Avis Technique 2/15-1663 Colorpan Types Selekta 155, Siding 152

Commentaires

Transcription

Avis Technique 2/15-1663 Colorpan Types Selekta 155, Siding 152
Avis Technique 2/15-1663
Annule et remplace l’Avis Technique 2/08-1290
Bois imprégné de résine thermodurcissable
Bardage rapporté
Built-up cladding
Vorgehängte hinterlüftete
Fassadenbekleidung
Ne peuvent se prévaloir du présent
Avis Technique que les productions
CERTIFIE
certifiées, marque
CSTBCERTIFIED,
dont la liste à jour est consultable sur
Internet à l’adresse :
www.cstb.fr
Colorpan Types Selekta
155, Siding 152, Siding
202, Heritage 152,
Heritage-Selekta
Titulaire :
rubrique :
Produits de la Construction
Certification
Werzalit
DE-71720 Oberstenfeld
Tél. :+49 7062 500
Fax : +49 7062 50 208
E-mail : [email protected]
Internet : www.werzalit.de
Usines :
Werzalit
DE-71720 Oberstenfeld
Werzalit of America Inc.
40 Holley Avenue
USA-Bradford, PA 16701
Distributeur :
Werzalit France
24 rue du Général Rascas
FR-57220 Boulay
Tél. : 03 87 57 39 10
Fax : 03 87 57 39 48
Email : [email protected]
Commission chargée de formuler des Avis Techniques
(arrêté du 21 mars 2012)
Groupe Spécialisé n°2
Constructions, cloisons et façades légères
Vu pour enregistrement le 30 juin 2015
Secrétariat de la commission des Avis Techniques
CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr
1
Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
 CSTB 2015
Le Groupe Spécialisé N° 2 « Constructions, façades et cloisons légères » de la
Commission chargée de formuler des Avis Techniques a examiné le 3 février 2015,
le procédé de bardage rapporté Colorpan Types Selekta 155, Siding 152, Siding
202, Heritage 152, Heritage-Selekta, présenté par la Société WERZALIT. Il a
formulé le présent Avis ci-après, qui annule et remplace l’Avis Technique 2/081290. L’Avis Technique formulé n’est valable que si la certification
CERTIFIE
CSTBCERTIFIED, visée dans le Dossier Technique, basée sur un suivi annuel et un
contrôle extérieur, est effective. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en
France européenne.
1.
1.1
 Le procédé de bardage rapporté COLORPAN peut être mis en œuvre
en zones et bâtiments définis au § 2 du Dossier Technique.
Définition succincte
2.2
Description succincte
Appréciation sur le procédé
Bardage rapporté à base de clins moulés en particules de bois imprégnées de résines thermodurcissables et présentant en face vue un
revêtement décoratif à base de peinture acrylique.
2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et
autres qualités d’aptitude à l’emploi
Mise en œuvre des clins par emboîtement sur leurs rives longitudinales
et fixation par clouage ou vissage sur une ossature bois solidarisée à la
structure porteuse.
Stabilité
Caractéristiques générales
Largeur
La stabilité du bardage rapporté sur cet ouvrage est convenablement
assurée dans le domaine d'emploi proposé.
Epaisseur
Longueur
standard
Utile
Hors
tout
En partie
courante
Hors
tout
SELEKTA
155
5 400
155
169
9
19,5
SIDING 152
3 660
152
171
10 à 18
19,5
SIDING 202
3 660
202
220
10 à 18
19,5
HERITAGE
152
3 660
152
169
12
17
Variantes
HERITAGESELEKTA
2 690
152
169
9
19,5
- SELEKTA 155 :
9,7 kg/m²
- SIDING 152 :
12,0 kg/m²
- SIDING 202 :
12,0 kg/m²
- HERITAGE 152 :
12,0 kg/m²
- HERITAGE-SELEKTA : 9,7 kg/m²
 La pose des clins SELEKTA 155 peut s'effectuer en disposition horizontale, verticale ou inclinée ;
 La pose des clins HERITAGE-SELEKTA peut s’effectuer en disposition
horizontale ou inclinée ;
 Seule la pose horizontale est prévue pour les clins SIDING 152,
SIDING 202 et HERITAGE 152 ;
 Aspect : perlé ou relief bois selon 16 coloris.
Dans la suite de ce document, les clins Siding 152, Siding 202, Selekta
155, Heritage 152 et Heritage-Selekta seront désignés par « clins
COLORPAN ».
Le marquage est conforme au § 6 du Dossier Technique.
2.1
Le procédé ne fait pas obstacle au respect des prescriptions réglementaires. Les vérifications à effectuer (notamment quant à la règle dite
du "C + D", y compris pour les bâtiments en service) doivent prendre
en compte les caractéristiques suivantes :
 Classement de réaction au feu des clins :
- En qualité ordinaire : M2
- En qualité B1 : M1
 Masse combustible (MJ/m²) :
- SELEKTA 155 et HERITAGE-SELEKTA = 175 MJ/m²
- Laine minérale : négligeable vis-à-vis des exigences.
- Isolant P.S.E. (MJ/m²) : masse en kg/m² x 43.
- Ossature Bois (MJ/m²) : masse en kg/m² x 17.
Prévention des accidents lors de la mise en œuvre
Elle peut être normalement assurée.
Isolation thermique
Le respect de la Règlementation Thermique en vigueur est à vérifier au
cas par cas selon le bâtiment visé.
Eléments de calcul thermique
Le coefficient de transmission thermique surfacique Up d’une paroi
intégrant un système d’isolation par l’extérieur à base de bardage
ventilé se calcule d’après la formule suivante :
U p  U c  i
Identification
Les clins COLORPAN bénéficiant d'un certificat CERTIFIECSTBCERTIFIED sont
identifiables par un marquage conforme au § 6.3 du chapitre 1 des
« Exigences particulières de la Certification CERTIFIECSTBCERTIFIED (EP11)
des bardages rapportés, vêtures et vêtages, et des habillages de soustoiture ».
2.
Sécurité en cas d’incendie
- SIDING 152, SIDING 202 et HERITAGE 152 = 205 MJ/m²
 Masse surfacique :
1.2
Le bardage rapporté ne participe pas aux fonctions de transmission
des charges, de contreventement et de résistance aux chocs de sécurité. Elles incombent à l'ouvrage qui le supporte.
AVIS
Domaine d’emploi accepté
 Mise en œuvre du bardage rapporté sur parois planes et verticales,
neuves ou préexistantes, en maçonnerie d'éléments enduits (conforme au NF DTU 20.1) ou en béton (conforme au DTU 23.1), situées en étage et rez-de-chaussée ;
 Pose possible sur Constructions à Ossature Bois (COB) conformes au
NF DTU 31.2, est limitée à :
- hauteur 9 m maximum (+ pointe de pignon) en situation a, b, c,
i
Ei
nj
Avec :
Uc
est le coefficient de transmission thermique surfacique en partie courante, en W/(m2.K).
i
est le coefficient de transmission thermique linéique du pont
thermique intégré i, en W/(m.K), (ossatures).
Ei
est l’entraxe du pont thermique linéique i, en m.
n
est le nombre de ponts thermiques ponctuels par m² de paroi.
j
est le coefficient de transmission thermique ponctuel du pont
thermique intégré j, en W/K (pattes-équerres).
Les coefficients  et  doivent être déterminés par simulation numérique conformément à la méthode donnée dans les règles Th-Bât,
fascicule 5. En absence de valeurs calculées numériquement, les valeurs par défaut données au § III.9.2-2 du Fascicule 4/5 des Règles
Th-U peuvent être utilisées.
Au droit des points singuliers, il convient de tenir compte, en outre,
des déperditions par les profilés d’habillage.
