Des projets d’expérimentation pour tester et valider les processus techniques sont proposés et examinés. Ils sont suscités et recueillis notamment
par un appel à expérimentations mis en place en 2015 et dont les résultats
seront mesurés afin d’examiner les adaptations et encourager ou non
le déploiement de l’expérimentation. Cela permettra enfin d’évaluer et
proposer le soutien éventuel adapté pour les étapes de Tri Matières.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
43
FAVORISER LA PRÉVENTION ET L’INNOVATION
Ils en parlent...
Jeanne Meillier
Chargée d’affaires, UP-tex
RETOUR SUR LE COLLOQUE
«LA VALLÉE DU RECYCLAGE TEXTILE» 2014
Les pôles régionaux NPDC T2M (textile) et cd2e
(Eco entreprises), les pôles de compétitivité UP-tex (textile)
et TEAM2 (recyclage), avec Eco TLC ont créé ensemble
LA VALLÉE DU RECYCLAGE TEXTILE avec pour ambition
d’inscrire la filière textile dans l’économie circulaire,
via l’innovation et le recyclage.
En février 2014, ils organisent leur premier congrès qui, avec
200 participants internationaux, a prouvé que textile durable
et recyclage présentent un véritable enjeu économique et
sociétal !
Une première partie du congrès était consacrée aux bonnes
pratiques, aux expériences réussies (collecte, tri, recyclage)
et aux attentes marchés (habillement, ameublement,
automobile...). Débouchés, co-design, modèles économiques,
pistes de recherche ont émaillés les tables-rondes.
2nd
jour, l’état de l’art de la recherche
Au sommaire du
avec : recyclage mécanique, thermo-fusible, chimique
(dissolution des matières) ou encore extraction des
colorants du polyester.
Le congrès s’est clôturé sur le thème de l’éco-conception,
de la pensée “cycle de vie” et de l’analyse des impacts
environnementaux des produits. Par exemple, un procédé
de dégradation des coutures de vêtement, facilitant réemploi
et valorisation, était présenté.
Ces deux journées ont posé les bases d’une réflexion
concrète sur l’économie circulaire et augure d’un bel avenir
avec de nouvelles opportunités pour la filière textile.
Prochain colloque 2ème semestre 2016 !
Pour recevoir les informations :
http://www.valleerecyclagetextile.com/FR/Contact-2.html
sur le site : www.valleerecyclagetextile.com
44
Eco TLC Rapport d’activité 2014
En haut : Textiles en lainage triés
par couleur pour effilochage.
En bas : Tri des chaussures
Offre de produits fabriqués
à partir de fibres TLC recyclées
À droite : Lainages effilochés triés par couleur
Filature de laine recyclée
En haut : Fils recyclés
En bas : Bourre pour la fabrication d’isolant
Eco TLC Rapport d’activité 2014
45
GOUVERNANCE
Gouvernance
29 associés représentatifs
des metteurs en marché
Le capital social d’Eco TLC est réparti entre 29 associés
représentatifs de l’ensemble des metteurs en marché
de produits textiles d’habillement, de chaussures et
de linge de maison. Ces associés sont répartis en cinq
collèges correspondant aux différentes catégories
d’assujettis :
GRANDE DISTRIBUTION DIVERSIFIÉE
Collège A : Grande distribution diversifiée
Collège B : Commerce spécialisé et magasins
de centre-ville
Collège C : Vente à distance et vente directe
Collège D : Industriels et importateurs
COMMERCE SPÉCIALISÉ
ET MAGASINS DE CENTRE-VILLE
Collège E : Indépendants et autres assujettis
Le Conseil des associés
Les mandats de ses membres étant arrivés à
échéance fin novembre 2014, le conseil d’Eco
TLC a été renouvelé en décembre 2014. Il compte
douze personnes morales, désignant chacune un
représentant permanent et deux représentants du
comité des fédérations :
•Auchan
•Groupe 3SI
•Carrefour
•Eram
•Cora
•Armor Lux
•Monoprix
•Fédération Nationale
•Décathlon de l’Habillement
•ID Group
•Fédération des Enseignes
•Vivarte
de l’habillement
•Les Galeries Lafayette •Union des Industries
Textiles
Le Conseil des associés d’Eco TLC, réuni le 5 décembre
2014, a renouvelé sa confiance à Jérôme Obry,
représentant d’ID Service (ID Group), en reconduisant
son mandat en tant que Président pour une durée de
trois ans.
46
Eco TLC Rapport d’activité 2014
VENTE À DISTANCE ET VENTE DIRECTE
INDUSTRIELS ET IMPORTATEURS
INDÉPENDANTS ET AUTRES ASSUJETTIS
Pouvoirs publics
La gestion d’Eco TLC est étroitement contrôlée
par les pouvoirs publics conformément au cahier
des charges de l’agrément. Le code de l’environnement (article L.541-10) prévoit notamment
la désignation d’un censeur d’État auprès de
chaque éco-organisme. En position d’observation et de contact le censeur d’État assiste aux
réunions du Conseil et de la Commission d’agré-
ment d’Eco TLC. Il peut demander communication
de tout document pour les besoins de son analyse
liée à la gestion financière de la filière, est à même
d’identifier des vulnérabilités du dispositif et de
suggérer des voies pour y remédier, contribuant
ainsi à la réflexion collective sur le modèle économique à améliorer.
FONCTIONNEMENT DE L’ ÉCO-ORGANISME
Ils en parlent...
Brigitte Klein
Censeur d’Etat auprès
des éco-organismes
agréés
S’ASSURER DU BON FONCTIONNEMENT
DE LA GOUVERNANCE DE L’ÉCO-ORGANISME...
La fonction de censeur d’État
auprès des éco-organismes agréés a
été généralisée par la loi dite Grenelle I,
précisée décret en avril 2011 et, en
juin, par un “document de référence”
du chef du service du contrôle général
économique et financier, service
du ministère des finances dont sont
issus les censeurs. Le censeur s’assure
du bon fonctionnement de la gouvernance de l’éco-organisme et qu’il
dispose des ressources suffisantes
pour réaliser ses missions pendant la
durée de l’agrément.
Ayant pris mes fonctions en août 2011,
j’ai depuis cette date, participé
aux assemblées générales, conseils
d’administration, commissions
consultatives d’agrément ainsi qu’à
tout groupe de travail qui m’a semblé
utile à l’exercice de la fonction.
Des réunions à ma demande avec
Alain Claudot et son équipe, ainsi que
la transmission de tous les documents
demandés m’ont permis de compléter
ma connaissance de l’éco-organisme.
Il m’a paru aussi important, par
des visites de plusieurs entreprises,
de connaître le travail des opérateurs.
Le 1er mai 2015 j’ai transmis cette
fonction à Philippe Debet. Je profite de
ce rapport pour vous dire tout l’intérêt
que j’ai trouvé à travailler avec les
acteurs de cette filière REP.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
47
SITUATION FINANCIÈRE
Situation
financière
COMPTES D’EXPLOITATION
Produits d’exploitation en €
Contributions
Autres produits dont reprise provisions
Total Produits
Charges d’exploitation en €
Charges de soutien au tri
Charges de soutien aux collectivités
Charges de soutien à la R & D
Sous-total charges de soutien
2013
2014
Évolution
13 787 940
15 827 373
15%
2 850 875
2 752 839
-3%
16 638 815
18 580 212
12%
2013
2014
Évolution
10 487 409
10 984 373
5%
4 000 000
3 725 275
-7%
250 000
500 000
100%
14 737 409
15 209 648
3%
Autres charges d’exploitation
Autres Achats et charges externes, dont :
honoraires conseil et études et audits
communication
charges courantes de fonctionnement
Impôts et taxes
Charges de Personnel 1 624 365
502 330
878 890
243 145
-22%
-21%
-29%
13%
25 435
22 595
-11%
564 732
659 487
17%
23 221
46 058
Dotation à provision sur actifs circulants
2 953
63 368
Dotation à provision pour charges futures
-515 113
1 267 871
Autres Charges dont solde exceptionnel
1 439
4 355
2 196 825
3 688 100
68%
Total Charges 16 934 234
18 897 748
12%
Résultats en €
2013
2014
Résultat net de l’exploitation -295 419
-317 536
Produits et charges financières
438 935
472 114
Impôt société
143 516
154 578
Résultat net 0
0
Dotation aux amortissements Sous-total autres charges
48
2 094 158
636 924
1 241 909
215 324
Eco TLC Rapport d’activité 2014
BILAN COMPARÉ 2013 • 2014
Actif
2013
2014
Immobilisé
Incorporelles
26 086 €
Passif
2013
Capitaux propres
36 839 €
Capital
42 750 €
Corporelles
Réserves
Financières
Bénéfice
Circulant
Provisions
14 807 709 €
Dettes
Stocks
Financières
Créances
16 039 575 €
18 500 680 €
Fournisseurs
Valeurs placées
17 000 000 €
16 950 000 €
Fiscales et sociales
1 298 720 €
921 081 €
4 242 €
15 159 €
34 368 623 €
36 423 759 €
Disponibilités
Charges en avance
Total
2014
Autres dettes
42 750 €
16 075 580 €
16 738 000 €
17 081 402 €
2 779 759 €
3 216 654 €
405 €
7 374 €
Produits en avance
Total
34 368 623 €
36 423 759 €
PLAN FINANCIER PRÉVISIONNEL 2015 • 2016
2015
2016
155 500
181 000
8%
16%
10 107 500 €
11 765 000 €
Soutien à la valorisation du tri
Nb Tonnes année N-1
Évolution
Montant total année N
Soutien au développement du tri par l’investissement
Nb Tonnes éligibles soutenues
12 000
Évolution
Montant total
1 200 000 €
24 000
100%
2 400 000 €
Soutien à la communication Nb Habitants desservi
40 000 000
Évolution
45 000 000
13%
4 000 000 €
4 500 000 €
500 000 €
500 000 €
Charges hors soutiens 1 800 000 €
1 835 000 €
Total charges
17 607 500 €
21 000 000 €
Montant total
Soutien à la R & D Évolution
Recettes et provisions
17 607 500 €
22%
21 000 000 €
Eco TLC Rapport d’activité 2014
49
ANNEXES
Les adhérents directs
1.2.3.
20/20
3 SUISSES
3J
3SW
4 STOCK
A COMME BONHEUR
A FLEUR DE PEAU
A LA MAISON BLEUE
A P PH
A PART
AB CONCEPT
AB PRODUCTION
AB52
ABCD SHOES
ABERCROMBIE FITCH
ABRIBULLE
ACCESSORIES TRADE MARK
ACHILE
ADAM ET EVE
ADDE ANDREE
ADELINE DEJOYBERT
ADIDAS FRANCE
ADOUR DISTRIBUTION
AEROSHOES
DISTRIBUIDORES DE
CALCADO
AFIBEL
AG5
AGNEAUX DISTRIBUTION
AGNÈS B.
