les futurs aménagements en avant-projet - Ville de Jouy-le

Commentaires

Transcription

les futurs aménagements en avant-projet - Ville de Jouy-le
Numéro 53 • novembre 2013
Agir ensemble
PLPD
Réduction des déchets :
mobilisons-nous !
Grandir
Instantanés :
les ateliers éducatifs
Bouger
Nagananda en
résidence artistique !
Vivre à JOUY
Le journal des habitants de Jouy-le-Moutier
Construire
VIlle àvenir :
les futurs aménagements
en avant-projet
Page 8
SOMMAIRE
ÉDITO
8
2
4
3
Construire
DOSSIER :
ville àvenir, les futurs
aménagements en
avant-projet
Ça se passe en ville
12
Agir ensemble
Police nationale : haro sur
l'insécurité routière
14
15
Conseil des jeunes :
prolongation du
mandat !
14
Découvrez le programme
local de prévention de la
production des déchets
Grandir
Instantanés : les ateliers
pédagogiques
Bouger
20
La compagnie
Nagananda en
résidence à Jouy
5 spectacles
en novembre !
Vivre à Jouy est imprimé sur un papier recyclé Satimat
Green 115 g / m2 (60 % de pâte recyclée, 40 % de pâte
issue de forêts gérées durablement)
Directeur de la publication Gilbert Marsac
Rédactrice en chef Barbara Zerbib
Rédaction Hélène Lallemand
Secrétariat de rédaction Hélène Lallemand
Photos David Blondin
Hélène Lallemand, IStock, Fotolia
Création Luciole
Réalisation Cithéa Communication
Impression Tanghe Printing Tirage 7 000 ex.
Dépôt légal Novembre 2013
19
22
BLOC-NOTES
Retrouvez toute l’actualité de la ville
sur
www.jouylemoutier.fr
« En raison de la proximité
des élections municipales,
par respect de la démocratie,
l'éditorial du maire est suspendu. »
ÇA SE PASSE EN VILLE
4
30
Rendez-vous quartier des
nov.
Éguérets samedi 30 novembre et
dimanche 1er décembre pour faire vos
emplettes de Noël, déguster la soupe aux
choux (dans les éco-mugs à l’effigie de la déc
.
ville), dénicher des articles de fête, des
produits du terroir ou simplement vous promener
dans une ambiance chaleureuse ! Le programme
de toutes les animations
du marché de Noël 2013 est disponible sur le site Internet de la ville (www.
jouylemoutier.fr) et dans tous les accueils municipaux. Comme l’an passé,
les jeunes de la Cafèt’ vendront des bougies au profit du téléthon.
ÇA SE PASSE EN VILLE
01
En direct
du conseil
municipal
Voici quelques unes des délibérations
prises lors de la séance du 2 octobre :
• le conseil municipal, à l’unanimité,
a approuvé la mise en vente aux
enchères électroniques des biens
réformés de la commune (véhicules
communaux) présentés auprès
du portail Internet "webencheres".
• le conseil municipal, à l’unanimité, a
accepté la cession du bien immobilier
situé 4 rue de l’église. La vente peut
être confiée par le maire ou son adjoint
délégué à une ou plusieurs agences
immobilières jocassiennes sans
exclusivité (prix de cession :
220 000 euros nets vendeur).
Toutes les délibérations sont
consultables sur www.jouylemoutier.fr
Le prochain conseil municipal aura lieu
le 13 novembre.
CONCERTATION
Marché de Noël
20
L’architecture
du cœur de ville
nov.
30 novembre et 1er décembre, de 10 h à 18 h, quartier des Éguérets.
Commémoration
11
nov.
du 11 novembre 1918
La cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918
se tiendra à partir de 10 h devant l’hôtel de ville.
Le maire procèdera ensuite à la traditionnelle remise
des médailles et diplômes du travail au LCR de l’église.
ITINÉRAIRE CYCLABLE
Jouy-le-Moutier au cœur de l’Europe
L’Avenue verte LondonParis est un parcours vélo
de 406 km, dont 246 km de
Paris à Dieppe, pour l’option
la plus courte. Elle relie les
2 capitales à travers une
mosaïque de paysages
ponctués de châteaux,
cathédrales, cités
remarquables et jolis
villages… Jouy-le-Moutier
en fait partie sur le tronçon des Bords de l’Oise (de Conflans à
Asnières en passant par Auvers).
Retrouvez toutes les informations de cet itinéraire, étape par étape sur
www.avenuevertelondonparis.com
Après l’atelier du 9 octobre, un second
rendez-vous de concertation vous est proposé
le mercredi 20 novembre autour des
orientations et prescriptions proposées sur le
cœur de ville par l’architecte urbaniste désigné
par la ville (cf. Vivre à Jouy n°52 d’octobre, p.10).
Venez nombreux pour participer et donner votre
avis !
Mercredi 20 novembre, salle des colonnes
du centre culturel, à 20 h.
Respectez la rue
comme chez vous
Les chiens ont des besoins naturels.
Afin qu’ils soient acceptés de tous, leurs
maîtres doivent veiller à ce que la chaussée
ne soient pas le réceptacle des déjections
canines. Un seul mot d’ordre : ramassez !
Pour ne pas vous mettre vos voisins à dos, et
dans le respect de tous, munissez-vous d’un
sac plastique ou papier lorsque vous promenez votre animal. C’est une
question de civisme. De nombreuses poubelles ont été installées.
SORTIE SÉNIOR
Spectacle 4 jours à Paris
12
n
ov.
Portes de velours mauve, fauteuils rouges et balcons rehaussés
d’or… tel sera le décor de la salle du théâtre du Casino
d’Enghien que pourront découvrir les seniors de la ville
ce mardi 12 novembre. Au programme, le spectacle-opérette
4 jours à Paris ! Dans ce vaudeville, le dénommé Ferdinand est
la coqueluche des clientes de l'institut de beauté « Hyacinthe
de Paris ». Il tombe amoureux de Gabrielle, une provinciale
venue passer quatre jours à Paris. Rebondissements assurés !
Transport en car. RDV à 13 h place de l’église et parking du centre
culturel (selon souhait exprimé à l’inscription).
Les vignes municipales vendangées
La vigne du Val-de-Glatigny est
entretenue bénévolement par
messieurs Alric, Bourmaud, Colliard,
Ducret et Wilmet, retraités. Fin
septembre ils ont procédé à la
vendange de la vigne, heureux de
constater que « comparativement à
l'année désastreuse 2012, cette
année sera vineuse tant en quantité
qu'en goût ». Après pressage, ils sont
parvenus à obtenir 20 litres de vin
environ. Ils vous donnent rendezvous sur la foire Saint-Martin lors de la
remise des trophées du concours de
ginglet. Dans le même temps, le
Coteau des Jouannes a aussi fait ses
vendanges. Membres adhérents et
bénévoles, une vingtaine de vendangeurs ont mis près de 2 heures pour
faire la récolte de Baco avant de rejoindre le chai, pour fouler et égrapper
le raisin. Deux jours de macération plus tard, les bénévoles ont procédé
au pressage pour la mise en cuve (environ 150 litres cette année). La
vinification est réalisée sans aucun ajout de sucre, ferment et de sulfite.