- hauteur 6 m maximum (+ pointe de pignon) en situation d,
 Exposition au vent conformément au tableau 1 du Dossier Technique ;
2
2/15-1663
 Les fixations des clins sur chevrons ou liteaux (vis cruciformes ou
clous) ;
Etanchéité
A l'air : elle incombe à la paroi support,
A l'eau : elle est assurée de façon satisfaisante par les joints à recouvrement des parements entre eux et par les profilés d'habillage des
points singuliers.
 Sur les supports béton ou maçonnés : le système permet de réaliser
des murs de type XIII avec joints verticaux alignés ou décalés au
sens du document « Conditions Générales d'emploi des systèmes
d'isolation thermique par l'extérieur faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier du CSTB 1833 de mars 1983), les parois supports
devant satisfaire aux prescriptions des chapitres 2 et 4 de ce document, et être étanches à l'air.
 Sur supports COB : L’étanchéité est assurée de façon satisfaisante
dans le cadre du domaine d’emploi accepté.
- en partie courante par la faible largeur des joints horizontaux
entre plaques adjacentes qu’ils soient ouverts ou obturés par un
profilé, compte tenu de la nécessaire verticalité de l'ouvrage et de
la présence de la lame d'air,
- en points singuliers par les profilés d'habillage et d’encadrement,
- par le domaine d’emploi accepté définie au § 2.1.
Appliqué sans ossature primaire et sans isolant thermique associé sur
des murs en béton ou maçonneries d'éléments enduites par l’extérieur,
le système permet de réaliser des murs pouvant être utilisés dans les
mêmes emplois que ceux de type IIb sur maçonnerie ou III sur béton
au sens des DTU 23.1 et NF DTU 20.1.
Données environnementales
Le procédé COLORPAN ne dispose d’aucune Déclaration Environnementale (DE) et ne peut donc revendiquer aucune performance environnementale particulière. Il est rappelé que les DE n’entrent pas dans
le champ d’examen d’aptitude à l’emploi du procédé.
Aspects sanitaires
Le présent avis est formulé au regard de l’engagement écrit du titulaire de respecter la réglementation, et notamment l’ensemble des
obligations réglementaires relatives aux substances dangereuses, pour
leur fabrication, leur intégration dans les ouvrages du domaine
d’emploi accepté et l’exploitation de ceux-ci. Le contrôle des informations et déclarations délivrées en application des réglementations en
vigueur n’entre pas dans le champ du présent avis. Le titulaire du
présent avis conserve l’entière responsabilité de ces informations et
déclarations.
Informations utiles complémentaires
Les performances aux chocs extérieurs du procédé COLORPAN correspondent, selon les Cahiers du CSTB 3546-V2, 3534 et la P 08-302, aux
classes d’expositions suivantes :
Type de clin
Entraxe entre
ossatures
Classement
Siding 202
600 mm
Q4
(difficilement remplaçable)
Siding 152, Selekta
155, Heritage 152
et Heritage-Selekta
300 mm
Q4 (facilement remplaçable)
600 mm
 Les profilés de base (profilés de départ, d'angle sortant et de raccordement vertical et horizontal) ;
 Résine.
Sur demande, la Société WERZALIT-FRANCE peut fournir :
 Les pattes-équerres ;
 Les vis de fixation chevrons sur pattes et liteaux sur chevrons.
L'isolant et les bois d'ossature, ainsi que les profilés d'habillage en tôle
prélaquée pliée (encadrement de baie notamment) doivent être directement approvisionnés par le poseur, à partir du marché diffus, en
conformité avec les prescriptions données dans le présent document.
2.25 Mise en œuvre
Ce bardage rapporté se pose sans difficulté particulière, moyennant
une reconnaissance préalable du support, un calepinage des clins et
profilés complémentaires, et le respect des conditions de pose (cf.
CPT).
La Société WERZALIT-FRANCE apporte, sur demande de l'entreprise de
pose, son assistance technique sur chantier.
2.3
Cahier des Prescriptions Techniques
2.31 Conditions de conception
Fixations
Les fixations à la structure porteuse doivent être choisies compte tenu
des conditions d'exposition au vent et de leur valeur de résistance de
calcul à l'arrachement dans le support considéré.
Dans le cas de supports en béton plein de granulats courants ou maçonneries, la résistance à l’état limite ultime des chevilles sera calculée
selon l’ATE ou ETE.
Dans le cas de supports dont les caractéristiques sont inconnues, la
résistance à l’état limite ultime des chevilles sera vérifiée par une
reconnaissance préalable, conformément au document « Détermination sur chantier de la résistance à l’état limite ultime d’une fixation
mécanique de bardage rapporté » (Cahier du CSTB 1661-V2).
Ossature bois
La conception et la mise en œuvre de l’ossature bois seront conformes
aux prescriptions du document « Règles générales de conception et de
mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier du CSTB
3316-V2), renforcées par celles ci-après :
 La coplanéité des chevrons devra être vérifiée entre chevrons adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm ;
 Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au
moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée de classe d’emploi 2 avec bande de protection ou
3b selon le FD P 20-651 ;
Q2 (facilement remplaçable)
 Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en
bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un
écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d’humidité
des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la
norme NF EN 13183-2 (avec un humidimètre à pointe) ;
Une remplaçabilité considérée comme facile requiert cependant que
des éléments de remplacement soient approvisionnés lors du chantier.
 Les équerres de fixations devront avoir fait l’objet d’essais en tenant
compte d’une déformation sous charge verticale d’au plus 3 mm ;
2.22 Durabilité - Entretien
 L’entraxe des chevrons devra être de 600 mm au maximum (ou
645 mm sur COB).
La durabilité propre des constituants du système et leur compatibilité
permettent d’estimer que ce bardage rapporté présentera une durabilité satisfaisante équivalente à celles des bardages traditionnels.
La durabilité du gros-œuvre est améliorée par la mise en œuvre de ce
bardage rapporté, notamment en cas d'isolation thermique associée.
2.23 Fabrication et contrôle
La fabrication des clins COLORPAN fait l’objet d’un autocontrôle systématique régulièrement surveillé par le CSTB, permettant d’assurer une
constance convenable de la qualité.
Le fabricant se prévalant du présent Avis Technique doit être en mesure de produire un certificat CERTIFIECSTBCERTIFIED délivré par le CSTB,
attestant que le produit est conforme à des caractéristiques décrites
dans le référentiel de certification après évaluation selon les modalités
de contrôle définies dans ce référentiel.
Les produits bénéficiant d’un certificat valide sont identifiables par la
présence sur les éléments du logo CERTIFIECSTBCERTIFIED, suivi du numéro
identifiant l’usine et d’un numéro identifiant le produit.
2.24 Fourniture
Les éléments fournis de façon systématique par la Société WERZALITFRANCE sont :
 Les clins ;
2/15-1663
Pose directe sur le support
Les chevrons ou montants métalliques étant fixés directement sur le
support, les défauts de planéité de ce support (désafleurements, balèvres, bosses et irrégularités diverses) ne doivent pas être supérieurs
à 5 mm sous la règle de 20 cm, et à 10 mm sous la règle de 2 m.Cette
planéité doit être prise en compte dans les Documents Particuliers du
Marché (DPM).Conditions de mise en œuvre
2.32 Condition de mise en œuvre
Calepinage
Le pontage des jonctions entre montants successifs non éclissés de
manière rigide, par les clins COLORPAN est exclu.
Pose sur Constructions à Ossature Bois (COB)
La pose sur COB conformes au NF DTU 31.2 est limitée à :
 hauteur 9 m maximum (+ pointe de pignon) en situation a, b, c ;
 hauteur 6 m maximum (+ pointe de pignon) en situation d ;
L’ossature sera recoupée tous les niveaux.
Les chevrons seront posés au droit des montants d’ossature de la
Construction à Ossature Bois.
3
3.