AIGLE
AIS DESIGN STUDIO
AIX CHAUSSURES
AJ MODA
AJDC
AKAYAMA
AKUNA
ALADIN
ALAIN CARAUD DIFFUSION
ALAIN FIGARET
ALAN MADELEINE
AL’ANN
ALBEBERT MAGUERITE
ALBERT DELALONDE
ALDI
ALEXANDER MC QUEEN
ALEXANDRE TURPAULT
ALFE
ALINEA
ALLEGRE PUERICULTURE
ALL RIDERS SHOP
ALLROUNDER
ALPARGATAS
ALTIPLANO
AMACHRIS
AMALERIE
AMANDINE
AMARILLO
AMARO CHRISTINE
AMATEIS
AMER SPORTS
AMERICAN VINTAGE
ANACONDA
ANCENIS DISTRIBUTION
ANDRE
ANIMA
ANGDIS
ANNA BOUTIQUE
ANNE BOUTIQUE
ANNE DE SOLENE
ANNE FONTAINE
ANNE WILLI
ANN’ELODIE
ANNICK SOLANGE/SUZANNE
ANOUKA
ANTIFLIRT SA
50
ANTIGEL LINGERIE
ANTOINE ET LILI
ANY LINGERIE
ANYS ET CHOCOLAT
APC SAS
APHRODITE LINGERIE
APOLIVAL
APPROSTOCK
AQUA PLUS - ROCHE
GIANINA
AQUIPYRDIS
ARC EN CIEL
ARCADE SERGE
ARCHE
ARENA
ARES
ARGENTAN DISTRIBUTION
ARGUEYROLLES
ARISS MAUD
ARMAND THIERY
ARMOR LUX
ARMURERIE COUTELLERIE
JAMES
ARROW
ART DE PLAIRE
ARTIFIL
AS MODE ET ACCESSOIRES
ASICS
ASPARA
ASSOVER
ASTER MOD
AT DISTRIBUTION
ATARAXIHOM
ATELIER GABRIELLE
SEILLANCE
ATELIERS MODELES
ATLA
ATLANTIQUE CPJ DIFFUSION
ATURLYS
AU BOUT DU ROULEAU
AU DE D’ARGENT
AU GANT DE MILLAU
AUBADE PARIS
AUBRAIS DISTRIBUTION
AUCHAN
AUDIS
AUGEREAU CATHERINE
AUNIS-DISTRIBUTION DISTRIBUTION
ROCHEFORTAISE
AURELIA
AUTHIER
AUX VETEMENTS
PROFESSIONNELS
AUXINE LOGISTIC
AVENTURE DIFFUSION
AVERMES DISTRIBUTION
AVH
AVITEX
AZIZA
ASOS.COM LIMITED
AZUR FEMINA
AZUREE
AZZEDINE ALAIA
B.B.I
B2M
BA&SH
BABOLAT
BABOU
BABYBOTTE
BABYLLAGES
BAILLERGEAU NADEGE
BALLY
BARDIS
BARONIAN
BARRALON SPORTS
BARRIE FRANCE
BARTEL
Eco TLC Rapport d’activité 2014
BASQUIN CANONNE
BATA
BAUDOU
BAX CHRISTINE
BAZERBES BEATRICE
BCBG MAX AZRIA
BDTR
BEATRIX ESPALLARDO
BEBE INEDIT
BECQUET
BEDARIEUX TEXTILE
BEELINE RETAIL
BEGGON
BELA
BELLA
BELLAICHE JOCELYNE
BELLEMIN INDIANA
BELLERIVEDIS
BELLEVUE DISTRIBUTION
BEN ABDERRAZAK BEATRICE
BENETTON
BENEZETH EVE
BENJAMIN
BERANGERE L
BERCADIS
BEREZO JEAN RICHARD
BERGERE DE FRANCE
BERMUDES
BERNARD MICHELE
BERNARDE - PENELOPE
BERNELAS MARINETTE
BERNICOT MICHELE
BERRY DISTRIBUTION
BERT MARIE PAULE
BERTHE
BERTRAND MARIE CLAIRE
BERYL
BESSON CHAUSSURES
BEST ETHIC
BESTFORM
BETTAN ANGELE
BETTINA WALTER
BETUING SAMARAN
BERNADETTE
BGA
BIANCA
BIG LUILI
BILL TORNADE
BILLET DOUX
BINAND SYLVIE
BIO FOOTWEAR COMPANY
BISOU D’EVE
BLANC DES VOSGES
BLANC DU NIL
BLDM
BLEU BLANC ROUGE
BLEU FORET
BLEU MARINE DESIGN
BLUE SHARK
BMC SAS
BODIN THERESE
BODIPRO
BOGGI FRANCE
BOITEUX EMMANUEL
BOLERO
BOLLARD
BONNEFOUS
BONNEMIE ILE O DIS
BONOBO
BONPOINT PRODUCTION
BOOMERANG
BORSALINO GUISEPPE &
FRATELLO
BOSCO
BOSSON
BOTTEGA VENETA
BOUCHE COUSUE
BOUET DOMINIQUE
BOUGUENNEC MARIE
NOELLE
BOURG DISTRIBUTION
BOURGOIN DISTRIBUTION
BOUT’CHOU
BOUTIQUE “LA FEMME”
BOUTIQUE 27 RUE DANTON
BOUTIQUE 44
BOUTIQUE ANNE G
BOUTIQUE CHEZ JOSIANE
BOUTIQUE CLIN D ŒIL
BOUTIQUE DORNER
BOUTIQUE INTUITION
BOUTIQUE MARIANNE
BOUTIQUE MARIE CLAIRE
BOUTIQUE MONIQUE
MARCANT
BOUTIQUE NAHELLE
BOUTIQUE NITHIA
BOUTIQUE OPHELIE
BOUTIQUE PAOLA
BOWEN
BOY’S BOUTIQUE
BRAMARAI SARL
BRANDALLEY
BRANDS EUROPEAN SHOE
TRADE
BRENADIS
BRESSON MARIE-CLAIRE
BRICE
BRICE LAURENCE
BRICO DEPOT SAS
BRICORAMA
BRIENS JACQUELINE
BRIGITTE BOUTIQUE
BRIN DE SOIE
BRIODIS
BRIONI
BRITES
BROOKLYN JUNIOR
BRP EUROPEAN
DISTRIBUTION
BRUN DE VIAN-TIRAN
BRUNO SAINT HILAIRE
BRUN’S
BUBBLE
BURTON
BZB
C POUR ELLE
C&A FRANCE
C.W.F. CHILDREN
WORLDWIDE FASHION
CA FRANCE
CABESTO
CABORET CHRISTELLE
CACHE CACHE
CACHE CŒUR
CADOREVE
CAENDIS
CAFE COTON
CALIDA FRANCE
CALLIOPE
CAMAIEU
CAMELLE BOUTIQUE
CAMP FRANCE
CAMU
CANAL 127
CANAT
CANTILENE GESTION
CAP HORN
CAPEL
CAPRICES BOUTIQUE
CARISHOP
CARLONE JEANNINE
CARNET DE VOL
CAROLE
CAROLE GREY
CAROLL
CARPENTIER ET PREUX
CARRE BLANC
CARREFOUR
CASHMERE PARIS
CASINO
CASTANDET SOPHIE
CASTELDIS
CASTORAMA FRANCE
CAT
CATEL
CATHERINE BOUTIQUE
CATHY LINGERIE
CDN
CDUT
CECOMER
CELINE
CELIO
CELYMENE
CENTRALE INTERNATIONALE
DE DISTRIBUTION
CENTRE ACTIVITE DU NORD
MEDOC
CENTRE DISTRIBUTEUR
LOURDES
CENTRE E.LECLERC VIDIS
CERI
CERRUTI 1881
C’EST TOUT VOUS
CEVIMOD
CHACOK
CHAIRMAN
CHAMDIS
CHAMOT MONIQUE
CHANEL
CHANLOU
CHANTAL
CHANTAL BURGER
CHANTELLE
CHAPUIS BERNADETTE
CHARLES
CHARLEX
CHARLI CHAUSSURES
CHARLOTT’
CHARMAT CHANTAL
CHARMOD
CHARVET CHRISTOPHE
CHARVET MIREILLE
CHARWEN
CHATTAWAK SA
CHAULNES TEXTILES
INDUSTRIES
CHAUSS EUROP
CHAUSSEA
CHAUSSURES BOMMER
CHAUSSURES COELENBIER
CHAUSSURES EMERIC
CHAUSSURES SAINT
LAURENT
CHAUSSURES-VETEMENTS
BERGER C.F.T.
CHAVIGNON
CHEMISERIE BOCQUET
CHENIEUX VERONIQUE
CHERBONNIER CLAUDINE
CHETRIT NICOLE
CHEVANCE M & R
CHEVIGNON CHARLES
CHEZ SYLVAIN
CHIC GIRL
CHICHI’S
CHICLINE
CHLOE SAS
CHOMETTE JOSELYNE
CHRISTALYS
CHRISTALYS II
CHRISTALYS III
CHRISTALYS IV
CHRISTEL SHOP
CHRISTELLA
CHRISTIAN DIOR COUTURE
CHRISTIAN LOUBOUTIN
BOUTIQUES FRANCE
CHRISTINE LAURE
CHRISTINE LINGERIE
CHURCH FRANCE
CITADIS
CITY SPORT
CK MODE
CLAUDIE PIERLOT
CLAYEUX DISTRIBUTION SA
CLB
CLEON MANUFACTURE DE
CHAUSSURES
CLERMONT TEXTILE
CLINE MOD
CLODIN REINE
CLOE
CLUBINVEST
COALISION EUROPE SAS
CODATO NADINE
CODI FRANCE
CODIS
CODITEX
COGNAC DISTRIBUTION
COLINE DIFFUSION
COLLOMB
COLLY
COLOMBINE
COLONNIER COIFFARD
COLORBOX
COLPAERT VINCENT
COLUMBIA SPORTSWEAR
INTERNATIONAL
COMASEC
COMFORT GROUP
COMME DES GARCONS
COMPLEMENT EUROPE
COMPLET BLEU
COMPTOIR COMMERCIAL ET
INDUSTRIEL
COMPTOIR DES COTONNIERS
COM’THUS
CONCEPT VALENTINE
CONFDIST
CONFECTION DES DEUX
SEVRES
CONFORAMA
CONORT MARIE-LOUISE
COOPERATIVE MARITIME
COOPERATIVE SCACHAP
COP COPINE
CORA
CORALL
CORANTINE
CORPS-ACCORD.BULLE
COSMOPARIS
COSTE SARGUET
CHRISTIANE
CÔTÉ CHARME
COTE DES LEGENDES
COTE PLACE
COTELAC
COTEX
COTON BLANC
COTONELLA
COTONFLOR
COTTON SHIRT STUDIO
COULEURS DU SUD
COULISSES GOURMANDES
COUP DE FOLIE
CREACH MARIE
CREATION FUSALP SA
CREATION MERVIL
CROZONDIS
CS3
CSP PARIS FASHION GROUP
CUPIDON
CURLING
CYCLES LE GALL
CYRILLUS
D.A.ANNECY SARL
DAFY MOTO
DAINESE FRANCE
D’ALTERIO LAURENCE
DAMART SERVIPOSTE
DAM’S
DANEMIRY
DANIE’L
DANIEL JOUVANCE
DANIELE BOUTIQUE
DAVIMAR
DBX LINGERIE
DDP
DE FIL EN AIGUILLE
DE FURSAC
DE GROOTE
DE L’ARRADOY
DÉ...SIR DE PLAIRE
DEBIOSSAT SOLANGE
DECATHLON
DECKERS FRANCE 2
DECKERS FRANCE SAS
DEFI MODE
DELEU MORAND MALIKA
MARINETTE
DELLALUI
DELMOTTE
DELPHINE
DARJEELING
DESCAMPS
DESIGN SPORTSWEARS
DESMAZIERES
DESPRES MARTINE
DESSOUS D’EVA
DEVANLAY S.A.
DEVERNOIS
DEVRED
DGM DISTRIBUTION
DGV DISTRIBUTION
DI FACTO
DIANA
DIANA
DIAN’S DIFFUSION
DIESEL FRANCE
DIFFUSION SPORTSWEAR
DIGOIN DISTRIBUTION
DIM
DINATEX DIFFUSION
DIODON
DISMI
DISTRI CHAUSSURES WANTZ
DISTRIB EST FRANCE
DJO FRANCE SAS
DL AND CO
DOLPHINS
DOMI
DOMINO
DOMMARTIN DISTRIBUTION
DONADIEU LAURENT
DONALD DIFFUSION
DORE DORE 1819
DORMEUIL MODE
DOUARCHE CHRISTINE
DREAMLAND FRANCE
DRIES VAN NOTEN
DROUAULT
DSDT
DSQUARED2
DU BELLOIS SA
DU PAREIL AU MEME
DUFLOT DOMINIQUE
DUNHILL
DUNOIS DISTRIBUTION
DUPERRON
DUPERRON DAMIEN
DUPUY CAUVIS
DUWAT MARIE FRANCE
DVMV
DX DESIGN
E.LECLERC PASTEUR
DISTRIBUTION.
