Domus 57 - juin 2014

Commentaires

Transcription

Domus 57 - juin 2014
DOMUS
06/2014
N°57
L'Habitation Moderne avec vous pour
vous prémunir contre le dégazage
Juliette de le Vingne,
notre nouvelle directrice locative
Les nouveaux chantiers et le fonctionnement
budgétaire de l'Habitation Moderne
Les scouts ont la main verte et
le cœur généreux !
Un locataire nous écrit...
Le cinéma en plein air – et gratuit !
à Wolubilis
Editeur responsable: A. Mélard
Adresse courrier: L’Habitation Moderne
courrier Domus 2, Mont-Saint-Lambert, 1200 Bruxelles
ou par courriel: [email protected]
www.habitationmoderne.be
www.modernewoning.be
A l'Habitation Moderne
L'Habitation Moderne à vos côtés pour vous
prémunir contre le dégazage
Dans le numéro précédent, nous vous faisions part de notre totale implication dans la question des
nuisances que subissent les locataires des clos Lagasse et Van Rijn, régulièrement incommodés par les
effets des opérations de dégazage de la station Fluxys et Sibelga. Odeurs nauséabondes, maux de tête,
malaises divers... Les répercussions de ces opérations ne sont pas anodines pour les riverains.
Nous avons porté plainte contre cette société et nous relayons l'action
des autorités communales pour que les habitants des sites concernés
n'aient plus à subir ces désagréments.
Compte tenu des inquiétudes suscitées par ces interventions de maintenance, la Commune a imposé que celles-ci soient menées sous le
contrôle d'un représentant du service de l'inspectorat de BruxellesEnvironnement et du service Environnement de la Commune.
Il a également été demandé aux gestionnaires du réseau de gaz
Fluxys de prévenir la Commune suffisamment à temps de ses activités,
de manière à ce que les autorités communales puissent en avertir
les habitants concernés (Chaussée de Stockel, Rue Konkel, Clos Van
Ryn-Lagasse).
Si vous souhaitez être informés à l’avance des opérations de maintenance, n’hésitez pas à transmettre votre adresse mail à l'adresse
suivante: [email protected]
Un toutes-boîtes sera aussi distribué aux habitants concernés.
La Commune continuera également à avertir les habitants des horaires
de ces opérations à la fois sur le site communal et dans le Wolu-info.
Juliette de le Vingne, notre nouvelle
Directrice locative et sociale
Entrée en fonction le 17 février dernier, Madame
de le Vingne a une formation de juriste et une
déjà longue expérience dans le service immobilier
privé. A l'Habitation Moderne, notre Directrice
chapeaute à la fois le service social et locatif et a
sous sa responsabilité le travail de trois personnes
qui s'occupent entre autres de l'attribution des
logements, de la révision du loyer et du contentieux. A elle de prendre des décisions difficiles,
parfois, qui exigent du recul puisqu'elle supervise
aussi les litiges autres que les dettes. Par exemple
le fait qu’un locataire est en défaut de paiement
de loyer peut mettre en évidence un problème
social important.
« Je veille à développer les liens entre les services social et locatif afin qu'ils
interagissent un maximum et collaborent entre eux tout en privilégiant le
facteur humain. Si je n'ai pas de contacts directs avec
les locataires, je lis toutefois leur courrier, je vois les
demandes d'aide et les dispatche alors vers le service
concerné. Dans cette optique, je suis attentive à ce
qu'il y ait un suivi en organisant tous les lundis des
réunions collégiales entre les deux équipes. On peut
dire aussi que je suis la courroie de transmission entre
le service social et locatif et l’ensemble de la Direction.
Mon objectif ? Optimaliser les tâches, les rendre claires,
de sorte que l'on travaille dans une ambiance sereine
où chacun sait où commence et où s'arrête sa mission.
Cela tout en souplesse...
Ce qui me plaît dans ma nouvelle fonction ? C'est
d'évoluer dans une société dont l'atmosphère est quasi familiale, ce qui
permet de vrais échanges. Et puis surtout derrière une société de logement
social il y a un idéal humain. Cela joue un rôle moteur pour moi ! »
ERRATUM
A la demande des autorités communales, les dates prévues pour l’exposition « Made in Habitation Moderne » ont changé. L'exposition se
tiendra du 24 au 28 novembre prochain au lieu du 17 au 27 novembre comme annoncé dans le numéro du Domus précédent.
