les jouets - EgaliJouets

Commentaires

Transcription

les jouets - EgaliJouets
z-v
L e s a v ie
ous?
LES JOUETS
one
stitut EgaliG
n
’i
L
e
d
s
s-clé
Les savoir
Cette synthèse fait partie d’une série de 10 fiches
« Savoirs-clés » créées en juin 2013 par Marie Pachoud,
pour L’institut EgaliGone.
Photo © EgaliGone
Vous trouverez dans ce document :
Des chiffres
Des résultats d’études en sociologie et psychologie sociale
)
Des réflexions de chercheur.e.s spécialistes de la question
Des faits marquants
)
L’Institut EgaliGone - SIRET 524 656 360 00012 – RNA W691076815 - 46 rue de la Batterie, 69500 BRON – 06 79 56 36 13
[email protected] - http://egaligone.org - http://blog.egaligone.org
u ets
Les constats
offre de jo
l’
e
d
e
é
p
y
t
o
é
r
é
t
s
n sexuée
Une divisio
Comme on le voit dans les catalogues de Noël, une partie importante de
l’offre de jouets est présentée comme réservée à une catégorie d’enfants, les filles ou les garçons.
Les jouets en rapport avec le soin de soi, le travail domestique et les activités parentales sont présentés comme
féminins. Ils sont centrés sur le foyer et sur l’imitation des activités
parentales et domestiques. Les jouets relatifs aux moyens de transports,
Changement de perspective
au combat et aux outils scientifiques et techniques sont eux présentés
Jusqu’au XXème siècle, on ne
comme masculins. Ils entraînent plus de manipulation et de créativité et
différenciait pas les jouets selon le
sont tournés vers l’extérieur.
sexe. Au XVIIème siècle par
Cette distribution entre jeux dits de filles et jeux dits de garçons est
exemple, aussi bien les filles que les
arbitraire. Elle repose entièrement sur une vision stéréotypée de la
garçons jouaient à la poupée, qui
réalité : aux femmes le travail domestique, aux hommes la science.
était le jouet le plus répandu à
l’époque. La division des jouets
Cette répartition crée une hiérarchie entre rôles donnés aux femmes et
selon le sexe est donc construite,
aux hommes, et donc est source d’inégalités.
notamment par le marketing, et n’a
rien de naturel. (Baerlocher, 2006)
e
L’influenc
rage
de l’entou
Les enfants très jeunes se disent attiré.e.s par tous les types de jouets, mais ils et
elles sont très vite encouragé.e.s à choisir des jouets associés à leur sexe, par différents moyens :
Choix par les adultes de jouets
Désapprobation de l’entourage
selon le sexe dès le plus jeune âge
en cas de choix d’un jouet
Il a été observé que lorsqu’on invite des mères à choisir
des jouets pour deux bébés (une fille et un garçon) habillés
en fille et deux bébés (une fille et un garçon) habillés en
garçon, elles prennent des jeux dits masculins pour les
bébés qu’elles perçoivent comme des garçons, et des
jouets dis féminins pour ceux qu’elles croient filles. C’est
donc le sexe de l’enfant, avant son comportement, qui
est une variable déterminante dans le choix d’un jouet
par un adulte. (Smith, Lloyd, 1978)
dit du sexe opposé
29% des pères et 12% des mères disent
essayer de dissuader leur enfant si leur
fils réclame une poupée, contre 7% des
pères et 3% des mères si leur fille
réclame un camion (Médiaprism 2012).
Les garçons sont donc plus limités dans
leurs choix de jeux que les filles.
Les effets de la désapprobation de l’entourage
Raag et Rackliff ont observé que parmi des garçons de 4-5 ans à qui l’on soumet un jouet présenté comme
féminin et un autre présenté comme masculin, aucun de ceux qui pensent que leur père désapprouve le choix
d’un jouet dit « de fille » n’y touche – bien qu’ils disent apprécier ce jeu – tandis que les autres jouent avec les
deux. La désapprobation de l’entourage oriente ainsi directement le choix par les enfants de jouets
sexués. (Raag, Rackliff, 1998)
Le choix par un enfant d’un jouet dit de son sexe est ainsi
directement lié à l’influence de l’entourage. Ce choix, même
précoce, n’a donc rien d’inné et amène les enfants – encore plus les
garçons que les filles – à être privé.e.s de tout un ensemble de
jeux.
