La fabrication du sérum autologue

Commentaires

Transcription

La fabrication du sérum autologue
IRAP®, une méthode de traitement
révolutionnaire pour les pathologies
articulaires et tendineuses de l’appareil
locomoteur du cheval.
Cette méthode, également utilisée chez l’homme avec succès,
consiste à produire un sérum dit « autologue » qui sera ensuite
injecté dans les articulations ou tendons douloureux. C’est un
concept révolutionnaire puisque la « substance » injectée est dite
autologue, c'est-à-dire produite à 100 % par le patient lui-même,
sans aucun ajout chimique.
La fabrication du sérum autologue
1
Prélèvement de sang à la jugulaire du cheval
Le prélèvement, réalisé dans les conditions
d’asepsie habituelles se fait à l’aide d'une seringue
spécifique Irap®.
Les seringues sont alors étiquetées avec les
données du patient.
2
Incubation
On laisse les seringues dans un incubateur
pendant 24 h à 37 °C.
Les actions du sérum autologue
Les seringues irap® qui servent au prélèvement sanguin contiennent
des billes en verre qui induisent une réaction avec les leucocytes lors de
la phase d’incubation. Le résultat est la production d’« interleukine
1 receptor antagonist protein » amplifiée jusqu’à 140 fois grâce aux
billes de verre.
Le sérum récupéré après centrifugation est ultra-concentré en
« interleukine1 receptor antagonist protein ». Celle-ci a la capacité de se
fixer sur les récepteurs membranaires du chondrocyte après injection
intra-articulaire. L’interleukine 1 libre dans l’articulation ne peut plus
se fixer sur les chrondrocytes ce qui bloque la cascade inflammationdestruction au sein de l’articulation.
3
Centrifugation
La centrifugation se fait à 3 750 tr/min (3 000 g)
pendant 10 mn en prenant soin de charger
la centrifugeuse de manière symétrique.
4
Extraction du sérum
L’injection du sérum autologue permet donc de maîtriser
l’inflammation et de stimuler la fonction réparatrice du cartilage
exercée par les chondrocytes.
Indications
Le traitement est généralement constitué de 2 ou
3 injections à 10 jours d’intervalle. Dans les cas
les plus avancés des injections sont répétées une
ou deux fois par an.
Le traitement Irap ® a été utilisé avec succès sur
des milliers de chevaux partout dans le monde.
Aux USA, plus de 60 cliniques utilisent déjà la
méthode Irap®.
On peut alors séparer le sérum du sang total à l’aide
d’une seringue de 20 ml et d’une aiguille que l’on
courbera légèrement auparavant.
5
Filtration du sérum
Articulations
• Arthrite
• Arthrose
• Synovite
Le sérum est transvasé et filtré dans des seringues de
5 ml ; on place au préalable un adaptateur luer lock et un
filtre stérile spécifique pour réaliser cette manipulation.
Gaines tendineuses
(ténosynovite)
Tendons
(injections intralésionnelles)
Muscles
(injections intralésionnelles)
Nerfs
(injections périveineuses
des racines sciatiques)
6
Stockage
Le sérum est réparti dans des tubes de 5 ml qui sont
fermés à l’aide de bouchons stériles. Les tubes sont
étiquetés avec les données de l’animal. Le sérum autologue peut alors être injecté immédiatement (en prenant
soin de mettre un autre filtre avant l’injection) ou bien
conservé. On peut le conserver au moins un an à -18 °C,
afin de réaliser d’autres injectons ultérieurement.
Les différents kits IRAP®
et Orthokine disponibles chez Optomed
• Pack 1 d’installation IRAP
Ref OR300000
- 5 seringues IRAP50 (photo 2)
- Centrifugeuse HERMLE Z300 (photo 1)
- Incubateur MELAG B28 (photo 12)
- Rotor IRAP50 (photo 13)
- Accessoires standard
• Filtres stériles, une boîte de 50 (photo 4)
• Adaptateurs luer lock, une boîte de 50 (photo 5)
• Bouchons stériles, une boîte de 100 (photo 6)
• Aiguilles pour prélèvement du sérum
(1.5 x 100 mm), une boîte de 100 (photo 7)
• 2 racks pour les seringues IRAP (photo 11)
• 1 seringue pour faire contre poids dans
la centrifugeuse (photo 11)
• 6 boites en cartons pour stocker les seringues
de 5 ml contenant le sérum autologue (photo 9)
• 2 planches d’étiquettes pour identifier les tubes
de sérum autologue
• Pack 2 d’installation IRAP/PRP
1
8
2
9
3
10
4
11
5
12
6
13
Ref OR300010
- 5 seringues IRAP50 (photo 2)
- Centrifugeuse HERMLE Z300 (photo 1)
- Incubateur MELAG B28 (photo 12)
- Rotor IRAP50 (photo 13)
- Kit Ostéokine (photo 8)
- Accessoires standard
- Photo 3 : seringue IRAP 10
- Photo 10 : filtration du sérum de la seringue 20 ml
vers la seringue 5 ml.
Bibliographie : références
- The body’s own medicine, the Harness Edge,
February 2005, Harold Howe
- Clinical Impression of Irap treating joint disease in the
performance horse, Brent A Hague, Oakridge Equine
Hospital, Edmond, OK
- Evalaution of Autologous conditioned Serum (ACS) using
an experimental model of equine osteoarthritis,
Orthopaedic research center, 2004-2005 Laboratory
report, Colorado State University
- The production of anti-inflammatory cytokines in whole
blood by physico-chemical induction, Inflammation
Research, June 2003, H. Meier et al
- Treatment of experimental equine osteoarthritis by in
vivo delivery of the equine interleukin-1 receptor
antagonist gene, Gene therapy, 2002, Frisbie,
Ghivizzani, Robbins, Evans and McIlwraith
3, avenue du Canada
Parc Technopolis
Bâtiment Gamma
91974 LES ULIS CEDEX
Tél. : 01 69 29 01 98
Fax : 01 69 29 99 52
e-mail : [email protected]
Internet : www.optomed.fr
7

Documents pareils

Intérêts et mise en oeuvre de l`IRAP

Intérêts et mise en oeuvre de l`IRAP D’abord, on réalise un prélèvement de sang sur une seringue spéciale avec des billes de verre de manière stérile. Ensuite, le sang est placé dans une étuve à 37°C pendant 24 heures pour faire produ...

Plus en détail