La brasserie
des Éguérets
est ouverte !
Contrairement à ce qu’on écrit
les élus de Pour Servir Jouy dans
leur tribune d’expression parue dans le Vivre à Jouy du mois d’octobre,
la brasserie des Éguérets est toujours ouverte. Le propriétaire n’a jamais
envisagé de fermeture et a été fort désappointé de lire cette affirmation.
La commune n’a pas envisagé de préemption sur ce bien. Pour éviter
toute erreur d’interprétation ou rumeur, il faut rappeler que la préemption
donne la possibilité à la ville d’acheter un bien immobilier en priorité sur
tout autre acheteur, uniquement à partir du moment où son propriétaire
décide de le mettre en vente.
50 allée des Éguérets. Ouverture tous les jours de 9 h à 19 h 30 sauf le
jeudi.
État civil
Naissances
Terry Bougrainville Cari ; Sidi Sissoko ; Emma
Fu Toor ; Gino Labus ; Matthias Mazeiller Da
Silva ; Sloann Henry ; Aïssetou Sako ; Yassine
Hamdan ; Lucas Robert ; Kaïlyss Leguay
Estarque ; Sarita Dzeladin ; Augustin Bousser ;
Maëlle Buisson ; Clémence Heider ; Hugo
Cadiou ; Juline Margueritat ; Noham
Garrech ; Miyori Duchatelet Adame Maïs
Mariages
Adrien Hors et Fionna Flamand ; Hamed
Bendahbia et Lauriane Massard ; Anthony
Delerue et Sylvie Rochemond ; Olivier
Meurice et Virginie Roncen ; Sébastien Le
Brun et Laïla Reguieg ; Yohan Alvaro et
Sabrina El Aarabi ; Pierre Leversa et Gertrude
Gnangui ; Grégory Venthou-Dumaine et
Pamela Pochet ; Bruno Chambaudet et
Anne Cécile Chiaffredo
Décès
Laurent Ferriere ; Jean Macard ;Yvonne Biret
veuve Lebrun
Avis reçus jusqu’au 4 octobre 2013
FCJLM
Label qualité école
de foot pour la 4e fois !
Pour la 4e fois consécutive, le Football club
de Jouy-le-Moutier (FCJLM) a reçu le label
officiel d’école de football. Une cérémonie
s’est tenue le samedi 14 septembre en
présence du président du district du
Val-d’Oise de football. Félicitations au
FCJLM pour la qualité de son travail et son
implication en matière de football féminin !
5
RETOUR EN IMAGES
RETOUR EN IMAGES
6
7
Puces et troc,
dimanche 20 septembre, place des Merisiers.
Banquet des seniors,
le 15 octobre, au restaurant Au Week-end à Cergy.
Village sécurité routière,
samedi 5 octobre, sur le parking du centre culturel.
Cocktail des acteurs
économiques,
le 3 octobre , sur la zone d'activité des Forbœufs.
Accueil des nouveaux
habitants,
samedi 5 octobre.
Place aux jeunes,
du 16 au 23 octobre.
construire
8
9
CONSTRUIRE _ dossier
VILLE ÀVENIR
Les futurs aménagements
en avant-projet
Vivre à Jouy vous propose un nouveau point
d’étape de votre ville àvenir. Quelques-uns
des équipements réalisés en partenariat avec
la Communauté d’agglomération sont sortis
de terre et/ou sont prêts à être mis en service.
Pour ce qui concerne le secteur des
Bruzacques où le futur cœur de ville sera
implanté, et celui des Forbœufs-Merisiers où
un nouveau quartier va voir le jour, l’avantprojet se finalise. Le cabinet Richez, architecte
urbaniste désigné, et Cergy-Pontoise aménagement, le maître d’œuvre, ont défini leurs
prescriptions. Urbanisme, architecture et agencement paysager… les disciplines se mêlent
de façon très pragmatique pour dessiner
durablement le futur visage de Jouy-le-Moutier.
Il y a un an, Cergy-Pontoise aménagement (CPA) était
désigné comme maître d’œuvre de ce chantier d’envergure sur notre ville. C’est lui qui passe commande, gère
les questions foncières, est le relais entre l’agglomération et la ville, et enfin chapote(ra) la mise en chantier.
En mars 2013, c’est l’architecte urbaniste, l’agence
Richez, qui a été choisi pour définir les contours et les
formes urbaines pour les espaces et les constructions à
venir. « Notre rôle est d’avoir une prescription qui donne
une lecture fluide des espaces publics », confie Elsa
Forget, architecte chez Richez qui suit le projet.
CONCERTATION
C’est quoi un architecte urbaniste ?
À vous la parole
L’architecte urbaniste dessine les contours de la ville et
des quartiers (bâtiments, places, rues...). Il pense les
équipements mais aussi l’espace public en définissant
également les règles qui s'imposent à l’espace privé.
L'architecte urbaniste précise les usages de ces lieux
(en termes d’accès, d’évolution dans le temps, de circulation, de fonctionnement…). Le tout pour concevoir des
architectures identifiables pour notre ville !
La concertation et l’échange avec les habitants et les
usagers priment. « C’est une étape indispensable à la
réalisation de tout projet. Ce dialogue transversal est
nécessaire car les usages des espaces publics intéressent tout le monde », déclare Elsa Forget. Et ainsi,
l’architecte urbaniste s'appuie sur le diagnostic tiré des
ateliers de concertation, antérieurs, complétés des
études techniques, pour définir la place des commerces,
du stationnement et du logement. Son objectif est de
proposer un projet et une programmation qui s'imposeront aux promoteurs et aux bailleurs.
Depuis les premiers ateliers de
concertation en 2011, du chemin a été
parcouru. Voici quelques-uns des
souhaits exprimés par les Jocassiens
présents lors de ces rendez-vous.
- Plus de commerces
- Une vraie centralité urbaine
- Une grande place publique pour
accueillir le marché
- Plus de liaisons piétonnes et
cyclables
- Une offre de stationnement adaptée
- Des espaces publics fédérateurs
- Des espaces verts de qualité
- Un projet ouvert qui relie les
quartiers existants
- Une ville pour tous
- Des espaces propres
CONSTRUIRE
construire
TRAVAUX VILLE ÀVENIR
10
11
Où en est-on ?
Inauguration du pôle tennis
Les travaux du pôle tennis sont
achevés et l’inauguration de ce tout
nouvel équipement est programmée
samedi 16 novembre à 14 h.