Pour rappel, « Made in Habitation Moderne » est une exposition originale qui met à l'honneur les artistes habitant à l'Habitation Moderne en leur
offrant la possibilité d'exposer leurs oeuvres durant une semaine dans la grande salle de la Maison communale.
Domus 57 - 06/2014 - P2
EDITO-Editoriaal
Pierre-Alexandre de Maere d’Aertrycke, Président, Voorzitter
Aurélie Mélard, Administratrice-déléguée, Afgevaardigd Bestuurder
Nous fonctionnons à votre service ! Wij staan tot uw dienst!
Chacun a droit à un toit. C'est notre mission, en tant que société de
logement, de répondre à ce droit fondamental en offrant un logement aux personnes qui répondent aux conditions d'admission. Cette
mission, l'Habitation Moderne la remplit pleinement en veillant à ce
que ce logis corresponde aux meilleurs critères de confort possible.
Nous aménageons au mieux les espaces communs dans un souci
de bien-être et de sécurité pour tous. Nous veillons à gérer notre
parc immobilier avec toute la rigueur et l'efficacité requise. Cela,
aussi bien dans la gestion au quotidien que dans l'orientation et la
gouvernance de nos chantiers, qu'il s'agisse de rénover, d'entretenir
ou d'apporter des améliorations aux équipements collectifs. Dans
ce numéro, nous vous parlons de nos nouveaux projets et chantiers
ainsi que du fonctionnement de nos budgets.
Au final, la qualité de votre cadre de vie détermine toujours nos
actions. Mais nous ne pouvons pas tout ! Votre collaboration est
nécessaire. Nous avons la chance de vivre dans l'une des communes
les plus agréables de la Région bruxelloise. Nos immeubles ne sont
pas implantés au milieu de friches industrielles ni dans des ghettos
de béton privés de végétation comme c'est souvent le cas. Habiter
dans un logement social à Woluwe, c'est bénéficier le plus souvent
d'une jolie vue, de la proximité de parcs, de plaines de jeux pour
les enfants, de services et de commerces. Nous n'hésitons pas à le
dire : c'est un privilège ! En prendre conscience devrait inciter chacun
à contribuer à préserver ce cadre de vie.
Comment ? En respectant les lieux, les équipements collectifs. Mais
aussi en s'impliquant dans le vivre ensemble. Dans ce numéro du
Domus, l'un de nos locataires a pris la plume pour nous donner sa
vision des choses et pour nous indiquer les pistes qui, selon lui,
pourraient améliorer les relations de voisinage dans notre collectivité. Nous l'en remercions ! Si vous aussi vous souhaitez nous faire
part de vos idées, de vos souhaits pour enrichir la qualité de votre
environnement, n'hésitez pas à nous écrire. Pour peu que le sujet
rencontre un intérêt commun aux habitants de nos sites, nos colonnes
vous sont ouvertes !
Bonne lecture à tous !
Iedereen heeft echt op een dak boven het hoofd. Het is onze taak, als
huisvestingsmaatschappij, om te beantwoorden aan dit fundamenteel
recht, door diegenen die voldoen aan de toelatingsvoorwaarden, een
woning te bieden. De Moderne Woning vervult deze taak ten volle,
terwijl ze erop toeziet dat deze huisvesting beantwoordt aan de best
mogelijke comfortvoorwaarden. We richten de gemeenschappelijke
ruimte zo goed mogelijk in, met oog voor het welzijn en de veiligheid van iedereen. We beheren ons vastgoedpark met de nodige
strengheid en doeltreffendheid, zowel wat het dagelijks beheer als
de oriëntering en het bestuur van onze werven betreft. Renovatie,
onderhoud en verbetering van de collectieve uitrustingen blijven dan
ook een constante. In dit nummer hebben we het over onze nieuwe
projecten en werven, alsook over de werking van onze budgetten.
Uiteindelijk worden onze acties altijd bepaald door de kwaliteit van
uw leefklimaat. Wij kunnen het echter niet alleen! Zonder uw medewerking lukt het niet. We hebben het geluk dat we in één van de
aangenaamste gemeenten van het Brussels Gewest wonen. Onze
gebouwen liggen niet middenin een verlaten industrieterrein of een
betonnen getto zonder een sprietje groen, zoals dat vaak het geval is.
