Règlement d`admission

Commentaires

Transcription

Règlement d`admission
RÈGLEMENT D’ADMISSION 2016
Educateur spécialisé – Formation de niveau 3
Educateur technique spécialisé – Formation de niveau 3
Educateur de jeunes enfants – Formation de niveau 3
Assistant de service social – Formation de niveau 3
Moniteur éducateur – Formation de niveau 4
Technicien d’intervention sociale et familiale – Formation de niveau 4
SOMMAIRE
Conditions générales d’entrée en formation
Coût des épreuves de sélection
Calendrier de la sélection 2016
Effectifs
Fiches métiers et allègements de formation
Epreuve écrite commune NIV 3
Conditions réglementaires spécifiques
aux différentes filières ES-ES ce / ETS –ETS ce / EJE / ASS
Epreuve écrite spécifique ME – ME cours d’emploi
Epreuve écrite spécifique TISF
Epreuves orales NIV 3
-
Epreuve orale ES – ES ce
Epreuve orale ETS – ETS ce
Epreuve orale EJE
Epreuve orale ASS
Epreuves orales NIV 4
- Epreuve orale ME – ME ce
- Epreuve orale TISF
Informations complémentaires et contacts
p.
p.
p.
p.
p.
p.
2
3
4
5
5
6
p. 6
p. 9
p. 10
p. 11
p. 12
p. 15
p. 17
p. 18
p. 20
p. 21
p. 23
p. 24
ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Conditions générales d’entrée en formation à l’ITSRA
Les candidats doivent avoir :

18 ans révolus au 1er septembre de l’année scolaire d’entrée en formation (aucune
dérogation ne peut être accordée)