L’occasion de se rendre sur place et
de découvrir les 4 terrains couverts,
3 terrains extérieurs et le club
house.
Bientôt, un nouveau quartier et une place
pour le cœur de ville
MERCREDI 20
NOVEMBRE,
Concertation sur
l’architecture du
cœur de ville
Le maître d’œuvre, Cergy Pontoise
aménagement, présentera et expliquera
les principales orientations et
prescriptions formulées pour le cœur de
ville : volumétrie, toitures, balcons/
loggias, matériaux, etc. Qualité, durabilité
des espaces et identité du quartier sont
au cœur des préconisations
architecturales.
Les participants à l’atelier seront amenés
à s’exprimer sur la réalisation des
façades. Doivent-elles être homogènes ou
hétérogènes sur la place ? Quelle place
pour le matériau brique, déjà présent au
centre culturel à proximité ? Le cas
échéant, quelles associations avec
d’autres matériaux et quels coloris
privilégier ?
Mercredi 20 novembre, salle des colonnes
du centre culturel, à 20 h
Concernant le futur cœur de ville, il ressort des débats
des concertations un souhait et un besoin de logements avec des commerces en rez-de-chaussée. Sur
les Forbœufs-Merisiers, le projet porte sur la conception d’un quartier doté de logements collectifs, individuels et intermédiaires, avec des jardins partagés et
une mutualisation des espaces. Un nouveau parc
paysager sera réalisé dans cette partie de la ville entre
le quartier actuel et celui à venir.
L’atelier de concertation du 9 octobre dernier a réuni
plus de 50 personnes venues s’informer sur l’état
d’avancement du projet et donner leur avis sur l'aménagement de la grande place centrale du cœur de
ville. Un nouveau rendez-vous est proposé aux
Jocassiens mercredi 20 novembre (cf. encadré). Il y
sera question de l’architecture du cœur de ville et
précisément de la future place qui se situera face à la
station BP actuelle, en lieu et place des terrains de
sport.
La maison de la petite
enfance
Les travaux se poursuivent. Son
ouverture est prévue pour le début
du mois de janvier. Pour mémoire,
seront regroupés : une crèche de
56 berceaux ; le Relais assistantes
maternelles (RAM) ; la crèche
familiale ; les bureaux du service
petite enfance ; une salle de
psychomotricité ; une salle de
jeux d’eau ; un office de restauration ; des espaces extérieurs pour
chaque âge. Rappelons que cet
équipement a été conçu dans une
démarche de Haute qualité environnementale (HQE).
Le gymnase des Merisiers
Les travaux sont bien avancés.
L’ouverture du second gymnase
est programmée pour le début de
l’année 2014. On y retrouvera : un
hall d’accueil avec un mur d’escalade ; une salle multisports de
1 016 m2 ; trois salles multisports
de 144 m2 chacune ; un dojo de
144 m2.
ESPACE PROJET
Découvrez bientôt
les maquettes 3D
L’espace projet installé au centre
culturel permet à tous de découvrir le
projet ville àvenir et de s’informer des
travaux au fur et à mesure. Bientôt, il
sera doté des maquettes en trois
dimensions des secteurs Bruzacquescœur de ville et Forbœufs-Merisiers.
Accès à l’espace projet aux horaires
d’ouverture du centre culturel : mardi
et jeudi de 14 h à 18 h, mercredi de
10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, vendredi
de 16 h à 19 h, samedi de 10 h à
13 h 30.
AGIR ENSEMBLE
AGIR ENSEMBLE
a été constituée sur la base du volontariat. « C’est un réel atout,
doublé par le fait que la moyenne d’ancienneté est relativement
importante. Il n’y a pas moins de 11 ans d’expérience au sein de
mes effectifs », confie Laure Pilichowski, commandant du
commissariat.
12
Excès de vitesse, portable au volant,
non port de la ceinture…
POLICE NATIONALE
Haro sur l’insécurité routière !
Depuis le 2 septembre, le secteur dont dépend Jouy-le-Moutier est passé en zone de
compétence police nationale. Les locaux de l’ancienne brigade de gendarmerie
accueillent désormais le plus important commissariat subdivisionnaire d’Ile-de-France.
Présentation.
Bon à savoir
Lorsque vous composez le 17 (appel
d’urgence), le centre d’information et de
commandement de Cergy relaie
l’information à la patrouille de police la
plus proche de vous grâce à un système
de géo-localisation des véhicules.
Commissariat
subdivisionnaire
de Jouy-le-Moutier
Appels d’urgence : 17
Plaintes et renseignements :
01 30 27 20 60
Adresse : rue des Valanchards,
à Jouy-le-Moutier
Horaires : ouverture 7 j / 7, 24 h / 24
Un nouveau partage du territoire entre les forces de l’ordre
(gendarmerie et police nationales) a été souhaité par le ministre
de l’Intérieur Manuel Valls. Pour plus de cohérence et d’efficacité, les communes en périphérie des grandes villes sont donc
majoritairement passées en zone police quand auparavant elles
étaient sous la compétence de la gendarmerie nationale.
Sur Jouy-le-Moutier, Vauréal et Neuville-sur-Oise, les deux
brigades de gendarmerie ont laissé la place à la police généralement chargée du secteur périurbain. Une phase transitoire a
été opérée de janvier à août dernier qui s’est traduite par des
patrouilles de véhicules de police sur l’Hautil, en articulation
avec celles de la gendarmerie. Et ce afin que les forces de
l’ordre acquièrent une excellente connaissance des quartiers.
À 4 h 50, le 2 septembre dernier, les appels d’urgence étaient
basculés vers police secours, marquant la prise de fonction officielle de la police nationale à Jouy-le-Moutier. Au total, pour
couvrir 7 communes et 48 000 habitants*, 63 fonctionnaires
travaillent jour et nuit pour ce commissariat subdivisionnaire…
le plus important d’Ile-de-France, renforcé par les effectifs de
circonscription de sécurité publique de Cergy à laquelle l'unité
est rattachée. De l’adjoint de sécurité au brigadier, en passant
par le gardien de la paix, les majors, et le commandant, l’unité
Il n’a pas fallu longtemps aux policiers pour s’apercevoir que les
problématiques du territoire sont très diverses. Par exemples :
Puiseux et Boisemont sont des communes péri-rurales quand
Jouy-le-Moutier et Vauréal sont périurbaines.
Cependant, la transmission des dossiers en cours au moment
du départ de la gendarmerie a permis un discernement rapide
des infractions les plus régulièrement commises. Le commandant Pilichowski précise : « Nous sommes particulièrement vigilants sur un certain nombre de zones plus sensibles et sujettes
à troubles. Cependant, le secteur est globalement tranquille. Le
point noir auquel nous allons nous attaquer est l’insécurité
routière ! »
Excès de vitesse, portable au volant, non port de la ceinture,
non respect de la signalisation, non utilisation des clignotants…
« C’est effarant comme les automobilistes ne se rendent plus
compte du danger qu’ils courent et font courir aux autres. Nous
voulons que ça change et allons faire ce qu’il faut pour »,
explique sans détour le commandant Pilichowski. Dans les faits,
il faut s’attendre à des contrôles systématiques. À bon entendeur.
