Télécharger le dossier de presse complet

Commentaires

Transcription

Télécharger le dossier de presse complet
TABLE DES MATIÈRES
1 / INTRODUCTION
1.1. Edito ........................................................................................... p. 3
1.2. Moments forts de cette 21e édition / Le Festival en chiffres............ p. 5
1.3. Prix décernés.............................................................................. p. 5
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture..................................................... p. 8
2.2. Œuvres en compétition internationale......................................... p. 9
- CINÉMA / Longs métrages et courts métrages......................................p. 10
- TÉLÉVISION / Séries TV..........................................................................p. 19
- DIGITAL / Séries web et œuvres transmédia...........................................p. 25
2.3. Œuvres hors compétition
- Highlight screenings.............................................................................p.32
- Rien que pour vos yeux.........................................................................p.35
- Nuits blanches.....................................................................................p.37
- Rétrospective Cinéastes, de notre temps 3/3.......................................p.41
2.4. Territoires virtuels / Films 360°.................................................... p.46
3 / ÉVÉNEMENTS
3.1. Hommage à Anton Corbijn............................................................ p.52
3.2. Jardin digital............................................................................... p.53
3.3. Serial Day & Night........................................................................ p.55
3.4. Minima Cinéma........................................................................... p.57
3.5. Journée des enfants.................................................................... p.58
3.6. 48 Hour Film Project.................................................................... p.59
4 / WORKFLOW
4.1. Présentation du programme professionnel ................................... p.61
5 / INFORMATIONS GÉNÉRALES
5.1. Jurys........................................................................................... p.67
5.2 Invités.......................................................................................... p.71
5.3. Index des films............................................................................ p.73
5.4. Informations pratiques................................................................. p.76
Lieux du Festival.....................................................................................p.76
Billetterie................................................................................................p.77
À l’attention des médias..........................................................................p.80
5.5. Équipe........................................................................................ p.81
5.6. Remerciements.......................................................................... p.83
1 / PROGRAMMATION
1.1. Edito
1.2. Les moments forts de cette 21e édition /
Le Festival en chiffres
1.3. Prix décernés
INTRODUCTION P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
LE FESTIVAL QUE NOUS FAISONS POUR VOUS (1)
Le programme de cette année, qui nous l’espérons saura vous plaire, est un
programme ambitieux. Qu’il s’agisse de cinéma, de télévision ou de ce champ
vaste et ouvert de l’audiovisuel que nous rangeons sous le terme de « digital », nous
avons systématiquement pensé chaque projet sélectionné comme s’il s’agissait à
la fois d’un élément autonome et d’une pièce d’un ensemble plus vaste - mosaïque
qui serait un état possible du monde des images, à un instant T. Les bons rapports
que nous avons tissés depuis maintenant un peu plus de deux éditions avec les
principaux opérateurs de la création audiovisuelle (les vendeurs internationaux,
les distributeurs, les créateurs, les réalisateurs, les producteurs, les chaînes de
télévision, les institutions, etc.), liés à une meilleure reconnaissance du programme
transdisciplinaire du Festival, nous ont permis d’atteindre la grande majorité des
buts que nous nous étions fixés.
L’édition qui vous attend est donc riche, ample, diverse. Elle alterne grands noms
et découvertes, multiplie les portes d’entrée possibles dans la programmation et
remplit - à notre sens, du moins - pleinement cette année sa mission de métissage
des genres, des formats et des publics. Au final, c’est un Festival résolument
ouvert, différent, particulier, atypique, que celui qui se profile à l’horizon. Un
Festival qui n’aurait aucune envie d’être un mini Cannes, ni une micro Berlinale, ni
un Locarno en mode mineur ou un énième ersatz de la Mostra. Festival Tous Ecrans
est Festival Tous Ecrans, avec ses spécificités de programmation, ses singularités
historiques, son approche radicalement multidisciplinaire, sa dynamique toujours
frondeuse et ses incroyables possibilités d’hybridation – mais aussi avec ce que
cela peut engendrer de complication pour exprimer l’identité du Festival ou en faire
un résumé simple et précis.
Reste que si elle s’avère unique en son genre, cette identité semble tout de même
de mieux en mieux comprise, quand elle n’inspire pas tout bonnement d’autres
manifestations. Nous ne sommes plus le seul Festival suisse à montrer des œuvres
de télévision. Nous ne sommes plus le seul Festival suisse à réfléchir sur le futur de
l’audiovisuel. Nous ne sommes plus le seul Festival suisse à organiser des concours
de courts métrages tournés et montés en quelques heures. Et, quelque part, tant
mieux.
Car la conséquence de tout cela est que notre position s’est considérablement
renforcée depuis deux ans, en Suisse comme à l’étranger. Cette année, les
distributeurs des films des frères Larrieu, de Johnnie To, Takeshi Kitano, Peter
Greenaway, Arturo Ripstein ou encore de titres très attendus que sont Suffragette
ou The Assassin nous ont fait confiance pour montrer ces œuvres pour la première
fois en Suisse. De même, HBO, CANAL+, la BBC, ARTE, la SSR, DR, Keshet et bien
d’autres chaînes nous ont confié leurs dernières séries TV. Et des projets digitaux
comme THE ENEMY (prototype), qui n’a jusqu’ici été montré qu’à New York (Tribeca)
et Paris (Futur en Seine), ont accepté sans hésiter notre invitation. Tout comme
ceux qui ont d’ores et déjà confirmé leur présence à cette 21e édition, tels Anton
Corbijn, Ingrid Caven, Claire Denis, Stuart Staples, Anna Karina, Carl Barât, les frères
Larrieu, Asia Argento ou Jackie Berroyer.
3
INTRODUCTION P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
LE FESTIVAL QUE NOUS FAISONS POUR VOUS (2)
Nous en sommes fiers. Honorés. Et nous vous invitons à découvrir notre programme
avec l’impression - plus tout à fait fugace, désormais - que quelque chose a changé
dans les rapports entre le Festival et le monde qui l’entoure. Sans triomphalisme
excessif, toutefois : il reste beaucoup à faire et certains aspects de la manifestation
doivent être consolidés. Si nous voulons augmenter nos possibilités d’accueillir des
projets ambitieux et continuer de surprendre le public, il nous faudra notamment
trouver de nouvelles ressources financières. Nous devons ainsi continuer à travailler
sans relâche pour convaincre les institutions, notamment fédérales, de soutenir
plus largement notre démarche et trouver les bons arguments pour intéresser
de nouveaux partenaires à nos activités, qui débordent dorénavant largement du
cadre strict du Festival.
Sur un plan public, notre devenir passe aussi, nous en sommes convaincus, par une
autre approche de ce que devrait proposer une manifestation culturelle aujourd’hui,
du moins dans un centre urbain aussi dense et mouvant que celui de Genève et sa
région. Si nous avons cherché à intégrer un nouveau lieu central, c’est avant tout pour
vous offrir de nouvelles possibilités en terme d’accueil mais aussi de propositions
événementielles. L’an passé, nous avions reconstitué un Drive in dans la cour
intérieure de la Maison communale de Plainpalais. Cette année, nous y installons
un dôme géodésique, où les festivaliers pourront découvrir des films immersifs,
projetés à 360 degrés. Ce sera aussi l’un des lieux de rencontre, d’échange, de
discussion du Festival. Et puis, nous avons conçu cette programmation en deux
temps : le temps du jour et du soir, avec son flot de projections, de rencontres,
de questionnements propres aux festivals de cinéma ou de télévision ; et celui
de la nuit, où s’amorce à travers nos Nuits blanches une réflexion ludique et
festive sur la manière dont la musique, particulièrement électronique, infuse la
création audiovisuelle. Enfin, nous avons installé dans les sous-sols de la Maison
communale de Plainpalais, en lieu et place des vestiaires habituels, un espace où
seront présentés, la plupart du temps en Première suisse ou internationale, près
d’une vingtaine de films en réalité virtuelle, dont certains signés par de très grands
noms, comme Spike Jonze ou notre complice Michel Reilhac.
Nous ne pouvons qu’espérer que notre démarche vous séduira. Que vous aurez
autant de plaisir à vous laisser entraîner dans cette 21e édition que nous en avons
eu à l’imaginer. Et que vous vous plongerez dans notre programme comme on
consulte le menu d’une bonne adresse : avec un appétit redoublé pour ce que l’on
connaît et que l’on sait aimer comme pour ce qui nous semble plus exotique, plus
lointain, moins familier, et que l’on choisira, certains soirs d’aventure, de découvrir.
Emmanuel Cuénod, directeur général et artistique
4
INTRODUCTION P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
LES MOMENTS FORTS DE CETTE 21E ÉDITION
•Hommage à Anton Corbijn pour sa carrière et son œuvre (p.52)
•Office, la première comédie musicale en 3D de Johnnie To (p.8)
•8 projets transmédia et 19 films en réalité virtuelle, dont THE ENEMY & REAL
VIRTUALITY, 2 projets révolutionnant le numérique (p.29)
•Suffragette, avec Carey Mulligan et Meryl Streep, en Première suisse (p.33)
•Serial Day & Night, une journée et une nuit pour découvrir 16 pilotes des meilleures
séries du moment, dont Anomalia, Deutschland 83 et l'intégrale de la série TV
Au service de la France (scénariste d'OSS 117) (p.55)
•Conversation exclusive avec Michael Nouri (Damages, NCIS, Body of Proof) (p.61)
•Des Nuits Blanches spéciales avec des DJ sets d'Asia Argento & Kid Chocolat
(projection Scarlet Diva), de Serge Bozon (projection Mods) & de DJ Cam : Miami
Vice revisited (p.37)
•Rétrospective Cinéastes, de notre temps (3/3) en présence, notamment, d'Anna
Karina, Claire Denis, Françoise Etchegaray, Adolfo Arrietta & André S. Labarthe
(p.41)
•Un Jardin digital - Dôme 360° pour films immersifs, yoga interstellaire & soirées
(p.53)
LE FESTIVAL EN CHIFFRES
136 œuvres, dont 57 en compétition
8 Premières internationales
7 Premières mondiales
3 Premières européennes
44 Premières suisses
5
INTRODUCTION P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
LES PRIX DÉCERNÉS DANS LE CADRE DU FESTIVAL
Prix honorifique Film & Beyond, offert en collaboration avec la marque horlogère 88 RUE DU RHÔNE
à une personnalité du cinéma pour saluer le caractère transdisciplinaire de sa carière, et pour le
féliciter de savoir briller à la fois dans le cinéma et les autres pratiques audiovisuelles.
Cette année, ce prix Film & Beyond sera remis à Anton Corbijn.
CINÉMA
Reflet d’Or du meilleur long métrage offert par la Ville de Genève et l’Etat de Genève : CHF 10’000
Reflet d’Or du meilleur court métrage : CHF 1'500
Prix RTS du meilleur court métrage international : achat
TÉLÉVISION
Reflet d’Or de la meilleure série télévisée 2015, offert par la Ville de Genève et l'Etat de
Genève : CHF 10’000
WEB & TRANSMÉDIA
Reflet d’Or de la meilleure œuvre transmédia, offert par la Ville de Genève et l'Etat de Genève :
CHF 10’000
Reflet d’Or de la meilleure série web : CHF 1'500
Prix du Jury des jeunes de la meilleure œuvre transmédia : honorifique
6
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
2.3. Œuvres hors compétition
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
FILM D'OUVERTURE
Nie yin niang / The Assassin
Hou Hsiao-Hsien / 105 min / 2015 / Taiwan, Chine, France / Action, Drame / vo. mandarin / st. en, fr / Première
suisse
Avec Qi Shu, Chen Chang
Dans la Chine troublée du IXe siècle, une enfant de dix ans est enlevée par une religieuse qui l’initie
aux arts martiaux et fait d’elle un assassin accompli. Mais lorsque, devenue jeune femme, elle faillit
à une mission, elle est alors renvoyée dans sa famille, avec la tâche la plus difficile qu’elle aura eu à
surmonter : tuer celui à qui elle fut jadis promise. Treize ans après son enlèvement, elle doit brutalement faire face à sa famille, à ses souvenirs et à des sentiments qu’elle a trop longtemps réprimés. Il fallait tout le génie de Hou Hsiao-Hsien pour transcender, à la manière d’une peinture intimiste des
sentiments, ce qui n’aurait pu être qu’une énième variation du film de sabre chinois. Le jury du dernier
Festival de Cannes ne s’y est pas trompé en décernant à The Assassin son Prix de la mise en scène.
Filmographie de Hou Hsiao-Hsien 2007 Flight of the Red Balloon
2005 Three Times
1985 A Time to Live, a Time to Die
FILM DE CLÔTURE
Hua Li Shang Ban Zou / Office
Johnnie To / 119 min / 2015 / Chine, Hong-Kong / Drame / vo. cantonais, mandarin / st. en, fr / Première suisse
Avec Chow Yun-fat, Sylvia Chang, Eason Chan, Tang Wei
La multinationale Jones&Sunn est en ébullition. Entre la liaison qu’entretient le président Ho avec la
directrice Chang, à qui il a promis des parts dans la compagnie, un audit financier qui passe chaque
département au crible et découvre d’étranges opérations, une prochaine entrée en bourse qui pourrait
tout chambouler et de nouveaux stagiaires qui veulent se faire une place au soleil, l’ambiance est pour
le moins explosive. Johnnie To change radicalement de registre avec cette fable dansée et chantée
sur le nouveau capitalisme à la chinoise. Une fantaisie pop et élégante, qui restera sans aucun doute
comme la comédie musicale la plus surpenante et audacieuse de ces dernières années. A noter un
casting asiatique de rêve, avec Chow Yun-Fat en tête.
Filmographie de Johnnie To 2012 Drug War
2006 Exiled
2005 Election
8
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
CINÉMA / Longs métrages et courts métrages
TÉLÉVISION / Séries TV
WEB & TRANSMÉDIA
2.3. Œuvres hors compétition
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINÉMA
Longs métrages en compétition internationale
Dix films, sélectionnés avec passion par l’équipe du Festival. Dix œuvres audacieuses, libres, singulières, que nous voulons exemplaires du cinéma d’aujourd’hui, avec
une attention particulière portée aux jeunes talents.
Babai
Visar Morina / 104 min / 2015 / Allemagne, Kosovo, Macédoine, France / Drame / vo. albanais, allemand, anglais,
serbe / st. en, fr / Première suisse
Avec Val Maloku, Astrit Kabashi, Adriana Matoshi, Enver Petrovci, Xhevdet Jashari, Alban Ukaj
Visar Morina est né à Pristina, a grandi au Kosovo, puis a vécu en Allemagne. Ce film n'est pas son histoire, mais ce qu'il revêt de personnel, c'est l'atmosphère sombre et particulière qu'il a connue dans
ces années 1990 au Kosovo, là où la terreur régnait, là où il était normal d'avoir peur de la police. Ce
premier long métrage, sans mélo, aborde essentiellement la relation d'un père et d'un fils. La quête
d'un gosse abandonné par un père dépassé. Prêt à tout et persuadé que rien ne pourra lui résister,
pas même la traversée de quatre pays, seul, à douze ans.
Babai a reçu le Europa Cinemas Label Award et le Best Director Award au festival international du film
de Karlovy Vary, il a été présenté en septembre dernier au Kosovo.
Filmographie de Visar Morina 2013 Of Dogs and Wallpaper
2010 Death by Suffocation
2008 Sirens
De l'ombre il y a / Where There is Shade
Nathan Nicholovitch / 105 min / 2015 / France / Drame / vo. khmer, français, anglais / st. en, fr / Première suisse
Avec David D'Ingéo, Panna Nat, Viri Seng Samnang, Ucoc Lay, Clo Mercier
L'immense douceur du regard posé par Nathan Nicholovitch sur ses personnages nous permet
de supporter l'horreur ordinaire de ce Cambodge déglingué. On pense parfois aux travaux photographiques d'Antoine d'Agata ou encore de Nan Goldin en regardant Mirinda, pierre angulaire du film,
déambuler dans les nuits poisseuses. Rôle interprété par le fantastique David d'Ingéo, vu aussi dans
les films de Dario et Asia Argento, qui irradie de sa beauté. On ne pourra l'oublier recueillant cette
gosse qui ne veut plus le lâcher. Une histoire d'amour improbable entre deux écorchés.
Le film a été présenté à l'Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID)/Cannes 2015.
Filmographie de Nathan Nicholovitch 2013 Casa Nostra
2012 No Boy
2009 Chacun son camp
10
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINEMA : Longs métrages en compétition internationale
God Bless the Child
Robert Machoian, Rodrigo Ojeda-Beck / 92 min / 2015 / Etats-Unis / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Harper Graham, Elias Graham, Arri Graham, Ezra Graham, Jonah Graham
Amis, co-réalisateurs, co-monteurs, co- « tout » depuis plusieurs années, Machoian et Ojeda-Beck
font leurs films ensemble, plusieurs courts, et déjà deux longs métrages. God Bless the Child est un
film de famille. Co-écrit par Robert Machoian et sa femme sur la base d'une histoire personnelle, le
film s'est tourné chez eux pendant quatre mois, avec leurs cinq enfants. Une écriture minutieuse,
une structure solide et de nombreuses prises ont permis à chacun de trouver ses propres marques.
On ne saura pas ce qu'est devenu le père, ni où est passée la mère. Entre les frères Dardenne et
l'économie d'un Bresson, des enfants seuls traversent doucement l'été.
Filmographie de Robert Machoian American Nobodies (ongoing series)
2013 Forty Years From Yesterday
2014 The Diggers
Koza
Ivan Ostrochovský / 75 min / 2015 / Slovaquie, République Tchèque / Drame / vo. slovaque, tchèque, anglais, allemand / st. en, fr / Première suisse
Avec Peter Baláž, Zvonko Lakčević, Ján Franek
Ivan Ostrochovsky et Peter Baláž ont grandi dans le même quartier de Žilina en Slovaquie. Peter
Baláž, boxeur poids mouche d'origine rom, surnommé Koza « chèvre », a participé aux Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996. Il a choisi la boxe comme son père, pour que celui-ci s'intéresse enfin à
lui. Ce film, inspiré de son histoire, est un road trip mélancolique sans pathos. Mi-fiction, mi-do­
cumentaire, tourné avec des acteurs non-professionnels, la douleur de la préparation aux combats
et de l'après-combat est captée par des plans fixes rigoureux. L'image, somptueuse, est signée du
photographe Martin Kollar.
Le film a été présenté au Forum/ Festival de Berlin / 2015.