Avoir passé avec succès les épreuves d’admission organisées par l’ITSRA et,
L’inscription aux épreuves d’admission est accessible sur : www.admissions-itsra.com
Les candidats ne disposant pas d’un accès à Internet peuvent effectuer leur inscription en se rendant
directement à l’ITSRA uniquement sur rendez-vous.
Le candidat doit :
 S’inscrire en ligne :
o Créer un compte, remplir le formulaire en ligne, télécharger les pièces demandées.
Ne pas oublier de valider votre dossier.
Après la validation du service administratif de la bonne réception des documents :
 Payer en ligne les frais d’inscription : le candidat recevra un accusé de réception du paiement.
L’inscription est effective lorsque le dossier en ligne est complet, validé par le service administratif de
l’ITSRA et le règlement effectué.
Page
2
La confirmation et la validation de l’inscription et du règlement seront communiquées uniquement par
mail.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
FRAIS D’INSCRIPTION NIVEAU 3
ES/ES cours d’emploi
EJE
ETS/ETS cours d’emploi
ASS
FRAIS D’INSCRIPTION NIVEAU 4
ME/ME cours d’emploi
TISF
Ecrit commun : 76 euros
(dont 50 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
(ES / ESCE - ASS - EJE – ETS / ETSCE)
Ecrit ME/MECE : 71 euros
(dont 50 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Ecrit TISF: 71 euros
(dont 50 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Oral : ES / ESCE : 150 euros
(dont 100 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Oral : ETS / ETSCE : 150 euros
(dont 100 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Oral ME / MECE : 86 euros
(dont 60 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Oral : EJE : 150 euros
(dont 100 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Oral TISF : 86 euros
(dont 60 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Oral : ASS : 150 euros
(dont 100 euros de frais d’enregistrement et
de traitement de dossier)
Absence aux épreuves de sélection (écrit et oral) :
Aucun remboursement ne sera effectué sauf cas de force majeure :
-
Décès d’un proche
Hospitalisation
Accident de la route
Certificat médical
Page
3
Sous réserve de présentation d’un justificatif adressé par courrier en recommandé avec accusé de
réception au secrétariat (ITSRA – Bureau 108 – 62 av Marx Dormoy – 63000 CLERMONT-FD) dans un
délai de 4 jours ouvrés après la date de l’épreuve stipulée sur la convocation du candidat.
En cas de remboursement le montant des frais d’enregistrement et de traitement de dossier restera
acquis par le centre de formation.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Niv 3
ES / ES ce
ETS / ETS
ce
Niv 4
EJE
ASS
Ouverture des inscriptions
en ligne
3 novembre 2015
Fin des inscriptions en ligne
25 janvier 2016 midi
Epreuve écrite
30 janvier 2016
Candidats dispensés de
l’épreuve écrite :
Date limite d’envoi
de la lettre de
motivation
ME / ME ce
TISF
29 janvier 2016 matin
1er février 2016
Début mars 2016
Résultats de l’épreuve écrite
Date limite du paiement de
l’épreuve orale
Envoi des convocations aux
épreuves orales
Attention : les candidats devront choisir rapidement leur(s)
filière(s) et transmettre une lettre de motivation argumentée
pour chacune des filières choisies
Fin février 2016
17 mars 2016 minuit pour les candidats non dispenses de l’épreuve écrite
Fin février 2016 pour les
candidats dispensés de
l’épreuve écrite
Fin mars 2016
Fin mars 2016 pour tous les
autres candidats
Du 1er avril au 31 mai 2016
Entretiens oraux
17 juin 2016
Confirmation d’inscription
ou désistement
27 juin 2016
8 juillet 2016
Uniquement pour les candidats non reçus
Page
Demande des appréciations
des épreuves écrites et orales
Les candidats admis, sur liste complémentaire et/ou éliminés seront prévenus par mail.
Pour info : les candidats auront jusqu’au 27 juin 2016 pour régler les 200 euros d’arrhes pour
valider l’inscription définitive
4
Proclamation des résultats
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
TISF
Effectifs
Maximum
AS
ETS
ES
EJE
ME
Effectif
formation
complète
admis à entrer
en formation
30
candidats
12
candidats
90
candidats
20
candidats
30
candidats
50
candidats
15
candidats
40
candidats
5
candidats
3
candidats
5
candidats
Effectif
de la liste
20
complémentaire
candidats
en cas de
désistements
Effectif
formation
partielle
(post-VAE et
passerelle
redoublement)
4
candidats
2
candidats
En alternance tous
les 2 ans IRFSSA
de Moulins
15 candidats
3 candidats
Version numérique, cliquez sur le lien :
Assistant de service social
Educateur de jeunes enfants
Educateur spécialisé
Educateur technique spécialisé
Moniteur éducateur
Page
5
Technicien d’intervention sociale et familiale
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Les épreuves écrites d’admissibilité sont ouvertes aux élèves de terminale, aux
candidats titulaires du baccalauréat, d’un diplôme équivalent, ou ayant passé l'examen de
niveau organisé par la DRJSCS.
Pour les non bacheliers, il vous est possible de s’inscrire à l'examen de niveau, afin de pouvoir
passer les concours : http://www.auvergne.drjscs.gouv.fr
Tiers temps
Au titre d’un handicap reconnu, il est possible de bénéficier d’un tiers temps supplémentaire pour
l’épreuve écrite et orale. Pour en bénéficier, il faut impérativement fournir les pièces justificatives du
handicap lors de l’inscription en ligne.
Tout candidat remplissant au moins une des conditions suivantes peut se présenter aux
épreuves d’admission :
 ASS
 Être titulaire du baccalauréat, justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ou
avoir passé avec succès les épreuves de l’examen de niveau défini par l’arrêté du 11
septembre 1995 susvisé
 Être titulaire de l’un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour
la poursuite des études dans les universités
 Être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires
 Être titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’État, homologué ou
enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins
égal au niveau IV de la convention interministérielle des niveaux de formation
Page
6
 Être titulaire d’un diplôme au moins de niveau IV, délivré par l’État et visé à l’article L. 4511 du code de l’action sociale et des familles.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
 ETS - ETS cours d’emploi
 Être titulaire d'un diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou
enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV
 Être titulaire d'un diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou
enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau V,
pouvoir attester de trois ans d'expérience professionnelle et être en situation d'emploi de
moniteur d'atelier ou d'éducateur technique spécialisé.
 ES - ES cours d’emploi
 Être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ;
 Être titulaire de l’un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour
la poursuite des études dans les universités ;
 Être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors
de l’entrée en formation ;
 Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des
certifications professionnelles au moins au niveau IV ;
 Être titulaire du diplôme d’État d’aide médico-psychologique et avoir exercé cinq ans dans
l’emploi correspondant ;
 Être titulaire du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et avoir exercé cinq ans dans
l’emploi correspondant ;
 Avoir passé avec succès les épreuves de l’examen de niveau défini par l’arrêté du
11 septembre 1995 susvisé ».
 EJE
 Être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ;
 Être titulaire de l’un des titres admis règlementairement en dispense du baccalauréat pour
la poursuite des études dans les universités ;
 Être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors
de l’entrée en formation ;
 Être titulaire d’un diplôme au moins de niveau 4, délivré par l’État et visé à l’article L 451-1
du code de l’action sociale et des familles ;
 Être titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’État , homologué ou
enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins
égal au niveau 4 de la convention interministérielle des niveaux de formation ;
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Page
 Être titulaire du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture, du certificat d’aptitude
professionnelle « petite enfance », du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico
psychologique ou du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et justifier de trois ans
d’expérience dans le champ de la petite enfance.
7
 Avoir passé avec succès les épreuves de l’examen de niveau défini par l’arrêté du 11
septembre 1995 susvisé ;
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement
au cas où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raison de force majeure.
SESSION DE REMPLACEMENT LE 12 FEVRIER 2016
Dispense d’épreuves d’admission VAE :
Les candidats qui, après une validation partielle prononcée par un jury de validation des acquis de
l’expérience (VAE), optent pour un complément de formation préparant au diplôme d’État, sont dispensés
des épreuves d’admission par ce jury.
Toutefois, pour ces candidats, un entretien avec un responsable pédagogique de l’établissement sera
organisé afin de déterminer un programme individualisé de formation ainsi que leur aptitude à s’inscrire
dans le projet pédagogique de l’établissement de formation.
Rappel des dispenses de l’épreuve écrite d’admissibilité :
Sont dispensés les candidats ASS, ES / ESCE, EJE, ETS / ETSCE titulaires :
 D’un diplôme de travail social de niveau III (cf. circulaire n°DGAS 4A/2008/392 du 31 décembre
2008). Ces diplômes sont les suivants :
 D.E.A.S.S. – D.E.E.S. – D.E.E.J.E. – D.E.E.T.S.
 D’une attestation « Lauréats de l’institut du service civique » (cf. arrêté du 27 octobre 2014)
EPREUVE ECRITE D’ADMISSIBILITE
Un texte portant sur une
question (sociale, politique,
philosophique, culturelle, etc.)
donnant lieu à des questions
de compréhension.
Un sujet de dissertation en lien
avec l’un des thèmes du texte.
Objectifs / Critères
Qualités formelles (style, écriture,
orthographe, grammaire, etc.)
Capacités de compréhension
Capacités d’analyse
Qualités formelles (style, écriture,
orthographe, grammaire, etc.)
Structuration et organisation du propos
Pertinence et originalité du
questionnement et du propos
Capacité d’exploration de différents
points de vue
Note /20
Sur 10 points
Sur 10 points
Page
Note éliminatoire : Toute note finale inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire
8
Epreuve écrite
(durée 4h)
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement
au cas où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raison de force majeure.
SESSION REMPLACEMENT LE 12 FEVRIER 2016
Rappel des dispenses de l’épreuve écrite d’admissibilité :
Pour les candidats ME / ME ce titulaires :











Diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale
Baccalauréat professionnel services de proximité et vie locale
Baccalauréat professionnel services en milieu rural
BEATEP spécialité activité sociale et vie locale
BP JEPS animation sociale
Diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale ou mention complémentaire aide à domicile
Diplôme d'État d'assistant familial
Diplôme d’État d’aide médico-psychologique
D’un baccalauréat ou d’un diplôme européen ou étranger réglementairement
D’une attestation « lauréats de l’institut du service civique » (cf. arrêté du 27 octobre 2014)
D’un certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications
professionnelles au moins au niveau IV
Dispense d’épreuves d’admission VAE :
Par décision du jury de Validation des Acquis de l’Expérience, certains candidats peuvent être dispensés
des épreuves d’admission pour un parcours de formation complémentaire dans le cadre de la Validation
des Acquis de l’Expérience qui est défini par la direction de l’établissement.
EPREUVE ECRITE D’ADMISSIBILITE
Epreuve écrite
(durée 3h)
Commentaire d’un texte et
réponse à des questions dont
une question permettant de
développer une réflexion
personnelle
Objectifs / Critères
Appréciation des capacités
d’expression écrite, niveau culturel,
qualité de l’orthographe, logique de
l’argumentation et ouverture d’esprit
Note /20
Sur 20 points
Cette épreuve fait
l’objet d’une double
correction
Page
9
Note éliminatoire : Toute note finale inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement
au cas où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raison de force majeure.
SESSION REMPLACEMENT LE 12 FEVRIER 2016
Rappel des dispenses de l’épreuve écrite d’admissibilité :
Pour les candidats TISF titulaires :
 D’un baccalauréat ou d’un diplôme européen ou étranger réglementairement
 D’une attestation « lauréats de l’institut du service civique » (cf. arrêté du 27 octobre 2014)
 D’un certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications
professionnelles au moins au niveau IV
Dispense d’épreuves d’admission VAE :
Par décision du jury de Validation des Acquis de l’Expérience, certains candidats peuvent être dispensés
des épreuves d’admission pour un parcours de formation complémentaire dans le cadre de la Validation
des Acquis de l’Expérience qui est défini par la direction de l’établissement.
EPREUVE ECRITE D’ADMISSIBILITE
Epreuve écrite
(durée 2h)
Sur un sujet général de société :
réponse à une ou des questions
et dissertation brève
Objectifs / Critères
Vérification des aptitudes à l’expression
écrite et du niveau de culture générale
Note /20
Sur 20 points
Cette épreuve fait
l’objet d’une double
correction
Page
10
Note éliminatoire : Toute note finale inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Dès réception du mail signalant les résultats de l’examen écrit, le candidat ayant réussi
devra s’inscrire en ligne sur la ou les filières niveau 3 choisies.
Le candidat doit :
 Retourner sur son compte www.admissions-itsra.com :
o Télécharger une lettre de motivation (en rapport avec la ou les filières choisies)
Après la validation du service administratif de la bonne réception de ce document :
 Payer en ligne les frais d’inscription : le candidat recevra un accusé de réception du paiement
Page
11
La confirmation et la validation de l’inscription à l’épreuve orale et du règlement seront communiquées
uniquement par mail.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Objectif :
Cette épreuve orale est destinée à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la
profession.
Durée : 40 minutes.
Nature :
Un entretien sur rendez-vous individuel, mené par deux interlocuteurs, un formateur de l’ITSRA
intervenant dans la formation des éducateurs spécialisés, et un professionnel en exercice ayant au
moins 5 ans d’ancienneté.
Modalités :
L’entretien s’appuie sur les documents fournis par le candidat lors de son inscription :
-
Lettre de motivation argumentée
CV détaillé
Critères d’appréciations : notés chacun sur 5 points :
1. Motivations et intérêt pour le métier d’éducateur spécialisé ;
2. Capacité d’analyse et logique d’argumentation ;
3. Disposition et disponibilités à l’entrée en formation ;
4. Ouverture sur le monde et attention portée à la vie sociale.
Le jury disposera de consignes et d’une grille d’évaluation établie par l’ensemble des jurys dans la
réunion préparatoire.
Pour les candidats en situation d'emploi ou en cours d'emploi, l'épreuve orale interrogera la capacité
du candidat à mettre en forme les acquis de son expérience et à entrer dans le dispositif de formation
d'éducateur spécialisé, en complément et au regard des critères ci-dessus.
Notation :
Le résultat de cet entretien, est exprimé sur 20 en note entière ou par demi ou quart de point et définit
le classement des candidats soumis au jury plénier.
Celui-ci procède au départage des candidats ex-aequo en fonction de la meilleure note obtenue au
critère 2 puis, en cas d’égalité, au critère 3. Les candidats restants ex-aequo sont départagés par
tirage au sort.
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement au
cas où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raison de force majeure.
Page
12
Admission des candidats en voie directe :
L’admission définitive est prononcée par une commission d’admission qui a notamment la
responsabilité de départager les candidats.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Selon les textes réglementaires, celle-ci
«est composée du directeur de l’établissement de formation ou de son représentant, du
responsable de la formation préparant au diplôme d’État d’éducateur spécialisé et d’un
professionnel titulaire du diplôme d’État d’éducateur spécialisé extérieur à l’établissement de
formation. Elle arrête la liste des candidats admis à suivre la formation. Cette liste précisant, par
voie de formation, le nombre des candidats admis et la durée de leur parcours de formation, est
transmise à la direction régionale des affaires sanitaires et sociales.»
La commission prononce l’admission au vu du classement proposé par le jury plénier, dans la limite
du quota fixé par le Conseil Régional d’Auvergne et en fonction des capacités d’accueil de
l’établissement de formation. Une liste complémentaire sera établie suivant les mêmes critères.
En fonction des désistements enregistrés, l’établissement pourra faire appel aux candidats admis sur
la liste complémentaire, dans l’ordre du classement. Les résultats seront affichés dans l’établissement
de formation et envoyés par courrier individuel.
Validité de l’admission Voie Directe :
Le bénéfice de l’admission n’est acquis que pour l’année d’entrée en formation
