Catalogue 2013 - Festival du Film de Cabourg

Commentaires

Transcription

Catalogue 2013 - Festival du Film de Cabourg
•
SOMMAIRE •
-3ORGANISATION
-5ÉDITORIAUX
- 11 COMPÉTITION
LONGS MÉTRAGES
- 29 COMPÉTITION
COURTS MÉTRAGES
- 41 PANORAMA
PRIX DU PUBLIC
- 57 PAR AMOUR DE
LA MUSIQUE
- 69 PREMIERS
RENDEZ-VOUS
- 73 CINÉ SWANN
- 81 JEUNESSE
- 85 FENÊTRE SUR
LE PACIFIQUE
- 89 CONFÉRENCES
SIGNATURES
PRIX DU CATALOGUE 5€
- 101 INDEX
- 103 REMERCIEMENTS
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
1
Vernissage
à l’Espace Culturel
Bruno Coquatrix
jeudi 13 juin,
à partir de 19h
•
ASSOCIATION LOI 1901
Hôtel de Ville, Place Bruno-Coquatrix, 14390 Cabourg
FONDATEUR
Gonzague Saint Bris
AVEC LE PARRAINAGE
AMICAL DE
Dominique Besnéhard
Danielle Gain
Pierre Géraud
Jean-Pierre Lavoignat
Fabrice Leclerc
Michel Rebichon
Espace Culturel Bruno Coquatrix,
Avenue de la Libération,
14390 Cabourg
Conférence-vidéo
Samedi 15 juin
•
FESTIVAL DU FILM
DE CABOURG
PRÉSIDENT
Guillaume Laurant
VICE-PRÉSIDENTES
Emmanuelle Béart
Sandrine Bonnaire
TRÉSORIER
Olivier Pétré
SECRÉTAIRE GÉNÉRALE
Manuela Justine
MEMBRES
Christine Citti
Béatrice de Selve
L’exposition est
ouverte vendredi 14
et samedi 15 juin,
de 14h à 18h
OR G ANISATION L’exposition « Madame Godard » propose de revenir sur
le film Une femme est une femme de Jean-Luc Godard.
En parallèle de la programmation « Par amour de la musique »
du festival, l’événement s’articule en deux volets : dans la
salle de cinéma du Casino, une conférence-vidéo propose
une analyse du film et de ses multiples références autour
d’une série de documents et d’extraits. L’exposition,
présentée à l’Espace Bruno Coquatrix, explore ses rapports
ambigus avec le genre de la comédie musicale à partir
de six scènes emblématiques du film.
DÉLÉGUÉE GÉNÉRALE
Suzel Pietri
DIRECTRICE ARTISTIQUE
Marielle Pietri
COORDINATION GÉNÉRALE
Hélène Fritz
CHARGÉ DES PARTENARIATS
Christophe Bergogne
ASSISTANTE COORDINATION
Léa Allemandou
ASSISTANTE PROGRAMMATION
ET COORDINATION CATALOGUE
Mathilde Pinçon
RÉGIE DES COPIES
Maud Batifoulier
RESPONSABLE JURY
LONGS MÉTRAGES
Brigitte Beliveau
ACCUEIL ÉQUIPES DE FILMS
Brigitte Beliveau
Julie Villatte
RESPONSABLE JURY
ET ÉQUIPE COURTS MÉTRAGES
Mathilde Pinçon
PROTOCOLE
Isabelle Rolland
ASSISTANTE PROTOCOLE
Flore Camus
COORDINATION SOIRÉE
DE CLÔTURE
Christophe Bergogne
Ollivier Guytard
RESPONSABLE TRANSPORT
Amandine Bruneau
RESPONSABLE HÉBERGEMENT
Jean-Michel Blanc
COORDINATION BÉNÉVOLES
Julie Villatte
ACCOMPAGNANT JURY JEUNESSE
Maxime Sendré
DIRECTEUR TECHNIQUE
Xavier Meyer
assisté de Mathieu d’Arthuys
RÉGIE AUDIOVISUELLE
Jean-Marc Besenval
PRÉSENTATIONS EN SALLE
Dominique Camus
SOUS-TITRAGE
Valeria Ciezar
ESPACE PLAGE
Alain Le Gall
Olivier Pétré
PROJECTIONNISTES
Sylvain de Cressac
Marco Ridgil
Patrick Manago
BUREAU DE PRESSE
André-Paul Ricci
Alexandre DiCarlo
Florence Narozny
assistée de Marion Oddon
PRESSE PARTENAIRES
Mathilde Gaschet
PHOTOGRAPHES OFFICIELS
Bernard A. Brun
Roch Armando
assisté de Julien Lienard
COMMUNITY MANAGER
Geoffrey Levy
DESIGN GRAPHIQUE
Christine Hengen
BANDE ANNONCE
Mélanie Even
MUSIQUE ORIGINALE
Yelle
CONSEILLER MUSICAL
Frédéric de Longueau
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
3
LA RÉGION EXPOSE
•
ÉDITOR IAL •
LAURENT BEAUVAIS
PRÉSIDENT DE LA RÉGION BASSE-NORMANDIE
Dans le cadre du festival
Normandie
Impressionniste
2013
Oser la diversité, donner l’impulsion,
découvrir des talents, créer des réseaux...
› Olivier Mériel
© Tous droits réservés
“Un fleuve - L’Orne,
de la source à l’estuaire“
Photographies
8 juin › 22 septembre
› A la manière
des autochromes,
un nouveau regard
sur la ville
Du mythique tapis rouge en passant
par les salles obscures, la 27e édition du
festival romantique de Cabourg promet
des rencontres inoubliables et de grands
moments de cinéma. La Région BasseNormandie est associée chaque année à
cet événement, privilégiant l’ouverture sur
l’Europe et la jeunesse.
Photographies
› Boggs, Cals, Lebourg
Eloge de
l’impressionnisme gris
Peintures
27 avril › 29 septembre
RCS 439 940 545 / 2208 - 03.13 - Visuel : Ailleurs Exactement
13 juin › 22 septembre
Le Festival du Film de Cabourg fait office
de véritable tremplin pour de jeunes
réalisateurs. Leur œuvre - souvent la
première - est diffusée sur le territoire
français où des contacts peuvent alors être
établis avec des professionnels à part entière.
De nombreuses opportunités sont donc à
saisir pour ces nouveaux cinéastes.
Toujours dans l’optique de privilégier la
jeunesse, des lycéens de la région, constitués
en jury, sont parrainés par des personnalités
du cinéma. Leur mission ? Visionner, débattre
et sélectionner les œuvres leur paraissant les
meilleures. Un palmarès est ensuite proposé.
Oser la diversité, donner l’impulsion,
découvrir des talents, créer des réseaux :
voici la volonté profonde des organisateurs
du festival. Leur travail favorise l’émergence
de nouvelles cinématographies et dirige
bon nombre de jeunes vers de nouveaux
horizons.
Je souhaite que toute la magie que procurent
ces rencontres d’amoureux du 7e art, soit de
nouveau pleinement au rendez-vous cette
année.
Abbaye-aux-Dames à Caen
Entrée libre tous les jours de 14h à 18h
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
5
•
ÉDITOR IAL •
DOCTEUR
JEAN-PAUL HENRIET
MAIRE DE CABOURG
Expertise
DE GRANDS MOMENTS
ROMANTIQUES !
Allianz First
© Ben J Photo
Gestion Privée
Solutions
Parce que chaque patrimoine raconte une histoire,
la vôtre, et parce que vous avez une exigence
élevée, Allianz met à votre disposition un service
d’excellence : Allianz First Gestion Privée.
Avec vous de A à Z
Allianz Vie - Société anonyme au capital de 643 054 425 euros. 340 234 962 RCS Paris.
Allianz IARD - Société anonyme au capital de 991 967 200 euros - 542 110 291 RCS Paris.
Entreprises régies par le Code des assurances. Siège social : 87, rue de Richelieu - 75002 Paris.
Allianz Banque - S.A. au capital de 202 013 361 euros - 572 199 461 RCS Nanterre - FR 65 572 199 461
Etablissement de crédit agréé par l’ACP - Intermédiaire d’assurance - N° ORIAS 07 033 258
Siège social : Tour Neptune - 20, place de Seine La Défense - 92400 Courbevoie.
www.allianz.fr/gestionprivee
Document à caractère publicitaire
V02/13 - Réalisation Alloscan (Groupe Amalthéa) - Crédits photos : CDMP Allianz - Getty Images.
Privilèges
Le Festival du Film de Cabourg souffle cette
année sa 27e bougie. Créé sur une idée de notre
ami Gonzague Saint Bris, il s’est affirmé peu à
peu comme le rendez-vous incontournable des
cinéphiles Cabourgeais et… de bien au-delà.
Attendu avec beaucoup d’impatience et
d’intérêt, il compte de nombreuses sections :
Longs métrages, Courts métrages, Panorama,
Jeunesse, Par Amour de la Musique, Fenêtre
sur le Pacifique, Ciné Swann et Les Premiers
Rendez-Vous.
Cabourg, le Balbec de Marcel Proust, est une
nouvelle fois très heureuse d’accueillir du 12 au
16 juin, des artistes qui nous feront partager
leur vision du romantisme et feront vibrer le
cœur des nombreux spectateurs.
Avec cette année des projections dans
une nouvelle salle, vaste, fonctionnelle et
confortable, que nous venons d’aménager
près de l’hippodrome, adaptée pour le
cinéma et pour le théâtre mais aussi pour des
retransmissions par satellite d’événements
culturels ou sportifs se déroulant dans le
monde entier.
Cabourg a fait de la culture un de ses atouts
majeurs et nous veillons à ce qu’elle soit
accessible à tous. C’est le cas avec le Festival
du Film où des formules adaptées (« Pass » et
« Pass Associations ») permettent l’accès, sans
accréditation et pour des tarifs très modérés,
aux salles et à notre célèbre « Ciné Swann » sur
la plage. Sans oublier le « tapis rouge » de la
remise des Prix où stars et célébrités répondent
avec convivialité et gentillesse aux sollicitations
de leurs fans.
Parallèlement, la Ville organise dans ses
avenues commerçantes « Montmartre à
Cabourg » qui permet de rappeler aux visiteurs,
de façon ludique, la présence du Festival. Ici,
peu de paillettes mais beaucoup de sourires,
en toute simplicité.
Organisé avec professionnalisme et rigueur
par une Association présidée par Guillaume
Laurant, notre Festival a pour Déléguée
générale Suzel Piétri dont l’expérience, la
compétence et la parfaite connaissance du
monde du cinéma constituent les meilleurs
gages de réussite. Je les remercie très
sincèrement ainsi que les équipes dynamiques
qui les entourent. Sans oublier le Jury Longs
métrages, présidé par le réalisateur Stéphane
Brizé, et le Jury Courts métrages, présidé par
Gilles Taurand, qui auront la tâche de décerner
le Grand Prix, le Prix du meilleur réalisateur de
court métrage et le Prix de la meilleure actrice
et du meilleur acteur dans un court métrage.
Je veux remercier particulièrement, en ces
temps difficiles, nos partenaires publics ou
privés qui font des efforts financiers importants
pour nous permettre de réaliser ce Festival, le
seul de cette importance où le public peut
rencontrer d’aussi près les actrices et les
acteurs d’aujourd’hui et de demain.
Je souhaite cette année encore aux plus de
dix mille cinéphiles qui font le succès de cet
événement majeur de la vie culturelle de
notre Station de grands moments de bonheur,
d’émotions, de rêve et de convivialité.
Bon Festival !
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
7
•
ÉDITOR IAL •
SUZEL PIETRI
DÉLÉGUÉE GÉNÉRALE DU FESTIVAL DU FILM DE CABOURG
© Ben Dauchez
Le Festival… on y parle d’Amour dans toutes
les langues et de toutes les façons…
« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves
d’amour » disait le poète.
Comme elles sont précieuses ces preuves
d’amour aujourd’hui, par ces temps de
« Crise »…
Par preuves d’amour, je veux parler des
47 films longs et courts métrages, qui seront
projetés à Cabourg pendant cinq jours,
des 400 professionnels qui défileront, en
musique s’il vous plaît, pour la première
fois sur le tapis rouge, musique choisie
(avec amour !) par nos DJs passionnés,
des 10 à 12 000 spectateurs enthousiastes
qui découvriront nos films dans la nouvelle
salle « LA SALL’IN »…
Mais assez de chiffres… en amour on ne
compte pas !!
8
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
Le Festival est la plus belle preuve d’Amour
qui soit : on y parle d’Amour dans toutes
les langues et de toutes les façons, c’est
cela qui le met à part de toutes autres
manifestations cinématographiques, cette
exception culturelle certes, mais aussi,
amoureuse !
Alors avec beaucoup d’affection et, allons,
disons le encore, d’Amour, je souhaite à
tous un bon et heureux festival.
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
9
•
COMPÉTITION
LONG S
MÉTRAG ES •
COMPÉTITION
LONGS MÉTRAGES
LA
Des films de toutes nationalités
ayant pour thème central le romantisme
pris au sens large sont présentés au Grand Jury
et au Jury du Prix de la Jeunesse. Le film primé par
le Grand Jury obtiendra diverses aides
des partenaires du Festival du Film de Cabourg,
sous forme technique ou promotionnelle.
- 12 JURY LONGS MÉTRAGES
- 18 JURY JEUNESSE
- 20 COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES
PARTENAIRE OFFICIEL
LES BEAUX JOURS, Marion Vernoux
CHAQUE JOUR QUE DIEU FAIT, Paolo Virzì
GRAND CENTRAL, Rebecca Zlotowski
MY SWEET PEPPER LAND, Hiner Saleem
TANTA AGUA, Ana Guevara Pose & Leticia Jorge Romero
LA TOUR DE GUET, Pelin Esmer
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
11
•
JU RY
LO NG S
M ÉT R AG E S •
•
JURY
JURY
LONGS
MÉTRAGES
LONG S
MÉTR AG ES •
© Tous droits réservés
LE
PRÉSIDENT DU JURY
© Lou Sarda
RAPHAËL BERDUGO
STÉPHANE BRIZÉ
PRODUCTEUR
Né en 1966, il suit des études scientifiques,
puis met en scène plusieurs pièces de théâtre
avant de réaliser Bleu Dommage, son premier
court métrage (1993). Il enchaîne avec L’œil
qui traîne (1996), un moyen métrage qui
remporte de nombreux prix dans les festivals.
Suit Le Bleu des villes (1999), son premier
long métrage, sélectionné à la Quinzaine des
réalisateurs au Festival de Cannes et lauréat
du prix Michel d’Ornano au Festival de
Deauville. En 2003, Il réalise un documentaire
Le Bel instant avant d’entamer la réalisation
de son deuxième long métrage Je ne suis pas
12
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
© Tous droits réservés
R É A L I S AT E U R
là pour être aimé. Sorti en 2005, le film reçoit
un bon accueil du public et de la critique
ainsi que trois nominations aux César 2006
(acteur, actrice, acteur dans un second
rôle) et une nomination aux European Film
Awards dans la catégorie meilleur acteur.
Entre Adultes, son troisième long métrage
produit par Claude Lelouch est sorti sur les
écrans en 2007. Mademoiselle Chambon
(2009), adaptation du roman d’Éric Holder
avec Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon, a
remporté un grand succès avec notamment
trois nominations aux César 2010 (actrice,
actrice dans un second rôle et adaptation).
Il a remporté celui de la meilleure adaptation
avant d’être nominé aux Independent Spirit
Awards à Los Angeles en 2011 dans la
catégorie meilleur film étranger. Quelques
heures de printemps avec Vincent Lindon,
Hélène Vincent et Emmanuelle Seigner est
sorti en 2012. Il a été très bien accueilli par les
spectateurs et a reçu plusieurs nominations
aux César 2013 (réalisateur, scénario, acteur
et actrice).
Il s’engage ces trente dernières années
dans la distribution internationale et la
coproduction de films. En 2008, il cède sa
société Roissy Films à EuropaCorp. Il en est le
directeur général jusqu’en 2011 et y coproduit
de nombreux films dont Tous les matins du
monde d’Alain Corneau, Mon père ce héros de
Gérard Lauzier, Un cœur en hiver de Claude
Sautet, Caramel de Nadine Labaki ou encore
le film d’animation Le chien, le Général et
les oiseaux de Francis Nielsen. Il participe
également à la production de films étrangers
tels que Le Voleur et l’enfant de Pavel
Tchoukhraï, Respiro d’Emmanuel Crialese et
Eros coréalisé par Michelangelo Antonioni,
Steven Soderbergh et Wong Kar-Wai.
Aujourd’hui, Raphaël Berdugo développe ses
activités de producteur à travers sa société
Cité Films. Il a tout d’abord travaillé sur Le fils
de l’Autre de Lorraine Levy. Plus récemment,
il a coproduit Miele de Valeria Golino, Salvo
d’Antonio Piazza et Fabio Grassadoni, Joyeux
anniversaire de Denis Dercourt et enfin
Faith Connection de Pan Nalin qui sortiront
prochainement en salle.
MÉLANIE BERNIER
ACTRICE
Dès l’enfance, elle suit des cours de théâtre.
À l’âge de 15 ans, elle fait ses premiers
pas d’actrice dans Barnie et ses petites
contrariétés (2001) de Bruno Chiche. Pour le
petit écran, elle interprète notamment Bijou
dans Vénus et Apollon de Tonie Marshall
(2005). Ensuite, Jean-Jacques Annaud lui
confie le rôle féminin principal de Sa Majesté
Minor (2007). Au théâtre de l’Atelier, elle est
Héloïse mise en scène par Patrice Leconte
en 2008. Elle joue ensuite des rôles qui lui
permettent d’évoluer dans des registres
variés : la comédie avec Mes Stars et Moi
(2008) de Laetitia Colombani, le film d’action
grâce à L’Assaut (2010) de Julien Leclercq, la
comédie romantique par son interprétation
dans La Délicatesse (2011) de Stéphane et
David Foënkinos ainsi que Populaire (2012)
de Régis Roinsard. Cette année, Mélanie
Bernier est la fiancée de Max Boublil dans Les
Gamins d’Anthony Marciano. On la retrouvera
bientôt dans le thriller Gibraltar aux côtés de
Gilles Lellouche et Tahar Rahim puis dans
l’adaptation du roman de Daniel Pennac Au
Bonheur des Ogres de Nicolas Bary.
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
13
JU RY
LO NG S
M ÉT R AG E S •
•
JURY
LONG S
MÉTR AG ES •
RÉMY CHEVRIN
DIRECTEUR
DE LA PHOTOGRAPHIE
De 1985 à 1992, il travaille en tant qu’assistant
aux côtés de Bruno Nuytten sur Jean de
Florette (1986) puis avec Darius Khondji
sur plusieurs films dont Delicatessen (1991).
Il commence sa carrière de directeur de la
photographie avec le clip et la publicité. En
1996, il assure la direction de la photographie
du film Docteur Chance (1997) de F.J.Ossang
puis suivront une vingtaine de longs
métrages. Il travaille sur une grande partie
des films de Christophe Honoré : 17 fois
Cécile Cassard (2002), Les Chansons d’amour
(2007), Les Bien-aimés (2011)... Il collabore
avec Yvan Attal sur Ma femme est une actrice
(2001) et Ils se marièrent et eurent beaucoup
d’enfants (2004). Il participe également aux
projets de Denis Dercourt, Eric Toledano,
Olivier Nakache, Radu Mihaileanu (Va, vis
et deviens) et François Dupeyron (Monsieur
Ibrahim et les fleurs du Coran). Depuis 2009,
il collabore aussi au théâtre en assurant la
création des pièces de Christophe Honoré en
Avignon avec Angelo puis Nouveau Roman. Il
est actuellement en préparation du prochain
film de Jean-Jacques Zilbermann.
14
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
© Christophe Brachet
© Tous droits réservés
© Romain Rigal
© Tous droits réservés
•
ANDRÉE CORBIAU
AUDREY FLEUROT
Elle fait d’abord une carrière de scripte à la
télévision belge tout en collaborant en tant
que scénariste aux documentaires et fictions
musicales de Gérard Corbiau. Elle participe
ensuite à l’écriture de ses longs métrages. Le
Maître de Musique, nominé aux Oscars 1988,
remportera de nombreux prix. En 1990, elle
coadapte avec Michel Fessler L’Année de
l’éveil, d’après Charles Juliet. Vient ensuite
Farinelli, nominé aux Oscars 1994, qui
reçoit le Golden Globe dans la catégorie
Meilleur Film étranger puis Le Roi danse,
trois fois nominé aux César. Un opéra écrit
pour le cinéma Le Diable au corps, d’après
Raymond Radiguet et une adaptation de
La Plage d’Ostende, d’après le roman de
Jacqueline Harpman sont à l’heure actuelle
en financement. Andrée Corbiau a également
écrit un roman Farinelli (Actes Sud, 1994)
et collaboré à la novellisation de Le Roi
danse (Folio Gallimard, 2000). En 2012, elle
réalise un portrait de Gérard Corbiau pour
la télévision belge, L’Automne aussi est une
jolie saison.