Filmographie d'Ivan Ostrochovský 2014 Pavol Šimai
2013 Velvet Terrorists
2010 Ilja
11
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINEMA : Longs métrages en compétition internationale
Occupy the Pool
Kim Seob Boninsegni / 76 min / 2015 / Suisse / Drame / vo. français / st. en / Première mondiale
Avec Timothée Calame, Léo Wadimoff, Nathaniel Monjaret, Marion Poisot, Camille Poltera, Yoan Mudry, Mélanie
Veuillet, Gaïa Vincensini, Sabrina Röthlisberger, Alan Schmalz, Timothée Endt
Nés entre 1983 et 1991, les acteurs non-professionnels de ce film ont été suivis par le réalisateur
Kim Seob Boninsegni depuis 2010, et certains d'entre eux ont participé à des spectacles et des
chorégraphies qu'il a précédemment mis en scène. Occupy the Pool se penche surtout sur leur manière
de vivre ensemble, de vivre le groupe, notamment dans les moments de fête qui constituent alors la
partie la plus significative de leur quotidien de l'époque. Les relations de confiance et d'amitié, qui se
sont tissées entre le réalisateur et les interprètes, ont permis au projet artistique hybride d'émerger.
Filmographie de Kim Seob Boninsegni 2011 From Symmetry We are Coming Through in Waves
2004 Soul City
2002 Péninsules
The Other Side
Roberto Minervini / 92 min / 2015 / France, Italie / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Mark Kelley, Lisa Allen, James Lee Miller
Roberto Minervini est né en Italie, il a étudié le cinéma à Madrid puis est parti enseigner à Manille.
Enfin, il s'est installé aux Etats-Unis, au Texas, où il a tourné sa trilogie The Passage (2011), Low Tide
(2012), et Stop the Pounding Heart (2013): présenté la même année au Festival Tous Ecrans. Oscillant
toujours entre documentaire et fiction, Minervini prolonge son travail d'observateur aigu, obstiné.
Posé un temps dans cette communauté de Louisiane, au creux d'une Amérique fragmentée, chez
ceux qui sont "de l'autre côté", les cachés, les niés, les oubliés, il donne à voir une violence sourde
et explosive. Ceux qu'il regarde nous tendent un miroir désespérément brisé, reflet d'un pays désolé.
Le film a été présenté à Un certain regard / Cannes 2015.
Filmographie de Roberto Minervini 2013 Stop The Pounding Heart
2012 Low Tide
2011 The Passage
12
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINEMA : Longs métrages en compétition internationale
Parabellum
Lukas Valenta Rinner / 75 min / 2015 / Argentina, Autriche, Uruguay / Drame, Science Fiction / vo. espagnol / st.
en, fr / Première suisse
Avec Pablo Seijo, Martin Shanley, Eva Bianco
Elevé en Autriche, Lukas Valenta Rinner s'est formé au cinéma à la prestigieuse Université de Buenos Aires. Ce projet de film est né en 2012 à l'occasion de l'hystérie médiatique concernant une hypothétique fin du monde liée au calendrier Maya, de ses lectures de Clausewitz, général et théoricien
de la guerre, de Michel Houellebecq, de L'Art de la Guerre ou encore de brochures proposant de
préparer la population, tant à la bombe atomique qu'à une possible attaque de zombies.
Pablo Seijo, célèbre acteur de théâtre et Eva Bianco, vue dans Los Labios de Iván Fund et Santiago
Loza, sont magistraux. La ville et la forêt, personnages à part entière, nous plongent dans un récit de
science-fiction mystérieux, non dénué d'humour.
Filmographie de Lukas Valenta Rinner 2010 A Letter to Fukuyama
Pauline s'arrache / Oh la la Pauline
Emilie Brisavoine / 90 min / 2015 / France / Documentaire / vo. français / st. en / Première internationale
Avec Pauline Lloret-Besson, Frédéric Lloret, Meaud Besson, Abel Drouet, Anaïs Lloret, Guillaume Lloret
Dessinatrice, graphiste, comédienne dans La Bataille de Solférino de Justine Triet, Emilie Brisavoine
réalise un premier film tourbillonnant. Tournée sur quatre années avec différentes caméras vidéo,
cette chronique familiale fait penser à un Pialat punk-trash. « On s'aime mal mais on s'aime fort »,
y entend-on. Pauline, sa demi-soeur est fragile, fatigante parfois, vitale, insolente. Pauline tente de
sortir de ses chaos émotionnels. Elle se confie librement à la caméra comme dans un journal intime
et livre son « parcours du combattant », pour « trouver l'énigme de ouf »...
Le film a été présenté à l'Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID) / Cannes 2015.
Filmographie d'Emilie Brisavoine Premier film
13
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINEMA : Longs métrages en compétition internationale
La Peur / The Fear
Damien Odoul / 93 min / 2014 / France, Canada / Drame / vo. français / st. en / Première suisse
Avec Pierre Martial Gaillard, Eliott Margueron, Théo Chazal, Frédéric Buffaras, Jonathan Jimeno Romera, Charles
Josse, Anioula Maidel, Miro Lacasse, Nino Rocher
Cinéaste, poète, Damien Odoul signe là un septième long métrage âpre, assourdissant. Adapté des
mémoires de Gabriel Chevallier sur son expérience de soldat dans la grande boucherie de 14/18, il
retrace la descente aux enfers de jeunes gens perdus, entre Peintures noires de Goya et carcasses
de Soutine. La folie, la trouille, le vertige qui traversent les corps, encore et toujours, de la Somme à
Kobané. Un goût de métal, de poudre et de sang. Une asphyxie, un théatre de la cruauté.
La Peur vient de recevoir le Prix Jean Vigo, un prix d'encouragement, de confiance, de résistance,
pour « son expérimentation cinématographique et sa fureur politique », et pour « le parcours
obsédé de son auteur ».
Filmographie de Damien Odoul 2007 L’histoire de Richard O.
2003 En attendant le déluge
2001 Le Souffle
Queen of Earth
Alex Ross Perry / 90 min / 2015 / Etats-Unis / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Elisabeth Moss, Katherine Waterston, Patrick Fugit
Un minimalisme qui trouve son origine dans la production même du film et dans la volonté de son
producteur, un décor unique, quatre personnages en tout et pour tout, un tournage qui n’aura duré
que deux semaines. Queen of Earth rejoint la ligne des projets mumblecore, tout comme le travail
des Frères Safdie, présenté l'an dernier au Festival Tous Ecrans. Le film prend sa source dans le polar
psychologique, porté par Elisabeth Moss (héroïne de Mad Men et Top of The Lake), submergée par
un tsunami intérieur. Habillé d'une musique sourde, de gros plans intrusifs sur des visages dévastés
et de parcours fantômes à travers une maison aussi belle que froide, le film nous plonge dans un
cauchemar moqueur et angoissant.
Filmographie d'Alex Ross Perry 2014 Listen Up Philip
2011 The Color Wheel
2009 Impolex
14
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINÉMA
Courts métrages en compétition internationale
Une quinzaine de courts métrages venus des quatre coins du monde, qui prouvent
qu’en matière de créativité, la relève est d’ores et déjà assurée.
A Courtyard. Always. You Feel Better.
Pietro Comini / 15 min / 2014 / Italie / Drame / vo. italien / st. en, fr / Première suisse
Une maison, sa cour et le chemin entouré de champs de maïs qui y conduit. Dans ce décor banal,
sous l’œil d’une caméra immobile et invisible, se joue la mort brutale d’une jeune femme. La force du
cinéma pour aller au-delà du fait divers. Glaçant.
Belye Slony / White Elephants
Yana Antonets / 15 min / 2015 / Ukraine / Drame / vo. ukrainien, russe / st. en, fr / Première internationale
Une vieille gare au milieu des montagnes ukrainiennes. Un homme et une femme discutent avant de
prendre le train. La décision qu’ils vont prendre va transformer leur vie. Une adaptation inspirée de
White Elephants, très beau texte d’Hemingway.
Dániel
Dean Loxton / 14 min / 2015 / Royaume-Uni / Drame / vo. anglais, hongrois / st. en, fr / Première suisse
Pour payer ses études à Londres, Dániel travaille comme escort boy. Lorsque sa meilleure amie
l’invite à déjeuner pour lui présenter Tom, son nouvel amour, le repas prend un tour inattendu. Une
troublante radiographie de cet instant où les existences chancellent et vacillent.
De hombres y bestias / Of Men and Beasts
Irving Uribe Nares / 30 min / 2014 / Mexique, Belgique / Drame / vo. espagnol / st. en, fr / Première internationale
Le Mexique rural. Ramón est un jeune paysan dont le léger retard mental ne l’empêche pas de
s’occuper des cochons. Lorsque sa mère meurt, Ramón décide de ne le dire à personne. Images
somptueuses, mise en scène d’une très grande maîtrise, narration exemplaire : un auteur à suivre.
Despedida / Farewell
Tiago Rosa-Rosso / 14 min / 2015 / Portugal / Comédie / vo. portugais / st. en, fr / Première internationale
Trois amis discutent sur une plage, face à l’océan. La lune s’apprête à se lever. L’un deux décide
de retenir son souffle jusqu’à ce qu’elle apparaisse à l’horizon. Magnifiquement filmée et librement
chorégraphiée, une fantaisie légère et poétique entre performance et cinéma.
15
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINEMA : Courts métrages en compétition internationale
Fernweh
Ena Sendijarevic / 14 min / 2014 / Pays-Bas / Drame / vo. néerlandais / st. en, fr / Première suisse
Lorsqu’une jeune fille arrive dans sa nouvelle famille d’accueil, elle découvre un monde entièrement
neuf, autre, étrange. Faire sa place, rester soi-même ? Etre irréductible, s’adapter ? Un regard tendre
et acéré sur une adolescence ballottée.
Littoral / Coastline
Zoé Rossion / 21 min / 2015 / Italie / Drame / vo. italien / st. en, fr / Première mondiale
Dino a onze ans. Orphelin, il vit dans une église à Rome. Lorsqu’il surprend le prêtre de la paroisse au bras
d’une femme, il fuit la ville et s’enfonce dans la banlieue. Une quête initiatique jouée en mode mineur,
filmée avec sensibilité et humanité.
Malaguti Phantom
Sam de Jong / 9 min / 2014 / Pays-Bas / Comédie / vo. néerlandais / st. en, fr / Première suisse
La solitude née de la différence et la quête de soi et des autres, sur fond de blousons étincelants et
de scooters maquillés, le tout dans une esthétique eighties qui emprunte au glam-rock et au clip
MTV : une œuvre improbable, décalée, magique.
Mars
Max Wuchner / 13 min / 2015 / Suisse / Drame / vo. allemand / st. en, fr / Première mondiale
Alex vit reclus chez lui. Infirme sans vraiment l’être, déclassé mais en conservant l’illusion de devenir
écrivain. La situation se tend lorsque son jeune frère lui rend visite. Un regard aiguisé, et terriblement
juste, sur les liens fraternels, ce qui les noue et les dénoue.
Nachtlicht / Nightlight
Samuel Flückiger / 13 min / 2015 / Suisse, Canada / Drame, Science-Fiction / vo. suisse allemand / st. en, fr /
Première suisse
Ils sont deux frères, restés à la maison. Ils jouent, se chamaillent et ne font pas attention aux messages
d’alerte à la catastrophe nucléaire diffusés à la radio. Mais la situation dérape lorsque l’un d’eux trouve
un revolver. Une vision intime de l’Apocalypse, à hauteur d’enfant.
16
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
CINEMA : Courts métrages en compétition internationale
Novaciéries
Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel, Céline Signoret / 17 min / 2015 / France / Documentaire
expérimental / Sans dialogues / Première suisse
Des danseurs sans public. Des corps qui répondent, dialoguent, avec des machines, dans une usine
déserte. Mélangeant cinéma, performance et home vidéo, Novaciéries transcende le film dansé pour
un portrait chorégraphié et métaphysique du monde post-industriel.
Suleima
Jalal Maghout / 15 min / 2014 / Syrie / Documentaire, Drame / vo. arabe / st. en, fr / Première suisse
La trajectoire d’une femme qui résiste à la domination des hommes dans la Syrie, déchirée ellemême par la révolution. Un documentaire animé tout en encres noires, angles et griffures, qui aborde
frontalement la question de la condition féminine au Moyen-Orient.
Tisure
Adrian Geyer / 13 min / 2015 / Venezuela / Drame / Sans dialogues / Première européenne
Dans la somptueuse solitude des montagnes venezuéliennes, un couple se dispute. Pourquoi ? On ne le
saura jamais. Observant le conflit à distance, la caméra replace homme et femme au sein de la nature.
Leur vie, leur mort, comme un torrent qui coule, des arbres qui ploient sous le vent.
Victoria
Anouk Chambaz / 13 min / 2015 / Suisse / Action, Drame, Famille / vo. français / st. en / Première mondiale
Le jour de son anniversaire, Victoria participe à une partie de paintball. Son frère mène l’équipe
comme s’il manoeuvrait sur un véritable champ de bataille. Une réalisation très maîtrisée au service
d’une idée lumineuse : filmer au premier degré les jeux de pouvoir au sein d’une famille.
What Lies Beneath the Sky
Vladimir de Fontenay / 9 min / 2015 / Etats-Unis, France / Documentaire expérimental / vo. français / st. en /
Première internationale
Une tempête s’abat sur une ville. La ville. Images super 8, pellicule qui se disloque, comme ces corps
sous le vent et comme les mots de Chantal Akerman, dont la voix transperce le film et l’emmène
encore ailleurs, toujours plus loin. Une méditation sur la fragilité du monde et des êtres qui le peuplent.
17
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
- CINÉMA / Longs métrages et courts métrages
- TÉLÉVISION / Séries TV
- DIGITAL
2.3. Œuvres hors compétition
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
TÉLÉVISION
Séries TV en compétition internationale
Toujours plus de découvertes, de surprises, d’audace. Alors que la série américaine
règne en maître sur le petit écran, le Festival Tous Ecrans a décidé cette année de
remettre les pendules à l’heure. Islande, Danemark, Israël, Allemagne, Italie, Norvège,
France ou encore Suisse : dans cette compétition internationale 2015, le Vieux Monde
n’a désormais plus rien à envier au Nouveau, en terme d’écriture comme d’ambition
artistique. Avec une tendance lourde : le futur du petit écran s’annonce plein de
suspense et de frissons.
Altes Geld / Old Money
David Schalko / Saison 1 (Ep. 1/8) / 1 x 45 min / 2014 / Autriche / Drame / vo. allemand / st. en, fr / Première suisse
Avec Udo Kier, Sunnyi Melles, Nicholas Ofczarek, Nora von Waldstätten, Manuel Rubey
Le multimillionnaire Rolf Rauchensteiner doit trouver en urgence un donneur pour son foie malade.
Décidé à survivre, il tente d’abord de faire jouer ses relations, puis de corrompre ceux qui pourraient
l’aider. Rien n’y fait. Rolf n’a plus le choix. Il demande à son épouse de réunir sa famille, dont les
membres se haïssent et le haïssent cordialement. Il leur propose un ignoble marché : celui qui
lui donnera son foie héritera de toute sa fortune. Bassesse, médiocrité et méchanceté seront les
meilleurs alliés des héritiers dans leur adversité. Udo Kier se montre délicieusement abominable
dans cette série excentrique, au cynisme assumé. Une version trash, bizarre et vicieuse de Dallas.
Filmographie de David Schalko 2012 Braunschlag
2011 The Way to Live
2010 Carve The Joint
19
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
TÉLÉVISION : Séries TV en compétition internationale
Anomalia
Pilar Anguita-Mackay / Saison 1 (Ep. 1/8) / 1 x 42 min / 2016 / Suisse / Science fiction, Drame / vo. français / st. en /
Première internationale
Avec Natacha Régnier, Didier Bezace, Isabelle Caillat, Iannis Jaccoud, Patrick Lapp, Claude-Inga Barbey, JeanCharles Simon, Donovan Oberson
Sans en avoir conscience, Valérie descend d’une longue lignée de guérisseurs. Alors que cette jeune
neurochirurgienne de talent se voit catapultée à la tête du service spécialisée d’une prestigieuse
clinique privée suisse, elle doit se confronter brutalement à des forces surnaturelles qui la dépassent.
Elle entreprend alors un voyage qui la ramène dans son lointain passé familial, à l’histoire ténébreuse
et tourmentée. La toute dernière série coproduite par la Radio Télévision Suisse ose aborder
frontalement un genre – le fantastique – encore trop peu traité sur les écrans helvétiques, petits
comme grands. Et prouve en passant qu’en jouant sur une mythologie typiquement suisse, on peut
atteindre à l’universel. A noter la très grande qualité de la photographie et de la distribution.
Filmographie de Pilar Anguita-Mackay 2012 La Cosmétique du bonheur
2011 Summer Games
2010 Blood Ties
Deutschland 83
Anna Winger, Joerg Winger / Saison 1 (Ep. 1/8) / 1 x 47 min / 2014 / Allemagne / Drame / vo. allemand / st. en, fr /
Première suisse
Avec Jonas Nay, Maria Schrader, Sonja Gerhardt, Ulrich Noethen, Ludwig Trepte
Jeune soldat de la RDA, Martin Rauch est un pur produit de la république populaire. En cette année
1983, sa vie bascule soudainement lorsque son profil est retenu par les services de renseignement
est-allemands. Envoyé de l’autre côté du mur, il doit désormais devenir un parfait Allemand de l’Ouest.
Mais alors que le jeune espion doit apprendre à vivre dans un monde où tout lui semble étranger, les
événements se précipitent et sa mission devient de plus en plus périlleuse. Avec son rythme haletant,
ses personnages fascinants et son ton inhabituel, oscillant entre comédie et thriller, Deutschland 83
prouve que l’Allemagne est définitivement entrée dans le cercle restreint des pays capables de rivaliser
avec les USA en matière de création télévisée.
Filmographie d'Anna Winger Première oeuvre
20
Filmographie de Joerg Winger 2011 World Express, course poursuite à
Mexico
2007 Ein Fall für Nadja
2002 Brigade du crime
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
TÉLÉVISION : Séries TV en compétition internationale
Frikjent / Acquitted
Anna Bache-Wiig, Siv Rajendram Eliassen / Saison 1 (Ep. 1/10) / 1 x 47 min / 2014 / Norvège / Drame / vo. norvégien,
anglais / st. en, fr / Première suisse
Avec Nicolai Cleve Broch, Lena Endre
Aksel Borgen a réussi dans les affaires. Loin de sa Norvège natale, il gravit peu à peu les échelons d’une
multinationale asiatique. Son destin bascule lorsque la principale entreprise de sa région natale menace
de fermer ses portes. Envoyé sur place par son patron pour évaluer les possibilités d’un possible rachat
de la société en question, Aksel est accueilli comme le Messie par certains, alors que, pour d’autres, il
reste le coupable idéal d’un meurtre dont il a pourtant été acquitté. La Scandinavie frappe à nouveau un
grand coup avec ce thriller tendu, magnifiquement réalisé et interprété, où la culpabilité, la revanche et
l’espoir de réconciliation servent de moteur à un récit implacable.