In een sociale woning wonen in Woluwe, betekent meestal genieten
van een mooi uitzicht, van de nabijheid van parken, speelpleinen voor
de kinderen en diensten en winkels in de buurt. We kunnen gerust
zeggen: dat is een voorrecht! Dit besef zou iedereen ertoe moeten
aanzetten om bij te dragen tot deze leefomgeving en ze te behouden.
Hoe? Door respect te tonen voor de woningen en voor de collectieve
voorzieningen. Maar ook door betrokkenheid bij het gemeenschapsleven. In dit nummer van Domus is één van onze huurders in de pen
gekropen om ons zijn visie te geven op de dingen en om ons tips aan
te reiken die, volgens hem, de burenrelaties in onze gemeenschap
zouden kunnen verbeteren. Wij danken hem daarvoor! Als u ons ook
uw ideeën en uw wensen om de kwaliteit van uw leefomgeving te
verbeteren, kenbaar wilt maken, aarzel dan niet om ons te schrijven.
Als het onderwerp de bewoners van onze sites aanbelangt, geven
we u hier graag het woord!
Veel leesplezier!
Domus 57 - 06/2014 - P3
Bon à savoir
Le fonctionnement budgétaire de
l'Habitation Moderne
Différentes sources de financement assurent le fonctionnement budgétaire d'une société de logement social telle que
la nôtre.
Les crédits budgétaires
Les subsides
Les grands chantiers d'extension, de réhabilitation, rénovation etc des
S.I.S.P (1) se réalisent généralement par la mise en oeuvre de programmes
d'investissements.
Dans la Région de Bruxelles-Capitale, des crédits sont mis à disposition
pour le logement social par le budget des dépenses de la Région. Ces
crédits sont fonction du type de programmes d'investissements qui ont
été décidés par le gouvernement régional. Il peut s'agir par exemple de
développer des programmes de rénovation, de nouvelles constructions
basse énergie ou encore de programmes de cohésion sociale. Ainsi, les
plans actuels d'investissements de construction favorisent prioritairement
les travaux menant à des économies d'énergie.
La SLRB, la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale qui
est notre société de tutelle, reçoit donc une dotation du gouvernement
lui permettant de concrétiser ces programmes gouvernementaux. Des
contrats de gestion lient la plupart des SISP telles que l'Habitation
Moderne et la SLRB. Dans le cadre de ces contrats, la SLRB détermine
avec les SISP et met à leur disposition les crédits qui leur sont nécessaires
pour être en conformité avec ces programmes de logement établis par
la Région.
Ces emprunts qui devaient se rembourser en 66 ans jusqu'il y a quelques
années, doivent l'être à présent dans un délai réduit. Mais à concurrence
seulement de 50%.
Les contrats de gestion liant les sociétés de logement à la SLRB prévoient
aussi une prise en charge des investissements sous la forme de subsides (non remboursables). C'est le cas, par exemple, pour des travaux
devant répondre à des exigences de sécurité, comme la réfection d'un
trottoir, l'installation de porte coupe-feu, etc.... De même, les travaux
d'aménagement des abords des logements sociaux sont pris en charge
à 100 % par la Région. Le pourcentage de subsidiation est de 50%
pour les travaux de rénovation ceux-ci devant répondre désormais aux
critères de basse énergie.
(1) S.I.S.P : Société Immobilière de Service Public
Domus 57 - 06/2014 - P4
Les fonds propres
Cette trésorerie qui provient essentiellement des montants des loyers a
pour objet de payer l'entretien du patrimoine immobilier et le remboursement des crédits. Ces fonds propres couvrent également le paiement
du personnel, les frais administratifs, la charge fiscale de la société et
la charge d’entretien.
L'allocation de solidarité régionale
Cette dotation accordée par la Région est une compensation financière
octroyée aux SISP qui souffrent d'un manque de rentrées locatives eu
égard au nombre croissant de locataires à faibles revenus. Ce qui, la
crise et l'accroissement démographique aidant, est hélas de plus en plus
Bon à savoir
souvent le cas. Cette allocation de solidarité couvre ce déficit social à une
hauteur de 75% de la perte de revenus issus des loyers.
Le droit de tirage
Il s'agit d'une enveloppe particulière dont une SISP peut bénéficier pour
réaliser un projet spécifique – non prévu par le programme des budgets.