En parallèle à sa carrière théâtrale, elle est
révélée au grand public par la télévision.
De 2005 à 2009, elle interprète la Dame du
Lac dans la série Kaamelott. Aujourd’hui,
elle est Joséphine Karlsson dans la série
Engrenages et Hortense Larcher dans Un
Village français. En 2011, elle apparaît au
cinéma dans Intouchables d’Eric Toledano et
Olivier Nakache. On la voit également dans
Les femmes du 6e étage de Philippe Le Guay.
Elle est Présidente des États-Unis dans Mais
qui a re-tué Pamela Rose d’Olivier Baroux
et Kad Merad (2012). Cette année, elle joue
dans La Vraie vie des profs d’Emmanuel
Klotz et Albert Pereira-Lazaro ainsi que Pop
Redemption de Martin Le Gall aux côtés de
Julien Doré et Jonathan Cohen. On la verra
prochainement dans Les Reines du ring de
Jean-Marc Rudnicki.
SCÉNARISTE
ACTRICE
GUILLAUME GOUIX
ACTEUR
Il suit une formation de comédien puis
débute sa carrière d’acteur à la télévision.
En 2003, Claire Doyon lui offre le premier
rôle masculin dans Les Lionceaux. Il apparaît
ensuite dans Les Mauvais joueurs de Frédéric
Balekdjian (2005) Chacun sa nuit de Pascal
Arnold et Jean-Marc Barr (2006), L’Ennemi
intime de Florent Emilio Siri (2007) ou encore
Les Hauts murs de Christian Faure (2007).
En 2010, il joue dans L’Immortel de Richard
Berry, Réfractaire de Nicolas Steil et Belle
épine de Rebecca Zlotowski aux côtés de Léa
Seydoux. L’année suivante, on le voit dans
Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu,
Et soudain tout le monde me manque de
Jennifer Devoldère et Jimmy Rivière de
Teddy Lussi-Modeste. Ce dernier lui vaut
une nomination au César du meilleur espoir
masculin. Il apparaît également dans Minuit à
Paris de Woody Allen tandis que son premier
court métrage, Alexis Ivanovitch vous êtes
mon héros est présenté dans de nombreux
festivals. En 2012, Il joue dans Alyah de Elie
Wajeman, Mobile Home de François Pirot
ainsi que Hors les murs de David Lambert. Il
interprète Serge dans la série Les Revenants
de Fabrice Gobert. On le verra bientôt dans le
premier film de Sylvain Chomet, Attila Marcel,
dans lequel il tient le rôle principal.
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
15
LO NG S
M ÉT R AG E S SWAROVSKI.COM
JU RY
•
© Tous droits réservés
© Ben Dauchez
•
TCHÉKY KARYO
ACTEUR
HELENA NOGUERRA
ACTRICE, CHANTEUSE
Artiste pluridisciplinaire née à Bruxelles, elle
débute par le mannequinat puis multiplie
les collaborations musicales. Elle enregistre
Projet : bikini (1999), Azul (2001), Née dans
la nature (2004). Son prochain album
Année Zéro sortira cet été. Elle publie
deux romans L’ennemi est à l’intérieur
(2002) et Et je me suis mise à table (2004).
Au théâtre, elle joue notamment dans
Et Après (2006), une pièce qu’elle coécrit
avec Barbara d’Allessandri. Au cinéma, on la
retrouve entre autres dans Ah ! si j’étais riche
de Michel Munz et Gérard Bitton (2002),
La Boîte noire de Richard Berry (2005),
Dans Paris de Christophe Honoré (2006)
ou encore l’Arnacœur de Pascal Chaumeil
(2010). Elle réalise le court métrage
Peep Show Hero pour la série X-femmes
(2008) et coréalise un documentaire Strip
burlesque ou la philosophie du corset
(2010). En 2013, elle joue dans Hotel
Normandy de Charles Nemes, La marque
des anges aux côtés de Gérard Depardieu
et Joey Starr ou encore La vie domestique
d’Isabelle Czajka avec Emmanuelle Devos.
Elle vient de terminer le tournage de Fiston
de Pascal Bourdiaux.
© 2013 SWAROVSKI AG
Il suit une formation de comédien puis
apparaît pour la première fois au cinéma
dans Toute une nuit (1982) de Chantal
Akerman. La même année, il est nommé
au César du Meilleur espoir masculin pour
son interprétation dans La Balance. Il se
spécialise dans les rôles violents avec
Le Marginal (1983) et L’Amour braque
(1985). Il incarne aussi des personnages
plus nuancés notamment dans Les Nuits
de la pleine lune (1984). Il est remarqué
dans L’Ours (1988) et joue ensuite dans
Nikita (1990). Il retrouve Luc Besson pour
Jeanne d’Arc (1999) et Le Baiser mortel du
dragon (2001). Dans les années 90, il tourne
plusieurs films à l’étranger dont Golden
Eye (1995). Il joue en Italie avec entre
autres Albergo Roma (1996). Il apparaît
dans Dobermann (1997), Babel (1999) et
Le Roi danse (2000). Il donne la réplique
à Angelina Jolie dans Taking lives, destins
violés (2004). Trois ans plus tard, il joue
dans Jacquou le croquant et Boxes de Jane
Birkin. On le retrouve dans Les Lyonnais
d’Olivier Marchal (2011). En 2013, il joue
pour Nolwenn Lemesle dans Des Morceaux
de moi, Sophie Blondy dans L’Étoile du
jour et Guillaume Canet dans Jappeloup.
On le verra bientôt dans Belle et Sébastien
de Nicolas Vanier, Les Brigans de Frank
Hoffmann, The Way d’Emilion Estevez et
De guerre lasse d’Olivier Panchot.
16
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
•
JU RY
JEU NESS E •
•
JURY
JEUNESSE •
JURY
JEUNESSE
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
LE
Grâce au concours du Conseil Régional de Basse-Normandie, un jury composé de six lycéens
de seconde venus de toute la Région est convié au Festival. Ce jury, accompagné tout au long
du Festival par deux professionnels du cinéma, assiste aux projections des films en compétition
et remet le Prix de la Jeunesse lors de la Cérémonie des Swann.
AGNÈS DE SACY
R É A L I S AT R I C E , S C É N A R I S T E
18
Charly GUERIN
Pauline PINOT
Collège Lycée Expérimental
HÉROUVILLE SAINT-CLAIR
Lycée Jean-François Millet
CHERBOURG-OCTEVILLE
Marie MARQUELET
Claire POUPINET
Lycée Marcel Gambier
LISIEUX
Lycée Marguerite de Navarre
ALENÇON
Nicolas MARTIGNY
Clémentine TROCHU
Lycée Marie-Joseph
TROUVILLE-SUR-MER
Lycée Marie-Curie
VIRE
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
Après des études à La fémis, elle réalise
des films documentaires et travaille au
scénario de plusieurs longs métrages. Elle
a notamment coécrit la plupart des films
de Zabou Breitman (L’Homme de sa vie,
Je l’aimais, No et moi), et ceux de Valéria
Bruni-Tedeschi (Il est plus facile pour un
chameau..., Actrices, Un Château en Italie en
compétition officielle au Festival de Cannes
cette année), mais aussi Peau d’homme,
Cœur de bête d’Hélène Angel, De l’histoire
ancienne d’Orso Miret, Mauvaise foi de
Roschdy Zem, La fabrique des sentiments
de Jean-Marc Moutout ainsi que Le Dernier
pour la route, nommé aux César en 2010 et
11,6 de Philippe Godeau. Plus récemment, elle
a coécrit Son Épouse de Michel Spinosa et
Cherchez Hortense de Pascal Bonitzer avec
qui elle collabore aujourd’hui sur un nouveau
scénario.
JULES SITRUK
ACTEUR
Il débute très jeune sa carrière d’acteur grâce
à une annonce de casting chez son coiffeur.
Il incarnera rapidement plusieurs rôles dans
des films et téléfilms. À 11 ans, il joue dans son
premier long métrage Monsieur Batignole de
Gérard Jugnot. Il est ensuite César dans Moi
César, 10 ans ½, 1m39 en 2003. Puis il joue
dans Vipère au poing de Philippe de Broca
(2004) et dans Les Aiguilles rouges de JeanFrançois Davy (2005). En 2006, il obtient
un rôle en anglais dans Son of Rambow de
Garth Jennings, tourné à Londres. Trois
ans plus tard, il interprète le personnage
principal dans le court métrage de Nicolas
Duval, inspiré de la bande dessinée Peter
Pan de Régis Loisel. Après Nos résistances
de Romain Cogitore (2010) et Mon père
est femme de ménage de Saphia Azzedine
(2011), il tourne en 2012 dans Le fils de l’autre
entouré d’Emmanuelle Devos et Pascal Elbé
et Bob et les Sex Pistaches de Yves Matthey.
Il tournera cette année dans l’adaptation
du roman de George Sand, Marianne, aux
côtés de Bruno Putzulu et Marie-José Nat.
Jules Sitruk a également prêté sa voix à
de nombreux films dont Alexandre (Oliver
Stone), La Mauvaise Éducation (Pablo
Almodóvar), Oliver Twist (Roman Polanski),
Signes (M. Night Shyamalan) et Le Seigneur
des Anneaux (Peter Jackson).
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
19
•
CO M PÉT I T I O N
LO NG S
M ÉTRAGE S •
•
LES BEAUX JOURS
COMPÉTITION
LONG S
MÉTRAG ES •
CHAQUE JOUR QUE DIEU FAIT
ITALIE / 2012 / 1h42 / Couleur / VO italien STF
Évoluant dès l’enfance dans un milieu artistique,
elle arrête ses études avant le baccalauréat
pour se consacrer au cinéma. Elle est d’abord
assistante de production puis scénariste. Elle
tourne son premier long métrage Personne ne
m’aime (1994) avec Bernadette Lafont et Bulle Ogier. Elle dirige le couple
Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg dans Love, etc. (1996) puis met en scène
Valeria Bruni-Tedeschi dans Rien à faire (1999). En 2001, elle réalise Reines
d’un jour avec Karin Viard et Hélène Fillières tandis que À Boire (2004) réunit
Edouard Baer, Emmanuelle Béart et Atmen Kelif.
FILMOGRAPHIE
2013 Les Beaux jours
2004 À Boire
2001 Reines d’un jour
20
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
1999 Rien à faire
1996 Love, etc.
1994 Personne ne m’aime
© Christophe Brachet
MARION VERNOUX
RÉALISATION Marion Vernoux
SCÉNARIO Marion Vernoux,
Fanny Chesnel
D’APRÈS LE ROMAN Une Jeune fille
aux cheveux blancs de Fanny Chesnel
PHOTOGRAPHIE Nicolas Gaurin
MONTAGE Benoît Quinon
SON Michel Casang, Elisabeth Paquotte,
Dominique Gaborieau
MUSIQUE Quentin Sirjacq
PRODUCTION Les Films du Kiosque
DISTRIBUTION Le Pacte,
T. 01 44 69 59 59
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Fanny Ardant (Caroline)
Laurent Lafitte
de la Comédie Française (Julien)
Patrick Chesnais (Philippe)
Jean-François Stévenin (Roger)
Fanny Cottençon (Chantal)
Catherine Lachens (Sylviane)
Alain Cauchi (Jacky)
Marie Rivière (Jocelyne)
Marc Chapiteau (Hugues)
Féodor Atkine (Paul)
Olivia Côte (Lydia)
Eléonore Bernheim (Lise)
Fanny Chesnel (la guide)
RÉALISATION Paolo Virzì
SCÉNARIO Paolo Virzì
D’APRÈS LA NOUVELLE
La Generazione de Simone Lenzi
PHOTOGRAPHIE Vladan Radovic
MONTAGE Cecilia Zanuso
SON Luca Novelli
MUSIQUE Thony
PRODUCTION Motorino Amaranto,
Rai Cinema
DISTRIBUTION Bellissima Films,
T. 01 58 36 19 05
PAOLO VIRZÌ
Né en Italie, il fait des études de littérature, de
philosophie et d’histoire. En 1985, il obtient un
diplôme de scénariste. Après avoir écrit pour le
cinéma et la télévision, il réalise La Bella Vita (1994)
puis Ferie d’Agosto (1996). L’année suivante,
Ovosodo reçoit le Prix spécial du Jury du Festival de Venise. Il réalise ensuite
Baci e Abbracci (1999), My name is Tanino (2002), ainsi que Caterina va en ville
(2003). Paolo Virzì s’intéresse également au documentaire avec Il viaggio di
Oumar (1997) et La Strana Coppia (2000). Il fonde la société de production
Motorino Amaranto pour promouvoir de jeunes réalisateurs. Il prépare
actuellement son prochain long métrage Il Capitale Umano.
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2012 Chaque jour que Dieu fait
2010 La Prima Cosa Bella
2008 Toute la vie devant soi
2006 Napoléon (et moi)
2002 My name is Tanino
1999 Baci e Abbracci
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Guido et Antonia sont deux amoureux que tout oppose et tout
rapproche : lui est patient, posé, cultivé, travaille de nuit comme portier
dans un hôtel et étudie les langues anciennes. Elle est remuante,
instable, susceptible, fière de son manque d’érudition, travaille de jour
dans une entreprise de location de voitures et veut devenir chanteuse.
Ils se croisent et s’aiment au petit matin, quand Guido rentre du travail
et réveille Antonia, qui, elle, doit s’y rendre. Un jour, Ils décident d’avoir
un enfant…
© Tous droits réservés
Des beaux jours ? Caroline, fraîchement retraitée, n’a que ça devant elle :
du temps libre et encore du temps libre. La belle vie ? Pas si simple...
Comment alors tout réinventer ? Transgresser les règles, provoquer de
nouvelles rencontres, ou bien simplement remplir son agenda ? À moins
que tout soit déjà là ?
© Michael Crotto
© Michael Crotto
© Michael Crotto
FRANCE / 2013 / 1h34 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Luca Marinelli (Guido)
Federica Victoria Caiozzo (Antonia)
Micol Azzurro (Patrizia)
Claudio Pallitto (Marcello)
Stefania Felicioli (Ginecologa)
Franco Gargia (professeur)
Frank Crudele (père de Antonia)
Mimma Pirrè (mère de Antonia)
Fabio Gismondi (père de Guido)
Benedetta Barzini (mère de Guido)
1997Ovosodo
1995 Ferie d’Agosto
1994 La Bella Vita
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
21
•
CO M PÉT I T I O N
LO NG S
M ÉTRAGE S •
•
GRAND CENTRAL
COMPÉTITION
LONG S
MÉTRAG ES •
MY SWEET PEPPER LAND
KURDISTAN, FRANCE, ALLEMAGNE / 2012 / 1h35 / Couleur / VO kurde STF
Née en 1980 à Paris, elle étudie à l’École Normale
Supérieure. Elle obtient une agrégation en lettres
modernes avant d’intégrer le département
scénario de La fémis en 2003. Elle coécrit avec
Cyprien Vial le court métrage Dans le rang
(2006). Ensuite, elle collabore avec Antoine d’Agata sur le long métrage
Aka Ana (2008). Elle est également enseignante-chercheuse à l’Université
Lyon 2 Lumière. Elle réalise son premier long métrage Belle Épine (2010) dans
lequel elle met en scène notamment Léa Seydoux, nominée au César du
meilleur espoir féminin pour son rôle dans le film. Elle travaille ensuite avec
le réalisateur Teddy Lussi-Modeste sur l’écriture de Jimmy Rivière (2011) avec
lequel elle a coécrit le court métrage Dans l’œil (2007).
© Tous droits réservés
REBECCA ZLOTOWSKI
RÉALISATION Rebecca Zlotowski
SCÉNARIO Rebecca Zlotowski,
Gaëlle Macé, avec Uysse Korolitski
SUR UNE IDÉE ORIGINALE DE
Gaëlle Macé
PHOTOGRAPHIE George Lechaptois
MONTAGE Julien Lacheray
SON Cédric Deloche, Alexis Place,
Gwennolé Le Borgne, Marc Doisne
MUSIQUE ROB
PRODUCTION Les Films Velvet
DISTRIBUTION Ad Vitam,
T. 01 46 34 75 74
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Tahar Rahim
(Gary)
Léa Seydoux (Karole)
Olivier Gourmet (Gilles)
Denis Ménochet
(Toni)
Johan Libéreau
(Tcherno)
Nozha Khouadra (Maria)
Nahuel Perez Biscayart (Isaac)
Camille Lellouche (Géraldine)
Guillaume Verdier (Bertrand)
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2013 Grand Central
2010 Belle Épine
22
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
RÉALISATION Hiner Saleem
SCÉNARIO Hiner Saleem,
Antoine Lacomblez
PHOTOGRAPHIE Pascal Auffray
MONTAGE Sophie Reine,
Clémence Samson, Juliette Haubois
SON Miroslav Babic
PRODUCTION Agat Films & Cie
DISTRIBUTION Memento Films,
T. 01 53 34 90 22
HINER SALEEM
Originaire du Kurdistan irakien, il est contraint de
fuir son pays à 17 ans pour échapper à l’oppression
de Saddam Hussein. De retour sur sa terre natale
pendant la première Guerre du Golfe, il tourne
son premier film Un Bout de frontière que les
bombardements l’empêcheront d’achever. De passage en Italie, il fait la rencontre
de Gillo Pontecorvo qui souhaite présenter en 1992 ces images à la Mostra de
Venise. Cela permet au cinéaste de trouver les financements nécessaires pour
son film suivant, Vive la mariée... et la libération du Kurdistan (1997). Il n’a depuis
cessé de réaliser des œuvres engagées pour la reconnaissance des droits
du peuple kurde. Il met en scène Passeurs de rêves (1999) puis Vodka lemon
(2003). Il publie Le Fusil de mon père en 2004. Son long métrage, Kilomètre
zéro (2004) est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes. Deux ans
plus tard, il réalise Dol ou la vallée des tambours. La même année, il dirige Michel
Piccoli dans Les Toits de Paris qui recevra le Léopard d’or du Meilleur comédien
au Festival de Locarno. Il tourne ensuite Si tu meurs, je te tue (2011) où il met en
scène Jonathan Zaccaï et Golshifteh Farahani.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de
tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter
de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde
doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de
Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise.
© Hervé Goluza
Gary est jeune, agile, il apprend vite. Il fait partie de ceux à qui on n’a
jamais rien promis. De petits boulots en petits boulots, il est embauché
dans une centrale nucléaire.
Là, au plus près des réacteurs, où les doses
radioactives sont les plus fortes, il trouve enfin ce qu’il cherchait : de
l’argent, une équipe, une famille.
Mais l’équipe, c’est aussi Karole, la
femme de Toni dont il tombe amoureux.
L’amour interdit et les radiations
contaminent lentement Gary. Chaque jour devient une menace.
© Les Films Velvet
© Les Films Velvet
© Tous droits réservés
FRANCE / 2013 / 1h34 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Golshifteh Farahani (Govend)
Korkmaz Arslan (Baran)
Suat Usta (Reber)
Mir Murad Bedirxan (Tajdin)
Feyyaz Doman (Jaffar)
FILMOGRAPHIE
2013 My Sweet pepper land
2011 Si tu meurs, je te tue
2007 Dol ou la vallée des tambours
2007 Les Toits de Paris
2004 Kilomètre zéro
2003 Vodka lemon
1999 Passeurs de rêves
1997 Vive la mariée… et la libération
du Kurdistan
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
23
LO NG S
M ÉTRAGE S •
•
TANTA AGUA
COMPÉTITION
LONG S
MÉTRAG ES LA TOUR DE GUET
24
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Malú Chouza (Lucía)
Néstor Guzzini (Alberto)
Joaquín Castiglioni (Federico)
© Camila G. Jettar
Elles se rencontrent et deviennent amies lors
de leurs études en communication au sein du
département sciences humaines de l’Université
Catholique d’Uruguay. Elles commencent à écrire
ensemble puis réalisent leur premier court métrage El Cuarto del fondo (2007).
En 2009, elles réalisent leur second film court Corredores de verano. Ces
deux films ont connu un important succès dans des festivals internationaux.
Tanta Agua est leur premier long métrage.
