AEROSOLS EN PRATIQUE

Commentaires

Transcription

AEROSOLS EN PRATIQUE
AEROSOLS EN PRATIQUE
3ème Symposium respiratoire
d’Aquitaine
20 oct 2012
LEFEVRE Sandrine, infirmière puéricultrice CRCM pédiatrique
DERLICH Laurence , kiné CRCM adultes Bordeaux
DEFINITIONS
Aérosol
Suspension stable de particules solides ou liquides dans un gaz.
Chute inférieure à 0,5m/s
Aérosolthérapie
Traitement par un principe actif délivré par voie d’aérosol.
TYPES DE GENERATEURS D’AEROSOLS
Médicament (solide ou liquide)
Faible volume à administrer
Médicament conditionné
Volume important à administrer (>1ml)
Liquide
Préparation préalable
Aérosols doseurs
Spray
Poudre
Nébuliseurs
pneumatique
ultrasonique
à tamis
L’AEROSOL
A VISEE BRONCHO-PULMONAIRE
PAR NEBULISATION
GENERATEURS PNEUMATIQUES
Le théorème de Bernoulli et son
application, l’effet Venturi.
A débit constant, lorsque le gaz passe à travers le rétrécissement du tube, la
.
vitesse augmente et la pression chute.
Dans le nébuliseur, cette dépression crée une forte aspiration du liquide
d’aérosol qui se trouve à proximité dans un tube capillaire
GENERATEURS PNEUMATIQUES
Double venturi + valves
unidirectionnelles
• flux d’aérosol plus important
• durée de nébulisation plus courte
• moins de pertes de médicament
Dimension des particules :
• géométrie du venturi
• pression du gaz propulseur
• débit du gaz propulseur.
Dose inhalée:
25 % de la dose
initiale
Respecter le couple compresseur – nébuliseur
Respecter le débit de gaz conseillé
GENERATEURS ULTRA-SONIQUES
Le phénomène de cavitation
Vibration d'un quartz => éclatement du film liquidien de surface
en très petites gouttelettes.
Dimension des particules:
fréquence de vibration du
quartz.
Moins d’échauffement
GENERATEURS ULTRA-SONIQUES
Ne passent pas sur les ultra-soniques:
• Pulmicort ®, Béclospin ®:
suspensions
• Goménol ®: substance huileuse
• Pulmozyme ®: dégradation thermique
• Pentacarinat ®: visqueux
• Les mélanges: précipitations
GENERATEURS A TAMIS
Tamis: membrane percée de micro-orifices.
Passage du liquide au travers des micro-orifices du
tamis sous l’effet de
vibrations haute fréquence transmises au liquide (tamis
statique) ou au tamis, vibrant à la surface du liquide
(tamis vibrant)
Dimension des particules:
• diamètre des micro-orifices
• fréquence de vibration.
CHOIX DU NEBULISEUR
• Le médicament: suspension, viscosité, sensibilité
à la chaleur, … ;
• Le site d’action du médicament et donc du MMAD
et du pourcentage de particules d’un MMAD < 5 µm;
• Le débit d’aérosol produit ;
• Le volume résiduel et le volume de remplissage
minimum de la cuve de nébulisation ;
•• La compatibilité nébuliseur – compresseur pour
les appareils pneumatiques
• Pour les patients particulièrement sensibles aux
infections (mucoviscidose, par ex.),
un système de nébulisation permettant un
nettoyage et une désinfection optimale.
• L’âge et les capacités d’utilisation du patient
détermine l’interface
HYGIENE NEBULISEURS PATIENTS NON
INFECTES
JETABLES
• Jeter le produit restant et rincer le réservoir avec de l’eau stérile pour
éliminer tout dépôt.
• Essuyer avec une compresse afin d’éviter la prolifération de microorganismes fans d'humidité.
• Nettoyer l'interface si besoin.
• Conserver le dispositif dans un endroit propre et sec.
• Eliminer le nébuliseur tous les jours
NON JETABLES
• Démonter, laver à l’eau savonneuse, rincer et sécher le nébuliseur.
• Faire sécher les tubulures en les branchant sur le générateur en marche.
• Désinfecter une fois/semaine (eau bouillante ou comprimés de
désinfection style milton).
HYGIENE NEBULISEURS PATIENTS
INFECTES
JETABLES
• Idem
•
•
•
•
NON JETABLES
Démonter, laver à l’eau savonneuse, rincer, sécher le
nébuliseur.
Désinfecter après chaque nébulisation: javel, vapeur
(stérilisateurs de biberons), comprimés de désinfection.
Ranger à sec et à l’abri de la poussière.
Si plusieurs aérosols / j utilité d’avoir plusieurs kits de
nébulisation => accords avec prestataires.
Docteur Jean-Pierre Chaumuzeau
Sept 2004
Dans quelles indications prescrivez-vous
des traitements par nébulisation ?
Indications AMM
Indications hors AMM
MG
ORL
Pédiatre
Pneumo
81%
7%
8%
87%
62%
6%
76%
87%
52%
3%
64%
83%
45%
78%
49%
28%
52%
8%
54%
25%
De nombreuses indications citées pour lesquelles
il n'existe pas de produit ayant l'AMM :
- bronchite aiguë (47% chez les MG)
- bronchectasie (58% chez les pneumologues)
INDICATIONS DE LA NEBULISATION
Des indications très précises
• Syndromes obstructifs aigus (asthme, BPCO)
• Mucoviscidose
• Asthme de l’enfant
• Pneumocystose
• Traitement de l’hypertension artérielle primitive
(HTAP)
• ORL
12 molécules ont l ’AMM pour cette forme
d’administration
Parmi les spécialités ayant en France l'AMM
pour la nébulisation, lesquelles prescrivez-vous?
MG
ORL
Pédiatre
Pneumo
Pulmicort®
77%
61%
89%
79%
Bricanyl®
60%
9%
57%
92%
Atrovent®
46%
13%
47%
95%
Ventoline®
13%
67%
69%
Gomenol®
45%
29%
52%
3%
5%
Pulmozyme®
2%
1%
22%
19%
Tobi
1%
1%
17%
24%
Lomudal®
7%
4%
7%
8%
Pentacarinat®
2%
5%
12%
Ventavis®
2%
Le Beclospin et la Colimycine n’avaient pas
encore l’AMM en 2004
Bronchodilatateurs b2 mimétiques
Bricanyl®
terbutaline disponible à l’officine PRS: pneumo et pédiatres