Pour les SISP de grandes tailles comme l'Habitation Moderne, cette enveloppe varie en fonction du montant des crédits budgétaires. Le droit de
tirage répond généralement à des impératifs locaux et ce au regard des
décisions du Conseil d’Administration avec l’accord de la SLRB, comme
par exemple la réfection d'un toit ou d'autres travaux d'urgence. L'octroi
de cette enveloppe est du reste plus souple que d’autres types d'aides.
De nouveaux et importants
investissements à l'Habitation Moderne !
Nous avons le plaisir de vous annoncer que l'Habitation Moderne va pouvoir procéder à de très gros investissements,
suite aux projets présentés par son Conseil d'Administration à la Région de Bruxelles-Capitale.
Les priorités pour les prochaines années en terme de rénovations lourdes,
de mises en conformités d'ascenseurs ou d'installations électriques,
de production d'eau chaude, de remplacements d'installations ne
manquent pas, en effet. Or, un nombre important de dossiers présentés
a été retenu par la Région ! Tout cela en plus des gros travaux déjà en
cours sur base de crédits budgétaires de la Région accordés les années
précédentes. Et sans compter de nombreux autres projets et travaux
à l'étude ou entrepris, ainsi que les petits et très nombreux entretiens
réalisés de semaines en semaines sur les différents sites ou à l'occasion
de la remise en location des logements.
Cet accord obtenu en ce début 2014, pour les quatre prochaines années,
permettra notamment, à terme, d'offrir un plus grand nombre de
logements, d'une part, et d'entretenir, d'autre part, un certain nombre
de logements actuels afin qu'ils puissent rester en bon état, comme le
renouvellement de toitures par exemple.
40 logements. Démolition et reconstruction d'Activité, où le nombre de
logements passera de 25 à 37, pour un investissement de 7,082 millions d'euros. Renouvellement des toitures des 106 maisons du quartier
Grootveld, pour 2,647 millions d'euros. Mise en conformité d'ascenseurs
pour Capricorne, Stockel et Mont-Saint-Lambert 2, dont le coût est évalué
à 600.750 euros. Production d'eau chaude sanitaire à Liaison et Solleveld (tout nouveau projet) pour 538.650 euros. Renouvellement des
installations électriques des logements situés à Capricorne 200 à 238
pour 348.232 euros. Par ailleurs, un nouveau projet devrait également
voir le jour sur le site de l'UCL, où plusieurs dizaines de logements et
sans doute aussi les bureaux de l'Habitation Moderne seront érigés.
L'Administration et tout le Personnel de l'Habitation Moderne
mettront tout en œuvre afin que ces travaux se réalisent dans les
meilleures conditions et puissent offrir des logements répondant
au mieux aux attentes de chacun, dans la mesure des moyens qui
ont été consentis.
L'accord porte sur les dossiers suivants :
Rénovation lourde pour Roche Fatale, où les bâtiments vont être totalement rénovés pour un montant de 5,677 millions d'euros. Cela concerne
Domus 57 - 06/2014 - P5
Nouvelles de nos quartiers
Les scouts ont la main verte ...
Et le coeur généreux !
Le dernier week-end du mois de mars, sur le site Galaxie, 27 scouts de l'unité Saint-André de Tervuren étaient à pied
d'oeuvre pour une opération Mains vertes -Propreté. Ils évacuèrent les branchages élagués avec notre chef jardinier,
puis nettoyèrent les caniveaux et débarrassèrent les buissons et les abords des bouteilles, canettes et autres – hélas ! sempiternels détritus.
Le travail se fit en collaboration avec la Commune qui avait mis un
conteneur à disposition et qui se chargea de l'évacuer. Ce nettoyage s'est
poursuivi les 27 avril, 3 et 11 mai dans le quartier d’Hof-ten-Berg, où
corniches, caniveaux et abords auront été passés au peigne fin par des
scouts de l’unité Lones.
Un tout grand merci pour ce fameux coup de main !
Soulignons qu'en se chargeant de ces ingrates besognes, ces jeunes
scouts allègent considérablement la tâche de notre Régie ouvrière, ce
qui a un impact direct sur vos charges. En effet, le travail accompli par
l'unité Saint-André, par exemple, équivaut à une semaine de travail pour
l'un de nos ouvriers
Des membres du Personnel, de la Direction et des habitants se sont joints
à ces opérations avec beaucoup d’enthousiasme également.
Le quartier Capricorne pléiades fête ses 50 ans !