Filmographie de Anna Bache-Wiig 2013 Mammon (Actrice)
2010 Don Fridtjof (Scénariste)
2008 Honningfellen (Actrice)
2006 Sønner (Actrice)
Filmographie de Siv Rajendram Eliassen 2011 Fortidens Skygge (Scénariste)
2010 Den som dræber Danish TV-series
(Scénariste)
2009 Begravde Hunder (Scénariste)
Kfulim / False Flag
Amit Cohen, Maria Feldman / Saison 1 (Ep. 1/8) / 1 x 45 min / 2015 / Israël / Thriller / vo. hébreu / st. en, fr / Première
suisse
Avec Ishai Golan, Ania Bukstein, Magi Azarzar, Angel Bonanni, Orna Salinger, Miki Leon, Igal Naor
Ils sont cinq. Cinq citoyens israéliens ordinaires, que rien ne semble rapprocher les uns des autres.
Jusqu’au jour où ils découvrent leurs noms et leurs photos qui passent en boucle sur les chaînes
d’informations. Selon les journaux télévisés, ils seraient des espions impliqués dans un kidnapping
qui a mal tourné. Vérité ou manipulation ? Pris dans une tourmente médiatique et un scandale
politique sans précédents, ces cinq citoyens « ordinaires » vont réaliser que la raison d’Etat a sa
propre logique et que nul ne peut y échapper. Après avoir montré Hatufim (dont a été tiré Homeland)
et The Gordin Cell, le Festival Tous Ecrans continue son exploration de la série télévisée israélienne
avec cette série paranoïaque, d’une diabolique efficacité.
Filmographie d'Amit Cohen 2014 Allegiance
2014 Ta Gordin
Filmographie de Maria Feldman 2015 Fauda
2014 Parliament
21
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
TÉLÉVISION : Séries TV en compétition internationale
Occupied
D'après une idée originale de Jo Nesbo/ Saison 1 (Ep. 1/10) / 1 x 45 min / 2015 / Norvège, France, Suède / Drame / vo.
norvégien / st. en, fr / Première suisse
Avec Ingeborga Dapkunaite, Selome Emnetu, Ragnhild Gudbrandsen, Henrik Mestad, Eldar Skar
Lorsque le premier ministre norvégien annonce sa décision de cesser la production de pétrole, la
Russie réagit en envahissant la Norvège, avec la complicité muette de la communauté internationale. Entre dignitaires russes, officiels norvégiens et groupuscules d'opposition, des loyautés
se nouent et des trahisons se font jour. Coproduit par ARTE et la chaîne norvégienne TV2, avec le
précieux appui de la Suède, Occupied est un projet hors norme, savant mélange de fiction politique
dans la lignée de Borgen, de série d’espionnage réaliste et d’uchronie façon Philip K. Dick. Le tout
confié à la plume acérée de Jo Nesbo, écrivain et scénariste dont le personnage le plus célèbre,
Harry Hole, fait depuis plus de dix ans le bonheur des amateurs de polars nordiques.
Filmographie de Jo Nesbo
2014 Doctor Proctor's Fart Powder
2011 Jackpot
2011 Headhunters
Ófærð / Trapped
Baltasar Kormákur / Saison 1 (Ep. 1/10) / 1 x 52 min / 2015 / Islande / Drame / vo. islandais, danois, anglais / st. en, fr
/ Première suisse
Avec Ólafur Darri Ólafsson, Ilmur Kristjánsdóttir, Ingvar Sigurdsson
Une petite ville d’Islande. Andri, le chef de la police, s’apprête à devoir dîner avec son ex-femme
et le nouveau fiancé de cette dernière. Alors qu’une tempête se lève, il est appelé en urgence par
ses collègues : on a retrouvé un torse d’homme flottant dans la mer. Andri décide immédiatement
d’immobiliser le ferry qui vient d’accoster et d’attendre des renforts de la capitale. Mais la tempête
les isole désormais du reste du monde. Prisonniers de la neige, Andri et les habitants sous sa garde
doivent faire face à la plus grande menace qu’ils aient connue : un tueur en liberté. Le cinéaste
Baltazar Kormakur s’essaie avec brio à la série avec ce thriller glacial, qui rappelle les meilleures
heures du polar nordique.
Filmographie de Baltasar Kormákur 2015 Everest
2013 Two Guns
2012 Contraband
22
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
TÉLÉVISION : Séries TV en compétition internationale
Refugiados / The Refugees
Adolfo Valor, Cristóbal Garrido, Gema R. Neira, Ramón Campos / Saison 1 (Ep. 1/8) / 1 x 50 min / 2014 / Espagne,
Royaume-Uni / Science Fiction, Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Will Keen, Natalia Tena, David León
L’humanité doit faire face à l’afflux de réfugiés le plus important de son histoire : trois milliards d’être
humains fraîchement débarqués… du futur. Fuyant une catastrophe globale, ils doivent suivre deux règles :
ne rien dévoiler de leur connaissance du futur et ne jamais tenter d’entrer en contact avec ceux dont ils
sont les descendants. Remise au goût du jour par Les Revenants, la série fantastique européenne trouve
un ton et un souffle nouveaux dans cette coproduction ambitieuse entre le Royaume-Uni et l’Espagne.
Intrigante, inquiétante, osant des images fortes de peuples entiers obligés de quitter leur monde pour
survivre, The Refugees constitue également une réflexion inattendue mais bienvenue sur un sujet devenu
d’une brûlante actualité.
Filmographie d'Adolfo Valor 2015 Seis hermanas
2012 Ghost Graduation
Filmographie de Cristóbal Garrido
2012 Ghost Graduation
2010 Gran Reserva
Filmographie de Gema R. Neira
2011 Grand Hotel
2010 Gran Reserva
Filmographie de Ramón Campos'
2011 Grand Hotel
2010 Gran Reserva
Show Me a Hero
David Simon / Saison 1 (Ep. 1 /6) / 1 x 58 min / 2014 / États-Unis / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Oscar Isaac, Catherine Keener, Alfred Molina, Winona Ryder, LaTanya Richardson-Jackson
En 1987, le jeune et dynamique maire de Yonkers, Nick Wasicsko, se voit contraint par la justice
américaine de faire construire des logements sociaux dans un quartier très majoritairement blanc.
Sa décision d’appliquer cette décision va plonger sa ville dans la plus grande crise de son histoire.
Alors que le racisme, la peur et le meurtre s’abattent sur l’Etat de New York et divisent chaque jour
un peu plus sa communauté, Nick Wasicsko voit sa propre carrière vaciller. Réalisée par Paul Haggis
(Collision, Dans la Vallée d’Elah, Quantum of Solace), la dernière création en date du légendaire
David Simon (The Wire, Treme) pose un nouveau jalon dans l’histoire du genre. Impérieux dans le rôle
principal, Oscar Isaac continue son ascension vers les plus hauts sommets hollywoodiens.
Filmographie de David Simon
2010 Treme
2002 The Wire
1993 Homicide : Life on the Street
23
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
- CINÉMA / Longs métrages et courts métrages
- TÉLÉVISION / Séries TV
- DIGITAL
- Séries web
- Oeuvres transmédia 2.3. Œuvres hors compétition
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
DIGITAL
Deux compétitions pour redire la force, aujourd’hui, des écritures numériques.
Et leur donner la place qu’elles méritent d’occuper dans le paysage audiovisuel.
Séries web d’un côté, projets transmédia de l’autre : l’art des images n’a jamais été
si généreux, si riche, si surprenant aussi. Et jamais il n’aura été aussi important de
rappeler que la valeur d’une œuvre audiovisuelle ne se mesure pas à l’écran ou à la
technologie qu’elle utilise, mais au talent de ceux qui l’ont créée.
Séries web en compétition internationale
Bipèdes
Charles Nouveau / Saison 1 (Ep. 1, 2 & 3/7) / 3 x 3 min / 2015 / Suisse / Comédie / vo. français, allemand, italien,
anglais, romanche / st. en / Première mondiale
L’humain, cet animal. Filmés comme tels dans leur milieu naturel, les personnages de Bipèdes
nous rappellent combien manger, se reproduire, survivre ou défendre son territoire est une aventure
anthropologique de tous les jours. Avec Patrick Lapp en narrateur de luxe.
Euh
Benjamin Dessy, Brieuc de Goussencourt, Gregory Beghin / Saison 1 (Ep. 1 & 2/10) / 2 x 5 min / 2015 / Belgique /
Comédie, Romance / vo. français / st. en
Benoît n’a pas de petite amie, pas de job et presque aucun projet pour sa vie. Il est temps de se prendre
en main. Comment faire ? Son meilleur pote à une solution : un coach de vie. Résultat ? Euh... Une série
web belge à l’humour diablement efficace.
Gary Saves the Graveyard
Todd Bieber / Saison 1 (Ep. 1/5) / 1 x 9 min / 2015 / Etats-Unis / Comédie, Horreur / vo. anglais / st. fr
Gary est embauché comme veilleur de nuit dans un cimetière. Seul problème, les 235 personnes qui
reposent ici ont la sale habitude de sortir de leur tombe toutes les nuits. Parmi eux, Gary retrouve
Andy, sa meilleure copine, décédée vingt ans plus tôt. Une comédie morbide et hilarante.
25
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
DIGITAL : Séries web en compétition internationale
Hell Train
Mathieu Rochet, Nicolas Venancio / Saison 1 (Ep. 1 & 7/7) / 2 x 5 min / 2015 / France / Documentaire / vo. anglais / st. fr
Petit, Bodega Bamz voulait être prêtre. La vie en a décidé autrement, et Bodega est devenu un pape
du gangsta’rap. A ses côtés, on visite un nouvel Enfer de Dante. Un enfer bien réel. Une série web
documentaire, brutale et philosophique.
Hellvetia
Antoine Tinguely, Laurent Fauchère, Matthias Urban / Saison 1 (Ep. 1 & 2/6) / 2 x 5 min / 2015 / Suisse / Comédie/ vo.
français / st. en
On l’ignore mais la Suisse regorge de zombies, de fantômes et de nains de jardin tueurs. Frank Michel,
reporter autoproclamé, et Jason, bidouilleur de génie, parcourent l’Helvétie pour mener l’enquête et
témoigner de la folie paranormale qui s’abat sur le pays. Gore, surréaliste, audacieux.
La Nuit du vivant
Geneviève Anhoury / Saison 1 (Ep. 1 , 7 & 11/21) / 3 x 3 min / 2014 / France / Documentaire, Expérimental / vo. français /
st. en
Mourir, pourrir, se décomposer pour assurer la pérennité de la vie. Portée par la voix de Denis Lavant,
La Nuit du vivant est un objet unique et singulier, où se révèle, sous l’œil d’un smartphone relié à un
microscope, la beauté née de la dégénérescence.
Números
Fátima de los Santos, Jesús Perujo / Saison 1 (Ep. 404 & 914/15) / 2 x 7-9 min / 2014 / Espagne / Drame, Comédie,
Science Fiction / vo. espagnol, mandarin / st. en, fr
Dix-huit réalisateurs, dix-huit épisodes, dix-huit regards, pour une série web singulière, dont le fil
rouge est assuré par notre rapport aux nombres. Venu d’Espagne, ce projet atypique prouve à quel
point la création digitale est aujourd’hui mature.
Polyglot
Amelia Umuhire / Saison 1 (Ep. 2/6) / 1 x 5-10 min/ 2015 / Allemagne / Drame / vo. anglais, allemand / st. en, fr
Berlin. Capitale de l’Allemagne réunifiée mais aussi ville-monde, qui attire des jeunes de la planète
entière en son sein. Parmi eux, l’actrice, rappeuse et poète Papaya, à la recherche d’une colocation
abordable, et Amanda qui doit faire face au mal du pays.
26
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
DIGITAL : Séries web en compétition internationale
La Parade / The Parade
Mehdi Ahoudig, Samuel Bollendorff / Saison 1 (Ep. 1 & 4/10) / 2 x 5 min / 2015 / France / Famille / vo. français / st. en
Il y a Cloclo n°18, majorette depuis des décennies, Freddy qui élève des coqs de combat, et Jonathan,
passionné de tuning. Ils sont tous les héros de La Parade, un documentaire sidérant qui rend hommage au Nord, à ses traditions ouvrières et à sa douce folie.
Umm Abdo Al-Halabiya
Adnan Haddad/ Saison 1 (Ep. 10 & 30/30) / 2 x 6-8 min / 2014 / Syrie, Turquie / Comédie, Drame / vo. arabe / st. en, fr Umm Abdo Al-Halabiya a été filmé à Alep entre novembre 2013 et juin 2014. Une jeune fille de treize
ans y joue le rôle d’une mère âgée, qui vit dans la partie de la ville contrôlée par l’opposition syrienne
et, malgré tout, doit continuer à vivre et s’occuper des siens. Une fiction bouleversante.
We Broke Up
Eugene Shin / Saison 1 (Ep. 1/10) / 1 x 16 min / 2015 / Corée du Sud / Drame / vo. coréen / st. en, fr
Woori et Won-Young ont emménagé ensemble lorsqu’ils étaient amoureux. Puis l’amour s’en est allé.
Reste l’obligation de rester ensemble dans l’appartement jusqu’à la fin du contrat de bail. Et tenter
désormais de ne pas empiéter sur la vie amoureuse de l’autre. Une série web dans la plus pure tradition coréenne.
Whatever, Linda
Hannah Cheesman, Julian De Zotti / Saison 1 (Ep. 1 & 2/10) / 2 x 4-8 min / 2014 / Canada / Drame, Comédie / vo.
anglais / st. fr
Vous êtes persuadés que Bernie Madoff a ruiné à lui tout seul toute la bonne société américaine ?
C’est que vous ne connaissez pas Linda, sa secrétaire. Basée sur une histoire vraie, Whatever, Linda
nous ramène en 1978, à l’origine de la plus grande fraude fiscale de l’histoire. Classieux.
World Away
Elias Campbell, Maxim Gertler-Jaffe / Saison 1 (Ep. 1 & 2/6) / 2 x 5-6 min / 2014 / Canada / Drame / vo. anglais / st. fr
Quinn rentre dans sa famille. Elle doit leur dire adieu et leur annoncer qu’elle partira dans quelques
jours pour un voyage sans retour. Et pour cause : Quinn a été sélectionnée et entraînée pour partir sur
Mars et y établir la première colonie humaine.
27
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
DIGITAL : Séries web en compétition internationale
Yukata Cowboy
Atsushi Ogata / Saison 1 (Ep. 1, 2 & 6/7) / 3 x 3 min / 2015 / Japon / Comédie / vo. anglais / st. en, fr, jpn
Il porte un chapeau de cowboy et un « yukata », cet habit traditionnel que les Japonais revêtent l’été.
Lui, c’est Ogata, autoproclamé « Yukata Cowboy ». Il partage avec nous les mésaventures qu’il a
connues aux quatre coins du monde, en les rejouant dans son appartement. Déconcertant, exotique,
fauché.
Zyara
Denise Jabbour, Muriel Aboulrouss / Saison 1 (Ep. 1 & 3/15) / 2 x 5 min / 2014 / Liban / Documentaire / vo. arabe / st.
en, fr / Première suisse
Derrière Zyara, il y a avant tout cette volonté : donner à des êtres humains la possibilité de laisser
une trace filmée, un témoignage de leur chemin ici-bas. En résulte une série web singulière, d’une
indiscutable beauté formelle et d’une grande douceur.
28
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
Œuvres transmédia
Californium
(Jeu vidéo)
Brice Roy / 2013 / France / Science Fiction / vo. anglais / st. fr
« Si vous trouvez ce monde mauvais, vous devriez en voir quelques autres. »
Le prochain jeu vidéo d’ARTE nous emmène dans l’inconscient de Philip K. Dick. Inspiré par l’œuvre et
la vie de l’écrivain, Californium nous plonge dans un monde hypnotique, aux apparences trompeuses.
Accompagné du film documentaire Les Mondes de Philip K. Dick (Première suisse).
Cucumber, Banana, Tofu
(Triple série transmédia)
Russel T. Davies, Benjamin Cook / 2014 / Royaume-Uni / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Tout commence par la séparation d’Henry et Lance, à l’aube de la cinquantaine. Trois séries, trois formats pour explorer l’amour sous toutes ses formes. Cucumber, Banana, Tofu désigne les trois stades
de l’érection masculine, et nous offre un récit aussi piquant que réjouissant.
Her Story
(Jeu interactif, application)
Sam Barlow / 2015 / Royaume-Uni / Thriller / vo. anglais
Une jeune femme, dont le mari vient d’être retrouvé mort, est interrogée par la police. Au fil des vidéos,
les soupçons se portent sur elle. Le joueur doit recoller les pièces du puzzle en naviguant parmi les
extraits de l’interrogatoire disponibles dans le dossier de l’enquête.
Karen
(Application, coach mobile)
Matt Adams, Nick Tandavanitj / 2015 / Royaume-Uni / Thriller / vo. anglais
Vous n’avez pas les moyens de vous offrir une thérapie ? Téléchargez Karen, coach de vie qui vous
aidera à surmonter les aléas de la vie, directement depuis votre mobile. Très vite, Karen se montre
très envahissante… Une expérience étonnante, à la lisière de la performance.
29
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
DIGITAL : Œuvres transmédia
Plug & Play
(Court métrage d'animation, jeu pour mobile)
Michael Frei / 2015 / Suisse / Animation / vo. anglais
Des créatures à tête de prise électrique se déplacent et interagissent dans un univers épuré et infini.
Elles courent, poussent, se branchent et tombent amoureuses. Ces personnages sont le point de
départ surréaliste d’un court métrage et d’un jeu disponible sur mobile.
Pry
(Application)
Danny Cannizzaro, Samantha Gorman / 2015 / Etats-Unis / Drame / vo. anglais / st. en
James est un vétéran de la Guerre du Golfe. Des années après son retour, les souvenirs enfouis
reviennent à la surface. Pry réinvente le livre numérique avec un récit où le lecteur doit – littéralement – ouvrir les yeux du héros et pénétrer dans son subconscient.
Refugee Republic
(Webdocumentaire dessiné en ligne)
Dirk-Jan Visser, Jan Rothuizen, Martijn van Tol / 2014 / Pays-Bas / Documentaire / vo. anglais, hollandais / st. en
Découvrez le quotidien de 60’000 réfugiés syriens dans le camp de Domiz au nord de l’Irak, grâce aux
croquis de Jan Rothuizen. Quatre chemins interactifs mêlant dessins, photos et vidéos sont proposés
pour parcourir le camp. Un portrait sensible et subjectif à la pointe du crayon.
Zac's Haunted House (Roman en GIF animés)
Dennis Cooper / 2015 / Etats-Unis, France / Horreur / vo. anglais
Aucune phrase, ni même de mot dans cette fiction horrifique uniquement composée de GIF, ces boucles d’images animées qui pullulent sur Internet. L’écrivain sulfureux Dennis Cooper compose ainsi
le premier roman en GIF, pour un résultat hypnotique et fascinant.
30
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
2.3 Œuvres hors-compétition
Highlight screenings
Rien que pour vos yeux
Nuits blanches
Rétrospective : Cinéastes, de notre temps 3/3
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
2.2.