Conclusions
Appréciation globale
Pour les fabrications des clins COLORPAN bénéficiant d’un Certificat
CERTIFIE
CSTBCERTIFIED délivré par le CSTB, l'utilisation du procédé dans
le domaine d'emploi accepté est appréciée favorablement.
Validité
Jusqu’au 28 février 2022.
Pour le Groupe Spécialisé n°2
Le Vice-Président
Remarques complémentaires
du Groupe Spécialisé
Cette 6ème révision intègre les modifications suivantes :
 Ajout des profilés Siding 202, Heritage 155 et Heritage-Selekta ;
 Prise en compte des contraintes sismiques.
La modification phénolique des résines urée-formol et mélamineformol pour apporter à la résine d’imprégnation (MUPF) une plus
grande résistance à l’hydrolyse, le taux d’imprégnation important
(19 %), le séchage préalable à moins de 1 % des particules de bois, la
forte densité du clin moulé (0,9) et surtout son enrobage d’un papier
imprégné phénolique sont de nature à conférer déjà aux clins sans
finition, une durabilité propre nettement supérieure à 10 ans. La finition, en face vue, réalisée par un feuil (60 µm) de résine acrylique
séchée au four-tunnel, accusant en œuvre une érosion de l’ordre de
2 µm par an laisse donc espérer une durabilité largement supérieure,
mais un entretien par peinture pour de seules raisons d’aspect est à
prévoir au bout d’une quinzaine d’années.
Il n’est pas prévu de protection après fraisage des rives sur chantier,
celles-ci étant toujours cachées par les recouvrements d’emboîtement.
Les tranches d’extrémité, lorsque vues, sont protégées par une couche
de résine WERZALIT étalée à la spatule : ceci est important, notamment lorsque la tranche constitue « goutte d’eau » en pied de clin
vertical.
La valeur annoncée de la résistance admissible en dépression est la
plus faible des valeurs admissibles relatives à chacun des modes de
rupture possibles (arrachement des fixations, déboutonnage sous tête
de fixation, cisaillement de la lèvre interne d’emboîtement, déchirure
du trou prépercé) compte tenu du coefficient de sécurité spécifique à
chacun d’eux.
Les variations dimensionnelles hygrothermiques sont faibles (inférieures au mm/m), notamment en raison de l’emballage phénolique. Il
est cependant prévu un jeu à la pose à la fois au niveau des fixations
et en extrémité de clin.
Les chevilles utilisées doivent faire l’objet d’un ATE ou ETE.
Cet Avis Technique est assujetti à une certification de produits
CSTBCERTIFIED portant sur les clins COLORPAN.
CERTIFIE
Le Rapporteur Bardage rapporté du
Groupe Spécialisé n°2
4
2/15-1663
Dossier Technique
établi par le demandeur
Tableau 1 - Dépression admissible
A. Description
1.
Type de clins
Principe
Le système COLORPAN est un système de bardage rapporté à base de
clins moulés en particules de bois imprégnées de résines thermodurcissables et présentant en face vue un revêtement décoratif à base de
peinture acrylique.
SELEKTA 155
500
HERITAGE 152
Les clins SELEKTA 155 sont mis en œuvre en disposition horizontale,
verticale ou inclinée par emboîtement sur leurs rives longitudinales et
sont fixés sur une ossature bois par fixations traversantes.
HERITAGESELEKTA
Pour les clins HERITAGE-SELEKTA, seules les poses horizontale et
inclinée sont prévues.
SIDING 202
Pour les clins SIDING 152, SIDING 202 et HERITAGE 152, seule la
pose horizontale est prévue.
2.
Domaine d’emploi
 Mise en œuvre sur parois planes et verticales, neuves ou préexistantes en maçonnerie d’éléments ou en béton situées en étage et en
rez-de-chaussée ;
 Pose possible sur Constructions à Ossature Bois (COB) conforme au
NF DTU 31.2 limitée à :
- hauteur 9 m maximum (+ pointe de pignon) en situation a, b, c,
- hauteur 6 m maximum (+ pointe de pignon) en situation d,
Les situations a, b, c et d sont définies dans le NF DTU 20.1 P3.
 Le système de bardage rapporté COLORPAN peut être mis en œuvre
en zones et bâtiments selon les dispositions particulières décrites
dans l’Annexe A en fin de Dossier Technique (selon l’arrêté du 22
octobre 2010 et ses modificatifs).
L’annexe sismique ne s’applique pas pour des hauteurs d’ouvrages
inférieures à 3,50 m.
Zones de
sismicité
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
I
II
III
IV
1
X
X
X
X
2
X
X
X
X
3
X
X
X
X
4
X
X
X
X
300
SIDING 152
Le système se présente en cinq variantes référencées SELEKTA 155,
SIDING 152, SIDING 202, HERITAGE 152 et HERITAGE-SELEKTA.
Une isolation complémentaire est disposée entre la structure porteuse
et la peau de bardage, cette isolation étant ventilée par une lame d'air
ménagée entre l’isolant et le dos des clins.
Entraxe
des
supports
(mm)
3.
600
(ou 645
sur COB)
600
(ou 645
sur COB)
Résistance
admissible
en
dépression
(Pa)
vis
2 700
clous crantés
3 400
vis
1 600
clous crantés
2 050
vis
1 350
clous crantés
1 700
vis ou clous
crantés
1 193
Eléments
Le système COLORPAN est un système complet de bardage rapporté
comprenant les clins de paroi, l'ossature d'accrochage, les fixations
diverses, l'isolation thermique complémentaire et les profilés éventuels
pour le traitement des points singuliers.
3.1
Clins de parois (cf. fig. 1 et 2)
Ce sont des clins moulés à chaud et sous haute pression à partir de
particules de bois séchées (79%) et imprégnées de résines thermodurcissables type MUPF (19%) avec divers additifs (2%) tels qu'agents
fongicides, et agents anti-feu (chlorure d'ammonium). La densité du
matériau obtenu est de l'ordre de 0,9.
Les deux faces des clins comportent, dès leur moulage, une peau à
base de papiers imprégnés.
En face cachée, cette peau constitue peau d'équilibrage.
En face vue, elle constitue support étanche pour le revêtement de
finition par peinture.
Après démoulage, les clins sont mis à dimensions par sciage, les rives
longitudinales sont façonnées par fraisage et les trous ovalisés sont
percés par défonçage.
Après façonnage, la face vue et les tranches sont revêtues d'une finition à base de peinture monocouche acrylique en phase aqueuse
appliquée par pistolétage automatique à raison de 200 g/m² humide
(conduisant à une feuille de 60 µm) et séchée par passage en fourtunnel.
Chacune des cinq variantes se partage en deux versions, l'une standard (sans indication), l'autre ignifugée (repérée B1), d'où :
X
Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine
d’emploi accepté.
• SELEKTA 155 et SELEKTA 155 B1
X
Pose autorisée sur parois planes et verticales en béton ou
de COB, conformes au NF DTU 31.2, selon les dispositions
décrites dans l’Annexe A.
• SIDING 202 et SIDING 202 B1

Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine
d’emploi accepté pour les établissements scolaires à un seul
niveau (appartenant à la catégorie d’importance III) remplissant les conditions du paragraphe 1.1 des Règles de
Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06014).

Type de
fixation
• SIDING 152 et SIDING 152 B1
• HERITAGE 152 et HERITAGE 152 B1
• HERITAGE-SELEKTA et HERITAGE-SELEKTA B1
L'usinage des rives de clins étant respectivement identique pour les
deux variantes SELEKTA 155 et SIDING 152, celles-ci sont donc compatibles.
Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine
d’emploi accepté pour les bâtiments de catégorie
d’importance II remplissant les conditions du paragraphe
1.1 des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89
révisées 92 (NF P06-014).