Ventoline® salbutamol disponible à l’officine PRS: pneumo et pédiatres
Anticholinergique
Atrovent® ipratropium disponible à l’officine PRS: pneumo et pédiatres
Anti-inflammatoires corticoïde s
Pulmicort® budésonide
disponible à l’officine
pneumatique ou tamis vibrant
Beclospin® béclométhasone disponible à l’officine
pneumatique
Cromone
Lomudal®
cromoglicate de sodium disponible à l’officine
Anti-infectieux
Pentacarinat® pentamidine disponible à l’officine appareillage particulier
Tobi®
tobramycine
disponible à l’officine pneumatique ou tamis vibrant
Colimycine p inhal colistiméthate sodique disponible à l’officine PIH, max 6mois
pneumatique ou tamis vibrant
Mucolytique
Pulmozyme® dornase α
disponible à l’officine PIH, max 6mois pneumatique ou
tamis vibrant
Anti-agrégant plaquettaire
Ventavis®
iloprost
PH + PRS: pneumo et cardio appareillage particulier
Huile essentielle
Gomenol® soluble melaleuca viridiflora disponible à l’officine
pneumatique
5 catégories de médicaments
à prescription restreinte
a) Médicament réservé à l’usage hospitalier (RH)
b) Médicament à prescription hospitalière (PH)
c) Médicament à prescription initiale hospitalière (PIH)
d) Médicament à prescription réservée
à des médecins spécialistes (PRS)
e) Médicament nécessitant une surveillance
particulière pendant le traitement (SP)
EFFETS SECONDAIRES
o ANTI-INFLAMMATOIRES
- Candidose oro-pharyngée => rinçage systématique à l’eau de la
- bouche et autour, après la séance de nébulisation
- Gêne pharyngée (dysphonie, toux)
- Si dépôt sur les yeux, risque de cataracte
o BETA 2 MIMETIQUES
- Tachycardie
- Tremblements
o ATROVENT
- Sécheresse de la bouche
- Irritation pharyngée
- Si dépôt sur les yeux, risque de glaucome
- Tendance à assécher les sécrétions
Quand vous avez recours à la nébulisation,
quelles sont les raisons de votre choix ?
Recherche de gain d'efficacité
par rapport aux autres modes
d'administration
Action locale en amont
de la résorption systémique
MG
MG
ORL
ORL
PED
PED
PNE
PNE
0%
20%
40%
60%
80%
100%
0%
MG
MG
ORL
ORL
PED
PED
PNE
PNE
20%
40%
40%
60%
80%
100%
Epargne du nombre de cures
de corticothérapie orale
Utilisation possible,
quel que soit l'âge
0%
20%
60%
80%
100%
0%
20%
40%
60%
80%
100%
AVANTAGES DE LA NEBULISATION
Dépôt d'une concentration élevée de médicament.
Pas besoin de coordination main-respiration.
Efficace même si faible débit inspiratoire du patient .
Efficace même si pas de coopération du patient .
Permet l’administration de médicaments qui
n’existent pas sous la forme d’aérosol-doseur ou
d’inhalateur à poudre: Pulmozyme ®, Colimycine ®,
Pentacarinat ®.
DEPÔT DEPENDANT DE LA VENTILATION ET
DE L’ETAT DES VOIES RESPIRATOIRES DU
PATIENT
o Respirer lentement, profondément, par la
bouche.
o Désencombrer les voies proximales avant
la séance.
CAS PARTICULIERS
o Adrénaline: hémoptysies (hôpital) +/6
asthme sévère
o Sérum salé hypertonique à 6 ou 7%:
obtention d’un ECBC, sécrétions
difficilement mobilisables
(mucoviscidose). Prise de béta 2 avant.
o Sérum salé isotonique: humidification des
sécrétions
Parmi les classes thérapeutiques
n’ayant pas l’AMM pour la nébulisation, lesquelles
prescrivez-vous par voie nébulisée?
MG
ORL
Pédiatre
Pneumo
17%
9%
56%
44%
62%
60%
12%
28%
57%
75%
18%
14%
18%
3%
5%
7%
41%
67%
18%
37%
PERSISTANCE DE PRATIQUES ANCIENNES
Utilisation de la forme intraveineuse
à la place de la forme
nébulisables.
Corticoïdes nébulisables: effet de
premier passage hépatique
quasi-total donc risque d’effet
systémique nul.
Prescrivez-vous plusieurs produits
à nébuliser au cours d'une même séance ?
• De 62 à 91% des médecins répondants prescrivent
plusieurs produits à nébuliser simultanément.
• La diversité des combinaisons est importante chez les MG.
• 64% des MG, 88% des ORL,
28% des Pédiatres et 33% des Pneumologues répondants
prescrivent des combinaisons comportant au moins
un produit hors AMM
MG
ORL
PED
Combinaisons avec au
moins un produit hors AMM
PNE
0%
20%
40%
60%
80%
100%
LES MELANGES
SEULS MELANGES AUTORISES
Ventoline ® ou Bricanyl ® + Atrovent ®
+/- Pulmicort ®
Quand vous prescrivez du matériel
pour nébulisation, indiquez-vous
les spécifications techniques suivantes ?
• Nébuliseur Pneumatique ou Ultrasonique :
72% (MG) à 89% (Pneumologues)
• Embout buccal ou masque facial :
41% (MG) à 66% (Pédiatres)
• Marque ou modèle spécifique :
5% (MG) à 32% (Pédiatres)
Si vous avez des patients traités à domicile,
à qui les adressez-vous le plus souvent pour
qu'ils se procurent le matériel ?
• Prestataire d’assistance
respiratoire à domicile
• Pharmacie d'officine
MG
MG
ORL
ORL
PED
PED
PNE
PNE
0%
20%
40%
60%
80%
100%
0%
20%
40%
60%
80%
100%
PRESTATAIRES / PHARMACIES?
o Pathologies chroniques: suivi du
matériel ++
o Education à l’utilisation du matériel:
montage, démontage, hygiène.
REFERENCES
• Bonnes pratiques de l’aérosolthérapie par nébulisation.
B. Dautzenberg, M.H. Becquemin, J.P. Chaumuzeau, P. Diot,
pour les membres du GAT. SPLF 2007
• Adaptation des recommandations de l’ERS
par le GAT (Rev Mal Respir 2004; 21: 1033-8)
• Thèse pour le DE de docteur en pharmacie. François
TRIGAUT 13 Mai 2011
• Les Bonnes Pratiques de Nébulisation. Directives
pharmaceutiques. CDPS-CWOA . 2009