FILMOGRAPHIE
2013 Tanta agua
2009 Corredores de verano (cm)
2007 El Cuarto del fondo (cm)
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
RÉALISATION Ana Guevara Pose,
Leticia Jorge Romero
SCÉNARIO Ana Guevara Pose,
Leticia Jorge Romero
PHOTOGRAPHIE María José Secco
MONTAGE Ana Guevara, Yibrán Asuad,
Leticia Jorge Romero
SON Daniel Yafalián
MUSIQUE Maximiliano Angelieri
PRODUCTION Control Z Films,
T. +598 24 03 30 74
ANA GUEVARA POSE
& LETICIA JORGE ROMERO
© Tous droits réservés
TURQUIE, FRANCE, ALLEMAGNE / 2012 / 1h36 / Couleur / VO turc STF
© Tous droits réservés
URUGUAY, MEXIQUE, PAYS-BAS, ALLEMAGNE / 2013 / 1h42 / Couleur / VO espagnol STF
À 14 ans, qu’est-ce qui peut être pire que partir en vacances avec son
père ? Emmener ses enfants en voyage dans un endroit où la pluie
semble ne plus vouloir s’arrêter. Depuis son divorce, Alberto passe
moins de temps avec ses enfants Lucía et Federico. Par un matin
d’orage, ils partent visiter une région thermale. Les sources chaudes sont
malheureusement fermées jusqu’à nouvel ordre. Malgré le regard plein
de reproches de ses enfants, Alberto ne veut en aucun cas changer ses
projets. La météo ne s’arrange pas, et malgré les jeux de société sur la
table de la cuisine, l’humeur de chacun va être mise à l’épreuve.
•
Nihat accepte un poste de gardien dans une tour de guet isolée dans
laquelle il doit vivre. De là, il peut observer les départs de feu potentiels.
Son seul lien avec le monde extérieur est la transmission journalière
d’informations à ses collègues. Dans la même région, Seher est une jeune
étudiante qui vit dans une petite pièce sans confort de la gare routière
rurale où elle est employée comme hôtesse de car. Grâce à ses talents
d’observateur, Nihat réussira à percer le secret de la jeune femme et
reprendra goût à la vie.
RÉALISATION Pelin Esmer
SCÉNARIO Pelin Esmer
PHOTOGRAPHIE Özgür Eken
MONTAGE Ayhan Ergürsel,
Pelin Esmer
SON Kasper Munck-Hansen
PRODUCTION Sinefilm, Arizona Films,
Bredok Film Production
DISTRIBUTION Arizona Distribution,
T. 09 54 52 55 72
PELIN ESMER
Née à Istanbul, elle est diplômée en sociologie.
Elle suit ensuite les cours du réalisateur turc Yavuz
Ozkan. Elle travaille comme assistante réalisatrice
et enseigne le cinéma documentaire à l’université.
Elle réalise son premier documentaire The Collector
(2002) qui est primé au Festival International du
Film de Rome. En 2005, elle crée sa société de production Sinefilm. La même
année, son long métrage documentaire, The Play est présenté dans plusieurs
festivals et remporte le Prix de la meilleure réalisation au Festival du Film de
Tribeca. En 2011, elle réalise Les Collections de Mithat Bey qui remporte lui aussi
de nombreuses récompenses. La Tour de guet est son second long métrage
de fiction.
© Tous droits réservés
CO M PÉT I T I O N
© Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Olgun Simsek (Nihat)
Nilay Erdonmez (Seher)
Menderes Samancilar (le patron)
Kadir Cermik (le chauffeur)
Lacin Ceylan (la mère)
Riza Akin (le père)
Mehmet Bozdogan (le patron)
FILMOGRAPHIE
2012 La Tour de guet
2011 Les Collections de Mithat Bey
2005 The Play
2002 The Collector
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
25
à travers un livre anniversaire composé de photographies commentées
et de souvenirs permettant de plonger au cœur du Festival
depuis sa création.
ÉDITION LIMITÉE !
En vente en billetterie, Pavillon Charles Bertrand.
25€
www.eliesaab.com - 022 788 6539
Revivez 25 ans de cinéma romantique
•
JURY
COURTS
MÉTR AG ES •
COMPÉTITION
COURTS MÉTRAGES
LA
Souhaitant valoriser des oeuvres singulières
mais aussi des talents émergents, la compétition
des courts métrages présente une dizaine
de courts métrages romantiques.
Un jury composé de professionnels du cinéma
et de cinéphiles récompense le meilleur film court,
la meilleure actrice et le meilleur acteur.
Les partenaires du Festival du Film de Cabourg
apportent leur soutien technique, promotionnel
et financier aux gagnants.
- 30 JURY COURTS MÉTRAGES
www.moet.com
- 35 COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES
L’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É , À C O N S O M M E R AV E C M O D É R AT I O N .
PROGRAMME 1
37°4 S, Adriano Valerio
NOUS NE FERONS PAS D’HISTOIRES, Julie Debiton
ON THE BEACH, Marie-Elsa Sgualdo
PREMIERS PAS, Grégory Lecocq
OÙ JE METS MA PUDEUR, Sébastien Bailly
PROGRAMME 2
LE SOUFFLE COURT, Guillaume Legrand
L’AMOUR BÈGUE, Jan Czarlewski
ATOMES, Arnaud Dufeys
LE PREMIER PAS, Jonathan Comnène
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
29
•
JU RY
CO U RTS
M ÉT R AG E S •
•
JURY
COURTS
MÉTR AG ES •
JURY
COURTS
MÉTRAGES
GILLES TAURAND
S C É N A R I S T E , É C R I VA I N
Ancien psychologue clinicien, écrivain
(La Contagion, Observation clinique et
Exécution d’un soldat en gare de Metz), il
doit sa formation de scénariste à André
Téchiné avec qui il a écrit cinq scénarios :
Hôtel des Amériques, Les Roseaux sauvages,
Les Voleurs, Alice et Martin, Les Égarés.
Mais il a également pris toutes sortes
de chemins de traverse en collaborant
avec Anne Fontaine (Nettoyage à sec),
30
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
Jean-Jacques Zilbermann (L’homme est
une femme comme les autres), Raoul Ruiz
(Le Temps retrouvé), Robert Guédiguian
(Le Promeneur du Champ de Mars et
l’Armée du crime). Il a écrit Nuit de chien de
Werner Shroeter, présenté en compétition
officielle au Festival de Venise en 2008.
Il a collaboré cette même année avec
Christophe Honoré pour La Belle personne,
une adaptation moderne de La Princesse
de Clèves. Pour Ursula Meier, il a coécrit
Home et L’Enfant d’en haut. Il a écrit
l’Autre Dumas (2012) et coécrit Comme
un homme (2013) de Safy Nebbou. Après
Les Adieux à la Reine (prix Louis Delluc
2012), il poursuit aujourd’hui sa collaboration
avec Benoît Jacquot.
© Tous droits réservés
© Olivier Umhauer
PRÉSIDENT DU JURY
© Tous droits réservés
LE
MARIE KREMER
ACTRICE
Elle grandit à Bruxelles où elle obtient un
diplôme d’art dramatique à l’INSAS. Elle suit
également des cours de chant, d’accordéon
et de danse classique durant une dizaine
d’années. En 2004, elle interprète son
premier rôle au cinéma dans J’ai toujours
voulu être une sainte de Geneviève Mersch
pour lequel elle sera récompensée au
Festival International de Films de Femmes
de Créteil. L’année suivante, elle apparaît
dans Le Couperet de Costa-Gavras, Caché de
Michael Haneke et Saint-Jacques La Mecque
de Coline Serreau. En 2006, elle obtient un
rôle dans Quand j’étais chanteur de Xavier
Giannoli et Dikkenek de Olivier Van Hoffstadt.
Elle joue ensuite dans plusieurs films dont
Les Ambitieux de Catherine Corsini (2007) et
Louise Wimmer de Cyril Mennegun (2012). En
2013, elle est dirigée par Anne-Marie Etienne
dans Sous le figuier. Parallèlement à ces
rôles au cinéma, elle mène une carrière à la
télévision et vient d’achever le tournage du
téléfilm Les Complices de Christian Vincent.
ERNST UMHAUER
ACTEUR
Après avoir suivi des cours de cinéma et
de théâtre, il débute au cinéma en 2005
comme figurant dans Le Passager de l’été
réalisé par Florence Moncorgé-Gabin avec
les interprètes principaux Laura Smet et
Grégori Derangère. Il tient son premier rôle
à la télévision dans le téléfilm Les Corbeaux
(2009). Il joue ensuite aux côtés de Carlo
Brandt dans le court métrage Le Cri de
Raphaël Mathié. La même année, il interprète
un jeune novice dans Le Moine de Dominik
Moll avec Vincent Cassel. Il se fait remarquer
à l’automne dernier dans le film de François
Ozon Dans la maison, présenté dans de
nombreux festivals et pour lequel il est
nommé aux César dans la catégorie espoir
masculin.
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
31
JU RY
CO U RTS
M ÉT R AG E S •
© Nathalie Mazéas
© Tous droits réservés
•
MALIK ZIDI
ACTEUR
Il suit des cours d’art dramatique auprès
notamment de Véronique Nordey.
Il est remarqué à l’âge de vingt-trois ans
dans Place Vendôme de Nicole Garcia (1998)
puis Gouttes d’eau sur pierres brûlantes
de François Ozon (1999). En 2007, son
interprétation dans Les Amitiés maléfiques
d’Emmanuel Bourdieu lui vaut le César du
meilleur espoir masculin. On le retrouve
entre autres dans Les Temps qui changent
d’André Téchiné (2004) et plus récemment
dans La Dame de Trèfle de Jérôme Bonnell
(2010) ainsi que L’Ordre et la morale de
Mathieu Kassovitz (2011). En 2012, il apparaît
dans Les Lignes de Wellington de Raoul Ruiz
et Valeria Sarmiento. Il complète le triangle
amoureux du dernier film de Jacques Doillon
Un Enfant de toi, aux côtés de Lou Doillon
et Samuel Benchetrit.
PIERRE ANDURAND
PRÉSIDENT DE
THALES ANGÉNIEUX
Rien ne le prédestinait à travailler dans
l’industrie du Cinéma. Après avoir foulé
les bancs de l’École Polytechnique, il
entreprend une carrière au Ministère de la
Défense où il travaillera pendant une dizaine
d’années, sur des programmes à forte valeur
technologique. En 2006, il rejoint le groupe
Thales. Cinq ans plus tard, Il se voit confier les
rênes de la société Thales Angénieux, dont
il se plaît à rappeler qu’il avait tout juste un
an lorsque ses optiques, également à forte
valeur technologique, filmèrent les premiers
pas de l’Homme sur la Lune. Il attache,
depuis son arrivée, une importance toute
particulière à la reconnaissance du métier de
directeur de la photographie.
ET LE GAGNANT
du concours France Bleu,
Basse-Normandie
32
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
•
COMPÉTITION
COURTS
MÉTR AG ES •
PROGRAMME 1
37°4 S
FRANCE / 12’/ 2013 / Couleur
De nos jours, à Tristan da Cunha : 270
personnes vivent sur cette petite île perdue
au milieu de l’Océan Atlantique. Nick et Anne,
deux adolescents, se connaissent depuis
toujours et sont amoureux depuis l’enfance.
Mais Anne a choisi de partir étudier en
Angleterre, à 6152 miles de Tristan.
partenaire officiel
du festival du film de cabourg
PRODUCTION
Origine films, T. 06 62 15 21 60
Il obtient une maîtrise de
droit et suit des études
de cinéma sous la direction de Marco Bellocchio
en Italie. En France, il
est diplômé puis devient
professeur à l’EICAR. Il est également
intervenant aux séminaires de l’Istituto
Marangoni (Paris), de l’Académie Libanaise
de Beaux Arts (Beyrouth), de l’IHB-Artmedia
(Casablanca). En 2012, il fonde l’ONG Camera
Mundi qui organise des ateliers cinéma dans
les pays en développement. La même année,
il participe au Berlinale Talent Campus et à
la Locarno Film Academy. Il vit à Paris où il
travaille comme scénariste et réalisateur.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
ADRIANO VALERIO
INTERPRÉTATION
Riaan Repetto (Nick), Natalie Swain (Anne),
Justin Green (Voix off)
NOUS NE FERONS PAS
D’HISTOIRES
FRANCE / 28’ / 2012 / Couleur
Maud n’aurait peut-être pas dû lire les mots
qu’Elsa n’a pu s’empêcher d’écrire. Des mots
qui lient et qui séparent. Les derniers mots.
Vivez cinéma
PRODUCTION
Marthe Lamy, La fémis, T. 01 53 41 21 00
INTERPRÉTATION
Julie Moulier (Maud), Alice Butaud (Elsa),
Yannick Landrein (Clément), Chiara Capitani
(Chiara)
Née en 1984 à SaintEtienne, elle suit des
études de lettres et
de philosophie, puis
intègre le département
scénario de La fémis.
Elle écrit et réalise Nous ne ferons pas
d’histoires dans le cadre du projet de fin
d’études de sa camarade productrice
Marthe Lamy. Actuellement, elle collabore
à l’écriture du prochain long métrage de
Raymond Rajaonarivelo et développe deux
projets de série, dont Égérie, avec Jeanne
Ezvan, Marthe Lamy et Elisabeth Chanay.
Ce projet, soutenu par le fonds d’aide à
l’innovation audiovisuelle du CNC, s’intéresse
à l’émergence des mouvements féministes au
début des années 70, à travers le prisme de la
rédaction d’un magazine féminin.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
JULIE DEBITON
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
35
CO U RTS
M ÉT RAGE S •
•
PROGRAMME 1
ON THE BEACH
OÙ JE METS MA PUDEUR
MÉTR AG ES •
FRANCE / 20’ / 2013 / Couleur
MARIE-ELSA SGUALDO
SÉBASTIEN BAILLY
Née en Suisse, elle est
diplômée du département cinéma de la
Haute école d’art et
de design de Genève
et poursuit actuellement ses études à l’INSAS de Bruxelles en
master écriture. Parallèlement à la réalisation de courts métrages, dont Vas-y je t’aime
(2009) ou Bam Tchak (2010), elle assiste
différentes cinéastes telles que Christelle
Lheureux, Delphine Jacquet et Ursula Meier
et travaille sur plusieurs films d’école. Proche
des arts plastiques, elle s’intéresse aussi au
théâtre. En 2012, elle cofonde le collectif
Terrain Vague.
Il réalise plusieurs courts
métrages de fiction : La
Fille du hasard (1998),
Si les étoiles… (2000),
Villa Corpus (2005),
Douce (2011). En 2004,
il cofonde Les Rencontres européennes du
moyen métrage de Brive, dont il est depuis
délégué général. Il développe actuellement
deux longs métrages.
PRODUCTION
Box Productions, T. +41 21 312 64 11
INTERPRÉTATION
Joanne Nussbaum (Sara), Alessio Balossi (Alessio),
Amadou Awana Soumare (Amadou)
PREMIERS PAS
BELGIQUE / 18’ / 2012 / Couleur
© Tous droits réservés
© Joanne Nussbaum
COURTS
PROGRAMME 1
SUISSE / 17’ / 2012 / Couleur
C’est l’été, mais la vie est bien compliquée pour
Sara, quinze ans. Son petit frère sur le dos, la
voilà expédiée chez sa mère pour les vacances.
Son père y tient, même s’il s’est fait larguer.
Sa mère, elle crèche dans une caravane, au
camping. Drôle d’endroit pour refaire sa vie !
Heureusement, il y a la plage et les garçons.
Encore faudrait-il qu’on la laisse vivre, Sara...
COMPÉTITION
Hafsia, étudiante en histoire de l’art, va devoir
enlever son hijab pour passer un oral. Elle
se rend au Musée du Louvre pour observer
l’œuvre qu’elle va devoir commenter.
PRODUCTION
La Mer à boire productions, T. 06 09 70 35 90
© Tous droits réservés
CO M PÉT I T I O N
© Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION
Hafsia Herzi (Hafsia), Bastien Bouillon
(le petit ami), Marie Rivière (le professeur)
Léa va accoucher. Elle a tout préparé… pour
se débarrasser de l’enfant. Mais quand la
« chose » devient un être de chair et de sang,
tout est rapidement remis en question…
INTERPRÉTATION
Pauline Brisy (Léa), Arthur Buyssens
(le petit ami), Thierry De Coster (le père de Léa),
Laure Voglaire (l’infirmière)
36
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
Né en Belgique, il étudie
les langues et littératures
romanes puis obtient son
diplôme d’écriture et analyse cinématographiques
à Bruxelles en 2003. Il
scénarise des dessins animés pour la télévision
allemande et plusieurs courts métrages de fiction pour différents réalisateurs. Il s’essaye au
long métrage d’animation avec notamment
Ségoufanga d’Abdel Belhadi. Parallèlement, il
réalise Harragas, son premier court métrage
sélectionné dans plusieurs festivals. Premiers pas
est son deuxième passage derrière la caméra,
en attendant son premier long métrage pour
lequel il vient de recevoir une aide à l’écriture.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
GRÉGORY LECOCQ
PRODUCTION
Cookies Films, T. +32 2 736 07 34
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
37
CO U RTS
M ÉT RAGE S •
•
PROGRAMME 2
Tim a 23 ans. Il est intelligent, plutôt beau
garçon, mais il est bègue. Séduire une fille
est un calvaire pour lui. Poussé par son ami,
il va essayer de décrocher le Graal : Victoria,
une jolie fille qu’il croise à la boxe. Mais il est
incapable d’aligner deux mots correctement…
PRODUCTION
ECAL/École cantonale d’art de Lausanne,
T. +41 21 316 99 33
38
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
ATOMES
•
BELGIQUE / 18’ / 2012 / Couleur
ARNAUD DUFEYS
Né en 1984 en France, il
étudie le cinéma à Paris
puis à Los Angeles, au
California Institute of the
Arts. Produit par Sullivan
Production, Le Souffle
court, son premier film français aborde la
figure du couple, ses forces et surtout ses
faiblesses. Ce sujet est au cœur de son travail.
Né à Liège, il suit des
études de cinéma à
l’Institut des Arts de
Diffusion de LouvainLa-Neuve en Belgique.
Atomes est son film de
fin d’études. Il développe aujourd’hui un
nouveau projet de court métrage au sein de
son association REPLICA ASBL, un collectif
de jeunes réalisateurs qu’il a créé il y a
quelques mois avec d’anciens condisciples
de l’IAD.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
GUILLAUME LEGRAND
INTERPRÉTATION
Manon Klein (Léa), Julien Lecannellier (Arnaud)
Hugo, 34 ans, éducateur à l’internat, voit son
quotidien perturbé par Jules, un adolescent
provocateur…
PRODUCTION
Sullivan Production, T. 03 26 22 60 67
PRODUCTION
IAD / MEDIADIFFUSION, T. +32 010 47 80 20
SUISSE / 20’ / 2012 / Couleur
LE PREMIER PAS
INTERPRÉTATION
Vincent Lecuyer (Hugo), Benoît Cosaert (Jules),
Philippe Massart (le préfet), Antonin Vandorslaer
(le jeune garçon)
FRANCE / 19’30 / 2012 / Couleur
JAN CZARLEWSKI
JONATHAN COMNÈNE
D’origine polonaise, il
est né à Paris en 1988.
En 2009, il obtient une
licence en Cinéma et
Audiovisuel à la Sorbonne
Nouvelle. Il étudie ensuite
de 2009 à 2012 à l’ECAL/École cantonale
d’art de Lausanne au sein du département
Cinéma. En 2011, il réalise L’Ambassadeur &
moi, court métrage documentaire diffusé
dans de nombreux festivals internationaux et
primé plusieurs fois. En 2012, pour son film
de diplôme, il réalise le court métrage de
fiction, L’Amour bègue.
Il commence à faire des
films dans sa chambre
d’adolescent, avec un
caméscope amateur.
Après des études de
lettres, il travaille comme
assistant réalisateur puis écrit et réalise son
premier court métrage, Le Blues du docker.
Parallèlement, il est journaliste pour Arte et
lecteur de scénarios. Le Premier pas est son
deuxième court métrage. Il écrit actuellement son premier long métrage.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
L’AMOUR BÈGUE
MÉTR AG ES PROGRAMME 2
FRANCE, ÉTATS-UNIS / 21’ / 2012 / Couleur
Léa aime Arnaud. Jeune couple insouciant,
ils vivent au jour le jour dans une école
abandonnée. C’est Didier, malfrat à la petite
semaine qui leur a trouvé ce logement de
fortune. En échange les deux jeunes doivent
l’aider à faciliter un trafic d’enfants. Face à la
situation la jeune fille hésite. Cependant Léa
aime Arnaud.
COURTS
© Tous droits réservés
LE SOUFFLE COURT
COMPÉTITION
Sacha, 12 ans, fait du patinage artistique en
solo. Son père l’entraîne avec ferveur. Mais
Sacha est amoureux et il n’a qu’une envie :
danser sur la glace avec Rebecca.