 Exposition au vent correspondant à une pression ou une dépression
admissible sous vent normal selon les règles NV65 modifiées, de valeur maximale (exprimée en Pascals) donnée dans le tableau ciaprès :
2/15-1663
5
Les caractéristiques des clins sont les suivantes (en mm) :
prélaquée pliée notamment pour la couvertine d'acrotère et l'encadrement de baie.
Tableau 2 - Caractéristiques des clins
Largeur
Longueur
Variantes
standard
SELEKTA
155
SIDING
152
SIDING
202
HERITAGE
152
HERITAGESELEKTA
La tôle d'acier doit être galvanisée au moins Z 275 selon la norme P
34-310 pour une atmosphère rurale non polluée sinon se référer à la
norme NF P 24-351.
Epaisseur
utile
horstout
en partie
courante
horstout
5 400
155
169
9
19,5
3 660
152
171
10 à 18
19,5
3 660
202
220
10 à 18
19,5
3 660
152
169
12
17
2 690
155
169
9
19,5
4.
Fabrication
Les clins SELEKTA 155 et HERITAGE-SELEKTA sont fabriqués par la
Société WERZALIT en son usine allemande sise à D-71720
OBERSTENFELD.
Les clins SIDING 152, SIDING 202 et HERITAGE 152 sont fabriqués
par la Société WERZALIT of America Inc. 40 Holley Avenue Bradford,
P.A. 16701 USA et transférés à l'usine allemande sise à D-71720
OBERSTENFELD.
Le processus de fabrication est identique dans les deux cas et comprend les opérations suivantes :
 Transformation du bois massif en particules ;
 Séchage des particules ;
 Tolérances sur les dimensions ;
- sur largeur utile des clins :
+ 1, - 2 mm,
 Mélange des particules avec la résine MUPF ;
- sur épaisseur hors-tout :
± 1 mm.
 Mise en forme par pré-moulage en presse froide ;
 Caractéristiques physiques et mécaniques (cf. § 5.) ;
 Masse surfacique :
- SELEKTA 155 :
9,7 kg/m²
- SIDING 152 :
12,0 kg/m²
- SIDING 202 :
12,0 kg/m²
- HERITAGE 152 :
12,0 kg/m²
- HERITAGE-SELEKTA :
9,7 kg/m²
 Aspect : perlé ou relief bois ;
 Coloris référencés : 215, 263, 276, 289, 614, 627, 630, 636, 663,
666, 671, 676, 681, 682, 690 et 691.
D'autres coloris, au comportement vérifié équivalent en vieillissement
artificiel, peuvent être proposés dans le cadre de l'élargissement des
gammes actuelles à condition que leur résistance à la lumière sous
lampe à arc xénon selon DIN 54-001 après 3000 heures d'exposition
au Xénotest 1200 (DIN 53-387) soit > 3 sur l'échelle des gris.
3.2
Ossature support et isolation thermique
 Mise en place du gâteau ainsi obtenu, entre deux épaisseurs de
papier imprégné ;
 Moulage final en presse chaude ;
 Finition par coupage, fraisage et défonçage ;
 Application de la peinture de finition.
5.
Contrôles de fabrication
Les clins SELEKTA 155, SIDING 152, SIDING 202, HERITAGE 152 et
HERITAGE-SELEKTA font l’objet d’une certification matérialisée par la
marque CERTIFIECSTBCERTIFIED. La marque de certification atteste la conformité des éléments aux exigences particulières et certifie les caractéristiques suivantes :
Par campagne de production et prélèvement au hasard
1 fois par semaine
 Contrôle dimensionnel (épaisseur du clin, épaisseur et profondeur de
la languette et emboîtement des clins).
Les composants de l'ossature et l'isolant seront conformes aux prescriptions du document « Règles générales de conception et de mise en
œuvre de l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages
rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier du CSTB 3316V2).
Sur tous les panneaux
La largeur vue des chevrons est de 50 mm minimum.
 Masse volumique (EN 323) : 800 à 950 kg/m² ;
Les liteaux complémentaires (cas de la pose des clins en disposition
verticale) sont normalement livrés en longueur de 5,50 m.Ils sont de
section 50 x 30 mm (face vue 50 mm).
 Aspect visuel
Par prélèvement au hasard 1 fois par mois
 Gonflement après 24 heures d'immersion (EN 317) : < 5 % ;
 Taux d'humidité (EN 322) : 9 ± 4 % ;
 Résistance à la traction transversale (EN 319): > 1,1 N/mm² ;
La fixation des liteaux sur les chevrons s'effectue par vissage à l'aide
de vis à bois en acier inoxydable de dimensions Ø 5 x 60 mm.
 Résistance à l'arrachement du revêtement décoratif (EN 311) :
> 0,4 N/mm² ;
3.3
 Résistance en flexion selon la norme NF EN 310 (Indice B 51-124) :
contrainte à rupture > 28 MPa (caractéristique certifiée) ;
Fixation des clins sur les chevrons ou sur
les liteaux (cf. fig. 4)
Elle peut s'effectuer :
 Soit par vis cruciformes en acier inoxydable A2, de dimensions Ø 3,5
x 30 mm, référence 2Z – 48 ;
 Soit par pointes crantées en acier inoxydable A2, de dimensions
Ø 2,8 x 35 mm.
 Résistance au déboutonnage (EN 320) : F > 800 N.
Ces autocontrôles sont également vérifiés par l'Institut FMPA du BadeWürttemberg qui vérifie en outre le degré d'inflammabilité.
Les vis cruciformes  3,5 x 30 et les pointes crantées  2,8 x 35 sont
contrôlées selon la norme DIN 50.049.
Ces fixations sont toujours fournies par la Société WERZALIT-FRANCE.
6.
3.4
D'une part, extrudés en alliage d’aluminium et oxydés anodiquement :
Les clins SELEKTA 155, SIDING 152, SIDING 202, HERITAGE 152 et
HERITAGE-SELEKTA bénéficiant d'un certificat CERTIFIECSTBCERTIFIED sont
identifiables par un marquage conforme au § 6.3 du chapitre 1 des
« Exigences particulières de la Certification CERTIFIECSTBCERTIFIED des
bardages rapportés, vêtures et vêtages, et des habillages de soustoiture » et comprenant notamment :
 Profilé de départ en pose verticale ou inclinée des clins - longueur
standard 5500 mm ;
Sur le produit
 Profilé de départ en pose horizontale des clins - longueur standard
5500 mm.
 Le numéro du certificat ;
D'autre part, extrudés en PVC :
 Le repère d’identification du lot de la fabrication.
 Profilé d'angle sortant (type 1 - 22 mm) - longueur standard
2500 mm ;
Sur les palettes
 Profilé-grillage de ventilation de section 30 x 90 mm ou 30 x 30 mm
longueur standard 2500 mm.
 Le numéro du certificat ;
Accessoires associés (cf. fig. 3)
3.41 Profilés WERZALIT pour le traitement des
principaux points singuliers
3.42 Profilés complémentaires d'habillage
Il s'agit de profilés à vocations diverses, usuellement utilisés dans la
mise en œuvre de bardages rapportés traditionnels, et réalisés en tôle
6
Identification
 Le logo
 Le logo
CERTIFIE
CSTBCERTIFIED ;
CERTIFIE
CSTBCERTIFIED ;
 Le nom du fabricant, une identification de l’usine de production ;
 L’appellation commerciale du système et l’appellation commerciale
du produit ;
 Le numéro de l’Avis Technique.
2/15-1663
Outre la conformité au règlement, le marquage comporte sur chaque
clin :
 Le numéro du coloris ;
 Le numéro de contrôle du classement d'inflammabilité.
Sur l'étiquette agrafée à chaque palette sont indiqués la marque commerciale, le coloris, les dimensions et les quantités.
Les vis et clous crantés fournis par la Société WERZALIT-FRANCE sont
livrés par carton de 1 000 avec attestation de l'usine selon la norme
DIN 50.049 portant sur la vérification de la fourniture.
