Programme - staraco - Université de Nantes

Commentaires

Transcription

Programme - staraco - Université de Nantes
Vendredi 26 juin
Matin : 10h-12h30
Présidence, Tangi Villerbu (Université de La Rochelle)
Bernard Vincent (École des Hautes Etudes en Sciences Sociales)
Réciprocité de l'esclavage entre les deux rives de la Méditerranée (XVIe-XVIIe siècles).
Bernard Salvaing (Université de Nantes)
Hiérarchie des races, esclavage et liberté au XIXe siècle : étude comparée des positions britanniques et françaises.
Après-midi : 14h-18h
Mariana Armond Dias Paes (Universidade de São Paulo, Brésil)
Escravos em condomínio e precarização da liberdade no Brasil(1860-1888)
.
Sabrina Smith (University of California, États-Unis)
Slavery, Manumission andCoartación in Eighteenth-Century Antequera.
Myles Ali (The Harriet Tubman Institute, York University, Canada)
Slavery andResistance in the Abolitionist Colony: Runaway Slaves in Sierra Leone, 1885-1894.
José Benito Garzon Montenegro (Universidad Icesi, Colombie)
Obedecer la costumbre, negociar la obediencia: acciones colectivas contenciosas de los esclavizados en suroccidente de la Nueva Granada,
1770-1830.
Khadim Sylla (Université de Nice Sophia Antipolis)
La dimension éducative du projet « la Route de l’esclave de l’UNESCO » : Enseigner l’histoire de la traite négrière
et de l’esclavage à travers les écoles associées de l’UNESCO pour « briser le silence et l’invisibilité qui couvraient l’histoire de la traite
négrière et de l’esclavage ».
Commentaires :
Manuel Barcia Paz (University of Leeds, Royaume-Uni)
Bernard Vincent (École des Hautes Études en Sciences Sociales, France)
Comité d'organisation
António de Almeida Mendes, Clément Thibaud, Aanor Le Mouël
(Université de Nantes, CRHIA, programme STARACO )
Les organisateurs remercient la MSH Ange Guépin et Annie Buisson pour son soutien et son aide, ainsi que l'équipe
du CRHIA et particulièrement Aurélie Cloarec pour son accompagnement et ses conseils
Programme
Lundi 22 juin
Matin : 10h-12h30
10h : Introduction et présentation
Présidence, Yann Lignereux (Université de Nantes)
Thomas Mareite (Sciences Po Paris)
« La ley bárbara de hacer esclavo alsemejante » : esclavage et pensée libérale au Chili (fin XVIIIe-début XIXe siècle).
Blake Smith (Northwestern University, États-Unis)
The Slave Trade as Free Trade : Franco-African Exchange andLaissez-Faire in Late Eighteenth-Century PoliticalEconomy.
Bruce Hall (Duke University, États-Unis)
Les rôles des esclaves en tant qu'agents commerciaux dans le fonctionnement de commerce saharien.
Didier Lahon (Universidade Federal do Pará, Brésil)
Commentaires:
Bruce Hall (Duke University, États-Unis)
Alain Messaoudi (Université de Nantes)
L’esclavage au Portugalet au Brésil: un continuum sans solution de continuité
.
Mercredi 24 juin
Après-midi : 14h-18h
Après-midi : 14h-18h
Aderivaldo de Santana (Université Paris-IV Sorbonne)
Osifekunde : un informateur yoruba à Paris (1837-1841). Lecture actualisée de Notice sur le pays et le peuple des Yèbous en Afrique de MarieArmandd’Avezac, publiée en 1845.
Precious Ighoroje (University of Ibadan, Nigéria)
Rodrigo Salomón Pérez Hernández (Colegio de México, Mexique)
Jonathan Michael Square (New York University, États Unis)
Les révoltes contre le regard: un portrait collectif de l’emprisonnement dans la Casa de Correção, 1859-1876.
Allan Yvart (Université de Nantes)
Les formes salariales de travaildans les comptoirs du Sénégal(Gorée et Saint-Louis, XVIIIe-XIXe siècle).
Erick Sourna Loumtouang (Centre National d’Éducation/Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation,
Cameroun)
Tony Perry (University of Maryland, États-Unis)
Keeping Warm in the Colder Kingdom: Slavery, Climate, andClothes in Antebellum Maryland.
Lisa Earl Castillo (Universidade Estadual de Campinas, Brésil)
Valérie de Wulf (École des Hautes Études en Sciences Sociales)
Commentaires :
John Tolan (Université de Nantes)
Elisabeth Cunin (IRD, Université de Nice Sophia Antipolis)
Entre la marginalidady la apropiación cultural. Elcaso delesclavo mulato Miguelde la Flor. Oaxaca, Nueva España, 1662-1670.
Un peuple libéré de l'esclavage dès le début du XVIIIe siècle dans le monde Atlantique : le cas annobonais dans le golfe de Guinée.
Commentaires :
Céline Flory (CNRS)
Isabelle Surun (Université de Lille III)
Slaverie anddegrees of freedoms : Ohus andOsus of Eastern Nigeria.
L’administration coloniale et la lutte contre l’esclavage au Cameroun (1884-1960).
Religious hierarchy andrelations of dependence in Afro-Brazilian religion : Interstitialspaces between slavery kinship in the nineteenth century.
Jeudi 25 juin
Matin : 10h-12h30
Mardi 23 juin
Présidence, António de Almeida Mendes et Clément Thibaud (Université de Nantes)
Matin : 10h-12h30
Patrick Harries (Université de Bâle, Suisse, Institut d’Études Avancées de Nantes)
Présidence, Éric Schnakenbourg (Université de Nantes)
Remembering Slavery andNegotiating Race: the example of South Africa
.
Manuel Barcia Paz (University of Leeds, Royaume Uni)
Soldiers of Allah andOgun: West African Warfare in Bahia andCuba, 1807-1844
.
Silyane Larcher (CNRS, France)
D’un différentialisme esssentialiste par-delà l’égalité des citoyens. Pensée d’État et fabrique de la race après l’abolition définitive de l’esclavage aux
Antilles françaises.
Christopher Schmidt-Nowara (Tufts University, États-Unis)
The Transition from Slavery to Freedom in the Americas.
Après-midi : 14h-18h
Catherine Coquery-Vidrovitch (Université Paris VII Denis-Diderot)
Que signifait être esclave dans les sociétés africaines ?
Après-midi : 14h-18h
Jennifer Nelson (University of Leeds, Royaume-Uni)
Defending freedom: The Children of LiberatedAfrican Women.
Magdalena Díaz Fernández (Universidad de Sevilla, Espagne)
The worldafter slavery: free browns andmulattoes negotiating the loyalty with the Spanish Empire in colonialVeracruz.
Alessandro Tuccillo (Université de Naples, Italie)
Marcella Hayes (Harvard University, États-Unis)
Baptiste Biancardini (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Noel Voltz (Trinity Washington University, États-Unis)
Karim Ghorbal (ISSHT – Université de Tunis El Manar, Tunisie)
Commentaires :
Didier Lahon (Universidade Federal do Pará, Brésil)
Pour une histoire transnationale de l’antiesclavagisme au XVIIIe siècle : la réflexion critique des illuministi sur l’esclavage colonial.
Penser, repenser la citoyenneté du Directoire à l’Empire : l’esclavage peut-ilêtre dépassé ?
La polysémie de l’abolitionnisme hispano-cubain au siècle des émancipations.
Fathers andSlave Children in Cuba, 1800-1850.
“Who owns the fair maidMartha?”: Antebellum Louisiana’s Free Women of Color andtheir SexualNegotiation for Freedom.

Documents pareils