PRODUCTION
Abelina Films Production, T. 09 53 53 21 40
© Tous droits réservés
CO M PÉT I T I O N
© Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION
Sacha Donica (Sacha), Mélissa Ganem
(Rebecca), Grigori Manoukov (le père de Sacha)
INTERPRÉTATION
Olivier Duval (Tim), Camille Mermet (Victoria),
Jan Czarlewski (Walter)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
39
PANORAMA
PRIX DU PUBLIC
LE
FRANCE 3 PARTENAIRE
Du Festival Du Film De Cabourg
a retrouver
Dans les éDitions Du 12/13
Du 19/20
et Dans «lA ou CA bougE !»
La section Panorama présente
en avant-première les films les plus romantiques
qui sortiront au cours de l’été. Certains des films
du Panorama concourent au Prix du Public.
et sur basse-normanDie.FranCe3.Fr
Le Prix du Public est remis au film ayant
recueilli les meilleures appréciations des spectateurs,
lors de la Cérémonie des Swann d’Or.
- 42 12 ANS D’ÂGE, Frédéric Proust
ALABAMA MONROE, Felix Van Groeningen
AYA DE YOPOUGON, Marguerite Abouet & Clément Oubrerie
BAIKONUR, Veit Helmer
BELLE DU SEIGNEUR, Glenio Bonder
BRASSERIE ROMANTIQUE, Joël Vanhoebrouck
CHEZ NOUS C’EST TROIS !, Claude Duty
JOSÉPHINE, Agnès Obadia
JULIETTE, Pierre Godeau
MACADAM BABY, Patrick Bossard
LA PIÈCE MANQUANTE, Nicolas Birkenstock
POUR UNE FEMME, Diane Kurys
LES REINES DU RING, Jean-Marc Rudnicki
ROUND TRIP, Meyar Al Roumi
SOONGAVA - DANCE OF THE ORCHIDS, Subarna Thapa
à voir ou à revoir sur
france3.fr
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
41
P A N O R A M A •
•
12 ANS D’ÂGE
P A N O R A M A •
ALABAMA MONROE
BELGIQUE / 2012 / 1h50 / Couleur / VO flamand STF
RÉALISATION Frédéric Proust
SCÉNARIO Frédéric Proust
PHOTOGRAPHIE Denis Gaubert
MONTAGE Louise Decelle
SON Nicolas Cantin
MUSIQUE Laurent Petitgand
PRODUCTION Hélène Cases
DISTRIBUTION Pyramide Distribution,
T. 01 42 96 01 01
Il est comédien au théâtre pendant vingt ans puis
au cinéma dans des films d’auteur dont le premier
long métrage de Hélène Angel, Peau d’homme
comme cœur de bête (1999) et des films plus
commerciaux. Il a également été scénariste pour
Canal Plus. Il écrit l’ensemble de la série H pendant quatre ans. 12 ans d’âge est
son premier long métrage.
© Tous droits réservés
FRÉDÉRIC PROUST
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
François Berléand (Charles)
Patrick Chesnais (Pierrot)
Anne Consigny (Dany)
Florence Thomassin (Cathy)
Elise Lhomeau (Manon)
Aymen Saïdi (Ahmed)
FILMOGRAPHIE
2013 12 ans d’âge
RÉALISATION Felix Van Groeningen
SCÉNARIO Carl Joos,
Felix Van Groeningen
PHOTOGRAPHIE Ruben Impens
MONTAGE Nico Leunen
SON Jan Deca
MUSIQUE The Broken Circle
Breakdown Band
PRODUCTION Menuet
DISTRIBUTION Bodega Films,
T. 01 42 24 11 44
FELIX VAN GROENINGEN
Né en Belgique, il obtient une licence en arts
audiovisuels à l’Académie royale des Beaux-Arts
de Gand en 2000 avec son court métrage 50 CC.
Son film est remarqué par Dirk Impens, producteur
de la société Menuet. Il réalise plusieurs courts
métrages puis écrit et met en scène des pièces de théâtre, dont Best of et
Discotheque pour le collectif « Kung Fu, Victoria ». Il interprète notamment
le premier rôle dans l’une de leurs productions, Aalst. Il réalise quatre longs
métrages qui reçoivent un accueil enthousiaste de la part de la presse et du
public. Il adapte le livre de Dimitri Verhulst La Merditude des choses (2009).
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par
la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country
et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans
le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...
© Hans De Greve
Charles et Pierrot sont inséparables. Le jour où Charles part en préretraite, c’est le bonheur ! Ils vont pouvoir passer encore plus de temps
ensemble. Leur devise est claire : « profiter de la vie et rire de tout ». Leur
imagination débordante va remplir leurs journées sous le regard tendre
et parfois inquiet des femmes de leur vie.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
FRANCE / 2013 / 1h25 / Couleur
© Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Veerle Baetens (Élise)
Johan Heldenbergh (Didier)
Nell Cattrysse (Maybelle)
Geert Van Rampelberg (William)
Nils De Caster (Jock)
Robby Cleiren (Jimmy)
Bert Huysentruyt (Jef)
Jan Bijvoet (Koen)
FILMOGRAPHIE
2012 Alabama Monroe
2009 La Merditude des choses
2007 Dagen Zonder Lief
2004 Steve + Sky
2000 50 CC (cm)
42
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
43
•
P A N O R A M A •
•
AYA DE YOPOUGON
P A N O R A M A •
BAIKONUR
RÉALISATION Marguerite Abouet,
Clément Oubrerie
SCÉNARIO Marguerite Abouet
D’APRÈS LA BANDE DESSINÉE
Aya de Yopougon de Marguerite
Abouet et Clément Oubrerie
ANIMATION David Garcia
SON Piste Rouge, Bruno Seznec
MUSIQUE Madoro Music, Paul Levergne
PRODUCTION Autochenille Production
DISTRIBUTION UGC Distribution,
T. 01 46 40 46 89
Née en Côte d’Ivoire, Marguerite Abouet arrive
en France à l’âge de douze ans. Plus tard, elle se
remémore sa jeunesse à Abidjan à travers Aya de
Yopougon, bande dessinée en six tomes qu’elle
crée avec la complicité de Clément Oubrerie.
Elle publie Akissi et Bienvenue chez Gallimard ainsi que Délices d’Afrique aux
Éditions Alternatives. Elle prépare actuellement d’autres albums.
Né à Paris, Clément Oubrerie intègre une école d’art graphique puis part
aux États-Unis où il publiera son premier album pour la jeunesse. De retour
en France, il publie une quarantaine d’albums jeunesse pour lesquels il est
plusieurs fois récompensé. Il cofonde La Station Animation qui conçoit, produit
et fabrique des séries pour la jeunesse, des courts métrages et des publicités
télévisuelles. Il illustre Aya de Yopougon écrit par Marguerite Abouet et réalise
l’adaptation de Zazie dans le métro et Pablo. Il est l’auteur graphique de la série
Moot-Moot. En 2007, il crée Autochenille Production qui produit et fabrique
Le Chat du Rabbin (2011) de Joann Sfar et Antoine Delesvaux avec lesquels il a
fondé cette société.
44
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
© Tous droits réservés
MARGUERITE ABOUET
& CLÉMENT OUBRERIE
INTERPRÉTATION (VOIX)
Aïssa Maïga (Aya)
Tella Kpomahou (Bintou)
Tatiana Rojo (Adjoua)
Jacky Ido (Ignace, Hervé, Moussa,
Basile, Sidiki, Arsène)
Emil Abossolo-Mbo (Koffi, Dieudonné,
Gervais, Père Mamadou)
Eriq Ebouaney (Hyacinthe)
Pascal N’Zonzi (Bonaventure Sissoko)
Atou Ecaré (Simone Sissoko)
Claudia Tagbo (Jeanne, Alphonsine)
RÉALISATION Veit Helmer
SCÉNARIO Sergej Ashkenazy,
Veit Helmer
MONTAGE Vincent Assmann
PHOTOGRAPHIE Kolya Kano
SON Immo Trûmpelmann
MUSIQUE Goran Bregovic
PRODUCTION Veit Helmer
DISTRIBUTION Aramis Films,
T. 01 83 62 51 47
VEIT HELMER
Réalisateur et producteur allemand, il réalise
son premier film à l’âge de 14 ans puis étudie
la réalisation à l’Université de la télévision et
du film de Munich. Il est d’abord remarqué pour
ses courts métrages singuliers dont Surprise !
et Tour Eiffel. Ensuite, il coécrit le long métrage A Trick of light de Wim
Wenders, présenté lors du Festival de Venise en 1997. Il met en scène Denis
Lavant dans son premier long métrage Tuvalu (1999), qui connaîtra un
important succès dans les festivals internationaux. En 2003, il réalise Gate
to Heaven avec Miki Manojlovic et Udo Kier. Sorti en 2008, son troisième film
Absurdistan est présenté au Festival de Sundance et remporte de nombreux
prix. Il a également réalisé trois documentaires dont Behind the Couch,
plusieurs fois récompensé. En 2002, Il devient membre de la European Film
Academy. Il donne des conférences dans des écoles de cinéma partout dans
le monde. Il vit actuellement à Berlin.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
« Tout ce qui tombe du ciel, tu peux le garder ». Ceci est la loi non écrite
des steppes kazakhes.
Quand l’astronaute Julie Mahé s’écrase avec sa
capsule spatiale au beau milieu de celles-ci, l’opérateur de radio Iskander
appelé Gagarin la trouve inconsciente. Désespérément frappé par
l’amour, il convainc Julie, devenue amnésique, qu’ils sont fiancés.
Mais
même le plus romantique des mensonges ne peut demeurer secret pour
toujours…
© Tous droits réservés
Fin des années 1970, à Yopougon, quartier populaire d’Abidjan en
Côte d’Ivoire. C’est là que vit Aya, 19 ans, une jeune fille sérieuse qui
partage ses journées entre ses études, la famille et ses deux meilleures
amies : Adjoua et Bintou qui ne pensent qu’à aller « gazer » en douce
la nuit tombée dans les maquis. Les choses se gâtent lorsque Adjoua se
retrouve enceinte par mégarde…
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
RUSSIE, KAZAKHSTAN, ALLEMAGNE / 2011 / 1h34 / Couleur / VO kazakh, anglais STF
© Tous droits réservés
FRANCE / 2013 / 1h24 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Alexander Asochakov (Gagarin)
Marie de Villepin (Julie)
Sitora Farmonova (Nazira)
Erbulat Toguzakov (Rustam)
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2011Baikonur
2008Absurdistan
2003 Gate to Heaven
1999Tuvalu
FILMOGRAPHIE
2013 Aya de Yopougon
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
45
P A N O R A M A •
•
BELLE DU SEIGNEUR
P A N O R A M A •
BRASSERIE ROMANTIQUE
BELGIQUE / 2012 / 1h40 / Couleur / VO flamand STF
Diplômé de l’école nationale de diplomatie
d’Itamary au Brésil, il obtient des doctorats aux
universités de Tokyo-ICU et Rio de Janeiro. En tant
que diplomate, il représente le Brésil aux Nations
Unies.
Glenio Bonder est ensuite remarqué en
tant que photographe de mode. Il met également en scène de nombreuses
publicités. Pour la télévision française, il réalise un documentaire primé sur
Albert Cohen ce qui lui permet d‘adapter par la suite Belle du Seigneur, son
premier long métrage. Il obtient les droits du roman après plusieurs années
de négociation auprès de la veuve de l’écrivain. Fin 2011, il meurt d’une longue
maladie à l’âge de 55 ans.
© Tous droits réservés
GLENIO BONDER
RÉALISATION Glenio Bonder
SCÉNARIO Glenio Bonder,
Vincenzo Cerami, James Dearden
LIBREMENT ADAPTÉ DU ROMAN
Belle du Seigneur d’Albert Cohen
PHOTOGRAPHIE Eduardo Serra
MONTAGE Philippe Ravoet
SON Dan Van Bever
MUSIQUE Gabriel Yared
PRODUCTION TNVO, BDS,
Delux Productions, Banana Films
DISTRIBUTION Ocean Films
Distribution Int, T. 01 56 62 30 33
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Jonathan Rhys Meyers (Solal)
Natalia Vodianova (Ariane)
Ed Stoppard (Adrien)
Marianne Faithfull (Mariette)
Maria Bonnevie (Isolde)
Janine Horsburgh (Madame Deume)
Leslie Woodhall (Monsieur Deume)
Jimmy de Brabant (Sir John)
Stefan Weinert (Van Vries)
FILMOGRAPHIE
2012 Belle du Seigneur
46
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
RÉALISATION Joël Vanhoebrouck
SCÉNARIO Jean-Claude Van Rijkeghem,
Pat Van Beirs
PHOTOGRAPHIE Ruben Impens
MONTAGE Alain Dessauvage
SON Dirk Bombey
MUSIQUE Tuur Florizoone
PRODUCTION Dries Phlypo,
Jean-Claude Van Rijckeghem
DISTRIBUTION Chamade,
T. 06 23 91 56 70
JOËL VANHOEBROUCK
En 1997, il termine ses études au RITS de
Bruxelles (Haute École Néerlandophone des Arts
Audiovisuels et de la mise en scène) et tourne
Tunnel, son premier court métrage. Dans le second,
Joséphine (2003), il met en scène Yolande Moreau
et Bouli Lanners. À partir de 2008, il réalise plusieurs épisodes pour des séries
télévisées : Double Vie, Code 37 et Urgence Disparitions. Brasserie romantique
est son premier long métrage.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
La Brasserie Romantique est un établissement renommé. Il est dirigé
par Pascaline et son frère, Angelo, en est le Chef. Ce soir, c’est la SaintValentin et le restaurant affiche complet. Chaque couple qui a réservé
une table espère que l’amour sera au rendez-vous. Durant cette soirée
si particulière, rien ne se passe pourtant comme prévu. Pour les clients
dans la salle, côté scène, comme en cuisine, dans les coulisses. Les
couples se forment ou se séparent et les masques tombent…
© Tous droits réservés
En 1935-1936, à Genève, le séduisant Solal qui officie à la Société des
Nations, tente d’obtenir les faveurs de la belle Ariane, riche aristocrate
protestante et épouse d’Adrien, son subalterne. Elle ne tarde pas à
succomber au charme du jeune homme, mais cette relation passionnelle
entraînera les deux amants vers une destinée tragique.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
FRANCE, LUXEMBOURG, BELGIQUE, ALLEMAGNE / 2012 / 1h44 / Couleur / VO anglais STF
© Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Sara De Roo (Pascaline)
Axel Daeseleire (Angelo)
Koen de Bouw (Frank)
Filip Peeters (Paul)
Barbara Sarafian (Roos)
Mathijs F. Scheepers (Walter)
Ruth Becquart (Mia)
Wouter Hendrickx (Lesley)
Tine Embrechts (Sylvia)
Anemone Valcke (Ingrid)
Thomas Janssen (Kevin)
Zoë Thielemans (Emma)
FILMOGRAPHIE
2012 Brasserie romantique
2003Joséphine (cm)
1997 Tunnel (cm)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
47
•
P A N O R A M A •
•
CHEZ NOUS C’EST TROIS !
P A N O R A M A •
JOSÉPHINE
FRANCE / 2013 / 1h28 / Couleur
RÉALISATION Claude Duty
SCÉNARIO Claude Duty,
Christian Cleres
PHOTOGRAPHIE Mathias Raaflaub
MONTAGE Agnès Mouchel
SON Mathieu Vigouroux
MUSIQUE Valmont
PRODUCTION Nicolas Brevière,
John Engel
DISTRIBUTION Rezo Films,
T. 01 42 46 46 30
Depuis 1974, il a réalisé plus d’une vingtaine
de courts métrages dont Mourir en Macédoine
(1988) à travers lesquels il s’attarde sur divers
genres cinématographiques : fiction, animation,
expérimental. Son attachement et sa connaissance
de ce format l’ont conduit à travailler au sein des programmes courts de Canal+.
Par ailleurs, en festivalier invétéré, il anime de nombreux débats dont ceux du
Festival de Clermont-Ferrand. En 2002, il réalise et obtient un succès public
avec son premier long métrage Filles perdues cheveux gras puis Bienvenue
au gîte (2003).
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2013 Chez nous c’est trois !
2003 Bienvenue au gîte
2002 Filles perdues, cheveux gras
48
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
© Veronique Lamarche
CLAUDE DUTY
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Noémie Lvovsky (Jeanne Millet)
Marie Kremer (Aurélie)
Stéphane de Groodt (Gabriel)
Julien Baumgartner (Guillaume)
Jonathan Manzambi (Souleyman)
Jean-Philippe Barrau (Richard Leret)
Olivier Saladin (Éric Miremont)
Nanou Garcia (Alexandra)
Lise Lametrie (Huguette)
Judith Godrèche (Alice Guiard)
Frédéric Van Den Driessche
(Jean-Yves de Montéris)
Bruno Wolkowitch (Xavier Lamaison)
Olivia Bonamy (Héroïne de Baisers Fânés)
Julien Doré (Héros de Baisers Fânés)
© Arnaud Borrel
RÉALISATION Agnès Obadia
SCÉNARIO Agnès Obadia,
Samantha Mazeras
D’APRÈS LA BANDE DESSINÉE
Joséphine de Pénélope Bagieu
PHOTOGRAPHIE Romain Winding
MONTAGE Anny Danche
SON Olivier Mauvezin,
Sylvain Bellemare, Benjamin Viau
PRODUCTION Les films du 24
DISTRIBUTION UGC Distribution,
T. 01 46 40 46 89
AGNÈS OBADIA
Elle suit des études de comédie et cinéma au
Conservatoire national d’art dramatique de
Montpellier où elle réalise le court métrage
Romaine, un jour où ça va pas (1995), autour d’un
personnage qu’elle interprète et développe dans
son premier long métrage Romaine (1997) réunissant notamment Laurence
Côte, Eva Ionesco. Elle est décoratrice pour les courts métrages Les Petits
porteurs (1989) et Ada sait pas dire non (1995). Elle est également actrice
dans entre autres La Divine poursuite de Michel Deville, Nos Vies heureuses de
Jacques Maillot (1999) et Qui perd gagne ! (2003). En 2000, elle coréalise avec
Jean-Julien Chervier Du Poil sous les roses puis met en scène Carmen Maura
dans le téléfilm Mentir un peu (2006). Elle met ensuite en scène Romaine par
moins 30 (2008), avec Sandrine Kiberlain et Pascal Elbé.
© Arnaud Borrel
© Arnaud Borrel
Joséphine n’aime pas son boulot, enchaîne des histoires d’amour sans
lendemain, et surtout doit supporter la pression de ses parents et de
sa sœur qui lui reprochent, à trente ans et des poussières, de n’avoir
toujours pas trouvé un bon petit mari. Qu’à cela ne tienne ! Pour faire
taire les mauvaises langues, Joséphine s’invente un beau brésilien
millionnaire ! Sauf qu’avec ce (petit) mensonge, Joséphine va perdre
son appartement, son job, son chat et devoir vivre incognito à Paris ! Au
détour de ses aventures rocambolesques, elle apprendra quand même
la salsa et trouvera enfin le grand amour…
© Tous droits réservés
Jeanne Millet, réalisatrice dans une mauvaise passe, part en province
pour y présenter l’un de ses premiers films. Son itinéraire va lui faire
franchir plusieurs frontières entre amour et amitié, espoir et déception,
cinéma et quotidien routinier. Autant de territoires où seuls bises et
baisers servent de passeport.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
FRANCE, BELGIQUE / 2013 / 1h28 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Marilou Berry (Joséphine)
Mehdi Nebbou (Gilles)
Bérangère Krief (Chloé)
Amelle Chahbi (Rose)
Charlie Dupont (Julien)
Alice Pol (Diane)
Caroline Anglade (Alexandra)
Bruno Podalydès (le psy)
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2013 Joséphine
2008 Romaine par moins 30
2000 Du Poil sous les roses
1997Romaine
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
49
•
P A N O R A M A •
•
JULIETTE
P A N O R A M A •
MACADAM BABY
FRANCE / 2013 / 1h37 / Couleur
Entre 2005 et 2009, étudiant à Madrid en
commerce international, il obtient un master
grâce à sa thèse sur la production des films
indépendants en France. Il suit également
des cours à la PCFE film School à Prague et la
New York Film Academy. En 2008, il est assistant vidéo sur Le Dernier
pour la route de Philippe Godeau et assistant caméra pour Mr Nobody de
Jaco Van Dormael. L’année suivante, il fonde la société de production JUMP
CUT qui s’appuie sur un ciné-club et son collectif. Il produit plusieurs courts
métrages dont son film Tout va bien. Juliette est son premier long métrage.