*la compétence du commissariat subdivisionnaire s’étend sur les communes
de Jouy-le-Moutier, Vauréal, Courdimanche, Menucourt, Puiseux, Boisemont
et Neuville-sur-Oise.
Sensibilisation
et prévention
Auprès des publics plus fragiles, la police
nationale veut mettre en place des actions
de sensibilisation. « Nous souhaitons aller
à la rencontre des seniors pour leur
expliquer par exemple comment se
prémunir du vol par ruse, comment porter
son sac en public, comment retirer de
l’argent à un distributeur automatique en
toute sérénité, ou encore à quoi ressemble
la nouvelle carte de police », détaille le
commandant Pilichowski. Le même type
d’échange sera opéré avec les écoles, où
l’accent sera mis en CM2 sur la transition
entre l’élémentaire et le collège. Le
développement de l’autonomie des élèves
à cet âge nécessite une prise de
conscience de risques comme le racket, la
prise de drogues, etc.
Fonctionnement
du commissariat
Le commissariat subdivisionnaire,
installé rue des Valanchards, est
ouvert en permanence au public.
Quant aux patrouilles, elles sont
effectuées " H24 " dans le jargon
policier, c'est-à-dire 24 h / 24. Trois
brigades de jour se répartissent la
tâche en journée de 5 h à 13 h et de
13 h à 21 h. Et une brigade de nuit est
chargée de la tranche horaire de 21 h
à 5 h. D’autre part, un groupe de
sécurité et de proximité, apte à agir en
urgence et quadrillant le secteur, est
amené à aller au contact et à la
rencontre des commerçants comme
des bailleurs en quête d’informations
pour traquer les délits comme pour
mener des opérations de police. Un
groupe d’appui judiciaire traite les
plaintes et les infractions au sein du
commissariat. Enfin, une base
technique est également présente
(prise d’empreintes , recherche de
traces et indices, prise de clichés
photographiques, ...).
13
AGIR ENSEMBLE
14
AGIR ENSEMBLE
Conseil des jeunes :
prolongation du mandat !
15
Le Conseil des jeunes (CDJ) est une organisation composée de jeunes élus jocassiens visant
à l’apprentissage de la citoyenneté. Leur mandat entamé en novembre 2011 aurait du
s’achever ce mois-ci. Pour coller aux échéances municipales de mars 2014, le CDJ poursuit
son activité jusqu’en octobre prochain.
Les objectifs du conseil des jeunes sont multiples : développer l’expression des jeunes et le travail en groupe ;
leur permettre de participer à la vie de la commune ;
apprendre et pratiquer le civisme et la citoyenneté ;
développer les relations intergénérationnelles.
Être solidaires
Découvrir la justice
En 2013, les conseillers se sont rendus au tribunal de
grande instance de Pontoise pour assister à un
procès dans le cadre d’une tentative de meurtre. Ils
ont pu rencontrer le juge et les avocats et échanger
sur le système judiciaire. Une vraie formation d’élus !
Il y a un an, à l’occasion de la semaine de la solidarité
internationale, les conseillers se sont interrogés sur
ce que les jeunes peuvent faire, à leur niveau. Cela a
donné lieu à de nombreux échanges avec les
Jocassiens sur le terrain, principalement les jours de
marché. Ils ont ainsi pu découvrir et recenser les
associations solidaires.
Participer à des actions caritatives
C’est tout naturellement que les conseillers se sont
investis par la suite dans des actions de solidarité. Ils
ont ainsi souhaité soutenir l’association Ensemble
pour Younesse (cf. Vivre à Jouy n°51 – septembre
2013) en s’investissant en tant que bénévoles dans
l’organisation d’un grand tournoi de foot pour récolter
des fonds : arbitrage, gestion du tableau des matchs,
tenue de la buvette et du barbecue… Un bel investissement qui a par la suite été réitéré pour un autre tournoi intercommunal (avec Vauréal, Menucourt,
Courdimanche…) au profit de l’association United de
Cergy qui aide les personnes sans domicile fixe.
Chaque participant devait ramener des denrées
alimentaires non périssables et des produits d’hygiène.
Sensibiliser les plus jeunes
Samedi 5 octobre, sur le Village sécurité routière,
quelques conseillers se sont portés volontaires pour
tenir un stand à l’attention des enfants et adolescents. Ils étaient présents sur le stand du PIJ (Point
information jeunesse) afin de sensibiliser les plus
jeunes à la bonne conduite d’un deux-roues (simulateur de conduite, quizz "permis piéton" et diffusion
de vidéos de sensibilisation).
Réduction des déchets :
mobilisons-nous !
Un processus d’optimisation de la gestion des déchets est engagé sur l’agglomération
depuis 2011. Il vise à mettre en adéquation le respect de l’environnement et des deniers
publics. Et se traduit sur notre commune par l’adoption d’un Programme local de
prévention de la production des déchets (PLPD) qui va permettre, entre autres, d’identifier des axes et des moyens de progrès possibles. Explications.
Dessiner la ville
Le CDJ offre la possibilité aux jeunes d'être
sollicités par les élus afin d'émettre un avis
consultatif sur des domaines les concernant.
C’est ainsi que les jeunes ont participé à la
réflexion concertée sur l’aménagement des
plaines des Bourseaux et des Rougeux (cf. Vivre à
Jouy n°49 – mai 2013). Le conseil des jeunes a
ainsi pointé des points noirs et proposé des
solutions concrètes en termes de gestion des
nuisances sonores. Ils ont aussi souligné
l’importance de relier les deux plaines, pourquoi
pas grâce à un parcours sportif.
Projets 2014
• Une visite au Parlement européen de Bruxelles est
prévue pour courant février.
• Les jeunes conseillers se sont portés volontaires
pour organiser ou participer à une nouvelle action
d’aide aux sans domicile fixe. Une collecte devrait
voir le jour.
• Les droits de l'homme font partie des thèmes en
débat au CDJ. Une réflexion est en cours pour mettre
en place une action au printemps.
Depuis l’adoption en juin 2011 au niveau intercommunal du Programme
local de prévention des déchets, l’objectif est clair : atteindre une réduction de 7 % sur 5 ans de la production d'ordures ménagères et assimilées (ordures ménagères résiduelles + journaux magazines + emballages,
y compris le verre), en lien avec les objectifs du Grenelle de l'environnement. Il s’agit donc pour l’ensemble du territoire cergypontain de diminuer le tonnage de déchets ménagers à 327 kg/hab/an en 2015 (contre
352 kg/hab/an en 2011).
