Aldi concept haut de gamme_Le Temps_27.06.2015

Commentaires

Transcription

Aldi concept haut de gamme_Le Temps_27.06.2015
Date: 27.06.2015
Le Temps
1211 Genève 2
022/ 888 58 58
www.letemps.ch
Genre de média: Médias imprimés
Type de média: Presse journ./hebd.
Tirage: 37'021
Parution: 6x/semaine
N° de thème: 540.012
N° d'abonnement: 1085158
Page: 17
Surface: 21'472 mm²
Le discounter Aldi teste un concept
haut de gamme en Australie
> Alimentation Le groupe allemand monte en gamme aux antipodes
Articles bon marché, palettes po-
sées à même le sol, éclairage au
néon, allées étroites, caisses embouteillées et des prix imbattables... Le
concept du discount alimentaire,
lancé par Aldi en République fédérale d'Allemagne en 1962, a entretemps envahi l'Union européenne,
les Etats-Unis dès 1976, la Suisse depuis 2005 et même l'Australie, où la
chaîne Aldi Süd a ouvert 367 supermarchés depuis son arrivée en 2001
sur ce marché de «Foodies» - le nom
donné aux gourmets aux antipodes. Quatre de ses magasins austra-
liens testent en ce moment même
un concept inédit pour le groupe
allemand: le haut de gamme.
Produits frais présentés dans de
vastes rayonnages en bois, pain cuit
sur place, produits de marque et de
luxe, allées spacieuses, lumière
chaude, vastes espaces aux caisses...
Les prix bas restent garantis pour les
articles sans marque, tout en satisfaisant les besoins d'une clientèle de
classes moyennes et aisées, en forte
progression parmi la demande australienne. Seuls 30% des clients
d'Aldi Australia viennent des classes
modestes, soit un revenu annuel de
moins de 45 000 dollars canadiens
(32 000 francs). A l'opposé, la proportion des clients qui disposent de
plus de 90 000 dollars canadiens par
an pour vivre a progressé de 6,7%
depuis 2011, selon les déclarations
d'un porte-parole de l'entreprise au
site australien News.com.au. «Le
nouveau design facilite la circulation dans les magasins et améliore
l'accès aux produits frais. Nous nous
concentrons sur une meilleure présentation des produits et la réduction du temps d'attente aux caisses.»
Gourmets et gourmands
L'Australie et ses 23 millions
d'habitants sont souvent considérés comme un marché test par les
chaînes occidentales. Lindt
Sprüngli y avait ainsi testé son concept de café. Les Australiens sont
gourmets et regardent avec passion les émissions télévisées de cuisine. Les supermarchés locaux pro-
tre davantage sur les besoins d'une
cible aisée.
Avec 2,81 milliards de francs de
chiffre d'affaires l'an passé, Aldi a
atteint en Australie «une masse critique», selon Morgan Stanley. Le
groupe allemand entend poursuivre son développement, avec
729 millions de francs d'investissements prévus et l'ouverture de 130
nouveaux magasins dans le sud et
l'ouest du pays.
En Allemagne aussi, Aldi se re-
centre de plus en plus sur le haut
de gamme. Les Allemands, longtemps attirés par le seul argument
prix, achètent de plus en plus de
produits frais, régionaux ou bio.
Faute d'avoir réagi à cette évolution du marché, les 4200 maga-
posent eux de nombreux produits
de luxe issus des traditions abori-
sins allemands du groupe ont
gène tels que saucisses de crocodile
ou gigot de kangourou, mais aussi
champagne, magrets de canard ou
fromages de chèvre.
L'industrie agroalimentaire joue
un rôle particulièrement important
3,6% de parts de marché au profit
dans l'économie australienne. La
demande en produits alimentaires
de luxe est telle que les magasins
traditionnels du groupe Aldi
perdu au premier trimestre 2015
des supermarchés traditionnels
dans le nord du pays et 2,6% dans
le sud.
Pour autant, les Allemands de-
vront attendre avant d'assister à
«haut de gamme» de 25 à 65 articles.
l'ouverture d'un premier Aldi Premium en République fédérale: «un
concept comme celui qui est
aujourd'hui testé en Australie n'est
pas prévu en Allemagne pour Pinstant», a confié une porte-parole du
Avec l'ouverture de quatre maga-
groupe au magazine Stern.
sins «design et luxe», Aldi se concen-
Nathalie Versieux BERLIN
avaient déjà étoffé leur assortiment
Observation des médias
Analyse des médias
Gestion de l'information
Services linguistiques
ARGUS der Presse AG
Rüdigerstrasse 15, case postale, 8027 Zurich
Tél. 044 388 82 00, Fax 044 388 82 01
www.argus.ch
Réf. Argus: 58330391
Coupure Page: 1/1

Documents pareils