FILMOGRAPHIE
2013Juliette
2011 Father and son (Clip de Puggy)
2010 Big Jet Plane (Clip d’Angus et Julia Stone)
2010 Tout va bien (cm)
50
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
RÉALISATION Pierre Godeau
SCÉNARIO Pierre Godeau
PHOTOGRAPHIE Muriel Cravatte
MONTAGE Thierry Derocles,
Pierre Godeau, David Dan
SON Dominique Warnier,
Roland Voglaire, Christian Fontaine
MUSIQUE Valérie Lindon
pour Ré Flexe Music
PRODUCTION LW Production,
Pan-Européenne
DISTRIBUTION Wild Bunch
Distribution, T. 01 53 10 42 50
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Astrid Bergès-Frisbey (Juliette)
Féodor Atkine (père de Juliette)
Yannik Landrein (Antoine)
Elodie Bouchez (Louise)
Sébastien Houbani (Gaétan)
Roman Kolinka (Charles)
Nina Meurisse (Lou)
Yoli Fuller (Paul)
Manu Payet (Oscar)
Thomas Durand (Gaspard)
Camille Grandville (Pilar)
Abel Jafri (Kimel)
Pierre Giraud (médecin Michel)
Hammou Graia (l’éditeur)
RÉALISATION Patrick Bossard
SCÉNARIO Patrick Bossard
PHOTOGRAPHIE Christophe Larue
MONTAGE Pascal Gontier
SON Stéphane Gessat, Eric Munch
MUSIQUE Mathieu Lamboley
PRODUCTION Alterego Films
DISTRIBUTION Kanibal Films
Distribution, T. 01 47 24 75 20
PATRICK BOSSARD
Entre 1990 et 1993, il est reporter photographe
pour les agences de presse IMAPRESSE et
KIRAPRESSE. En 1996, Il cofonde le Festival du
Film européen d’Osaka après avoir assisté André
Halimi pour l’organisation du Festival du cinéma
Américain de Deauville. Il réalise son premier court métrage Banco (1999)
puis s’attèle de nouveau au format court avec notamment Hôtel Paradise
(2002) et Vendetta (2009). Ces films sont primés dans de nombreux
festivals. Il anime également des masterclasses auprès d’élèves de terminale
option audiovisuel. En 2002, il coécrit le livre Paroles d’âmes et il est l’auteur
du roman Hosanna. Macadam Baby est son premier long métrage.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Thomas est un écrivain en herbe. Il n’a hélas pas grand chose à raconter.
Et c’est dommage car il le raconte vraiment bien. Il a du style. En venant
à Paris et en rencontrant Julie, il va découvrir pour la première fois
l’amour avec un grand A. Ce qu’il ignore, c’est que Julie est dans les
problèmes jusqu’au cou et qu’en voulant l’aider, il va mettre les pieds
dans les « emmerdes » avec un grand E…
© Tous droits réservés
PIERRE GODEAU
© Chantal Thomine Desmazures
Juliette a 25 ans, l’âge des possibles, l’âge des amants... Issue d’une
génération qui, pour ne pas pleurer, choisit de rire. Elle va pourtant
devoir grandir...
© Chantal Thomine Desmazures
© Chantal Thomine Desmazures
© Tous droits réservés
FRANCE / 2013 / 1h21 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
François Civil (Thomas)
Camille Claris (Julie)
Arthur Jugnot (Grégoire)
Arthur Dupont (Jérémy)
Arsène Mosca (Marco)
Jacqueline Danno (la grand-mère)
Christine Pignet (la mère de Thomas)
Antoine Coesens (le père de Thomas)
FILMOGRAPHIE
2013 Macadam Baby
2009Vendetta (cm)
2007 Le Genre humain…(cm)
2003 Vie et mort d’un instant
d’ennui (cm)
2002 Hôtel Paradise (cm)
1999Banco (cm)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
51
•
P A N O R A M A •
•
LA PIÈCE MANQUANTE
P A N O R A M A •
POUR UNE FEMME
© Tous droits réservés
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Philippe Torreton (André)
Lola Dueñas (Paula)
Armande Boulanger (Violette)
Élie-Lucas Moussoko (Pierre)
Marc Citti (Gilbert)
Geneviève Mnich (Armande)
FILMOGRAPHIE
2013 La Pièce manquante
2006 Mon miroir (cm)
2004 Pépins noirs (cm)
2002 Le Bout des doigts (cm)
FILMOGRAPHIE
2013 Pour une femme
2008Sagan
52
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
RÉALISATION Diane Kurys
SCÉNARIO Diane Kurys
PHOTOGRAPHIE Gilles Henry
MONTAGE Sylvie Gadmer
SON Yves Marie Omnes, Guillaume
Bouchateau, Christian Fontaine
MUSIQUE Armand Amar
PRODUCTION Alexandre Films
DISTRIBUTION EuropaCorp
Distribution, T. 01 55 99 50 00
DIANE KURYS
Après des débuts de comédienne dans les
années 1970, elle se tourne vers la réalisation.
En 1976, elle entreprend la rédaction d’un roman
autobiographique qui deviendra le film Diabolo
menthe (1977). Elle réalise Cocktail Molotov (1980)
puis Coup de foudre (1983) qui est nominé à l’Oscar du meilleur film étranger.
Un Homme amoureux (1987) fait l’ouverture de la 40e édition du Festival de
Cannes. Elle réunit Nathalie Baye, Richard Berry, Vincent Lindon, Zabou et
Jean-Pierre Bacri dans La Baule-les-Pins (1990). Elle enchaîne avec Après l’amour
(1992) puis À la folie (1994) interprété par Anne Parillaud et Béatrice Dalle.
Elle produit un film en costumes avec Juliette Binoche et Benoît Magimel :
Les Enfants du siècle (1998). Elle réalise Je reste ! (2003) puis L’Anniversaire
(2005). Quatre ans plus tard, en 2008, elle met en scène le biopic Sagan,
incarnée par Sylvie Testud.
2005L’Anniversaire
2003 Je reste !
1998 Les Enfants du siècle
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
À la mort de sa mère, Anne fait une découverte qui la bouleverse : une
photo ancienne va semer le doute sur ses origines et lui faire découvrir
l’existence d’un oncle mystérieux que ses parents ont accueilli après
la guerre. En levant le voile sur un secret de famille, la jeune femme
va comprendre que sa mère a connu un grand amour, aussi fulgurant
qu’éphémère…
© Tous droits réservés
RÉALISATION Nicolas Birkenstock
SCÉNARIO Nicolas Birkenstock,
Carl Lionnet
PHOTOGRAPHIE Pascale Marin
MONTAGE Floriane Allier
SON Antoine Corbin, Benjamin Jaussaud,
Guillaume Limberger
MUSIQUE Thomas Roussel
PRODUCTION Stromboli Films,
T. 01 40 13 06 56
NICOLAS BIRKENSTOCK
Né en 1977 et originaire de Metz, il débute en tant
que comédien. Il joue des textes du répertoire
contemporain tels que Koltès, Gabily, Pasolini,
Wedekind ou Fassbinder. Dès l’âge de 17 ans,
il réalise des films autoproduits qui précèdent
ses trois principaux courts métrages : Le Bout des doigts (2002), Pépins
noirs (2004) et Mon miroir (2006). Entre 2001 et 2007, il met en scène
quelques essais filmés dont une série de courts métrages en plan séquence
qui compte entre autres L’Embrasé, L’Impudique, L’Inespérée et réalise des
documentaires. Il a également écrit deux pièces de théâtre Des Portraits
modèles (2000) et Sale paradis (2012). La Pièce manquante est son premier
long métrage.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Un matin, Paula disparaît, abandonnant André son mari, et leurs deux
enfants. Dépassé par la situation, André tente de dissimuler la disparition
de Paula à son entourage, contraignant ses propres enfants au silence.
Le temps d’un été, chacun d’eux va affronter à sa manière la douleur de
l’absence, et partir en quête d’un nouvel apaisement.
© Tous droits réservés
FRANCE / 2013 / 1h50 / Couleur
© Tous droits réservés
FRANCE / 2012 / 1h25 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Benoît Magimel (Michel)
Mélanie Thierry (Lena)
Nicolas Duvauchelle (Jean)
Sylvie Testud (Anne)
Denis Podalydès (Maurice)
Julie Ferrier (Tania)
Clotilde Hesme (Madeleine)
Clément Sibony (Sacha)
1994
1992
1990
1987
1983
1980
1977
À la folie
Après l’amour
La Baule-les-Pins
Un Homme amoureux
Coup de foudre
Cocktail Molotov
Diabolo menthe
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
53
•
•
LES REINES DU RING
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Marilou Berry (Rose)
Nathalie Baye (Colette)
André Dussollier (Richard)
Audrey Fleurot (Jessica)
Corinne Masiero (Viviane)
Isabelle Nanty (Sandrine Pédrono)
Hugo Fernandez (Mickaël)
Walid est chauffeur de taxi à Damas, en Syrie. Il aime Souhaire mais ils ne
sont pas mariés. Impossible alors de partager des moments d’intimité.
Pour s’embrasser, il faut se cacher dans le taxi de Walid, le plus loin
possible du centre ville. Une amie de Souhaire habite Téheran en Iran :
elle prétexte d’aller lui rendre visite pour se retrouver seule avec Walid.
Ils empruntent ensemble la ligne de chemin de fer qui relie Damas à
Téhéran. Lors de ce voyage aller et retour, ils vont enfin avoir l’occasion
de se connaitre.
RÉALISATION Meyar Al-Roumi
SCÉNARIO Meyar Al-Roumi,
Erwan Le Duc
PHOTOGRAPHIE Lionel Perrin
MONTAGE Xavier Sirven,
Sacha Basset-Chercot
SON Sébastien Noiré
MUSIQUE Zeid Hamdan
PRODUCTION Bizibi Productions,
T. 01 43 47 15 06
MEYAR AL-ROUMI
Il suit des études de photographie à l’Université
des Beaux-Arts de Damas puis intègre La fémis.
Durant cette formation, il est cadreur ou directeur
de la photographie sur de nombreux projets.
Il réalise le court métrage L’Objet du désir puis
deux documentaires s’intéressant à son pays d’origine, la Syrie. Le premier
sur le cinéma syrien Un Cinéma muet (2001) et le deuxième sur l’art en Syrie
L’Attente du jour (2003). En 2006, il réalise Le Voyage de Rabia qui sera
sélectionné dans plusieurs festivals. Round Trip est son premier long métrage.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Il se passionne pour le cinéma dès l’âge de 12 ans.
Les Aventuriers de l’Arche Perdue est le premier
film qu’il voit en salle et c’est un véritable choc.
Steven Spielberg devient son héros ! Avec son
argent de poche, il s’offre une caméra Super 8 avec
laquelle il tourne de nombreux courts métrages. Après avoir suivi des études
de cinéma à l’université, il travaille comme assistant sur les journaux télévisés.
À 19 ans, il réalise son premier court métrage Le Temps des soupirs. Par la suite,
il écrit de des scénarios pour la télévision avant de revenir à ses premières
amours, la réalisation. Il met en scène un second court métrage Livraison à
domicile (2005) puis Préliminaires (2009), un unitaire pour la télévision.
Les Reines du ring est son premier long métrage pour le cinéma.
FRANCE, SYRIE, ALLEMAGNE, ÉGYPTE, ÉMIRATS ARABES UNIS / 2012 / 1h14 / Couleur / VO arabe STF
RÉALISATION Jean-Marc Rudnicki
SCÉNARIO Manon Dillys, Hélène Le Gal,
Marie Pavlenko
D’APRÈS UNE IDEE ORIGINALE DE
Hélène Le Gal
PHOTOGRAPHIE Antoine Monod (AFC)
MONTAGE Antoine Vareille
SON Guillaume Le Braz
MUSIQUE Archibald
PRODUCTION Karé Productions
DISTRIBUTION Warner Bros
Entertainment, T.01 72 25 00 00
JEAN-MARC RUDNICKI
•
ROUND TRIP
FRANCE / 2013 / 1h38 / Couleur
Rose, 30 ans, n’a qu’une idée en tête : renouer avec Mickaël, son fils de
11 ans dont elle a été séparée pendant plusieurs années. Mais la tâche
s’avère compliquée. Lorsque Rose découvre la passion de Mickaël, elle
pense avoir trouvé le moyen de dégeler la glace : elle va monter une
équipe de catch avec ses trois collègues caissières.
P A N O R A M A © Tous droits réservés
P A N O R A M A © Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Alexandra Kahwagi (Souhaire)
Ammar Haj Ahmad (Walid)
Firasse Nana (le contrôleur)
FILMOGRAPHIE
2012 Round Trip
2006 Le Voyage de Rabia (cm)
2003 L’Attente du jour (doc)
2001 Un Cinéma muet (doc)
1998 L’Objet du désir (cm)
FILMOGRAPHIE
2013 Les Reines du ring
2005 Livraison à domicile (cm)
54
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
55
•
P A N O R A M A •
SOONGAVA - DANCE OF THE ORCHIDS
NÉPAL, FRANCE / 2012 / 1h25 / Couleur / VO népalais, anglais STF
Katmandou. Diya, 22 ans, suit des cours dans l’espoir de devenir une
danseuse traditionnelle népalaise. Sa vie bascule lorsque ses parents
la promettent en mariage à un inconnu. L’amitié fusionnelle qu’elle
entretient avec son amie Kiran devient très vite passionnelle et la
conduit à rompre avec son fiancé. Leur choix de vie commune, heurtant
violemment morale et tradition, expose les jeunes femmes à un réel
danger.
RÉALISATION Subarna Thapa
SCÉNARIO Subarna Thapa
PHOTOGRAPHIE Sara Cornu
MONTAGE Sylvie Gadmer
SON Bruno Tarrière
MUSIQUE Sylvain Morizet
PRODUCTION Rapsodie Production,
T. 01 40 24 27 89, Cité Films,
T. 01 82 64 52 98
© Tous droits réservés
SUBARNA THAPA
Acteur et cinéaste népalais, il vit en France depuis
les années 1990. Il est diplômé d’art dramatique
du Cours Florent à Paris. Il interprète différents
rôles en France et au Népal, en se perfectionnant
à la Comédie-Française mais aussi avec la Japan
Foundation à Tokyo. Son premier court métrage, Funérailles sort en 2008 à
Paris. Quatre ans plus tard, il termine Soongava - Dance of the orchids qui
est le premier film homosexuel de l’histoire de son pays en soixante ans de
production.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
PAR AMOUR DE
LA MUSIQUE
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Deeya Maskey (Diya)
Nisha Adhikari (Kiran)
Saugat Malla (Milan)
Bashundara Bhushal (mère de Kiran)
Nirmal Nisar (père de Kiran)
Rejendra Man Shakya (père de Diya)
Laxmi Giri (mère de Diya)
Sunita Thakura (sœur de Diya)
Bharat Maharjan (beau-frère de Diya)
Naswa Joshi (nièce de Diya)
Subarna Thapa (fiancé de Diya)
Dans la plupart des films présentés
à Cabourg, mots d’amour et notes de musique
sont au cœur du récit. Les premiers s’appuient sur
les secondes pour transcender leur portée, la musique
devenant un élément clé du film. Cette section
proposera au public une sélection de films
mettant la musique au cœur du récit.
- 59 ALABAMA MONROE, Felix Van Groeningen
LA FILLE DE RYAN, David Lean
L’UNIVERS DE MAURICE JARRE, Conférence
QUADROPHENIA, Franc Roddam
UNE FEMME EST UNE FEMME, Jean-Luc Godard
- 64 PROGRAMME COURTS MÉTRAGES
suivi d’une rencontre musicale animée par Benoît Basirico
BETTY’S BLUES, Rémi Vandenitte
CODA, Ewa Brykalska
LÀ-BAS, LA MER, Émilie Noblet
JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI, Yann Le Quellec
- 66 LE TAPIS ROUGE MIS EN MUSIQUE
FILMOGRAPHIE
2012 Soongava - Dance of the orchids
2008Funérailles (cm)
56
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
57
La Sacem soutient
l’audiovisuel musical
•
PAR
AMOUR
DE
LA
MUSIQUE •
ALABAMA MONROE
BELGIQUE / 2012 / 1h50 / Couleur / VO flamand STF
En 2013, l’Action culturelle de la Sacem consacre 11% de ses ressources à :
© Tous droits réservés
www.sacem.fr
FELIX VAN GROENINGEN
Né en Belgique, il obtient une licence en arts
audiovisuels à l’Académie royale des Beaux-Arts
de Gand en 2000 avec son court métrage 50 CC.
Son film est remarqué par Dirk Impens, producteur
de la société Menuet. Il réalise plusieurs courts
métrages puis écrit et met en scène des pièces de théâtre, dont Best of et
Discotheque pour le collectif « Kung Fu, Victoria ». Il interprète notamment
le premier rôle dans l’une de leurs productions, Aalst. Il réalise quatre longs
métrages qui reçoivent un accueil enthousiaste de la part de la presse et du
public. Il adapte le livre de Dimitri Verhulst La Merditude des choses (2009).
© DR
RÉALISATION Felix Van Groeningen
SCÉNARIO Carl Joos,
Felix Van Groeningen
PHOTOGRAPHIE Ruben Impens
MONTAGE Nico Leunen
SON Jan Deca
MUSIQUE The Broken Circle
Breakdown Band
PRODUCTION Menuet
DISTRIBUTION Bodega Films,
T. 01 42 24 11 44
© Hans De Greve
© Serge Guidi
Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par
la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country
et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans
le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
a La création de musique originale pour les courts-métrages, les fictions et
les documentaires ;
a La production de captations documentaires et sites internet ;
a L’accompagnement professionnel des compositeurs pour l’image,
notamment pour la professionnalisation des talents émergents ;
a La valorisation de la musique pour l’audiovisuel dans différentes manifestations.
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Veerle Baetens (Élise)
Johan Heldenbergh (Didier)
Nell Cattrysse (Maybelle)
Geert Van Rampelberg (William)
Nils De Caster (Jock)
Robby Cleiren (Jimmy)
Bert Huysentruyt (Jef)
Jan Bijvoet (Koen)
FILMOGRAPHIE
2012 Alabama Monroe
2009 La Merditude des choses
2007 Dagen Zonder Lief
2004 Steve + Sky
2000 50 CC (cm)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
59
•
PAR
AM O U R
D E
L A
M U S I QU E •
•
LA FILLE DE RYAN
PAR
AMOUR
DE
LA
MUSIQUE •
MAURICE JARRE
ROYAUME-UNI / 1970 / 3h07 / Couleur / Version restaurée / VO anglais STF
COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE FILMS
CONFÉRENCE - L’Univers de Maurice Jarre
animée par Stéphane Lerouge
Samedi 15 juin à 14h, à LA SALL’IN
Cette conférence suivra la projection du film
La Fille de Ryan de David Lean, dont Maurice
Jarre a composé la musique.
Illustrée par des extraits de films, par le portrait
de Maurice Jarre de la documentariste Pascale
Cuenot, et par des séances de travail inédites
entre David Lean et Maurice Jarre. Une façon
d’entrer dans les coulisses de la création, celle
d’un compositeur qui considérait « le cinéma
comme l’opéra des XXe et XXIe siècles ».
Né en 1908 au Royaume-Uni, il est d’abord
monteur avant de coréaliser Ceux qui servent en
mer (1942) avec Noël Coward. En 1945, son film
Brève rencontre reçoit le Grand Prix du Festival de
Cannes. Il adapte les romans de Charles Dickens
Les Grandes espérances (1946) et Oliver Twist (1948). Il dirige son épouse
Ann Todd aux côtés de Charles Laughton dans Chaussure à son pied (1954)
et met en scène Katharine Hepburn dans Vacances à Venise (1955). ll réalise
plusieurs films à Hollywood qui remportent de nombreux prix dont Le Pont de
la rivière Kwaï (1957) avec Alec Guiness, l’un de ses acteurs fétiches. En 1962, il
collabore avec le chef opérateur Freddie Young, le scénariste Robert Bolt et le
compositeur Maurice Jarre pour Lawrence d’Arabie (1962). Il les retrouve pour
Le Docteur Jivago (1965) et La Fille de Ryan (1970) qui remporte deux Oscars.
Malmené par la critique, il réalise La Route des Indes quatorze ans plus tard. Il
meurt en 1991 alors qu’il commence Nostromo d’après Joseph Conrad.