ECLAT
ECODISTRIBUTION
ECOVOLVE
EDB
EDEN PARK
EDITION ATLAS
EIDER
EIRL VAN HOUCKE
EL INTERNATIONALE
ELBAZ SERGE
ELBEE
ELBEUF DISTRIBUTION
ELEVEN
ELITE
ELLE DISTRIBUTION
EMERALD COAST
EMILIA LAY
EMINENCE
EMMA
EMMA STYLE
EMPREINTE
ENZO
EOLE BOUTIQUE
ERAM
ERES
ERIC BOMPARD
ERLICH
ERTEX
ESKENAZI FRERES
ESPACE ISAMANO
ESPACE’MOD
ESPRIT
ESSIG MURIEL
ESTHER
ET COMPAGNIE / R867
ET DIFFUSION
ETABLISSEMENT JANVAL
ET CIE
ETABLISSEMENT MAILLET
ETAM LINGERIE
ETAM PRET A PORTER
ETHIC WEAR
ETS BEAUVALLET
ETS BOCHE
ETS FERRAND
ETS LEPERE OURSPORT
ETS RENÉ LERICHE
EULALIE TEXTILE
EURECO
EURL ELIA
EURL FEMININE
EURL LG
EURL PASO NOBLE
EURO DISNEY
EURODIF
EUROKA
EUROPA DISTRIBUTION
EUROPE TRICOTS
EUROTOPS VERSAND GMBH
EVA KAYAN
EVE BOUTIQUE
EVEDEN HUIT
EWO
EXTRAVERSION
F.MODE
FABRE ARMELLE
FABRE BEATRICE
FACONNABLE
FALKE
FANTAISIE
FASHIONY
FATHER AND SONS
FDCF
FÉDÉRATION DES
ENTREPRISES DU SPORT
FPS
FÉDÉRATION DES
INDUSTRIES DU SPORT ET
DES LOISIRS FIFAS
FEDERATION NATIONALE
DE L’HABILLEMENT
FEET
FELBA
FEMINA
FERMADIS
FERREIRA SYLVETTE
FEU VERT
FIDE
FIFAM
FIFERDIS
FIL TRIC
FILATURES ET TISSAGES DE
SAULXURES
FILEUSE D’ARVOR
FIMADIS
FITCO
FLAN MODE
FLEURY ANNE MARIE
FLEURY MARIE THÉRÈSE
FLY TOULON
FM DIFFUSION
FOLIE DOUCE
FOLIE’S
FORECAST
FORTUNE
FRANCE LIGNE
FRANCE PAUL
FRANCE SALES KNITWEAR
FRANCIS PAYEN
FRANCK ET FILS
FRANCOIS HANS
FRANCOIS PINET
FRANCOISE SAGET
FREE LANCE
FREMAUX DELORME
FRIPON FRIPONNE
FROUFROU
FURLA
FUSALP
FUTURE HOME
GAEL
GALERIE DES BAS
GALERIES LAFAYETTE
GANDUBERT MARTINE
GANTE FRANCE SAS
GANTE SA
GANTERIE DE SAINT-JUNIEN
SASU
GAP
GARCIN
GARNIER THIEBAUT
GAS PARIS
GASSTRAA
GATIGNOL SANDRINE
GATSBY
GAUDET ANNIE
GAUDICHEAU CATHERINE
GAUTIER
GD
GENERAL STORE
GENERATION PLUME
GEORGES FRANCK / VD
GROUP
GEOX RETAIL SARL
GERALDINE
GERRY WEBER FRANCE
GEVANA
GGR FRANCE
GIBAUD
GIFI DIFFUSION
GILBERT ET FILS
GIVENCHY
GIVRY MARC
GLADYS ET ANNICK
GLEHEN JOSIANE
GLISE
GO SPORT
GOA
GODICHEAU CATHERINE
GOLD
GOURAND
GRAIN D’ORGE
GRANDCLAUDON NOCLERCQ
DANY
GRANDOU ISABELLE
GRANDS MAGASINS DU
GLOBE
GRANDVIERGNE AGNES
GRÉVIN ET COMPAGNIE
(PARC ASTÉRIX)
GRIFFON
GRILLON SYLVIE
GRODWOHL SA
GSM EUROPE PTY LTD
G-STAR
GUCCI
GUESS
GUILLAUD BATAILLE
GUILLOU ANNE
GUINGAMP DISTRIBUTION
GUIRBAL LE CORRE
CHRISTIANE
GULF STREAM
GUY COTTEN
GUY DE BERAC
GUY LAROCHE
H6 MODE
H&M
H LEMAHIEU SA
HABITAT
HABITUDES
HACHETTE COLLECTIONS
HACKETT
HACOT COLOMBIER
HARMONIE
HAUTE PRESSION
HEBRAS
HEDIRIAN OLIVIER
HELENE LINGERIE
HÉLIAS PASCALE
HELLINE
HERMES SELLIER
HERVE VETEMENTS
HILFIGER
HIRSONDIS
HOLDIS
HOLLS
HOM
HOME SHOPPING SERVICE
HOUITTE ARMELLE
HTH
HUG AN CO
HUMEAU BEAUPREAU
HUSH PUPPIES
HYPE CIE
HYPER COSMOS
HYPER DISTRIBUTION
HYPERMARCHE BONPRIX
I LOVE
I. CODE
IDEAL MODE
IKEA
IKKS
IMMUNOCTEM
INDAS FRANCE
INDIES PRODUCTION
INDIRA BOUTIQUE
INDUSTRIE TEXTILE
COTONNERIE
ZYGA
INTERSPORT FRANCE
IONA
IP PLATFORM
IRENE VAN RYB
IRIS FRANCE
ISABELLE MARANT
ISSOUDUN MODE
ITR
JC
J.ETCHEPARE TRICOTAGE
TOULOUSAIN
J2D DIFFUSION
JACADI
JACKIE’K
JACQUEMET GENEVIEVE
JAEL A DES AILES
Eco TLC Rapport d’activité 2014
51
ANNEXES
JAPAN RAGS
JAY THIERRY
JAYDEN
JB MARTIN
JC CONFECTION ISIS
JCM DIFFUSION
JEAN CACHAREL
JEAN LABEL
JEAN LEDUC
JEAN LUC BOUTIQUE
JEAN STOCKS
JEANDIS
JEANNE LANVIN
JEAN-PAUL GAULTIER
JENNIKA
JENNYFER
JENY SA
JEZEQUEL
JIL SANDER
JILL
JJ GARELLA
JL JOULIA
JLOS
JMS2
JN PLUS
JOANN
JOCELYA
JO-ELLE
JOHN LOBB
JOLY-POIRIER
JORDACH
JORICE
JOSEPHINE GRAVIS
JOULIA MARQUES
DIFFUSION
JP SINOU
JS MILLENIUM
JST FOR MY
JULES
JULIE
JUNCADIS GERSDIS
JUNG NICOLE
JUNKO SHIMADA DESIGN
STUDIO
JUSI
JUSTFAB SL
JVL
JYSK
K.COLLECTIONS
KALINA
KAPORAL
KAPPA
KAREY
KATHIANE
KENZO
KEREOL
KERHUEL VERONIQUE
KEROSZEN
KERVILLY
KIABI
KIDSPACE FRANCE
KINDY BLOQUERT
KITON FRANCE
KIWAMI
KOOKAI SA
KREMER ROMAIN
KRISTEL 2
KULTE
KWINTET FRANCE
L’ ECHAUGUETTE
L’HERBE ROUGE
L.C.H
L.J.K
L.V.A
LA BLANCHE PORTE
LA COMPAGNIE DES PETITS
LA FEE MARABOUTEE
LA FILEUSE
LA FOIR’FOUILLE
LA GALBERIE
LA GODASSERIE
LA HALLE
52
LA HALLE AUX CHAUSSURES
LA LINGERIE
LA LINGERIE DU MAIL
LA MAILLE FRANCAISE
LA MAISON DE VALERIE
LA MAISON DU CORSET
LA MAISON DU JERSEY
LA MEDUSE
LA MERCERIE
LA MONTGOLFIERE
LA NOUVELLE EGLANTINE
LA PARISIENNE CAPELINE
LA PERLA
LA PETITE FABRIQUE
LA PETITE FADETTE
LA PINCE A LINGE
LA REDOUTE
LA SALAMANDRE
LA SAPOTILLE
LA SOCIETE LIULI
LA VITRINE MAGIQUE
LA4C
LABA
LABONAL
LABOUCHEIX
LAFLORE
LAFUMA
LAMANDA
LAMBERIOUX NADINE
LANCEL SOGEDI
LANG MICHELE
LANOIX BERNARD
LARA STEFANEL
LAURA
LAURENCE C
LAURENCE TAVERNIER
LAURPAT
LAVAL DISTRIBUTION
LAVIE CAMBOT MONIQUE
LB DISTRIBUTION
LC FAUBOURG
LCL
LE 1012
LE BAC A LINGE
LE BEAU PIED
LE BON MARCHE
LE CAMELIA
LE CAPRICE
LE CHAMEAU
LE CLUB PH GOURT
LE COMPTOIR DE
MADEMOISELLE M
LE COQ SPORTIF
LE DAVIER
LE FEU FOLLET
LE FEVRE
LE GADGET DE BELLUX
LE GANT BAYONNE
LE JACQUARD FRANCAIS
LE METAYER CHRISTINE
LE MOIGNE GERMAINE
LE PANSE MICHELE
LE PARADOUX
LE PETIT GANT D’OR
LE PIED DE MADEMOISELLE
M
LE RANCH ÉQUIPEMENT DE
LA PERSONNE
LE SLIP FRANÇAIS
LE TEMPS DES CERISES
LE TEXIER
LE TEXTILE INDEMAILLABLE
LE VILLAGE DE PIERRE ET
CELINE
LEA MODE
LEBOURGEOIS ODILE
LECLERC
LECLERC
LECLERC SOPHIE
L’ECRIN
LEE
LELIEVRE
Eco TLC Rapport d’activité 2014
LEMAISTRE GUILLAUME
LEMER
LENER CORDIER
L’ENTREPOT BOUTIQUE
LEONARD FASHION
LEROY MERLIN
LES ACCROS DE LA
MERCERIE
LES AUBAINES
LES BROTHERS
LES FRANGINES
LES GLYCINES
LES HABITS DE DALIE
LES LUTINS
LES MONTAGNARDES
LES MOUSQUETAIRES
LES OLIVADES
LES PETITES BOMBES
LES P’TITS DURS
LETHU ET ASSOCIES
LETHU-REGENCE
LEVESQUE ANNICK
LEVI STRAUSS CONTINENTAL
LEWINGER
LFA
LHERPINIERE FRANCOISE
LIANOUDIS
LIBERTY DANCE
LIDL
LILIBIOO
LILIPINSO AND CO
LILOUMAG
LILY VOGUE
LIMOISE DISTRIBUTION
LIMOUX DISTRIBUTION
LINGERIE ANICK
LINGERIE CALINE
LINGERIE CHLOE
LINGERIE MOIGNET
LINGERIE VERONIQUE
LINGERIE VIRGINIE
LINVOSGES
LISE CHARMEL LINGERIE
LISIEUX DISTRIBUTION
LISTE ROUGE
LITTLE MARCEL
LMG
LODING
LOGOCLUB
LOISEAU M
LOLLIPOPS
LOOK CYCLE INTERNATIONAL
LORIBLU SPA
LOU
LOUCHE NENARD
LAURENCE
LOUDELAC
LOUDUNDIS
LOUIS VUITTON MALLETIER
LOUISELAINE
LP SHOES
LQF BOUTIQUE QUANTUM
LSD
LUCEYM
LUCIEN COLAS
LUCY MODE
LUNA
LUNE DE MIEL
LUTINE
LUVAL
LYTESS
M. WUIDIN PATRICK
M.PONCET GUY
M2A
MA LIGNE
MADAME VERONIQUE
LEEFBVRE
MADELEINE
MADO MARCEL
MADURA
MADY D’JESS
MAIL ORDER FINANCE
MAISON BEGIN
MAISON DU JERSEY
MAISON FABING
MAISON J. RENAUD
MAISON RABIH KAYROUZ
MAISON SAURET
MAJA
MAJE
MAJOLI
MAJOR
MAJOR SPORTS
MAJUVA
MALAPLATE DOMINIQUE
MANEKI
MANGO
MANOUKIAN BERNARD
MANOUSH
MANUFACTURE DE
CHAUSSURES SAMSON
MANUFACTURE
EUROPEENNE DE LITERIE
PYRENEX
MANUFACTURE
PYRENEENNE
MAPA
MARC
MARC ROZIER
MARCEL BAUER SA
MARCEL FAURE
MARCHAND MONIQUE
MARCHE BONNETIER
MARC O POLO
MAR-DIS
MARIE FRANCE BERGUA
MARINE ET BLANC
MARJANE
MARKETING LICENSED
PRODUCTS
MARKS AND SPENCER
FRANCE LIMITED
MARKS AND SPENCER
IRELAND LIMITED
MARONI ROD
MAROT MARTINE
MARTIN GRANTRL
MARTIN JACQUES
MARTINE EN PYJAMA
MARTINE MOD’
MARTINEZ CARINE
MARTMORT ROSELYNE
MARY ISA
MARY P.
MAS NICOLE
MASSARO
MAT
MAT DE MISAINE
MATHIEU DAYRES
MAUGAS SPORT
M’AUTO PASSION
MAX MARA
MAXITOYS FRANCE SA
MAZEL
MBJ BOUTIQUE
BANANA MOON
MC DRESSING
MC LORCA
MCGREGOR FRANCE
MDCC
MEA CREATIO
MEGAPHORE
MELLE PIANFETTI
STEPHANIE
MELLOCOTT’ON - MORIN
STEPHANIE
MENCHON MARIA
MENDOISE DE
SUPERMARCHES
MEPHISTO S.A.