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
HIGHLIGHT SCREENINGS
Les auteurs qui font l’histoire du cinéma, les films les plus attendus du moment, les
incontournables du grand écran : durant neuf jours, le Festival Tous Ecrans se décline aussi en mode majeur, à travers une série de projections événementielles en
Première suisse. Réservation vivement recommandée!
11 minut / 11 Minutes
Jerzy Skolimowski / 81 min / 2015 / Pologne, Irlande / Drame / vo. anglais, polonais / st. en, fr / Première suisse
Avec Grazyna Blecka-Kolska, Anna Maria Buczek, Agata Buzek, Janusz Chabior, Paulina Chapko, Andrzej Chyra,
Richard Dormer
En 11 minutes, au cœur de Varsovie, des destins se croisent, s’entremêlent et explosent dans une
chaîne d’événements inattendus. A 77 ans, Jerzy Skolimowski livre le thriller le plus frénétique de
l’année, qui a ébloui la dernière Mostra de Venise.
Belle & Sébastien, l'aventure continue
Christian Duguay / 97 min / 2015 / France / Famille / vo. français
Cette projection ne dispose d’aucun sous-titre anglais. Veuillez nous en excuser.
Avec Félix Bossuet, Tchéky Karyo, Thierry Neuvic, Margaux Chatelier, Urbain Cancelier, Thylane Blondeau
Belle, le grand chien, et son ami Sébastien, qui a désormais dix ans, reviennent dans cette suite
très réussie, qui rend un bel hommage à la série TV originale. Une projection familiale, où La Lanterne magique mettra en perspective le film et la série.
Detective Byomkesh Bakshy! / Calcutta Detective
Dibakar Banerjee / 142 min / 2015 / Grande-Bretagne / Thriller, Drame / vo. hindi / st. en, fr / Première suisse
Avec Sushant Singh Rajput
Un détective privé se lance à la poursuite d’un génie du mal dans la chatoyante Calcutta des années
1940. Un vrai film d’aventure à la Dick Tracy, où le cinéaste indien Dibakar Banerjee rend un vibrant
hommage au grand et beau, cinéma populaire américain. Romanesque, élégant, palpitant.
Eisenstein in Guanajuato
Peter Greenaway / 105 min / 2015 / Pays-Bas, Mexique / Drame / vo. anglais, espagnol / st. en, fr / Première suisse
Avec Elmer Bäck, Luis Alberti, Maya Zapata, Rasmus Slätis, Jakob Öhrman
En 1931, le cinéaste russe Sergei Eisenstein débarque à Guanajuato. Il vient de vivre une série de
déconvenues à Hollywood et ne tarde pas à succomber aux charmes envoûtants du Mexique.
L’immense et inclassable Peter Greenaway revient avec une œuvre flamboyante, licencieuse et
baroque. Grandiose.
32
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
HIGHLIGHT SCREENINGS
Hua Li Shang Ban Zou / Office
Cf. film de clôture p. 7
La calle de la Amargura / Bleak Street
Arturo Ripstein / 100 min / 2015 / Mexique, Espagne / Drame / vo. espagnol / st. en, fr / Première suisse
Avec Patricia Reyes, Nora Velazquez, Silvia Pasquel, Arcelia Ramirez, Alejandro Suarez, Alberto Estrella
Mexique, rue de l’amertume. Deux prostituées doivent faire face à leur destin après avoir croisé la
route de deux frères jumeaux, nains et catcheurs. Le maître mexicain Arturo Ripstein revient avec
une fable terrible, filmée dans le plus beau noir et blanc vu ces dernières années au cinéma.
Nie yin niang / The Assassin
Cf. film d'ouverture p. 7
Ryuzo to Shichinin no Kobun tachi / Ryuzo and his Seven Henchmen
Takeshi Kitano / 110 min / 2015 / Japon / Comédie / vo. japonais / st. en, fr / Première suisse
Avec Atomu Shimojo, Toru Shinagawa, Masaomi Kondo
Entouré de gangsters retraités comme lui, Ryuzo décide de reformer son gang dans un Japon qui
se fiche désormais éperdument des « yakuzas ». Mais une dernière bataille les attend. L’humour
caustique de Takeshi Kitano fait mouche dans ce Space Cowboys du soleil levant.
Suffragette
Sarah Gavron / 106 min / 2015 / Grande-Bretagne / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Helena Bonham Carter, Carey Mulligan, Meryl Streep
Le combat d’une jeune blanchisseuse pour obtenir le droit de vote des femmes dans l’Angleterre du
début du XXe siècle. D’ores et déjà favori des Oscars 2016, Suffragette est surtout un drame sensible
et humain, porté par le talent croisé de Carey Mulligan et Meryl Streep.
Trumbo
Jay Roach / 124 min / 2014 / Etats-Unis / Drame / vo. anglais / st. fr / Première suisse
Avec Bryan Cranston, Elle Fanning, Diane Lane, Helen Mirren, Alan Tudyk, John Goodman
Au cœur des années 40, Hollywood n’a qu’un nom en tête dès qu’il s’agit de scénario : Dalton Trumbo.
Jusqu’à ce qu’il soit mis sur liste noire pour ses penchants communistes. Mais Trumbo n’a pas dit son
dernier mot. Un grand rôle de cinéma pour Bryan Cranston, la star de Breaking Bad.
33
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
HIGHLIGHT SCREENINGS
Vingt et une nuits avec Pattie / 21 Nights with Pattie
Jean-Marie Larrieu, Arnaud Larrieu / 110 min / 2015 / France / Drame / vo. français
Avec Isabelle Carré, Karin Viard
Une Parisienne débarque dans un village en fête pour organiser les funérailles de sa mère. Elle y rencontre Pattie, qui s’occupe de la maison de la défunte, dont le corps disparaît... La dernière fantaisie
des frères Larrieu, avec Karine Viard, Isabelle Carré et Sergi Lopez.
34
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
RIEN QUE POUR VOS YEUX
Toute nouvelle, toute fraîche, et "rien que pour vos yeux", cette nouvelle section du
Festival est née de l’envie de partager en toute simplicité quelques (gros) coups de
cœur de l’équipe de programmation. Vous y retrouverez tout ce que l’on aime : folie,
outrance, émotion, authenticité.
Cosmodrama
Philippe Fernandez / 115 min / 2015 / France / Drame / vo. français / st. en / Première suisse
Avec Jackie Berroyer, Anna Mouglalis, Bernard Blancan, Emmanuel Moynot, Sascha Ley, Serge Larivière
Quand sept astronautes sortis des sixties - dont Jackie Berroyer - se réveillent dans une navette
spatiale sans savoir pourquoi ils sont là ni ce qu’ils sont censés faire, le cosmos se met soudain à
délirer. Imaginez un croisement entre Solaris et les Monty Python : vous y êtes.
De l'autre côté de la mer / Across the Sea
Pierre Maillard / 110 min / 2015 / Switzerland / Drame / vo. italien, albanais / st. en, fr / Première européenne
Avec Carlo Brandt, Kristina Ago, Michele Venitucci
Un photographe de guerre, hanté par l’image d’une femme mourant devant son objectif, se console
auprès d’une autre femme qui fuit pour survivre. Alors que l’Europe se câbre, le cinéaste genevois
Pierre Maillard nous emmène en Albanie et signe un éloge de la migration et du mouvement.
For This Is My Body
Paule Muret / 99 min / 2015 / Suisse / Drame / vo. anglais, français / st. en, fr / Première mondiale
Avec Carl Barât, Audrey Bastien, Thibault de Montalembert, Fanny Ardant
Un rocker et une groupie. Lui est vidé, apeuré, fantôme de lui-même. Elle l’a longtemps idolâtré. Un
matin, ils se retrouvent ensemble dans une chambre d’hôtel. Paule Muret signe une ode vénéneuse
et métaphysique à la mythologie rock, avec un Carl Barât (The Libertines) halluciné dans le rôle-titre.
Une histoire américaine / Stubborn
Armel Hostiou / 87 min / 2015 / France / Drame / vo. français, anglais / st. en, fr / Première suisse
Avec Vincent Macaigne, Kate Moran, Sofie Rimestad, Murray Bartlett, Audrey Bastien, Jean Lebreton
Vincent a suivi Barbara à New York. Par amour. Mais Barbara a cessé d’aimer Vincent. Vincent la
poursuit, mais la ville l’engloutit. Vincent Macaigne sidérant et sidéral dans cette comédie douce
amère, tournée à l’arrache, sur l’amour qui s’en va.
35
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
RIEN QUE POUR VOS YEUX
The Sandwich Nazi
Lewis Bennett / 72 min / 2015 / Canada / Comédie / vo. anglais, arabe / st. en, fr / Première européenne
Avec Calum MacLeod
Salam Kahil aime l’art, la musique, les sandwichs (dont il choisit la composition à la place de ses
clients), les SDF, et surtout le sexe. Il est notamment incollable sur l’art de la fellation. Le portrait
truculent et poignant d’un homme qui a tout donné pour vivre libre, et debout.
36
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
NUITS BLANCHES
Un réalisateur se transforme en DJ. Un DJ qui réinvente la bande originale de Miami
Vice. L’enfant terrible du cinéma italien qui offre un set en duo avec l’enfant chéri de
l’électro genevoise. Cette année, les Nuits blanches font exploser les frontières entre
audio et visuel.
Vendredi 6 Novembre
Mods
Serge Bozon / 59 min / 2002 / France / vo. français / st. en
En trois frères, quatre types « mods » et un campus universitaire, Serge
Bozon signait avec Mods l’opus français le plus libre et dansant de l’année
2003 et le bonheur des festivals de Locarno et Belfort. A redécouvrir avec le
cinéaste, qui se muera ensuite en DJ pour la soirée d’ouverture.
Suivi de :
Dj set par Serge Bozon
Cinéaste, acteur, critique et « DJ amateur » autoproclamé,
Serge Bozon a un rapport intime à la musique. Il est notam­
ment l’un des plus grands connaisseurs au monde de
« northern soul ».
23h30-01h30 - Tanzraum
Garage / Doo-woop / DIY punk / surf / glam (from 50' to 70')
Samedi 7 Novembre
Miami Vice
Anthony Yerkovich, Andres Carranza / Saison 1, épisode 1 / 92 min / 1984 / Etats-Unis / vo.
anglais / st. fr
En pré-programme du set tropical de DJ Cam, qui donnera sa version de la
BO de Miami Vice, le Festival vous propose de redécouvrir le pilote original (92
min) de la cultissime série produite par Michael Mann. Hors-bords et bagnoles rugissants, filles de rêve, flics à épaulettes : le b.a-ba de la série US.
Suivi de :
Dj set par DJ Cam « Miami Vice Revisited »
Producteur et DJ, père du abstract hip hop, DJ Cam voue
un culte à la série Miami Vice et à une passion pour le
cinéma. Après une rencontre avec Michael Mann, il décide
de réinventer la BO de Miami Vice. Un projet audio et visuel.
00h30-02h30 - Tanzraum
Hip Hop / House / Soul / Funk / Black Music Moderne
37
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
NUITS BLANCHES
Jeudi 12 Novembre
Trilogie Pascal Greco : Super 8 / Nowhere / Stun
Pascal Greco / 28 min - 2008 / 26 min- 2011 / 30 min - 2015, coréalisé avec Stefania
Cazzato / Suisse / Sans dialogues
En trois films courts, qui sont aussi trois collaborations fortes avec des musiciens électroniques, Pascal Greco redéfinit les possibles mariages entre
audio et visuel. En résulte une œuvre envoûtante et poétique, que le Festival
a le plaisir de présenter pour la première fois dans son intégralité.
Suivi de :
Dj & Vj set par Kid Chocolat & Pascal Greco
« Super 8 remix »
Pascal Greco est un cinéaste dont les films se révèlent à
travers la musique, parfois jouée en live. Il a notamment
collaboré avec Kid Chocolat et Goodbye Ivan. Le festival
montrera ses trois films et le duo remixera sur le « dancefloor » du Festival images et bandes sonores de Super 8.
23h30-01h30 - Tanzraum
Electro
Vendredi 13 Novembre
Scarlet Diva
Asia Argento / 91 min / 2000 / Italie / vo. italien / st. en, fr La vie détraquée, excessive, d’une actrice qui tente de devenir réalisatrice.
Semi-autobiographique, Scarlet Diva est un témoignage frontal sur la violence du cinéma pour ceux qui en sont les icônes. Il fait aussi partie des tous
premiers films à avoir été tourné en digital.
Suivi de :
Dj set par Asia Argento & Kid Chocolat
Cinéaste, actrice, musicienne, Asia Argento a réalisé
plusieurs films, dont Incompresa, présenté l’an passé
en compétition au Festival Tous Ecrans. Très proche des
mouvements rock et électro, elle compose ponctuellement un duo DJ avec le Genevois Kid Chocolat.
38
00h30-02h30 - Tanzraum
Electro to Rock
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
NUITS BLANCHES
Samedi 14 Novembre
Interstella 5555 : The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem
Leiji Matsumoto / 67 min / 2003 / Japon / Sans dialogues
Quand le meilleur album de Daft Punk prend vie grâce au génie de Leiji Matsumoto, le créateur d’Albator, cela donne le manga le plus funky, le plus
dansant et le plus interstellaire de l’histoire du genre. Un préambule parfait à
la furia house qui s’abattra ensuite sur le dancefloor du Festival.
Suivi de :
Dj set par OCKHAM "Re-Discovery"
Lors de cette dernière Nuit blanche consacrée aux
grooves House et Disco, Ockham vous invite sur le
terrain de la French Touch.
23h00-02h00 - Tanzraum
Lo-fi / House / Disco
39
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
2.3. Œuvres hors compétition
Highlight screenings
Rien que pour vos yeux
Nuits blanches
Rétrospective : Cinéastes, de notre temps
temps 3/3
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
RÉTROSPECTIVE
Cinéastes, de notre temps 3/3
Cinéastes et cinéma, de notre temps, la collection culte coproduite par Janine Bazin et André S.
Labarthe, entame son troisième et dernier volet au sein du Festival. Pour clôturer cette retrospective,
36 films présentent le septième art, entre portraits de cinéastes et visions alternatives du cinéma et
de ses mouvements. De John Ford à Martin Scorsese, en passant par Ken Loach, Murnau ou encore
les frères Dardenne, une trentaine de réalisateurs ont accepté de passer « de l’autre côté »
de la caméra, sous la houlette de grands noms tels André S. Labarthe, Eric Rohmer, Claude de Givray,
Claire Denis et Pedro Costa...
Nous faisant à nouveau l'honneur de sa présence, André S. Labarthe sera entouré d'invités hors
pairs (Claire Denis, Jackie Raynal, Philippe-Emmanuel Sorlin, Françoise Etchegaray & Anna Karina)
et présentera de nombreux titres dont les Premières de Adolfo Arrietta [cadré - décadré] ; Benoît
Jacquot, le dernier sphinx et Réminiscences de Jonas Mekas par Jackie Raynal.
Evénement et table ronde
Afin de rendre hommage à André S. Labarthe, une soirée hommage lui sera consacrée le mardi 10
novembre. Le même jour se tiendra la table ronde "Qu'est-ce qu'un cinéaste?" à 18h15, modéré par
Cyril Neyrat (enseignant en cinéma à la HEAD-Genève) et ayant comme illustres participants Claire
Denis, Françoise Etchegaray, Adolfo Arrietta, André S. Labarthe.
Vendredi 6 novembre
Jacques Demy, j'aurais aimé aimer Lola à Nantes / Bernard Bouthier / 52 min / 1972
Avec Bernard Bouthier, Mireille Barbotin, Yveline Vallée
Où gît votre sourire enfoui? / Pedro Costa / 72 min / 2001
Avec Jean-Marie Straub, Danielle Huillet20h
Bresson ni vu ni connu / François Weyergans / 64 min / 1994
Avec Robert Bresson, François Weyergans
Dimanche 8 novembre
Le Celluloïd et le marbre / Eric Rohmer / 89 min / 1966
Avec Claude Simon, Roger Planchon, Pierre Klossowski, César, Victor Vasarely, Iannis Xenakis, Nicolas
Schoeffer, Paul Virilio, Takis, Panayotis Vassilakis, Kurt Sonderborg
King Vidor / André S. Labarthe , Hubert Knapp / 40 min / 1969
Avec King Vidor
Le Home cinéma des frères Dardenne / Jean-Pierre Limosin / 52 min / 2006
Avec Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne
Invitée Danielle Anezin (monteuse)
41
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
RÉTROSPECTIVE : Cinéastes et cinéma, de notre temps
Entre chien et loup, John Ford / André S. Labarthe, Hubert Knapp / 75 min / 1966
Avec John Ford
Invités André S. Labarthe, Danielle Anezin (monteuse)
Citizen Ken Loach / Karim Dridi / 64 min / 1996
Avec Ken Loach, Jim Allen, Robert Carlyle, Paul Laverty, Crissy Rock, Ricky Tomlinson, Dockers of
Liverpool
Lundi 9 novembre
Alain Robbe-Grillet : 1- Les Formes d'Eros / André S. Labarthe, Noël Burch / 48 min / 1969
Avec Noël Burch, André S. Labarthe, Alain Robbe-Grillet
Invité André S. Labarthe
Alain Robbe-Grillet : 2- La désignation / André S. Labarthe, Noël Burch / 53 min / 1969
Avec Noël Burch, André S. Labarthe, Alain Robbe-Grillet
Invité André S. Labarthe
Réminiscences de Jonas Mekas par Jackie Raynal / Jackie Raynal / 53 min / 2015 / Première
mondiale
Avec Robert A. Haller, Jonas Mekas, Jackie Raynal, Jonathan Rosenbaum
Invitée Jackie Raynal
Adolfo Arrietta [cadré - décadré] / André S. Labarthe / 60 min / 2015 / Première internationale
Avec Jean Narboni, Adolfo Arrietta, André S. Labarthe
Invités André S. Labarthe, Danielle Anezin, Adolfo Arrietta
Benoît Jacquot, le dernier sphinx / Philippe-Emmanuel Sorlin / 59 min / 2015 / Première
internationale
Avec Benoît Jacquot, Philippe-Emmanuel Sorlin
Invité Philippe-Emmanuel Sorlin
Mardi 10 novembre
La Première vague I : Delluc et Cie / Jean-André Fieschi, Noël Burch / 76 min / 1968
Avec Jean Mitry, Jean Dréville, Alberto Cavalcanti, Michel Duran, Marcel L’Herbier, Eve Francis
La Première vague II : Marcel l'Herbier, une re-vision / Jean-André Fieschi, Noël Burch / 77 min /
1968
Avec Jean Dréville, Michel Duran, Marcel L’Herbier, Eve Francis
La Nouvelle Vague, remède ou poison? / Robert Valey / 39 min / 1964
Avec Henri Langlois, François Truffaut, Pierre Kast, Agnès Varda, Jean-Luc Godard, Alexandre Astruc
Dès 18h15
TABLE RONDE : Qu'est-ce qu'un cinéaste ?