FILMOGRAPHIE
1984 La Route des Indes
1970 La Fille de Ryan
1965 Le Docteur Jivago
1962 Lawrence d’Arabie
1957 Le Pont de la rivière Kwaï
60
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
1955 Vacances à Venise
1954 Chaussure à son pied
1952 Le Mur du son
1950Madeleine
1948 Les Amants passionnés
1948 Oliver Twist
© Tous droits réservés
DAVID LEAN
RÉALISATION David Lean
SCÉNARIO Robert Bolt
PHOTOGRAPHIE Freddie Young
MONTAGE Norman Savage
SON John Bramall, Gordon McCallum
MUSIQUE Maurice Jarre
PRODUCTION MGM, Faraway
Productions, David Lean,
Anthony Havelock-Allan
DISTRIBUTION Lost Films,
T. 06 16 29 22 53
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Robert Mitchum (Charles Shaughnessy)
Sarah Miles (Rosy Ryan)
Christopher Jones (le major Doryan)
Trevor Howard (père Collins)
John Mills (Michael)
Leo Mc Kern (Thomas Ryan)
Barry Foster (Tim O’Leary)
1946
1945
1945
1944
1942
Les Grandes espérances
Brève rencontre
L’Esprit s’amuse
Heureux mortels
Ceux qui servent en mer
« Son écriture déchire l’écran. C’est du
Cinémascope avec des notes. Aujourd’hui,
si je compose de la musique pour l’image,
c’est aussi grâce à Maurice Jarre. »
(Alexandre Desplat)
Pendant un demi-siècle, Maurice Jarre s’est
imposé comme l’un des compositeurs pour
l’image les plus ambitieux, à l’écriture puissante et insolite, écartant sans cesse la fenêtre
du conservatisme, concevant son art comme
une fenêtre ouverte sur le monde. Né à Lyon
en 1924, il débute aux côtés de Jean Vilar, en
écrivant les musiques de scène du Théâtre
National Populaire, d’où émergent Gérard
Philipe et Philippe Noiret. Assidu du TNP, le
cinéaste Georges Franju lui propose d’écrire la
musique du court métrage Hôtel des Invalides,
bientôt suivi par La Tête contre les murs et Les
Yeux sans visage. Par un bel enchaînement, la
musique de scène fait ainsi glisser Jarre vers
la musique de film : cette période fondatrice
est l’une des plus singulières de son foisonnant parcours cinématographique. En l’espace
d’une poignée de films de Franju, Mocky ou
Verneuil, Maurice Jarre s’impose comme un
compositeur de la poésie et de l’étrange.
En 1962, sa rencontre avec David Lean sur
Lawrence d’Arabie révèle un autre visage de
Maurice Jarre. « J’avais six semaines pour
composer deux heures de musique, précisait il.
J’ai travaillé par tranches de cinq heures espacées de vingt minutes de sommeil. » De ce tour
de force, il résultera une fraternité sans orage
avec David Lean, doublée d’une collaboration
inconditionnelle de quatre films. Et surtout,
© Bruno Communal
En 1916 dans un petit village d’Irlande du Sud, Rosy Ryan épouse le
maître d’école du village de quinze ans son aîné. Déçue par cette union,
elle s’éprend du major anglais venu prendre le commandement de la
garnison de la région.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
NOTE DE STÉPHANE LEROUGE
avec Lawrence, Maurice Jarre impose sa griffe
à une échelle mondiale : premier Oscar, suivi
en 1964 d’un exil californien. À Hollywood, il
signera des partitions majeures pour des metteurs en scène aux univers singuliers : Alfred
Hitchcock, Elia Kazan, John Huston, Clint
Eastwood, Michael Cimino… Paradoxalement,
une fois installé à Los Angeles, Jarre ne cessera de composer pour des cinéastes non
américains, comme Luchino Visconti, Volker
Schlöndorff ou Peter Weir, qui le réactivera
dans les années quatre-vingt. Mais jamais
l’industrie hollywoodienne ne javellisera l’écriture de Jarre, son étrangeté, ses mélodies
sinueuses, ses harmonies qui frottent, ses
audaces orchestrales, son côté à la fois savant
et lisible. Son goût pour les formations hors
du commun, Hollywood l’a même décuplé,
si l’on songe aux vingt-deux balalaïkas de
Docteur Jivago ou aux huit harpes celtiques
de La Fille de Ryan. Maurice Jarre n’a jamais
non plus renoncé à son insatiable curiosité
pour les musiques ethniques, une passion
née au Conservatoire. Dans ce contexte, on ne
s’étonnera guère que sa filmographie résonne
comme un appel à l’aventure, aux contrées
lointaines, à la découverte des cultures du
monde. À sa manière, Jarre était autant un
compositeur de l’intime que de l’épique.
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
61
D E
L A
M U S I QU E •
•
QUADROPHENIA
PAR
AMOUR
DE
LA
MUSIQUE UNE FEMME EST UNE FEMME
FRANCE / 1961 / 1h24 / Couleur
RÉALISATION Franc Roddam
SCÉNARIO Dave Humphries,
Martin Stellman, Franc Roddam
PHOTOGRAPHIE Brian Tufano
MONTAGE Sean Barton, Mike Taylor
SON Albert Bailey
MUSIQUE Roger Daltrey,
John Entwistle, Pete Townshend
PRODUCTION Roy Baird,
Bill Curbishley
DISTRIBUTION Solaris Distribution,
T. 01 42 23 12 56
FILMOGRAPHIE
1991 K2, l’ultime défi
1988 War Party
1985 La Promise
62
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
1983 La Loi des seigneurs
1979Quadrophenia
1969Birthday (cm)
© Tous droits réservés
FRANC RODDAM
D’abord rédacteur de publicités, il intègre la
London Film School. En 1979, il signe son premier
long métrage de fiction, Quadrophenia, tiré d’un
opéra-rock des Who. Suite au succès du film, il
tente sa chance à Hollywood. Après avoir refusé
de très nombreux scénarios, il tourne d’autres films comme The Lords of
discipline (1983), autour du racisme dans une école militaire du sud des ÉtatsUnis, ou encore La Promise (1985), relecture du mythe de Frankenstein. Il mène
une carrière à la télévision : après la réalisation de plusieurs documentaires,
Il imagine en 1990 un nouveau concept qui va bientôt s’exporter dans une
trentaine de pays : « MasterChef ».
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Phil Daniels (Jimmy)
Leslie Ash (Steph)
Philip Davis (Chalky)
Mark Wingett (Dave)
Sting (Ace Face)
Ray Winstone (Kevin)
Garry Cooper (Peter)
Gary Shail (Spider)
Toyah Willcox (Monkey)
Trevor Laird (Ferdy)
Kate Williams (la mère)
Michael Elphick (le père)
Kim Neve (Yvonne)
Benjamin Whitrow (Monsieur Fulford)
Daniel Peacock (Danny)
Cross Section (le groupe)
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
ROYAUME-UNI / 1979 / 1h57 / Couleur / VO anglais STF / Version restaurée / Interdit aux moins de 16 ans
Londres, 1965 : comme beaucoup d’autres jeunes, Jimmy déteste sa vie,
ses parents et son job sans avenir. Ses virées dans Londres à scooter
avec ses amis Mods en écoutant les Who sont la seule solution pour
échapper à son morne quotidien. Sous l’influence de la drogue, il se rend
à Brighton pour participer aux combats entre Mods et rockers, éternels
ennemis.
•
Angela désire un enfant. Mais Emile n’en veut pas. Alfred, amoureux
d’Angela, ne dirait pas non. Angela, qui aime Emile, refuse Alfred mais
fait croire à Emile qu’Alfred lui fait perdre la tête.
JEAN-LUC GODARD
Jean-Luc Godard est né en 1930 à Paris dans
une famille bourgeoise franco-suisse. Comme
la plupart des figures emblématiques de La
Nouvelle Vague, il commence sa carrière dans
les années 1950 en tant que critique pour Les
Cahiers du cinéma. En parallèle, il réalise des courts métrages puis À Bout
de souffle (1959), film emblématique de la Nouvelle vague dans lequel il met
en scène Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo. Il remporte notamment le
Prix du Meilleur Film par le Syndicat Français de la Critique (1961). Il mettra
Anna Karina en scène dans plusieurs de ses films dont Une femme est une
femme (1961), Le Petit soldat (1963), Bande à part (1964) ou encore Pierrot le
fou (1965). En 1968, Il devient un militant actif et radicalise sa démarche de
production avec la création du groupe Dziga Vertov. Après s’être tourné vers
la vidéo dans la seconde partie des années 1970, il revient au cinéma dans les
années 1980. Il obtient un Lion d’Or (1982), un César d’honneur (1987 ,1998)
et un Oscar d’honneur (2010) pour l’ensemble de sa carrière. Abandonnant
peu à peu la narration pour s’engager dans le film-essai, il réalise notamment,
en dix ans, ses Histoire(s) du cinéma. Jean-Luc Godard prépare aujourd’hui la
sortie de son prochain film, Adieu au langage.
© Tous droits réservés
AM O U R
© Tous droits réservés
PAR
© Tous droits réservés
•
RÉALISATION Jean-Luc Godard
SCÉNARIO Jean-Luc Godard
PHOTOGRAPHIE Raoul Coutard
MONTAGE Agnès Guillemot, Lila Herman
SON Guy Villette
MUSIQUE Michel Legrand
PRODUCTION Rome Paris Films
DISTRIBUTION Carlotta Films,
T. 01 42 24 10 86
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Anna Karina (Angela)
Jean-Paul Belmondo (Alfred Lubitsch)
Jean-Claude Brialy (Émile Récamier)
Marie Dubois (l’amie d’Angela)
Jeanne Moreau (la femme du bar)
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2010 Film socialisme
1998 Histoire(s) du cinéma
1983 Prénom Carmen
1966 Masculin féminin
1965 Pierrot le fou
1963 Le Mépris
1963 Le Petit soldat
1962 Les Carabiniers
1961 Une Femme est une femme
1959 À Bout de souffle
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
63
D E
L A
M U S I QU E •
•
COURTS MÉTRAGES
Elle fait des études littéraires puis intègre un
IUP en sciences, arts et
technologies de l’image à
Marseille. Après l’obtention
de son master, elle rejoint
le département image de La fémis. Elle participe
à plusieurs tournages de courts métrages au
poste de chef opérateur ou de cadreuse. En 2011,
elle obtient le premier prix d’un concours de scénario notamment mis en place par le G.R.E.C et
réalise ainsi son premier court métrage, Là-bas,
la mer. Diplômée en 2013, elle réalise pendant sa
dernière année d’étude deux courts métrages, À
propos d’Anna et Trucs de gosse.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
ÉMILIE NOBLET
Dans les années 1960, une jeune
malentendante rencontre un musicien.
Cinquante ans plus tard, un vieil homme
apprend le piano à sa petite fille. Entre
eux, le temps, les écrits, le secret d’une
obsession et d’un amour perdu. Aux
confins de la mémoire et de ses souvenirs
fragiles, les liens se tissent entre eux.
INTERPRÉTATION Laëtitia Spigarelli (la jeune
femme), Matthieu Sampeur (le jeune homme),
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
MUSIQUE Phivos-Angelos Kollias
JE SENS LE BEAT
QUI MONTE EN MOI
BELGIQUE/ 22’/ 2012 / Couleur
FRANCE / 2012 / 32’ / Couleur
EWA BRYKALSKA
YANN LE QUELLEC
D’origine franco-polonaise,
elle suit des études de
physique-chimie à l’Université Paris VI puis de
réalisation sonore et de
scénographie à l’ENSATT
à Lyon. Elle intègre l’INSAS en 2007.
Il fonde et dirige White
Light Films et la SOFICA
Cinémage, associées à la
production de nombreux
longs métrages. En
2011, il publie la bande
dessinée Love is in the (air)guitar, traduite
dans plusieurs langues. Il écrit et réalise Je
sens le beat qui monte en moi, notamment
sélectionné au Festival du Film de Locarno.
Il obtient le Prix Jean Vigo du court métrage
pour Le Quepa sur la Vilni présenté dans la
sélection de la Quinzaine des réalisateurs
cette année.
INTERPRÉTATION
Noémie Schmidt (l’élève), Simon Duprez
(le professeur), Nicole Colchat (la directrice),
Aleksandar Toefanovic (le gardien)
MUSIQUE
Grégoire Auclerc-Galland
PRODUCTION
INSAS, Atelier de Réalisation, T. +32 2 511 92 86
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
64
•
FRANCE / 2012 / 19’ / Couleur
PRODUCTION G.R.E.C, Groupe de Recherches et
d’Essais Cinématographiques, T. 01 44 89 99 99
Le départ d’un professeur vient sonner le
glas d’un Conservatoire de musique abandonné au milieu d’un quartier défiguré, réduit
à l’état de champ de bataille. La musique qui
s’échappe des fenêtres de l’établissement
est ponctuée par les chutes de gravats et
les crissements des grues. Néanmoins, au
milieu de cette ambiance apocalyptique,
deux femmes trouvent encore à partager
un moment de grâce : une communion dans
l’amour de la musique.
MUSIQUE Né en 1982 en Belgique,
il obtient une licence en
illustration à l’Académie
royale des Beaux-Arts de
Bruxelles et en cinéma
d’animation à La Cambre,
École Nationale supérieure des arts visuels.
Il travaille à la fois dans l’événementiel,
l’illustration et développe des projets de films
d’animation.
MUSIQUE
Roland Van Campenhout, Julien Dexant
CODA
LA
RÉMI VANDENITTE
INTERPRÉTATION (VOIX)
Peter Russel, Richard Wells, Julien Dexant,
Anton Setola, Aengus O’Halpin, Nancy Denney,
Kurt Vandendriessche, Sara Maes
PRODUCTION
Les Films du Nord, T. 03 20 11 11 30
DE
LÀ-BAS, LA MER
Couleur / VO anglais STF
Un jeune guitariste tente sa chance dans un
vieux bar de blues de Louisiane. Il évoque
la légende de Blind Boogie Jones dans la
Nouvelle-Orléans des années 1920, une
histoire d’amour et de vengeance…
AMOUR
COURTS MÉTRAGES
FRANCE, BELGIQUE / 11’45 / 2013 / Animation /
BETTY’S BLUES
PAR
Rosalba souffre d’une affection inédite :
la moindre mélodie provoque chez elle
gesticulation et danse, de façon subite et
incontrôlable. Malgré ses ruses pour cacher
son excentricité, ce corps indomptable
pourrait bien séduire son collègue Alain.
PRODUCTION
White Light Films, T. 06 70 14 64 42
© Tous droits réservés
AM O U R
© Tous droits réservés
PAR
© Tous droits réservés
•
INTERPRÉTATION
Rosalba Torres Guerrero (Rosalba),
Serge Bozon (Alain)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
65
L A
M U S I QU E •
TAPIS ROUGE
MIS EN MUSIQUE
LE
*
En partenariat avec
Pour la première fois,
un festival de cinéma mixe de la musique
en live sur son tapis rouge !
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
physique
activité
une
pratiquez
Dirty Sound System propose une sélection
originale pour le grand tapis rouge de la
Cérémonie des Swann d’Or. À la fois DJs,
producteurs et selectors, Clovis Goux et
Guillaume Sorge, sont les fondateurs de
« Dirty Sound System ». Impliqués dans de
nombreuses activités musicales depuis la
fin des années 90, ils sont reconnus pour
leur connaissance approfondie et exotique
de la musique. Aujourd’hui, ils parcourent
le monde depuis leur premier opus « Dirty
Diamonds » en 2003, et leurs compilations à
la fois pointues et inattendues ont largement
participé à leur réputation.
santé,
En préambule de la Cérémonie des Premiers
Rendez-Vous, l’habillage du tapis rouge est
confié à Frédéric de Longueau, consultant
musical, illustrateur sonore et DJ, cultivant
depuis 20 ans une approche à la fois ouverte
et exigeante de la musique. Des musiques
électroniques au grand répertoire, en passant
par les styles populaires, urbains, folkloriques
ou avant-gardistes, les morceaux choisis
trouveront chacun leur place dans cette
sélection originale, dédiée aux musiques de
films.
votre
LE SAMEDI 15 JUIN - 20h
Uma Thurman
LE VENDREDI 14 JUIN - 20h
*Vous vous attendiez à quoi ?
66
© Eric Beckman
© Tous droits réservés
En 2012, le Festival s’est doté d’une section « Par Amour de la Musique » illustrant le besoin
des mots d’amour de s’appuyer sur les notes de musique pour transcender leur portée. Cette
année, cette section prend une nouvelle dimension en inaugurant pour la première fois un
« Red Carpet Mix » : l’habillage musical des tapis rouges du Festival. Cette nouveauté donnera
une teinte originale à ces moments privilégiés, grâce à des playlists spécialement élaborées
par des personnalités issues du monde des musiques actuelles.
w w w. m a n g e r b o u g e r. f r
D E
régulière.
AM O U R
Pour
PAR
d icdt ?
t
a
W he x p e
you
•
PREMIERS
RENDEZ-VOUS
LES
Pour soutenir l’émergence de jeunes talents
cinématographiques, le Prix Premiers Rendez-Vous,
créé en 2008, récompense la première apparition
d’une actrice ou d’un acteur dans un rôle
de premier plan.
- 70 MACADAM BABY, Patrick Bossard
DES MORCEAUX DE MOI, Nolwenn Lemesle
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
69
•
PR EM I ER S
R END EZ-VOU S •
•
MACADAM BABY
PREMIERS
R ENDEZ-VOUS •
DES MORCEAUX DE MOI
FRANCE / 2012 / 1h30 / Couleur
RÉALISATION Patrick Bossard
SCÉNARIO Patrick Bossard
PHOTOGRAPHIE Christophe Larue
MONTAGE Pascal Gontier
SON Stéphane Gessat, Eric Munch
MUSIQUE Mathieu Lamboley
PRODUCTION Alterego Films
DISTRIBUTION Kanibal Films
Distribution, T. 01 47 24 75 20
Entre 1990 et 1993, il est reporter photographe
pour les agences de presse IMAPRESSE et
KIRAPRESSE. En 1996, Il cofonde le Festival du
Film européen d’Osaka après avoir assisté André
Halimi pour l’organisation du Festival du cinéma
Américain de Deauville. Il réalise son premier court métrage Banco (1999)
puis s’attèle de nouveau au format court avec notamment Hôtel Paradise
(2002) et Vendetta (2009). Ces films sont primés dans de nombreux
festivals. Il anime également des masterclasses auprès d’élèves de terminale
option audiovisuel. En 2002, il coécrit le livre Paroles d’âmes et il est l’auteur
du roman Hosanna. Macadam Baby est son premier long métrage.
70
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
© Tous droits réservés
PATRICK BOSSARD
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
François Civil (Thomas)
Camille Claris (Julie)
Arthur Jugnot (Grégoire)
Arthur Dupont (Jérémy)
Arsène Mosca (Marco)
Jacqueline Danno (la grand-mère)
Christine Pignet (la mère de Thomas)
Antoine Coesens (le père de Thomas)
FILMOGRAPHIE
2013 Macadam Baby
2009Vendetta (cm)
2007 Le Genre humain… (cm)
2003 Vie et mort d’un instant
d’ennui (cm)
2002 Hôtel Paradise (cm)
1999Banco (cm)
© Tokib Films
RÉALISATION Nolwenn Lemesle
SCÉNARIO Nolwenn Lemesle
PHOTOGRAPHIE David Ungaro
MONTAGE Louise Decelle
SON Jérôme Pougnant,
Sébastien Savine, François Méreu
MUSIQUE Troy von Balthazar,
Ronan Maillard
PRODUCTION Tokib Productions
DISTRIBUTION Happiness,
T. 01 82 28 98 40
NOLWENN LEMESLE
Née en 1978 à Rennes, elle obtient une maîtrise
en spécialité scénario à l’université. Elle reçoit le
1er Prix du scénario du SIRAR au Festival du Film
d’Aubagne qui lui permet de tourner son court
métrage Poids plume en 2005. Deux ans plus
tard, elle tourne Sid, produit par Paris-Brest Productions et Gloria Films. Ces
deux courts métrages ont chacun obtenu plusieurs prix dans des festivals.
Parallèlement, elle travaille comme scénariste pour d’autres réalisateurs. Elle a
notamment collaboré à l’écriture du long métrage Par suite d’un arrêt de travail
de Frédéric Andréi, sorti en 2008.
FILMOGRAPHIE
2012 Des morceaux de moi
2007 Sid (cm)
2005 Poids plume (cm)
© Tokib Films
© Tokib Films
Un père lunaire et vieux avant l’âge, une mère malade et tyrannique,
une sœur disparue il y a quatre ans et moi, Erell, qui filme tout, tout
le temps… Un beau tableau de famille. J’habite la même ville ouvrière
depuis toujours. On y naît, on y meurt. Et entre les deux, rien à faire sinon
traîner avec mes potes, Gabin, Javier et Le Majeur. Une nuit, ma sœur
Sarah réapparaît. Les morceaux de moi s’assemblent.
