le bilan socio-économique du gouvernement michel 1

Commentaires

Transcription

le bilan socio-économique du gouvernement michel 1
LE BILAN SOCIO-ÉCONOMIQUE
DU GOUVERNEMENT MICHEL 1
Evolution dans le temps
Michel vs Di Rupo
comparaison pays voisins
Belgique vs UE/OCDE
Est-ce que nous perdons?
Y a-t-il status quo?
Nous faisons du progrès?
MÉTHODE
1. Un large éventail d’indicateurs
2. Au niveau économique, social et
environnemental
3. Accent sur la compétitivité
4. Comparaison avec les années écoulées (Di
Rupo vs Michel) et avec d’autres pays
européens (Belgique vs Europe)
5. Ecolo-Groen fera un bilan annuel
RÉCENT
FINANCES
PUBLIQUES
1. Dette publique
2. Solde budgétaire
3. Solde budgétaire structurel
4. Lutte contre la fraude
TEMPS
LOCATION
Michel vs Di Rupo
Belgique vs UE/OCDE
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
Expectations EC
2011
2010
2009
2008
2007
Realisations
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
Begrotingssaldo (in % BBP)
SOLDE BUDGÉTAIRE
Programme de stabilité
1
0
-1
-2
-3
-4
-5
-6
LUTTE CONTRE LA FRAUDE
1800
BBI: Belastingverhogingen en sancties uit onderzoeken (miljoen
euro)
1600
1400
1200
1000
800
600
400
200
0
2012
2013
2014
2015
EMPLOIS
Croissance PIB
Taux d’emploi
Nombre de postes à pourvoir
Taux de chômage
Chômage des jeunes
TEMPS
LOCATION
Michel vs Di Rupo
Belgique vs UE/OCDE
CROISSANCE PIB
Groeivoeten reële BBP
2,5
2
1,5
1
0,5
0
-0,5
-1
-1,5
2012
2013
Europese Unie
2014
2015
Eurozone
2016
België
2017
-6
Austria
France
Belgium
Denmark
Germany
Netherlands
Euro area
Japan
United States
EU
Sweden
Cyprus
Portugal
Italy
Spain
CHÔMAGE
DES JEUNES
Evolutie jeugdwerkloosheidsgraad 2015M12-2014M12
3
2
1
0
-1
-2
-3
-4
-5
POUVOIR
D’ACHAT
Confiance des consommateurs
Revenu disponible par habitant
Taux d’endettement privé
TEMPS
LOCATION
Michel vs Di Rupo
Belgique vs UE/OCDE
REVENU
Revenu disponible par habitant
120
99%
98%
99%
99%
99%
98%
Q3-2015
98%
Q2-2015
100
Q1-2015
101%
Q3-2014
101%
Q2-2014
100%
Q1-2014
100%
Q4-2014
110
90
Norway
Germany
Q4-2007
Q3-2007
Q2-2007
70
Q1-2007
80
Sweden
France
Canada
UK
OECD
Ireland
Denmark
Netherlands
US
Austria
ENTREPRENEURIAT
Confiance des entreprises
Nombre de start up
Cessations d’entreprises
et faillites
TEMPS
LOCATION
Michel vs Di Rupo
Belgique vs UE/OCDE
NOMBRE DE START UP
Starters: eerste inschrijving
30%
21%
20%
20%
10%
8%
9% 8%
11%
16%
13% 14%
12%
8%
7%
5%
2%
5%
0%
-10%
-1%
-2% -2%
-2%
-1%
-20%
-16%
-30%
-40%
-50%
-60%
-58%
vs 2014
vs 2007
gem.
jan
feb
mrt
apr
mei
jun
jul
aug
sep
okt
-70%
SOCIAL
Pauvreté
Nombre de bénéficiaires du RIS
Bien-être au travail
Egalité homme-femme
Aide au développement
TEMPS
LOCATION
Michel vs Di Rupo
Belgique vs UE/OCDE
NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES
DU RIS
Stijgingspercentage in 2015 (vs 2014)
0,2057144
0,1800001
0,1542858
0,1285715
0,1028572
0,0771429
0,0514286
0,0257143
Brussel
Vlaanderen
Wallonië
België
jul
jun
mei
apr
mrt
feb
jan
0
BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL
Ziekteverzuim
6%
5%
4%
3%
2%
1%
0%
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
KD verzuim
LD verzuim
ENVIRONNEMENT
Embouteillages
Energies renouvelables
Objectifs climatiques
Empreinte écologique
Pollution de l’air
TIJD
LOCATIE
Michel vs Di Rupo
België vs EU/OESO
Verliesuren file (Voortschr)
Verliesuren file (Gem)
2016M01
2015M11
2015M09
2015M05
2015M03
2015M01
2014M11
2014M09
2014M05
2014M03
2014M01
2013M11
2013M09
2013M05
2013M03
2013M01
2012M11
2012M09
2012M05
2012M03
2012M01
2011M11
2011M09
2011M05
2011M03
2011M01
2010M11
2010M09
2010M05
2010M03
2010M01
Uren (in duizendtallen)
EMBOUTEILLAGES
Verliesuren file
100.000
90.000
80.000
70.000
60.000
50.000
40.000
30.000
20.000
10.000
0%
Malta
Ukraine
Netherlands
50%
Luxembourg
60%
Cyprus
70%
Belgium
80%
United Kingdom
Ireland
Hungary
France
Czech Republic
Slovakia
Poland
Turkey
Greece
Bulgaria
Macedonia
Germany
Kosovo
European Union
Euro area
Estonia
Moldova
Serbia
Spain
Italy
Slovenia
Romania
Lithuania
Albania
Croatia
Portugal
Denmark
Finland
Austria
Montenegro
Sweden
Latvia
Norway
Iceland
Percentage hernieuwbare energie
ENERGIES RENOUVELABLES
Hernieuwbare energie in Europa
90%
Geothermal
Solar
Wind
Hydro
Biomass
40%
30%
20%
10%
6
7
9
score sur 25 indicateurs dans le temps (UE)
4
8
1
2
score sur 25 indicateurs dans l‘espace
CONCLUSION
Pas de quoi être euphorique
Augmentation de la confiance des entreprises,
pas de perspective pour les citoyens
Avec ces chiffres budgétaires, risque de nouvelles
factures
Le fossé entre personnes aisées et les pauvres
se creuse de plus en plus
L’environnement est absent
de la politique gouvernementale
CONTROLE BUDGÉTAIRE
La mayonnaise de Michel ne prend pas
RESET: un contrôle budgétaire est bien plus qu’un trou à
boucher
Plus d'attention pour une perception fiscale plus juste
Il ne faut pas se braquer sur un équilibre en 2018
Ne pas simplement inscrire des déficits, mais penser aux
investissements dans le futur
La force du changement devient la force du recul

Documents pareils