Modération Cyril Neyrat (HEAD-Genève)
Intervenants Claire Denis, Françoise Etchegaray, Adolfo Arrietta et André S. Labarthe
42
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
RÉTROSPECTIVE : Cinéastes et cinéma, de notre temps
Jacques Rivette le veilleur, 1 - Le jour / Claire Denis / 70 min / 1990
Avec Serge Daney, Jacques Rivette, Jean Babilée, Jean-François Stévenin
Invitée Claire Denis
Jacques Rivette le veilleur, 2 - La nuit / Claire Denis / 54 min / 1990
Avec Serge Daney, Jacques Rivette, Bulle Ogier
Invitée Claire Denis
Mercredi 11 novembre
André Téchiné, après la Nouvelle Vague... / Laurent Perrin / 50 min / 1993
Avec André Téchiné, Jacques Nolot
Carl Th. Dreyer / Eric Rohmer / 61 min / 1965
Avec Carl Theodor Dreyer, Anna Karina, Henrik Malberg, Lisbeth Movin
Invitée Anna Karina
Philippe Garrel, artiste / Françoise Etchegaray / 48 min / 1998
Avec Philippe Garrel
Invitée Françoise Etchegaray
Jeudi 12 novembre
Jacques Becker (1906-1960) / Claude de Givray / 76 min / 1967
Avec Lino Ventura, François Truffaut, Simone Signoret, Micheline Presle, Françoise Giroud, Daniel
Gélin
Jerry Lewis (partie 1) / André S. Labarthe / 57 min / 1968
Avec Jerry Lewis
Jerry Lewis (partie 2) / André S. Labarthe / 52 min / 1971
Avec Jerry Lewis
Diourka Medveczky à prendre ou à laisser / André S. Labarthe, Estelle Fredet / 69 min / 2011
Avec Diourka Medveczky, Estelle Fredet, André S. Labarthe
Abbas Kiarostami, vérités et songes / Jean-Pierre Limosin / 52min / 1994
Avec Abbas Kiarostami
Vendredi 13 novembre
Sacha Guitry / Claude de Givray / 64 min / 1965
Avec Jacques Robert, Guy Lacourt, Raymond Lamy, Serge Sandberg, Gilbert Bokanowski, Pauline
Carton, Michel Simon
43
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
RÉTROSPECTIVE : Cinéastes et cinéma, de notre temps
Victor Erice: Paris-Madrid allers-retours / Alain Bergala / 73 min / 2010
Avec Victor Erice, Alain Bergala
René Clair / Jacques Baratier / 58 min / 1969
Avec René Clair, Michel Simon, Maurice Chevalier, Albert Préjean
Claude Autant-Lara, l'oreille du diable? Portrait en 3 parties / André S. Labarthe / 55 min / 1972
Avec Claude Autant-Lara
Invités André S. Labarthe, Danielle Anezin (monteuse)
The Scorsese Machine / André S. Labarthe / 73 min / 1990
Avec Martin Scorsese, Catherine Scorsese, Michael Powell, Thelma Schoonmaker, Charles Scorsese
Invités André S. Labarthe, Danielle Anezin
Otto Preminger and the Dangerous Woman / André S. Labarthe / 50 min / 2012
Avec Annette Michelson, Otto Preminger
Invités André S. Labarthe, Danielle Anezin
Samedi 14 novembre
Oliveira l'architecte / Paulo Rocha / 60 min / 1993
Avec Manoel de Oliveira, Duarte de Almeida, Leonor Silveira, Paulo Rocha
Introduction à la Méthode F. W. Murnau / Alexandre Astruc / 59 min / 1970
Avec Alexandre Astruc, Marika Green
Samuel Fuller Independent Filmmaker / André S. Labarthe / 68 min / 1967
Avec Samuel Fuller
Invité André S. Labarthe
D'un silence l'autre / André S. Labarthe / 51 min / 1993
Avec Joseph von Sternberg, Claude Chabrol
Invité André S. Labarthe
onde: La cinéphilie et ses lieud’expr
44
2 / PROGRAMMATION
2.1. Films d’ouverture et de clôture
2.2. Œuvres en compétition internationale
2.3. Œuvres hors compétition
2.4. Territoires virtuels / Films 360°
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
Territoires virtuels
En l’espace de quelques mois, la réalité virtuelle a totalement redistribué les cartes
de la création numérique et est en passe de transformer durablement l’industrie
du divertissement. Le Festival Tous Ecrans a été l’un des tous premiers à en rendre
compte, en incluant dès l’an passé une demi-douzaine d’œuvres immersives à sa
programmation. Un pas est encore franchi cette année, avec cette toute nouvelle
section, qui réunit les projets virtuels les plus passionnants du moment, dont le très
attendu THE ENEMY (prototype).
Am I you ?
María Paulina Carvallo, Devika Coles, Antoaneta Damyanova (Storytelling Science Hackathon) / Suisse
Dans cette histoire fantaisiste animée, Baby Bird imite l’apparence physique et le comportement
d’autres animaux. Le spectateur voit à travers les « yeux » de chaque animal, ayant ainsi différentes
expériences sensorielles au cours de cette quête.
Assent
Oscar Raby (VRTOV) / Australie
La « Caravane de la mort » est un escadron meurtrier qui a exécuté des détenus militaires au Chili en
1973. Dans ce documentaire tourné en réalité virtuelle, Oscar Raby permet au spectateur de suivre
les pas de son propre père, officier de l’armée, le jour où la « Caravane de la mort » a fondu sur son
régiment.
Bob Dylan – Like a Rolling Stone
Vania Heymann, Interlude / Etats-Unis
Cette vidéo interactive, primée à de multiples reprises, permet aux spectateurs de zapper parmi
seize chaines pour découvrir une large palette d’émissions américaines, du sport aux actualités, en
passant par la télé-réalité, dont les présentateurs répètent les paroles de la mythique chanson de
Bob Dylan. Chaque visionnage propose ainsi une expérience unique.
Chassol 360°
Institut français, Honkytonk, Tricatel, ShivR / France
Un moment de « balance » avant un concert de Christophe Chassol : c’est ce que montre Chassol
360°, tourné à l’aide d’une caméra 360°, qui permet au spectateur de vivre ce moment de coulisses,
comme s’il y était, au plus près de l’univers de cet artiste qui travaille le son et l'image.
46
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
Territoires virtuels
Clouds Over Sidra
Gabo Arora, Chris Milk (Vrse.works) / Etats-Unis
Le film de réalité virtuelle Clouds Over Sidra, tourné à la demande des Nations Unies, en collaboration
avec Samsung, a été présenté dans le cadre du plaidoyer des Nations Unies au Forum économique
mondial de Davos. Le film suit une jeune fille dans sa vie quotidienne dans le camp de réfugiés
syriens de Za’atari, en Jordanie.
We Were Evergreen - Daughters Interactive
Dominique Rocher (Fatcat Films) / France
Ce « behind the scene » interactif fait écho au clip officiel Daughters Interactive de We Were
Evergreen. Il offre une vision à 360° de l’envers du décor. L’internaute peut naviguer, tantôt autour du
plateau, tantôt en coulisses, et appréciser le parallèle entre chaque univers.
Difficult People
Jonathan Moy de Vitry, Melissa Pollock, Eva Zornio, Tudor Leriu (Storytelling Science Hackathon) / Suisse
Difficult People mélange vidéo immersive à 360° et son spatial en 3D pour recréer l’expérience chaotique et oppressante de ceux qui souffrent de troubles du déficit de l'attention avec hyperactivité
(TDAH).
THE ENEMY (prototype)
Karim Ben Khelifa, Jean-Gabriel Leynaud (Camera lucida productions, Francetv Nouvelles écritures et Emissive (France), Office National du Film du Canada)
THE ENEMY rompt avec l’imagerie de la guerre telle que les médias nous l’ont montrée jusqu’ici. En
donnant la parole à ceux qui portent en eux la violence, le projet confronte les points de vue des
combattants et propose au public de se retrouver face-à-face entre deux ennemis.
Herders
Félix Lajeunesse, Paul Raphaël (Felix & Paul Studios) / Canada
Depuis des millénaires, les peuplades nomades de la Mongolie poursuivent un mode de vie qui se
raréfie de par le monde. Dans Herders, le spectateur est invité à partager la réalité quotidienne contemporaine d’une famille d’éleveurs nomades.
47
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
Territoires virtuels
Infinite Regress: How far can you reach into infinity ?
Laura Perrenoud, Simon de Diesbach, Marc Dubois, Michael Mitchell, Daniel Dobos, (Storytelling Science Hackathon) / Suisse
Infinite Regress est à la fois une expérience de réalité virtuelle et une sculpture mobile – où le protagoniste arpente un monde abstrait en interagissant avec un monde tangible. Expérience conceptuelle, il s’agit avant tout d’une exploration neuroscientifique et phénoménologique de l’espace vital.
Jisr al-Shoughour dévastée (Syrie) / Jisr al-Shoughour, a Devastated Syrian City
Okio Report & Smart/ France
Cette vidéo en réalité virtuelle plonge le spectateur en immersion dans la ville détruite de Jisr AlShoughour en Syrie dans l'une des zones de guerre les plus dangereuses au monde.
Jurassic World : Apatosaurus
Félix Lajeunesse, Paul Raphaël (Felix & Paul Studios, Universal Studios) / Canada
Le parc est ouvert. Jurassic World : Apatosaurus permet au spectateur d’être en présence et à pro­
ximité d’un dinosaure vivant – avec tout l’émerveillement, la beauté et les craintes que cela implique.
Jusqu'ici
Vincent Morisset, Philippe Lambert, Édouard Lanctôt-Benoit, Caroline Robert (AATOAA), (ONF, France
Télévisions) / Canada
Jusqu'ici est une marche en forêt, une expérience interactive stupéfiante, un panorama mouvant, un
mélange d'animation artisanale, de vidéo 360°, de musique, de rêve et de code numérique.
Millions March
Chris Milk, Spike Jonze, VICE News (Vrse.works) / Etats-Unis
Chris Milk, artiste numérique et vidéaste, et Spike Jonze, réalisateur et directeur artistique de VICE,
ont produit le tout premier journal télévisé en réalité virtuelle. Filmé avec une caméra à 360°, le film
permet au spectateur de voir, d’entendre et même de ressentir les actualités.
48
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
Territoires virtuels
Oculus - Protect Your Child
Ivan Gulizia, Gibran Manasseh (Storytelling Science Hackathon) / Suisse
Oculus - Protect Your Child met en lumière la possibilité de protéger nos enfants de certaines images
de la réalité nocives à leur développement. Les enfants n'ont qu'une enfance, à nous de la choisir.
Pretend to Be Happy
Interlude / Israël
Le groupe de Yoni décide de réaliser une vidéo d’une soirée surréelle, dont le scénario à ramifications
s’inspire de jeux tels Donjons et dragons qu’ils adoraient étant petits. En apprenant qu’il n’existe
aucune technologie pour réaliser ce concept, le groupe s’y est lui-même attelé, réalisant ainsi la
première vidéo interactive d’Interlude.
Real Virtuality
Sylvain Chagué, Caecilia Charbonnier (Artanim) / Suisse
Real Virtuality est une plateforme multi-utilisateur combinant un environnement 3D – qui peut être
vu à travers un casque de réalité virtuelle – et un décor réel. Les mouvements des utilisateurs sont
enregistrés par un système de capture de mouvement leur permettant de voir leur propre corps, d’interagir avec des objets physiques et de se déplacer physiquement dans le monde virtuel.
Rone - Quitter la Ville
Colin Solal Cardo, Pierre Zandrowicz (Okio Studio, La Blogothèque, SWAO) / France
Rone, accompagné de François Marry et Gaspar Claus nous plonge dans le morceau Quitter la ville
filmé pour la première fois en réalité virtuelle à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle.
Viens! (work in progress)
Michel Reilhac, Carl Guyenette (Mélange) / France
Viens! est une expérience sensorielle en réalité virtuelle 360° réservée exclusivement à un public
adulte. Elle nous confronte à l'intimité d'un groupe d'hommes et de femmes nus qui célèbrent leurs
corps libres à travers une sorte de rituel de transformation hédoniste et spirituelle.
49
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
Territoires virtuels
Waves of Grace
Gabo Arora, Chris Milk (Vrse.works) / Etats-Unis
Le Libéria a souffert de la plus importante épidémie du virus Ebola de toute l’histoire. Alors que la
société se remet doucement, une femme recherche la guérison par la foi. Voici l’histoire de Decontee Davis, une survivante du virus, qui profite de son immunité physique pour s’occuper d’enfants
orphelins dans son village.
50
3 / ÉVÉNEMENTS
3.1. Hommage à Corbijn
3.2. Jardin digital
3.3. Serial Day & Night
3.4. Minima Cinema
3.5. Journée des enfants
3.6. 48 Hour Film Project
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
HOMMAGE À ANTON CORBIJN
Ses portraits de Bono, Ian Curtis, Nick Cave ou Johnny Cash sont entrés dans la légende. Il fut également dès les années 1980 l’une des figures de proue du mouvement qui vit passer les photographes derrière la caméra, entraînant l’art du vidéoclip
vers des sommets. On lui doit encore quatre longs métrages aussitôt devenus culte.
Cette année, le Festival Tous Ecrans a l’insigne honneur de décerner son Prix Film &
Beyond à l’un des artistes audiovisuels les plus passionnants de sa génération :
Anton Corbijn.
En association avec 88 RUE DU RHÔNE.
Control
Anton Corbijn / 121 min / 2007 / Australie, Japon, Royaume-Uni, Etats-Unis / Drame / vo. anglais / st. fr
Leader et chanteur de Joy Division, Ian Curtis sera l’étoile brisée de la new wave. Hommage pudique
à l’enfant maudit de Manchester, d’une beauté formelle à couper le souffle, Control révéla Anton
Corbijn comme l’un des cinéastes majeurs de sa génération. A (re)voir d’urgence.
Life
Anton Corbijn / 111 min / 2015 / Canada, Allemagne, Australie, Etats-Unis / Drame / vo. anglais / st. fr
1955. Au cours d’un périple à travers les Etats-Unis, le jeune Dennis Stock (Robert Pattinson) doit photographier la star du moment, James Dean (Dane DeHaan). Il en sortira le plus mythique reportage de LIFE. Plus
élégant que jamais, Anton Corbijn est ici au sommet de son art.
52
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
JARDIN DIGITAL
Imaginez un dôme installé dans la cour de la Maison communale de Plainpalais. Dans
ce dôme, un jardin... numérique. Les fleurs y sont des films en trois dimensions, projetés dans l’espace à 360°. Et, en guise de faune, on y trouve des festivaliers en apesanteur, visitant des univers virtuels qui défient les lois de la gravité. Entre chaque
séance, le Jardin digital se mue tantôt en bar, tantôt en salle de yoga interstellaire ou
en studio de cinéma d’animation. Le Festival a confié la réalisation de ce projet unique
à mySquare (François Moncarey et Ramona Altschul) et à leur dôme ARK.
PROGRAMME DES FILMS DIFFUSÉS
Fulldome 1/8 Illusions & Cryogenian / Julius Horsthuis / Pays-Bas / 2015 / 15 min
Fulldome 2/8 Pluroma / Dustyn Lucas / Canada / 2015 / 25 min
Fulldome 3/8
Six Mil Antennas / Johnny Ranger / Canada / 2012 / 55 min
Les programmes 1, 2, 3 sont présentés en collaboration avec la Société des Arts Technologiques
(SAT).
Fulldome 4/8
Beat / Tim Seger / Allemagne / 2014 / 6 min
Infinite Horizons / Diana Reichenbach / Etats-Unis / 2014 / 3 min
No. 217 / Julia Wieser, Lea Weber-Schäfer / Allemagne / 2011 / 4 min
Multiverse / Sean Caruso / Canada / 2015 / 7 min
Jeepers Creepers / Jay Heinz / Etats-Unis / 2014 / 3 min
Fulldome 5/8
La Forma del Caracol / Santiago Calcedo / Colombie / 2014 / 9 min
Waiting far away / Jason Fletcher, Wade Sylvester / Etats-Unis / 2014 / 10 min
Listen Carefully / Sebastian Hilgetag / Allemagne / 2012 / 6 min
Fulldome 6/8
Centrifuge - Astronaut / Paul Mowbray / Royaume-Uni / 2006 / 2 min
Doors of Perception / Ralph Heinsohn / Allemagne / 2012 / 4 min
Laser Head Explosion / Denis Carbone / Allemagne / 2012 / 2 min
Pull of the moon / Greg Downing, Eric Hanson, xRez Studio / Etats-Unis / 2014 / 5 min
Fractalized / Francois Moncarey / Suisse / 5 min
Vom Verschwinden / Merlin Flügel / Allemagne / 2011 / 4 min
Fulldome 7/8
Obscure Path - The Flower of Afterimage / Fusako Baba / Japon / 2015 / 10 min
Von Furcht und Freiheit / On Fear and Freedom / Moritz Degen, Daniel Weik / Allemagne / 2013 / 9 min
Homeomorphism / Ferdi Alici / Turquie / 2013 / 5 min
Fulldome 8/8
We Are Aliens / Paul Mowbray / UK / 2012 / 25 min
53
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
JARDIN DIGITAL
ACTIVITÉS
Yoga au Jardin digital
Vous avez rêvé de pratiquer le yoga au sein d’un cocon numérique, en plein automne, au centre de
Genève ? Cette année, le Festival Tous Ecrans vous gâte : ce sera chose possible au Jardin digital.
A l’ombre des arbres ou la tête dans les étoiles, un enchaînement de postures physiques et une
relaxation guidée vous amèneront à explorer votre rapport à la nature. Une expérience visuelle, un
voyage immobile et sensoriel.
Samedi 7 novembre : 17h-18h
Vendredi 13 novembre : 12h30-13h30
Sound of yoga
Et si on se branchait quelques minutes sur le cosmos ? En hommage à l’architecte futuriste R.B. Fuller, grand défenseur du dôme géodésique, le Festival vous convie à une séance spéciale où vibrations
et couleurs vous guideront dans la pratique lente et méditative du Yoga. Venez vous immerger dans
cet espace de sons et de couleurs, vous plonger dans l’immensité de notre univers.
Mercredi 11 novembre : 12h30-13h30
Samedi 14 novembre : 17h-18h
54
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
SERIAL DAY & NIGHT
Le Festival inaugure cette année le Serial Day & Night, un événement entièrement
consacré à la série tv et à sa petite sœur du web. Pendant une journée et une nuit, les
amoureux du genre pourront découvrir une vingtaine de pilotes les Premières suisses
des titres les plus attendus de l’année, dont la toute nouvelle série romande Anomalia, un marathon Au service de la France (intégrale), ou encore la nouvelle bombe de
David Simon (The Wire, Treme). Et pour terminer en beauté, un remix suave et tropical
de Miami Vice par DJ Cam.
En collaboration avec la RTS et la SSR.