Ce 22 juin, le comité de quartier Capricorne, Pléiades, Constellations
célébrera la naissance du quartier, il y a un demi-siècle, par une
journée de festivités.
Dès 11 heures un arbre du souvenir sera planté en présence des autorités
communales et une plaque didactique, donnant l'historique du quartier,
sera inaugurée. Après quoi, le Comité de quartier offrira le drink de l'amitié aux habitants. Une petite restauration à prix modéré sera également
proposée. Joute amicale de pétanque et animations diverses seront au
programme de l'après-midi. Soyez nombreux à venir fêter l'événement
avec nous !
Domus 57 - 06/2014 - P6
Dans le cadre de ce cinquantième anniversaire, le Comité de quartier,
en collaboration avec l'Habitation Moderne, organise un concours du
plus beau jardinet avant !
Ce concours, ouvert à tous les locataires et propriétaires du quartier, sera
récompensé par un petit prix ainsi que par la publication de la photo du
plus beau jardinet dans le Domus. Le concours se déroulera du 11 au 18
juin prochain. Des pelles, râteaux et autres outils de jardinage peuvent
être mis à disposition, à la demande, par l'Habitation Moderne.
Inscription : le 4 juin au Centre Pléiades entre 18 et 20 heures.
Remise du prix le dimanche 22 juin vers 21 heures.
NOUVELLES DE NOS QUARTIERS
L'art du bien vivre ensemble :
un idéal parfois bien difficile à atteindre !
Un locataire nous écrit.
Monsieur Mamadou Doumbouya nous confie son désarroi face à l'atmosphère d'indifférence, voire de méfiance qui
règne parfois entre voisins. Alors qu'un sourire, un petit geste vers l'autre suffiraient à colorer le quotidien. Comme ce
locataire nous souhaitons que chacun « y mette du sien ». Merci à lui d'avoir pris la plume ! N'hésitez pas, vous aussi
écrivez-nous !
Fêtes de voisins, fêtes de quartiers, fête du Domus... Autant de moments conviviaux qui jalonnent l'année et qui sont propices à la rencontre.
Ne les manquez pas !
Voici de larges extraits de la lettre de Mamadou Doumbouya qu'il intitule
« Vivre ensemble avec nos différences, un défi permanent ».
Camper sur ses positions est synonyme de rejet de l'autre et du blocage du
dialogue.
« En acceptant les conditions de l'Habitation Moderne pour résider dans un
de ses immeubles nous avons signé pour un bail sociétal dont la principale
condition est de vivre avec l'autre, le voir même sans lui parler et cela pour
un temps indéterminé. ...
Il est nécessaire que dans un immeuble, les locataires puissent se mettre
d'accord pour sauvegarder l'essentiel : le respect de l'autre, la sauvegarde de
l'espace d'habitation, une définition de meilleures pratiques visant à créer un
cadre harmonieux que chacun est tenu de respecter.
Dans notre immeuble, les gens ne se parlent presque pas, on daigne à peine
se dire un petit bonjour inaudible lorsqu'on se croise dans l'ascenseur ou dans
le carré de la boîte aux lettres.
Les uns essaient de garder la propreté de l'immeuble, la quiétude du voisin,
parfois s'inquiètent d'un objet tombé ou d'une grosse voix qui fait écho tandis
que les autres se disent « je paie mon loyer » j'ai donc tous les droits, cela en
conformité avec ma liberté de profiter de ma situation.
Il devient impératif de vivre autrement en créant pourquoi pas, un petit comité
de « sages » accepté par tous les locataires pour sauvegarder les conditions de
vie et de partage. Cette structure reste un moyen démocratique de débloquer
les petites incompréhensions inhérentes à cette réalité pour favoriser ainsi un
bon climat de paix ...
Sauvegarder son environnement c'est déjà un pas vers un -cadre social de
qualité, mais apprendre à s'enrichir des pluriculturalités que nous avons la
chance d'avoir dans notre cadre de vie apporterait certainement encore plus !
Les problèmes entre voisins ne sont pas le résultat d'une cohabitation pluriculturelle, c'est une question d'individualisme qui n'est pas l'apanage de «
l'étranger ».
Apprenons donc à nous connaître, à nous estimer, peu importe d'où l'on vient !