« L’enfant en vient à aimer ce qu’il a
le droit ou la possibilité de posséder, à
apprécier les jouets qui peuvent être
siens » (Tap, 1985, p. 241)
L’Institut EgaliGone - SIRET 524 656 360 00012 – RNA W691076815 - 46 rue de la Batterie, 69500 BRON – 06 79 56 36 13
[email protected] - http://egaligone.org - http://blog.egaligone.org
Les écueils à éviter : les lignes « spécial filles »
Certaines marques lancent des lignes avec les codes marketing du féminin, comme LEGO, afin d’attirer les
filles vers leurs jouets. Ce faisant, les marques organisent une séparation entre filles et garçons et sousentendent que les jeux existant avant, les lignes de LEGO classiques par exemple, sont pour les garçons. On
peut agir autrement, en gardant une unique ligne pour les deux sexes et en la présentant comme faite pour les
filles et les garçons afin d’encourager tou.te.s les enfants à y jouer quel que soit leur sexe.
.
Les conséquences
sur le développement des enfants
es stéréot
Diffusion d
ypes
L’importance de la diversité des jeux dans le
développement de l’enfant
Le
Pour la sociologue E. Baerlocher, il faut comprendre
caractère ludique et actif du
« que l’enfant a besoin d’imaginer pour devenir, qu’il doit
jeu permet aux stéréotypes véhiculés d’être
pouvoir être qui bon lui semble sans contrainte, qu’il doit
pouvoir être maman, papa ou une princesse, jouer des
facilement incorporés par les enfants. Etant
rôles différents, et utiliser des jouets qui s’y rapportent
incité.e.s à choisir des jouets dits de leur sexe et
pour devenir un adulte épanoui, qui ne discrimine pas
stéréotypés, les enfants apprennent ce que sont
selon les stéréotypes de ses parents » (2006, p. 284).
les rôles inégalitaires masculins et féminins
dans notre société et se préparent à remplir
une division du travail. On peut ainsi voir un lien entre le fait que ce sont les filles qui sont incitées à jouer à la
dinette et au ménage et qu’à l’âge adulte les femmes s’occupent de 63% des tâches domestiques (chiffres
observatoire des inégalités, 2010).
aire
de l’imagin
n
io
t
a
it
Lim
L’imposition
d’un certain type de jouets aux
enfants réduit leur imaginaire – encore plus celui
des garçons qui ont moins de latitude que les filles.
Jouets et reproduction des stéréotypes
Pour M. Zegai, sociologue, « les jouets ne font pas
qu’exacerber les rôles traditionnels de genre, ils
encouragent activement leur reproduction » (2010, p. 8).
des
es
Limitation
ompétenc
c
e
d
s
e
in
doma
L’assignation des enfants aux
Développement de compétences par le jeu
jeux de leur sexe a également un effet sur
« Il est certain que les jeux de ballon à l’extérieur, le foot
l’acquisition d’habiletés cognitives et sociales.
en particulier, pratique quasi exclusive des garçons,
Les jeux de construction développent des habiletés
développe davantage les aptitudes à s’orienter dans
visio-spatiales, mécaniques et d’exploration de
l’espace que les jeux d’intérieur, dînette et poupée,
plutôt réservées aux filles, lesquelles développent en
l’environnement, tandis que les jeux d’imitation
revanche davantage l’aptitude au langage ». (Baudelot,
(déguisement, poupées, jeu du papa et de la
Establet, 2007, p. 23)
maman) développent plutôt des compétences
sociales de communication et d’intérêt porté à
autrui. Toutes ces compétences sont utiles et gagneraient à être développées chez les enfants des deux sexes.