1992
Alessandro Fabbri, Ludovica Rampoldi, Stefano Sardo / Saison 1 (Ep. 1/10) / 1 x 54 min / 2015 / Italie / Drame / vo.
italien / st. en, fr
Au tout début des années 1990, l’Italie doit faire face à la plus grande investigation de son histoire : Mani
Pulite, ou Opération Mains Blanches. 1992 est le récit de cette enquête et de son résultat sur la politique
transalpine. Une série ambitieuse, d’une très grande tenue.
Catastrophe
Rob Delaney, Sharon Horgan / Saison 1&2 (Ep.1/6) / 1 x 25 min / 2014 / Royaume-Uni / Comédie, Drame / vo. anglais /
st. fr / Première suisse
Il est américain, elle est irlandaise. Ils se rencontrent à Londres, font l’amour, puis retournent à leurs
vies respectives. Jusqu’à ce qu’un test de grossesse les réunisse à nouveau. En catastrophe. L’humour
anglo-saxon au sommet de son efficacité.
De Fractie / The Party
Alessandro Fabbri, Ludovica Rampoldi, Stefano Sardo / Saison 1 (Ep. 1/10) / 1 x 45 min / 2015 / Italie / Drame / vo.
italien / st. en, fr / Première suisse
Un jeune politicien prometteur décide de changer de parti. Son arrivée perturbe le quotidien de ses
nouveaux collègues, partagés entre leur méfiance pour le traître et leur satisfaction, face à cette prise
de guerre. Une série politique hyperréaliste, joliment teintée d’ironie.
L'intégrale : Au service de la France
Jean-François Halin / Saison 1 (1-12/12) / 269 min / 2014 / France / Comédie / vo. français
Cette projection ne dispose d’aucun sous-titre anglais. Veuillez nous en excuser.
Années 1960. A bientôt 25 ans, André embrasse enfin son rêve le plus cher : une carrière d'agent
secret au service de la France. Le scénariste d’OSS 117 revient en mode sériel. Drôle, impertinent,
vachard. A découvrir en intégrale.
55
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
SERIAL DAY & NIGHT
The Last Man on Earth
Will Forte / Saison 1 (Ep.1/13) / 1 x 44 min / 2015 / France / Comédie / vo. anglais / st. fr / Première suisse
L’an 2022. Un virus mortel a dépeuplé la planète. La terre ne compte plus qu’un seul habitant : Phil
Miller (Will Forte), un type ordinaire qui aimait sa famille et détestait son boulot. Maintenant, Phil
parcourt le pays dans son camping-car à la recherche de survivants. Il a fouillé chaque ville et village,
chaque recoin des États-Unis, du Mexique et du Canada, sans trouver personne. En rentrant dans sa
ville d’origine, à Tucson, Phil se rend à l’évidence : il est probablement le dernier être vivant sur Terre.
Et tout ce qu’il aimerait, c’est que quelqu’un, une femme tant qu’à faire, le rejoigne à Tucson. Méfie-toi
quand même, Phil…
Trepalium
Antarès Bassis, Sophie Hiet / Saison 1 (Ep.1/6) / 1 x 50 min / 2015 / France / Thriller, Drame / vo. français / st. en /
Première suisse
Futur proche. La société décline. La situation économique vire au cauchemar. Ceux qui ont un travail
et ceux qui n’en ont pas sont désormais partagés par un mur. La nouvelle série d’ARTE ose le récit
d’anticipation. Un risque qui s'avère payant: le résultat impressionne.
Versailles
David Wolstencroft, Simon Mirren / Saison 1 (Ep.1/10) / 1 x 52 min / 2014 / France, Canada / Drame / v.o. français / st.
en / Première suisse
Pour soumettre la noblesse et imposer définitivement son pouvoir absolu, le jeune Louis XIV
entreprend de transformer son palais… Comme on tend un piège, Versailles nous plonge dans
l’intimité d’un roi brillant mais obsédé par l’idée de tout contrôler. Un regard moderne et provocant sur
l’histoire.
Ces neuf séries TV en compétition internationale (cf. p. 18-25) sont reprogrammées
lors du Serial Day & Night :
56
Altes Geld / Old Money
Anomalia
Deutschland 83
Frikjent / Acquitted
Kfulim / False Flag
Occupied / Okkupert
Show Me a Hero
Ófærð / Trapped
Refugiados / The Refugees
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
MINIMA CINEMA
Imaginez des salles de cinéma, mais portatives. Avec tout plein de programmes du
Festival Tous Ecrans dedans. Ce sont les Minima Cinema. Parties à la conquête de la
Suisse, elles seront de retour dès le 6 novembre à Genève, où elles feront notamment
un saut aux HUG, pour que tout le monde puisse profiter du Festival. En collaboration
avec la HEAD-Genève et Cinéglobe.
Programme
Sélection de séries web suisses (en partenariat avec la SSR), dont Güsel, Bipèdes & Hellvetia.
Sélection de séries web internationales, dont Umm Abdo Al-Halabiya et de nombreux titres en compétition lors du Festival.
Sélection de courts métrages chorégraphiques: Choreographic Captures (en partenariat avec la
Fête de la Danse & Joint Adventures).
Sélection de courts métrages réalisés par la HEAD-Genève.
Sélection de courts métrages pour enfants (en partenariat avec La Lanterne magique), dont, entre
autre, Kiriki, les acrobates japonais (Segundo de Chomon); Ronaldo (Ian Mettler) & Le petit dragon
(Bruno Collet).
Sélection de vidéo-clips d'Anton Corbijn, dont Strangelove (Depeche Mode), One (U2), Heart-shaped
Box (Nirvana) & Mama Said (Metallica).
57
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
JOURNÉE DES ENFANTS
Fabriquer un film à l’aide d’un iPad. Plonger dans un conte qui s’anime sur l’écran.
Devenir Steven Spielberg dans un dôme 3D. Puis filer à une projection d’un film pour
jeune public en Avant-première. Le dimanche, ce sont les enfants qui prennent le
contrôle du Festival Tous Ecrans.
En collaboration avec la Bibliothèque de la Cité et La Lanterne Magique.
Atelier contes interactifs
Dimanche 8 novembre, entre 13h et 13h30, puis entre 13h45 et 14h15
Et si on utilisait le numérique pour développer l’imaginaire de nos enfants ? Dans ce premier atelier de la Journée des enfants, une conteuse improvisera sur des livres numériques, en invitant les
enfants à participer à l'élaboration de ces histoires interactives.
Atelier monstres virtuels, monstres de papier
Dimanche 8 novembre, entre 14h et 16h
Cet atelier de la Journée des enfants permettra aux quatre à huit ans de donner vie à leurs créations chimériques, à l’aide d’applications simples comme Foldify, ou encore Drawnimal, qui permettent l’interaction entre l'écran de l'iPad et le papier. Résultat aussi ludique que spectaculaire.
Atelier roman-photo
Dimanche 8 novembre, entre 16h30 et 18h30
Prenez quelques photos, réordonnez-les et créez votre propre bande dessinée. A travers cet atelier
de la Journée des Enfants, les huit-douze ans pourront explorer l'application Comic Life. Des accessoires et des figurines seront mis à disposition pour composer une narration, mais les enfants sont
libres d’apporter les leurs !
Atelier Stop Motion Film 360
Dimanche 8 novembre, entre 15h et 17h
Prenez de la pâte à modeler, créez des personnages loufoques et déplacez-les dans un décor improvisé. Il suffit alors d’un peu de lumière, d’un appareil photo digital et d’une bonne dose de créativité pour faire naître, en quelques minutes, un petit film d’animation. Lequel sera ensuite projeté à
ses créateurs sur les parois à 360°du Jardin digital, pour une séance de cinéma unique, dont on se
souviendra toute sa vie. Pour les petits comme pour les grands qui les accompagnent. Atelier suivi
d'un goûter et d'une projection.
Inscription aux ateliers : en ligne, jusqu'au samedi 7 novembre, puis, sur place.
Belle et Sébastien, l'aventure continue / Christian Duguay / 2015
Dimanche 8 novembre, 13h45 au Cinerama Empire
Cf. Highlight screenings, p. 32
58
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
48 HOUR FILM PROJECT
Le concours
C’est une tradition, désormais : chaque année, le Festival Tous Ecrans s’associe avec
les 48H pour réveiller le cinéaste, le scénariste ou l’acteur qui sommeille en vous. Avec,
à la clé, la possibilité de participer à la finale américaine et la garantie de voir son film
projeté sur grand écran.
Dates de tournage : du 30 octobre au 1er novembre à Genève, ou du 16 au 18 octobre à Lausanne
Concours sur inscription : www.48hourfilm.com
Les films seront accueillis et primés au Festival Tous Ecrans.
Soirées Projections
Le Festival Tous Ecrans et le 48 Hour Film Project proposent des soirées de projections où seront diffusés les films réalisés dans le cadre des compétitions de Genève (7e édition) et Lausanne (4e édition).
Dimanche 8 novembre Lundi 9 novembre
Mardi 10 novembre
19h - Pitoëff- Projection 1
19h - Pitoëff- Projection 2
18h45 - Cinerama Empire - Projection 3 & Remise du prix
Ce concours est organisé avec le soutien de
59
4 / WORKFLOW
4.1. Présentation du programme
professionnel
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
LE PROGRAMME DU WORKFLOW
En collaboration avec la RTS et l'Université de Genève
Comment financera-t-on la télévision publique? Quel futur pour les cinémas indépendants ? Qu’est-ce qu’un vidéoclip interactif ? Les réponses à toutes ces questions, et
à bien d’autres, vous le trouverez dans le Workflow, le rendez-vous de tous ceux qui
veulent savoir de quoi seront faits les écrans de demain.
Samedi 7 novembre
15h-16h Conversation avec Michael Nouri
Conversation entre Michael Nouri (acteur) et Marianne Behar (l'Humanité).
Il est l’une des figures les plus familières du petit comme du grand écran. Et pour cause : au cours de
sa carrière, Michael Nouri est apparu dans plus d’une centaine de films et de séries. De Flashdance à
Le Terminal, de Damages à NCIS, en passant par Cold Case, Finding Forrester, Goodbye Columbus ou
encore À la maison blanche, il aura ainsi vécu de l’intérieur les profondes transformations qu’a connu l’industrie du divertissement durant ces 50 dernières années. Il aura également donné la réplique
à quelques-uns des plus grands acteurs de sa génération, tels Glenn Close, Sean Connery ou Tom
Hanks. Au cours de cette conversation avec Marianne Behar, spécialiste de la série TV au quotidien
L’Humanité, Michael Nouri reviendra sur les grands moments de sa carrière et livrera au public un
témoignage exclusif sur l’envers du décor hollywoodien.
Lundi 9 novembre
14h-14h45 Marketing transmédia (I): Etude de cas Game of Thrones « The Sight »
Intervenante Melissa Eccles (Elastic)
Les fans de la série phénomène Game of Thrones sont les plus passionnés mais aussi les plus
exigeants. Pour attirer leur attention et satisfaire leur soif de découverte pendant la longue pause
entre la quatrième et la cinquième saison, HBO et Elastic ont crée «The Sight», un projet unique et immersif qui plonge les spectateurs dans un univers émotionnel, divertissant et surprenant. Une expérience qui a fasciné un public difficilement impressionnable. Melissa Eccles, directrice créative chez
Elastic et qui fut à la tête de ce projet, se penchera sur le processus de création, sur la stratégie et sur
les résultats de cette campagne marketing unique en son genre.
15h-16h
Marketing transmédia (II): Etude de cas Game of Thrones « 19 Reinos »
Intervenants Belén Santa-Olalla (Conducttr) & Miguel Salvat (Canal + Espagne)
Pour le lancement de la quatrième saison de Game of Thrones en Espagne, Canal + Espagne et
Transmedia Storyteller LTD ont réalisé «19 Reinos», un ambitieux projet transmédia qui inclut des
événements en direct, une série web, un jeu en ligne géolocalisé et une utilisation soutenue des réseaux sociaux. Le projet s’articule autour d’un objectif : conquérir des royaumes à travers de batailles
sur Twitter et un système d’actions/récompenses mis en place afin de renforcer l’engagement des
utilisateurs et en faire les véritables protagonistes de l’histoire. Belén Santa-Olalla, conseillère
experte en création chez Transmedia Storyteller LTD/Conducttr, et Miguel Salvat, directeur de Canal
+ Espagne, nous parleront de leur stratégie de participation du public et reviendront sur les aspects
transmédia de leur création.
61
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
WORKFLOW : Le programme
17h30-19h30 Financer les télévisions de service public: les nouveaux modèles
Intervenants François Besençon (Publicité Suisse), Patrick-Yves Badillo (Université de Genève), Ingrid Deltenre (UER), Gilles Marchand (RTS), Rémy Pflimlin (ancien
président de France Télévisions, Président TV5MONDE)
Modération Myret Zaki (Bilan)
En collaboration avec la RTS et l’Université de Genève
Depuis plusieurs années au centre des débats, notamment à travers la remise en cause ponctuelle
du système des redevances, le financement des télévisions publiques est en pleine mutation dans
nombre de pays européens. Comment, à l'ère du numérique, les télévisions publiques se financent-t-elles? Quels sont les différents modèles existants et comment s'articule le lien entre argent
public et recettes privées au sein des télévisions publiques? Quel rôle joueront les plateformes digitales des opérateurs télévisés publics dans le financement des programmes?
La table ronde sera précédée d’un keynote speech introductif sur les différents modèles et les nouvelles tendances par Ingrid Deltenre, Directrice Générale de l'Union Européenne de Radiodiffusion.
Mardi 10 novembre
16h-17h15
Étude de cas - Do not Track & IN LIMBO
Intervenants Emilie Arlet (chargée de production IN LIMBO), Gilles Freissinier (ARTE France), Vincent Glad (Slate.fr)
De nos jours, la collecte, le tracking et le stockage des données personnelles sont devenus quasiment inévitables. Nos données sont utilisées par de nombreux acteurs et il est presque devenu
impossible de savoir exactement où, à quelles fins et dans quelles conditions elles sont stockées. A
travers deux projets produits par ARTE France en 2015, Do not Track, une série web documentaire, et
IN LIMBO, un film augmenté par nos données personnelles, nous allons nous interroger sur les enjeux
liés au partage et l’utilisation de nos données personnelles ainsi que sur notre mémoire, individuelle
et collective, à l’ère numérique.
18h-19h45 Prendre des risques : quelle place pour les jeunes talents dans la fiction télévisée actuelle?
Intervenants Urs Fitze (SRF), Liselott Forsman (Yle), Séverine Jacquet (RTBF), Judith Louis (productrice indépendante), Mylene Verdurmen (AVROTROS)
Modération Bettina Brinkmann (UER) En collaboration avec l’UER la SSA et SUISSIMAGE
Quelle est la place réservée aux jeunes talents dans la fiction télévisée actuelle ? Dans quelle mesure
les télévisions publiques encouragent et privilégient les recrutements de jeunes talents pour l’écriture
de séries ou d’unitaires? Quelle attitude les télévisions publiques adoptent-elles face à l’essor d’une
nouvelle génération de talents ? Où se situent les opportunités et les risques en terme d’audience ?
Autant de questions qui seront abordées par des directeurs/trices des Unités Fiction de télévisions
publiques européennes. La table ronde sera précédée d’un keynote speech introductif du gagnant du
Prix Genève Europe, attribué chaque année au meilleur scénario de fiction écrit par un jeune talent
pour la télévision et suivie d'un cocktail et de la projection de l'œuvre primée.
62
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
WORKFLOW : Le programme
Mercredi 11 novembre
14h-16h
Création audiovisuelle digitale suisse : quel encouragement?
Intervenants Neal Hartman (CinéGlobe, Festival de Films au CERN), Michael Frei (réalisateur indépendant), André Kuenzy (Ombudfilms), Geoffrey Moret (Lynoe),
Baptiste Planche (&Söhne), Emilie Joly (Apelab)
Modération Lysianne Léchot-Hirt (HEAD-Genève)
En collaboration avec la SSA, SUISSIMAGE et la Swiss Digital Alliance
Avec le succès de projets comme Birdly, Plug&Play ou IDNA, les créateurs suisses sont sur le devant
de la scène internationale. Mais comment parviennent-ils à financer leurs créations ? Qu’attendent-ils
des politiques fédérales en matière de soutien à la culture et à l’innovation ? Et comment favoriser les
liens entre les domaines de l’innovation technologique et de l’industrie créative audiovisuelle ? En association avec la SSA, SUISSIMAGE et la Swiss Digital Alliance, le Festival Tous Ecrans invite plusieurs
créateurs de contenus culturels digitaux suisses à présenter leurs projets et à débattre ensemble et
avec le public de leur financement.
La table ronde sera précédée d’un keynote speech de Neal Hartman sur le projet “Storytelling Science” : Hackathon Réalité Virtuelle.
16h15-18h15 Rêver les cinémas de demain : quel avenir pour les salles indépendantes?
Intervenants
Mikael Arnal et Agnès Salson (tourdescinemas.com), Juliette Grimont (Shellac), Philipp Hoffmann (Rushlake Media), Zoé Peyssonnerie (UFO Distribution), Anne Delseth (Cinéma CityClub), Thierry Spicher (Outside the Box), Didier Zuchuat (Cinerama Empire), Barbara Di Micco (Kinodromo)
Modération Delphine Jeanneret (programmatrice)
La numérisation, les plateformes VOD, le cinéma on demand, le streaming et le piratage nous ont
conduit à un bouleversement radical des modes de consommation : le spectateur peut décider
quand, comment et où il désire voir des œuvres cinématographiques. Dans ce contexte, quelle est la
place de la salle de cinéma aujourd’hui? Et qu’en adviendra-t-il demain? Comment des initiatives ve­
nues du numérique peuvent aussi renforcer la fréquentation des salles et favoriser une programmation innovante, participative, variée ? En présence d’exploitants de cinémas européens, distributeurs
et professionnels de la branche. Avant la table ronde, une présentation de deux modèles alternatifs
donnera aux participants l’occasion de découvrir une autre façon de promouvoir et diffuser des films à
l’ère du numérique.
63
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
WORKFLOW : Le programme
Jeudi 12 novembre
9h-13h
Rencontre de coproduction franco-suisse
En présence de Benjamin Magnin (RTS), Loïc Caron (TV8 Mont-Blanc), Laurent Keller (Léman Bleu), Boris Razon (France Télévisions)
Entrée libre
En collaboration avec CITIA
En partenariat avec CITIA, le Festival Tous Ecrans organise à nouveau cette année une rencontre de
coproduction franco-suisse, qui encourage les collaborations transfrontalières entre professionnels
suisses et rhônalpins de l’audiovisuel et du cinéma. Huit à dix projets seront présentés, sous forme
de pitchs, aux participants ainsi qu’aux professionnels de l’audiovisuel présents (producteurs, diffuseurs). Pour la première année, un jury des diffuseurs jugera tous les projets présentés et sélectionnera le meilleur projet de la rencontre de coproduction.
14h30-16h Fulldome, un nouveau format de cinéma?