Le marquage des cartons précise :
 Le type de fixation ;
 Les dimensions ;
9.2
Mise en place de l’ossature Bois
Mise en place des chevrons verticaux d’ossature primaire conformément aux prescriptions du Cahier du CSTB 3316-V2.
9.3
Pose de l’isolant thermique
L’isolant, certifié ACERMI, est mis en œuvre conformément aux prescriptions du Cahier du CSTB 3316-V2.
9.4
Fixation des panneaux
La pose des clins SELEKTA 155 peut s'effectuer en disposition horizontale, verticale ou inclinée.
La pose des clins HERITAGE-SELEKTA peut s’effectuer en disposition
horizontale ou inclinée.
 Le code d'identification de l'usine de fabrication.
Seule la pose horizontale est prévue pour les clins SIDING 152,
SIDING 202 et HERITAGE 152.
7.
Lors de la pose des clins sur l'ossature bois, la fixation (clous ou vis)
est disposée au centre du trou ovalisé Ø 4 x 10 mm pour permettre le
libre mouvement longitudinal du clin en œuvre, dû aux variations
dimensionnelles d'origine hygrothermique. Un point fixe est normalement prévu :
Fourniture – Assistance technique
La distribution en France est assurée par la Société WERZALIT-FRANCE
sise 24 rue du Général Rascas à 57220 BOULAY.
Les éléments fournis de façon systématique par la Société WERZALITFRANCE sont :
 Les clins ;
 Les fixations des clins sur chevrons ou liteaux (vis cruciformes ou
clous) ;
 Les profilés de base (profilés de départ, d'angle sortant et de raccordement vertical et horizontal) ;
 Résine.
Sur demande, la Société WERZALIT-FRANCE peut fournir :
 Les pattes-équerres ;
 Les vis de fixation chevrons sur pattes et liteaux sur chevrons.
L'isolant et les bois d'ossature, ainsi que les profilés d'habillage en tôle
prélaquée pliée (encadrement de baie notamment) doivent être directement approvisionnés par le poseur, à partir du marché diffus, en
conformité avec les prescriptions données dans le présent document.
La Société WERZALIT-FRANCE ne pose pas elle-même. La mise en
œuvre est effectuée par des entreprises de pose auxquelles la Société
WERZALIT-FRANCE apporte, à leur demande, son assistance technique. Elle a établi à cette fin, un manuel de pose détaillé, rédigé en
langue française.
8.
8.1
Mise en œuvre de l’isolation thermique
et de l’ossature
Isolation thermique
L’isolant, certifié ACERMI, est mis en œuvre conformément aux prescriptions des « Règles générales de conception et de mise en œuvre de
l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages rapportés
faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier du CSTB 3316-V2).
8.2
Ossature bois
La mise en œuvre de l’ossature bois sera conforme aux prescriptions
du Cahier du CSTB 3316-V2, renforcées par celles ci-après :
 La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants
adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm ;
 Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au
moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée de classe d’emploi 2 avec bande de protection ou
3b selon le FD P 20-651 ;
 Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en
bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un
écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d’humidité
des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la
norme NF EN 13183-2 (avec un humidimètre à pointe) ;
 La résistance admissible de la patte aux charges verticales à prendre
en compte doit être celle correspondant à une déformation sous
charge égale à 3 mm ;
 L’entraxe des ossatures est au maximum de 600 mm (ou 645 mm
sur COB).
9.
Mise en œuvre des panneaux
9.1
Principes généraux de pose
Un calepinage préalable doit être prévu. Il n'y a pas de sens particulier
de pose. En stockage sur chantier, les clins doivent reposer à plat à
l'abri de la pluie. Sur chantier, la découpe manuelle s'effectue à la scie
à petite denture croisée. La découpe mécanique s'effectue avec une
lame de scie au carbure de tungstène, denture droite ou croisée à 10°,
avec écart des dents de 10 ; 13 ou 15 mm. Les tranches de découpe
sont protégées avec la résine WERZALIT étalée à la spatule.
2/15-1663
 Soit (cas de la pose horizontale des clins ou inclinée à moins de 45°
par rapport à l’horizontale) en milieu de clin pour répartir la variation de part et d'autre des deux extrémités du clin, lesquelles sont
cachées par des habillages d'arrêt vertical ;
 Soit (cas de la pose verticale des clins ou inclinée à plus de 45° par
rapport à l’horizontale) en pied de clin, (lequel ne repose pas sur le
talon de la bavette pour éviter la stagnation d'eau au niveau de la
tranche mastiquée), afin de guider la totalité de la variation vers
l'autre extrémité, cachée par le retour d'habillage d'arrêt haut.
Ce point fixe est constitué par deux fixations disposées en extrémités
du trou pré-percé ovalisé.
Le jeu à prévoir en extrémité de lame est 10 mm de façon générale.
Le porte-à-faux d'un clin après la dernière fixation ne doit pas dépasser 15 cm (en angle pour une pose horizontale ou en haut de l’ouvrage
pour pose verticale).
9.41 Pose horizontale des clins Selekta 155, Siding
152, Siding 202, Heritage 152 et HeritageSelekta (cf. fig. 5 et 6)
L'entraxe usuel (et maximal) des chevrons est de 60 cm en partie
courante. Il est réduit en tant que besoin en rives latérales, et en
acrotère.
Le réglage en avancée des chevrons sur la structure porteuse doit
prévoir un décalage des nus correspondant à la somme de l'épaisseur
totale de l'isolant et d'une épaisseur minimale de 20 mm réservée à la
lame d'air.
La pose horizontale des clins sur l'ossature verticale s'effectue à
l'avancement de bas en haut.
La pose du premier clin s'effectue sur le profilé de départ.
La fixation du clin sur les chevrons s'effectue à chaque croisement clin
sur chevron à l'aide soit d'une vis cruciforme Ø 3,5 x 30 mm, soit
d'une pointe crantée Ø 2,8 x 35 mm.
9.42 Pose verticale des clins Selekta 155 (cf. fig. 7)
L'entraxe usuel (et maximal) des chevrons est de 60 cm en partie
courante. Il peut être réduit en tant que de besoin en rives latérales et
en acrotère.
Le réglage en avancée des chevrons sur la structure porteuse doit
prévoir un décalage des nus correspondant à la somme de l'épaisseur
totale de l'isolant et d'une épaisseur minimale de 15 mm réservée à la
lame d'air, laquelle prend en compte pour une valeur moyenne de
5 mm les évidements en sous-face des clins.
Sur le réseau vertical de chevrons est rapporté un réseau horizontal de
liteaux 30 x 50 mm (face vue des liteaux 50 mm).
L'entraxe usuel (et maximal) des liteaux est de 600 mm.
La fixation du liteau sur les chevrons s'effectue à chaque croisement
liteau sur chevron à l'aide de deux vis à bois Ø 5 x 60 dont la tête
fraisée est noyée dans le liteau (cf. fig. 7a).
La pose verticale des clins se fait à l'avancement de droite à gauche ou
de gauche à droite, en sens inverse du sens des vents de pluie dominants.
La pose du premier clin s'effectue sur profilé d'arrêt ou profilé d'angle.
La fixation du clin sur les liteaux s'effectue à chaque croisement clin
sur liteau à l'aide soit d'une vis cruciforme Ø 3,5 x 30 mm, soit une
pointe crantée Ø 2,8 x 35 mm.
7
9.43 Pose inclinée des clins Selekta 155 et HeritageSelekta (cf. fig. 8)
Fixation des clins sur un réseau de liteaux espacés de 420 mm maximum d'axe en axe (pose à 45°), disposés soit horizontalement, soit
verticalement, en se référant aux précédentes dispositions de pose. Il
pourra être réduit si besoin en rives latérales et en acrotère.