Ce programme s’inscrit dans la volonté de fédérer l’ensemble des
acteurs (collectivités territoriales, associations, entreprises, chambres
consulaires, etc.) autour de la construction d’un projet de territoire
commun. La prévention est un axe de développement du service public
de traitement des déchets. La réduction des tonnages s’appuie nécessairement sur une modification du comportement du consommateur et
sur la mise en place de filières de réutilisation portées par des structures
d’économie sociale et solidaire (Emmaüs, Secours catholique, relais
vêtements, VéloSolidaire pour les vélos,...).
Il s'agit au final de réduire le volume des ordures ménagères mises dans
les bacs verts aux seuls déchets non recyclables (on parle d'ordures
ménagères résiduelles ou OMR) et ainsi de limiter le recours à l'incinération ou l'enfouissement, de diminuer les coûts de gestion des
déchets… et plus largement de faire le lien avec d'autres politiques
de développement durable et de créer des synergies entre les territoires. En termes de coûts, la réduction visée de 7 % de la production d’ordures ménagères va permettre une économie annuelle sur le
coût de traitement de l’ordre de 400 000 € pour l’ensemble des
communes de l’agglomération (hors collecte).
AGIR ENSEMBLE
grandir
16
17
À noter :
la CACP et les communes ont fait
évoluer en 2012 le mode de calcul de la
contribution financière de chaque
commune au titre du traitement des
déchets ménagers et assimilés.
Afin de prendre en compte ces objectifs
du Grenelle de l’environnement, elle
permet aux communes, et finalement à
l’usager, de mesurer les impacts
financiers d’un effort pour la réduction de
la production de déchets ou la
valorisation. Tous les citoyens ont un rôle
à jouer dans cette dynamique globale et
pérenne. Restons à l'affût dans nos
achats afin de réduire les gaspillages
alimentaires, dans le choix des produits
sur leur emballages, dans les gestes de
tri à parfaire. Faisons en sorte d'avoir un
impact environnemental réduit et une
meilleure maîtrise des budgets, tant
familiaux que communaux.
Un projet de
territoire commun
Dans ce cadre, Jouy-le-Moutier a adopté en mai
dernier son Programme local de prévention de la
production des déchets (PLPD). Il s’inscrit dans la
volonté de fédérer l’ensemble des acteurs
(collectivités territoriales, associations, entreprises,
chambres consulaires, etc.) autour de la construction d’un projet de
territoire commun. Grâce à un diagnostic, des objectifs opérationnels
de prévention des déchets et un plan d’actions à mettre en œuvre
pour les atteindre ont été élaborés (cf. encadré). La commune
souhaite avant tout prioriser le développement du compostage
individuel. En effet, dans un précédent Vivre à Jouy, nous vous
informions que 30 % des OMR sont constitués de déchets
fermentiscibles, dont une part importante de déchets de végétaux
pourraient être mise au compost ! Parallèlement, l'amélioration du tri
est un incontournable. Des embauches sont en cours pour pouvoir
accompagner les Jocassiens dans l'appropriation de meilleures
pratiques en la matière.
PLPD
Instantanés :
les ateliers éducatifs
Mercredi. 10 h. Les cours de récréation résonnent des cris enjoués des enfants. Dans
une demi-heure démarrent les ateliers (éducatifs en élémentaire et récréatifs en maternelle)
proposés par la ville, ou les activités complémentaires conduites par les enseignants.
Ce temps d’apprentissage épanoui est chéri des élèves… Morceaux choisis dans
quelques-unes des écoles de la ville.
Quelles actions à
Jouy-le-Moutier ?
• développer l’action Stop pub ;
• réduire les quantités de papiers
de bureaux (exemplarité de
la commune à ce niveau) ;
• avoir des achats et usages
responsables : promotion et
renforcement des dispositifs
de reprises ; diffusion d’outil
de communication sur la
consommation de produits pauvres
en déchets ;
• lutter contre le gaspillage
alimentaire en restauration
collective ;
• mettre en place la gestion
différenciée des espaces verts ;
• développer la promotion
du compostage ;
• développer la récupération
et le réemploi des vêtements ;
• intégrer des critères de prévention
dans la commande publique.
MERCREDI à L’ÉCOLE
Depuis la rentrée scolaire, la matinée supplémentaire le mercredi
est consacrée par la réforme des rythmes scolaires. De 8 h 30 à
10 h (heure de la récréation), les élèves suivent un temps scolaire
traditionnel. Ensuite, de 10 h 30 à 11 h 30, la ville a instauré des
ateliers éducatifs, gratuits pour les familles, accessibles à tous.
Le soutien de l’Ademe
L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de
l’énergie) soutient financièrement le projet intercommunal
sur une base forfaitaire annuelle de l’ordre de 1 € par
habitant et par an, sous réserve de l'atteinte des objectifs
retenus pour ce programme.
Le montant de la subvention perçue chaque année s’élève
à 207 723 € (pour l’ensemble des actions des 13 communes
de la CACP).
Quelques exemples d’activités en élémentaire
Depuis le mercredi 18 septembre, les enfants découvrent donc
des activités et disciplines variés : activités physiques et sportives, arts plastiques, musique, informatique, théâtre, jardinage,
cuisine, échecs, sciences…
Musique assistée par ordinateur
Créer son propre morceau de musique en cinq séances animées par
un animateur de la ville, sur ordinateur à partir d’un logiciel dédié, c’est
possible. C’est ce que découvrent les élèves depuis le 18 septembre.
Sélectionner des plages instrumentales plus ou moins longues (de
basse, batterie, guitare, synthé…), les harmoniser les unes avec les
autres, ajouter une voix… et le tour est joué. A l’issue, chacun repartira
avec sa bande son sur un support numérique afin de pouvoir le
réécouter et le faire découvrir à la maison.
grandir
18
BOUGER
Informatique
L’encadrement
Les ateliers sont encadrés par du
personnel municipal, des associations
ayant répondu à l’appel à projets et
des prestataires du territoire.
La commune assure – via ses
animateurs, ATSEM, personnel de la
médiathèque et de la police
municipale – tous les ateliers autour
de la lecture, la danse, l’éveil musical,
l’initiation au cirque, la botanique,
l’initiation au roller, le graff, la
prévention routière…
11 associations ont répondu
présentes pour apporter leur savoirfaire : Badala, Créations Arc-en-Ciel,
Ex-Aequo, Cergy natation, la Puce
jocassienne, la ferme d’Écancourt, les
compagnies l’Être en jeu, 3 Coups
l’œuvre et Nagananda et les clubs de
foot, de tennis, et de tennis de table.
Et des partenaires prestataires ont été
sollicités : Mini Schools (anglais pour
enfants), Petit tulle (contes), Fency TV,
OXY radio, Anim’échecs, le Parc aux
étoiles…
Les enfants apprennent à manier avec brio
un ordinateur et particulièrement les logiciels de traitement de texte. Ils se familiarisent avec l’outil informatique et acquièrent
vite la capacité à éditer un document en
sachant utiliser les fonctions de mise en
forme (gras, italique, capitales…).