correspondante. Toutefois, les candidats admis définitivement mais qui ne peuvent entrer en
formation pour des raisons majeures (maternité, longue maladie, hospitalisation…) peuvent
bénéficier d’un report d’une année maximum pour l’entrée en formation par demande écrite
auprès de la direction.
L’admission n’est valable que dans l’établissement de formation qui l’a prononcée.
L'ITSRA propose cette formation par la voie directe en 3 ans (formation initiale sans interruption), en
cours d'emploi sous statut salarié (formation réalisée en discontinu et en situation d'emploi) ou par la
voie de l'apprentissage.
Toutefois, une suspension de la formation est acceptée pour convenances personnelles pour 1 an.
En cas de force majeure signalée au moment de l’arrêt de formation, la reprise pourra être autorisée
sans nouvelles épreuves de sélection dans le cadre d’un accord particulier de la direction formalisé
par écrit et dans la limite de 3 ans. Il en est de même en cas d’ajournement à l’issue des épreuves du
diplôme d’État.
En conséquence, les livrets et tous documents relatifs à la formation sont conservés pendant 1 an
(sauf accord écrit particulier) après une suspension ou un abandon de la formation et sont ensuite
remis au candidat.
Spécificité de la Formation concernant les personnes en cours d’emploi sous statut salarié :
La formation en cours d’emploi ou en situation d’emploi permettant d’exercer une fonction éducative
ou un autre emploi est organisée en discontinu en 3 ans. Elle est fondée sur l’alternance et
l’articulation entre le lieu de travail, les lieux de stage et l’établissement de formation où se déroule la
formation théorique lors de regroupements.
Page
Admission des personnes en cours d’emploi sous statut salarié :
L’admission est prononcée en fonction des capacités d'accueil de l'établissement par une commission
d’admission réunie dans les mêmes conditions que pour la voie directe. Néanmoins, l’admission
prononcée pour la formation en cours d’emploi ne permet d’entrer en formation que dans ce dispositif,
et d’aucune manière dans la formation par la voie directe.
13
La formation en cours d’emploi ou en situation d’emploi est accessible selon les mêmes conditions
que la formation en voie directe (ci-dessus) et peut donner lieu aux mêmes allègements (ci-dessus).
Les épreuves d'admission sont de même nature.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Dans le cas de la formation en situation d’emploi ou en cours d’emploi d’éducateur spécialisé,
l’admission est valable jusqu’à l’obtention d’un financement et ce dans la limite maximum de 5
années. Les candidats en situation d’emploi considérés comme admis, ne peuvent entrer en
formation que sous la réserve d’une garantie de prise en charge du coût de la formation.
Spécificité de la formation concernant les personnes sous la voie de l’apprentissage :
La formation par la voie de l’apprentissage est organisée en discontinu en 3 ans en réponse à la
demande des employeurs ayant établi un contrat d’apprentissage et dans le cadre de la convention
établie avec le Conseil régional d’Auvergne en tant que section d’apprentissage. Elle est fondée sur
l’alternance et l’articulation entre le lieu de travail, les lieux de stage et l’établissement de formation où
se déroule la formation théorique lors de regroupements.
Epreuves d’admission et validité des résultats spécifiques de la formation par
l’apprentissage :
Les apprentis se présentant en formation sont soumis à des épreuves d’admission identiques à celles
de la voie directe qui sont organisées en fonction des inscriptions dans la section d’apprentissage
avant l’entrée en formation.
Page
14
Les apprentis se présentant en formation qui ont obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne
à l’épreuve orale d’admission organisée pour la voie directe sont dispensés de passer ces épreuves
s'ils entrent en formation par la voie de l'apprentissage sur la promotion correspondant aux épreuves
d'admission.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Objectifs :
Appréciation des capacités d’analyse distanciée (des évènements et situations auxquelles le candidat
se réfère), de la réflexion et du questionnement personnel ; évaluation des motivations et de l’aptitude à
entrer immédiatement en formation professionnelle.
Durée : 30 minutes.
Nature :
Un entretien sur rendez-vous individuel, mené par deux interlocuteurs, un formateur de l’ITSRA ou d’un
coordonnateur et un professionnel du secteur médico-social.
Modalités :
L’entretien s’appuie sur les documents fournis par le candidat lors de son inscription :
-
Lettre de motivation argumentée
CV détaillé
Critères d’appréciations : notés chacun sur 5 points :
1. Capacités à tirer un enseignement de ses expériences antérieures en lien avec la formation
d’ETS.
2. Attention portée et engagement dans la vie sociale.
3. Dynamique personnelle envers les connaissances.
4. Qualité de la prestation orale.
Pour les candidats en situation d'emploi ou en cours d'emploi, l'épreuve orale peut interroger la capacité
du candidat à mettre en forme les acquis de son expérience et à entrer dans le dispositif de formation
d'éducateur technique spécialisé, en complément et au regard des critères ci-dessus.
Critères d’appréciations complémentaires : Le jury définira les valeurs des différents critères ci-dessous
et les priorités entre elles pour le départage éventuel de candidats ex-aequo.
 Présentation du candidat
 Qualité de la prestation orale
 Connaissance qu’a le candidat du travail social
 Connaissance qu’a le candidat de la profession d’éducateur technique spécialisé et du regard qu’il
porte sur la technique
Page
 Aptitude à élaborer, organiser sa pensée, argumenter oralement
15
 Aptitudes relationnelles du candidat développées à partir de situations professionnelles ou non
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Notation :
Cette épreuve est notée sur 20.
Elle donne également lieu à une appréciation écrite pour chaque candidat. Les candidats n’ayant pas
obtenu la moyenne ne pourront pas être admis.
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement au cas
où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raisons de force majeure.
Admission des candidats :
Art 4
Une commission d’admission est instituée dans chaque établissement. Elle est composée du directeur de
l’établissement de formation ou de son représentant, du responsable de la formation préparant au
diplôme d’État d’éducateur technique spécialisé et d’un professionnel titulaire du diplôme d’État
d’éducateur technique spécialisé extérieur à l’établissement de formation. Elle arrête la liste des
candidats admis à suivre la formation. Cette liste précisant, par voie de formation, le nombre de candidats