Documents pareils

DU 2006 2007 chap 8 aerosol

DU 2006 2007 chap 8 aerosol Cette technique est ancienne, son efficacité a été démontrée dans les années 50 grâce à la détermination de la taille des particules respirables. Ce n’est qu’en 92, que l’AFLM (aujourd’hui devenu ...

Plus en détail

Les médicaments possédant une AMM spécifique pour la

Les médicaments possédant une AMM spécifique pour la - adulte : traitement des asthmes aigus graves et poussées de bronchopneumopathie chronique obstructive, en association avec un ß2mimétique d’action rapide. - enfant : traitementsymptomatique des a...

Plus en détail

Bonnes pratiques et indications de la nébulisation en médecine

Bonnes pratiques et indications de la nébulisation en médecine fortes posologies (3). L’ipratropium en association avec les B2 apporte un bénéfice supplémentaire surtout en cas de gravité initiale et à condition de répéter les doses (4). Les corticoïdes en néb...

Plus en détail

Aérosol mba - Médical Bel Air

Aérosol mba - Médical Bel Air L’appareil se compose d’une source d’ultrasons, d’une cuve contenant de l’eau et d’une coupelle contenant le liquide à nébuliser. Dans le réservoir, un cristal vibre à très haute fréquence (1 à 4 M...

Plus en détail