© Tous droits réservés
Thomas est un écrivain en herbe. Il n’a hélas pas grand chose à raconter.
Et c’est dommage car il le raconte vraiment bien. Il a du style. En venant
à Paris et en rencontrant Julie, il va découvrir pour la première fois
l’amour avec un grand A. Ce qu’il ignore, c’est que Julie est dans les
problèmes jusqu’au cou et qu’en voulant l’aider, il va mettre les pieds
dans les « emmerdes » avec un grand E…
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
FRANCE / 2013 / 1h37 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Zabou Breitman (Christine)
Tchéky Karyo (Edern)
Adèle Exarchopoulos (Erell)
Adélaïde Leroux (Sarah)
Martin Pautard (Antoine)
Bruno Lochet (Bob)
Côme Levin (Gabin)
Grégory Gatignol (Le Majeur)
Théo Cholbi (Javier)
Jason Sperry (Duncan)
Aurélie Lemanceau (Marie-Antoinette)
Fabio Zenoni (l’oncle)
Pierre Lottin (l’homme au chien)
Grégoire Boulant (l’homme au chien n°2)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
71
CINÉ
SWANN
LE
À la nuit tombante,
le vendredi et le samedi soir, les succès romantiques
de l’année écoulée sont projetés sur un écran géant
(18 mètres au sol par 14 mètres de haut).
Les spectateurs assistent à ces séances installés sur
la plage sur 500 transats du partenaire officiel CINÉ+,
entre la mer et le Grand Hôtel.
- 74 20 ANS D’ÉCART, David Moreau
APRÈS MAI, Olivier Assayas
ELLE S’EN VA, Emmanuelle Bercot
TÉLÉ GAUCHO, Michel Leclerc
LE TEMPS DE L’AVENTURE, Jérôme Bonnell
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
73
SWANN •
•
20 ANS D’ÉCART
FILMOGRAPHIE
2013 20 ans d’écart
2008 The Eye
2006Ils
2003 Back to Saint-Tropez
74
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
© Tous droits réservés
Il étudie à l’ESRA de Paris. Il met en scène des
courts métrages puis est assistant-réalisateur sur
la série H (1998). En 2006, il réalise son premier
long métrage en collaboration avec Xavier Palud,
Ils, qui met en scène Olivia Bonamy et Michaël
Cohen. Deux ans plus tard, les deux réalisateurs travaillent à nouveau ensemble
aux États-Unis sur le remake du film hongkongais The Eye avec Jessica Alba.
En 2013, il réalise seul la comédie romantique 20 ans d’écart où il dirige Virginie
Efira et Pierre Niney.
•
FRANCE / 2012 / 2h02 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Virginie Efira (Alice Lantins)
Pierre Niney (Balthazar Apfel)
Charles Berling (Luc Apfel)
Gilles Cohen (Vincent Khan)
Amélie Glenn (Lise Duchêne)
Camille Japy (Elizabeth Lantins)
Michaël Abiteboul (Simon)
Camille Pélicier (Pauline)
Jenna Azoulay (Zoé)
Louis-Do de Lencquesaing (Julien)
Camille Chalons (Fanny)
Aude Pépin (Flora, la réceptionniste)
Arthur Mazet (Guillaume)
Sophie-Marie Larrouy (Clémentine)
Marcella Sbraletta (Jennifer)
© Carole Bethuel
© Magali Bragard
© Magali Bragard
RÉALISATION David Moreau
SCÉNARIO Amro Hamzawi,
David Moreau
PHOTOGRAPHIE Laurent Tangy
MONTAGE Cyril Besnard
SON Lucien Balibar
MUSIQUE Guillaume Roussel
PRODUCTION Echo films
DISTRIBUTION EuropaCorp
Distribution, T. 01 55 99 50 00
DAVID MOREAU
SWANN APRÈS MAI
FRANCE / 2013 / 1h32 / Couleur
Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une
impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie
privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du
magazine Rebelle, tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque
le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin
d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant
qu’elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une
improbable idylle.
CINÉ
Région parisienne, début des années 1970. Jeune lycéen, Gilles est pris
dans l’effervescence politique et créatrice de son temps. Comme ses
camarades, il est tiraillé entre un engagement radical et des aspirations
plus personnelles. De rencontres amoureuses en découvertes artistiques,
qui les conduiront en Italie, puis jusqu’à Londres, Gilles et ses amis
devront faire des choix décisifs pour trouver leur place dans une époque
tumultueuse.
RÉALISATION Olivier Assayas
SCÉNARIO Olivier Assayas
PHOTOGRAPHIE Éric Gautier (AFC)
MONTAGE Luc Barnier, Mathilde
Van de Moortel
SON Nicolas Cantin
PRODUCTION MK2
DISTRIBUTION MK2 Distribution,
T. 01 44 67 30 81
OLIVIER ASSAYAS
Fils de Jacques Rémy, qui fut scénariste pour
Christian-Jaque ou Henri Decoin, il débute comme
critique aux Cahiers du cinéma. Il est l’un des
premiers cinéphiles européens à s’intéresser à la
nouvelle vague du cinéma asiatique. Il consacre
d’ailleurs un documentaire à Hou Hsiao Hsien. En Chine, il rencontre Maggie
Cheung, qu’il fait tourner dans Irma Vep (1996). Il est remarqué grâce à ses
courts métrages et son travail de scénariste sur Rendez-vous (1985) d’André
Téchiné. Il tourne l’année suivante son premier long métrage, Désordre. Il met
en scène Judith Godrèche dans Paris s’éveille (1991) puis Virginie Ledoyen dans
L’Eau froide (1994). En 1998, il réalise Fin août, début septembre avec le couple
Balibar-Amalric. Aux Destinées sentimentales (2000) avec Emmanuelle Béart
et Charles Berling succède Demon lover (2002). Il s’essaye au mélodrame avec
Clean (2004). Il part filmer Asia Argento à Hong Kong dans Boarding gate,
avant de revenir en France tourner, L’Heure d’été (2008). En 2010, Carlos, vaut
à Edgar Ramírez le César du meilleur jeune espoir masculin. En 2012, il plonge
dans l’Europe des années 1970 avec Après mai, présenté à la Mostra de Venise,
et reçoit le prix du meilleur scénario.
© Carole Bethuel
C I NÉ
© Carole Bethuel
•
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Clément Métayer (Gilles)
Lola Créton (Christine)
Félix Armand (Alain)
Carole Comes (Laure)
India Salvor Menuez (Leslie)
Hugo Conzelmann (Jean-Pierre)
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2013 Après mai
2010Carlos
2008 L’Heure d’été
2004Clean
2000 Les Destinées sentimentales
1999 Fin août, début septembre
1996 Irma Vep
1994 L’Eau froide
1986Désordre
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
75
•
C I NÉ
SWANN •
•
ELLE S’EN VA
CINÉ
SWANN •
TÉLÉ GAUCHO
FRANCE / 2012 / 1h52 / Couleur
RÉALISATION Emmanuelle Bercot
SCÉNARIO Emmanuelle Bercot
PHOTOGRAPHIE
Guillaume Schiffman (AFC)
MONTAGE Julien Leloup
SON Pierre André, Séverin Favriau,
Jean-Pierre Laforce
PRODUCTION Olivier Delbosc,
Marc Missonnier
DISTRIBUTION Wild Bunch,
T. 01 53 10 42 50
Après son baccalauréat, elle intègre une école
de danse puis de théâtre. Élève au Cours Florent,
elle travaille sous la direction de Robert Hossein
et Jean-Luc Tardieu. Elle est admise à La fémis où
elle tourne le documentaire True Romanès (1995),
le court métrage Les Vacances (1997) et son moyen métrage de fin d’études
La Puce (1999). Elle mène en parallèle une carrière d’actrice en incarnant
notamment la monitrice dans La Classe de neige de Claude Miller (1997) et le
rôle principal de son premier long métrage Clément (2001). Quatre ans plus
tard, elle réalise Backstage où elle met en scène Isild Le Besco, Emmanuelle
Seigner et Noémie Lvovsky. En 2012, elle coréalise Les Infidèles avec entre
autres Jean Dujardin, Gilles Lellouche et Michel Hazanavicius.
FILMOGRAPHIE
2013 Elle s’en va
2012 Les Infidèles
76
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
2005Backstage
2004 À Poil ! (cm)
2003 Quelqu’un vous aime… (cm)
© Tous droits réservés
EMMANUELLE BERCOT
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Catherine Deneuve (Bettie)
Nemo Schiffman (Charly)
Gérard Garouste (Alain)
Camille (Muriel)
Claude Gensac (Annie)
Paul Hamy (Marco)
Mylène Demongeot (Fanfan)
Hafsia Herzi (Jeanne)
2001Clément
1999 La Puce (cm)
1997 Les Vacances (cm)
Tout a commencé lorsque les caméscopes ont remplacé les caméras.
Faire de la télé devenait alors à la portée de tous. Jean-Lou, Yasmina,
Clara, Adonis et les autres ne voulaient pas seulement créer leur propre
chaîne de télé, ils voulaient surtout faire la révolution. Ainsi naquit Télé
Gaucho, aussi anarchiste et provocatrice que les grandes chaînes étaient
jugées conformistes et réactionnaires. Cinq années de grands foutoirs, de
manifs musclées en émetteur pirate, de soirées de beuveries en amours
contrariées, de sitcom de quartier en baston avec les flics, de foutages de
gueule en interminables discussions politiques, de scissions dramatiques
en misérables tromperies. Et ce fut ma parenthèse enchantée.
MICHEL LECLERC
Il débute comme monteur et réalisateur pour
Télé Bocal, une télévision libre et engagée
politiquement. Il est remarqué grâce à son court
métrage Le Poteau rose (2002). Quatre ans plus
tard, il réalise J’invente rien, comédie dans laquelle
il met en scène Kad Merad et Elsa Zylberstein. Il est
le coscénariste de La Tête de maman de Carine Tardieu (2007), et de plusieurs
épisodes de la série télévisée Âge sensible. En 2011, il remporte le César du
meilleur scénario original pour son second long métrage, Le Nom des gens ainsi
que le Prix du Public du Festival du Film de Cabourg 2010. Il a été chroniqueur
de télévision, pour des rubriques sur France 3 et Canal+. Il est aussi auteurcompositeur-interprète depuis 2001, dans le groupe musical Minaro.
© Michael Crotto
RÉALISATION Michel Leclerc
SCÉNARIO Michel Leclerc
PHOTOGRAPHIE Guillaume Deffontaines
MONTAGE Annette Dutertre
SON Sophie Laloy, David Vranken,
Stéphane Thiébaut
MUSIQUE Jérôme Bensoussan
PRODUCTION 31 Juin Films
DISTRIBUTION UGC Distribution,
T. 01 46 40 46 89
© Tous droits réservés
Bettie, la soixantaine, se trouve abandonnée par son amant et en péril
financier à cause du restaurant familial. Que faire de sa vie ? Elle prend
sa voiture, croyant faire le tour du pâté de maison. Ce sera une échappée.
Au fil de la route : des rencontres de hasard, un gala d’ex-miss France,
le lien renoué avec sa fille, la découverte de son petit-fils, et peut-être
l’amour au bout du voyage… Un horizon s’ouvre à elle.
© Michael Crotto
© Tous droits réservés
© Michael Crotto
FRANCE / 2013 / 1H53 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Félix Moati (Victor)
Éric Elmosnino (Jean-Lou)
Sara Forestier (Clara)
Maïwenn (Yasmina)
Yannick Choirat (Étienne)
Zinedine Soualem (Jimmy)
Samir Guesmi (Bébé)
François-Éric Gendron (père Victor)
Lionel Girard (Adonis)
Emmanuelle Béart (Patricia Gabriel)
FILMOGRAPHIE
2012 Télé Gaucho
2011 Le Nom des gens
2006 J’invente rien
2002 Le Poteau rose
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
77
•
C I NÉ
SWANN •
LE TEMPS DE L’AVENTURE
Une journée. Un train. Deux inconnus. Des échanges de regard, le cœur
qui bat. Le regarder partir, le perdre à tout jamais ou s’offrir au temps de
l’aventure ? Et si la vie d’Alix basculait…
RÉALISATION Jérôme Bonnell
SCÉNARIO Jérôme Bonnell
PHOTOGRAPHIE Pascal Lagriffoul
MONTAGE Julie Dupré
SON Laurent Benaïm
PRODUCTION Rectangle Productions
DISTRIBUTION Le Pacte,
T. 01 44 69 59 59
FILMOGRAPHIE
2013 Le Temps de l’aventure
2009 La Dame de trèfle
2007 J’attends quelqu’un
2005 Les Yeux clairs
78
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
2005 Nous nous plûmes (cm)
2002 Le Chignon d’Olga
2000 Liste rouge (cm)
2000 Pour une fois (cm)
1999Fidèle (cm)
© Tous droits réservés
JÉRÔME BONNELL
Il suit des études de cinéma à l’Université Paris 8.
Il est finaliste du Prix Junior du meilleur scénariste
avec le long métrage Le Bonheur des uns qui restera
à l’état de projet. En 1999, il réalise le court métrage
Fidèle qui marque le début sa collaboration avec la
comédienne Nathalie Boutefeu. Après deux autres
courts, il met en scène son premier long métrage Le Chignon d’Olga (2002) puis
Les Yeux clairs (2005). En 2007, il réalise J’attends quelqu’un avec Jean-Pierre
Darroussin, Emmanuelle Devos et Éric Caravaca. Il met en scène Malik Zidi et
Florence Loiret-Caille dans La Dame de trèfle (2010).
© Celine Nieszawer
© Celine Nieszawer
FRANCE / 2013 / 1h44 / Couleur
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Emmanuelle Devos (Alix)
Gabriel Byrne (Doug)
Gilles Privat (Rodolphe)
Aurélia Petit (Diane)
Laurent Capelluto (Olivier)
Françoise Lebrun (la mère d’Alix)
Denis Ménochet (Antoine)
Sébastien Pouderoux
(jeune homme casting)
Olivier Broche (l’administrateur)
Eddie Chignara (acteur Ibsen)
Victoria Quesnel (actrice Ibsen)
Jérôme Baëlen (acteur Ibsen)
Anne-Élodie Sorlin (Camille, l’assistante)
Odile Grosset-Grange (actrice vocalises)
Clément Bondu (barman Gare du Nord)
Partenaire du Festival
du Film de Cabourg
Notre réseau autoroutier sapn très présent en
Normandie joue un rôle essentiel dans le développement touristique régional ; pour renforcer ce rôle et
contribuer au dynamisme des territoires, nous nous
réjouissons de soutenir le Festival du Film de
Cabourg qui depuis plus de 26 ans ouvre de
nouveaux horizons au cinéma.
LA
JEUNESSE
3 500 collaborateurs • 1 900 km d’autoroutes en exploitation • www.sanefgroupe.com
Lors du Festival, les tout petits
et les primaires ne sont pas en reste et assistent,
comme des grands (parfois pour la première fois !)
aux séances d’une programmation spécialement
concoctée pour eux. Des collégiens et des lycéens
viennent également de tout le Calvados, pour participer
à des rencontres et des projections choisies
en concertation avec leurs professeurs.
Du 12 au 16
juin 2013
27
journées du
Festival du Film
de Cabourg
- 82 LE PETIT ROI ET AUTRES CONTES, Lajos Nagy & Mária Horváth
SERKO, Joël Farges
ème
Echanges
Innovation
Mise en
scène
CABOURG
smouton.com - crédit photo : C. Abron
Création
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
81
•
JEU NESS E •
•
LE PETIT ROI ET AUTRES CONTES
JEUNESSE •
SERKO
FRANCE / 2005 / 1h40 / Couleur / VF
LAJOS NAGY
Après avoir débuté ses études supérieures à l’Université des arts graphiques
du Collège des Beaux-Arts à Cluj-Napoca en Roumanie, Lajos Nagy intègre
la Caragiale College of Theater and Cinematography de Bucarest pour se
spécialiser dans la réalisation cinématographique. Entre 1981 et 1987, il travaille
au Studio Animafilm à Bucarest. Depuis 1989, il vit en Hongrie et travaille pour
le Studio Kecskemét. Il a réalisé quatre courts métrages de ce programme :
Le Veau d’Or, Le Château maudit, Le Joueur de flûte et Le Petit roi.
MÁRIA HORVÁTH
Mária Horváth a étudié à la Vocational Middle School of Arts de Pécs, en
Hongrie. En 1971, elle rejoint le Studio Kecskemét qui ouvre alors ses portes.
Elle reçoit le Prix Béla Balázs en 1990, prestigieuse récompense en Hongrie
décernée dans le domaine du cinéma. Elle souhaite, par le biais de ses films,
mêler à la fois poésie et animation. Mária Horváth a réalisé dans ce programme
le court métrage Les Trois frères.
82
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
RÉALISATION Lajos Nagy,
Mária Horváth
NARRATION Jacques Combe
ANIMATION László Blajthy,
Rita Bende, Zsuzsanna Nyúk,
Jànos Szabó, Tamás Gyapai,
Lászlo Lörincz
SON András Imre Nyerges,
Mihály Csányi
MUSIQUE Vilmos Gryllus,
Balázs Radványi, Dániel Gryllus,
Gábor Becze – Kaláka Band
PRODUCTION Kecskemétfilm Ltd.
DISTRIBUTION Cinéma Public Films,
T. 01 41 27 01 44
JOËL FARGES
Producteur et réalisateur né à Angers, il participe
en 1973 à la fondation de la revue Ça/Cinéma.
Il a enseigné le cinéma à l’Université Paris 3 –
Sorbonne Nouvelle. Il réalise de nombreux courts
métrages et des films pour la télévision. Il fonde la
société de production Artcam International qui se distingue au cours des années
90 en produisant des films de cinéastes d’Europe centrale et d’Asie centrale. Il
produit près de vingt films dans une dizaine de pays dont le Kazakhstan, le
Tadjikistan, la Chine, la République Tchèque, la Hongrie et l’Indonésie.
FILMOGRAPHIE
2005Serko
1993Amok
1984 Pondichery juste avant l’oubli
1980Aimée
1978 La Semaine sanglante
© Matthieu Paley/Corbis
© Matthieu Paley/Corbis
En 1889, monté sur un petit cheval gris nommé Serko, Dimitri quitte en
début d’hiver les bords du fleuve Amour, situé aux confins orientaux
de l’Empire Russe. Après d’extraordinaires péripéties, tous deux arrivent
à Saint-Pétersbourg, à la cour du Tsar. Ayant couvert plus de 9 000
kilomètres en moins de 200 jours, ce jeune cavalier et son cheval ont
réalisé ainsi le plus fantastique exploit équestre de tous les temps.
© Tous droits réservés
Laissez-vous guider par le plus petit des hommes devenu roi ! Voici
un petit tour d’horizon des contes et légendes de Hongrie, remplis
de mystère, d’ensorcellement, de ruse, de courage et de bien d’autres
histoires magiques…
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Matthieu Paley/Corbis
HONGRIE / 2008 / 41’ / Animation / Couleur / VF
RÉALISATION Joël Farges
SCÉNARIO Michel Fessler, Joël Farges
D’APRÈS LE ROMAN Serko
de Jean-Louis Gouraud
PHOTOGRAPHIE Igor Luther
MONTAGE Jacques Comets
SON Stéphane Albinet, Laurent
Quaglio, Olivier Dô Huu
MUSIQUE Béatrice Thiriet, interprétée
par l’Orchestre Philharmonique
de Prague
PRODUCTION CDP, Proline
DISTRIBUTION Gebeka Films,
T. 04 72 71 62 27
INTERPRÉTATION PRINCIPALE
Prométhée, Fée et Kokan (Serko)
Alexei Chadov (Dimitri Pechkov)
Jacques Gamblin (Fragonard)
Marina Kim (Rossignol)
Larissa Batourova (Pivoine)
Anya Petoushinova (Semzhid)
Roman Jilkin (Nikolai Pechkov)
Evgenii Salvskii (Boris Pechkov)
Nikolai Smirnov (Bouvarine)
Sayan Mongouch (Muktan)
Olga Naoumova (la fiancée de Muktan)
Andrei Astrahantzev
(le gouverneur Korsakov)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
83
En clair, nous sommes le premier
partenaire du cinéma français
FENÊTRE SUR
LE PACIFIQUE
Cette fenêtre a vu le jour en 2010,
en partenariat avec le Festival International
du Film d’Océanie (FIFO). Le FIFO n’est pas
un Festival comme les autres : situé à Tahiti,
au centre du Pacifique Sud, il se veut être le carrefour
annuel des images océaniennes. Fenêtre sur le
Pacifique, en mettant en valeur cette cinématographie,
tend à prouver qu’être romantique c’est aussi porter
un regard solidaire et durable sur les nouvelles
questions de sociologie et d’écologie posées
à notre planète.