MERCERIE - BONNETERIE
PICOT
MERCERIE ACCESSOIRES
LOISIRS COUTURE OUVRAGE
MERCERIE BONNETERIE
GUTH
MERCERIE COUSETTE
MERCERIE DES ALPES
MERRELL
METINVEST
METZDIS
MEUBLES BENOIST
MEYER VERONIQUE
MGA
MGC PRODUCTION
MHCS
MICHAEL
MICHAEL
MICHÈLE LOIRETTE
DIFFUSION
MICKIE AND G
MILES FASHION GROUP
FRANCE
MILLET
MILLION BONHEURS
MILOUBOUTIQUE
MIM
MINELLI
MISS 83
MISSONI
MISTERGOODDEAL
MIZUNO
MJ REIMS
MKV
MLCN SPORTS
MLX FASHION
MME LASSERRE MARIETHERESE
MME LHERPINIERE
FRANCOISE
MME VILLEMIN SOPHIE
MME VIOLLAND SYLVIE
MM RETAIL FRANCE SAS
MOB
MOD CRAVATE
MODALITA
MOD DESIGN (LOFT DESIGN
BY)
MOD’ELLE
MODERN STYLE
MOLOKO
MON PETIT SOULIER
MONOPRIX
MONSPORT
MONTAGUT
MONTAYRAL DISTRIBUTION
MONTEL SANDRINE
MOOCK
MORASSUT ROSE MARIE
MORDANE
MORGAN
MORIN NEESER
MORLAIX DISTRIBUTION
MOTUS LINGERIE
MOUILLART
MARIECHRISTINE
MOUSTIQUE
MOUYSSET ANNICK
MOVITEX
MR BRICOLAGE
MR LANDI ALBERT
MR PORCHERON ALAIN
MS MODE FRANCE
MURIELMIALY
MYRTILLE
MYTHERESA.COM
MYTHEX
NAF NAF
NAGEL
NAJE 13
NAOURI
NAPAPIJRI
NAT&CO
NATURE & DECOUVERTES
NAUDIN ERIC CHAUSSEUR
NB GROUPE
NBR SAS
NEVERS DIS
NEW LOOK FRANCE
NEW OLYMPIA
NEW ORDER
NEWMAN
NEXT
NICODIS
NIKE
NIKKLO
NITYA
NIXON EUROPE
NO NAME
NOBLADIS
NODUS
NOEL FRANCE
NOEL OUTSOLES
NORAUTO
NORBERT & JOSS GOURAND
NORD SIEGES
NORPROTEX
NOUVEAUTE BESANCON
ANGELLOZ
NOUVELLE DESSUTI
NRVREX
NSR
NUANCES
O. GUILLE & FILS SA
OBER
OCEAN SIDE COMPTOIR
ODES SERVICES
ODLO
OKAIDI
OLIVET DISTRIBUTION
OLLY GAN
OLODIS
OMEYADE - LADY BELLE
ONE STEP
ONIX
ORCA ACCESSOIRES
ORCANTA
ORCHESTRA
O’THENTIC
OUAKI FRANCOISE
SIMONETTI (GERALDINE
LINGERIE)
OXBOW
OXYBUL EVEIL ET JEUX SASU
PACIFIC
PAIMPOLDIS
PAJE
PALLADIUM
PALLIO
PALOMBO JEAN PHILIPPE
PARABOOT
PARADIS TEXTILES
PARFUMS ISABEL
DERROISNE
PARIS NOUVEAUTES
PARTHENAY
PARTHENAY DISTRIBUTION
PAS A PAS
PAS CHASSE
PASO DOBLE
PASSION
PASSION DE FEMMES
PASSION’ELLES
PATAGONIA
PATAUGAS
PATGERAULT
PATRICE BREAL
PATRICK SUBIT
PAUL & JOE
PAULE KA
PAUPORTE
PEDI GIRL
PEIGNÉ CHAUSSURES
PENNET FRANCOISE
PENTLAND FRANCE
PEPE JEANS
PERFF
PERLANDIS
PERRIN NOELLE
PETER HAHN
PETER SAM
PETIT BATEAU
PETZL
PEZON
PF CONCEPT FRANCE
PHANIE MODE
PHILDAR
PICARD
PICARDIS
PICAT ALAIN
PICOLIN EURL
PIEMONTESE MARIA
PIERPOLJAC
PIERRE CHAUSSEUR
PIERRE MARIAGE
PIERRE RICAUD
PIERRYDIS
PIMKIE
PINZIN NICOLE
PISTOLET
PLACE DES LICES
PLANET STREET
PLANETE JEANS
PLANTIER FRANCOISE
PLEDIS
PLESNER
PLOUDAL DISTRIBUTIONSAS
PLOUDINER
PLUM BRICOSERVICE
PLUME
PMC LINGERIE
POGGI MURIEL
POHER DISTRIBUTION
POINT.P DEVELOPPEMENT
POLDIS
POLES
POLO RALPH LAUREN
POM D’API
POMMARD ZEOUDITOU
PONTIVY DISTRIBUTION
POREE HAVLIK
PRADA RETAIL FRANCE
PRARION POLYSHOP
PRIMARK FRANCE
PRIMSTYLE
PRINCESSE TAM TAM
PRINTEMPS
PRODUCTIONS BLUE BIRD
PROFIL ACTUEL
PROMINTIME
PROMOD
PUMA
PUNTO BENE
PVAS
PW FRANCE
PYPE
QUALITY STORE
QUATTRO
QUIKSILVER
RAHARD JOSETTE
RAIDLIGHT
RAMPACHER BRIGITTE
RAOUL CHASSAGNARD
RAUTUREAU
RAVELEAU JOSIANE
RECTO
REDOUTE MAG
REDSKINS
REGNIER ANNE CHANTAL
REM ALEX
REMAKE
RENAUT-KSON
RENE CAOVILLA FRANCE
RENE DERHY
RENEE PAYELLE
RENOUEST
RENOULT GINETTE
RETRO
REVERIE
REVES DE JAMBES
REVOBOYS
RHOVYL - ETABLISSEMENT
GERBE
RIBAULT ANNICK
RIBOULEAU ALLART
CATHERINE
RICHAUD CHRISTIANE
RIDO DECOR
RIEKER GABORIEAU
RIP CURL
RIQUET
RITEL
RIU AUBLET
RIVIER
RIVIERE VETEMENTS
ROBA
ROBERTO CAVALLI SPA
RODAM
RODIER
ROGER VETEMENT
ROGER VIVIER PARIS
ROLDAN
ROLLIN FLORENCE
RONALD
ROPERT PAOLA
ROSY
ROSY BIS
ROTRICA
ROUFFIAC DISTRIBTUTION
ROUGE PIMENT
ROUGEGORGE LINGERIE
ROUMEGOUS VALERIE
ROUSSEAU
ROUSSET NICOLE
ROUX M.DOLORES
ROUZIC CHAUSSURES
ROYAL DENTELLE
ROYAL MER BRETAGNE
ROYER LICENCES
ROYER SPORT
RUBEN
RYVIA
RYWAN
S.A. MACGIR
S.A.A.T.
S.M.V.E.
SA MAJESTE DES COUCHES
SABINE CHAUSSURES
SADAS
SADIS
SAFIR
SAINT-CRIC MARIE-THERESE
SAINTES ABBAYE MAINE
SALAMANDER
SALEWA
SALVAN HELENE
SAMY SA
SAN MARINA
SANDRO ANDY
SANGLARD SPORTS
SANS COMPLEXE
SANS DESSUS DESSOUS
SANTIAGO
SAPOTILLE ET CIE
SARAJO
SARCOS
SARL AMVV
SARL AURELIA
SARL CANAL 127
SARL CARDONNE
SARL CGIP
SARL CHIC GIRL
SARL JOLY POIRIER
SARL MAJOLI
SARL MICKAEL
SARL SLOWEAR RETAIL
SARL TOUT LE MONDE EN
PARLE
SARL YES
SAS AVENIR LAND
SAS JOE SAN
SAS MILEMIL
SARL JP TRADING
SARL ROMY
SARL VYB
SAS MALINES
SAS MARIN SPORT
SAS PARC AGEN, PARC
WALIBI
SATELLITE
SAUTEL DISTRIBUTION
SAUTHON INDUSTRIE
SAUVEY MARIE-CHRISTINE
SAVONET
SCA NORMANDE
SCACENTRE
SCAOUEST
SCAPALSACE
SCAPARTOIS
SCAPEST
SCAPNOR
SCARLETT
SCARMOR
SCASO
SCHAFFER
SCHLECKER SNC
SCHOENIG M CHRISTINE
SCHOTT
SCMC 66
SCOTTAGE
SDM
SE ETS WEBER CATHERINE
SEBADIS
SEBAGO
SECRETS DE SOI...E
SEDUCTION
SEE JAVERFLEX
SELARTEX
SELECT ATTARD
SENIOR ET CIE
SERAPHIN
SERGE BLANCO
SERGIO ROSSI
SESSUN
SEVEN FOR ALL MANKIND
SEVM JEAN PIERRE
SEZILLE SOPHIE
SFI
SHIMANO
SHINE
SHIPY AUSSI
SHOE MARK
SIEL
SIFRA POLES
SIGALA
SIGVARIS
SILHOUETTE’S LINGERIE
SILVESTRE BLASCO JULIA
SILYANN
SIMCO
SIMON MARTINE CLAUDE
SIMONE PERELE
SINEQUANONE
SIPAN
SIPLEC
SIRETEX
SKIN’UP
SKR
SLOWEAR RETAIL FRANCE
SMUGGLER
SNEACKER’S FEEL
SOCADI
SOCAMAINE
SOCAMIL
SOCARA
SOCASPORT
SOCIETE COOPERATIVE
D’APPROVISIONNEMENT
D’ILE DE FRANCE
SOCIETE DE DISTRIBUTION
ECOLOGIQUE DE BRETAGNE
SOCIETE DU PARC DU
FUTUROSCOPE
SOCIETE NOUVELLE
VALDURANCE
SOCIETE PUYOLAISE
D’ARTICLES CHAUSSANTS
SOCIETE ROMANAISE
DE LA CHAUSSURE
SODIBA
SODIBAG
SODICHAMP
SODIF INVESTMENT
SODIFLERS
SODIL
SODILANDES
SODILECK
SODIMEAUX
SODIPONS
SODIROCHE
SODISC
SODISEL
SODISRO
SODISROY
SODISTRES
SODISUR
SODITEX
SOFI IFS
SOFICO
SOFIPAR
SOLA LUNA
SOLEANNE
SOLEIL SUCRE
SOLODIS
SOLORMAG
SOMADIS
SOMEWHERE
SONIA RYKIEL
SORTILEGE/GUILHEM
BENEDICTE
SOTEXMOR
SOTRATEX
SOVENDEX
SOVENDIS
SPCR
SPIRALES
SPODIS
SPORT 2000 FRANCE
SPORT AIX TREM
SPRING COURT
SPYD
SRD RUDIS
STACY CO
STAFF INTERNATIONAL SPA
PARIS BRANCH
STANHOME FRANCE
STÉ NELLE DUTHILLEUL &
MINART
STEFANO RICCI FRANCE
STEFMAT
STELIE
STELLA MAGA
STELLA MC CARTNEY
STEPHY-LAURE LINGERIE
STOCKETHIC
STOCK TROYEN
STOKOMANI
STRIDE RITE BV
STYL LOT
STYLECO
STYLISTA
SUBE STEPHANIE
SUD EXPRESS
SUMATYR
SUMIC DIFFUSION
SUPER BELLE
SUPER DIET PRODUCTION
SUPERMARCHES
CHARENTAIS
SURPLUS JUNIOR
SYSTEME U
T SPORTS
TADE PAYS DU LEVANT
TAESCH
TALUX
TAPE A L’OEIL
Eco TLC Rapport d’activité 2014
53
ANNEXES
TARA
TARMINE
TDC
TECNICA GROUP FRANCE
TEDDY SMITH
TEETEX
TERRES ET EAUX
TERRET BRIGITTE
TERRY CHRISTINE
TESSILFORM FRANCE
TETE ALEXANDRE
TETREL EDITH
TETROSYL FRANCE
TEXTIGAP
TEXTILE DE MAISON
TEXTILES ET CREATIONS
PRODUCTION
TEXTILES LASSON
TEXTILES WELL
THE DISNEY STORE FRANCE
THE KOOPLES
THE NORTH FACE
THEOBALD MARIE
FRANCOISE
THIERRY FERREYROLLES
THIERRY MUGLER
THIERS MODE
THOMAS CATHERINE
THOUARS SPORT
THUASNE
TIE RACK
TIGNOLA JOEL
TIGREAT LES CAPRICES
TILLAMY
TINGRY CHRISTINE
TISSAGE MOULINE THILLOT
TISSAGES DE BEAULIEU
TISSERAY ET CIE
TISSUS BILLAUD
TISSUS DU RENARD
TISSUS GISELE
TM GROUP
TOD’S FRANCE
TONON-LABURTHE
TOPOLINO
TOTES ISOTONER
TOUGERON CORINNE
TOURLAVILLE DISTRIBUTION
TOUT COURT
TOUTCHIC
TOVA
TRADILINGE DEPT DE
CARDON
TREBOULDIS
TRENEL DOMINIQUE
TRIBE SORT GROUP
TRICOIRE CATHERINE
TRICOT MOSS
TRICOTAGE ET CONFECTION
D’ORNANS
TRICOTS SAINT JAMES
TRIMEN
TRINQUIER CHRISTINE
TRIUMPH INTERNATIONAL
TROIS
TROSSAT