admis et la durée de leur parcours de formation est transmise à la direction régionale des affaires
sanitaires et sociales.
La commission admission :
- étudie les disparités de notes ou les divergences d’appréciations avec les jurys concernés
- départage les ex-aequo selon les critères retenus pour l’épreuve orale et entérine les notes proposées
par les jurys d’examinateurs
- classe les candidats ayant obtenu au moins la moyenne, en fonction de la note obtenue à l’épreuve
orale - prépare la liste des admis.
La Commission d’admission prévue à l’article 4 de l'arrêté du 19 mai 2009.
Lorsque les candidats ont des notes identiques et n’ont pu être départagés au vu des critères de
l’épreuve orale, les membres de la commission départagent les candidats ex æquo, selon les critères et
l’ordre suivants : durée de l’expérience professionnelle et associative dans le champ social la plus
longue, classement en liste complémentaire l’année précédente dans l’établissement.
Validité de l’admission :
Le bénéfice de l’admission n’est acquis que pour l’année d’entrée en formation correspondante.
Toutefois, les candidats admis définitivement mais qui ne peuvent entrer en formation pour des raisons
majeures (maternité, longue maladie, hospitalisation…) peuvent bénéficier d’un report d’une année
maximum pour l’entrée en formation par demande écrite auprès de la direction.
L’admission n’est valable que dans l’établissement de formation qui l’a prononcée.
Page
16
Spécificité de la formation concernant les personnes en cours d’emploi sous statut salarié :
L’admission est valable jusqu’à l’obtention d’un financement et ce dans la limite maximum de 5
années.
Les candidats en situation d’emploi considérés comme admis, ne peuvent entrer en formation
que sous la réserve d’une garantie de prise en charge du coût de la formation.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Objectif :
Cet entretien est destiné à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la profession
compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention. Sera aussi évaluée l’adéquation
entre les motivations du candidat et le projet pédagogique de la formation.
Durée : 30 minutes.
Nature de l’épreuve :
Entretien individuel avec un jury composé d’un formateur ITSRA et d’un professionnel du secteur.
Le jury disposera de consignes et d’une grille établie par l’ensemble des jurys dans la réunion
préparatoire organisée en début d’épreuves.
Modalités :
L’entretien s’appuie sur les documents fournis par le candidat lors de son inscription :
-
Lettre de motivation argumentée
CV détaillé
Critères d’appréciations :
1. Motivations et intérêt pour la profession ;
2. Capacité d’analyse et logique d’argumentation ;
3. Contrôle de soi ;
4. Capacité à entrer dans un processus de formation
5. Ouverture sur le monde et attention portée à la vie sociale.
Notation :
Seront déclarés admis les candidats ayant obtenu les meilleurs résultats à l’épreuve orale avec un
minimum de 10 sur 20 et en fonction des capacités d’accueil de l’établissement de formation.
Admission des candidats :
L’admission définitive est prononcée par une commission d’admission composée de représentants des
jurys d’entretien oral sous la présidence du directeur des formations de l’ITSRA, accompagné du
responsable pédagogique de la formation.
La commission d’admission a également pour mission d’établir les critères de départage entre les
candidats ex aequo.
Une liste des candidats admis sera établie pour chaque voie d’entrée en formation.
Une liste complémentaire sera établie suivant les mêmes critères. En fonction des désistements
enregistrés, l’établissement pourra faire appel aux candidats admis sur la liste complémentaire, dans
l’ordre du classement.
Page
L’admission n’est valable que dans l’établissement de formation qui l’a prononcée.
17
Validité de l’admission :
Le bénéfice de l’admission n’est acquis que pour l’année d’entrée en formation correspondante.
Toutefois, les candidats admis définitivement mais qui ne peuvent entrer en formation pour des raisons
majeures (maternité, longue maladie, hospitalisation…) peuvent bénéficier d’un report d’une année
maximum pour l’entrée en formation par demande écrite auprès de la direction.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Les deux épreuves d’admission sont destinées à apprécier l’aptitude et la motivation à l’exercice
de la profession compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention.
Sont convoqués à ces épreuves orales d’admission, les candidats admissibles et les candidats dispensés
à l’écrit.
1ère épreuve orale : Epreuve de groupe
Description de l’épreuve :
Le candidat est appelé à participer à une mise en situation collective.
Durée : 45 minutes
Notation : Une note sur 20 sera attribuée à chaque candidat.
L’établissement de formation se réserve la possibilité d’organiser une session de remplacement au cas
où des candidats n’auraient pu se présenter pour raison de force majeure.
2ème épreuve orale : Entretien individuel
A l’issue de cette 1ère épreuve orale, chaque candidat est reçu en entretien individuel par un jury
composé d’un professionnel et d’un formateur.
Durée : 30 minutes
Objectif :
Apprécier la motivation du candidat et son aptitude à entrer en formation.
Notation :
Une note sur 20 est attribuée à chaque candidat.
Notation finale :
Une note sur 20 est attribuée à l’issue de ces deux épreuves. Toute note inférieure à 10 est
éliminatoire.
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement au cas
où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raisons de force majeure.
Page
La commission d'admission a également pour mission d'établir les critères de départage entre les
candidats.
18
Admission des candidats :
L’admission définitive est prononcée par une commission d’admission composée d’au moins un
représentant de chaque jury d’épreuves orales et si possible de l’ensemble des examinateurs
sous la présidence du Directeur des formations diplômantes et qualifiantes l’ITSRA accompagné
du responsable pédagogique et du secrétariat de la formation concernée.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Notation :
Sont déclarés admis, les candidats ayant obtenu les meilleurs résultats à l’issue des épreuves orales
avec un minimum de 10 sur 20 et en fonction des capacités d’accueil de l’établissement de formation.
Une liste de candidats sera établie pour chaque voie d'entrée en formation.
Une liste complémentaire sera établie suivant les mêmes critères. En fonction des désistements
enregistrés, l’établissement pourra faire appel aux candidats admis sur la liste complémentaire, dans
l’ordre du classement.
Validité de l’admission :
Le bénéfice de l’admission n’est acquis que pour l’année d’entrée en formation correspondante.