- 86 LE FIFO
- 87 SCARLET ROAD, Catherine Scott
© Zack Seckler / Getty
Chaque année les filiales France 2 cinéma et France 3 cinéma coproduisent plus de 60 films français.
Le groupe France Télévisions, à travers ses 5 chaînes, diffuse plus de 700 films par an.
francetélévisions
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
85
•
F ENÊT R E
S U R
L E
PAC I FI QU E •
•
FENÊTR E
SUR
LE
PACIFIQUE •
SCARLET ROAD
L’Océanie est une immense région, culturellement très riche, mais qui demeure pourtant
peu connue. Faire de Papeete la capitale
océanienne du film documentaire permet
d’abord aux océaniens de se rencontrer et de
se révéler aux yeux du monde.
Trait d’union entre le monde polynésien,
micronésien et mélanésien, le FIFO est
devenu un lieu privilégié où la parole est
rendue à l’homme du Pacifique. C’est
également un événement culturel qui permet
la promotion de la région à travers ses
images.
Né en 2004 sur une idée fédératrice de
Wallès Kotra, alors directeur régional de
RFO Polynésie, le FIFO a immédiatement
conquis l’intérêt du public. Il a rapidement
attiré les réalisateurs d’Océanie et du monde
entier, qui ont vu dans cette manifestation
une occasion de poser leur regard sur la
région. Les deux éléments clés de son succès
immédiat : l’authenticité et la diversité.
Autour de ce festival documentaire, d’autres
événements sont organisés à l’attention
du public et des professionnels, comme
le Colloque des Télévisions océaniennes,
les Rencontres numériques, La Nuit de la
fiction océanienne, des ateliers pratiques
de formation, et plus récemment, l’Oceania
Pitch.
Par ailleurs, depuis sa création, le FIFO a su
nouer des relations privilégiées avec d’autres
festivals en Métropole, et notamment le
Festival du Film de Cabourg.
86
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
RÉALISATION Catherine Scott
PHOTOGRAPHIE Catherine Scott,
Bonnie Elliot
MONTAGE Andrea Lang
SON Mike Jones
MUSIQUE David Mc Cormack,
Antony Partos
PRODUCTION Paradigm Pictures Pty.
Ldt, T. + 20 73 72 12 71
CATHERINE SCOTT
Réalisatrice et productrice indépendante
australienne, elle a été membre du collectif Paper
Tiger TV pendant 10 ans à New York. Elle dirige
et coécrit le documentaire Selling Sickness (2004)
et réalise et coproduit Business Behind Bars qui
connaîtra un succès télévisuel mondial. Elle a également produit Breathless,
Drawing the Line at Piston et Staking a Claim in Cyberspace.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Scarlet Road suit la vie et l’oeuvre extraordinaires d’une travailleuse
du sexe, Rachel Wotton. Passionnée de liberté, elle défend avec
acharnement le droit de tous à la sexualité et soutient activement les
droits des travailleurs du sexe. Elle s’est spécialisée dans les besoins
particuliers d’une clientèle généralement délaissée, les personnes
handicapées.
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
AUSTRALIE / 2011 / 1h10/ Documentaire / Couleur / VO anglais STF
AVEC
Rachel Wotton
Saul Isbister
John Blades
Mark Manitta
Elaine Manitta
Spag Manitta
Belinda Mason
Matt Jones
Denise Beckwith
Pye Jakobsson
FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE
2011 Scarlet Road (doc)
2004 Selling Sickness (doc TV)
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
87
Le Hasting's, Partenaire Romantique du 27e Festival du Film de Cabourg
•
FRÉDERIC
LECOMTE-DIEU
CONFÉRENCES,
SIG NATURES CONFÉRENCE, SIGNATURE
Marais & Cocteau,
la chance était au rendez-vous
Samedi 15 juin à 11h
Salle des fêtes de la Mairie,
entrée côté parking
GONZAGUE
SAINT BRIS
FO N DAT E U R D U F E ST I VA L
DU FILM DE CABOURG
Il publie également en juin dernier
un abécédaire du même nom.
Selon l’auteur, cet ouvrage n’a
pas la prétention de présenter
l’intégralité des œuvres de Cocteau
et de Marais puisque de nombreux
ouvrages ont déjà été écrits dans
ce sens avec brio. Avec ce livre, il
souhaite ouvrir une des portes de
leurs univers et provoquer ainsi
l’envie d’aller plus loin pour une
autre génération.
CONFÉRENCE, SIGNATURE
Gonzague Saint Bris signe le
roman éclatant du Grand Siècle.
Louis XIV, cet inconnu
Gilles Martin Chauffier
DEPUIS 1986
B A R - R E S TA U R A N T - T E R R A SS E S
CABOURG
J A R D I N S D U C A S I N O - 2 AV E N U E D E L A M E R
RÉSA : 02 31 24 33 09
Jean-Marie Rouart
de l’Académie Française
Plein Soleil ! Gonzague Saint
Bris éclaire d’un jour nouveau
un Louis XIV qui n’en finit pas
de nous éblouir !
Hasting'S
le XVIIe siècle. Il fait la connaissance
de l’entourage de Marais et de
Cocteau. Se découvrant une
nouvelle passion, il décide de
produire une exposition CocteauMarais, la chance était au rendezvous qui se déroulera à Menton du
1er juillet au 30 août 2013.
Avant de se consacrer à l’écriture
et la production d’expositions
internationales, il travaille dans
le milieu du cinéma en tant
qu’attaché de presse. En 2011, il
fait partie des milliers de visiteurs
qui admirent la scénographie du
musée Jean Cocteau à Menton,
ville qu’il connaît très bien pour
y avoir séjourné depuis son
adolescence. C’est ici que Cocteau
réalisera sa dernière œuvre en
restaurant le bastion datant depuis
Samedi 15 juin à 15h
Salle de réception du Grand Hôtel
le
•
Paris Match
Un livre formidable… le contraire
de tous les clichés sur Louis XIV.
Michel Drucker
France 2
Comme d’habitude, un ouvrage
très personnel, riche de détails
et de précisions.
Franck Ferrand
Ce qui compte d’abord dans
tous les livres de Gonzague Saint
Bris, c’est le plaisir de raconter
l’histoire.
Europe 1
Monique Atlan
Un récit brillant, idéal pour passer
le mois de décembre à la cour de
Versailles.
France 2
Vincent Meylan
Point de vue
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
89
EN COURS !
UNE ADRESSE D’EXCEPTION TRAVAUX
ENCORE QUELQUES
POUR INVESTIR À CABOURG !
APPARTEMENTS
NOUVELLE DESTINATION
RÉSIDENCE SERVICES SENIORS
2013
charme romantique et bien-être
CABOURG / LE CARROUSEL
n
Hôtel les bains de Cabourg ****
165 chambres à la décoration
contemporaine
PROFITEZ DES NOMBREUX
AVANTAGES FISCAUX DU
LMNP / CENSI-BOUVARD !
n
Restaurant «le Poisson d’argent»
avec vue panoramique
n
Bar « Les Embruns »
lounge & cave à vin
n
Espace marin & Spa
n
Espace beauté & boutique
n
5 salles de réunion
n
Cures 6 jours, escales,
forfaits de soins d'hydrothérapie,
soins à la carte....
> Un placement immobilier rentable et sûr
> Loyers garantis par un bail commercial**
> Réductions d’impôts + récupération de la TVA (sous conditions)(1)
> Des revenus complémentaires peu ou pas fiscalisés(1)
NEXITY, UNE EXPÉRIENCE IMMOBILIÈRE DÉJÀ COMFIRMÉE À CABOURG !
appel gratuit depuis un poste fixe
ESPACE DE VENTE :
Avenue des Tulipes (rue des Diablotins)
à Cabourg
tous les jours de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h
sauf les mercredi et dimanche sur rendez-vous
- Nexity George V Normandie, RCS 433 946 258 000 12, SNC au capital de 8000 €. 101, Boulevard de l’Europe 76171 Rouen Cedex 1. Illustration
non contractuelle : Scaphoide 3 D. Crédit architecte :Cabinet Bienvenu. *Programme en cours de labellisation. **Selon loi de finances en vigueur à la signature de l’acte
authentique. (1) Selon dispositif choisi, LMNP Censi Bouvard ou LMNP avec amortissement. Mai 2013.
Informations et réservations
02 50 22 10 00
www.hotel-lesbains-cabourg.com
www.thalazur.fr
[email protected]
© Elodie Perriot/Secours Catholique

: 177 bd de l'Yser 76000 Rouen
Crédits : Les Yeux Carrés Document non contractuel - 05/2013

Installés dans les locaux mis à disposition par la mairie,
les 13 bénévoles du Secours Catholique de Cabourg viennent
en aide aux familles en difficulté.

Ils mènent différentes actions comme l’accueil, l’écoute,
les secours d’urgence, l’accompagnement dans la durée.
www.fonta.fr
AUX ZÉ
ÀT
0%
PTZ +
basse cons
nt
mation
om
0811 700 700
+
RO
DÉlÉgation : 57 avenue de la Libération, 14000 CAEN
T. 02 31 46 92 70, [email protected]
bâtim
e
Équipe : 14 rue du Pont de Pierre, 14390 CABOURG
T. 06 89 38 50 56, [email protected]
PRÊ
T
e
n° azur  prix appel local
liqu
Direction régionale
Équipe de Cabourg

 À 800 m de la mer et de la Promenade Marcel Proust
 Au coeur d'un environnement arboré, paisible et privilégié
 Larges terrasses et balcons prolongeant les pièces à vivre
 Chauffage au gaz, ascenseurs vitrés
 Garages individuels
 Stationnements privatifs aériens
 Enceinte sécurisée avec portail automatique
› et en rendant chaque personne acteur
de son propre développement.
Cath
o

Siège social
› agit face à tout type de pauvreté
par un accompagnement individuel
et par l’action collective,
© Gaël Kerbaol/Secours
e
enu
5 av
mer
a
l
de

› s’engage pour lutter contre les causes
de pauvreté et d’exclusion,
: 57 bd de l'Embouchure 31200 Toulouse
EAU
BUR
de
TE
VEN
Le SeCOURS CATHOLIQUe
RCS TOULOUSE B 397 892 514
APPARTEMENTS DU STUDIO AU 4 PIÈCES
France
Promoteur Immobilier
Galettes
Saladerie
Crêpes
Moules
Raclette
Brasserie
32, avenue de la Mer
Tél. 02 31 91 85 70
14390 Cabourg
E-mail : [email protected]
Fleurise-Décorateur, partenaire du 27e Festival du Film de Cabourg.
CABARET ~ MUSIC HALL
dès septembre
vous présente sa nouvelle revue :
02 31 95 02 55
101 avenue du Gén. de Gaulle ~ 14160 Dives sur Mer
www . l e v i l l a g e c a b a r e t . fr
CABARET ~ RESTAURANT
LE BISTROT
DES ARTS
Drinks, Food & Music…
BAR À COCKTAILS BRASSERIE
Service continu de midi à minuit
4, Avenue Bertaux Levillain
14390 Cabourg
Tél. 02 31 91 56 53
http://bistrotdesarts.fr
[email protected]
©BenJPhoto
MERCURE CABOURG HIPPODROME
L’HOTEL
Entre la plage et la campagne de Normandie,
à deux pas du centre ville et des loisirs.
Nos 77 Chambres climatisées sont très bien
équipées avec surmatelas, télévision satellite,
plateau de courtoisie.
Notre Espace Forme est à votre disposition
avec Piscine intérieure chauffée, Sauna,
Hamman et possibilité de massage.
LA LOCALISATION
Situé à 500 mètres du Centre ville, et 900 mètres
de la Plage. Cabourg est à deux heures de Paris
aux portes du Pays d’Auge. Point central pour
des escapades vers la Haute-Normandie ou le
Bessin vous pourrez découvrir : Etretat, le pont
de Normandie, Honfleur, Deauville, Caen, les
plages du débarquement et le Mont St-Michel.
Nouveauté 2013 !! Espace enfants
« Kids Club » et Nouvelle salle de Fitness
A PROXIMITE DE L’HOTEL
Le centre ville, le casino, la plage, l’hippodrome, le golf, le karting.
MERCURE CABOURG HIPPODROME- Avenue Michel D’Ornano- 14390 CABOURG
Tél : (33)0231240404 Fax : (33) 023191039 Mail : [email protected] Site Internet : mercure.com
3destinations
bien-être
à vivre en famille,
ou entre
Cabourg
Honfleur
Un séjour de plaisirs vous attend en plein coeur de Deauville,
Honfleur ou Cabourg. Découvrez et profitez d’une région
aux multiples facettes. Détente, ballade, relaxation. A chaque
lieu une découverte, chaque jour une émotion...
Vivez un moment d’exception pour une nuit ou plus...
amis...
Deauville
Tél. : +33 (0)2 31 81 14 14
[email protected]
www.lacloserieresidences.com
•
100
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
NOT ES •
•
INDEX •
FILMS
RÉALISATEURS
42 12 ans d’âge
74 20 ans d’écart
35 37°4 S
43/59 Alabama Monroe
38 L’Amour bègue
75 Après mai
39Atomes
44 Aya de Yopougon
45Baikonur
46 Belle du Seigneur
20 Les Beaux jours
64 Betty’s Blues
47 Brasserie romantique
21 Chaque jour que Dieu fait
48 Chez nous c’est trois !
64Coda
76 Elle s’en va
60 La Fille de Ryan
22 Grand Central
65 Je sens le beat qui monte en moi
49Joséphine
50Juliette
65 Là-bas, la mer
51/70 Macadam Baby
71 Des Morceaux de moi
23 My Sweet pepper land
35 Nous ne ferons pas d’histoires
36 On the Beach
37 Où je mets ma pudeur
36 Premiers pas
82 Le Petit roi et autres contes
52 La Pièce manquante
39 Le Premier pas
53 Pour une femme
62Quadrophenia
54 Les Reines du ring
55 Round Trip
87 Scarlet Road
83Serko
56 Soongava – Dance of the orchids
38 Le Souffle court
24 Tanta agua
77 Télé Gaucho
78 Le Temps de l’aventure
25 La Tour de guet
63 Une Femme est une femme
44
55
75
37
76
52
46
78
51/70
64
39
38
35
39
48
25
83
63
50
24
45
82
24
53
60
36
38
77
71
65
74
82
65
49
44
42
62
54
23
87
36
56
35
43/59
64
47
20
21
22
Marguerite Abouet
Meyar Al-Roumi
Olivier Assayas
Sébastien Bailly
Emmanuelle Bercot
Nicolas Birkenstock
Glenio Bonder
Jérôme Bonnell
Patrick Bossard
Ewa Brykalska
Jonathan Comnène
Jan Czarlewski
Julie Debiton
Arnaud Dufeys
Claude Duty
Pelin Esmer
Joël Farges
Jean-Luc Godard
Pierre Godeau
Anna Guevara Pose
Veit Helmer
Mária Horváth
Leticia Jorge Romero
Diane Kurys
David Lean
Grégory Lecocq
Guillaume Legrand
Michel Leclerc
Nolwenn Lemesle
Yann Le Quellec
David Moreau
Lajos Nagy
Emilie Noblet
Agnès Obadia
Clément Oubrerie
Frédéric Proust
Franc Roddam
Jean-Marc Rudnicki
Hiner Saleem
Catherine Scott
Marie-Elsa Sgualdo
Subarna Thapa
Adriano Valerio
Felix Van Groeningen
Rémi Vandenitte
Joël Vanhoebrouck
Marion Vernoux
Paolo Virzì
Rebecca Zlotowski
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
101
Notre passion,
réaliser vos fictions
Caméras • Lumière • Energie • Machinerie • Véhicules techniques
Studios • Décoration • Post-production
•
Monsieur Guillaume Laurant
Président
Mademoiselle Emmanuelle Béart
Vice-Présidente
Mademoiselle Sandrine Bonnaire
Vice-Présidente
Monsieur Olivier Pétré
Trésorier
Madame Manuela Justine
Secrétaire Générale
Mademoiselle Christine Citti
Membre
Madame Béatrice de Selve
Membre
LA VILLE
Monsieur Jean-Paul Henriet
Maire de Cabourg
Madame Catherine Sicard-Martin
Maire adjoint déléguée à la Culture
L’ensemble du Conseil Municipal
de Cabourg, et les membres
de la Commission Festival.
L’ensemble des services
municipaux,
Monsieur Patrice Boulais
et l’ensemble du personnel de
l’Office du Tourisme, les services
de Police nationale et municipale,
et l’ensemble des restaurateurs
et hôteliers partenaires.
PARIS-IDF • RHÔNE-ALPES • PACA • POITOU-CHARENTES • CORSE • SUISSE
•
Le 27e Festival du Film de Cabourg tient
à remercier chaleureusement :
L’ASSOCIATION DU FESTIVAL
DU FILM DE CABOURG ET SES
MEMBRES BÉNÉVOLES
NOS AGENCES
R EMER CIEMENTS Madame Nicole Partouche
et l’équipe du Grand Casino,
Monsieur Francis Lavocat
et tout le personnel du Grand Hôtel,
Monsieur et Madame Legargeant
LES INSTITUTIONNELS
Le Conseil Régional de Basse
Normandie, La Monnaie de Paris,
la SACEM
LES PROFESSIONNELS
L’ensemble des actrices, acteurs,
réalisateurs, scénaristes, compositeurs, musiciens, producteurs, distributeurs, directeurs de casting, chefs
opérateurs, exploitants, agents,
attachés de presse, projectionnistes
qui par leur présence ou leur aide
sympathique permettent au festival
de grandir, et tout particulièrement
Madame Danielle Gain, Messieurs
Dominique Besnéhard, Pierre Géraud,
Fabrice Leclerc, Michel Rebichon,
Jean-Pierre Lavoignat, Daniel Schick
et Pierre Zéni.
Marie France, Mercure Hippodrome,
Mediavision, Moët et Chandon, MTCA,
Nexity-George V, Orangina
Schweppes, Françoise Paviot,
Franck Provost, Renault,
SANEF-SAPN, Studio Ciné Live,
Swarovski, Transpamédia,
le Village Cabaret, Vassard OMB.
ET TOUS NOS BÉNÉVOLES
Marie Anger, Simon Baire,
Catherine Bassoni, Faustine Cachera,
Laura Cayrel, Colette Cantais Tran Ba,
Jean Claude Chevallier, Maria Corniot,
Martine Dubos, Pierre Durand,
Marie Christine Froment,
Fabienne Henrot, Chantal Kaddour,
Christelle Lecomte, Charline Lequesne,
Mélanie Lefebvre, Arielle Leva,
Sophie Lindron, Vincent Madeleine,
Brigitte Mary-Kruzel, Raphaël Metivier,
Stephanie Odoux, Françoise Picaud,
Annie Richardot, Daniel Ruelle,
Chantal Schenrey, Clemence Setti,
Laurence Simoën, Annick Sut,
Christian Sut, Raphaël Takournant,
Céline Zentz, Timon Zentz.
LES PARTENAIRES
Le Grand Hôtel de Cabourg, le Groupe
Partouche et le Grand Casino
de Cabourg, AB Drive Agency,
l’Agence du court métrage, Allianz,
Angénieux, Arômes et Sens,
les Bains de Cabourg, le Bistrot
des Arts, CanalSat, CBS Out Door,
Ciné+, Ciné Matériel Paris, La Clique
du Baron, La Champagne-Ardenne,
la Closerie, l’Encas, Elie Saab,
les Enfants terribles, l’École Tunon
de Caen, Écran Total, France Bleu
et France Bleu Basse-Normandie,
France 3 Basse-Normandie, France
Télévisions, Fonta, le Hasting’s,
Imprimerie Malherbe, Marieclaire.fr,
Ú www.transpamedia.com
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
103
LES PARTENAIRES OFFICIELS DU
C A B O U R G
L A
FRANCK
PROVOST
PA R I S
La Closerie, Mercure Hippodrome, La Champagne-Ardenne,
Le Hasting’s, L’Encas, Les Enfants Terribles, Le Bistrot des Arts, Le village cabaret,
MTCA, Vassard OMB, Arômes et Sens et les Cinémas de Cabourg
104
F E S T I VA L D U F I L M D E C A B O U R G
P L A G E
D E S
R O M A N T I Q U E S
Entrez dans une
NOUVELLE
DIMENSION
avec
la gamme
Retrouvez nos salons sur www.franckprovost.com
facebook.com/franck.provost.paris
DETOXIFIER, RECONSTRUIRE, NOURRIR, SUBLIMER...

Documents pareils