L’Institut EgaliGone - SIRET 524 656 360 00012 – RNA W691076815 - 46 rue de la Batterie, 69500 BRON – 06 79 56 36 13
[email protected] - http://egaligone.org - http://blog.egaligone.org
Ce que vous pouvez faire à votre échelle
ti o
Sélec
nne r
Organiser
Enc
oura
ger
Mettre en avant des jouets neutres, comme par exemple ceux de créativité, d’éveil
et de société, ou non connotés fille/garçon (éviter le rose et le bleu par exemple) et
éviter de les présenter comme des jouets dévolus à un sexe.
Travailler sur l’organisation de l’espace en ne séparant pas jeux
associés au féminin et jeux associés au masculin afin de créer une
continuité entre ceux-ci et permettre aux enfants de passer plus
facilement de l’un à l’autre.
Encourager les enfants à jouer avec tous les jeux et ainsi à endosser des rôles différents
et des deux sexes. L’intervention des professionnel.le.s est pour cela indispensable : « plus le jeu est orchestré par
l’adulte, moins il est susceptible de renforcer la ségrégation des pratiques ludiques des filles et des garçons » note
le sociologue D. Golay (2006, p. 101). Donner aux enfants des exemples de personnes jouant avec des jouets dits du
sexe opposé leur permet également de se diriger plus facilement vers ces jouets.
Des outils pour vous aider
Les recommandations citées ici sont inspirées de l’outil EgaliJouets, conçu par l’Institut EgaliGone pour les
professionnel.le.s de l’éducation intervenant auprès des 0-6 ans1 : on pourra y faire appel pour approfondir la
question. Plusieurs réflexions autour du jeu sont également disponibles dans le guide édité en 2012 par le 2ème
Observatoire, « La poupée de Timothée et le camion de Lison »2, un guide qui propose également des pistes pour
l’auto-observation. Pour les plus grand.e.s, on pourra avoir recours au jeu « la malle aux jouets », mis en œuvre
par le « Réseau Démocratie et Courage ! », qui permet de discuter des rôles sexués attribués dès l’enfance3.
Bibliographie
BAUDELOT C., ESTABLET R., 2007, Quoi de neuf chez les filles ? Entre stéréotypes et libertés, Paris, Nathan
DAFFLON-NOVELLE A., 2006, Filles-garçons. Socialisation différenciée ?, Grenoble, PUG :
- BAERLOCHER E., « Barbie contre Action Man ! Le jouet comme objet de socialisation dans la transmission
des rôles stéréotypiques de genre »
- GOLAY D., « Et si un jouait à la poupée…observation dans une crèche genevoise »
- ROUYER V., ZAROUCHE-GAUDRON C., « La socialisation des filles et des garçons au sein de la famille :
enjeux pour le développement »
RAAG T., RACKLIFF C. L., 1998, “Preeschoolers awarness of social expectations of gender : relationships to toy
choices”, Sex Roles 38, 685-700
SMITH C., LLOYD B. B., 1978, “Maternal behavior and perceived sex of infant : revisited”, Child Development,
n°49, pp. 1263-1265
TAP P., 1985, Masculin et féminin chez l’enfant, Toulouse, Privat
ZEGAÏ M., 2010, « La mise en scène de la différence des sexes dans les jouets et leurs espaces de
commercialisation », Les Cahiers du Genre, L’Harmattan, vol. 2, n°49, pp. 35-54
L’impression de ce document est financée par la Région Rhône Alpes
A l’occasion de la quinzaine de l’égalité 2013
1
http://blog.egaligone.org/public/Fiches_EgaliGone/Presentation_EgaliJouets.pdf
http://www.2e-observatoire.com/downloads/livres/brochure14.pdf
3
http://www.democratie-courage.org/pdf/leo-lagrange-democratie-courage-respect.pdf
2
L’Institut EgaliGone - SIRET 524 656 360 00012 – RNA W691076815 - 46 rue de la Batterie, 69500 BRON – 06 79 56 36 13
[email protected] - http://egaligone.org - http://blog.egaligone.org

Documents pareils