Toutefois, les candidats admis définitivement mais qui ne peuvent entrer en formation pour des raisons
majeures (maternité, longue maladie, hospitalisation…) peuvent bénéficier d’un report d’une année
maximum pour l’entrée en formation par demande écrite auprès de la direction.
L’admission n’est valable que dans l’établissement de formation qui l’a prononcée.
Page
19
Les candidats en situation d'emploi, l'admission est valable jusqu'à l'obtention d'un financement et ce
dans la limite maximum de 4 années.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Dès réception du mail signalant les résultats de l’examen écrit, le candidat ayant réussi
devra s’inscrire en ligne.
Le candidat doit :
 Retourner sur son compte (site : itsra.net) :
o Télécharger une lettre de motivation
Après la validation du service administratif de la bonne réception de ce document :
 Payer en ligne les frais d’inscription : vous recevrez un accusé de réception du paiement
Page
20
La confirmation et la validation de votre inscription à l’épreuve orale et de votre règlement vous seront
communiquées uniquement par mail.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Durée : 40 minutes.
Nature de l’épreuve :
Un entretien sur rendez-vous individuel, mené par deux interlocuteurs, un formateur de l’ITSRA ou d’un
coordonnateur et un professionnel du secteur médico-social.
Objectif :
Cet entretien est destiné à apprécier l’aptitude à entrer en formation et la motivation du candidat à
l’exercice de la profession compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention ainsi
que son adhésion au projet pédagogique de l’établissement.
Modalités :
L’entretien s’appuie sur les documents fournis par le candidat lors de son inscription :
- Lettre de motivation argumentée
- CV détaillé
L'entretien est partagé en deux temps :
La première partie de l'épreuve de 20 minutes portera sur les motivations du candidat dans ce choix
professionnel, son intérêt pour le métier de moniteur éducateur, sa capacité à tirer un enseignement de
ses expériences antérieures et son aptitude à entrer en formation.
La deuxième partie de l'épreuve orale consistera en un entretien de 20 minutes à partir d'un texte réalisé
par le candidat.
Avant l'entretien avec le jury, il sera demandé au candidat de réaliser sur table, sur une durée de
30 minutes, un commentaire en quelques lignes à partir d'un fait d'actualité ou sur une question sociale.
Cet écrit sera support à un échange libre afin d'évaluer la capacité à argumenter un point de vue critique
et à soutenir un échange. Il permet également d'évaluer la capacité du candidat à communiquer et
argumenter par écrit.
Notation :
A l'issue de l'entretien la somme de la notation des deux temps de l'entretien donne une note globale sur
20.
Une grille d'évaluation (établie par l'ensemble des jurys lors de la réunion préparatoire organisée en
début d'épreuves) sera remplie par chaque jury et servira à la commission d'admission.
Classement :
Le classement est effectué de la façon suivante pour déterminer la liste des admis et la liste
complémentaire :
1 – meilleure note globale à l'épreuve orale
2 – en cas d'égalité :
 meilleure note à la première partie de l'entretien portant sur les motivations
 meilleure note à la deuxième partie de l'entretien portant sur le commentaire produit par le
candidat
Page
L'établissement de formation se réserve la possibilité d'organiser une session de remplacement au cas
où des candidats auraient été empêchés de se présenter pour raison de force majeure.
21
3 – En cas d'égalité les candidats seront classés en fonction de leur âge par ordre décroissant.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Admission des candidats :
Une commission d'admission est instituée dans chaque établissement. Elle est composée du directeur de
l'établissement de formation ou de son représentant, du responsable de la formation préparant au
Diplôme d'État de Moniteur Educateur et d'un professionnel titulaire du diplôme d'État de Moniteur
Educateur extérieur à l'établissement de formation. Elle arrête la liste des candidats admis à suivre la
formation. Cette liste précisant, par voie de formation, le nombre des candidats admis et la durée de leur
parcours de formation est transmise à la direction régionale des affaires sanitaires et sociales.
Une liste des candidats admis sera établie pour chaque voie d’entrée en formation.
Une liste complémentaire sera établie suivant les mêmes critères. En fonction des désistements
enregistrés, l’établissement pourra faire appel aux candidats admis sur la liste complémentaire, dans
l’ordre du classement.
Les candidats en voie directe ayant au minimum 10/20 peuvent entrer en formation par la voie de
l'apprentissage sous réserve de trouver un établissement employeur.
Validité de l’admission :
Le bénéfice de l’admission n’est acquis que pour l’année d’entrée en formation correspondante.
Toutefois, les candidats admis définitivement mais qui ne peuvent entrer en formation pour des raisons
majeures (maternité, longue maladie, hospitalisation…) peuvent bénéficier d’un report d’une année
maximum pour l’entrée en formation par demande écrite auprès de la direction.
L’admission n’est valable que dans l’établissement de formation qui l’a prononcée.
Effectifs d’entrée en formation :
La direction de l’établissement fixe annuellement les effectifs entrant en formation en fonction de
l’agrément donné par le Conseil régional d’Auvergne pour la voie directe ainsi que pour l’apprentissage,
et selon les capacités pédagogiques et économiques de l’établissement pour le cours d’emploi et les
compléments de formation effectués dans la démarche de validation des acquis de l’expérience. Elles
sont précisées dans la notice annuelle envoyée avec le dossier d’inscription.
Spécificité de la Formation concernant les personnes en cours d’emploi sous statut salarié :
La formation en cours d’emploi ou en situation d’emploi permettant d’exercer une fonction éducative ou un
autre emploi est organisée en discontinu en 2 ans. Elle est fondée sur l’alternance et l’articulation entre le
lieu de travail, les lieux de stage et l’établissement de formation où se déroule la formation théorique lors de
regroupements.
La formation en cours d’emploi ou en situation d’emploi est accessible selon les mêmes conditions que la
formation en voie directe (ci-dessus) et peut donner lieu aux mêmes allègements (ci-dessus). Les épreuves
d'admission sont de même nature.
L’admission est prononcée en fonction des capacités d'accueil de l'établissement par une commission
d’admission réunie dans les mêmes conditions que pour la voie directe. Néanmoins, l’admission
prononcée pour la formation en cours d’emploi ne permet d’entrer en formation que dans ce dispositif, et