Jusqu'à 45° d'inclinaison par rapport à la verticale, le lattage support
sera disposé horizontalement et verticalement au-delà de cette inclinaison.
Les autres modalités de pose sont, selon le cas, celles prévues pour la
pose horizontale ou la pose verticale.
9.44 Raboutage des clins
9.441
Clins Selekta 155, Siding 152 et Siding 202
sans recouvrement (cf. fig. 5b et 7c)
Le raboutage sans joint ouvert des clins SELEKTA 155, SIDING 152 et
SIDING 202 n'étant pas prévu, les ouvrages de dimension supérieure à
la longueur maximale de fourniture des clins, sont partagés en modules séparés.
En pose horizontale des clins (cf. fig. 5c), le joint de séparation des
modules, de largeur voisine de 10 mm et filant verticalement, est
disposé au droit d'un chevron qui est alors doublé, afin que chaque
fixation en extrémité des clins en regard, puisse s'effectuer sur son
propre chevron.
En pose verticale des clins (cf. fig. 7c) le joint de séparation des modules, de largeur voisine de 10 mm et filant horizontalement, est
disposé au droit d'un liteau qui est généralement doublé.
Le joint ouvert vertical peut éventuellement être habillé par un couvrejoint.
Le joint ouvert horizontal est toujours protégé par un profilé-bavette
en tôle d'aluminium prélaquée pliée en Z.
En tout état de cause, il est toujours prévu, au droit d'un joint ouvert,
qu'il soit habillé ou non d'un profilé, une bande d'étanchéité (PVC,
feutre bitumé, ...) préalablement agrafée sur la surface vue des
double-chevron ou double-liteau.
En outre, les tranches coupées des clins (coupes tant transversales
que longitudinales) qui en œuvre ne sont pas protégées par un retour
de bavette, sont mastiquées au mastic WERZALIT étalé à la spatule.
9.442
Clins Siding 152, Siding 202, Heritage 152 et
Heritage-Selekta avec recouvrement
En pose horizontale (et biaise pour les clins Heritage-Selekta), les
recouvrements aux extrémités permettent un raboutage à tout endroit
de la façade sans doubler les chevrons (cf. fig. 9).
9.5
Points singuliers
Les figures 5d à 5h, 6b à 6f, 7d à 7i et 8b constituent un catalogue
d'exemples de solutions proposées pour le traitement des points singuliers en poses horizontale et verticale.
En réhabilitation de bâtiments anciens, l'espace réservé tant en montants qu'en voussure d'encadrement de baie, par la largeur (de l'ordre
de 10 mm) du cochonnet du dormant de la menuiserie, implique que
l'éventuel habillage de l'encadrement soit effectué de façon traditionnelle en tôle prélaquée pliée.
En cas de rive de clin coupée en arrêt de bardage (en encadrement de
baie notamment), la fixation de cette rive s'effectue par fixations
traversantes (vis à bois à tête fraisée Ø 5,5 x 40 mm), une cale étant
disposée entre clin et ossature bois pour compenser l'épaisseur de la
rive éliminée.
La tête fraisée de la vis est noyée dans le clin et mastiquée. En outre,
elle cachée par le retour extérieur du profilé d'habillage correspondant
à la découpe.
9.6
Pose spéciale en rez-de-chaussée
En pose en disposition horizontale des clins, à l’exception du clin Siding
202, qui ne nécessite aucune disposition supplémentaire, l'entraxe des
chevrons est ramené de 600 à 300 mm.
En pose en disposition verticale ou inclinée des clins :
Un pare-pluie conforme au NF DTU 31.2 sera disposé sur la face extérieure de la paroi de COB, sous les tasseaux verticaux.
En situations a, b et c, les panneaux de contreventement de la COB
peuvent être positionnés coté intérieur ou coté extérieur de la paroi.
En situation d, les panneaux de contreventement de la COB sont obligatoirement positionnés coté extérieur de la paroi.
Le pare-pluie est recoupé tous les 6 m pour l’évacuation des eaux de
ruissellement vers l’extérieur.
En aucun cas, le pare-pluie ne devra être posé contre le clin (lame
d’air de 20 mm minimum).
11.
Entretien et réparation
11.1 Entretien
Il n'est normalement pas prévu d'entretien courant, si ce n'est éventuellement un nettoyage à l'éponge humide.
11.2 Rénovation par peinture
Après quinze ans de service, une rénovation d'aspect par peinture doit
être envisagée avec la peinture acrylique avec durcisseur référencée
ACRYLATE COLORPAN d'origine WERZALIT.
11.3 Remplacement d'un clin
Le remplacement d'un clin s'effectue à l'aide d'un clin spécial de réparation, obtenu à partir d'un clin normal dont on a coupé la lèvre côté
interne de la rive femelle.
Après dépose du clin accidenté par sciage longitudinal (à la scie sauteuse par exemple) et repose du clin de réparation, ce dernier est fixé
par des vis en acier inoxydable dont la tête reste apparente.
Quand plusieurs clins successifs sont à remplacer, on utilise des clins
normaux à fixations normales, à l'exclusion toutefois du dernier qui
reste un clin de réparation.
B. Résultats expérimentaux
et rapports d’étude
Les clins SELEKTA et de façon plus générale les éléments COLORPAN
ont fait l'objet d'essais ayant donné lieu aux rapports ci-après :
 CR-BAM-N° 5.01/220 du 23/09/82 : appréciation de la durabilité ;
 PV VERITAS-Dossier n° DLC/L7-85-454 : vieillissement conventionnel ;
 CR-FMPA-BW-N° II.3 - 14.423 du 5/10/84 : comportement à la
dépression ;
 CR-FMPA-BW-N° I.4 - 34.967/1 du 4/04/85 : caractéristiques physiques et mécaniques ;
 CR-FMPA-BW-N° I.4 - 34.967/3 du 18/04/85 : résistance aux bourrasques de pluie latérale - résistance aux chocs de petit corps dur,
CR-FMPA-BW-N° I.4 - 34.571 du 25/06/85 : déboutonnage sous
tête de fixation ;
 EEM 08 26018357/A pour les clins type SIDING 152 et EEM 08
26018357/B pour les Clins type SELEKTA 155 : essais sismiques ;
 DCC/CLC-13-244 : calcul des sollicitations sismiques dans les chevilles de fixation au support du système de bardage rapporté
COLORPAN SELEKTA 155 et SIDING 152
 La vérification des classements de réactio ;n au feu a fait l'objet des
P.V. CSTB ci-après :
- M1 : P.V. CSTB n° RA13-0315,
- M2 : P.V. CSTB n° RA13-0316.
En complément, il a été effectué au CSTB des essais :
 De tenue au déboutonnage sous tête de fixation ;
 De résistance à l'arrachement des pointes ;
 De comportement d'une maquette à la dépression : rapport n°CLC
14-26053981 ;
 De comportement d'une maquette aux chocs : rapport n°CLC
14 20653979.
 L'entraxe des chevrons est ramené de 600 à 300 mm ;
 L'entraxe des liteaux est ramené de 600 à 300 mm.
10.
Pose sur COB
La paroi support est conforme au NF DTU 31.2.
Les clins seront fixés sur une ossature rapportée composée de tasseaux ayant un entraxe de 645 mm maximum implantés au droit des
montants de la COB, afin de réserver une lame d’air de 20 mm minimum entre le mur et le revêtement extérieur.
Les clins sont en appuis sur des tasseaux de largeur vue de 50 mm.
L’ossature est fractionnée à chaque plancher. Le pontage des jonctions
entre montants successifs par les clins est exclu.
8
2/15-1663
C. Références
C1.
Données Environnementales1
Le procédé COLORPAN ne fait pas l’objet d’une Déclaration Environnementale (DE). Il ne peut donc revendiquer aucune performance environnementale particulière.