Intervenants Pedro Zaz (2Skill), Louis-Philippe St-Arnault (SAT), Julius Horsthuis (de­-
signer visuel indépendant), Francois Moncarey (MySquare)
En collaboration avec la SAT
Cette année, le Festival Tous Ecrans, est heureux d’accueillir un dôme géodésique où seront projetés
les films immersifs les plus innovants et fascinants du moment. A cette occasion, le Festival organise
une table ronde pour questionner la nature des films 360° pour dôme, leur évolution et leurs spécificités. Quel rôle a eu la Société des arts technologiques (SAT) de Montréal dans le développement de
technologies immersives et dans la mise en lumière de cette production peu connue mais en plein
essor ? En présence de Louis-Philippe St-Arnault, directeur en production et développement immersif
à la SAT, et des artistes fulldome / cinéma immersif Pedro Zaz, Julius Horsthuis et François Moncarey.
16h30-18h Journalisme immersif : le virtuel au service du réel
Intervenants
Gabo Arora (ONU), Chloé Jarry (Camera lucida), Oscar Raby (VRTOV), Boris Razon (France Télévisions), Zillah Watson (BBC)
Modération Clayton Doherty (Villars-VR)
La réalité virtuelle est en passe de révolutionner la manière de filmer les zones de conflits ou de couvrir l’actualité. Cette technique permet de raconter une histoire en plaçant le spectateur au centre de
l’action. L’absence de distance entre le spectateur et les images offre un fort sentiment d’immersion
et d’identification avec le sujet journalistique. Mais qu’en est-il de l’analyse? Comment reconstruire
des évènements réels dans un environnement virtuel? Et où se trouve la frontière entre journalisme et
jeu vidéo? Un débat passionnant en présence des professionnels et créateurs de la branche.
64
I N T R O D U C T I O N P R O G R A M M AT I O N É V É N E M E N T S WORKFLOW
WORKFLOW : Le programme
Vendredi 13 novembre
9h-12h
Forum de coproduction francophone de séries web
En présence de Antoine Disle (Rockzeline) Serge Gremion (RTS), Michael Lapaire (RTS), Lucie Rezsöhazy (RTBF interactive), Bruno Risgallah (M6), Ségolène Zaug (France Télévisions) et du jury TV5MONDE (Clara Rousseau et Christophe Assezat), Adrienne Frejacques (ARTE France)
Entrée libre
En collaboration avec la SSA, SUISSIMAGE et TV5MONDE
Lancé l’an passé par le Festival Tous Ecrans, le Forum de coproduction francophone de séries web
a pour objectif de mettre en avant les projets les plus créatifs et d’encourager la coproduction internationale de séries web ainsi que leur diffusion hors de leur pays d’origine. Pour cette 2e édition, huit
à dix projets de séries web seront présentés, puis des rendez-vous individuels seront organisés avec
des coproducteurs et diffuseurs potentiels dans le but de créer un espace francophone stimulant la
production audiovisuelle et les échanges dans le domaine du digital. Pour la première année, un jury
TV5MONDE jugera tous les projets présentés et décernera un prix honorifique au meilleur projet de
série web.
15h45-16h45 Masterclass Moniker
Intervenants
Roel Wouters et Karst-Janneke Rogaar (Moniker)
Modération Daniel Sciboz (HEAD-Genève)
En collaboration avec la HEAD – Genève
S’ils sont devenus mondialement célèbres grâce à leur vidéoclip participatif Do Not Touch, les créateurs du studio interactif néerlandais Moniker n’ont de cesse d’interroger la manière dont la technologie influe sur la société à travers leurs différents projets. Pionniers d'une approche axée sur la
participation du public au processus de développement de leurs projets, on leur doit aussi bien la
création d’une écharpe dont le motif en pied de poule est réorganisé par son acheteur potentiel grâce
au curseur de son ordinateur, que des œuvres d'art autocollantes générées par le public ou une série
de vidéos ludiques créées à partir de la manipulation des algorithmes de Google. Leur approche novatrice et ouverte du media design et de l’art numérique en fait l’un des studios numériques les plus
fascinants du moment.
17h15-18h30 Filmer la musique au XXIe siècle: le clip en mode interactif ou virtuel
Intervenants Roel Wouters (Moniker), Yoni Bloch (Interlude), Antoine Cayrol (Okio Studio)
Modération Annette Schindler (FANTOCHE)
En collaboration avec la HEAD – Genève
La musique exerce, depuis toujours, une fascination particulière sur les cinéastes et autres professionnels de l'image. Initialement conçu pour la télévision, le vidéoclip s’est tourné vers le web. Avec
les possibilités de nouvelles technologies il est devenu interactif ou virtuel. Ces nouveaux types d’expériences permettent aux spectateurs d’influer la narration ou de profiter d’une expérience immersive à 360°. En présence de Yoni Bloch, musicien et fondateur d’Interlude, une société qui développe,
conçoit et commercialise des vidéoclips interactifs, Moniker, collectif d’artistes spécialistes dans le
vidéoclip interactif et participatif et Antoine Cayrol, producteur chez Okio Studio des vidéoclips en
réalité virtuelle.
65
5 / INFORMATIONS GÉNÉRALES
5.1. Jurys
5.2. Invités
5.3. Index des films
5.4. Informations pratiques
- Lieux du Festival
- Billetterie
- À l'attention des médias
5.5. Équipe
5.6. Remerciements
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
JURY
Longs métrages
PRÉSIDENTE DU JURY LONGS MÉTRAGES Ingrid Caven (DE)
Grande actrice de cinéma, Ingrid Caven a notamment joué pour Rainer W. Fassbinder (Maman Küsters
s’en va au ciel), Daniel Schmid (Hors Saison) et Jean Eustache (La Mort de Maria Malibran). Au théâtre,
elle a incarné Salomé d'Oscar Wilde, Mademoiselle Julie de Strindberg, dans des mises en scène
de Werner Schroeter. En parallèle, elle interprète des récitals et alterne standards de la chanson et
textes écrits sur mesure par Rainer W. Fassbinder.
Stuart A. Staples (UK)
Stuart A. Staples est écrivain, chanteur, producteur et membre fondateur du groupe britannique
Tindersticks, qui a sorti dix albums studio et composé sept musiques originales de films pour la
célèbre réalisatrice française Claire Denis. Plus récemment, le groupe a travaillé sur une bande-son
pour le musée In Flanders Fields, en Belgique, et a programmé une sélection de films en collaboration
avec le Festival international du court métrage à Clermont-Ferrand.
Kate Moran (FR-US)
Actrice franco-américaine, Kate Moran étudie très jeune la danse classique, avant de se tourner vers
le théâtre. Elle a travaillé avec des artistes aussi reconnus que Thierry Deperitti, Jan Fabre, YvesNoel Genod, Oriza Hirata, Pascal Rambert. Au cinéma, on l’a notamment vue chez Yann Gonzalez
et Christophe Honoré. Dernièrement elle était à l'affiche de Saint Laurent (Bertrand Bonello) et Une
histoire américaine (Armel Hostiou) présenté en première suisse, cette année, au Festival Tous
Ecrans (section Rien que pour vos yeux). Elle travaille actuellement avec Rebecca Zlotowski et Lucie
Borleteau.
Tiziana Sudani (CH)
Depuis 25 ans, Tiziana Soudani produit des films de fiction et des documentaires d’auteur pour le
cinéma et la télévision, dont Sangue del mio sangue (de Marco Bellocchio, Prix Fipresci à Venise en
2015) ou Le meraviglie et Corpo Celeste (d’Alice Rohrwacher, en avant-première à Cannes) avec le
producteur italien Carlo Cresto-Dina. En sa compagnie, elle a également remporté le Ciak d’Oro en
tant que meilleur producteur 2013 pour le film L’Intervallo de Leonardo di Costanzo. Tiziana Soudani a
encore produit les téléfilms à succès L’oro verde et Lionel de son mari Mohammed Soudani.
Rona Hartner (FR-RO)
Née à Bucarest en 1973, Rona Hartner est familiarisée à l’art dramatique par des amis de la famille
lorsqu’elle était encore enfant. À 25 ans, elle tient le rôle principal dans Gadjo Dilo de Tony Gatlif qui
lui vaudra de nombreux prix. Elle enchaînera ensuite les rôles pour James Ivory (Le divorce), Michael
Haneke (Le Temps des loups) et Marjanne Satrapi (Poulet aux prunes).
67
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
JURY
Courts métrages
PRÉSIDENTE DU JURY COURTS MÉTRAGES Dominique Frot (FR)
Forte d’une double formation, Dominique Frot est diplômée du Conservatoire National d’Art Dramatique
de Paris et de l’École Normale Supérieure de Musique de Paris. Au théâtre, elle a travaillé avec, entre
autres, Peter Brook, Luc Bondy et Thomas Ostermeier. En tant qu’actrice, elle apparaît sur le grand
écran (Elle s’appelait Sarah, Les Mains libres) comme sur le petit (la série Soda, le téléfilm Le Roi,
l’écureil et la couleuvre). Elle contribue également au développement et aux productions du festival
Actoral d’écriture contemporaine.
David Pope (UK)
David Pope est un scénariste et réalisateur mondialement réputé. Il travaille chaque année en tant
que consultant et modérateur au Rotterdam Lab dans le cadre du programme professionnel CineMart
et occupe le poste de directeur chez Advance Films, où il a de multiples projets en cours, dont le
long métrage The Belonging, en phase d’élaboration finale. David Pope a notamment réalisé le long
métrage à succès Miles From Nowhere.
www.advancefilms.com
Emmanuelle Antille (CH)
Emmanuelle Antille développe sa pratique artistique dans la vidéo, l’installation, la photographie et
le cinéma. Son travail a été présenté à la Tate Modern de Londres, au Renaissance Society à Chicago,
au Toyko Wonder Site à Tokyo, au Migros Museum à Zurich et au Musée d’Art Moderne de la Ville
de Paris. En 2003, elle a représenté la Suisse à la 50e Biennale de Venise. En 2012, elle réalise son
troisième long métrage, Avanti, avec Hanna Schygulla et Miou-Miou. www.emmanuelleantille.com
68
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
JURY
Séries tv
PRÉSIDENT DU JURY SÉRIES TV Michael Nouri (US)
Durant sa carrière de plus de cinq décennies, Michael Nouri a partagé l’écran avec les plus grands tels
que Julie Andrews, Sean Connery, Glenn Close, Sandra Bullock, Tom Hanks et Catherine Zeta-Jones
et était à l’affiche de films cultes comme Flashdance. Il est également engagé comme ambassadeur
pour Seeds of Peace et l’association nationale contre la lutte contre la sclérose en plaques.
www.michaelnouri.com
Stefania Carini (IT)
Journaliste et critique télévision, Stefania Carini écrit pour Il Corriere della Sera. Elle est scénariste
pour l’émission dédiée aux séries tv Mainstream (Rai 4) et réalise avec Marta Cagnola le documentaire
Televisori (Sky Arte, 2014) qui retrace l’histoire de la boîte à images. Elle enseigne à l’Università
Cattolica di Milano, et compte parmi ses publications Il Testo Espanso (2009), consacrée à la « Quality
TV », et I misteri de Les Revenants (2015).
Johannes Lackner (DE)
Après avoir travaillé comme rédacteur et chef scénariste au sein de Columbia Tristar et Bavaria Film,
Johannes Lackner est devenu scénariste indépendant en 1999. Il a écrit des scénarios pour des longs
métrages et pour des épisodes de séries (Ein Fall für Zwei, Der letzte Zeuge, ZDF), avant de developper
la série Family Undercover (Sat1). Il est également le scénariste principal de la dernière saison de Der
letzte Bulle (nominé pour le Deutsche Fernsehpreis 2014). Il vit à Genève depuis 2003.
Thalia Rebinsky (CH)
Après avoir créé sa première série La Famille Katz, Thalia Rebinsky rencontre Alain Robillard avec qui
elle co-écrit Les Bleus. La série séduit un casting prestigieux, composé notamment de Julie Depardieu
et Serge Hazanavicius, et sera difusée en prime time sur France 2. Les deux auteurs poursuivent leur
collaboration et créent Nina, dont la première saison est à nouveau diffusée sur France Télévision.
Elle est également intervenante à la FEMIS au département création de série TV.
Gabriella Wright (UK)
Fille du célèbre sculpteur Paul David Wright, Gabriella Wright a été formée à la dance, au théâtre et
à la musique par les plus grands noms de Paris, Londres et New York, tels Susan Batson, Nicolas
Hawtrey et Jack Gardien. Fidèle adepte de la tradition shakespearienne, Gabriella Wright a joué dans
One Dollar Curry (Vijay Singh, 2004), Mary (Abel Ferrara, 2005), Le dernier gang (Ariel Zeitoun, 2007),
Demain dès l’aube (Denis Delcourt, 2008, Un Certain Regard 2009), L’immortel (Richard Berry, 2009),
Le Transporteur: Héritage (Camille Delamarre, 2015).
69
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
JURY
Œuvres transmédia
PRÉSIDENT DU JURY TRANSMÉDIA Yoni Bloch (ISR)
Yoni Bloch est un musicien israélien, également fondateur et directeur d’Interlude, une société de
technologie qui conçoit et élabore des vidéos interactives. Interlude utilise une technologie brevetée
pour créer des expériences numériques immersives qui allient l’expérience engagée des gamers, la
magie de l’action vidéo continue et l’attrait du récit et de la vidéo en ligne. Récemment, Interlude
a lancé Treehouse, une plateforme qui permet à tout un chacun – du simple individu aux grandes
entreprises – de concevoir et de publier leurs propres aventures interactives.
Arnaud Colinart (FR)
Arnaud Colinart est producteur, responsable des nouveaux médias au sein de la société AGAT
Films & Cie / EX NIHILO. Arnaud est passionné par l’utilisation des nouvelles technologies et des
mécaniques interactives dans la conception d’œuvres narratives, qu’elles soient documentaires ou
fictionnelles. Parmi ses productions, on peut citer, le webdocumentaire La Zone (Prix RFI France 24
du webdocuementaire) et le jeu vidéo Typerider (Prix de la direction artistique Indie Game Days).
Emilie Joly Tappolet (CH)
Emilie Joly est designer d'interaction et fondatrice du studio apelab. Elle a étudié le cinéma et la
communication visuelle et obtenu en 2012 un master en Media Design à la HEAD – Genève. Son travail
porte principalement sur les jeux et scénarios interactifs qui explorent les limites entre le monde
physique et le virtuel. Elle est responsable au sein du studio de la création du premier film d’animation
interactif sur 360° pour les casques de réalité virtuelle.
www.apelab.ch
Micho Marquis-Rose (CAN)
Micho Marquis-Rose est à la barre du département numérique d'Attraction Images, une des plus
grandes compagnies de productions télévisuelles au Québec. Il chapeaute le développement de
contenus web et est responsable des volets numériques de toutes les émissions TV d'Attraction
Images. Il a produit plus d'une cinquantaine de projets, dont la série web Agent Secret et la série
Camille Raconte.
Pedro Zaz (PRT)
Pedro Zaz (VJ ZAZ) est un artiste dont le travail inclut VJ-ing à 360°, projections vidéos immersives
dans des dômes « fulldome », projection mapping, télévision, VJ-ing en club et performances
audiovisuelles. Il est co-fondateur du groupe d’artiste United VJs, ainsi que de la plateforme éducative
VJ University. Pedro est également directeur du festival Fulldome UK et a coproduit Blendy Dome VJ,
un logiciel de VJ-ing pour planétariums numériques.
www.unitedvjs.org
www.fulldome.org.uk
Un jury jeunes, rattaché à notre programme pour les scolaires, participera aux votes pour les oeuvres
transmédia. Quant à la section séries web, un jury étudiants, issu de la communauté students.ch,
sera réuni pour départager les oeuvres.
70
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INVITÉS
Les invités du 21e Festival Tous Ecrans par section
Longs métrages en compétition internationale
Nathan Nicholovitch (réalisateur), De l'ombre il y a / Where There is Shade
Robert Machoian & Rodrigo Ojeda-Beck (réalisateurs), God Bless the Child
Seob Kim Boninsegni (réalisateur), Occupy the Pool
Lukas Valenta Rinner (réalisateur), Parabellum
Emilie Brisavoine (réalisatrice), Pauline s’arrache / Oh la la Pauline
Damien Odoul (réalisateur), La Peur / The Fear
Courts métrages en compétition internationale
Dean Loxton (réalisateur), Dániel
Zoé Rossion (réalisatrice), Littoral / Coastline
Max Wuchner (réalisateur), Mars
Samuel Flückiger (réalisateur), Nachtlicht / Nightlight
Adrian Geyer (réalisateur), Tisure
Anouk Chambaz (réalisatrice), Victoria
Séries TV en compétition internationale
David Schalko (créateur), Altes Geld / Old Money
Pilar Anguita-Mackay (créatrice), Pierre Monnard (réalisateur), Natacha Régnier (actrice), Raphael Roger Levy (acteur) & Iannis Jaccoud (acteur), Anomalia
Siv Rajendram Eliassen & Anna Bache-Wiig (co-créatrices), Frikjent / Acquitted
Maria Feldman (co-créatrice), Kfulim / False Flag
Gema Neira (co-créateur), Refugiados / The Refugees
Œuvres transmédia
Noam Roubah (co-créateur), Californium
Sam Barlow (créateur), Her Story
Matt Adams (créateur), Karen
Michael Frei (créateur) & Mario von Rickenbach (game designer), Plug & Play
Danny Cannizzaro (co-créateur), Pry
Dirk-Jan Visser (co-créateur), Refugee Republic
Dennis Cooper (créateur), Zac’s Haunted House
Nuits blanches
Serge Bozon, Mods
Asia Argento, Scarlet Diva et DJ set avec Kid Chocolat
Pascal Greco, Trilogie Pascal Greco : Super 8 / Nowhere / Stun et DJ & VJ set avec Kid Chocolat
DJ Cam, DJ set "Miami Vice Revisited" & Julien Patox (VJ)
71
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INVITÉS
Highlight Screenings
Arnaud & Jean-Marie Larrieu (réalisateurs), Vingt et une nuits avec Pattie / 21 Nights with Pattie
Rien que pour vos yeux
Philippe Fernandez (réalisateur) & Jackie Berroyer (acteur), Cosmodrama
Pierre Maillard (réalisateur) & Carlo Brandt (acteur), De l’autre côté de la mer / Across the Sea
Paule Muret (réalisateur), Carl Barât (acteur) & Audrey Bastien (actrice), For This Is My Body
Armel Hostiou (réalisateur) & Kate Moran (actrice), Une histoire américaine / Stubborn
Rétrospective : Cinéastes, de notre temps / Hommage à André S. Labarthe
Adolfo Arrietta, André S. Labarthe, Anna Karina, Claire Denis, Danielle Anezin, Françoise Etchegaray, Jackie Raynal & Philippe-Emmanuel Sorlin
Hommage à Anton Corbijn Anton Corbijn (réalisateur, photographe)
Serial Day & Night
Ramon & Pedro (réalisateurs), Bipèdes & Hellvetia et Charles Nouveau (créateur), Bipèdes
Jean-François Halin (créateur et co-scénariste) & Claire Lemaréchal (co-scénariste), L'intégrale : Au service de la France
WORKFLOW - Programme professionnel
Adrienne Frejacques (ARTE France), André Kuenzy (Ombudfilms), Anne Delseth (Cinéma CityClub),
Annette Schindler (FANTOCHE), Antoine Cayrol (Okio Studio), Antoine Disle (Rockzeline), Baptiste
Planche (&Söhne), Barbara Di Micco (Kinodromo), Belén Santa-Olalla (Conducttr), Benjamin Magnin
(RTS), Bettina Brinkmann (UER), Boris Razon (France Télévisions), Bruno Risgallah (M6), Chloé Jarry
(Camera lucida), Clayton Doherty (Villars-VR), Daniel Sciboz (HEAD-Genève), Delphine Jeanneret
(programmatrice), Didier Zuchuat (Cinerama Empire), Emilie Arlet (chargée de production IN LIMBO),
Emilie Joly Tappolet (Apelab), François Besençon (Publisuisse), Francois Moncarey (MySquare),
Gabo Arora (ONU), Geoffrey Moret (Lynoe), Gilles Freissinier (ARTE France), Gilles Marchand (RTS),
Ingrid Deltenre (UER), Judith Louis (productrice indépendante), Juliette Grimont (Shellac), Julius
Horsthuis (designer visuel indépendant), Jury TV5MONDE (Clara Rousseau et Christophe Assezat),
Laurent Keller (Léman Bleu), Liselott Forsman (Yle), Loïc Caron (TV8 Mont-Blanc), Louis-Philippe StArnault (SAT), Lucie Rezsöhazy (RTBF interactive), Lysianne Léchot-Hirt (HEAD-Genève), Marianne
Behar (l'Humanité), Melissa Eccless (Elastic), Michael Frei (réalisateur indépendant), Michael
Lapaire (RTS), Michael Nouri (acteur), Miguel Salvat (Canal + Espagne), Mikael Arnal et Agnès
Salson (tourdescinemas.com), Mylene Verdurmen (AVROTROS), Myret Zaki (Bilan), Neal Hartman
(CinéGlobe, Festival de Films au CERN), Oscar Raby (VRTOV), Patrick-Yves Badillo (Université de
Genève), Pedro Zaz (2Skill), Philipp Hoffmann (Rushlake Media), Rémy Pflimlin (ancien président
de France Télévisions), Roel Wouters et Karst-Janneke Rogaar (Moniker), Ségolène Zaug (France
Télévisions), Serge Gremion (RTS), Séverine Jacquet (RTBF), Thierry Spicher (Outside the Box), Urs
Fitze (SRF), Vincent Glad (Slate.fr), Yoni Bloch (Interlude), Zillah Watson (BBC), Zoé Peyssonnerie
(UFO Distribution).