d’aucune manière dans la formation par la voie directe.
Les candidats en situation d’emploi considérés comme admis, ne peuvent entrer en formation que
sous la réserve d’une garantie de prise en charge du coût de la formation. Dans le cas de la
formation en situation d’emploi ou en cours d’emploi de moniteur éducateur l’admission est valable jusqu’à
l’obtention d’un financement et ce dans la limite maximum de 5 années.
Spécificité de la Formation concernant les personnes sous la voie de l’apprentissage :
La formation par la voie de l’apprentissage est organisée en discontinu en 2 ans en réponse à la demande
des employeurs ayant établi un contrat d’apprentissage et dans le cadre de la convention établie avec le
Conseil Régional d’Auvergne en tant que section d’apprentissage. Elle est fondée sur l’alternance et
l’articulation entre le lieu de travail, les lieux de stage et l’établissement de formation où se déroule la
formation théorique lors de regroupements.
Epreuves d’admission et validité des résultats spécifiques de la formation par l’apprentissage :
Les apprentis se présentant en formation sont soumis à des épreuves d’admission identiques à celles de la
voie directe qui sont organisées en fonction des inscriptions dans la section d’apprentissage avant l’entrée
en formation. Les apprentis se présentant en formation qui ont obtenu une note égale ou supérieure à la
moyenne à l’épreuve orale d’admission organisée pour la voie directe sont dispensés de passer ces
épreuves s'ils entrent en formation par la voie de l'apprentissage sur la promotion correspondant aux
épreuves d'admission.
ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Objectif :
L'épreuve orale d'admission doit permettre d'apprécier l'aptitude et la motivation des candidats. Elle repose sur la nécessité de :
 Vérifier que le candidat à l'aptitude et l'appétence pour la profession
 Reposer d'éventuelles incompatibilités du candidat avec l'exercice professionnel ainsi que son potentiel
d'évolution personnelle et professionnelle
 S'assurer de l'aptitude du candidat à s'inscrire dans le projet pédagogique de l'établissement de formation.
Les candidats seront évalués sur les critères suivants et classés en conséquence :
 La solidité des motivations du candidat, en fonction de son parcours individuel et professionnel
 La qualité de l’information sur le métier et les capacités à bénéficier de la formation cette année
 L’ouverture sur l’actualité contemporaine et les capacités d’implication et de prise de responsabilité
 Le niveau de présentation, d’expression orale, d’aisance à argumenter et communiquer.
Durée : 20 minutes.
Nature de l’épreuve :
Un entretien sur rendez-vous individuel, mené par deux interlocuteurs, un formateur de l’ITSRA ou d’un
coordonnateur et un professionnel (diplômé TISF) du secteur médico-social.
Modalités :
L’entretien s’appuie sur les documents fournis par le candidat lors de son inscription :
-
Lettre de motivation argumentée
CV détaillé
L'entretien est partagé en deux temps :
La 1re partie de l'épreuve de 10 minutes portera sur les motivations du candidat dans ce choix
professionnel, son intérêt pour le métier de technicien d’intervention sociale et familiale, sa capacité à tirer
un enseignement de ses expériences antérieures et son aptitude à entrer en formation.
La 2e partie de l'épreuve orale consistera en un entretien de 10 minutes à partir d'un questionnaire support
d’entretien.
Avant l'entretien avec le jury, il sera demandé au candidat de réaliser sur table, sur une durée de
10 minutes, un questionnaire.
Cet écrit sera support à un échange libre.
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne
Page
Validité de l’admission :
Le bénéfice de l’admission n’est acquis que pour l’année d’entrée en formation correspondant à la sélection. Toutefois, les
candidats admis qui ne peuvent entrer en formation, pour des raisons majeures (maternité, longue maladie, hospitalisation…)
peuvent conserver les notes obtenues qui seront intégrées au classement du cycle suivant : ils en font la demande écrite à la
direction. La formation en voie directe se déroule de façon continue en 2 ans. Toutefois, une suspension de la formation est
acceptée pour convenances personnelles pour 1 an. En cas de force majeure signalée au moment de l’arrêt de formation, la
reprise sera autorisée sans nouvelles épreuves de sélection dans le cadre d’un accord particulier de la direction formalisé par
écrit (sous réserve d’un veto éventuel de la DRJSCS) et dans la limite de 5 ans. Il en est de même en cas d’ajournement à
l’issue des épreuves du diplôme d’État.
23
Admission des candidats :
L’admission définitive est prononcée par une commission d’admission composée par un directeur du centre de formation ou de
son représentant, des responsables pédagogiques de la formation, des formateurs et d’un professionnel titulaire du DETISF
extérieur à l’établissement. La liste d’admis est fixée par cette commission dans la limite du quota fixé par le Conseil régional
d’Auvergne, en fonction des capacités d’accueil de l’établissement de formation. Une liste complémentaire sera établie suivant les
mêmes critères. En fonction des désistements enregistrés, l’établissement pourra faire appel aux candidats admis sur la liste
complémentaire, dans l’ordre du classement.
Le classement des candidats est établi selon la note d’oral. Les candidats ex-aequo sont départagés par l’ensemble des
examinateurs composant le jury plénier garant de l’objectivité de la sélection au regard des appréciations obtenues aux critères
de l’épreuve (classés par ordre décroissant d’importance).
Un procès-verbal sera établi et communiqué au directeur régional Jeunesse, sports et cohésion sociale. Les résultats seront
affichés dans l’établissement de formation et envoyés par courriel aux candidats.
Dates d’entrée en formation : septembre 2016
ES - ES CE / ETS - ETS CE / EJE / ASS / ME - ME CE / TISF
Frais de formation annuel : 782 € (tarif donné à titre indicatif, susceptible d’être modifié)
Les 200 € d’arrhes versés lors de l’inscription définitive seront déduits de ce montant.
Aides financières durant la formation :
Selon la loi n° 2004-809 du 13/08/2004 relative aux libertés et responsabilités locales :
« La Région est compétente pour attribuer des aides aux étudiants inscrits dans les établissements publics ou
privés dispensant des formations sociales initiales. La nature, le montant et les conditions d’attribution de ces aides
sont fixés par délibération du Conseil régional »
D’autres aides peuvent être accordées pour les étudiants ayant déjà travaillé. Se renseigner avant
l’entrée en formation auprès de Pôle Emploi.
SÉLECTIONS

