I. Etude d`un extrait de H. de Balzac, Eugénie Grandet (9 pts) : 5 10

Commentaires

Transcription

I. Etude d`un extrait de H. de Balzac, Eugénie Grandet (9 pts) : 5 10
EVALUATION de LECTURE - SECONDE
vendredi 18 septembre 2009
8h30-10h30
Aucun document n’est autorisé
N’oubliez pas de lire l’énoncé en entier avant de commencer
I. Etude d’un extrait de H. de Balzac, Eugénie Grandet (9 pts) :
5
10
15
Eugénie, à qui le type d’une perfection semblable, soit dans la mise, soit dans la personne,
était entièrement inconnu, crut voir en son cousin une créature descendue de quelque région
séraphique1. Elle respirait avec délices les parfums exhalés par cette chevelure si brillante, si
gracieusement bouclée. Elle aurait voulu pouvoir toucher la peau blanche de ces jolis gants fins. Elle
enviait les petites mains de Charles, son teint, la fraîcheur et la délicatesse de ses traits. Enfin, si
toutefois cette image peut résumer les impressions que le jeune élégant produisit sur une
ignorante fille sans cesse occupée à rapetasser2 des bas, à ravauder3 la garde-robe de son père, et
dont la vie s’était écoulée sous ces crasseux lambris4 sans voir dans cette rue silencieuse plus d’un
passant par heure, la vue de son cousin fit sourdre5 en son cœur les émotions de fine volupté que
causent à un jeune homme les fantastiques figures de femmes dessinées par Westall6 dans les
Keepsake7 anglais et gravées par les Finden8 d’un burin si habile qu’on a peur, en soufflant sur le
vélin9, de faire envoler ces apparitions célestes. Charles tira de sa poche un mouchoir brodé par la
grande dame qui voyageait en Ecosse. En voyant ce joli ouvrage fait avec amour pendant les heures
perdues pour l’amour, Eugénie regarda son cousin pour savoir s’il allait bien réellement s’en servir.
Les manières de Charles, ses gestes, la façon dont il prenait son lorgnon, son impertinence affectée,
son mépris pour le coffret qui venait de faire tant de plaisir à la riche héritière et qu’il trouvait
évidemment ou sans valeur ou ridicule ; enfin, tout ce qui choquait les Cruchot et les des Grassins lui
plaisait si fort qu’avant de s’endormir elle dut rêver longtemps à ce phénix10 des cousins.
1
Région séraphique : région habitée par des anges.
Rapetasser : rapiécer grossièrement un vêtement.
3
Ravauder : raccommoder à l’aiguille.
4
Lambris : revêtement en bois ou en marbre formé de panneaux sur les murs d’une pièce.
5
Sourdre : surgir
6
Richard Westall : célèbre peintre anglais (1765-1836).
7
Keepsake : albums illustrés.
8
William Finden : graveur anglais (1787-1852) qui, avec son frère Edward, connut un immense succès.
9
Vélin : papier très fin.
10
Phénix : oiseau fabuleux qui, brûlé, renaissait de ses cendres ; le mot désigne une personne dotée de
qualités brillantes exceptionnelles.
2
Questions
Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées par des références au texte.
1. Quel est le point de vue adopté ? Quel est son intérêt à ce moment de la narration (1 pt) ?
2. Grammaire (5 pts) :
a. Dans la phrase en gras, la proposition principale a été soulignée. Relevez toutes les subordonnées
qui l'entourent. Précisez leur nature et leur fonction. Montrez en quoi elles s'opposent en vous
appuyant sur le vocabulaire mais aussi sur l'analyse effectuée. (2 pts)
b. Donnez la nature et la fonction des groupes de mots suivants : « par la grande dame », « de sa
poche », « un mouchoir brodé », « qui voyageait en Ecosse » (l. 13-14). (2 pts)
c. Quelle est la valeur du présent (l. 11) ? (1 pt)
3. Vocabulaire (3 pts) :
Donnez un antonyme de chacun des termes suivants : « délicatesse » (l. 6), « brillante » (l. 4). En
quoi ce personnage est-il si différent des autres hommes qu’Eugénie connaît ?
II. Contrôle de lecture (11 pts)
Toutes les réponses doivent être rédigées, organisées en paragraphes et justifiées par des exemples
précis.
1. H. de Balzac, Eugénie Grandet.
Quel est le rôle de l’argent dans le roman ? (2 pts)
2. D. Daeninckx, La Mort n’oublie personne :
a. Jean Ricouart a été condamné pour assassinat. En quoi cette condamnation est-elle injuste ? En
quoi est-il coupable ? (2 pts)
b. Quelles sont les trois époques pendant lesquelles se déroule le récit ? Pourquoi la référence à
ces trois périodes est-elle nécessaire pour le dénouement ? (2 pts)
Vous traiterez la question 3A ou la question 3B selon le roman que vous avez choisi de lire. Il est
possible de répondre aux deux questions ; l’une d’entre elles sera alors évaluée comme un « bonus ».
Indiquez clairement celle que vous traitez en bonus…
3A. O. Wilde, Le Portrait de Dorian Gray :
a. Quels sont les personnages qui incarnent le bien et les personnages qui incarnent le mal ?
Justifiez votre réponse. (2 pts)
b. Ecriture : Décrivez en une dizaine de lignes la métamorphose du tableau par rapport à son
modèle et les raisons de ce changement. Votre description sera alimentée, en particulier,
par les éléments fantastiques du roman. (2 pts)
3B A. Gide, La Symphonie pastorale :
a. Le titre initial du roman était L’Aveugle ;
Gide lui a préféré La Symphonie pastorale. Justifiez ce changement de titre. (2 pts)
b. Gide a écrit : la Symphonie pastorale est « comme une tragédie en cinq actes ». En quoi ce
roman vous paraît-il tragique ? (2 pts)
4. Anthologie poétique de J. Orizet.
Dans quel poème de cette anthologie vous reconnaissez-vous (indiquez le titre et l’auteur) ? Dites
pourquoi. (1 pt)
Pénalité de deux points en cas de non-respect des codes de l’écrit (ponctuation, lisibilité, soin,
correction de la langue, orthographe).
Veuillez laisser la première page de votre copie pour les appréciations et conserver cet énoncé
pour le jour de la correction.

Documents pareils

I. Etude d`un extrait de H. de Balzac, Eugénie Grandet

I. Etude d`un extrait de H. de Balzac, Eugénie Grandet la grande dame qui voyageait en Ecosse et une justification adaptée. Grammaire (5 pts) : a. Dans la phrase en gras, la proposition principale a été soulignée. Relevez toutes les subordonnées qui l'...

Plus en détail