L`Opéra de quat`sous (Die Dreigroschenoper, 1931), de Georg

Commentaires

Transcription

L`Opéra de quat`sous (Die Dreigroschenoper, 1931), de Georg
L’Opéra de quat’sous (Die Dreigroschenoper, 1931), de Georg
Wilhelm Pabst (version allemande)
A Londres, en 1900, le quartier de Soho est en proie à la guerre que se
livrent Peachum, le roi des mendiants, et le bandit Mackie Messer.
Celui-ci s’étant marié clandestinement avec Polly, la fille de Peachum,
son ennemi le fait livrer à la police et emprisonner. Mais Mackie
parvient à s’évader et s’apprête à se venger…
Le film est l’adaptation de la célèbre comédie musicale de Bertolt
Brecht et Kurt Weil, qui avait connu un immense succès sur la scène
berlinoise en 1928, puis dans les capitales européennes. Le
déplacement de l’action dans le Londres de la Belle Epoque ne doit
pas faire illusion : c’est bien des travers de la société d’aujourd’hui
qu’il est question, avec notamment une critique féroce de la corruption
des pouvoirs publics.
Pabst a cherché à se rapprocher de l’esprit du théâtre brechtien, et a
repris la musique et les chansons de Kurt Weil, mais il a également
travaillé sur l’adaptation du texte théâtral pour le cinéma, en
s’orientant vers un certain réalisme. Mécontent de n’avoir pas été
consulté pour cette adaptation et jugeant le résultat trop lointain par
rapport à son propre travail, Brecht intenta un procès à la société de
production Nero Film, procès qu’il perdit, mais qui lui donna
l’occasion de s’expliquer sur les rapports entre théâtre et cinéma.
A propos de notre intervenant
Dimitri Vezyroglou, maître de conférences en histoire du cinéma à
l'université Paris 1, membre de l'équipe d'accueil HiCSA (Histoire
culturelle et sociale de l'art) et chercheur associé à l'Institut d'Histoire
du Temps Présent (IHTP-CNRS). Spécialiste d'histoire culturelle du
cinéma, il s'intéresse en général aux rapports entre cinéma et histoire,
et travaille notamment sur le cinéma allemand et les rapports francoallemands en matière de cinéma. Il anime depuis 2000 à l'IHTP le
séminaire de recherche "Histoire culturelle du cinéma".