Anglais
What’s this colour ? What’s this form ?
Parler anglais n’aura plus rien de compliqué ni d’effrayant pour les élèves qui
suivent cet atelier. Leur objectif est de
concevoir un jeu de carte, de 5 familles
très exactement. Cette méthode permet
d’assimiler l’anglais pendant la création
du jeu et de se perfectionner en y jouant
plus tard. Good idea !
Roller
Une fois leurs rollers chaussés et leurs
protections (poignets, coudes, genoux)
bien enfilées, les élèves apprennent à
tourner, freiner, s’arrêter… éviter de chuter
aussi ! Les plus téméraires ont même le
loisir de s’essayer à quelques sauts. Cet
atelier roller donne avant tout les techniques de base pour une pratique ultérieure sécurisée, pour des balades en
famille ou des figures sur le skatepark.
Diététique
Un hérisson réalisé avec une demie poire et
des amandes effilées, c’est beau, bon et…
diététique. Cette séance est encadrée par
une diététicienne indépendante qui donne
plein de trucs et astuces aux élèves pour
qu’ils gardent la santé en se régalant.
Chaque semaine, de nouvelles recettes
sont testées… et approuvées !
Théâtre
Et pour les enfants
d’âge maternel
Des ateliers récréatifs sont proposés aux
enfants : artistiques (décoration, chant,
conte, cirque, théâtre), sportifs, des
ateliers de lecture, des jeux de société,
et aussi des temps calmes et des jeux
libres.
Expression orale et corporelle, le théâtre
cumule bien des atouts comme la
mémoire, la maîtrise de sa voix, l’imagination, etc. Tout au long de cet atelier, les
élèves sont amenés à faire des propositions scéniques qu’ils soumettent au jugement de leurs camarades. Mise en valeur
et estime de soi sont au rendez-vous.
Et bien d’autres ateliers encore…
Sont ainsi proposés depuis la rentrée, des séances de poterie,
d’échecs, de musique, de jardinage, de sciences, etc.
SEPTEMBRE 2013 – JUIN 2016
19
La compagnie Nagananda
en résidence artistique
La compagnie Nagananda est un collectif composé de metteurs en scène, comédiens,
musiciens, éclairagistes, scénographes, dramaturges et chorégraphes. Elle s’est implantée
dans le Val d’Oise en septembre 2005.
À la tête de ce collectif : Cécile Fraisse-Bareille et Perrine Guffroy.
Ensemble elles rassemblent depuis onze ans publics et artistes, et
se placent en sujet au cœur de leur création. Elles se posent la question du théâtre, de sa pérennité comme de sa nécessité.
« Le théâtre est notre seul moyen pour interroger l’humanité, car
pour nous le théâtre est un espace à soi collectif », nous confie
Perrine Guffroy. Et Cécile Fraisse-Bareille de renchérir : « C’est un
"service public" qui donne à voir des représentations à partir de la
pensée et non de l’opinion… Un endroit nécessaire pour qu’un monde
commun, intérieur et profond, se construise au présent et existe. »
Pendant trois ans la compagnie s’installe à Jouy-le-Moutier pour
s’immerger dans la vie culturelle jocassienne. Car pour les artistes
de Nagananda, « c’est du local que jaillit l’intime et l’universel ». Tous
les spectacles mettent en œuvre différents dispositifs qui laissent
toujours le spectateur libre et actif dans son imaginaire. « En classe,
comme dans une salle de spectacle, en frontal ou en bi-frontal, nous
recherchons une grande proximité entre spectateurs et artistes. La
représentation théâtrale est le moment de "la" rencontre », précise
Perrine Guffroy.
Pour Perrine et Cécile, le texte qui est la matière première de leur
théâtre doit vivre avant tout. Vivre en chacun des artistes comme en
chacun des spectateurs. Il doit permettre à tous de plonger dans
l’autre et de mieux se connaître.
En novembre,
des interventions impromptues
C’est en orchestrant l’ouverture de la saison culturelle de la
ville que la Compagnie Nagananda a débuté sa résidence. Du
4 au 15 novembre, elle se poursuit avec 11 représentations
impromptues de Pris en Contes, création autour de trois
contes des frères Grimm, dans les classes (de l’élémentaire
au lycée) ainsi qu’à la médiathèque le mercredi 6 novembre à
15 h 30. En allant à la rencontre du public, en le prenant par
surprise, Nagananda souhaite interroger la résonance de ces
contes dans notre société actuelle, et parler de cette période
fragile et transitionnelle de l’adolescence.
Nouvelle création :
Dolorès interroge
sur la fin de vie
Autre création, autre période fragile et
transitionnelle. Avec Dolorès, la compagnie
s’empare de la fin de vie naturelle d’un
grand-père. Il raconte les derniers jours de
Jacques Lambert qui s’éteint peu à peu, à
87 ans, dans sa chambre, là où il est né.
Son existence ne tient plus qu’à ses
souvenirs qui se délitent peu à peu pour
l’emmener vers l’au-delà. La fin de vie dans
le cours de la vie : comment nous sauvonsnous d’une telle situation - avec les deux
sens du mot sauver- se sauver soi-même
ou s’enfuir ? Qui retient qui ? Le mourant
retient les vivants ? Les vivants retiennent le
mourant ? Ce spectacle sera créé ici, à
Jouy-le-Moutier, à l’automne 2014. En
attendant, beaucoup de rencontres ont eu
lieu et vont encore avoir lieu autour du
projet, avec les séniors de la ville et les
lycéens notamment. Ensemble ils vont
réfléchir, se questionner à ce lien particulier
et constitutif qui existe entre des grandsparents et leurs petits-enfants.
BOUGER
EXPRESSIONS
En novembre au
centre culturel…
20
Musique, cirque et théâtre pour les petits et les
grands ! Le centre culturel vous a encore concocté
un programme aux petits oignons pour ce mois de
novembre. Venez en profiter !
THEÂTRE JEUNE PUBLIC
MUSIQUE JEUNE PUBLIC
•C
oncert de Roger Cactus,
Samedi 9 novembre, à 15 h.
Avis de trompette ! Avec ce concert pour les plus petits, intitulé
Vents de Folie, il pleut des cordes et les vents se déchaînent,
pour une alliance du tonnerre. Un trio de musiciens étonnants,
un nuage de douceur, une goutte de swing, sous un déluge de
riffs, des airs dans le vent, un peu de blizzard...
Coup de foudre garanti !
À voir en famille dès 4 ans.
CIRQUE & THEÂTRE
• Le meilleur ami de l’homme
Samedi 16 novembre, à 20 h 30.
Paul Anderson est cadre chez Corps
à Corps, une multinationale
spécialisée dans la technologie de
pointe mise au service de l’homme.