Les données issues des DE ont notamment pour objet de servir au
calcul des impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les
procédés visés sont susceptibles d’être intégrés.
C2.
Autres références
Les divers clins ou panneaux COLORPAN ont, depuis leur commercialisation en 1981, fait l'objet d'applications portant sur plus de
4.500.000 m².
La part réservée aux clins SELEKTA se monte à 3.800.000 m² dont
près de 650.000 m² en France.
Concernant les clins SIDING 152, quelques chantiers ont été réalisés,
notamment un hôtel à Eurodisney (env. 35.000 m²).
Concernant les clins HERITAGE-SELEKTA, plus de 15000 m² ont été
réalisés en France.
1
Non examiné par le Groupe Spécialisé dans le cadre de cet Avis
2/15-1663
9
Sommaire des figures
Figures 1 – Caractéristiques géométriques ............................................................................................... 11 Figure 1a - Selekta 155............................................................................................................................................ 11 Figure 1b - Siding 152 ............................................................................................................................................. 11 Figure 1c - Siding 202 ............................................................................................................................................. 12 Figure 1d - Heritage 152 .......................................................................................................................................... 12 Figure 1e - Heritage-Selekta ..................................................................................................................................... 12 Figures 2 - Caractéristiques techniques ................................................................................................... 13 Figure 2a - Siding 152 ............................................................................................................................................. 13 Figure 2b - Selekta 155 ........................................................................................................................................... 13 Figure 2c - Siding 202 ............................................................................................................................................. 13 Figure 2d - Heritage 152 .......................................................................................................................................... 14 Figure 2e - Heritage-Selekta ..................................................................................................................................... 14 Figure 3 – Accessoires ............................................................................................................................................. 15 Figure 4 – Fixations pour clins .................................................................................................................................. 16 Figure 5a – Pose en disposition horizontale des clins.................................................................................................... 17 Figure 5b – Joint vertical entre clins .......................................................................................................................... 17 Figure 5c – Joint horizontal entre clins ....................................................................................................................... 17 Figure 5d – Arrêt haut ............................................................................................................................................. 18 Figure 5e – Arrêt bas ............................................................................................................................................... 18 Figure 5f – Angle sortant .......................................................................................................................................... 18 Figure 5g – Angle rentrant ....................................................................................................................................... 18 Figure 5h – Encadrement de baie .............................................................................................................................. 19 Figure 6a – Pose en disposition horizontale des clins.................................................................................................... 20 Figure 6b – Encadrement de baie .............................................................................................................................. 21 Figure 6c – Arrêt haut – Coupe verticale .................................................................................................................... 22 Figure 6d – Arrêt bas – Coupe verticale ..................................................................................................................... 22 Figure 6e – Angle rentrant – Coupe horizontale ........................................................................................................... 22 Figure 6f – Angle sortant – Coupe horizontale ............................................................................................................. 22 Figure 6g – Fractionnement d’ossature ...................................................................................................................... 23 Figure 6h – Recoupement du pare-pluie tous les 6m sur COB ....................................................................................... 24 Figure 6i – Joint de dilatation .................................................................................................................................... 25 Figure 7a – Pose en disposition verticale des clins ....................................................................................................... 26 Figure 7b – Joint vertical entre clins .......................................................................................................................... 26 Figure 7c – Joint horizontal entre clins ....................................................................................................................... 26 Figure 7d – Joint de fractionnement de l’ossature ........................................................................................................ 27 Figure 7e – Arrêt haut ............................................................................................................................................. 27 Figure 7f – arrêt bas ................................................................................................................................................ 27 Figure 7g – Angle sortant ......................................................................................................................................... 28 Figure 7h – Angle rentrant ....................................................................................................................................... 28 Figure 7i – Encadrement de baie ............................................................................................................................... 28 Figure 7j - Fractionnement de l’ossature .................................................................................................................... 29 Figure 8a – Pose en disposition inclinée des clins ........................................................................................................ 30 Figure 8b – Angle sortant ......................................................................................................................................... 30 Figure 9 - recouvrement longitudinal Siding 152, Siding 202, Heritage-Selekta ............................................................... 30 Figure 10 - Tableau de baie ...................................................................................................................................... 31 Figure 11 - Fractionnement de l’ossature ................................................................................................................... 32 Figures de l'Annexe A - Pose en zones sismiques
Figure A1 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur béton ............................................................ 36 Figure A2 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur béton – Pose verticale et oblique ....................... 37 Figure A3 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur COB .............................................................. 37 Figure A4 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur COB – Pose verticale et oblique......................... 38 10
2/15-1663
Figures du Dossier Technique
Figures 1 – Caractéristiques géométriques
Figure 1a - Selekta 155
2/15-1663
Figure 1b - Siding 152
11
Figure 1c - Siding 202
Figure 1d - Heritage 152
40
4
40
10
Figure 1e - Heritage-Selekta
12
2/15-1663
Figures 2 - Caractéristiques techniques
Figure 2a - Siding 152
Figure 2b - Selekta 155
Figure 2c - Siding 202
2/15-1663
13
Figure 2d - Heritage 152
Figure 2e - Heritage-Selekta
14
2/15-1663
Figure 3 – Accessoires
2/15-1663
15
Figure 4 – Fixations pour clins
16
2/15-1663
Pose horizontale des clins
Selekta 155, Heritage 155 et Heritage-Selekta
Figure 5a – Pose en disposition horizontale des clins
Figure 5b – Joint vertical entre clins
2/15-1663
Figure 5c – Joint horizontal entre clins
17
Figure 5d – Arrêt haut
Figure 5f – Angle sortant
18
Figure 5e – Arrêt bas
Figure 5g – Angle rentrant
2/15-1663
Figure 5h – Encadrement de baie
2/15-1663
19
Siding 152, Siding 202
Figure 6a – Pose en disposition horizontale des clins
20
2/15-1663
Figure 6b – Encadrement de baie
2/15-1663
21
22
Figure 6c – Arrêt haut – Coupe verticale
Figure 6d – Arrêt bas – Coupe verticale
Figure 6e – Angle rentrant – Coupe horizontale
Figure 6f – Angle sortant – Coupe horizontale
2/15-1663
Figure 6g – Fractionnement d’ossature
2/15-1663
23
Figure 6h – Recoupement du pare-pluie tous les 6m sur COB
24
2/15-1663
Figure 6i – Joint de dilatation
2/15-1663
25
Pose verticale des clins
Selekta 155
Figure 7a – Pose en disposition verticale des clins
Figure 7b – Joint vertical entre clins
26
Figure 7c – Joint horizontal entre clins
2/15-1663
10
10
25
V_Selekta_52
V_Selekta_53
Figure 7d – Joint de fractionnement de l’ossature
Figure 7e – Arrêt haut
2/15-1663
Figure 7f – arrêt bas
27
Figure 7g – Angle sortant
Figure 7h – Angle rentrant
Figure 7i – Encadrement de baie
28
2/15-1663
Figure 7j - Fractionnement de l’ossature
2/15-1663
29
Pose biaise des clins
Selekta 155, Heritage-Selekta
Figure 8a – Pose en disposition inclinée des clins
Figure 8b – Angle sortant
Figure 9 - recouvrement longitudinal Siding 152, Siding 202, Heritage-Selekta
30
2/15-1663
Figure 10 - Tableau de baie
2/15-1663
31
Figure 11 - Fractionnement de l’ossature
32
2/15-1663
Annexe A
Pose du procédé de bardage rapporté
COLORPAN sur Ossature Bois en zones sismiques
Pour les configurations non envisagées dans ces tableaux, les sollicitations peuvent être calculées selon le Cahier du CSTB 3725.
A1. Domaine d’emploi
L’annexe sismique ne s’applique pas pour des hauteurs inférieures à
3,50 m.