Epreuve écrite commune ES/ES CE* – ETS/ETS CE – EJE - ASS
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]

ES / ES CE – Epreuve orale
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]

ETS / ETS CE – Epreuve orale
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]

EJE – Epreuve orale
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]

ASS – Epreuve orale
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]

ME / ME CE – Epreuves : écrit et oral
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]

TISF – Epreuves : écrit et oral
Laurence COSTE - 04.63.05.03.85 - [email protected]
*CE : cours d’emploi
PARCOURS DE FORMATION
ES / ES CE
Coordonnateur : Jean-Yves SAURET

Secrétariat pédagogique : Sylvie BEGON - 04.63.05.03.80 / [email protected]
ME / ME CE - ETS / ETS CE – TISF
Coordonnateur : Alexandre REYNAUD

Secrétariat pédagogique : Sandrine ALIOUI - 04.63.05.03.79 / [email protected]
EJE

Coordonnatrice : Marie AUJOULAT
Secrétariat pédagogique : Johanna DUTOIT - 04.73.17.01.20 / [email protected]
ASS

Coordonnateur : Lilian GRAVIÈRE
Secrétariat pédagogique : Johanna DUTOIT - 04.73.17.01.20 / [email protected]
QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET VIE ÉTUDIANTE
Page
ITSRA 62 avenue Marx Dormoy - 63000 CLERMONT-FERRAND
24
 Daniel CARTON – Marilyn CHILLAN - Angélique PANNETIER
04.73.17.01.00 - [email protected]
Ces actions de formation sont cofinancées par le Conseil régional d’Auvergne et l’Union européenne