Le produit phare est Ryan, un
modèle de compagnie destiné à combler le vide humain... Cette
création de la compagnie Corpus traite de façon burlesque l’univers
du travail. Interprété par un artiste circassien pluridisciplinaire, il mêle
plusieurs agrès : mât chinois, sangles aériennes et acrobatie au sol.
Tout public, à partir de 7 ans.
JAZZ-MUSIQUE DU MONDE
•L
e Trio Joubran
Samedi 23 novembre, à 20h30
Le Trio Joubran, composé des frères Samir, Wissam et Adnan,
est l’héritier de quatre générations de luthiers de Palestine.
Son répertoire est constitué de magnifiques improvisations et de
mélodies riches et subtiles. Il repose sur une grande connaissance
de l’imposante culture de l’oud, ce luth à l’univers si vaste.
Tout public. Dans le cadre du festival Jazz au Fil de l’Oise.
• P.P. les petits cailloux,
Mercredi 27 novembre,
à 19 h.
1 poucet, 6 frangins pas
dégourdis, 3 cailloux
facétieux, 1 forêt
terrifiante… Courrez voir et
écouter P.P. les p’tits
cailloux, et ne vous perdez
pas en chemin ! La comédienne et auteure
Annabelle Sergent puise dans les contes mille
fois lus, relus et entendus, pour écrire ses
récits… Son travail entre en résonnance avec
notre temps et trouve toujours l’écho du
public. Cette version moderne du Petit
poucet promet de vous enchanter.
Dès 8 ans.
CONCERT DECOUVERTE
• Arman Méliès,
Samedi 30 novembre,
à 20 h 30.
Arman Méliès commence
la musique assez tôt
et s'investit d'abord en
groupe, en tant que
chanteur et guitariste.
Il a aussi composé pour
Alain Bashung, Hubert-Félix Thiéfaine et
Julien Doré. Mais sa véritable entrée sur
scène a lieu en 2003. En trois albums solo,
il révèle ses influences : la folk et les chanteurs
français (Ferré, Bashung, Dominique A).
Son nouvel album, IV, mélange électro et
chanson orchestrale, assumant son côté pop.
Tout public.
Groupe
Groupe
LA RÉUSSITE SCOLAIRE ET ÉDUCATIVE
NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES :
LE GRAND DESORDRE !
“Partageons l’avenir”
Le changement des rythmes scolaires représente un des
éléments de la loi sur la réforme de l’Éducation nationale, pour
que TOUS les enfants sortent de l’école primaire avec les
meilleurs atouts. Quand tout le monde convient que la
répartition des cours sur 4,5 jours est profitable au jeune, la
ville de Jouy-le-Moutier a décidé d’y passer sans délais.
Grâce aux enseignants et parents qui se sont mobilisés, ont
dialogué et recherché la solution la mieux adaptée, nous y
sommes parvenus.
Les élèves jocassiens travaillent sur 4,5 jours depuis début
septembre. Et pour contribuer à l'éveil des jeunes, pour les
aider à découvrir ensemble de nouvelles aptitudes, avec cette
autre répartition du temps d'enseignement, il est apparu
essentiel de compléter la semaine avec des ateliers éducatifs,
assurés par la ville. Ateliers ludiques, sportifs ou culturels,
s’invitent dans l’école le mercredi matin. L’écolier moins à
l’aise dans les disciplines scolaires, peut se rassurer en
développant d'autres compétences dans ces ateliers. L’autre,
efficace dans les matières scolaires, s’ouvre aussi à d’autres
activités. Chacun fait appel à d’autres talents, en bonne
camaraderie, dans des domaines où personne n’est évalué…
Tous ont l’occasion de se donner confiance, dans des
activités qu’ils pourront poursuivre dans un milieu associatif
ou familial.
La grande majorité des parents ont mesuré l’intérêt de cette
démarche. Plus de 85 % des enfants participent à ce temps
périscolaire du mercredi, " non obligatoire, mais à
encourager ". Dans certaines écoles, des ateliers sont encore
à développer, des interventions à structurer, des articulations à
parfaire avec les APC (Ateliers pédagogiques
complémentaires) assurés par les enseignants. Cependant, la
" perméabilité ", entre l’Éducation nationale et l’activité du
jeune sur la ville s’en trouve renforcée. Et nous savons que
pour l’enseignant, qui exerce un travail de plus en plus
complexe, il est plus facile de greffer le savoir sur un élève
dont l’esprit est en éveil, qui a confiance en lui, qui s’épanouit
à d’autres moments.
Les animateurs et les ATSEM de la ville, en lien avec les
intervenants extérieurs, réalisent un travail remarquable pour
offrir à CHAQUE jeune l’accès à cette ouverture. Le processus
est en route. Il se perfectionnera de mois en mois et d’année
en année. Les critiques grossières que nous avons entendus
dès les 1ères semaines, relèvent, sans doute, de la
méconnaissance des réalités.
Partageons l’avenir
Plus d’infos
Renseignements et réservations
à la billetterie du centre culturel :
01 34 43 38 00
« Pour Servir Jouy »
En septembre, les jeunes Jocassiens ont découvert
la semaine de quatre jours et demi…
Aujourd’hui, soit plus de deux mois après la rentrée scolaire,
les inquiétudes s’expriment avec force. Adapter l’école aux
rythmes de l’enfant est une bonne chose, mais les conditions
de sa mise en œuvre et les activités périscolaires se sont faites
en force et dans l’improvisation la plus totale !
Présentées aux parents comme une avancée pour nos
enfants, nous avons été forcés de constater que les activités
du temps périscolaire sont au final très, très limitées.
Avec, en toile de fond des ateliers éducatifs disparates d’un
groupe scolaire à l’autre, des activités proposées en début
d’année qui n’ont finalement jamais vu le jour en raison d’un
manque évident d’animateurs et d’intervenants extérieurs !
Les inscriptions aux quelques ateliers existants ont été prises
d’assaut, ce qui a provoqué des frustrations chez les enfants
et les parents !
Nous pointons du doigt également l’organisation du mercredi
midi et après-midi. Par exemple, les élèves de l’école du
village sont véhiculés par car vers l’école de la Côte des
Carrières où ils déjeunent puis les enfants repartent à pieds en
direction du centre de loisirs de la Côte des Carrières. Quelle
simplicité ! Ce n’est plus du périscolaire, c’est un jeu de piste !
Autre problème, l’augmentation considérable du nombre
d’enfants le mercredi après-midi n’a pas été anticipée par
l’exécutif municipal ! Ainsi un grand nombre d’entre eux
se sont retrouvés parqués dans un LCR, faute de mieux,
assis sur une chaise, tout un après-midi ! Sommes-nous
dans la normalité ?
Face à tout cela, la communication municipale consiste
à dire que tout va bien, dans le meilleur des mondes.