TTF
TUDO BOM
TUDO BOM SAS
UGUEN ANNE
UMBRO
UN JOUR AILLEURS
UNDIZ
UNIQLO
URBAN STORE DE JEAN LUC
RONZANI
URBANO SANDRINE
JEHANNE CELESTE
USSEL DISTRIBUTION
USSU
V&C
VALBERT ANGÉLA
VALDEYRON GISELE
VALENTINO COUTURE
VALLI JEAN NOEL
VALRUPT INDUSTRIES
VANDENABEELE ARIANE
VANDEPUTTE PASCALE
VANDERSCHOOTEN
VANDIS
VAN’S
VAREA YVETTE
VARIANCE
VB DIFFUSION
VENT SUCRE
VENTE PRIVEE.COM
VENTILO SA
VERDUN DISTRIBUTION
VERIMODE
VERMADIS
VERONIQUE LEFEVRE
VET AFFAIRES
VÊTEMENT CANEVET
VETEMENT LE GALL
VETEMENT SERGENT
VÊTEMENTS ALLIOUX
VÊTEMENTS CHARLES
VETEMENTS SALANSON
VETEMENTS YVES
VETIMOD
VETIROM
VF(J)
VIA LORENZO
VIA ROMA
VICOMTE A
VICTOIRE
VIDAL
VILEBREQUIN
VINDEMIA DISTRIBUTION
VIRGINIE
VIRGINIE TISSUS
VITOS BOUTIQUE
VITRE DISTRIBUTION
VJPC
VOLCAN FOOT
WACOAL
WALLERICH
WE FRANCE
WEGA
WEILL PRODUCTIONS
WEILL SAS
WESTON
WILFORD
WIS
WOLFORD
WRANGLER
YANN H
YES
YSALOU
YOLANDE RAMET
YOYA FASHION
YSALOU
Y’S FRANCE
YVES ROCHER
YVES SAINT LAURENT
ZADIG & VOLTAIRE
ZALANDO
ZANIRO
ZANNIER
ZARA
Les entités Détentrices de Points d’Apport Volontaire identifiés
A 2 MAINS
ABI
ARDP
A TOUT VAPEUR
ABBI D’OC
ABI 06
ABI 29 - INSERVET
ACIADES
ACISE SAMU SOCIAL
ACTIVE
AD3E
ADIEM
ADS INSERTION
AFDAS
AGIIE
AGIR
AGIR LA REDINGOTE
AIDE HUMANITAIRE DES
SAPEURS POMPIERS 06
AIRE DE JEUX
AITRE
ALPABI
ALPES TEXTILES
ENVIRONNEMENT
APIVET
APTIMA
ARES
54
ARGUS
ARIT/ABI52
ASPIRE
ASSAJUCO
ASSOCIATION ADJC
ASSOCIATION AEAL
ASSOCIATION ALGC
ASSOCIATION ARHEP
ASSOCIATION AZIMUT
ASSOCIATION BIGORRE
SOLIDARITE
ASSOCIATION CHRYSALIDE
ASSOCIATION CRTG
ASSOCIATION DEA
ASSOCIATION DES FAMILLES
DE LISSES
ASSOCIATION DES
PARALYSES DE FRANCE
CHARENTE
ASSOCIATION DES
PARALYSES DE FRANCE
CORREZE
ASSOCIATION DES
PARALYSES DE FRANCE
COTE D’ARMOR
ASSOCIATION DES
PARALYSES DE FRANCE
RENNES
Eco TLC Rapport d’activité 2014
ASSOCIATION DES
PARALYSES DE FRANCE
VERDUN
ASSOCIATION ELEOS
ASSOCIATION HANDI GENE
ASSOCIATION LA GERBE
ASSOCIATION LA SEVE
ASSOCIATION LE RELAIS DE
BLAGNAC
ASSOCIATION LE RELAIS
ENFANT
ASSOCIATION
MEDITERRANEENE DE
SOLIDARITE
ASSOCIATION PENELOPE
ASSOCIATION
RETROUVAILLES
ASSOCIATION RICOCHETS
ASSOCIATION RIVIERES ET
BOCAGES DE NORMANDIE
ASSOCIATION SAINT VINCENT
DE PAUL
ASSOCIATION TI TANG RECUP
ASSOCIATION TREMPLIN
ASSOCIATION VOISINAGE
ASTA
ATELIER DES FEES
ATELIER RE NEE
ATIMA
AUDACIE
AUDO TRI
AUX FRINGUES
AVI 43
B.A.C. DU PRE-BOCAGE BAZARS SANS FRONTIERES
BELL OCCAS
C2R
CASCI
CCAS DE VAUDOY EN BRIE
CHANTIER PEUPINS
COBANOR TRITEX
COLTHAB
CONTINENTAL FRIP
COOPAGIR
COUP DE MAIN
COUP DE POUCE SOLIDAIRE
COURSECLAIR
CREATIVE
CREATIVE
DROME INSERTION
ECO TEXTILE
ECOFRIPE
ECONOMIE SOLIDAIRE ET
PARTAGE
ECO’SOL (LE PONT)
ECOVAL
EMMAREL
EMMAUS FRANCE (193
DÉLÉGATIONS)
ENFANCE ET PARTAGE
ENTRAIDE PAROISSIALE
ESAT DE ST DONAT
ESAT LES CHARMES
ETRE ET BOULOT
EVIRA
EXCOFFIER RECYCLAGE
FALEPA
FOYER AUBOIS
FRANCE TEXTILE
FRANCEAZURFRIP
FRINGUETTE
FRIP INSERTION MARSEILLE
FRIPE ET CHIC
FRIPE REIMS
FRIP’LAV
FRIP’VIE
GEBETEX
GENERALE GROUPE
DISTRIBUTION (GGD)
GRENOBLE SOLIDARITE
H&M
HORIZON
ICIAD
IDVET S
IMANIS
INSER VET BELFORT
INSTALLE TOIT
ISCRA
JPS SERVICES
KFB
KROC’CAN
L INTERLOQUE
LA BOITE A FRINGUE
LA CROIX ROUGE FRANCAISE
LA CROIX ROUGE INSERTION
VALORIS TEXTILE
LA FIBRE SAVOYARDE
LA FIBRE SOLIDAIRE
LA FRIPERIE SOLIDAIRE
LA GRATUITERIE
LA MAISON DU CANAL
LA PETITE ROCKETTE
LA RECYCLERIE DES FORGES
LA RESSOURCERIE DE
BIEVRE VALLOIRE
LA RESSOURCERIE DU PAYS
VOIRONNAIS
L’ABRI
LANDES PARTAGE
L’ATELIER DE PIERRE
L’ATELIERE
L’AVIE
LE FIL QUI CHANTE
LE FOYER NOTRE-DAME DES
SANS-ABRI
LE GRENIER
LE LIEN
LE MONDE SOLIDAIRE
LE RELAIS 10
LE RELAIS 17
LE RELAIS 23
LE RELAIS 31
LE RELAIS 32
LE RELAIS 37
LE RELAIS 38
LE RELAIS 42
LE RELAIS 48
LE RELAIS 58
LE RELAIS 64
LE RELAIS 69
LE RELAIS 75
LE RELAIS 80
LE RELAIS 81
LE RELAIS 82
LE RELAIS 85
LE RELAIS ATLANTIQUE
LE RELAIS BOURGOGNE
LE RELAIS BRETAGNE
LE RELAIS CAMBRAI
LE RELAIS ENFANT
LE RELAIS EST
LE RELAIS EURE ET LOIR
LE RELAIS GIRONDE
LE RELAIS LORRAINE
LE RELAIS NORD EST ILE DE
FRANCE
LE RELAIS NORD PAS DE
CALAIS
LE RELAIS PROVENCE
LE RELAIS VAL DE SEINE
LE SOLEIL EST LA TERRE
LE TREMPLIN NIMES
LE TRI D’EMMA
L’ELAN RURAL
LENDUS VETECO
L’ENVOLEE
LEROY FRIP
LES ASTELLES
LES ATELIERS DU VAL
D’ARGENT
LES COMPAGNONS DU
CHEMIN DE VIE
LES COMPAGNONS DU
PARTAGE
LES ENFANTS DU MAROC
LES FILS D ARIANE
LES NOUELLES
LES PETITES MAINS DU
LIMOUSIN
LIONS CLUB D’ELBEUF
L’OASIS
LOUIS BOURSIER
MA RESSOURCERIE
MAGREG
MAIN FORTE
MONSIEUR LAURENT
NARDINI
MONTAGN HABITS EMPLOI
SOLIDARITE
MONTPARNASSE
RENCONTRES
NEXT TEXTILES ASSOCIATION
NORMANDIE TLC
OASIS
OPRA A LECCIA
P.I.S.T.E
PACOME RECYCLAGE
PA-ISS
PAPA TOHANGA
PAREC
PAROISSE NOTRE DAME DE
LA SALETTE
PAROISSE SAINT LEON
PAS PAR PAS
PASSERELLE REUNION
PAT MOUILLE
PAUSE CAFE
PETITES SŒURS DES
PAUVRES
PHILTEX
PLATE FORME EP
PROVENCE TLC
RAGTIME
RECYCOLLECTE
RECYTEXTILE
RESPIRE
RESSOURCERIE ATRE
RESSOURCERIE DE HAUTE
PROVENCE
RESSOURCERIE DU COMPTAT
RESSOURCERIE TI RECUP
RETRITEX
REVALPREST
S D A T ENTREPRISES
S.E.S COLLECTE RECYCLAGE
SAINT ETIENNE METROPOLE
SANTOS RECYCLAGE TEXTILE
SARL ELIC
SARL GAROMANN
SECOURS CATHOLIQUE
SECOURS ISLAMIQUE DE
FRANCE
SEFOREST
S’HABILLER AUTREMENT
SITA
SMD3
SOEX FRANCE
SOLID’AIRE
SOLIDARITE ARDENNES
CANCER
SOLIDARITE TEXTILES
SOLITEXTIL
SOS RECUP
SRCE
SAINT VINCENT DE PAUL
SUD OUEST COLLECTE
SYVADEC
TERRE DES HOMMES
TERRE PLEIN D’ESPOIR
TEXSUD
TEXTILE EMPLOI
TI MAILLE
TIO CREATEX
TISSECO SOLIDAIRE
TRI D UNION
TRI QUINGEY
TRI TOUT SOLIDAIRE
TRI VALLEES
TRIO
TRIRA
TRI-TOUT SOLIDAIRE
TROCANTONS
VAR AZUR LINGE
VERDUN CHANTIERS
VERTEX
VESTALI
VETAIME
VETIFER DU CINGAL
VETIS
VETNET
VIAREP
VIVRE ENSEMBLE
OFTEX
PHILTEX & RECYCLING
PROVENCE TLC
RECYTEX EUROPE SA
RESPECT TEXTILES
RETRITEX
RIMATEX BVB
SA LOUIS BOURSIER
SOCIETE DE DISTRIBUTION
DE VETEMENTS (SDV)
SOCIETE DE RECUPERATION
DE CHIFFONS EUROPEENS
(SRCE)
SOEX
SOLIDARITE TEXTILES
TIO CREATEX
TRENT USED CLOTHING
TRI D’UNION
TRIO
VALORIS TEXTILE (CROIX
ROUGE INSERTION)
VANBREUZE
VERTEX
Les opérateurs de tri conventionnés
ACTIFRIP
ALPES TLC
APIVET
AUDACIE
AUDO-TRI
BIC
CTFC
COBANOR-TRITEX
DRIETEX
ECOTEXTILE INSERTION
EURO USED CLOTHING
EUROFRIP
EVADAM
EVIRA
FRAMIMEX
GEBOTEX
HERSAND
KFB INDUSTRIES
LA TRESSE
LE LIEN
LE RELAIS ATLANTIQUE
LE RELAIS BOURGOGNE
LE RELAIS 42
LE RELAIS BRETAGNE
LE RELAIS CAMBRESIS
LE RELAIS EST
LE RELAIS EURE ET LOIR
LE RELAIS NORD EST
ILE DE FRANCE
LE RELAIS NORD PAS DE
CALAIS
LE RELAIS 10
LE RELAIS 13
LE RELAIS 32
LE RELAIS 80
LE RELAIS 81
LE RELAIS VAL DE SEINE
LE RELAIS VDS 33
LE TRI D’EMMA
LIMBOTEX
MAGREG
MARBO RECYCLING
Eco TLC Rapport d’activité 2014
55
ANNEXES
Les Collectivités conventionnées
AGGLOMÉRATION CÔTE
BASQUE-ADOUR
AGGLOMÉRATION ÉVRY
CENTRE ESSONNE
AGGLOPOLE PROVENCE
AGGLOPOLYS-CA DE BLOIS
ALLUES
ANGERS LOIRE MÉTROPOLE
ANNEMASSE-AGGLO
ARC MOSELLAN
ARC SUD BRETAGNE
ARDES COMMUNAUTÉ
BASSIN DE POMPEY
BOCAGE MAYENNAIS
BOURG-EN-BRESSE
AGGLOMÉRATION
BOURGES PLUS
BRESSE DOMBES SUD
REVERMONT
BREST MÉTROPOLE
OCÉANE
BRY-SUR-MARNE
CA AMIENS MÉTROPOLE
CA BEAUNE CÔTE ET SUD
CA BELFORTAINE
CA BÉZIERS MÉDITÉRRANÉE
CA D’ARCACHON SUD