Mamadou Fakoly Doumbouya, locataire
Domus 57 - 06/2014 - P7
Brèves
Pour célébrer l'été, le cinéma en plein air
– et gratuit ! - nous revient à Wolubilis !
Gravity
Thriller de science fiction. Le 2 juillet à 22 heures
La navette de Stone et Kowalsky est pulvérisée et ils se retrouvent
totalement seuls dans l'univers. A chaque respiration ils consomment
un peu plus de l'oxygène qui leur reste... trouveront-ils le moyen de
rentrer sur Terre ?
De Alfonso Cuaron avec Sandra Bullock et Georges Clooney
Blue Jasmine
Comédie. Le 9 juillet à 22 heures
Le mariage de Jasmine vole en éclat. Elle quitte son New-York rafiné
et mondain pour le modeste appartement de sa soeur Ginger à San
Francisco...
De Woody Allen avec Kate Blanchett et Alec Baldwin
en phase terminale à mourir dignement en leur administrant un barbiturique puissant. Un jour, elle procure une de ces doses mortelles
à un nouveau "client", Monsieur Grimaldi qui est en parfaite santé
mais qui veut mettre fin à ses jours....
De Valeria Golino avec Jasmine Trinca, Libero de Rienzo, Carlo Cecchi
Hijacking
Thriller. Le 13 août à 22 heures
Mikkel est cuisinier sur un cargo, Jan y est ingénieur. En route pour le
port, leur embarcation est prise d'assaut par des pirates. L'équipage
est pris en otage et débute alors un jeu cyniquement cruel de vie
et de mort.
De Tobias Lindholm avec Johan Philip Asbaek, Ole Dupont
Alabama Monroe
Les amants passagers
Comédie romantique. Le 23 juillet à 22 heures
Des personnages hauts en couleurs pensent vivre leurs dernières
heures à bord d'un avion. La vulnérabilité face au danger provoque
une catharsis générale qui devient le meilleur moyen d'échapper à
l'idée de la mort.
Sur fond de comédie débridée et morale, tous ces personnages passent
leur temps à faire des aveux inattendus.
De Pedro Almodovar avec Carlos Areces et Raul Arevalo
Blancanieves
Drame. Le 16 juillet à 22 heures
Sud de l'Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune
fille dont l'enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant
un passé dont elle n'a plus mémoire Carmen va faire une rencontre
insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui va l'adopter et
lui donner le surnom de "Blancanieves"...
De Pablo Berger, dans le cadre de Bruxelles fait son cinéma
Drame. Le 20 août à 22 heures
Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par
la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et
vénère l'Amérique. Elle tient un salon de tatouage et chante dans le
groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...
De Felix Van Gorningen avec Veerle Baetens, Johan Heldenbergh
Casse-tête chinois
Comédie. Le 27 août à 22 heures
Xavier a 40 ans, est père de famille
et trouve la vie toujours bien compliquée. Lorsque Wendy - avec qui il a
eu 2 enfants - part s'installer à New
York, il ne peut envisager de laisser ses
enfants vivre loin de lui. Il part donc
pour New York, où l'attend un véritable
casse-tête chinois...
De Cédric Klapisch avec Romain Duris,
Audrey Tautou, Cécile de France
Jeune et jolie
Drame. Le 30 juillet à 22 heures
Isabelle, lycéenne de 17 ans, mène une double vie. Après les cours,
secrètement, elle se prostitue sous le nom de Léa, auprès de clients
rencontrés sur Internet. Mais un évènement tragique va faire éclater
son secret au grand jour.
De François Ozon avec Marine Vacth, Frédéric Pierrot
Le CINE EN PLEIN AIR EN PRATIQUE
➜ L ieu : Place du Temps Libre, Cours Paul-Henri Spaak 1,
1200 Woluwe-Saint-Lambert
➜ Info : 02 761 60 30
➜ Tarif : gratuit !
➜ Organisation : Commune de Woluwe-Saint-Lambert,
Cinefilms asbl et Cook&Book
Miele
Drame. Le 6 août à 22 heures
Sous le nom de code MIELE, Irène aide clandestinement des personnes
Domus 57 - 06/2014 - P8
Direction de publication: JJ. Rifflart, Rédaction et coordination: C. van den Heuvel, Collaboration rédactionnelle: N. Oleffe,
Traduction: American translation, Mise en page/Impression: Dbprint, Tirage: 2.100 exemplaires. Domus est imprimé sur papier recyclé