Le procédé COLORPAN peut être mis en œuvre sur des parois planes
verticales, en zones et bâtiments suivant le tableau ci-dessous (selon
l’arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs) :
Zones de
sismicité
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
I
II
III
IV
1
X
X
X
X
2
X
X
X
X
3
X
X
X
X
4
X
X
X
X
A3.2
Fixation directe des chevrons au support
Les chevrons bois sont fixés directement sur le support et doivent
être rendus coplanaires avec un écart admissible de 2 mm entre
chevrons adjacents par l’emploi de cales complémentaires de dimensions 100 x 100 mm en contreplaqué certifié NF Extérieur CTBX
d’épaisseur maximale 10 mm enfilées sur la cheville et disposées
entre chevron et support.
L’entraxe des fixations est de 1 m maximum.
A3.3
Fixation des chevrons au support par
pattes-équerres
 Les pattes-équerres sont en acier de longueur 100 à 200 mm
référencées ISOLCO 3000P de la société ETANCO. Elles sont posées en quinconce avec un espacement maximum de 1 m.
X
Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine
d’emploi accepté.
 Les chevrons sont solidarisés aux équerres par quatre vis Panelvit
Zn GIALLA, Ø4 x 40 mm.
X
Pose autorisée sur parois planes et verticales en béton ou
de COB, conformes au NF DTU 31.2, selon les dispositions
décrites de cette Annexe.
A3.4


Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine
d’emploi accepté pour les établissements scolaires (appartenant à la catégorie d’importance III) remplissant les
conditions du paragraphe 1.1 des Règles de Construction
Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014).
Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine
d’emploi accepté pour les bâtiments de catégorie
d’importance II remplissant les conditions du paragraphe
1.1 des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89
révisées 92 (NF P06-014).
A2. Assistance technique
La Société WERZALIT ne pose pas elle-même.
La pose est réalisée par une entreprise spécialisée dans l’isolation
extérieure à laquelle WERZALIT apporte, sur demande, son assistance technique.
A3. Prescriptions
A3.1
Support
Le support devant recevoir le système de bardage rapporté est en
béton banché conforme au DTU 23.1 ou en parois de COB conformes
au NF DTU 31.2 et à l’Eurocode 8.
A3.2
Chevilles de fixation au support
La fixation au gros-œuvre béton est réalisée par des chevilles métalliques portant le marquage CE sur la base d’un ATE ou ETE selon
ETAG 001 - Parties 2 à 5 (ou DEE) avec catégorie de performance C1
évaluée selon l’Annexe E (ou DEE) pour toutes les zones de sismicité
et toutes les catégories d’importance de bâtiments nécessitant une
justification particulière.
Les chevilles en acier zingué peuvent convenir, lorsqu’elles sont
protégées par un isolant, pour les emplois en atmosphères extérieures protégées rurales non polluées, urbaines et industrielles
normales ou sévères.
Fixations des chevrons sur COB
Sur parois conformes au NF DTU 31.2, la fixation des chevrons est
assurée par tirefonds.
Ces tirefonds doivent résister à des sollicitations données aux tableaux A2 et A4.
Exemple de tirefond répondant aux sollicitations des tableaux A2 et
A4 : tirefond TH 13/SH Ø 7mm de la société ETANCO.
A3.5
Ossature Bois
L’ossature bois est conforme aux prescriptions du Cahier du CSTB
3316-V2, renforcées par celles ci-après :
 La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants
adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm.
 Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant
au moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité
naturelle ou conférée de classe d’emploi 2 avec bande de protection ou 3b suivant le FD P 20-651.
 Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en
bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un
écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux
d’humidité des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la norme NF EN 13183-2 (avec un humidimètre à pointe).
 La résistance admissible de la patte aux charges verticales à
prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale à 3 mm.
 Les chevrons sont fractionnés au droit de chaque plancher de
l’ouvrage.
 L’entraxe des chevrons est de 600 mm au maximum (ou 645 mm
sur COB).
 Leur section est minimum de 60 mm x 40 mm
 Sur COB, les chevrons, ont une épaisseur minimum de 60 mm
A3.6
Eléments de bardage
La fixation des éléments de bardage est conforme au Dossier Technique.
A3.7
Points singuliers
Les figures de l’Annexe A constituent des exemples de solutions.
Pour les autres atmosphères, les chevilles en acier inoxydable A4
doivent être utilisées.
Ces chevilles métalliques doivent résister à des sollicitations données
au tableau A1 ou A3 lorsque les chevrons sont posés avec des pattes
équerres et aux tableaux A2 et A4 lorsqu’ils sont contre le support.
Exemple de cheville répondant aux sollicitations répondant aux
tableaux A1, A2, A3 et A4 :
Chevilles FM 753 CRACK M8 de la Sté FRIULSIDER, une société du
groupe ETANCO.
2/15-1663
33
Tableaux et figures de l’Annexe A
Tableau A1 – Selekta 155 et Heritage-Selekta - Sollicitations en traction-cisaillement (en N) appliquées aux chevilles métalliques
dans le cas d’une pose en bardage rapporté avec pattes-équerres de longueur 200 mm maxi
selon l’arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs et l’Eurocode 8
Sollicitations
Zones de
sismicité
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
2
Traction
(N)
IV
895
II
III
IV
1376
1472
3
908
930
953
1555
1707
1589
4
959
991
1024
1901
2122
2343
2
Cisaillement
(V)
III
881
121
121
132
135
3
121
121
121
139
146
154
4
121
121
121
156
169
183
Domaine sans exigence parasismique
Tableau A2 – Selekta 155 et Heritage-Selekta - Sollicitations en traction-cisaillement (en N) appliquées aux chevilles métalliques
dans le cas d’une pose directe sur le support
selon l’arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs et l’Eurocode 8
Sollicitations
Zones de
sismicité
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
2
Traction
(N)
3
49
4
71
2
Cisaillement
(V)
III
IV
37
44
59
69
—
—
86
100
88
88
II
III
IV
—
—
—
—
—
—
96
98
3
88
88
88
101
106
112
4
88
88
88
113
123
133
Domaine sans exigence parasismique
—
Valeurs non déterminantes pour les fixations
Tableau A3 – Siding 152, Siding 202, et Heritage 152 - Sollicitations en traction-cisaillement (en N) appliquées aux chevilles
métalliques dans le cas d’une pose en bardage rapporté avec pattes-équerres de longueur 200 mm maxi
selon l’arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs et l’Eurocode 8
Sollicitations
Zones de
sismicité
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
2
Traction
(N)
IV
1015
II
III
IV
1559
1669
3
1029
1054
1080
1763
1935
2107
4
1086
1123
1160
2154
1405
2656
137
137
149
153
2
Cisaillement
(V)
III
999
3
137
137
137
157
165
174
4
137
137
137
177
191
208
Domaine sans exigence parasismique
34
2/15-1663
Tableau A4 – Siding 152, Siding 202, et Heritage 152- Sollicitations en traction-cisaillement (en N) appliquées aux
chevilles métalliques dans le cas d’une pose directe sur le support
selon l’arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs et l’Eurocode 8
Sollicitations
Zones de
sismicité
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
2
Traction
(N)
IV
61
II
III
IV
—
—
3
68
82
95
—
—
—
4
99
119
139
—
—
—
2
Cisaillement
(V)
III
52
123
123
133
137
3
123
123
123
140
147
155
4
123
123
123
158
171
185
Domaine sans exigence parasismique
—
Valeurs non déterminantes pour les fixations
2/15-1663
35
Figure A1 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur béton
36
2/15-1663
Figure A2 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur béton – Pose verticale et oblique
Figure A3 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur COB
2/15-1663
37
Figure A4 – Fractionnement de l’ossature au droit de chaque plancher sur COB – Pose verticale et oblique
38
2/15-1663

Documents pareils