CA D’EST ENSEMBLE
CA D’ORLÉANS VAL DE
LOIRE
CA DE CAMBRAI
CA DE CASTRES MAZAMET
CA DE COLMAR
CA DE L’AÉROPORT DU
BOURGET
CA DE L’ALBIGEOIS
CA DE LA PORTE DE L’ISÈRE
CA DE LA PRESQU’ILE
DE GUÉRANDE ATLANTIQUE
CA DE LA REGION
DIEPPOISE
CA DE LA RIVIERA
FRANÇAISE
CA DE LA ROCHELLE
CA DE LENS-LIÉVIN
CA DE MANTES EN
YVELINES
CA DE MAUBEUGE VAL DE
SAMBRE
CA DE MONTÉLIMAR
AGGLOMÉRATION
CA DE MONTPELLIER
CA DE PAU-PYRÉNÉES
CA DE ROCHEFORT OCÉAN
CA DE ROUEN ELBEUF
AUSTREBERTHE-LA CREA
CA DE SAINT-OMER
CA DE SAINT-QUENTIN
CA DE SAUMUR LOIRE
DÉVELOPPEMENT
CA DE SEINE-ESSONNE
CA DE TOUR(S)PLUS
CA DE VAL DE BIÈVRE
CA DE VAL DE FRANCE
CA DE VERSAILLES GRAND
PARC
CA DES PORTES DE
L’ESSONNE
CA DU BASSIN D’ANNONAY
CA DU BOCAGE
BRESSUIRAIS
56
CA DU BOULONNAIS
CA DU CHOLETAIS
CA DU GRAND AVIGNON
CA DU GRAND DAX
CA DU GRAND POITIERS
CA DU GRAND
VILLENEUVOIS
CA DU HAUT VAL DE MARNE
CA DU LAC DU BOURGET
CA DU MÂCONNAIS VAL DE
SAÔNE
CA DU MONT-VALÉRIEN
CA DU MURETAIN
CA DU NIORTAIS
CA DU PAYS AJACCIEN
CA DU PAYS
CHÂTELLERAUDAIS
CA DU PAYS D’AUBAGNE ET
DE L’ÉTOILE
CA DU PAYS DE GRASSE
CA DU PAYS DE MARTIGUES
(CAPM)
CA DU PAYS DE MEAUX
CA DU PAYS DE VANNES
CA DU PAYS VIENNOIS
CA DU PAYS VOIRONNAIS
CA DU PUY EN VELAY
CA DU SOISSONNAIS
CA DU VAL DE FENSCH
CA DU VENTOUX-COMTAT
VENAISSIN
CABALOR
CAEN LA MER
CALITOM
CALOIRE FOREZ
CANAL-LIROU
CANNES
CAP LAURAGAIS
CA PAYS D’AIX-ENPROVENCE
CARCASSONNE AGGLO
GESTION DES DÉCHETS
SMICTOM
CARENE
CASEINE-EURE
CAUX-ESTUAIRE
CC D’AMFREVILLE LA
CAMPAGNE
CC DE SAÔNE-BEAUJOLAIS
CC D’ARGUENONHUNAUDAYE
CC D’ASTAFFORT EN
BRULHOIS
CC D’ASTERIENNE ISLE ET
VERN
CC D’AUBUSSON-FELLETIN
CC D’AVRANCHES-MONT
SAINT-MICHEL
CC D’ECUEILLE VALENÇAY
CC D’EN DONZIAIS
CC D’ENCLAVE DES PAPESPAYS DE GRIGNAN
CC D’ENTRAYGUES
CC D’ENTRE GROSNE ET LE
MONT-SAINT-VINCENT
CC D’ENTRE MER ET LIN
CC D’ENTRE SOMME ET
LOIRE
CC D’ERDRE ET GESVRES
CC D’EVRECY-ORNE-ODON
CC D’ILL ET GERSBACH
Eco TLC Rapport d’activité 2014
CC D’OCÉAN-MARAIS DE
MONTS
CC D’OUSSE GABAS
CC D’YERVILLE-PLATEAU
DE CAUX
CC D’YONNE NORD
CC DE BARRES-COIRON
CC DE BEAUJOLAIS
PIERRES DOREES
CC DE BERNAY ET DES
ENVIRONS
CC DE BIEVRE EST
CC DE BLAVET BELLEVUE
OCEAN
CC DE BLERE - VAL DE
CHER
CC DE BOSC D’EAWY
CC DE BOUILLY MOGNE
AUMONT
CC DE BRESLE MARITIME
CC DE CABARDES
MONTAGNE NOIRE
CC DE CANAL-LIROU
SAINT-CHINIANAIS
CC DE CANTON DE BOURG
DE PEAGE
CC DE CAP SIZUN - POINTE
DU RAZ
CC DE CASTELSARRASIN
MOISSAC
CC DE CAUX VALLEE DE
SEINE
CC DE CENTRE DOMBES
CC DE CEZE CEVENNES
CC DE CHALARONNE
CENTRE
CC DE CHAUNY-TERGNIER
CC DE CHAUTAGNE
CC DE CŒUR CÔTE
FLEURIE
CC DE CŒUR D’ESTUAIRE
CC DE CŒUR DE CAUX
CC DE CŒUR DE
CHARTREUSE
CC DE CŒUR DE SAVOIE
CC DE CŒUR DE
TARENTAISE
CC DE CŒUR DU VAR
CC DE CŒUR PAYS DE RETZ
CC DE CÔTE DE
PENTHIEVRE
CC DE DUNOIS
CC DE FAUCIGNY - GLIERES
CC DE FEURS EN FOREZ
CC DE FORETS, SEINE ET
SUZON
CC DE GATINE ET
CHOISILLES
CC DE GAVE ET CÔTEAUX
CC DE GESPE ADOUR
ALARIC
CC DE GEVREYCHAMBERTIN
CC DE GRAND LIEU
CC DE GRAND PIC SAINT
LOUP
CC DE GRANDE VALLÉE DE
LA MARNE
CC DE HAUTE
CORNOUAILLE
CC DE HORPS-LASSAY
(CCHL)
CC DE L’OUEST RHODANIEN
CC DE L’AGGLOMÉRATION
MIGENNOISE
CC DE L’AGGLOMÉRATION
DE LONGWY
CC DE L’AUXOIS SUD
CC DE L’ERNÉE
CC DE L’EST TOURANGEAU
CC DE L’ESTUAIRE DE LA
DIVES
CC DE L’ILE D’OLÉRON
CC DE L’ILE DE
NOIRMOUTIER
CC DE L’ORVIN ET DE
L’ARDUSSON
CC DE LA BAIE DE SOMME
SUD
CC DE LA BRIE
CHAMPENOISE
CC DE LA CHAMPAGNE
CONLINOISE
CC DE LA CÔTE D’ALBATRE
CC DE LA CÔTE ROANNAISE
CC DE LA DOMITIENNE
CC DE LA GACILLY
CC DE LA HAUTESAINTONGE
CC DE LA HAYE DU PUITS
CC DE LA MARCHE
BERRICHONNE
CC DE LA MONTAGNE DU
HAUT LANGUEDOC
CC DE LA MORTAGNE
CC DE LA PICARDIE VERTE
CC DE LA PORTE DU
SUNDGAU
CC DE LA REGION
D’ALBERTVILLE
CC DE LA RÉGION D’YVETOT
CC DE LA RÉGION DE BLAIN
CC DE LA RÉGION DE
CHATEAU-THIERRY
CC DE LA RÉGION DE
CONDRIEU
CC DE LA RÉGION DE
GUEBWILLER
CC DE LA RÉGION DE GUISE
CC DE LA RÉGION DE NOZAY
CC DE LA RÉGION DE
POUANCE-COMBREE
CC DE LA RÉGION DE
RAMERUPT
CC DE LA RÉGION DE
VERTUS
CC DE LA RIVE GAUCHE DU
LAC D’ANNECY
CC DE LA SAVE AU TOUCH
CC DE LA SUISSE
NORMANDE
CC DE LA TERRE DES 2
CAPS
CC DE LA THIÉRACHE
D’AUMALE
CC DE LA THIÉRACHE DU
CENTRE
CC DE LA VALLÉE D’AULPS
CC DE LA VALLÉE DE
CLISSON
CC DE LA VALLÉE DE
KAYSERSBERG
CC DE LA VALLÉE DE
L’ALBARINE
CC DE LA VALLÉE DE
L’AVANCE
CC DE LA VALLÉE DE
L’UBAYE
CC DE LA VALLÉE DE LA
HAUTE SARTHE
CC DE LA VALLÉE DU LOT
CC DE LA VALLÉE DU LOT
ET DU VIGNOBLE
CC DE LA VALLÉE DU
SARTHON
CC DE LA VALLÉE DU
SEREIN
CC DE LA VALLÉE VERTE
CC DE LA VALLIÈRE
CC DE LA VANNE ET DU
PAYS D’OTHE
CC DE LA VEZOUZE
CC DE LACQ ORTHEZ
CC DE LIERNAIS
CC DE LOIRE DIVATTE
CC DE LOIRE ET SILLON
CC DE LOIRE ET VIGNOBLE
CC DE LOIRE-LAYON
CC DE LONDINIÈRES
CC DE LOT-ET-TOLZAC
CC DE MABLE ET VIENEN
CC DE MAINE 301
CC DE MÉDITERRANÉE
PORTE DES MAURES
CC DE MÉDULLIENNE
CC DE MEUSE ET SEMOY
CC DE MILLAU GRANDS
CAUSSES
CC DE MIRIBEL ET DU
PLATEAU
CC DE MOINE ET SÈVRE
CC DE MONTEBOURG
CC DE MONTESQUIEU
CC DE MONTRÉSOR
CC DE NOUVION
CC DE ORB JAUR
CC DE PARAY LE MONIAL
CC DE PENNE D’AGENAIS
CC DE PERCY
CC DE PLANCOËT VAL
D’ARGUENON
CC DE PODENSAC
CC DE PORNIC
CC DE PRO
CC DE RAZÈS MALEPÈRE
CC DE RÉGION DE BEAUJEU
CC DE RHÔNE ALPILLES
DURANCE
CC DE RHÔNE-HELVIE
CC DE RIVES DE L’AIN PAYS DU CERDON
CC DE RIVES DE MOSELLE
CC DE SAULIEU
CC DE SAVE ET GARONNE
CC DE SEIGNELAYBRIENON
CC DE SEINE-ÉCOLE
CC DE SÈRE GARONNE
GIMONE
CC DE SÈVRE, MAINE &
GOULAINE
CC DE ST-JAMES
CC DE SUD ESTUAIRE
CC DE TERRE DE
CAMARGUE
CC DE TREFFORT EN
REVERMONT
CC DE VAITE-AIGREMONT
CC DE VAL DE L’EYRE
CC DE VAL ET PLATEAU
D’ARDENNE
CC DE VAL VANOISE
TARENTAISE
CC DE VAL’AÏGO
CC DE VALLET
CC DE VALS DE CHER ET
D’ARNON
CC DE VARENNE ET SCIE
CC DE VEGRE ET
CHAMPAGNE
CC DE VIE ET BOULOGNE
CC DE VIENNE ET
MOULIERE
CC DE VILLERS-COTTERETS
/ FORET DE RETZ
CC DE VIRE
CC DE VIVARHONE
CC DES 3 CANTONS
CC DES 7 VALLEES
CC DES ALPES MANCELLES
CC DES BASTIDES EN HAUT
AGENAIS PERIGORD
CC DES COEVRONS
CC DES COLLINES DU
LEMAN
CC DES COLLINES DU
MATIN
CC DES COTEAUX DU GIROU
CC DES DEUX BUËCH
CC DES DEUX VALLEES
CC DES DUYES ET BLEONE
CC DES HAUTS DE
FLANDRE
CC DES ISLES DU DOUBS
CC DES LANDES
D’ARMAGNAC
CC DES MONTS BERTHIAND
CC DES PAYS DU SEL ET DU
VERMOIS
CC DES PORTES DE LA
THIERACHE
CC DES PORTES DE
ROMILLY-SUR-SEINE
CC DES PORTES DU
COMMINGES
CC DES PORTES DU MAINE
CC DES PORTES DU MAINE
NORMAND
CC DES SUCS
CC DES TERRASSES DU
VENTOUX
CC DES TERRASSES ET
PLAINES DES 2 CANTONS
CC DES TROIS RIVIERES
CC DES VALLEES
D’AIGUEBLANCHE
CC DES VALLEES DE
THONES
CC DES VALLEES DU CLAIN
CC DES VALLONS DU
LYONNAIS
CC DES VALS D’AIX ET
ISABLE
CC DES VILLAGES DE LA
FORET
CC DIEULEFIT BOURDEAUX
CC DU BARSEQUANAIS
CC DU BAS-CHABLAIS
CC DU BASSIN DE
MARENNES
CC DU BASSIN
DECAZEVILLE AUBIN
CC DU BAYONNAIS
CC DU BEAUFORTAIN
CC DU BEAUJOLAIS
VAUXONNE
CC DU BOCAGE
CC DU BOCAGE DE PASSAIS
CC DU BRIANCONNAIS
CC DU CABARDES AU
CANAL DU MIDI
CC DU CANTON D’AIME
CC DU CANTON D’OSSUN
CC DU CANTON D’OULCHYLE-CHATEAU
CC DU CANTON DE BAUGE
CC DU CANTON DE
BEAUMESNIL
CC DU CANTON DE BLIGNY
SUR OUCHE
CC DU CANTON DE
CHALAMONT