Malheureusement, cet angélisme ne correspond pas aux
témoignages des principaux acteurs concernés : les enfants,
les parents, les enseignants et les différents intervenants.
Quand dans le même temps, notre journal municipal
de septembre sert de tremplin politique et fait l’apologie
du député de la circonscription, nous sommes outrés
de voir où sont les priorités de la majorité actuelle !
L’équipe municipale nous vend du rêve, mais la réalité
est tout autre.
Continuez à nous faire part de vos questions et commentaires
en nous écrivant à :
[email protected] ou en vous connectant à :
www.alternance-jouylemoutier.fr
Pour Servir Jouy : MC. Diévart, F. Cordier, D. Digne, L. Pène,
R. Brossard, A. Muzard, JC. Veyrine, N. Corneloup
21
Pour recevoir pa
r mail des inform
ations sur les
manifestations m
unicipales à venir
, envoyez un mail
à [email protected]
moutier.fr
NUMÉROS UTILES
Hôtel de ville
56, Grande rue
01 34 41 65 00
Etudiants et jeunes, surfez sur le site
du CIJ !
Mairie annexe
9, allée de Jouy
01 34 43 94 20
Trouver un logement étudiant, un job occasionnel, passer le BAFA… Le Centre
information jeunesse (CIJ) du Val-d’Oise a développé un environnement numérique
constitué de diverses base de données accessibles gratuitement sur : cij.valdoise.fr.
En plus, vous y trouverez des bons plans voyages ou transports.
Centre social
17, allée des Éguérets
01 34 43 50 50
Service Emploi
Formation
13, allée des Éguérets
01 34 43 94 30
Centre communal
d’action sociale
25, allée des Éguérets
01 34 43 94 40
Centre culturel
96, avenue des
Bruzacques
Théâtre :
01 34 43 38 00
Médiathèque :
01 34 43 38 37
Police municipale
01 34 43 94 23
Collecte des
encombrants
0 800 80 81 86
Police nationale
Plaintes et renseignements : 01 30 27 20 60
Urgences : 17
Médecins de garde
01 34 20 96 96
Mardi 5 novembre
Collecte de vélos
L’association VéloSolidaire organise une collecte
de vélos sur la ville le samedi 23 novembre de
10 h à 12 h 30. Si vous avez de vieux vélos,
même abimés, ou, mieux, des vélos en état dont
vous ne vous servez plus, faîtes une bonne action
en les donnant à l’association.
Retrouvez le lieu de cette collecte sur le site
Internet de la ville.
Ateliers multisports
du soir
Renseignez-vous auprès du FCJLM qui encadre
les ateliers multisports du soir pour votre enfant.
Il peut encore s’y inscrire, à raison d’une fois
par semaine, de 16 h à17 h 30, dans son école
(100 € l’année).
Renseignements et inscriptions :
01 34 43 54 05 ou 06 88 97 69 06.
Journal municipal
Pour toute réclamation, s’adresser au service communication aux 01 34 41 65 19
ou par mail [email protected] Le Vivre à Jouy en cours
ainsi que les archives des mois précédents sont téléchargeables sur
www.jouylemoutier.fr, rubrique <Publications municipales>.
Ciné > Diana > Centre culturel
> Centre culturel > à 18h
> à 18h en VOST et à 21h en VF
Ciné > Blue Jasmine (VOST)
Mardi 19 novembre
Du 5 novembre au 28 décembre
Exposition > Isabelle Dansin (peinture)
> Mezzanine du centre culturel
Samedi 9 novembre
Grands z’yeux p’tites zoreilles
(pour les moins de 3 ans)
> Médiathèque > à 10h30
Vents de folies
RAPPEL
> concert de Roger Cactus (à partir
de 4 ans) > Centre culturel > à 15h
• Accueil mairie principale
L’accueil de l’hôtel de ville
au Village sera fermé les
samedis suivants :
- 2 novembre
- 21 décembre
- 28 décembre
- 4 janvier
Le service au public sur
ces jours sera assuré par
l’équipe de la mairie annexe
aux heures d’ouverture
habituelles. .
Lundi 11 novembre
Cérémonie du 11 novembre
> Parvis de l’hôtel de ville > à 10h
Mardi 12 novembre
4 jours à Paris (cabaret pour
les seniors) > départ en car de l’église
ou du parking du centre culturel
(selon inscriptions) > à 13h
Ciné > La vie domestique
> Centre culturel > à 18h et 21h
• Permanences à l’espace
projet
Tous les samedis matins
de 10 h à 12 h, un élu est
présent pour échanger
avec vous sur les grands
projets de la ville.
Lundi 18 novembre
Ciné > Mon âme par toi guérie
> Centre culturel > à 21h
Concours photos
« crue de 1993 »
L'Entente Oise-Aisne organise un grand
concours photos sur le thème de la crue
de décembre 1993 (rivières de l’Oise, l’Aisne
et leurs affluents). Vous disposez de photos de
ces inondations, ouvrez vos albums de famille
et faites parvenir vos clichés (10 maxi par foyer)
jusqu'au 30 novembre 2013. Quatre croisières
fluviales (pour 6 personnes) et 10 appareils photo
numériques sont à gagner.
Règlement complet et bulletin d’inscription
sur www.eptb-oise.fr
AGENDA
Tous les rendez-vous de la ville à ne pas manquer !
Mercredi 13 novembre
Conseil municipal > Salle du
Café Philo > Bar d’entracte du centre
culturel > à 20h30
Mercredi 20 novembre
Ciné minot > Sur le chemin de l’école
> Centre culturel > à 14h30
Scène ouverte > Centre culturel
> à partir de 20h
Atelier d'urbanisme
> Salle des colonnes du centre
culturel > à 20h
Samedi 23 novembre
Le Trio Joubran (jazz / musique du
monde) > Centre culturel > à 20h30
Mercredi 27 novembre
P.P. les p’tits cailloux (dès 8 ans)
> Centre culturel > à 19h
Samedi 30 novembre
Arman Méliès (concert découverte)
> Centre culturel > à 20h30
Les 30 novembre et 1er décembre
Marché de Noël
> quartier des Éguérets > de 10h à 18h
conseil de l’hôtel de ville > à 20h30
Samedi 16 novembre
Permanence du maire sans
rendez-vous > Hôtel de ville > de 9h à 12h
• Pharmacie de garde
Retrouvez la liste des
pharmacies de garde sur
www.jouylemoutier.fr,
directement sur la page
d’accueil, rubrique
<Mairie pratique>,
ou bien appelez le 17.
Le Meilleur ami de l’homme
(cirque et théâtre, à partir de 7 ans)
> Centre culturel > à 20h30
Retrouvez toutes les dates
des manifestations sportives sur
!
22
Novembre 2013
Info Flash Jouy
BLOC-NOTES
sur WWW.JOUYLEMOUTIER.FR
rubrique « Sport »
23