72
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INDEX DES ŒUVRES PAR SECTION
COMPÉTITION INTERNATIONALE DE LONGS MÉTRAGES : 10
• Babai
• De l'ombre il y a / Where There is Shade
• God Bless the Child
• Koza
• Occupy the Pool
• The Other Side
• Parabellum
• Pauline s'arrache / Oh la la Pauline
• La Peur / The Fear
• Queen of Earth
COMPÉTITION INTERNATIONALE DE COURTS MÉTRAGES : 15
• A Courtyard. Always. You Feel Better.
• Belye Slony / White Elephants
• Dániel
• De hombres y bestias / Of Men and Beasts
• Despedida / Farewell
• Fernweh
• Littoral / Coastline
• Malaguti Phantom
• Mars
• Nachtlicht / Nightlight
• Novaciéries
• Suleima
• Tisure
• Victoria
• What Lies Beneath the Sky
COMPÉTITION INTERNATIONALE DE SÉRIES TV : 9
• Altes Geld / Old Money
• Anomalia
• Deutschland 83
• Frikjent / Acquitted
• Kfulim / False Flag
• Occupied / Okkupert
• Ófærð / Trapped
• Refugiados / The Refugees
• Show me a Hero
COMPÉTITION INTERNATIONALE SÉRIES WEB : 15
• Bipèdes
• Euh
• Gary Saves the Graveyard
• Hell Train
• Hellvetia
73
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INDEX DES FILMS
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
La Nuit du vivant
Números
Polyglot
La Parade / The Parade
Umm Abdo Al-Halabiya
We Broke Up
Whatever, Linda
World Away
Yukata Cowboy
Zyara
COMPÉTITION INTERNATIONALE TRANSMÉDIA : 8
• Californium
• Cucumber, Banana, Tofu
• Her Story
• Karen
• Plug & Play
• Pry
• Refugee Republic
• Zac's Haunted House
HIGHLIGHT SCREENINGS (Longs métrages - hors compétition): 11
• 11 minut / 11 Minutes
• Vingt et une nuits avec Pattie / 21 Nights with Pattie
• Belle & Sébastien, l'aventure continue
• Detective Beyomkesh Bakshy! / Calcutta Detective
• Eisenstein in Guanajuato
• Hua Li Shang Ban Zou / Office
• La calle de la Amargura / Bleak Street
• Nie yin niang / The Assassin
• Ryuzo to Shichinin no Kobun tachi / Ryuzo and his Seven Henchmen
• Suffragette
• Trumbo
RIEN QUE POUR VOS YEUX [hors compétition] : 5
• Cosmodrama
• De l'autre côté de la mer / Across the Sea
• For This Is My Body
• Une histoire américaine / Stubborn
• The Sandwich Nazi
NUITS BLANCHES (Longs métrages, courts métrages, séries TV – hors compétition) : 7
• Mods (long métrage)
• Miami Vice (série TV)
• Trilogie Pascal Greco : Super 8 / Nowhere / Stun (courts métrages)
• Scarlet Diva (long métrage)
• Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem (long métrage)
74
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INDEX DES FILMS
SERIAL DAY & NIGHT
• 1992
• Catastrophe
• De Fractie / The Party
• L'intégrale : Au service de la France
• The Last Man on Eart
• Trepalium
• Versailles
RÉTROSPECTIVE, Cinéastes, de notre temps : 36
• Abbas Kiarostami, vérités et songes
• Adolfo Arrietta [cadré - décadré]
• Alain Robbe-Grillet : 1- Les Formes d'Eros
• Alain Robbe-Grillet : 2- La désignation
• André Téchiné, après la Nouvelle Vague...
• Benoît Jacquot, le dernier sphinx
• Bresson ni vu ni connu
• Carl Th. Dreyer
• Citizen Ken Loach
• Claude Autant-Lara, l'oreille du diable? Portrait en 3 parties
• D'un silence l'autre
• Diourka Medveczky à prendre ou à laisser
• Entre chien et loup, John Ford
• Introduction à la Méthode F. W. Murnau
• Jacques Becker (1906-1960)
• Jacques Demy, j'aurais aimé aimer Lola à Nantes
• Jacques Rivette le veilleur, 1 - Le jour
• Jacques Rivette le veilleur, 2- La nuit
• Jerry Lewis (partie 1)
• Jerry Lewis (partie 2)
• King Vidor
• La Nouvelle Vague, remède ou poison?
• La Première vague I : Delluc et Cie
• La Première vague II : Marcel l'Herbier, une re-vision
• Le Celluloïd et le marbre
• Le Home cinéma des frères Dardenne
• Oliveira l'architecte
• Otto Preminger and the Dangerous Woman
• Où gît votre sourire enfoui?
• Philippe Garrel, artiste
• Réminiscences de Jonas Mekas par Jackie Raynal
• René Clair
• Sacha Guitry
• Samuel Fuller Independent Filmmaker
• The Scorsese Machine
• Victor Erice: Paris-Madrid allers-retours
75
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INFORMATIONS PRATIQUES
Lieux du Festival
Lieu Central :
Pitoëff (maison communale de Plainpalais)
Rue de Carouge 52 / 1205 Genève
Lignes 1/ 12 / 18 / Arrêt Pont-d’Arve
Les salles du Festival
Monokino / Salle de projection
Pitoëff / Salle de projection
Salle Labarthe / Salle de projection
Wonderlab / Espace Territoires virtuels & Transmédia
Jardin Digital / Dôme géodésique
Tanzraum / Espace de soirées
The Deli / Restaurant
Bang Bang Bar / Bar du Festival
Centre Presse
Desk accéditations
Informations / accueil
Vendredi 6 Samedi 7 Dimanche 8
Lundi 9
Mardi 10
Mercredi 11
Jeudi 12
Vendredi 13
Samedi 14
16h-4h
11h30-4h
12h30-1h
13h30-1h
11h30-1h
9h30-1h
8h30-4h
8h30-4h
14h-4h
Le bar ne servira plus de consommation 15 min avant l'heure indiquée.
Infos / accueil
6, 9, 10, 11, 12 & 15 novembre : 17h–21h30
7, 8 & 14 novembre : 12h-21h30
LIEUX ASSOCIÉS
Studio 7 - Grütli / THE ENEMY (prototype) & Real Virtuality
Maison des arts du Grütli
Rue du Général Dufour 16 / 1204 Genève 11
Lignes 1 / 2 / 15 / 19 / Arrêt Place du Cirque
Lignes 3 / 5 / 12 / 18 / 36 / Arrêt Place de Neuve
Cinerama-Empire
72, Rue de Carouge / 1205 Genève
76
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INFORMATIONS PRATIQUES
Billetterie
Billets et abonnements en vente sur www.tous-ecrans.com dès le 12 octobre.
Billetterie centrale du Festival ouverte tous les jours, du 6 au 14 novembre.
Billetterie Centrale
Maison Communale de Plainpalais (Théâtre Pitoëff)
Rue de Carouge 52
1205 Genève
> Ouverture en continu : 30 min. avant le premier événement du jour
> Fermeture : 15 min. après le dernier événement du jour
Billetterie Cinerama Empire
Cinerama Empire
Rue de Carouge 72-74
1205 Genève
Ouverture 30 min. avant le début des séances
Vente uniquement des séances ayant lieu au Cinerama.
Bureau des accréditations
Du 6 au 14 novembre : 12h-20h
Aucune accréditation n’est créée sur place.
Merci de faire votre demande d’accréditation en ligne.
Centre de presse
Tous les jours : 11h–18h
+41 76 801 27 53 / Pascal Villa Vieille
EXPLICATION DES TARIFS
PT
TR TJ* TU Plein tarif
Tarif réduit : étudiant, AVS, seniors, accompagnateurs, chômeurs, AACDG, etc.
Tarif Jeunes : 20ans / 20francs
Tarif unique
*Tarifs Jeunes & 20ans/20francs - Subventionnés par la Ville, le Fonds intercommunal des
communes genevoises et par la République et canton de Genève.
Les détenteurs d’une réduction doivent être en possession d’un justificatif valable et doivent
impérativement le présenter à l’entrée de la salle. L’organisateur réclamera le complément au plein
tarif si un justificatif de réduction n’est pas présenté.
Pour les projections qui affichent complet, une liste d’attente est ouverte sur place, à la billetterie,
1h avant le début de la séance.
77
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INFORMATIONS GÉNÉRALES: Billetterie
TARIFS A
Highlight Screenings, Rien que pour vos yeux, cérémonies
PT 16 CHF
TR 12 CHF
TJ 10 CHF
TARIFS B
Compétitions longs métrages, courts métrages & séries TV
PT 10 CHF
TR 7 CHF
TJ 6 CHF
WORKFLOW (programme professionnel)
TU 10 CHF pour un billet journalier
RÉTROSPECTIVE (Cinéastes, de notre temps)
TU 7 CHF
Carte rétrospective : 25 CHF
Accès, selon les places disponibles en salle, au programme de la rétrospective.
Réservation d’une place par séance en ligne ainsi qu’à la billetterie principale.
JARDIN DIGITAL (Dôme géodésique)
TU 5 CHF la projection
TU 10 CHF autres événements
Bar en accès libre en dehors des projections et événements.
NUITS BLANCHES (Projection suivie d’une soirée DJ : 6, 7, 12, 13 et 14 novembre)
PT 10 CHF
TR 7 CHF
TJ 6 CHF
Ticket 5 Nuits Blanches 25 CHF
Les DJ set sont gratuits jusqu’à 1h, même sans entrée film.
A partir de 1h, l’entrée à la soirée coûte 10 CHF (pas de pré-location possible).
SERIAL DAY & NIGHT
TU 16 CHF
Le billet comprend un accès aux séances du Serial Day & Night, selon les places disponibles en
salle, ainsi qu’une boisson au bar du Festival.
Si vous avez acheté votre billet en ligne, un bracelet est à retirer à la billetterie centrale.
78
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INFORMATIONS GÉNÉRALES: Billetterie
ACCRÉDITATION
Etudiant 20 CHF (40 CHF dès le 12 octobre)
Industrie du Film 30 CHF (40 CHF dès le 12 octobre)
Presse Gratuit
PASS FESTIVALIER
PT 90 CHF
TR 65 CHF
Accès à 8 séances par jour maximum, événements spéciaux compris - hors cérémonies d'ouverture et de clôture, dans la limite des places disponibles. Les séances doivent être impérativement
réservées avant la projection sur internet ou à la billetterie du Festival.
En bonus, vous sont offerts le sac et le catalogue du Festival (à retirer à la billetterie principale).
ENTRÉE LIBRE
Compétition transmédia, Wonderlab (casques de réalité virtuelle)
Séries web, programme vidéoclip
Entrée gratuite et sans réservation.
Suivez-nous sur les réseaux
Facebook.com/FestivalTousEcrans
Twitter.com/#FTE_2015
Instagram
Tumblr
All english information on www.tous-ecrans.com
79
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
INFORMATIONS PRATIQUES
à l'attention des médias
ACCRÉDITATIONS
L’accréditation vous donne accès à toutes les projections régulières du Festival et toutes les
conférences du Workflow, dans la limite des sièges disponibles. Les événements spéciaux et sur
invitation sont exclus. Le Festival se réserve le droit de refuser une demande d’accréditation.
En tant que membre de la presse, vous bénéficiez d'une accréditation gratuite.
Pour faire une demande d'accréditation
1. Créez un compte sur notre plateforme (https://vp.eventival.eu/tous-ecrans/2015)
2. Une fois connecté(e), cliquez sur l’onglet « Accréditation » et suivez les instructions
La carte d'accréditation est personnelle et intransmissible, elle doit être présentée à l'entrée de
chaque événement. Le Festival se réserve le droit de limiter l’accès aux accrédités lors de séances à
fortes affluences du public. Toute accréditation donne accès aux séances dans la limite des places
disponibles. Les cérémonies ne sont pas inclues dans l'accès des accréditations.
Desk accréditations et centre de presse
Le service de presse et le centre de presse se trouvent au première étage de la Maison communale
de Plainpalais, Rue de Carouge 52, 1205 Genève. Leurs horaires d'ouverture sont les suivants:
Desk accréditations
Du 6 au 14 novembre : 12h-20h
Centre de presse
Du 6 au 14 novembre : 11h-18h
Aucune accréditation ne sera créée sur place, merci de faire votre inscription en ligne (cf. ci-dessus
"Pour faire une demande d'accréditation").
CONTACT PRESSE
Pascal Villa Vieille
Attaché de presse
T. +41 76 801 27 53 (à utiliser durant le Festival)
T. +41 22 809 69 20 (à utiliser avant le Festival)
[email protected]
80
Manon Voland
Stagiaire presse
T. +41 22 809 69 20
T. +41 79 246 76 76
[email protected]
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
ÉQUIPE
DIRECTION GÉNÉRALE
Directeur général et artistique Emmanuel Cuénod
ADMINISTRATION
Coordinateur général Marc-Erwan Le Roux
Assistante administration Lisa Yahia-Cherif
PROGRAMMATION
Coordinatrice des programmes Nathalie Gregoletto
Assistante de programmes Diane Le Lay
Assistante de programmation & Accompagnante Minima Cinéma Rachel Copponnex
Accompagnante Minima Cinéma Esther Nissard
Programmatrice longs métrages & rétrospective Gaëlle Vidalie
Chargée de la rétrospective Maral Mohsenin
Programmateur séries TV Léo Soesanto
Programmatrice web & transmédia Oriane Hurard
Assistant transmédia Adrien Pittet
Programmatrice courts métrages internationaux Alice Kharoubi
Programmateurs programmation scolaire Lisa Yahia-Cherif & Mathieu Bressoud
Programmateur Jardin digital (films à 360°) François Moncarey
WORKFLOW
Coordinatrice Workflow Paola Gazzani Marinelli
Assistante Workfow Cassandre Poirier-Simon
COMMUNICATION
Responsable communication & presse Aurelia Jaquier
Assistants communication Delphine Gallay & Renaud Durussel
Attaché de presse Pascal Villa Vieille
Assistante presse Manon Voland
Responsable documentation & coordination Nuits Blanches Mourad Moussa
Responsable de l’identité graphique du Festival Ramon Valle
Assistantes graphisme Corina Zanetti & Sonia Gonzales
Photographe Rebecca Bowring
Traducteurs Clarissa Hull & Alexander Craker
ACCUEIL
Coordinatrices partenaires & événements Elodie Bieri
Assistante partenaires & événements Marta Coello
Responsable accueil & lieux Annick Bouissou & Mathieu Bressoud
Assistante accueil & lieux Sofia Rodrigues
Responsable accueil des invités Lorine Grandjean
Assistante accueil des invités Cécile Vulliemin
81
I N F O R M AT I O N S G É N É R A L E S
COORDINATION BÉNÉVOLES
Coordination des bénévoles Thierry Bouscayrol
Assistante coordination des bénévoles Silvia Taboada
LOGISTIQUE ET TECHNIQUE
Responsable technique et logistique André Gribi
Technique Ismaïl Ozturk, Michael Pfenninger & Adrien Boulanger
Logistique Stéphanie Gautier, Rémi Scotto Di Carlo & Tristan Neri
Vidéo Fabien Jupille
Website Samuel Rossetti (Contreforme)
Informatique Laurent Marti & Rémi Scotto Di Carlo
Nettoyage Gérardo Barbaro
COMITÉ
Président Raymond Vouillamoz
Trésorière Nicole Mudry
Secrétaire Général Francine Lusser
Membres Dominique Othenin-Girard, Lorin Voutat, Mara Sorbera, Noël Tortajada, Joëlle Bertossa,
Nicoletta Iacobacci, Andréa Muller, Neal Hartman
Nous remercions chaleureusement tous les stagiaires et bénévoles qui font vivre ce Festival !
82
NOUS REMERCIONS
PARTENAIRES OFFICIELS
SPONSORS OFFICIELS
CORN AVIN
PARTENAIRES ÉVÉNEMENTS & ASSOCIÉS
7 > 18 OCT. 2015
NOUVEAUCINEMA.CA
PARTENAIRES MÉDIA
SOUTIENS
La Bonbonnière
Genève
NS
/ LES NATIO
/ CRISTAL

Documents pareils