CC DU CANTON DE CHARLY
SUR MARNE
CC DU CANTON DE
CHAUFFAILLES
CC DU CANTON DE COLIGNY
CC DU CANTON DE CONDEEN-BRIE
CC DU CANTON DE
CORMEILLES
CC DU CANTON DE
FAUQUEMBERGUES
CC DU CANTON DE
FRESNES EN WOEVRE
CC DU CANTON DE
HUCQUELIERS ET
ENVIRONS
CC DU CANTON DE LESSAY
CC DU CANTON DE
MARCIGNY
CC DU CANTON DE
MONTLUEL
CC DU CANTON DE NAJAC
CC DU CANTON DE SAINTSIMON
CC DU CANTON DE SEMUR
EN BRIONNAIS
CC DU CANTON DE ST
TRIVIER DE COURTES
CC DU CASTELBRIANTAIS
CC DU CASTELRENAUDAIS
CC DU CENTRE HAUT-RHIN
CC DU CENTRE LITTORAL
CC DU CENTRE ORNAIN
CC DU CHABLISIEN
CC DU CHARDON LORRAIN
CC DU CHATILLONNAIS EN
BERRY
CC DU CLERMONTOIS
CC DU COEUR DES BAUGES
CC DU COEUR DU
COTENTIN
CC DU COEUR DU POITOU
CC DU CRESTOIS ET DU
PAYS DE SAILLANS
CC DU DOMFRONTAIS
CC DU DONJON VAL LIBRE
CC DU FLORENTINOIS
CC DU FRONTONNAIS
CC DU GATINAIS EN
BOURGOGNE
CC DU GOLFE DE SAINTTROPEZ
CC DU GRAND COURONNE
CC DU HAUT BEAUJOLAIS
CC DU HAUT PAYS
BIGOUDEN
CC DU HAUT PAYS
MARCHOIS
CC DU JOVINIEN
CC DU KREIZ-BREIZH
CC DU LAC
D’AIGUEBELETTE
CC DU LARAGNAIS
CC DU LAUTRECOIS-PAYS
D’AGOUT
CC DU LENCLOITRAIS
CC DU LUBERON MONTS DE
VAUCLUSE
CC DU LUNEVILLOIS
CC DU MACONNAIS VAL DE
SAONE
CC DU MEDOC ESTUAIRE
CC DU MIEY DE BEARN
CC DU MIREBALAIS
CC DU MONT BEAUVOIR
CC DU MONT DES AVALOIRS
CC DU MONTBARDOIS
CC DU MONTREUILLOIS
CC DU MOYEN VERDON
CC DU NAUCELLOIS
CC DU NEUVILLOIS
CC DU NOGENTAIS
CC DU NORD CHAROLAIS
CC DU NORD DE LA
MARTINIQUE
CC DU PAY S SANTON
CC DU PAYS
BARAQUEVILLOIS
CC DU PAYS BELLEGARDIEN
CC DU PAYS BIGOUDEN SUD
CC DU PAYS CHARITOIS
CC DU PAYS
CHATILLONNAIS
CC DU PAYS CLAYETTOIS
CC DU PAYS CREÇOIS
CC DU PAYS D’ANCENIS
CC DU PAYS D’ANDAINE
CC DU PAYS D’ARGENTON
SUR CREUSE
CC DU PAYS D’ARNAY
CC DU PAYS D’ASTREE
CC DU PAYS D’ETAIN
CC DU PAYS D’EVIAN
CC DU PAYS D’IROISE
CC DU PAYS D’ISSOUDUN
CC DU PAYS D’OTHE AIXOIS
CC DU PAYS DE BANON
CC DU PAYS DE BIERE
CC DU PAYS DE BOUSSAC
CC DU PAYS DE BRAY
CC DU PAYS DE BRISACH
CC DU PAYS DE CHALLANS
CC DU PAYS DE COLOMBEY
ET DU SUD TOULOIS
CC DU PAYS DE COMMERCY
CC DU PAYS DE COURPIERE
CC DU PAYS DE FALAISE
CC DU PAYS DE FAVERGES
CC DU PAYS DE FAYENCE
CC DU PAYS DE FILLIERE
CC DU PAYS DE HONFLEUR
CC DU PAYS DE L’ARBRESLE
CC DU PAYS DE LA GOËLE
ET DU MULTIEN
CC DU PAYS DE LA SERRE
CC DU PAYS DE LAMASTRE
CC DU PAYS DE
LANDERNEAU-DAOULAS
CC DU PAYS DE
LANDIVISIAU
CC DU PAYS DE LAUZUN
CC DU PAYS DE LOIRON
CC DU PAYS DE LOURDES
CC DU PAYS DE LUCHON
CC DU PAYS DE LUNEL
CC DU PAYS DE MATIGNON
CC DU PAYS DE MAURS
CC DU PAYS DE MESLAY
GREZ
CC DU PAYS DE NAY
CC DU PAYS DE PALLUAU
CC DU PAYS DE PANGE
CC DU PAYS
DE PONT-CHATEAU SAINT-GILDAS-DES-BOIS
CC DU PAYS DE
QUESTEMBERT
CC DU PAYS DE QUIMPERLE
CC DU PAYS DE REDON
CC DU PAYS DE REVIGNY
CC DU PAYS DE
RIBEAUVILLE
CC DU PAYS DE SAINTGALMIER
CC DU PAYS DE SAINTE
HERMINE
CC DU PAYS DE SALARS
CC DU PAYS DE SARREUNION
CC DU PAYS DE SERREPONCON
CC DU PAYS DE SIERENTZ
CC DU PAYS DE SILLE
CC DU PAYS DE THELLE
CC DU PAYS DES ABERS
CC DU PAYS DES ACHARDS
CC DU PAYS DES PAILLONS
CC DU PAYS DU
COQUELICOT
CC DU PAYS DU GOIS
CC DU PAYS DU NEUBOURG
CC DU PAYS DU ROYANS
CC DU PAYS FLECHOIS
CC DU PAYS FOUESNANTAIS
CC DU PAYS GENCEEN
CC DU PAYS GLAZIK
CC DU PAYS HAUT VAL
D’ALZETTE
CC DU PAYS LOUDUNAIS
CC DU PAYS MAROLLAIS
CC DU PAYS MELUSIN
CC DU PAYS MOUTIERROIS
CC DU PAYS
NEUFCHATELOIS
CC DU PAYS ORNE
MOSELLE
CC DU PAYS ROCHOIS
CC DU PAYS
ROUSSILLONNAIS
CC DU PAYS SAINT-PONAIS
CC DU PAYS SOLESMOIS
CC DU PAYS THENEZEEN
CC DU PAYS VAISON
VENTOUX
CC DU PIEMONT VOSGIEN
CC DU PILAT RHODANIEN
CC DU PLATEAU
D’HAUTEVILLE
CC DU PLATEAU DE CAUX FLEUR DE LIN
CC DU PLATEAU DE
MONTBAZENS
CC DU QUERCITAIN
CC DU QUERCY VERT
CC DU QUEYRAS
CC DU RETHELOIS
CC DU RHONE AUX GORGES
DE L ARDECHE
CC DU ROUILLACAIS
CC DU SAOSNOIS
CC DU SAULNOIS
CC DU SAVES
CC DU SECTEUR DE DERVAL
CC DU SENONAIS
CC DU SEREIN
CC DU SINEMURIEN
CC DU SOMBERNONNAIS
CC DU SUD CHARENTE
CC DU SUD DIJONNAIS
CC DU SUD EST DU PAYS
MANCEAU
CC DU SUD MESSIN
CC DU TALMONDAIS
CC DU TARDENOIS
CC DU TERRITOIRE DE
BEAUREPAIRE
CC DU TERROIR
DE GRISOLLES ET
VILEBRUMIER
CC DU TONNERROIS EN
BOURGOGNE
CC DU TOULOIS
CC DU TOURNUGEOIS
CC DU TRIEVES
CC DU VAL D’ESSONNE
CC DU VAL D’OUST ET DE
LANVAUX
CC DU VAL DE DROME
CC DU VAL DE L’AILETTE
CC DU VAL DE L’AISNE
CC DU VAL DE L’OISE
CC DU VAL DE LA DAME
BLANCHE
CC DU VAL DE MEURTHE
CC DU VAL DE NOYE
CC DU VAL DE SOMME
CC DU VAL DES USSES
CC DU VAL DU SAUZAY
CC DU VAL MARNAYSIEN
CC DU VAL SAINT PIERRE
CC DU VERMANDOIS
CC DU VEXIN-THELLE
CC DU VILLEFRANCHOIS
CC DU VIMEU INDUSTRIEL
CC DU VIMEU VERT
CC DU VOLVESTRE
CC DU VOUGLAISIEN
CC DU VOUVRILLON
CC
INTERDEPARTEMENTALE
DES BARONNIES
CC INTERREGIONALE DE
BLANGY SUR BRESLE
CERE & RANCE EN
CHATAIGNERAIE
CERE ET GOUL EN
CARLADES
CHAMBERY METROPOLE
CHARENTE ARNOULT
COEUR DE SAINTONGE
CHARLIEU BELMONT
COMMUNAUTE
CHARTRES METROPOLE
CHILLY-MAZARIN
CITES EN CHAMPAGNE
CLAYES-SOUS-BOIS
CO.LAUR.SUD
COBAN ATLANTIQUE
CODAH
CODECOM DE VERDUN
COEUR D’ARDENNE
COEUR D’YVELINES
COEUR DE BRENNE
COEUR DE NACRE
COEUR DE SEINE
COGNAC
COIGNIERES
Eco TLC Rapport d’activité 2014
57
ANNEXES
COMMUNAUTE ARTOIS LYS
COMMUNAUTE DE
L’AUXERROIS
COMMUNE D’HERY
COMMUNE DE CHATEL
COMMUNE DE L’ ILE-D’YEU
CONCARNEAU
CORNOUAILLE
AGGLOMÉRATION
CONFLANS SAINTE
HONORINE
CONQUES-MARCILLAC
COPADOZ
COPLER
COUBRON
CU D’ALENCON
CU DE BORDEAUX
CU DE CHERBOURG
CU DE LILLE
CU DE LYON
CU DU GRAND NANCY
CU TOULOUSE METROPOLE
DOUARNENEZ
COMMUNAUTE
DU CANTON DE SAINT BEAT
DUNKERQUE GRAND
LITTORAL COMMUNAUTE
URBAINE
ENTRE SAONE ET GROSNE
EPERNAY PAYS DE
CHAMPAGNE
ERAGNY SUR OISE
EUROMETROPOLE DE
STRASBOURG
FUMEL COMMUNAUTE
GAP
GEOTER
GRAND ALES EN CEVENNES
GRAND BESANCON
GRAND DIJON
GRAND EVREUX
AGGLOMERATION
GRAND MONTAUBAN - CA
GRAND PARIS SEINE OUEST
GRAND RODEZ
GRENOBLE ALPES
METROPOLE
GROUPEMENT COMMUNES
BASSE-HAM ILLANGE
KUNTZIG MANOM
GUIDE DU PAYS DE TRELON /
SICTOM DU BOCAGE
IVRY-SUR-SEINE
JOSSELIN COMMUNAUTE
JOUY LE MOUTIER
L’AGGLO DU PAYS DE DREUX
LA CC DE L’ABBEVILLOIS
LA PORTE D’ALSACE
LA ROCHE SUR YON
AGGLOMERATION
LAMBALLE COMMUNAUTE
LE GRAND CHALON
LE MANS METROPOLE
LE MINERVOIS
LES LACS DE L’ESSONNE
LES PAVILLONS SOUS BOIS
LES SORGUES DU COMTAT
LIMOGES METROPOLE
LIVRY-GARGAN
LOCHES DEVELOPPEMENT
LOCMINE COMMUNAUTE
LORIENT AGGLOMERATION
MAISON DE
L’INTERCOMMUNALITE DE
HAUTE TARENTAISE
58
MARSEILLE PROVENCE
METROPOLE
MENUCOURT
MESNIL LE ROI
METROPOLE NICE COTE
D’AZUR
METZ METROPOLE
MORANGIS
MORLAIX COMMUNAUTE
MORSANG SUR SEINE
MORVAN VAUBAN
MOSELLE ET MADON
MUREAUX
NEUILLY-SUR-MARNE
NEUILLY-SUR-SEINE
NEVERS AGGLOMERATION
OPALE SUD
OSNY
OURCQ ET CLIGNON
PAYS DE BUIS-LESBARONNIES
PAYS DE CHATEAU GONTIER
PAYS DE L’OR
PAYS DE L’OURCQ
PAYS DE SAINT GILLES
CROIX DE VIE
PAYS DU SAINTOIS
PAYS GRAND’COMBIEN
PLAINE COMMUNE
PLOËRMEL COMMUNAUTE
PONTIVY COMMUNAUTE
PONTOISE
PREVAL HAUT-DOUBS
QUERCY CAUSSADAIS
QUERCY ROUERGUE ET
GORGES DE L’AVEYRON
REIMS METROPOLE
ROANNAIS
AGGLOMERATION
ROYAN ATLANTIQUE
S.I.E.O.M. DU PAYS DE BRAY
S.I.R.M.O.T.O.M - SYNDICAT
DE LA REGION DE
MONTEREAU FAULT YONNE
POUR LE TRAITEMENT DES
ORDURES MENAGERES
S.I.R.O.M.
S.M.O.M.R.E.
S.Y.M.O.V.E.
SAANE ET VIENNE
SAINT BRIEUC
AGGLOMERATION
SAINT ETIENNE
METROPOLE
SAINT-GERMAIN-EN-LAYE
SAINT-PAUL-TROISCHATEAUX
SAN OUEST PROVENCE
SCOM EST VENDEEN
SDEE DE LA LOZERE
SEAPFA
SEILLE ET MAUCHERE
SELECT’OM
SEMOCTOM
SEROC
SEVADEC
SIBRECSA
SICDOM DE LA REGION
ORBEC-LIVAROTVIMOUTIERS
SICED BRESSE NORD
SICOVAL
SICRA
SICTDM DU PLATEAU
MATHEYSIN
SICTOBA
Eco TLC Rapport d’activité 2014
SICTOM BBI
SICTOM CHATEAUNEUF SUR
LOIRE
SICTOM DE LA REGION DE
LAVAUR
SICTOM DE LA REGION DE
MORESTEL
SICTOM DE LA ZONE DE
DOLE
SICTOM DE NOGENT LE
ROTROU
SICTOM DE SENART
SICTOM DES COUZES
SICTOM DES MONTS DU
FOREZ
SICTOM DES MORILLONS
SICTOM DU COUSERANS
SICTOM DU GUIERS
SICTOM DU HAUT BEARN
SICTOM DU HUREPOIX
SICTOM DU MARSAN
SICTOM DU MOYEN EYRIEUX
SICTOM ENTRE MONTS ET
VALLEES
SICTOM LOIR ET SARTHE
SICTOM MARCHES DU SUD
QUERCY
SICTOM MONTOIRE-LA
CHARTRE
SICTOM NORD ALLIER
SICTOM OUEST
SICTOM PONTAUMUR
PONTGIBAUD
SICTOM REGION
MONTLUÇONNAISE
SICTOM SUD-ALLIER
SICTOM SUD-GRESIVAUDAN
SICTOMSED
SICTREM DE BAUGY
SICTRM DE LA VALLEE DU
LOING
SIDEL
SIDMA
SIDOBRE - VAL D’AGOUT
SIDOMSA
SIECTOM COTEAUX BEARN
ADOUR
SIEDMTO
SIEED
SIEEOM DU SUD-QUERCY
SIEEOM GRISOLLESVERDUN
SIEOM MER
SIERS
SIETOM DE CHALOSSE
SIETOM DE LA REGION DE
TOURNAN EN BRIE
SIETREM
SIEVD
SIGIDURS
SIMER
SIMOLY
SIOM DE LA VALLEE DE
CHEVREUSE
SIPOM DE REVEL
SIRDOMDI
SIROM
SIROM LOURDES EST
SIRTOM COURVILLE
SIRTOM D’ANDAINES
SIRTOM DE CHAGNY
SIRTOM DE LA BAIE ET DE
LA VALLEE DU THAR
SIRTOM DE LA REGION
D’EGLETONS
SIRTOM DE LA REGION
FLERS-CONDE
SIRTOM DE LA VALLEE DE
LA GROSNE
SIRTOM DE TREIGNAC
SIRTOM DE VACHERESSE ET
CHEVENOZ
SIRTOM DU LAONNOIS
SIRTOM SECTEUR DE BRIEY,
VALLEE DE L’ORNE ET
JARNISY
SIRTOMRA
SISTO
SITCOM COTE SUD DES
LANDES
SITCOM REGION
D’ARGENTAN
SITDOM DE BAGNOLSSUR-CEZE ET
PONT-SAINT-ESPRIT
SITOA
SITOM DES VALLEES DU
MONT BLANC
SITOM SUD GARD
SITOM SUD RHONE
SITOMAP
SITROM DES CANTONS
CENTRE ET NORD DE
TOULOUSE
SITVOM RHONE EYRIEUX
SIVATRU
SIVED
SIVM DU CANTON DE
CONQUES
SIVM DU HAUT GIFFRE
SIVOM AUZANCESBELLEGARDE
SIVOM D’AMBERT
SIVOM DE BREIL SUR ROYA
SIVOM DE
L’AGGLOMERATION DE PONT
DE CHERUY
SIVOM DE LA REGION DE
PLEYBEN
SIVOM DE LA REGION DE
SALIES DU SALAT
SIVOM DE LA REGION
MULHOUSIENNE
SIVOM DE LA RIVE DROITE
SIVOM DE LA VALLEE D’
AULPS
SIVOM DE LA VALLEE DE
L’ YERRES ET DES SENARTS
SIVOM DES CANTONS DU
PAYS DE BORN
SIVOM DU BAS BUGEY
SIVOM DU CANTON DE
SAINT LYS
SIVOM DU GIROU
SIVOM DU HAUT
COMMINGES
SIVOM DU LOUHANNAIS
SIVOM DU TRICASTIN
SM SIROM FLANDRE NORD
SMCTOM DE LA HAUTE
DORDOGNE
SMD3
SMDPAM
SMECTOM DU PLANTAUREL
SMEEOM DE LA MOYENNE
GARONNE
SMEOM DE LA REGION
D’ARGENCES
SMETOM-GEEODE
SMICOTOM SYNDICAT MIXTE
POUR LA COLLECTE ET LE
TRAITEMENT DES OM
SMICTOM CENTRE OUEST
ILLE ET VILAINE
SMICTOM D’ALSACE
CENTRALE
SMICTOM D’AUNIS ET DES
VALS DE SAINTONGE
SMICTOM DE CHAMPNIERS
SMICTOM DE CORBIERES
EN MINERVOIS
SMICTOM DE L’EMBRUNAIS
SAVINOIS
SMICTOM DE LA BRUYERE
SMICTOM DE LA PLAINE
DIJONNAISE
SMICTOM DE LA REGION DE
FONTAINEBLEAU
SMICTOM DE LA REGION DE
PEZENAS
SMICTOM DE LA VALLEE DE
L’AUTHION
SMICTOM DE LOUDEAC
SMICTOM DE SOLOGNE
SMICTOM DES CANTONS DE
BECHEREL, COMBOURG,
HEDE ET TINTENIAC
SMICTOM DES FLANDRES
SMICTOM DES FORETS
SMICTOM DES PAYS DE
VILAINE
SMICTOM DU CHINONAIS
SMICTOM DU PAYS DE
FOUGERES
SMICTOM DU PERIGORD
NOIR
SMICTOM LGB
SMICTOM NORD DU
BAS-RHIN
SMICTOM RHONE
GARRIGUES
SMICTOM SAONE DOMBES
SMICTOM SUD EST ILLE ET
VILAINE
SMICVAL
SMIDOM DE THOISSEY
SMIEEOM VAL DE CHER
SMIOM
SMIRGEOM EST SARTHE
SMIRTOM DE LA REGION
DE BEAUGENCY
SMIRTOM DE LA REGION
DE FIGEAC
SMIRTOM DE LA REGION
DE L’AIGLE
SMIRTOM DU CANTON
DE VOLONNE
SMIRTOM DU PERCHE
ORNAIS
SMIRTOM DU PLATEAU
PICARD NORD
SMIRTOM DU SAINT
AMANDOIS
SMIRTOM DU VAL DE CHER
SMITOM CENTRE OUEST
SEINE ET MARNAIS
SMITOM DU SANTERRE
SMITOM LAUNAY-LANTIC
SMITOM SECTEUR
HAGUENAU-SAVERNE
SMITRED OUEST D’ARMOR
SMIVOM DE LA
MOUILLONNE
SOR ET AGOUT
SUD DE SEINE
SUD GRENOBLOIS
SYCODEC PLAINE ET
MONTAGNE REMOISES
SYCODEM SUD VENDEE
SYCOMORE
SYCTEVOM EN VAL DE
NIEVRE
SYCTOM DE SAINT-PIERRELE-MOUTIER
SYCTOM DU LOIRE
BECONNAIS ET SES
ENVIRONS
SYDED 87
SYDED DU LOT
SYDEME
SYDETOM 66
SYDOM DU JURA
SYGOM
SYMEVAD
SYMICTOM DU PAYS DE
GOURDON
SYMIDEME
SYMPTTOM
SYMTOMA AIGOUAL
CEVENNES VIDOURLE
SYNDICAT AZUR
SYNDICAT BIL TA GARBI
SYNDICAT CENTRE
HERAULT
SYNDICAT D’AMENAGEMENT
RURAL DES CANTONS DE
COURTENAY ET CHATEAURENARD
SYNDICAT D’ETUDES
ET D’ELIMINATION DES
DECHETS DU ROANNAIS
SYNDICAT DEPARTEMENTAL
DES DECHETS
SYNDICAT DEPARTEMENTAL
POUR L’ELIMINATION DES
DECHETS MENAGERS
SYNDICAT DU BOIS DE
L’AUMONE
SYNDICAT EMERAUDE
SYNDICAT
INTERCOMMUNAL
D’ELIMINATION ET DE
TRAITEMENT DES ORDURES
MENAGERES
SYNDICAT
INTERCOMMUNAL
D’ENLEVEMENT DES
ORDURES MENAGERES DES
ENVIRONS DE COLMAR
SYNDICAT
INTERCOMMUNAL DE
COLLECTE ET DE TRI
SELECTIF DES DECHETS
MENAGERS
SYNDICAT
INTERCOMMUNAL
DE RAMASSAGE ET
TRAITEMENT DES
ORDURES MENAGERES DE
MAURIENNE (SIRTOMM)
SYNDICAT
INTERCOMMUNAL DU
HAUT-CHABLAIS
SYNDICAT MIXTE À LA
CARTE (SMC)
SYNDICAT MIXTE ARTOIS
VALORISATION
SYNDICAT MIXTE BIZI
GARBIA
SYNDICAT MIXTE COTENTIN
TRAITEMENT
DE LERE-SANCERRE-VAILLY
SYNDICAT MIXTE
DE LA PERRELLE
SYNDICAT MIXTE
DE LA VALLEE DE L’OISE
SYNDICAT MIXTE DE
PUISAYE
SYNDICAT MIXTE
DEPARTEMENTAL POUR
LA GESTION DES DECHETS
MENAGERS ET ASSIMILES
DES VOSGES
SYNDICAT MIXTE DU PAYS
DE CRAON
SYNDICAT MIXTE DU PAYS
DE SARREBOURG
SYNDICAT MIXTE DU POINT
FORT
SYNDICAT MIXTE DU SUD
DE LA FORET D OTHE
SYNDICAT MIXTE DU VAL
DE LOIR
SYNDICAT MIXTE DU
VILLENEUVIEN
SYNDICAT MIXTE MONTAIGU
ROCHESERVIERE
SYNDICAT MIXTE REGION
DE CORBIGNY
SYNDICAT MIXTE SEGALA
ENVIRONNEMENT
SYNDICAT TRI ACTION
SYNDICAT TRI-OR
SYNDICAT VAL DEM
SYTEVOM
SYVADEC
TARN & DADOU
TEST ECO TLC
THAU AGGLO
THIERS COMMUNAUTE
TOTAL (894)
TRAPPES
TROIS RIVIERES
USSGETOM
USTOM DU CASTILLONAIS
ET DU REOLAIS
VAL D’AMBOISE
VAL D’ORGE
VAL DE GARONNE
AGGLOMERATION
VAL DE MEUSE ET VALLEE
DE LA DIEUE
VAL DE SARTHE
VAL VERT DU CLAIN
VAL-ECO
VALENCIENNES
METROPOLE
VALODEA-SYNDICAT MIXTE
DE TRAITEMENT DES
DECHETS ARDENNAIS
VAUREAL
VELIZY-VILLACOUBLAY
VERNOUILLET
VICHY VAL D’ALLIER
VIENNE ET CREUSE
VILLEPARISIS
VITRY-SUR-SEINE
YUTZ
SYNDICAT MIXTE DE
COLLECTE ET TRAITEMENT
DES RESIDUS MENAGERS
Rédaction : l’équipe Eco TLC
Création graphique / mise en page :
Sophie Jauneau - Guillaume Manteau
Crédits photographiques :
Raphaël de Bengy, photothèque Eco TLC - droits réservés.
Ce document a été imprimé en France sur du papier recyclé par
l’Imprimerie George Sand, certifiée PEFC et labellisée Imprim’vert.
Eco TLC Rapport d’activité 2014
59
Les Textiles, Linge de maison et Chaussures
ont une seconde vie : faites le savoir !
NOUS CONTACTER :
Eco TLC • 4, cité Paradis • 75010 Paris
E-mail : [email protected]
Téléphone : 01 85 08 42 38
www.ecotlc.fr
www.lafibredutri.fr